Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Avoir / mettre l'eau à la bouche

Saliver d'envie.
Exciter l'envie ou la curiosité.

Origine

S'il existe des expressions dont l'origine est difficilement explicable, ce n'est assurément pas le cas de celle-ci.
Un être humain de 70 kilos contient à peu près 45 litres d'eau. Autrement dit, il suffit de presser environ 4000 bonshommes pour remplir une piscine de taille moyenne...
La présence d'une partie de cette eau se vérifie aisément que ce soit avec l'urine, la transpiration, les larmes ou la salive, par exemple.
Et c'est cette dernière qui nous intéresse ici, car il est clair comme de l'eau de roche que c'est elle, cette eau qui nous vient à la bouche.
Vous avez sûrement déjà constaté, dans un moment de grande faim, et face à un plat qui vous plaît beaucoup, l'afflux soudain de salive que provoque dans votre bouche la divine odeur qui se dégage de cette nourriture qui excite votre envie.
Il ne faut pas chercher plus loin pour comprendre le premier sens de cette expression.
C'est ce phénomène réflexe de plaisir anticipé qui, par extension, fait que toute attente de quelque chose qui nous tente ou nous intrigue fortement nous met l'eau à la bouche.
Si la forme actuelle de l'expression n'est pas précisément datée, au XVe siècle, on disait déjà avec le même sens "l'eau en vient à la bouche".

Exemple

« Il est vrai que cette horreur était un peu tempérée par les convoitises d'une sensualité très éveillée, et par tous les récits qui faisaient venir l'eau à la bouche des gourmands de la ville, quand on parlait devant eux des dîners du vieux M. de Mesnilgrand. »
Jules Barbey d'Aurevilly - Les diaboliques

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir / mettre l'eau à la bouche » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Algérie Arabe تخليك تريق /tkhalic tri yeg/ Ça te fait avoir l'eau à la bouche
Tunisie Arabe ريقثو سالث Sa salive en a coulé (d'envie)
Pays de Galles Gallois Tynnu'r dwr o'r dannedd Tirer l'eau des dents
Allemagne Allemand Da läuft mir das Wasser im Mund zusammen L'eau m'en vient à la bouche
Angleterre Anglais It makes my mouth water Cela remplit ma bouche d'eau
Angleterre Anglais It makes the mouth water Cela fait faire de l'eau à la bouche
Angleterre Anglais Mouth watering Avoir l'eau à la bouche
Argentine Espagnol Hacerse agua la boca Avoir l'eau à la bouche
Espagne Espagnol Fer-se la boca aïgua Se faire la bouche eau
Espagne Espagnol Hacérsele a uno la boca agua Avoir la bouche qui se fait de l'eau
Espagne Espagnol La boca se le hace agua La bouche s'en fait de l'eau
Espagne Espagnol Tener la saliva en la boca Avoir la salive dans la bouche
Iran Persan Dahane kasi ab oftadan Avoir l'envie de manger quelque chose
Italie Italien Avere / far venire l'aquolina in bocca Avoir / faire venir la petite eau dans la bouche
Italie Italien Fàri sbavàri Faire baver
Japon Japonais Yodare ga deru La salive sort (la salive m'en sort de la bouche!)
Belgique Néerlandais Het water in de mond doen lopen Faire couler l'eau dans la bouche
Pays-Bas Néerlandais Het water loopt me in de mond L'eau m'en vient à la bouche
Pays-Bas Néerlandais Watertanden Avoir de l'eau aux dents
Pologne Polonais Mieć ślinkę w ustach Avoir la (petite) salive à la bouche
Brésil Portugais Babar de inveja Baver d'envie
Brésil Portugais De dar água na boca Qui donne de l'eau à la bouche
Roumanie Roumain A avea apă în gură Avoir l'eau à la bouche
Roumanie Roumain A-i ploua în gur? Lui pleuvoir dans la bouche
Roumanie Roumain Îţi lasă gura apă La bouche te laisse de l'eau
Russie Russe Slunki tekout (слюнки текут) La salive coule
Serbie Serbe Ide mu voda na usta Saliver d'envie
Suède Suédois Få det att vattnas munnen Cela fait que l'eau vent à la bouche
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Avoir / mettre l'eau à la bouche » Commentaires

