Avoir / loger le diable dans sa bourse - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Avoir / loger le diable dans sa bourse

Être sans le sou.
N'avoir plus d'argent.

Origine

On se doute que cette expression ne date pas d'aujourd'hui car il y a bien longtemps qu'on ne met plus l'argent dans une bourse.

Il faut probablement la rapprocher de l'ancienne locution de même sens "n'avoir ni croix ni pile" pour comprendre pourquoi, le fait d'avoir une bourse vide permet à ce petit coquin de Diable de venir s'y loger.
Autrefois, sur les pièces de monnaie, on trouvait une croix sur la face, l'autre côté de la pièce étant la pile (rappelez-vous les tirages au sort à pile ou face). Or, si on a dans sa bourse au moins une pièce avec une croix dessus, cela empêche forcément le diable d'y rentrer, c'est bien connu ! Par contre, si on est sans le sou, si on "n'a ni croix ni pile", il se fait un malin plaisir de venir y loger.

Cette expression a été popularisée par Jean de la Fontaine dans la fable "Le trésor et les deux hommes" (Lien externe).

Exemple

« Fanny-Beaupré s'était levée, et le jeune clerc, (...) n'osa pas se retirer en disant que sa bourse logeait le diable »
Honoré de Balzac - Un début dans la vie

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir / loger le diable dans sa bourse » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagne (Bavière)de Abgebrannt seinÊtre fauché
Angleterreen to be skintêtre "épluché", "dépouillé" (passé simple du verbe "to skin")
Angleterreen To be brokeÊtre fauché
États-Unisen flat brokeplat fauché...fauché à plat
Espagnees Estar tiesoÊtre raide
Espagnees Estar sin blanca.Être sans blanche.
Espagnees No tener dónde caerse muertoNe pas avoir où tomber raide mort
Espagnees No tener donde caerse muerto.Ne pas avoir où tomber mort.
Espagnees estar sin un duroêtre sans un "duro" (monnaie de 5 pesetas)
Espagnees Estar a dos velasÊtre à des bougies
Canada (Québec)fr Etre cassé comme un clou
Canada (Québec)fr Ne pas avoir une cenne qui nous adore
Canada (Québec)fr Tirer le diable par la queue.être pauvre.
Italieit Non accozzare il desinare con la cenaNe pas mélanger le déjeuner et le dîner
Italieit Essere al verdeÊtre au vert
Italieit Non avere il becco d'un quattrinoNe pas avoir le bec d'un quatrin
Italieit Far fatica a sbarcare il lunarioSe donner de la peine à débarquer le calendrier (lunaire)
Belgique (Flandre)nl Geen rosse frank meer hebbenn'avoir aucun franc roux (monnaie en cuivre)
Pays-Basnl geen nagels hebben om aan je kont te krabben (expr. vulgaire)ne pas avoir des ongles pour gratter son cul. (donc être fauché)
Pays-Basnl Platzak zijnAvoir la poche plate
Pays-Bas (Amsterdam)nl geen cent te makken hebben (expr. langue populaire-bargoens/yiddish)ne pas avoir un sous (à dépenser)
Pays-Basnl Op zwart zaad zittenÊtre assis sur de la semence noire
Pays-Basnl geen rooie cent (meer) hebbenne plus avoir un sou rouge (les centimes étaient dans le temps en cuivre rouge)
Pays-Basnl Blut zijn???
Brésilpt Não ter um puto no bolsoNe pas avoir une putain dans sa poche
Brésilpt Estar liso.Être lisse.
Roumaniero A nu avea niciun sfantNe pas avoir un sfant ( vieille monnaie autrichienne)
Roumaniero A ramane lefterRester sans un sou
Roumaniero A ramane pe jantaRester sur la jante
Roumaniero Bate vântu-n buzun?riLe vent souffle dans les poches
Belgique (Wallonie)wa Il a l' diale ès l' pocheIl a le diable dans la poche
Belgique (Wallonie)wa Être "le Marquis de la Bourse Plate"

Vos commentaires
Ben vrai ! je reviens juste à point pour n’y comprendre que goutte ! C’est quoi cette expression ? qui la connaît ? (vraiment, en toute sincérité ! faut avoir vécu au 18ème siècle pour prétendre connaître cette expression !) à moi, Honoré ! éclaire-moi ! Fanny, c’est ma belle-fille, mais moi, je débute dans la vraie vie !
Coucou à tous, je suis de retour ! même si God me joue plusieurs tours (1°) en me présentant une expression inconnue, 2°) en se faisant fort de faire disparaître certaines pubs du bandeau de droite, alors qu’elles y sont toujours ! 3°) en affirmant que "car il y a bien longtemps qu’on ne met plus l’argent dans une bourse." ... alors pourquoi certains exigent’ils : "la bourse ou la vie" ? sachant que la vie provient des "bousres" ...  etc...
réponse à . cotentine le 20/02/2007 à 00h20 : Ben vrai ! je reviens juste à point pour n’y comprendre que go...
Fastoche, Cotentine : moi, quand je n’ai plus ni croix ni pile, et que le diable est logé dans ma bourse, pour l’en déloger je le tire par la queue, par stricte relation de cause à effet : CQFD.
Bon, c’était juste pour causer, parce qu’en fait, cette expression vient tout droit de la Marine :
1°) rappelez-vous, le nable, ce conduit qui, traversant le (voire les) pont(s), va finir sa course dans un réservoir quelconque, contenant l’eau ou le gas-oil.
2°) comme tout cordage ou élément souple (tuyau...), le nable, quand on le gréait, était enroulé sur lui-même, en spires, c’est-à-dire lové.
3°) il devait, depuis le pont, suivre un certain trajet précis, toujours le même, pour arriver à son réservoir de destination : sa course.
Et le bosco hurlait la manœuvre : "lovez le nable dans sa course", quand il s’agissait de remplir d’eau (bénite) les tonneaux. Voili voilou. L’expression citée par God n’a donc aucun sens (marin)...
Allez, bonne nuit, les gosses. Les dents brossées, les mains sur les couvertures.
PENSÉE :

Une seule moutarde vous manque, et tout est dépeuplé : il semblerait que, nonobstant la remarque (ironique) de Cotentine, ça ait marché... Ouate and scie.
Deux questions nees de la curiosite d’un etrange-
le Petit Robert ne donne pas de sens de pile.Faut-il le comprendre par oppisition a Face? Est pile l’autre cote de la piece de monnaie ou la face n’existe pas? Mais que se trouvait-il exactement sur la face pile de la piece de monnaie ou la face ne se trouvait pas ?
la bourse est aussi le sexe masculin, si je ne me trompe.Alors , avoir le diable dans la bourse n’est-il pas une description d’un obsede sexuel  ?
Merci pour l’explication.
réponse à . jayant le 20/02/2007 à 04h39 : Deux questions nees de la curiosite d’un etrange- le Petit Robert ne donn...
Bonjour étrange Jayant

Je te propose de te rendre sur cette page et d’y découvrir la définition 3 pour compléter ce Robert qui ne se décide pas à grandir !

Quant à
la bourse est aussi le sexe masculin, si je ne me trompe.
alors là, je dis : tu te trompes et je t’invite à t’informer prestement sur cette page après avoir éventuellement désactivé le contrôle parental de ta machine.

Pour en revenir à ta question, compte tenu de l’explication proposée par God, j’en déduirais qu’avoir le diable dans ces bourses là témoignerait plutôt d’une stérilité que je souhaite passagère à leur propriétaire. Pour ce qui est de l’obsession que tu évoques, je manque d’informations sur la véritable maladie qu’elle représente.

Enfin, s’il s’agit de l’allusionisme fréquentissime à des pratiques que la Bible condamne fermement en dehors de la reproduction de l’espèce, je pense que tu es au bon endroit pour rencontrer ce diable-là ! Au plaisir de te retrouver parmi nous !
il y a bien longtemps qu’on ne met plus l’argent dans une bourse.
God, god ! On ne fait plus que ça, mettre l’argent dans des Bourses : c’est la spirale infernale (et voilà le diable qui revient) qui fait que l’argent n’a plus que la valeur qu’on lui donne en dehors de toute référence économique : virtualité, déconnexion totale de la réalité. Quand aux hommes là-dedans : une charge, au mieux un outil de production et de consommation ! Pour ça oui, aujourd’hui nous logeons le diable dans la Bourse.
réponse à . momolala le 20/02/2007 à 05h36 : il y a bien longtemps qu’on ne met plus l’argent dans une bourse.Go...
Diable, Momo, qu’en termes humains ces choses-là sont (enfin) dites ! Quelle sagace sagesse ! Mille pour cent d’accord avec toi sur la vanité boursière et l’actuelle virtualité phynancière. Quand Ubu sera revenu et qu’on saura thésauriser l’air qu’on respire, gageons qu’il sera coté en bourse et vendu en bouteilles (et pas qu’aux plongeurs).
Les pauvres diables auront les bronches en feu (les bourses, je sais pas, c’est un peu tôt pour la gauloiserie).
Tout dort, j’attends le lever du jour dans ma nuit manchote : à l’ouest rien de nouveau encore.
Au sud-est, en revanche, je vois qu’on a déjà l’oeil qui frise et les neurones en goguette. Mes compliments de l’aube !
réponse à . cotentine le 20/02/2007 à 00h20 : Ben vrai ! je reviens juste à point pour n’y comprendre que go...
Bonjour Cotentine, ma belle voisine ! Au diable la moutarde, et vive les Normandes qui n’ont ni les deux pieds dans le même sabiau, ni le cerveau lent, ni les cordons de la bourse trop serrés.
réponse à . momolala le 20/02/2007 à 05h36 : il y a bien longtemps qu’on ne met plus l’argent dans une bourse.Go...
Tu ne crois pas si bien dire, Momolala ! J’ai une pub ’Cotations et analyses’, maintenant. Comme quoi le sens de la bourse d’aujourd’hui échappe un peu à Gougueule.
La bourre, si, ou la vis, non?
La bourse et le vit. Cela va de pair.
Labours ou la ville, ca, c’est pour les rats.
Diable, que me dites-vous là?

