Battre la semelle - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Battre la semelle

Attendre en marchant (ou faire les cent pas).

Origine

Au XVIIe siècle, cette locution signifiait "vagabonder, aller à pied d'un lieu à un autre".
Au XIXe, elle voulait dire "frapper le sol de ses pieds pour se réchauffer".

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Battre la semelle » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Marocar Taï drab douanassIl tape des danses
États-Unisen Cool one's heelsrefraicher les talons
Grècegr Κάνω βήματα επί τόπου (Kàno vìmata epitòpou)Faire des pas sur place
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl IjsberenTourner comme un ours blanc (en cage)
Brésilpt bater pernabattre la jambe
Roumaniero A face 13-14.Faire treize-quatorze

Vos commentaires
Et alors ? On donne le change, aujourd’hui, God ? On est au XXIe siècle, pourtant...
- Elle met Râ stable.
- Telle larme se bat.
- L’âme bat, elle sert !
- l’arme batte selle.
- Elle s’alarme, Bett.
- Tel le mas bar-télé.
- Elle lettre samba.
- Se mettre la balle.
- Le ballet sème art.

Anna Gramme
j’en ai vu qui battait la mesure avec leur semelle, dans les concerts d’harmonie municipales ! 
Il y a aussi battre la semoule, quoique réflexion faite, c’est peut être pédaler dans la semoule. Une expression qui a fait le tour de France (non non pas des pharmacies) je vais pas tanasser de si bon matin !
Battre la "semelle de botte": passer sa carne à l’attendrisseur. Spécialité bouchère rarement revendiquée malgré sa généralisation.
Battre les planches
D’une conquérante semelle
Etre Sganarelle
Jusqu’à ce qu’on en calanche
Ah la belle vie d’artiste
Poquelin Jean-Baptiste
Ah la jolie mort fière
Maître Molière...
réponse à . cotentine le 18/07/2008 à 01h21 : j’en ai vu qui battait la mesure avec leur semelle, dans les concerts d&rs...
Pas que, Cotentine, pas q’ueux..! Il n’est guère de musiciens (ni de leurs auditeurs, pour peu que la musique soit entraînante..!) qui ne s’y laissent aller..! 
Bonjour à tertouss(à toutes et à tous) de ce beau jour d’été et bon anniv à "jaipatouvu".
Maaaaaarceeeeeeeeeel au boulot.
réponse à . <inconnu> le 18/07/2008 à 03h06 : Bonjour à tertouss(à toutes et à tous) de ce beau jour d&rs...
Faut le dire vite que c’est l’été. Moins de 20 °, de la pluie, ce sont les médecins et les pharmaciens qui sont contents en ce moment.

Heureux anniversaire à Jaipatoutvu. IIIIIIIIIIIIIIII. Il n’y a pas assez de bougies ? Normal, je fais des économies de bouts de chandelles.
Bon anniversaire à Jaipatoutvu qui, au contraire de Gabin ou Dabadie, revendique de ne pas tout savoir avec une modestie qui l’honore.
réponse à . <inconnu> le 18/07/2008 à 03h06 : Bonjour à tertouss(à toutes et à tous) de ce beau jour d&rs...
Ah ben oui, bon anniversaire, Jaipatouvu. Bonjour bonjour, les gosses. Moi, si je bats la semelle, c’est en piaffant d’impatience : la météo côtière, de la pointe de la Hague à Penmarch, annonce du crachin, et Casquets, au large, de la bruine ! En Bretagne, il ne pleut que sur les cons qui vont sous la pluie... 
Quant à battre la semelle, je me suis déjà exprimée sur le sujet sur cette page, contrib_12, bien mieux que je ne le ferais aujourd’hui.

@PP : ici, il fait TRES beau et on annonce de l’ouest/nord-ouest ! 
réponse à . momolala le 18/07/2008 à 08h15 : Quant à battre la semelle, je me suis déjà exprimée ...
Ta précédente contrib tanasseuse m’a secoué les tripes, tiens ! C’est malin ! Et je fais quoi, mainant, devant mon mât de cocagne sur mer ?
Bon, je viens battre en avant, batrre en arrière, battre en avant... dans l’onde de la vieille darse, très bientôt. Prépare-toi, lavandière, j’arrive !
réponse à . AnimalDan le 18/07/2008 à 02h06 : Pas que, Cotentine, pas q’ueux..! Il n’est guère de musiciens...
Avec la boîte à rythmes de l’éditeur de partoche, foin de semelle à battre : elle va mettre aux normes le tempo.
Anna Rienabattre.
De quoi elle "semelle" cette expression ? On en a rien à ...battre!
réponse à . AnimalDan le 18/07/2008 à 01h59 : Battre la "semelle de botte": passer sa carne à l’attendrisseur. Sp...
Chez nous, ce sont les ormeaux que l’on bat pour les attendrir (on devrait conseiller ce sport aux maris violents, cela ferait moins de bosses, d’ecchymoses et de morts). C’est obligatoire, sinon on a l’impression de manger de la semelle (pas au goût, ni à l’odeur mais à la texture) Ensuite, revenus au beurre avec une pointe d’échalote de Plouzévédé, ils sont délicieux !
Bon p’tit dèj’ 
Les chausseurs italiens, qui sont fortiches, battent la semelle à plate couture.
SOS semelles battues : un numéro vert discret pour toutes les semelles victimes de mauvais traitements.
en Algérie j’en connais qui battaient la semoule.
réponse à . chirstian le 18/07/2008 à 09h24 : SOS semelles battues : un numéro vert discret pour toutes les semell...
Le 0812 12 12 12 ?
Mais avant, pour avoir du blé dur, il fallait battre la semaille en battant la campagne.
La bataille fut gigantesque,
toutes les semelles périrent ou presque,
A l’exception des plus pointues
Qui s’réfugièrent dans les tutus...
De profundis
réponse à . Elpepe le 18/07/2008 à 09h27 : Mais avant, pour avoir du blé dur, il fallait battre la semaille en batta...
quoi ? on battait semailles et semoule (tiens, mon dico en ligne me rappelle que semaille est toujours pluriel : c’est singulier *!) : avec la chaleur , va comprendre qu’on nous battait plutôt froid !

* confirmation : il n’y a que semailles qui aille. Sauf les semailles d’aulx qui est une sem’ail
réponse à . chirstian le 18/07/2008 à 09h38 : quoi ? on battait semailles et semoule (tiens, mon dico en ligne me rappell...
Ouais, mais c’est une license poétique singulière, pardi !
Battre la semelle en semaine
Recevoir des coups de manche le dimanche.

Battre la semelle de fer tant qu’elle est chaude, comme la saucisse ou le chien.

Une semelle ne se bat pas, Môssieu, même pas avec une rose...

Un proverbe arabe dit: "bat ta semelle une fois par jour au moins. Si toi, tu ne sais pas pourquoi, elle, elle le sait!"
Hello vous tous par ce beau jour d’été plein de grisaille,je passe en vitesse souhaiter un "BON ANNIVERSAIRE Jaipatouvu",tu as déjà les bougies,moi j’ajoute un énorme bisooooooooouuuuuuuuuussssssssssss.

Bonne journée à tous,battez battez la semelle ça fera peut-être venir le soleil!
réponse à . file_au_logis le 18/07/2008 à 09h50 : Battre la semelle en semaine Recevoir des coups de manche le dimanche. Battre l...
Un proverbe arabe dit: "bat ta semelle une fois par jour au moins. Si toi, tu ne sais pas pourquoi, elle, elle le sait!"
C’est probablement de là que vient l’expression en fait : "Sem" (ou quelque chose d’approchant phonétiquement) = méchant, mal intentionné, mauvais. Donc "Bats ta sem, elle, elle sait pourquoi. Encore une expression profondément machiste, spa, quand on confond "semelle" et "femelle" ?
résumé de ce qui précède:

Momo bat le briquet
Chirstian bat la semoule
Elpépé bat eau-lavoir
Emeu29 bat les ormeaux
Dadou n’en a rien à battre
Animaldan bat la viande
Cotentine bat la mesure
Daniel balavoine
God bat la semelle
et moi pauvre petit peintre émigré
je m’en bats les....
c’est bien la ville où elle se Melle, Ségolène , non ?
Voilà ce que dit mon PR sur cette expression :

"frapper le sol avec ses pieds pour les réchauffer."

