Le roi n'est pas son cousin - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Le roi n'est pas son cousin

Il est plus heureux (ou plus fier) qu'un roi.

Origine

Il est bien connu qu' "être heureux comme un roi", c'est la félicité suprême.
On peut donc comprendre la construction de cette expression de deux manières :

  • On est si heureux qu'un roi lui-même serait peu digne d'être un parent proche (on suppose alors pouvoir être encore plus heureux qu'un roi)
  • On est si heureux qu'être un cousin du roi ne suffit pas, il faudrait au moins en être le frère ou la soeur, afin de s'approcher du niveau de bonheur auquel seul un roi peut prétendre.
Cette expression indique une notion de plénitude, de satisfaction, pour avoir obtenu quelque chose que l'on a souhaité très fort et/ou attendu très longtemps.
Mais elle contient aussi parfois une notion de fierté excessive, proche de la prétention.

Elle s'emploie, par exemple, quand on désigne un père lors de la naissance de son premier enfant, ou un lauréat d'un concours, les deux étant à la fois extrêmement heureux et fiers.

A la fin du XVIe siècle, on disait "le roi n'est pas son ami".
Et Furetière, en 1690, écrit "on dit de celui qui a obtenu une chose qu'il souhaitait fort : maintenant le roi n'est pas son cousin"

Exemple

« A tous les gens qui passent
Je veux crier mon bonheur.
La plus grande fortune
Ne me ferait pas plus plaisir
Je refuserais la lune
Si l'on venait me l'offrir.
Je ne donnerais pas ma place
Pour celle du voisin
Je ne donnerais pas ma place
Et le roi n'est pas mon cousin. » ;
Danielle Darrieux - Je ne donnerais pas ma place
Paroles : Jean Boyer, musique : G. Van Parys

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Le roi n'est pas son cousin » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Angleterreen He's as happy as Larry.Il est heureux comme Larry
Angleterreen to be proud as a peacockêtre fier comme un paon
Espagnees Más contento que unas pascuasPlus content que (les fêtes de) Pâques (= heureux comme un roi)
Ecosse (Gaelic)gd cho sona ri cuthag ann an nead a coimhearsnaichheureux comme un coucou dans le nid de son voisin
Italieit E cosi contento che anche il re gli sembra da meno di luiIl est tellement content que le roi lui semble l'être moins que lui
Pays-Basnl zo trots als een pauw(être) aussi fier qu'un paon
Pays-Basnl de koning te rijk zijnêtre trop riche pour le roi
Pays-Basnl De koning is toch niet zijn neef?Le roi n'est pas son cousin?
Roumaniero A se umfla in pene ( a fi mandru) ca un paunSe gonfler dans ses plumes (être fier) comme un paon

Vos commentaires
Ah ! non ! c’est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire... Oh ! Dieu !... bien des choses en somme...
En variant le ton, -par exemple, tenez
Monarchiste :
Le roi n’est pas une putain
Républicain :
Le roi n’est pas mon copain
Sentencieux :
Le roi n’est pas un crétin
Pratique :
Le roi n’est pas dans l’bottin
Raciste :
Le roi n’est pas maghrébin
Bricoleur :
Leroy n’est pas sans Merlin
Extra-lucide :
Le roi n’est pas sans destin
Impatient :
Le roi ne vient pas demain
Politique :
Le roi n’est pas un pantin
Intéressé :
Le roi n’est pas sans butin
Déçue :
Le roi n’est pas du matin
Voilà ce qu’à peu près, mon cher, vous m’auriez dit
Si vous aviez un peu de lettres et d’esprit
Mais d’esprit, ô le plus lamentable des êtres,
Vous n’en eûtes jamais un atome, et de lettres
Vous n’avez que les trois qui forment le mot : God !
réponse à . <inconnu> le 06/07/2006 à 08h58 : Ah ! non ! c’est un peu court, jeune homme ! On pouvait di...
Je ne peux que dire en 5 lettres : R O Y A L !
réponse à . <inconnu> le 06/07/2006 à 08h58 : Ah ! non ! c’est un peu court, jeune homme ! On pouvait di...
Les bras m’en tombent, c’est tout simplement remarquable !
En entendant du chat les tristes miaulements,
le bon roi demanda la cause de ce tourment.
Sire lui répondit-on, c’est que notre minet,
a perdu aujourd’hui son coussin préféré,
sur lequel il aimait, près de la cheminée,
dormir les pattes en rond, au chaud pelotonné.

Je comprends dit le roi, et ne veux pas céant
assister plus longtemps à un tel tourment.
Viens mon petit minet, vient faire un gros calin.
Sur mes genoux royaux, oublie vite ton chagrin !

Le chat sans hésiter saute sur le monarque.
Il s’y frotte les moustaches, en vain cherche ses marques,
mais déçu il reprend de plus belle son chagrin,
malheureux que le roi ne soit pas son coussin.
réponse à . chirstian le 06/07/2006 à 09h47 : En entendant du chat les tristes miaulements, le bon roi demanda la cause de ce ...
Des rimes vous êtes le roi, mon cousin !
réponse à . <inconnu> le 06/07/2006 à 08h58 : Ah ! non ! c’est un peu court, jeune homme ! On pouvait di...
En tant que plus lamentables des êtres, je suis Gravement et Outrageusement Déprimé et je n’ai donc rien à ajouter.
Cher God,

Il y a deux questions « bateau » sur l’humour :
1. Peut-on rire de tout ?
2. Etes-vous prêt à perdre un ami à cause d’un bon mot ?
Pierre Desproges a déjà répondu à la première question, je me garderai donc bien de l’aborder (je ne suis qu’une petite crotte à côté de cet immense bonhomme).
A la seconde question, je réponds sans hésiter : oui ! Car si je le perds pour un bon mot, ce n’était certainement pas un ami.
Mais je sais qu’avec vous, je n’ai aucune inquiétude à me faire.
réponse à . <inconnu> le 06/07/2006 à 10h43 : Cher God, Il y a deux questions « bateau » sur l’hu...
Damned, j’ai oublié d’ajouter un  à la fin de ma phrase !
réponse à . <inconnu> le 06/07/2006 à 10h43 : Cher God, Il y a deux questions « bateau » sur l’hu...
puisque je parlais d’un chat, une citation de Guitry :
"Ce qui ne tolère pas la plaisanterie supporte mal la réflexion."

