Une planche de salut / Trouver son salut dans... - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Une planche de salut / Trouver son salut dans...

Dernier moyen / Trouver, utiliser un moyen qui permet d'échapper à un très grave ennui ou à une catastrophe

Origine

Il paraît évident, en première lecture, que notre 'salut' n'a (presque) rien à voir avec celui du gladiateur dans l'arène face à César ou à celui du militaire face à son supérieur.
Si je dis 'presque', c'est parce que le salut ainsi cité dérive quand même du salut qui nous intéresse. Restez à à l'écoute !

En effet, le mot 'salut' nous vient du latin 'salutem', accusatif de 'salus' ou 'salutis', qui désignait quelque chose en bon état, en bonne santé, entier. Il a aussi signifié 'vie', par opposition à 'mort'.
Le 'salut' correspond donc d'abord à ce qui permet de conserver le bon état, l'intégrité de quelque chose ou de quelqu'un, ou, indirectement, de le sauver.
Ce qui nous permet de comprendre que, une planche de salut, c'est en premier lieu une planche qui permet à quelqu'un de rester en vie.
Et des planches comme ça, si ça ne court pas les rues, on les trouve aisément en mer, lorsqu'un naufragé sauve sa vie en s'accrochant à une des planches venues de la structure de son bateau qui vient de couler.

C'est bien de cette image du naufragé que nous vient la première expression, au début du XIXe siècle, à la suite du mot 'planche' tout seul qui, depuis le XVIe siècle, avait le même sens figuré.
Par extension, une planche de salut, c'est plus généralement un moyen d'échapper à une catastrophe et de rester en vie.

Et quand on n'est pas en mer et qu'on n'a pas de planche à portée de main, il existe des situations où il est quand même très utile de trouver un moyen d'échapper à la mort, donc de trouver son salut, que ce soit face un animal agressif (auquel cas, on peut trouver son salut dans la fuite) ou, acculé à un mur, face à un jeune sauvageon armé d'un couteau (auquel cas on peut tenter de trouver son salut dans l'attaque surprise).

Maintenant que l'origine des deux expressions est limpide, revenons un court moment à notre autre acception du mot salut.
Vous ne le saviez peut-être pas, mais, au vu de l'origine du mot, lorsque vous saluez quelqu'un, vous lui souhaitez en fait de rester en vie ou de garder une bonne santé.
Mais ce sens initial étant généralement oublié, le salut est simplement vu comme une marque de politesse, de respect ou de déférence, telle qu'on la retrouve dans le salut militaire.

Exemple

« Pendant que les diplomates du monde entier continuaient à s'accrocher comme à une ultime planche de salut au plan de paix saoudien pour le Proche-Orient, les combats s'intensifiaient en Cisjordanie où au moins 12 Palestiniens et un Israélien ont été tués hier et plus d'une centaine de Palestiniens blessés. »
Libération - Article du 01/03/2002

« Ciba trouve son salut dans le giron du numéro un mondial de la chimie, BASF. Le groupe suisse a beaucoup souffert de la hausse des cours des matières premières et du prix de l'énergie au premier semestre 2008. Résultat, il affiche une perte nette de 326 millions d'euros et il a annoncé des mesures de restructuration qui auraient pu éventuellement aboutir à la cession de certaines activités. C'est finalement tout le groupe qui se vend à BASF pour 3,8 milliards d'euros. »
Le Figaro - Article du 16/09/2008

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Une planche de salut / Trouver son salut dans... » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
arabear وجد ضالته في... Il a trouvé ce qu'il cherchait dans...
Allemagnede RettungsankerAncre de sauvetage
Angleterreen A lifelineUne bouée de sauvetage
Espagnees Una tabla de salvaciónUne planche de salut
Espagnees Agarrarse a un clavo ardiendoS'accrocher à un clou brûlant
Italieit Ancora di salvezzaUne ancre de salut
Pays-Basnl Een reddende engelUn ange sauveteur
Polognepl Ostatnia deska ratunkuUne dernière planche de salut
Brésilpt Tábua de salvaçãoPlanche de salut
Roumaniero Un colac de salvareUne bouée de sauvetage
Slovéniesl Resilna bilkaBrin de salut (de sauvetage)
Suèdesv RäddningsplankaPlanche de salut

Vos commentaires
Alors ! Personne pour plancher sur ce salut ? Les explications de God sont-elles tellement circonstanciées que le sujet est épuisé ? Tout comme moi d’ailleurs. Salut ! Je retourne me coucher.
Les marins, auxquels de toute évidence cette espression est dédiée, n’ont pas que les planches de salut pour s’en sortir en cas de naufrage.
Ils ont aussi,et depuis des siècels, des ports de salut pour s’abriter :
Extrait (le seul de la nuit), de l’article concernant cette expression dans le Dictionnaire du Moyen français (1330-1500) :
Port de salut. "Lieu où un navire est à l’abri des périls et tempêtes de la mer"

Et dans la foulée, l’histoire , très brève, du fromage Port-Salut, avec mon lien de la nuit :

cette page
Port de salut. "Lieu où un navire est à l’abri des périls et tempêtes de la mer"

Mon Larousse du moyen français, pour la même expression, donne quant à lui une tout autre signification : « port de salut = mesure de distance entre deux personnes ou deux camps pouvant échanger des salutations », la référence donnée étant Jacques Amyot.
Le premier port serait donc le « lieu sur une rivière permettant aux bateaux d’aborder » (du latin portŭs), le second viendrait lui du verbe « porter » (latin portāre).

Que tout cela (+ beaucoup de travail, donc peu de temps pour expressio !) ne m’empêche pas de porter saluts et toasts* à tous les amionautes qui ont fêté ces derniers jours leur anniversaire, et de souhaiter la bienvenue aux nouveaux, diurnes ou noctambules, avec clin d’œil particulier à notre célèbre Bee-Bee, dont je découvre joyeusement la présence enfin réelle-virtuelle ici…

Bonne journée.


*sans port-salut : c’est du fromage, ça ??... Mieux vaut la rillette, le porc du salut manceau.
Salut, les piafs. De retour à bon port, faudra d’abord que je remette un peu d’ordre dans tout ca avant de vous lire à fond et en détail, et de profiter de tous vos appeaux appats apports de ces derniers jours.
réponse à . syanne le 18/01/2010 à 06h58 : Port de salut. "Lieu où un navire est à l’abri des pé...
C’est pourquoi l’Amiral est amiral du port du Mans. Cependant cette expression, en dépit (ce mot va bien ici) de son lien avec la mer, n’a aucun rapport avec la Marine sauf quand il s’agit d’un pauvre navire françois brisé à l’insu de son plein gré par les Perfides. Une trirème à vie, ça s’entretient, quand même !
Je cherchais un air martial dont les paroles, il me semble, commençaient par "Salut à toi" mais j’ai trouvé celui-ci sur cette page et, tout compte fait, je préfère ça à la musique militaire. Pace salute à tutti nous dirait Marcek si elle se décidait à revenir !
Le bar de Marcel est donc, au sens propre, la planche de salut du phare.
En Espagne, dans le couloir de l’immeuble, on se dit:
-Hola!
en voyant la personne surgir devant vous, bondir de l’ascenceur,
et
-Hasta luego, dès qu’elle est passée à côté de vous.
Doublement polis !!!
et des fois...
¡Hola! ¡Buenos dias! ¡Hasta luego! mais faut faire vite quand la porte de sortie touche presque la porte de l’ascenceur ! 

