Etre / mettre dans le bain ; mettre dans le même bain

Être / mettre dans une situation dangereuse, difficile ou compromettante ; juger, traiter de la même manière

Origine

Bien que très similaires en apparence, ces deux expressions n'ont pas du tout le même sens, ni la même origine.

La première vient de l'argot du début du XXe siècle, lorsque le 'bain' y désignait une inculpation.

Pour être inculpé, il faut d'abord avoir participé à un mauvais coup, avoir été dans une situation compromettante.
Par extension, de la situation risquée d'un point de vue judiciaire, on est passé à d'autres simplement dangereuses ou difficiles desquelles la notion de chose répréhensible a disparu.

Le seconde est simplement une métaphore basée sur le sens initial du mot 'bain'. Pour donner un exemple, on peut comparer cela au 'bain' dans lequel on plonge un ensemble de légumes en vue de préparer une soupe dans laquelle, une fois qu'ils auront subi la dure loi du mixer, ils seront devenus indissociables et subiront un sort identique.
Cette expression est à rapprocher de "mettre dans le même sac".

Exemple

« Quand tu es dans le bain, tu ne peux pas te permettre de rêver. Il faut avancer. »
Thierry Henry (interviewé dans l'Équipe du 16/11/2006)

« L’exclusion s’organise ainsi que la répression et les handicapés sont mis dans le même bain que les malfaiteurs; les mendiants...En effet on les confond avec les mendiants, ils sont chassés et fouettés. »
silapedagogie.fr - Histoire de l'éducation au Moyen-Âge

Compléments

"Être dans le bain" signifie aussi "être à l'aise dans ce que l'on fait".
C'est encore une métaphore basée sur le sens courant du mot.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre / mettre dans le bain ; mettre dans le même bain » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Bod yn y cawlÊtre dans la soupe
États-Unisen To be tarred with the same brushÊtre goudronné par la même brosse
Angleterreen To get into the swing of thingsÊtre dans le rythme des choses
Angleterreen To be in the same boatÊtre dans le même bateau
Angleterreen To implicate / To involve someone in..Impliquer / associer (faire participer) quelqu'un à..
États-Unisen To lump togetherGrouper ensemble
Angleterreen To put someone in the pictureMettre quelqu'un dans le tableau
Espagnees Meterse en el ambienteSe mettre dans l'environnement / le milieu / l'atmosphère
Espagnees Medir por il mismo raseroMesurer par la même racloire (Mettre sur le même pied)
Espagnees Meterse en el asuntoSe mettre dans le sujet
Italieit Compromettersi / Essere compromessoSe compromettre / Être compromis
Italie (Sicile)it 'MbracàrisiTomber dans la vase
Italieit Essere sulla stessa barcaÊtre dans le meme bateau
Belgique (Flandre)nl In hetzelfde schuitje zittenÊtre dans le même bateau
Belgique (Flandre)nl Van hetzelfde laken een pak krijgenRecevoir un costume du même drap
Pays-Basnl Zich op glad ijs begeven.Se diriger vers la glace glissante
Pays-Basnl In hetzelfde schuitje zitten ; over één kam scherenÊtre dans le même petit bateau ; raser au-dessus du même peigne
Roumaniero A baga (a fi bagat) in aceeasi oalaMettre (être mis) dans la même casserole
Serbiesr Biti u vodi do guseÊtre dans l'eau jusqu'à la gorge
Serbiesr Biti u istom sosu.Être dans la même sauce.
Suèdesv Det är samma skrot och kornC'est le même son et blé
Suèdesv Sitta i samma båtËtre assis / se trouver dans le même bateau

Vos commentaires
Je n’ai rien à ajouter aux explications limpides de God. Mais peut-être qu’après une bonne nuit de sommeil, je ME mettrai lentement dans le bain, avé le bol de café. Et alors là...
Allez, bonne nuit, les gosses. Les mains sur les couvertures...
Welcome back Mon Amiral ! Tutto a posto Comandante ?

J’ai été dans un de ces bains jusqu’au cou ces derniers jours que chuis bonne pour la bouée de sauvetage !

Avec du retard malheureusement qu’c’est pas dans mes habitudes, Bon anniversaire à Gold30 et AnimalDan.

