Avoir les coudées franches - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Avoir les coudées franches

Avoir une entière liberté d'action.

Origine

En 1606, le Thrésor de la Langue Française (oui, le 'h' est d'origine) donne la définition suivante pour une coudée : "C'est depuis le ply du bras jusques au bout du doigt du milieu de la main".
La coudée est donc au départ une unité de longueur dont la valeur est quelque peu variable selon qu'on la mesure sur un nain, un basketteur ou un manchot.

Notre expression existe depuis le XVIe siècle.
Son sens d'origine était "avoir la liberté du mouvement des bras, les pouvoir étendre à droite et à gauche" comme, typiquement, lorsqu'on est à table sans être gêné par ses voisins.

Par extension, elle s'applique à toute action que rien ne vient contrarier ou pour laquelle on a carte blanche.

Selon les auteurs, on a pu trouver les variantes "avoir ses coudées franches", "avoir ses coudées plus larges" ou bien "étendre ses coudées".

Exemple

« Entrée dans la Sainte-Alliance, la France ne s'en était jamais considérée comme la prisonnière, et après avoir, par ce geste, désarmé les hostilités des « Cours du Nord », elle avait repris ses coudées franches. »
Louis Madelin - Talleyrand

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir les coudées franches » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Arabear Laho metlaque alhoryahIl a une liberté absolue. Il a toute la liberté
Pays de Gallescy bod â rhydd hyntavoir cours libre
Allemagnede Freies Spiel habenAvoir libre jeu
Allemagnede Ellenbogenfreiheit habenavoir les coudées franches
Allemagne (Bavière)de Volle Handlungsfreiheit habenAvoir la liberté d'action
Allemagnede freie Hand habenavoir la main libre
Canada / États-Unisen To have a free hand.Avoir une main libre.
Angleterreen To get (or give, allow someone) some elbow roomAvoir (ou donner, accorder) de la place pour les coudes
Espagnees Tener libertad de movimientosAvoir liberté de mouvements
Espagnees Tener carta blanca.Avoir carte blanche.
Espagnees Ancha es CastillaLa Castille est vaste
Espagnees Tener campo libreAvoir le champ libre
Argentinees Tener carta blanca.Avoir carte blanche.
Grècegr [lymena heria]mains libres
Hongriehu Szabad keze van.Avoir la main libre.
Italieit Avere le mani libereAvoir les mains libres
Italieit Avere carta biancaAvoir carte blanche
Pays-Basnl carte-blanche hebbenavoir carte blanche
Pays-Basnl De handen vrij hebbenAvoir les mains libres
Pays-Basnl Vrij spel hebbenAvoir jeu libre
Brésilpt Ter as mãos livresAvoir les mains libres
Roumaniero a avea mân? liber?avoir la main libre
Russieru развязать рукиAvoir les bras déliés

Vos commentaires
*["C’est depuis le ply du bras jusques au bout du doigt du milieu de la main".]*

mais, God ! ce que vous énoncez là, ce n’est pas vraiment très poli ! ... le doigt du milieu de la main, c’est le majeur ... et si on a "liberté du mouvement des bras" et qu’on lève un tant soit peu le bras (avec la coudée franche) et qu’on lève aussi le majeur ... (les autres repliés vers le creux de la paume) ... Hé ben, moi je dis que c’est très mal-poli !
je ne sais pas ce que vous en pensez, vous-z’autres ? mais moi, je crois que ça ressemble à un "bras d’honneur" ... en pire, avec "fuck off" au bout !
je suis désarmée, les bras m’en tombent, je vais me coucher ...
Qui peut s’enorgueillir d’avoir la bonne longueur en termes de coudées ?
Ce système effectivement sentait mauvais l’entourloupe. Je me souviens d’un marathon au cours duquel j’avais de la part de mon entraîneur toute latitude pour jouer ma carte personnelle et viser la victoire mais cela n’arriva point, au bout de quelques kilomètres seulement, je ne pouvais plus respirer normalement et l’abandon me parut cohérent avec ma situation. Point de côté aigu non prévu me laissa sur le c..
De Nantes à Montaigu*, je courais pourtant avec joie après les filles.

Moralité : Les coudées franches ont ce petit goût de l’aventure que le poing sur la table tempère.
Tout est question de doigté en fait. Opération plus juste qui concilie application et dextérité.
Le manuel du parfait gentleman dit :
« Ne rien faire comme un dératé mais plutôt s’appliquer comme le majeur ».
Sage décision qui laisse loin la coudée pas Franche-Comté du tout du tout…

*célèbre chanson paillarde.
réponse à . cotentine le 05/09/2006 à 00h27 : *["C’est depuis le ply du bras jusques au bout du doigt du milieu de la ma...
en pire, avec "fuck off" au bout !
Ne pourrait-on pas, ma chère, éviter ces anglicismes de bas quartiers alors que nous avons le très français et très élégant "vatferfout" ?
Avoir les coudées franches, c’est mon rêve lorsque je ripaille dans un de nos nombreux repas communaux (car par chez moi, la convivialité n’est pas vain mot). A cause du nombre d’amateurs nous sommes serrés comme harengs en caque*.

@2 - Sur le parcours de Nantes à Montaigu, n’y a-t-il pas de nombreux obstacles ? Je pense aux digues....

* les porteurs de cakètes ne sont pas épargnés non plus.
réponse à . <inconnu> le 05/09/2006 à 00h42 : Qui peut s’enorgueillir d’avoir la bonne longueur en termes de coud&...
"De Nantes à Montaigu, je courais pourtant avec joie après les filles"... de joie ?
les femmes qui mentent ont la peau du cou ridée. Les autres ont la peau lisse au cou. J’aime les femmes d’Expressio, car elles ont le cou des franches.

Honni soit qui mal y pense
réponse à . <inconnu> le 05/09/2006 à 00h42 : Qui peut s’enorgueillir d’avoir la bonne longueur en termes de coud&...
« Car celui qui se donne à fond, et sans se retenir sait fort bien honorer les dames, il est dit de luy qu’il a les couillées franches »

Rabelais
réponse à . chirstian le 05/09/2006 à 09h43 : « Car celui qui se donne à fond, et sans se retenir sait fort ...
Gare car parfois franche-ment.

Sans se retenir ? La soirée risque d’être brève en ce cas. Prévoir les remplaçants...
et d’où qu’est Franche, comme demandait mon copain Auvergnat; vous êtes-vous déjà posé la question...

Avoir les coudées franches, avec une chopine de bière dans chaque poing, mon God, quelle joie, quels délices, quelle jouissance! J’en rêve déjà!

