Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Tomber / donner dans le panneau

Tomber dans le piège.
Se faire duper.

Origine

À une époque où les panneaux électoraux fleurissent à tous les coins de rue, il est très facile de tomber dans le panneau des promesses électorales dont la majeure partie ne sera pas tenue.
De même, alors que les panneaux publicitaires sont partout et nous promettent des choses plus incroyables les unes que les autres, il existe encore des gens qui, bien qu'ils se soient fait prendre plusieurs fois, continuent à tomber dans le panneau des slogans aguicheurs.
Mais, à l'époque où cette expression est apparue, au XVIIe siècle, nos routes et chemins n'étaient pas encore bordés de tels support de messages trompeurs.
C'est donc ailleurs qu'il faut chercher l'origine de notre expression, même si elle colle bien avec nos pratiques modernes.
Pour tout savoir, il faut remonter jusqu'au XIIIe siècle, époque à laquelle, pendant les chasses, un 'panneau' était un filet ou une étoffe tendue de manière à y prendre le gibier.
C'est donc simplement de ce piège qu'est d'abord née l'expression "tendre un panneau (à quelqu'un)" avant que la nôtre n'apparaisse.

Exemple

« L'accusateur public (…) avait en effet donné dans un panneau très habilement tendu par les défenseurs, et pour lequel Gothard venait de jouer admirablement son rôle. »
Honoré de Balzac - Une ténébreuse affaire

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tomber / donner dans le panneau » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Algérie Arabe طاح في الشبكة /Tah fè chebca/ Il est tombé au filet
Arabe Arabe Waqaâ fi aljoubi Tomber dans le faussé
Maroc Arabe Tah fi chebka / ??? ?? ?????? Tomber dans le filet
Allemagne Allemand In die Falle gehen, reinfallen Tomber dans le panneau ; avoir qn, se faire avoir
Suisse Allemand Hereinfallen / in die Falle gehen Tomber dedans, tomber dans le piège
Angleterre Anglais To fall into the trap Tomber dans le piège
États-Unis Anglais To have been framed Avoir été"cadré", "encadré"
Argentine Espagnol Tragarse el anzuelo S'avaler l'hameçon
Chili Espagnol Tragarsela L'avaler
Espagne Espagnol Caer en la red Tomber dans le filet
Espagne Espagnol Caer en la trampa Tomber dans le piège
Espagne Espagnol Morder el anzuelo Mordre l'hameçon
Espagne Espagnol Tragar el anzuelo Mordre à l'hameçon
Canada Français Se faire crosser Se faire avoir
Canada Français Se faire crosser Se faire avoir
Italie Italien Cadere in trappola Tomber dans le piège
Italie Italien Cadere in un tranello Tomber dans le piège
Italie Italien Cascàricci Y tomber (dans le piège)
Pays-Bas Néerlandais Erin luizen Se faire épouiller (se faire avoir, tomber dans le piège)
Pays-Bas Néerlandais Genaaid worden (expr. vulgaire) Être cousu / être baisé(e)
Pays-Bas Néerlandais Iemand strikken Piéger quelqu'un
Pays-Bas Néerlandais In de val lopen Tomber dans le piège
Pologne Polonais Dać się nabrać Se faire avoir
Portugal Portugais Cair numa armadilha Tomber dans le piège
Portugal Portugais Ser enganado Être trompé
Roumanie Roumain A c?dea în plasa cuiva Tomber dans le filet de quelqu’un
Roumanie Roumain A cadea in capcana Tomber dans le piège
Roumanie Roumain A da cu nasul in gard Donner avec le nez en clôture
Slovaquie Slovaque Zhltnut to aj s hackom L'avaler avec le hameçon
Belgique Wallon Prinde boûf po vache Prendre boeuf pour vache (Se laisser facilement tromper)
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Tomber / donner dans le panneau » Commentaires

