Aujourd'hui
Donner des noms d'oiseau

    A savoir

Expressio, le dictionnaire des expressions françaises décortiquées, est une encyclopédie des expressions et locutions qui propose l'histoire, l'origine ou l'étymogie des expressions françaises suivantes :
  • Les expressions de tous les jours
  • Les expressions courantes
  • Les expressions populaires
  • Les expressions désuètes
Dans cette page, l'expression française dont l'histoire ou l'origine est proposée est :
« Donner des noms d'oiseau »
“ expressio.fr devrait être immédiatement
déclaré d'utilité publique, parce que la culture,
avant de prétendre l'étaler, il faut l'acquérir ! ”
Gilles Sainte-Croix - Accro à expressio.fr

INSCRIVEZ-VOUS, C'EST GRATUIT !

Vous serez informé chaque jour ou chaque semaine (selon votre choix) des nouvelles parutions et vous pourrez participer au forum lié à chaque expression

Et pour tout savoir sur expressio (quoi, pourquoi, qui, comment, combien...),
utilisez le lien Foire Aux Questions dans le menu à gauche.

Expression du samedi 10 juin 2006
Les informations de base de ce site sont issues des sources listées dans la page 'Bibliographie'

[ EXPRESSION ]
« Donner des noms d'oiseau  »

[ SIGNIFICATION ]
Injurier, insulter.

[ ORIGINE ]
Pauvres bestioles à plumes ! N'est-ce pas leur faire injure que d'utiliser leur nom comme des insultes ?
Eh bien pourtant, l'homme ne s'est pas privé de le faire. En voici quelques exemples :
  • Ne traite-t-on pas de 'bécasse' (Lien externe) une femme peu intelligente (car il en existe, et elles ne sont pas obligatoirement blondes) ?
  • Est-ce qu'un homme ignorant et sot (il en existe aussi, et ils ne sont pas forcément blonds) n'a pas droit au doux surnom de 'buse' (Lien externe) ?
  • Et puis un 'butor' (Lien externe), c'est un homme grossier, un goujat, un rustre (un de ceux qui ne savent pas se tenir avec les blondes) ;
  • On a encore l'autruche (Lien externe) qui désigne l'hypocrite ou celui qui ne veut rien voir ;
  • Et puis la vieille 'chouette' Lien externe qui est une femme méchante (et dont la couleur des cheveux importe peu) ;
  • Sans oublier la 'grue' (Lien externe) qui désigne une prostituée ;
  • Enfin, on terminera par la poule (Lien externe) qui, lorsqu'elle est mouillée, désigne un poltron, un trouillard.
Avec cette liste non exhaustive, on comprend aisément pourquoi on considère que, donner des noms d'oiseaux à quelqu'un, c'est l'abreuver d'insultes, et cela depuis la fin du XIXe siècle.

[ COMPLEMENTS ]
[ Pas de compléments pour cette expression ]

[ AILLEURS ]
Tout savoir sur cette rubriqueCette rubrique recense les équivalents de l'expression dans les régions francophones ou dans d'autres pays. Si vous êtes inscrit sur ce site et que vous connaissez de tels équivalents, n'hésitez pas à me les proposer via le formulaire adapté (en cliquant sur le signe '+' à côté du titre 'Ailleurs' ci-dessus).
Pays / Région Expression équivalente Traduction littérale
Canada (Québec) Garrocher une poignée de bêtises. (au Québec, bêtises = injures, insultes)
Canada (Québec)
Proposé par eureka
Se faire abrier en grand
Italie (Sicile)
Proposé par lprofrancatane
Vanniàri Annoncer (un évènement) en criant aux carrefours (vieilli)
Tunisie
Proposé par eureka
Issamaou ousakh ouedhnih Il lui fait entendre des choses qui salissent ses oreilles

[ SIMILAIRES ]
Tout savoir sur cette rubriqueCette rubrique recense les expressions synonymes ou au sens proche de celle du jour. Si vous êtes inscrit sur ce site et que vous connaissez de tels équivalents, n'hésitez pas à me les proposer via le formulaire adapté (en cliquant sur le signe '+' à côté du titre 'Similaires' ci-dessus).
[Aucune expression synonyme ou au sens proche ne m'a été proposée à ce jour.]

