Casser du sucre sur le dos (de quelqu'un)

Dire du mal (de quelqu'un) en son absence.

Origine

Les absents ont toujours tort, c'est bien connu.
Et nombreux sont ceux dont les oreilles doivent siffler dès qu'ils ont le dos tourné.

Dans cette expression, on trouve deux parties intéressantes.

Evacuons d'abord le morceau (de sucre) le plus facile.
'sur le dos', c'est ce qui permet de faire porter le fardeau d'une responsabilité quelconque à quelqu'un. Et comme ce dernier n'est pas là pour se défendre, c'est d'autant plus facile.

L'explication de casser du sucre pose un problème légèrement plus épineux.
Autrefois, non seulement le sucre était un complément alimentaire de luxe (l'expression ne vient donc pas des quartiers pauvres), mais on n'avait pas de belles boîtes rectangulaires contenant des beaux petits morceaux parfaitement taillés et superbement alignés, attendant avec impatience de fondre de plaisir. On disposait plutôt d'un bloc (un pain) de sucre qu'il fallait casser en petits morceaux, au fur et à mesure des besoins.

Tiens ! C'est donc là qu'on casse du sucre ! Mais quel peut bien être le lien avec les méchancetés débitées en l'absence du principal interessé ?

Il ne semble pas facile à faire.
Duneton indique que, dans le "Dictionnaire de Trévoux", au XVIIIe siècle, l'expression "se sucrer de quelqu'un" voulait dire "le prendre pour un imbécile".
Alors le glissement de cette piètre estimation vers "dire du mal de lui" peut se comprendre. De même, on peut imaginer qu'on ait évolué de "se sucrer" vers "casser du sucre", puisqu'il fallait le faire pour sucrer.
Mais malheureusement, rien n'explique pourquoi, dans l'ancienne locution citée par Duneton, il y a cette association entre le sucre et l'imbécillité[1].

casser du sucre est apparue au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle à la fin duquel le complément 'sur le dos' a été ajouté.
A la même époque, pour les brigands, cela voulait aussi dire 'dénoncer', probablement par la similitude avec "casser le morceau" qui avait la même signification (alors que maintenant, pour dire la même chose, on "mange le morceau". Peut-être parce qu'on n'a plus besoin de le casser ?)

[1] En argot, on dit bien "se sucrer" pour "s'octroyer un bénéfice plus ou moins légitime", ce qui pourrait être facile en profitant de la naïveté de l'imbécile (et on aurait alors un lien, même ténu, entre ces deux termes), mais cette forme n'apparaît que bien plus tard, au début du XXe siècle.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Casser du sucre sur le dos (de quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Taktyie ou térich laabédDéchirer et déplumer les gens
Allemagnede Keine gutes Haar an jemandem lassenNe pas laisser un bon cheveu à quelqu'un
Angleterre / États-Unisen To backbite someoneMordre le dos à quelqu'un
États-Unisen to badmouth someoneMédire
États-Unisen to badmouth someoneMédire
Espagnees Cortarle un traje a alguienCouper un vêtement, un costume à quelqu'un
Argentinees Sacarle (a alguien) la piel a tiras.Enlever (à quelqu'un) la peau par lanières.
Espagnees Poner a alguien verde.Mettre quelqu'un au vert.
Espagnees Si se muerde la lengua se envenena !S'il se mord la langue il s'empoisonne ! (se dit de la personne qui dit du mal d'autrui dans son dos)
Mexiquees Echar tierra (a / sobre alguien)Lancer de la terre (à / sur quelqu'un)
France (Franche-Comté)fr Habiller quelqu'un
Canada (Acadie)fr bagueuler quelqu'un (prononcé badjeler) une francisation de l'anglais 'to badmouth someone'médire
Canada (Québec)fr Parler dans le dos (de quelqu'un)
Italieit Tagliare le calze a qualcunoCouper les bas (les chausssettes) à quelqu'un
Italieit Tagliare i panni addosso a unoCouper les tissus sur quelqu'un
Italieit Sparlare di qualcunoParler derrière quelqu'un
Polognepl Wieszać na kimś psyPendre des chiens sur quelqu'un
Brésilpt Falar pelas costasParler au dos (de quelqu´un)