Il me semble qu’y faut pas oublier non plus qu’à l’instar de SE mettre, mettre quelqu’un dans le bain c’est aussi l’: "informer", "intégrer", lui "apprendre" le "faire participer" ou le "mettre au parfum" d’une chose, d’une situation.
Et le homard à la nage, il a été mis dans le bain lui aussi, non?
@ 1 et 2 (ils se reconnaîtront): bon retour par Minou (le mari de Minerve). Ca faisait trop longtemps, là. Je finissais par croire que vous aviez bu le bouillon à Bouillon. Nous bouillions d’impatience à vous revoir, à un point tel qu’il nous faudra à présent prendre une douche bien rafraichissante...
Ne pas confondre: "bain-douche" avec "bouche de daim".
N’est-il pas vrai, [slurp] mon Amiral aodré [/slurp] que cette expression vient de la marine?
Mettre un navire au bain, c’est le sortir de sa cale sèche, le renvoyer à l’eau, en espérant quand même qu’il ne la prendra pas.
C’est vrai que c’est un comble quand même: il vaut mieux pour un bateau qui prend la mer qu’il ne prenne pas l’eau!
Alors, quand il est mis au bain, les marins sont dans le bain jusqu’au cou, avec tout le boulot qu’il y a à bord à ce moment-là.
Puis, quand il va à la baille (sans Nathalie, bien sûr), les marins lui offrent un petit pull tricoté pure Maille (celle de Meaulx), car il est bien connu qu’il n’y a que celle-là qui lui aille! Aie!
C’est du propre !!
J’ai jeté le bébé avec l’eau du bain..
Me voilà mouillé jusqu’au cou dans c’taffaire là !!
réponse à . file_au_logis le 11/05/2007 à 08h03 : N’est-il pas vrai, [slurp] mon Amiral aodré [/slurp] que cette expr...
Voilà comment j’aime à me réveiller le matin, avec mon bol de café fumant, moussaillon ! A toi la trirème du jour.
Petite précision toutefois : le bateau que l’on lance, on l’envoie au bain, forcément. Ça prend alors le sens d’"envoyer paître", mais n’en demeure pas moins un comble pour un navire.
Bien que très similaires en apparence, ces deux expressions n’ont pas du tout le même sens, ni la même origine.
ne viennent-elles pas toutes les deux du même mot "bain" , c’est à dire l’endroit où l’on se baigne ?
"être dans le bain", est parfaitement évocateur : on a des difficultés pour y entrer : l’eau est chaude (ou froide!) , le corps doit s’habituer, et puis, au bout de quelques instants : ça y est : on est dans le bain, à l’aise, près à y nager (entre deux eaux ? , en eau trouble ?)... Au sens figuré, si on s’est engagé dans une affaire un peu louche : on commence par être mouillé. Puis, une fois dans le bain, on risque de s’y retrouver plongé jusqu’au cou. C’est effectivement là que l’inculpation peut suivre !
Si l’on est plusieurs inculpés, il sera sans doute difficile de prétendre que l’on a pas eu la même responsabilité : mouillés dans la même affaire, on y a pris le même bain, même si on s’est trouvé à des endroits ou à des moments différentes. La condamnation du bain entraînera celle de tous les baigneurs, sans distinction.
A l’époque où les salles de bains étaient loin d’avoir le confort moderne, l’eau servait pour plusieurs personnes successivement ... ou en même temps. On peut imaginer que le responsable des bains publics essayait d’appareiller ses clients , pour ne pas mettre un manant dans l’eau d’un seigneur , et que se retrouvaient , dans le même bain, des personnes qui avaient des points communs.
réponse à . eureka le 11/05/2007 à 02h00 : Welcome back Mon Amiral ! Tutto a posto Comandante ? J’ai &eacu...
Presque tout le monde à son poste, mon Eureka d’amour ! [message perso]Aucune nouvelle du touriste, probablement disparu en mer : je lui lance un may day relay à la B.L.U. et la V.H.F.[/message perso].
réponse à . chirstian le 11/05/2007 à 09h05 : Bien que très similaires en apparence, ces deux expressions n’ont ...
Et donc, tout baigne dans l’huile!
QUESTION :

Est-il possible, seul, de mettre un Turc dans le bain ?
Bonjour tout le monde.

"Dieu sait si vous le servez mal ! Pas un café sans bain de pieds" J. Giraudoux, Cantique des Cantiques (1938)

Après une tasse de café sans bain de pied, je m’en irai prendre un bain de foule, malgré ce vent à décorner les boeufs. Quelques emplettes à faire pour réaliser un flan au caramel cuit au bain-marie.

Tout le reste a déjà été écrit.
réponse à . tytoalba le 11/05/2007 à 09h42 : Bonjour tout le monde. "Dieu sait si vous le servez mal ! Pas un caf&eacu...
Salut, Marie: ton bain nous met sur le flanc!
réponse à . chirstian le 11/05/2007 à 09h05 : Bien que très similaires en apparence, ces deux expressions n’ont ...
Bain toi alors ! ça coule de source et c’est clair comme de l’eau de roche. J’en suis bain-bain, comme d’habaintude.
BAIN, dites donc. Cela faisait bien longtemps que je n’étais plus venu dans le bain de ce site, mais je m’y replonge avec allégresse.
pour être mis dans le même bain, il faut être traité sur un même pied d’égalité, ce qui n’est pas toujours facile, ni évident ... et un dicton dit que "il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier" ... alors, il faut éviter de se com-promettre ! 
Cette expression est à rapprocher de "mettre dans le même sac".

C’était l’expression préférée de Charles Pasqua, avec : employer des gens de SAC et de corde.
Cette dernière ne doit pas venir de la marine.

@16
pour être mis dans le même bain, il faut être traité sur un même pied d’égalité, ce qui n’est pas toujours facile.

Pourtant, le bain de pied, c’est connu.
REMARQUE DE L’AMIRAUTÉ :

Souventefois, au mouillage dans la magnifique Scandola corse, je me plonge avec amour, délice et orque* dans le même bain que les naïades des bateaux voisins. Sans que cela puisse le moins du Monde être considéré comme un crime...
* simple license phonétique : les orques ne s’aventurent pas dans la Mare Nostrum, au-delà du détroit de Gibraltar (NB : on ne rencontre d’ailleurs pas plus d’orgue, en se baignant dans ces eaux).
NOUVELLE DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME :

Tous les Hommes naissent dans le même bain de siège. Certains naissent plus beignés que d’autres.
réponse à . Elpepe le 11/05/2007 à 11h01 : NOUVELLE DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME : Tous les Hommes ...
Suite:
Tous les Hommes naissent égaux. Certains plus que d’autres, mais ca, c’est une loi de la nature...
réponse à . Elpepe le 11/05/2007 à 11h01 : NOUVELLE DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME : Tous les Hommes ...
je corrige ta force faute de frappe: cetrains plus BEIGNETS que d’autres, puisque - en définitive - tout "beigne" dans l’huile...
réponse à . file_au_logis le 11/05/2007 à 11h06 : Suite: Tous les Hommes naissent égaux. Certains plus que d’autres, ...
et fin...
Tous les Hommes naissent égaux. Pour les Femmes, on sait pas trop... 
réponse à . Elpepe le 11/05/2007 à 11h01 : NOUVELLE DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME : Tous les Hommes ...
Le Saint Père aussi. Mais pour lui, on parle alors du Saint Siège...

oui, je sais, j’ai un peu de temps libre, aujourd’hui. Pourquoi? Ca se remarque?
réponse à . file_au_logis le 11/05/2007 à 11h08 : je corrige ta force faute de frappe: cetrains plus BEIGNETS que d’autres, ...
Tu mériterais une beigne, tiens !
celui qui préparait le bain , dans les hôtels, c’était le lar-bain. Il avait une réputation de propreté. Un lar qui n’était pas propre, était traité de cochon, et les clients faisaient la distinction entre le lar et le cochon. Mais c’est une autre expression !