PS:
Et quand la personne court dans la rue et que vous l’apercevez tout juste, elle vous crie, en signe de salut: Sta luego !!!
J’ai cru plusieurs fois qu’elle disait dans sa tête..."Adios!" et "ouf..."ou "à dégager!..."
Mais pas du tout.
Elle va à l’essentiel! qui résume les 3 stades décrits au-dessus. re 
AH! ces Espagnols! Attention! Y’en a des subtilités dans leur langage courant !
BON ANNIVERSAIRE
à Missesmeralda (aujourd’hui) et à Dzovig (il y a quelques jours déjà).
Revenez-nous, on ne vous lit plus...
Dites-nous que vous êtes toujours là!
réponse à . jaipatouvu le 18/01/2010 à 02h47 : Alors ! Personne pour plancher sur ce salut ? Les explications de God ...
t’as vu l’heure?!!! Pas étonnant que le sujet soit épuisé. T’étais où? Moi, j’ai peut-être la solution pour échapper à la cata... Je planche de suite dessous....
Je me souviens, quand j’étais encore jeune et beau, que nous étions un groupe de copains et copines qui étions partis passer nos vacances en camping sauvage (c’était encore toléré à ce moment-là) sur la plage aux Saintes-Maries de la Mer. Un jour de Mistral, une accorte damoiselle du groupe s’était allongée sur son matels pneumatique et s’était laissé flotter... et dériver, et s’éloigner du rivage. Quand nous l’avons remarqué, elle s’était légérement assoupie, la pauvrette, et bien éloignée du rivage... On s’est mis à gueuler, hurler, jusqu’au moment où elle nous a entendu. Impossible à revenir. Nous nous sommes mis à l’eau et nous avons chacun à son tour fait la planche, de manière à créer des relais, des points de reops, où les meilleurs nageurs et nageuses pouvaient alors se reposer. Nous avons pu ainsi créer une chaîne de "planches de salut" et - en définitive - n’avons eu à déflorer déplorer la perte du matelas pneumatique. Il est probable que celui-ci a dû s’échouer sur les côtes d’Afrique du Nord...
Une chaîne haute-fidélité, pourrait-on dire... haute-fidélité à l’amitié et au secours en mer réunis...
réponse à . moinonplus le 18/01/2010 à 08h38 : t’as vu l’heure?!!! Pas étonnant que le sujet soit épu...
jaipatoutvu, moinonplus et mondouble: le trio infernal?
réponse à . deLassus le 18/01/2010 à 05h02 : Les marins, auxquels de toute évidence cette espression est dédi&e...
sans oublier de citer l’un des plus célèbres palindromes : "tu l’as trop écrasé, Cesar, ce port-salut "
la planche de salut, c’est quand on a faim et qu’il y a du pain sur la planche pour en trouver.
Un jour, maman appela ses trois fils et leur dit qu’elle ne pouvait plus nous élever parce qu’elle était trop pauvre. Je voudrais que vous partiez d’ici et construisiez votre maison, dit-elle, mais prenez garde qu’elle soit bien solide pour que le grand méchant loup ne puisse entrer et vous manger. Maman nous embrassa et nous dit au revoir les larmes aux yeux.
Mon frère aîné rencontra un homme portant une botte de paille. "Puis-je avoir un peu de paille pour construire ma maison ?" demanda-t-il Et l’homme lui donna de la paille.
Moi j’avait rencontré un homme qui portait un chargement de bois.
"Puis-je avoir quelques planches pour construire ma maison?"
Et l’homme me donna des planches.
Mon frère cadet
lui avait rencontré un homme chargé de briques.
"S’il vous plaît, Monsieur, demanda-t-il
puis-je avoir quelques briques pour construire ma maison?
L’homme lui donna assez de briques pour bâtir une grande et solide maison avec une cheminée près de laquelle on pouvait s’asseoir.
Un jour le loup frappa à la porte de mon frère aîné. Petit Lange, gentil petit Lange, je peux entrer? Non, Non! Par le poil de mon menton !
Alors, je vais souffler et ta maison s’envolera!
Le loup gonfla ses joues,
souffla, souffla de toutes ses forces, 
et la maison de paille s’envola.
Au secours! cria mon frère aîné en courant vers ma maison de bois.

A peine celui-ci eut-il refermé la porte
que le loup frappa.
Petits Lange, gentil petit Mickey,
je peux entrer?
Non, non! Par le poil de nos mentons! 
répondirent les deux Lange. Alors,je vais souffler, souffler, et votre maison s’envolera!
Le loup se gonfla les joues,
souffla, souffla de toutes ses forces, 
et ma maison de planches s’envola.
Et God veux me faire croire qu’une planche c’est le salut !
Bon anniversaire à Missesmeralda. Je t’offre cette page.

@ file_au_logis en 9 : Missesmeralda est encore abonnée, je l’ai vérifié. 
Pour Dzovig, je n’ai aucune confirmation.
CETTE EXPRESSION VIENT DE LA MARINE
Pour monter à bord, les marins utilisent une planche. En arrivant à l’autre bout de la planche il monte sur le bateau, et là il y a toujours un sous-off (de mes deux) qu’il faut saluer pour pas être collé samedi. Voilà la véritable origine de cette expression la planche DES saluts.
réponse à . deLassus le 18/01/2010 à 05h02 : Les marins, auxquels de toute évidence cette espression est dédi&e...
[palindrome] Tu l’as trop écrasé, César, ce port. Salut ! [/palindrome]
Bon, dans le vocabulaire des marins, juste avant la planche de salut consécutive au naufrage, il y a l’ancre de miséricorde, qu’on jette à l’eau pour tenter d’empêcher le navire désemparé, toutes voiles en lambeaux, d’aller se fracasser sur les brisants du récif, poussé par la houle et son fardage au vent.
réponse à . Elpepe le 18/01/2010 à 10h21 : [palindrome] Tu l’as trop écrasé, César, ce port. Sal...
Et que dire alors de la planche (dont j’ai oublié le nom) qui servait aux marins condamnés à mort par les pirates, qui devaient avancer sur celle-ci poussés à la pointe de l’épée ou du sabre, jusqu’à ce qu’ils fassent "plouf" dans les eaux infestées de requins ? On peut pas appeler ça une planche de salut, hein !
réponse à . syanne le 18/01/2010 à 06h58 : Port de salut. "Lieu où un navire est à l’abri des pé...
Je ne connais pas non plus l’expression "port de salut" dans le vocabulaire des marins, un port-tout-court étant par définition destiné à abriter les bateaux des tempêtes et autres fortunes de mer.
Quant au porc du salut manceau, j’agrée orthographe et sens, évidemment.
annulé, pour cause de plagiat de Syanne.
réponse à . momolala le 18/01/2010 à 08h05 : C’est pourquoi l’Amiral est amiral du port du Mans. Cependant cette ...
Ah oui c’est vrai, ça !
Mère Denis
réponse à . chirstian le 18/01/2010 à 09h57 : sans oublier de citer l’un des plus célèbres palindromes&nbs...
Ah ben tiens, j’ai fait un doublon... Pour me faire pardonner, cet autre, de la Marine :

