Les délices de Capoue - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Les délices de Capoue

Le plaisir de l'immédiat, la satisfaction de l'instant préférés à la mise en oeuvre de projets sûrement plus profitables à terme.
Le choix de la facilité au détriment de l'efficacité ou de la durabilité.

Origine

Nous sommes en Campanie, en 215 avant J.-C.
Le grand homme de guerre carthaginois Hannibal, suivi de ses troupes, a péniblement traversé les Alpes avant de mettre la pâtée aux légions romaines à Cannes.
Épuisés, ayant envie de se reposer et de profiter des plaisirs de la vie, les soldats arrivent à Capoue qu'ils prennent au Romains.

Or, à cette époque, Capoue (qui est aujourd'hui Santa Maria de Vetere) est une des villes les plus riches et les plus belles de l'Italie antique, réputée pour sa douceur de vivre et ses environs très verdoyants.
Comme nous sommes à l'approche de l'hiver, au lieu de pousser immédiatement vers Naples et de profiter de son avantage sur les Romains, Hannibal décide de laisser passer la saison froide dans ce petit paradis terrestre.

Pendant ces quelques mois de relâche, les guerriers se ramollissent, perdent leur ardeur au combat, prennent une concubine et, du coup, ont beaucoup de mal à se réhabituer à la discipline militaire lorsqu'il faut à nouveau se battre contre l'ennemi.
La punition ne tarde pas : les Romains reprennent Capoue puis la rasent pour la punir d'avoir abrité les Carthaginois.

Notre expression, métaphore d'origine historique, laisse donc supposer que lorsqu'on a de grands desseins, il ne faut surtout pas céder à l'appel des sirènes de la facilité ou du plaisir immédiat sous peine d'échouer.

Exemple

« Mais le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb, farouche opposant à Martine Aubry, appelle DSK à se déclarer "assez vite" : "Si l'on aime la France et si l'on a envie de la réformer, il faut savoir abandonner les délices de Capoue" »
Agence France Presse - Dépêche du 23 avril 2010

« Ici est l'autre vérité que les Antilles, et presque tout l'Outre-Mer, doivent regarder en face : l'assistanat y est moins dénoncé que l'exploitation ; les délices de Capoue des aides publiques ne soulèvent que peu de critiques... »
Christophe Barbier - L'Express - Article du 18 février 2009

Compléments

L'origine proposée ici est l'habituelle pour cette expression.
Toutefois, on peut lire ceci sous la plume de Prosper Ménière en 1862 dans "Cicéron médecin" (et on trouve les mêmes affirmations dans différents ouvrages du XIXe siècle) :
« Ainsi notre auteur a pensé que le long séjour d'Annibal dans la Campanie a contribué puissamment à amollir le courage de l'armée carthaginoise et de son illustre chef. On serait malvenu à s'élever contre cette opinion, que les historiens postérieurs à Cicéron ont adoptée, développée, et qui est devenue en quelque sorte proverbiale. Qui ne sait ce que l'on doit entendre par les délices de Capoue ? Et cependant il est certain que l'armée africaine se maintint en Campanie pendant treize ans, que tantôt victorieuse, tantôt battue, elle se montra toujours vaillante et disciplinée, toujours dure à la fatigue, prête au combat, ce qui ne s'accorde guère avec la prétendue influence démoralisante qu'on attribue à ce sol privilégié. Peut-être n'y a-t-il là qu'une invention flatteuse pour l'amour-propre des Romains, mais cela ne nous regarde pas. Disons cependant qu'Annibal fut vainqueur tant que des généraux inhabiles luttèrent contre lui, mais qu'il fut vaincu dès qu'il se rencontra un Scipion pour lui tenir tête. Tant de défaites furent une bonne école, Scipion apprit du héros africain à triompher de ses soldats mercenaires ; la discipline romaine se montra toute-puissante, et l'on put présager dès lors quel sort était réservé à l'orgueilleuse Carthage. »

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Les délices de Capoue » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Angleterreen Voluptuous idlenessOisiveté voluptueuse
Espagnees Pan para hoy y hambre para mañanaPain pour aujourd'hui et faim pour demain
Italieit Gli ozi di capuaLes loisirs (oisivetés) de Capoue
Pays-Basnl Ledigheid is des duivels oorkussenL'oisiveté sert d'oreiller au diable

Déformée

Les réglisses du Papou

Vos commentaires
Tiens ? C’est moi qui ouvre le bal ?.........Et vous êtes où vous ôtres ?......encore en train de profiter des délices de Capoue, je parie !
Pas trop le temps de chercher, mais quelle différence entre les deux "origines" brillament données par God !
1) "...laisser passer la saison froide...quelques mois de relâche..."
2) "...long séjour...treize ans...tantôt victorieuse, tantôt vaincue..."

