Adorer le veau d'or - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Adorer le veau d'or

Avoir le culte de l'argent, des biens matériels.
Courtiser ceux qui sont riches.

Origine

En 1170, on parlait du "veel d'or" devenu le "veau d'or" à la fin du XVe siècle.

Mais quel est donc ce "veau d'or" ?
Il nous faut remonter à Moïse pour le comprendre (selon l'Exode Lien externe). Alors que ce dernier était allé au sommet du mont Sinaï, histoire d'attendre que Dieu veuille bien lui donner les Tables de la Loi (il les a quand même attendues quarante jours !), les Hébreux qu'il avait conduits jusqu'au pied du mont attendaient, s'impatientaient et s'ennuyaient.
Supposant que Moïse ne reviendrait plus, ils demandèrent à Aaron de leur fabriquer un dieu. Celui-ci ordonna alors aux femmes et enfants de donner leurs bijoux avec lesquels, une fois fondus, il coula un jeune taureau en or évoquant les dieux égyptiens Hathor (une vache) et Apis (un taureau).
Lorsque Moïse revint enfin et constata le retour de l'idôlatrie chez son peuple, il se fâcha tout rouge et n'obtint le pardon de Dieu qu'en faisant massacrer 3000 des coupables.

Le "veau d'or" est d'abord devenu le symbole de l'oisiveté. À la fin du XVIIe siècle, il désignait encore un "homme qui n'a pas d'autre mérite que sa richesse", sens perdu aujourd'hui.
C'est au même moment qu'est apparue notre expression pour dire "avoir le culte de l'argent", mais aussi "courtiser, flatter les riches".

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Adorer le veau d'or » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede der Tanz um das goldene Kalbla danse autour du veau d'or
Allemagne (Bavière)de Das Goldene Kalb anbetenAdorer le veau d'or
Angleterre / États-Unisen To worship at the altar of MammonAdorer l'autel de Mammon
Angleterre / États-Unisen To worship the Golden CalfAdorer le veau d'or
Argentine (Buenos Aires)es Adorar el becerro de oroAdorer le veau d'or
Espagnees Adorar el becerro de oroAdorer le veau d´or
Pays-Basnl Het gouden kalf aanbiddenAdorer le veau d' or
Roumaniero A adora vitelul de aurAdorer le veau d'or

Vos commentaires
Une petite digression en ces période d’agapes. Il y a un an ou deux un fabricant de foie gras avait commercialisé son produit recouvert d’une fine pellicule d’or. Les convives avaient-ils appréciés ? Quel goût l’or a-t-il donc ? Ne connaissant personne ayant tenté cette expérience, je n’ai pas obtenu de réponse. J’ai juste pensé à ces aristocrates qui se faisait au sens propre "dorer la pilule" pour ne pas avoir à goûter l’amertume ou le goût peu délicat de leur remède.
GOD nous donne aujourd’hui l’occasion de méditer sur la proximité de la foi et du foie. Même le ’e’ marque habituelle du féminin a du mal a trouver sa place.
Ad-orare : prier (un dieu) a un sens très fort. Adorer le veau d’or, aux yeux de Moïse (dit la Bible) c’est pratiquer l’idôlatrie. Avec le café du matin, il est intéressant de lire cette page à propos de ce dernier mot.

A notre époque, soit parce que les mots perdent de leur force au fil du temps, soit parce qu’on y est moins mesuré dans l’enthousiasme, publicité oblige, on adore les parfums, le dernier clip de Madonna et tout ce qui est "tendance" . Aujourd’hui Moïse retrouvant les fans du veau d’or ne pourrait plus les passer au fil de l’épée et nous aurions manqué un grand événement culturel et spirituel : pas de Commandements, pas de sortie d’Egypte pour les Juifs sans Moïse, pas d’arrivée en terre d’Israël et Jésus, où serait-il né, et qu’aurait-il bien pu faire ? Pas de société judéo-chrétienne, imaginez-vous le vide ?

Celui dont on n’écrit pas le nom et dont on ne représente par l’image n’aurait pas bonne presse par les temps qui courent dans notre société médiatico-libérale, surtout quand il se manifeste par 10 commandements et interdits.

Par ailleurs, je m’interroge : le veau d’or ne serait-il pas une idôle franco-française, comme semblerait le confirmer la phrase historique de De Gaulle : "Les Français sont des veaux." Amis belges et autres francophones, qu’en pensez-vous ? Le "répandage" de l’expression "Adorer le veau d’or" témoignerait donc du rayonnement culturel de la France, ce qui n’est plus à démontrer .....
Ne confondons pas :
"Le Veau d’or est toujours debout"
et
"le Vaudou est toujours de bord"

Cultur-Hobbes
Pour faire un beau festin,
Il faut que le veau dore
Avec un peu de thym
C’est comme ça que j’l’adore
subtile distinction entre la définition de God :
" Courtiser ceux qui sont riches."
et celle de l’Académie
"Faire la cour à ceux qui n’ont d’autre mérite que leur pouvoir, leur crédit, leurs richesses"
qui rappellerait donc qu’un riche peut avoir des mérites "malgré" sa richesse , et qu’il ne serait pas anormal de le courtiser si le motif est légitime. Idée qui n’est pas exactement celle que prônent certains partis pour qui riche = salaud ...
réponse à . chirstian le 22/12/2006 à 08h54 : Pour faire un beau festin, Il faut que le veau dore Avec un peu de thym C&rsqu...
Tu me rappelles Gaston qui chantait :

Moi le poulet, j’l’adore,
Son pilon me rend marteau

Singing in the-Hobbes
réponse à . momolala le 22/12/2006 à 07h01 : Ad-orare : prier (un dieu) a un sens très fort. Adorer le veau d&rsq...
pas d’arrivée en terre d’Israël et Jésus, où serait-il né,
intéressante question. On peut penser que si les juifs avaient tourné à droite au mont Sinaî ils se seraient installés en Arabie : donc aujourd’hui c’est eux qui auraient le pétrole...
réponse à . flexique le 22/12/2006 à 06h57 : Une petite digression en ces période d’agapes. Il y a un an ou deux...
Quel goût l’or a-t-il donc ?
Je n’ai jamais mangé de foie gras à l’or, mais dans une telle préparation, nulle doute que le foie gras coûtait plus cher que la pellicule d’or. En tous cas, de nombreux chocolatiers l’utilisent pour décorer , mais l’effet n’est que visuel : le goût du chocolat couvre tout.
GOD nous donne aujourd’hui l’occasion de méditer sur la proximité de la foi et du foie.
l’histoire du "foie" est une des plus intéressantes dans l’évolution des mots latins et je ne peux pas m’empêcher de la raconter : le foie se disait ""jecur" en latin, mais celui que les romains préféraient c’était le foie d’oies engraissées aux figues. Cette préparation s’appelait le "jecur ficatum" (foie aux figues) et elle était tellement connue qu’elle s’est progressivement appelée seulement "ficatum". C’est donc en fait du mot figues qu’est tiré le "foie" français ( italien fegato, espagnol higado...).
Chut ! Le veau dort