[ DEFORMEES ]
Tout savoir sur cette rubriqueCette rubrique recense les expressions modifiées ou déformée de manière plaisante, basées sur celle du jour. Si vous êtes inscrit sur ce site et que vous connaissez de telles dérives, n'hésitez pas à me les proposer via le formulaire adapté (en cliquant sur le signe '+' à côté du titre 'Déformées' ci-dessus).
[Aucune expression déformée ne m'a été proposée à ce jour.]

[ MOTS-CLES ]
DONNER (14) , NOM (1) , OISEAU (2)
En cliquant sur un mot-clé, vous obtenez la liste des expressions référencées contenant le mot choisi (le nombre entre parenthèses derrière chaque mot indique le nombre d'autres expressions qui le contiennent).
Textes issus du site expressio.fr - Duplication et diffusion strictement interdites sans autorisation

[ VOS COMMENTAIRES ]
Forum de discussion autour de l'expression - Mode d'emploi - Nombre de commentaires : 25

La participation à la discussion est réservée aux abonnés du site (c'est entièrement gratuit).
 1. Le 10/06/2006 à 03:28:35 par <inconnu>  - 0  réponse Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
L’inverse est vrai aussi ! Ne dit-on pas dans de doux moments : « Oh ma Colombe ! » ;
« Mon petit canard ! » ; « Ma chérie, comme tu es gaie comme un pinson… » ; « Mon p’tit oiseau des îles…  ».
Mais ça ne dure pas, et vlan, on vole dans les plumes de l’être aimé : « Vieille pie ! » ; et toi : « Vieux perroquet ! » ; « Vos gueules les mouettes ! » vitupère le voisin ; « espèce de faisan ! »… etc.
Marrant en effet de ramener les humeurs ou attitudes des humains aux oiseaux de toute sorte… sans oublier : « tu es un oiseau de mauvais augure… ».
Ma théorie, c’est que de tout temps, l’oiseau est apparu comme insaisissable ou presque, alors, à défaut de saisir (par le col) quelqu’un, on l’insulte en pointant ses travers du nom de ces différentes bestioles. Des prises de becs quoi.

Recevoir des noms d’oiseau n’est (à mon avis), pas assez suffisant pour aller à la bagarre, physiquement, je parle. En substance, ce sont des insultes modérées… qui passent bien le message désiré avec, assez de garanties que cela n’ira pas bien plus loin.
Sinon, à tire d’ailes, s’en aller, s’enfuir…. Ou affronter l’autre, pingouin ou pas… au risque de finir en cage. Prenons en de la graine. 
Yannn > Oiseau de nuit.

[ Modifié le 10/06/2006 à 11:12:09 ]
 2. Le 10/06/2006 à 07:39:04 par borikito  - 0  réponse Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Je croyais ce souvenir profondément enfoui dans ma mémoire et voilà qu'il ressurgit à cause d'Expressio !
C'était un professeur de mathématiques qui, s'adressant au malheureux élève imperméable aux arcanes de l'algèbre, le menaçait en roulant fortement les "r" :
"Triple essence de buse, je te tannerai le croupion !"
Et la buse en question plongeait le nez dans son cahier sachant quand-même que son croupion resterait intact en dépit de la tonitruante menace.
De nos jours, ce prof se retrouverait harcelé par une armada d'avocats pour maltraitance envers le chérubin.

