Tuer le ver - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Tuer le ver

Boire à jeun un verre d'alcool.

Origine

En déambulant dans des rues animées le matin en allant au travail, il n'est pas rare de voir des piliers de bar tuer le ver avec ardeur.
Et si pour les gens peu habitués à lever le coude, boire un p'tit calva à jeun, ça peut avoir des résultats fâcheux sur leur perception du réel, cela n'explique pas vraiment le sens de cette expression.

En fait, il semble qu'au moment de l'apparition de cette expression, en 1828, le verre d'alcool à jeun, fréquemment donné à son enfant au moment du départ à l'école, avait pour réputation d'avoir de très bonnes propriétés vermifuges.

Il n'en a pas fallu beaucoup plus pour que les adultes avides d'écluser une petit ballon de blanc tôt le matin se servent du prétexte de se débarrasser d'hôtes indésirables (Lien externe) pour justifier l'ouverture de la bouteille ou les retrouvailles avec les compagnons de beuverie au troquet du coin (« Gertrude, je reviens dans une heure, faut que j'aille tuer le ver ! »).

Exemple

« (…) il se rappela qu'il possédait dans son armoire un litre d'eau-de-vie presque plein ; car il avait conservé l'habitude militaire de tuer le ver chaque matin. »
Guy de Maupassant - Bel-Ami

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tuer le ver » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
République tchèquecz Utopit červíkaNoyer le ver
Angleterreen to drink on an empty stomachboire avec un estomac vide
Espagne (Catalogne)es matar el cuctuer le ver
Espagnees Matar el gusanilloTuer le petit ver
Pays-Basnl een pierenverlakker nemenprende un verre pour tromper les vers
Pays-Basnl Een pierenverschrikkertje nemenPrendre un verre d'alcool pour effrayer les vers
Polognepl Zalac robakaNoyer le ver
Brésilpt Matar o bicho.Tuer la bête.

Vos commentaires
Bon anniverssaire a Peinard_best
Maaaaarceeeeeeel, c’est sa tournée.
Une mort subite pour moi 
réponse à . <inconnu> le 14/09/2007 à 00h02 : Bon anniverssaire a Peinard_best Maaaaarceeeeeeel, c’est sa tournée...
Dans les contes pour enfants, il en existe un, sorti du ver qui n’a pas été tué (l’asticot) et qui s’intitule : "La Mouche Espion" ... vous connaissez tous ! Non ? vraiment ? On n’y apprend du vocabulaire (des tas de mots compliqués, comme ’enquête’, ’mission spécifique’, ’conspiratrice’,’ intransigeance’, ’suspecte’, etc. ... un vrai charabia pour les mioches )
Je résume l’intrigue : Une mission particulière pour Spy, la mouche espion. Son chef lui a demandé d’enquêter sur la jeune et belle Luna, la coccinelle… Sans doute celle-ci est-elle un personnage douteux…
Spy va tuer s’ ver s’évertuer à trouver ce qui est louche chez elle … Jusqu’à ce qu’elle découvre une drôle de vérité ! cette page 
en 1828, le verre d’alcool à jeun, fréquemment donné à son enfant au moment du départ à l’école, avait pour réputation d’avoir de très bonnes propriétés vermifuges.
Remède de "bonne femme" ou de grand’mère ... qui existe encore ! En 1990, j’ai une petite minette de 3 ans, grosse comme un ablette, qui a dormi toute la matinée dans ma classe un lundi matin ... j’ai supposé un coucher tardif à cause de parents en goguette au week-end, mais non, la maman avait tout bonnement fait boire, à jeun, 2 verres de blanc pour "tuer les vers" de sa gamine qui ne pesait guère plus de 10 kg ! 
* pour tuer le ver, je n’utilise pas ce vermifuge, j’utilisais des colliers de gousses d’ail enfilées sur un brin de coton perlé et porté toute la nuit contre la peau ... efficace et sans danger, je le garantis ! 
* L’ail, en décoction (25 g dans 1 litre d’eau bouilli) combat les vers intestinaux . Dans le comté de Lancaster en Pennsylvanie , les Amish prônent les vertus de l’ail nature et continue à combattre les vers intestinaux tant chez l’homme que chez l’animal avec de simples gousses.
* Dans les campagnes québécoises, et jusqu’à peu de temps encore, l’ail avait toutes les vertus. Après avoir fait le train (trait les vaches), le cultivateur revenait à la ferme pour un copieux petit déjeûner arrosé d’un grand verre de whisky dans lequel on avait fait tremper des gousses d’ail. Puant mais revigoré, il était prêt à attaquer sa journée. 
Le verre prétend tuer le ver dans le système disgestif

Le ver à soie fait un oeuf ou plutôt un cocon. Tuer ce ver dans l’oeuf rend vert son éleveur (s’il n’a pas fini son ouvrage...)

Tuons le ver, le verre, l’aversion et la version (latine ou grecque) si on veut.
Mais laissons les versificateurs verser leur vers à l’endroit et à l’envers.
Tu hais le ver ou tu es le verbe, à toi de chosir.
réponse à . <inconnu> le 14/09/2007 à 02h06 : Le verre prétend tuer le ver dans le système disgestif Le ver &ag...
hips hips hips...... un verre à soif de trop..ch’suis verte et j’ai plus de vers.
réponse à . cotentine le 14/09/2007 à 00h59 : * pour tuer le ver, je n’utilise pas ce vermifuge, j’utilisais des c...
Et c’est même bon contre les vampires...
Je m’interroge quand même sur l’état de God qui va nous chercher des expressions de derrière le comptoir.
Hips !
Bisous à tous.
réponse à . franclaorana le 14/09/2007 à 07h47 : hips hips hips...... un verre à soif de trop..ch’suis verte et j&r...
Après le ver dans le côlon et le verre dans le nez, on est vert-ni (?)
On ne me tirera plus les vers du nez à c’t’ heure (pour moi il est 2h du mat. et je vais tâcher de pioncer un peu) Vous revers-rez peut-être ma prose demain si je ne ren-ver-se pas mon tasse de thé sur ma clavier.
Bonjour !
Je pensais qu’il s’agissait de tuer le ver solitaire (voir cette page). J’ai eu un ami normand pur souche qui employait cette expression dans ce sens quand il se préparait à boire un calva fabrication maison. Il fallait endormir la bête pour qu’elle se décroche seule et soit expulsée avec ses crochets. Ca reste une histoire de rinçage de tubulure.
voici une expression que je ne connaissais pas. Pourtant des essais ratés en poésie m’ont fait souvent tuer les vers, sans rime ni oraison.
en exclusivité pour Expressio , monsieur Ravaillac nous déclare : "je vais tuer le ver (galant)".
Joyeux anniversaire Peinard Best, il y a bien longtemps que l’on ne te voit plus sur le site....
Marcel a eu peur : il avait compris que l’on voulait tuer le verre !!!!
Bonjour à tous et toutes et bon anniversaire à Peinard-best. Mais n’ai-je pas lu un jour qu’il s’était éclipsé ? Ceux qui le connaissent peuvent sans doute transmettre.

