Un cordon bleu - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Un cordon bleu

Une très bonne cuisinière

Origine

Si les conserves, les surgelés et le four micro-ondes sont, pour beaucoup, devenus des incontournables de la cuisine, il existe, par-ci par-là, dans notre beau pays, quelques cuisinières qui résistent encore aux envahisseurs et prennent un grand plaisir à mitonner des plats savoureux, un peu plus complexes que des pâtes au beurre ou des oeufs au plat, et grâce auxquels les invités se pourlèchent les babines.

Celles (ou ceux, car il existent aussi des hommes qui se débrouillent plutôt bien face à des fourneaux) qui, grâce à leurs talents culinaires, enchantent les papilles, sont appelées des cordons bleus.
Nul doute que cette appellation peut aisément être vue comme une distinction décernée par l'entourage.

Et, par le plus grand des hasard (ou presque), il se trouve que le terme "cordon bleu" a autrefois désigné des décorations de prestige, offertes par les rois (à la place de sommes d'argent, donc bien plus économiques) aux personnes méritantes.
Il en était ainsi de l'insigne des Chevaliers du Saint-Esprit, ordre créé par Henri III vers la fin du XVIe siècle, et distinction élitiste qui n'a été proposée qu'à peu de personnes qui étaient appelées des "cordons bleus". À l'époque, on trouvait aussi la Jarretière d'Angleterre, l'Éléphant de Danemark ou les Séraphins de Suède, par exemple. Aujourd'hui, on trouve encore l'ordre national du Mérite.

Toujours est-il que, de ces décorations associées à un cordon ou ruban bleu, est né le qualificatif "cordon bleu" pour dire "le plus remarquable" (on trouvera ainsi un "l'Académie française est le cordon bleu des beaux esprits" au XVIIe siècle).
Appliqué ensuite, d'abord par plaisanterie, aux bonnes cuisinières, les plus méritantes d'entre elles, bien entendu, le qualificatif s'est aujourd'hui réduit à les désigner (il est évoqué avec ce sens dans la 6e édition du dictionnaire de l'Académie en 1832).

Exemple

« Mon grand-oncle avait pour cuisinière un cordon bleu »
Georges Sand - Histoire de ma vie - 1855

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un cordon bleu » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagne / Autrichede Ein Cordon BleuUn cordon bleu
Angleterreen A cordon bleu chefUne excellente cuisinière
Espagnees Un gran cocinero / Una gran cocineraUn grand cuisinier / Une grande cuisinière
Argentinees Un chefUn chef (cuisinier)
Pays-Basnl een keukenprinsesune princesse de la cuisine
Belgique (Flandre)nl een keukenprinsesune princesse de cuisine
Brésilpt Mestre-cucaMaitre cuistot

Vos commentaires
Bonjour à toutes et à tous,

Voilà vraiment une expression qui m’inspire : je suis raide nul en cuisine !
Si : pour ceux qui aiment le goût de l’huile d’olive, je fais sans doute la meilleure vinaigrette des Hauts de Seine. And that’s all, folks.
Je passe donc la main et vais rèver de bonnes recettes.
A demain, ou à plus tard.
Réveillé une fois de plus, et certes pas par les odeurs de cuisine...

Notre petit Godemichou ne nous dit pas tout à fait tout, et il faut que j’amortisse l’achat de mon Duneton, qui nous raconte (je résume) :
Selon certains (j’adore !), l’origine serait plus précise : une part des aristocrates auraient consititué un club de bons-vivants, et sous l’Ancien Régime y faisaient des repas fins appelés repas de cordons bleus. Puis vint la Révolution, et sans doute certains n’eurent plus la tête à festoyer. Puis vint la Restauration, le retour de la pratique, l’expression raccourcie (!) et son arrivée dans le Dictionnnaire de l’Académie en 1832.
Sur l’Ordre du St Esprit, le cordon bleu, les vicissitudes de l’ordre et l’apparition de notre expression, voir l’article entier :

cette page
Si l’expression pour les bonnes cuisinières vient à l’Académie en 1832, un livre de recettes pour grands banquets porte ce nom dès 1828 (et Google nous donne une seconde édition) :

cette page

A utiliser pour une prochaine convention , Filo ?
réponse à . deLassus le 05/05/2010 à 03h47 : Si l’expression pour les bonnes cuisinières vient à l’...
Un commentaire tout à fait mal-t-à propos, et parfaitement hors sujet: il y a quelques jours déjà que je furète parmi votre petite communauté, et je dois vous dire que je trouve cela complètement délicieux: toutes ces recherches sur la langue, tous ces clins d’oeil d’esprit, ces échanges et ces attentions: voyez, bonnes gens, moi qui ai toujours été une indéfectible pessimiste, sans relâche, hein, et bien je me surprends parfois à penser à présent que l’homme est bon.

