Faire du pied - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Faire du pied

Faire des avances discrètes.
Avertir discrètement.

Origine

Dans cette expression qui n'existe sous cette forme que depuis le XXe siècle, le pied, c'est bien ce machin penta-orteillé que chacun de nous possède en deux exemplaires, un à l'extrémité inférieure de chaque jambe[1].

Il est bien connu que nombres d'hommes, mariés ou pas, peu importe, lorsqu'ils sont assis à une table (pas trop large) en face d'une accorte bougresse, ne peuvent s'empêcher, à l'aide de leur pied obligatoirement caché sous la table, donc très discrètement vis-à-vis des autres invités, de frôler les pieds ou les jambes de la donzelle pour lui signaler leur envie de faire crac-crac ou n'golo n'golo dans la case.
Nous retrouvons donc bien là, à la fois les avances et la discrétion présentes dans la signification de l'expression.

Et si jamais une baffe magistrale vole au dessus de la table, dans la plus parfaite indiscrétion cette fois-ci, c'est que les travaux d'approche sont lamentablement ratés.
Mais dans le cas contraire, tous les espoirs sont permis pour que les deux prennent ensuite leur pied, après en avoir fait.

Bien que l'expression soit récente, il va de soi que la pratique remonte à beaucoup plus loin. En fait, probablement depuis qu'il existe des tables...[2]
Duneton cite d'ailleurs l'ouvrage "Les 100 nouvelles nouvelles" datant de 1467 dans laquelle un moine est invité à manger chez quelqu'un :
« Frère Eustache, qui ne savait pas l'intention de son hôte, fit assez bonne chère dessous son chaperon. Et quand il voyait son point, il prêtait ses yeux à l'hôtesse, sans épargner par-dessous la table le gracieux jeu des pieds, de quoi se percevait et donnait très bien garde l'hôte, sans en faire semblant. »
Autrement dit, le moine n'hésitait pas à faire du rentre-dedans à la femme de son hôte qui faisait semblant de n'en rien voir. Comme quoi, l'habit ne faisait pas plus le moine qu'aujourd'hui...

[1] A condition, bien sûr, ne n'avoir pas eu à subir une malheureuse amputation.

[2] C'est une boutade ! Bien sûr, cette pratique ne se limite pas aux dessous d'une table puisque faire du pied peut désigner toute avance ou avertissement discret, même si le pied n'est pas impliqué.

Exemple

« Elle avait très bonne tenue tout en faisant du pied sous la table aux amis du vieux banquier qui lui plaisaient. »
Marcel Proust

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Faire du pied » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Marocar HanachFaire le serpent (allusion au serpent de l'Eden)
Allemagnede FüβelnFaire du pied
Angleterreen To play footsie with someoneJouer de son pied avec quelqu'un
Argentinees Arrimar con el pieApprocher quelqu'un du pied
Espagnees Tirar los tejosJeter les tuiles (sorte de jeu de cricket d'autrefois)
Espagnees Dar con el pie.Faire du pied
Espagnees Tirar los tejos a alguienLancer les palets (de jeu) à quelqu'un (=faire des avances à quelqu'un)
Italieit Fare piedinoFaire du petit pied
Pays-Basnl Voetje vrijenOn s'embrasse avec les pieds
Pays-Bas (Frise)nl KnietjevrijenFaire des avances avec le genou
Roumaniero A-si da coateDonner des couds
Roumaniero A(-_#537;i) face semne pe sub mas_#259;(Se) faire des signes sous la table

Vos commentaires
Qui donc fait des croche-pieds à God qui ne peut nous faire du pied que par lien interposé ? Qu’il soit averti que nous tenons tous prêt un coup de pied de l’âne pour son derrière de traître !

God, je n’ai pas louangé la 500 ème parce que je n’aime pas les termes, les boucles, les nombres multiples de 10. Vive la 501 ème, premier pas vers un nouvel avenir et merci du mal que tu te donnes pour offrir cet espace à nos contacts et nos délires, et faire marcher tout ça !
et ou sont tous nos lève-tot habituels, parfois d’ailleurs plus couche-tard qu’autre chose?
Auraient-ils fait du pied à les icelles qui les attendent dès potron-minet et auraient-ils pris leur pied ensemble cette nuit?
Allons donc, tout le monde debout, là dedeans, et tous sur le pont, moussaillons! Elpepe, tu as revisé pour l’interro avant l’apéro?
Ouf, je rentre chez moi cet après-midi. Pas faché.

Je m’associe à Momolala et fete egalement la 501. Puis, demain, la 502, et, si on attend encore un peu, on pourra faire la fete à Pigeot...
réponse à . momolala le 09/11/2006 à 07h47 : Qui donc fait des croche-pieds à God qui ne peut nous faire du pied que p...
On peut remarquer que ce type d’approche se pratique plus volontiers dans les milieux socialement favorisés, si on en croit l’exemple cité ou quelques détails de la définition. Ceci n’est pas le fruit du hasard. Les paysans et les ouvriers avaient bien essayé eux aussi de s’y adonner, mais les hématomes laissés par les sabots ou les galoches en bois sur les tibias et les chevilles des convoitées rendirent la pratique tout sauf discrète et fut vite abandonnée dans ces milieux-là.

Bonne journée à tou(te)s et vive la/le 501 comme disait Levi Strauss...
Quelle belle expression ! Et quelle intéressante explication ! 
Ma petite dose d’humour que je ne manquerais pour rien au monde, même pas une absence de message quotidien, puisque God, dans sa grande mansuétude, nous a donné le lien qui permet de passer outre les cuidants.

Je souhaite également une excellente journée à tous.
réponse à . <inconnu> le 09/11/2006 à 08h49 : On peut remarquer que ce type d’approche se pratique plus volontiers dans ...
Dans les mitans dont tu parles, si on ne veut pas casser les pieds, on emploie dans ce cas plus volontiers l’expression "mettre la main au panier", la ligne presque droite du bras étant le plus court chemin entre l’épaule du demandeur et l’objet de sa demande.
"Il est bien connu que nombres d’hommes"

Ha, ha, surpris en pleine misogynie !
Ce comportement n’est pas réservés aux hommes !
Reste que la réponse négative est plus difficile à trouver pour les hommes.

@ file_au_logis
Le serveur débloque un peu ce matin, certains habitués du matin ont peut-être eu envie de se coucher avant une reprise normale du service.
réponse à . Jonayla le 09/11/2006 à 09h41 : Quelle belle expression ! Et quelle intéressante explication !&...
Je ne voudrais pas mettre les pieds dans le plat, mais c’est encore le parcours du combattant aujourd’hui pour arriver à notre message quotidien.

Question à GOD: y a t-il dorénavent un jeu de piste pour arriver à notre expressio?

Je vous souhaite à tous une merveilleuse journée.
réponse à . SyntaxTerror le 09/11/2006 à 09h54 : "Il est bien connu que nombres d’hommes" Ha, ha, surpris en pleine misogy...
Misogynie : Haine ou mépris des femmes. Dixit le Grand Robert.
Alors comme ça, le fait de ne pas souhaiter impliquer la gent féminine dans ce truc est une manifestation de haine ou de mépris vis-à-vis d’elle ?
Va falloir que tu change de pseudo et que tu passes au plus classique mais juste SyntaxError, me semble-t-il. Car dans l’error, tu te vautres... 

Oui, le serveur bafouille encore, ce qui commence à m’énerver grave.
réponse à . louisann le 09/11/2006 à 10h08 : Je ne voudrais pas mettre les pieds dans le plat, mais c’est encore le par...
Kestumdi ?
Y’a deux manières très simple : le lien direct pour arriver sur le site, tel que proposé encore récemment, ou bien le lien fourni dans l’expression du jour... lorsqu’on la reçoit.
Où est le parcours du combattant ?
réponse à . God le 09/11/2006 à 10h11 : Kestumdi ? Y’a deux manières très simple : le lien...
ALORS JE T’EXPLIQUE:ce matin j’ai du remonter jusqu’au message du 2 nov pour lire celui d’aujourd’hui, chaque fois j’avais le même truc "le serveur ne répond pas"gna gna gna!

A cette heure je n’ai tjrs pas reçu mon expression du jour!!!!!!!

C’est pas une bonne journée aujourd’hui oooooooouuuuuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiiinnnnnnnn.
réponse à . louisann le 09/11/2006 à 10h08 : Je ne voudrais pas mettre les pieds dans le plat, mais c’est encore le par...
C’est justement grâce à l’expression "parcours du combattant" que j’arrive de façon quotidienne à l’expression du même métal.
CQFD C’est quandmême fabuleusement désopilant
réponse à . louisann le 09/11/2006 à 10h30 : ALORS JE T’EXPLIQUE:ce matin j’ai du remonter jusqu’au message...
Pitchounette !
Ne t’inquiète pas, déjà tu es parmi nous, c’est bon signe 
réponse à . God le 09/11/2006 à 10h09 : Misogynie : Haine ou mépris des femmes. Dixit le Grand Robert. Alors...
Perseverare diabolicum est.

Si c’est une manifestation de respect, elle m’avait échappé.

Pourquoi se limiter aux bougresses qui sont les épouses des bougres (ou bogomiles) et dont on peut penser qu’elles ne sont pas honorées aussi souvent qu’elles le souhaiteraient ?

Bravo aussi pour le 501.
réponse à . louisann le 09/11/2006 à 10h30 : ALORS JE T’EXPLIQUE:ce matin j’ai du remonter jusqu’au message...
Où on voit que louisann et jonayla ne sont absolument pas des élèves assidues.
Il y quelques expressions, j’ai signalé à tout le monde en préambule à l’expression du jour comment il était possible d’aller sur le site en étant identifié en mettant un lien bien précis dans ses favoris. Si vous ne l’avez pas fait, ce n’est pas à moi qu’il faut vous en prendre.

Quant au serveur qui dit qu’il est pas là et qui n’envoie pas ses mails quotidiens, voir la fin de la 8.
réponse à . Jonayla le 09/11/2006 à 09h41 : Quelle belle expression ! Et quelle intéressante explication !&...
Bonjour bonjour ! Salut les gosses ! Bien dormi ? Bon, ben, allez, tiens : comme je n’ai rien de particulier à faire, je vais emmerder Jonayla (elle en crève de jalousie, la gueuse, de mes poèmes sublimissimes ! Si, si… elle me l’a avoué hier, retournez voir.) 

POEME : LE PIED !

Qu’en bons alexandrins de chacun douze pieds
Me dois-je ce jour d’hui marner d’arrache-pied !
Dans quel joli pétrin, n’ayant nul marche-pied,
Me met un God farceur prenant mon contre-pied ?

Allons-y ! Je ne suis qu’un pauvre va-nu-pieds,
Un rimaillon fidèle de Berthe au grand pied,
Dont j’admire toujours le port de cou-de-pied.
Que j’eusse aimé, Madame, vous faire un couvre-pied…

Aidez-nous donc, lecteurs ! Prêtez-nous un trépied,
Que ce sonnet puissions terminer de plain-pied…
Hélas nous le craignons, Yannou, ton passe-pied

Ne nous permettra, même avec un chausse-pied,
De finir ce sonnet sûrement chèvre-pied.
Je m’en vais de ce pas chercher mon chauffe-pied.
réponse à . Jonayla le 09/11/2006 à 10h32 : Pitchounette ! Ne t’inquiète pas, déjà tu es par...
Merci ma choupette ,heureusement tu es là pour me soutenir .


Big bisou.

PS .God nous a décerné un diplôme :les cancres d’expressio.be !!!!
réponse à . momolala le 09/11/2006 à 09h43 : Dans les mitans dont tu parles, si on ne veut pas casser les pieds, on emploie d...
Alors, le Pépélolo, il s’est régalé ?
réponse à . louisann le 09/11/2006 à 10h43 : Merci ma choupette ,heureusement tu es là pour me soutenir . Big bisou....
Oh, eh, hein ? Moi, j’ai dédié ma journée d’hier à HOBBES ! Vas-y voir si j’y suis, et tu me verras...
L’ubiquiteur de service (c’était un appel du pied)
SUGGESTION DU JOUR :
à droite, vous avez un lien pédagogique "Courses à pied", qu’il convient de cliquer si vous voulez vous cultiver (les arpions) un max.
PS : God, tu le fais exprès, ou quoi ?
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 11h01 : SUGGESTION DU JOUR : à droite, vous avez un lien pédagogique ...
Les liens placés à côté à droite sont calculés par Google en fonction du contenu de la page mais, aussi, de la localisation géographique du visiteur.
Ils sont donc variables selon les personnes. Et tous n’ont pas ce ’courses à pied’ que dont auquel tu causâtes ci-dessus. A commencer par moi.
réponse à . louisann le 09/11/2006 à 10h43 : Merci ma choupette ,heureusement tu es là pour me soutenir . Big bisou....
Hier, je me fais (gentiment) traiter d’écholalique (= démente ou mentalement confuse), aujourd’hui, je reçois la place près du radiateur ... 
C’est promis : je tournerai mon clavier 7 fois avant d’écrire des bêtises 
Et félicitations admiratives à Elpepe pour son sonnet à 168 pieds - ça fait presque un iule !
réponse à . God le 09/11/2006 à 11h06 : Les liens placés à côté à droite sont calcul&e...
Mais je blaaaagueueueu... Je sais à peu près comment ça marche, les pubs par mot-clé Google interposé. Tiens, la preuve : tu vas sur le portail de Neuf-LCI-Bouygues-Le Lay, tu lis une news sur un crash d’avion bien sanglant, avec plein de morts tous plus morts les uns que les autres, plus une fine analyse journalistique sur l’état de la sécurité aérienne qui vire sur l’aile à la cata, et hop ! Dans la foulée, tu as droit à trois pubs "billets d’avion pas cher".
On vit une époque formidable... 
Faut pas perdre pied, God, je viens de recevoir le courriel. Tout arrive !
PS: pour Noël, c’est une bonne idée. Je vais voir à voir.
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 10h56 : Oh, eh, hein ? Moi, j’ai dédié ma journée d&rsqu...
J’ y suis allée,j’ai vu ,eeeeeeehhhhhh c’est le pied !!!!!!!!.
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 11h15 : Mais je blaaaagueueueu... Je sais à peu près comment ça mar...
Moi j’ai un lien "ronde mais sexy ?" et un autre pour des collants.
Visiblement, il ne savent pas encore déterminer le sexe du visiteur.

Ah bien tiens, j’ai eu aussi une fois "courses à pied"...
réponse à . God le 09/11/2006 à 11h18 : Moi j’ai un lien "ronde mais sexy ?" et un autre pour des collants. V...
Et pour les ceusses qui ne l’auront jamais, les tricards d’Expressio.çavousfaitlespieds, ils trouveront quand même le lien à cette page.
Merci qui ? Merci, Google...
INFORMATION :
je ne sais pas si c’est le serveur qui se prend les pieds dans la connectique, mais je subis les mêmes déboires que nombre d’entre vous, avec des pans entiers des dernières contributions qui disparaissent lors d’un rafraîchissement.
Soluce que j’ai trouvée, et qui marche (jusqu’à présent) : je ferme mon navigateur et le rouvre.
réponse à . God le 09/11/2006 à 11h18 : Moi j’ai un lien "ronde mais sexy ?" et un autre pour des collants. V...
Le plus marrant, c’est que quand tu ouvres le lien "rondes mais sexy ?", tu tombes sur des mannequins pas rondes du tout, mais plutôt anorexiques, je trouve !
MIRACLE IL EST ARRIVE! il a entendu mes appels du pied.
réponse à . Rikske le 09/11/2006 à 11h30 : Le plus marrant, c’est que quand tu ouvres le lien "rondes mais sexy ...
Bouhouhou... Moi, j’lai pas... 
réponse à . Jonayla le 09/11/2006 à 11h07 : Hier, je me fais (gentiment) traiter d’écholalique (= dément...
Bon, revenons à nos moutons. Les pieds-de-mouton, tu connais, Jonayla ? Pour en trouver, il ne faut pas faire le pied-de-grue, espère ! Mais après une folle course dans le sous-bois, à faire du pied aux satyres puants (phallus impudicus), et de retour dans ta cuisine, là, tu prends ton pied, ma grande.
Tiens, de toi à moi, va sur cette page, par exemple, et tu mendieras m’en diras des nouvelles !
Bon ap’ !
Je suppute, je cogite, j’imagine, j’avance (sans preuves)
Mais God ne me mettra pas à l’amende :

Que : tout ceci est parti de danses médiévales (l’Estampie, la Saltarelle, Le Bransle, la Pavanne) où la bienséance voulait qu’en dansant, aucune partie du corps ne devait se toucher sauf les mains. Mais, si l’un des deux complices du moment frôlait le pied de sa partenaire, il pouvait alors s’agir d’un message fort pour l’époque, à savoir que les donjons ont aussi des fonctions autres que d’offrir de jolis panoramas.