Pour mieux comprendre le vrai sens et l’utilisation de l’expression, j’ai cherché quelques exemples sur le net, mais pour la plupart il ne correspondent pas au sens que vous donnez (ni à celui du PR d’ailleurs).

Je cite un exemple :

"J’ai ensuite battu la semelle dans les ruelles, sur les esplanades, m’enivrant de cette lumière bleutée que je n’arrive toujours pas à décrire."

C’est proche de ce que vous dites, mais ce n’est pas vraiment la même chose.

Encore une citation :

"À une époque pas si lointaine, des Québécois, hommes des contrées nordiques, ont troqué le bonnet de fourrure contre le képi blanc des soldats de la Légion étrangère. Ils ont battu la semelle dans les sables du désert et les pistes rocailleuses des djebels de l’Algérie et du Maroc."

Il paraît que cette expression a bien plus que deux sens...
réponse à . momolala le 18/07/2008 à 09h56 : Un proverbe arabe dit: "bat ta semelle une fois par jour au moins. Si toi, tu ne...
La semelle, on lui marche dessus. La femelle, on lui passe dessus. Tu mords la nuance, Momo, là ? Là !
réponse à . mickeylange le 18/07/2008 à 10h01 : résumé de ce qui précède: Momo bat le briquet Chirs...
je m’en bats les....
...flancs, avec des queues de sardines.
Garce nique et jeunes dents telles, poème.

La semelle, rebelle,
décida d’être belle.
Arpentant la ruelle,
elle croisa la truelle :
- Eh, bonjour, Gabrielle,
tu es industrielle ?
- Oui, de Ramatuelle,
où j’ai ma mutuelle ;
et toi, mademoiselle,
d’où vient cette séquelle ?
- C’est à la varicelle
que je dois cette ocelle,
grippe aviaire de sarcelle
qui me laissa pucelle.
Maintenant je chancelle,
car Marcelle m’ensorcelle.
Pour moi, elle étincelle
avec son violoncelle,
mais pas une parcelle
de regard vers ma selle !
- Viens ! Dans ton escarcelle,
ma jolie jouvencelle,
tombera la ficelle
qui retient la Marcelle :
je la mettrai en selle,
ta maudite femelle.
- Tope là, que l’on scelle,
dessus la balancelle,
le beau destin de celle
qui m’est universelle.

Hélas, cette dentelle,
Qui de ma plume ruisselle,
Finira, la Mancelle,
Au fond d’une poubelle…
God bat-il la semelle en attendant l’apocalypse le 31 juillet à 15H 32.
Ce jour là le centre du monde ne sera plus la gare de Perpignan, mais la gare de Toulon, voie 12.
je me mêle

tu te mêles

il se mêle

oui mais à l’imparfait du subjonctif c’est plus marrant

que je me mêlasse

que tu te mêlasses

qu’il se mêlât

que nous nous mêlassions

que vous vous mêlassiez

qu’ils se mêlassent
Quelques variantes glanées sur la toile:
- Battre la semelle, se dit aussi des ouvriers et compagnons qui vont de ville en ville pour chercher maître et travail, et quelquefois des vagabonds.
• S’il fût ici demeuré jusqu’à la fin de mes leçons, il eût pu y apprendre quelque chose de bon, qu’il ne trouvera pas à Londres ; tous ces étrangers aiment trop à battre la semelle (GUI PATIN Lettres, t. II, p. 401)
- Un gentilhomme à simple semelle, se disait de celui dont la noblesse était douteuse
- Terme d’escrime. Reculer d’une semelle, rompre la semelle, reculer de la longueur du pied.
- Terme de marine. Assemblage de plusieurs planches (généralement de trois), composant un corps plat, dont la forme n’est pas sans analogie avec celle de la semelle d’un soulier ; elle est dite aussi aile de dérive, et, placée à tribord ou à bâbord, elle sert à diminuer la dérive des bâtiments à fond plat
- Terme de boucherie. Morceau de la cuisse du boeuf qu’on nomme aussi gîte à la noix.
- Battre la semelle, battre le cuir pour le corser (?)
réponse à . mickeylange le 18/07/2008 à 11h37 : Quelques variantes glanées sur la toile: - Battre la semelle, se dit auss...
Un gentilhomme à simple semelle, se disait de celui dont la noblesse était douteuse
Tu as des noms ? Scigrad ? Augoulaze ?
réponse à . mickeylange le 18/07/2008 à 11h18 : je me mêle 
tu te mêles
 il se mêle oui mais &agr...
Guerre et Paix
Ils battent, là, se mêlent   
réponse à . Emeu29 le 18/07/2008 à 09h06 : Chez nous, ce sont les ormeaux que l’on bat pour les attendrir (on devrait...
Battre des pauv’z’ormeaux qui ont même pas de petits bras avec des petits poings au bout pour se défendre... ni de petites cordes vocales pour en référer à cris sinon à corps... Mais dans quelle époque on vit..?!
Il y a deux anagrammes de l’expression du jour qui concernent LPP. Comment les a-t-il oubliés ? Miss Terre.

- Le premier concerne le verbe « latter ». Mon dictionnaire Littré me dit : « terme de marine. Empiler des planches dans un port avec ordre et de manière que l’air puisse circuler entre elles. ». Ce que tu ne nous as pas raconté LPP, c’est qu’une année tu emmenas en croisière non seulement BB mais aussi la mère de BB. Et un jour lors d’une escale, suite sans doute, à une confusion tu lattas Belle-mère  ! !

- Le second concerne aussi le caractère pêcheur et farceur de LPP, ce marin qui habite à l’intérieur des terres pêche l’ablette en rivière l’hiver et le hareng en mer l’été. Ce sont deux poissons brillants qui se ressemblent. Aussi pour faire une farce a BB, sa cuisinière à bord, il va emmener cet été, sur son voilier, une ablette. En se disant : «  aux harengs, tu mêleras l’ablette. »

C’est d’ailleurs LPP qui m’a expliqué un phénomène naturel bien connu des marins. Quand il y a un rayon de soleil, le hareng sort des profondeurs pour se réchauffer près de la surface. Mais il ne sort pas seul, sa mer ne le veut pas : ils sortent en bancs ! Et le reflet des rayons de soleil sur les bancs de hareng provoque une aurore boréale.

Étonnant non ?
réponse à . Elpepe le 18/07/2008 à 10h36 : Garce nique et jeunes dents telles, poème. La semelle, rebelle, dé...
Un truc à battre la femelle..!
Ah... déjà fait... Oops.
réponse à . mickeylange le 18/07/2008 à 11h37 : Quelques variantes glanées sur la toile: - Battre la semelle, se dit auss...
Terme de marine
Bon God, mais c’est bien sûr !
Ta nasse
réponse à . Elpepe le 18/07/2008 à 12h12 : Terme de marineBon God, mais c’est bien sûr ! Ta nasse...
non, non j’ai pas tanassé, juste un copié-collé. Ceci dit je vois pas ce que c’est, p’tet une dérive à semelle, qui servirait de béquille à marée basse.
réponse à . <inconnu> le 18/07/2008 à 12h10 : Il y a deux anagrammes de l’expression du jour qui concernent LPP. Comment...
Bellâtre se la met, états : la belle mer, très belle, mate-la ! Le ber, tel matelas, la mer est ta belle, l’arme est l’étable... Quand y en n’a plus, y en a encore !
Je connaissais les ormeaux en tant qu’arbres, mais je ne savais pas que çà se mangeait. Alors j’ai cherché et j’ai trouvé: cette page

