En avoir gros sur le coeur / l'estomac / la patate - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

En avoir gros sur le coeur / l'estomac / la patate

Être très triste, avoir beaucoup de chagrin.
Ressentir du dépit, de la rancune.

Origine

Chose qui peut paraître étrange pour ceux qui ne sont pas férus d'étymologie, si le mot 'coeur' correspond bien depuis lontemps à l'organe central de la circulation sanguine, il a aussi désigné la poitrine à partir du XIIe siècle(assez logique, vu l'emplacement du coeur), mais aussi l'estomac à partir du XIIIe[1].
Trouver ces deux organes interchangeables dans une expression qui date du XVIIe n'est donc pas étonnant.

Avec les expressions équivalentes "avoir le coeur gros", "avoir le coeur lourd" ou bien "avoir la gorge serrée", nous retrouvons tout simplement une formalisation des sensations physiologiques liées au chagrin, aux sanglots, sensations désagréables qu'on peut aussi ressentir lors de gros dépits ou de rancunes sévères.

Il n'y a pas d'explications claires sur le fait qu'en argot, le mot 'patate' a aussi désigné le coeur.
Cette variante de l'expression apparaît au début du XXe siècle. Elle a été précédée de quelques années par "en avoir gros sur la pomme de terre".

[1] D'ailleurs, par un jeu de mots lié aux jeux de cartes, au XVIIe siècle, on disait "coucher du coeur sur le carreau" pour 'vomir'.

Exemple

« Bien sûr, on retrouve ça et là quelques fêtes de longue tradition - la pauvre chandeleur, entièrement soumise désormais, aux fariniers et aux marchands de cidre- et quelques uns de nos pauvres élus, comme ce malheureux Valentin qui peut en avoir gros sur le cœur : martyr chez les romains pour finir dessinés en rose pâle chez tous les marchands de carte postale, quel destin ! »
Le Nouvel Observateur - Article du 11/02/08

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « En avoir gros sur le coeur / l'estomac / la patate » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Marocar galbou manfoukhson coeur est enflé (gros)
Pays de Gallescy Torri ei galonSe briser le coeur
Allemagnede Mir ist / wird schwer ums HerzIl m'est / me devient lourd autour du coeur
Angleterreen It's with a heavy heart that ....C'est avec le cœur lourd que
Angleterreen To be heart-soreAvoir de la peine dans le coeur
Argentinees Tener un nudo en el estómago/ en la gargantaAvoir un noed à l'estomac/ à la gorge
Espagnees Estar destrozado / Estar deshechoÊtre défait (= Être abattu)
Iranfa Dele pori dashtanÊtre triste
Iranfa Oghat kasi talkh boodanÊtre triste
Canada (Québec)fr Avoir un moton sur l'estomac
Canada (Québec)fr Avoir une crotte sur le coeur
Canada (Québec)fr Avoir le coeur en miettesÊtre très triste
Italie (Sicile)it Èssiri ammasciàtuÊtre fâné (comme une fleur)
Pays-Basnl Zich rot voelenSe sentir pourri
Pays-Basnl Met bezwaard gemoedAvec l'âme accablée
Pays-Basnl Met pijn in't hartAvec douleur dans le coeur
Pays-Basnl als een steen op de maagcomme une pierre sur l'estomac
Pays-Basnl Om te huilen(Situation) à pleurer
Brésilpt Estar com um bolo no estômagoÊtre avec un gâteau dans l'estomac
Brésilpt Ter um nó na gargantaAvoir un noeud à la gorge
Brésilpt Sentir um aperto no peitoSentir une oppression dans la poitrine
Roumaniero A-i fi inima greaAvoir le coeur lourd
Roumaniero A avea inima grea / sufletul greuAvoir le cœur lourd / l'âme lourde
Russieru ????? ?????? ?? ??????avoir une pierre sur son coeur
Slovaquiesk Je mi ťazko na srdciJ'ai un poids sur le coeur

Vos commentaires
Expressio devient un cours d’anatomie et de physiologie ! LPP va "bicher" ! (et quelques autres !) après avoir eu le foie, la rate, la vésicule en difficulté, le coeur et le foie en marmelade, voici mon coeur qui bat la chamade, qui bat la breloque ... alors, la main sur le coeur, ou le coeur sur la main, je jure de dire toute la vérité et rien que la vérité ... si tant est que certains veulent l’entendre (rien à cacher !) 
"Que fais-tu Pétula"
Où est tu pétula? On ne te vois plus?
En tout cas, Bon anniverssaire à toi Petula perrot
Happy birthday to you ♪♫ ♪♪ ♫♪ ♫♪
Fais nous un petit coucou, et pour toi cette page
Ah! Petulante Petula, que la vie est belle, aujourd’hui, ton anniversaire! Je te le souhaite beau, grand, magnifique, grandiose, même!
J’ose espérer que tu n’en auras pas gros sur le coeur, ni sur le ventre, et encore moins sur la patate, ni aujourd’hui, ni jamais d’ailleurs!
iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
===============
===============
===============
Voilà les bougies sur le mille feuille. Profites-en bien!
Maaaaaaaaarrrceeeeeeeeeeeeeeeeeeelllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll, amène le champ! C’est le moment!
Obélix, avec Idefix sur la bedaine, peut-on dire qu’il en a gros sur la patate?
Et cette devinette, connue de beaucoup probablement : un noir, assis sur une pomme de terre et qui est triste ; quel est son prénom? JEAN parce que Jeanégros sur la patate.
Que cela ne vous donne pas des haut-le-coeur, restons vaillant...
Moi, c’est le coeur léger que je te souhaite un joyeux anniversaire Petula ! et que ceux qui en ont gros sur la patate, ne déverse pas leur bile sur ce merveilleux site ! (slurp- slurp)

@ Filou, tu crois pas que c’est un peu tôt pour le champ...???
bon anniversaire pais-tu là , et si tu en a gros sur la patate, c’est peut-être parce qu’on te court sur le laricot ! (Henri Salvador avait une chanson là-dessus!)
Avec l’expression d’aujourd’hui, tu dois avoir un cœur gros comme ça, Petula. Avec un gros bouquet de pétunias, je t’offre ce gâteau
cette page qui, je l’espère ne te mettra pas le cœur au bord des lèvres 
J’oubliais: la pub pour Expressio: cette page
On peut avoir le coeur gros pour plein de raisons, voir cette page , pour la version chantée cette page.

Joyeux anniversaire à Petula iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
il a aussi désigné[ … ] l’estomac à partir du XIIIe.

Comme le latin cŏr dont il est issu, et qui signifiait, au sens propre, « cœur, viscère, estomac », notre cuer, coer, cor prenait aussi le sens général d’organe (dont l’estomac).

Ne pas confondre cuer = " cœur " et cuer = "chœur" (du lat. ecclésiastique chorum).

On peut donc très bien avoir dans le cœur un homme dodu qui chante dans un choeur : l’expression « avoir un gros sur le cœur », suggérant les moments les plus intimes, signifiera alors tout le contraire de notre expressio du jour. Le chef de chœur, quant à lui, lassé des retards de votre amant charnel et charnu, soupirera plus souvent : « J’en ai gros sur le cœur avec le gros du choeur ! ».

Bon, j’arrête là mes étymo-lyriconneries matutinales pour te souhaiter, Pétula la pétillante, tous les grands et petits bonheurs qui font battre le cœur !
Bon anniversaire Petula !

Un p’ti beurh
Des touyous !

Joyeux anniversaire ... allez voir comme les femmes étaient belles, bien en chair, et non pas l’ombre d’une allumette comme les (S)top models
CLIQUEZ Là => C’est toujours plus vieux un jour d’anniversaire 

°
"en avoir gros sur la pomme de terre"

M’ouais, c’est donc ne pas avoir la frite ! 

Bon Anniv Paies-Tu l’Apéro ?
Nous apporterons les Amuses Machins...
j’ai mangé une trop grosse patate. Résultat , j’en ai gros dans l’estomac, et gros sur le coeur !
Bonjour les gens,

cette expression me rappelle mes jeunes années quand, cheveux longs et idées plus très claires (n’en déplaise au jauni), assis en cercle (c’est plus facile pour faire tourner... les chamalows) autour du feu de camp, nous chantions les refrains d’Hugues Aufray (entre autres), et notamment celui-ci cette page, accompagnés par une guitare plus ou moins bien accordée et maniée par d’autres chevelus plus ou moins habiles à en tirer la substentifique moëlle.

Bon anniversaire et aujourd’hui je réponds oui, c’est moi qui paie l’apéro !
J’avais battu la campagne (que je connais sur le bout des doigts) pour trouver une fleur de nave qui ne fût nii chair ni poisson. Finalement j’ai trouvé une chiffe molle qui en écrasait sans se faire de bile. J’ai pensé qu’il fallait faire flèche de tout bois et j’ai mordu à belles dents cette bête noire qui me mettait l’eau à la bouche. Malheur ! J’ai mis à côté de la plaque : c’était immangeable : j ’ai été à l’article de la mort  ! J’en ai gros sur le coeur ! J’éviterai donc de t’inviter, Pétula, mais bon anniversaire quand même !
réponse à . comte_arebours le 28/02/2008 à 07h43 : Et cette devinette, connue de beaucoup probablement : un noir, assis sur un...
un noir, assis sur une pomme de terre et qui est triste ; quel est son prénom? JEAN parce que Jeanégros sur la patate.