cela dit, si l’on parle d’un "trait" d’esprit , il me semble que c’est pour évoquer à la fois :l
l’arbalète et son efficacité meurtrière,
et la règle que nous devons nous fixer pour ne pas blesser nos amis.
(donc à adapter à l’épaisseur de chaque cuir!)
réponse à . chirstian le 06/07/2006 à 11h17 : puisque je parlais d’un chat, une citation de Guitry : "Ce qui ne t...
Afin de lever toute ambiguïté sur ma perception du ’trait’ de francois, je précise que j’ai la zapette "de la mort qui tue la contrib" à portée de main. Et que si j"avais considéré les dernières lignes comme un crime de lèse-god, j’aurais effacé la chose sans pitié ! Nom de moi !
Dans mes souvenirs lointains de cours d’histoire, il me semble me rappeler que les rois entre eux s’appelaient "mon cousin".
Ce terme fut également employé par Napoléon pour s’adresser aux souverains de Russie, Autriche et Prusse.
réponse à . <inconnu> le 06/07/2006 à 11h30 : Dans mes souvenirs lointains de cours d’histoire, il me semble me rappeler...
Bien vu ! Je vous livre tel quel ce qu’en dit le TLF :
« HIST. Mon cousin. Titre donné par le roi en France non seulement aux princes du sang, mais à plusieurs princes étrangers, cardinaux, pairs, ducs, maréchaux de France, grands d’Espagne et quelques seigneurs du royaume. »
réponse à . <inconnu> le 06/07/2006 à 11h30 : Dans mes souvenirs lointains de cours d’histoire, il me semble me rappeler...
J’ajoute qu’il existe la même tradition entre les moustiques de sang bleu
réponse à . chirstian le 06/07/2006 à 12h50 : J’ajoute qu’il existe la même tradition entre les moustiques d...
Tsss, Tsss (pour ne pas dire "Tse-Tse") est-ce bien sérieux ? Les moustiques sont tributaires de nos globules rouges, palsambleu !.
Bonjour à tous ! Je fais peut-être un douteux parallèle.
« Cousins » sujets de bonnes classes, se devaient d’assumer le statut obligatoire ( ?) d’indicateur en faveur du Roi ? Ce qui assurait protection et stabilité du Pouvoir Royal. L’orfèvre en la matière ne fût-il pas Louis le Quatorzième ?

Tout comme dans la police où en étant nettement moins nobiliaires, les « indics » (indicateurs/informateurs) sont appelés des « Cousins » !
Le roi des voleurs étant généralement appelé : une grosse légume, un caïd, un pacha, un « empereur du crime »… « Un pauvre type » par le procureur général quand dix de chute…
C’est gaule, hein, noeud  ? 
je pense que le message s’adresse à François : nous ne servons pas dans le même corps ...
le roi n’est pas son cousin:
Mais bon sang, mais c’est bien sûr! Ne dit-on pas "fier comme Artaban"?
Artaban étant comme la Rousse du quartier le sait, un nom répandu de rois des Parthes. Un roi ne peut bien entendu pas être lui-même et son cousin en même temps, n’est-ce-pas...
CQFD
La Calprenède a d’ailleurs écrit un historiette qui ne passa à la postérité que par son héros Artaban, fier comme mes deux..., d’avoir pu se trouver là, par hasard, dans un écrit dédié à Cléo, le pâtre de service.
réponse à . chirstian le 06/07/2006 à 17h59 : je pense que le message s’adresse à François : nous ne ...
Ah, ces goals haineux! 
réponse à . chirstian le 06/07/2006 à 09h47 : En entendant du chat les tristes miaulements, le bon roi demanda la cause de ce ...
Pub déguisée dans ton poème ?
Ce que le chat se vit promettre, c’est bien un Royal Calin !
"ô, mon cousin, comme tu as le regard trouble et équivoque !" cette page
Je préfère ne pas être cousine du roy  
Il est plus facile de vivre dans l’anonymat !
réponse à . <inconnu> le 06/07/2006 à 11h30 : Dans mes souvenirs lointains de cours d’histoire, il me semble me rappeler...
Je réponds ici aux inconnus 11 et 12:
il est clair que toutes les familles royales européennes étaient/sont liées par le sang. Il suffit pour s’en convaincre, de regarder les arbres zoologiques généalogiques des familles royales pour s’en convaincre.

Ainsi, par exemple, la reine d’Angleterre était cousine germaine de Léopold Ier, roi des Belges, alors qu’elle n’était même pas allemande. (et lui l’était!)

Ben oui, je sais, j’ai pris mon temps pour répondre. Et alors? Le roi n’est pas cousin, et je ne suis pas à la pièce!
Après toutes ces belles envolées poétiques,revenons à nos moutons!Avec tout le remue-ménage qu’il y a en Belgique,je pencherais plutôt pour le Roi Albert en tant que triste Sire...Et celui qui n’a pas des actions en bourse(mais oserais-je vraiment dire des bourses en action)doit être facilement plus heureux que lui...lEt qui se rappelle de ceci:Sire,que votre Majesté est bonne ou mieux: Majesté que votre Sire est bonne ,dit la bonne...
Mais tout ça ne vaut guère ce que j’ai lu plus haut...ni un clair de lune à Maubeuge non plus!
Et Furetière, en 1690, écrit "on dit de celui qui a obtenu une chose qu’il souhaitait fort : maintenant le roi n’est pas son cousin"
Furetière avait un certain courage d’écrire ce genre de chose en plein règne de Louis XIV ! En voilà un qui choisissait seul ses cousins du moment et sans partage, comme ceux qui ne l’étaient pas. Diviser pour régner et rester seul maître chez soi : le flamboyant souverain n’était guère conciliant.
réflexion d’un matador : l’arène n’est pas ma cousine ...
Afin d’éviter des tas de questions et commentaires: oui, Jörg Haider est décédé cette nuit des suites d’un accident de voiture. Oui, en cette période de crise gouvernementale en Autriche, ca va pas être du gâteau! Je suppose que, après la période de recueillement obligatoire et politiquement correcte, les torchons vont voler de plus belle entre les partis. Non, je ne suis pas comme le Bruno Voyance gratuite de la colonne de droite, et je ne sais pas ce qui se passera. (Entre nous, si vous voulez mon avis, ... comment, non? M’en fous, je vous le donne quand même: lui non plus, le Bruno, tout maigre(le)t qu’il soit, ne le sait pas non plus).
Le roi n’ayant pas été son cousin, n’est-ce-pas, ... il n’y a donc pas de succession automatique de droit divin... La voie (royale?) est ainsi - malheureusement - ouverte à HC Strache, qui sera à mes yeux, amené ainsi à faire plus de dégâts que JH n’ait jamais pu penser en faire... Alors, hein, la panique boursière à côté de cela, spa, c’est de la gnognotte. Et prout, ma chère! (Oui, je peux me le permettre, le roi n’étant pas non plus mon cousin)
La femme du matador: "L’arène n’est pas ma cuisine!"
réponse à . file_au_logis le 11/10/2008 à 09h54 : Afin d’éviter des tas de questions et commentaires: oui, Jörg ...
Oui, en cette période de crise gouvernementale en Autriche, ca va pas être du gâteau!
Après la Belgique en crise mainant l’Autriche, comment tu fais pour pour foutre la crise dans tous les pays où tu vas ?  :&rsquo)
Le roi qui a le plus de cousins c’est celui là
réponse à . file_au_logis le 11/10/2008 à 09h54 : Afin d’éviter des tas de questions et commentaires: oui, Jörg ...
Cette réjouissante anecdote ne présentant a priori que peu de rapport avec l’expression du jour, je ne savais comment l’aborder, merci d’avoir ouvert une voie (routière).
Pour une fois que les infos me mettent en joie, et avec d’autant plus de ravissement que l’un de nos fachos qu’on a aussi en France s’est pareillement ramassé, je jubile à l’idée que cet excrément en culotte de peau est mort de s’être... déporté ! Y a des routes qui mériteraient une médaille...
Cela dit, même si Strache avait occupé la place du passager, ça ne me consolerait pas de la perte d’Albert Camus.
réponse à . AnimalDan le 11/10/2008 à 11h13 : Cette réjouissante anecdote ne présentant a priori que peu de rapp...
Entièrement d’accord avec toi: moi aussi, je regrette encore toujours d’avoir perdu Albert Camus, et aussi Albert Einstein, Boris Vian, et même Francois Villon. On ne peut malheureusement pas être et avoit tété.
Quant au "facho" comme tu dis, j’aurais aimé un peu plus de connaissance du personnage et de ce qu’il a REELLEMENT fait dans son Land de Carinthie. Même si ses propos antérieurs -que je réprouve aussi, sois-en persuadé! - ont conduit beaucoup de journalsites et politiques du monde entier à le considérer comme cela, il y a des caricatures inutiles. Je te demande simplement de te renseigner, et non de donner dans le piège de ce genre de caricature taillée à la serpe (qui n’est cetrainement ni d’or ni au lait dans ce cas).
Et je n’ai jamais considéré le décès d’une personne - quelle qu’elle soit - comme une "réjouissante anecdote". Cela me chagrine.
réponse à . mickeylange le 11/10/2008 à 11h07 : Oui, en cette période de crise gouvernementale en Autriche, ca va pas &ec...
Ben, tu sais, le Belge est un râleur par principe, et il adore foutre la merde partout où il passe...
Il paraît que j’ai même gagné au dernier concours 
ma cousine n’est pas sans cousin.
Qui voudrait être le cousin du roi des C... ???  D’autres rois (sans les nommer tous) ne sont pas à envier !
« Le roi et l’oiseau » = Un fort joli conte monté en court métrage qui fait le ravissement des petits et des grands … qui l’ont vu cette page
« Un roi tyrannique et mégalomane, Charles V et Trois font Huit et Huit font Seize, règne sans partage et avec une certaine cruauté sur le royaume de Takicardie. Ce roi déteste les oiseaux et les martyrise à l’envie, notamment la famille de l’oiseau-narrateur, à la verve subtile (Prévert avait une sacrée plume). De même, il fait disparaître dans des trappes tous ceux qui ne lui reviennent pas (cf Le père Ubu) … . »
Merci pour le Roi et l’oiseau!!!Magnifique!
Pour ma part, il n’y a que les cousines qui m’interessent...surtout si elles sont canons voire même cano(nique)!
Il est parlé, dans la présentation de la phrase, de la joie, de la fierté d’un père à la naissance d’un enfant...
Ma petite cousine , parlant du joli car tout neuf que venait d’acheter son papa :
"Mon Papa dans son autobus, il est fier comme un bar tabac!" (autre version de Bartaban.)
Au fait je vais chercher qui est cet Artaban! et pour le plaisir...d’appuyer sur : - et ) tic...tic...tic...


