Avoir un coup de pompe - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Avoir un coup de pompe

Avoir un brusque accès de fatigue, parfois très intense, et pas toujours avec une raison connue.

Origine

Par quelle pirouette bizarroïde et un peu gonflée, le coup de pompe qui, pourtant, redonne du tonus à un pneu de vélo dégonflé peut-il mettre quelqu'un à plat ?

Une chose est sûre, c'est que cette expression apparaît aux alentours de 1920, puisque Gaston Esnault l'a relevée en 1922 dans le milieu cycliste (comme par hasard !), mais sans en expliquer l'origine exacte.

Parmi les pompes qui pourraient nous intéresser, en dehors de celle à vélo, il y a la chaussure, en argot, dont un coup bien placé peut éventuellement provoquer une grosse fatigue, et les pompes, celles du sportif aux abdos et bras en béton, qui peuvent laisser épuisé si on en abuse (moi, elles me laissent sur le carreau, même pratiquées avec beaucoup de modération).
Mais il semble qu'aucune de ces deux pompes-là ne soit responsable.

Par contre, Duneton évoque un article paru également en 1922 et dont le sujet est une toute autre pompe.
Ce texte parle des passagers d'un avion qui ont rendu tripes et boyaux[1] suite à un vol très chahuté et qui, à l'atterrissage, sortent de l'avion livides et en se traînant lamentablement, tellement on leur a secoué la pulpe du fond.
Par contre, le pilote resté fringant, dit en descendant et en voyant les débris de ses passagers : "tu parles qu'on a pris un de ces coups de pompe !"

Ceux qui ont pratiqué des engins volants comme le planeur, l'aile delta ou le parapente, par exemple, vénèrent les pompes car ce sont des bulles ou des colonnes d'air chaud qui s'élèvent et peuvent ainsi les aider à gagner de l'altitude ou, au moins, à se maintenir plus longtemps en l'air [2].
En dehors des pompes, bénéfiques, la masse d'air dans laquelle avance l'avion peut être extrêmement agitée (comme de l'eau que vous brassez avec la main) et le secouer comme un prunier, provoquant ce que certains appelent des "trous d'air" qui n'en sont pas réellement (il y a de l'air partout !).

Ce serait par allusion à l'état des passagers 'très fatigués' par les turbulences subies et par le fait que ces colonnes d'air ascendant, qui 'aspirent' vers le haut les aéronefs qui s'y trouvent, sont vues comme provoquées par le piston d'une pompe, que serait née l'expression qui aurait été ensuite reprise par les adeptes de la petite reine où la pompe a sa raison d'être.

[1] Ce qui est bien en phase avec un sujet où le cyclisme est évoqué.

[2] On les appelle aussi des 'thermiques'. Si vous avez déjà vu des grappes de planeurs ou de parapentes tourner en spirale au dessus d'un même point, c'est qu'ils sont dans une pompe et tournent dedans pour y rester et en profiter au maximum (Lien externe).

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir un coup de pompe » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagne (Bavière)de Völlig fertig seinÊtre complètement fini
États-Unisen To bonk / To bonk outHeurter / Se faire éliminer suite à un heurt
États-Unisen To crashCrasher
Angleterreen To be shattered être brisé / fracassé
Angleterreen To feel knackeredSe sentir à plat, fatigué
Espagnees Estar agotadoÊtre épuisé
Argentinees Estar rotoÊtre cassé
Espagnees Estar molidoÊtre moulu (= Être épuisé)
Espagnees Tener una pájaraAvoir un oiseau (cyclisme)
Espagnees Estar hecho polvoÊtre réduit en poussière (= Être épuisé / anéanti)
Espagnees Tener un bajonAvoir une forte baisse (d'énergie...)
Pays-Basnl instortentomber en ruines, s'effrondrer, s'écrouler
Belgique (Flandre)nl Een slag van de hamer krijgenRecevoir (avoir) un coup de marteau
Pays-Basnl De man met de hamerL'homme avec le marteau
Pays-Basnl afknappense casser (au sens figuré!)
Roumaniero A fi sfarsit/ terminatEtre fini
Roumaniero A se simţi frânt de obosealăSe sentir cassé par la fatigue
Roumaniero A fi palit de obosealaEtre frappé par la fatigue

Vos commentaires
Il y a également les oiseaux migrateurs qui savent parfaitement utiliser les "thermiques" : Pour ménager leurs forces, leur vol n’est pas horizontal mais plutôt légèrement descendant jusqu’à la détection de l’ascendant suivant. Elles le mettent alors à profit, en tournant à l’intérieur, pour regagner de l’altitude. Lorsque celle-ci est jugée maximale, leur vol reprend en ligne droite vers leur destination en passant par la "pompe" suivante.
Je pense en particulier aux grues qui passent deux fois par an (une à l’aller, l’autre au retour) au-dessus de mon toit.
Je profite de cette intervention pour demander à Chirstian, le mal orthographié mais érudit en diable, pourquoi il utilise, s’agissant du Dictionnaire de l’Académie Française, les abréviations anglicissantes des adjectifs premier et quatrième sous la forme 1st et 4th ?
Bonjour tout le monde.
réponse à . borikito le 19/05/2006 à 08h19 : Il y a également les oiseaux migrateurs qui savent parfaitement utiliser ...
Bonne remarque ! Et il n’y a pas que les oiseaux qui se grattent à moitié : la plupart des rapaces et quelques autres oiseaux savent parfaitement les exploiter (ceux qui ont déjà ’spiralé’ avec des buses, entre autres, comprendront).
et ne pourrait-on pas chercher dans une toute autre direction :
la pompe c’est l’éclat , la somptuosité, la réussite (grandes pompes, pompes royales, funèbres etc...)
si ma pompe en a pris un coup c’est que quelque chose n’a pas été à la hauteur, j’ai eu "un passage à vide" etc...
La transposition au monde du vélo vient peut être d’une astuce journalistique. Je me dis parfois que des érudits tireront des conclusions bien étranges des titres du Canard Enchainé dans quelques siècles. Ou que , tombant sur un de nos commentaires, il pourraient avoir du mal à distinguer le sérieux du loufoque. Dommage que je ne puisse pas revenir pour voir cela!

christian
réponse à . borikito le 19/05/2006 à 08h19 : Il y a également les oiseaux migrateurs qui savent parfaitement utiliser ...
"pourquoi s’agissant du Dictionnaire de l’Académie Française, les abréviations anglicissantes des adjectifs premier et quatrième sous la forme 1st et 4th ?"

tout simplement parce que je fais du copier- coller avec ce dictionnaire, mis en ligne par ... l’Université de Chicago (ARTFL Project). Sinon, en m’appliquant, je suis capable d’écrire dans un français à peu près correct  : la remarque de Borikito s’appelle "remonter les bretelles". Elle était très bien expliquée hier sur l’excellent site 100% français : expressio.fr ! 

christian
réponse à . chirstian le 19/05/2006 à 09h11 : et ne pourrait-on pas chercher dans une toute autre direction : la pompe c&...
Pour presque toutes les expressions, on peut chercher dans d’autres directions. Et celle-ci n’est pas mauvaise, en attendant qu’elle soit confirmée ou infirmée par un lexicographe qui voudra bien s’y pencher.

