Bon sang ne peut / ne saurait mentir - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Bon sang ne peut / ne saurait mentir

Les qualités ou les défauts des parents se retrouvent chez les enfants.
Ce qu'un parent a fait, son enfant le fera.

Origine

Ce proverbe, qui est loin d'être toujours vérifié, date du XIVe siècle (mais il existait sous une autre forme dès le XIIe, alors que, métaphoriquement, le 'sang' couvrait déjà la notion de 'famille').
Dans son acception actuelle, il peut avoir un côté dangereux car il autorise implicitement le jugement d'une personne d'après ce que ses parents sont ou font (ainsi, un fils de délinquant ne peut être lui-même qu'un délinquant, par exemple).

Mais le sens de ce proverbe a évolué avec le temps puisqu'il a eu des significations aujourd'hui perdues comme :

  • "On ne peut pas cacher ce qu'on est réellement", sous la forme "on fait tousjours paroistre ce qu'on est dans le fond de l'âme" (signalé par Furetière)
  • "On a de la peine à faire des actions indignes de sa naissance" ou "les descendants ne dérogent pas quand ils sont de famille honnête ou noble" (signalé par Furetière)
  • "L'affection naturelle entre personnes de même sang ne manque pas de se déclarer" (indiqué par Littré)
On notera que ces différentes significations sont un peu moins sujettes à mauvaises interprétations que celle de notre époque.

Exemple

« Prends ma place, Onésime (…) Il faut que les clients s'accoutument à ta figure. Dès aujourd'hui, reçois les commandes qu'on apportera (…) Onésime Dupont obéit en silence (…) Son père alla se promener, confiant dans son fils, car il estimait que bon sang ne saurait mentir (…) »
Anatole France - Pierre Nozière

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Bon sang ne peut / ne saurait mentir » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Bulgariebg Крушата не пада далеч от дървотоLa poire ne tombe pas loin de l'arbre
Bulgariebg Кръвта на вода не ставаLe sang ne devient pas de l'eau
Allemagne / Autrichede Der Apfel fällt nicht weit vom StammLa pomme ne tombe pas loin du tronc
États-Unisen Like father, like sonComme père, comme fils
Angleterreen Blood will out.Le sang se révélera.
Angleterreen The apple never falls far from the treeLa pomme ne tombe jamais loin de l'arbre
Angleterreen Good seeds make good cropLes bonnes graines font une bonne récolte
États-Unisen The acorn does not fall far from the treeLe gland ne tombe pas loin de l'arbre
Angleterreen What's bred in the bone will come out in the fleshCe qui est élevé dans l'os sortira dans la chair
Espagne (Castille)es De casta le viene al galgoLe lévrier est digne descendant de sa race. Bon chien chasse de race
Espagnees De tal palo, tal astillaDe tel bâton, telle écharde/éclat
Belgiquefr Kî vin dè tchè gretteQui vient du chat gratte
Canada (Québec)fr La pomme ne tombe jamais loin de l'arbre...
Canada (Québec)fr On ne retient pas du voisin
Écossegd Blood is no waterLe sang n'est pas de l'eau
Hongriehu A vér nem válik vízzé. / Az alma nem esik messze a fájától.Le sang ne devient pas eau. / La pomme ne tombe pas loin de son arbre.
Italieit Buon sangue non menteBon sang ne ment pas
Italie (Sicile)it Bon sàngu non mèntiBon sang ne ment pas
Pays-Basnl zo vader zo zoon / zo moeder zo dochtertel père tel fils / telle mère telle fille
Pays-Basnl Het bloed kruipt waar het niet gaan kanLe sang rampe ou il ne peut pas
Pays-Basnl Goed bloed ontaardt nietLe bon sang ne dégénère pas
Pays-Basnl De appel valt niet ver van de boom / stamLe pomme ne tombe pas loin de l'arbre / du tronc
Pays-Basnl een aartje naar zn vaartje ...avoir les traits de caractère de son père
Pays-Basnl Zoals de ouden zingen, piepen de jongenLes petits couinent comme le chant de leurs parents
Haïtiother Pitit tig se tigLe petit du tigre est encore un tigre.
Haïtiother Chin pas fè chatteLes chiens ne font pas des chats
Provenceother Li chin fan pas de cat / lei chin fan pas de gatles chiens ne font pas des chats (en provençal mistralien standard et en provençal marseillais)
Polognepl Jaki ojciec taki syn.Tel père tel fils.
Portugalpt Tal pai, tal filhoTel père, tel fils
Brésilpt Filho de peixe, peixinho éFils de poisson, c'est un petit poisson
Roumaniero Ce na?te din pisic? ?oareci m?nânc?Ce qui nait d'un chat mange des souris
Roumaniero Aschia nu sare departe de trunchiLe copeau ne saute pas loin de son tronc
Roumaniero Cum e turcu-i si pistolulComme est le turc, est le pistolet aussi
Roumaniero Sangele apa nu se faceLe sang ne se fait pas l'eau
Belgique (Wallonie)wa Bon sang i meint jamouaisBon sang ne ment jamais
Belgique (Wallonie)wa Qui vint d' poie gretteQui provient de poule gratte
Belgique (Wallonie)wa Té pére, té filsTel père, tel fils
Belgique (Wallonie)wa On cache toudi d' raceOn chasse toujours de race
Belgique (Wallonie)wa Les èfants des chets magnet voltî des sorisLes enfants des chats mangent volontiers des souris

Vos commentaires
Que rajouter à ça ? Bon sang, mais c’est bien sûr : bonsoir, les gosses !
Les mains sur les couvertures...
Cependant ne dit-on pas aussi "A père avare, enfant prodigue" ?

Ce n’est donc pas une règle pour en faire un proverbe, d’ailleurs pour l’autre de l’avare aussi. Ou alors...faudrait savoir et qu’les proverbeurs s’mettent d’accord !
Mon grand-père disait souvent " Bon chien chasse de race "
C’est du même tonneau
"Bon ment se peut sentir":
un mensonge bien ficelé ne se reconnaît pas!

"Bon rein chasse de chiasse":
si t’as pas de problème d’èlimination d’un côté, cela devrait t’aider à ne pas en avoir de l’autre".


L’un comme l’autre, deux proverbes très usités dans la marine, surtout le second, partant du principe que - du mousse au capitaine - il est préférable d’avoir tout le monde sur le pot le poNt plutôt qu’aux cagoinces...
Bonjour tout le monde ! J’arrive après Filo qui a encore vidé la cafetière, mais avant Cotentine du soir, bonsoir.

Cette expression est le pilier d’un million d’idées reçues de notre société judéo-chrétienne que la société féodale a organisée (par la force et avec l’aide de l’Eglise qui en a bien profité) en institution à travers ses castes et la hiérarchie de sa noblesse : nobles, vilains et serfs ; sang bleu : nobles de haut, moyen ou bas lignage. Le sang fait le rang. Et les exclus : les non-chrétiens. Tout ça n’a pas vraiment beaucoup changé, si on y regarde bien dans notre France républicaine : Galuzaud (de Villepin), Sarkozy (de Nagy-Bocsa) ; Marie-Ségolène Royal (fille et petite-fille de général) s’est employée comme ses frères à faire mentir son sang (voir cette page. Mais bien peu d’enfants d’ouvriers parviennent aux plus hauts degrés de l’institution politique. Bien peu de non-chrétiens sauf dans le cadre d’une "discrimination positive".

J’aime bien cette façon de voir les choses : voir cette page
Il ne faut pas avoir du sang de navet pour "tirer le diable par la queue"!
chez nous, quand un djeune reproduit, dans ses actes ou dans ses discours, le schéma familial, ondit :"les chiens ne font pas des chats" pour constater cette similitude ... 