Désolée: y’a vraiment pas de lien avec les cordons, ni bleus, ni rouges, et encore moins technicolor...
réponse à . deLassus le 05/05/2010 à 00h05 : Bonjour à toutes et à tous, Voilà vraiment une expression ...
Hé bien moi j’adore cuisiner ! Derièrement j’ai régalé mes invités avec un boeuf Strogonoff qu’ils s’en pourlèchent encore les babines, et pour ma femme et moi, rien que pour nous, hier j’ai mijoté des calamars à la Provençale qui m’ont fait entendre les cigales de mon pays natal.............
réponse à . <inconnu> le 05/05/2010 à 05h08 : Un commentaire tout à fait mal-t-à propos, et parfaitement hors su...
Ravi que ce discours positif me soit adressé. Il se trouve que je suis le lève-tôt de la bande. C’est plutôt aux vrais anciens de te répondre, et tu verras qu’ils (elles) le feront, tant ce que tu dis est gentil.
Si tu as des loisirs, fais de temps en temps Menu>>Une au hasard. Tu apprendras à connaitre, outre des expressions nouvelles peut-être, ce que j’appellerais le folklore de la bande, dans laquelle des rôles sont un peu distribués, en fonction des personnalités qui s’expriment le plus régulièrement.
Ne sois pas désolée si tu penses être "hors-sujet" du jour : tu as pu déjà remarquer que cette notion est assez souple ! Avec ton intervention de ce petit matin, tu es au contraire complètement dans le sujet.
Et trois petits conseils pour terminer :
- Si tu ne l’as déjà fait, donne dans la journée tes jours et mois de naissance : il y a une liste magique le 22 janvier 2009 qu’Horizondelle tient à jour, et qui nous permet de nous souhaiter nos anniversaires. L’année, on s’en fiche !
- Interviens le plus souvent possible, même si tu es timide : expressio est une auberge espagnole, où chacun trouve AUSSI ce qu’il apporte.
- Lis-nous le plus souvent possible. Je suis comme toi un peu pessimiste d’origine, même si je n’irai pas jusqu’à "indéfectible" ou "sans relâche". et la fréquentation d’expressio depuis 7 mois a changé beaucoup de choses dans ma vision des autres.

Bref (!!!) : Sois la bienvenue !
God écrit :
Si les conserves, les surgelés et le four micro-ondes sont, pour beaucoup, devenus des incontournables de la cuisine, ...
Sans me targuer d’être un cordon bleu, il m’arrive de réaliser de bons petits plats. Cependant, j’utilise également le surgélateur et le micro-ondes. Explications pour ceux qui ont la patience de me lire. Vivant seule, lorsque je fais certains plats, j’en fais une plus grande quantité et profite donc de ces plats quand je n’ai pas envie de cuisiner ou lorsque j’ai un invité surprise. Ainsi en est-il de la soupe ou des tartes chicon-saumon par exemple. 

Peut-être suis-je aussi un cordon bleu à cause du tablier que je mets parfois. La couleur bleue étant une couleur que j’aime, il est bleu et donc les liens pour le fermer le sont aussi. J’ai tout faux ?

Je ne sais pourquoi, mais je sens qu’aujourd’hui, sera culinaire.
J’ai bien écrit culinaire, rien d’autre.
Bonjour,

Toute nouvelle sur ce forum, je vous lis depuis quelques jours...Semaines !! Déjà ? J’en profite donc pour partager mon premier expressio du matin avec vous. J’espère qu’il n’y pas de "ceintures noires" dans vos cuisines !