Et la Marine va, Papa, venir à Malte.
réponse à . chirstian le 18/01/2010 à 09h59 : la planche de salut, c’est quand on a faim et qu’il y a du pain sur ...
Par voie de conséquence, le papier tue-mouche qui pend au plafonnier à contrepoids de ta cuisine n’est vraiment pas une planche de salut pour l’intéressée, hein !
réponse à . mickeylange le 18/01/2010 à 10h06 : CETTE EXPRESSION VIENT DE LA MARINE Pour monter à bord, les marins utilis...
Ah, mon tout-petit... mon disciple... Collé samedi, à épisser l’échelle de coupée !
réponse à . Elpepe le 18/01/2010 à 11h12 : Par voie de conséquence, le papier tue-mouche qui pend au plafonnier &agr...
le papier tue-mouche qui pend au plafonnier à contrepoids de ta cuisine
Non pas tue-mouche, attrape-mouche. Pourquoi les tuer, tu tues pas BB avant, toi.
réponse à . Rikske le 18/01/2010 à 10h31 : Et que dire alors de la planche (dont j’ai oublié le nom) qui serva...
Ça s’appelle un plongeoir, non ? La version moderne, façon Videla, a même supprimé la planche : les mecs étaient balancés directement de la carlingue du zinc à la mer, quelques milliers de mètres plus bas, au risque d’assommer les requins...
réponse à . mickeylange le 18/01/2010 à 11h26 : le papier tue-mouche qui pend au plafonnier à contrepoids de ta cuisineNo...
Oui, je sais, mais c’est le nom générique dudit papier. Chirstian n’est effectivement pas obligé de les laisser agoniser avant d’officier, je crois même qu’il préfère quand elles ont encore plein de forces pour se débattre en essayant de se sortir du pétrin.
Quand j’envoie un micheton au bain, c’est pour offrir une planche de salut à la grosse mouche privée de ses ailes. A titre provisoire.
Marcelle
réponse à . Elpepe le 18/01/2010 à 11h32 : Oui, je sais, mais c’est le nom générique dudit papier. Chir...
La glu est à la mouche, ce que le tiroir de la commode est au canard de Cholon.
réponse à . Elpepe le 18/01/2010 à 11h32 : Oui, je sais, mais c’est le nom générique dudit papier. Chir...
Tu connais le "sex-rodeo" ? Tu prends une nana en levrette, tu lui chuchotes à l’oreille que t’as le sida, et t’essaies de tenir 5 minutes...
réponse à . Rikske le 18/01/2010 à 11h42 : Tu connais le "sex-rodeo" ? Tu prends une nana en levrette, tu lui chuchote...
Tu as aussi la version* où tu lui dis "dans cette position tu ressembles à ma secrétaire"

*(si c’est ta femme)
Et comme disait jean Yanne "l’amour c’est du sport, surtout si un des deux ne veux pas"
Ah ben oualà, God : y confondent planche de salut et barre fixe, mes voisins du dessus... On les laisse flotter, ou on leur met aux pieds des haltères, et go ?
réponse à . Elpepe le 18/01/2010 à 12h03 : Ah ben oualà, God : y confondent planche de salut et barre fixe, mes...
Désaltères... avec du rosé de Provence, hein, Mickey ? 
réponse à . Rikske le 18/01/2010 à 12h05 : Désaltères... avec du rosé de Provence, hein, Mickey ?...
Oui, le Château Elpépé, il plombe !
Nue d’un tel cap, hélas : chute salée d’un plan, tel pense à l’un, chaud. Tu planches, de la Une, la thune de ce pas nul. Un palan de Lutèce HS, lunes de chalut pané.

Anna Sovedeso (une pute de Challans).
réponse à . mickeylange le 18/01/2010 à 10h06 : CETTE EXPRESSION VIENT DE LA MARINE Pour monter à bord, les marins utilis...
Pour monter à bord, les marins utilisent une planche.
J’ai pas de pot... J’arrive trop tard. D’autres en ont déjà parlé !
Je voulais dire qu’il y en a aussi qui utilisent des planches pour en descendre des bateaux, mais celles là, elles sont à l’horizontal, et ils emmènent avec eux un gros boulet !!  
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 18/01/2010 à 12h24 : Pour monter à bord, les marins utilisent une planche. J’ai pas de ...
et ils emmènent avec eux un gros boulet !!
Ah bon ! il emmènent l’amiral avec eux ?
Mais non Pépé je plaisante.:&rsquo)
Un plan haut de ce sel ? Ah, le spleen du Canut, d’une lune P.S. à Latche...

Anna de Bonflotteur
réponse à . mickeylange le 18/01/2010 à 12h32 : et ils emmènent avec eux un gros boulet !! Ah bon ! il emm&egr...
On voit bien que tu es non loin de Villeneuve-Loubet, hein !
réponse à . mickeylange le 18/01/2010 à 11h26 : le papier tue-mouche qui pend au plafonnier à contrepoids de ta cuisineNo...
attrape-mouche
vous n’êtes pas très objectifs dans vos astuces, les gars ! J’aimerais savoir ce qui vous fait exclure l’idée que les mouches sont volontaires. Oserai-je le dire ? : elles font la queue pour elle !
faire la planche, cela m’est plus facile qu’à d’autres ! (Jane Birkin)
et en cadeau : un salut que je vous invite à partager sur cette page
réponse à . chirstian le 18/01/2010 à 12h48 : attrape-mouche vous n’êtes pas très objectifs dans vos astu...
Evidemment, vu sous cet angle... Bon, quand j’aurai reçu leur attestation de consentement à l’insu de leur plein gré, je retirerai ma plainte à la SPD*.

Angela

* Société Protectrice des Diptères
réponse à . Elpepe le 18/01/2010 à 12h42 : On voit bien que tu es non loin de Villeneuve-Loubet, hein !...
Un appartement avec terrasse à Villeneuve-boulet, mais coté mer pour pas voir les immeubles, et un yacth de 15/20 m. au pied de l’immeuble pour t’emmener en ballade quand tu viens au soleil !
Le pied, non ?
whatizis?
pregunto, yo...
J’en ai attrapé une :
une allatche dupe NS !