Que de raffinement ce matin avec ces liens qui nous font connaitre le ver. C’est très plaisant à l’heure du déjeuner. 
se casser le cul , c’est se tuer l’envers ?
Et comme chacun sait, "le vin probe tue le microbe"
réponse à . mirlou le 14/09/2007 à 08h53 : Joyeux anniversaire Peinard Best, il y a bien longtemps que l’on ne te voi...
il y a bien longtemps que l’on ne te voit plus sur le site
C’est normal, il n’est plus abonné. Il n’est donc pas dit qu’il vous lise...
C’est la terreur des écologistes cette expression
Au delà de la volonté de "tuer le ver", la pratique a surtout pour intérêt de refaire les niveaux et de redonner à l’organisme la dose d’alcool qui empêchera les tremblements intempestifs.
On parle aussi de rallumer les chaudières.
La verrerie fait partie des arts du feu. Sur ce point au moins, siffleurs et souffleurs de verres sont d’accords au premier comme au second degré. Les visage-pales apprécient l’eau de feu.
Si Michael Jackson prends un petit verre le matin à jeun c’est pour tuer le ver de gris.
siouplait

n’oubliez pas le bossu : Café servi dans un verre arrosé d’alcool, café + alcool
s’évertuer = c’est tuer le ver avec obstination ?
CETTE EXPRESSION VIENT DE LA MARINE

N’est-il pas mon amiral?
alors dis nous pourquoi 
réponse à . chirstian le 14/09/2007 à 09h34 : s’évertuer = c’est tuer le ver avec obstination ?...
Ou tout simplement, c’est ver tuer...
réponse à . God le 14/09/2007 à 09h08 : il y a bien longtemps que l’on ne te voit plus sur le siteC’est norm...
Si, si, il lit de temps à autre en envoie ses amitiés à tout le monde.
On peut attaquer le ver... sans le tuer, c’est du kif-kif au même
Ah ! quels braves héros ces buveurs du matin
Qui commandaient au zinc un « p’tit mêlé-cass’rhum »
Ou s’envoyaient cul-sec leur ballon de vin blanc.
C’en était, ça, Madam’, du beau, du bon bonhomme !

Ah ! quels fiers compagnons ces biturins de l’aube :
C’étaient pas des mauviett’, ou des fumeurs de joints !
Peu importe du vin la couleur de la robe,
Bibine ou bien picrat’, fallait s’en jeter un.

Ainsi commençaient-ils tous les jours que Dieu fait,
Tuant d’un verr’ le ver, de deux le goût d’ trop peu,
Pour la route après tout, le troisième s’il vous plaît,
Et pis un quatrièm’ pour oublier qu’il pleut.

Ainsi de verre en verr’ passait la matinée :
Bientôt arrivait l’heur’ du 421.
Ils avaient tous, bien sûr, un petit coup dans le nez,
Mais ça n’empêchait pas Marcel d’en remettre un.

Ainsi passait le jour : d’abord on tuait le ver
Puis on plaignait le verr’, enfin on tuait l’ temps.
C’est alors qu’arrivait l’heure des réverbères
Celle où, à la maison, y a Bobonn’ qui attend.

Alors pour oublier que demain y f’rait jour,
Qu’ sur le crâne ils auraient ce fichu casque à pointe,
En jurant leurs grands dieux que c’était l’dernier tour,
Ils ouvraient la soirée avec la première pinte.
boire un p’tit calva à jeun
assez normal quand on sait que Ver est une commune du Calvados. C’est donc un retour aux sources.

Evitons quand même de tuer le ver à soie. Sans oublier le lampire, qui n’a rien à voir avec le vampire sinon qu’il brille la nuit. Je devrais même dire elle, puisque seule la femelle luit.
@ 27. Le 14/09/2007 à 10:04:17 par syanne
que tu aies bu ou pas (comme tous les grands poètes) chapeau  !
Maaaaaaaarceeeeeeeeel
réponse à . <inconnu> le 14/09/2007 à 09h38 : CETTE EXPRESSION VIENT DE LA MARINE N’est-il pas mon amiral?...
Obstinément ! Euh... absolument !
En effet, en navigation, lorsque deux embarcations motorisées se dirigent l’une vers l’autre, chacune doit en principe abattre sur tribord (le vert) pour croiser l’autre sur son bâbord (le rouge). Ainsi, de nuit, cette manœuvre fait disparaître le feu tribord (vert) aux yeux de l’autre, pour ne laisser voir que le feu bâbord (rouge) et le feu blanc de tête de mât.
En manœuvrant selon la règle internationale établie, les navigateurs tuent donc le vert. Quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit, d’ailleurs...
Hic !
réponse à . <inconnu> le 14/09/2007 à 10h12 : @ 27. Le 14/09/2007 à 10:04:17 par syanne que tu aies bu ou pas (comme t...
Merci pour la comparaison, aussi généreuse qu’imméritée, mais qui me rosit les joues de plaisir immodeste autant que le ferait un délicat nectar...
(Je n’ai encore bu que du thé, de l’eau et un p’tit noir).

A ce propos, je voudrais revenir sur une idée communément admise : si beaucoup de grands poètes, c’est vrai, ont plus que goûté aux "paradis artificiels", il est sans doute faux de croire qu’ils écrivaient sous influence. Qu’on relise quelques poèmes de Baudelaire sur le vin, par exemple, pour se convaincre qu’une si belle langue ne pouvait être chargée d’alcool, et que son irréprochable syntaxe était bien celle d’un homme à jeun. Ce qui n’empêche pas, bien sûr, que l’expérience vécue pouvait stimuler l’inspiration.

PS Si le p’tit verre tue le ver, le Ver- laine essaie parfois de tuer le Rimbaud...
réponse à . syanne le 14/09/2007 à 10h04 : Ah ! quels braves héros ces buveurs du matin Qui commandaient au zin...
Que c’est beau ! Mais que c’est beau ! Tiens, je m’en vais retrouver ma gent, Syanne...
réponse à . syanne le 14/09/2007 à 10h36 : Merci pour la comparaison, aussi généreuse qu’immérit...
le Ver- laine essaie parfois de tuer le Rimbaud
Arthuuuuuuuuuuuur !*
Euh... Marceeeeeeeeeeeeel !

* Notez qu’Arthur rime riche, avec bitture - l’Amiral.
réponse à . Elpepe le 14/09/2007 à 10h38 : Que c’est beau ! Mais que c’est beau ! Tiens, je m’e...
N’en voilà des bien plus beaux, à cette page

Oups... faut que je retourne m’enivrer des joies du travail, moi ! A ce soir, ne buvez pas trop !
réponse à . tytoalba le 14/09/2007 à 10h08 : boire un p’tit calva à jeun assez normal quand on sait que Ver est ...
après ta 1ère lampée, "tu es en ver"-ve ...
Ainsi chez toi le ver luisant se nomme le "lampyre" ? par d’ché nous on l’appelle "luciole" mais c’est un nom dont l’anagramme ne concerne que les mâles ... et pas de lumière au bout de la queue ... de ce coléoptère mâle !  
moi, ce qui me tue c’est le ver-tige !
réponse à . cotentine le 14/09/2007 à 10h53 : après ta 1ère lampée, "tu es en ver"-ve ... Ainsi chez toi ...
Ben moi, ce sont les entrechats qui me donnent le vertige.
réponse à . Elpepe le 14/09/2007 à 10h33 : Obstinément ! Euh... absolument ! En effet, en navigation, lors...
tu t’en est bien sorti bravo. il y avait aussi de possible "bas si rouge et tricots vert" babord cylindres rouges etc.
réponse à . <inconnu> le 14/09/2007 à 10h59 : tu t’en est bien sorti bravo. il y avait aussi de possible "bas si rouge e...
UN tricot vert et DEUX bas si rouge, garnement ! Tribord impair, bâbord pair, pour la numérotation des bouées de chenal, dans le sens conventionnel, c’est-à-dire en ENTRANT au port, valable pour la zone A de navigation.
Mais on n’est pas là pour faire passer le permis côtier, hein ? Déjà qu’hier, on a passé la journée sur nos claviers...
Bon, c’est quoi, déjà, l’expression du jour ?
Ah, oui :

- Vertu : réel !
- Tel verrue...
- Le vu terré.
- Le rut rêvé.
- Rut révélé.

