Ca ne mange pas de pain - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Ca ne mange pas de pain

Ça ne coûte rien (même si ça n'a aucun intérêt)
Ça ne provoque rien de désagréable (même si ça n'apporte pas grand chose)

Origine

Vous vous souvenez du XVIIe siècle, date de l'apparition de cette expression ?
Alors vous savez qu'à cette époque, le pain était une des bases de l'alimentation et que, par conséquent, il occupait une part importante du budget nourriture.

Comme, du coup, toute consommation abusive de pain grevait ce budget, si quelque chose n'avait aucun impact sur le stock de miches, alors il n'y a avait pas de raison de s'en passer, tant que ça n'avait pas de conséquences désagréables et même si ça n'avait pas grand intérêt.

Exemple

« Ici, ils ont l'impression de reconstruire un monde, ça ne mange pas de pain. »
Daniel Pennac - Au bonheur des ogres

« Les pièces de 100 Francs en argent n'ont maintenant presque plus aucune valeur. Mais je vais quand même garder les miennes, ça ne mange pas de pain. »
Onc'Picsou

Compléments

Pour la petite histoire, le pain avait autrefois une telle importance dans une famille, que "mettre hors de pain" voulait dire 'émanciper' et "être au pain menu", c'était être dans une situation financière très difficile.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ca ne mange pas de pain » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Bulgariebg Не иска ни хляб, ни водаÇa ne demande ni pain, ni eau
Allemagnede Es frisst kein BrotCa ne bouffe pas de pain
Allemagnede Das frisst kein Heu.Cela ne mange pas de foin.
États-Unisen The price is rightLe prix est correct (ou juste ou convenable)
États-Unisen It's no big dealCe n'est pas une grosse affaire
États-Unisen What have you got to lose?Qu'est-ce que vous avez à [y] perdre ?
Angleterreen It doesn't cost much.Ça ne coûte pas beaucoup.
Angleterreen Dirt-cheapUn prix dérisoire (bon marché comme de la poussière)
Espagnees Algo es algoQuelque chose, c'est quelque chose
Espagnees No cuesta nadaÇa ne coûte rien
Espagnees Menos da una piedraOn tire moins de choses d'une pierre
Espagnees Eso no pide pan.Ça ne demande pas de pain.
Espagne (Catalogne)es No menja paÇa ne mange pas de pain
Hongriehu Nem kér enniÇa ne demande pas á manger
Belgique (Flandre)nl Dat eet geen broodCa ne mange pas de pain
Pays-Basnl Gratis-kado-voor-niksGratuit-Cadeau-Pour rien (expression humoristique)
Belgique (Limbourg)nl Dat it gee braudCela ne mange pas de pain
Pays-Basnl Het eet geen broodÇa ne mange pas de pain
Belgique (Flandre)nl Baat het niet, dan schaadt het nietSi ce n'est pas profitable, cela ne nuira pas non plus
Pays-Basnl Voor een schijntjeÇa ne coute (presque) rien
Polognepl To jesc nie wolaCa ne crie pas (donne-moi) à manger
Brésilpt Não vale nada !Il ne vaut pas rien
Brésilpt Não custa nada !Ça ne coûte rien !
Roumaniero Nu te costa nimic.Ça ne te coûte rien.
Roumaniero Nu cere de mâncareCa ne demande pas à manger
Serbiesr Ne pije voduÇa ne boit pas d'eau
Suèdesv Det äter inte brödCela ne mange pas de pain

Déformée

Ca n'engrange pas de gain.

Vos commentaires
D’abord et avant tout, c’est un San-Antonio. Qui dit comme ça, en quatrième de couverture :

Moi, vous me connaissez ?
Jouer les privés, ce n’est pas mon fort.
Même si le Vieux me donne sa bénédiction...
Même si le client allonge douze briques sur la table de notre salle à manger...
En matière de police, comme en amour, je suis professionnel jusqu’aux extrémités.
On ne se refait pas.
Tout ça pour vous dire que douze millions d’A.F. me laissent de glace, comme disent les Lapons.
Et pourtant, douze briques, hein... ça mange pas de pain !

Et tiens, parce que c’est vous, je vous cite le dernier paragraphe du roman :
L’avion, encore. Paris-Londres, seconde édition.
Cette fois, je suis relaxe. Et j’espère bien que m’man sera relaxée tout à l’heure par leur petit jury à la mords-moi le neutron.
Pour Béru, Mac Heckett que j’ai eu au téléphone est formel : un mois de mitard pour avoir massacré le bobby de l’hosto.
Paraît que c’est pas cher au prix où est la dent de flic, in England. Bast, on prendra Marie-Marie avec nous en attendant sa sortie de prison. Faut bien s’entraider...
Pauvre Gros, va !
Sûrement que les geôles anglaises le feront maigrir... Enfin quoi, ça vaut encore mieux que des vacances avec Berthe, non ?
Et puis, ça mange pas de pain !
THE END
MESSAGE DE L’AMIRAUTÉ :

*******************************************************************
...........................................EXCLUSIF !...........................................

*******************************************************************

En vous rendant à cette page, vous y découvrirez Rikske en train de faire le pied de grue dans le port d’Anvers, en date d’hier ! (Photo 13)
- Papa canin se démange.
- PPDA n’aime canne sage.
- PACS ANPE : gain amende...

Anna Gramme
Je suis depuis longtemps "hors du pain" mais j’ai été de temps en temps "au pain menu" avant de me sortir du pétrin !
Et en ce moment, je suis au régime "déstockage" et JE ne mange pas de pain … mais de là à me faire traiter de "ça", faut pas exagérer ! un peu de respect pour les "aîné(e)" que diable !  
réponse à . Elpepe le 26/10/2007 à 00h59 : - Papa canin se démange. - PPDA n’aime canne sage. - PACS ANPE ...
* Pan, nage ! ... pas de cinéma ! (quelle gifle au récalcitrant !)
* PS : ange Canadien pâmé (ce ne peut être que Bridge !)
* Panaméen danse "pagic" (tu ne connais pas ce pas de danse ? c’est presque magic !)
* à papa en sang -> médecin ... y’a urgence !

ANA
Et moi, je ne mange pas de ce pain ç’a la
Bonjour !

Si le pain est passé de mode, les boulangeries doivent servir à blanchir l’argent sale dans la farine ! Sur 3 km de route, j’en ai compté 5 dont deux qui ouvrent la semaine prochaine, en plus des 4 centres commerciaux qui vendent eux aussi du pain. Je m’étonne quand même ! Dans chaque village alentour on compte au moins trois boulangeries aussi.  !

Chez nous, il y en a trois pour 2700 habitants. Ce qui fait une moyenne de 900 habitants par boulangerie. Là-haut (vers le nord), ils sont 18 000 en tout répartis sur 6 communes, soit 15 boulangeries au moins dans les villages plus 5 au bourg qui compte aussi un centre commercial. Je m’étonne, d’autant qu’il y a beaucoup d’Anglais dans ce coin. On nous roule dans la farine, là !
réponse à . momolala le 26/10/2007 à 07h37 : Bonjour ! Si le pain est passé de mode, les boulangeries doivent se...
Salut, Momolala. A-t-il bien plu, chez toi ? Quand tout est mouillé, les incendies criminels, ça ne mange pas de pins...
réponse à . momolala le 26/10/2007 à 07h37 : Bonjour ! Si le pain est passé de mode, les boulangeries doivent se...
Pas terrible, Momolala ta contrib du matin. Mais, bon, ça ne mange pas de pain !

Bon courage à tous ceux qui vont aller gagner leur pain quotidien. Ne mangez pas tout votre pain blanc, gardez-en pour les jours gris. Et ne jetez pas le pain : le pain, c’est la vie !

Et il va pleuvoir encore ! Belle journée en perspective donc ! Belle journée à vous aussi et à plus tard sans doute !
réponse à . Elpepe le 26/10/2007 à 07h49 : Salut, Momolala. A-t-il bien plu, chez toi ? Quand tout est mouillé,...
Salut, PP ! Tu es bien matinal ! Oui il a bien plu, mais non, il n’a pas assez plu. On nous promet 3 jours de pluie. C’est une amorce mais c’est très peu. Il aurait dû pleuvoir fin août en abondance. Novembre et février sont censés être les mois les plus pluvieux de l’année. Il n’a pas plu en février et on espère beaucoup de novembre, sinon c’est l’année prochaine que la forêt sera la plus en danger et nous aussi. L’eau ne s’invente pas. Bon, faut que je me mouve, j’ai un vrai boulot là. Je vous retrouve cet après-midi sans doute.
réponse à . momolala le 26/10/2007 à 07h55 : Salut, PP ! Tu es bien matinal ! Oui il a bien plu, mais non, il n&rsq...
RÉCLAME :

Expressio : plus près de vous la météo !

Ça mange pas de pain, God. Juste de l’encre... 
Et tiens, ça me fait penser que le loufiat Marcel (dit "La Pompe", cause qu’il a souvent la main sur le manche de la tireuse à bière), le père de Marcelle*, a un grand bar dans le phare, mais que Bernard, le maître du buffet, a lui aussi une chouette installation attenante. En s’agitant des pinceaux, il travaille au rouleau sa pâte à pizza ou sa pâte feuilletée (à douze tours) pour faire les croissants de 12 du matin, ou les petits fours de 12 de la kémia (cette page).
Marceeeeeeeeel ! Un caoua bien serré et deux croissants ! Ça mange pas de pain !

* note pour les moussaillons : la famille s’agrandit, Marcelle Lapompe entre à notre service (15% en suce).
Prendre un pain sur la tronche, cela mange-t-il du pain?
Bon appetit!
Et not’ Momo nationale qui se fait rouler dans la phare-in du Pepe... N’a-t-on pas idee? J’ai pas bien compris, la, il n’a pas assez plu, ou cela ne t’a-t-il pas assez plu?
La dix fait rance ne mange pas de pain, de toute facon.

Et comme dit notre Godemichou adore, tout ca, ce n’est qu’une question de miches... Yavait que lui pour dire ca, d’ailleurs, pas vrai, mon p’tit ’Michou?

Quand ca ne mange pas de pain, est-ce-a-dire que c’est du pain perdu, ou plutot du pain beni?