Bonne journée
réponse à . <inconnu> le 05/05/2010 à 05h08 : Un commentaire tout à fait mal-t-à propos, et parfaitement hors su...
Mais si tu es en plein dans le sujet, tu tisses le cordon bleu, qui, au fil de la journée, au travers de chaque commentaire, va finir par se transformer en fil rouge. C’est la magie des couleurs et d’Expressio 
réponse à . <inconnu> le 05/05/2010 à 08h21 : Bonjour, Toute nouvelle sur ce forum, je vous lis depuis quelques jours...Semai...
J’espère qu’il n’y pas de "ceintures noires" dans vos cuisines !
Si, mais on les appelle des cordons (ceinture, c’est trop rigide, ça ne laisse pas de souplesse à l’imagination ) et ils sont bleus, mais ça, c’est pour la fantaisie!
Bienvenue à toi et à tous les nouveaux et nouvelles.
réponse à . <inconnu> le 05/05/2010 à 05h08 : Un commentaire tout à fait mal-t-à propos, et parfaitement hors su...
je me surprends parfois à penser à présent que l’homme est bon.Désolée: y’a vraiment pas de lien avec les cordons, ni bleus,
tu te sous-estimes : entre les gens bons et les cordons bleus, je vois un rapport étroit ! 
Lien brisé >>> censure obligée !
Une très bonne cuisinière
pourquoi pas "un très bon cuisinier" ? Pour rappeler que la place de la femme est derrière ses fourneaux ? Je m’insurge devant cette vision réductrice : la place de la femme est également au lit !
Il y a aussi le cordeau bleu, bien connu de divers corps de métier, lequel permet de tracer des traits sur un mur. Et assez facile à effacer.
Le ruban bleu des transatlantiques…
réponse à . chirstian le 05/05/2010 à 08h35 : Une très bonne cuisinière pourquoi pas "un très bon cuisi...
Mais celle-là, c’est un cordon bleu !
réponse à . chirstian le 05/05/2010 à 08h35 : Une très bonne cuisinière pourquoi pas "un très bon cuisi...
la place de la femme est également au lit !
simple formalité forme alitée ? 
L’Art Culinaire Moderne. Le Pellaprat du XX° siècle.
AUTEUR : PELLAPRAT (Henry-Paul).
Publié à : Lausanne, René Kramer, 1972;
Commentaire : Dédicacé (suite à un repas en 1972) par Bocuse, Troisgros et deux autres convives (signatures illisibles) au chef Jacques Gauthier
Format : fort volume grand in-8, 774 pp. dont 280 illustrations en couleurs et 36 en noir, reliure éditeur, jaquette

livre que j’ai toujours fait suivre dans mes déménagements, que j’ai souvent ouvert...mais juste pour me régaler avec les yeux!
J’aurais pu devenir grace à lui un vrai cordon bleu...(conditionnel...) 
réponse à . <inconnu> le 05/05/2010 à 08h21 : Bonjour, Toute nouvelle sur ce forum, je vous lis depuis quelques jours...Semai...
Bienvenue Biloba (c’est belge ça comme pseudo ?), et longue vie sur ce mêêêêêrveilleux site !
L’expression du jour vient de la marine : en effet, c’est parce que Normandie voyageait de conserve avec d’autres navires qu’il a obtenu le "cordon bleu".
Voilivoilou comme disait notre ami, quand tu veux des esplicasssions, tu demandes et on invente ....
Quoi, c’est le Ruban Bleu ? Et il voyageait seul ???
Ca ne change rien, cette expression doit bien venir de la marine.

Bonnefoi-Hobbes
bon, "cordon bleu" parce que le bleu était depuis les Capétiens la couleur royale, et que la décoration bleue était donc la plus prisée. Et couleur royale parce que la pourpre royale était tombée en désuétude depuis la chute de Byzance (vous avez dit byzance, comme c’est byzance !). Mais pourquoi pas le vert ou le jaune ?
Parce que le bleu (couleur du ciel et de la mer) était aussi la couleur de la robe de la Vierge Marie : une cuisinière hors-pair dont le fils s’est illustré dans la restauration : multiplication de pains, l’eau transformée en vin, le régime pain-poissons. Et le menu complet de la Cène fait encore saliver.
D’ailleurs Marie est toujours vénérée pour ses recettes : Marie : ça change des idées toutes faites : cette page
et merci à God qui a décidé que les indications "cette page" apparaitraient désormais en bleu.
C’est ainsi que l’on passe du lien noir au cordon bleu.
réponse à . chirstian le 05/05/2010 à 08h57 : bon, "cordon bleu" parce que le bleu était depuis les Capétiens la...
Bienvenue aux nouveauxvelles convives ! Il va falloir allonger la table, God !

J’ai regardé ta page : incroyable ! Ta Marie est une Expressionaute avertie : elle conclut sa recette avec un claironnant et pis c’est tout !
Comment faire un fond de sauce par Auguste Escoffier célèbre cordon bleu.
6 kilos de jarret de bœuf charnu ; 6 kilos de jarret de veau ou équivalent en parures de veau maigre ; une crosse de jambon blanchie ;650 grammes de couennes fraîche blanchies.
Eléments aromatiques:
650 grammes de carottes ; 650 grammes d’oignons ; un bouquet composé de 100 grammes de queues de persil, 10 grammes de thym, 5 grammes de laurier et une gousse d’ail. 14 litres d’eau.
Et 12 heures de cuisson !
je me surprends parfois à penser à présent que l’homme est bon*

dit Sourirou #5. J’ai oublié de cocher dans la bonne case, étourdie que je suis.