Mais il y avait aussi les bains religieux ( baptème par immersion totale : ceux qui se noyaient gagnaient directement le Paradis!). Pas d’Eglise sans bénitiers,( fréquentés par les grenouilles : je crois crois croa ...) et pas de synagogues sans ra-bains !
réponse à . file_au_logis le 11/05/2007 à 11h08 : et fin... Tous les Hommes naissent égaux. Pour les Femmes, on sait pas tr...
Tous les Hommes naissent égaux. Pour les Femmes, on sait pas trop...
elles naissent égales . Question d’ego.
réponse à . chirstian le 11/05/2007 à 11h18 : celui qui préparait le bain , dans les hôtels, c’était...
C’est clair comme de l’eau de boudin...!
réponse à . chirstian le 11/05/2007 à 11h18 : celui qui préparait le bain , dans les hôtels, c’était...
Alors là, c’est de l’incitation à la haine linguistique, moi je dis. Bon : tu as omis de préciser que, dans les bains turcs, le lar, pour officier, porte un tur de cérémonie, particulièrement lorsqu’il reçoit des carats de la banlieue d’Ur emplis de Suburs. Il leur nettoie alors le car à fond, en attendant de nettoyer les culs des Chérus pour en débarrasser les colombes.
Devinette :

Aubain et Alban sont dans le bain à Aubagne
Alban noie Aubain pour lui piquer son pagne
Qui se retrouve au bagne ?
réponse à . file_au_logis le 11/05/2007 à 07h55 : @ 1 et 2 (ils se reconnaîtront): bon retour par Minou (le mari de Minerve)...
Hello Filou, ouais ouais toutafé toutafé voici voilà !

C’est pas interdit de s’payer un bain d’jouvence d’temps en temps que j’susse s’pas ?

Mais on peut se confondre en...bains de bouches
réponse à . Elpepe le 11/05/2007 à 08h59 : Voilà comment j’aime à me réveiller le matin, avec mo...
Alors l’Amiral t’as pas été un peu trop vite là avé ta trirème ? Et les ot’s qui s’amèneront avec un meilleur jet, tu leur fais quoi ? tu leur offres un bain moussant aux algues ?
réponse à . Elpepe le 11/05/2007 à 09h35 : Presque tout le monde à son poste, mon Eureka d’amour ! [messa...
TOUT BAIGNE ! Heureux comme un bébé dans son bain !
réponse à . Elpepe le 11/05/2007 à 09h41 : QUESTION : Est-il possible, seul, de mettre un Turc dans le bain ?...
Difficile si c’est pas maure dans son bain ...
réponse à . syanne le 11/05/2007 à 11h55 : Devinette : Aubain et Alban sont dans le bain à Aubagne Alban noie ...
Saint Aubin finit-il en Saint aux fers* ?

*Note pour les nanas mal carrossées (s’il y en a... ) : voir cette page
réponse à . Elpepe le 11/05/2007 à 11h01 : NOUVELLE DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME : Tous les Hommes ...
Mais il arrive qu’on perde l’eau du bain de siège...on baigne en cale sèche
réponse à . eureka le 11/05/2007 à 12h09 : Alors l’Amiral t’as pas été un peu trop vite là...
Le jury souverain de la trirème du jour, qui, comme tu le sais, se compose de Bibi, ma pomme, Elpépé, mézigue, mécolle, l’Amiral et moi, t’envoie au bain pour cette remarque impertinente à laquelle il est imperméable.
En lot de consolation, tu gagnes un tal-bain de deux roupies.
réponse à . eureka le 11/05/2007 à 12h09 : Alors l’Amiral t’as pas été un peu trop vite là...
Hou, la jalouse, là... hou, que c’est pas beau...
Et puis d’abord, je le prendrais bien aussi, moi, le bain moussant aux algues, ca veut dire quoi, ca? Surtout si tu es déjà dedans...
Mais sans le Pépé, alors...
séquence : la nostalgie,elle est même plus ce qu’elle était, la purée d’elle !
Quand nous étions gamins ,on ne pouvait pas mettre tous nos jouets dans le même bain : par exemple ,les ours en peluche n’y résistaient pas ... Seuls les poupons en celluloïd supportaient vaillamment ce traitement. Creux, ils flottaient , sauf si l’on tentait de les noyer. Ils se remplissaient alors d’eau et faisaient pipi , par un trou dont tout réalisme était naturellement banni !
Ils méritaient donc bien leur nom de "baigneur". J’ai l’impression qu’il n’y avait pas de "baigneuses", mais je me trompe peut être : à l’époque j’étais loin d’être dans le bain, en matière de sexes !
@ 36
J’aurais préféré un ’tit canard pour mon bain, mais bon hein ! à cheval donné ...s’pas
Roupie-roux oh le coquet
réponse à . file_au_logis le 11/05/2007 à 12h41 : Hou, la jalouse, là... hou, que c’est pas beau... Et puis d’a...
Filou ! Après la beigne_24, je vais te filer une trempe !
réponse à . file_au_logis le 11/05/2007 à 12h41 : Hou, la jalouse, là... hou, que c’est pas beau... Et puis d’a...
Jalouse moi ? Meuuuh non ! Mais j’crois que plus on est de fous...plus ça baigne,
quoique pour plonger, y faut l’accord de l’amirauté
réponse à . eureka le 11/05/2007 à 12h45 : @ 36 J’aurais préféré un ’tit canard pour mon b...
Un ’tit canard ? Comme à cette page ? Gourgandine !
réponse à . chirstian le 11/05/2007 à 12h41 : séquence : la nostalgie,elle est même plus ce qu’elle &e...
Moi quand j’étais gosse, j’étais une petite grande baigneuse et du fait qu’on habitait en bord de mer, j’passais le plus clair de mon temps dans la flotte à en oublier jusqu’à bouffer. Résultat des courses, tous les jours je m’faisais claquer le baigneur par môman...Tu crois qu’j’ai arrêté de m’le faire claquer ?
INFORMATION TOURISTIQUE :

