Sur l'air des lampions - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Sur l'air des lampions

En scandant quelques syllabes détachées sur une seule note ou un rythme très simple

Origine

Tous ceux qui ont connu le remue-ménage de mai 68 se souviennent du "C.R.S. S.S." scandé par les étudiants massés face aux représentants des Compagnies Républicaines de Sécurité[1].
Eh bien c'était sur l'air des lampions que ce slogan était clamé, tout comme c'est sur l'air des lampions que vous scandez "une autre" ou un "remboursez" à la fin d'un concert, selon qu'il a été plaisant ou nul, ou "on a gagné" à la fin d'un match de foot (non perdu, de préférence).
Mais d'où vient donc cette appellation pour un 'air' pourtant peu mélodieux ?

Tout d'abord, rappelons que le 'lampion', venu de l'italien 'lampione' (grosse lanterne), a d'abord surtout désigné une lanterne de bateau.
Ensuite, à la fin du XVIIe siècle, son usage s'est restreint à l'appellation d'un godet à huile dans lequel une mèche trempait, permettant ainsi de faire un lumignon avec lequel, entre autres utilisations, on pouvait illuminer les bordures de fenêtres.
C'est au milieu au XVIIIe que le mot désigne également des lanternes vénitiennes, comme celles en papier plissé que les enfants maintiennent accrochées au bout d'un bâton lors de défilés festifs nocturnes.

Le premier air des lampions résonna en 1848 : alors que Louis-Philippe venait d'être chassé par une insurrection à la suite de laquelle la République fut proclamée. Les républicains montrèrent leur joie en illuminant leurs fenêtres ; mais, comme il y avait finalement peu de ces éclairages spontanés, les bourgeois étant dérangés par les émeutes, les gens dans les rues se mirent à scander "des lampions ! des lampions !" qui firent augmenter le nombre de fenêtres éclairées.
Victor Hugo écrivit d'ailleurs à ce propos : « En un clin d'oeil, la ville fut illuminée comme pour une fête. »

C'est de cet appel répétitif, d'une seule note et de trois syllables que nous vient notre expression.
Et si, à l'origine, et pendant un moment, l'air des lampions était bien limité à trois syllabes et une seule note, il a fini par désigner tous les slogans scandés par de nombreuses personnes en séparant les syllabes et sur très peu de notes (comme le "on a gagné !", par exemple).

[1] Une plaisanterie faisait répondre à ces fonctionnaires de police, 'forcément' niais, un "Étudiants, diants diants", sur le même ton.

Exemple

« La motion de Mirabeau fut applaudie et la salle entière se mit à réclamer Charles IX sur l'air des lampions. »
Jean-Bernard - Les lundi révolutionnaires 1790 - 1889

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Sur l'air des lampions » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Espagnees coreandoen choeur

Vos commentaires
Moi le premier ? A Dieu ne plaise ! (voir cette expression qui marqua ma première intervention sur ce meeeeeeerrrrvvvveeeeeeeiiiiiiillllllllleux site). C’était le 29/09/09, et je remercie encore ceux qui m’ont souhaité la bienvenue.

Je commencerai par un petit étonnement : je lis en effet sous la plume éclairée de God :
- Le premier air des lampions résonna en 1848...
- La motion de Mirabeau fut applaudie et la salle se mit à réclamer Charles IX sur l’air des lampions.

Mirabeau étant mort le 2 avril 1791, il me semble percevoir comme une légère contradiction.
Mais ne voyez aucun mauvais esprit dans mes propos, je n’ai pas encore pris mon café.
Il se trouve que j’ai "fait" Mai 68.
A ma façon : je travaillais le matin pour un employeur, et je rejoignais les manifs l’après-midi. Le soir, au lieu de bavasser à la Sorbonne ou à l’Odéon, je jouais au poker chez moi ou au 421 dans mon bistrot favori. J’habitais le quartier latin. Je n’étais, pas plus qu’aujourd’hui, politisé, même si j’avais passé 4 ans à SC Po (ou peut-être justement pour cette raison). C’est plus le côté chahut qui me plaisait.

Des slogans sur l’air des lampions, j’en ai braillé quelques uns !
En cherchant sur le web "slogans de mai 68", vous trouverez des listes, dont cette page dont l’"auteur" tient à être cité. On se demande de quel droit.