Désolé, c’était pour emeu29
réponse à . Elpepe le 18/07/2008 à 10h36 : Garce nique et jeunes dents telles, poème. La semelle, rebelle, dé...
beau poème qui ne manque pas de sel(le)  !  
elle dura, celle que dure la pile.
réponse à . chirstian le 18/07/2008 à 09h38 : quoi ? on battait semailles et semoule (tiens, mon dico en ligne me rappell...
tiens, mon dico en ligne me rappelle que semaille est toujours pluriel : c’est singulier *!)
Ton dico te dit-il aussi à partir de quelle date ? Mon Larousse de 1930 précise qu’on l’emploie souvent au pluriel. Ce qui, si je ne m’abuse permet aussi son emploi au singulier. La Rousse de 1991, donne effectivement la notion d’emploi du pluriel.  Que s’est-il passé entre-temps ?
réponse à . mickeylange le 18/07/2008 à 12h23 : non, non j’ai pas tanassé, juste un copié-collé. Ceci...
je vois pas ce que c’est
Eh bien, c’est ÇA !
Comme ces bateaux hollandais sont à fond plat, et donc sans plan anti-dérive (couramment appelé "dérive"), en raison de la très faible profondeur des canaux hollandais, et surtout de la Waddenzee, entre les îles de la Frise et le continent, de Texel (NL), à l’ouest, à Wangerhooger (D) à l’est, ils utilisent ces "planches", en descendant celle du bord sous le vent, qui est maintenue verticalement dans l’eau par un bout, tourné au taquet vers l’avant, évidemment. Ces dérives latérales pivotent autour d’un axe métallique, traversant perpendiculairement le bastingage qui est renforcé à cet endroit. J’ai navigué dans la Waddenzee, avec un tirant d’eau d’1,30 m, à marée haute et en serrant les fesses ! Le balisage des chenaux qui sont entretenus et dragués, entre les îles et sous leur vent, se fait par de simples fins rameaux de peuplier piqués dans la vase, et dont le bouquet distal se trouve à 2 m environ des plus hautes eaux. Et tu as intérêt à raser ces "amers" au plus près, sauf à risquer l’échouement (involontaire, l’échouage étant a contrario volontaire). Il n’y a qu’une seule ligne de ces balises rudimentaires, placée vers le continent. Donc, quand tu as le continent à tribord, tu rases sans te poser de question. Et quand tu navigues dans l’autre sens, avec le continent à bâbord donc, et que tu croises un autre bateau, tu rases son bord, avec un œil pour éviter l’abordage et l’autre pour surveiller le sondeur. Stressant, mais pourtant ça fonctionne. Cependant, des remorqueurs spéciaux, à fond plat eux aussi, interviennent régulièrement pour tirer des marins d’eau douce de la vase...
De plus, des portions de ces canaux se déplaçant d’année en année par la force des courants, aucune carte n’en mentionne le tracé exact, et tu n’as alors que tes yeux pour te guider, vieille branche ! Folklorique... Les Hollandais tanassent un max, moi je dis.
réponse à . tytoalba le 18/07/2008 à 13h17 : tiens, mon dico en ligne me rappelle que semaille est toujours pluriel : c&...
je ne sais pas : sans doute a-t-on voulu augmenter les rendements ?

et pendant que mon dico est ouvert : je lis que l’origine de semelle est contestée. Une hypothèse serait qu’elle viendrait de lemelle « petite lame » XII) (= lamelle) et que la première syllabe ayant été prise à tort pour un article, elle se serait ensuite trouvée remplacée par le "se-", du lat. ipsa, lors de la concurrence entre ille et ipse. (TLFI)
réponse à . nickel le 18/07/2008 à 10h12 : Voilà ce que dit mon PR sur cette expression : "frapper le sol avec...
Bienvenue, (il ne me semble pas t’avoir déjà aperçu ici ) tu verras qu’on ne prend pas nécessairement les expressions au pied de la lettre. Je suppose que PR est le Petit Robert ?
réponse à . chirstian le 18/07/2008 à 13h38 : je ne sais pas : sans doute a-t-on voulu augmenter les rendements ? ...
Marceeeeeeeeeeel ! Ipse !
j’ai vu un mendiant cul-de-jatte , qui battait la semelle à la sortie de l’église. Il avait bien du mérite !
Quand un mille-pattes bat la semelle, on ne s’entend plus ! Et je te raconte pas, quand ils défilent, le jour de la fête nationale des mille-pattes (le 12 décembre) !
réponse à . chirstian le 18/07/2008 à 13h38 : je ne sais pas : sans doute a-t-on voulu augmenter les rendements ? ...
Une hypothèse serait qu’elle viendrait de lemelle « petite lame » XII) ...
Origine inconnue qu’elle dit La Rousse. Mais grâce à ma souris et un peu de temps à perdre, j’ai trouvé cette page. Aller sur la question 14. On reste décidément chez les ch’tis.   Mais peut-être était-ce aussi ta source.
réponse à . Elpepe le 18/07/2008 à 13h54 : Quand un mille-pattes bat la semelle, on ne s’entend plus ! Et je te ...
remarque pertinente , mon général. En fait le pire avec eux, c’est la traversée de ponts : s’ils gardent la cadence, un phénomène vibratoire ondule à Sioniste et le phéno mène à ce que le pont sa fesse. Donc la consigne c’est : rompez la cadence. Mais quand mille pattes reprennent leur liberté , je te dis pas le bordel !
Du coup MAM a interdit aux mille ponts de traverser les pattes.

Cela dit, d’après mon calendrier, le 12 décembre c’est la St Jeanne-Françoise Frémyot, (née le 23 janvier 1572 à Dijon, morte le 13 décembre 1641 à Moulins). C’était une religieuse française, fondatrice de l’Ordre de la Visitation, mais rien ne dit que la visitation se faisait à pattes, ni qu’ils étaient 500. Tu peux vérifier tes sources ?
réponse à . chirstian le 18/07/2008 à 12h53 : beau poème qui ne manque pas de sel(le)  !   elle dura, celle q...
elle dura, celle que dure la pile
Tu l’as dit, lapin, qui bats le tambour !
réponse à . chirstian le 18/07/2008 à 14h21 : remarque pertinente , mon général. En fait le pire avec eux, c&rsq...
Les mille-pattes fêtent la Sainte Myriam Pod, leur sainte patronne qui, le 12 décembre 1212, les mena à la victoire contre les troupes des fourmis Crohondes (apparentées aux Burgondes par les soubrettes).
Sainte Myriam Pod, capturée par l’ennemi lors de la bataille, fut toutefois condamnée au supplice de la roue. Enfin, des roues, je te laisse faire le calcul. Puis elle fut jetée à la mer et écartelée par mille scares abbés. J’arête là ?
réponse à . chirstian le 18/07/2008 à 13h48 : j’ai vu un mendiant cul-de-jatte , qui battait la semelle à la sort...
oui Chirstian, bien du mérite ! aussi, c’est en braille qu’il la battait... du reste, au pays des culs de jatte, l’unijambiste est sourd.

Guillaume Depardieu -batteur à la petite semelle-
réponse à . subbuteo le 18/07/2008 à 14h40 : oui Chirstian, bien du mérite ! aussi, c’est en braille qu&rsq...
Pour un pirate unijambiste qui a envie de pisser, le mieux, c’est d’abattre sa semelle en grand. Faute de quoi, il se rince les dents !
D’après Jean-Louis Borloo, qui veille sur notre sécurité nucléaire, la semelle de béton de nos centrales pourrait être battue en brèche. Rassurant...
après des années d’intenses combats, j’ai renoncé à battre la semelle, laquelle, de son côté, a renoncé à me battre. Nous avons donc signé la paix des braves*.