Si le diable est dans la bourse, c’est qu’il n’y a pas de pile: et bien tu vois, ainsi on participe à la préservation de l’environnement: nous devons absolument bannir les piles, qui contiennent des tas de métaux lourds, impossibles à recycler, charge absolument trop lourde pour nos décharges (municipales ou sauvages?)
réponse à . syanne le 20/02/2007 à 07h04 : Bonjour Cotentine, ma belle voisine ! Au diable la moutarde, et vive les No...
Chère amie manchotte,
maintenant que tu nous as si aimablement rappelé que c’est là que tu crèches, c’est vraiment pas loin. Joins-toi donc à notre jolie Cotentine et sa puce, et viens à Bruxelles, pour nos assises. Fais-toi raconter par Coco...
Maintenant qu’elle nous a rejoint sur la toile, elle pourra te dire... LE PIED!
réponse à . jayant le 20/02/2007 à 04h39 : Deux questions nees de la curiosite d’un etrange- le Petit Robert ne donn...
Il est bien connu que la pile a deux côtés, appelés POLES:
le positif, et le négatif.
Je me souviens de mes premiers cours de physique, où mon copain, haut comme trois pommes, se plantait toujours dans ses réponses. Il s’appelait Robert. Il semble donc, d’après ce que tu nous dis, qu’il n’a toujours pas évolué...
Avoir le diable dans sa bourse voudrait plutot dire avoir une mouche dans son porte-monnaie, porte-monnaie qu’il faut éviter d’ouvrir pour ne pas la laisser s’échapper. On ne dis plus avoir le diable dans sa bourse car, actuellement, nous craignons plus les mouches que le Diable (à qui je restitue Sa majuscule car n’est-il pas "Sa majesté des mouches"?°
ça fait belle burette que j’ai le diable dans les bourses, du côté pile comme du côté face 
Bonjour à tous - Temps gris sur la Bretagne !
"N’avoir ni croix ni pile" vient en fait d’une contrepèterie," n’avoir ni proie, ni kil’" qui signifie n’avoir ni à manger, ni à boire (le ki’l de rouquin - litre de rouge (qui tache de préférence)- étant resté dans les milieux SDF)
Quant à mettre au pluriel le contenant "bourse" et le tranformer en ces saccules qui contiennent les bougies de ma fille les bijoux de famille, et nous faire croire encore que Satan l’habite, alors que ce n’est que la nature, je m’inscris en faux.
Mais les québecois parlent, eux, du diable dans la fourche (décrite par les 2 membres pelviens de l’homo erectus sapiens).
Loger le Diable dans sa bourse et laisser sa femme en tenir les cordons, n’est-ce pas risquer de revivre le douloureux épisode le la boîte de Pandore (dont tu es un peu responsable cher Hermes) ?

Diablesses et diablotins, bonjour !
Question ?
Est-ce parce qu’il a la queue fourchue, qu’il y a 2 bourses pour l’y loger ?
réponse à . cotentine le 20/02/2007 à 00h20 : Ben vrai ! je reviens juste à point pour n’y comprendre que go...
je n’ai, moi non plus, jamais utilisé cette expression.
Problème : Si l’expression est bien citée dans de nombreux dicos , je ne trouve pas de renseignement quant à son ancienneté. (sinon : "vieilli")
Or s’il est vrai qu’il y avait une croix d’un côté des pièces, il me semble (à vérifier) que ce n’est plus le cas depuis très très longtemps. Donc, soit l’expression est vraiment très ancienne, soit ... elle a une autre explication que celle-ci.
Ne pourrait-on pas imaginer simplement que, le diable n’existant pas, l’endroit où il habite désigne donc un endroit vide ?
Si j’ai bien tout lu Freud cette page
si on a le diable dans la bourse, c’est qu’on le tire par la queue (encore elle) et qu’il ne nous reste pour toute richesse que le" café du pauvre".
Incubes et succubes de tous les pays, unissez-vous !
réponse à . chirstian le 20/02/2007 à 09h07 : je n’ai, moi non plus, jamais utilisé cette expression. Probl&egrav...
Les libres penseurs, dont tu fais sûrement partie, cher chirstian, à l’époque où était utilisée l’expression, ne devaient pas être la majorité. Et, à ce moment l’existence du Diable ne faisait aucun doute pour la plupart.
réponse à . chirstian le 20/02/2007 à 09h07 : je n’ai, moi non plus, jamais utilisé cette expression. Probl&egrav...
...Et puis, es-tu sûr qu’il n’existe pas ? 
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 09h10 : Si j’ai bien tout lu Freud cette page si on a le diable dans la bourse, c&...
le" café (du pauvre)"...justement :
"Noir comme le Diable
Chaud comme l’enfer
Suave comme le péché"...
réponse à . jayant le 20/02/2007 à 04h39 : Deux questions nees de la curiosite d’un etrange- le Petit Robert ne donn...
Pour l’origine de ’pile’, voir l’expression "tomber pile".

@chirstian-18 : les louis (XIII et XIV) d’or ont bien une croix sur une face (ou une pile ?). Voir cette page.
Or, à ces époques-là, c’est bien dans des bourses qu’on mettait la monnaie.
Cette expression ne serait donc pas forcément plus ancienne qu’un certain nombre d’autres.
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 09h23 : le" café (du pauvre)"...justement : "Noir comme le Diable Chaud comm...
Ceux qui ne l’aiment pas ne savent pas ce qu’ils perdent... 
réponse à . God le 20/02/2007 à 09h27 : Pour l’origine de ’pile’, voir l’expression "tomber pile...
Mon cher Godemichou adoré, j’ai été voir la page sur les louis d’or dont tu parles.
J’y ai lu entre autre ceci:
Le louis d’or a été créé par la réforme de Claude de Bullion.
Je suppose que c’est depuis lors qu’on dit "se prendre un bullion" quand on a beaucoup perdu, suite à une spéculation de mauvais aloi...
bonjour à tous, l’auvergnat répugne à parler de bourse, c’est singulier...
tout le monde doit savoir que cette expression n’a pas cours dans la plus belle province française car le diable ne rentre jamais dans une bourse contenant déjà un hérisson, et l’auvergnate , elle, tire toujours le diable par la queue... la pôvre...
réponse à . God le 20/02/2007 à 09h27 : Pour l’origine de ’pile’, voir l’expression "tomber pile...
effectivement la croix a été utilisée plus longtemps que je ne le pensais sur les pièces. Bon, je ne suis sûr de rien : faisons une croix sur tout ça !

@20 "Et, à ce moment l’existence du Diable ne faisait aucun doute pour la plupart."
c’est sans doute exact, mais le problème c’est que le "à ce moment" n’est pas bien défini : par exemple s’il s’agit seulement de l’époque de La Fontaine , la foi - et la superstition - étaient certes très répandues , mais en même temps on n’hésitait pas à s’en moquer.
Je notais seulement que pour certains expressions la datation est plus précise qu’ici , mais peut être quelqu’un a-t-il une source plus précise ?
ayant, par étourderie
pris sauce diable pour pot de beurre
pauvre Jeannot avait le vit
qui le brûlait depuis des heures.
Ses bourses étaient diabolisées,
il lui fallait sauver ses couilles:
il alla vite au bénitier
les plonger parmi les grenouilles.
Et sitôt fait, il fut guéri,
car aussitôt, Satan s’enfuit.

moralité :
il faut tirer le Diable par l’aqueux.
réponse à . chirstian le 20/02/2007 à 10h01 : effectivement la croix a été utilisée plus longtemps que je...
pour certaines expressions la datation est plus précise qu’ici
Je suis lessivé : c’est Lacroix et le bas jarretière, de trouver une date imparable ! J’avance 1152, avec le divorce d’Alienor d’Aquitaine et son remariage avec Riton Plantagenêt (cette page), un mec qu’avait une fabrique de moutarde normande(1). Mais je ne suis pas sûr...

(1) Ça marche pour moi, God. Jusqu’à présent... Tiens, je te cafte lci.fr
réponse à . chirstian le 20/02/2007 à 10h01 : effectivement la croix a été utilisée plus longtemps que je...
XIIe siècle, borse. Du bas latin bursa, « cuir », « sac destiné à contenir de l’argent », du grec bursa, « peau, outre ». J’y perds mon latin ... est-ce latin ? ou grec ? ou bien Belge ? cf. cette définition : "XVIe siècle : nom donné à la Bourse (de Bruges), du nom de la place où se trouvait l’hôtel, orné de trois bourses, qui abritait une famille noble appelée Van der Burse (della Borsa, en italien)."

enfin débarassée du condiment normand mais ils m’ont pris pour Elpépé, j’ai droit au lexique maritime et marin et aux Pierres vieillies ... Tu ne te sens pas vieilli, toi, Pierre ?
réponse à . God le 20/02/2007 à 07h12 : Tu ne crois pas si bien dire, Momolala ! J’ai une pub ’Cotation...
moi dans mes pubs de droite, j’ai "le Monde 25€/mois : Suivez l’érection Présidentielle..."
réponse à . cotentine le 20/02/2007 à 00h20 : Ben vrai ! je reviens juste à point pour n’y comprendre que go...
Pour Contentine
Biensûr bien des expressions ne sont plus d’usage courant, mais comme on les retrouve dans la littérature des siècles passés, il il est bien de les connaîttre. Exemple dans la fable de La Fontaine citée.
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 11h00 : Pour Contentine Biensûr bien des expressions ne sont plus d’usage...
on les retrouve dans la littérature des siècles passés
littérature est un bien grand mot ... ce fut tout au plus une ou 2 légendes transformées ensuite en proverbe voir à cette page
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 11h00 : Pour Contentine Biensûr bien des expressions ne sont plus d’usage...
il il est bien de les connaîttre
C’est précisément l’objet de ce site, Anaxagore ! Bravo pour ta sagacité ; mais ne cherche surtout pas à en convaincre Cotentine : elle est l’une de nos maîtresses à tous, avec Momolala, aussi... 
réponse à . syanne le 20/02/2007 à 07h04 : Bonjour Cotentine, ma belle voisine ! Au diable la moutarde, et vive les No...
Hello, Syanne ... Fière d’être Cotentine d’adoption ... et toi, tu loges où en Manche ? bord de mer, intérieur des terres ou dans un des fiefs du "Diable" (il y a tant de légendes en Cotentin).