Il y a sur ces sites des slogans que j’ai découverts ce matin.
Ceux dont je me souviens par expérience personnelle sont en nombre réduit : A bas la charogne stalinienne, A bas la société de consommation, Le bonheur est une idée neuve, CRS-SS, Ce n’est pas fini continuons le combat, Dix ans ça suffit (le 13 mai), Il est interdit d’interdire, Je jouis dans les pavés, Libérez nos camarades, La chienlit c’est Lui, l’imagination prend le pouvoir, Nous sommes tous des juifs allemands. Sous les pavés, la plage.
Je mets à part Ni Dieu ni maître, que seuls les anarchistes, avec leurs drapeaux noirs, prononçaient.
C’était vraiment comme dit God, sur l’air des lampions, c’est à dire sur une seule note. Seul le rythme changeait selon les phrases.
Les évènements ont duré en gros 3 semaines. Nous nous sommes bien amusés. Il n’y a pas eu de mort à ma connaisssance.
Les résultats, qui ne sont pas le sujet du jour, furent impressionnants, surtout pour l’enseignement supérieur. Les salariés y ont gagné beaucoup aussi.
réponse à . deLassus le 29/04/2010 à 05h25 : Moi le premier ? A Dieu ne plaise ! (voir cette expression qui marqua ...
il me semble percevoir comme une légère contradiction
Maintenant que tu as pris ton café, tu dois avoir compris que celui qui raconte cela le fait avec ses mots de 1889.
réponse à . God le 29/04/2010 à 06h22 : il me semble percevoir comme une légère contradictionMaintenant qu...
Je m’apprêtais précisément, une fois le café absorbé, à modifier mon intervention ! Mais je voulais quand même montrer que je suivais le film avec une déférente attention.
Bonne journée !
« Sur l’air des lampions »

[ SIGNIFICATION ]
En scandant quelques syllabes détachées sur une seule note ou un rythme très simple

C’est Astrud Gilberto qui va être contente: qualifier ainsi une de ses plus belles interprétations: "One Note Samba"!

Moi aussi, à ’époque, j’ai "fait" Mai ’68. Sinon que c’était un peu plus tard et en beaucoup moins médiatisé... A la Belge, quoi...
"
Le premier air des lampions résonna en 1848 : alors que Louis-Philippe venait d’être chassé par une insurrection à la suite de laquelle la République fut proclamée. Les républicains montrèrent leur joie en illuminant leurs fenêtres ; mais, comme il y avait finalement peu de ces éclairages spontanés, les bourgeois étant dérangés par les émeutes, les gens dans les rues se mirent à scander "des lampions ! des lampions !" qui firent augmenter le nombre de fenêtres éclairées.
Victor Hugo écrivit d’ailleurs à ce propos : « En un clin d’oeil, la ville fut illuminée comme pour une fête. »
"
°
Et pourtant ... un air scandé célèbre serait là pour nous affirmer, en tout cas, sur le mode du scandé (à vie, chez les Vikings ?), que le premier air des lampions "mémorisé" comme tel en Dulce France date de la (Première) Révolution Française.
°
Ecoutez moi ceci et entendrez vous cela demain dans nos campagnes (électorales) ...
"
AH ÇA IRA



