Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Sabler/sabrer le champagne

Boire/ouvrir une bouteille de champagne pour fêter un joyeux évènement.

Origine

Voilà encore une expression qui a brisé de nombreux ménages ou des amitiés vieilles de trente ans, chacun tenant à 'sa' vérité lorsqu'il s'agissait de savoir s'il fallait dire sabler ou sabrer le champagne.
La vérité m'oblige à dire que c'est le candidat qui a choisi sabler qui aura le droit de revenir en deuxième semaine, tout en ne niant pas à l'autre participant qu'il est tout à fait possible de sabrer le champagne avant de le sabler.
Pour évacuer le mauvais choix, disons que sabrer le champagne, c'est tout simplement en faire sauter le goulot avec un sabre ou un gros couteau (la technique est décrite ici ).
Ce qui est probablement un reste d'anciennes débauches militaires, est à la fois un bon moyen de perdre beaucoup de ce précieux liquide (qui jaillit de la bouteille ainsi martyrisée) et de se blesser avec des bords de bouteille coupants ou des morceaux de verre dans les flûtes, si l'opération est mal réalisée.
Maintenant que la vérité est rétablie, pourquoi 'sable'-t-on cet alcool à bulles ?
Cela date du XVIIIe siècle.
A cette époque, sabler, c'était "boire d'un trait" un liquide, principalement alcoolisé. Ce n'est qu'au début du siècle dernier que ce verbe n'a plus été utilisé qu'avec la boisson festive.
L'origine de ce 'sablage' d'une boisson viendrait (selon Furetière) d'une comparaison avec le fondeur qui, au XVIIe siècle, faisait couler très rapidement son métal en fusion dans un moule à base de sable fin, comme le buveur fait couler sa boisson au fond de son gosier.

Compléments

Et surtout, à la prochaine occasion, n'oubliez pas de sabler le champagne avec modération. Tout en gardant à l'esprit que même la modération doit être pratiquée avec modération.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Sabler/sabrer le champagne » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
États-Unis Anglais To pop the cork Faire sauter le bouchon
Espagne Espagnol Descorchar el cava Enlever le bouchon du champagne
Italie Italien Brindare a champagne Boire au champagne
Pays-Bas Néerlandais Daar drinken we eentje op On en prend un (verre) à cet occasion
Pays-Bas Néerlandais Daar moet op gedronken worden, hi, ha, ho (expression chantée lors d'un heureux évènement) Prenons et vidons notre verre (hi, ha, ho)
Pays-Bas Néerlandais Een fles champagne soldaat maken Sabrer le champagne (comme un soldat)
Brésil Portugais Estourar uma champanhe Faire exploser un champagne
Roumanie Roumain A da cep la butoi Mettre cannelle (robinet) à la barrique
Turquie Turc Islatmak Mouiller (pour fêter un joyeux événement)
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Sabler/sabrer le champagne » Commentaires