Il est sûr que dans quelques siècles, s’il en existe encore des traces, certains vont s’arracher les cheveux à essayer de comprendre certains jeux de mots du Canard. Et je regrette également de n’être probablement pas là pour m’en amuser...
Je me souviens qu’en pompant de l’eau d’un puits vers 1950
avec une pompe manuelle, parfois elle se désamorçait !
El l’eau redescendait. Est-ce là le coup de pompe ?
Il ne faut pas oublier l’exercice physique : quand on fait des pompes, et qu’on en fait trop, on peut avoir un coup de pompe - attention à ne pas être complètement crevé parce qu’à force on peut avoir affaire aux pompes... funèbres.
réponse à . amapola le 19/05/2006 à 09h38 : Il ne faut pas oublier l’exercice physique : quand on fait des pompes...
L’a pas bien lu, Amapola ! C’est quoi les pompes du sportif que j’évoque (bras et abdos d’acier) ? 
Pourquoi aller chercher si loin ? Faire du vélo, voler en planeur ou en avion, faire des pompes, tirer de l’eau d’un puits ... Du calme ! L’expression ’être pompé’ c’est-à-dire être vidé de son énergie comme si l’on vous avait branché sur une pompe aspirante, ne suffit-elle pas à expliquer qu’on ait ’un coup de pompe’ ?
réponse à . <inconnu> le 19/05/2006 à 11h18 : Pourquoi aller chercher si loin ? Faire du vélo, voler en planeur ou...
Ca y est ! nous sommes tombés sur un sage "circonscrit".
Mais c’est qu’il n’a pas tort, le Françoué !
réponse à . <inconnu> le 19/05/2006 à 11h18 : Pourquoi aller chercher si loin ? Faire du vélo, voler en planeur ou...
Que voilà une suggestion qu’elle n’est pas idiote du tout !
D’autant plus que ’pompé’ (pour très fatigué) est un adjectif familier qui existe depuis 1913, d’après Esnault, donc avant le ’coup de pompe’.
Encore un coup des Shadoks !
Le coup de Chateau la Pompe, le velours de l’estomac.
et quand on a un "coup d’barre" ? on est mal barré !  c’est aussi une grosse fatigue qui nous tombe dessus ... mais peut-être s’en remet-on plus vite que d’un coup de blues ...
Veuillez excuser ma vulgarité à une heure si matutinale, mais une fellation réussie peut être décrite par le bénéficiaire en extase, mais bien fatigué, par l’expression : "pompé à mort !"
réponse à . cotentine le 23/07/2010 à 02h42 : et quand on a un "coup d’barre" ? on est mal barré ! ...
Ou un coup de foudre...
réponse à . Tonton56 le 23/07/2010 à 04h48 : Veuillez excuser ma vulgarité à une heure si matutinale, mais une ...
J’aurais juré ou mis ma main au feu, que "quelqu’un" - en bonne santé - n’hésiterait pas à pencher vers la licence... (sourire)
réponse à . 750 le 23/07/2010 à 06h33 : J’aurais juré ou mis ma main au feu, que "quelqu’un" - en bon...
Binette  là-haut, dans la rubrique "Vos commentaires"/mode d’emploi et une ribambelle d’autres infos sur les secrets de ce merrrveilleux site !
C’est tout le problème des pompes aspirantes ou refoulantes. Je suis de l’avis de François : la pompe aspirante réelle ou métaphorique vide tandis que l’autre remplit, question de vases communicants. C’est d’ailleurs vrai aussi pour les aéronefs : le planeur est aspiré par "la pompe" de l’air chaud qui s’élève et, bon sang de bois, ça secoue dur quand on la quitte, surtout s’il y a du vent. Il y a peu j’en ai fait l’expérience : si je n’avais pas été attachée, malgré mon poids respectable, je me retrouvais scotchée au cockpit comme une feuille de papier.

Je me demande comment on va tenir la journée en démarrant sur un coup de pompe dès l’aube, alors qu’il va faire encore si chaud !
Et les shadoks pompaient ...
Y’a encore personne qui a fait allusion à mademoiselle Lapompe ? 
Aujourd’hui, pas besoin de mettre mes pompes bien cirées pour aller lécher les pompes des chefs et cheffes: je suis en ouacances!
Ah! Un p’tit coup de Château Lapompe, une ’tit’ visite à mam’selle Lapompe, un ’tit coup de pompe une fois de temps en temps... La pompe dans tous ses éclats, quoi!
Ah, si je le pouvais, je m’envierais, tiens!
réponse à . Rikske le 23/07/2010 à 07h29 : Y’a encore personne qui a fait allusion à mademoiselle Lapompe ...
J’étais en train de lui écrire, pendant que tu prenais ton numéro d’appel... 
réponse à . momolala le 23/07/2010 à 07h03 : C’est tout le problème des pompes aspirantes ou refoulantes. Je sui...
Mam’zelle Lapompe, elle aspire ou elle refoule ?

Ooooh-Hobbes !
réponse à . Rikske le 23/07/2010 à 07h29 : Y’a encore personne qui a fait allusion à mademoiselle Lapompe ...
Ah, ben si !

Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 23/07/2010 à 08h11 : Mam’zelle Lapompe, elle aspire ou elle refoule ? Ooooh-Hobbes !...
D’après toi ? 
Eh bé, on n’aura pas attendu longtemps pour que la pompe descende ! Je vais tâcher (avec un ^ et sans tache) de remonter le niveau avé la pommpe pédagogique que les parisiannistes appellent "anti-sèche". Bien pommpée dans les ouvrages de référence c’est un excellent travail de synthèse que cette professeure exploite avec succès : cette page. Un bon moyen pour les lycéens de pomper la substantifique moëlle pour éviter le coup de pompe au moment de l’examen.
Si elle "refoule" (du goulot) elle va perdre des clients, mais si elle n’aspire pas aussi. C’est compliqué ce métier !
réponse à . Rikske le 23/07/2010 à 07h29 : Y’a encore personne qui a fait allusion à mademoiselle Lapompe ...
si, Borikito en parlant des grues qui passaint de pompe en pompe !!!
réponse à . Rikske le 23/07/2010 à 07h29 : Y’a encore personne qui a fait allusion à mademoiselle Lapompe ...
Y’a encore personne qui a fait allusion à mademoiselle Lapompe ? 