Vos commentaires
Ce sont des misérables ces gens qui, par devant, vous passent la main dans le dos et, par derrière, vous crachent à la figure !
réponse à . borikito le 14/05/2006 à 08h13 : Ce sont des misérables ces gens qui, par devant, vous passent la main dan...
Chic ! Encore un lecteur de San-A !
Il me semble que si l’on place un pain de sucre sur le dos de quelqu’un, et que l’on casse ce morceau à l’aide d’un marteau par exemple, on ne fait pas de bien à cette personne.
réponse à . <inconnu> le 14/05/2006 à 10h49 : Il me semble que si l’on place un pain de sucre sur le dos de quelqu&rsquo...
C’est vrai, mais pour ça, le sucre n’a rien d’obligatoire : le coup de marteau suffit, non ?
Le glissement vers l’expression moderne me semble évoquer un plaisir sadique : le "sucre" pour le plaisir et "casser" pour l"agressivité du geste...
Ajoutons encore le côté humiliant de la chose : c’est comme d’être réduit à l’état de planche à découper le pain, chosifié donc, à ceci près que le sucre étant raffiné, cela fait plutôt référence à des moeurs de salon de thé, avec tous les commérages qui doivent y circuler... Mais bon, moi, je dis ça comme ça, hein, sans vouloir casser du sucre sur le dos des langues de belle-mère (rien à voir avec le type qui a décidé d’arrêter "Le Vrai Journal" de Karl Zéro)... Ah, ben, ça y est, je viens de le faire, zut! 
réponse à . God le 14/05/2006 à 10h51 : C’est vrai, mais pour ça, le sucre n’a rien d’obligatoi...
Une connerie qui me vient à l’esprit: en admettant qu’on n’est pas absent quand on vous casse du sucre sur le dos - car quand on est pas là, ça se fait "en douce"!- , j’admets que si j’avais été à la campagne contre le Grand Electeur de Saxe à vouloir boire mon petit chocolat ou mon délicieux café en compagnie de mes pairs avec le service de mes valets, j’aurais certes pris le plus faquin d’entre eux pour lui demander de se baisser afin de casser mon sucre sur son dos garni de son habit propre, là où j’aurais eu soin de récupérer tous les petits morceaux que j’aurais sucés en observant les mouvements de troupes. Est-ce que par ailleurs imbécilité et "sucrer les fraises" sont si indépendants que ca - j’ai déjà un certain âge-?
Chouette, je viens de monter en grade.
Etant l’un des derniers incrits, je reçois maintenant mon Expressio nouveau vers 10h30.
Et surprise, mon Expressio adoré a débarqué (terme de marine) à 05h20
Merci God (ou le serveur?)  
Allez bonne journée(non, je ne viens pas de me lever, je vais me coucher   
Héo Delassus, ou est-tu pasé, mon compagnon de la nuit? 
Je pense que la notion de "dos" se réfère à celle que l’on trouve dans l’expression "parler dans le dos de quelqu’un". C.a.d., le faire ("casser du sucre" ou "parler") au détriment de quelqu’un, sans qu’il en soit directement informé par celui qui commet cette action délétère. Une fois l’intéressé passé, on se livre à des commentaires dans son dos.
réponse à . <inconnu> le 14/02/2010 à 06h00 : Chouette, je viens de monter en grade. Etant l’un des derniers réin...
réinScrits? tu as à présent l’occasion de me casser du sucre sur le dos. Hi hi
réponse à . <inconnu> le 14/02/2010 à 06h16 : Je pense que la notion de "dos" se réfère à celle que l&rsq...
Ceci me fait penser à ’tailler un costard’, qui a la même signification, Docteur, si je ne m’abuse...
réponse à . <inconnu> le 14/02/2010 à 06h16 : Je pense que la notion de "dos" se réfère à celle que l&rsq...
En argot, il se dit plus facilement (?): “déblatérer”
Cela rejoint aussi ce que dit l’intéresser quand il s’en rend et rétorque «qu’il a bon dos» Certes, mais encore faut-il qu’il n’ait pas de rhumatismes, une sciatique ou une quelconque (... nous sommes !) lombalgie 
réponse à . <inconnu> le 14/02/2010 à 07h41 : En argot, il se dit plus facilement (?): “déblatérer” ...
Déblatérer? Cela reviendrait à dire que quand quelqu’un est un chameau, il fait le contraire de son modèle?
A Rio, dans les favellas, beaucoup de gens vivent dans des huttes. Est-ce qu’on peut pour autant leur casser le pain de sucre sur leurs huttes?