Bref, manière plus ou moins discrète de draguer en ces temps-là sans se faire passer pour le bouffon de service.

Dites pas : « N’importe quoi ! »
J’y étais !
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 12h09 : Bon, revenons à nos moutons. Les pieds-de-mouton, tu connais, Jonayla&nbs...
yummie ! Ca a l’air délicieux !
Ce qui est délicieux aussi, c’est la différence de vocabulaire entre belge et français.
Dans la recette il est mentionné : nettoyer les pieds-de-mouton au torchon.
Chez nous*, un torchon c’est une serpillère, le truc qui sert à nettoyer par terre ...
*Chez nous = à Bruxelles, je ne sais pas pour les autres villes de Belgique francophone.

Merci beaucoup !
réponse à . momolala le 09/11/2006 à 09h43 : Dans les mitans dont tu parles, si on ne veut pas casser les pieds, on emploie d...
"Mettre la main au panier"

Aujourd’hui pratique essentiellement vouée aux basketteurs qui en pince pour le beau linge.
Comme quoi, il faut être grand et plein d’assurance pour jouer à ce petit jeu là.
Gare au mariiiiiiiiiii.
réponse à . SyntaxTerror le 09/11/2006 à 10h34 : Perseverare diabolicum est. Si c’est une manifestation de respect, elle m...
"Pourquoi se limiter aux bougresses qui sont les épouses des bougres (ou bogomiles) et dont on peut penser qu’elles ne sont pas honorées aussi souvent qu’elles le souhaiteraient ?"

Exact puisque Bougre désignait des homosexuels. Donc femmes délaissées aux enchères sur E.bayse.com...
réponse à . Jonayla le 09/11/2006 à 12h17 : yummie ! Ca a l’air délicieux ! Ce qui est délicie...
Tiens, ton appel du pied m’en fait remonter une des limbes de mes circonvolutions cérébelleuses.
C’est un Belge qui, perdu dans l’Arriège, demande son chemin à l’autochtone.
- Excusez-moi, une fois, elle mène où, cette route ?
- A Tarascon, con* ! Vous venez d’où ?
- Moi ? de Bruxelles, selles !   
Tartarin

Sans rancune, hein ?

* "con", dans le sud-ouest de l’Héxagone, correspond trait pour trait à votre "une fois" !
réponse à . Jonayla le 09/11/2006 à 12h17 : yummie ! Ca a l’air délicieux ! Ce qui est délicie...
Gourmande ! Et gourmet(te) ! N’empêche, je vais filer la recette à mon 50 %, qui adore cuisiner ... 
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 10h41 : Bonjour bonjour ! Salut les gosses ! Bien dormi ? Bon, ben, allez...
Tu as trouvé là un fameux pied à terre Elpp.
réponse à . Rikske le 09/11/2006 à 12h26 : Gourmande ! Et gourmet(te) ! N’empêche, je vais filer la r...
Chut !!!!! Y’en a qui travaillent et qui ne mangent qu’une fois par jour sur ce site...
Vous ne pensez qu’à qu’à qu’à sauter le pas... jusque cuisine. 
réponse à . God le 09/11/2006 à 11h18 : Moi j’ai un lien "ronde mais sexy ?" et un autre pour des collants. V...
« Visiblement, ils ne savent pas encore déterminer le sexe du visiteur »

C’est parce qu’aujourd’hui, les publicitaires s’adressent au troisième sexe God.

Construire des publicités doit aller direct « taper » dans la part féminine et masculine de chacun. C’est le double effet qui s’coue... le porte-monnaie !
Faire du pied à quelqu’un, ok
Mais il y a aussi l’expression faire un appel du pied. Et celle-là, me semble-t’il, veut dire inviter quelqu’un d’une manière détournée à faire quelque chose mais pas du tout dans le domaine sexuel. Par exemple, je dirais que je fais un appel du pied à une amie pour qu’elle me remplace à une corvée.
Voilà, je ne sais pas si c’est propre à ma région ou à ma c...
réponse à . <inconnu> le 09/11/2006 à 12h43 : Faire du pied à quelqu’un, ok Mais il y a aussi l’expression ...
Ce ne serait pas plutôt un appel du téléphone plutôt ?
Les femmes aiment bien bavarder des heurrrrres au bigophone pour pas grand chose.
Sauf toi évidemment ! 
réponse à . <inconnu> le 09/11/2006 à 12h43 : Faire du pied à quelqu’un, ok Mais il y a aussi l’expression ...
Cette formule s’utilise également dans d’autres domaines, commerce, politique, avec, comme celle proposée par God, un sens de séduction pas forcément généreux. Quand on est généreux, franc et sincère, on tend la main ; comme quand on la met au cabas de la ménagère pour la soulager du poids de ses courses !
Il a trouvé TOUT très bon, et rien que ça, c’est à marquer d’une pierre blanche au calendrier familial ! On lui a fait remarquer qu’il se bonifiait aussi bien que son Saint-Estéphe : BIEN & BON. Pourvu que ça dure encore un peu !
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 10h41 : Bonjour bonjour ! Salut les gosses ! Bien dormi ? Bon, ben, allez...
Hors concours ! Je salue chapeau bas, posant plume à tes pieds !
réponse à . Jonayla le 09/11/2006 à 12h17 : yummie ! Ca a l’air délicieux ! Ce qui est délicie...
Tiens, une autre, pour me faire pardonner mon intervention 36 tout en revenant à nos moutons (eh, oui !) : connais-tu les pieds-paquet, spécialité de Sisteron en Provence ?
Pour préparer les pieds paquets, il faut : de la sauce tomate, de l’ail , du persil, du vin blanc, des carottes, des épices et de l’oignon.
Tu fais revenir l’ail, l’oignon et le persil, tu ajoutes les pieds paquets, et tu laisses mijoter trois heures environ.

C’était un appel du pied-paquet, dit "du 9 novembre".
PENSÉE

"J’en deviens chèvre, de ce chèvre-pied", ça a un sens.

"J’en deviens feuille, de ce chèvrefeuille", ça n’en a pas.

Pourquoi, ô mon God ?
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 13h12 : Tiens, une autre, pour me faire pardonner mon intervention 36 tout en revenant &...
Sisteron, pas Cisteron ! Ou alors, Cisteron c’est pas carré ! Et puis alors, ça nous dit toujours pas c’que c’est, les pieds-paquets ? J’en avais lu chez San-A, mais j’sais toujours pas c’que c’est.
réponse à . <inconnu> le 09/11/2006 à 12h47 : Ce ne serait pas plutôt un appel du téléphone plutôt&n...
Oui, je suis une grande bavarde et même au téléphone. Il m’est même arrivé d’y faire des appels du pied.
Par contre, pour le moment, je ne sais pas comment faire pour faire du pied au téléphone...
réponse à . Rikske le 09/11/2006 à 13h24 : Sisteron, pas Cisteron ! Ou alors, Cisteron c’est pas carré&nb...
Moi j’ai gouté ......BEURK pas aimé du tout!!!!!
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 13h12 : Tiens, une autre, pour me faire pardonner mon intervention 36 tout en revenant &...
Eh’le pépé ! Pour faire des pieds-paquets, il faut avant des pieds et des paquets.
Ce que tu décris là, c’est la sauce.
Une recette à cette page.
réponse à . momolala le 09/11/2006 à 13h00 : Cette formule s’utilise également dans d’autres domaines, com...
Ca n’a rien à voir avec le fait d’être franc et généreux.
Faire un appel du pied, c’est demander sans oser demander directement. Et il peut y avoir bien des raisons à ne pas oser
réponse à . louisann le 09/11/2006 à 13h35 : Moi j’ai gouté ......BEURK pas aimé du tout!!!!!...
C’est sûr ! Si tu n’aimes pas les tripes et les pieds osseux et gélatineux, tu ne peux pas aimer les pieds-paquets.
Mais bon, c’est comme pour la panse de brebis farcie, c’est pas tout le monde qui savoure.
réponse à . Rikske le 09/11/2006 à 13h24 : Sisteron, pas Cisteron ! Ou alors, Cisteron c’est pas carré&nb...
Oui d’ac, je prends ma gomme et je recommence. Pour la réponse à ta question, compose le 51 sur ton pavé au poivre numérique.
Dure dure, la Culture, en Durance...
réponse à . God le 09/11/2006 à 13h37 : C’est sûr ! Si tu n’aimes pas les tripes et les pieds oss...
Ah, ben, comme ça, je crois que je me régalerais, moi qui raffole de la tripaille...
réponse à . Rikske le 09/11/2006 à 13h41 : Ah, ben, comme ça, je crois que je me régalerais, moi qui raffole ...
Tu aimes la tripaille, canaille ! Alors, quand tu fais des brochettes de coeur et foie d’agneau, enveloppe chaque cube de foie dans un carré de crépinette (péritoine) de porc, tu verras comme il reste bien moelleux, le foie...
Bon, je voudrais pas cafter, God, mais là, tu t’y mets aussi, à jeter des boulettes depuis le fond de la classe...
Yannououououououououououou ! Viens faire la police !
réponse à . God le 09/11/2006 à 13h37 : C’est sûr ! Si tu n’aimes pas les tripes et les pieds oss...
Me revoilou.

Ma pensée à méditer :

"Les pieds de Béjart, qui ne sont pas bêtes, ont une jolie écriture pointue."

Ils sont sûrement moins lourds sur la panse que les pieds-paquets qui sont bien bons, en petite quantité. Une bonne adresse : Gîte de l’Abbaye de Boscodon (Alpes de Haute Provence).
C’est très culinaire, aujourd’hui ...
Bon appévous si vous passez à table
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 13h47 : Tu aimes la tripaille, canaille ! Alors, quand tu fais des brochettes de co...
Merci pour la recette, je la communique à qui de droit (c’est ma BP à moi - Brune Portugaise) !
réponse à . Rikske le 09/11/2006 à 13h52 : Merci pour la recette, je la communique à qui de droit (c’est ma BP...
Portouguèche ! Elle est fado, Rémi ?
Obligado...
Pour ne plus jouer les casse-pieds
je m’en vais sur la pointe des pieds
rejoindre tous les en-voiture
qui font des pieds de nez aux à-pieds*.
Que votre chouette littéraure
ce soir me fasse prendre mon pied !

"Il y a deux sortes de Français : les à-pieds et les en-voiture" - Pierre Daninos
Non, moi, je dis : Expressio.minute.seb, c’est bien !
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 13h47 : Tu aimes la tripaille, canaille ! Alors, quand tu fais des brochettes de co...
C’est God qui a la zapette, j’en suis certain. 
réponse à . momolala le 09/11/2006 à 14h22 : Pour ne plus jouer les casse-pieds je m’en vais sur la pointe des pieds re...
Hulules-tu à l’instant fatidique lorsque ton partenaire lui, Hibou d’impatience à conclure.
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 14h23 : Non, moi, je dis : Expressio.minute.seb, c’est bien !...
Cherches tu une cocotte à la minute ?
Faut relâcher un peu la pression ou faire barrage de ton corps encore...
Moulisex*, c’est nex + ultra pas cher.

*Moulinex
Y’a d’l’abus, là, hein ? Allez, Yannou, courage ! Fais-nous en un deuxième service, de l’expression du jour, histoire de recentrer le débat.
Qu’entre les pieds-de-mouton, le Saint-Estèphe et les pieds-paquet, j’me sens un peu barbouillé, moi...
C’était quoi, le sujet, déjà ?
réponse à . <inconnu> le 09/11/2006 à 14h54 : Cherches tu une cocotte à la minute ? Faut relâcher un peu la ...
Oui, bon, voilà :

AVIS :

cherche une cocotte à la minute, ça urge !
S’adresser à God, qui transmettra.

Claudiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine.................
réponse à . <inconnu> le 09/11/2006 à 12h10 : Je suppute, je cogite, j’imagine, j’avance (sans preuves) Mais God n...
Je suppute, je cogite, j’imagine, j’avance (sans preuves)
Mais God ne me mettra pas à l’amende :

Que : tout ceci est parti de danses médiévales (l’Estampie, la Saltarelle, Le Bransle, la Pavanne) où la bienséance voulait qu’en dansant, aucune partie du corps ne devait se toucher sauf les mains. Mais, si l’un des deux complices du moment frôlait le pied de sa partenaire, il pouvait alors s’agir d’un message fort pour l’époque, à savoir que les donjons ont aussi des fonctions autres que d’offrir de jolis panoramas.

Bref, manière plus ou moins discrète de draguer en ces temps-là sans se faire passer pour le bouffon de service.

Dites pas : « N’importe quoi ! »
J’y étais !
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 14h59 : Oui, bon, voilà : AVIS : cherche une cocotte à la minu...
Serais tu du genre à mettre tes oeufs dans tous les paniers ?
Ah les marins, une Claudiiiiiiine dans tous les ports/forums de la terre...?
Euh, c’est une question franchement ouverte !
Et importante !
Franche aussi !
Intéressante quoi !
Sujet d’étude en somme ou en Picardie !
On attend la vérité !
Toute la... !
A vous !
réponse à . <inconnu> le 09/11/2006 à 15h01 : Je suppute, je cogite, j’imagine, j’avance (sans preuves) Mais God n...
On fait de l’écholalie, maintenant ?

Lali, lalèèèèèèèèèère...
réponse à . <inconnu> le 09/11/2006 à 15h05 : Serais tu du genre à mettre tes oeufs dans tous les paniers ? Ah les...
Je suis comme le coucou : j’ai toujours mis mes oeufs dans le nid des autres. Pas toi ? Et d’abord, je te rappelle que mon rêve de marin, c’est d’être bigame : deux femmes dans chaque port. Jusqu’à présent, je n’ai jamais osé, redoutant bien plus, et à juste titre, la furie de ces dames que celle des éléments.
Courage, fuyons !
Ovaire* !

* dans les communications VHF, on utilise volontiers "over" au lieu de "à vous". Surtout avec les bateaux arborant l’Union Jack.
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 10h41 : Bonjour bonjour ! Salut les gosses ! Bien dormi ? Bon, ben, allez...
je hurle avec les louves "bravo le poète" mais, en ce qui concerne la Madame de Pépin le Bref, il me semble que c’est Berthe au grand pied, si je n’m’abuse, sauf vot’ respect not’ maît’...
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 15h06 : On fait de l’écholalie, maintenant ? Lali, lalèè...
Ou l’écholalix ?
L’école à l’X...

Peu grave, je suis muet en règle générale.
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 15h12 : Je suis comme le coucou : j’ai toujours mis mes oeufs dans le nid des...
Jean déduis que lorsque tu dis bonjour à une dame, tu dis : « Coucouille ! ».
Ovaires, levons nos verres car nos saillies seront à la mesure de l’attente.

Qu’est-ce qui m’prend là ?
Elpp, vous êtes contagieux car d’hab, je ne parle que rarement de sexe.
réponse à . <inconnu> le 09/11/2006 à 15h13 : je hurle avec les louves "bravo le poète" mais, en ce qui concerne la Mad...
il me semble que c’est Berthe au grand pied
Bon God ! Mais c’est bien sûr ! La mère à Charlie était unijambiste (de homard)...
Bouge pas, je corrige mon texte.
Ah, Petula... Je mérite des clarks !
Salut vous toussent (oui, j’ai été malade !). Il me semble que ça chahute bien dans le fond, et qu’il n’y a pas que des donzelles qui n’y comprennent mais rien à rien (si vous voyez ce quej’veux dire).
Ca me fait plaisir de ne pas trop vous avoir manqués (le "s" est mis à des seins)...