PS: Vive Expression qui m’a donné la réponse!
Et...je vois que Coluche l’a repris... 

PS 2.
Bouh! Je voulais annuler mon intervention que je trouve nulle après avoir lu plus attentivement mes prédécesseurs!...j’y arrive pas...
réponse à . <inconnu> le 11/10/2008 à 17h33 : Il est parlé, dans la présentation de la phrase, de la joie, de la...
pas compliqué, ma Lulette !
tu cliques sur le crayon du milieu, et tu effaces ton intervention et à la place tu mets un sourire ou ... ou un petit bout de phrase de rien du tout ou vaguement en rapport avec l’expression du jour ... ou un lien vers une page sympa ou ...
le tour est joué et l’honneur est sauf ! 
réponse à . file_au_logis le 11/10/2008 à 11h37 : Entièrement d’accord avec toi: moi aussi, je regrette encore toujou...
Permets-moi (sinon, je ferai sans ) de considérer que la caricature, Heider se l’était taillée à la serpe lui-même. Que ses "propos antérieurs", il ne les a reniés (en surface) que sous la pression et la répression de l’Europe, devenant ainsi le "traître" proclamé de ses séides. Enfin, de me réjouir sans hypocrisie que l’air ambiant soit un peu moins toxique -si peu et si symboliquement que cela soit...- quand un quidam de cette espèce décanille avant de se faire chancelier-fuhrer. En contrepartie, je respecte ta position 
cette page
ben mon coln !! y faut savoir lire pour venir sur ce site !!!!bravo !
réponse à . AnimalDan le 12/10/2008 à 02h04 : Permets-moi (sinon, je ferai sans ) de considérer que la caricature,...
Mais bien entendu ! 
Je tiens ici aussi à rassurer tout le monde: mon intervention n’était en aucun cas le reflet d’une quelconque appartenance à un courant politique.
Je ne suis d’aucun extrême, et - ici c’est politique - je dis que dans tous les programmes de partis il y a quelque chose de bon à prendre. Il y a aussi des tas de choses à jeter, et c’est au citoyen responsable à faire la part des choses. Cela étant considéré, (mais moi je ne le suis pas encore), je me positionne au centre du centre. Qui est, comme tout un chacun le sait, le point diamétralement opposé à celui où les extrêmes se rencontrent... :-]
Bon, fin du message politique.
Mon intention était simplement de faire savoir qu’il ne faut tenir aucun compte de personalité de quelqu’un pour respecter l’Etre Humain. Ce qui ne veut pas dire qu’il faut accepter tout ce que cet Etre Humain raconte. Et voilà... 
Entouré de ses femmes, de ses chats, de sa pipe, son tabac et bien sûr de sa guitare et de quelques copains, le cher Georges (l’autre !) était sans doute plus heureux que bien des rois dont il n’était pas cousin.

On peut l’accuser de tout, de rien, de bien des choses mais certainement pas d’être monarchiste. Or, des rois sont présents dans une douzaine de ses chansons. À commencer par Le Roi des cons, cité par Lange, @29. Un roi que dans Le Cauchemar, il imagine Français !

Sa majesté n’avait pas l’air d’un Cypriote
D’un Belge, un Suisse, un Écossais,
Mais tout bonnement hélas! d’un de nos compatriotes,
Dans mon rêve le roi des cons était Français.

Quand un olibrius portait une couronne,
Tous en chœur on applaudissait,
Nous les fiers descendants de général Cambronne,
Dans mon rêve où le roi des cons était Français.


… texte qu’il ne mit pas en musique… un autre* - hélas ! - s’en est chargé.

Si Brassens n’accrocha pas de notes à tous ses mots, il mit parfois les mots des autres en chanson. Tel ce si beau texte de Th. De Banville, dont il fait une sorte de complainte moyenâgeuse (une de mes préférées...). Dans cette atmosphère paisible, on en oublierait presque l’horreur tranquille et la fâcheuse manière qu’avait le "bon" roi Louis XI pour se débarrasser des gênants…

Prince, il est un bois que décore
Un tas de pendus enfouis
Dans le doux feuillage sonore.
C’est le verger du roi Louis.

Je laisse à Bouba - heureux homme ! - une belle brochette de "rois". 

* le pire, A. Armel.
Marceeel ! Que la Triple Westmalle coule à flots ! Car ce jour, on souhaite un

♫♪♪♫ Bonaniversaire à Rikske ! ♫♫♪♪♫

bien trop rare ici, même si, de temps en temps, il jette encore un oeil sur ce mêêêrveilleux site...