@ Momo, je t’ai envoyé "mes foudres" hier soir ! 
réponse à . cotentine le 05/04/2007 à 08h53 : chez nous, quand un djeune reproduit, dans ses actes ou dans ses discours, le sc...
Je n’avais pas fait le rapprochement entre les deux proverbes, mais le tien, qui n’est pas que normand, va paraître aussi dans quelques jours.
réponse à . cotentine le 05/04/2007 à 08h53 : chez nous, quand un djeune reproduit, dans ses actes ou dans ses discours, le sc...
J’ai vu et j’en ai été si triste  que je n’en ai pas dormi...  ...Je rigole ...Même si je n’ai pas vraiment dormi...N’empêche que je suis arrivée avant toi ce matin !

Maintenant que je suis un peu mieux réveillée, et avant que Chirstian n’intervienne, je vous rappelle que bien avant le "bon sang" on connaissait la malédiction du sang des Atrides que conta jadis Eschyle qui porta d’abord Clytemnestre au meurtre de son époux, Agamemnon, puis ses enfants Oreste et Electre à l’occire avecque son amant.

Pierre Magnan, ami de Giono, et écrivain provençal contemporain a écrit sous le même titre, "le sang des Atrides" un roman policier dont l’action se déroule évidemment à Digne. Je vous invite à le rencontrer sur cette page si vous ne le connaissez pas encore. Pour ceux qui s’en souviennent il a écrit "La maison assassinée" : le livre vaut cent fois le film, même avec un Bruel charismatique.
Faudrait-il voir une analogie entre "Bon sang ne saurait mentir" et: "La caque sent toujours le hareng ?"
réponse à . God le 05/04/2007 à 09h00 : Je n’avais pas fait le rapprochement entre les deux proverbes, mais le tie...
"Les chiens ne font pas de chats" : on doit ce proverbe à un drôle de zèbre !
réponse à . Marcek le 05/04/2007 à 09h34 : Faudrait-il voir une analogie entre "Bon sang ne saurait mentir" et: "La caque s...
C’est kif-kif même chose : on ne peut renier ses origines, en gros...
Bonjour bonjour, les gosses ! Bon Momolala, faudrait voir à pas confondre "bon sang" et sang teint, hein ? Galouzeau est de Villepin comme je suis d’Alger - Villepin étant le nom d’un lieudit sur lequel la famille possède une vulgaire bicoque. Giscard n’est d’Estaing que par la grâce de feu papa Edmond Giscard-tout-court, qui a relevé la particule tombée en désuétude (cf Canard Enchaîné). Et le petit Nicolas Sarkozy Nagy-Bocsa, je ne connais pas son arbre généalogique. Je crois qu’il est un vrai sang bleu, et qu’il serait absolument légitime de le renvoyer dans ses terres d’origine, puisque son rang est absolument incompatible avec la roture élyséenne...
Bon, moi, je retourne affûter la guillotine mes arguments républicains... 
à rapprocher des règles de la génétique et de l’hérédité :
si ton père n’a pas eu d’enfants, et si toi tu n’as pas eu d’enfants, alors il y a des chances pour que ton fils n’ait pas d’enfants...
réponse à . momolala le 05/04/2007 à 08h09 : Bonjour tout le monde ! J’arrive après Filo qui a encore vid&e...
Ah, je suis sur la même longueur d’onde que toi, Momo... Et, autant que du fameux "droit du sang", je m’inquiète grandement de la tendance actuelle qu’ont certains à vouloir rendre l’inné, la "génétique" responsables de la plupart de nos comportements : ce qui leur permet de légitimer des "remèdes" de tous genres (et plutôt de mauvais genre) contre ces prétendues tendances héritées. C’est malheureusement la porte ouverte à toutes les discriminations, et aux plus arbitraires persécutions (on a déjà connu ça, non ?).

Voici un petit exemple de ce qui nous attend (éventuellement ) :

--------------------------------------------------------------------------------------------------
Voici un extrait d’un dialogue organisé par Philosophie magazine
entre Michel Onfray et Nicolas Sarkozy et publié dans le numéro d’avril.
C’est Nicolas Sarkozy qui s’exprime :
“J’inclinerais, pour ma part, à penser qu’on naît
pédophile, et c’est d’ailleurs un problème que nous
ne sachions soigner cette pathologie. Il y a 1 200
ou 1 300 jeunes qui se suicident en France chaque
année, ce n’est pas parce que leurs parents s’en
sont mal occupés ! Mais parce que, génétiquement,
ils avaient une fragilité, une douleur préalable.
Prenez les fumeurs : certains développent un
cancer, d’autres non. Les premiers ont une faiblesse
physiologique héréditaire. Les circonstances ne
font pas tout, la part de l’inné est immense.”
Voilà donc le coeur de l’idéologie de la droite ; nous le connaissions, il est intéressant que Nicolas Sarkozy le rappelle... “la part de l’inné est immense”. Vous avez dit “Priorité à l’éducation” ?
Bon courage à tous.
Philippe Meirieu
--------------------------------------------------------------------------------------------------

(fin de citation)

Quant à moi, je vous laisse : je consacre ma journée à un petit bout de chou d’un an...qui n’est même pas "de mon sang" (c’est le petit-fils de mon compagnon). Et je vais vous dire, en douce : lui et moi, moi et lui, c’est une affaire de coeur, et ça marche tout pareil... Quand je serai une "vraie" grand-mère, je ne crois pas que ça fera une grande différence !
Bonne journée à tous  !
quand il est fait avec du sang de qualité, le boudin ne sent pas , puisque "bon sang ne saurait sentir"
raté : c’était une réponse à 14
“la part de l’inné est immense”. Vous avez dit “Priorité à l’éducation” ?
allons Syanne, est-ce un bon procés ? Reconnaître que la part de l’inné est immense, peut conduire à proposer des solutions éducatives adaptées à chaque cas*. Sous-estimer la part de l’inné conduit à proposer la même solution éducative pour tous.

Cela me rappelle le cas des surdoués : ils ont posé un problème insurmontable à l’Education Nationale durant des années. Les profs étaient plus désarmés face à un surdoué que face au dernier des cancres. Qu’en faire ? Et comment créer des classes pour eux sans remettre en cause notre principe d’égalité. Résultat : un effroyable gachis !

*est-ce le projet de Sarko ? C’est un autre débât sur lequel je ne prends pas position (et dont ce n’est pas le lieu)
Tu as raison, ce n’est pas le lieu. L’Expressio du jour m’a entraînée vers des idées. Je veillerai désormais à rester dans les clous. Mon éducation, heureusement, saura freiner (mais non pas nier) l’immense part d’inné qui me pousse toujours, bien malgré moi, à ne pas croire au déterminisme.
réponse à . file_au_logis le 05/04/2007 à 07h30 : "Bon ment se peut sentir": un mensonge bien ficelé ne se reconnaît ...
Contrepétite aiguë ?
excellent Philo !
Ouais, ouais... mais ça sent plus la caserne que l’arsenal, moi je dis... 
réponse à . syanne le 05/04/2007 à 10h46 : Ah, je suis sur la même longueur d’onde que toi, Momo... Et, autant ...
Bon sang "mélé".....ne saurait mentir ou mentirait à moitié ??
réponse à . God le 05/04/2007 à 09h00 : Je n’avais pas fait le rapprochement entre les deux proverbes, mais le tie...
En voilà encore avec la même idée:
"Les poules ne font pas de canards"
"L’oiseau ne tombe jamais loin du nid" celle-là j’la trouve très jolie
"Digne père, digne fils"
réponse à . eureka le 05/04/2007 à 11h57 : Bon sang "mélé".....ne saurait mentir ou mentirait à moiti&...
Bonjour, mon Eureka d’amour. Et que dire des bâtards, tellement nombreux dans la lignée des Sang Bleu... qu’ils ont fini par forger l’expression "il ment comme il respire", découlant fort logiquement de celle d’aujourd’hui, pour la raison que tu exposes.
cinquante pour cent ne saurait suffire
L’inné n’est pas forcément héréditaire. Quant à l’hérédité et ses multiples avatars génétiques, à partir de races pures, je renvoie sur cette page à leurs chères études tous les défenseurs, même voilés, de théories raciales obsolètes. Certes, un pin ne fait pas un cade, un chat ne fait pas un chien. Mais il me semble que les similitudes évoquées par l’expression du jour tiennent plus du domaine social que de la génétique : "La bonne éducation fait le bon sang", dit-on aussi.
réponse à . syanne le 05/04/2007 à 10h46 : Ah, je suis sur la même longueur d’onde que toi, Momo... Et, autant ...
C’est de sa faute, d’abord, à ce Michel Quelque chose: on ne fraie pas avec n’importe qui!
Sang pour sang c’est le titre d’une chanson sans sens du futur ex-Belge mais c’était surtout un film que j’avais trouvé extra des Frères Coen (cette page.)