Par les temps qui courent, tu le sais ça que ce genre de blague est mal venu !
J’ose te le dire, c’est carrément déplacé… et avilissant !
Et un blanc assis sur une banane, qu’est-il ?
Un enc… d’sa mère ?
Pouah ! Tout ça c’est nul et sent la bile à plein nez. 
(Et ne me parle pas de degré dans l’humour stp…)
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 10h08 : Bonjour les gens, cette expression me rappelle mes jeunes années quand, ...
aurais-tu négligé d’aller cliquer en 9 ? Tu aurais ainsi eu la version chantée.
J’avais battu la campagne...

Avec un fléau ? Méfiance, le retour du bâton est direct en pleine face a dit Vladimir qui en a gros sur la tubercule…
En clair, sur l’excroissance « illégitime » que représente l’écosse au veau. 
réponse à . tytoalba le 28/02/2008 à 10h42 : aurais-tu négligé d’aller cliquer en 9 ? Tu aurais ains...
Gasp et Damned ! c’est la seule page sur laquelle je n’avais pas cliqué ce matin ! J’en ai gros sur le coeur d’avoir commis cette vilaine redite.
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 10h17 : un noir, assis sur une pomme de terre et qui est triste ; quel est son pr&e...
c’est donc moi qui te parlerai de degré dans l’humour. Le problème de ces derniers temps, c’est justement qu’on manque de plus en plus d’humour. Qu’on nous assimile à la frite, la bière et JC Van Damme ne t’a , il me semble, jamais fait réagir ainsi. Je ne pense pas que Comte_arebours ait voulu faire du racisme, mais il est assez grand pour se défendre lui-même. J’ai déjà lu pire comme "humour" sur ce site.

Je vais peut-être encore m’attirer les foudres de quelques un(e)s mais tant pis. J’ai le dos large.
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 10h17 : un noir, assis sur une pomme de terre et qui est triste ; quel est son pr&e...
Pouah ! Tout ça c’est nul et sent la bile à plein nez.

euh... sinon bienvenu parmi nous monsieur le comte.
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 10h45 : Gasp et Damned ! c’est la seule page sur laquelle je n’avais pa...
pas grave, ceux qui n’auront pas cliqué sur mon lien, l’auront fait sur le tien. 
réponse à . comte_arebours le 28/02/2008 à 07h43 : Et cette devinette, connue de beaucoup probablement : un noir, assis sur un...
Bienvenue à toi. Ne te braque pas, j’ai eu moi aussi ma volée de bois vert lorsque je suis entrée sur ce site et cela fait bientôt un an que je le fréquente. On a tous nos sensiblilités et on apprend à les connaître et à faire attention à ne choquer personne. 
réponse à . tytoalba le 28/02/2008 à 10h47 : c’est donc moi qui te parlerai de degré dans l’humour. Le pro...
Tu as quelque part raison ; l’humour et ses degrés… Etant noir (à l’intérieur), je réagis sur une blague estampillée raciste sur les sites de blagues. Va voir sur gougueule ! Quant à savoir qui des Belges, des Espagnols ou des Français aurait inventé la frite, je n’en sais rien, je savoure ! Ne renverse pas la situation Tyto, s’il le faut, je donne ma vie pour les Belges. 

Je ne suis pas dépositaire de la morale ici mais on a tous le devoir de réagir SI et je dis bien SI on considère qu’un truc est douteux. C’est déjà arrivé par le passé, il me semble… comte_arebours doit savoir ce qu’il dit, je l’espère pour lui… Pour une première intervention ( ?), c’est chaud bouillant !

Qu’est-ce qui t’es arrivé lors de ta venue sur le site ????
Fais tu un amalgame ???? 
Bonjour tardif mais sincère et très joyeux anniversaire à Pétula la trop rare !

"...Non Jeff t’es pas tout seul
Je sais qu’t’as le coeur gros
Mais faut le soulever..."
Belle philosophie que je m’évertue en mettre en pratique au quotidien et que je dédicace à tous ceux qui le voudront ici et spécialement à Cotentine. La voilà sur cette page et on ira manger tous ensemble des moules et puis des frites des frites et puis des moules et du vin de Moselle. Je lève mon verre à l’amitié Expressionaute !
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 11h14 : Tu as quelque part raison ; l’humour et ses degrés… Etant no...
oh ben si tu prends gougeule comme référence. N’oublions quand même pas que ceux qu’on vilipende aujourd’hui, seront peut-être encensés demain. Ceux qui ont critiqué Coluche sont parfois ceux qui en font un génie. Ainsi en est-il des modes et des idées. Carlos, (paix à son âme) dont tout le monde dit que c’était un gentil n’a pas fait de cadeau aux belges. Il suffit de réécouter les grosses têtes pour le savoir. Il nous fait passer pour des abrutis. Est-ce cela qu’on appelle la gentillesse?

On a tous nos sensibilités, comme je l’ai déjà écrit. Essayons de ne faire de mal à personne et gardons le sourire.  
réponse à . tytoalba le 28/02/2008 à 11h45 : oh ben si tu prends gougeule comme référence. N’oublions qua...
Tyto, tu pars sur un terrain de nationalité. Moi, j’ai souligné un terrain glissant sur une couleur de peau… Qui critique les belges au point que cela te fasse mal ? Tu en as gros sur la patate ? Tu as une douleur ancienne… ? 

Quant à la blague de Comte à rebours, je persiste, elle est limite ! Tu n’as qu’à demander aux gens de « couleur » autour de toi ce qu’ils en pensent...
Négro : définition Petit Robert > Nm : 1888 : injure raciste.


Gardons tout de même le sourire. 
Bonjour bonjour, les gosses ! Allons, Pépé arrive, la récré est finie. Maintenant, cours de rédaction. Sujet : Peut-on en avoir gros sur la patate en visitant le Salon de l’Agriculture ?
Je ramasse les copies dans deux heures.
réponse à . Elpepe le 28/02/2008 à 11h56 : Bonjour bonjour, les gosses ! Allons, Pépé arrive, la r&eacut...
Si on arrive comme un tracteur dans la foule, alors oui, on peut tomber sur une grosse patate (touche-moi pas !) qui se rebelle et alors tout part en purée…
réponse à . Elpepe le 28/02/2008 à 11h56 : Bonjour bonjour, les gosses ! Allons, Pépé arrive, la r&eacut...
Au boulot Anna, tu as de la matière aujourd’hui pour t’Expressioner !
Alleye, un sourire avec cette dame qui en a gros sur le coeur (et peut-être la patate) sur cette page, chère Tyto et gros Nounours !
réponse à . momolala le 28/02/2008 à 13h02 : Au boulot Anna, tu as de la matière aujourd’hui pour t’Expres...
- L’INRA se trouva agro-pâtes ?
- Gas-oil navré par sa tortue.
- Saga au port : le navire sort.

Anna Gramme
réponse à . momolala le 28/02/2008 à 13h10 : Alleye, un sourire avec cette dame qui en a gros sur le coeur (et peut-êtr...
Alors là, tu fais plaisir avec la dame surgonflée...
Eh, suis pas gros, non mais !!! 
Tu veux ma photo ? C’est gratuit mais un peu sex quand même...
Pour tes archives ! 
réponse à . Elpepe le 28/02/2008 à 11h56 : Bonjour bonjour, les gosses ! Allons, Pépé arrive, la r&eacut...
Ici c’est le printemps des agriculteurs. De quoi avoir le coeur léger !
Moi j’aimerais bien avoir cent patates sur le coeur et visiter le salon rose si tu veux.
Je peux te faire un laius la dessus en long, en large et de traviole, mais le salon des vaches, très peu pour moi merci

Bon anniversaire à Pétu la pétillante, qu’on regrette qu’elle ne fusse pas parmi nous, et ce depuis lurette la belle. Dommage que ce soit pas comme l’année dernière qu’on s’est vachement éclatés le jour, entre moults zôtres, de son annifday, qu’Expressio a pété l’audimat de bab el web.

On se souvient toujours des bonnes choses, où on en voit de toutes les couleurs DE toutes les couleurs, hautes en couleurs, on en a toujours et on en aura encore (avec le son je l’espère) le reste qui donne gros sur le coeur, la patate et l’estomac réunis, on s’en bat les flancs.

Expressio le site multicolore
C’est incroyable tout de même de constater à quel point nous mettons l’origine ou les conséquences d’un mal être sur l’un de nos organes en zappant que bien souvent ce serait plutôt notre esprit qui aurait mal à son âme. On devrait plutôt souligner des états d’âmes ou des maux d’esprit… sauf à avoir celui-ci en compote et le corps en clafoutis.

Pétula, ton menu de ce soir se compose petit à petit !
réponse à . eureka le 28/02/2008 à 13h28 : Ici c’est le printemps des agriculteurs. De quoi avoir le coeur lég...
visiter le salon rose si tu veux
Là, maintenant ? Mon Eureka d’amour, m’est avis que tu cherches à en avoir gros... 
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 11h56 : Tyto, tu pars sur un terrain de nationalité. Moi, j’ai soulign&eacu...
si on se connaissait mieux, tu pourrais constater que ma famille est multiraciale. Mais ce n’est pas le lieu pour ce genre de présentation.


J’espère simplement que comte_arebours nous donnera l’occasion de mieux le connaître.

