Voilà pourquoi votre fille est muette - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Voilà pourquoi votre fille est muette

Expression qui conclut ironiquement un discours verbeux ou incompréhensible, qui s'utilise à la fin d'une conversation après une pseudo-conclusion destinée à couper court aux éventuels commentaires, ou bien qui suit des explications d'une totale évidence.

Origine

La fille muette, c'est l'enfant de Géronte, Lucinde, qui a perdu la voix, ou bien qui le simule, suite à un amour contrarié.
Le médecin qui doit la soigner, c'est Sganarelle.
Et ces personnages se trouvent ensemble dans la pièce de Molière "le médecin malgré lui".

Dans la scène 6 de l'acte II, Sganarelle explique à Géronte les raisons du mal de sa fille en utilisant des explications extrêmement alambiquées, sans réel sens et donc incompréhensibles, probablement même pour celui qui les prononce.
La fin de son explication donne un aperçu du reste du diagnostic :
« Qui est causée par l'âcreté des humeurs engendrées dans la concavité du diaphragme, il arrive que ces vapeurs... Ossabandus, nequeyrs, nequer, potarimum, potsa milus. Voilà justement pourquoi votre fille est muette. »

L'effet comique de cette phrase de conclusion d'un discours abscons a suffisamment marqué les esprits de l'époque pour qu'elle en devienne une expression.
Par ironie, elle s'emploie également à la fin d'une explication d'une totale évidence, donc à l'opposé de l'utilisation normale.

Exemple

« Retiré dans sa chambre, il lit "Le Phédon". Il y apprend pourquoi l'âme est immortelle par les mêmes procédés qui vous apprennent pourquoi votre fille est muette. »
Henry de Montherlant - La mort de Caton - 1969

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Voilà pourquoi votre fille est muette » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Hongriehu Na, akkor hány éves a kapitány?Il a quel âge alors, le capitaine?
Pays-Basnl Waarom ? daarom !Pourquoi ? parce que ! (ne donnant aucun sens réel et aucune explication))
Pays-Basnl Dat is 'abracadabra'C'est du 'abracadabra' ( explication incompréhensible et mystique)
Roumaniero De aia-i ursul scurt de coadă și vulpea abia și-o poate duceVoilà pourquoi l'ours a la queue courte et le renard peut à peine l'emporter (pour explication évidente)
Slovaquiesk Prečo ? Preto ! Pre staré vreco a novú záplatu.Pourquoi , Parce que ! A cause du vieux sac (de toile) rapiécé