Mademoiselle Lapompe est une pompe à chaleurs.
réponse à . momolala le 23/07/2010 à 08h33 : Eh bé, on n’aura pas attendu longtemps pour que la pompe descende&n...
s’il y a un examen de pompes aussi...
manquerait plus que ça maintenant, qu’on soit noté sur les pompes
allez t’as bien pompé aujourd’hui, j’te mais un 18 !
Pour éviter le coup de pompe (à vélo) les coureurs ont le pot Belge, qui regonfle le coureur et pas qu’un pneu ! cette page
réponse à . mickeylange le 23/07/2010 à 10h03 : Pour éviter le coup de pompe (à vélo) les coureurs ont le p...
Perso, pour me remettre d’un coup de pompe, je préfère au pot belge une bonne triple Westmalle ! 
La profession se devant le plus d’éviter le coup de pompe est celle des pompiers !...
Ou encore, avoir un coup de pompe en faisant un pompier... 
A l’armée, un coup de pompes dans le c... suffisait souvent à annihiler le gros coup de fatigue !
réponse à . momolala le 23/07/2010 à 07h03 : C’est tout le problème des pompes aspirantes ou refoulantes. Je sui...
Je me demande comment on va tenir la journée en démarrant sur un coup de pompe dès l’aube, alors qu’il va faire encore si chaud !
Comme il m’a déjà été donné de le mentionner:
une piscine entouréer de glycine... Ben oui, puisqu’il y aura sans eu prise de boisson diverses et variées dont des bières, qui sont, chacun le sait de très bond diurétique... 
"Avoir un con de poupe"
Expression maritime ?
réponse à . momolala le 23/07/2010 à 08h33 : Eh bé, on n’aura pas attendu longtemps pour que la pompe descende&n...
Eh bé, on n’aura pas attendu longtemps pour que la pompe descende !
Tout le monde avait été bien sage en 2006, et le cap de l’aube n’a pas été passé en 2010.
Est-ce un signe des temps ? Serait-ce que nos mœurs se dégradent sur ce meeeeeerveilleux site ?
Non, je ne peux pas me résoudre à ça, ça serait trop bête ! Mais on va pas chercher la p’tite bite bête quand même !
Autant que je le susse (non, j’ai pas écrit suce, quesce vous allez imaginer !), il faut faire avec se qu’on a, sans chercher midi à 14h, et en grande pompe éviter de ce prendre des coups de pompe dans le dargif.
Dans la marine on dit soit une tête de con, soit une figure de proue.
Le con ne serait-il pas plutôt à l’arrière, du côté du cul du bateau et à côté de la barre ?  
La première pompe date de 212 avant God JC
Vous la trouverez à cette page
réponse à . momolala le 23/07/2010 à 07h03 : C’est tout le problème des pompes aspirantes ou refoulantes. Je sui...
C’est tout le problème des pompes aspirantes ou refoulantes
en "parler" percheron, on dit "pompe reniflante et refutante" ce qui ne permet pas autant d’allusions 
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 23/07/2010 à 12h28 : Eh bé, on n’aura pas attendu longtemps pour que la pompe descende&...
Puisque tu évoques les grandes pompes, au moment la Belgique a un sacré coup de pompe, je vous propose de visionner le diaporama de Géo sur la Zinneke Parade de mai dernier sur cette page. Le commentaire des diapos m’a semblé très intéressant. Et puisque sa fille me paraît très occupée aujourd’hui : "Marceeeeeeel, un truc à boire bien frais pour tout le monde !".
réponse à . mickeylange le 23/07/2010 à 12h39 : La première pompe date de 212 avant God JC Vous la trouverez à ce...
Exposé simple et intéressant pour un mécanisme génial. Merci Mickey, bon ange !
réponse à . cotentine le 23/07/2010 à 12h44 : C’est tout le problème des pompes aspirantes ou refoulantesen "parl...
cela dépend de ce que tu vas renifler...
Les belges ont été très forts, de vendre des avions renifleurs à la France, qui lui auraient permis de trouver du pétrole en sous-sol.
Nous n’avons pas de pétrole, mais nous avons des idées, disait-on dans l’Hexagone...
Quelle belle mélodie (en sous-sol aussi, sans doute) que celle-là!
Ben, alors ?
Le niveau baisse ?
Personne n’a pensé au décès de Félix Faure : il voulait être César, il a fini Pompée.
C’est de là que Marguerite Japy, épouse Steinheil a gardé le surnom de ’pompe funèbre’.
Un coup de pompe, il y a mieux le beau brun de Momo
réponse à . file_au_logis le 23/07/2010 à 12h51 : cela dépend de ce que tu vas renifler... Les belges ont été...
Oui, mais les Français ont Jean-Paul Belmondo, les Belges n’ont que Barbara Gandolfi et seules les mauvaises langues (!!) y verront un rapport avec l’expression du jour.
Balaise le gars !
Mais comment tu peux dire que c’est un beau "brun", on ne voit même pas ses cheveux !  :&rsquo)
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 23/07/2010 à 16h07 : Balaise le gars ! Mais comment tu peux dire que c’est un beau "brun",...
c’est moi.
- Tu as toujours ta grosse jaguar ?
- non
- tu as toujours ta petite amie ?
- non
- qu’est ce qui c’est passé ?
- l’une pompait trop, l’autre pas assez.
réponse à . chirstian le 19/05/2006 à 09h11 : et ne pourrait-on pas chercher dans une toute autre direction : la pompe c&...
J’ai eu un collègue qui se déplaçe tous les jours en grandes pompes: il fait du 48 !
Et s’il vous met un coup de pompe(*), ça fait très mal ! 

(*) disons un coup de 48 dans le 67...
réponse à . file_au_logis le 23/07/2010 à 12h51 : cela dépend de ce que tu vas renifler... Les belges ont été...
des avions renifleurs
... de dollars ! Histoire de faire fonctionner la pompe à phynances (*)

(*) dixit le père Ubu
réponse à . SyntaxTerror le 23/07/2010 à 14h41 : Ben, alors ? Le niveau baisse ? Personne n’a pensé au d&e...
Ben, alors ?
Le niveau baisse ?
Personne n’a pensé au décès de Félix Faure
Ben si, mais on attendait que tu arrives pour te laisser Pompée !  
réponse à . file_au_logis le 23/07/2010 à 12h51 : cela dépend de ce que tu vas renifler... Les belges ont été...
Quelle belle mélodie (en sous-sol...)
hé, oui, même au fond du trou, avec ou sans coup de pompe, y’en a un qui continue à creuser ...  (dixit Gustave Parking un humoriste qui sévit actuellement en Avignon et qui évoque un des derniers sondages)
Faire la ou le pompe en jazz-manouche, une technique musicale pour piano ou guitare. Ecoutez... Entrez et allez à Audio.

cette page
A cette page, une pompe qui pourrait intéresser Rikske. Et sachez qu’une pompe à bière n’est pas pour autant une pompe funèbre . 
réponse à . mickeylange le 23/07/2010 à 08h34 : Si elle "refoule" (du goulot) elle va perdre des clients, mais si elle n’a...
C’est bien pour ça que j’ai choisi neuneurologue !
Y m’semblait bien reconnaitre ta plastique parfaite !:&rsquo)
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 23/07/2010 à 12h28 : Eh bé, on n’aura pas attendu longtemps pour que la pompe descende&...
Bin, Môssieu Ubbleu, on joue les pères-la-pudeur ? 
Caisse qu’elle fait Germaine, on lui avait donné une perme de trois jours, et elle est pas revenue ?
A son retour collée samedi et 12 pompes.
réponse à . BeeBee le 23/07/2010 à 20h43 : Bin, Môssieu Ubbleu, on joue les pères-la-pudeur ? ...
Cette expression vient de la marine, par l’intermédiaire des pantalons "à pont" autrefois pantalons "à pompe".
Les marins le mettaient quand ils arrivaient au port pour faire la tournée des bouges. Mais ça faisait désordre dans la bourgeoisie portuaire et on les à rebaptisés pantalons à pont pour calmer les vieilles fille et les grenouilles de bénitiers.
C’est sûr c’était plus imagé avant.
Mais il n’y a que les femmes de marins pour savoir ça.
Moi c’est Marcelle qui me l’a dit, un jour où elle faisait le pont. (non ne vous méprenez pas je l’ai pas dit)
La pompe sur un bateau est très importante. Je ne parle pas de la pompe de l’amiral en grand uniforme, mais des autre pompes qu’il y a sur un bateau.
Tout d’abord la pompe de cale qui empêche le rafiot de se remplir d’eau, la pompe à fuel pour le moteur, la pompe à eau pour l’évier et la douche et la pompe à... pour les WC. D’où le célèbre "pompons" des marins, bien antérieur à celui des shadocks.
réponse à . mickeylange le 23/07/2010 à 21h12 : Cette expression vient de la marine, par l’intermédiaire des pantal...
Ah, c’est Marcelle qui te l’a dit, j’ai cru, l’espace d’un instant, que tu avais été femme de marin dans une autre vie ! :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 23/07/2010 à 21h06 : Caisse qu’elle fait Germaine, on lui avait donné une perme de trois...
Ah ! ben voilà ! J’dis rien, j’embête personne, je lis tes écrits (et tous ceux figurant sur ce meerveiiillllleux site) si réjouissants qu’ils ne sauraient faire renoncer au monde et à ses pompes, j’apprécie ton humour qui n’a pour rivale que ton érudition*, et j’suis collée ? Pffffffffffff !

*Ça va comme cirage de pompes ?
réponse à . BeeBee le 23/07/2010 à 21h57 : Ah, c’est Marcelle qui te l’a dit, j’ai cru, l’espace d&...
Mission terminée ! J’crois qu’on n’a plus rien à apprendre au p’tit !  :&rsquo)
Oups... quatre ans plus tard, je rouvre la porte fermée...
Qui n’a jamais éprouvé un p’tit - ou un gros - coup de fatigue, un de ces coups de pompe qui vous jettent dans les bras du premier fauteuil venu ? Pourquoi le beau Georges (l’autre !) y aura-t-il échappé ?
Cependant, si des coups de pompe - genre coups de pieds perdus de n’avoir pu aboutir dans des arrières-trains coupables ! - figurent dans les textes de GB à côté de grandes pompes, luxueuses, je n’ai pas trouvé les pompes "coup de fatigue".