Anna Broumitche
Que j’aimerais avoir une planche à billets ! ! !
Si tu lui savonnes la planche, ce n’est pas forcément pour lui porter secours, je gage.
Mon cousin qui est blageur appelle ce fromage  : du "Cochon bonjour "
il nest pas plus mauvais pour autant .(mon cousin ,mon fromage ,ou mon cochon ??)
La Plancha espagnole à gaz, est plus sympa que la chaise US électrique.
réponse à . mickeylange le 18/01/2010 à 14h34 : La Plancha espagnole à gaz, est plus sympa que la chaise US électr...
Tu peux aller à ta planche à dessin, et nous sortir une planche ? Ce serait salutaire pour la compréhension...
L’expression vient de la Marine, comme attesté par l’un de mes ancêtres à cette page.
L’Amiral
réponse à . Elpepe le 18/01/2010 à 10h32 : Je ne connais pas non plus l’expression "port de salut" dans le vocabulair...
Bonjour,
Je n’ai pas inventé ce que j’ai copié/collé du dictionnaire du moyen français en # 2.
Dans un autre dico, de 1822, on donne à "port de salut" un sens propre (port comme tu le dis) et un sens figuré
Attention les yeux, c’est écrit tout petit, j’en suis le premier désolé.

cette page

Un rapide sondage sur les 833 livres numérisés par Google contenant cette expression fait apparaitre une quasi totalité de sens figurés.
Quand on ne peut pas compter sur quelqu’un, chez moi on dit : "on peut compter sur toi comme sur une planche pourrie" !!
Et une planche pourrite, c’est comme du verre brisé (ou du verre moulu si vous préférez)  
réponse à . deLassus le 18/01/2010 à 15h01 : Bonjour, Je n’ai pas inventé ce que j’ai copié/coll&e...
D’ac, mais le terme n’appartient toujours pas au vocabulaire des marins d’aujourd’hui, à ma connaissance. Et pour ce qui est de la taille des caractères, en bas à droite de ton écran, dans Internet Explorer, tu as une loupe, qui te permet de zoomer à 125, 150, 200 ou 400%...
réponse à . chirstian le 18/01/2010 à 09h57 : sans oublier de citer l’un des plus célèbres palindromes&nbs...
Tiens, tu aurais dû l’écrire dans l’autre sens pour que tous comprennent !

Belgo-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 18/01/2010 à 15h33 : Tiens, tu aurais dû l’écrire dans l’autre sens pour que...
Tulas-trop ec, raséC, ésarcé port sa’l ut.
Ça te va mieux, là ?
réponse à . deLassus le 18/01/2010 à 05h02 : Les marins, auxquels de toute évidence cette espression est dédi&e...
fromage Port-Salut

Je ne savais pas qu’il y avait un Port-Salut en Mayenne, en revanche je connais celui sur l’Oise qui a eu une brasserie et une sucrerie. En 2010 y sont fabriqués des rasoirs jetables de couleur orange.
En effet, le mot ’salut’ nous vient du latin ’salutem’

Il s’est opéré un glissement de sens propre au Français, dans d’autres langues latines (Italien, Espagnol, Portugais) "salut" veut toujours dire "santé".

Pace e salute, comme dit plus haut
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 18/01/2010 à 15h25 : Quand on ne peut pas compter sur quelqu’un, chez moi on dit : "on peu...
Et le bois vert, moulu, c’est sept ans de malheur ?
réponse à . Elpepe le 18/01/2010 à 15h26 : D’ac, mais le terme n’appartient toujours pas au vocabulaire des mar...
Je suis médusé !

Théodore Géricault
réponse à . mickeylange le 18/01/2010 à 10h06 : CETTE EXPRESSION VIENT DE LA MARINE Pour monter à bord, les marins utilis...
tu dois pouuvoir m’expliquer, pourquoi on sifle l’officier qui monte à bord sur la planche ?
Au prix à la pompe, mieux vaut un jerrycan qu’une croûte, comme planche de salut. Tu parles d’un engin flottant : pas du tout aux normes (cette page) !
réponse à . <inconnu> le 18/01/2010 à 16h08 : tu dois pouuvoir m’expliquer, pourquoi on sifle l’officier qui monte...
monte à bord
cette page