Psttt ! Marcel ! si tu as un p’tit Lagon bleu... j’ n’ai rien contre.
Celui-là, sûr que le roi n’était pas son cousin...Quoique, le chemin vers sa proposition finale en eût été radicalement plus court !
réponse à . DiwanC le 26/12/2013 à 04h49 : Marceeel ! Que la Triple Westmalle coule à flots ! Car ce jour,...
Bonjour Diwan ! Merci de ce rappel :
Bon anniversaire à notre bon Rikske et à sa casquette


et belle journée à tous !
réponse à . DiwanC le 26/12/2013 à 04h42 : Entouré de ses femmes, de ses chats, de sa pipe, son tabac et bien s&ucir...
Ouiche, et mon préféré - si je puis m’exprimer ainsi en parlant d’un monarque - est Le roi des cons

L’avantage c’est qu’on en connaît tous au moins un et que nous en sommes sans doute un pour quelqu’un...........

C’est une chanson universelle en quelque sorte...........
ANAGRAMME
Le coi n’est pas son oursin
Ce n’est pas mon cousin, mais aujourd’hui, c’est le roi !
JOYEUX ANNIVERSAIRE RIKSKE !!!
L’expression, en positif.
L’arbalétrier, parlant de son arbalète:
- Mon arc est son cousin !
réponse à . joseta le 26/12/2013 à 08h35 : L’expression, en positif. L’arbalétrier, parlant de son arbal...
Monarque est son cousin ?
Ben oui...c’est ce que j’ai dit.
.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-
Plusieurs cygnes et une oie: avec ’leur oie’, ils sont cousins...
réponse à . joseta le 26/12/2013 à 09h00 : Ben oui...c’est ce que j’ai dit. .-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-....
Excuse !  
DÉFORMÉE
Le roua pas de coups sains
réponse à . AnimalDan le 12/10/2008 à 02h04 : Permets-moi (sinon, je ferai sans ) de considérer que la caricature,...
Tout à fait d’accord.

Le populiste Haider était un piètre personnage. Ceci dit, sa mort ne m’enchante ni ne me désespère. Je m’en fous tout simplement, comme il se serait sans nul doute foutu de la mienne. Je regrette qd même qu’il ait eu pour habitude de se rendre dans des bars gays - ou pas - pour se biturer, avec une VOITURE DE FONCTION, donc aux frais du contribuable.
réponse à . joseta le 26/12/2013 à 09h00 : Ben oui...c’est ce que j’ai dit. .-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-....
Ta guirlande de séparation, elle est, comment dire ?... rafraîchissante !
CHARADE
Mon premier est une ancienne pièce de 5 centimes
Mon deuxième est un souhait
Mon troisième est un rognon
Mon tout n’est pas mon cousin ! Qui suis-je ?
réponse à . belteigneuse le 26/12/2013 à 09h13 : Tout à fait d’accord. Le populiste Haider était un pi&egra...
se biturer avec une VOITURE DE FONCTION
Il aurait pu le faire avec un copain !
réponse à . joseta le 26/12/2013 à 09h21 : CHARADE Mon premier est une ancienne pièce de 5 centimes Mon deuxiè...
Sou vœu rein.
réponse à . SyntaxTerror le 26/12/2013 à 09h28 : se biturer avec une VOITURE DE FONCTIONIl aurait pu le faire avec un copain ...
Il ne buvait pas avec Modération.
CHARADE
Mon premier éclaire et adhère
Mon deuxième est le contraire d’impavidité
Ma troisième n’est pas encore arrivée
Mon tout n’est pas mon cousin ! Qui suis-je ?
réponse à . joseta le 26/12/2013 à 09h21 : CHARADE Mon premier est une ancienne pièce de 5 centimes Mon deuxiè...
Bon anniversaire Rikske
réponse à . <inconnu> le 26/12/2013 à 09h36 : CHARADE Mon premier éclaire et adhère Mon deuxième est le c...
lampe-peur-heure (enfin, l’empereur quoi...)
réponse à . file_au_logis le 11/10/2008 à 11h39 : Ben, tu sais, le Belge est un râleur par principe, et il adore foutre la m...
Et dans cette compétition, le Français ne démérite pas.
Lampe-adhère, pour un lendemain de Noël, Mintaka fait fort. 
réponse à . charmagnac le 26/12/2013 à 10h02 : Lampe-adhère, pour un lendemain de Noël, Mintaka fait fort. ...
La feinte vient de Joseta.
JOYEUX ANNIVERSAIRE A RIKSKE !
"être heureux comme un roi", c’est la félicité suprême
Louis XVI, s’il était encore là pourrait en témoigner...
Pour les autrichiens, voisins de la Bavière, et qui ont connu des souverains qui causaient beaucoup, l’expression est devenue: " Le bavard roi n’est pas mon cousin ".
réponse à . joseta le 26/12/2013 à 10h57 : Pour les autrichiens, voisins de la Bavière, et qui ont connu des souvera...
Le bavard roi n’est pas mon cousin
Et pour moi qui suis totalement nul, le bavarois n’est pas ma cuisine...
cette page
réponse à . deLassus le 26/12/2013 à 11h31 : Le bavard roi n’est pas mon cousinEt pour moi qui suis totalement nul, le ...
Tu pourrais commencer par t’acheter une paire de bas dans le Var pour te mettre aux bas varois...
Happy Birthday, Rikske !!
Tout d’abord,

♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫
Bon anniversaire cher Rikske!
♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫


et quelques casiers de Triple Westmale pour fêter cela entre copains.


Marceeeeeeeeeeeeeeeelllllll, met la bière au frais! On arriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiive!
Ensuite, les 28 dernières, comme dirait Germaine (mais je n’ai pas son talent):

Le Roi, qui n’est pas mon cousin, avait atteint un âge canonique. Il n’était peut-être pas encore tout-à-fait devenu vieux comme Hérode, mais il était sur le bon chemin. Sans se casser la nénette ni vouloir en faire tout un pataquès, il prenait du bon temps chaque fois que l’envie l’en démangeait.
Un lundi matin que je passais lui dire bonjour, comme il n’était pas là, et la reine non plus de même que le petit prince, je décidai de revenir le lendemain pour lui serrer la pince. Mais le mardi matin, toujours personne. Le mercredi matin non plus. Et ainsi de suite… Bon sang, palsambleu, j’avais l’air con comme un balai !
Ils s’étaient enfermés dans leur tour d’ivoire ! Et croyez-le ou non, ils se donnaient du bon temps : ils jouaient à touche-pipi avec la Veuve Poignet qui les avait rejoints pour cette partie fine… Ah, ils se donnaient du bon temps, les Seigneurs !
Cela me coûta bonbon, mais je réussis à soudoyer les gardes et pus ainsi les rejoindre. J’ai bien cru que le roi allait entrer dans une fureur noire et me tirer dessus à boulets rouges ou – pour le moins – m’envoyer à dache. Aussi – pas folle la guêpe ! – ayant débouché un jéroboam d’un grand millésime, je les invitai à boire un canon, et même plus ! pour fêter notre victoire lors de la bataille contre les Bataves.
A la bonne heure, me dit le roi : France vaincra, Hollande ne passera ! Et nous dansâmes et chantâmes (comme des casseroles !), enfin, nous prîmes un pied énorme. Je restai cependant serin, il y avait encore beaucoup d’embûches sur notre route pour atteindre ce but magnifique. Aussi, ayant toujours les deux pieds sur le plancher des vaches, je demandai – et obtins ! – carte banche, ce qui me permit – grâce à la Royale – et en jouant quelque peu des coudes de rejoindre Lahaye, à qui je demandai de les retrouver pour leurs petits jeux intimes.
Puis, je pliai mes gaules, et à tombeau ouvert, je partis pour être à l’ouest, où le soleil se couche.
Là, je rencontrai le président et, dégustant un petit noir bien tassé avec lui (qui est plutôt un grand noir élancé), je pus lui faire avaler des couleuvres, grâce à mon esprit de l’escalier. Je lui en racontai tellement, des vertes et des pas mûres, qu’il entra dans une rage folle, se mit à fumer comme un pompier, et jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y reprendrait plus.