il coula un jeune taureau en or évoquant les dieux égyptiens Hathor (une vache) et Apis (un taureau).
ainsi nommés, parce que les égyptiens trouvaient que la vache a tort de coucher avec un taureau à pis.
réponse à . chirstian le 22/12/2006 à 09h17 : pas d’arrivée en terre d’Israël et Jésus, o&ugra...
mais, en définitive, nous on s’en fout, tant qu’on a les idées...
histoire d’attendre que Dieu veuille bien lui donner les Tables de la Loi (il les a quand même attendu quarante jours !),
Oui, bon, mais il fallait quand même un tailleur de pierres, à l’époque, ne l’oublions pas. L’imprimerie et goutte en bère n’existaient pas encore. Alors, quoi, quarante jour, c’est pas la mer à boire. Heureusement, d’ailleurs, parce que la traversée de la Mer Rouge aurait duré plus longtemps et les trois mille victimes offertes à notre Godemichou adoré n’auraient pas trouvé cet emploi-là.
Dans le fond, a-t-on instauré un tribunal internal pour juger God pour crimes contre l’humanité. Pasque, hein, 3000 victime, alors que la population mondiale se limitait - sans doute? - à quelques dizaines de millions en tout (mais alors là, maximum, hein?).
Faisons le calcul: 3000 pour - disons 50 millions - . Voyons voir, il faudrait multiplier par 20 pour avoir 1 milliard et encore par 7 pour avoir 7 milliards, donc par 140. Cela ferait au jour d’aujourd’hui donc 420.000 vicitmes...
c’est l’histoire de l’à-vide qui adorait le veau d’or. Pour ses deniers sonnant fort et trébuchant grave, elle l’embobina comme un roti de veau et finit par se l’engoufrer, ce veau d’or. Le soir de la noce à Vaux en Velin, et quelle noce y a offert, veau de ville inclus, invitation sur vélin de veau! Une noce digne du Roi de Rome qui veau le détour. Quand ils furent en aparté, bien veau-trés dans l’intimité, elle dit : tout ça pour ça ??? ça veau d’or et déjà même pas une bagatelle, mais vite elle se consola en disant: y a toujours ça ! tout le reste veau de l’or, j’adorrrrrrrrrre les lingots (pas en chocolat)
Tout cela vaut dort
adorez-vous en club
Si l’erreur est une règle, elle a un nom : l’apprentissage !
Que nous enseigne cette expression au fond ? Tout simplement que se perdre dans les méandres d’un culte est aussi grave que de se perdre dans le fin fond d’un désert. L’évolution spirituelle exige une profonde tenue morale et une exigence vis-à-vis de soi-même propre à dénier le matériel, ce piège à sornettes. Ce qui ne veut pas dire s’en priver.

«Le veau d’or » ne peut faire évoluer l’esprit seul ou l’esprit commun sans de graves départies. Il convient donc d’associer à son existence une vue, une vie peut-être, à ce qui n’est pas touchable de la main et la spiritualité s’y sied fort bien.

« Qui adore demain détestera » dit une maxime. Aimer serait donc plus Sage.

« 3000 mille morts » pour un veau, c’est peu si on considère que ceux-ci n’étaient plus Agneaux du Créateur. La pureté n’est pas chose légère, plutôt chose semblable à un éclat lumineux qui pèserait lourdement sur notre âme. Amen.

Vous le savez, je suis de ceux-là… ceux qui pensent que rien ne vaut la peine d’être adoré qui ne le soit déjà, je parle du miracle de la vie.

« Heureux ceux qui croient sans avoir vu… ».
A eux l’optique de voir par leur Esprit ce que peut être l’Amour d’un Père et d’une Mère. Honorer une symbiose est plus conseillé qu’adorer un subterfuge.

Dans le premier cas, on fait œuvre utile, dans le second on œuvre à sa perte et la perte est d’influence.

Tremblez d’effroi ou tremblez de joie mais sortez couvert.
il y a le veau d’or, mais aussi le veau gras. Voici l’histoire :

Quand le fils prodige revint à la maison
Pour fêter son retour on voulut faire la fête
Mais quand on vint chercher le veau gras, lui, pas con
Avait depuis longtemps tiré la chevillette.

On le chercha longtemps, des mois et des années
Mais finalement un jour le veau est de retour :
Tout le monde se réjouit et pour bien le fêter
On tue le fils prodige car c’est chacun son tour !
réponse à . <inconnu> le 22/12/2006 à 11h40 : Si l’erreur est une règle, elle a un nom : l’apprentissa...
Amen !
ça vaut d’or ces paroles !
réponse à . chirstian le 22/12/2006 à 11h50 : il y a le veau d’or, mais aussi le veau gras. Voici l’histoire ...
Qui brandit une arme à l’intention de quelqu’un est déjà coupable de meurtre. A partir de là, je ne vois pas le sens du mot « fête » ou alors ami Chirstian, je comprends le sens que l’on donne à l’expression : « Je vais te faire ta fête… », si c’est pour aimer une femme ou plusieurs mais ça tique aussi là-dessus, là haut dans les Cieux qui sont censés nous observer fidèles sinon Castro euh non castrés nous finirons et nous tenons n’est-ce pas à nos « Burnes to be a live ».…

Le Fils prodigue est celui qui sera en possibilité de nourrir d’essence spirituelle les siens après voyage initiatique. Point besoin de couteau pour l’inviter à partager ses fruits symboles de Connaissances nouvelles.
réponse à . <inconnu> le 22/12/2006 à 12h11 : Qui brandit une arme à l’intention de quelqu’un est dé...
le prodige prodique en somme
A tous et toutes, connus personnellement ou pas, ainsi qu’ l’illstre God lui-même, je souhaite de passer un très heureux Noël. Et, pour ceux qui, éventuellement,délaisseront leur ordinateur pendant une semaine de vacances, j’envoie mes voeux de bonheur et de réussite(s) en 2007.
réponse à . chirstian le 22/12/2006 à 11h50 : il y a le veau d’or, mais aussi le veau gras. Voici l’histoire ...
Excellent, j’adore ... 
Merci à God pour ses bons voeux.
A tous et à chacun, je souhaite un très joyeux Noel, et une année pétillante de vie, de joie et de bonheurs petits et grands.
réponse à . HoubaHOBBES le 22/12/2006 à 08h53 : Ne confondons pas : "Le Veau d’or est toujours debout" et "le Vaudou ...
Tu as lu dans mes pensées ... ou dans la BD Sophie ? 
comme disait Julot, souteneur à Pigalle :
"je préfére l’argent du cul au culte de l’argent"
Alors que ce dernier était allé au sommet du mont Sinaï, histoire d’attendre que Dieu veuille bien lui donner les Tables de la Loi (il les a quand même attendu quarante jours !),
cette expression, et l’explication ci-dessus nous est donnée au moment où Elpepe est allé au sommet du Mont Sinaï, histoire d’attendre que God veuille bien lui donner l’Editeur de Partitions (il les a quand même attendu quarante mois!)