Anna Gramme et l’Amiral
faut-il vraiment "tuer le ver" ? y’a parfois un drôle de ver sous le pis ! 
réponse à . cotentine le 14/09/2007 à 10h53 : après ta 1ère lampée, "tu es en ver"-ve ... Ainsi chez toi ...
La luciole et le lampyre font partie de la même famille. Chez la luciole, les deux sexes sont ailés et lumineux. Chez le lampyre, les mâles seuls sont ailés. La femelle est aptère et luit. J’ai déjà vu ces vers luisants le long du canal, au pied d’une écluse où j’ai habité. Pour les curieux, voir cette page. En ce qui concerne la luciole, beaucoup de sites ne font pas la différence entre celle-ci et le lampyre et me semblent donc bien incomplets. Même wikipédia ne fait pas cette différence. Y-a-t-il un entomologiste dans l’assistance ?
réponse à . tytoalba le 14/09/2007 à 11h52 : La luciole et le lampyre font partie de la même famille. Chez la luciole, ...
Y-a-t-il un entomologiste dans l’assistance ?
Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ? Tu m’appelles ? Mais je suis nu comme un ver !
Bonjour,
et oui, "...il faut vous enivrer sans trêve,...de vin, de poésie,ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous !"
Si bien, dite cette prose, par Serge REGGIANI,
bonne journée...retours vers vous dimanche au soir, et pas trop de p’tits canons.
bon, ben, le 12 au soir, nous avons tordu le cou à quelques bouteilles. Mais non, nous n’avons pas tué les verres, on n’aurait jamais osé...
Enfin, c’était pas nous...
Ou alors, j’ai oublié,
... ou ils sentaient mauvais ...
mais, non, jef, t’es pas tout saoul seul...
réponse à . Elpepe le 14/09/2007 à 11h57 : Y-a-t-il un entomologiste dans l’assistance ?Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiii&n...
Faut pas rêver, si tu as des connaissances aussi étendues en entomologie qu’en navigation fluviale,oublie. Hé hé, je me souviens d’un de tes passages à niveau à l’écluse, j’en ris encore.  Rhabille-toi, ici il fait soleil mais pas très chaud quand même, je ne voudrais pas que tu t’enrhumes et priver ainsi tout le monde de ta présence.
réponse à . Elpepe le 14/09/2007 à 11h57 : Y-a-t-il un entomologiste dans l’assistance ?Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiii&n...
tu vas mett’ le couvert ?
réponse à . file_au_logis le 14/09/2007 à 12h36 : bon, ben, le 12 au soir, nous avons tordu le cou à quelques bouteilles. M...
Ben mon Filou ! Dans quel état tu rentres ! Et t’as vu l’heure ? Hein, dis ?
Une Convention de 12... Si c’est pas malheureux !
@ 40. Le 14/09/2007 à 11:52:39 par tytoalba

Y-a-t-il un entomologiste dans l’assistance ?
je connais personnellement plusieurs sodomiseurs de coléoptères, mais je ne sais pas si tu les considères comme entomologistes.
Et si les entotomomologistes Hic s’occupent des verres alors Hic j’connais plein de bistrots entomomologiiiiiiitiques Hic
réponse à . tytoalba le 14/09/2007 à 12h47 : Faut pas rêver, si tu as des connaissances aussi étendues en entomo...
Dans les écluses belges, seulement...  Bon, allez, après ta tisane de gratte-cul (cette page), n’oublie pas tes anthelminthiques, hein ?
L’entomologiste éclusier, de quart à la passerelle, avec Marcel.
réponse à . <inconnu> le 14/09/2007 à 12h59 : @ 40. Le 14/09/2007 à 11:52:39 par tytoalba Y-a-t-il un entomologiste ...
sodomiseurs de coléoptères
Avec combien d’élytres, Devin ?
réponse à . Elpepe le 14/09/2007 à 13h07 : sodomiseurs de coléoptèresAvec combien d’élytres, Dev...
ya pas que le vin ya aussi le ver mouth
réponse à . <inconnu> le 14/09/2007 à 12h59 : @ 40. Le 14/09/2007 à 11:52:39 par tytoalba Y-a-t-il un entomologiste ...
les entotomomologistes Hic s’occupent des verres alors Hic
et c’est le "ver-d’Hic-t" ... (verdict*) ...
* film avec Paul Newnam et Charlotte Rampling ... le ver était dans le fruit et le malheureux avocat a voulu le tuer en noyant son amertume et a sombré dans l’alcool après une accusation injuste. Son ancien associé, pour le sortir de là, lui propose de s’occuper d’une affaire ... cette page
Mamma mouth ! Le v’là paléontologue, mainant...
réponse à . cotentine le 14/09/2007 à 13h17 : les entotomomologistes Hic s’occupent des verres alors Hicet c’est l...
Ah oui... une histoire d’avocat-verre. Euh... ?
réponse à . cotentine le 14/09/2007 à 11h52 : faut-il vraiment "tuer le ver" ? y’a parfois un drôle de ver so...
Tuer le ver du veau gras
réponse à . tytoalba le 14/09/2007 à 11h52 : La luciole et le lampyre font partie de la même famille. Chez la luciole, ...
Chez le lampyre, les mâles seuls sont ailés.
je le croyais belge , mais Johnny est donc un lampyre :
"Oh je suis mâle ailé,
Je suis le mâle ailé.
Les gens me connaissent tel que je veux me montrer..."
quant à dire qu’il est une lumière ... !

Oups ! c’est pas Johnny, c’est Cloclo me souffle-t-on dans les bronches ! Je suis nul ... Faut dire que depuis ce matin, j’essaye de mettre en application l’expression du jour, afin d’en comprendre tout le sel ! Merci d’avoir rectifié !
Marcel en connait un rayon sur ceux qu’ont le ver immortel...il continue néanmoins de les aider à le tuer ! Conclusion s’il meurt pas le ver, c’est ou qu’il aime ça ou que lui aussi il a un ver. On n’est pas sorti de l’auberge...forcément
Les affaires marchent pour les tueurs...et pour les ver(res)
réponse à . chirstian le 14/09/2007 à 13h39 : Chez le lampyre, les mâles seuls sont ailés. je le croyais belge ...
Chirs, d’hab t’as le ver plus coquin
C’est de Cloclo que tu parles j’imagine, mais la différence avec l’ot’ JH, c’est que lui il brillait vachement fort
Le ver n’accule aire, dit le ver, mi-fuge, mi-raison.
Un ver tennisman ? Un ver-ace.
Un ver marin est un ver balisé.
Un ver entre deux âges est un ver bi-âge.
Un ver à la veillée est un ver d’âtre.
Quand le ver professe, le ver dicte.
On appelle le ver de terre le ver-Gê.
Le premier ver fut le ver-Adam.
En hiver, on voit les vers glacés.
Il est très fort, le ver, hein ?
Le ver lent est piètre orateur.
Un ver dérangé dans sa défécation matinale est un ver mi-selle.
Un ver qui recule mal est un ver mi-culé
Jeu télé chez les vers : "Qui veut gagner des vers-millions ?"
Un ver pas trop con est un ver mi-sot.
Un ver arpenteur, non reconnu, est un ver nié.
Un ver espagnol est un ver olé.
Les vers sont pingres : de vrais vers-rats.
Souventefois, j’ai vu, derrière des portes, des vers roux.
Vers marins sont vers rouillés.
Quand Loulou 15 grimpait la Pompadour, le ver saillait.
Un ver acrobate est un ver tue-gadin.
Un ver cocu est un ver-veine.
Un ver irrespectueux de God est un ver tue-Dieu.
réponse à . chirstian le 14/09/2007 à 13h39 : Chez le lampyre, les mâles seuls sont ailés. je le croyais belge ...
Je ne veux pas m’immiscer, mais ce n’est pas Johnny, c’était Cloclo le bellâtre bêleur qui chantait ça.
réponse à . momolala le 14/09/2007 à 13h47 : Je ne veux pas m’immiscer, mais ce n’est pas Johnny, c’é...
Pas de sa fôte, Chirstian est daltonien de l’ouïe... 
réponse à . momolala le 14/09/2007 à 13h47 : Je ne veux pas m’immiscer, mais ce n’est pas Johnny, c’é...
Lui en veux pas Momo, chuis sûre qu’il le savait, mais il a commencé très tôt à tuer son ver, j’crois même qu’la préméditation c’est depuis hier soir...
Ca s’comprend qu’il confonde
réponse à . Elpepe le 14/09/2007 à 13h46 : Le ver n’accule aire, dit le ver, mi-fuge, mi-raison. Un ver tennisman&nbs...
Ah c’est beau Mon Amiral, on dirait du Pré Ver
bon, ça va, hein ! ... c’était naturellement pour voir si vous suiviez ! 