Dans ma contrib précédente, il va de soi que je ne te range pas parmi les défenseurs même voilés.... Je pense que ça ira mieux encore en le disant. 
Vous allez p’têt me prendre à sang pour sang conne comme la lune, mais moi ce que j’en dis c’est que bon sang n’est pas bon sens, mais moi que je l’ai le sang chaud ne saurait vous mentir, ni me ronger les sangs ou prendre un coup de sang pour ça. Contrairement à ce que tout le monde a appris à la maternelle, qu’il n’existe qu’un seul sang qui coule dans les veines de l’être humain, et dont la seule différence biologique est le rhésus, il est prouvé aujourd’hui qu’il existe plusieurs catégories de sangs, en sous-entendant qu’il y a plusieurs races humaines, et l’expression du jour ne fait que confirmer, en partie, ces différences. Il y a déjà le bon, mais aussi le mauvais sang. Le sang bleu, chez certains : sang bleu, de blanc, normal (pourquoi pas vert, rose bonbon, turquoise, ou mauve ?) ne coule que dans les veines des ceuss dont le sang est royal, des ascendants de la « High » (et celui qui l’a inventé était à l’origine de la ségrégation raciale, voire du racisme, ou de la xénophobie, mais j’aime pas ces mots là, ils me glacent le sang) et dont les descendants, sans bouger le petit doigt, on en hérité. Et je ne parlerais pas de ceux qui sont assoiffés de sang ni de ceux qui ne se privent pas de vider c’qu’ils veulent jusqu’au sang, quitte à faire couler le sang. A ne pas confondre avec le sang rouge qui lui est réservé au petit peuple. Mais le sang mêlé est quand même très répandu, avec les unions mixtes, toutes classes confondues : le plus courant c’est le sang rouge mêlé. Chez les aristos, c’est le sang bleu mêlé rouge (mais très rare), et le sang bleu mêlé bleu-rouge, ce qui est p’têt plus ou moins rare, mais cela n’empêchent pas ces deux derniers de revendiquer leurs droits de « bons sangs ». Il y sang rouge de blanc-blanc, le sang rouge de noir-noir, le sang rouge de noir-blanc, le sang rouge de jaune-blanc, le sang rouge de rouge-blanc, et évidemment le sang rouge de noir avec toutes les couleurs précitées
Les transfusions y sont aussi pour quéque chose dans ce sang mêlé ! Cela voudrait il dire que le sang rouge « pur » est en voie de disparition ? Encore heureux qu’on ne puisse pas encore faire des transfusions à partir d’animaux…Mais bon sang c’est bien sûr ! « Ils » sont en train de faire des expériences dans ce sens ! Heureusement qu’il reste du pur sang …chez les bestiaux.
Qu’t a-t-il de vrai dans « bon sang ne peut mentir » ? Mais alors lequel de ces sangs ment ? Sans mentir, je dirais aucun…et tous !
Il y a des sujets qui excitent jusqu’au sang, et personnellement je ne vois que des sangs mêlés de conneries, et je n’ai pas sué sang et eau pour arriver à cette conclusion mais il n’empêche que des fois, en y pensant profondément, je me fais un sang d’encre et dès qu’on en parle ça me fait tourner les sangs.

Toute compte fait, vaut mieux se payer une pinte de bon sang, ça fouette le sang !
Ma "race", sans mentir

Ils partirent cinq cents et quelques de l’Egypte.
Remontant vers le nord, pourtant pas prosélytes
Ils se trouvèrent cent mille en arrivant aux ports.
Aux ports du monde entier, sur les fleuves et la mer
Ils ouvrirent des échoppes mangeant les herbes amères
Une fois l’an en mémoire de ce jour où la Rouge
S’était ouverte pour eux avant qu’Pharaon bouge.
Je suis née de ceux-là qui mêlés aux Barbares
Arrivèrent misérables dans l’ancienne Colmar.
Ils y crûrent pourtant et s’y multiplièrent
Mêlant sang de l’Orient à cette nouvelle terre
Pas si promise que ça puisqu’ils durent s’enfuir
Chercher chez les Arabes, les frères d’Avicenne
La paix d’une maison où leurs enfants puissent rire.
Ils y vécurent trois siècles avant que cette reine
Isabelle la catho débusqua de ses terres
L’Infidèle à ses yeux fermés par les œillères
Que tenait sur ses tempes la « Sainte » Inquisition.
Ceux qui ne brûlèrent point sur les bûchers obscènes,
Ceux qui ne celèrent point leur foi en devenant marranes
Ceux-là laissant leurs biens, leurs rêves, leur cocagne
Partirent dessus la mer méditerranéenne
Mêler leur sang impur dedans la vieille Europe
A celui des berbères dont les troupeaux galopent
Sur les terres de l’Afrique où étaient nés leurs pères.
Voilà de qui je viens, Sépharade méprisable
Aux yeux des Ashkénaze de l’Europe Centrale
Eux-mêmes méprisés des Russes redoutables
Confondus dans la mort : la solution finale…
Que jamais, non jamais, on ne me parle race,
Déterminisme, sang, hérédité, de grâce…
Le ridicule ne tue jamais qui le pratique ;
Il peut tuer quand même. Question de politique.
une fable, l’inné ? Oui, mais : inneffable ...
réponse à . eureka le 05/04/2007 à 14h31 : Vous allez p’têt me prendre à sang pour sang conne comme la l...
"Qu’un sang impur abreuve nos sillons !" (pom,pom,pom !)
Le tout est de savoir lequel est l’impur!
Une seule sous-espèce humaine (Homo sapiens sapiens), mais c’est indéniable pour l’instant, plusieurs races.
Profitons du fait qu’il n’existe pas encore de LOF pour l’homme -bien qu’on ait tatoué(contre leur gré) des hommes et des femmes en des temps où l’on pouvait se poser la question de savoir si l’espèce humaine existait encore- pour mélanger les couleurs, sans pour autant chercher à l’unifier, cela serait triste. Du mélange naît la robustesse, l’adaptabilité, la "rusticité" (au sens "noble" du terme).