Fatigue... lassitude... la frontière est ténue, impalpable. Et "lassitude" apparaît dans un des plus beaux textes chantés par le cher Georges.
Et qu’on ne vienne pas me dire que c’est du tirage de couettes ! 

Alors, aux soirs de lassitude,
Tout en peuplant sa solitude
Des fantômes du souvenir,
On pleure les lèvres absentes
De toutes ces belles passantes
Que l’on n’a pas su retenir.


Superbe poème d’Antoine Pol... mélancolique musique de GB.

Ad’taleur ! - citation Boubacaresque - pour le café-thé.
Bonjour...jour...jour...jour......

Diantre, la porte est certes ouverte, mais le lieu parait désert, d’où l’écho signifié plus avant.

Je ferais bien quelque pompes pour échauffer mes muscles supposés, mais le risque existe toujours que le prochain arrivant ne me jette:
" Ca va, tu peux t’arrêter. La fille est parti ".

Et bien logiquement, dans cette entrée en matière légère, il convient de rappeler le fameux coup de pompe obtenu du père à qui ’on allait demander la main de sa fille.

Bon, j’ai bien repéré le plateau bien appétissant de DiwanC, je vais m’assoir. Je ne touche à rien...

nb: quoi que...
Déformation professionnelle
Le fabricant de chaussures, au gymnase, fait encore des pompes !
Le réalisateur: - Où elle est passée Maria ?
un acteur: - elle a un coup de pompe, Schell...
réponse à . DiwanC le 08/07/2014 à 01h38 : Qui n’a jamais éprouvé un p’tit - ou un gros - coup de...
Hier soir un de ces coup de pompe m’a collé sous la couette de bonne heure sans que je rende visite au roi Georges.
Chez Brassens il y a tout un cortège de pompe, mais elles sont généralement funèbres.
Par contre notre bon God avec ses explications thermiques techniques et aéronautiques évoque pour moi un autre poème mis en musique par Georges celui de Jean Richepin tiré de "La chanson des Gueux" : Les oiseaux de passage. Un texte en accord avec l’esprit Brassens .l
cette page Pour connaitre un peu mieux Jean Richepin
cette page pour le poème dans son intégralité Georges n’a chanté qu’ une dizaine de strophes
cette pagepour la vidéo
Je n’ai pas pris le temps de lire tous les commentaires ci-dessus mais s’agissant de l’explication du coup de pompe pourquoi aller chercher si loin ?
Il s’agit probablement d’une élision du mot besoin, ce qui nous amènerait à l’expression "Avoir BESOIN d’un coup de pompe" comme pour les boyaux à plat.
--
- Je trouve que Jean exagère quand il parle de sa fiancée: sublime, divine etc., bref, je le trouve, quand il parle de sa poule, pompeux...
le sourd: - tiens, ma poule aussi pond peu...
colonnes d’air chaud
J’ai pu observer ce phénomène hier et avant-hier dans ma Picardie. Il existe un club de parachutisme à quelques kilomètres. Sous le vent, on entend claquer les toiles à l’ouverture et on voit très bien les taches rouges ou orangées dériver pour aller se placer sous un "nuage de beau temps" et soit rester comme suspendues, soit remonter jusque sous le nuage. Les pratiquants appellent cela "trouver un ascendant". Là, on rentabilise le ticket d’entrée !
réponse à . platon07 le 08/07/2014 à 07h31 : Bonjour...jour...jour...jour...... Diantre, la porte est certes ouverte, mais...
...je vais m’assoir. Je ne touche à rien...
Tu as bien tort !
Bien que ton "quoique" laisse supposer que...
Que de "que" !
réponse à . GenteGouyat24 le 08/07/2014 à 08h52 : Je n’ai pas pris le temps de lire tous les commentaires ci-dessus mais s&r...
God n’évoque pas ce "besoin"... Mais Sa Divinité ne peut tout dire, s’pas...

Ainsi, il passe sous silence le fait que l’expression vient de la marine ! Et plus précisément du temps de la marine à voile, le chant de marins avait une importance particulière : sa principale fonction était de rythmer et ainsi synchroniser le travail en équipe. Tels, les chants à pomper : pour rythmer le travail sur la pompe chargée d’évacuer l’eau de mer infiltrée au cours de la traversée.*

Il n’était pas rare que le cap’tain encourage les matelots d’un sonore : "Encore un coup de pompe, moussaillons !" Si ça ce n’est pas une preuve...

Un p’tit café ? Platon – ou un amionaute de passage... - vient de remplir la cafetière.

*Réf. à cette page. Lire également Lange @ 62.
Cinq minutes de pompes Cinq minutes de bonheur.
"Quand on travaille, on n’a jamais froid et quand on fait des pompes, on a chaud, sûr !"
Le cordonnier
Des mêmes j’ai gardé les devises. Elles n’ont pas pris une ride.

cette page
Soyons clairs...

A la découverte de cette table généreuse et quasi british -( cf DiwanC 67 )- je me suis dit que, dans sa simplicité - aucune place ne semble réservée - que voilà un accueil en grandes pompes.

C’est seulement en soulevant le premier, puis le second croissant, puis...que j’ai découvert les petits messages: reserved.

Enfin, cela m’éconduit vers un autre monde et d’autres images piège.
Une équipe où l’on m’a supporté plusieurs années comprenait un groupe technique, dont un de ces incontournables autosatisfaits qui, comme disait l’autre, se croyait obligé de vous détailler la procédure lorsque vous vous rendiez "là où le roi va à pied."
Et un collègue, coutumier des peaux de banane-gag, le prit un jour à témoin:
" Dis donc, Jean-Pierre, tu dois te souvenir de ces fameuses pompes Moildardde plus en plus rares...

Et le JP interpellé embrayait aussi sec sur l’intérêt des pompes Moildard.

C’était le bon temps...
réponse à . platon07 le 08/07/2014 à 11h08 : Soyons clairs... A la découverte de cette table généreuse...
quasi british
Il manque quand même les œufs au lard, les saucisses, les tomates frites, les céréales, le fromage et parfois, les haricots blancs à la sauce tomate.
Mes petits-déjeuners dans les hôtels anglais me donnaient parfois un léger coup de pompe au moment de quitter la chaise.
La fatigue dans le métier
le pompiste------------------------> pompé
le vanneur-------------------------> vanné
le meunier-------------------------> moulu
la blanchisseuse------------------> lessivée, essorée
la manicure------------------------> élimée
le barbier--------------------------> barbé
le rappeur-------------------------> râpé
le meurtrier-----------------------> meurtri
le payeur de primes-------------> déprimé
le câbleur--------------------------> accablé
le fourbe, fourbu, etc.
réponse à . platon07 le 08/07/2014 à 11h08 : Soyons clairs... A la découverte de cette table généreuse...
Enfin, cela m’éconduit...
Que nenni... ou je n’ai pas la bonne définition pour "éconduire"... ou je n’ai pas tout compris... ou il y a un sourire et suis passée à côté... ou...
réponse à . DiwanC le 08/07/2014 à 13h00 : Enfin, cela m’éconduit...Que nenni... ou je n’ai pas la bonne...
Souriant just !

Mais, ainsi que l’étoffe sérieusement S.T, une table de petit déjeuner fin prête est un plaisir sans prix.
Et dans ma vie de saltimbanque, j’ai quand même toujours mis un point d’honneur à ce que mes invités éventuels, de 5 à 155 ans, ai cette petite surprise, en essayant de glisser un sourire. Même s’ils se lèvent en émettant des bruits incongrus zé avariés.

J’ai mis éconduire parce que la suite de mon propos ne peut avoir d’intérêt très approximatif que pour moi...