(* il ne faut pas confondre paix des braves et braves pédés : je suis pacifiste mais pas sophiste)
réponse à . chirstian le 18/07/2008 à 15h22 : après des années d’intenses combats, j’ai renonc&eacut...
Tu n’as pas de sophiste-ticket ? C’est pourtant très tendance...
réponse à . Elpepe le 18/07/2008 à 13h31 : je vois pas ce que c’estEh bien, c’est ÇA ! Comme ces ba...
Merci merci, de tes esplications zéclairées. Je constate sans surprise qu’une fois de plus la dérive vient de Hollande...
S. du Poitou.
Vous trouverez ici :

cette page

tous les avantages du battage de semelle.

Parce que ça marche ! nous dit-on.

Attention, si vous voulez connaitre la fin, il y en a pour un quart d’heure !!!
battre là, ce mail ?
Le verbe "tanasser", dont Elpepe se fait l’écho résonne en moi depuis hier. Voulant en avoir le coeur net, j’demande à m’sieur Gougueul qui m’apporte sur un plateau -écran plat, 18 pouces s’il vous plait- la réponse... Tanasser vient d’Athanase d’Alexandrie, qui non content d’avoir le pied marin, l’avait égyptien !

Et c’est devant le Sphinx de Louxsor qu’il aurait affirmé, je cite : "aux pieds de ces pyramides, 40 siècles vous tanassent"... un peu plus tard plagié par deux empereurs -pas manchots-, Napoléon l’nabot et Nico l’beau nain -de nuit-.

Une autre de ces petites phrases qui font le bonheur de tout bon journaliste qui se respecte : "l’homme ne serait pas sauvé si le Christ n’était pas pleinement Dieu"...

Après ça, ne venez pas me dire qu’Athanase fumait autre chose que du douze ans d’age, j’vous croirais pas.
réponse à . chirstian le 18/07/2008 à 13h48 : j’ai vu un mendiant cul-de-jatte , qui battait la semelle à la sort...
j’ai vu un mendiant cul-de-jatte , qui battait la semelle à la sortie de l’église. Il avait bien du mérite !
mendiant à zéro semelle, se disait de celui dont la mendicité était douteuse
réponse à . Elpepe le 18/07/2008 à 14h34 : Les mille-pattes fêtent la Sainte Myriam Pod, leur sainte patronne qui, le...
Puis elle fut jetée à la mer et écartelée par mille scares abbés. J’arête là ?
J’ai failli oublier cette histoire là. Raconte-nous la suite LPP. Qui oublie l’histoire n’a pas d’avenir. Pense à notre avenir.
réponse à . subbuteo le 18/07/2008 à 16h31 : Le verbe "tanasser", dont Elpepe se fait l’écho résonne en m...
un peu plus tard plagié par deux empereurs -pas manchots-, Napoléon l’nabot et Nico l’beau nain -de nuit
Décidément, ma mémoire me joue des tours. Je me souviens pas de tous les empereurs.
réponse à . subbuteo le 18/07/2008 à 16h31 : Le verbe "tanasser", dont Elpepe se fait l’écho résonne en m...
C’est sur que c’est pas l’Athanase gardien de brebis du génie des Alpages qui aurait pu dire des trucs pareils !

On dit aussi qu’il aurait déclaré deux points ouvrez les guillemets
Les lumières du port d’Alexandrie font naufrager les papillons de ma jeunesse.

A quoi on lui aurait répondu : s’il t’en reste, tu m’en met de côté.
réponse à . SyntaxTerror le 18/07/2008 à 16h20 : Vous trouverez ici : cette page tous les avantages du battage de semelle....
Ah ben, c’est plus du battage, c’est du matraquage ! A quand la capotette inclinée de 8° vers le haut, pour nous les hommes ? Remarque qu’elles n’ont pas toutes été filmées en short, seulement les gamines de 14 ans...
réponse à . SyntaxTerror le 18/07/2008 à 17h01 : C’est sur que c’est pas l’Athanase gardien de brebis du g&eacu...
[c]A quoi on lui aurait répondu : s’il t’en reste, tu m’en met de côté.[/C]

Une part du far d’Alexandrie (aux pruneaux) ?
réponse à . Elpepe le 18/07/2008 à 17h03 : Ah ben, c’est plus du battage, c’est du matraquage ! A quand la...
Ha ha !

T’as tenu jusqu’au bout ?
Ca me rappelle un sketch des Monty Python sur l’impression de "deja vou" .
réponse à . <inconnu> le 18/07/2008 à 16h44 : Puis elle fut jetée à la mer et écartelée par mille ...
Pense à notre avenir
Ne vous retournez pas, surtout ! Si vous êtes bien sages, Pépé vous racontera la suite de l’épopée des mille-pattes, entre son retour de nav et la Convention toulonnaise du 31 juillet 15h32. En attendant, il va battre la semelle sur le pont battu par les vagues.
réponse à . SyntaxTerror le 18/07/2008 à 17h01 : C’est sur que c’est pas l’Athanase gardien de brebis du g&eacu...
Les lumières du port d’Alexandrie font naufrager les papillons de ma jeunesse.
et il a essayé d’enlever l’ampoule en voulant éteindre les lumières, . . .
réponse à . SyntaxTerror le 18/07/2008 à 17h11 : Ha ha ! T’as tenu jusqu’au bout ? Ca me rappelle un sketc...
Tant que les publicistes n’auront pour seul argument que d’en répéter un seul et en boucle, mon jugement n’en sera pas trop altéré... C’est misérabiliste, débilitant, et trop grossier pour être vraiment tanassique*, hein ?

* Il faudra faire l’inventaire précis de tous les dérivés du verbe tanasser, substantifs, adjectifs, adverbes... tâche dont je verrais bien notre lexicographe Chirstian s’acquitter, définitions et nuances à l’appui, historique (XIIe siècle PG -post-God) et tout tic quantique. Copie à remettre à l’Amirauté vendredi 25 juillet. Pas avant, ni après, sinon collé samedi !
Bon, les gosses, je vous quitte. Au lit, les mains sur les couvertures, garnements !
réponse à . Elpepe le 18/07/2008 à 12h28 : Bellâtre se la met, états : la belle mer, très belle, m...
Quand y en n’a plus, y en a encore !

Très belle ta lame,
blé est mal. Alerte !

l’barème là est tel,
elle bâte très mal.

Anna Doublette
réponse à . Elpepe le 18/07/2008 à 17h34 : Bon, les gosses, je vous quitte. Au lit, les mains sur les couvertures, garnemen...
ok, Pépé. si on n’a pas de couverture ?
réponse à . Elpepe le 18/07/2008 à 17h32 : Tant que les publicistes n’auront pour seul argument que d’en r&eacu...
C’est très simple puisque "tanasser" est le synonyme en langue rillettes, de schtroumpfer.
réponse à . mickeylange le 18/07/2008 à 18h15 : C’est très simple puisque "tanasser" est le synonyme en langue ril...
Et bien moi je suis fatiguée : j’ai bien tanassé avec mon Schtroumpf Nature.

La Schtroumpfette rose
Communication de la part de Machin
Nous pensions avoir à expressio, l’homme le plus âgé du monde. Chacun ici sait que Mickeylange à 533 ans.
Or Machin vient de nous faire parvenir cet article paru récemment dans le journal "L’Alsace" et que je vous transmets donc de la part de Machin.

Notre artiste Mickeylange serait donc battu, mais certainement pas en esprit de finesse. Et puis il lui faudra encore un peu de temps pour atteindre ma sagesse, car pour la folie, il m’a déjà rattrapé. 
réponse à . nickel le 18/07/2008 à 10h12 : Voilà ce que dit mon PR sur cette expression : "frapper le sol avec...
"frapper le sol avec ses pieds pour les réchauffer."