[ Modifié le 10/06/2006 à 08:10:34 ]
 3. Le 10/06/2006 à 08:56:06 par <inconnu>  - 2  réponses  (5) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Et, autrefois, quand les agents de poilice allaient à vélo, deux par deux, leur cape volant derrière eux comme des ailes , on les appelait les " hirondelles "
Le commentaire n'explique pas pourquoi ces noms d'oiseaux sont devenus des injures. Peut-être faudrait-il plonger dans des traditions orales du monde rurale. D'après leurs attitudes ou comportements, les paysans attribuaient des qualités morales ou psycghologiques humaines à tels ou tels animaux Au reste ce ne sont pas seulement des noms de volatiles, même s'ils sont les plus nombreux, qui ont pris une connotation péjorative. Citons le pauvre cochon :" sale comme un cochon, une tête de cochon, manger comme un cochon, etc...." Et pourquoi : "ah, la vache !" pour qualifier un individu qui vous joue un mauvais tour ? Animal qui paraît bien inoffensif, mais quelques fois, une vache devenue enragée ou pour se venger d'un mauvais traitement, ou simplement mal lunée, aurait profité de ce que son propriétaire avait le dos touné pour lui délivrer un rude coup de cornes. D'ailleurs autrefois, pour prévenir de l'arrivée de la police, ne disait-on pas : " Attention, v'la les vaches " ? Et je termine ma modeste contribution avec la police.
 4. Le 10/06/2006 à 09:28:36 par DanielP  - 0  réponse Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Modeste contribution à ce bestiaire... Ne dit-on pas de certains parasites qu'ils vivent comme un coucou ? Ou d'un individu avide qu'il se comporte comme un vrai charognard ? (C'est pourtant beau un vautour !), d'une personne bavarde que c'est une vraie perruche (c'est exact que cela fait du bruit), ou d'une pie qu'elle est voleuse (Ah Tintin, quelle référence  ?
Pour terminer, un petit hommage à "l'héroïsme" chez l'oiseau. Avez-vous déjà vu un pique-boeuf nettoyer les dents d'un crocodile ? Y a intérêt à éviter les caries !
Excellente journée
 5. Le 10/06/2006 à 09:41:12 par borikito  - 1  réponse  (9)
 (réponse à 3<inconnu> du 10/06/2006 à 08:56:06)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
J'ai appris, tout récemment, que ce surnom d'hirondelles accolé aux policiers patrouillant à vélo venait tout simplement de la marque de leurs bicyclettes.
 6. Le 10/06/2006 à 15:32:38 par lorangoutan  - 0  réponse Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Je comprends finalement assez bien qu'on donne des noms d'oiseaux à des personnes qui ont le QI cuit!

Oui, je sais : je suis un drôle d'oiseau...

Mais hou-ou vont-ils chercher tout ça ?
 7. Le 10/06/2006 à 16:42:10 par <inconnu>  - 0  réponse Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
à la "grue", on peut lui opposer "une petite oie blanche"; c'est un oiseau pour le chat... en parlant d'une personne gravement malade. Le "merle blanc" (ou le loup).
Une tête de linotte...en parlant d'une écervelée!
L'appétit d'oiseau a déjà été signalé comme étant erronné!
Le site "la plume.fr" est une merveille! Allez-y pour un clic..!
 8. Le 11/06/2006 à 09:39:39 par chirstian  - 1  réponse  (10)
 (réponse à 3<inconnu> du 10/06/2006 à 08:56:06)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
C'est fort juste, et il ne faudrait pas non plus oublier les poissons, (maquerelles ou autres), bref tout le genre animal a fourni des exemples faciles à comprendre dans notre monde rural.
Sans doute les oiseaux ont-ils un comportement plus simplifié : il est plus difficile de parler de leur courage, de leur intelligence que de celle d'un lion ou d'un renard etc... d'où l'impression que leurs noms sont surtout injurieux, mais dans l'expression citée par God de "vieille chouette" c'est "vieille" qui transforme l'expression en insulte, parce que " chouette" est au contraire positif, non ?