Alors, copmme ça, Lapin peut raconter n’importe quoi, et y a personne qui moufte ? Mais à quoi on joue ici ???
La preuve :
"il va de soi que la pratique remonte à beaucoup plus loin. En fait, probablement depuis qu’il existe des tables...[2]"

Moi je suis persuadé que la table n’est pas nécessaire pour faire du pied (d’ailleurs on n’en parle pas dans l’expression, n’est-ce-pas ?), mais par contre, de pieds, il est besoin; preuve est ainsi faite que Lapin aurait dû écrire plutôt :
"il va de soi que la pratique remonte à beaucoup plus loin. En fait, probablement depuis qu’il existe des pieds...[2]".

Heureusement que chuis là !

Hobbes-tentif
réponse à . HoubaHOBBES le 09/11/2006 à 15h25 : Salut vous toussent (oui, j’ai été malade !). Il me sem...
Hip ! Hip ! ...Hips ! Il est guéri ! On te décerne le prix Lagardère, HOBBES !
Tu vois, on t’avait bien gardé ta part d’encre.
Mais y’en a encore qui sèchent...
Claudiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine !
réponse à . HoubaHOBBES le 09/11/2006 à 15h25 : Salut vous toussent (oui, j’ai été malade !). Il me sem...
"...depuis qu’il existe des pieds" ... de table, bien sûr ! Tu vas mieux ? T’as bu tout ton faro ? Bien tout, jusqu’à la lie ?
ANALYSE DU JOUR

Finalement, à tenter de faire du pied, on a surtout fait du plat.

De rien, de rien...
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 15h34 : ANALYSE DU JOUR Finalement, à tenter de faire du pied, on a surtout fait...
Ben, quoi, y sont pas beaux nos pieds, dis tout de suite qu’ils sont bancals, que ce sont des pieds-beaux en somme (ou plutôt bancaux pour la rime).

Pour la Daronne à Charlot, elle avait bien ses deux cannes, juste un panard plus grand que l’autre, mais avec les robes de l’époque, hein, ni vu ni connu...
réponse à . Jonayla le 09/11/2006 à 12h17 : yummie ! Ca a l’air délicieux ! Ce qui est délicie...
Ah bon ?

Vous n’utilisez pas de wassingues ?
Et la loque à loqueter ? Inconnue aussi ?
réponse à . SyntaxTerror le 09/11/2006 à 16h03 : Ah bon ? Vous n’utilisez pas de wassingues ? Et la loque &agrav...
Dans mon village ,on disait la loque à reloqueter.
Chez moi, c’est la loque à poussières !

Mister- Prhobbes
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 15h31 : Hip ! Hip ! ...Hips ! Il est guéri ! On te déc...
Ton enthousiasme me fait honneur, Louis-Patrick-Philippe, mais, comme je n’ai pas lu les chats pitres précédents (pas assez de temps, vous comprenez), qui est Claudiiiiine ?

Et ce prix Lagardère, caisse ? Un rapport avec la botte de Nevers ?

@Rikske : oué breuke, j’ai bu une Chimay bleue hier soir, et une ce midi avec, devine qui ? - Jonayla !
Y a du temps à rattrapper; mais non, pas avec Jonayla, malin, avec la bonne bière !

Organisé-Hobbes
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 10h41 : Bonjour bonjour ! Salut les gosses ! Bien dormi ? Bon, ben, allez...
Oulàààà. Joli, joli. Ca mérite une réponse immédiate, je n’ai pas encore lu la suite mais tant pis si les félicitations sont déjà arrivées plusieurs fois.
réponse à . Jonayla le 09/11/2006 à 12h17 : yummie ! Ca a l’air délicieux ! Ce qui est délicie...
Chez nous aussi, un torchon sert à s’essuyer les pieds.
réponse à . HoubaHOBBES le 09/11/2006 à 16h36 : Ton enthousiasme me fait honneur, Louis-Patrick-Philippe, mais, comme je n&rsquo...
Alors : Claudine, c’est une voisine de Momolala, tout en bas, sur la carte. Là, tu vois ? Dans le département du Var, en RBC*. Elle est mimi tout plein, Claudine. C’est ma copine, elle est jamais là ou presque, même que je la soupçonne d’avoir peur, des fois, quand elle te lit... Hi ! Hi ! (Bon, là, si elle ne réagit pas, ni toi non plus, moi, je mange mon chapeau**.
Quant à Lagardère, c’est un groupe dont tu vas pouvoir te faire une idée sur cette page ou bien cette page. En fait, un rapace concentrateur de media français, marchand de canons, de pub, de tout, même. Le fils a repris avec bonheur le flambeau du père défunt, et le Gouvernement le caresse dans le sens du poil. Un saint homme... Le prix Lagardère, HOBBES, ce n’est qu’une invention phonétique de ma part...
Enfin, mon enthousiasme à te revoir parmi nous, tu le dois à Louisiann, qui nous a tenu heure par heure au courant de ta courbe de température (tu peux vérifier, avant-hier et hier...)

* République Bananière de Chiraquie
** Hé, God, tu l’as dans ta liste, çui-là ? J’ai la flemme de vérifier...
Ah ben voilà, encore une louange extrêmement laudative, comme je les aime. Bon, demain, j’achète un carnet, et je pointe les ceusses qui n’encensent pas mes poèmes. Que n’ensuite, quand j’ai la liste complète, je demande à God qu’il mette du blanco pour eux, qu’ils ne puissent pas me lire ce pur jus de cervelle, les gueux.
Bon, dis voir, Mident, c’est où, chez toi, aousqu’on s’essuie les pieds sur le torchon à vaisselle ? Hmmm ?
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 18h03 : Ah ben voilà, encore une louange extrêmement laudative, comme je le...
C’est le fin fond du Brabant Wallon. Nous, nous faisons la vaisselle avec un essuies à vaisselle, c’est autrement plus propre qu’un torchon.
Par contre, nous faisons de la dentelle "torchon" , mot qui vient du vieux français "torche" , signifiant tordre. (donc, ouvrage à fils torchés)
réponse à . mident le 09/11/2006 à 18h09 : C’est le fin fond du Brabant Wallon. Nous, nous faisons la vaisselle avec...
Alors là, c’est torché ! le Brabant tombe -non, les bras m’en tombent* ! Moi, quand je fais mon quart de nuit, en mer, avec ma torche, j’ai mieux à faire que de la dentelle, avec 44 noeuds** de vent au Cap Corse, une fois !

* Hé, God, tu l’as dans ta liste, çui-là ? J’ai encore la flemme de vérifier...
** interro écrite surprise, pour voir les ceusses qui se cancrétisent (voire se cancrétinisent, c’est encore pire), au fond de la classe : 44 noeuds (Kt, soit MN/h), ça fait combien, en kilomètres/heure (Km/h), File_au_logis ? Hmmm ?
réponse à . <inconnu> le 09/11/2006 à 14h51 : Hulules-tu à l’instant fatidique lorsque ton partenaire lui, Hibou ...
Je serais plutôt du genre muet, avant, comme toi, ai-je lu en passant.

Donc, c’est confirmé plusieurs fois,en Belle gique moins que chez nous on ne mélange les torchons et les serviettes, sauf à faire dans la dentelle (Mident 89).
réponse à . momolala le 09/11/2006 à 18h26 : Je serais plutôt du genre muet, avant, comme toi, ai-je lu en passant. D...
Mident, y frise ?
Toujours le mot pour rire, PP !

Devinette : que devient l’eau usée de vos wassingues, torchons, serpillières et autres loques à loqueter ?

Je laisse Prévert (encore lui, mais je l’aime beaucoup) conclure à ma place car j’ai le cépon entartré à c’t’heure !

"“ Usinées, tamisées, usées, rapiécées,
égouttées, dégouttées,
les eaux se jettent à l’eau ”

Jacques Prévert

Bonne soirée à tous ! A demain sans doute !
réponse à . momolala le 09/11/2006 à 18h52 : Toujours le mot pour rire, PP ! Devinette : que devient l’eau ...
REFLEXION

Des pieds de table aux pieds-paquet en passant par les pieds-de-mouton, le Saint-Estèphe, le Mouton-Cadet, le jambon au torchon qu’on a oublié, revenant à nos moutons pour mieux torchonner le tout du sol au plafond, on n’est guère sorti de la cuisine-salle à manger, ménage en grand etc...
D’habitude, on se prélasse plutôt dans la chambre à coucher... Que se passe-t-il ? Ressaisissez-vous, que diable !
Bon, allez, tiens : moi, je m’en vais déguster quelques mignardises et autres friandises, et mettre la viande dans le torchon.
Soyez sages, les gosses... Les mains sur les couvertures ! Bonne nuit.
réponse à . momolala le 09/11/2006 à 18h26 : Je serais plutôt du genre muet, avant, comme toi, ai-je lu en passant. D...
J’étais trop à la bourre pour être complète : la dentelle torchon se pratique dans toute la Belgique, tout comme en France, en Allemagne, en Hollande ... bref ..toute l’Europe.
réponse à . HoubaHOBBES le 09/11/2006 à 16h36 : Ton enthousiasme me fait honneur, Louis-Patrick-Philippe, mais, comme je n&rsquo...
Allez, ch’uis content, newô. Même si c’était une Chimay... (tu sais que je me soigne à la triple Westmalle, hein ?)
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 18h14 : Alors là, c’est torché ! le Brabant tombe -non, les bra...
Eh, mon p’tit père, quel quart préfères-tu ? Moi, c’était 12-4. Méridienne, et stellaires. Tu sais qu’à l’Ecole Supérieure de Navigation d’Anvers, l’usage du sextant et des tables n’est plus qu’enseigné à titre, je dirais, "anecdotique" ? J’ai visité, en ’95, un porte-conteneurs (je crois que c’était le DRESDEN EXPRESS ou, en tout cas, un de sa série, environ 300.000 tonnes de port en lourd, 300 mètres de longueur, 16 mètres de tirant d’eau (j’en passe, parce que tout était à l’époque hors normes), qui pouvait naviguer avec seulement 7 hommes... Et l’infomatique ! Paraît qu’en Chleusie, y’z apprennent plus avec les z’ordinateurs. Moi j’veux bien, mais quand même tes génératrices de secours tombent en panne, hein ? Tiens, voilà celui sur lequel j’ai travaillé: www.shipspotting.com/modules/myalbum/photo.php?lid=129442. Il s’appelait "Fabiolaville" avant d’être revendu en Chine et de s’appeler Hai Hua. Bravo Victor !
réponse à . <inconnu> le 09/11/2006 à 20h37 : Eh, mon p’tit père, quel quart préfères-tu ? Moi...
Ah, tu navigues aussi ? Moi, je ne fais que de la voile plaisance, moins de douze mètres et deux de TE, à sillonner Méditerranée occidentale, Manche ou Mer du Nord.
Le point au sextant, je ne m’y amuse plus, par paresse évidemment, car, au lieu d’une précision d’un mille, on en a une à deux mètres avec les GPS (toujours trois ou quatre, à bord, avec deux ou trois VHF...), et même dans le brouillard ! Alors, les tables Dieumegard et Bataille*, on les oublie sans problème, de même que les HO 249 des aviateurs américains de la guerre du Pacifique.
Mes grands plaisirs, ce sont les nuits de grande traversée, les atterrisages de nuit, et bien sûr la glisse, du portant au près, à la barre et tout dessus tant qu’on peut... sans être un fin régatier, je me régale quand même.
Et, les quarts, je les ai tous faits, surtout ceux dont les autres ne veulent pas, en milieu ou en fin de nuit, ça ne me dérange pas, au contraire (mener sa barque, quand tout le monde pionce, on est vraiment peinard).
* note pour les nonos (les novices du bord, les béotiens, quoi...) : les tables Dieumegard et Bataille, du nom de leurs auteurs français, servaient au calcul de position, après la mesure de la hauteur d’un astre au sextant.
Lima Papa Papa
PS : tu devrais refermer ta balise, en fin de ton texte ( < /b > ). Je le fais en début du mien...
Et dis donc, le Hai Hua, faudrait un bon carénage, non ? Quand on voit l’état des oeuvres mortes, on tremble pour les oeuvres vives...
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 21h32 : Ah, tu navigues aussi ? Moi, je ne fais que de la voile plaisance, moins de...
Merci pour la balise, j’étais quelque peu distrait hier soir. Quant au Hai Hua, lorsqu’il s’appelait Fabiolaville et qu’il naviguait sous pavillon belge, je peux t’assurer qu’il avait une autre allure ! D’un blanc immaculé qu’il était ! Il faisait la ligne Anvers-Matadi, un autobus quoi !
réponse à . Rikske le 10/11/2006 à 07h29 : Merci pour la balise, j’étais quelque peu distrait hier soir. Quant...
Mais j’y pense : on a épuisé le sujet du pied, matelot ?
Et le pied de pilote, alors ?
Toujours pour les nonos, le "pied de pilote" est la marge que le commandant d’un bateau se réserve, sous la quille, par rapport au fond (indiqué par le sondeur), pour arrêter son approche à la côte, ou à un haut-fond, avant l’échouage. Avec mes petits bateaux de moins de deux mètres de tirant d’eau, je prends classiquement un pied de pilote de trente centimètres, et je n’ai talonné qu’une seule fois, à Ibiza. En revanche, dans la Waddenzee (la "mer" qui n’en était pas encore une, il y a quelques milliers d’années, entre les îles de la Frise et les côtes hollandaises et allemande), il y a si peu de flotte que j’ai serré les fesses, et les balises de chenal -constituées de branches plantées dans la vase-, dérive haute, pour passer à marée haute dans cette mer quasi-intérieure entre Baltrum et Norderney ! Un de ces endroits qui n’est pas pour le Fabiolaville...
réponse à . mident le 09/11/2006 à 18h09 : C’est le fin fond du Brabant Wallon. Nous, nous faisons la vaisselle avec...
Ca alors, encore une du BW ! Mais d’où donc ?
Hé, les Louisann, Cannelle, Framboise, Mirlou , et autre inconnus : on devient une majorité ou je me trompe ?

Statist-Hobbes
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 18h14 : Alors là, c’est torché ! le Brabant tombe -non, les bra...
Rapide estime : 44 noeuds, c’est une jolie bande d’excités !!!
Plus merre à merre : je compte le double moins 10% et j’obtiens mes km/h : 79.2 km/h à peu près.

Mille sabords-Hobbes
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 12h26 : Tiens, ton appel du pied m’en fait remonter une des limbes de mes circonvo...
Et une autre du même genre:
le premier ministre belge de l’époque (les années fin 50 - début 60), Achille Van Acker, est allé à Addis-Abéba pour rencontrer le Négus.
L’heure des présentations arrive:
- Hailé Sélassié, heureux de vous rencontrer, cher ami.
- Achille Van Acker, c’est le charbon, moi aussi!
réponse à . Elpepe le 09/11/2006 à 18h14 : Alors là, c’est torché ! le Brabant tombe -non, les bra...
J’ai la réponse, m’sieur...
C’est la même quà la question: "Combien de temps faut-il au fut du canon pour se refroidir?"

Une vitesse certaine!
réponse à . file_au_logis le 10/11/2006 à 09h22 : Et une autre du même genre: le premier ministre belge de l’ép...
C’était "Assille Sarbon", non ?
réponse à . HoubaHOBBES le 10/11/2006 à 08h52 : Ca alors, encore une du BW ! Mais d’où donc ? Hé, ...
Une majorité féminine je dirais même !
Ben oui, justement ! Et ça dans un rayon de ...mmh... 30 kilomètres !!
A vélo, c’est encore faisable ! Je sens que Yannou va se faire naturaliser ...

Mais avec ça, micanine (ou mimolaire) n’a pas encore situé sa chaumine sur la carte du Brabon Warlant !! Vas-y, formident !