Avoir les coudées franches, c’est aussi ne pas devoir payer de droit de franchise pour faire ce que l’on veut. C’est donc l’avoir à l’oeil. Et je vous dirais quand même qu’une coudée dans l’oeil, c’est que le poing est passé par là, mais bien plus tôt!
réponse à . <inconnu> le 05/09/2006 à 11h18 : Gare car parfois franche-ment. Sans se retenir ? La soirée risque ...
Sans se retenir ? La soirée risque d’être brève en ce cas. Prévoir les remplaçants...
je pense que Rabelais évoque le fait que l’homme serait capable -en tous cas, on le croyait à l’époque- de plusieurs rapports sexuels successifs.
Ce n’est pas pour me vanter, mais moi-même, je me souviens d’une époque où je pouvais le faire plusieurs fois dans la même année (mais je parle de ma jeunesse et d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître...)
réponse à . file_au_logis le 05/09/2006 à 12h24 : et d’où qu’est Franche, comme demandait mon copain Auvergnat;...
et d’où qu’est Franche, comme demandait mon copain Auvergnat; vous êtes-vous déjà posé la question...
"D’où qu’est franche, cher pays de mon enfanche", comme disait l’autre ?
Note à Mr. God soi-même :
cher God, depuis 2002, les devises nationales se sont inclinées devant notre monnaie européenne : je te suggère donc de bien vouloir parler des "coudées euroches" comme tout le monde.
Non, mais eurochement, je vous l’demande !
Eur-Hobbes
... je vous assure cher ami que vous avez des coudes étranges...
comme c’est bizarre, je croyais que pour faire le coup des tranches il fallait des gens bons... un peu comme l’auvergnat quand il file au logis avec laurent Goutant une chopine dans chaque main, c’est pas plus mal de les avoir à l’oeil... en toute franchise.
réponse à . HoubaHOBBES le 05/09/2006 à 13h42 : Note à Mr. God soi-même : cher God, depuis 2002, les devises ...
God est pt’et suisse !...
réponse à . HoubaHOBBES le 05/09/2006 à 13h42 : Note à Mr. God soi-même : cher God, depuis 2002, les devises ...
il ne faut pas confondre
l’ Europe obérée
et
Hobbes errait en Europe

Houba Hop Hop
God ? Suisse ?
On a déjà dit que c’était une femme et qu’ele était noire, ça c’est acquis, mais Suisse !
Tu as p’têt raison , ceci expliquerait cela. Je parie alors qu’il travaille dans la Bahnhofstasse à Zürich !(c’est LA rue des banques).
Goldfing-Hobbes
euh, je ne sais pas si ça peut faire avancer la compréhension de l’expression proposée aujourd’hui sur cet excellent site , puisque tel est l’unique objet de ce forum , mais dans la comptabilité analytique d’un fabricant de sandouiches au jambon (chez qui j’occupe un modeste emploi de cornichon en CNE temps partiel), je relève que c’est ’le coût des tranches’ qui est déterminant.
Oui, oui.
Oui...
Euh, bon, ben c’est ce qu’on appelle un succès d’estime... Merci les co-pains-beurre
bon, je veux bien vous en faire une dernière, mais seulement si vous insistez. C’est de l’humour noir:
Quand Livingstone est rentré d’Afrique (après avoir exploré le z’ Onbaise) il avait perdu le "goût des blanches".
Euh ? Non plus ?
Et si je vous mixe l’ensemble ,style : c’est encore un coup des blanches ! J’ai le goût des tranches ! Non plus ?
Bon, ben je reviendrai plus tard, alors !
Notez quand même, qu’après une journée d’intense réflexion collective, on ne peut pas exclure totalement l’explication de God :
"avoir la liberté du mouvement des bras, les pouvoir étendre à droite et à gauche comme, typiquement, lorsqu’on est à table sans être gêné par ses voisins"
Je sais pas comment vous vous tenez à table quand vous avez des invités, mais moi j’ai effectivement "typiquement" l’habitude d’étendre mes bras à gauche et à droite. Il me faut personne en face, pour que je puisse étendre mes jambes, ni derrière, pour que je puisse péter tranquille ... Au resto, quand je suis seul avec Louisann, on prend une table pour 8, c’est vous dire... !

Au fait, ça tient toujours votre invitation ?
réponse à . chirstian le 05/09/2006 à 17h42 : bon, je veux bien vous en faire une dernière, mais seulement si vous insi...
A ben faut pas avoir de la peine comme ça !

... j’ai bien connu un beatnick qui avait du soucis avec le bout des franges de sa moquette et qui pour se consoler s’était mis à fumer les bouts des branches...

tu vois... y-a pire !
réponse à . chirstian le 05/09/2006 à 18h05 : Notez quand même, qu’après une journée d’intense...
sur ce point je suis d’accord, y a pas mieux qu’une bonne table en zone franche !
réponse à . <inconnu> le 05/09/2006 à 18h09 : A ben faut pas avoir de la peine comme ça ! ... j’ai bien con...
A condition que l’égout des tranches soit au poil, que les cous des blanches soient à poil, que les clous des planches soient ... plantés, tiens!
Hommage au grand Georges, dont la moustache, la voix rocailleuse et la guitare me manquent :
"Tire la bell’, tir’ le rideau
Sur tes misères de tantôt
Et qu’au-dehors il pleuve, il vente
Le mauvais temps n’est plus ton lot
Le joli temps des coudées franches
On a mis les mains sur tes hanches"

à trop avoir, même par amour, on perd sûrement un peu de liberté ...
Bonne nuit !
Si je me réfère au film "La reine Margot" qui me semble bien recréer les conditions de vie du début du XVIIème siècle, il fallait jouer des coudes pour se déplacer tant dans les ruelles des villes qu’au palais royal, siège de nombreux complots. Avoir les coudées franches, au propre comme au figuré, devait relever de l’exploit ou du calcul le plus adroit.

L’expression n’aurait-elle donc pas un sens un peu différent quand on sait qu’avant la révolution les mesures de longueur se référaient au roi lui-même : le pied du roi, la main du roi, la coudée du roi ? Peut-être s’affranchir de la référence au roi converti à une époque tumultueuse de la royauté constituait-il une marque de contestation dans laquelle se reconnaissaient les comploteurs de tous bords.
En ce dernier jour de l’année j’espère que vous saurez garder les coudées franches, les fourchées grandes, sans trop lever le coude pour festoyer comme il se doit autour de la moribonde et accueillir dans la joie l’année à naître. Les voeux sont pour demain. Bonne fin d’année à tous !
Bonjour à tout le monde en ce jour d’avant la nouvelle année: c’est notre tremplin, plein de bonnes intentions à convertir en actions. Mais ce ne sont pas des obligations, non, non!
Je voulais faire un jeu de mot et vous faire le coup d’Efranche. Ne connaissant pas du tout ce mot que je venais d’inventer, je me suis goût gueulisé un petit peu, et je suis mort de rire... enfin, facon de parler. Voici ce que j’ai trouvé:
- ²ca fait 4 ans kon sconnait é franchemenchui tp contente de tavoir trouver"
- "amélie la meilleur él au moin el é franche pa comme dautre dan la maison.
ki fon styl kan él a un truc a dire el le di"
- ²je penses pouvoir dire ss me la peter, ke je suis klk1 de sincere é franche com y e a pu bcp helas! mé bon...croyez moi svp! merci!"
- "Vive stéph au moins elle elle é franche pa kom la amélie elle fé ke hurlé é criée ohhhh on é en 2010"

