Famille tuyau de poêle

Famille qui pratique des relations sexuelles entre ses membres.

Origine

Nous entrons aujourd'hui dans un monde plein de de finesse et de délicatesse (comme certains jours auparavant et d'autres à venir, les expressions françaises étant ainsi faites).

Cette expression est très familière, pour ne pas dire vulgaire.
Mais l'image qu'elle véhicule est parfaitement compréhensible pour qui a eu l'occasion, au moins une fois dans sa vie, d'installer un poêle à bois ou à charbon avec toute sa tuyauterie d'évacuation. Il a en effet pu constater que celle-ci est composée de tronçons qui s'emmanchent les uns dans les autres.
Est-il vraiment nécessaire d'en expliquer plus ?

Cette expression est le titre d'une pièce de théâtre écrite par Jacques Prévert en 1933, dans laquelle des bourgeois, respectables en apparence, pratiquent en réalité adultère, inceste, homosexualité et amours avec le personnel, alors qu’ils se prétendent hypocritement très vertueux.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Famille tuyau de poêle » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Italie (Sicile)it Famìgghia di invertìtiFamille d'invertis

Vos commentaires
Il me semble que la significatiion actuelle de cette expression est moins restrictive : une famille tuyau de poêle est plutôt une famille appelée aujourd’hui recomposée après le divorce ou la séparation des parents et qui a de ce fait de nombreuses ramifications.
Par conséquent elle est moins vulgaire mais hélas trop fréquente : c’est juste mon avis !
j’avoue avoir eu de grosses suées en lisant la véritable signification de cette expression.Pour ma part, c’est une expression que j’emploie assez facilement pour désigner les familles un peu "abracadabrante", surtout dans leur mode de vie familial et relationnel, style famille Groseille de la vie est un long fleuve tranquille...
Donc, je ne sais pas si je vais continuer mes abus de langage.... Si les autres connaissent la " vraie " signification, je risque fort d’être poursuivie pour diffamation...
Merci en tout cas pour ce site vraiment génial...
réponse à . <inconnu> le 29/01/2006 à 09h30 : Il me semble que la significatiion actuelle de cette expression est moins restri...
Que son usage actuel soit plus large qu’autrefois, c’est effectivement le cas, mais c’est souvent par méconnaissance de sa signification réelle.
Ce qui ne veut pas dire que dans 50 ans, elle n’aura pas pris définitivement la nouvelle signification plus ’soft’. Ainsi en est-il de l’évolution de nos expressions...
Je connais au moins une famille dans mon village, que tout le monde surnomme les "Dalton" et dont la maman de 9 enfants est incapable de dire si le père est le mari ou le beau-frère !!! Bof ! ils s’aiment tous dans cette famille tuyau de poêle et vivent tous en bonne intelligence, même s’ils sont un peu en marge et un tantinet associaux ! pas d’inceste, pas d’homosexualité, pas de personnel ... seulement des gens généreux entre eux !  ... qui vivent un peu de la générosité du village !
Ouais, ouais, j’en connais des-comm’-ça, cheû nô... C’est tout beatnik, hippy et compagnie, ça picole pas au bistrot, mais chez eux on aime mieux pas savoir c’que ça peut bin traficoter. Ca va jamais au coiffeur, c’est tout cheveux, barbes, pour ça ici on les appelle "la famille Tuyaux-d’Poils", qu’est-ce qu’on rigole.
Famille qui pratique des relations sexuelles entre ses membres.
N’y aurait-il pas un pléonasme, là ?

J’en ai connu de vraies familles tuyaux de poêle quand j’ai débuté en Seine et Marne, parmi les familles d’ouvriers agricoles de grandes fermes cossues qui vivaient entassées dans une promiscuité forcée dans une seule pièce. J’en ai retrouvé dans les cités d’urgence de Chelles les Coudreaux, à Nice aussi chez d’autres ouvriers horticoles. Là où on entretenait le vivier de la misère et de l’ignorance. Beaucoup plus récemment, j’en ai rencontré une autre de ces familles où on soupçonnait le père d’être marié avec une de ses filles naturelles. Encadrement social, psychologique et enfants très atteints dans leur équilibre personnel et leur capacité à connaître le monde. Dans la vraie vie, c’est sordide, une vraie famille tuyau de poêle.

Mais si je m’en tiens à la lettre (!) de la définition donnée ci-dessus par God, cela ne peut concerner qu’une famille composée exclusivement d’individus munis de l’outil nécessaire, c’est-à-dire de mâles, les tuyaux sus-nommés s’emmanchant chacun par les deux bouts, l’un mâle, l’autre à vocation réceptrice, dit "femelle". Enfin, ce que j’en dis ... 
Et ben, voilà, patatras.
Je ne connaissais pas du tout cette expression, et - avant d’avoir lu l’explication godesque et vos commentaires zéclairés (dites, vous en connaissez un bout... de tuyau, là!), j’eus imaginé - naivement, s’entend! - que cette expressio serait plutôt viendue de ce jeu:
"comment vas-tuyau de poele,
pas mal, et toile à matelas..."
immortalisé par Ray Ventura et ses Collégiens...
Mais là, je vous parle d’un temps que les moins de vingt dents ne peuvent pas connaître...
réponse à . cotentine le 30/12/2007 à 00h51 : Je connais au moins une famille dans mon village, que tout le monde surnomme les...
Je connais cette expression depuis très longtemps, puisque mon grand père l’employait. Quoique jeune, j’en avais parfaitement compris le sens. Il faut croire que j’avais déjà l’esprit bien mal tourné. A l’époque on n’expliquait pas ces choses là aux enfants.
réponse à . momolala le 30/12/2007 à 07h34 : Famille qui pratique des relations sexuelles entre ses membres.N’y aurait-...
cela ne peut concerner qu’une famille composée exclusivement d’individus munis de l’outil nécessaire, c’est-à-dire de mâles,
je pense effectivement qu’une chaine composée de femmes mériterait le nom de "famille con-vecteurs". C’est le progrès!
réponse à . <inconnu> le 30/12/2007 à 09h49 : Je connais cette expression depuis très longtemps, puisque mon grand p&e...
A l’époque on n’expliquait pas ces choses là aux enfants.
C’est qu’un enfant s’éveille doucement à la réalité, et qu’il faut respecter ce rythme, pour ne pas le perturber gravement.
Parmi les phrases que vous prononcez tous les jours devant vos enfants, arrêtons nous par exemple sur : "les mecs de la famille Dupont s’enc... comme des tuyaux de poêle". Si les gamins ont moins de 5 ans, ils risquent de ne pas comprendre et d’en être traumatisés. Commencez donc pas une phrase plus simple, comme : "les mecs de la famille Dupont s’enc... à poils comme des tuyaux" et attendez que les enfants soient plus grands pour leur faire découvrir ce qu’est un "poêle" !