Bonne journee...
Vous vous souvenez du XVIIe siècle, date de l’apparition de cette expression
Mais bien sûr votre honneur, mais je ne pourrais vous dire avec précision ce que je faisais le 26 octobre de ce siècle à 8:40. Mais de quelle année en fait voulez-vous parler votre grandeur.

De quoi parlons-nous aujourd’hui? Du pain bien sûr. Celui qu’on achète tout frais, ou encore mieux celui qu’on prépare soi-même. Mélanger les ingrédients, le pétrir, le palper, le laisser monter, le cuire ensuite. Ca sent bon dans toute la maison.
Le pain qu’on coupe à grandes tranches, qu’on tartine. Celui qu’on laisse sècher, pour en faire des croques-monsieur ou du pain perdu. Et celui que l’on coupe en petits morceaux, on y ajoute toutes sortes d’ingrédients (lait, sucre, raisins secs, ...), on fait cuire au four, on l’appelle pudding ou poudding selon la région.
Après cela, comment voulez-vous que je vous dise encore : je ne mange pas de ce pain là.  Mais je m’égare, ce n’est pas l’expression du jour. Je vais de ce pas m’en couper une tranche et vous souhaite une bonne journée.
Petit point météo : froid mais sec, guère plus de 3 °.
réponse à . file_au_logis le 26/10/2007 à 08h50 : Prendre un pain sur la tronche, cela mange-t-il du pain? Bon appetit! Et not&rsq...
Une contrib de ce tonneau, c’est pain bénit, Filou !
Et, ce qui ne mange pas de pain : collé samedi ! 

Momo nationale qui se fait rouler dans la phare-in du Pepe
ça ne mange pas de pain : appliquée au Maître des lieux, la manœuvre donnerait un God miché.
réponse à . Elpepe le 26/10/2007 à 08h47 : Et tiens, ça me fait penser que le loufiat Marcel (dit "La Pompe", cause ...
Merci pour la page recette, mise dans mes favoris, ou plutôt dans ceux de mon ordinateur. Mais dis-moi as-tu comme God un petit revenu quand on clique sur ta page personnelle ? 
Pas de pain, ce matin sur la table du petit déjeuner : les miches de la boulangère et la baguette du boulanger étaient encore trop chaudes (j’ai donc mangé de la brioche, bien sûr). Du pain, il m’en reste en revanche sur la planche, de celui qui ne se mange pas mais nous permet de le gagner.

A dans quelques jours !
réponse à . syanne le 26/10/2007 à 09h04 : Pas de pain, ce matin sur la table du petit déjeuner : les miches de...
Pffffuit ! Sitôt arrivée, déjà repartie, Syanne ? Tu nous laisses dans le pétrin...
réponse à . file_au_logis le 26/10/2007 à 08h50 : Prendre un pain sur la tronche, cela mange-t-il du pain? Bon appetit! Et not&rsq...
comme dit notre Godemichou adore, tout ca, ce n’est qu’une question de miches

God, miche... God miche... Je me demande s’il ne nous tend pas un peu la perche !
réponse à . syanne le 26/10/2007 à 09h04 : Pas de pain, ce matin sur la table du petit déjeuner : les miches de...
Moi j’ai mangé du pain au graines de cézanne. Cézanne pain...
Les Allemands, pour le Mittagessen (déjeuner), ne mangent pas de pain. Mais qu’est-ce que ça mange, comme kartoffeln !
En revanche, au Frühstück (petit-déjeuner) et à l’Abendbrot (dîner courant, littéralement "pain du soir"), ça ne mange pas de patates, remarquez bien.
pas de pain, pas de vin, pas de boursin
mais du sprüdel à volonté
réponse à . <inconnu> le 26/10/2007 à 09h21 : Moi j’ai mangé du pain au graines de cézanne. Cézanne...
Oh, Paul... ces ânes...
réponse à . charlesattend le 26/10/2007 à 09h33 : pas de pain, pas de vin, pas de boursin mais du sprüdel à volont&eac...
La Gerolsteiner Sprudel est la plus consommée outre-Rhin. Mais toutes les eaux minérales teutonnes sont gazeuses... Warum das denn, Filou ?
réponse à . cotentine le 26/10/2007 à 01h49 : Je suis depuis longtemps "hors du pain" mais j’ai été de tem...
Cotentine: tu me donneras la recette pour sortir du pétrin et devenir hors de pain, s’te plaît????
Moi, j’aimerais bien avoir le beurre et l’argent du beurre. (C’est bien ce qu’on met sur le pain, non?)
réponse à . <inconnu> le 26/10/2007 à 09h54 : Cotentine: tu me donneras la recette pour sortir du pétrin et devenir hor...
Et le pain, ca gonfle, alors je préfère rester au pain menu, sans doute.
réponse à . <inconnu> le 26/10/2007 à 09h54 : Cotentine: tu me donneras la recette pour sortir du pétrin et devenir hor...
tu me donneras la recette pour sortir du pétrin et devenir hors de pain

Facile et paradoxal en même temps ! Pour devenir hors pain, il faut gagner du blé !

A propos de blé...

J’étais insoucieux de tous les équipages,
Porteur de blés flamands ou de cotons anglais.
Quand avec mes haleurs ont fini ces tapages,
Les Fleuves m’ont laissé descendre où je voulais.

Pour les ceusses qui diraient que j’ai choisi un extrait du bateau ivre pour complaire à l’amiral, je réponds... euh... c’est vrai !

Aussi, je voudrais pas être collé samedi.

Merci mon bon Arthur.
Avant 1970 à Lisbonne, dans la salle des pains perdus, il s’égare, Salazar.
réponse à . <inconnu> le 26/10/2007 à 09h21 : Moi j’ai mangé du pain au graines de cézanne. Cézanne...
Elpepe:
Reliques de temps anciens où on n’était pas ausi riches qu’aujourd’hui: en France comme en Allemagne on calme la faim avec des "Sättigungsbeilagen": pain, légumineuses ou galettes de blé noir en Bretagne), ou blinis (URSS) pour tout le monde avant la "globalisation": pommes de terre venues d’Amérique, riz et nouilles de Chine.
En Allemagne ET en France, les gens pensent qu’ils ont BESOIN de ces produits pour être rassasiés.
Nous en sommes au stade suivant, sans doute: je ne mange ni pain, ni légumineuses, ni pommes de terre, ni nouilles, ni riz, sauf pour le plaisir. Très difficile à faire avaler à mes concitoyens allemands et à mes concitoyens francais.
Les habitudes alimentaires résultent des habitudes de vie, élémentaire, non?
réponse à . <inconnu> le 26/10/2007 à 10h08 : tu me donneras la recette pour sortir du pétrin et devenir hors de pain F...
pour complaire à l’amiral
Continuez, mon brave, continuez... C’est bien ! Je lève la colle de samedi... Et vous naviguerez à loisir, à l’abri du besoin, hors pain, Paul.
réponse à . Elpepe le 26/10/2007 à 09h44 : La Gerolsteiner Sprudel est la plus consommée outre-Rhin. Mais toutes les...
Dans le nord de la D, ce n’est pas la marque la plus répandue, par contre, le A. boivent de plus en plus d’eau plate et les F. de plus en plus d’eau gazeuse...
Le gaz remplace le pain... Ca donne l’impression de s’être rempli l’estomac. Je préfère remplir avec de la Perrier plutot qu’avec du pain... L’air (du temps) me sied sans doute plus...
Je m’y mets ausi, à la pub...
Et va falloir que j’arrête de ne semer que du vent... Je n’ai plus de pain chez moi.
Mais beaucoup de PAIN SUR LA PLANCHE...
réponse à . <inconnu> le 26/10/2007 à 10h11 : Elpepe: Reliques de temps anciens où on n’était pas ausi ri...
Ben moi, je me régale, avec les gumineuses. Un bon plat de fèves, tiens, avec une épaule d’agneau : ça se mange sans faim !
Comment ? Sans pain, aussi, oui. Pourquoi ?
réponse à . Elpepe le 26/10/2007 à 09h44 : La Gerolsteiner Sprudel est la plus consommée outre-Rhin. Mais toutes les...
La Gerolsteiner Sprudel est la plus consommée outre-Rhin. Mais toutes les eaux minérales teutonnes sont gazeuses

Bonjour à tous.
Recycleraient-ils les gaz à effet de serre ? 
Bon, les gosses : en rangs par deux, on va chanter une comptine. Trois, quatre :

Dansons la Carmagnole
Y’a plus de pain chez nous.
Y bouffent, les campagnols,
On va les foutre au trou !

Youououou…

Et maintenant, vous avez un quart d’heure de récré.
Un homme de paille qui tricote, c’est un peu comme un homme de main au fournil, non ?
réponse à . Elpepe le 26/10/2007 à 09h44 : La Gerolsteiner Sprudel est la plus consommée outre-Rhin. Mais toutes les...
Warum denn das, Pepe, ben c’est tres simple: ils veulent tous etre pape et faire des bulles, comme benoit-xvi.
Xvi, xvi, xvi, je t’assure!

Blague a part: c’est pas vrai, il y a des eaux minerales plates egalement, au moins en Autriche (pays quand meme six vits lisses) (y ajouter mentalement l’accent aigu)
réponse à . Elpepe le 26/10/2007 à 10h24 : Ben moi, je me régale, avec les gumineuses. Un bon plat de fèves, ...
et, ayant mange ton plat de feves, tu as encore besoin d’eau gaseuze, toi? C’est plus de l’amour, ca, c’est du vice...
réponse à . <inconnu> le 26/10/2007 à 10h22 : Dans le nord de la D, ce n’est pas la marque la plus répandue, par ...
Morrigane, la D-F d’Expreffio.
File-au-logis, la B-A d’Expressio
réponse à . tytoalba le 26/10/2007 à 08h53 : Vous vous souvenez du XVIIe siècle, date de l’apparition de cette e...
Chez nous, on appelle ça du bodding.
C’est excellent, surtout avec un peu de rhum et des raisins secs.
C’était la spécialité du boulanger de quartier de ma moman. La boulangerie est à présent fermée, le boulanger fait les pains au ciel 
réponse à . momolala le 26/10/2007 à 07h51 : Pas terrible, Momolala ta contrib du matin. Mais, bon, ça ne mange pas de...
Ouais ouais, quand on est bon comme le bon pain, comme toi, on finit par se dire qu’il y en a qui n’ont PAS ou PLUS de pain...
réponse à . file_au_logis le 26/10/2007 à 11h00 : Warum denn das, Pepe, ben c’est tres simple: ils veulent tous etre pape et...
Filou ! Je te rappelle que, pour les accents si chers à notre belle langue, tu disposes de la table de caractères de Windows, dont le chemin est :
C:\Windows\System32\charmap.exe...