Et vive l’hortefeux orthographe! A pleurer!
Bonne année quand même!
Et bé...Franchement ! voilà une expression qui fait plaisir!
Alors ? On y va?Faire le grand saut dans l’an nouveau!
Mais je vous redirai demain:... Bonne Année !( Ne brulons pas les étapes! )
pour commencer cette ultime journée.
réponse à . chirstian le 05/09/2006 à 08h18 : les femmes qui mentent ont la peau du cou ridée. Les autres ont la peau l...
Les autres ont la peau lisse au cou
Moi je croyais que c’étaient les trombones qui étaient à cou lisse !
Et il y a aussi ceux qui viennent de faire un braquage qui ont la peau lisse, mais ce n’est pas au cou, c’est aux fesses !
Mais aujourd’hui, en ce dernier jour de l’année, je n’aurai pas les coudées franches puisque je travaille, au moins jusqu’à midi en tout cas. Après, je verrai, selon l’humeur de mon patron !
réponse à . HoubaHOBBES le 05/09/2006 à 13h42 : Note à Mr. God soi-même : cher God, depuis 2002, les devises ...
J’te vois venir, t’aimerais bien nous refaire le coup des francs !  
réponse à . momolala le 31/12/2010 à 06h00 : Si je me réfère au film "La reine Margot" qui me semble bien recr&...
avant la révolution les mesures de longueur se référaient au roi lui-même : le pied du roi, la main du roi, la coudée du roi ?
et après la révolution elles se réfèrent à ma soeur : le pied de ma soeur, la main de ma soeur, la coudée de ma soeur ... Comme dit le zouave : ça valait la peine de faire la révolution !
face à Alain Delon, la veuve Coudée regrette de ne pas avoir une liberté d’action aussi grande que celle de la veuve Poignet. Poignant, non ? cette page
accueil des femmes dans les loges ? Désormais les franc-maçons ont les coudées franches.
Une expression qui ne peut certes pas être utilisée dans le métro aux heures de pointe.....
Je souhaite à chacun de terminer l ’année le plus agréablement possible 
Bon bout d ’an en toùti !
coudées franches = coudées libres . Une occasion de rappeler que le franc s’appelait ainsi, non parce qu’il était la monnaie des Francs, mais parce qu’il avait été frappé pour payer la rançon du roi Jean le Bon et le rendre "franc" comme l’air. Sacré Jeannot ! Serait-on prêt à payer aujourd’hui si on nous enlevait notre Président ? Changerait-on encore le nom de la monnaie, pour frapper des "gardezle". (1 gardezle = 10 rienàfoutre)
Marccccceeeeellll ! une goulée franche pour enterrer cette année 2010, commencée sous le signe du Travail au noir et terminée 170 expressions plus tard avec les coudées franches.
et comme Google sait comprendre le sens d’une expression, le bandeau droite me propose, sous le titre "la Redoute, j’en profite" la page suivante cette page
Et alors, là, si j’ai les coudées franches ... 
réponse à . chirstian le 31/12/2010 à 11h36 : et comme Google sait comprendre le sens d’une expression, le bandeau droit...
Il suffit de bonnes dents ! La dentelle se déchire très bien.

Cici dit, je vous souhaite à tous et toutes une bonne fin d’ année, et, pour 2011, que vos voeux les plus fous (ou les plus sages, c’ est selon) se réalisent. Ainsi vous aurez tous les coudées franches !
réponse à . chirstian le 31/12/2010 à 11h29 : coudées franches = coudées libres . Une occasion de rappeler que l...
La rançon pour notre président ? d’ après les sondages ce serait du 30/70 (environ). Mais les sondages ne sont pas des oracles sur lesquels on peut compter. Et les francs existent encore...La preuve : je me suis fait refiler une pièce de 10 francs au lieu d’ un euro il y a une quinzaine de jours environ. Bon, ça me fait toujours un jeton pour le caddie (ou ma quote-part pour la rançon). Mais je crois que je vais la percer, histoire de ne pas risquer de la refiler à quelqu’ un d’ autre !
réponse à . chirstian le 31/12/2010 à 11h29 : coudées franches = coudées libres . Une occasion de rappeler que l...
Il faudrait chercher au cul de basse-fosse du phare où l’amiral a laissé les szlotis qui pourraient éventuellement payer une rançon pour God... Mais si je te suis bien, quand le Général (celui du tire bouchon) criait "Vive le Québec libre !" il sous-entendait "le Québec franc, c’est-à-dire presque français. Il est vrai que depuis Napoléon, on savait exactement combien d’arpents de neige on avait abandonné.
S’il y en a un qui fait des tubes avec ses coudées franches, c’est le plombier.
réponse à . momolala le 31/12/2010 à 13h47 : S’il y en a un qui fait des tubes avec ses coudées franches, c&rsq...
Celui de Germaine ?
franchement ... Quel mot curieux. Un oxymore ? Sois franche... ment ! Voici un conseil que seules les femmes peuvent suivre.
Mais elles le font si bien qu’on ne peut que leur pardonner.
Ce qui leur laisse les coudées franches pour recommencer !
Mais si la coudée, c’est " depuis le ply du bras jusques au bout du doigt du milieu de la main", la genouée doit être "depuis le ply de la jambe jusques au bout du doigt du milieu du pied". Et que les femmes aient là "une entière liberté d’action" me semble plutôt prometteur. Car c’est bien entre leurs deux gros orteils qu’elles savent se montrer le plus accueillante. Genouée mais pas gênée, car là où il y a de la gêne il n’y a pas de plaisir. C’est dans nos gênes, Eugène, comme le génie d’Eugénie.
j’ai pas tout suivi, mais je crois que le plombier de Germaine , sa spécialité c’est pas le tube, mais la tringle. Un tube c’est creux. Une tringle peut être pleine, surtout si le plombier est bourré.
réponse à . chirstian le 31/12/2010 à 14h13 : j’ai pas tout suivi, mais je crois que le plombier de Germaine , sa sp&eac...
j’ai pas tout suivi, mais...
Y’a pas de « mais » ! Surtout ne suis pas ! J’ n’en peux plus de ce plombier ! Je hais les plombiers ! J’exècre les plombiers ! J’abhorre les plombiers !
Qu’on me donne un plombier que je l’étripe avec une clé de 12, que je l’étrangle de mes propres mains, après quoi je le jetterai dans le cul-de-basse-fosse où il finira avec tous les plombiers de grands chemins, qu’ils soient de passage, zingueurs ou pas, qu’ils aient des coudées franches ou dissimulées !
A bas le plombier ! Le plombier est l’ennemi du peuple !
Germaine
réponse à . chirstian le 31/12/2010 à 09h51 : accueil des femmes dans les loges ? Désormais les franc-maçon...
Du moment qu’ on ne les nomme pas : ma franche conne (en lieu et place de franche-maçonnes). Mais encore faudrait-il que quelqu’ un ait la bonté de me dire... comment on les nomme !
réponse à . mitzi50 le 31/12/2010 à 15h11 : Du moment qu’ on ne les nomme pas : ma franche conne (en lieu et plac...
Des frangins et des frangines.
réponse à . DiwanC le 31/12/2010 à 15h05 : j’ai pas tout suivi, mais...Y’a pas de « mais » !...
Joli numéro de grimpage de rideaux, pour la fin 2010 !!! Tu nous gâtes, Ma Germaine.......:&rsquo)
réponse à . DiwanC le 31/12/2010 à 15h05 : j’ai pas tout suivi, mais...Y’a pas de « mais » !...
j’ai pas tout suivi, mais ... je crois comprendre qu’il y a une place à prendre ? 
réponse à . mitzi50 le 31/12/2010 à 15h11 : Du moment qu’ on ne les nomme pas : ma franche conne (en lieu et plac...
un franc-maçon, des francs-maçons ,une franc-maçonne des franc-maçonnes. Pas logique ? Sans doute pour cela que les loges ne souhaitaient pas intégrer de femmes : what else ?
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 31/12/2010 à 09h05 : Les autres ont la peau lisse au cou Moi je croyais que c’étaient l...
J’ai répondu au commentaire que tu as mis "chez moi". Mais comme je ne sais pas si tu iras voir, je te renvoie à Expressio du 11/12/2009 cette page ou à cette pagepour une valse inoubliable... Je t’inscris pour la prochaine sur mon carnet de bal. Eloignez-vous, vous tous, laissez-nous les coudées franches...
Bon, vous êtes tous dans la cuisine ou devant le miroir à vous pomponner je suppose. Si vous allez en boâte comme mon petit-fils, sûr que vous n’aurez pas les coudées franches ce soir. Vive les cotillons ! que le champagne déverse à flots ses bulles dorées ! Délectez-vous si vous le pouvez des mets les plus délectables ! Bref enterrez bien profond cette année. Ce soir, tous les espoirs sont permis pour la prochaine, profitez-en !
réponse à . mitzi50 le 31/12/2010 à 13h20 : La rançon pour notre président ? d’ après les so...
10 francs valent officiellement 1,52 euros si je me souviens bien, donc tu es gagnante !
Et comme les pièces sont plus rares qu’à l’époque, beaucoup ayant été détruites (et devenues des saumons ?) tu peux la revendre à un collectionneur selon son état de conservation (voir à cette page par exemple)... 
réponse à . lorangoutan le 31/12/2010 à 19h49 : 10 francs valent officiellement 1,52 euros si je me souviens bien, donc tu es ga...
Moi, c’est les pièces spéciales de 2 € que je collectionne...
A bon entendeur...