Ah ça ira ça ira ça ira

Les aristocrates à la lanterne

Ah ça ira ça ira ça ira

Les aristocrates on les pendra



V’la trois cents ans qu’ils nous promettent

Qu’on va nous accorder du pain

V’la trois cents ans qu’ils donnent des fêtes

Et qu’ils entretiennent des catins

V’la trois cents ans qu’on nous écrase

Assez de mensonges et de phrases

On ne veut plus mourir de faim



Ah ça ira ça ira ça ira

Les aristocrates à la lanterne

Ah ça ira ça ira ça ira

Les aristocrates on les pendra



V’la trois cents ans qu’ils font la guerre

Au son des fifres et des tambours

En nous laissant crever d’misère

Ça n’pouvait pas durer toujours

V’la trois cents ans qu’ils prennent nos hommes

Qu’ils nous traitent comme des bêtes de somme

Ça n’pouvait pas durer toujours



Ah ça ira ça ira ça ira

Les aristocrates à la lanterne

Ah ça ira ça ira ça ira

Les aristocrates on les pendra



Le châtiment pour vous s’apprête

Car le peuple reprend ses droits

Vous vous êtes bien payé nos têtes

C’en est fini Messieurs les rois

Il n’ faut plus compter sur les nôtres

On va s’offrir maint’nant les vôtres

Car c’est nous qui faisons la loi



Ah ça ira ça ira ça ira

Les aristocrates à la lanterne

Ah ça ira ça ira ça ira

Les aristocrates on les pendra

"
°
"Ah ça ira ça ira ça ira"
a-t-il vraiment vieilli, en remplaçant "aristocrates" par oligocrates par exemple ... On se croirait chez "l’Eternel Retour", chez M. RAZ, on efface tout  ?
°
Ach ! Plus on fait d’études, plus on est loin des gens !
°
Ach ! Plus on tient haut les rênes et plus la cariole s’affaisse !
°
Aujourd’hui, un double expresso, sans "ỉ " ni sucre svp. Aujourd’hui 80% d’arabica de Nanning et 20% de robusta de Kokiou, visite chinoise oblige.
°
Bercy Patronne ! ND de la Gare de Bercy !
°
FX [-1]
°
[[]]
°
X:xxxxxx°)>
°
et Tintin sur l’air de Séraphin Lampion ?
je n’ai pas le temps de vérifier, prenant la route pour 2 jours, mais pour moi l’expression évoque uniquement des manifestations joyeuses. Scander "on a gagné" sur l’air des lampions, oui. Scander quelque chose de violent sur l’air des lampions, non. Sans doute parce que les lampions m’évoquent la fête, le défilé. Par exemple, je ne parlerai pas d’un enterrement aux lampions !
Si Delassus pense à mai 68, moi cela m’évoque les électeurs de gauche réunis à la Bastille le soir de l’élection de Mitterrand. L’orage avait trempé la foule, et quelqu’un s’était mis à scander : "Mitterrand du soleil ..."
et j’éviterai de raconter ici, madame, notre folle étreinte, sur l’air des morpions.
Les lampions me font penser aux fêtes d’enfants se déroulant le soir, où l’on voit chacun tout fier de porter sa plus belle lanterne. Il existe aussi une fête d’automne (suisse-allemande je crois) pour laquelle on fabrique son lampion avec des raves violettes dont on creuse la chair blanche et et que l’on décore en enlevant la peau violette par endroit. Avec une bougie dedans et solidement accrochée à un bâton, l’effet en soirée est magnifique.

A part ça, je vous propose, sur l’air des lampions bien sûr, un
Expressio Expressio Expressio
 