une question sérieuse maintenant : pour tuer le ver, pourquoi essaye-t-on toujours de le noyer, au lieu de le faire mourir de soif ? Hein ?
réponse à . Elpepe le 14/09/2007 à 13h46 : Le ver n’accule aire, dit le ver, mi-fuge, mi-raison. Un ver tennisman&nbs...
joli ! savais tu que Riton 4 était baptisé le ver galant , ou le ver tige en raison de la longueur de... son panache blanc ?
Marcel : un ver blanc !
réponse à . chirstian le 14/09/2007 à 14h03 : bon, ça va, hein ! ... c’était naturellement pour voir ...
Elémentraire Mon cher Chirs
Tout le monde a appris ça en géographie, ou en couture ça dépend ! On sait tous qu’un ver est hydrophobe, il n’essaiera même pas de nager ! plouf ! de peur qu’il clamse recta
réponse à . chirstian le 14/09/2007 à 14h03 : bon, ça va, hein ! ... c’était naturellement pour voir ...
Ca c’est bien une question ou une solution d’informaticien : à sec, qu’on les tue ces vers là (voir cette page) pour les néophytes.

Mais savez-vous qu’on recommence à soigner avec des asticots, pas n’importe lesquels, regardez sur cette page, c’est très intéressant, je trouve.
réponse à . momolala le 14/09/2007 à 14h15 : Ca c’est bien une question ou une solution d’informaticien : &a...
Ben oui, Momolala : en informatique comme ailleurs, si le ver est contre, le ver suce...
Avant de tuer le ver, regardons ce qu’il y a à l’intérieur, ce qu’on y voit, quand il est ouvert (si on ne le croque pas et puis bonsoir, comme disait le poët Charles). Pas surprenant qu’on dise UN ver : de belles vésicules séminales, un petit coeur latéral, sans parler de la forme générale de l’animal tel qu’il est représenté sur cette page. Je plaisante mais ce site est à connaître car les planches y sont fort bien faites.
réponse à . chirstian le 14/09/2007 à 14h10 : joli ! savais tu que Riton 4 était baptisé le ver galant , ou...
la longueur de... son panache blanc
Même qu’il croyait dur comme ver fer que c’était un os... C’est de là que Gabrielle d’Estrée créa l’expression "tomber sur un os"*

*God, elle est pour toi !
réponse à . eureka le 14/09/2007 à 14h13 : Elémentraire Mon cher Chirs Tout le monde a appris ça en gé...
Nan nan, demande aux pêcheurs et si tu ne me crois pas, va voir sur cette page. Mon ver est toujours plein, cet après-midi, hein ?
réponse à . momolala le 14/09/2007 à 14h43 : Nan nan, demande aux pêcheurs et si tu ne me crois pas, va voir sur cette ...
Ce que je me demande c’est à quoi tiquent les vers ?
QUIZZ :

Que fait le ver minier (cette page) ?

Réponse : il creuse ! 
réponse à . momolala le 14/09/2007 à 14h40 : Avant de tuer le ver, regardons ce qu’il y a à l’intér...
les planches y sont fort bien faites
Y’a même pas de pain, dessus... 
réponse à . file_au_logis le 14/09/2007 à 12h36 : bon, ben, le 12 au soir, nous avons tordu le cou à quelques bouteilles. M...
nous étions deux à la finale, hips!!! et que ver galant qui disait Madame, je suis comme le poireaux, j’ai la tête blanche et la queue verte!!!mais qu’une question de ver-tue, et non de ver-lent,et que de 12 verres, le 12, table 12, cela ne fait que 36 coups !bon, vais me resservir un verre, non pas l’animal domestique, je me suis vermifugée ...et le ver taupin, hips! copain...
réponse à . Elpepe le 14/09/2007 à 14h58 : QUIZZ : Que fait le ver minier (cette page) ? Réponse : ...
" Réponse : il creuse ! "
Euréka s’apprêtait à te traduire "le ver creuse" , mais je suis le plus rapide : en espagnol (mexicain) on dit : "vera cruz"


et tu connais l’Aïda du Ver, dis ?
l’Aïda du Ver, dis ?
celle dont on tire les vers du nez en trompette ?
si fait si fait...chuis verte de jalousie

J’ajouterais quand même que qui cruz verra...
mais là faut en avoir .....les moyens
vera cruz
entre l’art et la manière, c’est vraiment la croix et la bannière.
réponse à . Elpepe le 14/09/2007 à 15h07 : les planches y sont fort bien faitesY’a même pas de pain, dessus...&...
Il y a bien mieux, des bosses et des vallons, des courbes et des creux, en coupe, certes, mais c’est bon pour susciter l’imagination !
réponse à . momolala le 14/09/2007 à 15h33 : Il y a bien mieux, des bosses et des vallons, des courbes et des creux, en coupe...
Ah ? Et... peut-on savoir ce que tu imagines, là ?
Si j’en crois ce que dit Emile, le Littré, en Belge "tuer de God le ver dom !" serait sacrilège puisque cela signifierait "tuer ...(flam. God verdomm, nom de Dieu)", je n’ose pas l’écire sur ce site car ce serait (doublement pour certains) profanatoire !
Joyeux anniversaire à PeinardBest, et bonjour du jour à tous !

Un bon ver est un ver mort (General Custer)
Le ver dort et toujours debout
Si on retire le ver du miroir, on verra soi

Le ver tué dans la tequila ... souvenirs, souvenirs

Bon, je file en vitesse, bon ouiquinde à toutes zet à tous !
réponse à . momolala le 14/09/2007 à 15h40 : Si j’en crois ce que dit Emile, le Littré, en Belge "tuer de God le...
Bast , femme, à Thouars !
réponse à . Elpepe le 14/09/2007 à 15h38 : Ah ? Et... peut-on savoir ce que tu imagines, là ?...
Ca, par exemple, sur cette page 
Ver : substantif (ver-mot).
Quel long manche... C’est du propre !
J’ai omis de dire combien les vers versicolores des vers-libristes de ce site me ravissaient véritablement!

Momo P.Dante
Enfant, il confectionnait lui-même ses filets, pour pêcher des noctiluques. On l’appelait Jules ver-nœud.
je suis tellement ver moulu , que je n’ai pas le courage de vérifier si je suis le premier !
En tous cas, "si non e vero , e ben trovato" , non ?
* traduction  : "si c’est pas un ver, eh bien fume !"
@ 81. Le 14/09/2007 à 15:40:40 par momolala
(flam. God verdomm, nom de Dieu)", je n’ose pas l’écire sur ce site car ce serait (doublement pour certains) profanatoire !
Pas verdomm momolala verdon c’est chez nous ça le verdon, et ça plairait à l’amiral les gorges profondes du verdon
l’Aïda du Ver, dis ?
je connaissais plutôt l’Aïda du vers d’Ô, un vers très zéro-tique ou bien un vers d’eau, le a quoi tique de Lpp. mais qui tique quoi ?
vous savez pourquoi on boit quand on veut tuer le ver ?
C’est parce que tuer le ver, c’est causer la disparition de l’ensemble des Métazoaires triploblastiques à mésoderme comportant des animaux sans cœlome (Plathelminthes, Némathelminthes) et des animaux à cœlome (Annélides).
Alors , hein ? rien qu’à lire, ça donne soif ...
réponse à . chirstian le 14/09/2007 à 14h03 : bon, ça va, hein ! ... c’était naturellement pour voir ...
pour tuer le ver, pourquoi essaye-t-on toujours de le noyer, au lieu de le faire mourir de soif ? Hein ?