Que de choses importantes une petite expression de rien du tout nous fait dire sur ce site ! Bâtard mâtin quel site !
réponse à . syanne le 05/04/2007 à 11h19 : Tu as raison, ce n’est pas le lieu. L’Expressio du jour m’a en...
Mon éducation, heureusement, saura freiner (mais non pas nier) l’immense part d’inné qui me pousse toujours, bien malgré moi, à ne pas croire au déterminisme.
le déterminisme, c’est l’idée que les actions de l’homme sont soumises à des causes extérieures (y compris la volonté divine). Si tu n’y crois pas , tu penses alors -comme moi - que les causes sont intérieures. Elles relèvent donc, soit de l’inné, soit de l’acquis.
Je ne pense pas qu’il soit ridicule de penser qu’elles relèvent en réalité des deux à la fois, et discuter de leurs proportions respectives dépasse mes faibles connaissances.
Je me borne à dire que le vrai débat se situe au niveau des conséquences pratiques (et notamment politiques) qui peuvent être tirées de cette réflexion, pas de la réflexion elle-même.
En constatant que des gamins de banlieue ont un handicap, on double le nombre de flics... ou le nombre d’enseignants. Un seul constat mais deux solutions bigrement différentes !
ERREUR DE CLIC : réponse à 28*
L’Homme a toujours excellé dans l’art de tuer son voisin. Au nom de son Dieu, ça fait quand même plus propre, hein ? Ça légitimise l’expressio du jour, aussi.
Moi, quand je relis mon arbre généalogique, je ne m’étonne point tant que l’infirmière à qui je donne mon sang, quand la poche se remplit d’un liquide arc-en-ciel... 
Elpépé de l’Amirauté d’Expressio, telle est ma noblesse. Oualà.

* God, on est habitués, pourtant... Moyen de mettre les icônes en fin de texte ? Avec la clé de 12... Fastoche ! 
réponse à . momolala le 05/04/2007 à 14h36 : Ma "race", sans mentir Ils partirent cinq cents et quelques de l’Egypte. ...
je n’aime pas le mot "race", nous sommes tous de la race humaine ... le reste ce sont les ethnies, les différences ... mais dans une même famille ... heu ...
« bon sang ne peut / ne saurait mentir
Les qualités ou les défauts des parents se retrouvent chez les enfants.»
Dit le proverbe … désolée, je vais m’appuyer un peu sur mon p’tit vécu …
Mon paternel était intelligent, rigoureux, ordonné, moralisateur, un bourreau du travail et presque trop parfait, ayant toujours raison (et les arguments qui vont avec …)
J’ai donc, en moi, cet héritage plutôt transmis par les gènes que par le sang … et c’est gênant mais je suis un peu niaise, je manque de rigueur, je suis désordonnée (voire bordélique), je ne porte jamais de jugement sur personne, suis une velléitaire et suis plus qu’imparfaite (et je ne trouve jamais, au bon moment, les arguments pour exposer mes idées) …
Où sont donc ces qualités qui me font défaut ???      
réponse à . cotentine le 05/04/2007 à 15h21 : je n’aime pas le mot "race", nous sommes tous de la race humaine ... le re...
Cocotte, ton père était un homme... Hi ! Hi !
Pépé part à sa réunion mensuelle. Soyez sages, et lavez vos bols du goûter, hein ?
réponse à . chirstian le 05/04/2007 à 15h17 : Mon éducation, heureusement, saura freiner (mais non pas nier) l’i...
Je n’aurais pas defini le déterminisme ainsi !
cette page
Le déterminisme n’est pas une notion philosophique mais scientifique et relativement calculable...
Les action de l’homme relèvent de l’inné, de l’acquis et heureusement du milieu qui l’entoure, me semble-t-il.

Quant aux races, elles relèvent de LINNÉ (Carl von) pour la plus grande partie...
réponse à . eureka le 05/04/2007 à 01h16 : Cependant ne dit-on pas aussi "A père avare, enfant prodigue" ? Ce ...
Toutafé,
on trouve souvent des proverbes qui se contredisent.

En ce qui me concerne, la question a été règlée il y a 2000 ans par un certain Jésus (Issa) qui a déclaré qu’on ne doit plus dire que les parents ont mangé des raisins verts et que les enfants ont eu les dents agacées.

Chacun est responsable de ses actes.

Ce message est bien sur posté pour agacer Elpépé dont je respecte les non-croyances.
On sait qu’on oppose le "droit du sang" au "droit du sol" Actuellement c’est ce dernier qui prévaut en France. Ce qui permet à une Malienne, par exemple, enceinte, de venir avec un visa de tourisme acoucher en France, et d’obtenir par suite la nationalité française, elle et son mari, le père déclaré car l’enfant est né français. Une façon parmi d’autres de tourner la réglementation de l’immigration, avec l’abus du" droit d’asile ", les permis d’étude, sans retour au pays. Monsieur Sarkozy a beau dire, il n’y pourra rien. C’est une question de principe ethique.Quel homme politique courageux aura l’audace de changer le droit ?
réponse à . <inconnu> le 05/04/2007 à 15h07 : "Qu’un sang impur abreuve nos sillons !" (pom,pom,pom !) Le tout...
Profitons du fait qu’il n’existe pas encore de LOF pour l’homme

parti pour faire une virée, là
Alors, virons LOF pour LOF
C’est pas une raison pour faire l’oeuf, mon colomb!
réponse à . chirstian le 05/04/2007 à 15h17 : Mon éducation, heureusement, saura freiner (mais non pas nier) l’i...
Si tu n’y crois pas , tu penses alors -comme moi - que les causes sont intérieures. Elles relèvent donc, soit de l’inné, soit de l’acquis
Donc, si je comprends bien, il y a des choses innées qui ne se racontent pas, et d’autres qui sont inné-narables?
réponse à . <inconnu> le 05/04/2007 à 16h18 : Je n’aurais pas defini le déterminisme ainsi ! cette page Le d...
Les action de l’homme relèvent de l’inné, de l’acquis et heureusement du milieu qui l’entoure
j’en reste à l’inné et l’acquis, mais naturellement les acquis viennent du milieu -ou des milieux - qui nous entourent (famille, clan, cité, pays etc...)

#38
Actuellement c’est le "droit du sol" qui prévaut en France
sauf en montagne, où le sol n’est pas droit !

#40 parmi les choses inné-narables , pourquoi tairai-je que mes choses à moi ne sont pas inné-branlables
réponse à . cotentine le 05/04/2007 à 15h21 : je n’aime pas le mot "race", nous sommes tous de la race humaine ... le re...
J’ai donc, en moi, cet héritage plutôt transmis pas les gènes que par le sang
quand y a du gène, y a du plaisir !
Gégéne
réponse à . chirstian le 05/04/2007 à 18h29 : J’ai donc, en moi, cet héritage plutôt transmis pas les g&eg...
Expressio, le seul site qui vous offre une publicité gratuite:

Là où il y a de la gaine, il y a Plaisir!
réponse à . <inconnu> le 05/04/2007 à 18h02 : On sait qu’on oppose le "droit du sang" au "droit du sol" Actuellement c&r...
et si que tu serais le bébé de la Malienne .... hein ! et que tu aurais ton mot à dire !
à supposer que ... ben, mon gars, tu préfèrerais naître en France et y survivre grâce à une faille dans la loi que n’être (naitre) pas sûr de survivre en ton village .... c’est sûrement ce que pense la maman !
Que vient faire le "droit du sol" ... quand l’expression du jour est l’hérédité des parents ???
y’a un truc qui te gêne ? ... c’est dans tes gènes ?
moi, un tel discours m’exaspère et me désespère !     
réponse à . <inconnu> le 05/04/2007 à 18h02 : On sait qu’on oppose le "droit du sang" au "droit du sol" Actuellement c&r...
Quel homme politique courageux aura l’audace de changer le droit ?

Le droit serait donc l’affaire d’un seul homme, fût-il politique, courageux et audacieux ? Ah, bon, je croyais que le droit, en démocratie, relevait d’une sorte de contrat social, comme les devoirs... mais j’ai dû lire de mauvais auteurs.