Bin oui, il a raison de préciser, Robert Petit... Des fois que ce seraiot pour réchauffer le sol..! 
réponse à . <inconnu> le 18/07/2008 à 16h38 : j’ai vu un mendiant cul-de-jatte , qui battait la semelle à la sort...
On appelle bien "semelle" la plaque (chauffante) du fer à repasser. Donc jusqu’ici tout va bien. Un cul-de-jatte repassant juste sans pattemouille, quoi...
réponse à . <inconnu> le 18/07/2008 à 19h31 : Communication de la part de Machin Nous pensions avoir à expressio, l&rsq...
Grand-Merci mon pote. 
PUB : Pour battre l’asthme elle utilise Ventoline
Bon anniversaire à Jaipatouvu.
Dites donc, vous êtes particulièrement en forme aujourd’hui. Il y avait un peu de jusant dans mon moral, voilà qu’il remonte en haut de la hune 
Fini Ventoline chère amie que je ne connais point encore ! Air O Mir siouplé, sans gaz propulseur, dilate vos petites bronchioles racornies en deux bouffées bien dosées et c’est parti pour la journée !
Un grand merci à tous ces coeurs généreux qui m’ont souhaité mon anniversaire ; en effet, vu mon âge respectable, vous devez avoir dépensé une fortune en bougies !
A la suite de ce jour respectable, submergé de cadeaux, ayant fait ripaille à gogo, je me suis senti "fatigué" ; alors, un peu las, trainant la semelle, et cherchant le repos, je me suis pris une semelle anglaise, pour me retrouver frais et dispos en début de semelle.
Oui, je sais, ces jeux de mots laids ne montent guère au dessus de la semelle, me fait remarquer ce-melle-ancolique bel esprit ; mais de quoi il semelle ?
A la semelle prochèlle.
C'est dimanche… Prenez le temps d'aller faire un tour chez les voisins du dessus ; il y a de bien souriants échanges. Car ils n'ont pas battu que la semelle !
De ce fait, il ne nous reste pas grand-chose à battre, à combattre, à débattre, à rabattre et rebattre… mais ce n'est pas ça qui va nous freiner !

C'est dimanche… jour de croissants !
Battre la semelle… autrement dit "faire les cent pas", dit God

Les cent pas, comme les font celles qui s'usent les "guibolles" à arpenter les rues, qui se marient vingt fois par jour et cajolent des époux éphémères qu'elles emmènent au septième ciel…

Bien que ces vaches de bourgeois
Les appellent des filles de joie
C'est pas tous les jours qu'elles rigolent,
Parole, parole,
C'est pas tous les jours qu'elles rigolent.


Une bien jolie chanson tendre-amère du cher Georges... Écoutez.

réponse à . DiwanC le 30/04/2017 à 03h29 : C'est dimanche… Prenez le temps d'aller faire un tour chez les ...
Tu aurais pu rajouter s'ébattre, comme une certaine biquette.
Celles que ces vaches de bourgeois appellent des filles de joie c'est pas ce qui manque chez Georges.
En voici une autre qui battait la semelle du côté de la Madeleine

Et chassait l' mâle aux alentours
De la Mad'leine...


Et voici la zizique en Français

Allez, je vous mets le jus en route et je vous souhaite un bon dimanche à toutezétous....
Je vais passer la journée chez les Lapeau-d'Effesses...:- )

Y s'passe quoi quand la semelle bat le pavé à plate couture?
S'cusez moi mon esprit bat la campagne.
L'acteur Mel Gibson et un copain à la salle de jeu d'un café:
- On fait une partie d'échecs ?
- si tu veux...qu'on m'apporte l'échiquier que je batte là ce Mel !
"Quand j'ai froid aux pieds, je bats la semelle !"
Soullié
réponse à . joseta le 30/04/2017 à 09h17 : "Quand j'ai froid aux pieds, je bats la semelle !" Soulli&ea...
Quand je bredouille, je bats l'butiement.
Sur la plage, nu-pieds, je battais la semelle... 
réponse à . joseta le 30/04/2017 à 09h17 : "Quand j'ai froid aux pieds, je bats la semelle !" Soulli&ea...
"En attendant ma femme, je vais battre la semelle..."
Chausson
À demain c'est-à-dire à la semelle prochaine.
On te pose un lapin et tu va battre la semelle dans la salle des pas perdus...
Je confond toujours "Battre la semelle" et "Battre la campagne avec " battre la femelle"* et "battre la compagne".
Signé Bertrand Cantat

Je sais le sujet a été évoqué par les voisins du dessus.
A Lyon il y avait les "pieds humides" des petits kiosques rive gauche de la Saône ou les marchands attendaient le client dans un climat très humide selon les saisons.
Il me semble que jaipatouvu en fin de # 89 a fait encore mieux il y a un moment...
réponse à . deLassus le 30/04/2017 à 10h47 : Il me semble que jaipatouvu en fin de # 89 a fait encore mieux il y a un moment....
C'est au #88 mais tu as raison, il faut battre la semelle tant qu'elle est chaude.
réponse à . Mintaka le 30/04/2017 à 05h02 : Tu aurais pu rajouter s'ébattre, comme une certaine biquette....
Blanquette battait la semelle dans le petit enclos entouré d'aubépines de monsieur Seguin. De se voir à l'étroit comme dans une chaussure trop petite, la mignonne rêvait devant la montagne et la bruyère odorante qui sentait autre chose que l'odeur de semelles des bottes de Seguin.
- Ecoutez, monsieur Seguin, je me languis chez vous, laissez moi aller dans la montagne.
- Ah ! mon Dieu elle aussi veut aller battre la semelle dans la montagne.
- Mais malheureuse, tu ne sais pas qu'il y a le loup dans la montagne ? Que feras-tu quand il viendra ?
- Je lui ferai voir les semelles de mes sabots, j'ai fait de la boxe française à la légion.
- Le loup se moque bien de tes semelles... etc etc
réponse à . mickeylange le 30/04/2017 à 11h46 : Blanquette battait la semelle dans le petit enclos entouré d'aub&eac...
Bref M. Seguin n'était pas parvenu à semelle le doute dans l'esprit de Blanquette.
LE JEU DES MOTS CACHÉS (jeu nº361)
Je vous invite à découvrir les 18 MOTS PUISÉS DANS LE LÉXIQUE D'UNE CORDONNERIE , que, si vous n'êtes pas dans le cirage, vous trouverez dans le texte suivant:


- Dis, tu as vu l'ânière aujourd'hui...elle était un peu molle hier..
- Oui, elle est avec ses mules...et c'est pas étonnant qu'elle se soit bien lassée hier: elle a bossé jusqu'à perte d'haleine !
- Bon, la question est tranchée, elle me botte cette petite et je craignais pour sa santé...
- Alors, ça colle pour elle, ne te fais pas de cheveux blancs...
- Ben non, des cheveux, j'en peigne plus beaucoup, tu vois...
- C'est vrai, je me souviens encore de tes boucles d'antan...les années passent...
- De toute façon, moi, les chauves, je trouve ça beau !
- Et comment ! Tu n'as pas à t'en faire, t'es encore très séduisant, t'as l'honnête Martine qui est là pour le souffler à qui que ce soit qui en doute, hi, hi,hi...
- Va te faire cuire un oeuf Martine ! C'est pas gentil de se moquer des amis !
- Mais je ne me moque pas du tout...et puis pas un oeuf, mais quelques crêpes avec un café au lait, ça ne me déplairait pas...
- Au lait et lèger, parce que, par contre, fort le café est mauvais pour la santé...selon mon médecin...
- Moi, je ne prends que du moka sain ! Alors, si tu veux venir chez moi, je t'invite !
- Allons-y !
réponse à . Mintaka le 30/04/2017 à 05h02 : Tu aurais pu rajouter s'ébattre, comme une certaine biquette....
Je te l'ai laissé ! Plains toi !
 
réponse à . mickeylange le 30/04/2017 à 11h46 : Blanquette battait la semelle dans le petit enclos entouré d'aub&eac...
… la mignonne rêvait devant la montagne et la bruyère odorante...

M. Seguin était plus jaloux qu'un tigre…

Autour de sa demeure, de l'enclos et des sentiers environnants, il avait disposé des pièges…
- Fais gaffe Seguin, prévenaient les Varois du coin, un jour ça va mal finir.
- J'en ai rien à battre !
répliquait le chevrier.