Paske "Mont’la d’sus, mont’la d’sus ..."
réponse à . Elpepe le 18/01/2010 à 15h40 : Tulas-trop ec, raséC, ésarcé port sa’l ut. Ça ...
00:06:17, montre de God en main !
Pas mal, moi j’aurais mis au moins 00:10:00, et encore je me vante sans doute...
réponse à . <inconnu> le 18/01/2010 à 16h08 : tu dois pouuvoir m’expliquer, pourquoi on sifle l’officier qui monte...
"C’est à l’époque de la marine à voile marchande et de guerre que le sifflet de marine devint le moyen de transmission des ordres le plus performant en mer. Il est particulièrement efficace au cours des tempêtes, où le niveau sonore y est tel que les ordres à la voix passent mal.
A l’époque de la marine à voile, l’officier chargé du gréement et des voiles (le Boatswain ou maître d’équipage), avait besoin de transmettre plus d’ordres que d’autres officiers. On donna donc à ce moyen de transmission des ordres par coup de sifflet le Boatswain’s Call ("Appel du Maître d’équipage").
À l’aide du sifflet, on pouvait exprimer de très nombreux commandements1. Les marins étaient entraînés à répondre immédiatement au son du sifflet émis par le Boatswain, qu’ils désignaient entre eux le BOSCO (dénomination argotique qui est restée et qui a donné son nom au sifflet).
Le Boatswain’s Call fut ensuite connu sous le nom de "The Call" vers 1670, lorsqu’un Lord de l’Amirauté Britannique porta un sifflet en or comme marque de son rang. Il fut alors connu sous te nom de "Whistle of Honour" (Sifflet d’honneur). Cet amiral donna au sifflet la forme qui, à quelques détails près, est celle qu’il a conservée jusqu’à nos jours.
Par la suite chaque officier Britannique en porta un, mais en argent, et chacun le décora en le portant à l’aide d’un cordon tressé et ouvragé ou d’une belle chaîne.
Aujourd’hui, le sifflet est conservé sur les navires de guerre pour rendre les honneurs.
En France, dans la Marine Nationale, ces honneurs sont rendus en particuliers, aux officiers de toute arme et de toute nation - ainsi qu’aux personnes assimilées - quand ils montent à bord d’un navire et quand ils le quittent.
La Royal Navy très respectueuse des traditions, continue à perpétuer cette coutume qui se veut être une marque de respect envers le commandant ou des visiteurs de marque à bord ou encore pour mettre l’accent sur des ordres importants. En Grande Bretagne, il existe des sons et ordre différents lorsque des personnalités "passent le bord".
(texte entièrement pompé devant le silence assourdissant de notre spécialiste maison, pourtant fameux siffleur.)
Surtout sur des sujets que je ne connais pas du tout,
Moi j’aime beaucoup lire des copiés/collés.
C’était le cas ici.
Merci bien,
Bcp.
Le supllice de la planche ? Ce serait un “truc” de romancier et aussi (?) des studios d’Hollywood (là c’est une idée personnelle).
Consultations recommandées:
- Pirates et flibustiers: cette page et tout particulièrement, tortures: cette page
- Pavillons pirates: cette page
Vous devriez, tous ou presque, trouver cela des plus instructif...
Dans ma tendre jeunesse, en vacances chez mes tantes, nous étions obligées d’assister les dimanches après-midi, à un office appelé le salut. Je ne me souviens plus des rites pratiqués mais c’était très ennuyeux et surtout fatigant !
Juste un petit mot pour dire que je ne regrette pas mon inscription sur Expressio
réponse à . deLassus le 18/01/2010 à 17h48 : Surtout sur des sujets que je ne connais pas du tout, Moi j’aime beaucoup ...
Mais je le dit que c’est entièrement copié. Collé c’est pour samedi.
réponse à . wacokid le 18/01/2010 à 18h19 : Juste un petit mot pour dire que je ne regrette pas mon inscription sur Expressi...
Nous non plus on regrette pas ton inscription. Enfin surtout Elpépé qui touche 12 zlotys d’expressio par nouvel abonné.
Bienvenu chez les oufs.
Pense à donner tes jours et mois de naissance à Filo, et Tyto.
Oh, eh, hein ? Peux pas être au four et au moulin, moi ! Bon : que tu aies tout pompé, ça se voit, c’est pas ton style taillé dans les douelles habituelles. Tu aurais quand même pu indiquer que ta source est cette page intégrale, hmmm ?
réponse à . <inconnu> le 18/01/2010 à 17h51 : Le supllice de la planche ? Ce serait un “truc” de romancier et...
Bof... ça ne vaut pas le supplice de la Grande Cale : par la proue, on amenait un cordage d’un bord à l’autre du bateau en passant sous la fausse quille. On amenait le gars à "punir" à poil ou presque, les mains liées dans le dos, on lui arrimait les pinceaux à un bout tandis qu’une dizaine de solides gaillards tiraient sur l’autre. Il faisait donc le tour des œuvres vives (partie immergée de la carène) en s’arrachant bien la couenne contre les arapètes (les berniques, si tu préfères), et était remonté à bord bien sanguinolant, l’eau de mer étant géniale pour empêcher les plaies de cicatriser. En général, le bénéficiaire du traitement finissait par défuncter dans un coin, et son cadavre était balancé à la baille, sans s’être au préalable assuré qu’il était bien mort pour le compte. Mignon, non ?
réponse à . Elpepe le 18/01/2010 à 19h09 : Oh, eh, hein ? Peux pas être au four et au moulin, moi ! Bon&nbs...
Comment des reproches !
File dans ta chambre, et les mains...
réponse à . Elpepe le 18/01/2010 à 19h31 : Bof... ça ne vaut pas le supplice de la Grande Cale : par la proue, ...
Putain cong ! vous êtes sadique dans la marine.
réponse à . mickeylange le 18/01/2010 à 19h33 : Comment des reproches ! File dans ta chambre, et les mains......
Comment qu’y cause à l’Amiral, l’aut’, là... J’vais lui montrer qui c’est l’amiral. Aux quat’ coins d’Saint-Raphaël qu’on va l’retrouver éparpillé par petits bouts, façon puzzle. Moi, quand on m’en fait trop j’correctionne plus : j’dynamite, j’disperse, j’ventile !
Elpépé et Michou
réponse à . Elpepe le 18/01/2010 à 19h31 : Bof... ça ne vaut pas le supplice de la Grande Cale : par la proue, ...
Donc la "doc" est incomplète... Pas fichu de finir correctement leur boulot, les gus ? Dommage c’est plutôt bien présenté... Pourtant leur "grande cale" cf tortures), n’est pas mal du tout... Il y a aussi le fait de suspendre par les pieds (un peu comme un jambon ou un saucisson à faire sécher...), via un palan, le type au-dessus d’un feu vif, ou de ses braises et de le descendre de plus en plus près du foyer, histoire... de le “réchauffer” (sic !...).
Donc, pour cette doc, comme dirait un instit: «élève en progrès, mais peut mieux faire»
réponse à . <inconnu> le 18/01/2010 à 19h53 : Donc la "doc" est incomplète... Pas fichu de finir correctement leur boul...
En l’occurrence, l’inventivité humaine est sans autre limite que celle de la cruauté singulière de l’espèce. Le supplice décrit sur le site est celui de la "petite cale".
réponse à . mickeylange le 18/01/2010 à 19h33 : Comment des reproches ! File dans ta chambre, et les mains......
Oh, il est possible de faire mieux: découper de fines lanières de peau, et saler les parties découvertes, pointes de bambous durcies au feu, insérées sous les ongles... Ou comme le faisait certaines tribus amazoniennes (encore dans la première partie du 20e siècle, si mes souvenirs de lectures ne me trahissent pas trop...), suspendre le type à bonne hauteur au-dessus d’un nid de fourmis carnivores... Tant que le type est en forme il peut relever les jambes, mais avec la fatigue, ses jambes touchent la fourmilière... et les petites bêtes montent, montent... en boulottant petit à petit le bonhomme. Même le squellette en prend un petit coup au passage... Maintenant, il y a mieux, avec certaines drogues... soit le type voit son système nerveux détruit lentement, soit cela le fait tenir plus longtemps à disposition du bourreau... Il y aussi ce que faisait certaines tribus apaches: attacher, à l’aide quatre pieux, un type au soleil après lui avoir coupé les paupières, ou encore verser un traînée de miel jusqu’à une fourmilière...
Charmant, n’est-ce pas ?
Si tu veux trouver ton salut, c’est à cette page.
réponse à . Elpepe le 18/01/2010 à 20h22 : Si tu veux trouver ton salut, c’est à cette page....
Ne oublier... l’armée du salut  
Heu, j’ai failli oublier: pour la planche, mieux vaut que le bois n’en soit pas pourri...
réponse à . <inconnu> le 18/01/2010 à 20h03 : Oh, il est possible de faire mieux: découper de fines lanières de ...
Oh oui !Oh oui ! C’est quand qu’on fait ça à L’amiral ? J’aime pas l’amiral.
A Entrecasteaux je l’ai vu pisser sur la voiture de God et le lendemain matin sur celle de Momo.
Faut lui saler les parties découvertes, ça fera des vacançes à BB ! :&rsquo)
Oh, on peut faire dans la torture morale à l’ancienne: 600, 800 lignee, recopier un livre en écriture manuscrite, des conjugaisons. ou encore de simples "pompes", mettons, 50, 60 pompes en lui faisant dire: «c’est la vie de château, pourvu que ça dure !» 
Ou la méthode, disons "légionnaire": sac-à-dos de 30 kg de cailloux et 30 à 40 km en plein cagnard... du gendre 40/45 à l’ombre... Et nonobstant le voyage, on a le choix: Sahara, Namib, Kalahari (Afrique), Gobi (Mongolie/Chine), ou l’Altacama (Chili), ou carrément l’Antarctique... mais là il faut se dépêcher avant que ça fonde à cause du réchauffement du climat... Mais il y a aussi des déserts intéressants au Mexique et aux USA... 
merci
j’ai tout compris et vais me coucher moins bête qu’en me levant ce matin
réponse à . Elpepe le 18/01/2010 à 15h40 : Tulas-trop ec, raséC, ésarcé port sa’l ut. Ça ...
Oh, moi tu sais, j’avais compris !
C’est pour les autres blonds-belges que je le disais....