J’offre une tournée de pensées positives à tous. 
réponse à . tytoalba le 28/02/2008 à 14h05 : si on se connaissait mieux, tu pourrais constater que ma famille est multiracial...
Mais on se connaît !!! Tu survoles mon coin parfois et j’aime à t’observer dans le plus simple appareil... A l’oeil nu ou avec des jumelles, tu es très intéressante ! 
réponse à . tytoalba le 28/02/2008 à 14h05 : si on se connaissait mieux, tu pourrais constater que ma famille est multiracial...
Bravo pour ton process d’attention : il ne faudrait quand même pas qu’un nouvel Expressionaute en ait gros sur la clé de 12, hmmm ?
ps : pour le côté positif, on avait déjà la discrimination, ou la laïcité, car la sémantique de nos dirigeants emprunte parfois les chemins tortueux du politiquement correct, de la pensée unique, de la jouissance perverse et tout le bataclan... Mais nous, les humbles et les sans-grade, gardons-nous bien de tomber dans ces misérables travers... une fois ! 
Parmentier, qui vantait les mérites de la pomme de terre, a du en avoir gros sur le coeur, l’estomac et la patate, face à l’interdiction de la cultiver qu’avait décrété le Parlement.cette pageQuel hachis!
réponse à . comte_arebours le 28/02/2008 à 07h43 : Et cette devinette, connue de beaucoup probablement : un noir, assis sur un...
je suis surprise de la levée de boucliers occasionnée par ton histoire. La non-française que je suis a de la peine à comprendre une telle attitude. Il est surprenant qu’en France, pays de la Liberté on puisse se moquer de tout : gros, vieux, du Pape, etc, de tout sauf de certaines minorités dont le fait même de prononcer le nom est une injure. Or si l’on se réfère au dictionnaire, les mots "nègre, juif, arabe" ne sont pas injurieux. On parle de l’art nègre, de la revue nègre, mais on ne saurait utiliser le mot nègre dans une autre expression ?
on parle de l’humour juif, de l’art juif mais on ne saurait dire un juif ?
La France est en train de devenir un pays hypercensuré .
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 14h58 : je suis surprise de la levée de boucliers occasionnée par ton hist...
Sans parler d’Arnaud Nègrenoir, le Terminator de Californie... 
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 11h56 : Tyto, tu pars sur un terrain de nationalité. Moi, j’ai soulign&eacu...
Joyeux anniversaire Pétula.
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 14h58 : je suis surprise de la levée de boucliers occasionnée par ton hist...
Nan nan : dans notre beau pays on ne dirait plus aujourd’hui en parlant de Sammy Davis Junior qu’il était nègre, borgne et juif (c’est ce qu’il disait de lui-même) mais qu’il était un homme de couleur mal voyant et israélite. En fait c’est le contexte qui me semble faire d’un même mot ou non une injure, car le contexte, c’est l’intention. Si l’emploi du mot se justifie, no problemo comme dirait l’Arnaud de PP-42, s’il est gratuit ou déplacé, il peut être injurieux. Tourner 7 fois sa langue dans la (j’avais écrit "le", comprenne qui pourra ce lapsus-clavierus) bouche du voisin s’impose donc parfois avant de les employer, parce qu’à deux on réfléchit mieux que seul. Voili voilou.
l’important est que tout un chacun qui en a gros sur la patate puisse s’exprimer. Sans oublier bien sûr de veiller à ce que l’on reste correct.

@momolala : dans mon cas, tourner sept fois la langue comme tu le conseilles, suffirait plutôt à me faire perdre la boule. 
Bonjour...
- J’en ai gros sur l’appât : tâte !
- J’en suis toute circonflexe...
;o)
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 16h42 : Bonjour... - J’en ai gros sur l’appât : tâte ...
Si on peut tâter ton appât, mainant...
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 14h58 : je suis surprise de la levée de boucliers occasionnée par ton hist...
Ach ! Que c’est môffais tout ça !
C’est normal sur expressio de s’exprimer, en tout bien tout HORREUR !
Ach ! Plusss môffais que ça tu meurs ... (bénigne) !

Le vrai racisme est une théorie construite sur l’existence d’une échelle de valeur (comme pour nos grandes écoles - à se demander comment ils font les autres, sans) des races (c’est quoi, c’est un autre débat, on va prendre cela de la façon la plus cool possible, il y a des percherons, des pur-sangs arabes, des demi-sangs anglais, des mongols etc. ...). Donc, il y aurait des races supérieures - les bons aryens, par exemple - et puis les autres, plus ou moins autres. Et sur ce, les autres devraient SERVIR les supérieures et ce ad vitam éter(viet)nam !

Pon, fous foyez, ce n’est pas très fut fut, seulement méchant et bête à la fois, oui plutôt concon, cucu la praline, sauf que ça TUE, ach! ces pons pons aryens.

_______________________________________________________________

A part ça, ce n’est pas en appelant un chat un chat que l’on est raciste (au sens des bons aryens du terme), mais c’est vrai que cela peut pour le moins manquer un peu de tact et ce n’est pas à moi, cependant, d’insister, car j’en manque trop souvent, de tact, et une seule fois est déjà une fois de trop ! Mais bon ... on dit bien humour noir et rire jaune, blanc de peur et rouge de colère ? Alors ...

Pon, on fa conclure sur une note mineure, on fa danser la patate - j’ai tit la patate, pas le mashed potatoes, purée !
Fous êtes prêts, on y fa ... "Sat wuguga sat ju benga sat si pata pata"
Pata pata avec Miriam Makeba, la lionne noire, waooooh !

°
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 14h58 : je suis surprise de la levée de boucliers occasionnée par ton hist...
Rassure-toi, Tsinta, il y a encore en France des gens pour s’amuser de tout, et des juges pour éviter de les censurer. Ouf, la liberté d’expression est encore vivante dans notre beau pays ! Des preuves ?... lis cet article, datant d’aujourd’hui même  :
« L’un des prévenus avait notamment crié : "Bamboula, descends de ton cocotier !". "[ ...] pour moi c’était une plaisanterie, une façon de dire qu’il était dans les nuages au travail", assure l’auteur des propos. Son avocat s’étonne : "En quoi est-ce que c’est raciste ?

( l’article complet à
cette page )
m’ fait penser à une chanson d’Hugues Auffray
" un petit garçon est venu me voir tout à l’heure
Avec des crayons et du papier
Il m’a dit je veux dessiner un homme de couleur
Dis moi comment le colorier
Je voudrais qu’il soit pareil à moi quand je serais grand
Libre, très fort et heureux
Faut il le peindre en bleu, en noir ou en blanc
Pour qu’il soit comme je le veux
Si tu le peins en bleu, fils
Il ne te ressemblera guère
Si tu le peins en rouge, fils
On viendra lui voler sa terre
Si tu le peins en jaune, fils
Il aura faim toute sa pauvre vie
Si tu le peins en noir fils
Plus de liberté pour lui
Si l’on veut trouver une morale à cette chanson
Il suffit de dire à tous les petits garçons
Que la couleur ne fait pas l’ homme.
Oui honneur à Cesaire le chantre de la négritude.
RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE DU JOUR

Le travail au noir, c’est pas bon pour l’économie. 
Et désormais dans Expressio:
- Il est interdit d’avoir des idées noires
- Il est interdit de parler petit-nègre  
- La tête de nègre est rayée de la carte des patiseries
Au secours Mai 68, je pensais qu’il était interdit d’interdire.

Et bienvenue à toi: comte_arebours, ne te décourage pas, même si certains se prennent pour des censeurs. Ils y en a eues d’autres de dites sur ce site, et pas piquées des vers, qu’il y a même eu quelques culs serrés qui, outrés, en ont démisionnés.
réponse à . ThanhBach le 28/02/2008 à 16h59 : Ach ! Que c’est môffais tout ça ! C’est norma...
patapata est une belle chanson, mais je n’ai aucune idée de la signification des paroles. Je pense que c’est une chanson engagée contre l’apartheid non ?
Ma Négritude point n’est sommeil de la race mais soleil de l’âme
Léopold Sédar Senghor (1906-2001)

Ma fille est mulâtre (métis noir et blanc, pas en damier rassurez-vous) et c’est pour moi la plus belle fille du monde et la plus intelligente aussi. Ce ne pouvait être autrement avec les deux parents qu’elle a la privilège d’avoir.... Eh bien, jje suis la première à lui avoir posé la devinette : Qu’est ce qui remplace la ceinture de sécurité en Afrique (la bande velcro sur l’appui tête). Ses familles noires et blanches en ont ri ensemble de bon coeur et sans arrière pensée.
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 18h26 : Et désormais dans Expressio: - Il est interdit d’avoir des id&eacut...
Tu t’enfiles un p’tit noir avec moi ? C’est ma tournée...
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 18h42 : Ma Négritude point n’est sommeil de la race mais soleil de l’...
métis noir et blanc, pas en damier rassurez-vous
Ta fille doit être un drôle de zèbre, alors ? 
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 18h42 : Ma Négritude point n’est sommeil de la race mais soleil de l’...
merci pour cette gentille devinette.
Les Africains ont par ailleurs des noms pas toujours très gentils pour nous qualifier :
moundele au Zaïre, Touba en Afrique de l’Ouest, Ohibo au Nigéria. Cette dernière
expression signifiant " écorché.".. pas très flatteur tout ça !
Et pour rester dans le ton cette page
Et qu’en pense michel Noir qui est blanc
michel blanc qui est noir
sans oublier michel nègre
vous vous souvenez de Gabin murmurant "t’as d’beaux yeux" à une patate ? Il en avait gros dans le pantalon !
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 14h58 : je suis surprise de la levée de boucliers occasionnée par ton hist...
J’ai visité au Château des ducs de Bretagne à Nantes la partie consacrée à la Traite Négrière, personne ne peut en ressortir sans vives émotions. Bon, les blagues, oui évidemment, il faut en prendre et en laisser… Comte à rebours a voulu blaguer, chacun apprécie… ou pas.

Récemment, des insultes racistes (sale négro, singe, etc...) ont été proférées par un supporteur messin à l’encontre du capitaine valenciennois le marocain Ouaddou. Il a été condamné.
Dans l’exemple que tu cites Syanne, c’était hier, les collègues de cet homme ont été condamnés. C’est un fait !