Quant à la dernière expression, je la placerai plus tard, à Pâques ou à la Trinité sans doute… peut être, si vous êtes sages !
réponse à . file_au_logis le 26/12/2013 à 12h26 : Ensuite, les 28 dernières, comme dirait Germaine (mais je n’ai pas ...
Ah bah dame ! Ça, c’est de la belle ouvrage, mon Joli ! Merci pour ce plaisant moment de lecture : les 28 sont là, mais si bien déguisées qu’on peine à les trouver (et pis le jeu n’est point de les décompter, s’ pas !).

Et second merci, car ce faisant, tu retires une belle épine du pied à ceux et celles qui voulaient se risquer à pareil exercice. Pour ma part, je commençais à me demander comment j’allais inviter la Veuve Poignet à plier les gaules !
Ouf ! ce que tu as fait n’est plus à faire ! 
Germaine
réponse à . file_au_logis le 26/12/2013 à 12h26 : Ensuite, les 28 dernières, comme dirait Germaine (mais je n’ai pas ...
J’envoie un grand bravo à notre cher Filo
Car il a réussi un sacré p’tit boulot
Caser les 28 dernières expressios
Une belle surprise d’après Noël, un vrai cadeau !  
Le bourreau Sanson :
- Citoyen Capet, arrive. On va te raccourcir.
- Pourrai-je voir cette question à tête reposée ?
- Arrive, et toi aussi, le ci-devant.
- Le roi n’est pas mon cousin.
- Ah bon. Tu sauves ta tête.
réponse à . charmagnac le 26/12/2013 à 15h45 : Le bourreau Sanson : - Citoyen Capet, arrive. On va te raccourcir. - Pourra...
- Le roi n’est pas mon cousin.
- Ah bon. Tu sauves ta tête.

Et hop ! ça suffisait, on n’allait pas voir plus loin que le bout de l’échafaud… c’était facile en ce temps-là.

Va prétendre cela aujourd’hui : on va te faire une petite recherche ADN de derrière les fagots d’un labo. soupçonneux et zou ! tu te retrouves cousin germain de la petite sœur d’un roitelet de basse extraction sans avoir rien vu venir. Et là, c’est le drame…

Car la République, Môssieu, si elle tolère quelques accommodements fiduciaires, est sans pitié vis-à-vis des rejetons des amours royales ! Non mais !
Euh… pourquoi j’ m’énerve comme ça, moi ?
réponse à . DiwanC le 26/12/2013 à 16h43 : - Le roi n’est pas mon cousin. - Ah bon. Tu sauves ta tête. Et hop&n...
pourquoi j’ m’énerve comme ça, moi ?
On se le demande, Madame la comtesse d’IwanC !
"Le roi n’est pas mon cousin… c’est entendu. Mais alors, d’où vient-il ce cousin ?

Alain Rey, qui a réponse à presque tout, indique que cousin fut d’abord cusin (1080), puis cosin (1150), issu du latin consobrinus, composé de cum → avec, et de sobrinussoror → sœur.

On y est ! Tout cela va évoluer, vous pensez bien !, ne se bornant pas à la seule relation de parenté. On va trouver du mon cousin (1690) donné par le roi aux princes de sang, cardinaux, pairs, etc. Et c’est à cette période qu’apparaît - God le dit - l’expression Le roi n’est pas mon cousin.

Auparavant*, cousine et cousinage (alors, stricte lien de parenté entre cousins) feront leur entrée. En 1605, voici le verbe cousiner…

Cousine, cousine,
T’es fraîche comme une praline,
Cousine, cousine,
Coquin de sort, quelle bonne mine !
Cousine, cousine,
Embrasse ton cousin germain !


… immortel chef-d’oeuvre datant de 1908, un tube de Félix Mayol.

* chinois… s’cusez-moi… ça m’a échappé…
réponse à . deLassus le 26/12/2013 à 17h03 : pourquoi j’ m’énerve comme ça, moi ?On se le dema...
... 
réponse à . DiwanC le 26/12/2013 à 17h30 : "Le roi n’est pas mon cousin… c’est entendu. Mais alors, d’o...
un tube de Félix Mayol
Et c’est encore mieux en l’écoutant : cette page.
Très joyeux anniversaire à Rikske.
réponse à . DiwanC le 26/12/2013 à 16h43 : - Le roi n’est pas mon cousin. - Ah bon. Tu sauves ta tête. Et hop&n...
Et avec la guillotine, pas de rémission. Tandis qu’aujourd’hui avec l’hérédté, les mauvaises fréquentations, l’enfance maltraitée, les radars, la TVA et un bon avocat, plus de guillotine : au pire de la taule avec sursis.

La guillotine, c’était expéditif, mais en cas d’erreur judiciaire, le condamné à tort ne pouvait pas réclamer !
réponse à . charmagnac le 26/12/2013 à 18h19 : Et avec la guillotine, pas de rémission. Tandis qu’aujourd’hu...
Hélas, il n’y a pas longtemps que c’est terminé en France !
Les trois derniers ont été exécutés du temps de Giscard.
Son grand-père, quincailler à Clermont-Ferrand avait un aïeul vaguement apparenté à Louis XV par les soubrettes et à Pascal par la brouette. C’est dire combien il pouvait tenir le sceptre à deux mains, mon cousin.
Dur dur un anniversaire dans la foulée de Noël . Courage RIKSKE et joyeux anniversaire
réponse à . DiwanC le 26/12/2013 à 17h30 : "Le roi n’est pas mon cousin… c’est entendu. Mais alors, d’o...
Embrasse ton cousin germain
Ce n’est quand même pas ce chef d’oeuvre qui a inspiré le titre du film de Tacchella ?
cette page
Joyeux anniversaire Rikske !
Sans vouloir Lui faire offense, je crains que le système informatique de God n'ait buggé. Car il ne peut faire aucun doute que l'expression du jour, c'est " Passe moi la salade je t'envoie la rhubarbe".

Cette expression, qui combine de façon sublissimement inouïe, transcendentalement stupéfiante, exponentiellement superlative, et apothéotiquement abracadabrantesque, la profondeur abyssale de la pensée et l'élévation stratosphérique de son énonciation, a été inventée le 7 décembre 2015 peu après 20h par un certain Nicolas S. (également connu sous quantité de surnoms, dont je vous ferai grâce ici, et qui aspire à une place d'où il pourrait dire que le roi n'est pas son cousin mais que la reine est sa voisine).