Ensuite, rien à voir avec ce que je viend de dire, je collectionne aussi les livres de Catherine Hermary-Vieille, femme écrivain que j’aime beaucoup. Je suis en train de (re)lire sa trilogie sur "Le Crépuscule des Rois", qui commence avec la guerre des deux roses et finit avec Henri VIII (d’Angleterre, oeuf corse!) et ses nombreuses femmes...
Et c’est là qu’on voit que les Perfides sont vraiment des obsédés sexuels...
Non seulement, c’est le seul peuple à avoir les hommes, les femmes et le Middlesex. Mais, en plus, il ont un Comte des Sexes, pardon, d’Essex, mais aussi un Comte de Rut-Land...Et c’est pas de la blague. C’est sans doute ce dernier qui a envoyer son jardinier s’occuper de la-dit’ Chatte Earley (en anglais: Earl = Comte).
Des obsédés, je vous dis, et , pour cela, ils doivent avoir les coudées en glaise, embourbées, quoi...
Je ne peux résister au plaisir de vous faire partager ce que je viens d’entendre:
(Gérard Lanvin) "Elle a des yeux à faire tourner les manèges avant le début de la fête".
C’est pas beau, ca?
M’en fou si jé pas d’réponse, mais j’ai la rage !!

Suis ici est dans mon coin , même pas un coup de pétard !!!!!!!!!!!!!!!

A tous et à toutes une bonne et heureuse année 2011 !

De tout coeur je vous envoi mon pétard mouillé (pour pas faire de bruit) :

peuf ! pfeuf ! puit !!!!!!!!!! boum.

bises à tous
réponse à . <inconnu> le 01/01/2011 à 00h38 : M’en fou si jé pas d’réponse, mais j’ai la rage&...
Ben alors... s’qui passe ? Tu veux des pétards ? Eh bien, en voici !
Faut pas t’énerver pour ça ! Si tu rages le premier janvier dans quel état seras-tu dans 364 jours ! Tu vas voir : ça c'est du pétard !
réponse à . <inconnu> le 01/01/2011 à 00h38 : M’en fou si jé pas d’réponse, mais j’ai la rage&...
en voilà un ... Bon, ça marche pas ... un autre essai ...
cette page
Il est à toi ce "grand merci !", toi l’Inconnu qui sans façon nous a donné la solution, @ 22

Tire la bell’, tir’ le rideau
Sur tes misères de tantôt
Et qu’au-dehors il pleuve, il vente
Le mauvais temps n’est plus ton lot
Le joli temps des coudées franches
On a mis les mains sur tes hanches


Bouba ! , n’y a plus rien à faire ! Juste quelques petits renseignements techniques et pis c’est tout !
Paroles à cette page et musique à cette page.
réponse à . DiwanC le 06/01/2014 à 00h55 : Il est à toi ce "grand merci !", toi l’Inconnu qui sans fa&cce...
Côté technique ce texte est à rapprocher de " auprès de mon arbre".
Il y vivait heureux puis un jour il connût le succès mais perdit sa liberté.....

Ici, la petite fille est aujourd’hui riche mais elle a également perdu sa liberté au change.
Le mauvais temps n’est plus ton lot
Le joli temps des coudées franches


Thème assez récurrent chez Tonton Georges.......

C’est bon mon analyse, M’dâme ?......
Aujourd’hui nous fêtons l’Épiphanie. On ne va pas en faire trois fromages :

Au lieu d’apporter de l’or, de la myrrhe et de l’encens,
Ils auraient mieux fait de lui trouver un gîte décent.

Jésus regarda à gauche et vit le bœuf, puis à droite et vit l’âne. Il ferma les yeux en soupirant : Si c’est ça la Compagnie de Jésus !
réponse à . <inconnu> le 06/01/2014 à 06h49 : Aujourd’hui nous fêtons l’Épiphanie. On ne va pas en fa...
Il aurait dû se méfier de qui fait l’âne pour avoir du son-sachant qu’on prend le boeuf par les cornes et les hommes par les paroles (A. Loisel). Le Pape François, numéro jésuistique hors série ?
réponse à . <inconnu> le 06/01/2014 à 06h49 : Aujourd’hui nous fêtons l’Épiphanie. On ne va pas en fa...
Une de mes amies très croyante et très pratiquante a fait oeuvre de sacristain pendant les dernières messes de Noël. La pluie tombant plus qu’à verse avait retenu chez eux nombre d’enfants prévus pour la crèche vivante. Elle dut donc improviser avec les personnes présentes mais elle eut beau faire, elle n’eut que deux rois mages. Et de conclure : le troisième arrivera bien pour Noël prochain. Je vais lui conseiller de regarder aujourd’hui à l’église, s’il n’est pas arrivé, ayant les coudées franches* le beau temps enfin revenu.