  • #1
    • Marcek
    • 27/03/2007 à 01:23
    Tombé dans le panneau !
    Monsieur, comme on le sait, aime la gaudriole
    Et dès lundi venu, s’exerce aux cabrioles
    Dans les bras vénéneux d’une belle de nuit
    Tandis que son épouse égrène son ennui
    Comme un long chapelet, au fond de son lit froid
    Où Monsieur n’aime plus partager ses émois !
    Elle se doute un peu de ce qui le tracasse
    Mais n’imagine pas qu’une maison de passe
    Le voit chaque lundi venir dilapider
    Son argent et son temps aux bras d’une orchidée !
    Pourtant, Madame, un jour, se met en filature
    Et la voilà planquée au fond de sa voiture
    Pour voir entrer Monsieur, en vieil habitué
    Dans un claque douteux. Elle veut le tuer
    Aveuglée de fureur, mais en est incapable
    Elle n’a même pas quelque couteau de table
    Qui traîne dans son sac : comment le trucider ?
    La nuit portant conseil, elle va décider
    De servir à Monsieur un plat à sa façon
    Et d’enfin lui donner une belle leçon…
    Quand, le lundi suivant, Monsieur repart en chasse
    A l’entrée de la rue, une belle qui passe
    Lui fait du baratin. Le voilà qui succombe
    « Ah : cette fille là, vraiment, c’est une bombe ! »
    La nuit est agitée, cette femme, un démon,
    Le laisse sur le flanc, mais mon Dieu, que c’est bon !
    Il ne regrette pas le paquet de billets
    Qu’il lui laisse en cadeau avant de s’habiller.
    Il boit un coup au zinc s’arrêtant au bistrot
    Pour parler aux copains : « Cette fille elle est trop ! »
    Mais il faut bien rentrer car Madame l’attend
    Et il se sent penaud, quelque peu repentant
    Et se promet bien sûr de louer son potage
    Son rôti, son gigot, et de se tenir sage…
    Mais voici que là-haut, sa chambre est éclairée
    Madame ne dort pas ? Il entre à pas feutrés
    Et voit sur le grand lit des billets étalés
    Qui lui donnent soudain l’envie de détaler
    Mais Madame survient en petite tenue
    Et lui dit brusquement sans nulle retenue :
    Eh bien, mon gros lapin, pour moi la nuit fut bonne :
    Et la recette aussi .Désormais, ta bobonne
    Te garde à la maison et ne te permets plus
    D’aller chercher ailleurs des plaisirs défendus !
    Vous en conviendrez tous, cette histoire est morale
    Monsieur s’est converti et jamais plus ne râle
    Tombé dans le panneau des charmes de Madame
    On ne le revoit plus dans les rues de Paname !
    MARCEK
  • #2
    • Elpepe
    • 27/03/2007 à 02:16
    • En réponse à Marcek #1 le 27/03/2007 à 01:23 :
    • « Tombé dans le panneau !
      Monsieur, comme on le sait, aime la gaudriole
      Et dès lundi venu, s’exerce aux cabrioles
      Dans les bras vénéneux d’une... »
    Le monsieur, coincé dans les rêts de madame, le pôve, et renonçant miraculeusement à transgresser l’interdit ? Ça ne serait pas des velléités de Marcek hâteur, ça, des fois ?
    Je déconne ! Quoique...
    Bon allez, bonne nuit, les gosses : les mains sur les couvertures !
  • #3
    • momolala
    • 27/03/2007 à 07:09
    TTTtttt! God ! Hyper fastoche ce matin de gagner la trirème du jour : l’expression vient de la marine ! C’est BIEN AVANT le XIIIème siècle que les cales s’ouvraient sur le pont de n’importe quel rafiot de commerce par un panneau vers lequel on se faisait un malin plaisir d’orienter le malheureux portefaix soucieux de la charge qu’il portait à pleins bras ; les paris s’échangeaient entre les marins narquois et les rires fusaient gras quand le pôvre terrien allait lui-même ranger son fardeau dans la cale, sans avertissement ! Tombé dans le panneau, corps et bien !
    Enfin, pour la trirème, Pepe reste seul juge : les rafiots de commerce étaient-ils vraiment des navires ? (Pardon, Rikske !) Belle journée à tous !
  • #4
    • chirstian
    • 27/03/2007 à 09:35
    la triste fin d’un poisson :
    tombé dans le panneau ... tombeau dans le pané !
  • #5
    • memphis
    • 27/03/2007 à 10:25*
    Aujourd’hui, je vous illustre "poser un lapin"... et je ne vous fais pas tomber dans le panneau...
    cette page
  • #6
    • <inconnu>
    • 27/03/2007 à 11:22*
    • En réponse à memphis #5 le 27/03/2007 à 10:25* :
    • « Aujourd’hui, je vous illustre "poser un lapin"... et je ne vous fais pas tomber dans le panneau...
      cette page »
    bonjour Memphis, bonjour à tous. Il y a pas foule aujourd’hui ! Je suis tombée dans le panneau 404. 😄
  • #7
    • Elpepe
    • 27/03/2007 à 11:32
    • En réponse à momolala #3 le 27/03/2007 à 07:09 :
    • « TTTtttt! God ! Hyper fastoche ce matin de gagner la trirème du jour : l’expression vient de la marine ! C’est BIEN AVANT le XIIIème siècle q... »