Surprends-toi plus encore en découvrant les filles de ce meeerveeeiiilllleux site : spirituelles, étonnantes d’à propos et de réparties, vives, brillantes d’intelligence et d’esprit, créatives, débordantes d’humour, enjouées… naturelles quoi !

Bon… normalement, une beuglante (comme dit Harry) ne devrait pas tarder… à moins que les maîtres queux du jour ne soient trop occupés devant leur piano.

*j’ai bien compris qu’il s’agit de l’humanité…
réponse à . DiwanC le 05/05/2010 à 10h08 : je me surprends parfois à penser à présent que l’homm...
Je suis d’accord avec toi, mais ta liste n’est pas complète, fais un petit effort.
réponse à . chirstian le 05/05/2010 à 08h57 : bon, "cordon bleu" parce que le bleu était depuis les Capétiens la...
Et le menu complet de la Cène fait encore saliver.

"C’est net" ! Ben Marie, c’est tip top... (Saynète)
réponse à . <inconnu> le 05/05/2010 à 10h30 : Et le menu complet de la Cène fait encore saliver. "C’est net" ...
La mise en scène de la cène (de Milan) est de Léonard mon maître. Mais il était plutôt cordon rose.
L’expression >>> le plat du jour fait froid dans l’dos !
Le corps dont… le bleu s’affiche, indique une mort officielle.
Voilà, la question est tranchée, il n’y a plus qu’à cuire.
Docteur Rubanovski. 
(Morgue principale)
Le Corton est Aloxe, rouge ou Charlemagne mais pas bleu.

Marceeel
réponse à . mickeylange le 05/05/2010 à 09h58 : Comment faire un fond de sauce par Auguste Escoffier célèbre cordo...
14 litres d’eau...et 12 h de cuisson !