Robert le Diable* était ami avec Henri, troisième fils de Guillaume le Conquérant et comte du Cotentin, ...
*ROBERT DE MONTGOMMERY dit Robert Il, de Bellême, surnommé le Diable (1083 à 1117.)
réponse à . cotentine le 20/02/2007 à 11h26 : Hello, Syanne ... Fière d’être Cotentine d’adoption ......
Moi, j’ai connu, en Normandie, des Roberts diaboliques, qui m’ont forcé à me montrer conquérant...
RÉFLEXION :
Une supposition que tu aurais une Ferrari 250 Testa Rossa 1957. Penses-tu qu’il serait raisonnable d’aller faire tes emplettes au Mammouth, le samedi après-midi, avec un petit diable pliant dans ton coffre, pour transporter les canettes de Kro nécessaires à ton maintien hors delirium tremens (c’est-à-dire vachement beaucoup) ? Ce serait vraiment loger le diable dans les courses...
réponse à . Elpepe le 20/02/2007 à 11h36 : Moi, j’ai connu, en Normandie, des Roberts diaboliques, qui m’ont fo...
Ça m’aurait étonné que cela ne dérape pas !
À quels saints se vouer ? (le droit ou le gauche, hummm... affaire de cœur plus que de politique)
En Testa Rossa, tu contrôles bien mieux les dérapages...
réponse à . Elpepe le 20/02/2007 à 11h53 : RÉFLEXION : Une supposition que tu aurais une Ferrari 250 Testa Ross...
c’est trés mince comme délire d’homme...
mais... avec une lamborghini "diablo", j’dis pas...
p’têt ben qu’oui, mais p’têt ben qu’ non...(aurait dit Robert II)

mais pour une "diablo", faut débourser... à mort !
réponse à . chirstian le 20/02/2007 à 10h20 : ayant, par étourderie pris sauce diable pour pot de beurre pauvre Jeannot...
oh! que vous avez belle bite
s’écria la bonne du curé
mais la tremper dans l’eau benite
est ce vraiment d’utilité?
ça me parait bien insolite
cette façon de se laver
et promptement je vous invite
devant Jésus de vous signer!
Chirstian et moi devrions avoir honte de proférer de telles insanités en ce beau jour de la Ste Aimée...
à genoux, endiablés, repentons nous!

Bonne fête à toutes les aimées, et, elles sont nombreuses...avec un bisou endiablé à la mienne!
réponse à . santiago le 20/02/2007 à 12h17 : oh! que vous avez belle bite s’écria la bonne du curé mais l...
je respecte trop le Seigneur
pour me signer en cette tenue
laissez moi sêcher mon baigneur
et je me jette à ses genux*

*licence poétique : je suis un licencieux !
Dans le Léon, le haut-Léon (Reviens, j’ai les mêmes à la maison...), dans la ceinture dorée, là où la terre est bonne (et la mer un peu trop salée à mon goût...) les paysans disent :
" à voir le diable dans l’labour, semis bien foutu pour toujours"
Et cela depuis au moins des années et des années, pour être très précis.
Je suis étonné que les petits Roberts suce-(ex)cités n’en parlent pas !
LPP du Triple A, des commentaires ????
réponse à . chirstian le 20/02/2007 à 12h29 : je respecte trop le Seigneur pour me signer en cette tenue laissez moi sêc...
Et je reviendrai toute à l’heure,
quand j’aurai fini mon Cardhu.

Licence IV, je suis alcoolique, mais anonyme
(si cela sort d’ici, je saurai que c’est vous !)
réponse à . chirstian le 20/02/2007 à 12h29 : je respecte trop le Seigneur pour me signer en cette tenue laissez moi sêc...
Vade, retro, Satana!
que le seigneur pour te punir
de tes actes indélicats
te demande de te repentir,
de faire ton mea culpa,
et à jamais de t’abstenir!
réponse à . chirstian le 20/02/2007 à 12h29 : je respecte trop le Seigneur pour me signer en cette tenue laissez moi sêc...
*licence poétique : je suis un licencieux !

Comme nous tous, mais, ayant beaucoup péché (et à pécher), il nous sera beaucoup pardonné, God y veillera !
réponse à . chirstian le 20/02/2007 à 12h29 : je respecte trop le Seigneur pour me signer en cette tenue laissez moi sêc...
Diantre ! Ventre Saint-Gris ! Palsembleu ! Morbleu ! Par Méphistophélès, Chirstian, il est faust de licencier ainsi tes genoux sur un prie-dieu, quand tu en as tant besoin pour skier...
réponse à . santiago le 20/02/2007 à 12h41 : Vade, retro, Satana! que le seigneur pour te punir de tes actes indélica...
 ! C’est sévère, ça !
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 12h38 : Et je reviendrai toute à l’heure, quand j’aurai fini mon Card...
ça c’est une bonne idée! je vais me faire un petit plaisir aussi, tiens un "Balvénie", double wood (matured in the second sherry cask ), à la vôtre à tous et, juré LPP, je ne mets jamais de glaçon dans mon single!
salut momolala, ne le répète pas c’est une vengeance personnelle!
Eh oui, Santiago (de la coquille sur le dos, marcheur invertébré... )
C’est vert !
Souventes foys, le sieur Chirstian (qui est une des huiles sur ce site  ) a le langage vert.
Et c’est ça qu’on aime, Nom de God ! ( Oh pardon, Seigneur !)
réponse à . santiago le 20/02/2007 à 12h41 : Vade, retro, Satana! que le seigneur pour te punir de tes actes indélica...
au risque de Te désobéir
oh Seigneur Dieu, que je respecte
"l’absention et le repentir ":
je ne suis pas de cette secte!
Tant que j’aurais du jus en burnes
pour continuer d’aller voter
je glisserai mon truc dans l’urne
de celles qui voudront l’accepter.*

*toujours licencieux, mais moins poétique
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 12h50 : Eh oui, Santiago (de la coquille sur le dos, marcheur invertébré.....
Bon, c’est bientôt fini, les mystiques moustiques, là ? Le héros du jour, c’est Lucifer. Parce que nous le valons bien...
L’expression évoque aussi l’idée que dépenses mal réfléchies ou inconsidérées peuvent êtres liées à la tentation, à la frénésie, à la passion, celle qui se passe de la saine et salvatrice réflexion.

C’est que les génies du mal ont vocation à faire péricliter les âmes incarnées par de mauvais choix. Une bourse d’argent vide suscitant vite l’angoisse du lendemain, elle génère donc à certains autant de mauvaises idées pour se refaire une santé financière à peu de frais et souvent au détriment d’innocents.

On loge le diable dans sa bourse qu’on place dans sa poche… et ensuite celle-ci se retrouve percée et bien en vue à l’extérieur afin de susciter la pitié en invoquant la déchéance ou plus soft, la malchance.

Seuls les linceuls n’ont pas de poches ! C’est bien connu. Pour ça que le blanc leur va si bien sans doute.
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 08h25 : Avoir le diable dans sa bourse voudrait plutot dire avoir une mouche dans son po...
"...nous craignons plus les mouches que le Diable (à qui je restitue Sa majuscule car n’est-il pas "Sa majesté des mouches"?"


Ta réflexion m’inspire au 1er degré, je vais donc y répondre au 1er degré, n’en soit pas fâché, c’est dans mon tempérament de chasser les mouches.

Restituer une majuscule implique de restituer des lettres de noblesse. Celui que tu évoques serait noble ? Je ne crois pas que ce qui est dévolu à perdre les gens faibles, mérite un tel potentat. Il est sage de ne pas y croire et/ou de le faire croire.

Le Bien le mal, entre les deux, notre conscience, entre les eux notre innocence, entre les deux virevolte une balançoire mue par notre propre force synergétique. Cela implique l’âme d’autant et Dieu reconnaissant les siens sait trier le linge, le beau d’un côté, le sale de l’autre.
Voir l’expression : "Etre dans de sales draps".

Plus naïf, dans l’existence, on suit le vol des colombes ou le vol des mouches, la symbolique étant forte et évidente, on choisit donc de s’élever ou de raser.

Voilà, c’était un bon sujet qui méritait tout de même un petit coup de balai… non soumis à la lévitation… le balai.
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 12h57 : L’expression évoque aussi l’idée que dépenses m...
L’explication est sympathique, j’aime bien ! (On reconnaît le Breton !!!  )

@ l’ami (qui) râle
T’as raison, il vaut mieux laisser Lucie faire ! (comme mamie d’ailleurs)
Il vaut mieux éviter de loger le diable dans sa bourse, car l’un dans l’autre, côté loyers, il est paraît-il très mauvais payeur !
Mais s’il vous loge, un jour, attention, il sait réclamer ses créances 
Au diable... l’avarice !
La peste soit de l’avarice et des avaricieux !
là, je suis tombé bien bas...avarice
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 13h07 : Il vaut mieux éviter de loger le diable dans sa bourse, car l’un da...
là, je suis tombé bien bas...avarice
Un accès de luciféridité ? 13:13:13 sonnent au beffroi de ma montre Windows XP, et pas un candidat, pour la trirème du jour... C’est désolant. Mais où qu’elles sont, Eureka, Petula, Mirlou, Jonayla, Claudiiiiiiiiiiiiiiiine, Louisann et autres diablesses de la digue du cru d’Expressio ? Hmmm ?
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 13h07 : Il vaut mieux éviter de loger le diable dans sa bourse, car l’un da...
Pour ça qu’il ne faut pas prêter le flanc... comme on doit dire dans la marine !

Le Breton te salue bien toi l’autre Breton peut-être en deuil d’Alexis (Gourvennec) ?
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 13h35 : Pour ça qu’il ne faut pas prêter le flanc... comme on doit di...
Tu sais je suis du pays vannetais, mais la région léonarde et le monde paysan sont sous le choc !
En voilà un qui n’avait pas dû loger le diable dans sa bourse depuis longtemps, mais quel diable d’homme !
Je n’évoque pas le diable vauvert, mais il existe un endroit béni par le diable et il n’est pas au fond de la bourse
la station de montagne Au Diable Vert, qui surplombe la vallée de la rivière Missisquoi, est réservée aux Montréalais et aux Québécois.
Le Diable Vert est également le point de départ d’un modeste réseau de 12 kilomètres de sentiers pédestres. Cependant, ils communiquent avec les Sentiers de l’Estrie ainsi qu’avec le Parc d’environnement naturel de Sutton. En tout, c’est près de 200 kilomètres de sentiers pédestres reliant différents sommets des Appalaches qui s’offrent à vous. De quoi user vos semelles! Et nul besoin de disposer d’unegrosse bourse pour profiter de cette station. Camping et refuges sont à votre disposition, pour reposer vos pieds tout en continuant à purifier vos poumons.
réponse à . chirstian le 20/02/2007 à 12h56 : au risque de Te désobéir oh Seigneur Dieu, que je respecte "l&rsq...
restons en là, blasphémateur,
d’aller "voter" t’as le devoir!
mais aller prendre pour du beurre
la sauce au diable dans sa passoire,
n’est pas digne d’un franc tireur
et ne rajoute rien à ta gloire!!!

je rends les armes!

ah,si , une dernière question, avant ma sieste, que font les bretons sur le site un jour de grande marée?
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 13h01 : "...nous craignons plus les mouches que le Diable (à qui je restitue Sa m...
Restituer une majuscule implique de restituer des lettres de noblesse. Celui que tu évoques serait noble ? J
n’est il pas le "Prince des ténébres" ?