Déformée

Voilà pourquoi votre Émile est fluet

Vos commentaires
Les voies de God sont impénétrables… Après Corneille, voici Molière, Ionesco c’est demain ? J’ai failli, hier, vous expliquer, arguments à l’appui, que Corneille avait très probablement au moins « collaboré » à certaines pièces de Poquelin, et non des moindres, mais pas le Médecin malgré lui. Pas sûr que vous y échappiez aujourd’hui.
Je connais l’expression du jour parce que j’ai pas mal pratiqué Molière. Mais jamais je ne l’ai entendue utilisée. J’ajoute une nuance aux explications godesques : je pense qu’elle s’utilise (ou le devrait) par dérision, pour se moquer d’une démonstration confuse qui n’explique rien. Le long et savoureux extrait qui suit le démontre parfaitement. God, juste un détail, il s’agit de la scène IV et non VI de l’acte II, (scène dont ce coquin de Molière a piqué une partie dans sa première pièce, « Le Médecin Volant ».
LE MEDECIN MALGRE LUI
ACTE II SCÈNE IV (extrait) - LUCINDE, VALÈRE, GÉRONTE, LUCAS, SGANARELLE, JACQUELINE
SGANARELLE: Est-ce là la malade?
GÉRONTE: Oui, je n’ai qu’elle de fille; et j’aurois tous les regrets du monde si elle venoit à mourir.
SGANARELLE: Qu’elle s’en garde bien! il ne faut pas qu’elle meure sans l’ordonnance du médecin.
GÉRONTE: Allons un siège.
SGANARELLE: Voilà une malade qui n’est pas tant dégoutante, et je tiens qu’un homme bien sain s’en accommoderoit assez.
GÉRONTE: Vous l’avez fait rire, Monsieur.
SGANARELLE: Tant mieux: lorsque le médecin fait rire le malade, c’est le meilleur signe du monde Eh bien! de quoi est-il question? qu’avez-vous? quel est le mal que vous sentez?
LUCINDE: répond par signes, en portant sa main à sa bouche, à sa tête et sous son menton. Han, hi, hom, han.
SGANARELLE: Eh! que dites-vous?
LUCINDE: continue les mêmes gestes. Han, hi, hom, han, han, hi, hom.
SGANARELLE: Quoi?
LUCINDE: Han, hi, hom.
SGANARELLE: la contrefaisant. Han, hi, hom, han, ha: je ne vous entends point. Quel diable de langage est-ce là?
GÉRONTE: Monsieur, c’est là sa maladie. Elle est devenue muette, sans que jusques ici on en ait pu savoir la cause; et c’est un accident qui a fait reculer son mariage.
SGANARELLE: Et pourquoi?
GÉRONTE: Celui qu’elle doit épouser veut attendre sa guérison pour conclure les choses.
SGANARELLE: Et qui est ce sot-là qui ne veut pas que sa femme soit muette? Plût à Dieu que la mienne eut cette maladie! Je me garderois bien de la vouloir guérir.
GÉRONTE: Enfin, Monsieur, nous vous prions d’employer tous vos soins pour la soulager de son mal.
SGANARELLE: Ah! ne vous mettez pas en peine. Dites-moi un peu, ce mal l’oppresse-t-il beaucoup?
GÉRONTE: Oui, Monsieur.
SGANARELLE: Tant mieux. Sent-elle de grandes douleurs?
GÉRONTE: Fort grandes.
SGANARELLE: C’est fort bien fait. Va-t-elle où vous savez?
GÉRONTE: Oui.
SGANARELLE: Copieusement?
GÉRONTE: Je n’entends rien à cela.
SGANARELLE: La matière est-elle louable?
GÉRONTE: Je ne me connois pas à ces choses.
SGANARELLE: se tournant vers la malade. Donnez-moi votre bras. Voilà un pouls qui marque que votre fille est muette.
GÉRONTE: Eh oui, Monsieur, c’est là son mal; vous l’avez trouvé tout du premier coup.
SGANARELLE: Ah, ah!
JACQUELINE: Voyez comme il a deviné sa maladie!
SGANARELLE: Nous autres grands médecins, nous connoissons d’abord les choses. Un ignorant auroit été embarrassé, et vous eût été dire: «C’est ceci, c’est cela»; mais moi, je touche au but du premier coup, et je vous apprends que votre fille est muette.
GÉRONTE: Oui; mais je voudrois bien que vous me puissiez dire d’où cela vient.
SGANARELLE: Il n’est rien plus aisé: cela vient de ce qu’elle a perdu la parole.
GÉRONTE: Fort bien; mais la cause, s’il vous plaît, qui fait qu’elle a perdu la parole?
SGANARELLE: Tous nos meilleurs auteurs vous diront que c’est l’empêchement de l’action de sa langue.
GÉRONTE: Mais encore, vos sentiments sur cet empêchement de l’action de tirer de sa langue?
SGANARELLE: Aristote, là-dessus, dit... de fort belles choses.
GÉRONTE: Je le crois.
SGANARELLE: Ah! c’étoit un grand homme I
GÉRONTE: Sans doute.
SGANARELLE: levant son bras depuis le coude. Grand homme tout à fait: un homme qui étoit plus grand que moi de tout cela. Pour revenir à notre raisonnement, je tiens que cet empêchement de l’action de sa langue est causé par de certaines humeurs, qu’entre nous autres savants nous appelons humeurs peccantes; peccantes, c’est-à-dire... humeurs peccantes; d’autant que les vapeurs formées par les exhalations des influences qui s’élèvent dans la région des maladies, venant... pour ainsi dire... à... Entendez-vous le latin?
GÉRONTE: En aucune façon.
SGANARELLE: se tenant avec étonnement. Vous n’entendez point le latin!
GÉRONTE: Non.
SGANARELLE: en faisant diverses plaisantes postures. Cabricias arci thuram, catalamus, singularitar, nominativo haec Musa, «la Muse», bonus, bona, bonum, Deuz sanctus, estne oratio latinas? Etiam, «oui», Quare, «pourquoi»? Quia substantivo et adjectivum concordat in generi, numerum, et casus.
GÉRONTE: Ah! que n’ai-je étudié?
JACQUELINE: L’habile homme que velà!
LUCAS: Oui, ça est si biau, que je n’y entends goutte.
SGANARELLE: Or ces vapeurs dont je vous parle venant à passer, du côté gauche, où est le foie, au côté droit, où est le cœur, il se trouve que le poumon, que nous appelons en latin armyan, ayant communication avec le cerveau, que nous nommons en grec nasmus, par le moyen de la veine cave, que nous appelons en hébreu cubile, rencontre en son chemin lesdites vapeurs, qui remplissent les ventricules de l’omoplate; et parce que lesdites vapeurs... comprenez bien ce raisonnement, je vous prie; et parce que lesdites vapeurs ont une certaine malignité... Écoutez bien ceci, je vous conjure.
GÉRONTE: Oui.
SGANARELLE: Ont une certaine malignité, qui est causé... Soyez attentif, s’il vous plaît.
GÉRONTE: Je le suis.
SGANARELLE: Qui est causé par l’âcreté des humeurs engendrées dans la concavité du diaphragme, il arrive que ces vapeurs... Ossanbabdus, nequer, potarinum, quipsa, milus. Voilà justement ce qui fait que votre fille est muette.
JACQUELINE: Ah! que ça est bian dit, notre homme!
LUCAS: Que n’ai-je la langue aussi bien pendue?
GÉRONTE: On ne peut pas mieux raisonner, sans doute. Il n’y a qu’une seule chose qui m’a choqué: c’est l’endroit du foie et du cœur. Il me semble que vous les placez autrement qu’ils ne sont; que le cœur est du côté gauche, et le foie du côté droit.
SGANARELLE: Oui, cela étoit autrefois ainsi ; mais nous avons changé tout cela, et nous faisons maintenant la médecine d’une méthode toute nouvelle.
Oups, Epicure, tu travaille la nuit ou tu as des insomnies??? C’est très instructif, je repars à ma lecture...
réponse à . <inconnu> le 28/05/2009 à 01h19 : Les voies de God sont impénétrables… Après Corneille, voi...
Molière, critiquant ainsi les "médecins" anticipait sur les méthodes de "communication" des spécialistes de tout poil à venir. Et des mauvais avocats incultes qui rêvent de faire régresser autour d’eux la culture et l’intelligence des choses qu’elle peut procurer quand ils ne la possèdent pas eux-mêmes. Avec moins de vocabulaire et de panache que Sganarelle, hélas.