Que dire de plus ? Je constate, ça commence par une blague et ça se termine devant les tribunaux. Qui a raison ? Qui a tort de s’offusquer ??? Où se trouve l’exacte limite ? Qui peut dire quoi et où ?
Vaste débat… de campagne. C’est si sensible comme sujet que cela a réveillé autre chose chez Tyto… à savoir une forme d’injuste moquerie à l’égard des belges.

Après tout, faisons nous confiance, nous sommes entre gens de bonne compagnie enfin presque...

@ Machin > facile démarche que de dégainer la censure ! Petit joueur va.
Dans la vie, il y a ceux qui ont les couilles de dire les choses et les autres qui prennent les trains en marche. A tes souhaits ! 
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 18h54 : J’ai visité au Château des ducs de Bretagne à Nantes l...
facile démarche que de dégainer la censure

Pourquoi? n’est-ce pas ce dont il s’agit? 
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 18h54 : J’ai visité au Château des ducs de Bretagne à Nantes l...
Calmos, Yannou ! Trop de rigidité tue la rigueur, et ta référence aux couilles, en tant que marque de supériorité dans le contexte, pourrait bien être sujette à caution... Mieux vaut en rire, non ?
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 19h05 : facile démarche que de dégainer la censure Pourquoi? n’est-c...
Tu aimes les paravents toi ! Au nom de la liberté, le pire en a toujours découlé !
Seulement, il faut voir plus loin que le bout de ton nez dans l’existence…
Mai 68 que tu cites à tout va, en es-tu toujours dans les bistrots à philosopher sur ce qu’il faudrait faire ?
Le temps passe et c’est pour évoluer pas pour bloquer quarante ans en arrière.
réponse à . Elpepe le 28/02/2008 à 19h12 : Calmos, Yannou ! Trop de rigidité tue la rigueur, et ta réf&e...
Tiens, un mot te choque et pas l’autre ?
Le courage de ses opinions alors...
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 14h58 : je suis surprise de la levée de boucliers occasionnée par ton hist...
Il est surprenant qu’en France, pays de la Liberté on puisse se moquer de tout : gros, vieux, du Pape, etc,

En france, on peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui. (citation d’un humoriste récemment décédé)
La preuve en est aujourdh’ui
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 19h15 : Tiens, un mot te choque et pas l’autre ? Le courage de ses opinions a...
Il n’y a rien à opposer à ton agressivité, Yannou. Je te laisse avec.
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 18h26 : Et désormais dans Expressio: - Il est interdit d’avoir des id&eacut...
LES MOTS DE LA HAINE
On en conviendra, j’espère, les injures les plus ignobles en même temps que les plus bêtes sont celles qui reprochent à quelqu’un non pas un supposé défaut personnel mais bien son appartenance à un groupe décrété inférieur et ou dangereux. Ici plus de relation interindividuelle permettant, au moins, la riposte : “c’est celui qui le dit qui l’est !”. Cette fois, c’est l’ensemble d’une communauté, d’un peuple, qui subit l’outrage et le rejet pour des raisons qui tiennent à l’histoire du racisme : “youtre”, “youpin”, “crouillat”, “bicot”, “raton”, “bougnoul”(3), “négro”, “moricaud”, “macaque”, “chinetoque”, “face de lune” ou “face de citron” (4), “camp volant” ou “baraqui”, tous ces mots tristement célèbres (et bien d’autres qu’heureusement j’oublie) traînent au long de leurs phonèmes un lourd passé de mépris, de haine et d’exclusion et ils ont accompagné et, dans trop de cas, préparé servitudes, massacres, génocides.

Même si le proférateur de telles injures ignore, dans sa bêtise et sa propre ignorance, ce que furent la traite des esclaves, les pogroms, les lynchages, les “pacifications” des empires coloniaux et les applications de la “solution finale” (mais pourquoi et comment se fait-il qu’on puisse ignorer de tels faits ?), il est certain que l’insulteur puise dans un imaginaire collectif né d’une Histoire bien réelle où l’Autre a été (est encore ?) infériorisé, opprimé, diabolisé, annihilé même au nom de “différences” prétendues radicales : là confusément se mélangent des ostracismes liés à la “race”, la couleur, la culture, la religion, la condition sociale. Et l’Occident (le Nord, comme on dit à présent), s’il n’est pas le seul détenteur des pratiques d’exclusion et de la xénophobie, porte tout de même dans son histoire l’incontestable et douteux monopole de l’invention de la théorie des “races” absurdement hiérarchisées. Cette racialisation a généré le racisme, hier triomphant, aujourd’hui renaissant. Le nier ou le taire, c’est s’en rendre complice. Et l’incroyable mollesse avec laquelle on combat, au sein de la nouvelle Europe, les délits d’injures racistes (et d’autres faits plus graves, pourtant concomitants) en dit long sur l’héritage. Cela provient-il seulement d’une mauvaise conscience honteuse ou, pire, d’une indifférence qui nous ramène au cynisme, celui de la mauvaise foi ?
Jean-Pierre Jacquemin.

Alors Machin, si tu es en osmose avec ta mauvaise foi, dors bien !
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 18h51 : merci pour cette gentille devinette. Les Africains ont par ailleurs des noms pa...
des noms pas toujours très gentils pour nous qualifier : moundele au Zaïre
Le problème n’est pas toujours dans ce qui est dit, c’est souvent dans l’interprétation qu’on en fait.

Nazali mondele . (je suis un être humain "blanc").
Bozali mindele ? (êtes vous "blancs" ?)
La blancheur de la peau n’est pas comparable à la couleur blanche.
Motuka ya mpembe (une voiture blanche)
réponse à . Elpepe le 28/02/2008 à 19h19 : Il n’y a rien à opposer à ton agressivité, Yannou. Je...
Je ne te comprends pas Elpp ! Quand est-ce que tu réagis dans la vie ?
L’agressivité était nécessaire et sert d’exemple pour prouver que l’Homme a deux vitesses de réaction(s) vis-à-vis de ce qui peut être très choquant. Une qui l’arrange et l’autre qui le dérange.
J’ai dit "Très".
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 19h21 : LES MOTS DE LA HAINE On en conviendra, j’espère, les injures les p...
Ma fille a fréquenté une école primaire de la banlieue parisienne. Elle est rentrée un jour en pleurant parce qu’un camarade de classe l’avait traitée d’« arabe ». Je lui ai répondu qu’être arabe n’était pas un motif de honte mais un motif de fierté comme toute origine possible, et je lui ai dit que des savants arabes ont contribué aux origines de nos mathématiques et de notre médecine actuelles . Elle m’a alors répondu « la prochaine fois qu’on me le dira, je me redresserai et je répliquerai que suis fière d’être arabe ». J’ai dû bien sûr lui expliquer aussi qu’elle n’était pas arabe.

Mais ce qu’elle a compris, c’est que l’insulte qui sort de la bouche peut être reçu comme un compliment par l’oreille.
L’idiot, c’est que le mal-intentionné - à l’émission ou à la réception.
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 19h27 : Je ne te comprends pas Elpp ! Quand est-ce que tu réagis dans la vie...
Quand est-ce que tu réagis dans la vie ?
Ben... pas là, précisément.
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 19h22 : des noms pas toujours très gentils pour nous qualifier : moundele au...
C’est un peu ce que je voulais signifier dans un autre contexte dans ma réponse 44 à Tsinta. Tout est dans l’intention. Je comprends au fond la réaction de Yannou l’emporté (pas l’empoté, non non !) car le racisme, l’exclusion au nom de la différence quelle qu’elle soit demandent que l’on reste vigilant si l’on ne veut pas se retrouver, par faiblesse ou habitude, complice. Nous avons déjà eu ce débat ici, et la vivacité a été de mon côté dans le passé. Tout dépend de l’acuité avec laquelle chacun ressent le problème, et parfois du moment. Et je retourne à Machin sa citation : "il est vrai qu’on peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui", la liberté de chacun s’arrêtant là où commence celle du voisin, même sur la plage sous les pavés. J’espère que le compte à rebours sur le sujet est maintenant terminé et que nous pourrons ensemble tous échanger gaiement sur ce merrrveilleux site ! Oui, je sais, je sais, angélique, ben oui, j’assume... La vraie vie est bien assez difficile.
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 18h54 : J’ai visité au Château des ducs de Bretagne à Nantes l...
J’espère, Yannou, que tu as senti toute l’ironie de mon intervention ! Je ne peux croire, en ce qui me concerne, à la sincérité, ni même à la naïveté, de quelqu’un qui traite quelqu’un d’autre de "bamboula" sans connotation méprisante.

Et je suis convaincue que les deux fondements du racisme, quel qu’il soit, sont l’ignorance et la peur. L’irrationnel, en quelque sorte...
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 19h37 : Ma fille a fréquenté une école primaire de la banlieue pari...
L’idiot, c’est que le mal-intentionné - à l’émission ou à la réception

Et ceux qui agissent par réflexes générationnels. Autrement oui, je suis d’accord avec ton propos.

Je rappelle que les expressions injurieuses existent aussi et je souligne combien le maître de ces lieux s’attache à ne jamais vexer personne, donc, ne les traitent pas. Ce serait tomber dans la facilité et il ne le fait pas même si cela apparaît pourtant pour la plupart quelque chose de normal, aisé, branché…
Ici, on dit quoi ? Rien d’autre que de rester bienséant avec les sensibilités des autres. La nécessaire gentillesse qu’évoquait Tyto. Tu sais Machin, la censure, elle commence par s’appliquer d’évidence à soi-même. Et je te le dis gentiment.
réponse à . syanne le 28/02/2008 à 19h52 : J’espère, Yannou, que tu as senti toute l’ironie de mon inter...
Oui bien sûr Syanne que j’ai compris ce que tu voulais exprimer.
Tu as juste avec l’ignorance et la peur, la connerie humaine venant se brancher dessus ensuite.