Précision : Aujourd’hui, on ne dit plus " logé en bourse " , mais "côté en Bourse"
réponse à . cotentine le 20/02/2007 à 13h45 : Je n’évoque pas le diable vauvert, mais il existe un endroit b&eacu...
coucou Cotentine!
crois tu qu’il soit besoin d’aller au Canada pour user nos semelles? nos alpes, nos pyrénnées, le jura, ma superbe auvergne et la non moins belle bretagne, offrent à ceux qui le veulent des centaines de kms de sentiers tous plus agréables les uns que les autres... chauvin! moi? tu crois?
réponse à . Elpepe le 20/02/2007 à 13h20 : là, je suis tombé bien bas...avariceUn accès de lucif&eacut...
Moi le diable, il ne m’inspire pas. Je n’y crois pas. Le diable il est dans la méchanceté humaine. J’ai aimé "un bon petit diable" de la comtesse de Ségur lorsque j’étais petite et, plus tard , encore maintenant "La fin de satan" de Victor Hugo. Surtout ce vers qui répond au désespoir de satan pensant que Dieu le haït : "Non, je ne te hait point!
Finalement je suis plus inspiré que je le croyais. Claudiiiiiine
réponse à . santiago le 20/02/2007 à 13h57 : restons en là, blasphémateur, d’aller "voter" t’as le ...
Je suis en vacances, donc je bosse sur ma baraque (en bois) cette pageet ne pèche pêche donc pas !
Il est vrai que si je logeais moins souvent le diable dans ma bourse, je ferais bosser un autre, irais à la pêche, voire me rendrais sûrement aux assises organisées par Philolo.
J’arriiiiiive , une affaire du diable m’a retenue c’matin
Diable ! Quelle ambiance endiablée !
Y sont agités et y’s’démènent comme des beaux diables qu’y sont

Bon, à la diable, jusqu’à c’que je reprenne mes esprits
1- je dirais que l’esspression n’est pas tout à fait exacte pisque le fait d’avoir des sous n’exclut pas d’avoir le diable, et même deux, en poche, comme le confirme ce proverbe
"Où il y a un écu, il y a un diable, où il n’y en a pas, il y en a deux" Alors !

2- l’esspression dito : "avoir la queue du diable dans la poche"
Lun dans l’autre, c’est la queue dans la bourse, comment se-fait-ce-il ??

Diablotins, diablotines Bonjour
réponse à . Elpepe le 20/02/2007 à 13h20 : là, je suis tombé bien bas...avariceUn accès de lucif&eacut...
Tu m’as oubliée, mais je t’absous, Pépé de mon coeur ! Et tant pis pour vous, j’ai écrit :

L’an cyclopé dit : diabolos ou diabolus
L’ange déchu d’alors tenait beaucoup de place :
Poitrail de femme et pieds fourchus, cornes pointues (sss)
Et longue queue épouvantaient la populace.
On en reconnaissait de loin les artifices,
Dans le sourire des filles, où se cachait le vice
Dans les yeux des loups gris, dans les ombres de l’âtre,
Dans le chant séducteur du rossignol bellâtre
Qui détournait les âmes vers des pensées impies.
Impitoyables donc, les pourfendeurs du Mal
Brandissaient leurs totems, allumaient des brasiers
Sans voir qu’à leur lumière Satan menait le bal
Se nourrissant sans trêve des corps des suppliciés.
Puis le ciel s’éclaircit de ces fumées funèbres :
L’Univers peu à peu surgissait des ténèbres ;
La Terre devenue ronde s’était mise à tourner
Tout autour du Soleil qui lui aussi dansait.
La nuit nous révélait l’infini de l’espace ;
Les hommes s’interrogeaient : dieu, diable, en quelle place ?
L’Humanité grandit. Elle reconnut sans fable
Qui, du bien, qui, du mal, et qui, de l’ineffable,
De l’amour, de l’enfant, de la rose et du vent…
Ça n’fait pas mon affaire, récriminait Satan
Caché au Ministère de la guerre et du sang.
Alors il fit fleurir des totems tricolores
Portant la croix honteuse, l’étoile ou le croissant.
Il nourrit des gourous aux noms que l’on abhorre…
Ah God, comme la vie sur terre pourrait être douce
Si nous savions vraiment loger le diable en bourse !
réponse à . cotentine le 20/02/2007 à 00h20 : Ben vrai ! je reviens juste à point pour n’y comprendre que go...
Bonjour Cocottentine, heureuse de te revoir parmi nous ! Enfin t’as fini par les envoyer au diable tes ennuis formatiques !

Faut qu’é soient bein pleines aussi les bourses....qu’sinon la vie ne se fait qu’si le diable s’en mêle !
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 14h11 : Je suis en vacances, donc je bosse sur ma baraque (en bois) cette pageet ne p&eg...
Courage, tu as une bien belle maison! tu péches par modestie!
réponse à . Elpepe le 20/02/2007 à 00h43 : Fastoche, Cotentine : moi, quand je n’ai plus ni croix ni pile, et qu...
Bonjour mon pp3A
Et quand tout l’turf eût t’été fini, le coq du raffiot leur tambouillait une bonne soupe au diable de mer, ou c’est-y qu’y l’empaillait et l’gardait pour la déco d’la piaule du bosco d’bord ?
réponse à . momolala le 20/02/2007 à 14h29 : Tu m’as oubliée, mais je t’absous, Pépé de mon ...
j’en reste coi...
réponse à . chirstian le 20/02/2007 à 14h03 : Restituer une majuscule implique de restituer des lettres de noblesse. Celui qu...
« …n’est il pas le "Prince des ténèbres" ?

Ben, il est permis (de construire) de ne pas reconnaître certains titres… obséquieux.

@ Peinard > Belle maison ! Cheminée centrale. De quel bois te chauffes-tu ?
Il y a de plus en plus de maisons en bois dans le Trégor aussi…
réponse à . santiago le 20/02/2007 à 13h57 : restons en là, blasphémateur, d’aller "voter" t’as le ...
"ah,si , une dernière question, avant ma sieste, que font les bretons sur le site un jour de grande marée?"

Faut bien surveiller les femmes et les enfants.
" Qui imprudemment s’aventure sur la plage
A son retour trouvera bonne femme en rage "

Voilà pourquoi, on reste peinards dans nos casemates. 
réponse à . momolala le 20/02/2007 à 05h30 : Bonjour étrange Jayant Je te propose de te rendre sur cette page et d&rs...
Faut pas avoir le diable au corps quand on a le diable dans les bourses...

Petite Diablesse de Momo ! Quel esprit de tous les diables ! Quels Pieds ! (Diable ! et c’est en 69 en plus !)
Pour ton pouême on te donnerait le bon diable en confession ! fais en bon usage
(et quèce t’en f’rait d’abord, juste par curiosité) ! Momo en grande Prétresse, diablocage à fond ?
réponse à . eureka le 20/02/2007 à 15h01 : Faut pas avoir le diable au corps quand on a le diable dans les bourses... Peti...
Euh Eurêka, Momo, elle s’éclate le diable au corps l’après-midi de préférence.
J’ai noté ça d’il y a plusieurs jours...
Hé 
réponse à . momolala le 20/02/2007 à 14h29 : Tu m’as oubliée, mais je t’absous, Pépé de mon ...
Ce que tu as écrit a aussi un sens si on lit une ligne sur deux. C’est voulu ?
Autrement, quel talent !
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 14h09 : Moi le diable, il ne m’inspire pas. Je n’y crois pas. Le diable il e...
Au diable tout ça Cloclo, alors tu l’as eu ton petit gratin au canard ???
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 13h01 : "...nous craignons plus les mouches que le Diable (à qui je restitue Sa m...
Diable c’que tu chasses bien les mouches quand...on encule les mouches
réponse à . santiago le 20/02/2007 à 12h29 : Chirstian et moi devrions avoir honte de proférer de telles insanit&eacut...
et @ Chirs

Ils avaient le diable sur la langue aujourd’hui ce deux diabolos ! Mais c’était de la menthe ! J’ai tout bien bu ...
réponse à . eureka le 20/02/2007 à 15h20 : Diable c’que tu chasses bien les mouches quand...on encule les mouches...
Et pourtant, je ne suis pas une tapette !

Pour e.c.ler les mouches, faut être très fin n’empêche.
réponse à . momolala le 20/02/2007 à 14h29 : Tu m’as oubliée, mais je t’absous, Pépé de mon ...
Dis-moi, Momo, c’est du pur délire là: Marcel Achard, Proust ma chère, Alphonse Allais (ou Venais, je ne sais), not’ p’tit Ajar p’têt, doublés d’un Claude Piéplu des Shaddocks des grands jours...
Dis-moi, sincèrement, là...
Tu t’entraines pour les prochaines Assises, n’est-ce-pas...
Absolument fantastique, ce que tu nous a pondu là...
QUESTION

On dit que les femmes ont trois tours de plus que le diable

N’est-il donc pas plus facile aux femmes d’être dans les bourses des hommes ?
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 15h29 : Et pourtant, je ne suis pas une tapette ! Pour e.c.ler les mouches, faut ...
mais yannou que diable est-tu allé chercher ? toi tu châsses quand ON...
tu peux peux pas êt’ au bénitier et à la grenouille !
Prière à notre Godemichou adoré:
build regular expressions "www.regexbuddy.co"mique
synthetic clones "www.rzpd.de"lirant
cytomix human NRAs "www.boscience.co.uk/cy_"eh oui, c’est vraiment comme cela
et les cours de francais "www.maxicours.com"ique égalementsont des trucs que tu devrais mettre sur ta liste noire, là. J’en ai attrapé tellement de boutons, que parfois je confonds avec le clavier...
Merci de penser à notre petite santé...
réponse à . eureka le 20/02/2007 à 15h38 : mais yannou que diable est-tu allé chercher ? toi tu châsses q...
Dans les deux cas, je plonge dans la mare.