A Roscoff, il y a un grand centre de thalassothérapie, que vous pouvez fréquenter car il est spécialisé dans l’écrémage de vos thal-bains.
Expressio seul site où l’on peut, sans être compromis : être, être mis, être mis dans le même bain ...linguistique
réponse à . Elpepe le 11/05/2007 à 13h08 : INFORMATION TOURISTIQUE : A Roscoff, il y a un grand centre de thalassoth&...
Profitez-en à Roscoff pour visiter le Musée de l’oignon. Avec un peu de cul, ce sera ouvert :
cette page
réponse à . Elpepe le 11/05/2007 à 13h08 : INFORMATION TOURISTIQUE : A Roscoff, il y a un grand centre de thalassoth&...
à vendre baignoire verticale qui permet de prendre un bain de boue .
réponse à . <inconnu> le 11/05/2007 à 13h26 : Profitez-en à Roscoff pour visiter le Musée de l’oignon. Ave...
J’ai déjà visité le musée des Johnnies. Et j’attends de voir sortir de l’eau le port de plaisance (en eau profonde) de Bloscon et ses six cents anneaux : ainsi je pourrai y faire escale lors de mes navigations en Manche, et ramener des oignons rosés, les meilleurs du Monde évidemment...
réponse à . chirstian le 11/05/2007 à 13h48 : à vendre baignoire verticale qui permet de prendre un bain de boue ....
échange baignoire verticale pour bains de boue contre place assise dans TER Rambouillet-Le Mans...
ne pas confondre : boire son vin avec : voir son bain
ni : la mie fait la blanche dans le pain, avec : l’amie fait la planche dans le bain

Bain quoi , c’est vrai ,non ... !
vérification faite, c’est dans du lait d’ânesse , que la belle Cléopâtre prenait son bain de 5 à 7, et non dans du sperme, comme indiqué trop souvent. Non, mais vous imaginez un peu ?
- cléo : Tu me fais couler un bain, chéri ?
- césar ( 2 heures après) : Pfhhh...désolé, peux plus : j’suis Pompée !
Non : ça n’a ni queues ni tête ! Un lavabo, bon, d’accord, c’est à la portée de toutes les bourses, mais une baignoire !
Pas confondre non plus, Peinard_best :
Le train de nuit de Port-Bou, et
Le bain de trou de port nuit.
réponse à . Elpepe le 11/05/2007 à 15h45 : Pas confondre non plus, Peinard_best : Le train de nuit de Port-Bou, et Le ...
Contente de ton retour, en pleine forme, tu n’as rien perdu de ta verve. Cela prouve que ta maman va bien. J’en suis très heureuse.
réponse à . chirstian le 11/05/2007 à 13h48 : à vendre baignoire verticale qui permet de prendre un bain de boue ....
Un échange contre une baignoire double pour bains joints t’intéresse-t-il ?

PS. J’ai aussi la version "gay", pour bi-bains d’hommes.
Etre impliqué dans la même affaire criminelle que d’autres comparses, c’est être impliqué jusqu’au cou. Et en matière de justice autrefois, lorsque quelqu’un avait son cou dans la balance, près du glaive ou d’une lame, c’était déjà presque : « baigner » dans son sang.
Moralité à l’envers : la complicité est un choix stratégique qui implique le fait improbable de passer à travers les mailles du filet, du coup de filet. Les complices capturés parlant toujours de leurs autres complices en liberté comme étant les instigateurs principaux des attaques à « bains armés » auxquelles ils participèrent. Ceci, à tort ou à raison.

Autrefois, on pouvait dire : ils finirent au bagne, mot issu tout droit du mot « bain » par le latin « bagno ». Finir sa vie à Cayenne, c’est mettre un peu de piment dans son existence non ? Quelle galère tout de même que d’avoir de sales pensées, visées, objectifs, buts, aspirations… On aurait pu pour certains leur passer un "savon" pour avoir trempé dans un sale bain ou de sales draps.

A part ça, Seznec était innocent ; n’est-ce pas Peinard_Ouest ?
Alors voilà, la commune à l’honneur aujourd’hui, elle est bretonne et s’appelle : Bain de Bretagne.
Je mets un lien mais je défends aux hommes virils ici d’aller cliquer sur le nom d’une des fameuses personnalités liées au lieu. En effet, il ne serait pas bon de croire comme le disait un sinistre personnage politique français que les bretonnes sont toutes xénophiles, enfin à ce point G, général je veux dire.

Tout savoir : cette page

(Eh, les mecs, cliquez sur Laure Sinclair puis organisez-vous une tite visite/assises sur place, la cochonnaille doit y être bonne et le climat Hot)
réponse à . syanne le 11/05/2007 à 17h04 : Un échange contre une baignoire double pour bains joints t’int&eacu...
J’adore, Syanne !

Je viens me tremper en douce au clapot de vos bain bonnes contributions. Quel plaisir !

@God :
Attention ce soir de ne pas jeter tous tes Expressionautes avec l’eau du bain de ce jour !