Qui veut noyer son ver l’accuse d’ déshydratage
réponse à . chirstian le 14/09/2007 à 17h04 : vous savez pourquoi on boit quand on veut tuer le ver ? C’est parce q...
allez, je lève mon verre vide.. "cul-sec"
Quand vous serez bien vers, au soir à la chandelle,
Assis auprès du feu, dégoisant et sucrant,
Direz, chantant mes vers , tout en dégobillant :
God, l’As, nous versifait l’expression du bord d’aile.

Pierre de Ronce - Art
réponse à . Elpepe le 14/09/2007 à 17h06 : Quand vous serez bien vers, au soir à la chandelle, Assis auprès d...
J’voulais noyer mon ver au petit rade d’en face
Pour vérifier l’adage in vino veritas
Mais je n’y vis no verre ni tasse
réponse à . momolala le 14/09/2007 à 14h15 : Ca c’est bien une question ou une solution d’informaticien : &a...
J’ai souvent entendu les personnes d’un certain âge, c’est-à-dire plus âgées que moi  dire que l’on soignait le mal de gorge en entourant celle-ci d’un linge humide dans lequel on avait mis des lombrics. Et ce dont tu parles pour les blessures ouvertes, je l’ai en effet vu et entendu à la TV dans un documentaire.
réponse à . syanne le 14/09/2007 à 17h15 : J’voulais noyer mon ver au petit rade d’en face Pour vérifier...
Alors elle m’apparut, toute nue comme un ver,
Et moi, comme un couillon,, j’lui écrivis des vers.
C’est pas c’quelle attendait, en arrivant d’Anvers :
Ell’ me dit "eh, ta plume, mets-la moi à l’envers" !

réponse à . tytoalba le 14/09/2007 à 17h25 : J’ai souvent entendu les personnes d’un certain âge, c’e...
dans lequel on avait mis des lombrics
ça marche d’autant mieux que les lombrics sont jeunes : prends des lombrics de lait...
réponse à . Elpepe le 14/09/2007 à 17h37 : Alors elle m’apparut, toute nue comme un ver, Et moi, comme un couillon,, ...
Ah ! pour te faire battr’ toi tu donnes les verges,
Carotte ou bien bâton, attention au revers :
Des âmes trop sensibl’ à des propos si verts
T’appelleront bientôt El Pépé le pervers !
INFORMATION DE L’AMIRAUTÉ :

Sous les fenêtres de BB, en ce moment, y’a béatification du gars Basile (Moreau). Les calotins peuvent se rendre à cette page pour les détails.
Résultat des courses : des pandores partout dans la rue, stationnement interdit, ça parle 3 X 12 langues sur le trottoir, avé des tronches de toutes les couleurs, des numéros sur les plastrons kif-kif une Convention d’Expressio...

RÉCLAME :

Le Mans, capitale mondiale des illuminés d’Expressio (et d’ailleurs)
réponse à . syanne le 14/09/2007 à 17h48 : Ah ! pour te faire battr’ toi tu donnes les verges, Carotte ou bien b...
Que j’aime à me faire battre le prose ou l’envers,
Pourvu que ta fessée, Syanne, soit bien tournée.
Car il n’est plus exquis que ces p’tits jeux pervers,
Et le Divin Marquis avant moi le disait.

Justine P’tit’Goutt’
RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE DU JOUR :

Je ne sais pas combien on a pu tuer de vers aujourd’hui, mais une chose est sûre : l’expression du jour est en voie d’extinction. Hic !
Bon, les pélerins sont partis processionner, alors Pépé fonce récupérer BB, la pauvrette, avant qu’elle prenne un coup d’encensoir de CRS sur la tronche, hein ?
Au lit, les mains sur les couvertures, garnements !
réponse à . Elpepe le 14/09/2007 à 18h04 : Que j’aime à me faire battre le prose ou l’envers, Pourvu que...
Je réitère ma conntrib 87 ! Quel délice que ce site où, de vermisseaux condamnés on sort vers libres ou bouts rimés, anagrammes et calembours gais. Quel esprit souffle ici, un peu alcoolisé, qui rosit si bien les joues et les fesses des filles ! Sacré Pépé : Justine P’tit’Goutt’, vraiment, juste une p’tit" ?

Bonsoir de ce beau soir et jolie nuit ! A demain sans doute.
et la ver veine, mais ca fait pas le même effet
Bon, ben si vous fermez toutes et tous, déjà, j’m’en vais ver de même et écrire le compte-rendu de la Convention Pantruche à la clé sur table de 12.
J’enverrai donc le tout sans doute demain (y compris les photos) à God, qui - je le sais déjà car je l’ai préparé moralement à cela - se fera un plaisir de nous mettre tout cela sur le site très vite...
N’est-ce-paaaaaaaaaasssss, mon petit Godemichou à dos ré?
Allez, j’y file...
Maaaaaaarrrrccceeeeellllllllllllllllllllllllllllll, un p’tit ver, ou encore mieux, envoie-moi donc Justine P’tit’Gout’
et qui donc a demandé : Hervé une P’tit’Gout ? donnez des noms.
Filo, t’as fait les retouches des 12 avec photoshoppro ?
réponse à . God le 14/09/2007 à 09h08 : il y a bien longtemps que l’on ne te voit plus sur le siteC’est norm...
Bonsoir a toutes et tous.
Et Totor 95 a qui nous avons souhaité l’anniv il y a quelques jours et qui n’a pas daigné nous remercier, est il toujours là?
Serait il possible de nous signaler systématiquement les démissionnaires!
Ne serait-ce que pour tenir notre calendrier d’anniv a jour. 
Ma liste actuelle est celle que Borikito a établie le 19-03-07, contrib 19. plus ceux qui se sont déclarés depuis début juillet.
Mais j’ai l’impression qu’une bonne partie de la liste est obsolete.
Bonne soirée. 
réponse à . <inconnu> le 14/09/2007 à 09h32 : siouplait n’oubliez pas le bossu : Café servi dans un verre ...
Bonsoir Quasimado.
Dans le nord, on appele ç’a "une bistouille"
réponse à . eureka le 14/09/2007 à 13h45 : Chirs, d’hab t’as le ver plus coquin C’est de Cloclo que tu p...
Surtout sur la fin quand il a été "aware", euh au courant...  
Bon, je sors... 
on a juste oublié le plus connu des vers celui que nos grand-parents consultaient tous les jours, et qui par certains cotés pourrait être un lointain ancêtre de notre expressio, dans l’ancien temps du papier, vous le connaissez tous et toutes l’almanach ver mot
Plagiat_58 !
réponse à . <inconnu> le 14/09/2007 à 23h50 : on a juste oublié le plus connu des vers celui que nos grand-parents cons...
Plagiat_85 !
No plagiat
L’un écrit: "ver-mot", l’autre "ver mot", mais c’est Vermot
D’ailleurs, pourquoi "l’almanach de nos grand-mères", d’aprés cette page, il existe toujours.cette page
Ils ont écrit des vermeilles ! Si vous n’avez le temps de tout relire, arrêtez-vous au moins aux stations 28 et 58 : vertigineux !

M’en vais chasser le ver ibérique* puis, sans vergogne, je réveillerai Marceeeel afin de vérifier la vitalité et la couleur qui prendra le dit ver dans un lagon bleu !

*le ver olé, que les voisins du dessus ont peut-être déjà tué... Z’en ont tant dit qu’il est difficile de tout retenir !
En chemin, j’ai trouvé un joli papier, un papier de vers, tout couvert du verbiage de quelque troubadour et traduit au verso par un délicat trouvère !
« Gertrude, je reviens dans une heure, faut que j’aille tuer le ver ! »).
Dis donc, God !
Tu m’avais pas dis que tu connaissais ma voisine et son mari ! 
en 1828, le verre d’alcool à jeun, fréquemment donné à son enfant au moment du départ à l’école, avait pour réputation d’avoir de très bonnes propriétés vermifuges.