réponse à . file_au_logis le 29/04/2010 à 06h31 : « Sur l’air des lampions » [ SIGNIFICATION ] En sca...
perso, ce fut à la "franco-belge", étant en 6e au Lycée Français de Belgique, les "grands gambergeaient sec, refusaient d’entrer en classe. Nous avons viré tous les bancs au cours de géo et jetions des ampoules de papier pleines d’eau par les fenêtres. Un jour, les "grands" décident de manifester en embrigadant tout le monde vers la sortie, cortège qui devait partir faire un tour dans Uccle question de montrer aux belges, plutôt atones, que ça bougeait. Las, la gendarmerie (ou la police, bref des types tous habillés pareil en bleu), était là en nombre et, ben, on a fait demi tour n’est-ce pas. On était ni à Paris ni des grandes gueules, juste des petits gars qui s’enflammaient avec ce mot terrible en bouche, sans trop savoir qu’en faire, en fait : Liberté.
réponse à . file_au_logis le 29/04/2010 à 06h31 : « Sur l’air des lampions » [ SIGNIFICATION ] En sca...
ah oui, j’allais oublier, il y avait une pavillon témoin en bas de la, rue, en contrebas du champs de fraises (hé oui, un strawberry field sous un lycée ! je ne sais combien de fraises ce curieux agriculteur a bien pu récolter), parce que tout ça allait être bâti. hé bien, suprême action d’éclat, un des lycéen avait au puéril de vie peint en noir "Interdit d’interdir" sur la façade blanche. Je rigole, mais à l’époque c’était vraiment pas courant ce genre de tag et nous étions très fiers.
réponse à . deLassus le 29/04/2010 à 06h19 : Il se trouve que j’ai "fait" Mai 68. A ma façon : je travailla...
Les évènements ont duré en gros 3 semaines. Nous nous sommes bien amusés. Il n’y a pas eu de mort à ma connaissance.
Il y a eu quelques morts dont un commissaire à Lyon ... cette page et de nombreux blessés pendant ces 4 semaines d’affrontements de mai 68 cette page
Hé bien sur l’air des lampions, je pense depuis toujours, et très sincèrement, profondément à la véracité de ce slogan:
«La hiérarchie, c’est comme les étagères, plus c’est haut et moins ça sert !»
Ce qui m’a valu, à mon très grand plaisir, (c’est vrai !) de me faire mal voir et de marquer un maximum de point à mon petit jeu favori: «Je me fait mal voir !» Comme je ne courrais plus aucun risque étant au “taquet” Comme mon refus d’être donneur de sang (pour manifester mon mécontentement, réel), sachant (depuis peu il est vrai) que j’étais porteur d’anti-corps hépatite B. Mais il est très vrai que ma cheffaillone me voyait encore plus mal qu’avant selon ce que m’a rapporté un collègue (prudent, le mec…) après qu’elle eut été mutée.
Si après ça je ne suis pas considéré comme en bonne voie d’être un parfait vieux con, je veux bien qu’on me les coupes !
réponse à . chirstian le 29/04/2010 à 09h09 : et j’éviterai de raconter ici, madame, notre folle étreinte,...
Et moi, monsieur, notre dernière valse sur l’air de "Aïe, mes arpions !"
L’air des lampions, c’est jamais que du morse en clair :
Exemple : _ _ _ _ ...

Tu l’habilles comme tu veux :
Marcelest un bonloufiat !
Mickeylange au Vatican !
Le Séléni tau pouvoir !
...

Je vous ferais remarquer que les lampions, comme toutes choses sur ce merrrveilleux site si on se donne la peine de le chercher, viennent de la MARINE !
Il y a une expression au Canada qui dit : "Attendre quelqu’un avec une brique et un fanal". Alors, à quand, un Mai très chaud au Canada ???
Aujourd’hui, le lent pion ne trouve plus de boulot. Même le palan se rouille, c’est dire… la voie de garage.
réponse à . chirstian le 29/04/2010 à 09h07 : je n’ai pas le temps de vérifier, prenant la route pour 2 jours, ma...
...prenant la route pour 2 jours..

Et tu vas prendre, sur l’aire d’autoroute, les réverbères pour des lampions, je suppose ??? 
ou "on a gagné" à la fin d’un match de foot

Tu voulais God, parler de la Ligue des Lampions ???
réponse à . <inconnu> le 29/04/2010 à 11h40 : Il y a une expression au Canada qui dit : "Attendre quelqu’un avec un...
étape après étape: après le lent pion, c’est le mort pion, celui qui se réchauffe près du poil .... mais ça nous éloigne un tantinet du sujet d’eau jourd’ui
réponse à . <inconnu> le 29/04/2010 à 11h40 : Il y a une expression au Canada qui dit : "Attendre quelqu’un avec un...
heu ... mais réponse était pour "huit !" (dis: "8"). Sinon pour 17 (mais c’est tjrs ce mee Yannou !!), il vaut mieux être ton canadien au briquet et au lampion à attendre quelqu’un que de tenir la chandelle 
réponse à . pfloche le 29/04/2010 à 09h35 : ah oui, j’allais oublier, il y avait une pavillon témoin en bas de ...
ah oui, j’allais oublier, il y avait une pavillon témoin en bas de la, rue, en contrebas du champs de fraises
Uccle - Forest: même combat: ce n’est quand même pas le pavilllon du Parc Duden dont c’est-y que tu causes, hein? Pasque, vois-tu, c’est là que j’étais, quand nous nous sommes marrés. On était en bagnole, avec nos pennes et nos blouses de labo, à faire le tour de Parc rapidos, avec une ou deux voitures de flics au cul, qui voulaient absolument savoir ce qu’on foutait là. Et on répondait invariablement: chercher une place de stationnement, à condition que vous nous en ayez laissées quelques unes. C’est que nous, nous devons aller apprendre et suivre les cours, là (en montrant les bâtiments du Parc, Château et Pavillon, où se donnaient les cours). "Vive l’électronique", nous disait un de nos profs,"elle mène à tout, à condition d’en sortir!"
réponse à . horizondelle le 29/04/2010 à 09h20 : Les lampions me font penser aux fêtes d’enfants se déroulant ...
En Belgique aussi, cela se pratique encore dans certains villages. On creuse une betterave et Halloween peut aller se rhabiller. J’en parlais déjà à cette page, commentaire 28.
Et l’air des lampions, me direz-vous. Gageons que ceux qui ont éclusé quelques bonnes bières ou punchs se baladent sur l’air des lampions. 
réponse à . momolala le 29/04/2010 à 11h19 : L’air des lampions, c’est jamais que du morse en clair : Exemp...
C’est plus facile que de chanter :