@ Tous :
Je reviendrai quand je serai dans le bain d’Expressio. Là, je risquerais de jeter un froid. Bises à chacune, chacun et aux autres qui en veulent bien et bonne soirée à tous.
réponse à . syanne le 11/05/2007 à 17h04 : Un échange contre une baignoire double pour bains joints t’int&eacu...
"J’ai aussi la version "gay", pour bi-bains d’hommes"

Tu n’as pas pris de gant pour écrire ça : Bravo, ça capote, euh, je voulais dire, ça clapote sec dans la baignoire... 

@ Momo : tu aurais pu rester dans le "Trans’ Expressio" un peu plus. M’enfin, bises aussi à toi.
réponse à . <inconnu> le 11/05/2007 à 16h28 : Contente de ton retour, en pleine forme, tu n’as rien perdu de ta verve. C...
Sache Elpp que si ta Maman a besoin d’un quelconque service, je me propose en bon samaritain de le remplir. Je pense ne pas habiter très loin de chez elle… Si urgence, avec plaisir. Tu dois avoir mon e.mail sinon voir avec God.

Mais je t’en prie, c’est normal, nous sommes tous dans le même bain sur cette terre. 
réponse à . momolala le 11/05/2007 à 17h23 : J’adore, Syanne ! Je viens me tremper en douce au clapot de vos bain...
Momo, tous avec toi!
Momo, présidente! Ah, non? Quoi, trop tard? Ah bon! Bain alors...

Momo, on t’aime quand même, même si t’es pas présidente!
réponse à . syanne le 11/05/2007 à 17h04 : Un échange contre une baignoire double pour bains joints t’int&eacu...
J’ai aussi la version "gay", pour bi-bains d’hommes.
Il fallait y penser, il fallait oser. SUPERBE, MAGNIFIQUE...
En un mot: génial!
Syanne a qu’une, c’est bain toi!
réponse à . <inconnu> le 11/05/2007 à 13h26 : Profitez-en à Roscoff pour visiter le Musée de l’oignon. Ave...
Le musée de l’oignon et sa visite guidée et "animée".
Je connaissais la danse des canards ( pas ceux de Elpepe) mais pas la danse de l’oignon.
A moins qu’il ne s’agisse d’une séance d’effeuillage, ce qui serait plus en rapport avec Laure Sinclair. Dans ce cas, j’en connais qui se mettraient en rang d’oignons.
réponse à . <inconnu> le 11/05/2007 à 16h28 : Contente de ton retour, en pleine forme, tu n’as rien perdu de ta verve. C...
Claudiiiiiiiiiiiiiiiine ! Merci, maman va bien, elle a retrouvé son naturel : elle a plein d’infirmières à qui se plaindre ! 
réponse à . syanne le 11/05/2007 à 17h04 : Un échange contre une baignoire double pour bains joints t’int&eacu...
Est-ce que les bains joints collent aux ’ideaux ?
Le C’éole de se’vice
réponse à . <inconnu> le 11/05/2007 à 17h36 : Sache Elpp que si ta Maman a besoin d’un quelconque service, je me propose...
Merci Yannou. Le jour où je voudrai vraiment t’attirer des ennuis, je t’enverrai soigner maman ! 
réponse à . tytoalba le 11/05/2007 à 18h04 : Le musée de l’oignon et sa visite guidée et "animée"....
Essaie toujours le canard à l’oignon ? 
réponse à . tytoalba le 11/05/2007 à 18h04 : Le musée de l’oignon et sa visite guidée et "animée"....
Oui, il faut toujours rester à cheval sur… des principes !
Et la principale qualité de cette (ancienne) actrice était bien le cheval.
Belle mise en selle n’est-ce pas ?

En rang d’oignon, imaginons tout le régiment ainsi, les culottes sur les chaussures… la clé de douze tendue vers l’élue. Pas de doute, faut serrer la vice, queue dis-je : la vicieuse !

Et serrer c’est bien, mais faut pas s’casser la pipe pour autant… ça coûte assez cher comme ça.
réponse à . Elpepe le 11/05/2007 à 18h13 : Merci Yannou. Le jour où je voudrai vraiment t’attirer des ennuis, ...
Je suis poli et saint homme. De plus, je sais écouter les seniors et leur apporter tumulte, euh non, calme et réconfort. Même régler la télé ou la radio sur Air-Thé-Ailes, je peux…  
réponse à . <inconnu> le 11/05/2007 à 18h17 : Oui, il faut toujours rester à cheval sur… des principes ! Et la p...
il faut toujours rester à cheval sur… des principes
La Grande Catherine, elle, se tenait par principe SOUS le cheval. Ce qui provoqua d’ailleurs son trépas, la pauvrette...
réponse à . <inconnu> le 11/05/2007 à 18h21 : Je suis poli et saint homme. De plus, je sais écouter les seniors et leur...
Je suis [...] saint homme
Si c’est toi qui le dis... 
réponse à . Elpepe le 11/05/2007 à 18h31 : il faut toujours rester à cheval sur… des principesLa Grande Catherine,...
Elle a tiré le mauvais numéro assurément.

@70 > Saint homme oui oui oui ; mes fidèles me le confirment chaque jour lorsque j’effectue mon traditionnel bain de foule.