@11 :
3000 victimes, mais sur 3.000.000 de juifs qui auraient quitté l’Egypte, selon les mêmes sources. Est-ce tellement ? A noter que Aaron, pourtant coupable d’avoir accepté de réaliser le veau en question, non seulement ne sera pas puni, mais qu’il deviendra Grand Prêtre.
Mais de quoi ces idolâtres étaient-ils coupables ? La Bible nous répond : d’avoir désobéi au 3° des 10 Commandements. Mais comme Moïse venait seulement de les recevoir de Dieu, et que, les ayant brisés dans sa colère, il lui fallut retourner les graver, ils ne furent connus des juifs que plusieurs mois après cette violation. Est-ce là l’origine de la rétroactivité des lois ? De l’erreur judiciaire ?
Il me semble que Dieu (ou Moïse, ou quelqu’un ) pourrait faire acte de repentance vis à vis des descendants de ces 3000 veaux, non pardon, boucs émissaires injustement massacrés !
réponse à . Jonayla le 22/12/2006 à 13h27 : Tu as lu dans mes pensées ... ou dans la BD Sophie ? ...
Ben, je ne l’ai lu nulle part, mais l’ai entendu plus d’une fois !

Pas comme l’expression que j’ai trouvée cette semaine (mais je ne prétends pas être le premier!) : "il est riche comme Rottweiler"

Meilleurs oeufs à toutes et toussent ! (ainsi ça servira pour Pâques, c’est pas cloche, hein Lapin?)

Jingle-Hobbes
réponse à . chirstian le 22/12/2006 à 14h08 : Alors que ce dernier était allé au sommet du mont Sinaï, his...
"Mais de quoi ces idolâtres étaient-ils coupables ? La Bible nous répond : d’avoir désobéi au 3° des 10 Commandements. Mais comme Moïse venait seulement de les recevoir de Dieu, et que, les ayant brisés dans sa colère, il lui fallut retourner les graver, ils ne furent connus des juifs que plusieurs mois après cette violation. Est-ce là l’origine de la rétroactivité des lois ? De l’erreur judiciaire ?"

Pertinente cette remarque sur la rétroactivité des Lois
Si cela est, ou bien était une métaphore, peut-on penser qu’il faille craindre ce qui demain sera illégal ?
Cela inclus donc de tendre naturellement vers la Sagesse donc d’anticiper des actes blasphématoires.

Penser, agir par le raisonnable écarterait donc l’obligation (pour une société ou pour Dieu) d’édicter Loi(s). Par conséquent et je me comprends peut être tout seul, dans le cas précité, Dieu n’aurait effectué ici qu’un pur rappel à l’observance de Lois induites. (ne pas tuer est un Commandement qui s’impose tout seul, en principe)

Or cela "veau" pour pas mal de choses…

Bonne Fêtes à Toutes et Tous. Soyez gâtés par la nature bonne de ceux qui vous entourent.
réponse à . HoubaHOBBES le 22/12/2006 à 14h38 : Ben, je ne l’ai lu nulle part, mais l’ai entendu plus d’une fo...
Meilleurs oeufs d’esturgeons voulais tu dire ?
réponse à . <inconnu> le 22/12/2006 à 14h39 : "Mais de quoi ces idolâtres étaient-ils coupables ? La Bible n...
l’observance de Lois induites. (ne pas tuer est un Commandement qui s’impose tout seul, en principe)
approche intéressante. J’avoue toutefois la comprendre mieux dans ton exemple : ne pas tuer, que dans celle d’adorer Dieu sous une forme mais pas sous une autre. Il me semble qu’aux yeux de Dieu (pardonne moi ce qui est sans doute un blasphème) la différence fondamentale devrait être entre croyants et athés. Pas dans la façon qu’a chaque croyant d’honorer Dieu. En adorant le Veau d’Or, ces juifs faisaient peut être preuve de plus de foi que ceux qui attendaient le retour de Moïse ? (mais ce que j’en dis, moi ... !)
réponse à . chirstian le 22/12/2006 à 14h56 : l’observance de Lois induites. (ne pas tuer est un Commandement qui s&rsq...
Non, non, attends, tu as raison, là: ils avaient vu "Moise et l’étable" (ou les tables, chsaispu, moi), ce film leur avait plu, et ils attendaient le deuxième épisode: "le retour de Moise". Surtout qu’on leur avait annoncé qu’après, s’ils étaient sages et cons sentants, ils auraient droit au troisième épisode: "L’Adam de la mère de Moise" avnt de se farcir plus tard - s’ils ont commencé assez jeune - "La Liste des dix*-Moise"

* alors, là, mes lapins, faut se lever tôt: Schindler --> Otis --> aux dix --> des dix NA!
réponse à . chirstian le 22/12/2006 à 14h56 : l’observance de Lois induites. (ne pas tuer est un Commandement qui s&rsq...
« En adorant le Veau d’Or, ces juifs faisaient peut être preuve de plus de foi que ceux qui attendaient le retour de Moïse ? »

Dans la dispersion nul ne peut trouver la quiétude surtout spirituelle. Alcool, adultères et altercations diverses ne pouvaient qu’entretenir un désordre niant l’Ordre Etabli.

Un chahut d’étudiant ? Non, plus que cela, un renoncement à une loyauté et là réside le plus grave.
Loyauté, fidélité : bafouer l’une ou l’autre de ces règles implique une prise de risque avec son libre-arbitre.

Cela s’appelle une prise de risques avec toutes les conséquences attenantes. C’est « pokériser » son présent et son avenir en somme.

Si demain, je renie Expressio ici en affirmant qu’il y a mieux ailleurs, je me vois mal y revenir en exigeant du maître des lieux pitié et compréhension. God ne ferait pas de quartiers et trancherait dans le vif son futur ex vil sujet.

Sans demande de pardon, guère de possibilités à survivre en ce cas. Si en fait, une possibilité, que God m’ignore superbement ce qu’un vrai Dieu aimant ne peut car Amour et Miséricorde à ce qu’on dit.
réponse à . file_au_logis le 22/12/2006 à 15h07 : Non, non, attends, tu as raison, là: ils avaient vu "Moise et l’&ea...
Et "La Belle de Cadix" alors...? Compte pas pour du beurre.
réponse à . <inconnu> le 22/12/2006 à 15h16 : « En adorant le Veau d’Or, ces juifs faisaient peut être ...
Si demain, je renie Expressio ici en affirmant qu’il y a mieux ailleurs, je me vois mal y revenir en exigeant du maître des lieux pitié et compréhension. God ne ferait pas de quartiers et trancherait dans le vif son futur ex vil sujet.

A moins qu’il ne se prenne pour le père du fils prodigue qui fit une bringue à tout casser quand le penaud cadet rentra à la maison.