Y a toujours des enfants, mais y a plus de poêle ! 
Hum... ces pauvres familles tuyau de poêle n’ont aucune chance de s’en tirer (*) car les soupçons qui les accablent (avérés ou non) seront implacablement renforcés par cette autre expression il n’y a pas de fumée sans feu qui les renvoie inéluctablement à leur poêle et autres tuyaux emmanchés ...
... d’autant que les braves gens se feront toujours un plaisir de colporter les tuyaux de ce genre.

Heu, question subsidiaire... pourrait-on dire qu’une famille tuyau de poêle est une famille dans laquelle il y a il y a du tirage  ??



(*) notez que je n’ai point dit de "se tirer", ce qui serait conclure avant la fin de l’enquête.
réponse à . chirstian le 30/12/2007 à 10h17 : cela ne peut concerner qu’une famille composée exclusivement d&rsq...
ou " famille d’ins*rt "
serait-y pas qu’on aurait ici (les moulineaux) comme qui dirait un petit nouveau? Ou alors, j’ai manqué par inadvertance des épisodes précédents (de la mère)...
Ca va bouillir!
Bienvenue à toi (et peut-être à retardement aussi, d’ailleurs) sur ce [slurp] site ô combien mêêêêrveilleux et grandiôôôôse mitoné rien que pour nous par notre Godemichou adoré[/slurp]...
T’arrives juste à temps pour te faire souhaiter une bonne année, spa?


Voici une autre acception de "famille tuyau de poêle" - dont celle donnée par God n’est qu’une possible, vu que les expressions prendront le sens que NOUS (à condition d’être suffisamment nombreux pour le faire) leur donneront (repère: l’univers n’est qu’un champ des possibles !!!).

L’acception que je nous propose est celle-ci : famille - au sens quasi mathématique et non obligatoirement patrinomique ou matrimonial du terme - très unie et liée par des relations non pas sexuelles mais sémantiques très ludiquement engagées, on peut le dire plus simplement "famille très unie et souvent en train de plaisanter, le bonheur sans prise de tête, quoi". Cette acception est étayée par la série emmanchée en tuyau de poêle suivante, comme il y en a plein d’autres en la vieille et dulce France ...

"Comment vas tu ?"
"au poil"  ou bien sûr, "yau de poêle"
"Et toi"
"le de matelas"
"las dessous"
"soupe au lait"
"lait de brebis"
"bissextile"
"ile est fou"
"fou de douleur"
etc. etc.

Comme vous le voyez, cela peut aller jusqu’à ce que y en marre (eh voilà que ça repart ... marabout, bout de ficelle ... )

Mais oh my God, alors ce n’est plus "famille tuyau de poêle", mais "famille Beaubourg", "famille usine à gaz" etc. etc.

Tant que les bouts de tuyau s’emmanchent bien, vive cette acception de la "famille tuyau de poêle"

Racine étymologique médiévale (repère: Roland sonnant de l’olifan à Ronceveaux)

"Tuyau, oh tuyau" soufflait le preux (Roland à fond le cor, souffrant et soufflant du tuyau)

"A poil té, à poil" répondit l’écho (Roland sans une seule ombre du moindre secours)

.
Je crois que Prévert faisait réference au premier numero de l’Almanach Vermot, dans lequel se trouvait le calembour célèbre : "Comment vas tu , yau de poële, comme tu vois ture à bras !" La famille "Tuyau de poële" serait donc une famille à l’humour un peu trop facile, et stéreotypé. La petite bourgeoisie médiocre, mais le mot bourgeoisie a perdu son sens de nos jours, car nous sommes tous des bourgeois...
réponse à . <inconnu> le 30/12/2007 à 09h49 : Je connais cette expression depuis très longtemps, puisque mon grand p&e...
Ma grand-mère employait aussi cette expression dans ma jeunesse.

Un peu plus tard, j’ai appris en cours d’histoire qu’elle désignait aussi la famille d’Albert Lebrun, président de la République au moment de l’affaire Stavisky, toute une époque !
Par rapport au mot "tuyau" je voudrais que vous m´expliquez l´expression" J´ai besoin d´un tuyau"
Peut-être ici le mot "tuyau" veut dire "conseil" ou bien " un verre pour prendre quelque chose"?

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Famille tuyau de poêle » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?