Pour les non-mélomanes, do=ut...
Comme Lorangoutan je pense que les faux-culs qui cassent du sucre sur le dos de l’absent se font plaisir à émietter des méchancetés derrière celui qu’ils (ou elles) prennent pour un imbécile. Leur simple autosatisfaction mais aussi la volonté de nuire, l’incapacité de la "victime" à répondre font sans doute la jouissance des lâches. Beurk !
Aujourd’hui, jour de guimauve, rose bonbon et coeur et chocolat Comanche, on ne casse pas les mashmallows ! on les suce et on les pétrit, à la rigueur on les fait griller en brochettes au coin du feu et on s’abandonne sur les tapis, les divans, les sofas, les canapés et les lits profonds. Il ne devrait pas y avoir la foule sur ce merrrveilleux site ! Mais quand l’amouuuur commande, les absents ont toujours raison. Les autres ? les célibataires, les esseulé(e)s, suivez le conseil de Prévert, car le poète a toujours raison lui aussi qui voit plus loin que l’horizon et le futur est son royaume : même si le bonheur vous oublie un peu ne l’oubliez jamais tout à fait. Belle et douce journée à tous !
enfant je chantais : j’ai cassé (du sucre sur) le do de ma clarinette, ah si papa y savait ça tralala ...
il arrive que l’on casse du sucre sur le dos d’un ami, avec une réflexion qui ne manque pas de sel : juste pour donner un peu de piment à la conversation. Ce n’est pas grave : il faut laisser épicer le mérinos.
réponse à . <inconnu> le 14/02/2010 à 06h00 : Chouette, je viens de monter en grade. Etant l’un des derniers réin...
"Vous autres, voici le temps venu
D’aller prier pour son salut
Machin est revenu"

Je sais, n’est pas Brel qui veut. Heureusement, nous n’avons pas cassé de sucre sur ton dos pendant ton absence. Re-bienvenue dans le monde du savoir, de l’humour et des mouches réunis. Ah oui j’oubliais, de la marine aussi, sinon je serai collée samedi. Encore que je pourrais profiter de cette colle pour casser du sucre pour fixer la dentelle.
quand on casse du sucre sur mon dos, j’ai les oreilles qui sifflent. Et pourtant j’ai le dos large. C’est grave docteur ?
le vieux qui se plaint de l’incivilité du jeune casse du sucre sur l’ado.
en cassant du sucre, (j’aurais mieux fait de le faire sur le dos de ma femme, St Val oblige), j’ai pété ma tasse ! Pas de bol ! J’ai plein de café sur mon pyjama !
Bon, vous avez dû casser du sucre sur mon dos hier, car j’ai omis d’ouvrir mon expressio favori, et je n’ai donc pas souhaité le bon anniversaire à Mirllou.
Heureusement, elle me l’a gentiment rappelé lorsque je la croisai vers 17 heures dans la galeire commerciale !
Bon annif’ Mirloupette !