* Ouf !
God ou sa Léa toire ont le sens de l’évènement : première publication, rentrée scolaire, ouverture normale ; deuxième publication, Saint-Sylvestre : avant-terme ? ; troisième publication, Epiphanie, et puis fini ? Il semble en tout cas que nous soyons passés sans douleur à l’ère Reverso et c’est une bien bonne nouvelle.

Je vous souhaite une belle bonne journée avec coudées et genouillées franches !
réponse à . momolala le 06/01/2014 à 07h25 : Une de mes amies très croyante et très pratiquante a fait oeuvre d...
Pourquoi les chants de la Nativité s’accroissent-ils en clé d’ut ?
Parce que crèche en do.
DEVINETTE
Pourquoi un révolutionnaire attablé prenait trois places à lui tout seul ?
- pour qu’on puisse lui dire: révolutionnaire, les coudées t’as...
(bof ! pas facile cette expression !)
Le chef de famille, à table, prend les coudées franches parce qu’il est ’maître au logis’. 
réponse à . momolala le 06/01/2014 à 07h29 : God ou sa Léa toire ont le sens de l’évènement :...
Il semble en tout cas que nous soyons passés sans douleur à l’ère Reverso
Je n’en suis pas si sûr bien que ne connaissant pas les rapports entre Expressio et Reverso. En effet, la correction orthographique que j’ai proposée n’a pas eu de suite (où les vaches sont nettement plus faciles à croiser, Le plancher des vaches), pas plus que se mettre sur son quarante-et-un et se mettre sur son cinquante-et-un qui me semblent dignes de figurer dans les "Similaires" de Se mettre sur son trente-et-un.
réponse à . <inconnu> le 06/01/2014 à 08h28 : Il semble en tout cas que nous soyons passés sans douleur à l&rsqu...
Je confirme que l’ère Reverso n’a pas encore été entamée, pour cause de retard technique.
À mon avis la transition ne se fera pas sans petites douleurs ou, au minimum, constatations évidentes.

Et comme, visiblement, ça te tient très à coeur :
- Les vaches sont corrigée...
- Tes similaires ne seront pas publiées. Quand on les trouve à moins de dix exemplaires sur Google, c’est qu’elle ne sont jamais utilisées, même pour plaisanter, ce qui est le cas des similaires la plupart du temps.
réponse à . God le 06/01/2014 à 09h14 : Je confirme que l’ère Reverso n’a pas encore été...
Depuis ce jour, tout le monde dans mon patelin utilise l’expression "se mettre sur son 421", subtile compilation de "être tiré à quatre épingles" et de "se mettre sur son vingt-et-un".
réponse à . God le 06/01/2014 à 09h14 : Je confirme que l’ère Reverso n’a pas encore été...
Tes similaires ne seront pas publiées.
Balzac doit se retourner dans sa tombe...
réponse à . momolala le 06/01/2014 à 07h29 : God ou sa Léa toire ont le sens de l’évènement :...
l’ère Reverso
Pas encore, semble-t-il.
Depuis le temps que nous le promettaient les prophètes, nous ne sommes pas encore dans l’âge du Re-verseau qui fera entrer le soleil. cette page
réponse à . <inconnu> le 06/01/2014 à 09h38 : Depuis ce jour, tout le monde dans mon patelin utilise l’expression "se me...
Et Mintaka habite à 2 km du centre Google de Baudour. C’est tout dire que sous peu l’expression sera diffusée mondialement !
réponse à . God le 06/01/2014 à 09h14 : Je confirme que l’ère Reverso n’a pas encore été...
Les vaches sont corrigée...
Mais l’orthographe n’ a pas reçu la correction qu’elle mérite.
réponse à . SyntaxTerror le 06/01/2014 à 09h46 : Les vaches sont corrigée... Mais l’orthographe n’ a pas re&c...
c’est qu’elle ne sont jamais utilisées
réponse à . <inconnu> le 06/01/2014 à 09h41 : Tes similaires ne seront pas publiées.Balzac doit se retourner dans sa to...
T’aurais peut-être dû mettre "Charbet mé" ? 
réponse à . SyntaxTerror le 06/01/2014 à 09h46 : Les vaches sont corrigée... Mais l’orthographe n’ a pas re&c...
Ah zut ! J’étais persuadé que ce serait Mintageuse qui attraperait la perche ! 
réponse à . God le 06/01/2014 à 10h25 : Ah zut ! J’étais persuadé que ce serait Mintageuse qui ...
C’était trop évident. 
EXEMPLE

Lors du réveillon, j’ai passé une soirée bien arrosée, alors pour la première fois, j’ai pris un taxi pour rentrer chez moi.

Heureusement d’ailleurs, car sur la route il y avait un barrage, mais les gendarmes ont fait signe au taxi de passer et je suis arrivé chez moi sans incident.

C’était vraiment très excitant, n’ayant jamais conduit de taxi auparavant. Je ne me souviens plus où je l’ai pris mais maintenant je le garde dans mon garage pour l’année prochaine.
réponse à . God le 06/01/2014 à 10h25 : Ah zut ! J’étais persuadé que ce serait Mintageuse qui ...
On essaie de noyer le poisson ?
réponse à . BOUBA le 06/01/2014 à 05h07 : Côté technique ce texte est à rapprocher de " auprès ...
Le joli temps des coudées franches
On a mis les mains sur tes hanches


Elle me met très mal à l’aise cette chanson... L’est un plus glauque l’attitude du Papa Gâteau à l’égard de la petite fille... L’installe-t-il à l’abri du froid, de la misère par pure bonté d’âme ? J’en doute...
Elles me semblent bien inconvenantes ces mains qui s’attardent, se baladent, s’installent sinon en pays conquis, du moins en pays acquis.

Le joli temps des coudées franches n’est plus liberté mais prison dorée...
Un magnifique coq de basse-cour mais de haute extraction faisait le joli cœur et se pavanait, fier comme Artaban, devant toutes ses poules qui - en plus de leurs œufs - le couvaient d’un œil esbaudi. Il avait les couvées franches, le bougre!
réponse à . DiwanC le 06/01/2014 à 12h54 : Le joli temps des coudées franches On a mis les mains sur tes hanches El...
Je préfère laisser mes mains sur tes hanches que dans la farine. Surtout si c’est pour m’y faire rouler, la gueule enfarinée, de surcroît!
réponse à . file_au_logis le 06/01/2014 à 13h06 : Je préfère laisser mes mains sur tes hanches que dans la farine. S...
Je préfère laisser mes mains sur tes hanches...
Euh... dis donc, mon Joli, qui veut ne met pas ses mains sur mes hanches ! 
La ville de St. Louis est fermée aujourd’hui, personne n’a les coudées franches, c’est plutôt les coudées blanches aujourd’hui jusqu’aux hanches, la carte est blanche de neige, snow-white. C’est l’hiver.
Ou "la Castille est vaste".
À Besançon, quand on mesurait par coudées, on avait l’habitude de les compter: les coudées franches comptées !
À propos de la Franche-Comté, sachez que la mairie offrait un foyer à ses habitants honnêtes; on appelait ceux-ci ’les francs qu’on toit’.
Par ailleurs, au dire de certaines dames, on n’utilisait pas uniquement la coudée, mais aussi la toise, par exemple: les francs qu’on toise.
Il skiait comme un fou dans un couloir d’avalanche: il eut une coulée franche!
Une seule a suffi.
C’est comme la rose pour habiller l’ingénue chez Georges, l’autre!
yes, j’l’ai placée!
réponse à . lalibellule1946 le 06/01/2014 à 15h18 : La ville de St. Louis est fermée aujourd’hui, personne n’a le...
Sur Paris, c’est aussi l’hiver, mais avec des températures bien plus agréables :
Pour les lecteurs de Newsweek (Dairy news), j’ai pu aller jusqu’à l’Intermarché ce matin et le litre de lait était toujours à 60 centimes.
réponse à . SyntaxTerror le 06/01/2014 à 18h37 : mais la Castille ça n’est pas l’Aragon, ah mais non !...
Ben, moi j’aime vanille et chocolat, M Lapointe. Okay ?
"Avoir les coudées franches... entière liberté".