Et les éléphants d’Hannibal (Annibal ?) qui avaient passé les Alpes, ils ont profité de quoi, à Capoue ?
... le meilleur glacier de Bruxelles ...
Et par ces chaleurs caniculiennes... otan en profiter ...
Pour avoir lu César dans le texte fort longtemps, ainsi que son pote Cicéron, je pense que Prosper Ménière que je découvre ici est certainement plus proche de la vérité que les affabulateurs propagandistes latinisants. Il décrit des faits qui parlent d’eux-mêmes. D’ailleurs notre grand philosophe Obélix ne cesse de le dire : "Ils sont fous ces Romains !" qui rasent une ville prospère où la vie était douce à vivre au fallacieux prétexte qu’ils n’ont pas été fichus de la reprendre pendant 13 ans.
Mon vigneron de gendre travaille dans un Domaine où l’on produit un délicieux vin rosé (le rouge n’est pas mal non plus !). Hannibal y perd un "n" et y gagne un pluriel mais conserve toute la douceur de vivre qu’il connut à Capoue.
Je souhaite à chacune et à chacun une journée douce comme elles le furent à Capoue, sans tempête ni grêlon, sans canicule ni coup de soleil, une journée béate et tranquille où le corps et l’âme trouvent l’harmonie, une journée de "planche" sur une mer calme et tiède au propre comme au figuré... Enfin je vous souhaite le meilleur !
réponse à . deLassus le 16/07/2010 à 07h16 : Pas trop le temps de chercher, mais quelle différence entre les deux "ori...
Les éléphants d’Hannibal ? Je crois qu’à la Trébie il n’en restait plus qu’un déjà. Il est peu probable qu’il se soit reproduit tout seul.
Comme Nelson et Moshe Dayan, Hannibal était borgne. Monophtalmos. D’où l’expression : ouvrir l’oeil et le bon.
réponse à . momolala le 16/07/2010 à 07h45 : Pour avoir lu César dans le texte fort longtemps, ainsi que son pote Cic&...
Je ne permettrais pas de faire de l’affabulation latinisante mais je pense qu’après La Trébie, Trasimène et Cannes, les Romains n’étaient pas au mieux de leur forme. Ils venaient de ramasser trois branlées dramatiques. Ce qui a sauvé Rome, je crois, reste que les espions d’Hannibal ont confondu un rescencement d’adolescents au Champ de Mars avec une revue de troupe. Ils ont supposé des renforts qui n’existaient pas.
réponse à . momolala le 16/07/2010 à 07h45 : Pour avoir lu César dans le texte fort longtemps, ainsi que son pote Cic&...
Grand philosophe Obélix qui n ’est pas tombé sous le charme des sirènes de ’ l ’ île du plaisir " ( Capoue ? ) ! Sans lui , qui sait si Astérix - bien " médusé " , lui , par ces beautés ne serait pas resté 13 ans à en profiter avant de se faire battre par les Romains ?
réponse à . file_au_logis le 16/07/2010 à 07h41 : ... le meilleur glacier de Bruxelles ... Et par ces chaleurs caniculiennes... ot...
Ô temps ! Un nain porte le van........Aucun rapport avec le sujet du jour mais çà m’amuse.....
au lieu de pousser immédiatement vers Naples
on peut penser que le tort d’Hannibal a surtout été de ne pas prendre Rome !