Bébé arrivait et j’ai omis la conclusion : voilà de quoi Marianne est muette.
J’en reste toute ...coite et de surcroît...poite et moite.
Jamais entendu cette expression! Aurais-je mal lu mes classiques...? 
C Q F D
réponse à . momolala le 28/05/2009 à 06h43 : Molière, critiquant ainsi les "médecins" anticipait sur les m&eacu...
en cette période de crise , où se multiplient les les interventions d’experts, il me semble paradoxalement que l’expression est de moins en moins adaptée : sauf exception, un expert qui passe à la TV ou à la radio, est d’une très grande clarté. Notre époque ne supporte plus de ne pas comprendre. Face au phénomène le plus complexe, un présentateur mal éduqué , en lui coupant dix fois la parole, exige de l’expert une explication claire en 3 minutes.
De sorte que 9 fois sur 10, au lieu d’éteindre en se disant : "je n’ai rien compris, cela m’inquiète ", nous en concluons : "mais que nos technocrates sont idiots de ne pas avoir compris cela, alors que c’est tout à fait évident !". En demandant aux experts de vulgariser à l’extrême leurs propos, on déconsidère l’expertise. On donne faussement au dernier des crétins l’impression qu’il en sait plus qu’eux, et que le bon sens peut primer sur la science. C’est déjà le cas dans des domaines aussi variés que l’éducation , où chaque parent croit en savoir plus que n’importe quel pédagogue sur l’intérêt des dictées ou les mérites de la méthode globale, de l’économie où sont repris des chiffres censés tout expliquer , sans que quiconque ait une idée de la façon dont ils ont été calculés... Le domaine médical résiste... un peu. Mais déjà les opinions exprimées sur un forum "médical" pèsent autant que le diagnostic du médecin.
On m’a même cité un site où les intervenants expliquent des expressions françaises. Quelle époque, ma bonne dame, quelle époque !
il semblerait que ceci n’explique en rien pourquoi votre fils est sourd.
réponse à . chirstian le 28/05/2009 à 09h40 : en cette période de crise , où se multiplient les les intervention...
On m’a même cité un site où les intervenants expliquent des expressions françaises. Quelle époque, ma bonne dame, quelle époque !

Ah toi aussi tu en as entendu parler ? Je n’en reviens pas à quel point les nouvelles vont vite. Il paraît qu’en plus, ils disent parfois n’importe quoi sur ce site, des abra cada brismes et tout un toutim de dés lires qu’on finit par retrouver nos enfants aveugles!
réponse à . <inconnu> le 28/05/2009 à 01h19 : Les voies de God sont impénétrables… Après Corneille, voi...
Je ne connaissais pas cette phrase en tant qu’expression, mais c’est un pur bonheur de relire ce passage. Merci pour cette (é)picure de littérature matinale. 
réponse à . chirstian le 28/05/2009 à 09h40 : en cette période de crise , où se multiplient les les intervention...
Je suis bien de ton avis : les gens cultivés et les vrais savants ne manquent pas encore. Ils sont mis sous l’éteignoir par la communication agissante dont les objectifs ne sont même pas de vulgariser l’expertise d’autrui mais d’exister en soi. Communiquer sur le savoir demande autre chose que faire du formatage ou des études de marché dont l’objectif est un public, un besoin, un profit.
réponse à . <inconnu> le 28/05/2009 à 01h19 : Les voies de God sont impénétrables… Après Corneille, voi...
(scène dont ce coquin de Molière a piqué une partie dans sa première pièce, « Le Médecin Volant ».
si Molière a effectivement repris parfois des scènes entières d’une pièce à l’autre, il me semble que tu l’accuses à tort, ici. On y retrouve, certes, un Sganarelle faux médecin, mais le thème y est exploité de façon très différente. (je parle avec la conviction de celui qui vient de la relire : ça sert aussi à cela, Expressio ! )
réponse à . <inconnu> le 28/05/2009 à 01h19 : Les voies de God sont impénétrables… Après Corneille, voi...
ah, quel plaisir de relire cette scène ! Merci Epicure 

L’explication est souvent simple ... il est possible de se retrouver "muette" par manque d’interlocuteur ...
pour parler, il faut au moins être 2 (de visu ou au téléphone) ...
seule, on écoute les oiseaux; la radio ou la télévision, mais sans exprimer à haute voix son opinion ... voilà pourquoi, Mademoiselle Moogli, votre maman est muette, sans humeurs 
... mais "mouette rieuse" du Cotentin
Ah si quelqu’un pouvait m’annoncer que ma dernière était provisoirement muette, ça me ferait des vacances. Muette rime avec pipelette non ?
Sur certains bateaux zavoiles à grande vitesse les vibrations de la quille et du safran font un ronronnement mélodieux.
Un jour où mon bateau ne faisait plus ce petit bruit agréable, je l’ai fait voir au chantier naval.
Le spécialiste m’a expliqué pourquoi ma quille est mouette.
Ce qui prouve que cette expression vient bien de la marine.
Je confirme, à la Grande Muette, on appelle la Marine, la Grande Mouette.
réponse à . chirstian le 28/05/2009 à 11h14 : (scène dont ce coquin de Molière a piqué une partie dans s...
J’ai commis, au milieu des années 70, à une époque où word n’existait pas, avec une paire de ciseau, un pot de colle et la volonté farouche de n’écrire que le strict minimum de textes de liaison, deux montages sur les pièces de Molière destinés au public scolaire. L’un consacré aux scènes d’amour a rencontré le succès, l’autre, à tous les ridicules dénoncés par notre auteur, notamment les faux médecins, faux savants, etc… a connu un accueil plus mitigé. Il y a 35 ans de cela… De mémoire, je me souviens de grandes similitudes et de morceaux entiers de scènes reprises du « Médecin volant » dans « Le médecin malgré lui », mais pas forcément l’extrait que j’ai reproduit ci-dessus. Je vais relire le « Médecin volant » mais apparemment, je n’en possède plus le texte, peut-être découpé en vue d’assemblages… A suivre donc. Toutefois, j’ai sous les yeux le « Classique La Rousse » consacré au « Médecin malgré lui » qui page 8, au chapitre « source » écrit que « les similitudes sont telles entre ces deux farces que Molière fit enlever de l’affiche « Le Médecin volant ». Je me revois avec des dizaines d’extraits de pièces différentes, découpés (dans deux exemplaires pour avoir le recto et le verso), étalés sur mon bureau, jouant au puzzle pour essayer de trouver des cohérences plus ou moins improbables… En cours de route, j’ai quelquefois rencontré Molière pillant Poquelin.
réponse à . mickeylange le 28/05/2009 à 12h19 : Sur certains bateaux zavoiles à grande vitesse les vibrations de la quil...
Emmanuelle Laborit, comédienne bien que sourde profonde de naissance et donc muette, a connu de 1992 à 1996, un énorme succès de théâtre, avec la pièce « Les enfants du silence », adaptée en français et mise en scène par Jean Dalric : deux saisons à Paris suivies de deux saisons en tournée, un Molière (encore lui !) pour Emmanuelle Laborit en 1993. La même a écrit un roman racontant son combat contre la surdité (en collaboration avec un journaliste dont j’ai oublié le nom), intitulé « Le cri de la mouette ». Raison officielle évoquée pour justifier ce choix : petite fille, elle poussait des cris comparables à ceux du volatile. Raison vraie : son éditeur a refusé le titre original qui était « Le cri de la muette ».
réponse à . <inconnu> le 28/05/2009 à 13h21 : Emmanuelle Laborit, comédienne bien que sourde profonde de naissance et d...
Cet éditeur fut bien mal inspiré, de mon point de vue. Emmanuelle Laborit est quelqu’un qui a beaucoup de choses à dire et à crier si fortes qu’elle parvient à les communiquer au delà de son handicap, ce qui le rend de ce fait accessoire. Encore un lieu commun que cette mouette du politiquement correct et du correctement vendeur. Dommage.
réponse à . momolala le 28/05/2009 à 13h32 : Cet éditeur fut bien mal inspiré, de mon point de vue. Emmanuelle ...
Cette explication me laisse sans voix:
je sais enfin qui c’est!