Vois le Président Américain, lui, il fait un bain de Bush ou plutôt un bain de Busherie en Iraquie. Mauvais sang, il fait s’en faire.
Bon, les djeunes : BB lorgne par-dessus mon épaule, encore un coup ! Alors, je vous souhaire un bon ouiquinde, et m’en vais prendre le bain coquin auquel je suis enclin. BB bise les aminches !
Allez, au lit ! Les bains sont de confitures...
Qui s’est mis bain avec son mari? Qui a préféré le faire avec celui d’une autre? Allez, les filles , avouez...
@Memphis (73) :
Je confirme : 00000000 réponse
réponse à . chirstian le 11/05/2007 à 11h18 : celui qui préparait le bain , dans les hôtels, c’était...
Et on baignait ainsi même les nouveau-nés en plein hiver. Je vous dis pas l’choc, pour le marmot qu’avait rien demandé ! Bon ça réglait un peu le problème des naissances trop nombreuses. Et ils allaient effectivement au Paradis en direct (enfin, il paraît).
Et à part ça, Benoît ne veut toujours pas entendre parler de contraception. Peut-être veut-il remettre les anciennes méthodes à l’honneur ?
Commentaire publicitaire supprimé
Et bain! On est tous dans le bain, mainant, spa!
L’horloge GODESQUE a pris l’eau: il devrait être 00:43 de votre temps, il est 08:43 du mien, et son horloge à lui montre (cadran solaire, pendule, horloge, clepsydre, que sais-je) qu’il est 08:56:54
Mais il est vrai que GOD ne connait pas le temps qui passe, lui dont la grandeur est éternelle...
Bon, j’ai écrit une connerie: je ne suis pas encore réveillé, spa... Je sais que cela meuble, mais GOD, siouplé, ne m’envoie pas à nouveau une facture fleuve pour l’encre et l’espace..., sinon, c’est que ce serait moi qui serais dans la me*de pendant que vous barbottez dans une belle baignoire en marbre blanc de Carrare remplie de lait d’ânesse...
À cette heure me mettre dans le bain c’est trop dur. Je vais plutôt me mettre au lit.
De toute façon il faut tenir une sacré forme pour se mettre dans le même bain que l’équipe de nageurs de 2007.
- Amélie ! au bain ! s’écria Madame Joséphine Palalda.
Elle s’était unie, en première noce, à Jacob - bin triste sire - qui, avec Robin Delafond, avait monté une florissante entreprise de blanchiment de pots.
Instable, Jacob abandonna famille et associé pour s’enfuir avec Marie Aubain et créer une entreprise de transports « Les cars Abin ».
Redoutant la solitude autant que la débine, Joséphine épousa alors Alberto Palalda, un riche sud-américain dont la sottise faisait la joie des domestiques.
- L’est pas que cubain, murmurait-on dans les cuisines, l’est c..n aussi !

Extrait de « La mise au bain sec », roman de Huctor Vigo - Col. G. Planelles - Kelyos Editions
réponse à . DiwanC le 17/03/2011 à 01h28 : - Amélie ! au bain ! s’écria Madame Joséphine Palal...
roman de Huctor Vigo
Pour ceux (ignares) dont la culture ne va pas aussi loin, voici quelques informations sur la vie et l’oeuvre de cet auteur proléfique et parfois prophétique.

Il est né en 1802, lorsqu’il avait deux ans, de père général et de mère très particulière. Comme ce fut un enfant pré-Ecosse, on disait de lui qu’il était vert pour son âge. Pourtant, il ne fut jamais rapide. On disait donc que c’était un vert gars-lent. Cela est bien beau, me direz-vous, mais encore... Par exemple: où est-il né?
Et bien voilà: malgré la légende qui le fait naître en Calédonie du Sud, là où les hommes - les vrais - portent encore la minijupe, la réalité est bien plus prosaique: il est né en Palombie Centrale.
Déjà enfant, il fut très dissipé. Sa mère lui disait souvent: "arrête donc de prendre racine et de bailler aux corneilles, remet donc tes molières et va, bois l’eau de la fontaine des haltères, toi." Oui, cela est d’ailleurs confirmé par un autre auteur important, le Sieur de Chie-Rac, qui nous énonce tout à tac: "oui, bois l’eau", narre ce Jacques.
Après des études peu intéressantes (surtout pour les autres), il a commencé à en visiter (des études - de notaire, par exemple), suite à quoi, il s’est engagé dans la littérature montée. C’est là qu’il fit ses premières armes, avec un dragon qu’il épousa en secondes noces (celles du dragon, bien sûr). Il déménagea souvent, et ses périgrinations menèrent ce vert gars-lent vers l’Aine. Il lâcha beaucoup de bons mots passant de village en village. Bien qu’ayant toujours servi loyalement, il fut malgré tout le mal armé de la littérature montée.
Comme tous ses compagnons, il a eu droit au bain mensuel offert grâcieusement par la compagnie à laquelle il était affilié (la légion "Rome Antique"), il eut le malheur d’avoir affaire à des gens qui ne savait pas régler la température de l’eau. Parfois brûlante, parfois glaciale, mais pour ainsi dire jamais à température idoine. Il souffrit donc tous les maux, jusqu’au jour où, suite à une action de grâce, il eut droit à sa récompense: un bain sec. Dès lors, il en fit le compte-rendu dans ce roman vécu qui fit son succès.
Il ne sombra jamais dans l’oubli.
- Extraits de: "La vie secrète et l’oeuvre sulfureuse de Huctor Vigo", par Vicky Lycks

Sorti des archives secrètes de l’Hexagone et rendues publiques - comme les filles - grâce à Wiki Peaks.
L’autre jour je me suis foulé le poignet. J’ai tout de suite pris un bain, parce que le bain "défoule".