Blanc-bleu-Hobbes
Et l’Armée du Salut alors, une armée sociale et religieuse chrétienne qui enrôle pour batailler la misère et - comment dire - le Mal …
Le salut, ici c’est plutôt salvatore, salvation, le sauvetage quoi et au nom de qui ? du Sauveur bien sur. Et même si leurs troupes ramènent les égarées « à bon port », je n’y ai jamais rencontré d’amiral, mais bien un général, enfin Le général car il n’y en a qu’un à la fois.
Salut à tous

le sens du mot "salut" par lequel l’on souhaite à quelq’un de rester en vie donc sain et sauf est bien conservé dans les langues slaves car ZDRAVIE = vie et l’espression ZDRAVIt veut dire saluer quelq’un (à quelques voyelles près c’est pareil en Russe, Tchèque, Slovaque...)

Slovenka
Les marins trouvent parfois le salut dans un port et ont donné tout naturellement le nom de Port-Salut* à leur fromage préféré. Il n’y a donc aucun doute possible : notre expression…

* « Tu l’as trop écrasé, César, ce Port-Salut ! » est un alexandrin et palindrome attribué à Victor Hugo.
réponse à . mickeylange le 18/01/2010 à 11h37 : La glu est à la mouche, ce que le tiroir de la commode est au canard de C...
N’oubliez pas de lui couper les ongles, au canard !
Pour la mouche, ce sera un peu plus difficile...
Il y a en au moins deux qui, ici, remettent sans cesse les chansons de Georges (l’autre !) sur les platines. À défaut de planche de salut, ils ont leur planche à repasser…

Le poème de Francis James Prière à Marie, mis en musique par Brassens devient Je vous salue Marie

Par la mère apprenant que son fils est guéri
Par l’oiseau rappelant l’oiseau tombé du nid
Par l’herbe qui a soif et recueille l’ondée
Par le baiser perdu par l’amour redonné
Et par le mendiant retrouvant sa monnaie
Je vous salue, Marie
.

Sur la même mélodie, Brassens met en musique le poème d’Aragon Il n’y a pas d’amour heureux

Mon bel amour, mon cher amour, ma déchirure
Je te porte dans moi comme un oiseau blessé
Et ceux-là sans savoir nous regardent passer
Répétant après moi ces mots que j’ai tressés
Et qui pour tes grands yeux tout aussitôt moururent
Il n’y a pas d’amour heureux.
Lorsqu’un officier monte à bord d’un bâtiment, on peut entendre un coup de sifflet si cet officier est subalterne, deux pour un officier supérieur, trois pour un officier amiral. Cette tradition vient de l’époque où l’on hissait les officiers à bord, à l ‘aide d’une petite passerelle.
Si un officier subalterne était jeune et mince, et pouvait être hissé rapidement durant un coup de sifflet, il n’en était pas de même pour un officier supérieur et encore moins pour un amiral, avec qui on prenait plus de précautions compte-tenu de leur âge et de leur embonpoint. Aussi, deux et trois coups de sifflets étaient-ils nécessaire pour le temps du hissage.
Mes ficelles panachées me donnent droit à deux coups de sifflet. Mais compte-tenu de mon embonpoint (pour aurant que je réussisse à rentrer dans mon uniforme), le bosco, super-fayot, me gratifiera de deux coups de sifflet prolongés
En vrac  :

- Une toute petite anagramme apparemment oubliée par les maîtres du genre : avec « salut », on fait « talus ».

- Les voisins du dessus ont longuement évoqué les traditions maritimes.
Chez les archers d’aujourd’hui, le salut est à la fois tradition et première règle de sécurité. Avant de libérer sa première flèche, celui qui va tirer prononce fort « Mesdames, messieurs, je vous salue ! » ; les autres archers présents répondent « Salut ! ». Chacun est ainsi averti du danger potentiel.


À tout bientôt. Et comme on disait au siècle dernier [Années 60, Europe 1, vers 17 h] :
Salut les copains !
réponse à . DiwanC le 29/12/2012 à 07h08 : En vrac  : - Une toute petite anagramme apparemment oubliée par les...
Une planche de salut –> la dune penche, talus. T’as bien lu ? 
On parle indifféremment de planche de salut et de planche à repasser ou de planche de salut et de planche à voile.

On peut donc écrire sans risque de se fourvoyer les équations suivantes :
(1) planche de salut = planche à repasser
(2) planche de salut = planche à voile
(3) de = à

En simplifiant par "planche de/à", on obtient :
(1) salut = repasser
(2) salut = voile
De (1) et (2), on déduit (3) : repasser = voile
c.q.f.d.

Et voilà la démonstration éclatante d’une vérité historique transcendantale, et ce sans même faire appel au concept de boson de Higgs !
Le domaine d’application de cette équation universelle est tellement vaste qu’il nous semble d’une prétention inconvenante de vouloir en énumérer toutes les facettes.

N.B. : Les planches à pain peuvent être en pin ou en perlimpinpin pon, pimpon…
P.-S. : Bonjour à Alnilam ! (AILLEURS)
réponse à . DiwanC le 29/12/2012 à 06h30 : Il y a en au moins deux qui, ici, remettent sans cesse les chansons de Georges (...
Et allez donc........l’est encore tombée du lit !
Mais tu ne dors donc jamais ?
Bon, ben @+
Shalom........puisque c’est ainsi qu’on dit "salut" à Sion
réponse à . memphis le 18/01/2010 à 13h36 : Que j’aimerais avoir une planche à billets ! ! !...
Que j’aimerais avoir une planche à billets ! ! !
Tous les pauvres aimeraient sortir avec Jane Birkin:
ils rêvent d’une planche habillée!
Dans la marine, lorsqu’un bateau vire de bord il gite. On dit alors qu’il salue........mais bon, on n’est pas obligé de faire des excès de zèle........cette page
réponse à . slovenka le 23/01/2010 à 18h53 : Salut à tous le sens du mot "salut" par lequel l’on souhaite &agra...
NA ZDRAVIE, alors!
(le toast "à votre santé" avant de s’en jeter un derrière la cravate)

Savez-vous que le mot "cravate" veut en fait dire "croate" (HRVASKA où l’on retrouve le "v"). La cravate était en fait l’ornement vestimentaire porté par les Croates et les francophones l’ont appelée ainsi en référence à sa provenance.

Alors, on se retrouve à midi au Bar du Phare, pour se souhaiter es tas de bonnes choses et s’entraîner pour le réveillon. On s’en dira beaucoup, des NA ZRDAVIE, PROST, SALUD, SKOL, SALUTE, A LA TIENNE ETIENNE, GEZONDHIJD, TCHIN TCHIN, etc...
réponse à . joseta le 29/12/2012 à 08h29 : Que j’aimerais avoir une planche à billets ! ! !Tou...
Disons qu’elle a comme les églises, elle a les seins à l’intérieur........
réponse à . joseta le 29/12/2012 à 08h29 : Que j’aimerais avoir une planche à billets ! ! !Tou...
En fait, j’ignore pourquoi on dit que Jane Birkin est une planche, parce qu’une
planche à ’dessin’ !
réponse à . file_au_logis le 29/12/2012 à 08h31 : NA ZDRAVIE, alors! (le toast "à votre santé" avant de s’en j...
Au Mali on dit "Mali-Mali"
Vous savez pourquoi ?
Non ?
Hé bien je vais vous le dire......
Un jour une délégation chinoise vient visiter un champ de canne à sucre en vue d’implanter une usine.
Arrive l’heure du repas et les Maliens, ayant pris quelques habitudes françaises lors de l’AOF, lèvent leurs verres vers la délégation chinoise et lancent un vibrant TCHIN-TCHIN
Ne voulant pas être en reste et voulant honorer leurs hôtes, les chinois font pareil en lançant un tonitruant MALI-MALI.......
réponse à . BOUBA le 29/12/2012 à 08h31 : Dans la marine, lorsqu’un bateau vire de bord il gite. On dit alors qu&rsq...
Le Costa Concordia sombre. Pourtant il était de couleur claire.
réponse à . DiwanC le 29/12/2012 à 07h08 : En vrac  : - Une toute petite anagramme apparemment oubliée par les...
Il est justement un archer dont Tonton fait souvent mention dans son oeuvre......cette page