Imaginez les amis, je me lève et j’écris ici : "C’est du travail d’arabe" qu’il nous fait God ! Qui serait choqué ??? 

@ elpp > ben, c’est dommage !
réponse à . momolala le 28/02/2008 à 19h45 : C’est un peu ce que je voulais signifier dans un autre contexte dans ma r&...
le racisme, l’exclusion au nom de la différence quelle qu’elle soit demandent que l’on reste vigilant si l’on ne veut pas se retrouver, par faiblesse ou habitude, complice.

Tout est exprimé dans ta phrase chère Momo ! Un forum sert aussi à "ça" et je ne suis pas désolé du tintamarre provoqué aujourd’hui, pourvu que les choses soient dites. Demain, j’espère l’expression plus cool ! 
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 19h53 : L’idiot, c’est que le mal-intentionné - à l’&eac...
Ignorance et racisme ont toujours marché de pair.
On ne peut arrêter le racime avec une levée de bouclier, il devient alors larvé, non-dit. Et je crois que c’est pire car comment peut on traiter un problème qu’on occulte, qu’on nie ?
Mais on peut le réduire petit à petit par la compréhension de la peur et de l’ignorance, et par l’information objective et dépassionnée renvoyée à chaque "aggression". Mais notre patience a toujours bien ses limites, j’en conviens...
Bon, les gosses : c’était quoi, l’expression du jour ? Ah oui... Mais vu l’heure, hein ? Je vais faire cuire de grosses patates, pour étaler de la cancoillotte dessus, plus quelques tranches de saumon fumé sur toasts et une salade d’endives, avé le rosé de Provence... Pourquoi faire compliqué, hmmm ?
réponse à . Elpepe le 28/02/2008 à 19h19 : Il n’y a rien à opposer à ton agressivité, Yannou. Je...
Il n’y a rien à opposer à ton agressivité, Yannou. Je te laisse avec.

De cul serré à couilles, la distance est réduite… certes !
Mais vrai que c’est pas bien de dire non plus : "Tu t’enfiles un p’tit noir avec moi ? "Comm 55 ! Moment d’égarement, ça arrive à tout le monde mais c’était larvé !
Donc cessons tous comme le conseille si bien Momo de jeter de l’huile sur le feu.
Perso, c’est de l’Amour ! 
Pour éviter le moton (ce qu’il y a de gros sur la patate), on peut lire
Plus fort que la haine de Tim Guénard, Presses de la Renaissance, 1999.

Et pour ceux qui veulent en savoir plus sur la résilience, dans les ouvrages d’origine du débat sur cette notion,
Le pour :
Un merveilleux malheur de Boris Cyrulnik, Editions Odile Jacob, 1999.
Le contre :
La résilience de Serge Tisseron, collection "Que Sais-Je" des Presses universitaires de France (P.U.F.), 2007.
Un équilibre entre les deux :
Résiliences : Réparation, élaboration ou création de Joyce Aïn (Erès, 2007),
réponse à . mirlou le 28/02/2008 à 08h11 : Moi, c’est le coeur léger que je te souhaite un joyeux anniversaire...
Le champ’ au p’tidej, ya rien de tel pour se dessaouler de la vieille veille
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 10h17 : un noir, assis sur une pomme de terre et qui est triste ; quel est son pr&e...
Hou,là! je ne pensais pas qu’en écrivant cette blague je déclencherais cette avalanche! Beaucoup d’encouragements pour mon entrée sur ce site. Merci à ceux qui ont pris, comme moi, cette blague au 2ème degré.Que d’écrivains en herbe...Au fait, un écrivain surchargé de travail fait appel à un ?...Désolé Yannounours que tu aies mal interprété mes propos, je ne suis pas du tout raciste. J’espère que ça ne tournera pas au vi...naigre. Allez, une petite dernière : En Afrique, lorsqu’on entre dans une église, on a envie de dessiner...pourquoi?
parce qu’il y a des croyants de couleurs. Yannounours je t’ai vu sourire...c’est bien. Allez, sans rancune!
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 11h56 : Tyto, tu pars sur un terrain de nationalité. Moi, j’ai soulign&eacu...
Bon, je suis belge, donc, par principe, tête de Turc des Francais. J’habite en Autriche, tête de Turc des Suisses... Je ne suis ni noir, ni blanc, ni jaune, ni rouge, mais plutôt vert de rage...  quand je lis des trucs comme ici aujourd’hui. Il y a belle lurette qu’on s’était plus eng... Yannounours, t’es en manque ou quoi? Oui, bon, je comprends...
Moi, par principe, j’aime tout le monde, tous les gens qui sont des gens m’intéressent. Certains plus que d’autres, bien sûr, mais c’est normal. On a tous ses petits défauts....
C’est ce qui fait notre charme, n’est-ce-pas, mesdames...
Je suis persuadé que notre nouvel aristo-chat a voulu jouer sur les mots, et rien d’autre. Donc, laissons aux mots utilisés la valeur qu’ils ont dans le contexte de l’expressio.fr du jour qui parle d’ "en avoir gros sur la patate". Et qui ne demande à personne de faire pour autant une démonstration....
Dès lors, on fait la paix, on enterre le calumet et on fume la moquette... Pardon, on fait la paix, on s’assied sur la moquette et on fume le calumet. Point barre, comme dirait Raymond.
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 19h59 : Oui bien sûr Syanne que j’ai compris ce que tu voulais exprimer. Tu ...
Tu as juste avec l’ignorance et la peur, la connerie humaine venant se brancher dessus ensuite.

Rien n’est plus vrai. Et, sur base d’expériences perso, je mettrais même peut-être la connerie humaine en tête...

Mais assez déconné pour aujourd’hui.

BON ANNIVERSAIRE PETULANTE PETULA de l’APERO.. C’est encore ce qu’il y a de plus vrai dans toutes nos dissertations d’aujourd’hui. Donc, c’est cela qu’on fête, et rien d’autre.

Et ce coup-ci, Maaaaaaaaaaaaaaaaarceeeeeeeeeeeeeeellllllllllllllllllllllllllllllllll, t’y coupes pas, mon vieux, c’est le Champ’ pour tout le monde! Eksasot!
Et puis, Beeeeerrrrrrrrrrrnaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarrrdddd, les viennoiseries, mon vieux, ca vient, là? La dalle, ici!
réponse à . comte_arebours le 28/02/2008 à 20h52 : Hou,là! je ne pensais pas qu’en écrivant cette blague je d&e...
Avec tout ça, personne n’a pensé à te souhaiter le bienvenue. Surtout reviens par minou, tout le monde rentra ses griffes. Si tu nous donnes la date de ton anniversaire, le jour dit, on boira un coup à ta santé, Elpepe te fera visiter le phare, Momo t’offrira les bougies etc ... etc... A demain et bonne nuit à tous.
réponse à . file_au_logis le 28/02/2008 à 20h53 : Bon, je suis belge, donc, par principe, tête de Turc des Francais. J&rsquo...
par principe, tête de Turc des Francais
Oh ! Mais pas des Manceaux, tout-de-même... Enfin... pas toujours, une fois, fieu ! Tiens, y’a ton breuke qui m’a parlé d’une convention cénomane. Bisque bisque rage, hmmm ? Et même, on pourrait bien en refaire une du côté de Saint-Nazaire. Arrrrrgh...
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 18h31 : patapata est une belle chanson, mais je n’ai aucune idée de la sig...
Bonsoir tsinta

J’ai pris ma souris, en forme de douce patate. On s’est promené sur google et eurêka, voici une traduction des paroles de pata pata, en Anglais - mieux vaut ça que rien 

______________________________________________________
Miriam Makeba
"Pata pata"
(1956)

Sat wuguga sat ju benga sat si pata pat (pata pata)
Sat wuguga sat ju benga sat si pata pat (pata pata)
Sat wuguga sat ju benga sat si pata pat (pata pata)
Sat wuguga sat ju benga sat si pata (pata pata)

Hihi ha mama, hi-a-ma sat si pata (pata pata)
Hihi ha mama, hi-a-ma sat si pa (pata pata)
A-hihi ha mama, hi-a-ma sat si pata pat (pata pata)
A-hihi ha mama, hi-a-ma sat si pat (pata pata)

Aya sat wuguga sat ju benga sat si pata (pata pata)
A sat wuguga sat ju benga sat si pat (pata pata)
A sat wuguga sat ju benga sat si pata (pata pata)
A sat wuguga sat ju benga sat si pata (pata pata)

Pata Pata is the name of a dance
We do down Johannesburg way
And everybody starts to move
As soon as Pata Pata starts to play - hoo

Aya sat wuguga sat ju benga sat si pata (pata pata)
A sat wuguga sat ju benga sat si pat (pata pata)
A sat wuguga sat ju benga sat si pata (pata pata)
A sat wuguga sat ju benga sat si pata (pata pata)

Hihi ha mama, hi-a-ma sat si pata (pata pata)
Hihi ha mama, hi-a-ma sat si pat (pata pata)
A-hihi ha mama, hi-a-ma sat si pata pat (pata pata)
A-hihi ha mama, hi-a-ma sat si pat (pata pata)

Haji-a sat wuguga sat ju benga sat si pata (pata pata)
A sat wuguga sat ju benga jo-ho (pata pata)
A sat wuguga sat ju benga sat si pata pat (pata pata)
A sat wuguga sat ju benga sat si (pata pata)

Hoo, every Friday and Saturday night
It’s Pata Pata-time
The dance keeps going all night long
Till the morning sun begins to shine - hey!
Aya sat wuguga sat - wo-ho-o (pata pata)

Aya sat wuguga sat ju benga sat si pata (pata pata)
A sat wuguga sat ju benga sat si pat (pata pata)
A sat wuguga sat ju benga sat si pata (pata pata)
A sat wuguga sat ju benga sat si pata (pata pata)

Hihi ha mama, hi-a-ma sat si pata (pata pata)
Hihi ha mama, hi-a-ma sat si pat (pata pata)
A-hihi ha mama, hi-a-ma sat si pata pat (pata pata)
A-hihi ha mama, hi-a-ma sat si pat (pata pata)

Huh- a sat wuguga sat - hit it ! (pata pata)
Aah- sat wuguga sat - aim not si - hit it ! (pata pata)
A sat wuguga sat ju benga sat si pata (pata pata)..