Sorry-Hobbes
Quand j’ai offert un billet d’avion à Folcoche en lui disant tiens c’est pour la saint Vatenloin, elle à pris l’avion.
Ca fait 8 ans aujourd’hui qu’elle est en voyage.
Mais je m’éloigne du sujet. Casser du sucre sur le dos d’Elpépé, moi j’aime bien !
Et puis il le mérite, il a pissé sur la voiture de God à Entrecasteaux.
réponse à . file_au_logis le 14/02/2010 à 07h51 : Déblatérer? Cela reviendrait à dire que quand quelqu’...
Ce terme à également l’acception de dénigrer, en plus du fait de “gueuler sur ou parès qq”. Et comme mention en #12, il y a le costume sur mesure...
Si cela en intéresse certains il m’en reste un stock datant de mon activité professionnelle... 
réponse à . file_au_logis le 14/02/2010 à 07h57 : A Rio, dans les favellas, beaucoup de gens vivent dans des huttes. Est-ce qu&rsq...
Et pour les habitants de l’île de Ré ??? Heu, là, je suis en panne d’idée... y a-t-il un dépanneur dans la salle ?
rien n’explique pourquoi, dans l’ancienne locution citée par Duneton, il y a cette association entre le sucre et l’imbécillité
quand on sucre les fraises, l’imbécillité n’est quand même pas loin !
réponse à . chirstian le 14/02/2010 à 09h38 : quand on casse du sucre sur mon dos, j’ai les oreilles qui sifflent. Et po...
Attention: nous pourrions bien débarqué un Dr chez certains/nes d’entre-nous accompagné de qq solides infirmiers... en ayant, peut-être, droit à une piqure de Valium... 
à moins que ce ne soit du delirium très mince ?
Ma Grand-mère m’avait raconté que dans son enfance elle avait connu le sucre à la ficelle.
Un pain de sucre était accroché à une poutre au plafond, et pour sucré son café elle mettait sa tasse sous le pain de sucre en faisant tourner le café jusqu’à ce qu’il soit sucré suivant son goût.
Après sont venues les pinces à couper le pain de sucre comme à cette page ça marche très bien.
réponse à . mickeylange le 14/02/2010 à 10h53 : Ma Grand-mère m’avait raconté que dans son enfance elle avai...
Pour tout achat d’une pince à couper le sucre, un fil à couper le beurre est offert.
[mode VIL]Moi, je le suce sur le dos jusqu’à ce qu’il crasse.