On disait toujours que la pièce suivante avait été le point de départ de la révolution belge contre le pouvoir d’Orange: les Hollandais:

La muette de la Porte y chie.

Tout est clair à présent. Merci qui?
Merci mon petit Godemichou adoré
réponse à . mickeylange le 28/05/2009 à 12h19 : Sur certains bateaux zavoiles à grande vitesse les vibrations de la quil...
Ah, mon tout-petit... mon disciple...
Et oualà comment tu es collé samedi ! :&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 28/05/2009 à 12h24 : Je confirme, à la Grande Muette, on appelle la Marine, la Grande Mouette....
Et voilà comment tu es collé samedi avec Mickey !
réponse à . <inconnu> le 28/05/2009 à 12h41 : J’ai commis, au milieu des années 70, à une époque o&...
Médecin volant
Quand les médecins voleront, Sganarelle sera chef d’escadrille ?
Michel A.
réponse à . Elpepe le 28/05/2009 à 15h22 : Médecin volantQuand les médecins voleront, Sganarelle sera chef d&...
A une différence près, Le Sganarelle du Médecin volant est un domestique se faisant passer pour, alors que celui du Médecin malgré lui se prend et se fait passer our un vrai toubib.
Toubib or not toubib?
William
réponse à . <inconnu> le 28/05/2009 à 15h41 : A une différence près, Le Sganarelle du Médecin volant est ...
Ah ben tiens, Shakespeare n’a jamais existé. Toutes ses pièces ont été écrites par un inconnu qui portait le même nom que lui.
Alphonse A.
réponse à . Elpepe le 28/05/2009 à 15h46 : Ah ben tiens, Shakespeare n’a jamais existé. Toutes ses pièc...
Et qui, pendant qu’il y était, a aussi écrit le Théâtre de Molière, donné un coup de main à Corneille, et écrit les deux dernières pièces de Laurent Baffie.
J’allais oublier, il aussi écrit l’Illiade et l’Odyssée, attribuées par pure méchanceté à un aveugle.
Tristan B.
réponse à . Elpepe le 28/05/2009 à 15h19 : Ah, mon tout-petit... mon disciple... Et oualà comment tu es collé...
Je suis déjà collé samedi et en plus aux fers !