_______________________________________________________

Sometimes I sit down and wonder, what?
What the people really want?
They need a new sound,
a new dimension, (yeah)
the latin flavor, (yeah)
come on mami&
come on mami&
come on mami&
come on mami&
Chorus
Sacutunda sachipega, dancing pata pata
sacutunda sachipega, dancing pata pata
sacutunda sachipega, dancing pata pata
sacutunda sachipega&dancing
Pata pata was the sound that made the people stand,
that’s why I come to bring it to my generation:
make some stand,
make some dance,
and some of them slam.
Yes& the pata pata come to run the nation.
(Bridge repeat twice)
Mama ehh ahh mama ehh ahh ma&
Mama ehh ahh mama ehh ahh ma&
I want you to jump
I want you to jump
I want you to jump and dance
Chorus
I don’t think their’s anybody who doesn’t love to pata
pata
I want you to bend your back and then I bend my knees.
We do the pata pata we just rock it steady
we glue on together like the bee’s to honey.
(Bridge repeat twice)
Mama ehh ahh mama ehh ahh ma
Mama ehh ahh mama ehh ahh ma
I want you to jump
I want you to jump
I want you to jump and dance.
Pata pata is the sound that makes the people jum around.
Hey&! Come on everybody,
let’s get down with the pata pata, pata pata, baby&!
You got an invitation to my party
specially all the girls that are hot and sexy
to make some of them spin
make some of them grin with my style
This is El General for all ladies.
Mama ehh ahh mama ehh ahh ma
Mama ehh ahh mama ehh ahh ma
Love me like a chulo mami.
Love me like a chulo mami
Love me like a chulo mami
Mama ehh ahh mama ehh ahh ma
Mama ehh ahh mama ehh ahh ma
Love me like a chulo mami.
Love me like a chulo mami
Love me like a chulo mami.
Who is the one that really want’s to come test me?
Chorus ( and together with final)
Pata pata pata pata pata pata pata pata pata pata pata boom boom
boom
pata pata pata pata pata pata pata pata pata pata give it to me
baby baby
Tell me if you love, tell me if you love me.
Hmmmmm, hmmmm, hmmmm
réponse à . comte_arebours le 28/02/2008 à 20h52 : Hou,là! je ne pensais pas qu’en écrivant cette blague je d&e...
Bienvenue comte-arebours. Je crois que dans cette tempête tu as choisi la meilleure solution: te taire, puis faire une pirouette (cacahouète) en tendant la main.
Je crois que tes croyants de couleur vont faire plaisir à quelqu’un, n’est ce pas Houbba? 
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 21h16 : Avec tout ça, personne n’a pensé à te souhaiter le bi...
Avec tout ça, personne n’a pensé à te souhaiter le bienvenue

Erreur claudine, voir contrib. 52
Mais c’est pas grave, l’essensiel est que ç’a soit fait.
Bisous et bonne soirée. 
réponse à . memphis le 28/02/2008 à 21h59 : Bienvenue comte-arebours. Je crois que dans cette tempête tu as choisi la ...
HoubaHOBBES ! Ici, tout de suiiiiiiiiiiiiiiiiite ! Bon, pour Comte_arebours (j’eus préféré Comte_Harbor, mais tu vas vite comprendre pourquoi), présentation des locaux d’Expressio, tels que dessinés par l’architecte naval de l’Amirauté, au phare (le mot "phare" est un lien cliquable)
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 18h31 : patapata est une belle chanson, mais je n’ai aucune idée de la sig...
Et voici la traduction en français (par google, c’est un peu approximatif mais quand même mieux pour les "no speak english":

Parfois je m’asseoir et d’émerveillement, quoi?
Ce que les gens veulent vraiment?
Ils ont besoin d’un nouveau son,
Une nouvelle dimension, (ouais)
Le latin saveur, (ouais)
Come on Mami &
Come on Mami &
Come on Mami &
Come on Mami &
Chorus
Sacutunda sachipega, danser pata pata
Sacutunda sachipega, danser pata pata
Sacutunda sachipega, danser pata pata
Sacutunda sachipega et danse
Pata pata était le son que fait le peuple debout,
C’est pourquoi je viens de la porter à ma génération:
Faire quelques stand,
Faire quelques danse,
Et certains d’entre eux chelem.
Oui & Le pata pata viennent de lancer la nation.
(Pont de répéter deux fois)
Mama ehh ahh ahh ma maman ehh &
Mama ehh ahh ahh ma maman ehh &
Je veux que vous sautez
Je veux que vous sautez
Je veux que tu saut et de la danse
Chorus
Je ne pense pas que quiconque leur’s ne fait pas l’amour à pata
Pata
Je veux que tu me courber le dos et ensuite je plier mes genoux.
Nous faisons le pata pata nous venons de rock sans bouger
On colle sur l’ensemble comme abeille à miel.
(Pont de répéter deux fois)
Mama ehh ahh ahh ma maman ehh
Mama ehh ahh ahh ma maman ehh
Je veux que vous sautez
Je veux que vous sautez
Je veux que vous sautent et dansent.
Pata pata est le son que fait le peuple autour jum.
Hey &! Venez tous,
Let’s get down avec le pata pata, pata pata, baby &!
Vous avez obtenu une invitation à mon parti
Spécialement que toutes les filles sont chaudes et sexy
De rendre certaines d’entre elles spin
Faire sourire quelques-uns avec mon style
Il s’agit d’El général pour toutes les dames.
Mama ehh ahh ahh ma maman ehh
Mama ehh ahh ahh ma maman ehh
Aime-moi comme un chulo mami.
Aime-moi comme un chulo mami
Aime-moi comme un chulo mami
Mama ehh ahh ahh ma maman ehh
Mama ehh ahh ahh ma maman ehh
Aime-moi comme un chulo mami.
Aime-moi comme un chulo mami
Aime-moi comme un chulo mami.
Qui est celui qui veut vraiment venir à l’essai moi?
Chorus (et avec final)
Pata pata pata pata pata pata pata pata pata pata pata boom boom
Boom
Pata pata pata pata pata pata pata pata pata pata Donne-le moi
Bébé bébé
Dites-moi si vous l’aimez, dites-moi si vous m’aimez.
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 21h16 : Avec tout ça, personne n’a pensé à te souhaiter le bi...
Avec tout ça, personne n’a pensé à te souhaiter le bienvenue
Tu n’as donc pas tout lu  va voir en 23. Re 
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 18h54 : J’ai visité au Château des ducs de Bretagne à Nantes l...
C’est si sensible comme sujet que cela a réveillé autre chose chez Tyto… à savoir une forme d’injuste moquerie à l’égard des belges.
Pas du tout, nous sommes les champions de l’autodérision. 

La journée se termine. Je souhaite à tous et toutes une joyeuse nuit. A demain. 
Chauds, les marrons, chauds ! Et patati, et patata...
A part la première contrib, trés tôt ce matin, avons pas vu Cotentine aujourdh’ui.
Cette algarade t’a t’elle fait peur cocot? Tu peux revenir, la bagarre est finie
Bisous Cocot et bonne nuit. 
Je viens juste de regagner mes pénates, car, comme vous avez pu le remarquer, la mère Pétu n’est plus une desesperate housewife en ce moment, c’est pourquoi je n’ai plus le bonhneur, la joie, la félicité, que dis-je, la grâce de vous rencontrer chaque jour. J’ai vu que vous avez pensé à moi et que certains m’ont écrit de jolies choses, que je lirai attentivement demain, et je vous en remercie 

@ God: comment dois-je le prendre ? suis-je un coeur, un estomac ou une patate ?