Sarkosy si tu savais ta réformeu, ta réformeu
Sarkosy si tu savais ta réforme où on s’la met.
Aucu, aucu, aucune hésitation.

Et encore moins compliqué que l’air du "tra déridéra et tra la la" qui fait se transformer un chat en lapin.
réponse à . pfloche le 29/04/2010 à 09h35 : ah oui, j’allais oublier, il y avait une pavillon témoin en bas de ...
un strawberry field sous un lycée

ce n’est sans doute pas l’air des lampions, parce que c’est une autre chanson cette page
réponse à . SyntaxTerror le 29/04/2010 à 15h38 : C’est plus facile que de chanter : Sarkosy si tu savais ta ré...
Là où tu dis, chez moi c’est complet et dans mes cartons j’ai plus de place. Va falloir qu’il la remballe !
Pour finir cette petite journée, sans Mickey, ni Chirstian, ni BeeBee, voici le véritable air* qu’on chante "Sous les lampions", y compris sous ceux de la Place Sainte-Catherine de nos amis Brusselers sur cette page. Douce soirée et jolie nuit à tous et à chacune !

*r ! je l’avais oublié alors ça chantait forcément moins bien !
Mais quésse qui se passe ? vous êtes tous partis célébrer le printemps sur l’air des lampions ?
En Bavière les enfants célèbrent la St-Martin avec les lampions qu’ils ont fabriqués. C’est une tradition à l’école maternelle, ils défilent dans les couloirs (dont on a éteint toutes les lumières) et rendent visite à leurs camarades plus grands.Ensuite dégustation pour tout le monde d’un gâteau également bavarois.
réponse à . file_au_logis le 29/04/2010 à 13h33 : ah oui, j’allais oublier, il y avait une pavillon témoin en bas de ...
ce n’était pas du même pavillon dont je causais, le mien était à l’angle des rues Geleytsbeeck et du Lycée Français, mais les fraises devaient avoir le même goût et à l’époque, les Beatles sortaient justement leur S.F.F.E., cette délicatesse psychiadélic parfum flower-fraise power avec vagues fumées, patchouli et sittings des hordes ricaines squattant le lycée devant nos yeux ébahis, mais c’était l’an suivant et je m’égare. bonsoir.
réponse à . SyntaxTerror le 29/04/2010 à 15h42 : un strawberry field sous un lycée ce n’est sans doute pas l’a...
oui, absolument pas sur l’air des lampions, complètement hors sujet, mais où erre-je, Serge, ce soir à la lumière ... d’un lampion bien sur ! Dehors quasi la pleine lune: un champion de lampion celle là et nous aurons droit à l’un ou l’autre aristo-chat miaulant à sa vue. Les artisto-crates oubliés des lanternes étant tous bien planqués depuis longtemps dans les bureaux "public-relation" de nos banques et nos boîtes à fric.
réponse à . momolala le 29/04/2010 à 19h09 : Pour finir cette petite journée, sans Mickey, ni Chirstian, ni BeeBee, vo...
ahhhh la place Sainte Catherine, place des célibataires à 25 ans, inconnues qui ne demanderaient qu’à l’être moins à moins qu’on ne comprenne vite pourquoi ... La place Sainte Catherine qui tourne le dos à l’ancienne darse, la carriole des caracoles le jour, les p’tits restos moules frites et fruits de mer en soirée, le très branché Saint Géry tout près et cette rue Antoine Dansart, r-v des fringués up (la sape ++++). Coin de BXL à se faire sur le pouce en une douce fin de journée de printemps .... maintenant, quoi !
réponse à . horizondelle le 29/04/2010 à 09h20 : Les lampions me font penser aux fêtes d’enfants se déroulant ...
A Ully-Saint-Georges, dans l’Oise, tous les étés, ben oui, le 14 juillet en fait, il y avait une grande balade aux lampions avec tout le village. Nous, de la colo, on pouvait y aller aussi mais en paquet bien discipliné. je ne sais plus ce qu’on y faisait mais c’était assez féérique pour nos 7 à 10 ans et puis on attrapait des lucioles, et puis on était dans le noir près des filles ...
réponse à . renoir2 le 29/04/2010 à 21h49 : Mais quésse qui se passe ? vous êtes tous partis cél&ea...
oui, et même que c’est très bruyant car là-bas, le bavard (est) roi ...
oui, je trouve aussi /:
réponse à . pfloche le 29/04/2010 à 22h25 : A Ully-Saint-Georges, dans l’Oise, tous les étés, ben oui, l...
Tu en as de la chance d’avoir pu attrapper des lucioles. Nous sommes peu à en avoir vu. J’ai eu cette chance pendant quelques années lorsque nous habitions une maison éclusière. Contrairement à toi, je les ai laissées dans leur milieu naturel et me suis contentée de les regarder.
Les voisins du dessus sont allés danser sous les lampions de la place Sainte Justine… z’ont scandé avec God - et plus ou moins de nostalgie - quelques slogans soixante-huitards. Mais, sauf si j’ai lu trop vite, z’ont oublié d’allumer les lanternes du beau Georges (l’autre !) :