Autre chose :
Pour fabriquer le veau d’or on prit les bijoux des femmes et des enfants (des hommes avec des boucles d’oreilles, euèrk) et quand on dénombre les morts, on ne compte que les hommes. Erreur de traduction ou lapsus révélateur ?
réponse à . Jonayla le 22/12/2006 à 13h26 : Merci à God pour ses bons voeux. A tous et à chacun, je souhaite u...
ou c’est qu’y sont ses bons oeufs ??? rien vu
c’est p’têt des promesses de voeux comme le machin à partouzes et c’est des oeufs pas frais...ou alors chuis bourrée avant réveillon
réponse à . eureka le 22/12/2006 à 15h52 : ou c’est qu’y sont ses bons oeufs ??? rien vu c’est p&rsq...
En tête de son "mail", émile, courriel. Encadré sur fond gris.

Et dire que c’est moi qui suis myope !
réponse à . SyntaxTerror le 22/12/2006 à 15h57 : En tête de son "mail", émile, courriel. Encadré sur fond gri...
eh Papillon ! Que dalle, nada, walou !
en plus d’êt cuite, chuis miro... c’est du propre
ça demande des frais tout ça ! en guise de cadeau de Noël, y-a-t-il un veau d’or par hasard qui se volontariserais ?
réponse à . chirstian le 22/12/2006 à 09h31 : Quel goût l’or a-t-il donc ? Je n’ai jamais mangé...
C’est donc en fait du mot figues qu’est tiré le "foie" français ( italien fegato, espagnol higado...).

Amusant.
En général la figue désigne une autre partie du corps féminin.
La Formula One Constructors Association (FOCA) s’est d’abord appelée F1CA.
Devant l’hilarité des Italiens, fanatiques de sports mécaniques, l’acronyme fut changé.
A l’époque un slogan était célèbre parmi les ouvriers :
E ora, è ora, la fica a chi lavora.(mes excuses à celles et ceux qui parlent vraiment italien)
réponse à . chirstian le 22/12/2006 à 14h56 : l’observance de Lois induites. (ne pas tuer est un Commandement qui s&rsq...
Petit correctif : ils n’attendent pas le retour de Moïse mais le vrai Messie, puisqu’ils ne reconnaissent pas Jésus comme tel.

@Yannou : le libre-arbitre est quand même un avatar de notre culture judeo-chrétienne. Ce n’est pas un jugement négatif de ma part ; j’étais une "fan" de Kant dans mes années filosofiques. Mais nous baignons totalement dans cette culture et il est difficile de dire, selon ma seule opinion, ce que nous penserions si nous n’en étions pas imprégnés. Il y a eu, il y a peut-être encore des sociétés dans lesquelles le cannibalisme, le sacrifice humain, étaient de règle parce qu’on leur trouvait une utilité sociale et spirituelle. Tu sais combien j’adhère à ta conception humaniste finalement du monde, mais, comme disait l’Auguste (celui de la statue qui est toujours à la même place, le Comte), on ne peut pas être à la fenêtre et se regarder passer dans la rue ; l’instrospection spirituelle est-elle possible ?

Joyeux, heureux Noël à toutes, tous, chacune, chacun ! Bonnes vacances à ceux qui partent !
réponse à . SyntaxTerror le 22/12/2006 à 15h31 : Si demain, je renie Expressio ici en affirmant qu’il y a mieux ailleurs, j...
"...quand on dénombre les morts, on ne compte que les hommes. Erreur de traduction ou lapsus révélateur ?"

J’sais pas ! Ironie de l’histoire ?
réponse à . momolala le 22/12/2006 à 16h49 : Petit correctif : ils n’attendent pas le retour de Moïse mais le...
... des sociétés dans lesquelles le cannibalisme, le sacrifice humain, étaient de règle

Justement c’est de saison.
Les musulmans vont bientôt fêter le sacrifice d’Abraham, c’est-à-dire la première trace connue d’un dieu qui a déclaré quelque-chose du genre : les sacrifices humains, c’est pas trop mon truc, mais j’aurais rien contre un gigot de mouton.

Expression du lendemain : heureux comme un mouton après l’Aïd.
réponse à . momolala le 22/12/2006 à 16h49 : Petit correctif : ils n’attendent pas le retour de Moïse mais le...
L’introspection spirituelle est toujours possible et de fait entraîne toujours une réflexion intellectuelle à ce sujet. Avec forcément des certitudes, des doutes et des dénis. Qu’est-ce qui l’emporte quand les besoins premiers ne sont pas satisfaits ? L’instinct de survie, je te l’accorde.

On réfléchit mieux à son balcon qu’au bas du pavé ???
Oui, si prendre de la hauteur justifie qu’on veuille s’envoler…
L’homme, et/ou la femme qui souhaitent aller toujours plus haut, hisse par là même sa civilisation d’appartenance. On en revient à la Transfiguration observée partout et en tous temps et qui donne l’exemple…à suivre… ou pas.

Les religions de demain passeront sans doute elles aussi par des entorses « type veau d’or ». Un bien pour un mal ? Un mal pour un bien ?
Qui peut le dire ?
réponse à . <inconnu> le 22/12/2006 à 17h21 : L’introspection spirituelle est toujours possible et de fait entraîn...
Ce n’est pas ce que je voulais dire : ton libre-arbitre comme le mien, se fondent sur des valeurs que nous voulons universelles mais qui nous sont d’abord communes par leur origine judéo-chrétienne. Le libre-arbitre d’un cannibale l’invite à autre chose. Dans ce cas, les notions de bien et de mal diffèrent. Peut-on réfléchir, en tant qu’individu sur des valeurs spirituelles qui nous sont extérieures, sociales et intellectuelles, comme on pratique l’introspection psychologique, qui se veut scientifique : c’était l’objet de ma question car il me semble, je le répète, que le spirituel quel que soit le nom qu’on lui donne -valeurs sociales, philosophiques, religion...- s’inscrit dans un contexte sociétal défini en amont de l’individu lui-même. Suis-je claire ?
réponse à . momolala le 22/12/2006 à 17h42 : Ce n’est pas ce que je voulais dire : ton libre-arbitre comme le mien...
Gros doute existentiel (my husband) ?
Au dernières nouvelles, tu n’es pas Claire mais Momolala !
réponse à . momolala le 22/12/2006 à 16h49 : Petit correctif : ils n’attendent pas le retour de Moïse mais le...
Petit correctif : ils n’attendent pas le retour de Moïse mais le vrai Messie, puisqu’ils ne reconnaissent pas Jésus comme tel.
je parlais des juifs restés en bas du Sinaï à attendre Moïse. Mais si, mais si !
@God :
En 1170, on parlait du "veel d’or" devenu le "veau d’or" à la fin du XVe siècle.
Est-ce lui qui est devenu le "vel d’hiv " au début du XX ?
réponse à . SyntaxTerror le 22/12/2006 à 15h31 : Si demain, je renie Expressio ici en affirmant qu’il y a mieux ailleurs, j...
Tu fais là un constat intéressant : quand on est mort, on n’aurait plus de sexe ce qui ferait de nous un être humain ; ça m’embête un peu comme idée de vivante qui se sent bien dans sa peau d’être humain sexué 