    Ah ben oui, alors : la gagnante de la trirème du jour, c’est bien toi ! Mais dis-donc, tu n’aurais pas une video de Rikske, les bras chargés de sacs de riz, en train de tomber dans le panneau en hurlant "mille millions de mille sabords !" ?
    Santé, Rikske !
  • #8
    • Elpepe
    • 27/03/2007 à 11:35*
    • En réponse à memphis #5 le 27/03/2007 à 10:25* :
    • « Aujourd’hui, je vous illustre "poser un lapin"... et je ne vous fais pas tomber dans le panneau...
      cette page »
    moi aussi, j’ai visité le stand Pijot, sur la route de Memphis... Bon, pour placer un lien vers une page, tu mets l’adresse entre accolades, sans espace.
  • #9
    • Elpepe
    • 27/03/2007 à 11:39
    • En réponse à chirstian #4 le 27/03/2007 à 09:35 :
    • « la triste fin d’un poisson :
      tombé dans le panneau ... tombeau dans le pané ! »
    et ne parlons pas du natté dans le pont beau, moussaillon...
  • #10
    • Elpepe
    • 27/03/2007 à 12:12
    La meilleure chocolaterie de Bruxelles ? God y va Godiva ! (cette page)
  • #11
    • momolala
    • 27/03/2007 à 12:24*
    Pour distraire les rares passants sur ce merveilleux site, un petit détour par un site qui a fait sienne l’expression du jour sur cette page. De quoi enrichir notre petite culture des curiosités. Je ne suis pas parvenue à ouvrir les bêtisiers, mais c’est sympa de tomber dans ces panneaux-là. Bon appétit : allez vous sustanter sans attendre de tomber d’inanition !
  • #12
    • Elpepe
    • 27/03/2007 à 12:25
    Bon, là, God, je voudrais pas cafter, MAIS c’est un ramassis de feignants, tous, là, après une Convention, hein ? Amorphes, qu’ils sont. Nostalgiques ?
    Bon, mon Eureka d’amour, faut que tu les secoues un peu, hein ? Moi, je pars essayer de sauver deux amis, tombés dans les panneaux de Microsoft... et j’en ai sûrement pour un bon bout de temps (car, contrairement au saucisson ou à la baguette, le temps peut n’avoir qu’un seul bout, mais bon...).
    Allez, hauts les cœurs !
  • #13
    • momolala
    • 27/03/2007 à 12:29
    • En réponse à Elpepe #7 le 27/03/2007 à 11:32 :
    • « Ah ben oui, alors : la gagnante de la trirème du jour, c’est bien toi ! Mais dis-donc, tu n’aurais pas une video de Rikske, les bras chargés... »
    Merci pour cette nouvelle décoration qui me va droit au coeur et me fait rougir de confusion... Mais, à quoi penses-tu ? Je ne connais pas encore assez bien Rikske pour le culbuter ainsi au débotté, les mains dans le riz ! Il croit encore que je suis une dame, respect et tout ! Pepe, tu casses mon image, là ! 😄
  • #14
    • memphis
    • 27/03/2007 à 12:38
    • En réponse à Elpepe #8 le 27/03/2007 à 11:35* :
    • « moi aussi, j’ai visité le stand Pijot, sur la route de Memphis... Bon, pour placer un lien vers une page, tu mets l’adresse entre accolades,... »
    je me suis encore emmêlé les pinceaux! Ça y est j’ai rectifié! Merci
  • #15
    • HoubaHOBBES
    • 27/03/2007 à 13:07
    • En réponse à momolala #11 le 27/03/2007 à 12:24* :
    • « Pour distraire les rares passants sur ce merveilleux site, un petit détour par un site qui a fait sienne l’expression du jour sur cette pag... »
    Hello Mamilolette,
    pour les bêtisiers, il faut cliquer sur la ligne (sujet) que tu souhaites, puis rétrécir l’écran, tu verras alors, sous cet écran, apparaître les panneaux en question. C’est bête, hein, pour un bêtisier ?
    A quand le bêtisier d’Expressio?
    Comment ? Pas assez de matière ? Ben oui, c’est juste !
    Bêêê-Hobbes
  • #16
    • chirstian
    • 27/03/2007 à 13:43
    l’idéal pour un ballon de basket : tomber dans le panneau...
  • #17
    • momolala
    • 27/03/2007 à 13:54
    • En réponse à HoubaHOBBES #15 le 27/03/2007 à 13:07 :
    • « Hello Mamilolette,
      pour les bêtisiers, il faut cliquer sur la ligne (sujet) que tu souhaites, puis rétrécir l’écran, tu verras alors, sous c... »
    Bonjour Hobbes ! ça ne marchait pas comme tu dis, mais en faisant clic droit puis ouvrir dans le menu, oui ; donc j’ai pu tomber dans tous ces panneaux cachés jusque là.
  • #18
    • momolala
    • 27/03/2007 à 14:05*
    Depuis la Belle Gique, un dessinateur de talent (un de plus !) nous invite à ne pas tomber dans le panneau sur cette page
  • #19
    • Marcek
    • 27/03/2007 à 14:41
    • En réponse à chirstian #4 le 27/03/2007 à 09:35 :
    • « la triste fin d’un poisson :
      tombé dans le panneau ... tombeau dans le pané ! »
    Ouais!!
    J’adore !
  • #20
    • eureka
    • 27/03/2007 à 15:09
    • En réponse à Elpepe #12 le 27/03/2007 à 12:25 :
    • « Bon, là, God, je voudrais pas cafter, MAIS c’est un ramassis de feignants, tous, là, après une Convention, hein ? Amorphes, qu’ils sont. Nos... »
    Voilà, voilà, chuis tombée dans le canot .....
    Bonjour à toi Mon Amiral, Bonjour à toutes et à tous