C’est une rumeur qui a la vie dure et qui n’est que le résultat de faits isolés ou de racontars pour se moquer des paysans et des ouvriers.
En 1828 il n’y avait quasiment pas d’écoles.
La gnole coûtait assez cher pour que les hommes ne la gaspillent pas avec les enfants.
réponse à . tytoalba le 14/09/2007 à 10h08 : boire un p’tit calva à jeun assez normal quand on sait que Ver est ...
Je devrais même dire elle, puisque seule la femelle luit
Ah, les subtilités de la langue francaise!
Je ne connais pas beaucoup de cas où l’on peut dire "lui(t)" en parlant d’elle. Pas vrai, Michou?
Ver : substantif (ver-mot).

Cette définition vous fut offerte par Al Mana’ch
réponse à . DiwanC le 27/01/2011 à 02h52 : Ils ont écrit des vermeilles ! Si vous n’avez le temps de tout...
ce qui est incroyable, c’est qu’après toutes nos tentatives, le ver soit toujours vivant !
Entre le ver et le verre, Omar Khayyam avait vite choisi... voir cette page
Je ne sais pas pourquoi le lien ne fonctionne pas, mais vous pouvez cliquer sur "poésie", puis, à la lettre "R", sur Rubayat. J’ avais choisi le premier de la série, mais vous pouvez tous les lire... Ils célèbrent tous le vin !
réponse à . mitzi50 le 27/01/2011 à 09h47 : Entre le ver et le verre, Omar Khayyam avait vite choisi... voir cette page Je n...
Pour ton lien, je fais un essai.
Voir cette page. Ca a l’air de marcher.
réponse à . DiwanC le 27/01/2011 à 03h06 : En chemin, j’ai trouvé un joli papier, un papier de vers, tout couv...
un papier de vers, tout couvert du verbiage de quelque troubadour
Tu confonds c’était pas du papier de verre, c’était juste écrit en braille.
au moment de l’apparition de cette expression, en 1828
Voire. Je croyais l’avoir dans un ouvrage de 1688, avec bien ce sens, et le conseil de boire du ratafia le matin avant de démarrer sa journée d’apiculteur.
Voir cette page
Voir surtout # 130 et 131.
J’ai entendu l’expression du jour dans un petit café de la gare en Normandie, où il fallait préciser qu’on ne voulait surtout pas de verre de calvados avec le café du matin. Je fus le seul client ce matin-là à apporter cette précision.
D’après ce que je lis ici où là, il semble que le ver en question fût le ver solitaire ou ténia. En tout cas au 19ème siècle.
réponse à . mickeylange le 27/01/2011 à 10h18 : un papier de vers, tout couvert du verbiage de quelque troubadourTu confonds c&r...
Et, bin, c’était p’têtre un troubadour aveugle, ça empêche pas la poésie, nom de God de b...rdel de m...rde !!!!
réponse à . DiwanC le 27/01/2011 à 02h52 : Ils ont écrit des vermeilles ! Si vous n’avez le temps de tout...
Toutafé, toutafé, chère comtesse, ver-tige-y-nœud, ça collerait presque le ver-tige ! Faut aller, de toute urgence, tuer le ver chez Marcel, qu’aura jamais eu une telle affluence de si bon matin........:&rsquo)
réponse à . deLassus le 27/01/2011 à 10h31 : au moment de l’apparition de cette expression, en 1828Voire. Je croyais l&...
J’ai appris qu’il faut toujours de méfier des dates données par Google dans la liste des résultats.
Ton ouvrage date de 1868 et non pas de 1688 (inversion de deux chiffres).
réponse à . God le 27/01/2011 à 11h01 : J’ai appris qu’il faut toujours de méfier des dates donn&eacu...
Autant pour Google et pour moi !
D’habitude je vérifie ce genre de chose. Mille excuses.
réponse à . deLassus le 27/01/2011 à 10h06 : Pour ton lien, je fais un essai. Voir cette page. Ca a l’air de marcher....
Miraaaacle ! Le tien marche... pas le mien ! J’ suis maudite.....
réponse à . chirstian le 27/01/2011 à 09h39 : ce qui est incroyable, c’est qu’après toutes nos tentatives, ...
...le ver soit toujours vivant !

Il nous faudrait trouver une Diane chasseresse pourvue de toutes les qualités d’une rosière... En quelque sorte, une vertueuse.
réponse à . BeeBee le 27/01/2011 à 10h45 : Et, bin, c’était p’têtre un troubadour aveugle, ç...
ça empêche pas la poésie, nom de God de b...rdel de m...rde !!!!
Exactement ! Rimons, put...in ! Tiens, on va lui préparer le terrain au p’tit en lui offrant « pagode » (‘videmment !), rondelle et perdre... Pas très riches, ces rimes... mais j’ai pas aut’ chose en magasin.
réponse à . mickeylange le 27/01/2011 à 10h18 : un papier de vers, tout couvert du verbiage de quelque troubadourTu confonds c&r...

Bon, c’est l’heure, faut que je file... comme disait le ver à soie.
L’athée triste tue le Ver ...beuh  (cette page). L’athée gai le boit.
Personnellement, je tue le ver, non avec de l’alcool, mais avec... devinez ?  
réponse à . DiwanC le 27/01/2011 à 13h18 : ça empêche pas la poésie, nom de God de b...rdel de m...rde...
« pagode » (‘videmment !), rondelle et perdre... Pas très riches, ces rimes..
dans un alexandrin, dont il ne faut rien perdre,
Le ver se découpe en pieds : douze rondelles.
Mais ces douze petits pieds : ce n’est pas de la merdre !
Ils annoncent le printemps, tels les hirondelles,
Et leurs nids accrochés au toit de la pagode,
Bruissent de ces poèmes qu’ils consacrent à God.
réponse à . Rikske le 27/01/2011 à 14h02 : Personnellement, je tue le ver, non avec de l’alcool, mais avec... devinez...
avec un verre_mouth de bière, ver tu, choux, tues  ?
réponse à . deLassus le 27/01/2011 à 10h40 : J’ai entendu l’expression du jour dans un petit café de la ga...
Ténia, ascaris, oxyures, tous les vers peuvent offrir une bonne excuse. Il est vrai que prendre "une p’tite goutte" c’ était plus glorieux qu’ aller à la pharmacie demander du vermifuge (je me souviens des réclames pour le "vermifuge Lune". Dont je ne sais s’ il était efficace. Mais Chirstian n’ est pour rien dans le choix de ce nom !)
réponse à . BeeBee le 27/01/2011 à 10h45 : Et, bin, c’était p’têtre un troubadour aveugle, ç...
Bord d’aile de merle ?