Pour les 14 l d’eau, pas de problème : je déménage, je choisis une cuisine 10 fois plus grande que ma cuisine actuelle, j’achète une cuisinière et une lessiveuse.
Mais pour la cuisson : feux doux ou feu vif ? Remuer de temps en temps ou régulièrement ?
Vraiment, sur un sujet intéressant, tant d’imprécision me navre...
A vos fourneaux mesdames ! Du moins celles qui ont encore des illusions et n’ont pas compris que souvent les petits maris préfèrent la "forme-alitée" d’une autre plus jeune ou plus belle ou plus intelligente ou moins trop vue et... rentrent se mettre les pieds sous la table de leur femme, fin cordon bleu cette page
réponse à . deLassus le 05/05/2010 à 11h14 : 14 litres d’eau...et 12 h de cuisson ! Pour les 14 l d’eau, pas...
Faire revenir la viande coupée en très gros dés; les mouiller avec un peu de fonds déjà préparé; faire tomber à glace à deux ou trois reprises, puis mouiller avec le reste du fonds.
porter à ébullition; écumer; dégraisser avec soin, laisser étuver lentement jusqu’à cuisson complète ; passer à la mousseline et réserver pour l’usage.
Sinon tu prends un fond de veau déshydraté de l’eau tu fais bouillir deux minutes et c’est dans la poche !
réponse à . deLassus le 05/05/2010 à 11h14 : 14 litres d’eau...et 12 h de cuisson ! Pour les 14 l d’eau, pas...
la question reste : combien de sauce fabrique-t-on ainsi ? Si à l’arrivée on n’a plus que 20 cl de sauce, moi je dis que c’est du gaspillage, même si elle est excellente !
A mon avis, et compte tenu des quantités, il s’agit de son fameux plat africain : le missionnaire sauce diable.
réponse à . DiwanC le 05/05/2010 à 10h08 : je me surprends parfois à penser à présent que l’homm...
BB, Germaine Momo et les autres vous qui êtes spirituelles, étonnantes d’à propos et de réparties, vives, brillantes d’intelligence et d’esprit, créatives, débordantes d’humour, enjouées… naturelles quoi !
Il est où mon pastis ?
Cordons bleus ! Pour vos rôts comme pour vos cuissons à l’étouffée, les usines Gambais vous recommandent leur dernière création en matière de cuisinière : la landru.
cette page
le cordon bleu qui double la quantité de piment et triple celle de poivre accède rapidement au rang de cordon Bickford. A sa table on ne fait plus la foire, on fait la bombe.
BB il est midi nous sommes le premier mercredi du mois la France entière entend ta douce voix de sirène.
réponse à . mickeylange le 05/05/2010 à 11h47 : BB, Germaine Momo et les autres vous qui êtes spirituelles, étonnan...
Pfffff ! Difficile d’être aux fourneaux et aux moulin-bars... mais bonnes filles que nous sommes, nous allons nous occuper de ton cas !
Maaarceeeeeeeel ! Une potion magique et quelques lagons bleus s’te plaît !
réponse à . DiwanC le 05/05/2010 à 11h56 : Pfffff ! Difficile d’être aux fourneaux et aux moulin-bars... m...
Là tu m’inquiètes !
Ben, tu vois... fallait pas ! Impatient ! 
C’est toi la plus mignonne quand tu descends de tes rideaux !
réponse à . <inconnu> le 05/05/2010 à 08h21 : Bonjour, Toute nouvelle sur ce forum, je vous lis depuis quelques jours...Semai...
J’espère qu’il n’y pas de "ceintures noires" dans vos cuisines !
Pas à ma connaissance, à mon grand dam !  
Bienvenu à toi !
Mieux que le cordon bleu, le cordon Ubbleu !
un cordon bleu de Bresse et un verre de Monbazillac : elle est pas belle la vie ?
Je ne te le fais pas dire, d’autant (...en emporte le vent...) que je me débrouille pas trop mal devant les fourneaux (en toute modestie, bien sûr  ).
De plus, je suis tout à fait allergique (comme la Belle...) au micro-onde, alors il faut bien que je me débrouille sans, n’aimant pas manger des pâtes sauce tomate à tous les repas !
voici un cordon bleu qui m’avait enchanté à l’époque : sa recette du boeuf miroton sur cette page et ses crêpes sur cette page
Bon appétit ...
réponse à . mickeylange le 05/05/2010 à 09h58 : Comment faire un fond de sauce par Auguste Escoffier célèbre cordo...
Chez M... ou K... ça va plus vite ! C’est des trucs, ton truc, que si je le dis à mon gendre... Car le vigneron adore cuisiner, puisque c’est son autre métier. Ma mère était un fin cordon bleu, et elle m’a tout pris et rien appris.  On n’avait pas le droit d’entrer dans sa cuisine quand elle y officiait. Et la recette de la rate farcie, si extraordinaire, s’est envolée avec sa mémoire quand Alzheimer y a fait son trou. L’Amiral savait de quoi je parle.
réponse à . chirstian le 05/05/2010 à 12h36 : voici un cordon bleu qui m’avait enchanté à l’é...
Et les pâtes, à la Boudoni, selon Alex Métayer à écouter sur cette page, sacrée recette, hein ?
réponse à . momolala le 05/05/2010 à 13h24 : Et les pâtes, à la Boudoni, selon Alex Métayer à &eac...
un beau souvenir aussi ! Par contre ton lien semble un peu trop cuit !
Aujourd’hui, on trouve encore l’ordre national du Mérite

Tout à fait exact. Alors que la légion d’honneur est de couleur rouge.
C’est à cause de ça que vous avez déjà pu entendre que tel(le) collègue a reçu "l’eau froide" ou "l’eau chaude", l’eau chaude étant plus recherchée que l’eau froide.
Le mérite agricole, est, lui, de couleur verte et s’appelle "le poireau", on le fait généralement attribuer par dérision dans les milieux non-agricoles.
réponse à . momolala le 05/05/2010 à 13h20 : Chez M... ou K... ça va plus vite ! C’est des trucs, ton truc,...
Chez M... ou K... ça va plus vite
Ouais, sauf qu’il y a bien quelqu’un qui fait le fond de sauce quelque part, même si l’auto-cuiseur a bien réduit les temps de cuisson.
Au départ, le cordon bleu, c’était ça :
cette page