@God (42)
Why are you talking me about my husband ?
"courtiser, flatter les riches" c’est "adorer le veau d’or",
"courtiser, flatter les pauvres" c’est ... perdre son temps
Non ?
réponse à . chirstian le 22/12/2006 à 17h49 : Petit correctif : ils n’attendent pas le retour de Moïse mais l...
J’ai relu : j’avais mal lu. Tu vois ce que sont les a priori : pour moi, ils étaient tous d’accord au pied du Sinaï, ce qui expliquait la colère de Moïse qui se permet de casser le cadeau que "celui dont on ne dit pas le nom" vient de lui faire ! Entre nous, il s’est bien fait prier celui-là parce que, sans photocopilleuse, il a réussi à lui en filer une copie presto après !
réponse à . chirstian le 22/12/2006 à 17h49 : Petit correctif : ils n’attendent pas le retour de Moïse mais l...
Est-ce lui qui est devenu le "vel d’hiv " au début du XX
En même temps que j’écrivais "veel d’or", je me suis dit in peto "quelqu’un va la faire".
Un peu tardivement, tu t’es désigné volontaire. Je n’en attendais pas moins de toi... 
réponse à . momolala le 22/12/2006 à 17h49 : Tu fais là un constat intéressant : quand on est mort, on n&r...
Ciel mon mari ?
réponse à . momolala le 22/12/2006 à 17h42 : Ce n’est pas ce que je voulais dire : ton libre-arbitre comme le mien...
Oui, tu éclaires ! On peut y réfléchir par l’entremise d’exemples concrets mais aussi par l’entremise de cette phrase : « S’élever et voir les choses de haut », ce qui veut dire élever son esprit pour mieux jauger une ou des résultantes.

Mitterrand avant de mourir avait des angoisses liées à sa mort qui avançait à grands pas. Il a consulté philosophes et autres gens de foi. Il cherchait à élever son esprit pour mieux comprendre ce qu’était la spiritualité avec comme objectif d’intellectualiser une éventuelle porte de sortie que l’on nomme « vie après la mort ». Je pense que plus on vieillit, plus on s’angoisse, c’est variable d’un individu à un autre, sur la mort et sa potentielle finalité d’après...

Donc, oui, on réfléchit (tous ?) de plus en plus aux valeurs spirituelles au fur et à mesure que la fin de vie approche avec comme résultats des sentiments divers. Lorsque l’individu se sent de plus en plus concerné, il s’approche avec ses questions… cela peut devenir Quête. C’est une mécanique déjà en place depuis des lustres mais le vecteur commun à tout ça sera toujours le mot Amour. Qu’est-ce ? Pourquoi ? Comment ? Jusqu’où ? Etc.

Es-tu claire, investie d’une petite lumière là présentement ?
réponse à . <inconnu> le 22/12/2006 à 20h40 : Oui, tu éclaires ! On peut y réfléchir par l’ent...
Je ne fais que ça, chercher la lumière, et essayer de la répandre, je crois depuis toujours. Je crains les méchants (les vrais, les gratuits), j’ai une aversion profonde pour les salauds (et pas pour les salopes, va savoir pourquoi ) de tous sexes, et j’ai beaucoup de mal à comprendre (à admettre ?) la vraie connerie. En dehors de tous ceux-là, j’aime les gens. Elitiste, hein ? Prétentieuse madame momodusnob ! Peut-être, mais je fais de mon mieux. Tant pis s’il n’y a personne ni rien pour m’en savoir gré dans l’au-delà. Une fois DCD comme on dit maintenant, je ne pourrai pas lui en vouloir !
réponse à . momolala le 22/12/2006 à 21h36 : Je ne fais que ça, chercher la lumière, et essayer de la ré...
Les gentils sont seront récompensés et les méchants punis. C’est aussi simple que cela. C’est la Loi du retour.

Lui en vouloir mais à qui ? A Dieu le Père ? Tu ne peux qu’être aimée de tous, voyons. Par exemple, ici, tous les hommes se bousculent pour l’affirmer bien haut ! Ils sont timides mais n’en pensent pas moins. La nuit porte conseil(s) et les rêves des clefs…
Je ne sais pas si cela a été dit mais on peut aussi ou à la place de l’expression du jour adorer le veau Marengo....

cette page
Il manque des Ailleurs. Les gens d’autres pays n’adorent pas le veau d’or? En France les braqueurs ne cessent pas d’adorer l’or...et les diamants et les montres...c’est quoi, c’est démodé de travailler de nos jours, de gagner sa vie? Quel toupet, quel "cheek", de prendre ce qu’un autre possède...
Il y a pas mal de vaches dans les textes du beau Georges (l’autre !)... Finiront bien par mettre bas. N’y a qu’à attendre et faire comme Gastibelza

"Dansez, chantez, villageois, la nuit tombe,
Sabine, un jour,
A tout vendu, sa beauté de colombe,
Tout son amour,
Pour l’anneau d’or du comte de Saldagne,
Pour un bijou...
Le vent qui vient à travers la montagne
M’a rendu fou."


Bouba, reste plein d’or dans les chansons de GB ! Je te le laisse... et je vais faire comme le veau : dormir !
La clé est sous le pot de fleurs ! Kenavo 
réponse à . DiwanC le 23/03/2014 à 04h42 : Il y a pas mal de vaches dans les textes du beau Georges (l’autre !)....
Oh la jolie maison typiquement bretonne!
Ca vaut de l’or un petit nid pareil.....C’est ta tienne ?......

En effet il y a pas mal d’or chez Georges alors pour ne pas abuser je vais juste mentionner ce texte que je ne connaissais pas......

Pour le café aujourd’hui vous serez gâtés, j’ai pris du Carte d’Or.......
Il est remarquable que l’or, incorruptible par nature, symbole de pureté, pousse les hommes à la folie pour sa possession : recherche de la pierre philosophale, ultra-libéralisme... Quelle étrange fascination il exerce sur les hommes depuis la préhistoire ! On en trouve partout, il est trop mou pour être utile mais il rend fou. Femmes et enfants hébreux fuyant l’Egypte portaient donc des bijoux d’or que les mâles du groupe leur firent abandonner pour fabriquer un veau. Les références égyptiennes qui justifient ce choix me laissent dubitative. Adorer un veau, même d’or !... L’or est viral, c’est tout : quand on en a le goût, on en veut toujours plus et toujours plus du pouvoir qu’il semble procurer. Avoir ou être, telle reste la question, même pour le poète :

Il lui offrit un collier d’or.
Elle voulut encor
Des gants, des bas, des souliers d’or,
Des robes et des manteaux d’or.
A la fin, elle eut tout en or :
Sa vaisselle, son lit, ses clés,
Ses tapis et jusqu’à la corde
A pendre son linge aux fils d’or.
Mais dans son corps,
Ne battit plus qu’un coeur en or
Insensible à tout, même à l’or.