réponse à . momolala le 16/07/2010 à 07h52 : Je souhaite à chacune et à chacun une journée douce comme e...
Merci ! Douce journée à toi aussi !
cette guerre ne fut pas trop_unique, puisqu’il y en eut 3. C’est durant la seconde qu’Hannibal remporta le festival de Cannes, avec l’appui des éléphants du PS. Mais ensuite son séjour au Club Med fit tout capouter , parce que Rome eut le temps d’avancer six pions.
réponse à . momolala le 16/07/2010 à 07h45 : Pour avoir lu César dans le texte fort longtemps, ainsi que son pote Cic&...
"Ils sont fous ces Romains !" qui rasent une ville prospère
c’était la tradition : quand une ville fraternisait avec l’ennemi, on la rasait. A la libération, on décida d’alléger la sanction, et on se contenta de raser quelques unes des femmes qui avaient couché avec lui. Les villes de France furent ainsi épargnées. 
réponse à . <inconnu> le 16/07/2010 à 08h08 : Je ne permettrais pas de faire de l’affabulation latinisante mais je pense...
les espions d’Hannibal ont confondu un rescencement d’adolescents au Champ de Mars ...
Ce qui fut en réalité la première Gay Parade!
Et comme dirait notre Jauni belgo - helvético - hexagonal:
Les délices de K puent...
Capoue, c’est fini,
et dire que c’était la ville de mon premier amoue ... (Hanniboule)
réponse à . chirstian le 16/07/2010 à 08h49 : au lieu de pousser immédiatement vers Naples on peut penser que le tort...
Hé oui, à Waterloo, Napo attendait Grouchy et il vit arriver Blücher. C’en était fini du Petit Caporal et déjà l’Ile d’Elbe se profilait à l’horizon. C’est d’ailleurs en cette circonstance qu’il eût ce mot célèbre:" Hé ben c’est pas là bas que je profiterais des délices de Capoue...." L’histoire foisonne d’exemples où une simple erreur de stratégie a changé le cours des choses.......
réponse à . chirstian le 16/07/2010 à 09h04 : "Ils sont fous ces Romains !" qui rasent une ville prospère c&rsqu...
Ces douloureux et honteux épisodes de notre histoire furent dénoncés par G.Brassens.......cette page
réponse à . chirstian le 16/07/2010 à 09h01 : cette guerre ne fut pas trop_unique, puisqu’il y en eut 3. C’est dur...
.......qui donna la clef au pâtre afin qu’il répare la cloture et lui cria: "Dépêche toi, la panne urge !"
réponse à . file_au_logis le 16/07/2010 à 09h05 : Et comme dirait notre Jauni belgo - helvético - hexagonal: Les dél...
Et comme tout ceci se passe en Italie, on peut dire que ce ne sont pas des K rares.......j’espère que ce com ne vous laissera pas de marbre......
réponse à . file_au_logis le 16/07/2010 à 09h05 : les espions d’Hannibal ont confondu un rescencement d’adolescents au...
En ce temps-là... La Dixième légion "Alauda" chantait à tue-tête, lors du triomphe de César, cette poétique ritournelle  : ..." Il est l’homme de toutes les femmes et la femme de tous les hommes...
– Il a claqué l’argent de la République avec les putains gauloises..."