Exécution ! 
réponse à . Elpepe le 26/10/2007 à 08h29 : RÉCLAME : Expressio : plus près de vous la mét&e...
Météo Express va avoir de la concurrence avec Météo Expressio !
Si ça mange pas de pain, ça rapporte pas de blé ?
Quand un policier de la route, avec son beau gyrophare bleu, se fait rouler dans la Pininfarina, on lui fait un éloge pané-gyrique ?
réponse à . eureka le 26/10/2007 à 11h24 : Météo Express va avoir de la concurrence avec Météo ...
Sans parler d’août-felouque Express, pour les touristes en Egypte...
réponse à . Elpepe le 26/10/2007 à 08h47 : Et tiens, ça me fait penser que le loufiat Marcel (dit "La Pompe", cause ...
Marcelle pour le café et le pain du pauvre...cela va de soi !
réponse à . eureka le 26/10/2007 à 11h31 : Marcelle pour le café et le pain du pauvre...cela va de soi !...
N’oubliez pas le pourboire !
" Le pain est la nourriture des hommes depuis des millénaires. Respectez-le; il est le résultat du travail de tant d’hommes et la récompense de tant d’efforts" (Antoine de St Exupéry)
la boulangère, vêtue d’une stricte robe noire et d’un tablier blanc se retrouve parfois, les miches enfarinées par le mitron ! 
quelques belles affiches et cartes postales de 1900 à cette page
réponse à . Elpepe le 26/10/2007 à 11h17 : Filou ! Je te rappelle que, pour les accents si chers à notre belle ...
pas le temps de m’occuper de telles farines-bols!
réponse à . charlesattend le 26/10/2007 à 09h33 : pas de pain, pas de vin, pas de boursin mais du sprüdel à volont&eac...
Ahhh ! Ca doit être divin
réponse à . cotentine le 26/10/2007 à 11h37 : " Le pain est la nourriture des hommes depuis des millénaires. Respectez-...
Je m’en vais de mes seins t’honorer, dit la boulangère frivole au mitron salace.
Et, au moins sur ta page, y’a un éditeur de partoche !
Ce Filou, quel cossard du clavier ! Hein, les filles ? Hein ? Bon, d’accord, tu parles le Bill Gates sans aucun accent...
réponse à . Elpepe le 26/10/2007 à 10h24 : Ben moi, je me régale, avec les gumineuses. Un bon plat de fèves, ...
Des fèves, du pain, du cumin mmmm c’est euuuh quoi déjà ?
réponse à . eureka le 26/10/2007 à 11h50 : Des fèves, du pain, du cumin mmmm c’est euuuh quoi déj&agr...
C’est bon !
réponse à . <inconnu> le 26/10/2007 à 09h21 : Moi j’ai mangé du pain au graines de cézanne. Cézanne...
Excellent !

Admir-Hobbes
Dans la ‘signification’, God aurait pu ajouter …l’effet de prévoyance, car Prudence est mère de Sûreté …
ça ne mange pas de pain exprime aussi le fait qu’une précaution ne coûte parfois rien et qu’il faut donc la prendre. "on dit aussi des papiers et autres choses inutiles que l’on garde, cela ne mange pas de pain." (Furetière, Dictionnaire universel, 1690)
… oui, mais qu’est-ce-que ça donne comme boulot quand on décide tris et rangement de ce qui s’est accumulé au fil du temps (tiroirs, placards, grenier ou sous-sol) Hein Tyto ?
Par contre, ça évite parfois d’être puni par manque de vigilance et de se retrouver au pain sec 
Ô God, donne nous chaque jour notre pain quotidien.
Amène !

Allez, bon appétit, les gosses.
réponse à . Jonayla le 26/10/2007 à 11h16 : Chez nous, on appelle ça du bodding. C’est excellent, surtout avec ...
pour le boding, pudding ou poudding chacun y ajoute ce qu’il a sous la main. Je ne peux tout détailler, mais bien sûr le principal ingrédient est le pain sec. Le mien est destiné aussi aux enfants et je n’y mets donc ni café, ni rhum. Mais tout est permis dans ce domaine. Le principal est que chacun l’apprécie. C’est une manière de ne pas gaspiller tout en donnant une douceur.  

@cotentine - 55 : tu ne crois pas si bien dire, le temps de tout trier de la cave au grenier et on sera l’an prochain. Mais contrairement à l’expression du jour, ce que j’y trouverai pourra me rapporter quelques sous. Même les vieux papiers sont parfois recherchés.  
Voilà... Je retourne tout ça dans ma tête depuis ce matin mais je ne sais pas comment vous l’annoncer... Je ne voudrais pas que nombre d’entre-vous mesdames, se pâment ou fondent en larmes... Enfin je me lance armstrong... Voilà, partant pour un voyage d’agrément en terre chypriote, je ne serai pas présent la semaine prochaine sur ce site !!!

Messieurs, si vous pouviez pendant mon absence empêcher ces dames de se helvète opinion suisse idée, ça m’arrangerait bien car j’aurai plaisir à vous retrouver toutes et tous à mon retour.

Quoi ?! Je peux partir tranquille ça ne mange pas de pain ?!!!

Ah bon ! 
réponse à . <inconnu> le 26/10/2007 à 13h27 : Voilà... Je retourne tout ça dans ma tête depuis ce matin ma...
Eh ben mon câlin ! T’as l’air d’avoir mangé plus d’un pain !

On va se faire voir chez les chypriotes ? Parait qu’y sont spécialistes en miches
réponse à . eureka le 26/10/2007 à 13h58 : Eh ben mon câlin ! T’as l’air d’avoir mangé ...
Joliiiii

Je vais surveiller mes arrières !
réponse à . <inconnu> le 26/10/2007 à 13h27 : Voilà... Je retourne tout ça dans ma tête depuis ce matin ma...
Le temps va me paraître long comme un jour sans pain ...
réponse à . <inconnu> le 26/10/2007 à 13h27 : Voilà... Je retourne tout ça dans ma tête depuis ce matin ma...
Bon vent, moussaillon ! Et ne t’inquiète surtout pas, les filles, en ton absence, on va quand même veiller sur elles, tu penses bien : c’est naturel, chez nous...
réponse à . momolala le 26/10/2007 à 07h37 : Bonjour ! Si le pain est passé de mode, les boulangeries doivent se...
Hé hé.

Tu sais que ces dix dernières années, ce sont les artisans boulangers dont le pouvoir d’achat a le plus augmenté ?
Dans ma banlieue Est, beaucoup sont Tunisiens, je me demande pourquoi.
Avec son Mac, Quasimado mangerait-il du pain de fesse ?
réponse à . SyntaxTerror le 26/10/2007 à 15h53 : Hé hé. Tu sais que ces dix dernières années, ce son...
Dans mon quartier manceau, le QLM (Quartier Libre des Maillets, territoire national de la LPP, je rappelle), les boulangers sont naturels manceaux. Ils n’en sont pas moins riches que les tiens, pourtant...
réponse à . Elpepe le 26/10/2007 à 15h57 : Dans mon quartier manceau, le QLM (Quartier Libre des Maillets, territoire natio...
Ce sont de bonnes pâtes ...
"si ça ne mange pas de pain, que ça mange de la brioche"
(Marie Antoinette)
Tiens, ça me fait penser à Patachou... à cette page.
réponse à . chirstian le 26/10/2007 à 16h01 : "si ça ne mange pas de pain, que ça mange de la brioche" (Marie An...
La brioche, je vous la tranche ?
Docteur Guillotin
Pour être un peu sérieux, sachez que au Xème (le X ne voulant pas dire 10 mais X) après Jean Christophe, le mot pain était féminin et les boulangers, appelés alors michetons, était ambulants. Il déambulaient dans les rues de Paris (surtout les michetons parisiens en fait), et notamment rue Pigalle en ségosillant à pleine voix (certains arrivaient à s’égosiller à voix basse mais c’était plus rare) :

- Chaud la pain, chaud la pain !

Et les manantes qui croisaient son chemin lui répondaient :

- Ta pain, Ta pain Mets moi oh ! ta pain, micheton

L’expression est restée mais elle a été dévoyée, bien entendu.

L’est temps que j’parte en vacances, moi...
réponse à . Elpepe le 26/10/2007 à 15h57 : Dans mon quartier manceau, le QLM (Quartier Libre des Maillets, territoire natio...
Dans le quartier manceau, à part le phare, l’endroit le plus connu ce doit être le parc Manceau ?
Bon, ça va, j’arrête.

Signe qu’on est un peu saturés au bureau, je viens d’offrir un "bol d’air" à mes collègues : un bol, avec des lettres R dedans. Faut dire que je viens de lire le dernier opus du Chat de Geluck, ça explique bien des choses ...

Bon ouiquende à toutes zet à toussent
réponse à . <inconnu> le 26/10/2007 à 16h40 : Pour être un peu sérieux, sachez que au Xème (le X ne voulan...
Et, pour rester sérieux, Elpépère chantait : voulez-vous danser, grammaire... 
Ah, si seulement on en avait, hein God ?
réponse à . Jonayla le 26/10/2007 à 16h46 : Dans le quartier manceau, à part le phare, l’endroit le plus connu ...
Et comme je suis d’un naturel gai, lorsque je m’y promène, le parc manceau rit.
réponse à . Elpepe le 26/10/2007 à 16h51 : Et, pour rester sérieux, Elpépère chantait : voulez-vo...
Pourquoi ? Tu ne les a plus ? Moi j’ai mes deux, bien accrochées...
réponse à . God le 26/10/2007 à 16h58 : Pourquoi ? Tu ne les a plus ? Moi j’ai mes deux, bien accroch&ea...
UN ÉDITEUR DE PARTOCHE !. Pas des balloches...
Ni des brioches dans le pertuis d’Antioche, non plus.
réponse à . <inconnu> le 26/10/2007 à 16h40 : Pour être un peu sérieux, sachez que au Xème (le X ne voulan...
Reviens, veux-tu, ton absence va briser ’ ma viiiieeu
Car aucun autre vois-tu n’a jamais pris ta place en mon coeur’ amiiiiiiiiieeu !