Ton troubadour, c’est peut-être un griot qui n’a pas tué le ver.
Ceci pour dire que devant le siège de l’OMS à Genève est érigée une statue célébrant la fin de la cécité des rivières due à un ver à qui on a donné un nom grec, vu que le nom en bambara ou en dioula, ça doit pas faire trop classieux.
La statue sert aussi à dire que les milliards engloutis par l’OMS ne sont pas tous gaspillés.
Je dois confesser que je ne connaissais pas cette expression.
Il semble, au contraire, que tous ceux qui ont zoné en Normandie, Maupassant en premier, la connaissent.
Qu’en conclure ???
réponse à . SyntaxTerror le 27/01/2011 à 16h16 : Je dois confesser que je ne connaissais pas cette expression. Il semble, au cont...
que pour visiter la Normandie, le guide Maupassant est le plus complet ? Ou que le ver est dans la pomme ?
réponse à . momolala le 27/01/2011 à 13h50 : L’athée triste tue le Ver ...beuh  (cette page). L’ath&e...
J’ai pas suivi l’allusion à Jean 1.
Déjà que le traducteur français ne s’est pas foulé et appelle l’évangéliste et le baptiste "Jean". Le premier devait s’appeler quelque-chose comme "Yohannah" et le second quelque-chose comme "Yahia". Du coup, Jean parle de Jean et on n’y comprend plus rien.
Pas de référence à Jean, sauf peut-être à celui qui n’a qu’une dent dans la mâchoire. Je voulais juste rappeler la citation in extenso, jusqu’à "Le Verbe est Dieu". Là, ça y est, ça l’fait ? comme disent les jjjjeunes (on ne dit plus djeune, j’te signale) mais on accentue le jjjjj comme à Lyon.
réponse à . DiwanC le 27/01/2011 à 13h16 : ...le ver soit toujours vivant ! Il nous faudrait trouver une Diane chasseress...
C’est ça qui va pas être facile à trouver, une vertueuse ! M’enfin, sur ce meeeeerveilleux site, ousqu’on trouve de tout, ça doit bien exister !!!!
réponse à . chirstian le 27/01/2011 à 14h02 : « pagode » (‘videmment !), rondelle et perdre....
Heureusement qu’elle les trouvait pas très riches ces rimes notre Germaine, que sinon, tu lui écrivais La Légende des Siècles !
(on ne dit plus djeune, j’te signale) mais on accentue le jjjjj comme à Lyon.
Est-ce qu’on dit les jjjeûnes, comme à Lyon, en traînant un peu sur le eû ?
il ne faut pas confondre :
un verset sévère.
un versé c’est verre.
un ver c’est ... c’est vert !
inversez ces vers.
un ver cessé vert.
un verre s’essaie verre.
un vert c’est sève air.
un, vers ces sèves, erre.
un vers C, C vers ... ?
J"ai vu une fois à l’époque, j’étais tres jeune, un vieux monsieur qui avait laissé toute la nuit son verre remplit de vin sur la table, un bon gros rouge, et qui au matin s’est levé et a commencé a tremper du pain dans son verre et a manger comme s’il trempait des tartines dans un café
un peu ecoeurant
réponse à . chirstian le 27/01/2011 à 18h09 : il ne faut pas confondre : un verset sévère. un versé ...
un vers C, C vers ... ?
C’est renversant !
Il y a des vers qu’il faut qu’on tue... sinon, c’est avéré, ils vont nous bouffer ! 
Les feuilles d’absinthe (également la fée verte) sont vermifuges.
réponse à . dissident le 29/01/2011 à 13h16 : Les feuilles d’absinthe (également la fée verte) sont vermif...
mais tuer le ver à l’absinthe a des effets secondaires à ne pas négliger .
Vermifuges peut être mais contenant des molécules agissant sur le système nerveux *
Il est de nouveau légal de tuer le ver à l’aide d’un petit verre vert
A noter que certains cépages furent interdits car le vin issu de la fermentation des raisins était riche en méthanol toxique pour l’organisme  ; on ne peut donc plus tuer le ver avec un ballon de ce rouge qui était produit en Tarentaise notamment .
Il y eu donc en France comme en Suisse toute une période où le premier verre du matin était du blanc ... quoique certains commencent avec un petit jaune mais là on est déjà plus au sud .

Le ballon de blanc du matin a même été mis en vers ainsi en témoigne ce texte

"Le brigadier clama: "Mon, oeil !
Ta mère elle est pas dans son lit !
Y’a vingt ans qu’elle est dans l’cercueil
à cause qu’elle buvait comme une truie !"

A la lueur de son œillade,
son foie aussi était malade ;
elle avait la couleur du vin
blanc qu’on avale au p’tit matin.

"On a couru jusqu’au bistro,
on avait soif, on avait chaud,
on n’a pas compté les ballons,
on était rond comme des boulons".

voilà pour aider à faire le tour de la question  : vert , rouge , blanc .... 3 verres "bonjours les dégats " il n’y a que sur un organe mort que l’alcool sans modération permet la conservation ... en tuant le ver



voir cette page


*cette page
cette page
cette page
cette page
Il faut avoir une rude santé pour attaquer au muscadet ou au bordeaux dès le matin et s'il aimait trinquer avec les amis, "tuer le ver" n'était pas trop dans les habitudes du cher Georges.

Plutôt que de le boire dès potron-minet, il le chantait :

Hélas ! il ne pleut
Jamais du gros bleu
Qui tache...
Qu'elles donnent du vin,
J'irai traire enfin
Les vaches...
Que vienne le temps
Du vin coulant
Dans la Seine
Les gens par milliers
Courront y noyer
Leur peine...


Bouba ! si tu as un p'tit nuage de lait, je tuerai bien volontiers l'oxyure (comme dit God) avec un p'tit café !
Le deuxième couplet de l'ancêtre est une ode à la libation.

C'était un fier galant qui aimait tuer le ver.........

Mais comme tu dis, les ceuss qui se pochtronnent dès potron-jacquet sont quand même assez rares

Nous, nous sommes de gens raisonnables......allons y pour un nuage de lait avec ton café.
Saveurs mexicaines : bouteille de mezcal.
Le ver a effectivement l'air bien mort, comme quoi notre expression se justifie pleinement .
- Marcel, J'ai pas d'argent. Pour tuer le ver donne moi un monocle
-???????????
-Ben oui, un verre à l'oeil.........
Comme disait feu Jean Carmet dans " les brèves de comptoir " : on voit toujours quand j'ai bu, jamais quand j'ai soif
réponse à . BOUBA le 11/05/2015 à 06h49 : - Marcel, J'ai pas d'argent. Pour tuer le ver donne moi un monocle -??...
Pour moi, ce sera un Adam...
- Eh oui, Adam était le premier rhum....
ANAGRAMME ratée d'une lettre
S'évertuer
Arrête de boire dès le matin !
réponse à . saharaa le 11/05/2015 à 06h51 : Comme disait feu Jean Carmet dans " les brèves de comptoir "&nb...
Il disait aussi:
"30% des accidents sont dus à l'alcool, ça veut dire que 70% sont causés par des gens sobres........c'est horrible !"

Moralité, roulez bourrés !!!!!!!...........
Pendant la guerre de 14-45, je creusais une tranchée avec ma gamelle sous l'œil vigilant de mon caporal appuyé sur sa pelle quand un ver de terre me sauta à la gorge, mais pas n'importe lequel de ver de terre, un ver de terre de combat ! Que voulez-vous que je fasse, avec ma gamelle usée, contre un ver de terre d'élite hyper-entraîné ? Heureusement, ni une ni deux, le caporal prit sa pelle et tua le ver d'un grand coup, juste derrière la nuque.

Le salopard, il n'aura pas fait long briquet ! s'exclama le gradé héroïque (briquet étant le diminutif du lombric ou plutôt son sobriquet, dans ce cas-ci un lombric-à-brac, la variété la plus lubrique qui se braque pour un rien).

La voix encore tremblante, je demandai au caporal : Merci de m'avoir sauvé la vie, mais comment avez-vous fait pour trouver la nuque dans un ver de terre ?

Le caporal se redressa dans une pose altière et lâcha d'un air supérieur : T'occupe, c'est pour ça que je suis caporal…
réponse à . Mintaka le 11/05/2015 à 09h10 : Pendant la guerre de 14-45, je creusais une tranchée avec ma gamelle sous...
Tu devrais arrêter les verres !.........
En parlant de lombric, vous vous souvenez de ces cours de sciences naturelles, aujourd'hui S.V.T (Sciences et Vie de la Terre) où l'on nous faisait disséquer des lombrics ?.........
Je me demande si aujourd'hui, sclérosés que nous sommes par le sacro saint principe de précaution, on autorise encore les enseignants à laisser manipuler des scalpels par les ados boutonneux.....

Y a t il un(e) enseignant(e) dans la salle ?.........
réponse à . BOUBA le 11/05/2015 à 09h03 : Il disait aussi: "30% des accidents sont dus à l'alcool, ça v...
Voilà quelqu'un qui a tout compris à la statistique !
Je m'explique la phrase : les chiffres, on leur fait dire ce qu'on veut.
réponse à . chirstian le 27/01/2011 à 09h39 : ce qui est incroyable, c’est qu’après toutes nos tentatives, ...
ce qui est incroyable, c’est qu’après toutes nos tentatives, le ver soit toujours vivant !
Il ressuscite chaque nuit !
réponse à . SyntaxTerror le 11/05/2015 à 10h05 : ce qui est incroyable, c’est qu’après toutes nos tentatives, ...
Il ressuscite chaque nuit !
Dans les années 30, il y eut la multiplication des pains... En 2007, c'est la multiplication des vers.
Et c'est pour ça que God est God !
Mais n'est pas God qui veut...
réponse à . <inconnu> le 14/09/2007 à 22h41 : Bonsoir Quasimado. Dans le nord, on appele ç’a "une bistouille"...
Alors que dans le Sud, ils connaissent la carabistouille... ce qui n'a rien à voir.
M'sieur Rey a des vers... et il en parle.