Quant à l’homme providentiel qui "aurait l’audace de changer le droit" (et pourquoi pas de le supprimer carrément, le droit, comme ça on serait tranquille une bonne fois pour toutes), on doit avoir ça en magasin. Cherche bien !
réponse à . file_au_logis le 05/04/2007 à 18h07 : Profitons du fait qu’il n’existe pas encore de LOF pour l’homm...
Cela mérite la trirème, non ?
PENSÉE :
Je viens de recevoir cela sur le net, je vous le livre.
"Si tu invites des gens qui ont tous le même groupe sanguin a une fête, mais que tu le leur dis pas, ils vont parler d’autre chose."

JC VanDamme
Contreproverbe : "Mauvais sang passe son temps à dire des conneries"
Bon sang ne saurait mentir


Mes grands-mères chéries, souvent, je pense à vous
Le grand froid du tombeau n’enferme pas votre âme
Qui bouillonne en mon sang, vive comme une flamme
Ou qui murmure en moi aux moments les plus doux .

Ces femmes de devoir, si lucides et bonnes
Ont affronté leur sort avec ténacité
Peu d’argent au logis, mais tant de volonté
De vivre dignement sans l’aide de personne

Ma trisaïeule, Luce, était une conteuse
Elle a dû me léguer un peu de son talent
Je le sens en mes mots qui vont me surprenant
Quand ma plume se fait un brin talentueuse

Mon aïeule Elina, nous transmit les valeurs
Qui nous tinrent debout. Ma grand-mère courage,
Lucide jusqu’au bout et, malgré son grand âge
Se souciant de chacun en vraie femme de cœur

Il me plaît de penser que cette belle flamme
Qui brûlera ma vie jusqu’à mon dernier jour,
Je la dois à vos tendres mains pleines d’amour
A vos regards si fiers, mes chères femmes !
réponse à . file_au_logis le 05/04/2007 à 18h07 : Profitons du fait qu’il n’existe pas encore de LOF pour l’homm...
Et pour kiki la trirème du jour ? Pour Filou...
Ah ben, là, on est d’accord...
réponse à . <inconnu> le 05/04/2007 à 18h02 : On sait qu’on oppose le "droit du sang" au "droit du sol" Actuellement c&r...
Je te prends au mot : tu ne pourras donc aucunement donner ta voix à un quelconque fils d’immigrés, sauf à être dans une insoutenable contradiction avec toi-même... *
Allons enfants...
* Tout vote est bien évidemment libre, secret et valable, en démocratie. Les énormes contradictions, moins. Et avec ce que tu avances, tu risquerais de t’attirer quelque virulente opposition de la part d’humanistes, si nous étions dans un forum politique. Heureusement pour toi, nous n’y sommes pas, et avons plus de retenue verbale que bien de nos dirigeants. Ne suis pas leurs traces...
C’était un conseil de l’Amirauté.
BON SANG ! on dirait des vrais gamins de maternelle ! savoir qui aura le bon point ou la belle image du jour ... selon le mérite ou ... l’humeur de l’instit. !!!"l’ai-je bien méritée ???" 
réponse à . cotentine le 05/04/2007 à 23h58 : BON SANG ! on dirait des vrais gamins de maternelle ! savoir qui aura ...
Jalouse, va ...
réponse à . Marcek le 05/04/2007 à 23h23 : Bon sang ne saurait mentir Mes grands-mères chéries, souvent, je...
C’est trop facile quand on a ton talent de rendre des hommages aussi beaux !
réponse à . cotentine le 05/04/2007 à 23h58 : BON SANG ! on dirait des vrais gamins de maternelle ! savoir qui aura ...
Vi vi... Et je vais te faire une confidence : ça nous amuse !
réponse à . <inconnu> le 06/04/2007 à 00h08 : C’est trop facile quand on a ton talent de rendre des hommages aussi beaux...
Avec Peinard-Best, c’est toujours le panard: pas un écrit vain!
réponse à . cotentine le 05/04/2007 à 23h58 : BON SANG ! on dirait des vrais gamins de maternelle ! savoir qui aura ...
C’est comme ca: J’ai toujours dit que j’avais été sevré trop tôt!
Je suce maintenant tout ce que je trouve, et je trouve que la trirème cot- cot- quotidienne goûte le chocolat de chez Marcolini, alors...
Je trouve très symbolique que ce soit par "La Marseillaise" que soit annoncé le premier pas dans la production du sang de synthèse (voir cette page). Il est également heureux que ce soit une équipe française qui avance dans ce domaine, non pour diviser mais pour rappeler d’abord que le sang est d’abord le vecteur de nos défenses immunitaires, de notre oxygène, de nos nutriments : le "moyen de transport" des petites nécessités de la vie avant tout. Un sang de synthèse accompli ne saurait mentir sur l’égalité entre les hommes.
J’invite instamment ceux qui n’étaient pas là en 2007 comme ceux qui y étaient d’ailleurs à lire ce qui précède. Du grand cru Expressionaute, je trouve.
un fils de délinquant ne peut être lui-même qu’un délinquant, par exemple
au nom de l’association des fils de délinquants je tiens à m’insurger contre le mépris dont fait preuve God dans cette phrase. N’est pas délinquant qui veut, même s’il est de bon sang. Un don, même consolidé par la meilleure des hérédités, se travaille, et le métier de délinquant demande des efforts. Notamment pour être délinquant en col blanc -aristocratie de la délinquance. On ne s’improvise pas Madoff : on met 50 ans pour atteindre cette perfection qui exige de se faire prendre, pour que le monde admiratif reconnaisse le talent. Les non-délinquants n’imaginent pas le temps que cela demande, la nécessité de s’adapter sans cesse à de nouvelles méthodes, les doutes à combattre : la peur d’en faire trop, le risque de tomber trop tôt, avant d’avoir obtenu les appuis politiques qui vous rendront intouchable. Et rappelons le ici : la France manque cruellement de formation de qualité dans ce domaine : il faut créer rapidement un master de l’escroquerie qui vienne complèter la licence de délinquance pour former les cadres de demain. Dans ce domaine l’ENA est dramatiquement dépassée.
Bon sang, dépêchez vous de m’envoyer un chèque de 100€ pour soutenir mon projet.
réponse à . cotentine le 05/04/2007 à 08h53 : chez nous, quand un djeune reproduit, dans ses actes ou dans ses discours, le sc...
"les chiens ne font pas des chats"
C’est ce qu’on dit aussi en wallon de par chez moi : "les tchis n’font ni des tchats".
Un heureux anniversaire à Gold (devenu Boubacar, il me semble).

Et aussi à Animaldan. Je sais qu’il nous lit encore. Dommage qu’il ait décidé (pourquoi encore ? ) de ne plus intervenir.