Nos défilés militaires ont beaucoup perdu de cette fraîcheur spontanée. J’ai trouvé le défilé du 14 Juillet assez convenu.
réponse à . BOUBA le 16/07/2010 à 06h30 : Tiens ? C’est moi qui ouvre le bal ?.........Et vous êtes ...
Carpe diem !
quam minimum credula postero.........Merci Mr Goooooooooooogle !!
réponse à . <inconnu> le 16/07/2010 à 08h08 : Je ne permettrais pas de faire de l’affabulation latinisante mais je pense...
Je plaisante à demi mon amionaute ! J’ai beaucoup aimé les versions latines à partir de textes de César ou de Cicéron car l’illustrissime Gaffiot en traduisait des passages entiers, ces messieurs étant des adeptes de l’exception aux règles de leur grammaire. Admirative donc je fus des exploits du premier et des opinions du second, et de moi-même toute émerveillée de les lire dans le texte. Néanmoins, il faut bien reconnaître que César, brillant romancier avant l’heure, fut excellent apôtre de lui-même, de sa stratégie rouée, de sa courageuse soldatesque qu’il haranguait en personne avant et après le combat ; il poussa la générosité jusqu’à reconnaître le courage de ses adversaires, son mérite à les vaincre n’étant que grandi deux fois dans l’affaire. On ne peut pas dire que sa narration fût très objective. Le second se mêla trop de politique pour qu’on puisse même avoir l’idée de son objectivité. Mais c’est quand même à travers leurs récits que la vie à Rome, l’histoire de Rome me sont les plus vivaces, sans doute par manque de culture. Je te remercie donc de compléter mes connaissances : Trasimène et Cannes, je connaissais ; La Trébie, je découvre. cette page
réponse à . BOUBA le 16/07/2010 à 11h10 : quam minimum credula postero.........Merci Mr Goooooooooooogle !!...
Arrêtez de parler breton, voulez-vous?
Le breton est une langue celtique ! Les deux autres langues parlées en Bretagne sont:
le gallo, langue d’Oïl
le français, également une langue d’Oïl
Autre exemple l’Écosse: le scot, langue d’origine saxonne (germanique), le gaélique écossais, et... l’anglais.
réponse à . <inconnu> le 16/07/2010 à 11h58 : Le breton est une langue celtique ! Les deux autres langues parlées ...
.......Et Politicadie c’est la langue de bois !!
........Ben, y a un rapport avec le latin puisque Uderzo et Goscinny ont situé le village des irréductibles gaulois en Armorique.........
réponse à . BOUBA le 16/07/2010 à 09h10 : Hé oui, à Waterloo, Napo attendait Grouchy et il vit arriver Bl&uu...
"...et déjà l’île d’Elbe se profilait à l’horizon": c’était pas plutôt Sainte Hélène ? 
J’ai une pub tout à fait appropriée sur le bandeau droit : Inscrivez-vous gratuitement pour le jeu en ligne "Gladatiors".
Se ne sont certes pas les délices de Capoue, mais c’est dans le thème du jour : Hannibal, les Romains, les Carthaginois, les gladiateurs ....
Je reviendrai demain quand vous aurez fini de plaisanter sur mes ancêtres 
Les délices de Capoue ? cinqterrogethon... ben, les guère pudiques, les éléphants roses, le capouccino, le canibal des débutantes...
Ben voui chui sot........Nabot Léon a pris la patée à Water- l’Eau en Juin 1815 APRES son retour de l’Ile d’Elbe puis qu’il en est revenu en Février de la même année pour les fameux 100 jours durant lesquels la fameuse bataille eût lieu........
Millexkusses..........
c’est peut être parce qu’Hélène elle en avait plein le C... de s’en prendre plein la G.... ?
réponse à . <inconnu> le 16/07/2010 à 13h00 : Les délices de Capoue ? cinqterrogethon... ben, les guère pud...
... et les vains culs qui furent décapoutés ...
Le petit nabot Léon fut retenu à Sein d’Hélène. Et le petit nabot Sarko, quel sein nous le ravira? Car là, c’est là qu’on serait gagnant, non?
réponse à . BOUBA le 16/07/2010 à 12h05 : ........Ben, y a un rapport avec le latin puisque Uderzo et Goscinny ont situ&ea...
Ca dépend des versions ...cette page
les guerriers ... perdent leur ardeur au combat, prennent une concubine