Maurice Carême.
réponse à . momolala le 23/03/2014 à 07h43 : Il est remarquable que l’or, incorruptible par nature, symbole de puret&ea...
Oui mais tout ce qui brille n’est pas d’or.......je suis allé chez Midas changer le pot d’échappement de ma voiture.
Ils m’en ont installé un en vulgaire ferraille.........
DEVINETTE
Selon les anglais, puisqu’ils pensaient qu’ils étaient sinistres, combien d’hébreux y-avait-il au pied du Mont Sinaï ?
- Dix, ten hébreux
Lors d’un voyage au Mali, je voulais faire un tour en pirogue sur le Bani, affluent du Niger.
Un villageois m’envoie vers un ami à lui pêcheur de son état.
La somme demandée étant exorbitante je renonçais à la promenade, non pas que je ne puisse pas me payer cette fantaisie mais par principe.
De retour au village j’expliquais à mon ami que son pote avait "tué la poule aux œufs d’or" car en voulant trop gagner il avait tout perdu.
Le villageois me demanda ce qu’était cette poule aux œufs d’or.
C’est ainsi que mon pote Tiefolo, cultivateur illettré de Beleko, fit connaissance avec ce bon M. de la Fontaine.
le pardon de Dieu qu’en faisant massacrer 3000 des coupables

"On tue un homme, on est un assassin. On tue des millions d’hommes, on est un conquérant. On les tue tous, on est un Dieu."

J. Rostand.
ANAGRAMME
Eldorador au rêve

COMPLÉMENTS
Drôle d’expression que ce « a doré le veau d’or » : pourquoi diable s’échiner à dorer quelque chose qui est déjà en or ?

Et pourquoi faut-il absolument que ce soit un veau d’or ? Ne peut-on :
Adorer le condor ?
Adorer le labrador ?
Adorer le doryphore ?

ANTONYME
Abhorrer le veau d’or
réponse à . BOUBA le 23/03/2014 à 08h19 : Lors d’un voyage au Mali, je voulais faire un tour en pirogue sur le Bani,...
Bani soit qui Mali pense...
réponse à . <inconnu> le 23/03/2014 à 08h41 : ANAGRAMME Eldorador au rêve COMPLÉMENTS Drôle d’expre...
Et qui va se charger de tuer le veau d’or ? Le mata d’or, le pica d’or, ou le toréa d’or ? D’ores et déjà, nous savons que ça se passera dans un corridor lors d’une corrida.
Une fois son oeuvre réalisée, pour se faire acclamer par les hébreux et pour qu’ils les voient bien, Aaron, la vache et le taureau sans ’gêne hisse’. 
réponse à . chirstian le 22/12/2006 à 11h50 : il y a le veau d’or, mais aussi le veau gras. Voici l’histoire ...
Décidément, il manque celui-là, même si on ne sait pas trop s’il parle du fils prodigue ou d’un fils prodige de son invention.

Allez savoir avec Chirstian...
L’or est très malléable, c’est-à-dire qu’on peut l’aplatir facilement en feuilles.

D’où l’expression bien connue : Georges planait le précieux métal.
réponse à . <inconnu> le 23/03/2014 à 09h05 : Et qui va se charger de tuer le veau d’or ? Le mata d’or, le pi...
Et c’est dans le t-or-ill que le taureau d’or
L’or est très malléable
Les ors durs ne valent rien, c’est pour ça qu’on les jette à la poubelle.
réponse à . <inconnu> le 22/12/2006 à 15h16 : « En adorant le Veau d’Or, ces juifs faisaient peut être ...
Rien pigé à ce charabia...

Moïse, en tout cas, était un criminel de paix. La pire sorte! (Enfin, s’il est possible d’établir des degrés et de classer les crimes de cet acabit qui s’attaquent non à des individus nocifs à la société, mais à des groupes humains agissant en électrons libres, désignés par celui qui s’est auto- investi de la puissance divine, croit en détenir la parole et représente la force).
Hathor était également présent au foyer de la cheminée où les poètes se réunissaient pour composer leurs vers...Hathor et âtre à vers, ironisaient certains...
réponse à . <inconnu> le 23/03/2014 à 09h32 : L’or est très malléableLes ors durs ne valent rien, c’...
Si on garde l’or malléable, c’est pour pouvoir plus facilement s’en payer une tranche.
réponse à . SyntaxTerror le 23/03/2014 à 09h43 : Si on garde l’or malléable, c’est pour pouvoir plus facilemen...
La tranche de l’art, la tronche de l’or.
réponse à . momolala le 22/12/2006 à 17h42 : Ce n’est pas ce que je voulais dire : ton libre-arbitre comme le mien...
Très clair, sans bla-bla ni charabia.

J’ajouterai que le libre arbitre lui-même n’est pas le même selon que vous serez puissant ou misérable, homme ou femme, occidental ou oriental. On peut ad libitum continuer l’énumération.

J’en déduis que le libre arbitre n’est qu’une invention - géniale (de Saint Thomas, si je ne m’abuse), certes -, mais qui est un leurre!

Ce qui vaut pout moi pour toutes les tables de la loi, et sur le plan universel, c’est l’observance de la règle de conduite qui consiste à ne pas faire subir à autrui ce qu’on ne voudrait pas que l’Autre nous fasse subir.

Tout y est.
Scène culte !
réponse à . belteigneuse le 23/03/2014 à 09h33 : Rien pigé à ce charabia... Moïse, en tout cas, était...
Il semblerait que ce soit les propos d’un Breton qui noyait ses nombreuses déceptions amoureuses dans le chouchen. Ca attaque !
réponse à . belteigneuse le 23/03/2014 à 09h49 : Très clair, sans bla-bla ni charabia. J’ajouterai que le libre arb...
l’Autre nous fasse subir

Ge-or-ges ?..........
- Tu vois le type là-bas ? Il est paysan et son nom est Aloit, mais tout le monde l’appelle Moïse...
- à cause de quoi ?
- l’étable de l’Aloit...
réponse à . BOUBA le 23/03/2014 à 08h03 : Oui mais tout ce qui brille n’est pas d’or.......je suis allé...
Au moment de prendre rendez-vous, il faut s’assurer que Midas sera présent en personne pour toucher ton pot d’échappement. Vu le nombre de boutiques à son nom, c’est pas gagné d’avance.
réponse à . SyntaxTerror le 23/03/2014 à 09h59 : Au moment de prendre rendez-vous, il faut s’assurer que Midas sera pr&eacu...
C’est vrai qu’avec autant de boutiques à son nom il a touché le Pactole.....
réponse à . SyntaxTerror le 23/03/2014 à 09h52 : Il semblerait que ce soit les propos d’un Breton qui noyait ses nombreuses...
"Ça" n’attaque pas, "ça" constate.

Vu le temps que Moïse a mis pour sortir les Hébreux d’Égypte (des décennies - c’est-à-dire quelques centaines de mètres par an!), j’imagine que les femmes qui étaient certainement toutes des mères - engrossées avec la régularité d’un métronome - priaient le dieu qui pouvait le mieux nourrir leurs enfants : la vache leur a semblé probablement d’un meilleur rapport qu’un dieu qui tonne en chaire, juge, menace et punit.

Je suis mère!...