@ Filo > C’est la guerre des boutons ou des boulons. Demande la clé de 12 à God.
réponse à . chirstian le 20/02/2007 à 12h29 : je respecte trop le Seigneur pour me signer en cette tenue laissez moi sêc...
y en un ot’ qu’a bouffé les "ou" de naissance, l’est allé voir le Jauni à l’idée d’faire une petite récup chez les voisins, vu qu’chez lui y pense qu’on lui a dit : z’ou dehors
Bon, je prends encore le train en route.

"Or, si on a dans sa bourse au moins une pièce avec une croix dessus, cela empêche forcément le diable d’y rentrer, c’est bien connu ! "

Je croyais que cela n’empêchait que les vampires d’entrer !
Le diable ne craint pas la croix (ni la bannière).
réponse à . file_au_logis le 20/02/2007 à 15h39 : Prière à notre Godemichou adoré: build regular expressions ...
Ouaip !
Sauf que, comme je le disais à Elpépé en aparté (et en français) pas plus tard que ce matin (quel site !), si je dois progressivement mettre en liste noire tout ce que Gougueule affiche, c’est une liste de plusieurs centaines d’adresses que je vais finir par avoir et je ne suis pas sûr que ça passe, vois-tu.
Et, l’un dans l’autre, la propal du Pépé (mais nez en moins marin) d’en enlever au fur et à mesure que j’en rajoute ne me semble pas jus de vicieuse car cela ferait revenir des pubs précédemment enlevées (j’entends d’ici les "ah, tiens ! la MdN est revenue ! Ô vénéré maître des lieux, enlève-la fissa !").
réponse à . SyntaxTerror le 20/02/2007 à 15h53 : Bon, je prends encore le train en route. "Or, si on a dans sa bourse au moins u...
Tu prends le train en rails veux tu dire...

Ce que tu dis me fait penser à : "Avoir des oursins dans le porte-monnaie…"
Expression qui n’a pas du tout donné l’autre expression : "Avoir ses Oursins".

@ God : mettre Gougle sur liste noire, ça irait plus vite non ? 
réponse à . momolala le 20/02/2007 à 14h29 : Tu m’as oubliée, mais je t’absous, Pépé de mon ...
ce poème satanique : diablement bon. Satan bouche un coin ...
réponse à . SyntaxTerror le 20/02/2007 à 15h53 : Bon, je prends encore le train en route. "Or, si on a dans sa bourse au moins u...
ah non, le vampire il craint ni Dieu, ni diable : y’ s’barre à l’ail à l’oeil nu
et quèce ils font les ezorcistes alors quand y font joujou avé le diable ?

un ôt’ proverbe pour confirmer :
"Le plus odieux de tous les diables est celui qui danse dans la poche, quand
il n’y a pas la moindre pièce marquée du signe de la croix pour l’en chasser"
là ça rejoint un peu çui du 68 (loupé!)
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 14h11 : Je suis en vacances, donc je bosse sur ma baraque (en bois) cette pageet ne p&eg...
BBB, B l’Artiss ! j’en resterais b b* si c’est toi qu’as tout bricolé, le diable n’y aurait vu goutte !
Et pi’ quand t’invites pour l’apéro et qu’t’y es pas, quèce à dire ?

* pas la celle au 3A
réponse à . santiago le 20/02/2007 à 13h57 : restons en là, blasphémateur, d’aller "voter" t’as le ...
que font les bretons sur le site un jour de grande marée?
Chez Peinard_best, au Château du Taureau (cette page), sorte de Fort-Boyard breton en baie de Morlaix, l’almanach du marin breton (cette page) nous indique, pour aujourd’hui, en heure légale au port de référence (Roscoff) :
- Basse Mer = 2 h 04 / hauteur = 0,75 m (au-dessus du zéro des cartes)
- Pleine Mer = 7 h 58 / h = 9,50 m (coeff 110)
- BM = 14 h 25 / h = 0,50 m
- PM = 20 h 21 / h = 9,15 m (coeff 108)
A ce tableau, rajoutons la correction de hauteur, en Vives Eaux, pour le château du Taureau : + 0,05 m. La correction horaire est nulle. Ça donne donc :
BM = 2 h 04 / h = 0,80 m
PM = 7 h 58 / h = 9,55 m
BM = 14 h 25 / h = 0,55 m
PM = 20 h 21 / h = 9,20 m
Maintenant, quelle est la pression atmosphérique locale ? Extrait du bulletin de Météo France de 13 h 23 ce jour (cette page) :
Perros-Guirec :
Vent de sud-sud-ouest 6 noeuds. Mer belle. Visibilité supérieure à 5
milles. Pression 1006 hPa stationnaire.
La correction de hauteur d’eau est donc de + 0,07 m, ce qui donne le résultat suivant :
BM = 2 h 04 / h = 0,87 m
PM = 7 h 58 / h = 9,62 m
BM = 14 h 25 / h = 0,62 m
PM = 20 h 21 / h = 9,27 m
Bon, en côtier, il faut encore tenir compte de la force et de la direction du vent, pour affiner encore... Le mieux, pour vous, c’est de prendre le promène-couillon qui vous y emmène directement, au Château du Taureau, hein ? J’attends confirmation du baromètre et des observations locales, Peinard-best...
réponse à . eureka le 20/02/2007 à 15h12 : Au diable tout ça Cloclo, alors tu l’as eu ton petit gratin au cana...
Mais oui je l’ai eu mais c’était pas du gratin, il était à la diable.
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 14h09 : Moi le diable, il ne m’inspire pas. Je n’y crois pas. Le diable il e...
Viens, je ne te hais point, loin s’en faut, diablesse !
réponse à . eureka le 20/02/2007 à 16h17 : ah non, le vampire il craint ni Dieu, ni diable : y’ s’barre &a...
Je me permets de ne pas être d’accord avec un proverbe que je ne connaissais pas !

L’argent est un bon serviteur, mais un mauvais maître. Pas de pièce en poche, un diable, plusieurs pièces, plusieurs diables !

En ce qui concerne les vampires, est-ce dans le film "Dracula" qu’on le fait reculer en croisant deux chandeliers ?
réponse à . momolala le 20/02/2007 à 14h29 : Tu m’as oubliée, mais je t’absous, Pépé de mon ...
Tu m’as oubliée, mais je t’absous, Pépé de mon coeur
Mais pas du tout, ma Momolala de rêve : je n’appelais que les absentes, parties faire les diablesses de leurs quatre cents coups éhontés ! Comment pourrait-on t’oublier, voyons ? Avec ce que tu nous écris, là...
Bonjour à toutes zet à tous, je viens enfin de rattraper mon retard de lecture 
Cette expression convient tout à fait à ce qui m’arrive : une prune de 140 euros pour excès de vitesse.
Attention, vous allez (sou)rire : je roulais à du 49km/h... sur une route où on ne peut pas dépasser le 30 
Bouh hou hou 
On dit que les femmes ont trois tours de plus que le diable (Eureka_84)
- le tour de poitrine
- le tour de taille
- le tour de hanches.
Bonjour, mon Eureka d’amour !
réponse à . God le 20/02/2007 à 15h59 : Ouaip ! Sauf que, comme je le disais à Elpépé en apart...
T’es pas joueur, God... 
Cette expression vient évidemment de la marine.
Suivez mon raisonnement.
Axiome 1 On n’achète pas un chat dans un sac
Axiome 2 Une bourse est également appelée un sac
Axiome 3 Sachant que le cousin du lièvre, dont-on-ne-peut-pas-prononcer-le-nom (un peu comme Voldemort), a souvent été confondu avec les félins de l’axiome 1,
Thèse un peu osée, j’admets : avoir le diable dans la bourse correspond à avoir un Nanabozo dans un sac sur un navire, bateau, felouque, sampan du Pont Dieu ou canot de sauvetage (pour dire que j’ai bien suivi ou à peu près).
réponse à . Jonayla le 20/02/2007 à 17h22 : Cette expression vient évidemment de la marine. Suivez mon raisonnement. ...
Là-dessus, je vous souhaite à toutes et à tous une excellente soirée, bonne nuit et quoi que vous fassiez, faites le bien.
réponse à . Elpepe le 20/02/2007 à 17h18 : On dit que les femmes ont trois tours de plus que le diable (Eureka_84)- le tour...
Rien à dire, tu sais bien lire...et entre les lignes !
réponse à . SyntaxTerror le 20/02/2007 à 17h07 : Je me permets de ne pas être d’accord avec un proverbe que je ne con...
Un cocktail pour un vampire, c’est de boire au cou de sa victime du sang mêlé.

@ Elpp > Peroos-Guirec, j’en reviens, calme plat, la mer a disparu... les marins aussi !
"l’un dans l’autre"
+ "avoir le diable dans la bourse"
= "avoir le diable de l’un dans la bourse de l’autre"
cette expression vieillie signifie : chiffrer le programme politique de son adversaire et estimer qu’il n’est pas sérieux...
réponse à . Jonayla le 20/02/2007 à 17h15 : Bonjour à toutes zet à tous, je viens enfin de rattraper mon retar...
T’as tenté le diable Jonayla ! rouler à c’te vitesse, c’est qu’y était bien provocable le tentateur !
réponse à . momolala le 20/02/2007 à 14h29 : Tu m’as oubliée, mais je t’absous, Pépé de mon ...
Ah God, comme la vie sur terre pourrait être douce
Si nous savions vraiment loger le diable en bourse !

Que de belles choses écrites en ces vers (en sévère, dirait santiago)
Que de vérités et que de sagesse de ta part, Momolala, dans les deux derniers !
Décidément ! C’est tous les jours, maintenant, que tu nous gâtes !
Cela mérite une volée de bisous, tiens !
Allez je me lâche ! Pleins de bisous !
réponse à . Jonayla le 20/02/2007 à 17h22 : Cette expression vient évidemment de la marine. Suivez mon raisonnement. ...
Ah ben là, y’a pas photo : la trirème du jour te revient, Jonayla (j’ai fait un rêve merveilleueueueueux). En ce jour de grande marée, je te fais solennellemnt Grande Demandeuse de l’Ordre de la Trirème aux petits oignons. Avé la bise des grandes marées.
réponse à . eureka le 20/02/2007 à 16h36 : BBB, B l’Artiss ! j’en resterais b b* si c’est toi qu&rs...
Quand est-ce que t’es passée pour l’apéro, j’ai pas bougé de chez moi ?
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 11h00 : Pour Contentine Biensûr bien des expressions ne sont plus d’usage...
Bonjour,
je ne sais pas si tu es encore là, mais je me manifeste (un peu tardivement, certes), pour te dire que je suis d’accord avec toi: le référent sur lequel repose l’expression ne doit pas être nécessairement en usage pour que cette expression soit connue, utilisée, ou au moins comprise par tous. Prenons par exemple une autre expression qui a le même sens que celle du jour: "raide comme un passe-lacet". Elle date du début du 20e siècle, le passe-lacet n’est pas à proprement dit un objet de notre vie quotidienne, et pourtant, l’expression est encore en vigueur. Le cas existe même pour des mots isolés: la maille n’est plus en circulation depuis une poignée de siècles, mais le mot n’a jamais été autant énoncé qu’actuellement...
réponse à . Elpepe le 20/02/2007 à 16h58 : que font les bretons sur le site un jour de grande marée?Chez Peinard_bes...
Léger vent de suroît force 1, 758 mm de Hg, température ext. 9°C, nébulosité 8/8, visibilité 20 nautiques.Temps maussade. Pluviométrie du 20/02/07: 0 mm.
Température intérieure 21, à cause des quek rayons qu’on à eu aujourd’hui.
Diable ! Voilà un temps pas top, largement rehaussé par la qualité des p... d’écrits diaboliques de ce site (mâtin, quel site!!!)