Les amours d’antan

Car le cœur à vingt ans se pose où l’œil se pose,
Le premier cotillon venu vous en impose,
La plus humble bergère est un morceau de roi.
Ça manquait de marquise, on connut la soubrette,
Faute de fleur de lys on eut la pâquerette,
Au printemps Cupidon fait flèche de tout bois...
réponse à . <inconnu> le 29/12/2012 à 08h57 : Le Costa Concordia sombre. Pourtant il était de couleur claire....
Et son commandant que l’on croyait infaillible était Italien et non pas Mexicain bien qu’il soit un sombre héro.
Le mathématicien avait planché toute la nuit sur une belle inconnue. Elle ne dut son salut qu’à l’arrivée inopinée du Capitaine Flam. Sacré Capitaine Flam !
Décidément, il s’en passe des choses sur Expressio...
Les menuisiers d’une commune de l’Orne mangent au ’bouleau’ sur un bout de planche, qu’on appelle: planche à repas Sées.
La planche de salut des petits poissons en difficulté dans les rivières:
monter sur un rat d’eau.
DEVINETTE
Comment appelle-t-on une musulmane très maigre vêtue d’un niqab?
Réponse
- une planche à voile.
réponse à . DiwanC le 29/12/2012 à 06h30 : Il y a en au moins deux qui, ici, remettent sans cesse les chansons de Georges (...
Salut !
Ma courtoisie légendaire n’a pas pu laisser sans réponse ton dernier # d’hier. Pour Brassens, je prends mais sélectionne. Et pour l’Expression du jour apparentée à Brassens je t’envoie ici (au huitième paragraphe) cette page
réponse à . BOUBA le 29/12/2012 à 08h31 : Dans la marine, lorsqu’un bateau vire de bord il gite. On dit alors qu&rsq...
lorsqu’un bateau vire de bord il gite
Le Pacha du Concordia a dû faire une erreur de manoeuvre. Maintenant, c’est ci-git le Concordia. Et le Pacha est viré.
Je suis sur mon lit et je caresse mon chat ; le fakir est sur sa planche à clous et caresse son hérisson.
réponse à . BOUBA le 29/12/2012 à 08h06 : Et allez donc........l’est encore tombée du lit ! Mais tu ne ...
As-tu au moins remarqué que je t’avais associé dans cette recherche matutinale ? Hmmm ?
mais qui peut "trouver son salut dans " une planche? Je ne vois qu’un termite affamé. Ou alors c’est qu’il y a un trou dans la planche, et le puceron s’y réfugie pour échapper à la mésange vorace.
Cette réflexion, pour souligner l’incongruité de la préposition "dans". On peut se sauver en fuyant. La fuite constitue alors le moyen de se sauver. Mais pour autant le salut n’est pas dans la fuite. Une fuite n’est pas un contenant, c’est une simple action locomotrice accélérée.
J’ai vérifié auprès d’un plombier : "monsieur, lui ai-je poliment demandé, le salut de mon tuyau percé est-il dans la fuite ?" . "Nenni m’a-t-il répondu en polonais*et d’un ton sûr (de prêtre) : le trou est dans le tuyau, la fuite est due au trou, l’eau passe par le trou, et c’est 100€ sans facture dans ma poche".
Et à mon avis, ceci démontre parfaitement ce que je voulais démontrer, quoique j’ai déjà oublié ce que c’était, parce que tout est dans tout, mais réciproquement surtout.

*Oui, parce que, si l’époque est révolue où tous les papes étaient polonais, aujourd’hui 70% des plombiers sont polonais. C’est pourquoi on dit que la plomberie est la planche à salut des polonais. Bien qu’une planche en plomb soit peu efficace pour flotter dans une pièce que la fuite a rempli. Mais on ne pourrait pas dire que les polonais trouvent leur salut dans la plomberie, car la plomberie n’est pas un contenant, c’est une activité artisanale anti-fuitière et lucrative. Et de toutes façons je m’en fous, parce que je répare moi-même avec des pâtes qui sont capables de boucher n’importe quel trou de tuyau -à condition de ne pas le mettre sous pression.
réponse à . BOUBA le 29/12/2012 à 08h31 : Dans la marine, lorsqu’un bateau vire de bord il gite. On dit alors qu&rsq...
Dans la marine, lorsqu’un bateau vire de bord il gite
Le bateau ivre aussi…
Libre, fumant, monté de brumes violettes,
Moi qui trouais le ciel rougeoyant comme un mur
Qui porte, confiture exquise aux bons poètes,
Des lichens de soleil et des morves d’azur ;

Qui courais, taché de lunules électriques,
Planche folle, escorté des hippocampes noirs,
Quand les juillets faisaient crouler à coups de triques
Les cieux ultramarins aux ardents entonnoirs ;


Rimbaud vous salue bien !
Trouver son salut dans...
Un auvergnat, las du chômage, se déplaça à Lorient où il put dire:
- c’est dans la pêche que j’ai trouvé mon ’chalut’.
réponse à . DiwanC le 29/12/2012 à 12h27 : As-tu au moins remarqué que je t’avais associé dans cette re...
Oui, bien sur"........Il y en a au moins deux........"
Merci pour cette complicité....
réponse à . DiwanC le 29/12/2012 à 12h36 : Dans la marine, lorsqu’un bateau vire de bord il giteLe bateau ivre aussi...
C’est le Rimbault Warrior de sinistre mémoire ?
réponse à . chirstian le 29/12/2012 à 12h33 : mais qui peut "trouver son salut dans " une planche? Je ne vois qu’un term...
… tuyau - à condition de ne pas le mettre sous pression.
Car un tuyau sous pression est incontrôlable.
La plupart du temps, il se contient, se retient de déverser ce qui le mine dans son très-moi profond. Il se concentre, soude sa volonté et sa détermination afin de ne pas évacuer le trop-plein qui l’étreint. Il refoule ses pulsions. Il s’encourage : Tiens bon… la fuite est mauvaise conseillère, évacue d’abord la tension. Canalise ta pensée.

L’assistance d’un psy polonais peut alors s’avérer nécessaire car à chaque instant, le tuyau peut péter les plombs.