Quand on voit le tas de sciure qui emprisonne bien le gras qu’on nous vend maintenant, ça fait frémir.
réponse à . SyntaxTerror le 05/05/2010 à 14h20 : Aujourd’hui, on trouve encore l’ordre national du Mérite Tout...
tel(le) collègue a reçu "l’eau froide" ou "l’eau chaude",
et naturellement, il lui faut ensuite les palmes !
A Expressio fi de ces barbotages : nous fluctuons sans mergiturer car notre cordon bleu c’est la Trirème.
Le "délicieux" dans la page, ce sont les commentaires ! Cela vaut la peine de s’y attarder deux minutes ! "Et moi j’ai ajouté ceci...", "Et moi je n’ai pas mis ça parce que...". Avec, en prime, des noms d’ingrédients inconnus !
réponse à . chirstian le 05/05/2010 à 08h57 : bon, "cordon bleu" parce que le bleu était depuis les Capétiens la...
Et le menu complet de la Cène fait encore saliver
Rien n’est moins sur !
Vu que Judas le rouquemoute est allé cafter aux Romains que Jésus et sa bande de propres à rien y faisaient rien qu’à comploter contre eux (passe encore) mais qu’à part le pinard qu’était buvable, il les forçait à bouffer du pain et du poisson matin, midi et soir, qu’à la fin, ça va bien. Ca ne lui a pas porté chance.
réponse à . DiwanC le 05/05/2010 à 15h03 : Le "délicieux" dans la page, ce sont les commentaires ! Cela vaut la...
En effet !
Ceci me laisse rêveur : haricots enroulés d’une tranche de carotte.
Il faut une boite d’allumettes entière pour maintenir les tranches de carottes autour des haricots ? A préparer 8 jours à l’avance !
j’aime le son du cor Donbleu aux fonds des plats
soit qu’il chante la plainte de la frite qui rissole
ou le boeuf miroton ou la fraise tagada
à gelée vacillante sur lit de glace molle...

Que de fois seul à table à minuit relevé
j’ai pété d’allégresse et plus souvent gerbé
car je croyais z-ouïr au fond de l’intestin
l’angoisse de mon chole-stérol face au trop plein.
réponse à . momolala le 05/05/2010 à 13h24 : Et les pâtes, à la Boudoni, selon Alex Métayer à &eac...
Merci pour ce bon moment… Comme souvent, je me suis laissée prendre et j’ai navigué dans les vidéos pour - comme toujours - m’arrêter sur Pierre Desproges. Rien avoir avec l’impression du jour, certes, mais quel bonheur délirant !
Tiens, comme les huit vers ci-dessus de chirstian ! Vers qui eux sont en rapport avec l’expression à décortiquer !
réponse à . mickeylange le 05/05/2010 à 11h54 : BB il est midi nous sommes le premier mercredi du mois la France entière ...
Bon, j’étais pas là pour faire entendre ma douce voix de sirène à la France entière ni pour te servir ton pastis. Alors, si tu veux, je te sers le "five o’clock tea ". Tu vois comment qu’elle est mignonne, délicieuse, délicate ,sou-mise la BB !!! intelligente, c’est moins sûr quand on lit ça !!!!
réponse à . SyntaxTerror le 05/05/2010 à 15h10 : En effet ! Ceci me laisse rêveur : haricots enroulés d&rs...
Et la pôvre Shantal dont "les poitrines étaient trop grosses" !