Et aussi bonne fête à toutes les mamans, qu’elles le soient de sang ou de coeur. Hé oui, en Belle Gique, c’est leur jour. Les autres aussi bien sûr. 
Bon Anniv’ AnimalDan. Je suis désolée de ne plus te lire. cette page pour toi. Te fera-t-elle revenir? 
réponse à . tytoalba le 10/05/2009 à 09h38 : Un heureux anniversaire à Gold (devenu Boubacar, il me semble). Et auss...
Gold n’est pas dans la liste, je lis régulièrement Boubacar, qui ne l’est pas non plus. A confirmer pour mettre à jour svp.
@ Boubacar, si c’est ton jour, je te le souhaite joyeux! cette page 

Bonne fête aussi à toutes les mamans (en Suisse aussi c’est notre jour) dont le sang ne saurait mentir...
Une bien belle page aujourdhui, c’est vrai avec de la poésie et la chanson de Jean-Jacques Golmann: tu es de ma famille.
Et bonne fête à Gold. et à Animaldan.Lulette 
réponse à . tytoalba le 10/05/2009 à 09h38 : Un heureux anniversaire à Gold (devenu Boubacar, il me semble). Et auss...
Bon anniversaire, les "jeunes" quinquagénaires ...Boubacar et AnimalDan
ce qui me fait penser à d’autres "quinqua" qui chantent une autre Marseillaise que celle évoquée en (58) par Momo : cette page

Si Animaldan nous lit, lui qui a le "sang" chaud, toujours prêt à s’émouvoir, ou s’emballer, ...il doit pester de ne plus ajouter son grain de sel ! ... 
Il faut être sûr que le sang est "bon" ... et que personne ne mente ! Il doit être analysé correctement avant transfusion, sinon les conséquences peuvent être catastrophiques ...  cette page
Bon anniversaire à Boubacar et à AnimalDan.
Bonne nouvelle année à Boubacar et à Animaldan ( caresse à son chien de ma part et de celle de ma chienne)
Bon anniversaire Gold/Boubacar et AnimalDan.

En lisant les contribs de 2007, je m’aperçois que cette expressio est un sujet brûlant, surtout pour ceux qui ont le sang chaud. A prendre avec des pincettes !
on peut "soutenir Expressio" en achetant des T.Shirts (noir ou blanc) des casquettes, etc. mais si on veut de temps en temps changer de" look" et jouer la discrétion ... on peut imprimer une image de son choix ou une expression ! cette page 
Hé oui, après la douche, on met un vêtement frais lavé et repassé ! 
réponse à . horizondelle le 10/05/2009 à 10h45 : Gold n’est pas dans la liste, je lis régulièrement Boubacar,...
Gold n’est pas dans ta liste car il a simplement changé de pseudo pour devenir Boubacar, qui lui, est bien dedans. Voir à cette page, commentaire 11.

Tout cela me fait penser qu’il y a longtemps que je n’ai lu Yannou (devenu Yannounours). Quelqu’un a des nouvelles ?
réponse à . tytoalba le 10/05/2009 à 09h22 : "les chiens ne font pas des chats"C’est ce qu’on dit aussi en wallon...
" Li chin fan pas de cat " ou bien " .Raço racejo " .............dit-on chez nous en Provence .
réponse à . tytoalba le 10/05/2009 à 14h12 : Gold n’est pas dans ta liste car il a simplement changé de pseudo p...
Rassure-toi, ... Yannou, qui a fêté son anniversaire le 2 mai, n’a pas disparu corps et biens, ... il faisait la fête le week-end dernier ! Il faut lui laisser le temps de s’en remettre ... Ne te fais pas de mauvais sang pour lui ! 
Pour célébrer l’anniversaille d’AnimalDan (et celui de Boubacar), je vous offre à tous et toutes ces quelques vers du peintre normand que je tire pour vous de "La Flor des escripts d’Expressio".

"Esméralda O Belle Belle
Quand pour toi je sonne les cloches
A m’en renverser sur le dos
A m’en faire pousser des ailes
Moi Quasimodo
Moche O moche

C’est pas le tocsin que je sonne
C’est pas pour te faire reproche
C’est mon hommage et mon cadeau
A la plus gracieuse personne
Qu’oncques vit bedeau
Moche O moche

Entends gronder l’ivre colère
De ceux qui crient à la sorcière

Sourd O sourd
Sauf à l’amour
A m’en exploser la théière
Je sonne aujourd’hui comme hier"

Et encore ceux-là :

"Battre les planches
D’une conquérante semelle
Être Sganarelle
Jusqu’à ce qu’on en calanche
Ah la belle vie d’artiste
Poquelin Jean-Baptiste
Ah la jolie mort fière
Maître Molière..."

Et puis ceux-là :

"Il n’y aura plus péril
En mon ultime demeure
Admettons qu’un jour je meure
Je n’me ferai plus de bile
Y aura plus l’feu au bocal
Qui renfermait mes idées
Et mes pauvres vers bancals
Quand c’est qu’j’aurai décédé

Quand c’est qu’j’aurai décidé
De ne plus compter mes heures
De ne plus être baiseur
De ne plus jamais bander
Mais y a pas encore le Feu
Accolé au patronyme
Et je jouis tant qu’il se peut
De cette nuance infime

Veuillez graver sur ma dalle
"J’ai terminé ma cavale
Les jours s’en vont, je demeure...
et m’emmerde à cent sous d’l’heure"

Enfin ceux-là, las ! il convient de s’arrêter là, l’encre de God commençant à tarir :

"C’était pas sur le Pont des Arts
Mais qu’il est joli le hasard
Qui t’avait mis le vent en poupe
Juste à temps pour que je ne loupe
Son effet liftant sur ta jupe.
Pas dupe,
Tu m’as souri de la croupe
D’un petit sourire égrillard
En chaloupant ton p’tit pétard..."

Allons, reviens, AnimalDan, ami dont nous plaisait le talent ! Si je dévale, moi, du haut de mon XIII° siècle, tu peux bien, toi, dévaler du haut de ta falaise !
réponse à . Lovendric le 10/05/2009 à 17h00 : Pour célébrer l’anniversaille d’AnimalDan (et celui de...
Je ne les connais pas mais ça ne m’empêche pas de souhaiter un très joyeux anniversaire à Boubacar et à AnimalDan.
Au début du 19ème siècle, mon tri-aïeul, grand-père de mon grand-père, créa une entreprise artisanale que son fils, mon bi-aïeul, développa si bien que son nom perdure et signifie toujours qualité en son domaine. La gestion catastrophique du fils de ce dernier, mon grand-père donc, le contraignit à vendre « à la casse ». Son fils, mon père, vit dans son enfance son train de vie passer du luxe à la quasi pauvreté et rama dur pour terminer de bonnes études.
Première raison de fort douter de l’expression (réchauffée) du jour.
La seconde est très personnelle et intime. Chrétien, élevé dans la tradition catholique, j’ai épousé une juive et vécu avec elle 27 ans de bonheur avant qu’une « grave maladie » ne « l’emporte ». Le fruit de notre amour est une fille, donc juive, qui a choisi de faire sa vie avec … un indonésien. Ils ont fabriqué ensemble une fille qui aura 15 ans dans quelques semaines…
Je suis grand-père goy d’une juive très typée eurasienne, ce qui n’est sans doute pas très fréquent... Elle est évidemment ravissante, vit à Sumatra, n’a jamais de sa vie mis les pieds dans une école, n’a connu en guise de scolarité que le FORMIDABLE Centre National de Télé Enseignement de Toulouse et la surveillance bienveillante de sa mère. Elle arrive dans deux semaines chez son grand-père, moi, qui crève d’orgueil et d’angoisse. Inscrite par le CNTE, elle vient passer à Paris le bac, aura 15 ans durant les épreuves. Elle a obtenu « mention bien » au « bac blanc » passé en janvier.
Vous avez compris que si je doute que bon sang ne puisse mentir je suis sûr des qualités du métissage.
réponse à . <inconnu> le 10/05/2009 à 21h02 : Au début du 19ème siècle, mon tri-aïeul, grand-p&egrav...
tu as raison : le métissage ou le mélange d’ethnies, y’a que ça qui motive ... sinon, c’est l’ENNUI ! "L’ennui naquit un jour de l’uniformité",comme dit Antoine de La Motte-Houdar (1672-1731) dans sa fable intitulée "Les Amis trop d’accord" 
réponse à . cotentine le 10/05/2009 à 21h28 : tu as raison : le métissage ou le mélange d’ethnies, y&...
Je ne sais d’ Antoine de le Motte Houdar qu’un texte ridicule connu des théâtreux un peu culturés, tendant à justifier les règles du théâtre dit "classique", à savoir tentative fumeuse pour justifier les cinq actes et les unités de temps, de lieu et d’action. Alors que les auteurs ne pensaient, pour la division en cinq actes, qu’à la durée des chandelles qu’il fallait changer toutes les vingt minutes environ sous peine de voir ou plutôt ne pas voir jouer dans le noir leur chef d’oeuvre, pour l’unité de temps parce qu’il ne fallait pas en perdre afin que les spectateurs n’oublient pas l’intrigue, de lieu et d’action parce que les décors coûtaient des sous à construire et transporter et sur scène du temps de changement qui démobilisait l’attention.
réponse à . <inconnu> le 10/05/2009 à 22h40 : Je ne sais d’ Antoine de le Motte Houdar qu’un texte ridicule connu ...
Antoine Houdar ... (dit de la Motte-Houdar) se moquait bien des chandelles ! ... puisqu’il était devenu aveugle ... peu après son élection à l’Académie Française ... 
Un p’tit-mot de bonjour et de remerciement pour les clins d’z’yeux et pensées... Horizondelle, j’emporte la chouette-chouette photo. Lovendrik... c’est bien de l’honneur, suis touché de tant d’amitié. Memphis, Skifo va bien, scrountch-scrountch! Cot-Cot, il ne manque pas de lieux où mes grains de sel ne soient plus à leur place, et ça vaut bien mieux que de pester... plus haut que son cru: autant de bonnes et moins bonnes raisons de ne pas volontiers remettre ses pas dans ses vieilles traces.
Sur mes quatre p’tizenfans qui m’ont "célébré" aujourd’hui chacun à sa manière, trois sont métis. C’est vous dire si c’est du bon sang dont s’abreuvent nos sillons, allons enfants de l’apatride !
Ah ben voilà, je m’ai crompé de jour et d’expression ! Donc je réitère : bon anniversaire du jour d’hier que j’étais pas là aux amionautes à l’affiche de l’éphéméride d’Expressio !
réponse à . AnimalDan le 11/05/2009 à 03h50 : Un p’tit-mot de bonjour et de remerciement pour les clins d’z’...
Fait plaisir, ton petit coucou  Tu es donc encore (un peu) parmi nous 
@ 69 memphis - le 10/05/2009 à 13h24
Bonne nouvelle année à Boubacar [...] (caresse à son chien de ma part et de celle de ma chienne)
C'était encore ton anniversaire, Bouba. À croire que tu vieillis plus vite que ton "nombre" ! Et déjà Memphis voyait poindre le museau de Coyote !