Une femme du monde, et qui souvent me laisse
Faire mes quatre voluptés dans ses quartiers de noblesse,
M’a sournoisement passé, sur son divan de soie
Des parasites du plus bas étage qui soit...
Sous prétexte de bruit, sous couleur de réclame,
Ai-je le droit de ternir l’honneur de cette dame
En criant sur les toits, et sur l’air des lampions :
" Madame la marquise m’a foutu des morpions ! " ?


Ouuvrez cette page...
réponse à . DiwanC le 03/08/2013 à 01h25 : Les voisins du dessus sont allés danser sous les lampions de la place Sai...
Ohhhhhhhhhhhhh..........L’est revenue !
Suis bien content, tu nous manquais. Alors ces vacances c’était bien ?
Nous on a été sages, on a dit quelques bêtises mais ça tu t’en doutais.
Bon, ben voilà pour ce qui est de l’air des lampions je crois que t’as tout dit.......

Ad’taleur........
réponse à . God le 29/04/2010 à 06h22 : il me semble percevoir comme une légère contradictionMaintenant qu...
Bien envoyé ! Je pense que c’est un exemple de métalangage.

N.B. : Ce n’est pas un nouveau langage informatique.
ANAGRAMME
DeLassus miroir plan

Quoi de plus naturel ce deLassusogramme, aujourd’hui nous parlons vocalises.
DÉFORMÉE
Sur l’air de tartempion
réponse à . BOUBA le 03/08/2013 à 04h17 : Ohhhhhhhhhhhhh..........L’est revenue ! Suis bien content, tu nous ma...
Ohhhhhhhhhhhhh..........L’est revenue !

Non l’est pas revenue.
Mais depuis le 1 août, ils lui ont mis l’électricité dans sa maison bretonne.
Alors mainant elle peut brancher son ordi à condition de débrancher le frigo ou d’éteindre la lumière.
Ce qui explique qu’elle intervient surtout la nuit.
Bisous Germaine.
réponse à . mickeylange le 03/08/2013 à 04h52 : Ohhhhhhhhhhhhh..........L’est revenue ! Non l’est pas revenue. Mai...
Allons, allons.......Soyons charitables. La Bretagne a bien évolué ces dernières années.
Ils ont brûlé leur dernière sorcière au début de ce siècle et depuis plus rien.......
Bon retour parmi nous, Germaine......