Marchelle[/mode VIL]
réponse à . mickeylange le 14/02/2010 à 10h53 : Ma Grand-mère m’avait raconté que dans son enfance elle avai...
contrairement à une opinion fort répandue, c’est la cuillère, et non le sucre, qui donne au café son goût sucré. La preuve c’est que si l’on met du sucre sans tourner avec la cuillère, le café n’est pas sucré.
Le morceau de sucre n’est mis à fondre que pour indiquer à quel moment on peut cesser de tourner. 
réponse à . <inconnu> le 14/02/2010 à 10h46 : Et pour les habitants de l’île de Ré ??? Heu, là,...
Euh, là, c’est peut-être plutôt sur l’île de Sein, qu’il faudrait casser le sucre, non?
réponse à . chirstian le 14/02/2010 à 11h11 : contrairement à une opinion fort répandue, c’est la cuill&eg...
Le sucre ne fond pas, il se dissout. Et quand le sucre à dix sous a dissous, c’est pas cher...
réponse à . chirstian le 14/02/2010 à 11h11 : contrairement à une opinion fort répandue, c’est la cuill&eg...
Pareil avec le poulet. Quand tu en vois un, tu ralentis même si t’as pas l’intention de bouffer du poulet.
Peut être la peur de te faire sucrer ton permis.
réponse à . mickeylange le 14/02/2010 à 11h27 : Pareil avec le poulet. Quand tu en vois un, tu ralentis même si t’as...
exact ! C’est pour cela qu’il y a des dos d’âne : si tu casses ta caisse sur le dos on te sucre ton permis sur le champ.
Ducasse se sucre ?
Sur le dos des clients ?
résultat : les clients se cassent !
"Euh la ! "
Voilà une expression que j’ai plaisir à lire.
Cela me rappelle le temps où je sévissait en Berry...
réponse à . mickeylange le 14/02/2010 à 10h53 : Ma Grand-mère m’avait raconté que dans son enfance elle avai...
Plus besoin de pince à couper le sucre. Petite devinette : "Qu’est-ce qui est blanc, dur, belge et qui a plus de 100 ans ? " Non, non, ce n’est pas un certain Mickey (qui n’est d’ailleurs pas Belge), voir à cette page.
réponse à . tytoalba le 14/02/2010 à 13h17 : Plus besoin de pince à couper le sucre. Petite devinette : "Qu&rsquo...
Il ya d’autres morceaux qui se doivent d’être dur, heu
A mon avis il aurait fallu utiliser le sel à la place du sucre si l’intention,à la base, était de faire du mal.
En lien avec l’imbécilité, l’expression voisine : celui-là, il faut se le sucrer ! (le supporter !)
pour varier les plaisirs, petite recette régionale: cette page
Juste de passage, pour vérifier que Mickey ne me casse pas de sucre sur le dos. Dans le cas contraire, j’aurais envoyé le faux-monnayeur casser du sucre sur le dos de Lucio Gutiérrez.
Et qui c’est les perfides qu’ont été privés de Delessert ?
réponse à . <inconnu> le 14/02/2010 à 14h09 : En lien avec l’imbécilité, l’expression voisine :...
Rakamlerouge, avec Elpépé ça nous fait deux pirates. Un qui fait des rillettes et l’autre qui fait Tinitin.
réponse à . mickeylange le 14/02/2010 à 16h29 : Rakamlerouge, avec Elpépé ça nous fait deux pirates. Un qui...
L’association de l’Amiral et d’un pirate est parfaitement antinomique, hé !
cette expression a été choisie pour empêcher les vieillards libidineux de se casser : c’est une histoire Dos.
réponse à . Elpepe le 14/02/2010 à 16h49 : L’association de l’Amiral et d’un pirate est parfaitement anti...
L’association de l’Amiral et d’un pirate est parfaitement antinomique
"amiral " de l’arabe « أميرالبحر » (ʾāmyr āl-baḥr) sigifiant littéralement « prince de la mer » (composé de « أمير », (ʾāmyr) « commandant », « prince » et de « البحر » (āl-baḥr) « (de) la mer »). Il semblerait que ce soient les Siciliens, à la croisée des mondes musulman et chrétien, qui aient abrégé l’appellation en amiral. Le mot apparait pour la première fois en français en 1249.
"pirate" Celui, celle qui exerce le brigandage sur mer. Tout homme qui s’enrichit malhonnêtement et aux dépens d’autrui, qui commet des exactions criantes, par exemple Mickey coulé samedi.
Il y aurait antinomie si tu était un véritable (à carte) amiral. Par contre je reconnais que tu es un vrai pirate. Et même un vrai pipirate depuis que tu as pissé sur la voiture de God.
réponse à . mickeylange le 14/02/2010 à 17h55 : L’association de l’Amiral et d’un pirate est parfaitement anti...
pour en dégeler la serrure?
Non, non c’était au mois d’août à Entrecasteaux. C’était juste de la méchantitude gratuite.
si le sucre ne vient pas au dos du bossu, le dos du bossu ira-t-à-toi !
signé : Lagardère
Des savants ingénieurs des ponts et chaussées (au moins) ont eu l’idée de remplacer le sel par du sucre pour empêcher le verglas de se former : dès les prochains frimas les automobilistes privés de permis seront donc invités à casser du sucre sur le dos des routes pour récupérer des calories et leurs points au cours de stages d’intérêt général.
réponse à . mickeylange le 14/02/2010 à 10h38 : Quand j’ai offert un billet d’avion à Folcoche en lui disant ...
la Saint Vatenloin ... Joliiii !
réponse à . Elpepe le 14/02/2010 à 11h09 : [mode VIL]Moi, je le suce sur le dos jusqu’à ce qu’il crasse....
On a dit VOL ! (au-dessus d’un nid de casse-cous  )
réponse à . chirstian le 14/02/2010 à 11h11 : contrairement à une opinion fort répandue, c’est la cuill&eg...
D’ailleurs Mike Brant l’avait déjà dit : tout le monde connaît sa fameuse chanson "C’est ma cuilèèèèè-èère".
réponse à . tytoalba le 14/02/2010 à 13h17 : Plus besoin de pince à couper le sucre. Petite devinette : "Qu&rsquo...
Comme disait la pub, un vrai dur, c’est un dur qui craque 
réponse à . mickeylange le 14/02/2010 à 17h55 : L’association de l’Amiral et d’un pirate est parfaitement anti...
Ça y est, ça le reprend... Comme il bégaie aussi en pissant, à cause de sa prostate, il fait une fixation sur les mictions contre vents et marées, le VIL.
Que penses-tu de quelques gouttes de théralène® percutané à visée sédative, injectées dans sa souris dès son arrivée au bar de Marcel, God ?
réponse à . Jonayla le 14/02/2010 à 18h57 : On a dit VOL ! (au-dessus d’un nid de casse-cous  )...
Oui, mais God a remis les pendules à l’heure_60...
Est-ce parce qu’on leur casse trop souvent les c... du sucre sur le dos que les hommes ont si fréquemment des hernies ? Mon frère a à présent 2 hernies discales aux lombaires. Bref, coincé pour un mois, pour un indépendant, c’est pas ce qu’il y a de mieux ...
réponse à . Jonayla le 14/02/2010 à 19h22 : Est-ce parce qu’on leur casse trop souvent les c... du sucre sur le dos qu...
Comme Johnny-le-Belge, alors ? La sortie de son dernier disque à fait un tabac !
La bataille de milliardaires, dans la coupe de l’America, a tourné à l’avantage de l’Américain Larry Ellison. Le Suisse Ernesto Bertarelli compte demander qu’on vérifie son identité américaine (bancaire). C’est beau, le sport...
réponse à . Elpepe le 14/02/2010 à 19h44 : La bataille de milliardaires, dans la coupe de l’America, a tourné ...
"L’équipe du milliardaire Larry Elisson, dirigée par le néo-zélandais Russell Coutts, désormais quadruple vainqueur de l’America’s Cup, ramène l’Aiguière d’Argent aux Etats-Unis après 15 ans d’absence. Le Golden Gate Yacht Club devient, ce soir, le Defender de la 34e America’s Cup. 
"