Alors ta colle, ne me fera pas crier comme une mouette !!!  
réponse à . <inconnu> le 28/05/2009 à 12h41 : J’ai commis, au milieu des années 70, à une époque o&...
suffit de demander ! cette page
En fait , après recherches : cette scène est tirée du Médecin malgré lui cette page.
réponse à . chirstian le 28/05/2009 à 18h23 : suffit de demander ! cette page En fait , après recherches : ce...
J’ai encore parfois des réflexes datant d’avant la toile, au point de ne pas avoir imaginé d’y chercher une pièce de Molière!
Si tu compares Médecin volant et Médecin malgré lui, tu vois combien le second emprunte au premier, comme je l’écris en 1 ci-dessus. Et combien, entre les deux textes, la force comique de Molière s’est affirmée...
Ce qui ne m’empêche pas de penser - et je ne suis pas le seul - que Corneille à mis sa patte dans les oeuvres majeures, telles Le Misanthrope, Don Juan, L’Ecole des Femmes, par exemple.
Puisque nous sommes dans le théâtre et les mouettes, ne pas rater cette page. Attention, chef-d’oeuvre. Malheureusement, je ne suis pas parvenu à trouver le texte intégral sur la toile.
Bizarre autant qu’étrange ! Voilà une expression qui, au vu des interventions, ne semble pas être utilisée par grand monde.
Pourtant, elle m’est extrêmement familière. Je l’utilise très souvent lorsque mes petits-enfants posent des questions auxquelles il faut donner beaucoup de détails ou bien des choses tellement évidentes que leur question semble idiote. A chaque fois, ils me regardent avec des ronds et il faut recommencer une nouvelle explication. Lorsqu’en classe, ils étudient Molière et cette fameuse phrase, ils sont vraiment contents de venir m’annoncer la chose.
réponse à . chirstian le 28/05/2009 à 09h40 : en cette période de crise , où se multiplient les les intervention...
C’est déjà le cas dans des domaines aussi variés que l’éducation , où chaque parent croit en savoir plus que n’importe quel pédagogue sur l’intérêt des dictées ou les mérites de la méthode globale
Tu me permettras de mettre un dièse à défaut de bémol : en tant que fille, soeur et tante d’instituteurs/trices, et en tant que maman d’élèves, j’ai le plus profond respect pour les compétences des professeurs. Il ne me viendrait pas à l’idée de remettre en question leur façon d’enseigner. Et ce d’autant moins que mon frère, instituteur pour les enfants de 5° et 6° primaire (ça veut dire de 10 - 12 ans - en principe), s’est fait avoiner par un inspecteur parce qu’il donnait une dictée à l’examen
"ça dépasse le socle de compétences", a dit ce snul. Mon frère lui a rétorqué simplement que le socle était le MINIMUM requis et qu’il ne voyait pas en quoi ça gênait de dépasser ce minimum. L’inspecteur, peu habitué à ce langage, en est resté yeux ronds bouche ronde - une expression pour toi [slurp] ô God suprême des dieux [/slurp]
Oui, c’est toujours un bonheur de relire Molière ... même si c’est parfois du Corneille !
Une petite devinette à propos de la Grande Muette : pourquoi l’infanterie se distingue-t-elle en la matière plus que les autres corps d’armée ?
réponse à . mident le 28/05/2009 à 19h59 : Bizarre autant qu’étrange ! Voilà une expression qui, ...
Dis-moi vite dans quel établissement est encore étudié le Médecin malgré lui?
réponse à . mickeylange le 28/05/2009 à 17h44 : Je suis déjà collé samedi et en plus aux fers ! Alors...
Une mouette ne crie pas, moussaillon : elle criaille. Collé dimanche...
réponse à . <inconnu> le 28/05/2009 à 01h19 : Les voies de God sont impénétrables… Après Corneille, voi...
Eh, Picure ! Désolé pour le délai de réaction, j’étions point dispo.
Je veux bien corriger mon erreur, mais aurais-tu une explication pertinente sur le fait que, dans le livre à cette page, le numéro de la scène est bien le 6 ?

Sinon, un autre chef d’oeuvre incontestable traitant des mouettes, c’est le film "vos gueules les mouettes" (ceci dit sans vouloir passer pour un branquignol, bien sûr). 
réponse à . God le 28/05/2009 à 20h41 : Eh, Picure ! Désolé pour le délai de réaction, ...
Je note, pour ma part, que ladite scène VI se trouve à suivre immédiatement la scène V, tout en précédant la scène VII. Bizarre...Bizarre ?
Mais que nenni : car voilà pourquoi Epicure est muet. Gnarf Gnarf !
réponse à . <inconnu> le 28/05/2009 à 19h33 : J’ai encore parfois des réflexes datant d’avant la toile, au ...
Je ne sais pourquoi ma contribution apparaît deux fois... elle n’en mérite pas tant, j’essaie donc de supprimer celle-ci !
réponse à . <inconnu> le 28/05/2009 à 19h33 : J’ai encore parfois des réflexes datant d’avant la toile, au ...
Ce qui ne m’empêche pas de penser - et je ne suis pas le seul - que Corneille à mis sa patte dans les oeuvres majeures, telles Le Misanthrope, Don Juan, L’Ecole des Femmes

Personnellement, je n’adhère pas du tout aux thèses qui feraient de Corneille une sorte de "nègre" de Molière. Aucun de ses contemporains n’a émis le moindre doute quant à la paternité des oeuvres de Molière, et aucun des spécialistes de notre cher Poquelin (René Bray, en particulier) non plus. Les défenseurs de cette thèse à mon avis fantaisiste ne me semblent pas avoir des arguments très crédibles, en tout cas pas très littéraires, c’est du moins ce que soutenaient mes professeurs. Je te renvoie à cette page qui résume assez bien le sujet. Vois aussi cette page. En ce qui me concerne, modestement, je ne trouve pas de ressemblance, ni de style, ni de philosophie, entre les comédies sérieuses de Molière (le Misanthrope, Tartuffe, Dom Juan) et les oeuvres de Corneille.
Il me semble qu’il y a là une sorte de "rumeur" comparable à celle qui voudrait faire de Flaubert le père de Maupassant, ce qui est tout aussi infondé.