Sans rire, je les préparais comme ça, mes cordons-bleus, mais c’est du garanti 500 g par fesse, et déjà que ma poitrine... En tout cas, à la cantine, les gamins raffolaient des "cordons bleus" à la sciure que tu évoques, au début de leur commercialisation. Aujourd’hui il les finissent rarement.
réponse à . chirstian le 05/05/2010 à 13h40 : un beau souvenir aussi ! Par contre ton lien semble un peu trop cuit !...
Pourtant Diwan a réussi à le faire fonctionner. Il était direct au départ, maintenant il faut rentrer "Alex Métayer" dans la case idoine et cliquer dans la liste proposée sur "Les pâtes à la Boudoni". Je le dis pour tous ceux qui aimeraient rire un peu en cette fin de journée.
réponse à . chirstian le 05/05/2010 à 16h44 : j’aime le son du cor Donbleu aux fonds des plats soit qu’il chante l...
Les nuits sont excitantes sur la Lune !
réponse à . chirstian le 05/05/2010 à 08h57 : bon, "cordon bleu" parce que le bleu était depuis les Capétiens la...
Parce que le bleu (couleur du ciel et de la mer) était aussi la couleur de la robe de la Vierge Marie
C’est ben vrai, ca! Mais le bleu, c’était aussi la couleur de la robe de Monica LaBelle, celle qui a fait une partie de musique à bouche avec ce cher Oncle Bill! Et elle ne jouait pas du sexe aphone! Mais bon, elle était un peu bas-bleu, sans doute? Et de plus, sans-culotte, certainement.
réponse à . momolala le 05/05/2010 à 17h42 : Pourtant Diwan a réussi à le faire fonctionner. Il était di...
Non, je n’ai pas réussi ! Je me suis débrouillée en recherchant "Les pâtes à la Boudoni" ! L’essentiel était de trouver et de sourire !
réponse à . chirstian le 05/05/2010 à 08h35 : Une très bonne cuisinière pourquoi pas "un très bon cuisi...
Tu veux le cordon bleu et le corps du cordon bleu : une artiste cul-lit-naire, quoi...
réponse à . <inconnu> le 05/05/2010 à 05h08 : Un commentaire tout à fait mal-t-à propos, et parfaitement hors su...
Tu vois, Bernadette, qu’ici aussi, il peut y avoir des miracles. (Tu excuseras, j’espère, l’orthographe inexacte, on ne peut as faire de publicité pour des marques, que ce soit à propos de pâtes ou d’autre chose).
Tous les intervenants sur ce site - hommes et femmes, sans compter les enfants et les middlesex - sont tous des cordons-bleus de la langue sans fraise...
Tu verras, cette drogue fera que tu auras ta crise de fou-rire journalière, sans parler aussi de ta dose de culture quotidienne. Tout pour tous et toutes, tous et toutes pour toi.
Bienvenue et à te lire souvent! Même si je n’interviens pas tous les jours, j’essaie de lire tous le jours et j’ai toujours apprécié tes interventions. Continue!
réponse à . <inconnu> le 05/05/2010 à 08h21 : Bonjour, Toute nouvelle sur ce forum, je vous lis depuis quelques jours...Semai...
LaLoba, dis-moi, t’a pas LesBollas, quand même?
La Louve! Je crois ici, que Lovendric aurait certainement une histoire à nous raconter, s’il on se souvient qu’avant de partir en Terre Sainte avec les Croisades, il a d’abord connu la Croisade contre les Albigeois, pourchassant les Cathares dans le Midi Pyrénéen...Un héroine de la région était La Louve. Serait-ce toi, réincarnée?
réponse à . syanne le 05/05/2010 à 17h48 : Tu veux le cordon bleu et le corps du cordon bleu : une artiste cul-lit-nai...
Synthétique, mais bien résumé.
réponse à . chirstian le 05/05/2010 à 16h44 : j’aime le son du cor Donbleu aux fonds des plats soit qu’il chante l...
Quelle jolie façon de décrire une indigestion ! L’Ange d’Expressio a des cheveux à se faire question poésie !
réponse à . <inconnu> le 05/05/2010 à 08h21 : Bonjour, Toute nouvelle sur ce forum, je vous lis depuis quelques jours...Semai...
Des ceintures noires, j’sais pas, mais un joyeux capharnaüm, des fois, ça c’est sûr !!! Bienvenue dans la cuisine aux 1000 (et, sans doute, beaucoup plus... ) cordons.
réponse à . syanne le 05/05/2010 à 17h48 : Tu veux le cordon bleu et le corps du cordon bleu : une artiste cul-lit-nai...
Tu veux le cordon bleu
j’en veux même deux : je veux un corps dou-ble !
grâce auxquels les invités se pourlèchent les babines.
un dîner au cours duquel les invités se pourlèchent les babines, c’est une partouze. Ce qui ne serait pas le cas du dîner au cours duquel ils se pourlèchent leurs babines.
Merci de préciser sur le carton d’invitation quelles sont les babines à lécher. Je réserve ma réponse.
sur cette page l’enlèvement des babines, par Poussin.
réponse à . deLassus le 05/05/2010 à 06h19 : Ravi que ce discours positif me soit adressé. Il se trouve que je suis le...
Merci! Je tâcherai d’être digne de mon intégration dans votre petite communauté!

Ma date d’anniversaire est le 12 septembre 1978. Jour classique s’il en est, puisque je suis née le jour de la Saint Apollinaire. Trop la classe.

Et puis: je ne suis pas un cordon bleu: pour preuve, je connais par coeur toutes les recettes gastonnesques, salami frit au bleu d’Auvergne sur son lit de frangipane, jambon beurre flambé au Grand Marnier, glace à la poutine et meringue (qui sait ce qu’est la poutine, hein, hein?)
réponse à . file_au_logis le 05/05/2010 à 18h06 : LaLoba, dis-moi, t’a pas LesBollas, quand même? La Louve! Je crois i...
Hé pas loin ! Ma louve est née en 1911 en Andorre... J’imagine que ses ancêtres avaient de quoi tenir en haleine quelques internautes cathares venus festoyer dans les Pyrénées... Quant à savoir s’ils se sont mis d’infortunés cordons bleus sous la dent...
réponse à . BeeBee le 05/05/2010 à 18h46 : Des ceintures noires, j’sais pas, mais un joyeux capharnaüm, des fois...
Mille et un cordons dans la cuisine expressionniste ? Il y a là de quoi assourdir toute la batterie, effectivement !!!  Merci pour l’accueil.
Un vrai cordon bleu sait préparer le corps d’omble ...  A relire vendredi (le jour du poisson)