Hélas...

Un sous-préfet - se promenant dans les champs, peaufinant son discours et versifiant tout à la fois - s'assit près de Blanquette et tout en mâchonnant des violettes, il déclama :

J'ai cueilli ce brin de bruyère
L'automne est morte souviens-t-en
Nous ne nous verrons plus sur terre
Odeur du temps brin de bruyère
Et souviens-toi que je t'attends*


… puis il reprit chemin vers la montagne…

La petite chèvre, du rêve plein les yeux, la houppelande un rien froissée et les cornes zébrées, se désespérait de ne pouvoir le suivre…
C'est alors – on s'en souvient encore dans la vallée – qu'un hurlement de bête retentit : Monsieur le Sous-préfet s'était pris les semelles dans un des attrape-galants du vieux Seguin.

N'écoutant que ses sabots noirs et luisants, Blanquette bondit pour lui porter secours.

Etc... etc... comme disait l'ami Prévert en évoquant un certain Blaise Pascal.

* Merci M'sieur Apollinaire... S'cusez-moi M'sieur Daudet…

Que d'incessants allers-retours devant "Chez Marcel" où chaque mardi soir ils avaient rendez-vous ! Il n'en pouvait plus d'attendre. Elle était toujours en retard… Délicieusement en retard… pensait-il en souriant.

En faisant les cent pas, il l'imaginait arrivant toute rose d'avoir couru pour le rejoindre. Elle prétendrait que sa montre s'était arrêtée, que l'autobus avait tardé, que l'ascenseur était en panne, que le métro… Il se moquait bien de ses raisons réelles ou inventées ! Il l'espérait, c'est tout.

Soudain, il la vit descendre du taxi… Elle était là ! Il s'immobilisa, cessant de battre la semelle et laissant son cœur battre la chamade !

Bon allez ! J'ai quand même aut' chose à faire que gâcher l'encre et le papier de M'sieur IznoG0d !

Petite chanson fredonnée en battant la semelle Je sais pas pourquoi j'ai eu cet air d'un seul coup dans la tête...
réponse à . le gone le 30/04/2017 à 13h46 : Petite chanson fredonnée en battant la semelle Je sais pas pourquoi j...
Si tu ne sais pas pourquoi... nous non plus ! 
Mais faut-il une raison pour aller aux fraises ?

Pas besoin non. Enfin si, la saison ! Autrement je pense que demain nous serons nombreux à battre la semelle avec ou pas un brin de muguet.
réponse à . joseta le 30/04/2017 à 12h48 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (jeu nº361) Je vous invite à d&eacut...
J'en vois finalement 18.
Mais c'est drôle, je sens un caillou dans ma chaussure !
réponse à . ipels le 30/04/2017 à 15h18 : J'en vois finalement 18. Mais c'est drôle, je sens un caillou da...
Et moi - telle une va-nu-pieds - je cours après les trois qui m'ont jusqu'à présent échappé... 
réponse à . DiwanC le 30/04/2017 à 15h58 : Et moi - telle une va-nu-pieds - je cours après les trois qui m'ont ...
Nu-pieds ?
Alors c'est une autre qui va 'tortillant de la croupe et claquetant de la semelle' !
Aurore Dupin, 1824
- Bonjour, j'apporte les pantoufles que Mme Dupin m'avait commandées...
- ah, oui, donnez-moi les... Sand allaite...
- les sandalettes ? non, non, les pantoufles !


1) LANIÈRE (l'ânière)
2) MOLIÈRE (molle hier)
3) MULE (mules)
4) LACET (lassée)
5) ALÈNE (haleine)
6) TRANCHET (tranchée)
7) BOTTE
8) COLLE
9) EMPEIGNE (j'en peigne)
10) BOUCLE (boucles)
11) SABOT (ça beau)
12) NAPPA (n'as pas...)
13) TALONNETTE (t'as l'honnête)
14) SOUFFLET (souffler)
15) CUIR (cuire)
16) CRÊPE (crêpes)
17) CONTREFORT (contre, fort)
18) MOCASSIN (moka sain)
Voilà !
réponse à . joseta le 30/04/2017 à 17h46 : Aurore Dupin, 1824 - Bonjour, j'apporte les pantoufles que Mme Dupin m'avait com...
Ni "colle", ni "soufflet"...*
Et je ne connaissais pas le cuir "nappa".
Quoi qu'il en soit, merci M'sieur le Directeur ! 

* qui ne figurent pas dans le "Lexique de la cordonnerie" que je viens de consulter ! → cette page.
Et toc !


réponse à . DiwanC le 30/04/2017 à 18h48 : Ni "colle", ni "soufflet"...* Et je ne connaissais pas le cu...
Il ne fallait pas prendre ce 'léxique de la cordonnerie' au pied de la lettre. "Soufflet" est une partie de la chaussure et la "colle" sert bien au cordonnier, non ?
Ces mots font donc partie du thème proposé, sans aucun doute. 
Le Directeur
réponse à . joseta le 30/04/2017 à 17h46 : Aurore Dupin, 1824 - Bonjour, j'apporte les pantoufles que Mme Dupin m'avait com...
Ben moi j'ai pas vu tranchet, talonnette ni soufflet ...
réponse à . ipels le 30/04/2017 à 19h03 : Ben moi j'ai pas vu tranchet, talonnette ni soufflet ......
... j'avais plutôt
corde, à cause des semelles de corde, (que je ne retrouve plus !)
tressé, à cause du cuir tressé (très séduisant),
et talon ( t'as l'honnête Martine) !
réponse à . ipels le 30/04/2017 à 19h05 : ... j'avais plutôt corde, à cause des semelles de corde, (que je n...
C'est bien Slepi...les mots employés en France ne sont pas forcément ceux que vous utilisez au Québec...
réponse à . DiwanC le 30/04/2017 à 13h37 : … la mignonne rêvait devant la montagne et la bruyère odoran...
C'est alors – on s'en souvient encore dans la vallée – qu'un hurlement de bête retentit : Monsieur le Sous-préfet s'était pris les semelles dans un des attrape-galants du vieux Seguin.
Non, non, non, je suis pas d'accord.
Si tu mets des pièges à sous-préfet aujourd'hui, demain ça sera des pièges à loup, et après demain un champs de mines autour de l'enclos.
Que tu mettes des pièges à coyote, pourquoi pas. De toute façon le coyote est en voie de disparition, il va bientôt être interdit (1500 € d'amende pour leur propriétaire)
Mais, et c'est le plus grave, si tu bousilles les loups, les sous-préfets, les coyotes etc. de quoi tu vas parler ? Des croissants le dimanche ? Mais les autres jours ?
Non, c'est très grave ce que tu as fait.
réponse à . joseta le 30/04/2017 à 19h13 : C'est bien Slepi...les mots employés en France ne sont pas forc&eacu...
C'est pas faux.
Et Lycée Versailles, comme disait LPP je crois.
réponse à . mickeylange le 30/04/2017 à 19h20 : C'est alors – on s'en souvient encore dans la vallée &nda...
Il m'arrive aussi d'avoir envie de trucider ton plombier... Et pourtant on en parle toujours !
Et pis, je n'ai pas occis le sous-préfet... je lui ai juste rappelé qu'on ne badine pas avec l'honneur des chèvres !

réponse à . joseta le 30/04/2017 à 19h02 : Il ne fallait pas prendre ce 'léxique de la cordonnerie' au pied de la le...
et la "colle" sert bien au cordonnier, non ?
Oui.
réponse à . DiwanC le 30/04/2017 à 19h54 : Il m'arrive aussi d'avoir envie de trucider ton plombier... Et pourtan...
Et pis, je n'ai pas occis le sous-préfet...

Bon alors ça va !
Aujourd'hui rebelote. On va carrément les user, les semelles.