Je suis pain-ée que tu partes déjà 

Momolalazim
réponse à . <inconnu> le 26/10/2007 à 16h40 : Pour être un peu sérieux, sachez que au Xème (le X ne voulan...
A une autre époque au Xè, on appelait les prostituées des boulangères, et c’est elles qui en fin de journée, livraient leur pain à leur mac...ben oui quoi ! c’est de la que vient le pain de fesse non ? Et y a peut-être des chances que ça ne mange pas de pain aussi ... enfin vous voyez !
Un peu de nostalgie et d’admiration sur cette page et avec le sourire sur cette page. On ne pouvait pas laisser la journée s’achever sans Charlot quand même !
réponse à . eureka le 26/10/2007 à 17h25 : A une autre époque au Xè, on appelait les prostituées des b...
Tes boulangères, quelles pauvres pommes ! Ailleurs on les appelait les (e)s(c)alopes panées
réponse à . momolala le 26/10/2007 à 17h19 : Reviens, veux-tu, ton absence va briser ’ ma viiiieeu Car aucun autre vois...
Ho là là, Momolala ! Là les mots, là Momo... c’est mimi !
réponse à . momolala le 26/10/2007 à 17h19 : Reviens, veux-tu, ton absence va briser ’ ma viiiieeu Car aucun autre vois...
Eh bé ça commence bien, l’est pas d’jà barré l’Al Valentino que tu t’azim déjà ??

Ben l’impresssion qu’si ça continue il va vous faire passer le goût du pain ça s’trouve ! F’rait bien de défaire son barda vite fait çui-là !
réponse à . momolala le 26/10/2007 à 17h19 : Reviens, veux-tu, ton absence va briser ’ ma viiiieeu Car aucun autre vois...
Allons allons, Momolala, il va revenir, le gosse ! Les voyages forment la jeunesse, que diable ! Laisse-le donc aller prendre son pain bain chez les Grecs, puisqu’il y aspire...
réponse à . Elpepe le 26/10/2007 à 17h36 : Allons allons, Momolala, il va revenir, le gosse ! Les voyages forment la j...
Ouais, mais l’Ulysse, il a mis 20 ans à revenir avec les sirènes, le Cyclope et tout le bataclan de Poseidon. Enfin, depuis que ce n’est plus Monseigneur Maccarios qui gouverne, on peut espérer qu’on le laissera repartir, via la Turquie peut-être, histoire de faire le plein de loukhoums. Que veux-tu j’ai l’âme câline (comme sur cette page) et tous les prétextes sont bons pour pousser une petite chanson !
réponse à . SyntaxTerror le 26/10/2007 à 15h53 : Hé hé. Tu sais que ces dix dernières années, ce son...
J’ai mis du temps à le trouver, mais le voili, le voilà sur cette page le douanier, de Fernand Raynaud.
Moi j’ai un co-pain (Cum Pane qu’y s’appelle, eh oui l’est Latino) qui fait dans la miche. De père en fils qu’y font ça, mais comme son dabe a plus de la moitié de son pain cuit et que ça fait belle lurette qu’il ne dit plus : « vaut mieux courir à la miche qu’au médecin » le pôvre, c’est lui qui fait la boulangère et il fait bien son pain. Nul besoin de vous raconter comment ses miches se vendent comme des petits pains ! Il gagne son pain quotidien ou si tu veux sa crôute en pétrissant des miches toute la sainte journée et il aime ça. Et bien qu’il ait toujours du pain sur la planche il n’a jamais laissé personne mettre la main à la pâte avec lui. Depuis tout jeune il a toujours voulu manger que du pain blanc pour lui faire oublier toutes les années de pain sec de son enfance. Et ce fût fait, et son affaire marche bien.
Mais voilà-t-il pas qu’un jour, un mec (Pat Hibulert de son blaze), grossier comme du pain d’orge et ayant visiblement mangé du pain du roi, entre dans la boulangerie comme dans un moulin (apparemment il a fait une erreur passque Pane achète sa farine toute prête, il ne la moule pas sur place, tu vois). Il ne fait ni une ni deux et en bon racketeur, somme le co-pain de lui abouler du blé, et le menace de lui retirer le pain de la bouche s’il n’obtempére pas tout de suite et pour les années à venir (eh oui y sont quéque part où on mange de ce pain là).
Ah se dit Cum Pane : c’est un pain bien dur tout ça ! et ne fait ni trois ni quatre (eh ben oui 1 et 2 c’est chez Pat) et l’accueille en bon latino, tout sourire, l’invite à l’arrière-train euuh pardon boutique et lui colle un de ces pains, plutôt un parpaing dans la brioche tellement sec qu’il l’envoya dans le pétrin et du coup lui fit perdre le goût du pain. C’est ce qu’on appelle laisser tomber son pain dans la sauce. Ce soir là c’était les miches à Pat brisé (différente de la pâte habituelle). Il en fit une nouvelle fournée ? Une nouvelle recette ? Chais pas faudrait que j’y demande !
Tout fier de lui il se dit qu’il a toujours su séparer le bon grain de l’ivraie et s’en retourna à ses miches biens chaudes. C’est qu’il veille au grain mon co-pain !


Eureka Seugraine Delirium
Les pompiers de Pont-à-Moisson font du pain-Pont.
Bon, les gosses : BB se languit de moi, en piaffant comme un Tilbury réclamant son fringant palefroi, voire son timon dans les brancards. Je vais donc m’atteler à la tâche pour le ouiquinde, que je vous souhaite au trot enlevé.
Et fouette, cocher ! Vous, c’est les mains sur les couvertures, hmmm ?
Je me suis avisé d’une chose. Jadis (ou naguère, je ne sais plus) les rues de Paris tenaient leur nom du corps de métier qui y était regroupé et qui y offciait. Par exemple not’ bon maît’, le roi henri le quatrième, fut lâchement occis rue de la ferronnerie, où étaient regroupés les fers aux niais. Bon. Mais est-ce que c’est parce qu’on y faisait des boules de pain qu’on nomma ainsi le boul’ mich’ ?

Bon, les gens, racontez pas trop de conneries pendant mon absence, je vérifierai à mon retour.
réponse à . <inconnu> le 26/10/2007 à 20h01 : Je me suis avisé d’une chose. Jadis (ou naguère, je ne sais ...
Allez, en sel, marcel!
Trouvé sur "compter pour du beurre", et donné dans un commentaire de ce cher God cette page si quelqu’un a encore une petite faim. 
réponse à . Jonayla le 26/10/2007 à 16h46 : Dans le quartier manceau, à part le phare, l’endroit le plus connu ...
T’en as de la chance ! Le Chat de Geluck, c’est quasiment notre Astérix à nous, les années en plus...
réponse à . Elpepe le 26/10/2007 à 18h59 : Les pompiers de Pont-à-Moisson font du pain-Pont. Bon, les gosses : ...
Ben, l’amiral, s’atteler à la tâche, ça veut pas dire "s’attaquer à un boulot pénible", là ?
J’y crois pas, tu aurais pu formuler ta phrase autrement !
réponse à . <inconnu> le 26/10/2007 à 20h01 : Je me suis avisé d’une chose. Jadis (ou naguère, je ne sais ...
Profites-en, fils, c’est pas tous les jours dimanche ! Bonnes vacances et bon séjour !
réponse à . <inconnu> le 26/10/2007 à 21h08 : Profites-en, fils, c’est pas tous les jours dimanche ! Bonnes vacance...
Merci. Sais pas si j’pourrais garder les mains sur les couvertures pendant une semaine mais je vais essayer.

A+
Bon, ben, voilà. Bonne nuit à toutes et tous, faites de beaux rêves, et demain matin, ce sera l’heure (quelle heure ?) des croissants. C’est pain bénit. Enfin une journée calme, si les petits casseurs ne viennent pas faire du ramdam dans la rue où j’habite... hein, Jon’ ?
les termites ça mange pas de pin.
Et l’amoureux un peu trop entreprenant, se faisant éconduire par sa belle se dit:
Bon, ben j’la remets dans ma culotte, ç’a mange pas de pain. 
réponse à . eureka le 26/10/2007 à 18h43 : Moi j’ai un co-pain (Cum Pane qu’y s’appelle, eh oui l’e...
Des comme ça, chou, tu m’en remets deux douzaines, à consommer avec modération, tellement c’est pain bénit !
Dites donc, les voisins du d’ssus, z’auriez pu faire le ménage : y a des miettes partout !
Depuis quatre ans, les blés dorés sont fanés...
les croûtons sont devenus vieux... le four n’est plus au moulin et le moulin n’a plus de galette...
Le pain d’aujourd’hui manque parfois de fantaisie car l’ami s’en est allé... 
Y a–t–il du pain chez la voisine, la femme du boulanger qui vers cinq heures fait des bâtards tandis que Paris s’éveille... même si nous ne mangerons pas de ce pain là car il n’est pas pour nous, dansons, dansons la capucine...
Pain de qualité supérieure à la sciure de bois non traité.
Les expressions avec le pain ne manquent pas......cette page....mais y a qu’ici qu’on nous les explique.......c’est pour çà qu’on adoooooooooooooooooore ce site !
Signé:
Mr le Baron Empain
"Té, vé la voilà qui revient ! Alors Pomponette, salôôôôôôôpe! on revient voir le pôvre Pompom ? Pécaïre comme y s’est rongé les sangs........." disait le boulanger de Pagnol..........
réponse à . BOUBA le 13/12/2011 à 05h48 : "Té, vé la voilà qui revient ! Alors Pomponette, sal&o...
Inutile de mutiler ce beau texte ! Le voici à cette page, en note 1)
Bonne journée à tous.
Rhôôôô Boudiou mais où tu as vu une mutilation ? C’était juste pour en parler...tu vas pas m’escagasser pour çà, dis !....Ô Bonne Mère, ma qué caractère !
réponse à . BOUBA le 13/12/2011 à 06h12 : Rhôôôô Boudiou mais où tu as vu une mutilation&nb...
tu vas pas m’escagasser pour çà, dis !
Certes pas, et ma remarque était toute amicale...Ca ne mange pas de Pagnol de donner le texte complet !
Quel con ce boulanger ! Elle s’emmerde a mort avec lui et en plus il se demande même pas ce qu’elle peut ressentir dans ce trou perdu. Lui, il veut sa boulangèeeeere ! Pfffff! Quelle vie horrible à s’emmerder il lui offre ! Mais je comprend tout a fait qu’elle ai pu se tirer ! Dommage qu’elle ne puisse pas s’assumer toute seule elle ne serait pas revenue je pense
Quoi qu’elle peut très bien s’assumer toute seule, c’est lui qui ne peut Pas.
En continuant avec Pagnol:
Panis et circoncis...