Par un petit matin d'été
Quand le soleil vous chante au cœur
Qu'elle est belle la liberté
La liberté


Par un pâle soleil d'hiver, elle n'est pas mal non plus...
Si vous voulez le tout, c'est .
Cliquez sur "Plus" pour avoir les paroles.

Le cher Georges chante un texte qui n'est pas de lui sur des notes qui ne sont pas les siennes... Quelle importance... la liberté n'en est pas moins belle.
ANAGRAMME
Reverso déchaîne cas flous
Avoir les coudées franches c’est "avoir une entière liberté d'action"........être libre……enfin, en prenant le mot « libre » dans son acception la plus large car si on réfléchit bien, la liberté c’est comme l’égalité, la fraternité ou la justice….Ce ne sont que des vœux pieux qui sonnent creux !

Liberté-égalité-fraternité que l’on a fièrement gravés sur le fronton de nos édifices publics

Même les comètes ne sont pas libres, elles sont tributaires de l'universelle loi de la gravitation......Alors vous imaginez nous, pauvres humains pour qui la liberté finit là où commence celle des autres..

Des mots bien pratiques mais si promptement galvaudés que l'on éructe devant le peuple pour qu’il vous porte à la Coupole pour ensuite les enfouir au plus profond du cul de basse fosse des promesses bafouées.

Le père Noël, Dieu, la Lune ou la baisse du chômage aussi on nous les promet depuis des lustres mais à l’instar de sœur Anne on ne voit rien venir, et on n’est pas près de voir se pointer quelque chose.

Vous me direz : « Mais kamèmeu Bouba, faut pas exagérer, non plus !....On est en démocratie ! « 

Et c’est là que je me plie en deux en me tenant les cotes car si la dictature c’est « ferme ta gueule » la démocratie « c’est cause toujours »……

Comme tout un chacun Georges en avait rêvé, mais lui avait du talent et au moins l'avait il mise en paroles et chantée cette liberté, et à maintes reprises comme ici dans la mauvaise herbe

Je suis d’la mauvaise herbe
Braves gens, braves gens
Je pousse en liberté
Dans les jardins mal fréquentés


Je fais le café maintenant. C’est un peu tôt mais c’est petit ici et j’aime avoir les coudées franches pour préparer le p’tit déj’…..

réponse à . DiwanC le 20/01/2016 à 02h58 : "Avoir les coudées franches... entière liberté". ...
Heureux qui comme Ulysse le dernier film du grand Fernandel......
LE JEU DES MOTS CACHÉS (144) UNITÉS DE MESURE-3
Je fais les jeux au fur et à mesure...
J'ai glissé 16 unités dans le texte suivant...

À la ferme, la vie se mène tambour battant, comme tous les jours...mais quelle vie n'a pas ses complications ? Cependant, ils ont tous un visage radiant, le travail ne leur a jamais fait peur...
- l'écurie est peinte ?
- tu m'étonnes...de l'art !
Le père était parfaitement épaulé par ses fils, il était comme le pape, sans tiare, mais avec ses galons, et les jeunes et robustes fistons lui obéissaient au doigt et à l'oeil...
Il y avait tout de même des moments de détente, car à force de bosser, il faisait soif, et une bonne bière bien brassée de temps en temps ne pouvait pas faire de mal...bien entendu, il était hors de question de trop lever les coudes et se mettre à roupiller !
- qui devait porter l'eau à la porcherie ?
- qui, l'eau ? moi, et c'est fait !
Le père volte dans tous les coins: tout était en ordre...comme d'habitude.
La vie pouvait être dure, mais, oh combien agréable ! à cette ferme...
Je vois que, par prudence, tu ne dis pas combien il faut en trouver !
Même si tu es meilleur en devinettes qu'en additions, tu pourrais donner un chiffre minimum ... pour qu'on te prouve que tu en as oublié.

Corrigé plus vite que l'éclair, merci !
réponse à . BOUBA le 20/01/2016 à 06h05 : Avoir les coudées franches c’est "avoir une entière lib...
la Coupole
c'est l'Académie Française, je n'y ai pas le droit de vote.
Allez, lisez !
DEVINETTE:

Que dit le président de la république à son chauffeur quand il veut rentrer chez lui ?

" A l'Elysée !"

Elle est connue.......

Ici "Coupole" est utilisé dans le sens large du terme. La coupole representant le bâtiment officiel.

On appelle ça une hyperbole ou pourquoi pas une metaphore, on hausse le trait par l'exagération ou par l'ironie.....

« La liberté, c'est le bonheur, c'est la raison, c'est l'égalité, c'est la justice, (…), c'est votre sublime Constitution. »

Camille Desmoulins

L'hyperbole "coupole" est employée dans cette oeuvre impérissable.........

Il en est question à 3.00 mn........

réponse à . joseta le 20/01/2016 à 09h46 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (144) UNITÉS DE MESURE-3 Je fais les...
J'en ai trouvé 16, j'espère que ce sont les bonnes, il y en a une dont je ne suis pas certain. Quoi que ...
réponse à . BOUBA le 20/01/2016 à 06h05 : Avoir les coudées franches c’est "avoir une entière lib...
Eh bé... la liberté te met dans un état...

Entre la dictature et la démocratie, entre le "Ferme ta gueule" et le "Cause toujours", j'ai la faiblesse de choisir le second.

Je n'aime pas ton Père Noël, il m'a trop déçue quand j'étais enfant. J'en ai parlé à mes petits comme on leur parle des fées, des lutins, des sorcières... De belles histoires pour s'amuser à rêver, à se faire peur.

Mais "Liberté, Fraternité"... Là, je ne te suis pas. Tant d'hommes et de femmes ont lutté pour que ces mots soient écrits sur les frontons. Tant se sont battus pour protéger "Liberté" quand les loups ont franchi les frontières du Nord et sont entrés dans Paris. Tant d'autres font tous les jours rimer Fraternité avec solidarité. Non, ces mots-là ne sont pas vides de sens...