@yannou : Géothermie
réponse à . eureka le 20/02/2007 à 17h25 : Rien à dire, tu sais bien lire...et entre les lignes !...
tu sais bien lire...et entre les lignes
il y a plein de choses que je sais faire, entre plein de choses, comme :
- pêcher entre deux manœuvres
- nager entre deux eaux
- être entre deux vins
- entre ici, Jean Moulin
- slalomer entre deux portes (dont une large)
- être entre deux trains (arrière, Satan !)
- faire des entrechats, des entremets, des entrevues...
etc... etc...
réponse à . SyntaxTerror le 20/02/2007 à 17h07 : Je me permets de ne pas être d’accord avec un proverbe que je ne con...
Non, je dirai plutôt,le bal des vampires.
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 18h16 : Bonjour, je ne sais pas si tu es encore là, mais je me manifeste (un peu...
la maille n’est plus en circulation depuis une poignée de siècles, mais le mot n’a jamais été autant énoncé qu’actuellement
Ah, non, Petula : ça va pas recommencer, la moutarde, quoi, moussaillon ! Juste au moment où on commence à persuader God de nous dégommer Le Monde, LCI, Intellego et Gene Expression Arrays...
réponse à . Elpepe le 20/02/2007 à 18h31 : la maille n’est plus en circulation depuis une poignée de siè...
S’cuse Pépé, pas fait d’exprès, j’aurais pu aussi terminer par : "l’amora-le de cette histoire..." mais je ne voulais pas faire la cornichonne ...
réponse à . Elpepe le 20/02/2007 à 18h26 : tu sais bien lire...et entre les lignesil y a plein de choses que je sais faire,...
te nicher entre deux saints...
cf. @36
réponse à . Elpepe le 20/02/2007 à 18h26 : tu sais bien lire...et entre les lignesil y a plein de choses que je sais faire,...
Bien reçu Amiral pour l’etc... etc... !
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 18h25 : Léger vent de suroît force 1, 758 mm de Hg, température ext....
758 mm de Hg
Ah ben voilà, la précision du relevé local, l’observation du marin sur la passerelle, la seule indication qui me manquait pour affiner les calculs de marée, avec le vent, en force et direction.
758 mm Hg = 1011 hPa (cette page). Je corrige donc mes valeurs de hauteur (+ 0,02 m) comme suit :
BM = 2 h 04 / h = 0,82 m
PM = 7 h 58 / h = 9,57 m
BM = 14 h 25 / h = 0,57 m
PM = 20 h 21 / h = 9,22 m
Tout le monde a suivi ? Interro écrite demain, plus d’une faute collés samedi, pas vrai, Rikske ? En attendant, Yannou est en train de nous ouvrir les huîtres sauvages qu’il a ramassées non loin de l’île Tomé, en face de Perros...
loger le diable dans la bourse...
finalement la dèche donne plein d’humilité.

en attendant, voilà déjà vingt francs !

Mais attention on en perd vite son pécule

Amis contrepoètes, je vous livre ces 3 exercices !
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 19h10 : loger le diable dans la bourse... finalement la dèche donne plein d&rsquo...
Pour ton troisième exercice de style, je m’inscris en faux ! Eureka, dis quelque chose ! Y’a Peinard_best, là, y veut m’chercher des poux dans la tonsure...
réponse à . Elpepe le 20/02/2007 à 19h19 : Pour ton troisième exercice de style, je m’inscris en faux ! E...
j’étais sûr que cela te ferait banderbondir !
réponse à . santiago le 20/02/2007 à 14h04 : coucou Cotentine! crois tu qu’il soit besoin d’aller au Canada pour...
ma superbe auvergne et la non moins belle bretagne, offrent à ceux qui le veulent des centaines de kms de sentiers tous plus agréables les uns que les autres... chauvin! moi? tu crois?
eh, oui, c’est bien en Auvergne, en Forez pour être plus précise, que les chemins sont si tentants qu’on peut les parcourir sans danger sauf si on decide de passer le "pont du Diable" qui franchit le Lignon ! Je ne m’y risquerais pas, vu la légende !
cette page
J’préfère mon Cotentin qui lui aussi a tant de sentiers pédestres sans risque d’y rencontrer le diable ou d’y perdre sa bourse !  chauvine, moi ? non, non !
réponse à . santiago le 20/02/2007 à 14h34 : Courage, tu as une bien belle maison! tu péches par modestie!...
vrai, qu’elle est belle sa maison au Peinard The Best ! il a dû passer un pacte avec le diable !
Les "écolos", on a tous le "devil" qui nous souffle des idées qui paraissent aussi sottes que grenues au commun des mortels et sans avoir des oursins dans sa bourse, c’est souvent le diable qui y loge ... surtout quand on s’est laissé recruter par lEducation Nationale ! 
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 19h10 : loger le diable dans la bourse... finalement la dèche donne plein d&rsquo...
ben dis donc, tu n’en mets pas d’aussi "hard" sur ton site, avec la contrepéterie du jour !
sur Expressio, tu te lâches ! le diable du jour y serait-il pour quelque chose ? 
réponse à . cotentine le 20/02/2007 à 19h36 : vrai, qu’elle est belle sa maison au Peinard The Best ! il a dû...
L’éducation nationale a ça de bien, c’est qu’elle laisse un peu de temps libre durant les vacances.
M’enfin ! Là, après 10 années dedans, les finitions commencent à me taper sur les nerfs.
C’est un boulot du diable !
Pour le site, celle du jour est parfois plus gratinée, encore ! (mais contrairement à son nom, parfois, je ne mets pas à jour !)
Le diable est dans les détails...
réponse à . chirstian le 20/02/2007 à 10h20 : ayant, par étourderie pris sauce diable pour pot de beurre pauvre Jeannot...
Jeannot qui trop s’enflamme,
Subit douleur infâme!
Car hélas Satan l’habite,
Et jamais point ne le quitte.
Le bec dans l’eau, le vit en feu,
Il tire le diable par la queue.
Son histoire sent le soufre
Et il sombre dans un gouffre
Il loge le diable dans sa bourse,
Et nul ne vient à sa rescousse!
Heureusement arrive Chirstian
Et vade retro, Satan!
Chassé non par un crucifix,
Mais à grands coups d’éclats de ris...
Bon, les gosses, Pépé s’en va de ce pas loger sa bourse chez la diablesse BB. En conséquence de quoi : au lit, les dents brossées, les mains sur les couvertures, hein ? Que vous avez encore été bien dissipés, aujourd’hui, garnements !
réponse à . cotentine le 20/02/2007 à 19h30 : ma superbe auvergne et la non moins belle bretagne, offrent à ceux qui le...
J’enrage , Cotentine! que ce soit toi qui me fasse découvrir une légende de la haute loire, la terre de mes ancètres, mais je suis beau joueur et t’en remercie!
je te souhaite une bonne nuit!
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 19h10 : loger le diable dans la bourse... finalement la dèche donne plein d&rsquo...
bien joué,elles valent celles de la Comtesse!
réponse à . <inconnu> le 20/02/2007 à 13h01 : "...nous craignons plus les mouches que le Diable (à qui je restitue Sa m...
Oui! Le Diable est noble car il est le seigneur des Enfers.
Tu as une vision assez enfantine de la noblesse. Les nobles ne sont pas tous des "Don Diégo de la Véga". La plupart ressemblerait plutot à des Louis XIV qui a laissé la France exengue pour son bon plaisir.
réponse à . <inconnu> le 21/02/2007 à 07h39 : Oui! Le Diable est noble car il est le seigneur des Enfers. Tu as une vision as...
Exsangue, Holmes : normal, diable et vampire sont cousins !

God, il va falloir que tu inventes une émoticône rosissante de confusion et de reconnaissance spécialement pour moi, STP. J’ai plus les mots.
réponse à . Elpepe le 20/02/2007 à 18h03 : Ah ben là, y’a pas photo : la trirème du jour te revien...
Comme dit Momolala, j’en rosis (Varte) également 
réponse à . <inconnu> le 21/02/2007 à 07h39 : Oui! Le Diable est noble car il est le seigneur des Enfers. Tu as une vision as...
Vision enfantine ? Ben oui et je la revendique cette vision. C’est que je prends les choses à leurs sources et ce, en tout premier lieu. Après…, les « délictuosités » commises par les uns ou les autres, qu’y puis-je ? Comme toi, je constate.

Reconnaître une noblesse à ce qui représente le mal, c’est déjà accepter d’y consentir effectuer quelques courbettes de mauvais aloi à son piètre autel. C’est enfantin dit comme cela mais la pureté du sentiment est avant tout nichée là.

Quant à Louis le Quatorzième, l’histoire lui reconnaît de bonnes et de mauvaises choses… Ca, c’est vrai.
Si mon ancêtre ramenait sa paye de misère dans une brouette lors de la grande dévaluation, un diable à Wall Street me semble bien insuffisant.

Prudence aux feux d’arti-fesse, les retombées provoquent parfois des brûlures, une couille dans le potage ça fait désordre.
À ce propos, dommage que l’hexagone ne participe pas à L’international des feux Loto-Québec 2009 (quand même Jupiter d’argent en 2006).
Ce 21 février nous concoctâmes un feu d’artifice que God nous fait le cadeau de réactualiser le jour de notre Fêt Nat franco-françoise. Les uns ont pris le large, les ris, les autres la clé des champs, tous au diable-vauvert : les "djeunes" de ce merrrveilleux site ont du pain sur la planche, mais ce serait bien le diable s’ils ne parvenaient à étaler à leur tour leur culture et leur talent !
Cette expression m’a fort judicieusement rappelé cette belle citation du GRAND DESPROGES.