P.S. : Je ne vois pas trop ce que les Bretons viennent faire dans cette galère.
À Lausanne
La nuit est calme: j’adore, le Vaud dort !
Celui-ci ordonna alors aux femmes et enfants de donner leurs bijoux avec lesquels, une fois fondus, il coula un jeune taureau en or

On peut d=se demander pourquoi un veau (ou un jeune taureau) et pas une vache, un boeuf ou un taureau adulte. Peut-être que les femmes et les enfants n’étaient pas assez riches. En tout cas les hommes y z’ont rien donné.
réponse à . charmagnac le 23/03/2014 à 12h09 : Celui-ci ordonna alors aux femmes et enfants de donner leurs bijoux avec lesquel...
En tout cas les hommes y z’ont rien donné.
Je les comprends...Aaron avait demandé les bijoux de famille...
À propos du Sinn Féi (parti républicain irlandais)
Mon Sinn haï !
Signé: un social-démocrate hébreux
réponse à . joseta le 23/03/2014 à 12h37 : À propos du Sinn Féi (parti républicain irlandais) Mon Sinn...
Il me semble qu’aujourd’hui tu es très zébreux. 
réponse à . joseta le 23/03/2014 à 12h37 : À propos du Sinn Féi (parti républicain irlandais) Mon Sinn...
Sinn et cure : profitons-en, les boutons réponse sont en forme !
réponse à . belteigneuse le 23/03/2014 à 11h38 : "Ça" n’attaque pas, "ça" constate. Vu le temps que Moï...
Je parlais du charabia auquel tu n’as rien compris, je pense qu’en fait, c’était plutôt du baragouin dû à l’abus de chouchen. C’est ce dernier qui attaque.
réponse à . SyntaxTerror le 23/03/2014 à 14h59 : Je parlais du charabia auquel tu n’as rien compris, je pense qu’en f...
Je n’avais pas compris.

Alors, je prie de m’excuser pour ce malentendu. Je ne savais pas non plus qu’inconnu était breton. J’avais juste compris qu’il pouvait changer de sexe à volonté...
@ Syntax Terror

À défaut de veau d’or, j’ai une UNE DRÔLE DE CORRIDA (Rediffusion)

Heureux qui comme Alice, une vache espagnole,
Rumine sans malice et regarde les trains
Sillonner la montagne basque et fuir au loin,
Tandis qu’elle s’amuse avec les campagnols.

Et puis, un jour, on l’attrapa par le licol,
On la poussa, tira, frappa avec entrain,
On a même piqué son bel arrière-train,
Pour l’emmener au loin danser la carmagnole.

On lui rogna les cornes, toute sa fierté,
On planta sur son dos de belles banderilles
Aux rubans colorés et même une cocarde,

Pour faire rire dans les travées les familles,
Pour exciter les enfants ; et la foule couarde
Exulte aux coups reçus par Alice hébétée.
réponse à . <inconnu> le 23/03/2014 à 13h11 : Il me semble qu’aujourd’hui tu es très zébreux. ...
DEVINETTE
Pourquoi Guillaume Tell ne mettait pas de ceinture à ses pantalons ?
- parce qu’il était hébreux, et l’hébreux Tell ça n’a pas besoin de ceinture...
réponse à . joseta le 23/03/2014 à 12h18 : En tout cas les hommes y z’ont rien donné. Je les comprends...Aaro...
A ne pas confondre avec les bijoux de ma fille.
réponse à . belteigneuse le 23/03/2014 à 11h38 : "Ça" n’attaque pas, "ça" constate. Vu le temps que Moï...
Vu le temps que Moïse a mis pour sortir les Hébreux d’Égypte (des décennies - c’est-à-dire quelques centaines de mètres par an!)

Même si on feint d’oublier que les quarante ans (Deut VIII 2) qu’a duré la traversée du désert sont un nombre symbolique, à la vitesse de "quelques centaines de mètres par an" les Hébreux ne s’étaient pas beaucoup éloignés de l’Egypte. Ils avaient fondu un veau d’or sans doute parce qu’à cette vitesse ils n’avaient pas besoin du coyote de Bouba.
réponse à . momolala le 22/12/2006 à 07h01 : Ad-orare : prier (un dieu) a un sens très fort. Adorer le veau d&rsq...
A propos du sens premier du mot adorer, souvent utilisé abusivement, il y a aussi l’expression :

"on adore que Dieu et le chocolat !"
Vous vous souvenez de Marinette ? En fait, elle n'était rien qu'une espèce de gourgandine, une dévergondée qui avait vite fait de dire "Je t'aime" à n'importe quel premier venu au regard aussi futé que celui d'un veau...

Quand j'ai couru tout chose au rendez-vous de Marinette
La bell' disait: "J't'adore" à un sal' typ' qui l'embrassait
Avec mon bouquet d'fleurs, j'avais l'air d'un con, ma mère
Avec mon bouquet d'fleurs, j'avais l'air d'un con,


Certes, j'ai un peu étiré les couettes... Mais cela ne vous fait-il pas plaisir de retrouver Marinette ? Hmmm ? .

Écoutez !

réponse à . DiwanC le 06/04/2016 à 01h21 : Vous vous souvenez de Marinette ? En fait, elle n'était rien qu'une ...
Certes, certes bel exercice de traction capillaire mais que dis tu de celui ci......

mais aussi "courtiser, flatter les riches"

Lui qui déclara:
"Je n'avait jamais ôté mon chapeau
Devant personne "

devint tout miel devant Püpchen pour qui il écrivit cette chanson........

Le pouvoir de l'argent ne l'a jamais fait fantasmer. Lorsqu'il toucha le chèque de son premier cachet il alla trouver son ami Pierre Onteniente et, lui tendant le chèque lui dit:
-"Qu'est ce que je fais de ça ?"
Onteniente alla lui ouvrir un compte en banque, il ne savait pas encore qu'il devenait ainsi Gibraltar...

J'ai plein d'anecdotes au sujet du rapport que Georges entretenait avec l'argent......je vous raconte ça au café.

Enfin, si vous voulez......
réponse à . BOUBA le 06/04/2016 à 05h20 : Certes, certes bel exercice de traction capillaire mais que dis tu de celui ci.....
il ne savait pas encore qu'il devenait ainsi Gibraltar...
Je ne comprends pas...
réponse à . Mintaka le 06/04/2016 à 05h52 : il ne savait pas encore qu'il devenait ainsi Gibraltar...Je ne comprends pa...
Langage des initiés fans de G.B. ou dialecte du sud...
réponse à . le gone le 06/04/2016 à 06h03 : Langage des initiés fans de G.B. ou dialecte du sud... ...
Et qu'est-ce que le chèque a à voir là-dedans ?
Onteniente alla lui ouvrir un compte en banque, il ne savait pas encore qu'il devenait ainsi Gibraltar...
Le mot "ainsi" introduit un rapport logique de cause à effet qui m'échappe.
réponse à . Mintaka le 06/04/2016 à 05h52 : il ne savait pas encore qu'il devenait ainsi Gibraltar...Je ne comprends pa...
Le gone a raison, c'est un langage des initiés de GB.