Joyeuse fête à l’ami Onthenet. aujoud’hui c’est la Saint Patrick.
L’Islam interdit les bains mixtes, même aux époux; il y a donc le bain femme et le bain mari.
réponse à . patrickonthenet le 17/03/2011 à 01h17 : À cette heure me mettre dans le bain c’est trop dur. Je vais plut&o...
Mais que nenni, tu ne vas pas te défiler. Tu es dans le bain jusqu’au cou, j’ai ta photo à cette page.
Bonne fête à toi, à Ptipat (montre-toi  ) et à tous les Irlandais.
Pétition à propos du bain-marie
Une certaine Charlotte prétendait que, pendant la cuisson, cela s’appelle bain-marie, et une fois cuit: bain-marat. On lui répondit: - Pas "accordé Charlotte.
Mon ex et moi, quand on sortait, nous partagions tout, par exemple quand on allait au cinéma et au spa, moi je payais le cinéma et mon ex les bains.
Il y a des expressions au sens figuré, mais, sans doute, se mettre dans le bain,
c’est au sens propre.
voilà une rediffusion que je relis avec plaisir : le sujet nous avait inspiré ! 
Pour éclairer "être dans le même bain" je voudrais évoquer ce petit scénario -que nous utilisions beaucoup en formation pour illustrer les mécanismes de prise de décision. Comme je baisse beaucoup en ce moment (avec 2 S) je ne sais plus si je l’ai déjà racontée un jour : bis repetita désolé si c’est le cas !
la police arrête deux voleurs contre qui elle n’a aucune preuve. Ils sont isolés et se voient proposé ce deal : si tu avoues votre culpabilité, et que ton complice l’avoue aussi : vous prenez chacun 5 ans. Si l’un avoue et l’autre nie : le premier est libre et l’autre condamné à mort. Si vous niez tous les deux, vous êtes libres tous les deux.
Il est clair que la dernière option est idéale et qu’ils devraient la prendre sans hésiter. Mais chacun réalise que s’il nie alors que son complice avoue : il court le risque d’être condamné à mort. De sorte que finalement ils avouent tous les deux, ce qui limite leur risque, tout en leur ôtant toute chance de libération.
Je vous invite à y réfléchir et à vous demander ce que vous feriez dans cette situation. Après on transpose facilement à d’autres situations pour expliquer pourquoi certaines décisions -qui semblent stupides- sont prises par des gens qui se disent sérieux, et qu’il est facile de prendre alors pour des cons. Et on met une (petite) sourdine au discours anti-expert ou anti-technocrate (sport national où le français est roi).
Mais pas longtemps, parce que très vite quelqu’un s’empresse de citer une histoire vécue, où la décision -sortie de son contexte - prouve que n’importe quel crétin aurait fait mieux qu’un Enarque, parce que la France est le pays qui attache le plus d’importance aux diplômes, et le moins de crédit à ceux qui les obtiennent.
réponse à . file_au_logis le 17/03/2011 à 06h42 : roman de Huctor VigoPour ceux (ignares) dont la culture ne va pas aussi loin, vo...
"Il est né en 1802, lorsqu’il avait deux ans,..."

Pauvre mère...
Jour RTT pour Marceeeeel. Le service du bar est assuré par Urbain (un garçon charmant mise à part sa propension à se faire mousser).
réponse à . tytoalba le 17/03/2011 à 09h11 : Mais que nenni, tu ne vas pas te défiler. Tu es dans le bain jusqu’...
j’ai ta photo à cette page.
L’Irlandais qui se baigne dans sa marmite remplie de pièces d’or c’est Marcel.
Il s’est vite mis dans le bain, croyez-moi: s’il a pris son jour de RésonneTaTête, c’est que hier soir je le lui ai proposé de le rincer à l’œil. Il a profité de mon état pour prendre un bain de liquides variés sur mon compte et il en sort cousu d’or et moi rincé. Urbain est à mettre dans le même bain car c’est lui qui assurait l’intendance pour que je ne me rende pas compte que Marcel me mettait dans le bain d’une arnaque dont j’étais le pigeon.

P’tit Pat &cié O Pat
@DiwanC
réponse à . DiwanC le 17/03/2011 à 10h36 : Jour RTT pour Marceeeeel. Le service du bar est assuré par Urbain (un gar...
Et si en plus il se met dans un bain moussant....
réponse à . DiwanC le 17/03/2011 à 10h36 : Jour RTT pour Marceeeeel. Le service du bar est assuré par Urbain (un gar...
Uuuuuurbain, hein ? hein ? la Perrot c’est sur son compte ?
Ha !
C’est tout?...
Mais...
Ah! non! c’est un peu court, jeune homme!
On pouvait boire...Oh! Dieu!...bien des choses en somme...
T’es dans le bain maintenant, alors, tiens….
Agressif : " Moi, monsieur, si j’avais un tel godet,
Il faudrait sur-le-champ que je me le buvasse! "
Amical : " Mais il doit tremper dans votre tasse!
Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap! "
Descriptif : " C’est un bock!...c’est un picon...c’est un bac!
Que dis-je, c’est un bac?... C’est une pénichule! "
Curieux : " De quoi sert cette oblongue capsule?
De comptoir, monsieur, ou de bar à zinc? "
Gracieux : " Aimez-vous à ce point les pigeons
Que paternellement vous vous préoccupâtes
De tendre ce perchoir à leurs petites pattes? "
Truculent : "çà, monsieur, lorsque vous pétulez,
La vapeur du panach’ vous sort-elle du nez
Sans qu’un voisin ne crie au feu de cheminée? "
Prévenant : " Gardez-vous, votre tête entraînée
Par ce poids, de tomber en avant sur le bol! "
Tendre : " Faites à ce cocktail un petit parasol
De peur que sa couleur au soleil ne se fane! "
Pédant : " L’animal seul, monsieur, qu’Aristophane
Appelle Hippocampelephantocamélos
Dut avoir sous le front tant de verres sur tant d’eau! "
Cavalier : " Quoi, l’ami, ce broc est à la mode?
Pour boire son schnaps haut, c’est vraiment très commode! "
Emphatique : " Aucun vent de bière, ne t’égale
pour saouler tout entier, excepté la miss râle! "
Dramatique : " C’est la Mer Rouge quand il baigne! "
Admiratif : " Pour un bar fumeur, quel enseigne! "
Lyrique : " Est-ce une conque, êtes-vous un Tryphon? "
Naïf : " Ce étang, quand le visite-t-on? "
Respectueux : " Souffrez, monsieur, qu’on vous salue,
C’est là ce qui s’appelle avoir toute honte bue! "
Campagnard : " Hé, ardé! C’est-y un verre? Nanain!
C’est queuqu’ godet géant ou bien queuqu’ballon nain! "
Militaire : " Pointez cet épicerie! "
Pratique : " Voulez-vous le mettre en bistrotrie?
Assurément, monsieur, ce sera le grelot! "
Enfin, parodiant Pyrame en un sanglot:
" Le voilà donc ce lait qui des traits de son maître
A détruit l’harmonie! Il en rougit, le traître!
réponse à . chirstian le 17/03/2011 à 09h43 : voilà une rediffusion que je relis avec plaisir : le sujet nous avai...
Il me semble l’avoir déjà lue, mais était-ce ici.
Je m’étais fait la réflexion que, s’il avaient confiance l’un dans l’autre, ils nieraient tous les deux. Les rapports professionnels ne sont pas faits que de compétition et de jalousie !
réponse à . joseta le 17/03/2011 à 09h09 : L’autre jour je me suis foulé le poignet. J’ai tout de suite ...
Deux puits hier soir, c’est ballonnant.
Au début tu bidonnes, en suisse tu godiches deux trois baquets et tu termines en tenant la petite mare jusqu’au coup de Grasse au vé ! ‘ti verre, avant la débibine au lit.
J’ai un reste de cerf beau qu’y baigne dans la mousse, mais je vais le laisser mariner jusqu’à deux bains, au moins. La rouscasse ça fait un fond de sauce d’enfer, je terminerai la cuite… oh ! saqué… Maaarceeeel… t’es sans cœur…