" Sans pile on perd la face "
C’est trop long pour tout relire, mais cela ne fait rien...
Au cas où cela n’aurait pas encore été dit:
Dites-moi, docteur, est-ce parce que j’ai le diable dans mes bourses que je tire le diable par la queue?
réponse à . <inconnu> le 14/07/2009 à 07h04 : Cette expression m’a fort judicieusement rappelé cette belle citati...
Celui-là même qui disait : "On n’a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra !"
réponse à . file_au_logis le 14/07/2009 à 07h25 : C’est trop long pour tout relire, mais cela ne fait rien... Au cas o&ugrav...
Ne te prive pas de ce plaisir Filo, ce serait dommage et un mauvais exemple pour nos camarades de jeu arrivés depuis. Paresseux, collé samedi ! 
Le mythe du diable est voisin des mythes du Dragon, du serpent, du gardien du seuil (monstre) et du symbolisme de fermeture, d’axe d’arrêt.
Passer l’axe d’arrêt, c’est être ou maudit ou sacré, victime du diable ou élu de Dieu. C’est la chute ou l’ascension.
Le diable symbolise toutes les forces qui troublent, assombrissent, affaiblissent la conscience et la font régresser.(Virel)
J’imagine une origine symbolique de l’expression, où le diable serait la bourse elle même (le gardien) et ouvrir sa bourse serait donner libre cours à tous les excès symbolisés par l’argent.
Satan achète les âmes avec de l’argent.
Le diable (ou le dragon) est en occident le gardien de la toison d’or et du jardin des Hespérides et de ses pommes en or, ce qui nous ramène à Eve et aux bourses d’Adam !
.....Moi j’ai pas peur du diable puisque je suis sur d’aller en enfer......ben oui Satan l’habite !
"La plus belle ruse du diable, c’est de vous faire croire qu’il n’existe pas".
Il faudrait aller voir du côté du mythe de Dracula qui renaît de ses cendres en incarnant nos phantasmes les plus inavouables.
Ne pas rater cette page. Malheureusement il ne s’agit que d’un extrait, à cette page, texte intégral.
Pas le temps de lire tout ce qui précède car journée chargée, merci de me pardonner éventuel doublon. Et mon ordi qui marche ce-matin au rythme d’un escargot cacochyme! Bonne journée à tous.
réponse à . file_au_logis le 14/07/2009 à 07h25 : C’est trop long pour tout relire, mais cela ne fait rien... Au cas o&ugrav...
«Ne tirez pas le diable, le diable par la queue, ça lui fait mal en diable, en diable...»
réponse à . momolala le 14/07/2009 à 08h30 : Ne te prive pas de ce plaisir Filo, ce serait dommage et un mauvais exemple pour...
Je le ferai donc, non pas pendant la colle de samedi, parce que ca ne me dit rien, et que je partirai en ouacances, mais quand je serai comme la majorité d’entre vous, pensionné, et que je n’aurai plus rien d’autre à faire qu’à compter mes doigts de pieds, que j’aurai mis en éventail pour la bonne cause...
C’est pas demain la velle, snif...
réponse à . file_au_logis le 14/07/2009 à 13h06 : Je le ferai donc, non pas pendant la colle de samedi, parce que ca ne me dit rie...
Ouf, je peux enfin écrire ma petite bafouille. Le temps de tout lire et hop, plus moyen de mettre quoi que ce soit. Fallait que je mange mes cookies, il paraît. Retentative et me voilà.
Finalement, pour pas grand chose, tout ayant été ou presque écrit. Je me contenterai donc de souhaiter une joyeuse fête à tous les Français et Françaises, où qu’ils (elles) soient.

@ Filou : ce message ne t’était pas vraiment destiné. Ce doit être une miette de cookies qui a collé et m’a fait cliquer sur le bouton d’à côté.
réponse à . syanne le 20/02/2007 à 07h00 : Diable, Momo, qu’en termes humains ces choses-là sont (enfin) dites...
qu’on saura thésauriser l’air qu’on respire, gageons qu’il sera coté en bourse et vendu en bouteilles

On peut relire "La Cité des Asphyxiés" de l’excellent et bien oublié* Régis Messac (à condition de le dénicher chez quelque bouquiniste, en attendant une réédition).cette page


(*sauf peut-être, et pour ne pas changer, des Américains, que je soupçonne d’avoir récupéré le thème pour "Total Recall")
réponse à . <inconnu> le 14/07/2009 à 10h24 : "La plus belle ruse du diable, c’est de vous faire croire qu’il n&rs...
Au 18e siècle, les cadavres soupçonnées d’être des vampires étaient détérés, empalés puis brûlés.
Seul le phénix pouvait revnaître de ses cendres.
On retrouve là le mythe de la mort et de la résurrection divine.
Alors que les flammes de l’enfer ne purifient pas car elles ne permettent pas la mort et la résurrection.
À l’origine du mythe, le roman de Bram Stoker publié en 1897, Dracula n’avait certes pas la faculté de renaître de ses cendres par le pouvoir du sang.
C’est un ajout que l’on trouve dans le film britannique de Peter Sasdy sorti en 1970, Une messe pour Dracula. Le personnage s’éloigne de beaucoup de celuis de Stoker largement inspiré par le voîvode Vlad III l’empaleur ou Vlad Tepes, prince de Valchie dit Dracula (fils du dragon, son père dit Dracul parce que ayant le dragon comme emblême) .
Notre Daracula de fiction semble bien avoir le diable dans la bourse. Qu’il en poss`de une deux je n’ai pas encore entendu, vu ou lu quoi que ce soit sur le sujet...
Je suis loin de ma base et de mes dicos. Toutefois le TLFI, (à l’article « cendre », 2A, confirme que l’expression « renaître de ses cendres » signifie « revivre ». C’est bien dans ce sens (elle n’en a d’ailleurs pas d’autre, Le TLFI dixit) que je l’utilise en 145 ci-dessus… En faisant au passage un clin d’œil au Phénix, dont Dracula et les vampires « modernes » sont de lointains avatars. Je regrette que tu ne l’aies pas compris.
Mon bonhomme, je l’appelais Belzébuth, car il avait un fort beau zébus. C’était un dieu des câbles.
Avait-il en plus le diable dans sa bourse ?
Il ne faut pas croire que Satan cultive l’aneth du dieu ! Et si satanique, il te fait un drôle d’enfant.
J’ai été tirée par la queue du diable, Roman Polanski lui, en a tiré . . . un film.

Rosemary


* *
* *
) (\___/) (
* /( ١ (. .) )\ *
# ) c\ ►’ ( #
’ ) ­/ ’
\\|, ____| |__ ,|//
\ ) ( ` ~ ) ( /
#\ / /| . ’ .) \ /#
| \ / ) , / \ / |
\,/ ;;,,;,; \,/
_,#;,;;,;,
/,i;;;,,;#,;
(( %;;,;,;;,;
))  ;#;,;%;;,,
_//  ;,;; ,#;,
/_) #,; //
// \|_
\|_ |#\
|#\ -"
Les bourgeois auraient bien volontiers logé Satan dans leur bourse pour conquérir le coeur de Becassine

Auraient bien mis leur bourse à plat
Pour s'offrir ces deux guignes-là.


Mais comme souvent dans les chansons de Georges c'est un manant, un prince déchu, un homme de peu qui conquiert le coeur de la belle..........

Sacré Georges, il avait l'air bourru mais il était très fleur bleue le bougre.....

Je vous raconte la suite au café si vous le voulez bien.........

Ad'taleur.........
réponse à . BOUBA le 13/02/2015 à 01h05 : Les bourgeois auraient bien volontiers logé Satan dans leur bourse pour c...
Sacré Georges, il avait l'air bourru mais il était très fleur bleue le bougre...
Certes... mais ne fallait quand même pas trop lui chauffer les oreilles, surtout quand le bonheur de la famille en dépendait !

Ce n'est pas parce que sa bourse était plus plate qu'une interprétation de Bertola, qu'il allait laisser son Grand-père cheminer comme un gueux, sans même un coup de goupillon pour gagner son p'tit coin de paradis !

Que l'épicier ne donne point d'épices, si l'on est dépourvu d'argent... soit.
Que la belle Suzon n'ouvre ni sa porte, ni son cœur, ni tout le reste, et refuse d'échanger un peu d'amour contre de l'eau fraîche... mettons.
Mais que le curé claque la porte de la sacristie parce qu'il a deux ou trois pater noster sur un autre feu et pas le temps de s'occuper d'un mort de basse condition, là, le tendre Georges rue dans les travées.
Le temps de déposer sa fleur bleue près du bénitier et :

Avant même que le vicaire
Ait pu lâcher un cri,
J'lui bottai le cul au nom du père
Du fils et du Saint-Esprit.
C'est depuis ce temps-là que le bon apôtre,
Ah ! c'est pas joli...
Ah ! c'est pas poli...
A une fesse qui dit merde à l'autre.
Bon papa, ne t'en fais pas :
Nous en viendrons
À bout de tous ces empêcheurs
D'enterrer en rond.


"Loger le diable dans sa bourse"... Tu la connaissais toi cette expression ? Pour ma part, je la découvre. Quel bonheur ce site !
réponse à . DiwanC le 13/02/2015 à 04h31 : Sacré Georges, il avait l'air bourru mais il était très fle...
Non, je la découvre........Et c'est vrai qu'il y en a des tarabiscotées........
Une qui m'a marqué c'est celle ci

Je l'ai placée dans un mail que j'ai envoyé aux randonneurs de mon club:
"Ce jour ci nous irons cheminant sur la haquenée des cordeliers vers la Cap Roux.......etc etc"
Je te dis pas les réactions.........Y en a pas un qui connaissait !

Qui c'est qui fait le café ce matin ?....On tire à pile ou face ?

Allez, pile je gagne et face tu perds.............

réponse à . BOUBA le 13/02/2015 à 06h19 : Non, je la découvre........Et c'est vrai qu'il y en a des tarab...
Ah... pas de chance... j'ai perdu... 
........te reste plus qu'à mettre l'épaule à la roue* et à faire le café.........