D'après une source proche du dossier, l'un des ses conseillers, qui souhaitait donner à Nicolas S. l'occasion de faire le buzz (car le buzz l'éclaire), lui a soufflé la forme originelle de cette expression. Mais Nicolas S, dans une inspiration digne des plus grands créateurs de notre belle langue, comme Nabilla ou Frank Ribery, l'a subtilement transformée pour en faire une véritable expression du XXIème siècle.

L'expression originelle, assez peu usitée de nos jours - même si un certain Georges B, ami de notre ami commun Bouba, l'a pratiquée avec bonheur -, était fort en vogue au XVIIIème siècle. Ainsi en 1761, Jean-François Marmontel, dans ses « Contes moraux », raconte l’histoire du marquis d’Auberive, qui avait conclu avec sa femme un accord selon lequel chacun reconnaissait à l’autre le droit de le tromper sans qu'il lui en soit tenu rigueur. Cet accord est décrit en ces termes par l’un des amis du marquis : « ta femme te passe la rhubarbe, […] tu lui passes le séné ». Marmontel - qui, soit dit en passant, avait appris à lire, et peut-être à jouer à touche-pipi (*), au couvent de l'Immaculée Conception -, nous indique que « jamais deux […] amants n’avaient été de meilleure intelligence » (il voulait dire qu'ils s'entendaient fort bien, pas forcément que leur QI était au-dessus de la moyenne).

L’expression d'origine n’avait évidemment de sens que parce que séné (ou casse) et rhubarbe sont deux plantes censées avoir le même effet, purgatif en l’occurrence. De plus, le verbe "passer" ne signifiait pas passer, comme dans "passe-moi le sel", forme quelque peu triviale, mais bien évidemment passer, comme dans "passez-moi l'expression", c'est-à-dire pardonnez. Elle aurait donc pu être parfaitement appropriée à la situation évoquée par Nicolas S, s'agissant d'un accord entre partis politiques, accord dont la trahison est nécessairement partie intégrante.

Mais, et on reconnaît là son génie incomparable, Nicolas S. a voulu faire prendre à cette expression quelque peu surannée un nouveau départ, lui donner une nouvelle chance. Ainsi, en remplaçant « séné » par « salade », un mot qui, habileté suprême, commence par la même lettre, et "passer" par "envoyer", il en a fait une expression totalement revisitée, comme on dit à Top-Chef. Certes elle n'a, à première vue, plus aucun sens. A deuxième vue non plus, et même à perte de vue. Mais gageons que, si elle n'a pas de passé, ni simple, ni antérieur, ni composé, ni surcomposé, l'avenir de cette belle expression est maintenant assuré.

(*) Non seulement j'ai réussi à placer l'expression du jour - enfin, ce que God prétend être l'expression du jour -, mais j'ai placé aussi celle d'hier ...

PS. J'en profite pour demander pardon, à ceux et celles qui se souviennent de moi, pour ma disparition inopinée, sans préavis et sans au-revoir ; pour vous dire tout le plaisir que j'ai eu de converser avec vous, et celui que j'ai de vous revoir ici en pleine forme ; et pour vous dire, cette fois, au-revoir. Je passerai peut-être de temps en temps, en catimini sans doute (en loucedé, si vous préférez) ... Allez, je vous embrasse tous !
Je passerai peut-être de temps en temps, en catimini sans doute (en loucedé, si vous préférez) ...
Las... n'est pas revenu souvent l'ami Enkidou et c'est bien dommage.
Vous pensez bien qu'avec un sujet pareil, Le Roi du cher Georges – vous savez, ce monarque indétrônable, celui qui résiste à toutes les révoltes et même à toutes les révolutions !, celui qui fait la nique à tous les souverains d'ici-bas, celui qui soulève sa couronne et courbe l'échine devant quelque puissant mais qui la garde bien vissée sur le crâne façon béret vichyssois pour se rendre aux urnes et voter pour... enfin voter.
Oui ! vous y êtes ! le seul, le vrai, le bon ! en un mot le roi des cons, eh bien celui-là n'a pas échappé à plusieurs voisins du d'ssus  !

C'est le même triste sire qu'ils ont croisé dans leur Cauchemar avant de traverser le terrible verger du roi Louis...

Mais pas de panique Bouba ! Nous restent quelques sangs bleus ! Je choisis celui-ci et te laisse fouiller dans "la cour" des autres !

Le roi disait, en la voyant si belle,
À son neveu :
"Pour un baiser, pour un sourire d'elle,
Pour un cheveu,
Infant don Ruy, je donnerai l'Espagne
Et le Pérou !
Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou".


Écoutez...
L'expression n'est déjà pas très claire, mais alors la deuxième explication* est tout simplement incompréhensible. Je l'ai lue et relue et je n'y pige toujours rien. Remboursez ! Remboursez !
* « On est si heureux qu'être un cousin du roi ne suffit pas, il faudrait au moins en être le frère ou la sœur, afin de s'approcher du niveau de bonheur auquel seul un roi peut prétendre. »
Pour trouver plus abscons, il faut se tourner vers une expression telle que "Gentil n'a qu'un œil". Ceux qui utilisent ces expressions ne méritent pas d'autre qualificatif que celui de terroristes linguistiques.
Ah ben si...

Tu es heureux et même très, très heureux. Bon, ça s'est posé.
Et tu es plus heureux que si tu étais le cousin du roi.
Et même si tu étais le frère ou la sœur du roi, tu ne serais pas aussi heureux qu'avec ton bonheur actuel.
Quant à être aussi heureux qu'un roi; il te faut être roi toi-même car nul ne peut être plus heureux qu'un roi.

Enfin, c'est ce que je comprends... après avoir relu la phrase trois fois, c'est vrai ! Une phrase qui n'a pas dû être facile à construire.

Hé ben dis donc vous commencez fort aujourd'hui !........

En fouillant dans la monarchie de Georges j'ai retrouvé un roi inconnu, oublié de l'histoire, un obscur monarque qui claudiquait.

Peut être ce pauvre roi boiteux était il apparenté à Berthe au grand pied qui engendra Charlemagne malgré son pied bot......mais cette infirmité ne l'empêcha pas de le prendre avec Pépin

Bref, j'ignore si Georges l'a chanté. J'ai trouvé cette vidéo mais mon ordi ou la connexion ( j'y pige rien à tout ça ) est boiteux et elle refuse de démarrer......peut être que chez vous.....

J'espère que Enkidou viendra prendre un café.........y a longtemps qu'on l'a pas lu........



réponse à . DiwanC le 09/12/2015 à 01h59 : Je passerai peut-être de temps en temps, en catimini sans doute (en louced...
Mais au moins quand il revient il use de l'encre !....
Agréable surprise d'Enkidou, que j'ai toujours aimé lire...
.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-
Le roi des Francs visitait une réserve indienne...
- ...et ça, c'est votre fameux calumet ?
- oui, qu'à paix...
- oh, appelez-moi Hugh...