Merci en tout cas d’avoir inauguré l’expressio du jour par un large et bel extrait d’un auteur que personnellement je trouve magnifique.
réponse à . syanne le 28/05/2009 à 21h21 : Je ne sais pourquoi ma contribution apparaît deux fois... elle n’en ...
Nan na nan... Je le sais, j’y étais : le vrai nègre de Molière, c’est Paul-Loup Sulitzer !
réponse à . God le 28/05/2009 à 20h41 : Eh, Picure ! Désolé pour le délai de réaction, ...
Impardonnable je suis, d’avoir oublié Dhéry et Brosset, D’autant plus que j’ai balladé un certain nombre de "Branqs" sur les routes du Théâtre francophone (Micheline Dax, Jacques Legras...) et utilisé le talent de leur compositeur Jacques Calvi. Impardonnable, si l’Amiral lit cela , il finira peut-être enfin par me coller, surtout, le cas échéant, ne m’accorde aucune indulgence.
La plupart des pièces de Molière, et plus encore celles du début, ont connu évolutions voire changements, coupures, ajouts, au gré des représentations... et parfois même au gré des changements de distribution, ( comédien absent, on supprime le rôle et on s’aperçoit que la pièce gagne en rythme, on ne le remet pas, et en plus, on économise un cachet... ce n’est qu’un exemple entre mille possibles) dont les éditions successives se sont faites le reflet plus ou moins fidèle. Après la mort de Molière en 1673, ses biographes, exégètes, metteurs en scènes surtout à la Comédie Française, ont fini par établir ce qui est considéré comme les versions définitives de chaque oeuvre. Le lien que tu me donnes est le scan de ce qui fut l’édition originale de 1666. Moi je me réfère au travail de trois distingués moliéristes, co-auteurs des oeuvres de Molière pour les Classiques Larousse, qui eux-mêmes donnent un paquet de références sur la manière dont ils ont "fixé" les élucubrations poquelinesques... en 1948.
réponse à . God le 28/05/2009 à 20h41 : Eh, Picure ! Désolé pour le délai de réaction, ...
God, j’ai oublié: Dix ans avant d’être un film, "Vos queules les mouettes" était une pièce de Théâtre!
réponse à . <inconnu> le 28/05/2009 à 21h35 : Impardonnable je suis, d’avoir oublié Dhéry et Brosset, D&rs...
Bon, ben alors, à la demande générale : collé samedi ! 
Et pour ceux qui ont la modique somme de 15000 euros à mettre dans la littérature...
cette page
réponse à . Elpepe le 28/05/2009 à 21h39 : Bon, ben alors, à la demande générale : collé s...
C’est pas trop tôt.
réponse à . syanne le 28/05/2009 à 21h43 : Et pour ceux qui ont la modique somme de 15000 euros à mettre dans la lit...
12000, et God achète !
Non mais je rêve ! God, oualà qu’ils réclament à être collés, mainant... Comme les temps changent, hein ? Si ça continue, va falloir que je les prive de colle, moi, pour être efficace...
réponse à . syanne le 28/05/2009 à 21h43 : Et pour ceux qui ont la modique somme de 15000 euros à mettre dans la lit...
J’en possède ...une copie, payée autour de 1.600, c’était des francs, vers 1980.
réponse à . Elpepe le 28/05/2009 à 21h51 : Non mais je rêve ! God, oualà qu’ils réclament &a...
Sadique!
Pas du tout : j’œuvre simplement à la bonne tenue de ce site, ce d’ailleurs pourquoi God me paie aussi grassement...
réponse à . syanne le 28/05/2009 à 21h27 : Ce qui ne m’empêche pas de penser - et je ne suis pas le seul - que ...
Corneille "nègre" de molière... C’est absurde. Mais collaboration, c’est hautement probable. Il serait trop long d’engager ici la polémique. J’ai une estime moyenne pour la vision convenue et très datée de René Bray. Je t’engage à lire l’ouvrage de Franck Ferrand qui consacre un chapitre à ce sujet: L’Histoire interdite, Ed. Tallandier.
réponse à . syanne le 28/05/2009 à 21h21 : Je ne sais pourquoi ma contribution apparaît deux fois... elle n’en ...
Celle où je te répondais en_39 ! C’est malin... Et qu’est-ce qu’ils vont comprendre, mainant, les douze millions de lecteurs aussi muets que la fille de God ? Hmmm ? Qu’il faut que je leur explique que ma réponse_39 à ta contrib_37 supprimée vise la_38 ? C’est le coup de la scène IV qui est la VI, ça ?
Et voilà comment on va perdre douze lecteurs... 
réponse à . <inconnu> le 28/05/2009 à 22h26 : Corneille "nègre" de molière... C’est absurde. Mais collabor...
Je persiste à préférer la "vision convenue et datée", mais très solide et approfondie du point de vue de l’histoire et de l’analyse littéraire de René Bray (ou celle de Forestier, sorbonniste sans doute "convenu et daté" aussi). Je suis vraiment moins convaincue par Pierre Louÿs, Poulaille ou même Ferrand qui d’historien est devenu raconteur d’histoire (cf. les émissions de Bellemare).
En ce qui me concerne, il ne s’agit pas de polémique, mais de vérité littéraire et surtout de s’immerger dans les textes des auteurs, ce que la vieille (et convenue) Sorbonne nous apprenait à faire !
réponse à . <inconnu> le 28/05/2009 à 01h19 : Les voies de God sont impénétrables… Après Corneille, voi...
« Voilà pourquoi votre fille est muette »  
Une fille muette !!.........çà existe çà ?
En attendant, bien qu’ayant comme beaucoup d’autres élèves, planché sur les textes du Sieur Poquelin j’ignorais totalement cette expression.......
réponse à . <inconnu> le 28/05/2009 à 19h58 : Puisque nous sommes dans le théâtre et les mouettes, ne pas rater c...
Epicure, si tu nous lis encore, voilà ce que j’ai trouvé :cette page
M’enfin ! Tu connaissais pas l’expression ? Il suffit de la dire au contrôleur pour voyager gratuitement dans les transports en commun !
réponse à . <inconnu> le 28/05/2009 à 12h24 : Je confirme, à la Grande Muette, on appelle la Marine, la Grande Mouette....
Je confirme, à la Grande Muette, on appelle la Marine, la Grande Mouette.
Même qu’on baptise les bateaux avec du Mouette et Chandon.
Sur l’auteur
Son jardinier n’aimait pas du tout ce dramaturge universel, au point qu’il employait ’plante grimpante’ pour éviter le mot lierre.
Le long commentaire # 1 d’Epicure montre
1) qu’il connaît parfaitement Molière
2) qu’il a pris plaisir à partager ses connaissances
3) qu’il nous a évité de rechercher le texte de Molière dans nos bouquins d’école
4) qu’il n’est pas manchot parce que pour rédiger tout ça...
5) qu’à 1 h 19 du matin le 28 mai 2009, il souffrait d’insomnie

voilà pourquoi votre fille est malade.