Ver : issu de verme (980), il devient verme en 1155. Au pluriel → vers (1172-1174), il devient ver vers 1380.
Suivent ensuite quelques espèces de ver, déjà cités par l'Amiral : le ver mi-sot, le ver mi-fuge que M'sieur Rey écrit différemment ; il a sans doute ses raisons.
Ne faisons pas les véreux, autrement le méchants, ceux qui soulèvent des difficultés (1493).

Dans un coin, se cache un vérot, un petit ver que l'on rencontre aux alentours du XVe s.

Pour terminer, je vous aurais volontiers conté l'histoire du ver anda et de son côté ibérique... mais M'sieur Rey l'a rangé dans un autre tiroir...
réponse à . gonalzako le 11/05/2015 à 10h51 : Alors que dans le Sud, ils connaissent la carabistouille... ce qui n'a rien...
réponse à . SyntaxTerror le 11/05/2015 à 09h36 : Voilà quelqu'un qui a tout compris à la statistique ! Je...
Farpaitement..........C'est comme le loto:
100% des gagnants ont tenté leur chance.........
réponse à . gonalzako le 11/05/2015 à 10h51 : Alors que dans le Sud, ils connaissent la carabistouille... ce qui n'a rien...
Ah bon ?.......On emploie "carabistouille" dans le Sud ?.......
T'as vu ça dans quel sud ?.......
Avec tous les 'vers' des voisins du dessus, il n'y a plus de 'ver à citer', et en plus, c'est vrai.
Histoire vraie 
Helmut Kohl se baladait paisiblement quand, soudain, il croisa un gosse de 4 ou 5 ans (Al qu'il s'appelait) qui lui montrait un petit verre...
Helmut: - Qu'est-ce que c'est que ça petit ?
la mère: - c'est le petit verre d'Al, Kohl...
Helmut: - vous n'avez pas honte ? lui donner de l'alcool, à son âge ?
Ah, là d'accord........m'disais aussi !.........
En complément de #127 et #142 qui localisent l'expression en Normandie, mon père né dans le Lyonnais et qui n'était jamais allé au pays des nord-men utilisait cette expression. Par contre il ne pratiquait pas cet usage.
réponse à . joseta le 11/05/2015 à 11h14 : Avec tous les 'vers' des voisins du dessus, il n'y a plus de 'ver à citer...
Nous connaissions Charles Magne, voilà que nous avons Al le Magne.........
Les écolos ne sont jamais d'accord ........
En vert et contre tous........
réponse à . BOUBA le 11/05/2015 à 11h13 : Ah bon ?.......On emploie "carabistouille" dans le Sud ?.......
Je crois avoir fait une confusion.
Les gens du Nord et ceux du Sud me pardonneront-ils ?
réponse à . gonalzako le 11/05/2015 à 11h30 : Je crois avoir fait une confusion. Les gens du Nord et ceux du Sud me pardonnero...
En ce qui concerne le Sud tu es tout pardonné mon ami............
Comme l'indique le lien de Diwan, nous on dit des galéjades:
Par exemple la sardine qui a bouché le port de Marseille........

Peuchère !
réponse à . BOUBA le 11/05/2015 à 11h15 : Nous connaissions Charles Magne, voilà que nous avons Al le Magne...........
Bien vu !
.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.
- Je connais une commune algérienne où, par coutume, ils ne prennent toujours qu'un seul verre...
- un verre solitaire ? vers où ?
- vers Thénia !
réponse à . joseta le 11/05/2015 à 11h44 : Bien vu ! .-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-. - Je connais une co...
Emile, tu viens prendre un verre à Rennes ?.........
réponse à . BOUBA le 11/05/2015 à 11h13 : Ah bon ?.......On emploie "carabistouille" dans le Sud ?.......
Le sud de la Picardie, où on prononce "carabistoul".
réponse à . cornelius le 30/01/2011 à 21h19 : mais tuer le ver à l’absinthe a des effets secondaires à n...
En fait, tu te trompes sur l'origine de l'expression.
Tant qu'on n'a qu'un seul ver, on peut arriver à le tuer, c'est pour ça qu'on disait : un ver, ça va, trois vers, bonjour les dégâts.
réponse à . BOUBA le 11/05/2015 à 11h11 : Farpaitement..........C'est comme le loto: 100% des gagnants ont tent&eacut...
100% des gagnants ont tenté leur chance
Ça, c'est incontestable, même si ça n'est pas informatif.
Les verres tuent les vertus.
- À l'heure qu'il est et la chaleur qu'il fait, tu as déjà tué le lombric ?
- l'ombre, hic...j'y vais...
Dans un bled du Lot-et-Garonne
- Tu vois le type là-bas, il boit toujours à jeun...
- où ?
- Agen
- oui, mais où ?
- Ma bru, elle est tout le temps bourrée, elle planque de l'alcool je ne sais où...et elle est pas belle à voir, hein ?
- de l'alcool à bru, laid !
- non, non de la gnole !
Ah ? Parce qu'il y a un Sud en Picardie ?.........
réponse à . joseta le 11/05/2015 à 13h30 : - Ma bru, elle est tout le temps bourrée, elle planque de l'alcool j...
-Mais où boit elle ta gnôle ?
-Elle boit dans un quart ma gnôle......
Ils formaient un beau couple
L'astronome Tycho Brahe avait l'habitude de boire à jeun....
Sa femme: - Tu tues de nouveau le ver ? je suis lasse Tycho !
- L'oryx a une manie bizarre: quand il voit des vers en bonne santé, il les prend et les jette à l'eau...
- pourquoi ?
- c'est comme ça...vers sains jette oryx...
Pffffffffffffff.....xcusez-moi, j'recommencerai plus ! promis !
réponse à . joseta le 11/05/2015 à 14h30 : - L'oryx a une manie bizarre: quand il voit des vers en bonne santé,...
Si vous voulez voir quel vers sains jette oryx, allez y a la réserve de Samburu !

Moi aussi j'le ref'rais plus...........
Il faut tuer le ver pour faire mourir le sol !!! Qu'on se le dise....
réponse à . gonalzako le 11/05/2015 à 11h30 : Je crois avoir fait une confusion. Les gens du Nord et ceux du Sud me pardonnero...
Les gens du Nord et ceux du Sud me pardonneront-ils ?
Qui pourrait t'en vouloir ? On est toujours au Nord d'un du Sud qui devient Nordiste lorsqu'un plus Sudiste que lui s'approche... et tout pareil dans l'autre sens !

Et puis, il est amusant ce mot, carabistouille... il a une bonne bouille !
Il y a des mots comme ça ; rien qu'à les prononcer, on est de bonne humeur.
Mais il vaut mieux que je ne développe pas... risquerai de passer pour un peu dingue... Déjà que !
réponse à . joseta le 11/05/2015 à 14h30 : - L'oryx a une manie bizarre: quand il voit des vers en bonne santé,...
Pfff... xcusez-moi, j'recommencerai plus ! promis !
Promesse de tueur de ver !
À la première occasion, tu seras sans résistance. Et Bouba, c'est tout pareil : calembredaine et carabistouille !
Au premier calembour, vous plongerez tous les deux !
On te vous connaît ! 

Le véritable bonheur, c'est une rose, deux pains de froment, trois amis, quatre chansons et cinq flacons de vin.
Omar Khayyam

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tuer le ver » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?