Mais j’ai bien glissé dans mes profondes les deux croissants d’honneur de Bouba !
réponse à . joseta le 08/07/2014 à 12h50 : La fatigue dans le métier le pompiste------------------------> pomp&eacut...
Le lad → harassé
Le plombier (un copain de Lange !) → crevé
Le psycho... → déprimé
Le tueur → abattu
Le faïencier → brisé. Le pâtissier itou !
Le rapeur ♫♪♫ → usé
Le pêcheur → épuisé
Le maladroit → cassé
Le cycliste → à plat
Le casseur → rompu
Le fossoyeur → mort !
Le fauconnier → halbrené (merci LaRousse !)
J’adore ce jeu ! 
réponse à . platon07 le 08/07/2014 à 13h18 : Souriant just ! Mais, ainsi que l’étoffe sérieusement ...
... mon propos ne peut avoir d’intérêt très approximatif que pour moi...

Si on ne devait tenir que des propos intéressants pour tous, il y a longtemps que Sa Divinité aurait fermé le forum !
:&rsquo)
réponse à . DiwanC le 08/07/2014 à 13h28 : Le lad → harassé Le plombier (un copain de Lange !) → cr...
Quid du lecteur et du renifleur ?

Je sais seulement que c’est en lisant que l’on devient liseron .
C’est en se mouchant que l’on devient moucheron.

-( traditionnal . n.d.l.r)-

Ou caser le "coup de pompe"?
réponse à . platon07 le 08/07/2014 à 13h49 : Quid du lecteur et du renifleur ? Je sais seulement que c’est en lis...
réponse à . DiwanC le 08/07/2014 à 13h28 : Le lad → harassé Le plombier (un copain de Lange !) → cr...
Celui qui prie à Dieu--------> sur les genoux
le dentiste--------------------> sur les dents
réponse à . DiwanC le 08/07/2014 à 13h28 : Le lad → harassé Le plombier (un copain de Lange !) → cr...
Le plombier (un copain de Lange !) → crevé

Môssieur Lange si tu le veux bien !
Le plombier qui c’est ?
cette page
réponse à . mickeylange le 08/07/2014 à 15h44 : Le plombier (un copain de Lange !) → crevé Môssieur Lan...
Eh ben alors monLapin ? Môssieu joue les hautains main’nant ?
Ça devait arriver : avec ta manie de ne fréquenter que les plafonds sixtiniens...
réponse à . joseta le 08/07/2014 à 14h15 : Celui qui prie à Dieu--------> sur les genoux le dentiste----------------...
Celui qui....
La même en "rose" :
La nonne → sur les rotules !
réponse à . DiwanC le 08/07/2014 à 17h55 : Celui qui.... La même en "rose" : La nonne → sur les rotules&n...
Le cordonnier------> lassé
le prêteur-----------> rendu
réponse à . joseta le 08/07/2014 à 18h49 : Le cordonnier------> lassé le prêteur-----------> rendu...
Là, je n’ai plus rien en magasin... sauf un p’tiit coup de fatigue... comme qui dirait un coup de pompe !
réponse à . mickeylange le 08/07/2014 à 15h44 : Le plombier (un copain de Lange !) → crevé Môssieur Lan...
Le plombier qui c’est ?
Pierre Perret !
réponse à . borikito le 19/05/2006 à 08h19 : Il y a également les oiseaux migrateurs qui savent parfaitement utiliser ...
Je pense en particulier aux grues qui passent deux fois par an
Bori, d’où tu es, tu peux surement encore me répondre: les connaissais-tu personnellement? T’en souviens-tu? C’était bien? Tu as encore des noms? (non, ça, peut-être pas...)
Non, si tu veux me filer un coup de pompe, steplé, pas dans les gencives...
Et, à tout prendre, je préfererais un coup de main...
Le plombier qui c’est ?
Pierre Perret !
Naaaaannnnn, c’est Ray Ventura! qui va chercher "trente centimètres de tuyau de plomb"
Malheureusement, je n’ai pas trouvé cette mémorable (de lièvre) chanson sur la toile...

Et puis, il y a aussi le sketch de Fernanr Reynaud...
Tous les deux mille fois meilleurs que PP, qui n’était pas le nôtre!
coup de pompe...

C’est l’essentiel de l’activité d’un footballeur...le coup de pompe.

Si je prends mon exemple personnel en propre et au hasard, la seule vision des slogans journaleux, en cette belle période d’abrutissement collectif, me neutralise toute velléité d’optimisme.

Alors eux, en culotte courte, à se rouler par terre en grimaçant parce que leur maillot va être tout crotté...vous imaginez l’angoisse...

Comment surmonter un coup de pompe à grands coups de pompe ?

Le café, demain, sera bienvenue...
réponse à . file_au_logis le 08/07/2014 à 21h47 : Le plombier qui c’est ? Pierre Perret !Naaaaannnnn, c’est ...
En ce qui concerne Pierre Perret, des goûts et des couleurs ...
En ce qui concerne Ray Ventura, je ne connaissais pas cette délicate bluette, mais il suffit de demander : C’est "Vous permettez que j’ déballe mes outils"
réponse à . SyntaxTerror le 08/07/2014 à 23h32 : En ce qui concerne Pierre Perret, des goûts et des couleurs ... En ce qui ...
Merci, merci, merci infiniment!
À nouveau, une pierre blanche dans le jardin de ma culture!
Des ribouis, des groles, des godasses, des péniches... chaussures avec lesquelles il est plaisant de distribuer des coups de pompes dans la partie charnue de certains individus particulièrement obtus !

Chez l'épicier, pas d'argent, pas d'épices,
Chez la belle Suzon, pas d'argent, pas de cuisse...
Les morts de basse conditions
C'est pas de ma juridiction."
Or, j'avais hérité d' grand-père
Un' pair' de "pomp's" * pointu's.
S'il y a des coups d' pied que'que part qui s' perdent,
C'lui-là toucha son but.
C'est depuis ce temps-là que le bon apôtre (bis)
Ah ! c'est pas joli...
Ah ! c'est pas poli...
A un' fess' qui dit merde à l'autre.


Écoutez...

* S'cusez-moi M'sieur Brassens...
réponse à . DiwanC le 12/11/2015 à 02h20 : Des ribouis, des groles, des godasses, des péniches... chaussures avec le...
Alors là........alors là.......Non mais j'y crois pas !

(il y a de l'air partout !)
..
En tout cas y en a qui n'en manquent pas.

Ah j'te jure on aura tout vu sur ce forum......Y avait déjà ceux qui lisent pas les VDD, ceux qui bis répétitent et maintenant y a ceux qui adaptent les textes d'auteurs en fonction de leurs besoins....

Surtout que chez Georges des pompes il y en a.

Les belles pom, pom, pom, pom, pom, pompes* funèbres

Pas bien celles qui nous intéressent, c'est vrai...... mais au moins on n'invente pas

Un peu tôt pour le café, n'est ce pas ?

Complément:

* Ce pompe ci vient du latin "pompa" ( procession, cortège..) qui nous a donné "en grande pompes"

Pour le même prix je vous livre "croque mort" ?

Hé bien du temps des grandes épidémies de peste, pour ne pas approcher les cadavres contagieux on les "croquait" de loin grâce à des crochets au bout de longues perches.......