Pareille situation s’est déjà rencontrée : il n’y eut point de planche de salut possible pour tout le petit peuple animal qui rampait ou trottinait sur le sol. Seuls quelques diptères réussirent à sauver momentanément leur peau.
Momentanément, car ils furent embocalisés par un Sélénite qui passait par là…
«Ave Caesar lucraturi te salutant»
réponse à . DiwanC le 29/12/2012 à 13h25 : … tuyau - à condition de ne pas le mettre sous pression.Car un tuyau so...
"-comment vas-tu-yau sous pression ?
-pas mal et toi-ture en zinc sans fuite ? "
cité dans : " les 1001 petites blagues à distiller dans un discours présidentiel", de Jean-Luc Mélenchon, aux Editions Planelles*

* à offrir en même temps que "les 1001 expressions préférées des français" (le premier a une couverture rouge et le second, bleue, de sorte qu’en laissant un blanc au milieu votre décoration exprime à peu de frais un patriotisme qui rachète l’erreur malencontreuse dont vous vous rendez coupable en préférant Depardieu en Belgique à Bardot en France.)
Ouai. Je vous salue Marie pleine de grâce.
La planche de salut ?
Le "préguillotiné" avant de saluer notre monde pour toujours était allongé sur un planche à bascule puis.... vlan.... C’est çà la planche à salut crénon !
Quelle horreur ma mère !
Je pense que ce sera ma dernière connerie pour 2012 !
Bonnes fêtes à toutes zé tous et sus à 2013 
...catastrophe
Ça me rappelle le poème "Le chat", de Baudelaire, en anglais: cat à strophes.
réponse à . DiwanC le 29/12/2012 à 13h25 : … tuyau - à condition de ne pas le mettre sous pression.Car un tuyau so...
Car un tuyau sous pression est incontrôlable.
La plupart du temps, il se contient, se retient de déverser ce qui le mine dans son très-moi profond. Il se concentre, soude sa volonté et sa détermination afin de ne pas évacuer le trop-plein qui l’étreint.

Souvenirs de ton plombier polonais ? 
réponse à . joseta le 29/12/2012 à 17h21 : ...catastrophe Ça me rappelle le poème "Le chat", de Baudelaire, e...
... catastrophe...Ça me rappelle le poème
"Le chat", de Baudelaire, en anglais: cat à strophes.
Et moi, je te le dis : Joseta, sans problème,
Des versificateurs tu as toute l’étoffe !
réponse à . file_au_logis le 29/12/2012 à 08h31 : NA ZDRAVIE, alors! (le toast "à votre santé" avant de s’en j...
On peut ajouter ZUM WOHL, GRÜSS GOT, AVE (un verre, pas au goulot) et comme les Cubains SALUTE porque beleza sobra. A cette heure, c’est ouvert chez Marcel.
réponse à . deLassus le 29/12/2012 à 18h01 : ... catastrophe...Ça me rappelle le poème "Le chat", de Baudelair...
Merci, cher ami deLassus,
Tes louanges sont bien reçues;
Hélas, je sais bien que c’est faux,
Car je suis loin de l’art de Sapho!
..... ..... ..... ..... .....

P.S. Et pis, les fayots, c’était hier, hein?
réponse à . mickeylange le 29/12/2012 à 17h57 : Car un tuyau sous pression est incontrôlable. La plupart du temps, il se ...
Je le savais, mais je le savais !!!

Je le savais qu’avec ce problème de tuyauterie, ton plombier risquait de refaire surface, de resurgir des abîmes, de remonter des abysses, de réapparaître du fin fond d’un improbable maelström.

Je pensais pourtant avoir occis ce mythe, l’avoir laminé, terrassé, assommé, je croyais lui avoir fait ingurgiter un lot de clés de 12 qui devaient le lester à tout jamais.

C’était compter sans toi ! Allez l’artissss ! Monte sur les planches, scène de tes exploits, et reçois l’ovation* d’une foule en délire qui te salue.
*Effet secondaire de la fayoterie d’hier !  :&rsquo)
DEVINETTE
Pourquoi il n’est pas conseillable de faire la planche au milieu de la mer?
- à cause des poissons-scies.
réponse à . chirstian le 29/12/2012 à 15h36 : "-comment vas-tu-yau sous pression ? -pas mal et toi-ture en zinc sans fuit...
Bardot en France
Devinette:

Pourquoi celle que Dieu créa reste-t-elle en France, et plus spécialement à la Côe d’Azur?

Réponse:
parce que c’est un loup de mer.

Vous ne comprenez pas? Faut tout vous espliquer, alors? C’est un bar d’eau!
A propos, toutezétoussent au Bar! Germaine et la Comtesse nous y attendent!
réponse à . joseta le 29/12/2012 à 19h59 : DEVINETTE Pourquoi il n’est pas conseillable de faire la planche au milieu...
T’inquiète. Il y a des requins-marteaux pour t’aider à réparer...:&rsquo)
réponse à . file_au_logis le 29/12/2012 à 20h02 : Bardot en FranceDevinette: Pourquoi celle que Dieu créa reste-t-elle en ...
C’est un bar d’eau!
Un bar d’eau qu’à l’abri gîte. 
réponse à . charmagnac le 29/12/2012 à 18h33 : On peut ajouter ZUM WOHL, GRÜSS GOT, AVE (un verre, pas au goulot) et comme...
Nan, nan, nan:
je suis d’accord pour Zum Wohl, mais pas pour Grüss Gott (avec 2 thés, siouple) qui est une formule de salut dans les Alpes (Suisse, Autriche et Bavière principalement) où l’on retrouve la religion catholique. Chez les musulmans, les juifs, les protestants et tous les autres, incluant les athées, cette formule n’existe pas.

Et SALUTE, je l’avais déjà dit... ;.)
Réponse à Germaine, en 120:
Car un tuyau sous pression est incontrôlable.
La plupart du temps, il se contient, se retient de déverser ce qui le mine dans son très-moi profond. Il se concentre, soude sa volonté et sa détermination afin de ne pas évacuer le trop-plein qui l’étreint. Il refoule ses pulsions. Il s’encourage : Tiens bon… la fuite est mauvaise conseillère, évacue d’abord la tension. Canalise ta pensée.
Souvenirs des fayots d’antan?
DEVINETTE
Pourquoi les laiteries se construisent, non pas en planches, mais en tôle?

Réponse
- parce que les tôles ’ondulées’.
Bof ! salut les prouts prouts et proutesses.
Diosss vous gardossss !
ébé à 1de c 4. Moi y’en a tré grosse fatigue...............................................................................................................................................
réponse à . <inconnu> le 30/12/2012 à 00h07 : Bof ! salut les prouts prouts et proutesses. Diosss vous gardossss ! &...
Houlà ! Surtout ne bouge pas ! On appelle un taxi ! 
réponse à . file_au_logis le 29/12/2012 à 20h09 : Nan, nan, nan: je suis d’accord pour Zum Wohl, mais pas pour Grüss Go...
Et SALUTE, je l’avais déjà dit...

oui mais à Cuba on complète par porque beleza sobra ce qu’on peut traduire par "la santé (oui) parce que la beauté, on l’a déjà" 

Pour Gott, mets cela sur l’inattention, mes bases en allemand sont encore bien solides. Re 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Une planche de salut / Trouver son salut dans... » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?