PS: bonne réponse: les trois mon capitaine !!!
En hommage à Yvan Rebroff qui nous a quitté ce jour:
Loupé, voir contrib 99
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 23h25 : En hommage à Yvan Rebroff qui nous a quitté ce jour: Loupé,...
oui, Big Respect au mec qui avait su, entre autre, vivre avec une meute de loups...houuuuu!!!!!!
En hommage à Yvan Rebroff qui nous a quitté ce jour:
cette page
Euh, bon, sans vouloir foutre la zone, je sais que ça fait un bout de temps que je ne suis pas venue sur le site, mais je crois me rappeler qu’on avait parlé de la longueur des messages....
réponse à . ThanhBach le 28/02/2008 à 21h51 : Bonsoir tsinta J’ai pris ma souris, en forme de douce patate. On s’...
merci ainsi qu’à Machin et bonne nuit !
réponse à . comte_arebours le 28/02/2008 à 20h52 : Hou,là! je ne pensais pas qu’en écrivant cette blague je d&e...
Là, c’est vrai que je me suis esclaffé... plus qu’avec Machin, ce sacripant du fond de la classe. Tu auras eu le mérite d’ouvrir un chaud débat mais vois-tu, un forum, c’est fait aussi pour ça, de temps en temps... Comme quoi, les blagues et jeux de mots ne font pas toute l’ossature solide d’une tribu car les différences existent, c’est bien et sont profondes. Une bonne journée finalement toute en couleurs.
Bienvenue au fait !
Est-ce quand on a le coeur au bord des lèvres que l’on peut dire: "avoir la bouche en cul de poule"?
J’en ai gros sur le coeur: phrase attribuée à Pamela Anderson, la preuve cette page
À l’église du bled, à côté de l’abside, on avait placé une grosse statue de Saint Jean; ce qui fit dire au prêtre des lieux : "- Jean est gros sur le choeur".
j’avais oublié cette séance où nous avions tenté de distinguer l’humour noir du négro spiritual. Vieux débat récurant des limites de l’humour qui nous rappelle que tout est dans le contexte. Desproges (dont je suis fan) a fait des blagues sur les camps de la mort que Dieudonné n’osera jamais faire. Mais cela ne choquait personne parce que ses intentions étaient connues. La tempête de 2008 provoquée par Comte_arebours en #5 l’était seulement parce qu’il n’était pas connu, d’où méfiance : 1° degré, ou 2° ? Je suis certain que si c’était moi qui avait dit : le mec s’appelle Pierre, parce que Pierrenégro sur la patate j’aurais fait un tabac. Quoi ? Un bide ? ah, bon, vous osez me dire ça ? J’en ai gros sur le cœur...
réponse à . joseta le 08/04/2011 à 08h35 : J’en ai gros sur le coeur: phrase attribuée à Pamela Anderso...
besoin de ça ? cette page
Il y avait une ferme dans le Midi, dont les besognes étaient désignées selon les points cardinaux. On avait envoyé Jean, le petit sénégalais, au nez épaté, à l’est: le chef lui avait dit: - Jean nez gros sur l’est au mas.
J’en ai gros sur l’estomac, et comme j’ai l’estomac dans les talons*, j’espère que vous ne me ferez pas trop marcher...

* ne pas confondre "l’estomac dans les talons" ni avec "les tomates dans les talons" ni avec "les Thomas dans l’étalon"...
J’en ai gros sur Zappata, disait Juarez.
J’en ai gros sur le cœur, mais comme j’ai le cœur sur la main ça facilite pas les choses... hé patate !
réponse à . <inconnu> le 28/02/2008 à 18h26 : Et désormais dans Expressio: - Il est interdit d’avoir des id&eacut...
La tête de nègre est rayée de la carte des patiseries
...Mais le blanc battu est toujours en rayon :&rsquo)

Que d’encre noire utilisée pour blanchir toutes ces idées préconçues Pffff!

Ouf que la patate douce met du baume au cœur de l’estomac.
Quand on en a gros sur la patate et qu’on grille d’impatience de griller un chamalow pour se faire fondre le coeur, c’est possible ?
"Te quiero mi corazon..."
réponse à . horizondelle le 08/04/2011 à 10h08 : La tête de nègre est rayée de la carte des patiseries...Mais...
Comme le dit BeeBee un blanc battu toujours en rayon ne peut être qu’un apiculteur.
réponse à . file_au_logis le 08/04/2011 à 08h20 : Est-ce quand on a le coeur au bord des lèvres que l’on peut dire: "...
...c’ est peut-être qu’ on a mangé du hashish parmentier (c’ est facile de confondre deux mots....)
C’est ça qu’est un scoop !!! :&rsquo)
réponse à . horizondelle le 08/04/2011 à 10h08 : La tête de nègre est rayée de la carte des patiseries...Mais...
J’adore le blanc-manger !
Citation extraite de Mémoire d’un chef cannibale - Auteur : Inconnu. Illustrations* KD - Kelyos Editions.

*Sur cette page, Desproges vous attend sous l’arbre...
chirstian est noir ?... mais noir... noir ? Et pâtissier ? T’es sûr ?
réponse à . DiwanC le 08/04/2011 à 10h53 : J’adore le blanc-manger ! Citation extraite de Mémoire d&rsquo...
J’adore le blanc manger !

Ne pas oublier, soit de lui attacher les mains dans le dos, soit de l’assommer avant de le mettre dans la marmite...

Que sinon il bouffe tous les légumes ce salaud de bouana !
Un pêcheur à un autre:
- J’en ai gros sur l’appât...tâte.
réponse à . DiwanC le 08/04/2011 à 10h58 : chirstian est noir ?... mais noir... noir ? Et pâtissier ? ...
. noir ? Et patissier ?
je ne voudrais pas que vous en pâtissiez ! Sur la Lune nous avons des rouges et des verts. On appelle "racistes" ceux qui distinguent les rouges des verts et "daltoniens" ceux qui ne les distinguent pas. Mais cela n’entraine pas de théorie raciale sophistiquée. Et effectivement, après quelques verts de rouge, il m’arrive d’être noir !
réponse à . joseta le 08/04/2011 à 08h35 : J’en ai gros sur le coeur: phrase attribuée à Pamela Anderso...
Ca m’évoque plutôt : La pro...libido de Pamela Anderson
réponse à . mickeylange le 08/04/2011 à 11h31 : J’adore le blanc manger ! Ne pas oublier, soit de lui attacher les mains ...
Fais gaffe, tu vas te faire taxer de propos raciste ... Que tu traites de salaud un noir ou un blanc, c’est du kif kif bourricot ...  :&rsquo)

En fait, y’a un paradoxe : si un blanc fait de l’humour sur les blancs, ça passe. Si un noir fait de l’humour sur les noirs, ça passe. Mais où ça se complique c’est si un blanc fait de l’humour sur les noirs : là ça devient du racisme ... Bizarre, non !
Moi aujourd’hui, j’en ai gros sur le cœur, parce que ma fille a qui on avait promis un boulot dès lundi 11 a vu la date repoussée aux calendes grecques à cause des actionnaires qui ont fait bloquer toutes les embauches pour cause de résultats insuffisants à leurs goût.

Mais y’a aussi un gros sur ma sœur, parce qu’elle vient de se mettre en ménage avec un gars de 100 kg ...
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 08/04/2011 à 12h02 : Fais gaffe, tu vas te faire taxer de propos raciste ... Que tu traites de salaud...
... c’est kif-kif, Bourricot !
N’y aurait-il pas comme un fond de racisme intellectuel, chez toi le Bleu, voire même pictural et coloriste ?
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 08/04/2011 à 12h02 : Fais gaffe, tu vas te faire taxer de propos raciste ... Que tu traites de salaud...
Après quelques Black & white le black est Decker.
Après quelques lagons bleus, suis plus d’équerre... et suis pas noire pour autant... même si, mais bon !
Comment vous faites pour mettre des smiley ?
Après avoir vu un film génial, je sais maintenant que certaines en ont tellement gros sur la patate qu’elle se la mettent dans le canal vital pour révulser les salopards.

C’est pas rigolo, désolée, mais la vie n’est pas toujours rose. Elle peut être noire comme l’enfer et rouge comme la colère.
Tiens, voici le le mode d’emploi que tu retrouves en haut de cette page dans la rubrique Vos commentaires.
God te parle en direct. Y en a 4 ou 5 pages... ou 45 pages, sais plus bien !
réponse à . DiwanC le 08/04/2011 à 12h32 : Après quelques lagons bleus, suis plus d’équerre... et suis ...
Même si quoi, ma bonne Germaine ?:&rsquo)
réponse à . DiwanC le 08/04/2011 à 12h15 : ... c’est kif-kif, Bourricot !N’y aurait-il pas comme un fond ...
Alorsss, là, c’est le comble du raffinement, coloriste et pictural, wouaouh.......
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 08/04/2011 à 12h02 : Fais gaffe, tu vas te faire taxer de propos raciste ... Que tu traites de salaud...
Et si un noir fait de l’humour sur un blanc, ça devient quoi ? 
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 08/04/2011 à 12h09 : Moi aujourd’hui, j’en ai gros sur le cœur, parce que ma fille ...
Et la main de ta sœur elle est où ? 
réponse à . DiwanC le 08/04/2011 à 12h46 : Tiens, voici le le mode d’emploi que tu retrouves en haut de cette page da...

Cimer, t’as allégé ma patate
Messi va se faire une assurance sur ses jambes:
Qu’il en ait gros sur ses pattes hâte.
réponse à . BeeBee le 08/04/2011 à 12h50 : Et si un noir fait de l’humour sur un blanc, ça devient quoi ?...
Ça fait rire jaune.
Un rire Cantonnais en quelque sorte.
Qu’entonnait le gros du choeur.
là vous m’épatâtes !
Eh ben purée!...

Ton talent fait que mes jeux de mots s’effritent 
Purée de pois,
poisson rouge
rouge-gorge
gorge en feu
feu de Dieu !