Vais m’faire un caoua, t’en veux un ?
Afin de promouvoir le don du sang nous organisons toutes les années la marche des lampions
12 kilomètres sur les pistes de la commune et à l’arrivée soupe à l’oignon offerte par le comité des fêtes.
Cette année nous étions 84.........
Bon allez ce week end, patrouilles CCFF........
ben oui, la Bretagne a ses pétroliers, nous on a les feux de forêt......chacun sa croix....

Message perso pour momolala:
Je serais sur le canal 10, REAL 5 Mont Vinaigre........
réponse à . BOUBA le 03/08/2013 à 07h33 : Afin de promouvoir le don du sang nous organisons toutes les années la ma...
Rien de tel qu’une bonne soupe aux lampions bien brûlante après la marche des oignons.  
réponse à . BOUBA le 03/08/2013 à 07h41 : Bon allez ce week end, patrouilles CCFF........ ben oui, la Bretagne a ses p&eac...
N’oublie pas le café et fais gaffe aux radars.
"C.R.S. S.S."
Je n’avais que 17 ans et des, à l’époque, donc je n’étais pas sérieux.
Il nous avait échappé que le préfet de police avait changé l’année précédente. Charonne et la répression anti-FLN n’étaient pas si loin. Que se serait-il passé si Maurice Papon avait conservé sa fonction ?
réponse à . mickeylange le 03/08/2013 à 04h52 : Ohhhhhhhhhhhhh..........L’est revenue ! Non l’est pas revenue. Mai...
La situation n’est guère plus brillante dans une campagne française que je connais bien : un disjoncteur calé sur 5 Ampères et un "bout de plaque" qui permet une liaison ADSL 512.
Ah, misère.
réponse à . mickeylange le 03/08/2013 à 04h52 : Ohhhhhhhhhhhhh..........L’est revenue ! Non l’est pas revenue. Mai...
Pffff...
mais je garde les bisous !
réponse à . DiwanC le 03/08/2013 à 01h25 : Les voisins du dessus sont allés danser sous les lampions de la place Sai...
On ne saura jamais si les morpions prenaient sa vessie pour un lampion.
La Bretagne a bien évolué ces dernières années.
Ils ont brûlé leur dernière sorcière au début de ce siècle et depuis plus rien...

Et depuis, on s’ennuie, mais on s’ennuie… Il y a bien, de temps en temps, une fest-noz pour se distraire un brin… Un joueur de bombarde, un accordillonneux ou un violoneux, ça suffit pour qu’on danse en claquant nos sabots garnis de paille, mangeant des crêpes de blé noir et buvant du cidre rafraîchi dans l’eau de quelque ruisselet… Le soir, on dépose coiffe et chapeau rond sur la maie avant de s’endormir dans un lit clos en se demandant si Jeanne - la vieille rebouteuse borgne qui vit là-bas tout au bout de la lande dans sa maison basse au toit de chaume et au sol de terre battue, avec pour seule compagnie celle d’un chat noir et celle d’une chouette hululant dans la nuit - si Jeanne donc n’est pas un peu sorcière… Faudrait en parler à Monsieur le Recteur…

Et pis faudrait surtout arrêter ces clichés, du genre La Bretagne a bien évolué ces dernières années… Je rêve !

Quelques feuillets du temps passé : cette page et cette page. Ah ! j’allais oublié cette page !
Cela dit, pourquoi m’énervé-je ? Je ne suis pas Bretonne ! 
réponse à . SyntaxTerror le 03/08/2013 à 09h13 : "C.R.S. S.S."Je n’avais que 17 ans et des, à l’époque,...
Peut-être un début de guerre civile ! Mais ces évènements n’ ont pu se produire que grâce à une économie en bon état... dont tous ne profitaient pas. Je pense que les raisons d’ une révolte sont nombreuses de nos jours également même si la société est moins coincée, dans son ensemble. La grande différence est que le patronnat n’ a pas besoin d’ une grève générale pour être en difficulté ou... délocaliser sous des cieux où les esclaves sont dociles, pour certains investisseurs qui, sans avoir de difficultés, veulent un rendement financier maximum dans un minimum de temps. Et que la plupart de ceux qui ont un travail ont peur de le perdre. Au temps béni du slogan "C.R.S.S.S" celui qui voulait changer d’ entreprise trouvait un autre job en moins de 48 h, souvent !
réponse à . DiwanC le 03/08/2013 à 09h49 : La Bretagne a bien évolué ces dernières années. Ils ...
Je ne suis pas bretonne non plus, mais cette région est loin d’ être sous-développée par rapport à certaines autres. C’ est du reste là où le bât blesse. L’ agriculture est devenue quasiment de l’ agro-alimentaire à la chaîne. Les algues vertes et la pollution des eaux duces n’ ont du reste pas manqué de se développer, elles aussi, par conséquent. Mais moins qu’ en Chine, heureusement ! On se console comme on peut...
… et Séraphin Lampion vous assurera ça aux petits oignons.
Voilà qui explique la soupe à l’oignon après la marche aux lampions de Bouba en # 44 !
réponse à . God le 29/04/2010 à 06h22 : il me semble percevoir comme une légère contradictionMaintenant qu...
Et pas seulement ça : Faire réclamer Charles IX (1550 - +1574) après la motion de Mirabeau (1749- +1791) c’est plus fort que la résurrection de Lazare, c’est même lampion champion !