Bon, aujourd'hui je dois m'absenter... À très plus tard !
réponse à . joseta le 09/12/2015 à 08h13 : Agréable surprise d'Enkidou, que j'ai toujours aimé lire... .-.-.-...
En effet il est fort possible que le fondateur de la lignée Capétienne ait rendu visite aux Indiens car, contrairement à une idée largement répandue, ce n'est pas Colomb qui découvrit les Amériques........
-"Arthur mon ami, la table ronde du salon est bancale pouvez la réparer ?"
-"Certes ma douce Guenièvre, je me rends ce pas au magasin de bricolage"
-"Vous y allez avec votre ami le roi Merlin* ?"
-"Mais ma mie, Merlin n'est point roi, il est enchanteur"

*Oui, je sais le #1 mais:
-Il y a neuf ans donc la prescription s'applique.
-Non, je ne me mets pas à lire les VDD, je fais Ctrl+f
-Et je fais qu'est ce que je veux.....
Voilà, je vous ai économisé une intervention............


réponse à . BOUBA le 09/12/2015 à 08h35 : -"Arthur mon ami, la table ronde du salon est bancale pouvez la répa...
je fais Ctrl+f
Le Bouba nouveau est arrivé ! Reste plus que Alt + 128. Ça c'est bien vrai. 
réponse à . BOUBA le 09/12/2015 à 08h20 : En effet il est fort possible que le fondateur de la lignée Capéti...
ce n'est pas Colomb qui découvrit les Amériques........
Évidemment, puisqu'elles étaient déjà habitées !

P.S.
Tu devrais dépoussiérer ton clavier, la touche "point" est coincée ...
réponse à . Enkidou le 09/12/2015 à 00h17 : Sans vouloir Lui faire offense, je crains que le système informatique de ...
Bon retour et merci d'avoir assuré la permanence devant le poste pour entendre les déclarations d'un "certain Nicolas S." pendant que d'autres s'usaient au dépouillement des votes.
(Treize listes en Ile de France (aux noms plus improbables les uns que les autres) de personnages qu'on ne voit apparaitre qu'au moment des scrutins, une folie que pointer tout ça.)
réponse à . Mintaka le 09/12/2015 à 08h47 : je fais Ctrl+fLe Bouba nouveau est arrivé ! Reste plus que Alt + 128...
Reste plus que Alt + 128
Impossible !
Relis-le et tu verras que son pavé numérique est coincé, il ne peut taper que des points !
..................................................................................... !

Ah ben oui, c'est vrai...................................................................
réponse à . DiwanC le 09/12/2015 à 02h37 : Vous pensez bien qu'avec un sujet pareil, Le Roi du cher Georges – vous sa...
Le Roi du cher Georges

J'ai débloqué le clavier, yesssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss.........Merde c'est maintenant le sssssssssssssssss qui est bloqué !

roi est un nom commun qui ne prend passsssssssss de majusssssssssssssssssssscule ssssssssssssssssssauf lorssssssssssssssqu'il sssssssssssssssssssssssssert de civilité en entrant danssssssssssssssssssssss le nom comme danssssssssssssssssssssssss "Roi Arthur" .

C'essssssssssssssst chiant ce ssssssssssssssss bloqué.
réponse à . Enkidou le 09/12/2015 à 00h17 : Sans vouloir Lui faire offense, je crains que le système informatique de ...
Ravi de te relire, Enkidou.
Tu reviens quand tu veux ou quand tu peux !
réponse à . Enkidou le 09/12/2015 à 00h17 : Sans vouloir Lui faire offense, je crains que le système informatique de ...
Suite
Passe moi la salade je t'envoie la rhubarbe
Comme on dit de nos jours : Ça envoie du lourd.
Je connaissais l'expression "Je vous passe la casse, passez-moi le séné", deux plantes assez proches aux propriétés laxatives, dans le sens : faisons des concessions mutuelles et non : je te vends mes salades, raconte moi tes bobards et encore moins : et si on se faisait chier mutuellement ?
réponse à . DiwanC le 09/12/2015 à 01h59 : Je passerai peut-être de temps en temps, en catimini sans doute (en louced...
Il me semble que tu n'as pas repéré que l'ami Enkidou est intervenu cette nuit même, avant toi.
J'ai débloqué le clavier et je vous promets de ne plus débloquer..........................

Alors que les rois présidaient aux destinées de la France ( à l'époque de la monarchie royale héréditaire par opposition à la monarchie républicaine où le roi est élu et sous laquelle nous vivons actuellement ), il leur arrivait de mourir.......une seule fois, certes mais pour longtemps.

C'était le duc d'Uzès, premier duché de France, qui était chargé d'annoncer la triste nouvelle à la cour par la phrase rituelle:
"Le roi est mort, vive le roi"



Il ne faut pas confondre cireur de pompes et pompeur de Sires

Stephane Bern.
réponse à . SyntaxTerror le 09/12/2015 à 09h47 : Reste plus que Alt + 128Impossible ! Relis-le et tu verras que son pav&eacu...
...il ne peut taper que des points !
Reste à savoir ce qu'il exprime derrière ces petits points d'une étonnante régularité.

Est-ce une sorte de fermeture au dialogue ? Je fais ce que je veux (ainsi qu'il l'écrit plus haut) un point c'est tout, un point c'est tout, un point c'est tout, un point c'est tout,

Une obéissance aveugle à un ordre divin tout autant que godesque  ? Bouba, aide à ton prochain ; défriche le terrain et montre-lui la voie : c'est par là................par là........par là........

S'impose-t-il une retraite silencieuse ? mais, prudent, il signale sa présence afin qu'aucune inquiétude ne nous ronge.

Ou bien, c'est un trouble obsessionnel compulsif ? J' fais des points, des p'tits points, toujours des p'tits points...

Ou bien encore, c'est une forme de...
Ah ! et pis merdre, comme disait le roi Ubu !

réponse à . BOUBA le 09/12/2015 à 10h31 : Le Roi du cher Georges J'ai débloqué le clavier, yessssssssss...
Pffff... Si j'ai mis une majuscule à "Roi", c'est parce que je citais le titre de la chanson. Au lieu de t'amuser à troubler l'ordre public en tapant des points et des "s" inconsidérément, tu ferais bien d'être un peu attentif !

réponse à . DiwanC le 09/12/2015 à 11h51 : Pffff... Si j'ai mis une majuscule à "Roi", c'est par...
troubler l'ordre public
Serais je le roi des emmerdeurs ?..........
réponse à . DiwanC le 09/12/2015 à 11h45 : ...il ne peut taper que des points !Reste à savoir ce qu'il exp...
Pfouuuuuuuuu...que de supputations.....c'est une forme de ponctuation et pissétou........
réponse à . deLassus le 09/12/2015 à 11h01 : Il me semble que tu n'as pas repéré que l'ami Enkidou es...
Tu as tout deviné... J'ai lu un peu trop rapidement son intervention pensant qu'elle appartenait à la diffusion précédente datant de décembre 2013.