(du pain et des jeux...)
Souvenirs littéraires...
"Muni de ses clefs, le bonhomme était venu pour mesurer
les vivres nécessaires à la consommation de la journée.
— Resle-t-il du pain d’hier? dit-il à Nanon.
— Pas une miette, monsieur.
Grandet prit un gros pain rond, bien enfariné, moulé dans un
de ces paniers plats qui servent à boulanger en Anjou, et il allait
le couper, quand Nanon lui dit : « Nous sommes cinq
aujourd’hui, monsieur ».
— C’est vrai, répondit Grandet, mais ton pain pèse six livres,
il en restera. D’ailleurs, ces jeunes gens de Paris, tu verras que
ça ne mange point de pain.
— Ça mangera donc de la frippe dit Nanon.

En Anjou, la frippe, mot du lexique populaire, exprime
l’accompagnement du pain, depuis le beurre étendu sur la tartine,
frippe vulgaire, jusqu’aux confitures d’alleberge (pêche), la plus
distinguée des frippes ; et tous ceux qui, dans leur enfance, ont léché la frippe et laissé le pain, comprendront la portée de cette locution."(Balzac)

Et Grandet de conclure que les parisiens ne mangent ni pain ni frippe...Ils ne se nourrissent pourtant pas de l’ air du temps ! Peut-être préfèrent-ils les spécialités de Ladurée ou Pierre Hermé (enfin pour ceux qui peuvent payer...)
Une patte du four du boulanger s’était cassée; il l’utilisa alors comme le four à patte brisée.
Quand je dis que je sépare la mauvaise herbe du blé, je dis vrai.
Vous savez ou il se le met son pétrin? Et la boulangerie avec ! Bouh ! Mauvaise graine !
Zoé était nouvelle à la boulangerie, c’était le renfort pour le week-end; mais peu habituée, elle retira trop tôt les pains du four, alors son patron lui lança:
- C’est vendredi et (les) gros pains sont crus Zoé!

(xcusez-moi)
Le boulanger était bricoleur, il avait construit son four tout seul. Avec des parpaings.
Le boulanger était bricoleur, il avait construit son four tout seul. Avec des parpaings.

Quand il pleut, il faut un pépain.

Le marin poupain (souvent painté), a toujours un calepain, jamais de lapain mais toujours un grappain.

La danseuse a des escarpains

Le boulanger rapain devient vite rupain.

Si il utilise des pâtons surgelés s’est un paingouin

Il sort le pain chaud du four avec des paincettes pour pas se brûler le galopain.

Dans la boulangerie en bas du village, où je vais clopain-clopant j’achète du lowpain cuit au feu de bois (du sapain)
réponse à . DiwanC le 13/12/2011 à 02h29 : Depuis quatre ans, les blés dorés sont fanés... les cro&u...
les croûtons sont devenus vieux...
mais non, mais non : on a su rester jeunes ! 
Le boulanger élabore les baguettes des chefs d’orquestre au son.
Le boulanger cuit les baguettes et les bûches de Noël dans un four à bois.
Le boulanger, il nous a gonflé.
réponse à . deLassus le 13/12/2011 à 06h17 : tu vas pas m’escagasser pour çà, dis !Certes pas, et ma...
J’avais bien compris voyons..........c’était juste pour faire Marseillais !...........
réponse à . DiwanC le 13/12/2011 à 02h29 : Depuis quatre ans, les blés dorés sont fanés... les cro&u...
la femme du boulanger qui vers cinq heures fait des bâtards...
Crois-tu que c’est la femme du boulanger qui se lève tôt pour faire le pain ? Non !, Elle, elle est là pour ouvrir la boutique aux premiers passants qui passent (petit clin d’œil à hier), mais elle laisse le soin de faire le pain à son mari, le boulanger. Autrement comment ferai-t-on pour retrouver des morceaux de chique dans le pain (authentique) ?
Même pas fichu de lui dire en face ce qu’il pense d’elle ! Pffffff !Il parle au chat !
Paradoxe des expressions en général, et d’Expressio en particulier (tout est une question de timing, comme disent si bien nos amis english) :
Il y a quelques jours, le pain (sous la forme de sa bouchée) ne valait pas tripette, et voilà que maintenant, subitement, ça devient pratiquement un objet de luxe ! Faudrait savoir ce qu’on veut...
réponse à . joseta le 13/12/2011 à 11h14 : Le boulanger élabore les baguettes des chefs d’orquestre au son....
Le boulanger élabore les baguettes des chefs d’orquestre au son.
tu écris "orchestre" au son, boulanger ? 
Pompon de mes deux ! En grêve les boulangères !
la température baisse et les oiseaux commencent à mendier. Je leur donne des miettes : un oiseau qui mange du pain, ça ne mange pas de pain.
Non mais qu’est ce qu’ il croit le pompon qu’on salive devant sa baguette? Tout juste bon a faire du pudding son pain.
alors il n’y a avait pas de raison de s’en passer, tant que ça n’avait pas de conséquences désagréables et même si ça n’avait pas grand intérêt.
A.Rey signale que c’est chez Furetière, en 1690 qu’on trouverait pour la première fois ce sens restrictif de "même si ça n’a pas grand intérêt". D’où l’on peut penser que l’expression existait auparavant, avec le simple sens de "qui ne coûte rien".
Mais autant ce premier sens est clair, autant l’ajout de cette restriction n’est absolument pas explicité. Pas même dans l’admirable compilation de "1001 expressions préférées des amateurs de pain". 
D’abord qu’ elle s’occupe de ses petits choux la boulangère le reste n’a pas d’importance. Tchao tchao a tutti
réponse à . <inconnu> le 13/12/2011 à 12h32 : Même pas fichu de lui dire en face ce qu’il pense d’elle ...
C’est ce qui fait le charme de cette scène d’antologie
réponse à . mickeylange le 13/12/2011 à 10h48 : Le boulanger était bricoleur, il avait construit son four tout seul. Avec...
Bonjour, MonLapin ! 
Dis–moi, le p’tit qu’a l’ pain, ce n’était ce taupain qui en painçait pour la femme* du charcutier ? Lui en avait–il jeté des paillettes dans les mirettes, ce turlupain  ! En fait ce n’était rien que de la poudre de perlimpainpain !

*vu que la femme du boulanger faisait le tapain sous les pains parasols
réponse à . chirstian le 13/12/2011 à 12h37 : Le boulanger élabore les baguettes des chefs d’orquestre au son. t...
Quand j’ai écrit ça, j’étais en train d’élaborer une grille de mots-croisés en catalan (que je publie dans un journal), je causais en castillan (boulot) et en plus, je pensais à l’expression du jour. N’ayant plus la vivacité d’esprit d’antan, ce n’est pas étonnant que je fasse une faute d’étourderie. Ceci dit, je peux t’assurer que je sais parfaitement écrire le mot orkestre. 
Le four est le gagne-pain du boulanger.
La spécialité du boulanger obèse, c’est la brioche!
réponse à . chirstian le 13/12/2011 à 12h39 : la température baisse et les oiseaux commencent à mendier. Je leur...
la température baisse et les oiseaux commencent à mendier.
Parmi tes petits mendiants, n’y aurait-il pas quelques painsons ?
je peux t’assurer que je sais parfaitement écrire le mot
je m’en doutais un peu, mais ça ne mangeait pas de pain de relever les tours de ris.
Ils avaient rompu la glace... et lui le pain car il l’avait invitée à dîner ; elle avait tout apprécié sauf la sauce paimpolaise
Que veux–tu, raconta–t–il plus tard à son copain, un top–modèle ça mange pas de pain !

La suite de l’idylle à plus tard, parce que faut que j’y aille sinon vais encore être en retard chez les Desgrands–Lacour !
Et l’homme le gagne pain de la femme
Seigneur donnez-nous notre gagne pain quotidien !
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 13/12/2011 à 12h35 : Paradoxe des expressions en général, et d’Expressio en parti...
Justement, tout dépend de la quantité considérée.
A rapprocher d’une autre expression : Il vaut mieux l’avoir en photo qu’en pension, au sujet de quelqu’un qui mange beaucoup.
réponse à . DiwanC le 13/12/2011 à 02h29 : Depuis quatre ans, les blés dorés sont fanés... les cro&u...
la femme du boulanger qui vers cinq heures fait des bâtards tandis que Paris s’éveille

D’après le texte, c’est le boulanger qui fait des bâtards. Sans doute que sa femme dort encore, pendant qu’à la Villette on tranche le lard.

La Villette est partie à Rungis, il n’y reste plus que le Zénith et le musée des sciences.
Et moi qui croyais que c’était une expression réservée aux petits boudins..!
réponse à . voyoux le 13/12/2011 à 15h18 : Et moi qui croyais que c’était une expression réservé...
C’est ma foi vrai cette page, mais il y avait bien longtemps que j’avais oublié les paroles.
Pauvre boulanger ! Avec sa geule enfarinée Il cavale après une boulangère bien trop jolie ! Allez boulanger, rabat toi sur le chat t’auras peut être plus de chance
réponse à . <inconnu> le 13/12/2011 à 15h37 : Pauvre boulanger ! Avec sa geule enfarinée Il cavale après un...
Depuis, il a arrêté le pain, il vend des télés sur Saturn ...
Farinelliiiiiii ! Ou es tu ?!!!!! Hou la la ! Quelle Journée d’enfert !
réponse à . <inconnu> le 13/12/2011 à 16h05 : Farinelliiiiiii ! Ou es tu ?!!!!! Hou la la ! Quelle Journé...
Quelle Journée d’enfert !
...disait le Lion de Belfort cette page
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 13/12/2011 à 12h30 : la femme du boulanger qui vers cinq heures fait des bâtards...Crois-tu qu...
Crois-tu que c’est la femme du boulanger qui se lève tôt pour faire le pain ? Non ! Autrement comment ferai-t-on pour retrouver des morceaux de chique dans le pain (authentique) ?