Qui vient de dire "Mêle-toi de tes oignons" ?
réponse à . <inconnu> le 19/06/2012 à 06h46 : Je confirme, à la Grande Muette, on appelle la Marine, la Grande Mouette....
du Mouette et Chandon

et quand c’est en musique c’est du Mouette et Chanson
réponse à . charmagnac le 19/06/2012 à 07h31 : du Mouette et Chandon et quand c’est en musique c’est du Mouette et ...
Plus près de toi, mon Dieu, comme sur le Titanic ? 
réponse à . charmagnac le 19/06/2012 à 07h31 : du Mouette et Chandon et quand c’est en musique c’est du Mouette et ...
Mouette et chant, donc?
En flamand, "vogel" (prononcer vôgueul) veut dire "oiseau", d’où "vogel, les mouettes".
Quant aux flamants roses, ce sont de drôles d’oiseaux.
- Docteur, la voix de mon fils...
- Ne vous affolez pas! Quel âge a-t-il d’abord?
- 15 ans.
- Et bien, c’est l’âge! Voilà votre fils mué.
réponse à . joseta le 19/06/2012 à 08h28 : - Docteur, la voix de mon fils... - Ne vous affolez pas! Quel âge a-t-il d...
Et si en plus il est sourd puis aveugle, tu te rends compte, un sourd mué en aveugle !
réponse à . <inconnu> le 19/06/2012 à 08h36 : Et si en plus il est sourd puis aveugle, tu te rends compte, un sourd mué...
un sourd mué en aveugle !
En parler n’a pas de sens.
réponse à . <inconnu> le 19/06/2012 à 06h41 : M’enfin ! Tu connaissais pas l’expression ? Il suffit de l...
A Paris, ça dépend où tu prends le métro.
Si c’est à la Muette, c’est bon, si c’est à Raymond-Queneau, mieux vaut dire "Napoléon, mon cul", comme Zazie.
Une fille muette !!.........çà existe çà ?
La petite muette ne dévoilait jamais la date de ses départs en voyage pour qu’on puisse dire:
- La petite muette part le:?
Certaines mauvaises langues disent que la clinique de la Muette porte ce nom depuis que Carla Bruni y a donné naissance à sa fille qui pour le moment n’est pas muette.
réponse à . <inconnu> le 19/06/2012 à 07h54 : Plus près de toi, mon Dieu, comme sur le Titanic ? ...
Ou Ave Cesar morituri te salutant pour les latinistes athées.
Y en a tout plein, mais elles se rattrapent quand elles sont grandes !
À l’arsenal des lanciers, le muet gardait six lances. 
Corneille perché sur Racine Boileau de La Fontaine Molière

Ma fille en est restée muette (j’ai honte Géronte)
Toutes les filles ne sont pas muettes. Certaines sont même de vrais moulins qui brassent un flot de paroles ! cette page
réponse à . mickeylange le 19/06/2012 à 10h25 : Toutes les filles ne sont pas muettes. Certaines sont même de vrais moulin...
Merci, maintenant je comprends beaucoup mieux.
réponse à . charmagnac le 19/06/2012 à 10h15 : Corneille perché sur Racine Boileau de La Fontaine Molière Ma fil...
sur Racine de La Bruyère.
En ces jours d’ après scrutin , que j’ aimerais que des presque jeunes (ou plus vieux) au destin contrarié soient atteints de mutisme... Mais non , ils causent, ils causent c’ est tout ce qu’ ils savent faire (Je te présente mes excuses, Raymond Queneau...) et ils extrapolent, et tirent des plans sur la comète, et se plaignent, ou exultent... Ma foi, si l’ on avait les mêmes médicastres qu’ au temps de Molière, peut-être seraient-ils atteints de mutisme, ça nous ferait un peu de vacances....
Amis poètes Bonjour!

cette page

Très présentes, mais souvent sans voix, les figures féminines abondent dans Alcools d’Apollinaire....

Ah! Pauline erre  sans trouver sa voixe
Le satyre jouait de la flûte mais on ne l’entendait pas...
C’était la flûte à Faune. 
Et voilà j’ai pas répondu à la bonne expression aussi quelle idée de m’envoyer le mail à c’theure ci !
Si vous voulez savoir pourquoi le fils est muet, pourquoi le père n’arrive pas à vendre sa méthode pour réussir dans la vie, pourquoi quand la mère prépare le repas c’est qu’elle est passée chez KFC, pourquoi l’oncle homo vient de rater son suicide, pourquoi le grand-père ne comprend pas qu’on l’ait exclus de la maison de retraite pour héroïnomanie et pourquoi la cadette obèse pense qu’elle peut gagner un concours de beauté.
Bref, si vous voulez savoir ce qu’est une famille aux Etats-Unis, voyez ou revoyez ce petit bijou de film indépendant qu’est Little Miss Sunshine.
Parce qu’aujourd’hui, le mutisme des filles semble de bon aloi sur ce mêêêrveilleux site, je ne vais pas parler, ni bavarder, ni papoter ou jacasser, ni longuement discuter, deviser ou discourir, encore moins barjaquer, ni non plus divulguer ou calomnier pas plus que cancaner... ne vais point m’attarder à quelques menus propos frivoles qui – par trop d’insistance – vous irriteraient.
Vais–je hésiter à vous le confier ? Non, je vais tout bonnement vous le murmurer afin de ne point vous fatiguer par de vaines évidences ou certitudes qui me feraient occuper inutilement cet espace, vous le susurrer tout bas, bien bas... Bref, en un mot comme en cent, pour parler net et sans détour et ne point m’étendre en longues confidences risquant de vous faire perdre un temps qui je le sais est précieux, voici : faut que j’y aille sinon vais encore être retard chez les Desgrands–Lacour !
On l’ajoutera à la prochaine occasion de citer cette astuce mnémotechnique.
réponse à . DiwanC le 19/06/2012 à 12h54 : Parce qu’aujourd’hui, le mutisme des filles semble de bon aloi sur c...
Si l’ordinateur est muet, il ne ménage pas sa peine pour envoyer les commentaires en double.
réponse à . DiwanC le 19/06/2012 à 12h54 : Parce qu’aujourd’hui, le mutisme des filles semble de bon aloi sur c...
Avocat... Ah ! Passons au déluge Racine - Les Plaideurs - Acte III scène 3

Votre fille est muette, mais pour ce qui est d’écrire...alors... 
En sortant de la poste, où j’avais acheté un timbre avec l’effigie de Frank Sinatra, je me suis aperçu que je l’avais perdu: j’en suis resté muet, j’avais perdu le timbre de ’la voix’!
réponse à . saharaa le 19/06/2012 à 11h19 : Amis poètes Bonjour! cette page Très présentes, mais souv...
Très joli poème que je ne connaissais pas, et les commentaires sont intéressants. On aurait pu développer l’avant-dernier vers. Je le ferai à l’occasion.