Mon #100 dénigré fourbement au #104 par deLassus s'avère donc héroïquement prémonitoire !
réponse à . Mintaka le 01/05/2017 à 01h00 : Aujourd'hui rebelote. On va carrément les user, les semelles. Mon #100 ...
M'sieur IznoG0d ne travaille pas le 1er mai... On ne peut pas trop le lui reprocher !
réponse à . Mintaka le 01/05/2017 à 01h00 : Aujourd'hui rebelote. On va carrément les user, les semelles. Mon #100 ...
Le correcteur orthographique me signale que "fourbement" n'existe pas, ce qui est confirmé par les dicos, mais je ne le changerai pas en "avec fourberie".
réponse à . Mintaka le 01/05/2017 à 01h12 : Le correcteur orthographique me signale que "fourbement" n'existe...
Pourquoi n'essaierais-tu pas "avec fourbité" ?
Tu as raison, je reprends donc :
Mon #100 dénigré avec fourbitude s'avère donc héroïquement prémonitoire !
réponse à . Mintaka le 01/05/2017 à 01h20 : Tu as raison, je reprends donc : Mon #100 dénigré avec fourb...
deLassus, abattu d'avoir douté, viendra peut-être battre sa coulpe...
réponse à . DiwanC le 01/05/2017 à 01h24 : deLassus, abattu d'avoir douté, viendra peut-être battre sa coulpe....
Bon je vais arrêter avec "héroïquement prémonitoire" avant que Bouba ne vienne râler avec un "Oué bon ça va, on va pas non plus faire la olà...". 

P.-S. : Ça devient pénible, il faut plus de temps pour poster que pour écrire...
réponse à . DiwanC le 01/05/2017 à 01h24 : deLassus, abattu d'avoir douté, viendra peut-être battre sa coulpe....
M'en vais battre son arrière-train à grands coups de semelle ! 
réponse à . Mintaka le 01/05/2017 à 01h34 : M'en vais battre son arrière-train à grands coups de semelle&...
Chausse des charentaises... ce sera moins douloureux ! 
réponse à . DiwanC le 01/05/2017 à 01h51 : Chausse des charentaises... ce sera moins douloureux ! ...
Bon d'accord. Cependant je trouve que "héroïquement prémonitoire", ça sonne pas mal du tout. Et tant pis pour Bouba ! 
C'est vrai que ça sonne bien..."Prémonitoirement héroïque", n'est pas mal... alors qu'avec "Préroïquement monitoire", on sombrerait dans le ridicule !  

Dans cette chanson, l'ami Georges se souvient de l'enfance, de l'impatience à devenir grand… de l'âge où le temps passe si lentement. On voudrait tant qu'arrivent l'adolescence et le temps des folles amours… Plus tard, beaucoup plus tard, viendra le regret des ans trop vite écoulés.

À cent pas de là sur la dune,
En attendant que la fortune
Des armes sourie aux vainqueurs,
Languissant d'être courtisées
Nos promises, nos fiancées
Préparaient doucement leur cœur.



Tire-couetter ? P' têt un peu… Mais on est en mai, s' pas ; et en mai, je fais ce qui me plaît ! Et pis c'est tout !

Voici l'histoire des châteaux de sable… Et maintenant, écoutez !  

réponse à . DiwanC le 01/05/2017 à 02h52 : Dans cette chanson, l'ami Georges se souvient de l'enfance, de l'impatience &agr...
Là, il y a de la salade de balises ! 
Voilà... c'est réparé ! 
J'avais appuyé sur le bitoniau un peu prématurément !
Allez... à tout bientôt !


réponse à . DiwanC le 01/05/2017 à 02h45 : C'est vrai que ça sonne bien..."Prémonitoirement héro&...
ANAGRAMME de héroïquement prémonitoire
Moi ? Rhétorique pro éminente !
réponse à . Mintaka le 01/05/2017 à 05h57 : ANAGRAMME de héroïquement prémonitoire Moi ? Rhét...
Et en plus, gros, ton #144 est hautement symbolique puisque 144 = 12 x 12, soit une grosse.
réponse à . DiwanC le 01/05/2017 à 01h34 : À tous - amionautes des jours passés et vous du présent - ...
Merci !
L'ému, gai. 
Alors, comme ça, même les ordinateurs ne travaillent pas le premier mai.
Tant mieux pour moi qui ai été victime hier "d'un mouvement social parmi une certaine catégorie de personnel", comme on dit dans le poste.

C'est pas tout ça, est-ce que la recette de la daube peut s'appliquer à la semelle, en augmentant le temps de trempage ?
Bon hé ben pas la peine de battre la semelle devant sa messagerie, aujourd'hui c'est relâche chez Reverpressio...

Bon 1 Mai à toutezétous.....
réponse à . BOUBA le 01/05/2017 à 08h19 : Bon hé ben pas la peine de battre la semelle devant sa messagerie, aujour...
Je t'ai trouvé de l'occupation en ce jour chômé et férié :
Si tu pouvais nous trouver une video de Georges chantant le discours des fleurs dans lequel on peut lire :
Le premier mai, c'est pas gai.
"Je trime" a dit le muguet,
Dix fois plus que d'habitude.
Regrettable servitude.
Muguet, sois pas chicaneur,
Car tu donnes du bonheur
Pas cher à tout un chacun.
Brin d' muguet, tu es quelqu'un.
La mère de Mel Gibson, quand celui-ci était petit et faisait des bêtises:
"Je bats,lasse, Mel"
Il a tellement de paires, que toute chaussure Balázs mêle...
Faire les cent pas ? les anglais s'en 'foot'...
Vous avez dit floraison de muguet ?
réponse à . BOUBA le 01/05/2017 à 08h19 : Bon hé ben pas la peine de battre la semelle devant sa messagerie, aujour...
J'ai beau les agiter, les clochettes ne tintinnabulent pas...
Ah tiens, même l'aléatoire ne fout rien en ce 1er mai ! Où va le monde ?
Et quand le relis mon explication, je me dis que j'aurais peut-être pu l'étoffer un tantinet, à l'époque..
Mais on est en mai, s' pas ; et en mai, je fais ce qui me plaît ! Et pis c'est tout !
Germaine
Bon, ben je vais rebattre la semelle.
Rebattre la semelle ce n'est pas le pied.
Iznog0d veut nous faire marcher.
Le premier mai c'est jour de défilé, c'est fait pour marchais, comme dit Georges.
Les homos agitent leurs clochettes c'est le mugay.
Jeanne a décrété le 1er mai journée mondiale du barbecue.
Depuis les juifs et les musulmans ne mangent plus de cauchon.
Cette expression on va l'avoir toute la semelle ?
On va battre le pavé jusqu'à trouver la plage.
Et pis c'est tout !
MERCI GERMAINE ET BOUBA POUR VOS JOLIS MUGUETS  BISES A TOUTES ET A TOUS
Il faut de plus en plus battre la semelle pour pas mal de choses. Moins de caissières dans les grandes surfaces et moins de personnel dans pas mal d'autres endroits (banques magasins cinémas magasins divers etc) mais vu que je suis en retraite j'ai plus de temps alors...
réponse à . God le 01/05/2017 à 10h12 : Ah tiens, même l'aléatoire ne fout rien en ce 1er mai ! O...
...j'aurais peut-être pu l'étoffer un tantinet
C'est le moins qu'on puisse dire !
C'est tellement sobre (comme on ne dit pas chez Marcel), tellement condensé, tellement peu dans tes habitudes que j'ai soupçonné M'sieur IznoG0d de coupe assassine...

Puis suis allée voir sur "Les 1001..." : tu y bats la brèche, la campagne, le briquet, la coulpe, le plein, l’œil, les plates coutures et Niort... mais point la semelle...

Pourquoi ? Qu'est-ce qui dans ton enfance t'a amené à ce refus de recherches et de développement que tu sembles presque regretter aujourd'hui ?