Casanov-Habbes
j’ai du mal à me mettre à jour ! Pardon si je plagie, mais j’ai pas le courage d elire tout ce qui précède!
Et si jamais une baffe magistrale vole au dessus de la table, dans la plus parfaite indiscrétion cette fois-ci, c’est que les travaux d’approche sont lamentablement ratés.
Après avoir fait du pied durant tout le match à Materazzi , Zidane finit par perdre la tête ... qu’il retrouva quelques instants après, dans la poitrine de l’italien. Bonne illustration de l’expression : un pied de fer dans une chaussette de velours ?
Prem’s de 2010 !

Et nous en resterons là, car je dors !
A + comme on écrit aujourd’hui !
Faire des avances discrètes.
autrement dit, "faire du pied", c’est le contraire de "faire les pieds au mur" ... qui signifie plutôt : faire une action voyante afin d’être remarqué ... pour la discrétion, on repassera ! 
En Novembre 2006, je ne pouvais faire du pied sur Expressio, je me servais de mes 2 pieds pour arpenter les souks à Marrakech (ma 1ère visite en terre outre grande bleue) ...
Fidèle à mon image de recpieur de vieux grimoires, j’ai cherché le texte cité par God , du 15ème. Pour le moment j’ai trouvé ça : voir contexte illustratif en haut à droite :

cette page

Pas si mal pour un début !
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 02h53 : Fidèle à mon image de recpieur de vieux grimoires, j’ai cher...
Et voici une réédition des Cent nouvelles nouvelles : je ne mets pas la main ou les yeux sur le texte d’origine, donc je ne connais pas l’auteur de la VO !. J’ai vaguement vu passer le nom de Boccace, mais une fois seulement.
Le début de la nouvelle est en p 150.

cette page
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 03h09 : Et voici une réédition des Cent nouvelles nouvelles : je ne m...
Et voici, pp V et suivantes, une explication de l’histoire de ces nouvelles.
Mais encore ne fois tout ça est vraiment sous réserve.

cette page
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 03h32 : Et voici, pp V et suivantes, une explication de l’histoire de ces nouvelle...
on s’applique à sa tâche nocturnale ce soir aussi?je pensais qu’on en restait à là-bas(un peu plus haut)?
Que ceux qui puent des pieds ne nous fassent point du pied petit ou grand soit-il
réponse à . Lanocturne le 12/01/2010 à 04h02 : on s’applique à sa tâche nocturnale ce soir aussi?je pensais ...
Quelle poésie dès le matin !
Moi, je viens de m’en souvenir : il n’y a pas 15 jours, le 30/12/09, nous avons traité de l’expression FAIRE DU PLAT

cette page

J’ai l’impression que God est surmené, ou n’a pas de chance sur ses programmations aléatoires (qui en principe ont lieu les samedis et dimanches).

Aujourd’hui, nous faisons du pied >>> du pied plat ?
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 04h06 : Quelle poésie dès le matin ! Moi, je viens de m’en sou...
d’accord dans ce cas,ça sera:
petit ou grand,plat ou pas soit-il? 
Je te laisse à tes occupations et m’en vais de ce pas retrouver mes couvertures
réponse à . Lanocturne le 12/01/2010 à 04h19 : d’accord dans ce cas,ça sera: petit ou grand,plat ou pas soit-il?&n...
ok, bonne fin de nuit !
réponse à . Lanocturne le 12/01/2010 à 04h19 : d’accord dans ce cas,ça sera: petit ou grand,plat ou pas soit-il?&n...
et hopla j’allais justement te la souhaiter aussi mais je craignais que l’on me reproche de te faire du plat
bon début de jour!
En pricipe je n’en abuse pas, mais je constate dans Le Bouquet de Duneton que les XIXème et XXème siècles ont été très propices aux expressions de "drague" composées à partir du verbe Faire :

Faire des mamours
Faires des yeux en coulisses
Faire le joli coeur
Faire du plat
Faire du genou
Faire des yeux de merlan frit
Faire du pied
Faire du charme
Faire du gringue
Faire du rentre-dedans

... Tout ça pour faire des choses !

Je trouve dans la même bible que l’expression "Vous habitez chez vos parents ?" a donné la variante "Vous marinez chez vos harengs ?"
Allez, mes dames et damoiselles, kancez-vous !

cette page

Je ne sais pourquoi, mais ça me fait penser à une phrase qui est attibuée au dessinnateur Wolinsky :
"Je regrette l’époque où on ne se sentait pas obligé de coucher avec une femme qu’on invitait à dîner"
nombres d’hommes, mariés ou pas ...en face d’une accorte bougresse

God, tout de même !
Comment savoir qu’on est assis en face d’une accorte bougresse, sans avoir un peu "causé du pays"?
Ci-dessous, pour faire plaisir à mes groupies, un extrait du TLFi :

BOUGRE, ESSE, subst.
A. Vx. Sodomite :
1. Il [Ravaillac] entendit en pleine chaire les prêtres et les moines traiter ce Roi [Henri IV] de bâtard et de bougre...

[D’accord, c’est marqué Vx, mais moi aussi je suis un peu Vx !]
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 03h32 : Et voici, pp V et suivantes, une explication de l’histoire de ces nouvelle...
Et voici une réédition des Cent nouvelles nouvelles

Anonyme et collectif, inspiré du Décaméron de Boccace, en effet, et inspirant, plus tard, le merveilleux Heptameron de Marguerite de Navarre, que je te recommande... Mais auras-tu seulement le temps de lire tout ce que tu trouves ?

Je m’en vais tâter de la neige verglacée pour faire cours, si possible, à une poignée d’élèves, les autres restant "sagement" chez eux depuis quelques jours !

Et je vais de ce pied en faire à mon chauffeur de rallye neige et glace pour qu’il me véhicule, ma voiture étant bloquée dans le garage... bonne excuse pour ne pas prendre le volant !

Bonne journée ! Faites du pied à qui vous voudrez, peut-être le prendrez-vous !
C’est pas le pied, de faire le pied de grue avant de faire du pied dans l’espoir de prendre son pied!
Damned, Syanne a mis un pied devant l’autre plus rapidement que moi.
Faites du pied à qui vous voudrez, peut-être le prendrez-vous !
Tu veux qu’on fasse du pied God ?

Bon voilà :


 :  :
 :  :
 :  :
 :  :
 :  :
.’  :
_.-"  :
_.-" ’.
..__...____...-"  :
 : \_\  :
 : .--"  :
`.__/ .-" _  :
/ / ," ,- .’
(_)(`,(_,’L_,_____ ____....__ _.’
"’ " """"""" """


Mais à mon avis la meilleure façon de faire du pied c’est à deux (il faut donc quatre pieds) :


.oooO / ) ( \ Oooo.
( ) / ( ) \ ( )
\ ( ( ) ( ) ) /
----\_).oooO-Oooo.(_/----



Dans une réunion mondaine Sacha Guitry lâcha un pet silencieux, certes, mais fort odorant...
Pas gêné du tout, il se tourna vers sa voisine et lui dit :

— Ne vous inquiétez pas, je dirais que c’est moi !

Ce n’est pas vraiment faire du pied cela serait plutôt être fier du pet.

Mais voila un contrepet que je me serais traité de pied si je l’avais raté. Merci God de ta rediffusion. 
réponse à . syanne le 12/01/2010 à 07h42 : Et voici une réédition des Cent nouvelles nouvelles Anonyme et co...
Auras-tu... le temps de lire tout ce que tu trouves ?

- C’est surtout Google qui trouve
- Moi je lui pose des questions, que certains parmi vous, et surtout chirstian, m’ont appris à cerner
- Si je devais lire tout ce que Google trouve, il me faudrait vivre 5000 ans !
- J’ai un grand plaisir à voir Google trouver des documents. Je vous en transmets une infime sélection.
- J’en parcours quelques-uns. Pour Qui trop embrasse mal étreint, j’ai passé plusieurs heures à m’extasier devant les illustrations de La Danse Macabre historiée, car moi je ne sais pas dessiner
- J’ai un peu de loisirs...
dans l’obscurité je fais du pied noir. Dans la lumière aussi.
Bravo pour les dessins, comme toujours.
Pour l’anecdote de Sacha Guitry, si je puis humblement me permettre, tu la racontes un peu de travers. Voici une version plus amusante.

L’acteur et cinéaste Sacha Guitry (ou Jean Cocteau, selon une autre source) invité à un dîner select, se trouva assis à côté d’une ravissante jeune femme. Soudain, alors qu’un silence relatif planait dans la salle, l’acteur lâcha un pet aussi long que retentissant qui attira les regards des autres convives dans sa direction. Alors, tranquillement, il se tourna vers sa charmante voisine et lui dit à voix suffisamment haute afin d’être entendu de tous :

* - Ne vous en faites pas chère Madame, tout le monde croira que c’est moi.
Vu ton nouveau chef d’oeuvre pointilliste, on peut dire que tu vis sur un grand pied , Sagessefolie!
Et concernant l’expression du jour, nous les femmes, on ne s’arrête pas à "faire du pied" quand quelqu’un nous plait...on fait des pied et des mains, on fait la bouche en coeur, on se fait l’oeil de biche , on joue des coudes...tout ça pour vous, Messieurs!
Mais le meilleur moyen , c’est encore de faire comme si vous n’existiez pas! Ca vous rend fous et vous êtes alors à NOS pieds!
Oui, oui, ça sent le vécu!
Question existentielle (?): une grue peut-elle faire du pied ? Ben, il me semble que tout dépend de la grue:
- celle du chantier
- celle de l’argot
réponse à . God le 09/11/2006 à 10h09 : Misogynie : Haine ou mépris des femmes. Dixit le Grand Robert. Alors...
«Les femmes que l’on respecte sont celles que l’on ne désire pas.» Oscar Wilde.
réponse à . louisann le 09/11/2006 à 10h08 : Je ne voudrais pas mettre les pieds dans le plat, mais c’est encore le par...
Oui, le serveur bafouille encore
. Je comprends pourquoi je n’ai pas pu faire une copie .pdf des interventions d’hier pour mes archives. C’est pour quand je n’aurais rien d’autre à lire 
Quand on a fait du pied, propose-t-on la botte ? Voir à cette page.

Je constate que deLassus, dort très peu. En 109 à 00:01:16, il nous dit : "Et nous en resterons là, car je dors !
A + comme on écrit aujourd’hui !"

A 02:53:19, il est de retour. Soit il écrit en dormant, soit il dort en écrivant.  Ce qui ne l’empêche pas de nous livrer des informations intéressantes.

Mais quand donc dort-il vraiment ? Je suis indiscrète, pipelette ?
Superbes pieds gais et peu sages, mais Folie aussi tu te nommes !
J’ai l’impression que notre God a pris un certain retard dans le traitement des "prochaines-probables" ! Mais les rediff ont vraiment du bon aussi. A condition de les relire ce que je fais toujours avec plaisir. Quand même, on se dit qu’on peut comprendre les problèmes politiques de la Jolie Gique quand on voit que dans un (pardon les Belges) si petit pays on a autant de mots ou d’expressions différents pour désigner un torchon ? une serpillière ? ... en restant toutefois ici entre amis.
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 08h42 : Auras-tu... le temps de lire tout ce que tu trouves ? - C’est surtou...
Excuse-moi mais je ne peux pas m’empêcher : tout le monde peut faire ce que tu fais puisque nous avons accès tous ici à Internet. Je ne prends pas mon pied dans le copié-collé. Nous ne concourons pas non plus à la pige. Prends le temps de sélectionner ce qui t’intéresse, toi, de le digérer et de nous le resservir à ta sauce, comme les pieds et paquets qui précèdent. Tu tapoteras moins souvent sur ton clavier mais tu participeras plus personnellement et nous pourrons mieux échanger. Google nous/m’intéresse moins que deLassus.
réponse à . momolala le 12/01/2010 à 09h40 : Excuse-moi mais je ne peux pas m’empêcher : tout le monde peut ...
Moi aussi je fais comme lui. Quand je veux me connecter à Expressio j’utilise Google.
Je lui fais chercher "Expressio" et il me trouve 3 620 000 solutions en 0,08 secondes.
Après je n’ai plus qu’à trier dans les 3 6 620 000 entrées celles qui correspondent à notre merveilleux site, et hop le tour est joué !
Génial Google, non ? 
Et le pied-de-nez, que fais-tu du pied-de-nez ? cette page
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 09h09 : Bravo pour les dessins, comme toujours. Pour l’anecdote de Sacha Guitry, s...
Tu as probablement raison. Ce qui est sûr, c’est que je n’ai pas cherché à vérifier, je l’ai racontée telle qu’elle était dans ma mémoire, comme on le fait quand on raconte une blague. Mais comme il s’agit d’une anecdote, il fallait être plus précis.
Mea culpa.

Par contre et du coup, je viens de contrôler la litanie contre la peur de Franck Herbert que j’ai citée hier de mémoire et, à mon grand soulagement, il n’y a pas d’erreur. Ce qui tendrait à prouver que l’on a un bon souvenir des textes que l’on aime.

Mais j’approuve aussi ce que t’écrit Momo en #135. Tenter de créer (très rare) ou de transformer des textes est certes plus difficile que copier-coller mais tellement plus amusant. 
réponse à . <inconnu> le 12/01/2010 à 09h13 : Vu ton nouveau chef d’oeuvre pointilliste, on peut dire que tu vis sur un ...
Parce que quand nous, les hommes, quand PAR HASARD nous oublions de vous complimenter sur une nouvelle coiffure ou une nouvelle robe, ça vous fait plaisir peut-être ?
Nouvelles de l’amirauté:
L’amiral qui dort les mains sur les couvertures, même par temps de neige, a attrapé (pas des allatches) mais des engelures. Ce qui explique sont absence depuis quelques jours. Il fait très très froid au Mans, ses pieds sont déjà noirs.
réponse à . mickeylange le 12/01/2010 à 10h13 : Et le pied-de-nez, que fais-tu du pied-de-nez ? cette page...
Et la photo en dessous ou un des combattants fait un bras d’honneur alors que l’autre, sous le coup de la douleur, se tient les roubignoles , serait pour illustrer l’expression des joueurs de pétanque : "donner un coup de pied dans les boules" ? 
réponse à . SagesseFolie le 12/01/2010 à 10h33 : Et la photo en dessous ou un des combattants fait un bras d’honneur alors ...
M’autorises-tu à photocopied ton dessin en 124 ?
réponse à . momolala le 12/01/2010 à 09h40 : Excuse-moi mais je ne peux pas m’empêcher : tout le monde peut ...
Vu le ton de ton intervention, que je peux aisément comparer, par exemple et sur le même sujet du même jour, au ton très amical de syanne en # 122, je ne suis pas tout à fait convaincu que deLassus t’intéresse autant que tu le dis...

J’en profite pour répondre aux aimables remarques de mickeylange et SagesseFolie sur le même microscopique problème.