Ça discutait sérieux cet avril 2007... Un bien intéressant débat... syanne, chirstian, momolala... si vous ne lisez pas tout, lisez au moins ceux-là...
"Bon sang ne saurait mentir"...
Point tout à fait pour le cher Georges... Il fut fils mais ne fut point papa...
C'est pas un compte personnel
Que je règle ; mon paternel,
Brave vieux, me plaisait beaucoup,
Était tout à fait à mon goût.
Quant à moi qui, malgré des tas
De galipettes de fada,
N'ai point engendré de petits,
J' n'ai pas pu faire d'abrutis.


Le texte est à cette page, un texte qu'il ne mit pas en musique... Dommage.
réponse à . DiwanC le 27/02/2015 à 02h34 : "Bon sang ne saurait mentir"... Point tout à fait pour le cher...
Inconnue au bataillon........On en découvre encore.
Il en avait sous le coude le Jo......

De toute façon aujourd'hui difficile de faire mieux.

A pris le café du pauvre

Au passage voilà que je découvre en même temps que le texte cette expression que j'ignorais aussi et qui figure en bonne place sur Expressio

Tu connaissais toi ?.......

Vais plus oser proposer le café, moi.........

réponse à . DiwanC le 27/02/2015 à 02h06 : @ 69 memphis - le 10/05/2009 à 13h24 Bonne nouvelle année à...
Il était à peine sevré mon Coyote à l'époque.......Encore six coups qui ont sonné à l'horloge.....mais ça s'arrêtera donc jamais de défiler comme ça ?
Si ?
Ah bon ....................
Bon sang ne saurait mentir en ce qui concerne le fils du héros légendaire suisse; quand les gens les voyaient ensemble, ils disaient: Tell père, Tell fils !
Memphis parlait de chien. Il y a un proverbe de la même veine que notre expression:

"Bon chien chasse de race"

Bon alors je vous propose le café ?.........
réponse à . DiwanC le 27/02/2015 à 02h34 : "Bon sang ne saurait mentir"... Point tout à fait pour le cher...
Ah si, j'a trouvi, j'a trouvi..........Un magnifique hommage qu'il rendit à son père dans cette chanson...........
DEVINETTE
Son père était valet d'écurie et hostile; que voyait-on chez le fils à cause de cette génétique ?
Napoléon I , qui ne l'aimait guère à cause de son franc-parler, mettait en doute son ADN en posant la question: - Madame Sans-Gêne éthique ?
réponse à . joseta le 27/02/2015 à 08h42 : DEVINETTE Son père était valet d'écurie et hostile; qu...
Lad des haines.
DEVINETTE
Le dactylo en avait marre de taper des "n". Quel rapport avec la génétique ?
C'est bon ! (moi, j'avais prévu: lad et haine)
réponse à . BOUBA le 27/02/2015 à 05h23 : Inconnue au bataillon........On en découvre encore. Il en avait sous le c...
...le café du pauvre... Tu connaissais toi ?... Vais plus oser proposer le café...
Je ne connaissais pas... avant de l'apprendre ici - en 2010 je crois. J'avais écrit ces mots sans penser qu'ils pouvaient évoquer autre chose ! C'est BeeBee qui gentiment m'avait "recadrée"...

J'ai appris cette expression comme j'ai appris ici le second sens de "grimper aux rideaux", comme j'ai appris "aller à la haquenée du cordelier" ou "ça fera bien la rue Michel"... comme j'ai appris qu'il y a une suite à l'expression que j'employais depuis des lustres "Y a pas à tortiller..."
Alors, tu vois, tu peux toujours t'occuper du café matinal : on est tous "riches" ici !
- À cause du sang, les descendants masculins de Lot portaient la jupe...
- parce qu'ils avaient le même sang ?
- oui, sang qu'eut Lot !
réponse à . BOUBA le 27/02/2015 à 07h40 : Ah si, j'a trouvi, j'a trouvi..........Un magnifique hommage qu'i...
Ouiii ! André Tillieu dans son bouquin et Jacques Vassal dans le sien "Brassens le regard de Gibraltar", évoquent l'anecdote : En lieu et place de morale, le père y tend au fils sa blague à tabac, manière de lui dire - sans un mot : "Bienvenue dans le monde des adultes" écrit Vassal (page 31).

Belle leçon qui marque bien plus qu'une humiliante paire de gifles...

Reste du café ? 
réponse à . Mintaka le 27/02/2015 à 09h00 : DEVINETTE Le dactylo en avait marre de taper des "n". Quel rapport ave...
RÉPONSE
Il était las des n.
réponse à . DiwanC le 27/02/2015 à 09h02 : ...le café du pauvre... Tu connaissais toi ?... Vais plus oser propo...
C'est vrai que je m'amuse parfois à sortir une expression de derrière les Expressio dans la conversation et ça en laisse plus d'un(e) bouche bée.......
"La haquenée des cordeliers" avait eu beaucoup de succès......
réponse à . DiwanC le 27/02/2015 à 09h15 : Ouiii ! André Tillieu dans son bouquin et Jacques Vassal dans le sie...
Absolument, les meilleures leçons sont les moins tonitruantes et les plus silencieuses.
Encore faut il avoir une sacrée dose de psychologie pour savoir les faire passer de cette façon........