Parce que les femmes ne chiquent pas? Quel esprit moyenâgeux! Il y a des femmes qui ont cette pratique déguelasse. J’en ai connu une. (Authentique) Mais ce n’est pas chez elle que j’achète mon pain...
réponse à . SyntaxTerror le 13/12/2011 à 14h59 : la femme du boulanger qui vers cinq heures fait des bâtards tandis que Par...
D’après le texte, c’est le boulanger qui fait des bâtards.
Mais c’est qu’ess que j’dis !
Peut–être aurais–je dû écrire : Y a–t–il du pain chez la voisine, la femme du boulanger lequel vers cinq heures fait des bâtards tandis que Paris s’éveille....
Cependant, si j’écris : Y a–t–il du pain chez la voisine, la bonne du curé qui vers cinq heures bénit ses ouailles tandis que Paris s’éveille..., tu ne penseras pas un seul instant que la bénédiction est donnée par la bonne et non par le curé ...ou me goure–je* ? Alors pourquoi ne veux–tu pas laisser au boulanger la confection des bâtards ? Hmmmm ?
*comme dit M’sieur Ubbleu... qui - @ 122 - réagit comme toi d’ailleurs ! 
réponse à . DiwanC le 13/12/2011 à 16h52 : D’après le texte, c’est le boulanger qui fait des bâta...
Alors pourquoi ne veux–tu pas laisser au boulanger la confection des bâtards ? Hmmmm ?

Encore que... Les bâtards que fait le boulanger entre pétrin et fournil ne laissent-ils pas à la boulangère le loisir d’en faire d’autres, d’un autre genre, avec le livreur de farine qui aime les belles miches ?
réponse à . DiwanC le 13/12/2011 à 16h52 : D’après le texte, c’est le boulanger qui fait des bâta...
Y a–t–il du pain chez la voisine, la femme du boulanger lequel vers cinq heures fait des bâtards tandis que Paris s’éveille....
Je ne vois pas ce que la femme du boulanger vient faire dans cette histoire.
La vérité histérique est la suivante:

Les banlieusards sont dans les gares

A la Villette on tranche le lard

Paris by night, regagne les cars

Les boulangers font des bâtards


Refrain

Il est cinq heures
Paris s’éveille

Paris s’éveille

La Pomponnette n’a rien a faire dans cette chanson, pas plus que la bonne du curé:

Et je voudrais bien (ouin ouin ouin)
mais je peux point (ouin ouin oui)
C’est point commode
d’être à la mode
quand on est bonne du curé
c’est pas facile d’avoir du style
quand on est une fille comme moué
entre la cure et les figures
des grenouilles de bénitier
la vie est dure
quand on aime rigoler

Et pis c’est tout! 
« Nous ne manquerons plus de pain, nous ramenons le boulanger, la boulangère, et le petit mitron ». Chanson chantée par les manifestants ramenant Louis XVI, la reine et le Dauphin, de Versailles à Paris.
Non mais franchement ! Vous avez vu comme il est fringué aussi le boulanger ? Avec son Marcel de vieux crouton et son grand pantalon au dessus des chevilles et la ceinture attachée bien serrée sous la poitrine, comment voulez vous qu’elle ait du désir pour lui cette pauvre femme ? 
réponse à . mickeylange le 13/12/2011 à 17h45 : Y a–t–il du pain chez la voisine, la femme du boulanger lequel vers cinq heu...
Je ne vois pas ce que...
Mais c’est mon histoire et j’y mets qui je veux !
Celle qui agitait ses petites brioches au lait* sous le nez de ses clients, si je veux...
Celle qui était aussi croustillante que des petits pains au chocolat**, si ça me fait plaisir...
Et même le meunier, son fils et l’âne, si j’ai envie !
Et pis c’est re–tout ! :&rsquo)

*chanson de Mayol reprise par Barbara
**J. Dassin
♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♪ ♫ ♫ ♪♪

À la La Bohème...

Je vous parle d’un site
Que les non-initiés
Ne peuvent pas connaître
Expressio en ce moment-là
N’accrochait pas de lilas
Mais c’est là que la police poireaute
Si tu as le malheur d’avoir fait une erreur
C’est sur toi que la police saute...

La Po-lice, La Po-lice
Ça voulait dire qu’ t’as fait une faute
La Po-lice, La Po-lice
Faut corriger en bon ’xpressionaute...

La Po-lice, La Po-lice
Ça voulait dire - ce qui ne foudroie pas -
La Po-lice, La Po-lice
Ces tristes vers ne visent que moi...
réponse à . lalibellule1946 le 13/12/2011 à 16h32 : Crois-tu que c’est la femme du boulanger qui se lève tôt pour...
Quel esprit moyenâgeux !
Comment ça moyenâgeux, est-ce que j’ai une tête de moyenâgeux, moi ?
En fait je suis plus près de la re-naissance (ceux qui croient en la réincarnation comprendront), que du moyen âge... la preuve, j’ai fêté mon nnième anniversaire avant hier !  
réponse à . DiwanC le 13/12/2011 à 20h02 : Je ne vois pas ce que...Mais c’est mon histoire et j’y mets qui je v...
Mais c’est mon histoire et j’y mets qui je veux !
Et pis c’est re–tout ! 

Germaine collée samedi !
Non mais des fois, tu vas me causer meilleur !
réponse à . mickeylange le 13/12/2011 à 23h51 : Mais c’est mon histoire et j’y mets qui je veux ! Et pis c’e...
Pfffff...
Ah, ben c’est çà :
La femme du boulanger s’appelle Roxanne cette page
réponse à . DiwanC le 13/12/2011 à 20h02 : Je ne vois pas ce que...Mais c’est mon histoire et j’y mets qui je v...
Et même le meunier, son fils et l’âne, si j’ai envie !

Et allez donc !
Pédophilie et zoophilie, même combat !
Ca nous promets de fameux bâtards ...
réponse à . SyntaxTerror le 14/12/2011 à 09h03 : Et même le meunier, son fils et l’âne, si j’ai envie&nbs...
"Et allez donc !" toi même !
C’est fou de détourner les mots comme ça...
Enfin, après deux ans d’Expressio, plus rien ne commence à m’étonner ! 
Pour le p’tit dèje pain beurré pis c’est tout cette page. Trop fait la fête hier avec les copains. Pour le roi Georges l’expressio du jour c’est du pain béni. Suffit déjà d’un peu d’étymologie et se souvenir que partager le pain c’est sacré. Pour lui c’est Les copains d’abord bien sur mais pour G.B.*
le pain c’est aussi
celui qu’on ôte de la bouche au pauvre tapin Concurrence déloyale
Celui péniblement gagné par le Pauvre Martin
Celui de l’eucharistie que le cur’ton de La messe au pendu donne au oiseaux
Celui que le père noël met sur la planche Le Père Noël et la petite fille
mais c’est surtout celui de Jeannei qui ressemble à du gâteaux par la façon qu’elle le donne et celui qui réchauffe le cœur dans la laChanson pour l’Auvergnat
J’vous laisse chercher les liens dans iou toube ou délit motion j’ai trop la g. b. **

*Georges Brassens
**gueule de bois
Ca pue les colins.....Salut les copains.......

Co-pain, c’est celui avec qui on partage le pain......Et chez Georges, les copains c’était sacré....

Bon, je vois que le co-pain Gégé a pris la relève pendant mon absence (Hou le Villain !) mais ça mange pas de pain.
Allez, zou, je vais me fendre d’un a peu près. Vous connaissez surement une jolie fleur, savez vous que Georges l’avait écrite suite à un dépit amoureux ?
Il s’était entiché d’une nana appelée Jo jusqu’à ce qu’il découvre qu’elle vivait du pain de fesses alors il l’a plaquée.......le métier de "cocu systématique" ne lui convenant pas..

Et pour ce qui est du p’tit déj’ nous sommes le 31 juillet, et que s’est il passé un 31 Juillet 1914 ?.......

L’assassinat de Jaurès !

Et où ?

Au café du Croissant.........

Ca ne s’invente pas....

Ah oui, j’oubliais.....En Bambara pain se dit "BOUROU" en roulant le R........
Rediffusion
À chacun son pain
La fée.........................une baguette
Le cordonnier...............une ficelle
Le musicien..................une flûte
Le malfaiteur................pain pistolet
Le valseur....................pain viennois
Le "toréro"...................pain au lait
Le militaire...................pain de campagne
L’étourdi......................pain perdu
L’abstème....................le pain sans levain
Le tailleur.....................pain complet
Le disc-jockey...............pain au son
Le cruciverbiste.............pain grillé
Le goinfre.....................un pain et de mie
L’épicier........................pain aux épices
Mme Laroque................la miche, elle.
J’ai connu une femme de lettres qui mangeait, dès l’aurore, du pain ! 
Réclame
Les meilleures ’flûtes’ se font avec Farines Nelly !
DEVINETTE
Avec qui voit-on notre Mickeylange, qui va çà et là avec un cochonnet de pétanque à la main ?
réponse à . joseta le 31/07/2014 à 09h49 : DEVINETTE Avec qui voit-on notre Mickeylange, qui va çà et l&agrav...
Réponse
- avec la petite boule, Lange erre.
réponse à . BOUBA le 31/07/2014 à 07h49 : Ca pue les colins.....Salut les copains....... Co-pain, c’est celui avec ...
Au café du Croissant.........Ca ne s’invente pas....
et pourtant ... wiki dit que le pain a été inventé et où ?
Avec le début de l’agriculture en 8000 av. J.-C. dans la région du Croissant fertile, la source d’amidon provient essentiellement de grains de céréales !
on n’en sort pas des croissants !
Un peu de douceur dans ce monde de brutes : Panis angelicus...
Le pain des anges
Devient le pain des hommes.
réponse à . saharaa le 31/07/2014 à 10h34 : Au café du Croissant.........Ca ne s’invente pas....et pourtant ......
Région survolée par des corbeaux allant croassant eux aussi.........
réponse à . joseta le 31/07/2014 à 09h00 : Rediffusion À chacun son pain La fée.........................une b...
Calamity Jane..............Pain de dynamite
Jeannot.....................la pain (bof !)
L’ancienne speakerine Catherine Langeais était tellement petite à sa naissance, qu’on l’appelait ’le petit bout Langeais’.
Au zoo
- Tu donnes du pain aux oiseaux de proie ?
- je donne du pain au seigle...
DEVINETTE
- Qu’est-ce qui apparaît rapidement sur la blessure d’un boulanger?
- Une croûte.
Les templiers buvaient, d’accord, mais ils aimaient bien le Payns. 
Dû à l’importance du pain dans la nourriture d’antan, les boulangers formaient un groupe important appelé: le clan pain.
bof !
J’la r’trouve à sept heures tous les soirs
En me r’voyant ell’m’dit bonsoir
D’une toute petite voix attendrie
Et c’est pour ça qu’elle est ma mie