  • #1
    • cotentine
    • 10/02/2006 à 08:45
    "boire d’un trait", n’est-ce pas ce que l’on appelle "faire cul sec" ? pour d’autres liquides alcoolisés comme la vodka, la gnôle ou eau de vie ?...
  • #2
    • NovHak
    • 10/02/2006 à 21:20
    Si la modération doit être pratiquée avec modération, la pratique modérée de la modération ne doit-elle pas également être pratiquée avec modération?
  • #3
    • <inconnu>
    • 03/10/2006 à 22:28
    En russe, le mot qui désigne le sabre se prononce "sablia", par corruption du français. Sabrer une bouteille de champagne (l’ouvrir avec un sabre) se dit donc "sablit’ champanskoie". Il est vraisemblable que ce sont donc des russes qui, prononçant mal le français, ont introduit l’expression "sabler le champagne" pour "sabrer le champagne". Il s’agit donc d’expressions synonymes, à l’origine. Toutes les autres explications relatives au sable proprement dit sont en tout cas fort peu convaincantes. Il n’en reste pas moins qu’actuellement un glissement de sens a abouti à la signification telle qu’indiquée (boire du champagne à l’occasion d’une fête, etc.).
    Je suis redevable de cette explication à mon estimable professeur de l’Université Libre de Bruxelles, Monsieur Jean Blankoff.
    Philippe Schwarzenberger
    Licencié en philologie et histoire slaves
    Bruxelles
  • #4
    • God
    • 03/10/2006 à 22:45
    • En réponse à <inconnu> #3 le 03/10/2006 à 22:28 :
    • « En russe, le mot qui désigne le sabre se prononce "sablia", par corruption du français. Sabrer une bouteille de champagne (l’ouvrir avec un... »
    Merci pour votre explication qui est intéressante et peut-être vraie (mais ce n’est pas parce qu’un estimable professeur l’avance qu’on doit obligatoirement la considérer comme telle, en l’absence de sources dignes de foi et concordantes).
    Par contre, votre avis sur le fait que l’explication de ’sabler’ n’est pas convaincante ne vient que de vos propres convictions.
    En effet, le dictionnaire de l’Académie Française de 1762 (et les suivants), indique bien : "On dit, sabler un verre de vin, pour dire, l’avaler tout d’un trait". Je persiste donc à penser que cette explication ne peut être rejetée aussi facilement.
  • #5
    • Muscat
    • 01/06/2009 à 07:19
    En fait quel intérêt y a t-il à boire du vin ou du champagne d’un trait?Bizarre,non?
    Faut-il considérer que nous avons évolué?
  • #6
    • momolala
    • 01/06/2009 à 07:21*
    • En réponse à God #4 le 03/10/2006 à 22:45 :
    • « Merci pour votre explication qui est intéressante et peut-être vraie (mais ce n’est pas parce qu’un estimable professeur l’avance qu’on doit... »
    La fusion des métaux en moule de sable telle que tu l’évoques remonte à l’Âge des métaux de notre humanité : c’est donc une image bien ancrée dans l’imaginaire de chacun à l’époque où tes sources avèrent l’usage de cette expression dont le sens devait alors couler de soi. Aujourd’hui elle se pratique encore dans bien des endroits du monde où les technologies de "riches", fort coûteuses, de la fonderie moderne notamment à la cire perdue* ne sont pas encore parvenues à la faire disparaître. Si Mickeylange passe par là aujourd’hui, il ne manquera pas de le confirmer.
    Donc aujourd’hui, sur la ficelle picarde façon Epicure, on sable le champagne, c’est bien le moins. Mickey me pardonne, mais une ficelle à la cervelle...
    • sur cette page vous trouverez si cela vous intéresse tout sur la technique de la cire perdue telle que la pratique mon amie Françoise et que je l’ai moi-même décrite et mise en page du temps où j’étais une représentante du peuple locale.
  • #7
    • momolala
    • 01/06/2009 à 07:32
    • En réponse à Muscat #5 le 01/06/2009 à 07:19 :
    • « En fait quel intérêt y a t-il à boire du vin ou du champagne d’un trait?Bizarre,non?
      Faut-il considérer que nous avons évolué? »
    Je ne sais pas s’il s’agit d’une évolution dans le sens d’un progrès, comme tu sembles l’entendre. Je crois que les moeurs ont changé avec la brutalité des temps évoqués. Nous sommes, ne l’oublions pas, la seule génération qui n’aura jamais connu la guerre dans notre partie du monde. Nous avons inventé la douceur de vivre, le goût du plaisir sans complexe, la liberté d’être soi et son contraire, un individualisme certain, le souci de l’avenir, comme un mode de vie parce que nous en avons le temps. Je pense que les porteurs de sabres, les sableurs de boissons alcoolisées, éprouvaient une rage de vivre qui leur faisait épouser l’instant. Demain était vraiment un tout autre jour.
  • #8
    • tytoalba
    • 01/06/2009 à 07:46*
    Heureux anniversaire à Filopat. Que tu sables ou sabres le champagne, peu importe si c’est en bonne compagnie.
    iiiiiiiiiiiiiii
    ========
    ////////////////
    ========
  • #9
    • <inconnu>
    • 01/06/2009 à 07:56
    Aujourd’hui, jour férié, je bulle...!
  • #10
    • OSCARELLI
    • 01/06/2009 à 08:44
    Filopat, c’est File-au-logis qui te le dit: bon anniversaire, et reviens-nous vite!
  • #11
    • OSCARELLI
    • 01/06/2009 à 08:52*
    • En réponse à momolala #7 le 01/06/2009 à 07:32 :
    • « Je ne sais pas s’il s’agit d’une évolution dans le sens d’un progrès, comme tu sembles l’entendre. Je crois que les moeurs ont changé avec l... »
    la seule génération qui n’aura jamais connu la guerre dans notre partie du monde