Avec un nuage de lait..........
réponse à . BOUBA le 27/02/2015 à 05h23 : Inconnue au bataillon........On en découvre encore. Il en avait sous le c...
Vais plus oser proposer le café, moi
Osons, osons !
Au contraire, quand on a les moyens de proposer le café, il ne faut pas proposer la botte.
Il a un drôle d'appareil circulatoire à sang Sunic 
Bon sang ne saurait mentir...
Certes... cependant, combien de bourgeois-philistins qui espéraient leurs rejetons notaires les voient devenir poètes chevelus ?
Vendredi, c'est poésie !
Merci GB et M'sieur Richepin...
- J'ai toujours aimé côtoyer la noblesse, donc avec un vocabulaire et des manières adequats et un accoutrement comme le leur, le tour est joué : je 'fais sang bleu' et je me mêle à eux !
- tu fais semblant !
- non, non, bleu !
réponse à . <inconnu> le 05/04/2007 à 18h02 : On sait qu’on oppose le "droit du sang" au "droit du sol" Actuellement c&r...
Oh, bon sang !
Soit tu es mal informé, soit tu te fais du mauvais sang et tu mens.
L'enfant né en France de parents étrangers n'est pas automatiquement Français.Il peut le demander à sa majorité ou à 13 ans s'il a vécu 5 ans sur le territoire français.
Entretemps ses parents et lui sont inexpulsables mais toujours pas Français s'ils n'en font pas la demande.
réponse à . BOUBA le 27/02/2015 à 07h38 : Memphis parlait de chien. Il y a un proverbe de la même veine que notre ex...
Bon chien chasse de race
Donc, la race est un concept à géométrie variable.
Si un autre chien de la même portée est un mauvais chasseur, il chasse de quoi ? Des yeux ?
Meuuuuuuuuuuuuh non, faut changer ton fusil d'épaule et voir les choses autrement.

"Bon chien chasse de race" ça veut dire que tu prends un chien de chasse ( Beagle, Pointer, Chiens d'arrêt, Spaniels, Retrievers,Terriers, Courants etc etc ) Tout petit tu le mènes dans les bois, instinctivement il marquera le gibier.......

Tu prends un Chihuahua, un King Charles, Un coton de Tuléar ou un Loulou de Poméranie, tu le mènes dans les bois il court après les papillons..........

Et pis c'est tout...............
réponse à . cotentine le 05/04/2007 à 15h21 : je n’aime pas le mot "race", nous sommes tous de la race humaine ... le re...
Mon paternel était intelligent, rigoureux, ordonné, moralisateur, un bourreau du travail et presque trop parfait, ayant toujours raison (et les arguments qui vont avec …
je suis un peu niaise, je manque de rigueur, je suis désordonnée (voire bordélique), je ne porte jamais de jugement sur personne, suis une velléitaire et suis plus qu’imparfaite (et je ne trouve jamais, au bon moment, les arguments pour exposer mes idées) …
Où sont donc ces qualités qui me font défaut ?

Peut être chez le facteur :')
réponse à . cotentine le 10/05/2009 à 21h28 : tu as raison : le métissage ou le mélange d’ethnies, y&...
tu as raison : le métissage ou le mélange d’ethnies, y’a que ça qui motive ... sinon, c’est l’ENNUI ! "L’ennui naquit un jour de l’uniformité",comme dit Antoine de La Motte-Houdar
Si on suit tes conseils, et que tout le monde se métisse, on retrouvera l'uniformité définitivement... 
réponse à . BOUBA le 27/02/2015 à 10h55 : Meuuuuuuuuuuuuh non, faut changer ton fusil d'épaule et voir les cho...
Ah ça, c'est bien vrai !
Quoique...
Tu prends un chien de mer - de race ou non - tu le fous dans les bois, il va courir après tous les coquillages... Mais résultat : bernique !

Tout pareil avec un chien de fusil ; celui-ci, faut l'avoir bien en main, sinon il est capable d'occire le garde-chasse.

Quant au coyote de race... non... rien.
Témoin 2: - Mon Dieu ! C'est affreux ! Qu'est-ce qui s'est passé ?
Témoin 1: - un cycliste, témoin de Jéhovah, s'est fait renverser par une voiture qui roulait en sens interdit...
Témoin 2: - mais il perd beaucoup de sang, il faut lui faire une transfusion...
À ces mots, le témoin de Jéhovah fait un effort pour parler:
- le sang s'interdit...
Témoin 2: - qu'est-ce qu'il dit ?
Témoin 1: - il parle de l'accident..., il dit 'le sens interdit'....
réponse à . BOUBA le 27/02/2015 à 10h55 : Meuuuuuuuuuuuuh non, faut changer ton fusil d'épaule et voir les cho...
Raté !
On en a eu deux, des cockers, qui ont été emmenés seuls à la chasse, instinctivement, ils sont revenus à la maison !
Il aurait fallu, nous a-t-on dit, les emmener avec un chien plus vieux qui a déjà chassé. Comme quoi, l'instinct ...
♫♪♫ Un bon p'tit cocker logé chez Syntaxe
Allait à la chasse aux papillons ! ♫♪♪♫
Gardiens de harem belliqueux
- J'ai vu un sacré combat entre deux eunuques...un combat sanglant !
- et ça t'étonne ? entre eunuques, c'est toujours un combat sans glands !
réponse à . DiwanC le 27/02/2015 à 12h06 : Ah ça, c'est bien vrai ! Quoique... Tu prends un chien de mer ...
Le coyote de race (Caninus Nervus Rex), il va chasser le coucou {Supersonicus Zippibus), s'acheter des accessoires foireux chez ACME et superbement ignorer les photomatons posés le long des routes.
réponse à . joseta le 27/02/2015 à 13h49 : Gardiens de harem belliqueux - J'ai vu un sacré combat entre deux eu...
Les eunuques ne sont pas amputés du gland ni de la verge, voyons !
réponse à . Mintaka le 27/02/2015 à 14h28 : Les eunuques ne sont pas amputés du gland ni de la verge, voyons !...
Pas physiquement, mais en substance; c'est comme s'ils n'en avaient pas...
D'où vient le mouton noir alors ? Chaque famille en a un, non ?

Et puis, dans les cas où le père biologique n'est pas le père de famille, parce que le sang ne ment pas, est-ce que l'enfant a le droit de connaître son père biologique...
réponse à . lalibellule1946 le 27/02/2015 à 15h29 : D'où vient le mouton noir alors ? Chaque famille en a un, non ...
Ça me semble un peu malsain, sans compter les risques de cruelle déception.
Si c'était moi je voudrais savoir...mais j'ai été élevée par mes parents biologiques. Je crois que l'ONU se met au côté du droit de savoir de l'enfant. Un peu triste tout ça, oui...mais quand il s'agit d'une fraude de la part de la mère, comme mon lien cite, c'est une triple fraude contre son mari, contre le père et contre l'enfant. Et il paraît que cela arrive dans 5 à 10 pour cent de naissances. http://www.canadiancrc.com/Paternity_Fraud.aspx
Woe is me, shame and scandal in the family !
Je l'aurais parié, c'est encore la faute de la femme.
Ceci étant, ce n'est pas parce qu'on a un droit qu'on est obligé de l'exercer.
Ah, bon, cherchez la femme tu dis ? Elle serait victime d'une fécondation immaculée alors...et si le père biologique n'est pas au courant de sa paternité est-ce que la mère a une obligation envers lui...oh, what a tangled web we weave when first we practice to deceive (Sir Walter Scott) (mais comme beaucoup de gens j'ai longtemps cru que c'était Shakespeare)

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Bon sang ne peut / ne saurait mentir » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?