J'aime les anarchiques qui se révoltent dans les pays où ils ont la liberté d'exprimer leurs idées, des pays où vit la démocratie, "le pire des régimes à l'exception de tous les autres" (Churchill), des pays où ils ont les coudées franches*.

Si "la liberté c’est comme l’égalité, la fraternité ou la justice… Ce ne sont que des vœux pieux qui sonnent creux !", si point de dictature (heureusement !), si point de démocratie, qu'est-ce qu'on met à la place ? Moi, je ne sais pas...

Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom
Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J’écris ton nom
Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer
Liberté.


Midi et demi ! Déjà ! On continue chez Marcel ? 

* Yeeeesss ! J' l'ai eu !
réponse à . joseta le 20/01/2016 à 09h46 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (144) UNITÉS DE MESURE-3 Je fais les...
15 au premier abord... et 16 au deuxième rabord !
réponse à . SyntaxTerror le 20/01/2016 à 10h59 : J'en ai trouvé 16, j'espère que ce sont les bonnes, il y en a une ...
Syntax ! Je n'en peux plus ! Arrête d'écrire ce "quoique" là en deux mots...
réponse à . DiwanC le 20/01/2016 à 12h35 : Syntax ! Je n'en peux plus ! Arrête d'écrire ce...
Tu as raison.
Promis, je ne le ferai plus.
J'en ai ajouté un dix-septième ... pour faire bonne mesure.
Robin des Bois, le héros: - Dans cette forêt, j'aime que les oiseaux soient à leur aise, qu'ils aient les coudées franches...
Frère Tuck: - les nids est-ce coudées, héros ?
- Me voilà !

Oh, ne vous en faites pas pour moi, je me porte bien...vous verrez, ça ira mieux après la sieste  
DEVINETTE hors-sujet
Quels gâteaux lui demandait-on s'il avait, Robin des Bois ?
- TUC, on lui posait souvent la question: as-tu ton Tuck ?
réponse à . DiwanC le 20/01/2016 à 12h32 : Eh bé... la liberté te met dans un état... Entre la dictat...
J'attendais avec impatience cette réponse dont je ne doutais pas une seconde qu'elle serait telle que tu l'as formulée......

Depuis que nous devisons nous commençons à nous bien connaître.......

Mais comme d'habitude, si je suis entièrement d'accord avec toi sur le fond, je ne le suis pas sur la forme....

Ce forum n'étant pas consacré à ce genre de débat, pour faire court je ferais le parallèle avec le droit de vote.
Certes certain(e)s se sont battu(e)s et sont mort(e)s pour que j'ai ce droit, et je les révère, mais ce n'est pas faire honneur à leur mémoire que se prêter aux pantomimes électorales auxquelles nous nous livrons de façon régulière.....ils ne se sont pas battus pour ça.

J'aime les anarchiques

Je suppose que tu voulais parler des "chistes".....

Je n'ai pas la prétention d'en être un, loin de là, mais quand j'aurais les coudées franches* pour voter POUR je me sentirais vraiment en liberté.
Actuellement je passe mon temps à voter CONTRE.
Ce n'est pas LUI que je veux à la Coupole mais je ne veux surtout pas L'AUTRE..

Ce n'est pas ça la "démocratie"

Quant à l'égalité et la justice tant qu'il y aura des Cahuzac, Balkany ou Tapie en liberté pour avoir abusé de l'argent public et des Good Year embastillés ( ou presque ) pour avoir défendu leur emploi et tremblé pour leur avenir je considèrerais que ce ne sont que des mots vides de sens......

Houlà, je voulais faire court et j'ai abusé du clavier......Je m'en excuse auprès de ceux que j'aurais barbé....

* Yesssssss itou.......
réponse à . DiwanC le 20/01/2016 à 12h35 : Syntax ! Je n'en peux plus ! Arrête d'écrire ce...
Bah y en a qui mettent des chapeaux de gendarme au verbe battre....
Ce ne sont que des ânes bâtés !........
réponse à . BOUBA le 20/01/2016 à 14h19 : J'attendais avec impatience cette réponse dont je ne doutais pas une seco...
Oups... oui, bien sûr, ce sont les anarchistes que je voulais !

Me doutais bien qu'on allait tomber dans les urnes ! Je m'étonnais même de ne pas les avoir vues avant.

Tu votes contre ? Moi aussi ! Mais au moins, on a la liberté de s'exprimer. Et tant que je pourrai, j'irai déposer un bulletin dans l'urne.

Un droit que les femmes attendaient depuis 1792... Enfin, un jour de 1944, certains se sont aperçu que leurs compagnes – qu'ils virent combattantes en 14, en 39 ; qu'ils voyaient infirmières, travailleuses en usine ou Prix Nobel (Madame Curie en 1903 et 1911) – avaient peut-être un cerveau capable de penser et de réfléchir à autre chose qu'au ménage, qu'aux casseroles, qu'aux lessives.

"Ce forum n'étant pas consacré à ce genre de débat..." certes, mais ici, on apporte ce qu'on veut, s' pas !
À cette page, Elpepe disait en 2008 : Donc, si j’ai bien tout suivi, God, Expressio serait un peu comme qui dirait une espèce d’auberge espagnole ?

Et pis, faut bien qu'on laisse la biquette de M. Seguin la liberté de gambader dans la montagne ! On ne peut pas l'enchaîner à Expressio tous les jours.

réponse à . BOUBA le 20/01/2016 à 10h46 : DEVINETTE: Que dit le président de la république à son cha...
L'hyperbole "coupole" est employée dans cette oeuvre impérissable....
Quels en sont les auteurs ? J'ai cherché à la Sacem mais il y a des dizaines d’œuvres ayant "vieille" pour titre.

Et puis, ici ou sur le Canal 12, il faudrait que tu qu'explicassionne puisque tu dis que : Ce n'est pas ça la "démocratie".
Vu le nombre d'intervenants, dont un catalan, l'auberge espagnole est sur le point de déposer le bilan.
réponse à . SyntaxTerror le 20/01/2016 à 16h15 : Vu le nombre d'intervenants, dont un catalan, l'auberge espagnole est ...
Dis pas ça ! Tu vas nous porter la scoumoune !
réponse à . BOUBA le 20/01/2016 à 14h19 : J'attendais avec impatience cette réponse dont je ne doutais pas une seco...
J'ai d'autres références : Jaurès, Blum, Salengro, Dormoy etc. D'accord ils ne sont plus représentatifs de la politique actuelle, mais ils sont le socle, la base de la Démocratie. Enfin, ce que j'en dis ...
réponse à . DiwanC le 20/01/2016 à 16h14 : L'hyperbole "coupole" est employée dans cette oeuvre impé...
Patrick Font (sans Philippe Val), paroles et musique.
métaphore, périphrase audiard
Des dialogues cultes.
Ah  ! bah v'là du renfort ! 