Patatras !
Je me frite !
J’vois plus rien !
Purée de pois !
Certain 30 mars, nous en eûmes tous gros sur le coeur... 
réponse à . <inconnu> le 08/04/2011 à 15h33 : Purée de pois, poisson rouge rouge-gorge gorge en feu feu de Dieu ! ...
Pour faire une purée de pois, il faut être dé-brouillard?
réponse à . joseta le 08/04/2011 à 15h48 : Pour faire une purée de pois, il faut être dé-brouillard?...
Tu l’as dit bouffi ! 
Pour retomber sur ses patt’a’tes
quand on fait des purées de mots !
Elle tient au chaud les patates du zouave, qui les a grosses ...
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 08/04/2011 à 17h43 : Elle tient au chaud les patates du zouave, qui les a grosses ......
Chaud devant !
Même si quoi, ma bonne Germaine ?
...même si, au fil des lagons, le Marceeeel du bar devient encore plus bleu beau que le Clooney du café voisin,
...même si toutes les expressions de ce meeerveiiilllleux site semblent venir de la marine pasque le phare prend des allures de sampans vénitiens, de gondoles hawaïennes, de kayaks ardéchois... que le tangage s’élève au fur et à mesure que le roulis augmente;
...même s’il y a de plus en plus de vent dans les voiles,
Bref, même si tout ça... eh ! ben si quelqu’un affirme que je suis noire... c’est parce qu’il ne m’a pas bien regardée.
Et pis c’est tout !  
Après quelques Black & white le black est Decker.
Peut-être.
Mais comme je l’ai déjà dit quelques fois sur ce mêêêêêêrveilleux site (mâtin, quel journal!), il vaut mieux l’avoir black et d’équerre que blanche et de traviole. Parce qu’il vaut mieux l’avoir Blanche de Castille que Rouge et de Lille...
réponse à . DiwanC le 08/04/2011 à 19h41 : Même si quoi, ma bonne Germaine ?...même si, au fil des lagons,...
le Marceeeel du bar devient encore plus bleu beau que le Clooney du café voisin
Tu veux dire que Marcel a été cloné? C’est Dolly qu’il s’appelle, alors... Hello, Marcel!
réponse à . DiwanC le 08/04/2011 à 19h41 : Même si quoi, ma bonne Germaine ?...même si, au fil des lagons,...
le phare prend des allures de sampans vénitiens, de gondoles hawaïennes, de kayaks ardéchois...

ou de barque Arolle, de felouque du Mississippi, de bateau mouche de la Verzé (cherche pas c’est ma rivière) de bateaux en bouteilles de Marceeeel, de Quenn de la marie-Jo, de radeau de la Titanic, d’arche de Delanöé, de caravelle de chez Renault, de canonnière du Yang -tse, de pédale Ho ! de jonque-Viéjoncourt, de pinasse de Bordeaux (le pinasse c’est du vinard) et de trirème du jour.
Hier, on s'est fait de la bile et aujourd'hui, on en a gros sur l'estomac...
C'est ça les lendemains de fête ! 

En avoir gros sur le cœur, avoir beaucoup de chagrin.
Quand elle s'est glissée dans son lit, ensoleillant ses jours trop gris, il a pensé "C'est pour toujours ! "... Mais le toujours fut bien trop court : elle prit son cœur, ses quatre pièces et puis sa vie, espérant un magot gros de bijoux, de billets et d'or.

Elle mit tout sens dessus dessous, sans trouver un sou, rien que des lettres de créanciers et des saisies d'huissiers.
Alors, prise d'un vrai remords,
Elle eut chagrin du mort
Et, sur lui, tombant à genoux,
Elle dit : "Pardonne-nous !"


L'histoire fit grand bruit au village... Écoutez...

Vous le confierai-je même si vous vous en moquez comme de colin tampon ? C'est une de mes préférées. 
Il était la discrétion faite homme. "Montrer son coeur ou son cul c'est pareil" qu'il disait.
Il s'est d'ailleurs très bien décrit dans cette chanson

Quand on enterre un imbécile
De ses amis, s'il raille, s'il
A l'oeil sec et ne manifeste
Aucun chagrin, t'y fie pas trop:
Sur la patate, il en a gros
C'est un modeste


Et c'est tout aussi modestement que je m'éclipse après avoir préparé le café..

A trèèèèèèèèès plus tard...
Ah oui j'allais oublier....Qui c'est qu'en a eu gros sur la patate quand il a vu que sa chèvre avait disparu ?
Hein ?

Voilà, ça c'est fait.....
réponse à . BOUBA le 05/01/2017 à 05h31 : Ah oui j'allais oublier....Qui c'est qu'en a eu gros sur la patate quand il a vu...
La chèvre a mangé la patate qui était la copine du loup. C'est donc le loup qui en avait gros sur la patate. C'est pourquoi le gentil loup l'a vengée en mangeant la méchante chèvre et cet imposteur de M. Seguin n'a strictement rien à voir dans tout ça.

Voilà, je me sentais l'obligation de rétablir la vérité historique.
réponse à . Mintaka le 05/01/2017 à 08h27 : La chèvre a mangé la patate qui était la copine du loup. C'...
Alain Rey, Donald Trump et Johnny Hallyday s'entendent pour dire qu'après avoir accompli sa vengeance, le loup avait un poids sur l'estomac mais n'en avait plus gros sur l'estomac.
réponse à . BOUBA le 05/01/2017 à 05h31 : Ah oui j'allais oublier....Qui c'est qu'en a eu gros sur la patate quand il a vu...
Bon et quand est-ce que le Coyote va bouffer le Coucou ?
En tous cas, il n'en aura pas gros sur l'estomac, 400 grammes à tout casser ... en comptant les plumes.
Ça dépend du coucou !
Celui-ci. Bon, tous les contes pour enfants sont un peu mélangés, certains auteurs doivent en avoir gros sur le cœur et nous de quoi nous faire de la bile (oups).
A la télé, j'ai regardé une émission dans laquelle un représentant du Dalai Lama affirmait que pour obtenir la paix intérieure,nous devions toujours finir ce que nous avions commencé un jour et qu'à cette condition nous bénéficierons de davantage de calme dans notre existence.
J' ai regardé autour de moi, j'ai fait le tour de l'appartement pour trouver les choses laissées en suspens.......et c'est ainsi que j'ai fini une bouteille de rosé de Provence,une bouteille de Chateauneuf du Pape,une bouteille de côte du Roussivon, une vouteill de bodka, un buteil de rom, le rest dwiski et zune poit de pière belch.vous nimagginé pa com jem sanss vachamant mieu mintnan. Psasse el massage a tou ceux quon bsoin de paits intrieur et ditt leurr ke jeu lèzem! Hihihihi!
Notre expression de ce matin,
C'est En avoir gros sur le coeur,
Sur l'estomac ou la patate.
Et pourquoi pas sur l'intestin,
Sur le foie ou sur la prostate ?


Le petit versificateur
réponse à . DiwanC le 05/01/2017 à 01h54 : Hier, on s'est fait de la bile et aujourd'hui, on en a gros sur l'estomac... C'...
Et comme après les fêtes et le Sauternes j'ai un peu l'esprit de l'escalier, ce n'est qu'aujourd'hui que je me demande si les cultivateurs de mouron (et ron, et ron, petit patapon) se font de la bile ? 

Trois expressions en un seul post, suis-je-t'y pas fort ? OK, OK, y'a pas celle du jour... Tant pis ! Et même qu'en voilà une quatrième, et avec OK ça fait cinq... Yeah, redonnez-moi du Sauternes ! 
La pomme de terre en gros n'inspire pas ce matin...
réponse à . le gone le 05/01/2017 à 11h55 : La pomme de terre en gros n'inspire pas ce matin......
Faut la prendre au détail !
réponse à . Ratanak le 05/01/2017 à 11h35 : Et comme après les fêtes et le Sauternes j'ai un peu l'esprit de l'...
Trois expressions en un seul post, suis-je-t'y pas fort ? OK, OK, y'a pas celle du jour... Tant pis ! Et même qu'en voilà une quatrième, et avec OK ça fait cinq...

Bigre* ! en effet, ça c'est costaud ! Clair, net, précis.... Pas un mot superflu, aucun ajout inutile, rien de vague ou de futile... Du court, du bref, certes, mais du positif, de l'indiscutable, du solide sur lequel on peut compter pour entamer une indispensable réflexion.

Là est la manière, la technique. Que dis-je ! là est la maîtrise de l'expression : affirmer sans pour autant brimer la pensée... C'est beau... c'est grand... c'est remarquable, admirable même !

Et ça; ça me fout le moral en l'air ! J'aimerais tant savoir faire clair, net, précis... sans un mot superflu, sans un ajout inutile, sans rien de vague ou de futile, et posséder l'art du bien écrire qui est le tien.

Pour dire en quelques mots ce qu'il ne serait pas raisonnable d'exprimer en cent : j'en ai gros sur la patate !

et p'têt bien même que 

* du Bengale.
réponse à . DiwanC le 05/01/2017 à 14h10 : Trois expressions en un seul post, suis-je-t'y pas fort ? OK, OK, y'a pas c...
sans un mot superflu, sans un ajout inutile, sans rien de vague ou de futile, et posséder l'art du bien écrire
C'est un art bien difficile ! Comme, par exemple, résumer un livre en une phrase...
Georges Fourest avait résumé Le Cid en huit mots: "qu'il est joli garçon, l'assassin de papa" (Georges Fourest, Sonnet parodique).
C'est qu'elle en avait gros sur le coeur, la Chimène !
réponse à . BeeBee le 08/04/2011 à 12h50 : Et si un noir fait de l’humour sur un blanc, ça devient quoi ?...
Et si un noir fait de l’humour sur un blanc, ça devient quoi ?
Un lynchage...
réponse à . ergosum le 05/01/2017 à 17h11 : sans un mot superflu, sans un ajout inutile, sans rien de vague ou de futile, et...
C'est un art bien difficile !
Quoi ? j'ai raté ?... Percée jusques au fond de mon cœur-patate d'une atteinte imprévue aussi bien que mortelle*...  

* Merci pour ce prêt M'sieur Corneille !

Et personne n'a pensé aux 100 patates des Inconnus... C'est à cause du froid peut-être chacun pionce un peu plus

Si vous souhaitez savoir comment on dit « En avoir gros sur le coeur / l'estomac / la patate » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?