Merci des re-set d’hier soir les aminches, j’ai mis en pratique jusqu’à plus soif, maintenant j’suis dans l’bain, les… l’é… faon n’a qu’à bien se tenir à ses poireaux zeuh… sur fondbleeeeurggghh….

Pat à Tra*
*private joke que j’éclaircirais si je participe à une convention où il aura de la rousse…
Faut-il mettre dans le même bain Archimède (connu pour être ferme sur les principes) et Héraclite qui a déclaré : Tout coule ?

Et qu’ils soient Net ou pas nets, bonne teuf aux Patricks.
réponse à . DiwanC le 17/03/2011 à 10h36 : Jour RTT pour Marceeeeel. Le service du bar est assuré par Urbain (un gar...
Moussant ou pas, on ne peut pas poser de congés le jour de la Saint’Urbain !
réponse à . patrickonthenet le 17/03/2011 à 12h08 : Uuuuuurbain, hein ? hein ? la Perrot c’est sur son compte ?...
Eh ! bain ben... Après une telle tirade, tu as bien gagné quelques gallons !(tu fais mettre ça sur le compte de Lange) :&rsquo)
réponse à . SyntaxTerror le 17/03/2011 à 12h33 : Moussant ou pas, on ne peut pas poser de congés le jour de la Saint&rsquo...
Joliiiiiiiii !
Mais... cela peut aussi être prestigieux ! voir cette page
Il n’est pas tellement connu pour se faire mousser.
En revanche, si tu cherches sur le Net, tu trouveras énormément de considérations (distinguées) sur l’habitat urbain.
...début du XXe siècle, lorsque le ’bain’ y désignait une inculpation.

Du temps de mes frasques militaires, "plonger" voulait dire "être mis aux arrêts".
Rappel :
il y a deux sortes d’arrêts : "arrêts simples", on dort en cellule, "arrêts de rigueur", on passe la journée entière en cellule.
réponse à . chirstian le 11/05/2007 à 09h05 : Bien que très similaires en apparence, ces deux expressions n’ont ...
l’eau servait pour plusieurs personnes successivement

Après avoir baigné combien de bébés pouvait-on jeter l’eau du bain ?
réponse à . SyntaxTerror le 17/03/2011 à 12h31 : Faut-il mettre dans le même bain Archimède (connu pour être f...
On pourrait également ajouter Mac-Mahon : "Que d’ eau! que d’ eau !"
réponse à . SyntaxTerror le 17/03/2011 à 16h51 : l’eau servait pour plusieurs personnes successivement Après avoir ...
Quand il y avait sécheresse sur le Causse et que la fontaine ne coulait plus ou presque, on se lavait tous dans la même eau...
Le dernier avait droit au savon et à la crasse des précédents et ...en séchant on avait la peau qui "tirait" ! 
réponse à . chirstian le 11/05/2007 à 12h41 : séquence : la nostalgie,elle est même plus ce qu’elle &e...
Nos poupons en celluloïd...Ils avaient sur le front une coque, en relief( des cheveux mais évoqués. pas des vrais) et on les coiffait avec un peigne...Souvenir du cric-cric...sur le celluloïd!
C’est vrai, le coup du petit trou et de l’eau qui les remplissait!
Merci pour ce souvenir délicieux! 
L’amiral qui prenait des bains de foules dans le salon rose, a juste oublié de faire une salle de bains dans le phare. ça fait phare de bain-bloterie.
oui je sais mickey collé samedi.
réponse à . mickeylange le 17/03/2011 à 19h36 : L’amiral qui prenait des bains de foules dans le salon rose, a juste oubli...
Ben alors, mon Lapin... Qu’est-ce tu fais dans les couloirs, à traîner tout seul en sortie de bain ? T’as tout râté... Syntax en militaire, chirstian devant le paper-board... filo qui baigne dans la littérature et convoite le Goncourt...
Quel dommage !
réponse à . DiwanC le 17/03/2011 à 21h08 : Ben alors, mon Lapin... Qu’est-ce tu fais dans les couloirs, à tra...
Je me baignais dans ma rivière, mais je vous surveillais.
Il y en a des qui abusent, mais j’ai les noms. Va y avoir du monde samedi, dans le cul de basse fosse du phare !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre / mettre dans le bain ; mettre dans le même bain » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?