Jusque-là, on a :
- les délices de Capoue
- les amours de Capoue

Qu’est-ce qu’on a fait des orgues de Capoue ?
Le Cappuccino est-il un petit Chinois qui vit à Capoue ?
réponse à . SyntaxTerror le 16/07/2010 à 15h36 : les guerriers ... perdent leur ardeur au combat, prennent une concubine Jusque-...
Qu’est-ce qu’on a fait des orgues de Capoue
quand les orques sont Kaput que veux tu faire ? cette page
les Montaigus trouvaient les habitants de Capoue_laids. C’est là que Juliette, après son rodéo mourra de la petite Vérone, en criant :" William, j’expire !"
réponse à . BOUBA le 16/07/2010 à 08h43 : Ô temps ! Un nain porte le van........Aucun rapport avec le sujet du ...
Si, si, un nainlélphant d’Hannibal!
réponse à . mickeylange le 16/07/2010 à 17h53 : Le Cappuccino est-il un petit Chinois qui vit à Capoue ?...
Pourquoi, petit, le chinois ?
Parce que je le veux bien.

Eliane B.

Parce que le suffixe ino veut dire petit, mignon (cette page Exemple un pecorino c’est un petit paysan ( scuze Agronome c’est juste pour faire un mot) qui vaut bien un fromage.
réponse à . mickeylange le 16/07/2010 à 18h59 : Parce que je le veux bien. Eliane B. Parce que le suffixe ino veut dire petit,...
Ah, pasqu’en plus il est mignon le chinois ,
Alors, là, y a un truc mon petit Godemichou adoré : J’peux pas répondre à la meeeerveilleuse contrib’ 43 de notre bien cher Chirstian. Quand je valide, ça me renvoie à la page d’accueil, il est aux abonnés absents le chirstian ou quoi ?
Ben non, juste poli, c’est bien connu... !
réponse à . <inconnu> le 16/07/2010 à 13h00 : Les délices de Capoue ? cinqterrogethon... ben, les guère pud...
le cani bal des débutantes...
Ferais-tu allusion au bal des chiennes débutantes, celles qui se repaissent des délices de Capoue ?
A part Sein Pierre, j’vois pas qui s’y risquerait...
Mais il y a aussi le sein de Carla qui doit sans doute lui faire connaitre les délices de Capoue de temps à autres !
Mickey, Mon Ange, ne te laisse pas aller à la veine gaudriolesque qui règne parfois sur ce meeeeerveilleux site, c’est pas bon pour toi, vu ton grand âge et ta si précieuse virginité. :&rsquo)
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 16/07/2010 à 19h27 : A part Sein Pierre, j’vois pas qui s’y risquerait... Mais il y a aus...
Je sens comme une pointe d’envie dans votre commentaire, Môssieu Ubbleu. 
réponse à . BeeBee le 16/07/2010 à 19h28 : Mickey, Mon Ange, ne te laisse pas aller à la veine gaudriolesque qui r&e...
Je fais ce que je veux avec mon chinois ! non mais des fois !
réponse à . <inconnu> le 16/07/2010 à 14h02 : c’est peut être parce qu’Hélène elle en avait p...
Elle avait été prise pour une poire ?
réponse à . BeeBee le 16/07/2010 à 19h32 : Je sens comme une pointe d’envie dans votre commentaire, Môssieu Ub...
Ah que nenni !, point d’envie ...
Les deux petits seins de mon amie (et oui se sont mes délices de Capoue à moi), me comblent amplement, chère Baronne.
N’oubliez pas les délices de Capoue Saint Raphaël le 14 Août à 20h 12. Dîner sur la plage, et feu d’artifice en l’honneur de God qui nous offre... Si, si il l’a dit ici même.
cette page
Snif, snif, il est où Lovendric ? Ce n’est pas que les autres ne sachent parler du temps jadis mais sa façon de causer me séduit toujours. 
réponse à . mickeylange le 16/07/2010 à 20h13 : N’oubliez pas les délices de Capoue Saint Raphaël le 14 Ao&uci...
...à condition de pouvoir sortir de la rade en ayant encore quelques radis en poche... 
réponse à . <inconnu> le 16/07/2010 à 20h29 : ...à condition de pouvoir sortir de la rade en ayant encore quelques radi...
Le menu est à 25 € et il est très bien.
réponse à . mickeylange le 16/07/2010 à 19h40 : Je fais ce que je veux avec mon chinois ! non mais des fois !...
Moi, j’disais ça par pure bonté d’âme ! Tu vois comment que tu me traites, moi la douce et dévouée BB ! Profite donc des délices de Capoue avec ton petit chinois, si poli et si mignon et viens pas te plaindre si t’attrapes une maladie exotique ! ET PIS, C’EST TOUT !
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 16/07/2010 à 19h57 : Ah que nenni !, point d’envie ... Les deux petits seins de mon amie (...
Vous m’en voyez ravie, cher Môssieu Ubbleu....
La Baronne
Et pour cette modique somme, on a, en plus, droit à un numéro de Germaine sur sa tringle à rideaux, si, si, le portique est déjà installé ! :&rsquo)
réponse à . BeeBee le 16/07/2010 à 20h44 : Et pour cette modique somme, on a, en plus, droit à un numéro de G...
Et après le feu d’artifice... bain de minuit !
ils font même payer l’eau !?
pour ce prix là ils pourraient amener une petite carafe quand même !
Chic, alors, on va enfin voir ta superbe anatomie de bel éphèbe grec ! 
réponse à . file_au_logis le 16/07/2010 à 07h41 : ... le meilleur glacier de Bruxelles ... Et par ces chaleurs caniculiennes... ot...
je comprends seulement ce soir, le rapport entre l’expression du jour et ton allusion au glacier belge ... Capoue  
La découpe cisèle dés
Ana qu’a poux

DÉFORMÉES
Les hélices de Papou
Alors là, Boubacar, on a tout bon ! On les tient du premier coup les délices de Capoue ! Et dans Le Fantôme Georges (l’autre !) les rêve...