S'cuse-moi Enkidou
réponse à . DiwanC le 09/12/2015 à 12h00 : Tu as tout deviné... J'ai lu un peu trop rapidement son intervention pens...
Faudrait voir d'apporter un peu plus de soin à la lecture des VDD.....un peu de sérieux que diable !.....
réponse à . DiwanC le 09/12/2015 à 11h45 : ...il ne peut taper que des points !Reste à savoir ce qu'il exp...
Il se peut que dans son enfance ses parents ne pouvant plus le nourrir aient essayé de le perdre en forêt. Même en ayant maintenant le physique de l'ogre, lui subsiste ce trouble du comportement.
réponse à . SyntaxTerror le 09/12/2015 à 12h11 : Il se peut que dans son enfance ses parents ne pouvant plus le nourrir aient ess...
Et sssssssssssssssssssson maître essssssssssssssssssst abssssssssssssssssssssssssent pour la journée................................ 
réponse à . BOUBA le 09/12/2015 à 12h08 : Faudrait voir d'apporter un peu plus de soin à la lecture des VDD.....un ...
C'est vraiment l'hôpital qui se "fout" de la charité !
Au lieu de te gausser, tu ferais mieux d'apprécier combien Syntax et moi sommes attentifs à ta personne.
12 h 37... C'est l'heure du Lagon bleu... du Glenfiddich... de la triple Westmalle... du Mojito... bref ! l'heure d'aller fêter le retour d'Enkidou chez Marcel.

*On est prié de laisser son sac plein de ponctuation sssssssifflante au vestiaire ! 
réponse à . SyntaxTerror le 09/12/2015 à 12h11 : Il se peut que dans son enfance ses parents ne pouvant plus le nourrir aient ess...
Me voilà promu roi de la forêt ...
Faut avouer qu'à l'époque le petit poussait ses parents à bout !
réponse à . Mintaka le 09/12/2015 à 12h18 : Et sssssssssssssssssssson maître essssssssssssssssssst absssssssssssssssss...
Jossssssssssssssseta, t'es où ?
réponse à . DiwanC le 09/12/2015 à 12h37 : 12 h 37... C'est l'heure du Lagon bleu... du Glenfiddich... de la triple Westmal...
Pour moi ce sera une pinaaaaaaaaaacolaaaaaaaaaadaaaaaa !
Vous croyez que c'est une sinécure d'être tout en haut de la pyramide ?
Il y a toujours un Iznogoud qui veut prendre la place du sultan. Et pourtant, l'herbe n'y est pas plus verte. Mais c'est plus facile de s'y remplir les poches.
J'ai été proche de trois Chefs d'Etats étrangers, élus démocratiquement. Enfin... presque.... Tous trois se sont fait dégommer. Deux ont pris la fuite ont préféré s'exiler. Le troisième, ayant refusé de quitter son pays, a connu une fin tragique.
Et pourtant, je vous jure, je n'y suis pour rien !!!
J'ai souhaité l'empire, et j'y suis parvenu ;
Mais, en le souhaitant, je ne l'ai pas connu :
Dans sa possession, j'ai trouvé pour tous charmes
D'effroyables soucis, d'éternelles alarmes,
Mille ennemis secrets, la mort à tout propos,
Point de plaisir sans trouble, et jamais de repos.

(Corneille - Cinna, acte II)
Puisque mon Maître n'est pas là je vous soumets une charade dans son style.

Mon premier est un poisson
Mon second est un arbre fruitier

Mon tout est un roi de France....
Anchois-Pommier ?
Bravo !.........Tu es couronné roi des charadeurs !........
réponse à . ergosum le 09/12/2015 à 13h11 : Vous croyez que c'est une sinécure d'être tout en haut de la pyrami...
Vous croyez que c'est une sinécure d'être tout en haut de la pyramide

Tu vas pas nous jouer le coup de la dame au clebs.........s'ils se battent pour y parvenir c'est bien que la place est bonne, non ?
réponse à . ergosum le 09/12/2015 à 13h11 : Vous croyez que c'est une sinécure d'être tout en haut de la pyrami...
- Prends un siège Cinna ! s'écria Marcel qui avait le goût de l'accueil et le sens du commerce...
réponse à . SyntaxTerror le 09/12/2015 à 11h00 : Suite Passe moi la salade je t'envoie la rhubarbeComme on dit de nos jours&...
Je connaissais l'expression "Je vous passe la casse, passez-moi le séné"

Normal il a déjà utilisé la casse pour les" pauv 'con " quant au choix des végétaux la salade me semble naturelle il nous en sert à chaque discours . Pour la rhubarbe mis à part la Rue Barbes mais là je crains le pire.
Pour le Roi* Georges vous avez fait le tour des rois donc reste les cousins je ne vois que ceux de la Brave Margot qui :
entrouvre sa collerette
Et le couche contre son sein
C'était tout c'quelle avait pauvrette
Comm' coussin**
*J'assume la majuscule de majesté
**Vu le b.;l que Bouba a mi dans l'clavier j'maitrise plus trops les sssssssssssssssss.
Tellement longtemps que je ne me suis plus exprimée sur Expressio que je ne sais plus comment mettre un lien (est ce que je l'ai jamais vraiment su d'ailleurs? Et pourtant c'est le jour ou jamais de vous dire pourquoi ni roi ni reine ni empereur ne peut être aujourd'hui mon cousin. J'essaie ? ? ? https://youtu.be/WvX6qlRa2ao
Ça a marché ! Jour de chance...
Kikou !  Ratanak is back (l'anglais c'est pour la rime l'assonnance  )... après une courte "villégiature" à... l'hosto  Et maintenant va falloir que je prenne ma machine à remonter le temps pour lire tous les délires (là ça rime assonne en français  ) que j'ai loupés. Bon vais déjà lire les VDD du jour !
réponse à . Mintaka le 09/12/2015 à 03h05 : L'expression n'est déjà pas très claire, mais alo...
Abscons... abscons... Si tu veux de l'abscons, je crois que ça c'est mieux :

« Je voudrais leur dire qu'on a reçu un coup de pied au derrière, mais que c'est pas parce que vous voulez renverser la table que vous descendez de la voiture dont vous vous abstenez de choisir le chauffeur »
Nicolas Sarkozy, 14 octobre 2015, en meeting à Limoges.

Et c'est authentique, regardez, et attendez bien que le schéma se charge (après la vidéo) 
Anciens rois d'Amérique du Sud...
Pourquoi les Incas, descendants de Manco Capac, se souvenaient de lui au mois d'avril, seul mois aride de l'année?
- Parce qu'il ne 'manque eau qu'à Pâques'.

Pourquoi les Incas, qui connaissaient déjà les "corridas", se réunissaient à l'arène vers seize heures?
- Parce que: Inca fait "olé" pour goûter.

Les Incas parlaient une langue qui n'eut pas grand retentissement:
- C'était la langue 'qu'échoua'.

Comment étaient les vêtements des Incas?
- 'En daim', bien sûr...
réponse à . Ratanak le 09/12/2015 à 18h26 : Abscons... abscons... Si tu veux de l'abscons, je crois que ça c'est mieu...
Ça sent le coup de fatigue.
N'est pas Raffarin qui veut. Lui, au moins était abscons, mais comme la lune.
Enkidou, Memphis, Ratanak... tous reviendus le même jour !
Faut-il y voir une simple coïncidence,,, leur envie de retrouver un p'tit jardin de culture et un grand champ de délire... ou la volonté de Viviane, fée de Brocéliande dont c'est la fête aujourd'hui...

Me d'mande... 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Le roi n'est pas son cousin » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?