  • #1
    • Elpepe
    • 26/02/2008 à 00:10
    Simple réflexe de Pavlov, ô grand God, dans tes explications. Mais la véritable origine est bien plus ancienne, qui vient de la Marine : dans les batailles navales, lorsqu’on ouvrait les sabords sous le vent, au pont inférieur, il arrivait fréquemment que l’eau de mer pénétrât dans les bouches à feu, les rendant ainsi inopérantes. Tu mords, là, ou HoubaHOBBES te fait une esquisse ?
  • #2
    • cotentine
    • 26/02/2008 à 00:14
    • En réponse à Elpepe #1 le 26/02/2008 à 00:10 :
    • « Simple réflexe de Pavlov, ô grand God, dans tes explications. Mais la véritable origine est bien plus ancienne, qui vient de la Marine : dan... »
    j’en salive d’avance ! à cette page Hum ... en cette période de Carnaval l les crêpes, les beignets, etc. 😉
  • #3
    • Elpepe
    • 26/02/2008 à 00:28*
    - Eau à la louche : bavoir !
    - L’Arabe vole au chouïa.
    - Aoah... le beau cul à voir !
    - Ce lavoir, à l’aube, ouah...
    - Ava loua la boucherie.
    - Beau roi alloua vache.
    - Va à caoua, belle houri.
    Anna Gramme
  • #4
    • OSCARELLI
    • 26/02/2008 à 07:40*
    Y mettre beau à la louche! Quel rêve pour nos compagnes, quand elles nous regardent avec leurs yeux de velours...
    Y mettre l’eau à la douche! Quel rêve, pour nos compagnes, quand elles vont se faire belles pour nous, dans les centres de thalassothérapie ou - plus prosaiquement - quand elles vont "prendre les eaux..."
    Mesdames, on vous aime comme vous êtes!
  • #5
    • momolala
    • 26/02/2008 à 07:48
    Eh bien je le dis sans pudeur, il me met toujours l’eau à la bouche celui que je visite du bout des doigts ! Hmmmm, pourvou qué sa doure, comme aurait dit Laetizia qui s’y connaissait en joie...
    J’arrête sinon certains vont me croire obsédée, une fois de plus ; c’était le meilleur exemple qui me venait, comme l’eau à la bouche.
    Le Berbère qui traverse l’oued ne connaît pas la jouissance d’avoir l’eau à la babouche, lui.
  • #6
    • momolala
    • 26/02/2008 à 07:50
    • En réponse à Elpepe #3 le 26/02/2008 à 00:28* :
    • « - Eau à la louche : bavoir !
      - L’Arabe vole au chouïa.
      - Aoah... le beau cul à voir !
      - Ce lavoir, à l’aube, ouah...
      - Ava loua la boucherie... »
    Ah quand même, Anna commençait à manquer sur ce merrrveilleux site !
    Belle journée à tous !
  • #7
    • ThanhBach
    • 26/02/2008 à 08:12*
    Avant d’écrire quelque chose pour "avoir l’eau à la bouche",
    c’est avec comme le début d’une larme à l’oeil - larme d’émoi, émoi, émoi ... - que je remercie toutes celles et ceux qui m’ont souhaité bon anniversaire.
    Le bonheur - vieux jeu, j’assume - n’est heureux (sic, je ré-assume) que s’il se partage !
    __________________________
    Après cette digression rétro-active comme mise en bouche et échauffement du bout des doigts, il vaut mieux avoir l’eau à la bouche que de voir le beau à la louche ... le rêve est souvent décevant mais c’est pour cela qu’il fait rêver, laissant la réalité faire son oeuvre, c’est-à-dire toujours avoir son dernier mot, effacer le rêve, casser le rêve et finir par lasser, de tout même du rêve.
    C’est alors que la vie se révèlera dans sa belle nudité, sans fard, sans masque ni bergamasque, sans doute seulement drapée des fois d’un clair de lune diaphane,
    ah la belle vie, malgré, envers et contre tout, indestructible songe d’un paradis à retrouver qui nous laisse toujours comme un goût d’une eau venue du milieu de nulle part à notre bouche.
    Une tranche de rêve, belle eau à la bouche assoiffée de vie
    " ... La luce
    Che hai incontrato per strada."
    (In memoriam: "... Je suis plombée")
    °
  • #8
    • tytoalba
    • 26/02/2008 à 08:16
    notre cobaye (cochon d’Andes ou d’Inde, comme on dit communément) n’avait pas l’eau à la bouche mais le sifflet. Dès qu’on épluchait une pomme, nettoyait une salade, il se mettait à siffler pour avoir sa petite gâterie. Les puristes diront qu’il couinait mais c’est tellement plus joli de dire qu’il sifflait. 🙂