Qui c'est qui croyait que j'allais raconter l'histoire de la femme du croque mort qui...........
Un passage du texte me rappelle cet événement survenu au large de la Californie il y a plus de trente ans. Un vol en provenance du Japon vers San Francisco attrapa une "poche d'air" comme on dit ici, mais je ne saurais l'appeler pompe ascendante thermique, car c'est vers le bas sur quelques milliers de mètres que l'avion fut aspiré, bien que, vous vous en doutez, c'est inversement vers le haut que les passagers le furent. Z'auriez vu la bouille verdâtre de ces pauvres voyageurs à l'arrivée à l'aéroport, car heureusement le pilote avait repris le contrôle de l'appareil. J'étais dans un bar à picoler avec des amis lorsque les images ont paru sur l'écran télé et, l'ivresse aidant, nous avons osé rigoler en imaginant l'état de tapisserie du plafond de cabine et la tâche de retracer tous les dentiers éparpillés ici et là. Comme coup de pompe, vraiment digne de figurer au Guinness!
réponse à . ecobec le 12/11/2015 à 04h08 : Un passage du texte me rappelle cet événement survenu au large de ...
En fait tout dépend de l'altitude de l'avion........s'il n'est qu'à 2000 m et qu'il troudaire sur quelques milliers.........
La scène se passe en 1975, un type veut se suicider. Il monte dans le train, le train démarre. Le type attend qu'un autre train se profile à l'horizon, ouvre la porte et se jette. Mais au lieu de passer sous les roues du train arrivant en sens inverse, il y a appel d'air. Il est ballotté d'un train à l'autre comme une balle de flipper. Finalement, sa jambe touche terre et passe sous les roues du train, sectionnée.
Du fait de l'appel d'air elle remonte et repart, elle aussi ballottée, d'un train à l'autre.
Jusqu'à venir, emportée par la vitesse,
casser l'une des vitres du train.
Là, il y a un mec qui est au wagon-restaurant.
Il bouffe peinard.
Il prend la godasse en pleine gueule.
Et il meurt.
Et l'autre est debout.
Sur une patte.
Plus loin sur les rails.
Des gens ont tiré la sonnette d'alarme, on est allé chercher le suicidé, qui aujourd'hui a une jambe de bois mais est bien vivant.
Quant au mec qui était au wagon-restaurant, lui, il est mort pour ainsi dire....d'un coup de pompe dans le train.
Jean Yanne
réponse à . mickeylange le 12/11/2015 à 06h20 : La scène se passe en 1975, un type veut se suicider. Il monte dans le tra...
Surtout si c'est lui........faut dire qu'avec des pompes pareilles........
Les radars au bord des routes ne sont que les pompes à fric du racket légal gouvernemental........GGGGggggggghhhhhhhh !

Coyote, au pied pépère.......
Je lui ai pompé tout son fric, à ce mec. Il en a pris un beau, là, de coup de pompe : il est complètement à plat, mainant...
réponse à . BOUBA le 12/11/2015 à 04h08 : Alors là........alors là.......Non mais j'y crois pas ! (il ...
Pom pom pom pom....pom pom pom pom...
Celles de la cinquième du grand Ludwig ?
Ps: pas de lien, tout le monde connait...un petit coup de fatigue...et puis ça fait trop de bruit dans la douceur matinale...
réponse à . BOUBA le 12/11/2015 à 04h08 : Alors là........alors là.......Non mais j'y crois pas ! (il ...
Ben alors mon grand ?! Qu'est-ce donc qu'il t'arrive ? Môssieu a ses vapeurs potron-minales, limite nervous breakdown alors que les honnêtes gens dorment encore ? Hmmm ?

Sache que je n'invente pas : je déplace momentanément... Je n'adapte pas honteusement comme tu le prétends *: le temps d'un refrain – peut-être d'un sourire - j'emprunte une pompe quelque peu fatiguée le temps d'un cirage de bottes pointues !

Mais j'ai tout bien remis en place afin que le cher Georges puisse botter le cul des "bons apôtres" empêcheurs d'enterrer en rond**

* Hypocrite ... tu as fait pire !!!
** Je recale l'image → à cette page

Rest' du café ? 
réponse à . ecobec le 12/11/2015 à 04h08 : Un passage du texte me rappelle cet événement survenu au large de ...
dans un bar à picoler
Vous en êtes ressortis "pompette " ?
réponse à . mickeylange le 12/11/2015 à 06h20 : La scène se passe en 1975, un type veut se suicider. Il monte dans le tra...
Raconte encore ! 
réponse à . DiwanC le 12/11/2015 à 09h02 : Ben alors mon grand ?! Qu'est-ce donc qu'il t'arrive ? Môssieu a...
Ah non, jamais au grand jamais je ne m'est permis de modifier un texte de Georges pour convenance personnelle...

J'ai le respect de l'artiste, moi.......

Je pompe certes sans vergogne dans son oeuvre mais je la respecte ......pas comme certains........
réponse à . saharaa le 12/11/2015 à 09h00 : Pom pom pom pom....pom pom pom pom... Celles de la cinquième du grand Lud...
Reprise par radio Londres pour faire passer les messages aux partisans désirant filer un coup de pompe au cul des Frisés.....
Et personne ici ne connaît la pompe à l'huile ? Qui sera bientôt de saison... 
réponse à . BOUBA le 12/11/2015 à 09h17 : Ah non, jamais au grand jamais je ne m'est permis de modifier un texte de G...
P'têt qui respecte pas trop GB, mais au moins il chante mieux qu'un certain JB qui lui prétendait justement respecter GB... 
réponse à . Ratanak le 12/11/2015 à 09h19 : Et personne ici ne connaît la pompe à l'huile ? Qui sera bient...
Tsss ... personne ici !!!  tu nous prends pour des quiches ?
Bouba, dis quelque chose...
Mais peut être notre ami Ratanak ne sait pas qu'on est du midi toi et moi ... et quelques autres, qui respectent les traditions .... bon, je m'emballe... il n'est pas obligé de savoir...
Avec ses yeux doux et sa barbiche de sous-officier, elle aurait pu être jolie la chèvre de M'sieur Seguin... Seulement, elle avait un caractère de coyote et une idée fixe quasi obsessionnelle : aller se taper un cocktail d'herbe verte là-haut sur la montagne.

Quand ça la prenait, elle mettait ses sabots noirs et luisants dans le récipient ! L'en avait ras le bonnet M'sieur Seguin. C'était usant de toujours nettoyer la houppelande de l'énervée, de remettre de la paille fraîche, de remplacer l'écuelle...

Usant, éreintant, harassant... Un beau soir, M'sieur Seguin eut un coup de fatigue... comme qui dirait un coup de pompe... *

*Extrait de Les Carnets de l'Alphonse, Éd. God and Co, page 118.
réponse à . saharaa le 12/11/2015 à 09h32 : Tsss ... personne ici !!!  tu nous prends pour des quiches ? Boub...
Eh beh ! Te v'là qui grimpe au rideaux aussi ! J'croyais qu'les rideaux y zétaient réservés à Germaine... 

Si si je sais que Bouba et toi zêtes du midi  Mais personne n'avait encore parlé icitte de la pompe à l'huile. Pour la quiche elle est de par chez moi* en effet, mais on la fait pas pour Noël, on préfère le pain d'épices 


* Un chez moi très "adoptif"... Étant né dans les Yvelines, qui s'appelaient encore Seine-et-Oise, d'une mère toulousaine et d'un père charentais, ayant passé mon enfance et mon adolescence en Picardie, puis étant parti vivre 15 ans au Congo (Brazzaville) avant d'atterrir en Lorraine après un crochet en région parisienne, et sans parler d'une contrée lointaine où j'ai quelque attache, d'où suis-je ? 
réponse à . Ratanak le 12/11/2015 à 09h49 : Eh beh ! Te v'là qui grimpe au rideaux aussi ! J'croyais qu'les...
Nan nan, je laisse les rideaux à Germaine...
C'était pour rire...
D'où es-tu ? D'où viens-tu ? Où vas-tu ? (Encore des questions existentielles...)
Quelle importance ? Tant que nous sommes là, ici, ou ailleurs, ce qui compte c'est d'y être bien ! 
réponse à . Ratanak le 12/11/2015 à 09h49 : Eh beh ! Te v'là qui grimpe au rideaux aussi ! J'croyais qu'les...
le pain d'épices
Mmmm... le meilleur que j'ai goûté était fabriqué à Riquewihr....c'est pas la Lorraine, mais pas loin...
réponse à . BOUBA le 12/11/2015 à 09h17 : Ah non, jamais au grand jamais je ne m'est permis de modifier un texte de G...
Artiste...S'cuse-moi ton honneur... mais GB était surtout un poète qui savait sourire (lui !) au détournement de mots !