    Là, Momo, tu te trompes: nous n’avons pas connu la guerre à coup d’assaut de troupes de fantassins envoyés à la boucherie comme au Chemin des Dames, nous n’avons pas connu de batailles de blindés comme en Afrique du Nord ou en Russie, nous n’avons pas connu de batailles de la dernière chance comme la Bataille des Ardennes,... Là tu as raison.
    Mais nous avons connu la guerre froide, nous avons connu l’écrasement de Budapest, la Révolution de Printemps et le bain de sang de Prague, les attentats meurtriers des Brigades Rouges, de la Bande à Baader, et plus récemment, les attentats d’Al Kaida, que ce soit à Paris ou à New York. C’est quand même une forme de guerre...
    Nous avons connu la guerre économique (souviens-toi d’un bel exemple: le Tupolev 144 sorti quelques mois avant le Concorde: magnifique exemple d’espionnage industriel). Pour tous les fauteurs de trouble, les fouteurs de merde, demain restera toujours un autre jour, où ils devront se trouver sur le dessus du panier, sur le devant de la scène...
    Malgré tout, bonne journée à toutes et à tous. Ici, il fait froid et il pleut. Nous aurons max 13-15°C. Avec encore 31°C pas plus tard que mercredi dernier...
    De quoi vous foutre le bourdon...
  • #12
    • chirstian
    • 01/06/2009 à 08:53
    • En réponse à Muscat #5 le 01/06/2009 à 07:19 :
    • « En fait quel intérêt y a t-il à boire du vin ou du champagne d’un trait?Bizarre,non?
      Faut-il considérer que nous avons évolué? »
    dis-nous tout : comment doit-on apprécier le Muscat ? 🙂
  • #13
    • OSCARELLI
    • 01/06/2009 à 08:56
    • En réponse à chirstian #12 le 01/06/2009 à 08:53 :
    • « dis-nous tout : comment doit-on apprécier le Muscat ? 🙂 »
    frappé, bien sûr... 😉
  • #14
    • chirstian
    • 01/06/2009 à 09:30
    du dictionnaire Reverso, je tire cette explication fournie par d’un lecteur :
    "M. Roche, de Marseille, m’écrit : " Sabler le champagne, c’est le boire d’une manière particulière que l’on pratiquait fort au siècle dernier, si j’en crois les souvenirs que rapportent quelques personnes : elle consistait à prendre un verre, celui qu’on désigne sous le nom de flûte, à y souffler dedans de manière à recouvrir la surface interne d’une légère buée, à saupoudrer ensuite avec du sucre finement pulvérisé ; une portion restait adhérente aux parois ; dès lors, l’excès de sucre rejeté, c’était dans cette gaîne de sable que l’on versait le champagne, qui se résout alors complètement en mousse. En donnant cette origine à la locution, on reconnaît le fait démontré du dégagement gazeux facilité dans une dissolution par l’introduction d’un corps rugueux et, à fortiori, par une matière pulvérulente. On comprend également que, par transition, on ait pu attribuer à cette locution le sens généralement admis : on ne sablait le champagne que pour le rendre plus mousseux ; de là la nécessité de le boire vite et d’un trait. "
    Il n’empêche , certes, que l’expression "sabler le vin" a bien l’ancienneté et l’origine indiquée par God, mais cette tradition a très bien pu la rencontrer, et la renforcer pour le Champagne. C’est en tous cas une tradition intéressante à découvrir.
  • #15
    • chirstian
    • 01/06/2009 à 09:36
    Oui, sabrer et sabler ont bien le même sens. La preuve :
    Quand le marchand de sabres passe, le petit garçon s’endort. Il rêve qu’il est un chevalier : sable au clair ... chargez ! et il s’élance sur le sabre fin de la plage à la poursuite de l’écume des vagues.
  • #16
    • <inconnu>
    • 01/06/2009 à 09:48*
    • En réponse à Muscat #5 le 01/06/2009 à 07:19 :
    • « En fait quel intérêt y a t-il à boire du vin ou du champagne d’un trait?Bizarre,non?
      Faut-il considérer que nous avons évolué? »
    Moi le muscat, je le déguste par petites gorgées, c’est trop bon, le champagne aussi.
  • #17
    • chirstian
    • 01/06/2009 à 09:52
    Ce n’est qu’au début du siècle dernier que ce verbe n’a plus été utilisé qu’avec la boisson festive.
    et pourquoi ?
    On sablait donc autrefois toutes les boissons alcoolisées, et l’origine de l’expression est connue : le métal en fusion dans le moule de sable. On a sabré le champagne en l’ouvrant au sabre ( origine peut être russe : voir #3) : procédé spectaculaire qui frappe tellement l’imagination, qu’on peut penser que ce sens l’a emporté sur l’expression initiale, au point qu’aujourd’hui on ne sable plus que le champagne -qu’on le sabre ou non.
    A la vôtre !
  • #18
    • <inconnu>
    • 01/06/2009 à 10:11
    Joyeux anniversaire à Filopat.
  • #19
    • OSCARELLI
    • 01/06/2009 à 10:42
    Bonjour à toi, Maryna que je ne pense pas connaître. Souhaites-tu voir célébrer ton anniversaire avec Champagne (voir l’expressio du jour), Viennoiseries (et pour cause, si c’est mi qui parle), et beaucoup d’amitié de tout le monde, alors, donne-nous ta date d’anniversaire (le jour et le mois, forcément, puisqu’il revient tous les ans, sauf s’il s’agit du 29 février).
    Nous convoquerons pour te célébrer aussi bien Marcel (le responsable boissons) que Bernard (le responsable viennoiseries) et te célébrerons à tout va!
  • #20
    • <inconnu>
    • 01/06/2009 à 12:11
    • En réponse à OSCARELLI #19 le 01/06/2009 à 10:42 :
    • « Bonjour à toi, Maryna que je ne pense pas connaître. Souhaites-tu voir célébrer ton anniversaire avec Champagne (voir l’expressio du jour),... »
    Bonjour File au Logis, merci de ton accueil. Je suis abonnée depuis peu et je préfère vous lire, quand je comprends, que d’intervenir. J’adore depuis toujours les expressions, les citations et c’est en cherchant mon bonheur que j’ai trouvé Expressio. Je connaissais un peu car une amie est abonnée et elle m’a encouragée à venir parmi vous. Merci Claudine.
    Ma date de naissance est le 25 janvier. Bonne journée à tous.