  • #9
    • Rikske
    • 26/02/2008 à 08:17
    • En réponse à ThanhBach #7 le 26/02/2008 à 08:12* :
    • « Avant d’écrire quelque chose pour "avoir l’eau à la bouche",
      c’est avec comme le début d’une larme à l’oeil - larme d’émoi, émoi, émoi ... -... »
    Ah, mon vieux ThanhBach, avec un jour de retard, joyeux anniversaire ! Idem, avec plusieurs jours de retard, à Filou et Dadiche ! J’en oublie, peut-être ? D’avoir 6 expressions de retard me met l’eau à la bouche en pensant qu’aujourd’hui, je devrais avoir le temps de passer quelques fois sur le site. Bonne journée à toutes et tous !
  • #10
    • <inconnu>
    • 26/02/2008 à 08:30
    "L’Eau à la Bouche" Très belle chanson de Serge gainsbourg extrait de la BOF "L’Eau à la Bouche" (1960)
  • #11
    • chirstian
    • 26/02/2008 à 08:49
    bon, personnellement je préfère avoir le vin à la bouche, mais tous les goûts sont dans la nature, hein ?
  • #12
    • chirstian
    • 26/02/2008 à 08:54
    Pauline R. nous a mis l’O. à la b.
  • #13
    • charlesattend
    • 26/02/2008 à 09:09
    • En réponse à Elpepe #1 le 26/02/2008 à 00:10 :
    • « Simple réflexe de Pavlov, ô grand God, dans tes explications. Mais la véritable origine est bien plus ancienne, qui vient de la Marine : dan... »
    Aqua bon tout ça ..!
  • #14
    • charlesattend
    • 26/02/2008 à 09:25
    Le devoir ma pelle.. et doudou est si appetissante ce matin que je vais lui coller un baveux
  • #15
    • eureka
    • 26/02/2008 à 09:59
    • En réponse à chirstian #11 le 26/02/2008 à 08:49 :
    • « bon, personnellement je préfère avoir le vin à la bouche, mais tous les goûts sont dans la nature, hein ? »
    Fectivement tous les bouts l’eau sont dans la nature ! Chais pas, que nous dirait Mamzelle Lapompe par hasard ?
    Salut le pipole ! Bien qu’avec un chouia de retard, mes voeux de bon annif à Than-Bach, que je lui souhaite en plein dans les réjouissances, et longues années à venir.
  • #16
    • Elpepe
    • 26/02/2008 à 10:14
    • En réponse à momolala #6 le 26/02/2008 à 07:50 :
    • « Ah quand même, Anna commençait à manquer sur ce merrrveilleux site !
      Belle journée à tous ! »
    Mais c’est que je deviens feignant, moi... Kif-kif God avec sa clé de 12 paumée : il pourrait quand même essayer de mettre l’eau à la bouche d’égout, voir si elle ne ressortirait pas au bout du collecteur, des fois, non ?
    La D.D.E. de Puyricard
  • #17
    • <inconnu>
    • 26/02/2008 à 11:06
    L’OS A LA BOUCHE...
    Aujourd’hui j’ai pas envie d’écrire, je boude. Les autres jours je ne suis pas venue car ça ne fonctionnait pas. C’est frustrant : un coup oui, deux ou trois coups non. On vous envoie chez vous une expression QUI VOUS MET L’EAU A LA BOUCHE, vous voyez les réponses des autres et avez envie de participer : et puis non. Tiens, le lien ne fonctionne pas. C’est pas votre faute, je vous souhaite une bonne journée.
  • #18
    • Elpepe
    • 26/02/2008 à 11:09
    • En réponse à <inconnu> #17 le 26/02/2008 à 11:06 :
    • « L’OS A LA BOUCHE...
      Aujourd’hui j’ai pas envie d’écrire, je boude. Les autres jours je ne suis pas venue car ça ne fonctionnait pas. C’est f... »
    On t’a jeté un sort ? Bon, écris à l’Elysée, et tout deviendra possible, tu verras... 😄
  • #19
    • cotentine
    • 26/02/2008 à 11:09
    Furetière fait état d’une large variabilité du vocable eau :
    "Eau, en termes de Physique, se dit aussi de toutes les humiditez qui sortent des corps, comme de l’urine & de la sueur (sans oublier le sang dans l’expression "suer sang et eau") Il est allé faire de l’eau, lascher de l’eau, un filet d’eau; il ne peut retenir son eau (...) On dit fondre en eau, pour dire, pleurer abondamment ..." en plus des larmes, il aurait pu ajouter l’eau-salive ! ... pour tous ceux qui ont l’eau à la bouche 😏
  • #20
    • Elpepe
    • 26/02/2008 à 11:13
    La pipe à la bouche, ça fait saliver, forcément...
    L’Amiral