- Je fais pas mal de copier/coller la nuit. Ce n’est pas très facile d’être créatif quand on manque un peu de sommeil
- Je ne fais pas que cela, rendez-moi un peu justice. Voir en # 121 une combinaison !
- Ma pratique d’expressio ne regarde que moi, surtout la nuit où je suis un peu seul. Elle est à la fois la cause et la conséquence d’une certaine et problématique relation au sommeil
- Je n’ai pas entendu dire qu’il y aurait une seule et officielle façon d’intervenir sur ce site. Si c’est le cas, merci de demander à God de l’indiquer dans le mode d’emploi. On peut aussi imaginer une signature de contrat... Bonjour la liberté d’expression, sans jeu de mot
- Je l’ai déjà écrit : si le pseudo deLassus vous donne des boutons, ne vous grattez pas, ça s’infecterait : sautez mes interventions... Comme je ne fais que du copier/coller, je ne revendique pas de droits d’auteur
Le mur aussi, on lui fait du pied... mais si on tape trop fort, sans chaussures de sécurité, ben ça fait mal...
Et la biche ? Beaucoup lui font du pied...
réponse à . SagesseFolie le 12/01/2010 à 10h17 : Tu as probablement raison. Ce qui est sûr, c’est que je n’ai p...
Autre façon de répondre à la fin de ton propos : je réponds au début, sur l’anecdote de Sacha Guitry et le pet !
Je suis trop âgé pour avoir la mémoire de ce genre de choses.
J’ai eu l’impression que quelque chose clochait dans ta relation, et ... j’ai cherché sur Google... et j’ai trouvé ça :

cette page

Et j’ai passé, grâce à toi, j’oserai dire à ton insu,mais certes pas contre toi, un très bon moment, car j’ai bien sûr tout lu !
Bon moment que j’espère maintenant vous faire partager... Ce qui est mon sentiment la nuit aussi, souvent, quand je trouve quelque chose que vous n’avez peut-être pas le temps ou l’envie de chercher.
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 10h41 : Vu le ton de ton intervention, que je peux aisément comparer, par exemple...
Tu as tort de prendre la mouche.
Personnellement j’apprécie beaucoup tes interventions avec une préférence pour les nombreuses qui sont personnelles, et j’ai l’impression d’avoir de nombreux gouts et points communs avec toi. Personne, j’en suis sûr, ne veut t’empêcher de quoi que ce soit, mais la liberté d’expression est dans tous les sens.
J’ai lu entièrement toutes tes interventions et certaines m’ont beaucoup apporté. J’ai même acheté un livre grâce à toi.
Je suis content que tu qualifie ma remarque d’aimable car elle l’était vraiment.
réponse à . SagesseFolie le 12/01/2010 à 11h01 : Tu as tort de prendre la mouche. Personnellement j’apprécie beaucou...
Merci pour tes charmants propos, qui réchauffent mon vieux coeur !

Je ne prends jamais la mouche (trop fatigant, je laisse ça à chirstian).
Simplement je dis ce que je pense au moment où je le pense. Ce qui ne veut pas dire que j’énonce LA vérité !
Ca aussi c’est de quelqu’un*

* Je crois bien que c’est de Guitry aussi... GAGNE ! Source EVENE (copié/collé, sorry)

"Ce qui probablement fausse tout dans la vie c’est qu’on est convaincu qu’on dit la vérité parce qu’on dit ce qu’on pense."
[Sacha Guitry]
Extrait de Toutes réflexions faites

PS Très flatté pour le livre. C’était lequel ?
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 10h41 : Vu le ton de ton intervention, que je peux aisément comparer, par exemple...
Je n’ai pas pour habitude d’être faux-cul mon amionaute. Ce n’est pas la première fois que je te donne mon point de vue. Clairement. Ici. Tu n’entends que ce que tu veux entendre. Je ne sais pas qui est le deLassus dont tu parles, je m’adresse à toi. L’espace d’Expressio, comme tu le dis, appartient à tout le monde ; n’en monopolise donc pas plus de la moitié à toi seul avec des citations successives, pertinentes, mais qu’on peut tous se procurer ou atteindre avec de simples liens de pages. Tu as besoin de parler, bien. On peut écouter ce que TU as à dire. Evidemment si tu parles de toi à la troisième personne, il est difficile de passer l’écran. Si nous sommes aussi nombreux à t’en faire la remarque, c’est que nous attendons autre chose de ce merrrveilleux site qui est d’abord ce que nous en faisons. Tous. A condition d’y trouver un lieu d’ECHANGES PERSONNELS et non un catalogue, même pertinent, de propos rapportés.
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 10h58 : Autre façon de répondre à la fin de ton propos : je r&...
j’ai cherché sur Google...
Moi aussi j’ai cherché et j’ai trouvé d’autres versions de la même anecdote de Guitry. Quand à savoir laquelle est la bonne . . . j’avoue que cela m’intéresse peu.

Pour répondre à ton P.S. du #147, il s’agit de "La Vieille Carcas de Carcassonne" de Jacques E. Merceron.
Florilège de l’humour et de l’imaginaire des noms de lieux en France.
830 pages de compilations (!) que j’ai parcouru en partie, mais que je n’ai pas encore eu le temps d’exploiter comme il se doit.
réponse à . SagesseFolie le 12/01/2010 à 11h01 : Tu as tort de prendre la mouche. Personnellement j’apprécie beaucou...
prendre la mouche
à moins de vouloir pêcher la truite... le poisson pas celle de Schubert 
réponse à . momolala le 12/01/2010 à 11h42 : Je n’ai pas pour habitude d’être faux-cul mon amionaute. Ce n&...
Je n’ai pas pour habitude d’être faux-cul
D’où l’expression nouvelle "un coup de pied au faux cul" pas encore traitée par God.
Mais ça va venir... un jour, si on lui laisse de l’encre, en même temps que "la main au faux cul" les deux expressions ne sont pas répertoriées dans recherche (j’ai vérifié) Je n’ai rien trouvé non plus sur Google
Par contre, "Au pied de la lettre " viendrait d’une allusion à la Bible dans un passage de laquelle (la deuxième lettre aux Corinthiens - 3,6) la lettre, l’interprétation littérale des mots, est clairement opposée à l’esprit, le véritable message ou l’intention dissimulé sous les mots." (copier/coller de God du 21 septembre 2005 à OO. OO. OO)
Sur expressio on fait du pied, à l’humour, quand on a la chance d’être à table avec lui.
Quel pied et même quel gai pied !
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 10h41 : Vu le ton de ton intervention, que je peux aisément comparer, par exemple...
message par le Canal 12...
réponse à . momolala le 12/01/2010 à 11h42 : Je n’ai pas pour habitude d’être faux-cul mon amionaute. Ce n&...
n’en monopolise donc pas plus de la moitié à toi seul avec des citations successives, pertinentes, mais qu’on peut tous se procurer ou atteindre avec de simples liens de pages
C’est ce que pense aussi, je ne reconnais plus Expressio, j’y étouffe sous l’afflux des infos ... et n’ose plus guère intervenir, pour une boutade ou une réplique malicieuse à l’un ou à l’autre ! J’ai l’impression d’assister à un cours magistral dans un amphi quand le professeur, sur sa chaire, distillait son savoir et qu’on était "passifs" 
Bref, ce n’est pas le pied !
réponse à . mickeylange le 12/01/2010 à 12h29 : Je n’ai pas pour habitude d’être faux-culD’où l&r...
Chez moi, tu le sais, rien ou pas grand-chose ne se dissimule sous les mots. Donc jamais de lettre sans que l’esprit soit en accord avec elle. Je suis, je crois, d’un naturel aimable et j’apprécie l’humour par-dessus tout. Mais j’ai la tête près du bonnet et peu de patience. J’apprends, mais pas très vite, dans ce domaine. Il y a des facteurs déclenchants comme ça qui me font démarrer au cent millième de tour bien que je me gourmande de le faire. Si l’humour était choses mieux partagée, il eût suffit d’écrire "Qui peut le plus, peut le moins".
réponse à . momolala le 12/01/2010 à 12h59 : Chez moi, tu le sais, rien ou pas grand-chose ne se dissimule sous les mots. Don...
"Qui peut le plus, peut le moins".
Et réciproquement, non ça marche pas dans l’autre sens. Mais compte sur moi, pas tout de suite car mes élèves m’attendent, mais dès le cours fini je demande à Google de chercher pour toi.
je me souviens d’une scène du film "Ridicule", dans lequel Fanny Ardant fait du pied pour troubler Charles Berling, et lui faire perdre un concours d’esprit. C’est très efficace, le pied de Fanny sachant s’élever vers des endroits propices (mais pas seulement pro ça !).
Il y a, certes, encore plus efficace : c’est de faire des pieds.L’effet de surprise compensant le manque d’habilité, c’est une façon de faire des pieds et des mains sans les mains que je ne peux que recommander. Assis, cela demande tout de même un peu de souplesse.
Attention, toutefois : la racine pédo vient du grec παι̃ς, παιδός :" enfant" et non du latin pes, pedis : "pied". Je déconseille vivement à ceux qui aiment faire du pied et prendre leur pied, de se revendiquer "pédophile".
oh grand God, puis-je me permettre une suggestion ? Il est vrai que des liens vers des documents fournis par Google présentent un intérêt : celui de pouvoir être consultés, sans prendre la peine de les chercher. Il n’est pas moins vrai que si nous étions seulement 3 à les rechercher comme le fait Delassus, le site cesserait d’exister victime d’overdose.
Nous avons été, de même,confrontés dès le début au cas des histoires drôles : sauf à les placer en les adaptant astucieusement, nous les avons toujours évitées, pour ne pas devenir un recueil de blagues.
Tu annonçais récemment l’intention d’ajouter des rubriques telles que les expressions soeurs ou les concassées. Ne pourrais-tu créer une rubrique "liens" que chacun de nous pourrait alimenter pour le plus grand profit de ceux qui voudraient les consulter, en réservant cette partie du site à des réflexions personnelles ? De même qu’Eureka (longtemps qu’elle nous manque, celle-là !) pouvait ainsi nous faire profiter de ses connaissances énormes en langues étrangères, en annexe, je connais quelqu’un qui mettrait beaucoup de zèle dans une telle collaboration.
Nous ferions ainsi litière de cette pomme de discorde, et puisque l’âne frotte l’âne, je crois dur comme fer que c’est pour toi bien plus facile que de faire passer un chameau par le chas d’une aiguille... 
réponse à . chirstian le 12/01/2010 à 14h28 : oh grand God, puis-je me permettre une suggestion ? Il est vrai que des lie...
Banco !

En fait, voilà ce qui me manque le plus la nuit : 8 x 4 x 12 = 384 pieds !

cette page

Ouvrez ce lien sans crainte. Ce n’est que beauté.
réponse à . SagesseFolie le 12/01/2010 à 12h09 : j’ai cherché sur Google... Moi aussi j’ai cherché et j...
Connaissant les orientations sexuelles de l’un et de l’autre et sachant qu’elles étaient de notoriété publique, j’aurais tendance à penser que Cocteau était plus sujet aux vents mauvais et le mieux placé pour faire cette répartie.
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 04h06 : Quelle poésie dès le matin ! Moi, je viens de m’en sou...
Tu me coupes l’herbe sous le pied (que je n’ai pas plat).
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 14h58 : Banco ! En fait, voilà ce qui me manque le plus la nuit : 8 x ...
Savais-tu que ce poème fut l’une des pièces incriminées lors du procès des Fleurs du mal, en 1857, pour « atteinte à la morale publique », , contenant « des passages ou expressions obscènes ou immorales », conduisant « nécessairement à l’excitation des sens par un réalisme grossier et offensant pour la pudeur » ?

Pas le pied, les censeurs de l’époque qui préféraient la gauloiserie à l’érotisme, et le roman édifiant à la plus belle des poésies. (Moi je suis comme mon amie Momo, j’en pince pour Monseigneur Baudelaire)

PS. Mon rallyman étant en rade, j’ai trouvé ce matin un charmant voisin pour me conduire au lycée... Piano-piano sur la neige verglacée, tout ça pour faire cours à 12 élèves, et rejoindre ensuite la cohorte des profs en chômage technique. Et il re-neige ! je ne vois même plus la mer. Cotentine, mets ta petite laine et tiens-toi près du feu !
réponse à . syanne le 12/01/2010 à 15h39 : Savais-tu que ce poème fut l’une des pièces incriminé...
j’en suis consternée, mes pieds restent au chaud ... je crains le verglas qui s’est posé sur cette croûte de neige mais les minuscules flocons qui tombent si drus sont de bon augure et le seigneur météo, à qui j’ai fait du pied, m’a avoué qu’il fera remonter la température demain de 7 à 8 ° ... bientôt le printemps ! youpi !
réponse à . chirstian le 12/01/2010 à 13h56 : je me souviens d’une scène du film "Ridicule", dans lequel Fanny Ar...
On ne saurait que trop conseiller à tous les fétichistes du pied d’exiger que leur préférence sexuelle ait enfin un nom.
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 14h58 : Banco ! En fait, voilà ce qui me manque le plus la nuit : 8 x ...
Ils sont de famille ?
réponse à . chirstian le 12/01/2010 à 14h28 : oh grand God, puis-je me permettre une suggestion ? Il est vrai que des lie...
Nous ferions ainsi litière de cette pomme de discorde, et puisque l’âne frotte l’âne, je crois dur comme fer que c’est pour toi bien plus facile que de faire passer un chameau par le chas d’une aiguille...
Toi, tu ne serais pas abonné au site expressio.fr, des fois par hasard ?

L’idée est bonne. D’autant plus que les liens peuvent être utile pour accéder à des infos complémentaires sans passer beaucoup de temps à chercher soi-même des pages pertinentes (je sais à quel point ça peut être chronophage).
Mais à condition qu’elle soit utilisée et permette ainsi de réserver les commentaires aux causeries plus conviviales d’antan.
Là où on a pour ’Ailleurs’ la version étrangère puis la traduction, on aurait le lien et un commentaire expliquant vers quoi il pointe.
Vais tenter d’accélérer le mouvement dans ce sens. Mais ce sera forcément au détriment de l’éditeur de partoches, hélas !

Restera quand même le problème des pages qui disparaissent et des liens cassés, comme on l’a régulièrement dans les liens inclus dans les rédiffusions.
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 14h58 : Banco ! En fait, voilà ce qui me manque le plus la nuit : 8 x ...
Tu ne cesses de réchauffer les serpents d’expressio dans ton sein cher ami,oh mais quelle bonté!!!
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 14h58 : Banco ! En fait, voilà ce qui me manque le plus la nuit : 8 x ...
n’était-ce pas plutôt :
Le très-cher était nu, et, connaissant ma soeur,
Il n’avait gardé que ses bijoux personnels,
Dont le riche attirail lui donnait l’air vainqueur
Qu’ont les culottes des zouaves devant les demoiselles...
Non : je blague ! C’est un très beau poème !
En leur offrant du Baudelaire,on pourrait même croire que tu leur fasses du pied!Que tu les frottes sans pour autant être âne 
réponse à . God le 12/01/2010 à 15h56 : Nous ferions ainsi litière de cette pomme de discorde, et puisque l&rsquo...
Restera quand même le problème des pages qui disparaissent et des liens cassés,
certes, mais comme tu le dis : nous l’avons déjà ! Et finalement il sera plus facile de les pointer s’ils sont groupés, que d’aller à la pêche parmi 200 messages.
Quant à l’éditeur de partoches, il n’intéresse personne*: c’est son absence qui est intéressante : pouvoir la signaler et râler !
*non, pas sur la tête, Elpiedpied ! 
Comme l’explique God on fait du pied en vue de faire l’amour.
Je ne vous l’ai pas encore dit mais j’adore les charades à tiroirs et il y en a plusieurs concernant faire l’amour.

Par exemple :

Mon premier le fait
Mon deuxième à ce qu’il faut pour le faire
Mon troisième à envie de le faire

Mon tout est un os de l’épaule.


La réponse finale est assez évidente, mais avez-vous trouvé les liens ?
La solution dans ma contribution suivante.
réponse à . SagesseFolie le 12/01/2010 à 16h11 : Comme l’explique God on fait du pied en vue de faire l’amour. Je ne ...
La voici donc :

Mon premier est o parce que obèse
Mon second est mo parce que Moabite
Mon troisième est plate parce que plate-bande

Mon tout est omoplate.

Maintenant que vous êtes chaud(e)s (!) vous allez trouver celle-ci :

Mon premier le fait
Mon second le fait

Mon tout arrive à l’âge de le faire
.