Ainsi quand Tristan Bernard fait un croche-pied au vieux Corneille, il met le tout en musique !

Peut-être que je serai vieille,
Répond Marquise, cependant
J'ai vingt-six ans, mon vieux Corneille,
Et je t'emmerde en attendant.


Rien que pour le plaisir !
réponse à . saharaa le 12/11/2015 à 09h58 : Nan nan, je laisse les rideaux à Germaine... C'était pour ri...
Pour toi et Ratanak, le promeneur du globe ! (@ 119)

Je n'ai pas le rideau exclusif ! Je le prête volontiers à qui à un trop plein d'énervement !
Parce que si ce mêêêrveilleux site est fait pour échanger, éventuellement se culturer et souvent s'amuser, y a des moments où quand on lit c' qu'on lit ...

réponse à . Ratanak le 12/11/2015 à 09h49 : Eh beh ! Te v'là qui grimpe au rideaux aussi ! J'croyais qu'les...
avant d'atterrir en Lorraine
Remets mon bonjour à Sophia !
réponse à . Ratanak le 12/11/2015 à 09h31 : P'têt qui respecte pas trop GB, mais au moins il chante mieux qu'...
Ah c'est ben vrai, ça........
réponse à . DiwanC le 12/11/2015 à 10h13 : Artiste...S'cuse-moi ton honneur... mais GB était surtout un poète...
Oui mais lui il pouvait se permettre, étant lui même un Maître.....
réponse à . DiwanC le 12/11/2015 à 10h21 : Pour toi et Ratanak, le promeneur du globe ! (@ 119) Je n'ai pas le rideau...
Pour sûr !......Quand je lis c'que j'lis, que j'entends c'que j'entends, que j'vois c'que j'vois hé ben chui bien content de penser c'que j'pense.......
réponse à . saharaa le 12/11/2015 à 09h58 : Nan nan, je laisse les rideaux à Germaine... C'était pour ri...
Voilà des paroles bien sages........
Dans le milieu des courses cyclistes, à l'époque des boyaux autour du cou, on pratiquait souvent le passage de relais lors d'une échappée.
Il y avait toujours un mec qui voulait se ménager pour le sprint final et qui "suçait les roues" comme on dit. Après deux ou trois appels des échappés pour lui faire prendre les relais, un des coureurs détachait sa pompe à vélo et foutait un grand coup de pompe sur le nez du parasite.
D'où l'expression "avoir eu un coup de pompe".
réponse à . DiwanC le 12/11/2015 à 10h21 : Pour toi et Ratanak, le promeneur du globe ! (@ 119) Je n'ai pas le rideau...
y a des moments quand on lit c' qu'on lit ...
ça c'est ben vrrai... mais on ne peut pas réagir à tout...ça fatigue 
tiens... manque dans les binettes d'expressio celle qui lève les yeux au ciel ! serait bien utile parfois !
Une fois n'est pas coutume... 
réponse à . BOUBA le 12/11/2015 à 10h47 : Pour sûr !......Quand je lis c'que j'lis, que j'entend...
Tu plagies Pierre Dac maintenant ?
et c'est quoi cet accent ? 
réponse à . DiwanC le 12/11/2015 à 09h41 : Avec ses yeux doux et sa barbiche de sous-officier, elle aurait pu être jo...
Avec ses yeux doux et sa barbiche de sous-officier, elle aurait pu être jolie la chèvre de M'sieur Seguin... Seulement, elle avait un caractère de coyote et une idée fixe quasi obsessionnelle : aller se taper un cocktail d'herbe verte là-haut sur la montagne.
On t'a déjà expliqué à maintes reprises qu'elle n'allait pas dans la montagne pour bouffer de l'herbe, mais pour voir le loup.
Le coup de l'herbe c'est pour les enfants. Elle, elle voulait grimper aux rideaux, et comme le père Seguin se faisait vieux, elle voulait connaître autre chose.
La preuve ?
Quand tu montes en altitude, d'abord ya plus d'arbre, et après ya plus d'herbe. C'est bien la preuve que cette sal..pe de chèvre c'est pas de l'herbe qu'elle va chercher en altitude. C'est pas un coup de pompe qu'elle voulait !!!!
Yeees
réponse à . saharaa le 12/11/2015 à 11h00 : Tu plagies Pierre Dac maintenant ? et c'est quoi cet accent ?&nbs...
Ben c'est pour les gens du nord qui veulent nous cirer les pompes en tentant d'imiter "l'assent" Procençal.........Peuchère
réponse à . BOUBA le 12/11/2015 à 11h30 : Ben c'est pour les gens du nord qui veulent nous cirer les pompes en tentan...
Ben c'est pour les gens du nord qui veulent nous cirer les pompes

Je savais pas qu'on cirait des tongs !
Sauf quand c'est la cigale qui va cirer les tongs de la fourmi.
LE JEU DES MOTS CACHÉS (115) CHAUSSURES-2
Il y a dans le texte ci-dessous 13 types de chaussures , que vous trouverez, si vous n'êtes pas dans le cirage !

- Tiens, t'es rentré du Népal ?
- et ouais... et il est bas l'moral, là...
- mais que vas-tu chercher dans cet état long et froid ?
- dans l'état long ? aiguilles ! tu sais bien que j'adore les montagnes et le ski, allons, 'le sarde' !
- mais il fait trop froid ! seulement les jours chauds sont à profiter...
- les chauds sûr ! d'eux c'qu'il me plaît, c'est dévaler les pentes à toute vitesse ! mais les autres jours aussi, j'en profite !
- sur les pentes ou flancs, si tu trouves ça beau...et qu'on dise de toi: Victor, l'émule de Jean-Claude Killy ! à ton aise...
- oui, mais maintenant c'est cuit 'sarde'...jusqu'aux prochaînes vacances...
- c'est ça, parce que dans la ville, y'a même pas d'escarpes, hein ?
- te moque pas et ne crois pas que toi et tous les autres tête à claques êtes plus heureux sur une serviette
de plage, sous un soleil de plomb, à bronzer ! Le sport c'est la santé !
- ah, ça, l'homme est libre, et moi, l'été, Nice ! c'est ce qui me botte !
réponse à . joseta le 12/11/2015 à 12h14 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (115) CHAUSSURES-2 Il y a dans le texte ci-desso...
12 en première lecture ! Yeeess !
réponse à . mickeylange le 12/11/2015 à 12h06 : Ben c'est pour les gens du nord qui veulent nous cirer les pompes Je savais...
Fallait bien que j'emploie l'expression du jour.......n'empêche ça me fait toujours rigoler quand j'entend un gens du Nord s'amuser à refaire notre accent...

Mais tout ceci est fort sympathique........
12 aussi ! peut-être !
11 seulement !
Non, 12 parce que le sarde dine à l'huile.
réponse à . mickeylange le 12/11/2015 à 11h28 : Avec ses yeux doux et sa barbiche de sous-officier, elle aurait pu être jo...
Ben voui... mais si on raconte ici la vérité sur le premier roman écrit pas l'Alphonse D. ; à savoir :

- Que M'sieur Seguin n'était rien qu'un demi-sel marseillais de petite envergure qu'avait séduit la naïve Blanche, laquelle avait compris trop tard que les grands espaces promis par le julot n'était qu'un bout de trottoir...

- Si on ajoute que pour essayer de s'en sortir – et aussi se venger – la belle avait tout raconté à l'inspecteur Le Loup, un fier Breton beau comme un pâtre grec qui habitait au troisième étage d'un p'tit immeuble de la résidence "La Montagne"... *

Si on dit ça, on va avoir tous les Azuréens qui vont nous tomber d'ssus en beuglant qu'on ne raconte rien que des carabistouilles, rien que des menteries... qu'on salit l'image de leur Alphonse – comme s'il avait eu besoin de nous pour attraper la syphilis leur Alphonse ! – et patati et patata... on n' va pas s'en sortir !