Et puis, il y a les expressions qui mettent en scène plusieurs animaux et compliquent l'analyse : par exemple "mouette comme une carpe" est-elle insultante pour la mouette, ou pour la carpe ?
 9. Le 11/06/2006 à 12:15:09 par <inconnu>  - 0  réponse
 (réponse à 5borikito du 10/06/2006 à 09:41:12)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
On les appelait aussi "les perdreaux". (Argot).
 10. Le 11/06/2006 à 15:17:55 par <inconnu>  - 2  réponses  (11)
 (réponse à 8chirstian du 11/06/2006 à 09:39:39)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Pour répondre à christian, au risque de me faire "clouer le bec", je suis surpris de l'expresson "mouette comme une carpe". En effet je ne connait que "muet comme une carpe", ce qui ne peut blesser ni la mouette ni la carpe!
 11. Le 11/06/2006 à 15:25:14 par God  - 0  réponse
 (réponse à 10<inconnu> du 11/06/2006 à 15:17:55)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Il faut toujours se méfier des écrits de chirstian dans lesquels la frontière entre le sérieux (rare) et la plaisanterie (bien plus fréquente) n'est pas toujours bien nette.
Dans sa dernière contribution, il avait bien commencé (sérieux) et, comme bien souvent, il n'a pas pu se retenir de serrer le frein à main et de partir en tête à queue (sans que l'histoire indique s'il s'agissait de la queue de la m(o)uette ou de celle de la carpe...).
 12. Le 11/06/2006 à 18:53:43 par chirstian  - 0  réponse
 (réponse à 10<inconnu> du 11/06/2006 à 15:17:55)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
pardon !
effectivement j'avais très mal commencé (sérieux) et j'ai essayé de me reprendre à la fin, d'où un mélange de genre détestable, dont j'ai honte et me repens très sincérement.
C'est normal que God soit intervenu : d'abord parce qu'il est webmaster ,et doit veiller à la bonne tenue du site,
mais aussi parce que les dieux aiment la carpe (en latin : carpe di em)... mais voilà que je recommence déjà !
 13. Le 16/06/2007 à 00:46:14 par cotentine  - 3  réponses  (14) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
mieux vaut être une oie blanche qu'une dinde ! (ça dure moins longtemps )
et se faire traiter de tête de linotte n'est pas une grosse injure ! et être un grand serin ce ,'est que passager, tous les ados y passent un jour ou l'autre ...
Demain, je vais demander les injures anglaises ... utilisent-ils aussi des noms d'oiseaux ? Les jersiais doivent le savoir ... (je m'expatrie 48 h.) Bon week end
 14. Le 16/06/2007 à 08:46:12 par file_au_logis  - 1  réponse  (16)
 (réponse à 13cotentine du 16/06/2007 à 00:46:14)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Allez, mon petit canari, sache que si le canard rit, la vache aussi.
Le porc - de son vivant - ne devient cochon qu'après sa mort, pour nous préparer des ri-llettes que nous dégusterons très bientôt....
Nous n'aurons pas un apétit d'oiseau, je te le jure: nous nous goinfrerons comme des baleines (de parapluie)
Et si tu es gaie comme un pinson, chante donc comme un rossignol...
Si cette expression vient de la marine? Bien sûr, évidemment:
qui est-ce, sinon le Capitaine Haddock, quii donne des noms d'oiseaux à tous les ennemis de la société tintinophile...: hectoplasme, bachibouzouk, et j'en passe...
Et le perroquet, me demanderez-vous? Eh bien, c'est un terme de marine, une fois,
dis donc! C'est une voile! Et la perruche? Et bien, c'est une autre voile! Alors, hein? Cons et vaincus, maintenant, n'est-ce-pas!
C'est ps ca: je suis fier comme un coq, même si pour cela je ne suis pas rouge comme un coq!

[ Modifié le 16/06/2007 à 09:28:21 ]
 15. Le 16/06/2007 à 09:12:45 par syanne  - 0  réponse
 (réponse à 13cotentine du 16/06/2007 à 00:46:14)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
les dieux aiment la carpe (en latin : carpe di em)

Si en outre tu te mets à marier la carpe et le latin, tu brouilles encore plus les cartes, mon lapin.

Réponse, bien sûr, @12 Chirstian, qui m'a fait perdre mon latin...

[ Modifié le 16/06/2007 à 09:14:47 ]
 16. Le 16/06/2007 à 09:37:59 par tytoalba  - 1  réponse  (19)
 (réponse à 14file_au_logis du 16/06/2007 à 08:46:12)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
permettez que je fasse une correction, ectoplasme sans H. Ni l'ectoplasme, ni le bachibouzouk ne sont des noms d'oiseau.
Deux définitons pour le bachibouzouk :
-soldat d'un corps franc que louait jadis les sultans en cas de danger de l'empire ottoman.
- dirigeable dirigé par le capitaine Tapioca, ancien général de l'armée lutine et chassé par l'empereur Poképok.

Mais vous auriez pû citer le troglodyte qui lui est bien un oiseau.