J’en ai plusieurs autres mais je crains de vous lasser.
réponse à . SagesseFolie le 12/01/2010 à 16h13 : La voici donc : Mon premier est o parce que obèse Mon second est mo...
Loin de là mais les devinettes ne m’ont hélas jamais réussi
Mais que fait donc ce tout?du pied?de la botte?....
Il y a une question qui me tracasse depuis hier, pourquoi t’adresses tu toujours à God quand tu nous fais part de tes chef-d’œuvres, est ce parce qu’il est le chef de l’œuvre d’expressio ou y t il d’autres raisons? hier encore tu disais "que l’auteur de cette expression vienne se frotter à moi..." alors moi je jalousais God parce qu’avec le froid qu’il fait par ici je ne serais pas contre l’idée de me trouver autre source de chaleur
réponse à . syanne le 12/01/2010 à 15h39 : Savais-tu que ce poème fut l’une des pièces incriminé...
je l’ai déjà proposée il y a fort longtemps, (elle doit être de 2003) mais pour faire du pied à tous les amateurs de Baudelaire qui ne l’auraient jamais vue , voici l’horloge : cette page
(il faut cliquer sur la goutte-horloge dans le coin droit, pour avancer)
réponse à . syanne le 12/01/2010 à 15h39 : Savais-tu que ce poème fut l’une des pièces incriminé...
Je ne me souvenais plus de la date et des détails, mais heureusement j’ai tout Baudelaire dans une édition de la Pléïade de 1958 (Le Dantec). je n’ai que 4 livres de cette collection.

Le jugement est du 20 août. Le 30, il y eut une lettre de Hugo, datée de Guernesey :
"Vos Fleurs du Mal rayonnent et éblouissent comme des étoiles ..."

Comme tu aimes bien, en voici un autre parmi les 6 interdits de 1857 :

cette page
réponse à . SagesseFolie le 12/01/2010 à 16h13 : La voici donc : Mon premier est o parce que obèse Mon second est mo...
J’en ai plusieurs autres mais je crains de vous lasser

Mais non, au contraire, c’est distrayant, ça nous change des liens dont certain(s) abuse(nt) !
réponse à . chirstian le 12/01/2010 à 16h24 : je l’ai déjà proposée il y a fort longtemps, (elle do...
Magnifique !
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 16h26 : Je ne me souvenais plus de la date et des détails, mais heureusement j&rs...
L’édition que tu cites est épuisée : c’est un "collector" (je ne la connaissais pas). Celle que j’ai,Oeuvres complètes, dans la Pléiade de Gallimard-NRF , est dirigée par Claude Pichois (1975).
Et comme je suis très gâtée par celui- qui -sait-que-j’aime-les-livres-et- Baudelaire-en particulier, j’ai aussi une très belle édition illustrée par des peintures symbolistes (éd; diane de Sellier), et l’album Pléiade ("gracieusement offert par votre libraire" mais désormais assez difficile à trouver... sauf pour les Googlistes inconditionnels !)
réponse à . Lanocturne le 12/01/2010 à 16h23 : Loin de là mais les devinettes ne m’ont hélas jamais r&eacut...
Mais que fait donc ce tout ?

Comme ma soeur,d’une main, il bat le beurre avec le bâton qui sert aussi à battre autre chose, l’autre main étant occupée par la culotte du zouave qui a chopé la scarlatine sous le pont de l’Alma.
C’est clair, maintenant ?
Aussitôt dit...
Source PriceMinister. 5€, ça vaut le coup j’imagine ?

Baudelaire, Charles)]. - Pichois (Claude : Album Baudelaire. Iconographie Réunie Et Commentée Par Claude Pichois. 416 Illustrations. - Livre

Baudelaire, Charles)]. - Pichois (Claude
Gallimard. Album Pléiade - 1974
Livre
* Meilleur prix : 5,00 €
* Nombre d’articles : 3 occasion - 2 collection
réponse à . Lanocturne le 12/01/2010 à 16h23 : Loin de là mais les devinettes ne m’ont hélas jamais r&eacut...
Je ne m’adresse pas souvent à God. Depuis près de deux ans que je fréquente ce site, j’ai du m’adresser à lui moins de fois qu’il n’y a de doigts dans les mains du Baron Empain.

Hier je m’adressais à l’auteur (l’inventeur) de cet expression qui est mort depuis plusieurs siècles. L’âne vexé par cette expression qui le dévalorise voulait, en fait de frottements, lui adresser quelques ruades bien senties.
Ce n’était qu’une image due à mon imagination légèrement débridée parfois.

Personnellement, je serais plutôt pour les frottis-frottas tendres et doux : ils réchauffent tout aussi bien sinon mieux. 
Pour la charade je donnerais la solution ce soir si personne ne la trouve, mais connaissant la finesse de nos amionautes cela m’étonnerait fort. 
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 16h36 : J’en ai plusieurs autres mais je crains de vous lasser Mais non, au contra...
T’es du genre à remuer le clou tôt dans la paix, toi !
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 17h04 : Aussitôt dit... Source PriceMinister. 5€, ça vaut le coup j&rs...
Cher Delassus, à force de galoper sur Google, tu fais des erreurs, et pas des moindres ! Ce qui vaut 5 euro, dans l’annonce que tu cites, ce n’est que la jaquette en carton du livre !! L ’album lui-même n’est pas proposé à moins de 120 euro ! Il faut lire jusqu’au bout !

cette page
Y’a un cor sur le gros orteil
Cela fait y mal ?
Oui : ça brûle (d’envie). Comment l’as-tu remarqué ? Tu es pied d’âtre ? 
réponse à . chirstian le 12/01/2010 à 16h24 : je l’ai déjà proposée il y a fort longtemps, (elle do...
L’animation est digne du poème. Merci Chirstian.
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 16h26 : Je ne me souvenais plus de la date et des détails, mais heureusement j&rs...
Ça nous change des liens dont certains abusent. Avec bonheur, partageons Baudelaire.
réponse à . SyntaxTerror le 12/01/2010 à 16h57 : Mais que fait donc ce tout ? Comme ma soeur,d’une main, il bat le beu...
L’Amiral peut se soigner en paix, la relève est assurée.
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 16h26 : Je ne me souvenais plus de la date et des détails, mais heureusement j&rs...
Je préfère celui-ci : cette page qu’un jour j’aimerais peindre, peut-être à la manière de Gauguin.
réponse à . syanne le 12/01/2010 à 17h09 : Cher Delassus, à force de galoper sur Google, tu fais des erreurs, et pas...
Je ne suis même pas honteux : je n’ai jamais acheté un livre par internet ou correspondance. J’aime trop aller soit chez mon petit libraire qui n’a jamais rien (!), soit à la Fnac qui est à 5 stations de bus de chez moi.
5 €, ça ne me paraissait pas cher... Ca veut dire que mon édition "collector" de Baudelaire vaut encore quelque chose ?
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 18h15 : Je ne suis même pas honteux : je n’ai jamais acheté un l...
Si tu veux trouver des Pléiade d’occasion, en bon état, va au marché aux vieux livres, espace Georges Brassens, dans le XVe. (Tu pourras peut-être y faire du pied à de jolies baudelairiennes*) C’est une mine et un endroit très serein !

En ce qui concerne les albums anciens, qui ne sont pas réédités, ils se font rares même chez les bouquinistes ou librairies de livres anciens. C’est pourquoi les bibliophiles les recherchent sur Internet, où les particuliers les revendent...
Mon compagnon en garnit les rayons de ma bibliothèque à chacun de mes anniversaires ou Noëls, mais garde le secret sur ses sources !

Ton édition de Baudelaire n’est pas si mal cotée, mais elle a surtout, j’iimagine, une valeur sentimentale et/ou artistique... garde-la précieusement, tant que tu le peux !

*cette remarque incise pour faire croire que je suis dans le sujet, bien sûr !
réponse à . momolala le 12/01/2010 à 17h38 : Je préfère celui-ci : cette page qu’un jour j’aim...
Si tu cherches un modèle, je connais une très jolie femme, avec de très longs cheveux tout à fait noirs qu’évoque parfaitement, et encore au delà, ce poème.
Il arrive qu’elle s’exprime sur ce site.
Mais, si elle est asiatique, elle n’est pas tahitienne !

Je ne connais pas tout Baudelaire par coeur, ni plus rien par coeur d’ailleurs.
Mon père m’a acheté ce livre, je crois, pour mes 15 ans. C’était hier !
réponse à . syanne le 12/01/2010 à 18h31 : Si tu veux trouver des Pléiade d’occasion, en bon état, va a...
Je connais bien cet endroit, qui est effectivement très sympathique. Mais je n’y achète jamais rien, car je n’ai plus de place chez moi (studio littéralement rempli de livres).

Je n’arrive pas à me défaire d’un livre. Chacun a une histoire qui renvoie à la mienne. Même ceux que j’ai achetés en bannettes à Drouot ont une valeur sentimentale ! Car je me souviens du plaisir que j’ai eu à les découvrir, les ayant achetés sans les voir.
J’ai aussi récupéré les plus beaux des livres de mes parents quand ils ont quitté leur pavillon qui était ausssi rempli de livres.
réponse à . deLassus le 12/01/2010 à 18h41 : Si tu cherches un modèle, je connais une très jolie femme, avec de...
Je ne connais pas non plus tout Baudelaire, ni tout Prévert, ni Norge, ni beaucoup d’autres, y compris le père Victor auquel je pique allègrement le rythme de ses alexandrins. Mais j’aime la poésie qui sait tout dire des émotions en peu de mots bien choisis. Comme j’ai trop de mots à contenir, je me suis mise à la peinture où ils peuvent exploser en silence dans les nuances de couleurs. Je possède donc beaucoup de livres que j’ouvre au gré de mon humeur et du hasard qui fait toujours bien les choses dans ce domaine. Et je m’en nourris l’âme comme au parfum des fleurs.
réponse à . momolala le 12/01/2010 à 17h38 : Je préfère celui-ci : cette page qu’un jour j’aim...
Cadeau du soir, pour toi, Momo l’artiss’ :
le tableau de Munch choisi dans l’édition Diane de Sellier pour illustrer le poème sans titre qui suit La Chevelure dans Spleen et Idéal à cette page

Je t’adore à l’égal de la voûte nocturne,
O vase de tristesse, ô grande taciturne,
Et t’aime d’autant plus, belle, que tu me fuis,
Et que tu me parais, ornement de mes nuits,
Plus ironiquement accumuler les lieues
Qui séparent mes bras des immensités bleues.

Je m’avance à l’attaque, et je grimpe aux assauts,
Comme après un cadavre un chœur de vermisseaux,
Et je chéris, ô bête implacable et cruelle !
Jusqu’à cette froideur par où tu m’es plus belle !
réponse à . syanne le 12/01/2010 à 19h35 : Cadeau du soir, pour toi, Momo l’artiss’ : le tableau de Munch ...
Emotion pleine au souffle des mots et à l’élan cambré de cette créature dont chaque atome est beauté. Inaccessible.
réponse à . SagesseFolie le 12/01/2010 à 16h11 : Comme l’explique God on fait du pied en vue de faire l’amour. Je ne ...
J’avoue être assez déçu que personne n’ait trouvé. Mais comme cette charade à tiroirs n’est pas sur le net (j’ai vérifié), je suis assez fier de la présenter comme exclusivité mondiale d’Expressio sur la toile.

Je rappelle l’énoncé (sur le thème de faire l’amour) :

Mon premier le fait
Mon second le fait

Mon tout arrive à l’âge de le faire
.

La solution :

Mon premier est pu parce que punique
Mon second est bère parce que bernique
Mon tout est pubère.

Allez une toute dernière, également exclusive sur Expressio et basée sur le verbe faire :

Mon premier, c’est le temps qui le fait
Mon deuxième, c’est le rocher qui le fait
Mon quatrième, c’est le diable qui le fait

Mon tout est la capitale de la France.


Elle est fantastique car vous connaissez tous la solution, mais découvrir les tiroirs c’est une autre paire de manches !

La solution dans ma contrib suivante. Ne la lisez pas tout de suite.
La voici :

Mon premier est Pa parce que t’en fais pas
Mon second est r parce que Rockfeller
Mon quatrième est s parce que Méphistophélès

Mon tout est donc Paris
réponse à . SagesseFolie le 12/01/2010 à 21h58 : La voici : Mon premier est Pa parce que t’en fais pas Mon second est...
Normalement, il y aura quelqu’un pour demander :

— N’y a-t-il pas une erreur ? Il n’y a pas de troisième et il manque le i  ?

— Pas d’erreur. Le i c’est toi qui le fais, parce que confetti.
réponse à . SagesseFolie le 12/01/2010 à 21h45 : J’avoue être assez déçu que personne n’ait trouv...
zut et flûte, je n’ai pas suivi en soirée vos élucubrations et je viens juste de la proposer pour demain, à cause de mon 1er qui est dans le thème du jour (de demain) et là, je me sens ridicule ... vilain garçon, tu m’as coupé l’herbe sous le pied (quoique de l’herbe, c’est de l’utopie, vu la couche de neige tombée à nouveau en Cotentin!)
Si j’aurais su, j’aurais pas v’nu mettre ma contrib’ !
signé : ’tit Gibus
Purée d’ nous z’ôtes ! 199 contrib. !
Mais tels de fiers petits soldats, morpions* de base que nous sommes, nous allons nous accrocher !

*Voir cette page, @ 172 et 182.
Bouba, je te laisse avec Georges (l’autre !). Tu ne peux être en meilleure compagnie ! Si ça se trouve, à l’occasion de l’expression du jour, tu vas croiser le Roi boiteux et ses cors aux pieds qui fait un brin de causette aux filles de joie, celles de la Complainte.

Ce matin, vois-tu, les voisins du dessus m’ont donné envie de faire du pied à Prévert, de le retrouver Dans ma maison où Montand* fait quelques pas de danse… avec ses pieds !
Et puis après, on se retrouve devant un p’tit café !

Et puis je jouais avec mes pieds
C’est très intelligent les pieds
Ils vous emmènent très loin
Quand vous voulez aller très loin
Et puis quand vous ne voulez pas sortir
Ils restent là ils vous tiennent compagnie
Et quand il y a de la musique ils dansent
On ne peut pas danser sans eux
Il faut être bête comme l’homme l’est souvent
Pour dire des choses aussi bêtes
Que bête comme ses pieds gai comme un pinson


cette page, ces paroles arrivent après une minute... mais on ne voit pas le temps passé.
réponse à . DiwanC le 10/10/2013 à 01h06 : Bouba, je te laisse avec Georges (l’autre !). Tu ne peux être e...
Ah oué tu parles d’un cadeau !
Quel pied !
Y a tout juste cinq jours que le hasard aléatoire plouf-plouf du grand ordonnateur des redifs nous a donné "l’appel du pied" à décortiquer........
Suffit de retourner au 05/10 et de lire les premières contribs de 2013, on y trouvera Tonton Georges.......

Bon, enfin, j’arrive pour le café......Tiens fait beau aujourd’hui, je viens à pied......
réponse à . DiwanC le 10/10/2013 à 01h06 : Bouba, je te laisse avec Georges (l’autre !). Tu ne peux être e...
Comme tout ce qui précède, ta citation tombe exactement à pic, pile poil dans ma petite vie d’aujourd’hui : je souhaitais hier illustrer Baudelaire dans le style de Gauguin et me voilà promise à illustrer Prévert pour une belle exposition au printemps prochain ! Un beau magnifique cadeau qui m’occupe l’esprit et le temps à 400 % et j’adore ça, tu penses ! J’ai fait du pied épistolaire à un charmant monsieur qui m’a donné depuis l’occasion de prendre mon pied intellectuel aujourd’hui, artistique à venir j’espère ! C’est LE pied !

Belle journée bleue dans vos yeux et vos coeurs !
réponse à . DiwanC le 10/10/2013 à 01h06 : Bouba, je te laisse avec Georges (l’autre !). Tu ne peux être e...
Et puis je jouais avec mes pieds
C’est très intelligent les pieds
Ils vous emmènent très loin
Quand vous voulez aller très loin

C’est de Prévert ou de Georges Tron ? 
réponse à . momolala le 10/10/2013 à 05h34 : Comme tout ce qui précède, ta citation tombe exactement à p...
Un expo au printemps ! Wouaou, quel pied !
Faudra que tu me dises ousque ce sera........Je raterais ça pour rien au monde !...
Et pis déjà qu’après 200 contribs ça a été décortiqué, dépecé, autopsié, ausculté, scanerisé, IRMisé, radiographié, palpé........si en plus le 5 on a
"l’appel du pied" et le 10 "faire du pied"; pour peu que le 15 on débatte sur "prendre son pied"

Ca va pas être le foot !
Ttttt ! Il reste encore tout ça à explorer où l’on voit encore que tout peut revenir à la marine...
Maintenant, je sais pourquoi de Funès disait ma biche à sa compagne: elle n’arrêtait pas de lui faire du pied!
ANAGRAMME
Fred aduipie

Décidément, quel coquin, ce Fred !
penta-orteillé
Joli !

il va de soi que la pratique remonte à beaucoup plus loin. En fait, probablement depuis qu’il existe des tables
J’irais même jusqu’à avancer qu’on a dû inventer les tables pour permettre à l’expression d’éclore.
Aujourd’hui c’est la Saint-Ghislain (prononcé « Saint-Guilin » en Gelbique).