C’est bienfait, on mets pas des multicoques dans l’America !
réponse à . Elpepe le 14/02/2010 à 19h14 : Ça y est, ça le reprend... Comme il bégaie aussi en pissant...
Serait-ce Miction impossible ?
réponse à . mickeylange le 14/02/2010 à 11h27 : Pareil avec le poulet. Quand tu en vois un, tu ralentis même si t’as...
Et s’il est à la campagne, c’est un poulet fermier ?
dégeler la serrure, mais geler autre chose 
réponse à . Elpepe le 14/02/2010 à 19h44 : La bataille de milliardaires, dans la coupe de l’America, a tourné ...
Larry Ellison... qui riait...

l’a ri, Ellison... Kyrie...

Comme dirait Jean Yanne: "Je me marre, je me marre!"
réponse à . Jonayla le 14/02/2010 à 19h22 : Est-ce parce qu’on leur casse trop souvent les c... du sucre sur le dos qu...
Et, qui c’est qui lui aurait cassé du sucre sur le dos à ton pauvre frère ? Pas toi quand même.... meilleure santé à lui 
En Martinique, on ne peut pas casser directement du sucre sur le dos de quelqu’un. Foin des jolies boîtes rectangulaires ... le sucre local est ... en poudre ! Mais on peut toujours utiliser la canne !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Casser du sucre sur le dos (de quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?