Tiens, vais aller manger un morceau parce que j'ai un p'tit coup d' pompe !


* des détails comme ça, on ne peut pas les inventer si on n'a pas lu le livre, s'pas !
réponse à . DiwanC le 12/11/2015 à 13h47 : Ben voui... mais si on raconte ici la vérité sur le premier roma...
'un p'tit immeuble de la résidence "La Montagne"...
Sur la cote d'azur il disent pas résidence la montagne, mais Palais Bouba
ou Palais de la Méditerranée.
Les boulistes qui sont dedans ils se la pètent en habitant un "palais"plutot qu'une résidence.
Tu as même un palais de justice à Nice qui est une salle de spectacles comme le palais Nikaia. Tu as aussi le palais Maeterlinck, le palais Lascaris, et le palais Ontologue qui s'occupe des vieux, et à Nice yen a beaucoup.
réponse à . BOUBA le 12/11/2015 à 13h19 : Fallait bien que j'emploie l'expression du jour.......n'empêche ça ...
Fallait bien que j'emploie l'expression du jour...

L'expressio(n) du jour, il me semble que ce pourrait bien être "Avoir un coup de pompe", non ?...  Bon d'accord, tu peux les cirer, les pompes, avant de t'en servir pour frapper 

Naaannn pas sur la tête 
réponse à . joseta le 12/11/2015 à 12h14 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (115) CHAUSSURES-2 Il y a dans le texte ci-desso...
Je crois bien avoir trouvé 13 chaussures* à mon pied 


* Joseta, tu me les envoies par paires si c'est possible ?... 
Quelqu'un a besoin de pomper les bonnes réponses ?

1.- BALMORAL (bas l'moral)
2.- TALON AIGUILLE (l'état long ? aiguilles)
3.- CHAUSSON (chauds sont...)
4.- CHAUSSURES DE SKI (chauds sûr ! d'eux c'qu'il...)
5.- SABOT (ça beau)
6.- PANTOUFLE (pentes ou flancs)
7.- MULE (l'émule)
8.- CUISSARDE (cuit 'sarde')
9.- ESCARPIN (escarpes, hein ?)
10- CLAQUETTES (tête à claques êtes...)
11- SALOMÉ (ça l'homme est...)
12- TENNIS (l'été NICE)
13- BOTTE
Voilà !
réponse à . joseta le 12/11/2015 à 17h50 : Quelqu'un a besoin de pomper les bonnes réponses ? 1.- BALMORA...
Salomé !
C'est la petite-fille d'Hérodiade qui me manquait.
Savais pas qu'elle avait ouvert un magasin de chaussures...
Faut dire que les temps sont durs pour tout le monde... même pour les dames d'antan.
Merci Joseta !

réponse à . DiwanC le 12/11/2015 à 18h34 : Salomé ! C'est la petite-fille d'Hérodiade qui me manquait. ...
Tout pareil, sauf qu'il me semble qu'elle était la fille d'Hérodiade.
Faudrait demander au Baptiste, mais il parait qu'il n'a plus toute sa tête.
réponse à . SyntaxTerror le 12/11/2015 à 18h41 : Tout pareil, sauf qu'il me semble qu'elle était la fille d'...
Et moi tout pareil aussi, mais j'avais les (chaussures) DE PLAGE, et celles de MONTAGNE aussi. 

Salomé... on peut pas non plus lui demander à elle, elle a mis les voiles la salgarce... 
réponse à . DiwanC le 12/11/2015 à 18h34 : Salomé ! C'est la petite-fille d'Hérodiade qui me manquait. ...
Salomé ! C'est la petite-fille d'Hérodiade...

À ce qu'il paraîtrait, la SalopSalomé était la fille d'Hérodiade et la petite-fille d'un Hérode, mariée à un autre Hérode qui était aussi son oncle... Quelle famille ! 

Qui qu'elle soit, elle a valu à Jean le Baptiste un fatal coup de pompe...
finalement, tout bien considéré, j'en avais que 10, j'avais en gigogne talons et talons aiguilles ! pas vu les salomé, les skis et les pas le moral balmoral !
réponse à . Ratanak le 12/11/2015 à 19h10 : Et moi tout pareil aussi, mais j'avais les (chaussures) DE PLAGE, et celles de M...
Les chaussures de sable qui étaient posées près de la serviette de plage ?


réponse à . Ratanak le 12/11/2015 à 19h17 : Salomé ! C'est la petite-fille d'Hérodiade... À ce qu'...
Quelle famille ! Tu as raison ! S'appellent tous pareil.
C'est comme chez les Dumas, les Strauss, les Bach, les Dupont.
Euh... pour les Dupont, suis moins sûre ! 

réponse à . DiwanC le 12/11/2015 à 19h25 : Les chaussures de sable qui étaient posées près de la servi...
Faut pas le dire trop fort mais à Nice, le sable et bien c'est... des galets ! 
réponse à . DiwanC le 12/11/2015 à 19h33 : Quelle famille ! Tu as raison ! S'appellent tous pareil. C'est comme c...
Euh... pour les Dupont, suis moins sûre !

Tu fais bien de pas être sûre, parce qu'entre les Dupont-Aven, les Dupont-St-Esprit, les Dupont-Audemer, les Dupont-l'Abbé (d'Arnoult, c'est des Dupont nobles !!!), les Dupont-de-Nemours (encore des nobles!), les Dupont-du-Gard, les Dupont-la-Ville, les Dupont-Euxin, les Dupont-Ste-Maxence, les Dupont-des-soupirs, les Dupont-l'Évêque, les Dupont-sur-Meuse, les Dupon-té-vequio et les Dupont-Lajoie, ils s'appellent pas vraiment pareil  Il manque que les Du-pompe... 
réponse à . Ratanak le 12/11/2015 à 19h10 : Et moi tout pareil aussi, mais j'avais les (chaussures) DE PLAGE, et celles de M...
Il est aussi possible qu'elle ait fait un numéro de claquettes !
A ce sujet Wikipédia fait un subtil distinguo entre les claquettes et les tongs au motif que ces derniers possèdent une courroie qui sépare le pouce des autres orteils ... Tong viendrait de l'anglais "thong" qui désigne une ficelle. Il est vrai que "thong" se dit en français ... string et que tong désigne la pince à sucre ou celle à ... cornichons.
Sacré Wikipédia.
réponse à . SyntaxTerror le 12/11/2015 à 19h52 : Il est aussi possible qu'elle ait fait un numéro de claquettes ! A c...
Eh effet, certains cachent un cornichon avec un thong, qui convient moins bien aux bananes... 
Avant que nos Belges ne me coupent l'herbe sous les claquettes :
Je découvre qu'en Néerlandais, "tong" désigne la sole commune Solea solea. Encore une étymologie possible pour Wikipédia !
réponse à . Ratanak le 12/11/2015 à 19h54 : Eh effet, certains cachent un cornichon avec un thong, qui convient moins bien a...
Plus les jours passent, plus tu écris, plus j'en suis persuadée : tu es atteint d'une sorte de folie expressionaute... contaminé par Houba, chirstian et quelques autres. Quel bonheur !
Et pourquoi pas tout simplement des "Pompiers"?
La pompe à bras était déjà utilisée dans les mines par les romains. En 1705, dans le corps des "Sapeur Pompier" chaque homme en charge de pomper l'eau portait sur le lieu d'incendie sa pompe et la servait ! De quoi avoir un coup de pompe non ?
Après, j'imagine qu'au bout de qqs.dizaines de minutes il se faisait remplacer, victime d'un coup de pompe.
C'est une piste, je n'ai aucune certitude quant à l'origine exacte du "coup de pompe"...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir un coup de pompe » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?