♫ J’habite Ghlin, la Saint-Glinglin
Pas très très loin de Saint-Ghislain ♫
réponse à . <inconnu> le 10/10/2013 à 08h48 : Aujourd’hui c’est la Saint-Ghislain (prononcé « Sa...
On devrait le prononcer ainsi partout.
On écrit indifféremment "ghilde" ou "guilde" pour indiquer que le "h" n’est pas là uniquement pour faire joli.
Pour faire du pied convenablement, il vaut mieux ne pas avoir un pied de fer ...
cette page
réponse à . saharaa le 10/10/2013 à 09h50 : Pour faire du pied convenablement, il vaut mieux ne pas avoir un pied de fer ......
Mon papa m’a laissé un truc comme ça en héritage, mais je ne m’étais jamais aperçu que ça "Permet 3 positions stables" !
Le pied !
réponse à . SyntaxTerror le 10/10/2013 à 10h00 : Mon papa m’a laissé un truc comme ça en héritage, mai...
A mon avis ça pourrait aussi servir de porte-manteau, sur pied  
Le bandeau d’en haut de la page me propose une vidéo italienne choquante.
Je suis choquée à l’avance.  
À Turin, dans le Piémont, il est d’usage de déplacer le pied jusqu’au genou de l’intéressée; donc, le pied montait.
réponse à . lalibellule1946 le 10/10/2013 à 10h09 : Le bandeau d’en haut de la page me propose une vidéo italienne choq...
T’as de la chance d’avoir encore un bandeau d’en haut. Moi, je n’ai ni bandeau, ni offre prétriée par Gooooooooooooooooooooooooooogle à droite. Je ne peux donc cliquer sur rien du tout pour faire monter le compteur. Mon petit Godemichou adoré, faut pas m’en vouloir, j’en peut point. Et pourtant, c’est pas que je lui fais pas du pied à goût-gueule, ... Mes appels sont comme les feuilles mortes, ils se ramassent à la pelle... Les souvenirs et les regrets aussi...
réponse à . file_au_logis le 10/10/2013 à 11h13 : T’as de la chance d’avoir encore un bandeau d’en haut. Moi, je...
Et si tu désactivais AdBlock pour expressio.fr, peut-être que tu les aurais, les bandeaux, non ?
réponse à . saharaa le 10/10/2013 à 09h50 : Pour faire du pied convenablement, il vaut mieux ne pas avoir un pied de fer ......
Si j’en crois la chanson, en revanche, une jambe de bois ne gène pas
cette page
Notez, dans le premier couplet, une différence entre les paroles écrites et celles chantées par Dranem, qui, lui ne dit pas "chopins" mais "béguins" ou "Béghin" pour les amateurs de sucre.
(Béghin se prénommait Ferdinand et non Ghislain, pour ne pas exagérer).
Lui, il se donne du mal sous la table; le travail d’Arash: pied !
L’unijambiste coquin
À un pied, et qu’un,
Mais un c’est mieux qu’aucun,
Et mieux qu’un pied... équin !
C’est idiot de se surveiller soi-même, d’où l’expression: bête comme s’épier !
réponse à . <inconnu> le 10/10/2013 à 08h47 : penta-orteilléJoli ! il va de soi que la pratique remonte à ...
C’est la mode que de rebaptiser les choses les plus anodines par des vocables alambiqués.......
Ainsi la main devient "un organe préhensile digitalisé" le bras devient " une excroissance supérieure articulée supportant l’organe préhensile digitalisé"

C’est ’ach’ment poétique:
-"Chéri prends moi dans tes excroissances supérieures articulées et donnons nous l’organe préhensile digitalisé"
ou alors la chetron du garnement qui entend:
-"Tu vas prendre mon organe préhensile digitalisé sur le museau si tu continues !"

Enfin tout ceci nous éloigne de l’organe penta-orteillé ..........Nous ne sommes pas ici pour traiter les sujets par dessus l’excroissance inférieure articulée servant à la locomotion qui supporte l’organe penta-orteillé.....

-"Oh oui ! encore ! encore ! Tu me fais prendre un organe penta-orteillé d’enfer! ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!"..........
Il y a cinq jours, "faire un appel du pied"... Aujourd’ hui, "faire du pied" ! Qui dira que les jours se suivent mais ne se ressemblent pas ?
Si jamais on lui octroyait le titre honorifique de ’Lord’, ce serait marrant de le voir faire, Lord Taye, du pied !
Je lui fais du pied, mais elle croit que c’est pour la faire marcher, alors ça n’avance pas ! 
réponse à . BOUBA le 10/10/2013 à 12h17 : C’est la mode que de rebaptiser les choses les plus anodines par des vocab...
organe préhensile digitalisé
Même si je suis bien d’accord sur le fait que la main comporte cinq digits, le rédacteur de cette définition aurait pu s’interroger sur le sens généralement utilisé de "digitaliser" : transformer les plages d’un disque vinyl en fichiers .mp3 ou un document sur papier en .pdf.
Se serait-il collé le digit in oculo ?
réponse à . joseta le 10/10/2013 à 13h03 : Je lui fais du pied, mais elle croit que c’est pour la faire marcher, alor...
Ah ben oui, si tu t’avances et qu’ elle recule, comment veux-tu ?
réponse à . mickeylange le 10/10/2013 à 05h51 : Et puis je jouais avec mes pieds C’est très intelligent les pieds I...
Localement, on prétend qu’après ses ébats, il a coutume de s’écrier : Ah ! quel pied ! Mais tu sais, la rumeur…
Le 20, pour un peu qu’Il se soit levé du pied gauche, regarde ce qui nous attend : sur cette page, 32 pieds ! Et si tu vas traîner tes pénates dans la rubrique "Les prochaines", Sa Divinité a 9 pieds en réserve.
On n’a pas fini de se mélanger les pinceaux, de se marcher sur les nougats, de s’écraser les arpions...
réponse à . BOUBA le 10/10/2013 à 12h17 : C’est la mode que de rebaptiser les choses les plus anodines par des vocab...
Ah la la… tout fout l’camp, mon pauv’ monsieur…
Les concierges sont devenues des gardiennes d’immeuble,
Les facteurs des préposés,
Les élèves sont des sujets apprenant qui, à la récré, jouent avec un référent bondissant… autrement dit un ballon ! Si, si !
réponse à . SyntaxTerror le 10/10/2013 à 13h07 : Ah ben oui, si tu t’avances et qu’ elle recule, comment veux-tu ...
Ben, oui, si elle repousse mes avances,je prends du recul...
réponse à . DiwanC le 10/10/2013 à 13h20 : Ah la la… tout fout l’camp, mon pauv’ monsieur… Les concierges s...
Manque de peau (pour un ballon en cuir), le "référentiel bondissant" est une légende urbaine qui a le comportement du monstre Nessie.
Tout le monde est persuadé qu’il existe, mais personne ne l’a jamais vu.
Certains animaux marins en ont ras la casquette, c’est-à-dire par-dessus la tête, des pieds : ce sont les céphalopodes.

Les céphalopodes se montent facilement la tête, et ils n’ont rien dessous : ils sont nus de la tête aux pieds. Avec leurs pieds dessus leur tête, ils avaient monté des murènes jusqu’au sommet de la piscine quand ils font la tête, ils font du pied à tout ce qui bouge. C’est pour cette raison que, lorsqu’on drague au bord fond de la piscine mer, il n’est pas rare de pécho un poulpe, une seiche ou un calamar.

Les céphalopodes à dix pieds sont des décapodes (ceux à douze pieds sont des alexandrins). Parfois ils peuvent se transformer : on les appelle alors des décapodables. On les reconnaît facilement : ils ne cessent de cabrioler.

A propos, savez-vous pourquoi on a appelé Paul le célèbre poulpe qui prédisait les résultats de la Coupe du Monde de football de 2010 ? Paul, c’est évidemment une référence à Paul de Tarse, celui qui a vu Jésus sur le chemin de Damas. Poulpe, céphalopode, pied, tarse, Paul ... ça va de soi, non ?
réponse à . Enkidou le 10/10/2013 à 14h35 : Certains animaux marins en ont ras la casquette, c’est-à-dire par-d...
Les céphalopodes à dix pieds sont des décapodes
Ceux à trois pieds sont des tripodes(*), appelés aussi vers de mer. Il arrive qu’un ver de mer tombe amoureux d’une étoile - de mer, bien entendu.

"Madame, sous mes pieds, dans l’ombre, je suis là
Qui vous aime, perdu dans la mer, et à poil,
Qui souffre, ver de mer amoureux d’une étoile,
Qui, pour vous, donnerais mon âme, et mes trois pieds,
Pour pouvoir être inscrit dans vos petits papiers."
(d’après Victor Hugo)


Mais quand le tripode fait du pied à son étoile de mer préférée, celle-ci s’écrie : arrête de me tripoder sous les bras, ça me chatouille !

(*) Et ceux qui ont mal aux pieds sont des aïe-podes.
réponse à . God le 10/10/2013 à 11h20 : Et si tu désactivais AdBlock pour expressio.fr, peut-être que tu le...
et si tu me disais comment je peux désactiver ce truc? J’Leur ai rien demandé, moi...
Canal 12, quand tu nous tiens...
En voilà un qui ne prendra plus son pied: il a cassé sa pipe ce matin, s’est pris les pieds dans le tapis du fédéralisme. A force de piétiner la constitution belge, il a réussi à en faire créer une nouvelle beacoup plus compliquée, beaucoup plus chère, impossible à mettre en place. Huile-Frites Martens n’est plus. Il est tombé dans le grand chaudron...
réponse à . SyntaxTerror le 10/10/2013 à 13h04 : organe préhensile digitaliséMême si je suis bien d’acc...
D’abord le rédacteur c’est le gars moi même, ensuite j’y pige que tchi dans les digitalisations de MP3 ou les fichiers PDF à transformer en lait UHT et enfin le seul latin que je connais je l’ai appris sur Astérix......
Alors hein, pour moi un doigt c’est un digit donc une main pleine de doigts elle est digitalisée.....
Et pis c’est tout........
Et le doigt, ben je le mets où je peux........
réponse à . Enkidou le 10/10/2013 à 15h30 : Les céphalopodes à dix pieds sont des décapodes Ceux &agra...
Les céphalopodes à dix pieds sont des décapodes

Et les spermocéphales déviés ont des capotes ?....
réponse à . DiwanC le 10/10/2013 à 13h20 : Ah la la… tout fout l’camp, mon pauv’ monsieur… Les concierges s...
Et les dames pipi de la gare de Lyon ( ou St Lazare, Montparnasse, Berlin, Moscou, Londres, Bucarest..........) sont maintenant des techniciennes de surface spécialisées sanitaires.......
réponse à . file_au_logis le 10/10/2013 à 17h04 : et si tu me disais comment je peux désactiver ce truc? J’Leur ai ri...
merci. Et je peux garantir que God est bien God!
réponse à . BOUBA le 10/10/2013 à 17h34 : Et les dames pipi de la gare de Lyon ( ou St Lazare, Montparnasse, Berlin, Mosco...
et les péripatétiputes sont également des techniciennes de surfaces (à polir), spécialisées manuelles et buccales...
réponse à . BOUBA le 10/10/2013 à 17h34 : Et les dames pipi de la gare de Lyon ( ou St Lazare, Montparnasse, Berlin, Mosco...
... et il n’est pas certain qu’elles y prennent leur pied.
réponse à . file_au_logis le 10/10/2013 à 18h03 : et les péripatétiputes sont également des techniciennes de ...
Et bien d’autres spécialités encore comme:
la girouette moldave, l’oiseau de paradis déplumé, la cuillère dans le nez, la brouette inuit, le pied dans le sabot etc etc........

Si vous voulez en savoir plus sur celles dont Henri Rochefort disait:
"On connait le boulevard des filles du calvaire mais on ne connaît pas le calvaire des filles de boulevard", les paroles sont ici et la musique

Diwan !!!!!!!!!!!.............J’ai réussi à en caser une !!
Yesssssssssssssssssssss....................Oh ce panard !
réponse à . dePaname le 10/10/2013 à 18h04 : ... et il n’est pas certain qu’elles y prennent leur pied....
Si c’est une vocation, pourquoi pas ?......
Après tout...........
"God is God
Dylan is Dylan
God is God
Viva Donovan........"


Chantait Michel Delpech.........
réponse à . BOUBA le 10/10/2013 à 17h30 : D’abord le rédacteur c’est le gars moi même, ensuite j&...
C’était tellement bien imité que j’ai cru que c’était vrai !
Pour la main pleine de doigts, j’aurais plutôt dit "digitée", pourvue de doigts, mais ça peut se négocier.
réponse à . Enkidou le 10/10/2013 à 14h35 : Certains animaux marins en ont ras la casquette, c’est-à-dire par-d...
Poulpe, céphalopode, pied, tarse, Paul ... ça va de soi, non ?
Ouais, bon, on m’aurait dit que Paul était l’avant-centre de l’équipe de Tarse, j’aurais mieux compris, mais chacun sait que c’était Achille Talon.
Je viens de lire l’article sur Paul le poulpe (voir #235). Si j’avais besoin de preuves que les hommes sont des ?!*#~@*%!?, en voilà suffisament. Prendre des vessies pour des lanternes, ce n’est rien.
Prendre un poulpe pour un oracle, c’est le pied.  
réponse à . SyntaxTerror le 10/10/2013 à 18h44 : C’était tellement bien imité que j’ai cru que c’...
Après en avoir discuté in petto en a parte avec le rédacteur moi même, j’accepte le "digitée"........
Mais c’est bien parce que c’est toi............
Sauf erreur de ma part (mais delassus veille) personne n’a évoqué le pédicure qui fait du pied toute la journée.
réponse à . lalibellule1946 le 10/10/2013 à 18h52 : Je viens de lire l’article sur Paul le poulpe (voir #235). Si j’av...
Si j’avais besoin de preuves que les hommes sont des ?!*#~@*%!?,

Moi j’ai pas besoin de pieuvres, y a longtemps que je suis édifié sur la question.

"Il y a deux choses infinies, l’Univers et la bêtise humaine......quoique l’Univers je n’en sois pas si sur !"