cette page
réponse à . DiwanC le 03/08/2013 à 09h49 : La Bretagne a bien évolué ces dernières années. Ils ...
Mais faut pas t’énerver c’est de la galéjade.
Je suis méridional et voilà plus d’un demi siècle que je me fais traiter de fainéant par les gens qui ont eu la chance de naître au dessus d’Avignon.
Et je n’en prends pas ombrage........
Cà fait partie du folklore...
Oualaaaaaaaaaaaaaa...........
réponse à . charmagnac le 03/08/2013 à 12h00 : Et pas seulement ça : Faire réclamer Charles IX (1550 - +1574...
God jouit des propriétés d’éternité et d’ubiquité ; dès ce moment, il dépasse notre vision étriquée de l’espace-temps. J’en profite pour vous rappeler une énième fois que le boson de Higgs est la seule voie qui puisse mener à Lui.
réponse à . BOUBA le 03/08/2013 à 12h20 : Mais faut pas t’énerver c’est de la galéjade. Je suis ...
Et je n’en prends pas ombrage.... Tu as tort : d’un temps pareil, ça rafraîchit !
Mais ne t’inquiète pas ! C’était un énervement juste pour sourire !

Ça fait un petit moment que je n’ai pas vu Marceeel ! Et comme une "Tour-née-générale" est réclamée sur l’air de lampions : rendez-vous au Bar du Phare !
Du coup, me voilà tout embrouillé.
Ce ne doit pas être le même Lazare que celui qui s’est retrouvé dans le "bosom of Abraham".
cette page
réponse à . BOUBA le 03/08/2013 à 12h20 : Mais faut pas t’énerver c’est de la galéjade. Je suis ...
Je suis méridional et voilà plus d’un demi siècle que je me fais traiter de fainéant par les gens qui ont eu la chance de naître au dessus d’Avignon.

C’est de sa faute à lui ! cette page
réponse à . DiwanC le 03/08/2013 à 13h13 : Et je n’en prends pas ombrage.... Tu as tort : d’un temps parei...
Oups,pour la tournée c’est pas trop tard j’espère,parce que je suis partante,un petit rosé bien frais siousplai .
Belle soirée à tous ici présent et à venir.
réponse à . mickeylange le 03/08/2013 à 17h11 : Je suis méridional et voilà plus d’un demi siècle que...
Sa faute à lui - entre autres - car les chansons du folklore Provençal incitent plus au farniente qu’au terrassement.......
réponse à . BOUBA le 03/08/2013 à 18h15 : Sa faute à lui - entre autres - car les chansons du folklore Proven&ccedi...
Seriez-vous terrassés par le farniente ?
réponse à . DiwanC le 03/08/2013 à 09h49 : La Bretagne a bien évolué ces dernières années. Ils ...
- si Jeanne donc n’est pas un peu sorcière…

Je savais pas que Jeanne était un prénom de sorcière !
J’ai une amie qui se prénomme Jeanne, vais me méfier maintenant. 
Dès la naissance !!
réponse à . mickeylange le 03/08/2013 à 19h02 : - si Jeanne donc n’est pas un peu sorcière… Je savais pas que Je...
Euh,
Jeanne d’Arc, ça t’évoque quelque-chose ?

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Sur l'air des lampions » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?