Ah Pauline erre sans trouver sa voix]

Mais le Chamonix chameau nie en Haute Savoie haut de sa voix
réponse à . charmagnac le 19/06/2012 à 13h28 : Très joli poème que je ne connaissais pas, et les commentaires son...
Mais le Chamonix chameau nie en Haute Savoie haut de sa voix


Enrique ( le seul, le nôtre) va être jaloux 
réponse à . charmagnac le 19/06/2012 à 13h13 : Avocat... Ah ! Passons au déluge Racine - Les Plaideurs - Acte III s...
...mais pour ce qui est d’écrire...
...tels ceux (et celles) que - dans les rédactions et ailleurs - on appelle "les chieurs d’encre" !
DEVINETTE
Pourquoi les gardiens de phare sont, parfois, momentanément muets?
réponse à . DiwanC le 19/06/2012 à 13h52 : ...mais pour ce qui est d’écrire......tels ceux (et celles) que - d...
pour ce qui est d’écrire
mais pour cela il faut du talent et tu n’en manques pas 
réponse à . joseta le 19/06/2012 à 14h01 : DEVINETTE Pourquoi les gardiens de phare sont, parfois, momentanément mue...
Réponse
- Parce qu’ils font des phares un gîte.
réponse à . saharaa le 19/06/2012 à 13h48 : Mais le Chamonix chameau nie en Haute Savoie haut de sa voix Enrique ( le seul,...
Enrique ( le seul, le nôtre) va être jaloux
Mais non! Pas du tout! Je ne pourrais être que muet d’admiration.
réponse à . SyntaxTerror le 19/06/2012 à 11h39 : Si vous voulez savoir pourquoi le fils est muet, pourquoi le père n&rsquo...
N’ empêche que.... c’ est ce ratage intégral qui, en fin de compte, redonne un peu de ciment à cette famille quelque peu "hors normes". Et c’ est là que le père, qui ne parle que de réussite (en ratant sa propre vie) se rend compte, un tout petit peu, que le bonheur ne se trouve quelque fois pas là où il le pensait... Savoir, maintenant, ce que cela durera, est une autre histoire !
réponse à . joseta le 19/06/2012 à 14h01 : DEVINETTE Pourquoi les gardiens de phare sont, parfois, momentanément mue...
Difficile... parce qu’ils ont la lumière sans le son ?
Pris de vitesse ! La réponse est arrivée pendant que j’écrivais, mais elle est bien meilleure que la mienne 
réponse à . joseta le 19/06/2012 à 15h10 : Enrique ( le seul, le nôtre) va être jaloux Mais non! Pas du tout! ...
Je ne pourrais être que muet d’admiration

Heureusement que ce ne serait qu’une mutité passagère !
réponse à . charmagnac le 19/06/2012 à 15h18 : Je ne pourrais être que muet d’admiration Heureusement que ce ne ser...
Ah, c’est donc ça le jeu de la carpe !
Tant que ce n’est pas le phare qui gîte...
réponse à . mitzi50 le 19/06/2012 à 15h12 : N’ empêche que.... c’ est ce ratage intégral qui, en fi...
Je lis sur Imdb qu’une des questions posées est : Qui est Marcel Proust ?
Voilà pourquoi je reste sans voix.
réponse à . deLassus le 19/06/2012 à 06h26 : Epicure, si tu nous lis encore, voilà ce que j’ai trouvé&nbs...
Suis pas Epicure, mais merci pour l’info
Le jeu de la carpe, Eddy aime.
réponse à . SyntaxTerror le 19/06/2012 à 16h27 : Je lis sur Imdb qu’une des questions posées est : Qui est Marc...
Et sa fille, Madeleine, en est aussi restée muette.
réponse à . SyntaxTerror le 19/06/2012 à 16h27 : Je lis sur Imdb qu’une des questions posées est : Qui est Marc...
C’est quoi Imdb ? Institut Municipal pour Débutants de Base ?
Mais au douzième Lagon bleu, c’est le gardien du phare qui a de la gîte.
réponse à . SyntaxTerror le 19/06/2012 à 16h27 : Je lis sur Imdb qu’une des questions posées est : Qui est Marc...
Si je me souviens bien, l’ oncle homo le considérait comme un très grand auteur que personne cependant ne lisait. Cependant, Proust n’ a pas passé sa vie à courir à la recherche du temps perdu. Il a également écrit "les plaisirs et les jours", preuve qu’ il devait savoir que le temps qui passe peut également apporter des plaisirs, et "Jean Santeuil’.....
réponse à . charmagnac le 19/06/2012 à 18h34 : C’est quoi Imdb ? Institut Municipal pour Débutants de Base&nb...
Le site "incontournable" des cinéphiles.
Internet Movie Data Base : Base de données sur les films.
Au départ, c’était un site coopératif, une sorte de Wikipedia des films, on envoyait ses données pour mettre à jour la base. L’intérêt commercial est vite apparu et ça a été racheté par "à ma zone".
réponse à . SyntaxTerror le 20/06/2012 à 08h49 : Le site "incontournable" des cinéphiles. Internet Movie Data Base : ...
Merci pour ta réponse. L’idée pouvait être intéressante mais quand l’argent s’en mêle...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Voilà pourquoi votre fille est muette » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?