A.Einstein
réponse à . mickeylange le 10/10/2013 à 18h55 : Sauf erreur de ma part (mais delassus veille) personne n’a évoqu&ea...
Mon pôvre deLassus, ça va te poursuivre cette réputation de gendarme d’Expressio !!......
T’as pas de radar toi au moins ?
Sinon je lâche mon Coyote !!
réponse à . BOUBA le 10/10/2013 à 18h20 : Et bien d’autres spécialités encore comme: la girouette mold...
J’ai réussi à en caser une !
Normal : tu es le meilleur ! :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 10/10/2013 à 18h55 : Sauf erreur de ma part (mais delassus veille) personne n’a évoqu&ea...
Sauf toi !
Normal : tu es le meilleur ! :&rsquo)
réponse à . lalibellule1946 le 10/10/2013 à 18h52 : Je viens de lire l’article sur Paul le poulpe (voir #235). Si j’av...
I’d like to be
Under the sea
In an octopus’s garden
In the shade

Richard Starkey
réponse à . mickeylange le 10/10/2013 à 18h55 : Sauf erreur de ma part (mais delassus veille) personne n’a évoqu&ea...
Peut-être, mais il a été question de Georges Tron, pédicure-réflexologue à qui sa passion n’a pas porté chance.
réponse à . DiwanC le 10/10/2013 à 19h06 : J’ai réussi à en caser une !Normal : tu es le meil...
Mais euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh !
C’est qui qu’est le meilleur aloreuuuuuuuuu ?..........
réponse à . BOUBA le 10/10/2013 à 19h29 : Mais euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh ! C’est qui qu’est le meilleur a...
A mon avis elle fait de la lèche.
Généralement c’est quand elle veut se faire payer un coup à boire.
Mais là elle a tout faux pisque le meilleur c’est moi. Enfin c’est ce qu’ils disent dans mon village, enfin dans ma rue, bon chez moi. Comment je suis seul, et alors !
réponse à . lalibellule1946 le 10/10/2013 à 10h09 : Le bandeau d’en haut de la page me propose une vidéo italienne choq...
Moi, on me propose un test orthographique à 30 cts la connexion puis 90 cts la minute, un peu cher pour essayer de me vendre je ne sais quel machin.
Les étrangers pourraient essayer, c’est facturé sur l’abonnement à France Télécom.
réponse à . mickeylange le 10/10/2013 à 19h59 : A mon avis elle fait de la lèche. Généralement c’est...
:&rsquo)
Z’êtes à égalité → L’un est meilleur ici même si l’autre n’est pas mauvais… et lycée de Versailles !
Allez ! Viendez tous les deux ! Marceeel ! J’ai des invités !
On arrive !!.......on arrosera notre primo-égalitude !
réponse à . BOUBA le 10/10/2013 à 20h58 : On arrive !!.......on arrosera notre primo-égalitude !...
Même si ce n’est pas l’expressio du jour, c’est plutôt la "pied d’égalitude".
Ou l’ ex-aequotitude ??
réponse à . SyntaxTerror le 10/10/2013 à 19h11 : I’d like to be Under the sea In an octopus’s garden In the shade Ri...
Jolie image !
En tant que voisins du dessus, nous avions peu fouillé dans les textes du beau Georges… En fouillant sur les étagères, j'ai trouvé cette paire de bottes qui font du pied aux fesses de certains !

Or, j'avais hérité de grand-père
Un' pair' de bottes pointues
S'il y a des coups de pied quelque part qui se perdent
Çui-là toucha son but
C'est depuis ce temps-là que le bon apôtre,
Ah ! c'est pas joli...
Ah ! c'est pas poli...
A une fesse qui dit merde à l'autre.
Bon papa
Ne t'en fais pas
Nous en viendrons
À bout de tous ces empêcheurs d'enterrer en rond


"Tirage de couettes !" diront certains… P'-têt un peu... mais si peu...

Écoutez…

J' vous ai apporté des croissants … et pis le ketchup spécial Mintaka*

Bonne fin de nuit !

*J'en ai pris plusieurs bouteilles, comme ça tu en auras pour tous les dimanches du mois !
Il est question de pied dans cette fraîche bluette

Non mais quand je pense qu'il y en a qui n'ont vu en lui qu'un rustre grossier....Lisez moi ce texte, c'est frais, printanier, envolé............
Dites moi ce qui empêcherait cette chanson d'être apprise en colonie de vacances....

Ton pied frappe et frappe la mousse...
Si l' chardon s'y pique dedans


On passe au café-croissants et......ketchup puisque cette horrible doucereuse sauce rougeâtre outratlantiquienne est devenue dominicalement incontournable....

Autrement dit, vulgairement, faire «zizi-pan-pan», ou comme dirait certains auteurs, «Jouer à Adam et Eve première version» ou encore «Jouer à papa-maman». Ou encore, très vulgairement: «Pouvoir tirer sa crampe»...
Mon imagination s’arrête là, mais si certains veulent continuer.... 
réponse à . momolala le 09/11/2006 à 18h52 : Toujours le mot pour rire, PP ! Devinette : que devient l’eau ...
Il manque le raton-laveur...
À Sainte-Menehould*, charmante bourgade champenoise toute proche de la frontière lorraine, on fait du pied en tout bien tout honneur, en voici la preuve ! 


* Prononcer : Sainte-Menou 
réponse à . DiwanC le 06/03/2016 à 02h58 : J' vous ai apporté des croissants … et pis le ketchup sp&eacu...
Miam, sont bons tes croissants ! 

Dis, pour le ketchup, je lui en avais apporté un seau de 10 kg dimanche dernier... Tu crois qu'il l'a déjà fini ? 
réponse à . Ratanak le 06/03/2016 à 10h01 : Miam, sont bons tes croissants !  Dis, pour le ketchup, je lui en ava...
Oups... S'cuse-moi, je n'étais pas là dimanche dernier.
Donc, avec tes provisions et les miennes, nous v'là tranquilles jusqu'à la fin de l'année !

réponse à . Jacques1949b le 06/03/2016 à 07h27 : Autrement dit, vulgairement, faire «zizi-pan-pan», ou comme dirait ...
Que nenni !
Faire du pied, c'était tout le contraire de la conquête à la hussarde que tu décris.

C'était une façon prudente de dire à la dame "Vos beaux yeux d'amour mourir me font". Prudente, car si la belle éloignait son peton, l'audacieux devait abandonner tout espoir d'étreinte plus... langoureuse.

Si la belle ne refusait pas la discrète pression, tout n'était pas acquis ; il faudrait réussir à glisser un billet dans son carnet de bal : "Me permettrez-vous de vous revoir ?"… demander son adresse à l'hôte du dîner... puis faire livrer un bouquet de roses roses… les rouges, trop ardentes, viendraient plus tard.

Aujourd'hui, les rencontres sont sur Meetic. Et personne ne sait comment faire du pied avec un portable…

Bon anniversaire à M'sieur Lange !
LE JEU DES MOTS CACHÉS (165)
Aujourd'hui, moi, je m'occuperai d'autres pieds; ceux du poète. Et comme ce jeu, c'est le pied, vous n'aurez pas de mal à trouver les 20 mots relatifs à la poésie , que j'ai glissé dans le texte ci-dessous !


Ce dimanche, le temps était splendide...idéal pour faire une ballade; et les jours où le réveil ne sonnait pas, il fallait en profiter, que diable !
- Chérie, tu as vu comme il fait beau ? On pourrait réveiller les gosses et aller vers le zoo, tu ne trouves pas ?
- Tu as raison, ça rime à rien de rester à la maison...va chercher Gilles, je m'occupe d'Anna !
Le père s'exécuta.
- Allez Gilles ! Tu sautes du lit, t'ôtes ton pyjama, et tu fais ta toilette, on vous amène au zoo...
- Chouette ! Dis, papa, qu'est-ce qu'il a fait le Barça, hier soir ?
- Il a gagné, fiston, 4-1 !
- Youpi !
De son côté, la mère...
- Et ben, ma puce ? T'as beaucoup sommeil, mais t'as fort envie d'aller au zoo, hein ? Allez, lève-toi, regarde ce beau soleil dehors...
Les enfants menaient bon rythme, et , bientôt, ils furent tous prêts...
- Gilles, va mettre un gilet tout de même...il fait un peu de vent, lui dit la mère.
- O.K. Dis, maman on verra notre voisin Ali, qui travaille au zoo ?
- Peut-être...
Puis elle demanda à son mari, un père affable et gentil:
- Tu sais de quels animaux il s'occupe, Ali ?
- Euh...ah, les gorilles, je crois...
Arrivés au zoo, ils allèrent tout de suite voir le singes...juste quand le voisin leur apportait la nourriture...
- Salut Ali ! Mais Ali, tes rations sont trop grandes ! Coupe-les !
- Bonjour ! Oh,ils le font eux-mêmes, ils se débrouillent parfaitement !
- Dis, ils sont impressionnants ces gorilles...ils sont pacifiques ?
- Ben, y'a des cas, si la bique s'approche, car elle jouit d'une certaine liberté, là ils se fâchent...défense de leur territoire !
- Et si il y en a un qui est malade ? Le vétérinaire ose le soigner ?
- Dans ce cas l'éther c'est ce qu'il y a de mieux...Tiens, d'ailleurs y'en a un qui est atteint d'asthme...
- Qui asthme ?
- Celui qui se trouve à l'écart, les autres lui tournent le dos...ils ont tort, je sais...
- Ben, les autres, ceux qu'ont pas raison, ils sont méchants ! Bon Ali,on a encore beaucoup à voir...on va continuer notre route...
- À tout-à-l'heure ! Amusez-vous bien les enfants !
Joyeux anniversaire MickeyLange.
réponse à . mickeylange le 10/10/2013 à 19h59 : A mon avis elle fait de la lèche. Généralement c’est...
Happy Bird Day avec les anges Mickey !
réponse à . joseta le 06/03/2016 à 12h12 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (165) Aujourd'hui, moi, je m'occuperai d'autres ...
Je cesse pas d'en n'avoir que seize.
Je l'ai bien lu cette date anniversaire de l'artisss du site... Seulement un jour - de mauvaise humeur peut-être - il a dit son agacement pour nos souhaitages et nos souhaitations. Il trouvait plus ou moins ridicule notre succession de "Bon anniversaire" à laquelle répondait en écho un chapelet de "Merci beaucoup".

Je ne suis pas de son avis ; j'essaie de n'en oublier aucun car je trouve cette coutume très sympathique.
Mais aujourd'hui, je me tais et je laisse Lange et ses pinceaux perché au flapond de la Tixsine...

Cela dit, je souhaite volontiers un "Bon anniversaire !" au Maître Michel-Ange qui repose en paix dans la basilique de Florence depuis 1564.

Claudiiiiiiiiiine ! 
Joliiiii ! ...
Au fait, c'est quand ton birthday à toi ?

réponse à . DiwanC le 06/03/2016 à 16h14 : Joliiiii ! ... Au fait, c'est quand ton birthday à toi ? ...
9 août MCMLI
Oh ! Désolé… vraiment… Veuillez m'excuser...
- Ce n'est pas grave,
avait-elle murmuré pensant "Gna… gna...gna... "Désolé, vraiment"… Tu parles ! Il vient de m'écrabouiller le pied et de labourer mes escarpins tout neufs. Connard !"

Vernissage d'un de leurs amis communs… ce fut leur première rencontre.

Ils se croisèrent à nouveau à la fin du cocktail. Bien que toujours fâchée, elle ne fut pas insensible à l'élégance de son geste lorsqu'il retint la porte pour la laisser passer.
Et lui trouva fort joli le sourire qu'elle lui adressa pour le remercier.

Les occasions de se revoir ne manquèrent pas dans cette ville si petite… Concerts par-ci, théâtre par-là… Il guettait l'entrée, comme rassuré quand il la voyait.
Elle le cherchait du coin de l'œil et détournait le regard dès qu'elle l’apercevait.

Bref, ces deux-là passaient leur temps à ses pieds s'épier !

Ça sent le vécu... 
Je suis laborieusement arrivé à 18 
réponse à . Ratanak le 06/03/2016 à 09h55 : À Sainte-Menehould*, charmante bourgade champenoise toute proche de la fr...
Comme quoi beaucoup de recettes sont réussies grâce à une "erreur" au début. Prenons les frites qui sont bonnes lorsqu'elles ont été chauffées deux fois. Je crois qu'à l'époque le cuisinier du roi avait préparé le repas pour une heure dite ; mais le roi et son invité arrivèrent en retard... fatigué, le cuisinier fit réchauffer les frites et l'on alla servir le roi. Qui fit mander son cuistot. Ce dernier n'en menait pas large car il redoutait l'ire de son maître et à l'époque les têtes tombaient fastoche ! Heureusement il fut complimenté, et depuis, les frites sont toujours cuites deux fois.
C'est un peu comme la tarte Tatin je crois, qui avait été oubliée, ou un truc comme ça... Ha, la cuisine à quoi ça tient !
Tu me fais penser au sketch "la drague" avec Bedos. C'est vrai à mon époque on draguait et avant on faisait du pied...
réponse à . le gone le 06/03/2016 à 17h23 : Tu me fais penser au sketch "la drague" avec Bedos. C'est vrai &a...
Et puis avant, la dame laissait négligemment choir son mouchoir bordé de dentelles....
Et puis avant, l'homme déposait un rôti de mammouth à l'entrée de la caverne...
Et puis avant, le serpent offrait une pomme à Ève et l'aut' benêt d'Adam...

réponse à . le gone le 06/03/2016 à 17h20 : Comme quoi beaucoup de recettes sont réussies grâce à une &q...
Même histoire pour les pommes soufflées :

Le cuisinier mit dans la friture les pommes de terre coupées en fines tranches à l'heure prévue, mais quand il fut prévenu par la gare que le train inaugural serait en retard, le chef Collinet fit arrêter la friture à regret. Il sépara les tranches de pomme de terre à moitié frites et les fit égoutter avec l'intention de les remettre à frire lorsque les invités seraient arrivés. Le moment venu il refit chauffer la graisse et quand elle fut très chaude, il constata en y plongeant les tranches de pomme de terre qu'elle gonflaient comme des balles. Chacune prenait une couleur dorée et c'était comme si elle attrapait une bulle à l'intérieur.

Erreur également raconte-t-on :

Selon la légende officielle, ce bonbon serait né au XIXe siècle d'une erreur de l'apprenti confiseur qui aurait mal dosé sucre et menthe et aurait insufflé de l'air dans la pâte par inadvertance. Jules Despinoy houspilla son mitron, ayant laissé brûler son sucre au fond d'une marmite en lui lançant la célèbre phrase " Tu ne sauras faire que des bétises dans ta vie ". La réprimande et la faute commise traitées de "bêtise" furent au final un véritable succès.Le fameux bonbon raté fut très sollicité par les habitants de Cambrai car très rafraîchissant et très bon. C'est ainsi que seraient nées les bêtises et qu'elles devinrent la grande spécialité de Cambrai.

Il y en a sans doute d'autres.
réponse à . DiwanC le 06/03/2016 à 17h41 : Et puis avant, la dame laissait négligemment choir son mouchoir bord&eacu...
Et puis après les poupées gonflables.
Et puis après, il y a eu des émissions spécialisées "la bite est dans le pré".
Et puis après on pourra télécharger et téléporter des femmes et des hommes choisis avec colis six mots... si, si ! 
Sans vouloir casser l'ambiance je propose ce petit dessin animé consacré à la nature et l'humain

ici qui montre un après après assez proche...
... 19 ... je passe le pied ... euh... la main.
- Je connais un jeune poète; ce n'est pas encore une étoile...mais il persévére !
- Si il perd ses vers, il n'a qu'à faire de la prose !

1) TEMPS
2) BALLADE
3) SONNET (sonnait)
4) VERS
5) RIME
6) PAIR (père)
7) LITOTE (lit, t'ôtes)
8) QUATRAIN (4-1)
9) MÉTAPHORE (mais t'as fort...)
10) RYTHME
11) MÈTRE (mettre)
12) IMPAIR (un père)
13) FABLE (affaable)
14) ALLÉGORIE (ah, les gorilles)
15) ALLITÉRATION (Ali, tes rations...)
16) COUPLET (coupe-les)
17) DÉCASSYLABIQUE (des cas, si la bique...)
18) TERCET (l'éther c'est...)
19) CHIASME (qui, asthme ?)
20) COMPARAISON (qu'ont pas raison)
Voilà !
Et voilà ma source.


Au final, j'en aurai eu 15.
réponse à . joseta le 06/03/2016 à 19h00 : - Je connais un jeune poète; ce n'est pas encore une étoile...mais...
J'ai raté "pair" et "impair" ... quel imper impair !
Le rapport avec la poésie ne m'a pas frappé ...
réponse à . DiwanC le 06/03/2016 à 17h53 : Même histoire pour les pommes soufflées : Le cuisinier mit d...
Jules Despinoy
C'est qui celui là ?
Les bêtises eud Kimbré, c'est Afchain. En fait c'est un apprenti qui a laissé tomber du sirop de menthe dans le bain d'huile qui a servi à recuire les frites.
Voila comment naissent les légendes culinaires.
Tout pareil... de plus, je n'ai pas pensé au mètre ni vu le temps passé...
Demain, je dois partir très tôt le matin, et je serai absent probablement toute la journée. Faites de beaux rêves !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Faire du pied » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?