J'explique - ceux que ça gonfle peuvent passer à l'étage au dessous je ne leur en voudrais pas -

Brassens avait l'habitude de donner des surnoms à son entourage ainsi sa compagne Joha qui était Lituanienne devint "Püpchen" ( petite poupée en allemand ) Patachou devint "Tyranette", le Jeanne qui était maigre comme un clou devint "Grosbidon" etc..... nous arrivons à Cette histoire de chèque...
Georges fit la connaissance de Pierre Onteniente au STO en allemagne pendant la guerre.
La paix revenue ils sont restés amis. Onteniente travaillait au fisc et Georges menait une vie de bohème jusqu'au jour où il rencontra Patachou qui le fit connaître et lui paya son premier cachet. Georges confia le chèque à Onteniente qui devint ainsi son secrétaire et, le succès venant un rempart, un roc, un barrage qui s'interposait entre Brassens et ses fans trop entreprenants..
Un jour un admirateur qui n'arrivait pas à approcher son idole à cause d'Onteniente s'écria
-"Mais c'est Gibraltar, ce type !"

Voilà c'est ainsi que le jour où Onteniente accepta de devenir le secrétaire de Georges il devint par là même Gibraltar......

Excusez moi d'avoir usé de l'encre pour cette explication totalement hors sujet.......

réponse à . BOUBA le 06/04/2016 à 06h49 : Le gone a raison, c'est un langage des initiés de GB. J'explique - ceux ...
Merci, ça c'est intéressant !  Et pas plus hors sujet que Brassens lui-même, les croissants au ketchup, les anagrammes, les déformées ou les variations à la con ! 
Beaucoup adorent le VAUD d'or...
réponse à . Mintaka le 06/04/2016 à 06h54 : Merci, ça c'est intéressant !  Et pas plus hors sujet qu...
Ben c'est à dire que s'il ne fallait garder que les interventions qui collent au sujet on pourrait fermer le site......ce qui rendrait Germaine malheureuse.....
Rimbaud mène une vie d'errance, couchant à la belle étoile l'artiste dans les vaux dort........
réponse à . Mintaka le 06/04/2016 à 06h54 : Merci, ça c'est intéressant !  Et pas plus hors sujet qu...
Et con, et con, petit patacon !
réponse à . BOUBA le 06/04/2016 à 07h04 : Rimbaud mène une vie d'errance, couchant à la belle ét...
Je pensais à la Suisse et au canton de Vaud. Pas au dormeur du val. Comme quoi...
réponse à . Ratanak le 06/04/2016 à 08h43 : Et à part ça, le veau d'or est toujours debout... ...
Faust aux copies ? 
réponse à . le gone le 06/04/2016 à 07h54 : Je pensais à la Suisse et au canton de Vaud. Pas au dormeur du val. Comme...
Tu as raison, la Suisse est connue pour être autre chose qu'un trou de verdure où chante une rivière. Quand au dormeur du val, son état de santé commence à inquiéter depuis le temps qu'il a deux trous rouges au côté droit.
réponse à . Ratanak le 06/04/2016 à 08h43 : Et à part ça, le veau d'or est toujours debout... ...
Convaincu le ténor ! Il y croit !
réponse à . <inconnu> le 23/03/2014 à 09h05 : Et qui va se charger de tuer le veau d’or ? Le mata d’or, le pi...
Et qui va se charger de tuer le veau d’or ?
Moïse.
En remerciements on lui a donné les deux oreilles et la queue du veau d'or.
Les espagnols ont repris cette coutume de donner les oreilles et la queue mais pas en or.
C'est fou le règne animal... Les requins adorent le veau ! Et pis plein d'autres bêtes aiment bien ça aussi...
réponse à . le gone le 06/04/2016 à 07h54 : Je pensais à la Suisse et au canton de Vaud. Pas au dormeur du val. Comme...
J'ai pas la comprenette en Berne, j'avais pigé.... 
Euh... C'est pas un ten-or, c'est une basse ! 
réponse à . le gone le 06/04/2016 à 11h17 : C'est fou le règne animal... Les requins adorent le veau ! Et p...
Dis moi ! Par chez toi, est-ce qu'il y a des vaux d'or entre les monts du même métal ? 
Ce veau dort, même s'il n'est pas d'or, sur une banquette de veau... 
Si celui-là part en courant, c'est que quelqu'un a du crier : "Veau marin... Go !!!"... Ok, je sors (comme le hareng) ! 
réponse à . Ratanak le 06/04/2016 à 16h01 : Dis moi ! Par chez toi, est-ce qu'il y a des vaux d'or entre les ...
IL y a les Monts d'Or (Mont Cindre, MontThou et le Mont Verdun (base militaire). Ce massif se situe dans le val de Saône (rive droite) Les villages les plus proches étant Saint Cyr au mont d'or et Poleymieux. Pour ce qui est de la couleur la légende locale dit qu'à l'époque des romains ces monts étaient couverts de châtaigniers et qu'à l'automne les monts prenaient une couleur d'or.
Ah peut-être... Mais tiens écoute la voix la plus basse du monde Enfin d'après You Tube !
réponse à . le gone le 06/04/2016 à 16h58 : IL y a les Monts d'Or (Mont Cindre, MontThou et le Mont Verdun (base milita...
St Germain au mont d'or aussi.....bon, je vous propose un synonyme.

"Passer un après midi de merde......"
Synonyme :
"Monter un meuble Ikea...."

Vais me servir une mousse......
réponse à . le gone le 06/04/2016 à 17h05 : Ah peut-être... Mais tiens écoute la voix la plus basse du monde En...
Mwouais... C'est du bidon pur !

Avec ses "10 (ou 12) octaves", ce monsieur couvrirait donc plus que toutes les tessitures, de plus grave que la basse (tessiture exclusivement masculine) à plus aigu que la plus aigüe des sopranos (tessiture exclusivement féminine)... Si c'était le cas, il y a longtemps que tous les opéras et chœurs du monde entier se le disputeraient !

En plus ce qu'on entend de lui tient plus du borborygme que d'autre chose ! 
"Monter un meuble Ikea...."
hein  ! c'est plus difficile que de monter une Harley... même après une mousse. :')
réponse à . mickeylange le 06/04/2016 à 17h35 : "Monter un meuble Ikea...." hein  ! c'est plus difficile que...
Un bon (?) conseil :
ne surtout pas lire la notice !
réponse à . mickeylange le 06/04/2016 à 17h35 : "Monter un meuble Ikea...." hein  ! c'est plus difficile que...
L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea

... ou l'aventure cocasse avec Ajatashatru, fakir imposteur, qui en France pour 24 heures et mandaté par son village indien pour faire une course chez Ikea, va se retrouver coincé dans une armoire en partance pour l'Angleterre.

Amusant, sans plus... Ça casse pas trois pattes à un canard...
réponse à . BOUBA le 06/04/2016 à 07h01 : Ben c'est à dire que s'il ne fallait garder que les interventio...
... ce qui rendrait Germaine malheureuse.
C'est bien vrai...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Adorer le veau d'or » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?