Faut pas rester comme ça Ta Divinité...Tu devrais consulter la célèbre neuneurologue de ce mêêêrveilleux site ! BeeBee !

G.B. a écrit les mots et Éric Zimmermann les notes (vérifier près de la Sacem).
Ailleurs la chanson est annoncée "hors album" ; il y a donc peu de chance que not' Georges l'ait enregistrée.

J'ai trouvé cette vidéo réalisée sinon par un Breton tout au moins en Bretagne... C'est E. Zimmermann qui chante.

S'cuse-moi de m'immiscer dans ta conversation avec Bouba...
réponse à . DiwanC le 01/05/2017 à 11h11 : ...j'aurais peut-être pu l'étoffer un tantinet C'est le moins qu'on...
J'avais répondu un long texte. J'avais validé. Et rien n'apparaît.
Bontempi !
réponse à . God le 01/05/2017 à 11h29 : J'avais répondu un long texte. J'avais validé. Et rien n...
Ah ! God ! On a tous pesté - et on peste encore - contre cette... euh... on va dire "espièglerie" de M'sieur IznoG0d ! On s'y est tous fait prendre...

Et depuis, on s'est adaptés : afin de ne pas perdre les mots de leur brillante rédaction, certains font "copier" avant d'appuyer sur "ajouter" ou "répondre"... d'autres rédigent sur Word et reviennent ici pour "coller"... Il faut parfois s'y reprendre à quatre fois pour que ça fonctionne... Pour l'instant, on n'a pas de souci avec "modifier"... Pourvou qué ça doure ! comme disait Madame Mère !

Alors on grogne, on gronde, on rouspète, on maugrée, on prie le web-master de bien vouloir intervenir... en vain. Doit être sourd cet homme ; ou bien il ne sait pas lire...


réponse à . God le 01/05/2017 à 11h29 : J'avais répondu un long texte. J'avais validé. Et rien n...
J'avais validé. Et rien n'apparaît.
Bienvenue dans le nouveau monde de ce que BOUBA appelle joliment "reverpressio" !
D'autres beaucoup plus qualifiés que moi te diront que pour un long texte, il faut faire "copier"...puis "coller" en cas de panne du système de l'envoi.
réponse à . deLassus le 01/05/2017 à 11h42 : J'avais validé. Et rien n'apparaît.Bienvenue dans le nouveau monde ...
il faut faire "copier"...puis
Euh... Va chez la voisine - là... juste au dessus ! - on bat le "coller" ! 

Quand je regarde les débuts du site c'était pas triste non plus avec les ordis qui fonctionnaient comme ils pouvaient ! Un jour ou l'autre le web master aura la solution enfin je pense...
réponse à . le gone le 01/05/2017 à 11h57 : Quand je regarde les débuts du site c'était pas triste non pl...
Un jour ou l'autre le web master aura la solution enfin je pense...
Et moi, hélas, je pense que Iznog0d s'en fiche !
réponse à . DiwanC le 01/05/2017 à 11h11 : ...j'aurais peut-être pu l'étoffer un tantinet C'est le moins qu'on...
tu y bats la brèche, la campagne, le briquet, la coulpe, le plein, l’œil, les plates coutures et Niort... mais point la semelle...
Pourquoi ?
Peut-être qu'à cette époque, la semelle n'était plus assez chaude ...
On va espérer que la semelle est moins dure que la daube !
réponse à . DiwanC le 01/05/2017 à 11h40 : Ah ! God ! On a tous pesté - et on peste encore - contre cette....
Comme j'interviens peu souvent, et que je ne m'étais pas encore fait prendre par cette fonctionnalité non documentée, je n'avais pas copié.
Je le fais de ce pas ici, même si le texte est court.

[EDIT] Bien entendu, là, ça a marché. Vais contacter Iznog0d.
réponse à . God le 01/05/2017 à 14h07 : Comme j'interviens peu souvent, et que je ne m'étais pas encore fait pren...
Alléluia !

De celà aussi, le peuple d'Expressio te sera infiniment reconnaissant et se souviendra jusqu'à la fin de l'éternité de ce jour de mai qui vit la fin de son tourment !  et même  !

Tiens ! J'en remets un p'tit coup : ♫♪♫♪♪ Alléliuia ! ♫♪♫♫♪

réponse à . God le 01/05/2017 à 14h07 : Comme j'interviens peu souvent, et que je ne m'étais pas encore fait pren...
cette fonctionnalité non documentée
??? 
Faudrait retrouver une semelle au Barça ou celle de Khrouchtchev à l'ONU. Mais je vous laisse faire...
réponse à . God le 01/05/2017 à 14h07 : Comme j'interviens peu souvent, et que je ne m'étais pas encore fait pren...
Il ne sera pas content, c'est IznoG0d.
Certaines mauvaises langues qualifient cela de bug. Mais si on est le développeur, c'est plutôt le terme qu'on choisira.
réponse à . DiwanC le 01/05/2017 à 14h46 : Alléluia ! De celà aussi, le peuple d'Expressio te sera infin...
Ne te réjouis pas trop vite ! Rien ne dit qu'il y aura réaction d'abord, puis correction ensuite. Le blème étant aléatoire (c'est ma deuxième écriture, je viens encore de me faire piéger), la cause ne sera pas forcément aisément localisée, et sans cause, point de salut.
réponse à . Alnitak le 01/05/2017 à 07h42 : Et en plus, gros, ton #144 est hautement symbolique puisque 144 = 12 x 12, soit...
Si c'est une allusion à la vie politique française, c'est pas la peine, on se charge nous-même de semer la gelée !
On a pu voir hier le retour d'un comique qui a cessé mi-février de vouloir électrifier l'Afrique (avec des résultats discutables) pour se lancer dans "le sauvetage de l'Europe" (qui n'attendait que lui).
Merci bien.
réponse à . God le 01/05/2017 à 16h41 : Ne te réjouis pas trop vite ! Rien ne dit qu'il y aura ré...
Au moins, grâce à toi (à Toi, comme écrirait deLassus !), M'sieur IznoG0d aura enfin pris connaissance du problème.
Deuxième pas vers la guérison...
réponse à . Mintaka le 01/05/2017 à 14h52 : Faudrait retrouver une semelle au Barça ou celle de Khrouchtchev à...
Ou celles du célèbre Muntadhar al Zaidi qui a raté de peu George W. lors d'une conférence de presse en décembre 2008.
réponse à . DiwanC le 01/05/2017 à 16h47 : Au moins, grâce à toi (à Toi, comme écrirait deLassus...
Le mail est parti.
Prions, comme disent les vaches folles.
réponse à . SyntaxTerror le 01/05/2017 à 16h49 : Ou celles du célèbre Muntadhar al Zaidi qui a raté de peu G...
En 36 il y a eu le Front Populaire. Aujourd'hui l'affront national est proposé ! avec son cortège de trahisons et tout ça pour avoir un petit peu de pouvoir. Alors que les élus doivent être les serviteurs du peuple et de l'état ! Mais ça c'est une autre histoire...
réponse à . God le 01/05/2017 à 16h55 : Le mail est parti. Prions, comme disent les vaches folles....
Amionautes ! Écoutons la parole de God : Prions ! dit-il.

Alors tous, rotules à terre, débitons des Ave Maria, des Pater Noster*, partout : dans les rues, les cafés, chez Marcel, dans les trains RER et TGV, les autobus, Débitons tous les "de profondis", tous les morpionibus, connus, moins connus ou pas connus du tout ! Si ça ne fait pas de bien, ça ne peut pas nuire !

Merci Ta Divinité ! 

*J'ai emprunté ça à Georges (l'autre !) → cette page.
réponse à . DiwanC le 01/05/2017 à 19h40 : Amionautes ! Écoutons la parole de God : Prions ! dit-il....
J'ai emprunté ça à Georges
Lui même les avait un peu empruntés aussi, non ?
Bon. Je me mets à genoux.
C'est Prévert qui va dire la prière !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Battre la semelle » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?