c'était la minute culturelle, continuez cependant tous à délirer, c'est ma récréation quotidienne. Et vive le capitaine Kapok comme aurait dit la castafiore (?) si mes souvenirs sont exacts. Je vous permets de corriger mon erreur cher tintinophile.
 17. Le 16/06/2007 à 10:06:14 par mirlou  - 1  réponse  (18) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
En Jolie Gique, on parle des "titis" parisiens, mais je ne sais pas d'où vient l'expression ??
 18. Le 16/06/2007 à 11:24:40 par chirstian  - 0  réponse
 (réponse à 17mirlou du 16/06/2007 à 10:06:14)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
elle vient de ... Paris ! Mais je ne connais pas l'origine : comme elle désignait originellement le gamin de Paris (frondeur, gouailleur ...: le Gavroche de Victor Hugo) je pencherais vers un diminutif de "petit" , mais je n'en suis pas certain.
Le titi de Paris pouvait être aussi une femme :par exemple Arle-titi ("atmosphère ...")
 19. Le 16/06/2007 à 12:28:00 par file_au_logis  - 1  réponse  (20)
 (réponse à 16tytoalba du 16/06/2007 à 09:37:59)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
ah, Tytotyto, que n'es-tu pas Titi-Titi ... 
Hectoplasme, comme hectolitre ou hectomètre sans parler de la femme d'Hector...  

Quand j'entends le mot culture, je sors mon révolver... Jean, si tu nous vois...
 20. Le 16/06/2007 à 14:30:27 par tytoalba  - 1  réponse  (22)
 (réponse à 19file_au_logis du 16/06/2007 à 12:28:00)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
la femme d'hector n'est-elle pas son talon d'achille ?

"Quand j'entends le mot culture, je sors mon révolver... " Je préfère sortir mon pistolet, déjeuner du dimanche matin, bien croustillant, avant de lire les messages.

Ben voilà, suis ENCORE allée faire un tour sur Google, histoire de voir ou plutôt d'entendre le cri de tytoalba = la chouette-effraie. Hé bé, expressio y est bien illustré, on peut y retrouver toutes nos interventions, rien qu'en tapant notre pseudo .
 21. Le 16/06/2007 à 15:14:30 par AnimalDan  - 1  réponse  (23) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Si j'ai bien tout suivi, ce serait comme quand on traite ses contemporains de "grosse" ("sale") vache, cochon(ne), veau, chien, hyène, et autres "couvées" dont l'inventaire serait fastidieux, tous bipèdes emplumés volants bien connus...
Je m'épat(t)e (de canard) que n'aie pas été soulignée l'opposition entre la délicatesse du terme "noms d'oiseaux" et la trivialité des épithètes qu'elle englobe.
Si je ne me trompe, cela donnerait son vrai sens -intentionnel- à l'expression: celui d'une antiphrase, procédé rhétorique de base...

[ Modifié le 16/06/2007 à 15:19:21 ]
 22. Le 16/06/2007 à 15:17:19 par AnimalDan  - 0  réponse
 (réponse à 20tytoalba du 16/06/2007 à 14:30:27)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Ca... ça n'est ni nouveau ni, malgré moult campagnes d'usagers et moult promesses de gogol, en voie de résolution... Essayez-voir un peu "animal"... vous m'en donnerez des nouvelles, de vertes et de pas mûres.
 23. Le 16/06/2007 à 15:30:05 par tytoalba  - 0  réponse
 (réponse à 21AnimalDan du 16/06/2007 à 15:14:30)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
A vol d'oiseau, ces épithètes ne doivent pas voler bien haut 
N'hésite pas à nous les faire partager. Animal est un mot trop vaste, je me contenterai donc du pseudonyme. Ne le dis pas à God, mais je ne suis pas encore allée lire les anciennes interventions, du temps où je ne connaissais pas ce site. Chut, je le soupçonne d'avoir des yeux partout.
 24. Le 16/06/2007 à 18:10:41 par momolala  - 0  réponse Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Beaux merles siffleurs, roucoulantes tourterelles de ce merveilleux site, sans oublier l'aigle qui veille du haut des cieux sur sa bonne marche, je vous souhaite un bon week end.

A jeudi prochain sans doute !
 25. Le 18/06/2007 à 20:45:02 par cotentine  - 0  réponse
 (réponse à 13cotentine du 16/06/2007 à 00:46:14)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
je me réponds à ma question ...
les anglais, si amoureux des animaux ... et les Jersiais = idem = de même = pareillement ne se permettraient jamais d'inclure un nom d'oiseau dans une expression injurieuse ! Oh, My God ! Never !
ça ne les empêche pas d'avoir des insultes assez cinglantes !
Expressio - Le livre



Tous droits réservés - Duplication et diffusion strictement interdites sans autorisation d'expressio.fr
Ce site est conçu et maintenu par plaisir et par Georges Planelles - Copyright © 2005-2014 Kelyos SARL - [ Infos légales ]