Au p´tit jour on m´a réveillé,
On secouait mon oreiller
Avec un´ fougu´ plein´ de promesses.
Mais, foin des délic´s de Capoue !
C´était mon père criant : " Debout !
Vains dieux, tu vas manquer la messe ! "
Ce qui n’est pas évoqué dans le mervêêêilleux récit de Sa Divinité*, c’est le texte d’un télégramme qu’un guerrier d’Hannibal envoya à sa belle concubine abandonnée…
Capoue, j’en vois l’bout,
Et dire que c’était la ville de mon premier toujours
Capoue, j’en vois l’bout,
Je ne crois pas te revoir un jour, mon amour

Déchirant, non ?

En 1912, des fouilles mettaient à jour ce précieux document. Bien des années plus tard, honteusement plagié, on entendait ce refrain :
Capri, c’est fini…
Et dire que c’était la ville de mon premier amour,

Etc.

Navrant. Car tout le rêve, la force délicate, le merveilleux de « j’en vois l’bout » est à jamais perdu.
* oui, c’est du slurp… et alors ? 
DÉFORMÉES
Les délices de Capoue... d’épée
Mode. Les cheveux des italiennes
On peut voir des cheveux frisés de Naples, et des lisses de Capoue.
(et ce ne sont pas des cheveux qu’à poux)
réponse à . joseta le 20/01/2013 à 09h20 : Mode. Les cheveux des italiennes On peut voir des cheveux frisés de Naple...
... qu’à poux ccino !
AILLEURS

Pays/Région Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Les télices deu… kaputt ! Capoue, c’est fini !
Il faut savoir qu’à Capoue il y a une usine qui fabrique des hélices pour bateaux, d’où la pub lancée par le capitaine de la croisière s’amuse:
Venez sur notre bateau d’hélice de Capoue!
DEVINETTE
À Capoue, pourquoi le poignet d’un homme inconscient est-il fondamental?
réponse à . joseta le 20/01/2013 à 10h03 : Il faut savoir qu’à Capoue il y a une usine qui fabrique des h&eacu...
Hélice de Capoupe ou de Caproue : notre expression...
réponse à . joseta le 20/01/2013 à 10h16 : DEVINETTE À Capoue, pourquoi le poignet d’un homme inconscient est-...
La question se pose avec une virulence exacerbée : a-t-on vraiment besoin de son poignet lorsqu’on est inconscient ? Hein, je te le demande ! 
réponse à . mickeylange le 16/07/2010 à 17h53 : Le Cappuccino est-il un petit Chinois qui vit à Capoue ?...
Peut-être est-ce un éditeur de romans-photo.... qui y gagna des duca(ts).... Au début, il se déguisa en moine. Capuçin, bien entendu.
réponse à . <inconnu> le 20/01/2013 à 10h16 : Hélice de Capoupe ou de Caproue : notre expression......
Hélice de capoupe ou de caproue?
cette page
réponse à . <inconnu> le 20/01/2013 à 10h22 : La question se pose avec une virulence exacerbée : a-t-on vraiment b...
Réponse
- c’est le poignet qu’à pouls.
Délices de cape où?
Ici à cette page.
De cape ou d’épée ? 
On dirait la silhouette de Zorro...
Le plaisir de l’immédiat, la satisfaction de l’instant

ça ne s’appelle pas l’éjaculation précoce ?
Instant gratification...la satisfaction immédiate
réponse à . charmagnac le 20/01/2013 à 14h05 : Le plaisir de l’immédiat, la satisfaction de l’instant &ccedi...
Ta question – ô combien existentielle ! - nous laisse tous cois.
Ou alors, tout le monde est plongé dans les manuels pour trouver la réponse…
Ou sont tous partis à Capoue goûter aux délices promises par God…
Ou les claviers sont gelés et « ils » ne trouvent plus la manivelle de démarrage…
En tout cas, n’y a pas grand monde sur le forum.
Je ne faisais que passer ; je rentre vite au chaud ! 
réponse à . DiwanC le 20/01/2013 à 05h09 : Alors là, Boubacar, on a tout bon ! On les tient du premier coup les...
Ah ouais, aujourd’hui c’était du p’tit lait !.......
réponse à . DiwanC le 20/01/2013 à 18h43 : Ta question – ô combien existentielle ! - nous laisse tous cois. Ou...
nous laisse tous cois
Ce ne serait pas plutôt coït ? (pris adverbialement, bien sûr !)

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Les délices de Capoue » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?