* Je viens de la découvrir celle là aussi...........Ca chassera pas le diable de ma bourse mais ça m'amuse........
réponse à . BOUBA le 13/02/2015 à 07h34 : ........te reste plus qu'à mettre l'épaule à la r...
Tu as mal lu la règle : c'est celui qui gagne qui a l'insigne honneur de faire le café pour cette digne assemblée.
C'était écrit en tout petits petits caractères, comme ceux des contrats des compagnies d'assurances !... Mais c'était écrit.
Celui qui perd a tout juste le droit de se verser un nuage de lait dans sa tasse...
C'est bête, hein...
Bon... on va pas déclencher les hostilités pour si peu... ce serait une guerre picrocholine !
Diable,
j'ai failli oublier l'anniversaire de mi(si)rlou  !
réponse à . BOUBA le 13/02/2015 à 07h34 : ........te reste plus qu'à mettre l'épaule à la r...
"mettre l’épaule à la roue"
C'est la solution qui te reste quand tu a déjà mis la main à la pâte puis les deux dans le cambouis.
Dans l'exemple, notre Godemichou adoré citait ce brave Honoré de Balzak (en flamand, cela signifie "bourse", intéressant, non? - enfin, une certaine sorte de bourse...), qui écrivait:
« Fanny-Beaupré s'était levée, et le jeune clerc, (...) n'osa pas se retirer en disant que sa bourse logeait le diable »
Cet Honoré portait bien son nom - deux fois, même! Le jeune clerc honorait Fanny-Beaupré et n'osait pas se retirer, car son balzak logeait le diable. Littérature oh combien suggestive, voire même pornographique, nest-il pas?
... dan le cambouis, ... ou dans la farine, comme Claude Navarro Nougaro...
Mirloupette, bon anniversaiaiaiaiaiaireeeeuuuuuhhhhh
réponse à . file_au_logis le 13/02/2015 à 10h29 : Dans l'exemple, notre Godemichou adoré citait ce brave Honoré...
Un sac contenant des balles ?
J'ai beau chercher ...
Ça fait trois jours que j'ai un rhume important et ce matin, j'avais l'impression que ma tête allait éclater.. un comprimé effervescent me permet tout de même de participer...
Sachez que ça fait exactement 4 ans que vous me supportez; en effet j'ai écrit ma première bêtise sur ce site le 12 février 2011.
DEVINETTE
Pourquoi, au Royaume-Uni, 'gaz' est le surnom qu'on donne au diable ?
- parce que 'gaz' devil
réponse à . joseta le 13/02/2015 à 11h16 : Ça fait trois jours que j'ai un rhume important et ce matin, j'...
ça fait exactement 4 ans que vous me supportez
De la même façon que tu supportes le Barça !
Bon anniversaire, et merci pour tous ces bons moments.
Bon anniversaire aussi à Mirlou bien sûr !
Il y a un petit poisson qu'on appelle able et qui est fier comme un petit démon...
c'est ledit able hautain !
Bon anniversaire à Mirlou !
C'est triste pour toi... 
réponse à . joseta le 13/02/2015 à 11h16 : Ça fait trois jours que j'ai un rhume important et ce matin, j'...
Si tu n'avalais pas tout ronds tes comprimés effervescents, tu aurais peut-être moins mal ? 
Tu tombes bien.
Tes connaissances de la langue parlée dans les Provinces-Unies te permettront peut-être de comprendre ce qui se dit dans l'hémisphère sud.
Cette page !
Mirlou ! On t'attend tous chez Marcel pour souhaiter ton ♫♪♪♫ Bonaniversaire ! ♫♫♪

Et pour fêter ses 4 ans de participation sur ce mêêêrveilleux site, joseta lira tous ses jeux de mots et devinettes !

Viens quand même ! 
réponse à . DiwanC le 13/02/2015 à 13h35 : Mirlou ! On t'attend tous chez Marcel pour souhaiter ton ♫♪♪♫ Bonan...
J'adore ton sens de l'humour. 
Juste au-dessus des matelas de bourre, on pouvait lire: AVIS: ces matelas sont les moins chers du marché.
- t'as lu ça ?
- oui, et alors ?
- moi je dirais que c'est plutôt un vol...
- pourquoi ?
- c'est clair: la bourre sous l'avis !
réponse à . joseta le 13/02/2015 à 11h16 : Ça fait trois jours que j'ai un rhume important et ce matin, j'...
Je te plains de tout cœur, ce doit être un rhume vraiment carabiné qui t'a fait perdre une journée : aujourd’hui, nous sommes le 13 (un vendredi, mais c'est une autre histoire).
Chez moi nous disons THE DEVIL IS IN THE DETAILS.
Le diable se trouve (se cache est un peu sous-entendu) dans les détails.

Cela veut dire que quand les Répubs se disent d'accord avec les Déms pour réformer les impôts, il faut examiner de très très près les détails d'un dispositif des Répubs...
À ce point là ? Car la binette choisie correspond à "pas content".
Désolée... Si tu veux, j'efface ce qui te déplaît et te promets de ne plus t'importuner ; je ne pénètrerai plus dans ta case et ne marcherai plus jamais dans tes allées.


Le vendredi 13: un jour qui porte bonheur, ou pas, c’est selon. Mais d’où vient cette superstition qui entoure le vendredi 13?
Pourquoi le vendredi 13 traîne-t-il une sale réputation ? Comme souvent, les explications sont à trouver dans un mélange de références religieuses et de traditions païennes. 

Ainsi dans la religion catholique, le chiffre 13 serait négatif parce que le 13e convive qui a rejoint Jésus et les apôtres était Judas, celui qui l’a trahi et vendu aux Romains. Dans la mythologie nordique, on trouve un récit similaire: un banquet de 12 dieux, un 13e dieu, baptisé Loki arrive, et le banquet tourne à la bagarre, un mort. De même, il y a 12 constellations, et pas 13, et 12 dieux dans l’Olympe, et 12 mois dans une année - le 13 serait donc un mauvais chiffre, qui amène le déséquilibre. 

Quand au vendredi, deux explications: la crucifiction de Jésus qui aurait eu lieu un vendredi, et le fait que dans la mythologie nordique, le vendredi est le seul jour féminin - et les femmes mettent le bazar partout où elles passent, c’est bien connu,

Mais le plus farfelu dans tout ça, c’est qu’avec le temps, le vendredi 13 est passé du statut de "jour maudit", à "jour de chance" -sauf pour ceux qui souffrent de paraskévidékatriaphobie (la peur du vendredi 13). (France-info )
Il y a autant de jeudis 12 et de samedi 14 et personne n'en parle. Je vous laisse il y a un chat noir qui passe.
... faut faire attention aussi aux Seychelles... les pauvres ne sont-ils pas en bas de celle qui est sociale ? ...
... une remarque, comme ça, je trouve que dans Ailleurs, au Pays-Bas, ils sont souvent, disons, assez visuels et très originaux... ainsi "ne pas avoir des ongles pour gratter son cul"... ça fesse...
réponse à . mickeylange le 13/02/2015 à 18h01 : Le vendredi 13: un jour qui porte bonheur, ou pas, c’est selon. Mais d&r...
13e convive qui a rejoint Jésus et les apôtres était Judas
On peut aussi considérer qu'ils étaient douze apôtres et Jésus et que c'est le treizième qui est mort. D'où la superstition selon laquelle ça porterait malheur d'être treize à table.
réponse à . ipels le 13/02/2015 à 18h18 : ... faut faire attention aussi aux Seychelles... les pauvres ne sont-ils pas en...
Mince, ils en ont rajouté au cours de la journée, dont "geen rooie cent (meer) hebben" qui se rapproche du français "ne pas avoir un rouge liard" pour la même raison.
réponse à . mickeylange le 13/02/2015 à 18h01 : Le vendredi 13: un jour qui porte bonheur, ou pas, c’est selon. Mais d&r...
Rencontrer un chat noir un vendredi 13, ce n'est vraiment pas de pot ! Évite de passer dessous : paraît que ça porte malheur... Ou, si tu ne peux faire autrement, munis-toi d'un fer à cheval, d'une patte de lapin et d'un trèfle à quatre feuilles... au moins !

Et pis évite également les échelles ; paraît que ce n'est pas bien fameux non plus... Quoique toi... avec tes ailes de sept lieues tu n'en as guère l'usage. Mais bon... on ne sait jamais... Tu te souviens de ce que disait Pierre Dac ? Les gens superstitieux vous recommandent instamment de ne jamais passer sous une échelle, mais ils ne vous empêchent pas de passer sous un taxi.
(j'utilise l'humour des autres ; c'est de meilleur aloi).
réponse à . DiwanC le 13/02/2015 à 17h10 : À ce point là ? Car la binette choisie correspond à &q...
Meuuuuuuh non,,,c'est pour rire !
Ah bon, tant mieux, je préfère ! 
réponse à . SyntaxTerror le 13/02/2015 à 18h42 : Mince, ils en ont rajouté au cours de la journée, dont "geen ...
... et ces Néerlandais, lorsqu'ils sont sous la canaille de cuivre, quand ils ont le petit point vers le petit poteau, ils peuvent pas, le cou par-dessus la tête, être des gens à moitié cuits !
- Tu collectionnes toujours des oeuvres d'art ?
- je n'ai plus d'art Jean...
- plus d'argent ?
... car étant aux VC, Jean a frappé cul au bol...
... entendu à Lille :
"Je sais pas moi, car l'un de mes gars sonna hier pour me parler des esskortes !"
Je regardais les affiches au ciné...et
Diable ! j'ai lu Cypher !
réponse à . ipels le 13/02/2015 à 21h02 : ... entendu à Lille : "Je sais pas moi, car l'un de mes g...
Quand ton intervention concerne l'expression de la veille, autant la mettre à la place qui convient.
Une lecture attentive du courriel te fera voir la rubrique ;
Expressions avec de nouveaux commentaires ajoutés hier
En ce qui me concerne, je les lis.
... bien reçu... voulait seulement donner quelques exemples de l'originalité aux Pays-Bas
... j'y penserai à l'avenir... ( tu voulais @ 186 sans doute )
réponse à . SyntaxTerror le 13/02/2015 à 22h26 : Quand ton intervention concerne l'expression de la veille, autant la mettre...
Je les lis également et le cas échéant je réponds, je commente...
Intéressant non ?!
réponse à . ipels le 13/02/2015 à 22h50 : ... bien reçu... voulait seulement donner quelques exemples de l'original...
Pas vraiment.
Que ce soit à Lille ou ailleurs, je ne demande pas pour qui sonne le gars.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir / loger le diable dans sa bourse » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?