On raconte que c’était la chanson préférée du brave général Boulanger…
Si quelqu’un dit "Bof", suis assez d’accord ! 

cette page
Dans ce petit bled du Doubs, y’a même pas de boulanger, alors on fait le pain à Besançon, et le pain part à Saules...
réponse à . BOUBA le 31/07/2014 à 07h49 : Ca pue les colins.....Salut les copains....... Co-pain, c’est celui avec ...
qu’elle vivait du pain de fesses

C’était donc bien une histoire de miches.
réponse à . joseta le 31/07/2014 à 09h10 : Réclame Les meilleures ’flûtes’ se font avec Farines Ne...
Et Mozart en était un bon client.
Ça ne mange pas de pain aux environs de St. Louis, du moins pas de vrai pain français, rien que des baguettes molles, faudrait que la France nous expédie de l’eau française, du blé français et quoi encore...
réponse à . lalibellule1946 le 31/07/2014 à 15h10 : Ça ne mange pas de pain aux environs de St. Louis, du moins pas de vrai p...
et quoi encore
un bon boulanger, ça devrait suffire  
réponse à . joseta le 31/07/2014 à 09h00 : Rediffusion À chacun son pain La fée.........................une b...
Généreuse, la mie donne...
Acariâtre, la mie râle...
Secrètes, les mies "serrent"...
Attachantes, les mies s’ferrent...
Pédaleuses, les mies cyclent...
Repue, l’amie cale...

Si ça t’intéresse, il me reste un pain total et un oiseleur qui ne se nourrit que de pain/son.
réponse à . DiwanC le 31/07/2014 à 16h25 : Généreuse, la mie donne... Acariâtre, la mie râle... S...
Terrassée, l’amie dalle
L’amie cawuète me fait la tête
réponse à . gerard5253 le 31/07/2014 à 16h34 : Terrassée, l’amie dalle L’amie cawuète me fait la t&e...
Ça va mieux ? Parce que ce matin... il n’y avait pas que l’amie Cawuète qui faisait la tête !
réponse à . <inconnu> le 26/10/2007 à 10h11 : Elpepe: Reliques de temps anciens où on n’était pas ausi ri...
Très difficile à faire avaler à mes concitoyens allemands et à mes concitoyens francais.
Ça, c’est une phrase à la Cohn-Bendit, non?
réponse à . DiwanC le 31/07/2014 à 16h25 : Généreuse, la mie donne... Acariâtre, la mie râle... S...
Si ça t’intéresse, il me reste un pain total
Non, ça me donne mal à la tête parce que la mie, graines...
En 1202 le comte du Goëlo accepta de donner aux Prémontrés un terrain sur un socle rocheux entre l’embouchure du ruisseau de Correc venant de Kerfot et une zone marécageuse, baptisée « Le Pré aux oies ».
Le groupe de Prémontrés avait reçu plusieurs autres dons et trouva qu’il s’agissait là d’un « beau port » où l’on pouvait travailler.
Quand mademoiselle Paim (une fille perdue de son comté, on la surnommait paim perdu) a épousé un de ses manants Jean Pol le comte fut furieux car il était amoureux de Germaine Paim.
Amoureux déçu il rebaptisa Beauport en Paimpol et Il chantait triste dans les rues:
"J’aime Paimpol et sa falaise,
"Son église et son grand Pardon ;
"J’aime surtout la Paimpolaise
"Qui m’attend au pays breton."
réponse à . mickeylange le 31/07/2014 à 18h45 : En 1202 le comte du Goëlo accepta de donner aux Prémontrés un...
Mais que c’est beau... que c’est beau... que c’est beau !
Quel mêêêrveilleux conteur tu fais ! J’en veux encore.
réponse à . DiwanC le 31/07/2014 à 19h37 : Mais que c’est beau... que c’est beau... que c’est beau !...
J’en veux encore.

Quittant ses genêts et sa lande,

Quand le Breton se fait marin,

En allant aux pêches d’Islande

Voici quel est le doux refrain

Que le pauvre gâs

Fredonne tout bas
Guidé par la petite Étoile,

Le vieux patron, d’un air très fin,

Dit souvent que sa blanche voile

Semble l’aile d’un Séraphin...

Et le pauvre gâs

Fredonne tout bas :
"
Ta voilure, mon vieux Jean-Blaise,

"Est moins blanche, au mât d’artimon,

"Que la coiffe à la Paimpolaise

"Qui m’attend au pays breton."
gerard5253* et Bouba* n'ont pas laissé beaucoup de farine dans les placards...
Reste un petit pain dans celle-ci :

Aujourd'hui que mon gagne-pain
C'est d' parler comme un turlupin,
Je n' pense plus "merde", pardi !
Mais je le dis.
J'suis l' pornographe,
Du phonographe,
Le polisson
De la chanson.


Écoutez...

* @ 162 et 163

Café-thé comme d'habitude et aujourd'hui – très exceptionnellementpain grillé !
Inutile d'en profiter pour réclamer des œufs au bacon...
réponse à . mickeylange le 31/07/2014 à 18h45 : En 1202 le comte du Goëlo accepta de donner aux Prémontrés un...
mademoiselle Paim (une fille perdue de son comté, on la surnommait paim perdu)
Si elle n'a pas de pain, qu'elle mange du fromage ...
Arreuh gueuleugueuleugueuleu rhaaa boufboufpoon pinpon pinpon petit patapon.......

Salut les malades !!! *

Et même :    ....
réponse à . joseta le 31/07/2014 à 09h02 : J’ai connu une femme de lettres qui mangeait, dès l’aurore, d...
Joliii ! 
réponse à . DiwanC le 31/07/2014 à 13h05 : J’la r’trouve à sept heures tous les soirs En me r’voya...
Si quelqu’un dit "Bof", suis assez d’accord ! 

Boffff !!! :'-)
URGENT !

Appelez le SAMU, les pompiers ! Vite ! Ratanak ne va pas bien du tout !
On en a eu des délires mais des Arreuh gueuleugueuleu... et tout le reste, jamais.
Ça fait peur et ça m'attriste... un garçon si brillant, il y a peu encore...  

réponse à . Ratanak le 06/07/2016 à 10h13 : Si quelqu’un dit "Bof", suis assez d’accord !  B...
et pis c'est tout !
réponse à . DiwanC le 31/07/2014 à 13h05 : J’la r’trouve à sept heures tous les soirs En me r’voya...
La bonne page semble être celle-ci. La zik est ici.
On peut y lire : Les clientes m'appellent Monsieur Paul.
C'est pour ça qu'il est devenu boulanger.
réponse à . DiwanC le 06/07/2016 à 10h35 : URGENT ! Appelez le SAMU, les pompiers ! Vite ! Ratanak ne va pas...
Appelez le SAMU, les pompiers ! Vite ! Ratanak ne va pas bien du tout !
Faut faire attention quand même parce que des fois ils cassent une fenêtre pour rentrer ! 
Si, si, ça c'est vu. Demande à Bouba et à Momo. 
réponse à . mickeylange le 06/07/2016 à 11h24 : Appelez le SAMU, les pompiers ! Vite ! Ratanak ne va pas bien du tout&...
Chalu Mickey ! Suis d'jà d'dans niark niark ! Hi hi hi v'là l'SAMU ! Pinpon pinpon petit patapon ! 
réponse à . SyntaxTerror le 06/07/2016 à 10h41 : La bonne page semble être celle-ci. La zik est ici. On peut y lire : ...
...Monsieur Paul.
C'est pour ça qu'il est devenu boulanger.

Pour Slepi : il n'est pas présent au Québec (ni au Canada tout entier).

Page en anglais, parce que sur la page en français, les pains aux chocolats illustrent la "raclette aux lardons"... Sont un peu débiles, chez Paul !
réponse à . mickeylange le 31/07/2014 à 18h45 : En 1202 le comte du Goëlo accepta de donner aux Prémontrés un...
le comte fut furieux
Ben, et le droit de cuissage, alors ? ne pouvait-il pas exiger pour son dû de passer le petit quart (d'heure) qu'il avait droit ?

Notons que, selon Wiki, une médiévaliste affirme que le droit de cuissage fait référence à un droit de cuisson de Paim.
Si la Germaine elle était chaude, le comte ne pouvait-il pas mettre des petits Paims au four ?
réponse à . mickeylange le 06/07/2016 à 11h24 : Appelez le SAMU, les pompiers ! Vite ! Ratanak ne va pas bien du tout&...

J'ai entendu parler d'une histoire comme ça... Paraît que ça met une ambiance folle dans la maison !
réponse à . ergosum le 06/07/2016 à 12h16 : le comte fut furieuxBen, et le droit de cuissage, alors ? ne pouvait-il pas...
Ne l'énerve pas trop avec des histoires de cuissage... Vu ses 541 ans, ce n'est pas bon pour son cœur.

D'autant plus que je viens de lire sur cette page que ce droit n'est que balivernes et fariboles !

Sur une autre page, j'ai lu : Selon Marguerite Gonon, chercheuse au CNRS et historienne médiéviste, le droit de cuissage fait au contraire référence à un droit de cuisson du pain, à une époque où celle-ci était collective.

Ce qui raccroche à l'expression du jour.