Je te laisse la place parce que là, faut que j'y aille sinon vais être en retard chez les Desgrands-Lacour !
Et puis si ça va pas mieux... france
Tiens, oui, Salengro n'a pas de station de métro parisien qui porte son nom ...
Merci ! J'aime bien son humour mais il m'est moins sympathique après la raison de ses démêlés avec la justice.
Bon, il a payé, on n'en cause plus. Quoique...
Et là, même si tu n'aimes pas ça, peux pas m'empêcher de te mettre une binette !   celle-ci en l’occurrence !

Pour ce cher Syntax avec les mesures, je ne fais pas le poids...
En voilà toujours16...
1.- SEMAINE (se mène)
2.- JOUR (jours)
3.- KELVIN (quelle vie n'...)
4.- RADIAN (radiants)
5.- CURIE (écurie)
6.- PINTE (peinte)
7.- TONNE (étonnes)
8.- ARE (art)
9.- CENTIARE (sans tiare)
10- GALLON (galons)
11- CARAT (car à...)
12- BRASSÉE
13- COUDÉE (coudes et...)
14- MÈTRE (mettre)
15- KILO (qui, l'eau ?)
16- VOLT (volte)
Voilà !
réponse à . DiwanC le 20/01/2016 à 16h52 : Merci ! J'aime bien son humour mais il m'est moins sympathique ap...
quoique... ! Bis rererepetita mais humour oblige !
mais aussi "Que celui qui n'a jamais péché jette le premier pavé !" pas vrai ?
:') j'aime pas tirer la langue... j'ai jamais mangé à "la table qui recule" mais tirer la langue évoque un effort et aujourd'hui j'ai pas envie... Marceeeeeeeeeeeeeel ! un verre pour Lagon bleu !
réponse à . SyntaxTerror le 20/01/2016 à 16h49 : Tiens, oui, Salengro n'a pas de station de métro parisien qui porte ...
Normal. Il était plutôt boulot-boulot-dodo.
Je n'ai pas la prétention d'en être un, loin de là, mais quand j'aurais les coudées franches* pour voter POUR je me sentirais vraiment en liberté.
Actuellement je passe mon temps à voter CONTRE
Moi je suis ni POUR ni CONTRE, bien au contraire
C'était une réponse BOUBA au 107, mais ça n'a pas marché comme je voulais.
Depuis Reverso je suis perdu.
réponse à . DiwanC le 20/01/2016 à 16h14 : L'hyperbole "coupole" est employée dans cette oeuvre impé...
Difficile d'éviter le crochet de la votation quand on aborde ce genre de sujet.....mais on va pas étendre la discussion ici même, on se rejoint sur le canal 12 si tu veux......
Et puis si d'autres veulent aussi en causer qu'ils demandent mon mail à God ce sera avec plaisir que je débattrais.......
T'as entendu God ?.....T'as les coudées franches pour donner mon adresse à qui te la demande......
réponse à . joseta le 20/01/2016 à 16h58 : Pour ce cher Syntax avec les mesures, je ne fais pas le poids... En voilà...
On peut dire que le système métrique nous simplifie les opérations.
Je n'ai pas vu le Kelvin ni l'Are.
Mais j'ai trouvé des mesures qui vont t'étonner  :
- le doigt (doit) qui valait un seizième de pied et qui sert surtout maintenant à mesurer l'apéro.
- le pas qui est la distance entre deux filets d'une vis.
- la bosse (bosser) mesure de liquides, une bosse fait 24 brandes.
- la levée (lever) qui valait quatre pouces.
J'attends avec impatience ce que Diwan a découvert, à l'insu de ton plein gré.
réponse à . SyntaxTerror le 20/01/2016 à 18h42 : On peut dire que le système métrique nous simplifie les opé...
Je connaissais 'pas', que j'ai d'ailleurs utilisé dans le jeu des unités-1 ou 2, mais pas les autres. Merci.
Je m'aperçois que ce jeu est de plus en plus imparfait, mais comme je suis moi-même imparfait....
réponse à . BOUBA le 20/01/2016 à 18h12 : Difficile d'éviter le crochet de la votation quand on aborde ce genre de ...
... bon, juste pour causer.
Liberté ? faut être riche, avec un corps idoine.
Egalité ? à pouffer de rire.
Justice ? où ça ?
... reste quand même la fraternité.
Anyway, je n'irais pas à la boucherie pour un drapeau.
réponse à . le gone le 20/01/2016 à 17h06 : quoique... ! Bis rererepetita mais humour oblige ! mais aussi "Qu...
"Je n'ai jamais mangé à la table qui recule"...
Je ne connaissais pas l'expression qui - si j'ai bien compris la définition de D. Lacotte - signifie ne pas avoir grand chose à manger, voire ne rien avoir du tout...

Marceeel ! Un verre pour le gone !
Un verre de quoi ? Sais pas... il va te le dire... Donne-lui déjà un verre propre !
réponse à . BOUBA le 20/01/2016 à 18h12 : Difficile d'éviter le crochet de la votation quand on aborde ce genre de ...
Houlà... J'ai l'impression qu'il va y avoir des vagues sur le Canal ! 
réponse à . joseta le 20/01/2016 à 16h58 : Pour ce cher Syntax avec les mesures, je ne fais pas le poids... En voilà...
J'ai raté la "semaine" et je connaissais pas le "Kelvin".
Comme Syntax, j'avais le "doigt"... et j'ai pensé au "temps" qu'on mesure à longueur d'horloge et de pendule, celle qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non et puis qui nous attend*...

* M'sieur M'sieur Brel
réponse à . DiwanC le 20/01/2016 à 19h52 : "Je n'ai jamais mangé à la table qui recule"... Je ne co...
Ben oui ... c'est avoir la dalle, les crocs, crever de faim et être sans le sou... et puis vouloir BOUFFER !!! mais les portes se ferment, et la table recule.
Bonjour l'ambiance ! mes excuses si je l'ai plombée.
Je vous laisse. Bonne soirée
A tantôt
réponse à . joseta le 20/01/2016 à 18h52 : Je connaissais 'pas', que j'ai d'ailleurs utilisé dans le jeu des unit&ea...
Jeu imparfait ? Certainement pas !
Qui aurait parlé du "Kelvin" si tu ne l'avais pas fait ?
réponse à . joseta le 20/01/2016 à 18h52 : Je connaissais 'pas', que j'ai d'ailleurs utilisé dans le jeu des unit&ea...
Ce n'est ni toi ni ton jeu qui est (sont) imparfait(s). c'est la profusion des anciennes mesures.
Tu m'a permis de découvrir le livre
Système métrique
ou
Instruction abrégée sur les nouvelles mesures
avec des calculs qui leur sont relatifs et des tables de comparaison pour réduire les nouvelles mesures en anciennes et les anciennes en nouvelles

suivies d'une instruction sur les nouvelles monnaies de France ainsi que d'une description abrégée des poids et mesures de Berne et Lausanne par Louis Ramel.
300 pages in-quarto en 1808, heureusement qu'il a tout abrégé.
Et dire que certains se sont perdus au passage à l'euro entre 1999 et 2002 !
Merci à mes deux fidèles supporters, et à demain !
(Je m'apprête à voir un match de quart de finale de la Coupe d'Espagne: Ath. de Bilbao- Barça).

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir les coudées franches » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?