Flute ! (comme disent les boulangers), tu as été plus rapide ! 
réponse à . ergosum le 06/07/2016 à 12h16 : le comte fut furieuxBen, et le droit de cuissage, alors ? ne pouvait-il pas...
une médiévaliste
Trouvé ça sur le Net :
Le Médiévaliste est l'inculte assumé qui pense que le Moyen-Age commence aux pyramides et s'arrête en 1999.
LE JEU DES MOTS CACHÉS (252) MÉTIERS-4
Il y a 25 MÉTIERS cachés dans le texte suivant, et si vous voulez les trouver, vu l'heure, il faudra que vous MÉTIER le turbo !
P.S: Infirmière et Notaire ne sont pas tenus en compte.

Dans le mas, son mas, à Évreux, Paul y sciait quelques branches...Le terrible vent d'Eure les avait abîmées pendant la nuit. À l'heure habituelle, car l'heure, elle la respectait toujours, sa soeur Patty, qui vivait avec lui, vint le trouver....
- Bonjour ma soeur !
- Salut...tiens y'a du teck là...il est à Jean, notre voisin ?
- Le teck, ni sien, ni mien, enfin maintenant il est à moi, je l'ai trouvé sur la route..
- On va manger un bout chez Édith ?
- Et un grand bock, soeur...heureusement que le bar m'aide à supporter ce pénible boulot... allez, prends mon bras soeur...
- Mais ? T'as du sang à la main...
- C'esr rien, une égratignure au doigt, c'est un doigt niais, toujours le même qui subit ces petites blessures...
- Tu veux que j'aille chercher un pansement à la maison, j'ai rang d'infirmière quand même... Tu ne vas pas y aller en saignant !
- C'est rien j' te dis !
Patty, sciée, n'insista pas. Et ils se mirent en route..
- Retourne-toi Patty, regarde comme elle est évidente la couleur claire de nos terres...
- Oui, les terres qu'offre ce département, les terres qu'offre Eure sont excellentes !
Chemin faisant, Paul racontait à Patty:
- Tu sais le prix annuel à la meilleure poèsie, à l'école, et ben ils l'ont supprimé !
- Ah, mec à nos jeunes talents, il faut les encourager que diable ! Ils sont rosses à la mairie !
- Ouais, un prix meurt, et les sous d'Eure seront destinés à n'importe quelle bêtise...
Arrivés chez Édith:
- Tiens, ton pote y est, Paul...salut !
- C'est pas que vous me nuisiez, mais j'étais sur le point de fermer, je dois partir....dit Édith
- Édith, heure de l'apéro, c'est sacré ça ! On ne peut pas fermer aux dites heures de pointe, nom d'un chien !
- Bon allez, parce que c'est vous, mais vite fait, alors !
Sage femme ! Conclut Paul.
réponse à . Ratanak le 06/07/2016 à 11h32 : Chalu Mickey ! Suis d'jà d'dans niark niark ! Hi hi hi v'l&agra...
Allez... on se calme avec une petite chanson ; il n'y a rien de tel...
♪♫♪♪♫
Dansons la capucine
Y a plus de pain chez nous...

♫♪♪♫
réponse à . joseta le 06/07/2016 à 12h52 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (252) MÉTIERS-4 Il y a 25 MÉTIE...
22 en première lecture...
Je n'ai pas trouvé le digne métier de cuisinière...
réponse à . DiwanC le 06/07/2016 à 12h38 : Ne l'énerve pas trop avec des histoires de cuissage... Vu ses 541 ans, ce...
Mée... Mée...
La Germaine était bien dans le pétrin !
Mée dis-moi, Diwan, pourquoi te campes-tu sur tes hippos ? Pourquoi tu te contre-fiches de mes contre-pets ? Toujours prête à défendre la veuve, l'orpheline, et même la pucelle-qui-ne-l'est-plus-depuis- pfffff - bien-longtemps !
réponse à . DiwanC le 06/07/2016 à 13h40 : 22 en première lecture... Je n'ai pas trouvé le digne métie...
Pour info
La cuisinière a pris ses vacances au mois de juillet. 
réponse à . ergosum le 06/07/2016 à 13h47 : Mée... Mée... La Germaine était bien dans le pétrin&...
S'cuse-moi...
Suis encore plus mauvaise en contrepets qu'en géographie... c'est te dire !

Et je n'avais pas vu que le p'tit quart du comte était passé par là !

Zut ! ça ne marche pas...

réponse à . Ratanak le 06/07/2016 à 11h34 : ...Monsieur Paul. C'est pour ça qu'il est devenu boulanger. Pour Slepi&nb...
En effet, on connaît pas Monsieur Paul ici.

J'ai vu ça de Coluche :
"Je voudrais rassurer les peuples qui meurent de faim dans le monde :
ici on mange pour vous."

Il avait autant de sans-gêne que l'Antoinette !
réponse à . joseta le 06/07/2016 à 12h52 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (252) MÉTIERS-4 Il y a 25 MÉTIE...
il faudra que vous MÉTIER le turbo
Non seulement, j'ai mis le turbo, mais aussi la post-combustion : 25 en une seule passe !

Bon, j'ai du pain sur la planche : manger les 10 kilos de pâtisseries offerts par les copains et les voisins en ce jour de fête de l'Aïd.
réponse à . lalibellule1946 le 31/07/2014 à 15h10 : Ça ne mange pas de pain aux environs de St. Louis, du moins pas de vrai p...
Malheureusement ça ne mange toujours pas de baguettes ici mais ça mange des pains ciabatta qui sont un peu moins croustillants qu'une baguette mais très bons et qui se conservent au frigo en plus.
réponse à . ipels le 06/07/2016 à 15h05 : En effet, on connaît pas Monsieur Paul ici. J'ai vu ça de Col...
J'ai vu ça de Coluche
Ça ressemble à du Pierre Doris.
réponse à . SyntaxTerror le 06/07/2016 à 16h31 : il faudra que vous MÉTIER le turboNon seulement, j'ai mis le turbo, mais ...
Comme toi les 25 du premier coup !

Et même 26 ! Sans Infirmière ni Notaire, faut que je vérifie un par un que tous sont bien des métiers reconnus par le Directeur - Pôle-Expressio
réponse à . SyntaxTerror le 06/07/2016 à 16h44 : J'ai vu ça de Coluche Ça ressemble à du Pierre Doris....
Une autre découverte pour moi.
J'ai vu qu'il a écrit :
"Tous les matins, j'apporte à ma femme le café au lit...
elle n'a plus qu'à le moudre."

C'est pas Bouba qu'aurait dit ça !
Quelques boulangers angevins, amateurs de pétanque, ont fondé un club qu'ils ont appelé:
Boules Angers. 
réponse à . SyntaxTerror le 06/07/2016 à 16h31 : il faudra que vous MÉTIER le turboNon seulement, j'ai mis le turbo, mais ...
25 en une seule passe
C'est le tarif syndical ?
Qu'en pense Mlle Lapompe ?
réponse à . ergosum le 06/07/2016 à 18h29 : 25 en une seule passe C'est le tarif syndical ? Qu'en pense Mlle ...
Syntax m'étonnera toujours...

À part, j'en ai 26... en deux lectures !

réponse à . ergosum le 06/07/2016 à 18h29 : 25 en une seule passe C'est le tarif syndical ? Qu'en pense Mlle ...
Ben alors ?
J'utilise "passe" dans le sens de "passage d'un outil" et on s'étonne alors que d'autres parlent de "coup" et on ne dit rien ?
réponse à . Ratanak le 06/07/2016 à 16h53 : Comme toi les 25 du premier coup ! Et même 26 ! Sans Infirmi&eg...
Y a anéfé un truc qui est plus un outil qu'un métier, mais il faut s'attendre à tout.
Le client, tout en regardant les tableaux qui ornaient le salon de beauté, demanda:
- esthéticien ?
- oh, j'aimerais bien Monsieur, mais hélas,ce sont des toiles sans aucune valeur...

1) MAÇON (mas, son...)
2) POLICIER (Paul y sciait)
3) VENDEUR (vent d'Eure)
4) CARRELEUR (car l'heure)
5) MASSEUR (ma soeur)
6) AGENT (à Jean)
7) TECHNICIEN (teck ni sien...)
8) BOUCHER (bout chez)
9) BOXEUR (bock soeur)
10) BARMAID (bar m'aide)
11) BRASSEUR (bras soeur)
12) DOUANIER (doigt niais)
13) GÉRANT (j'ai rang)
14) ENSEIGNANT (en saignant)
15) PÂTISSIER (Patty sciée)
16) CLERC DE NOTAIRE (claire de nos terres)
17) COFFREUR (qu'offre Eure)
18) MÉCANO (mec à nos...)
19) IMPRIMEUR (un prix meurt)
20) SOUDEUR (sous d'Eure)
21) POTIER (pote y est)
22) MENUISIER (me nuisiez)
23) ÉDITEUR (Édith heure...)
24) AUDITEUR (aux dites heures)
25) SAGE-FEMME
Voilà !
réponse à . joseta le 06/07/2016 à 19h00 : Le client, tout en regardant les tableaux qui ornaient le salon de beauté...
J'avais tout ça et un sasseur : "celui qui passe une matière (liquide ou pulvérulente) au sas", dit M'sieur Reverso.

Merci à toi ! 
réponse à . DiwanC le 06/07/2016 à 19h19 : J'avais tout ça et un sasseur : "celui qui passe une mati&...
J'avais le SASSEUR (sa sœur) aussi ! 

Bonchouar à touches che fais me choigner ! 
réponse à . Ratanak le 06/07/2016 à 19h22 : J'avais le SASSEUR (sa sœur) aussi !  Bonchouar à t...
Prends bien TOUS tes médicaments !
réponse à . DiwanC le 06/07/2016 à 19h19 : J'avais tout ça et un sasseur : "celui qui passe une mati&...
Sasseur ? elle bat le beurre ! 
Vous avez tout-à-fait raison ! Dans ce cas, la Direction plaide coupable, c'est elle qui ne l'a point vu !
Retour de réunion. Comme dirait Bouba, la politique, ça nourrit son homme, les musulmans avaient apporté des gâteaux.
J'avais aussi vu "sasseur", mais je n'étais pas convaincu. Je serais étonné que ça figure dans la liste des CSP de l'INSEE, mais si la Direction Générale l'accepte ...
réponse à . SyntaxTerror le 06/07/2016 à 22h54 : Retour de réunion. Comme dirait Bouba, la politique, ça nourrit so...
C'est une concession généreuse, car c'est un travail, certes, mais est-ce un métier ?

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ca ne mange pas de pain » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?