Ma Maman est un véritable cordon bleu, elle sait tout faire (à part la sauce spaghetti), et, à près de 73 ans, elle continue de créer de nouvelles recettes qui enchantent mes papilles et font le bonheur de mes bourrelets 
Et le meilleur cordon bleu est indien (vaut mieux que ... non rien).
C’est bien connu : en bleu, le cordon sioux plaît (jeu de mots lâchement piqué à Gotlieb et Mandryka)
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 05/05/2010 à 12h14 : J’espère qu’il n’y pas de "ceintures noires" dans vos ...
Ouf ! Je suis heureuse que mon humble humour ne soit pas passé à la casserole.
01 heure du matin, je clique sur la nouvelle expression du jour: "Le complexe d’oedipe".

Et c’a me donne: Erreur 404.  

404


Page non trouvée !

La page que vous avez demandé n’existe plus ou n’a jamais existé sur ce serveur.
A moins qu’elle n’existe pas encore...

Pour aller sur la page d’accueil du site, cliquez ici.

Je clique sur ici et voilà la page qui apparait, drôle de blague?
réponse à . Jonayla le 05/05/2010 à 23h32 : Et le meilleur cordon bleu est indien (vaut mieux que ... non rien). C’est...
Grosses bises à toi.
réponse à . <inconnu> le 06/05/2010 à 00h54 : 01 heure du matin, je clique sur la nouvelle expression du jour: "Le complexe d&...
Et c’est quoi la page qui apparait ?
Ben, la page du jour: du 06 avec le complexe d’oedipe.
réponse à . <inconnu> le 05/05/2010 à 21h16 : Merci! Je tâcherai d’être digne de mon intégration dans...
Mais moi je sais ! La poutine ce sont les petits poissons pour la friture que c’est si bon qu’on s’en pourlèche ses babines et celles du voisin dans notre Midi.
réponse à . <inconnu> le 06/05/2010 à 01h29 : Ben, la page du jour: du 06 avec le complexe d’oedipe....
God a apparemment été visité par des Borrowers (cette page) car ce matin, pour revenir ici, il a fallu prendre les chemins détournés !
réponse à . <inconnu> le 05/05/2010 à 21h16 : Merci! Je tâcherai d’être digne de mon intégration dans...
(qui sait ce qu’est la poutine, hein, hein?)

Chez toi, chais pas.
La seule, la vraie se compose de frites qu’on recouvre généreusement de cheddar frais puis de sauce barbecue (brown sauce).
C’est (légèrement !) bourratif et de là à en faire des glaces ...
réponse à . DiwanC le 05/05/2010 à 09h36 : Bienvenue aux nouveauxvelles convives ! Il va falloir allonger la table, Go...
Epicez tout ? 
Saviez-vous qu’en Roumanie il ya un repas appelé cordon bleu? ici C’est quelque chose avec de la viande, fromage et jambon.
dans ta réponse avec référence à Dureton, j’ai trouvé très subtil (à moins que ce ne soit qu’un hasard...) à la Révolution certains n’avaient plus la tête à festoyer (et pour cause).....et l’expression "raccourcie" (et pour cause aussi !)...
je suis toute nouvelle sur ce site, car fana de l’histoire de la langue française" et de ses expressions, aussi je déghuste vos jeux de mots et toutes vos proses à ce sujet. Bravo à tous et merci..d’enrubanner de bleu tout ce monde si noir
réponse à . adinateo le 21/05/2010 à 11h20 : Saviez-vous qu’en Roumanie il ya un repas appelé cordon bleu? ici C...
A moins d’aimer manger des fleurs, il semble que ton lien ne soit pas le bon.
Il aimait bien le bon vin, l’ami Georges (l’autre !), les repas entre copains mais , vis-à-vis de la gastronomie – il avait une certaine distance… Écoutez comme se prépare un repas chez Brassens !

S’en fichait un peu des cordons bleus…

Au diable les maîtresses queux
Qui attachent les cœurs aux queues
Des casseroles !
[…]A aucun prix, moi je ne veux
Effeuiller dans le pot-au-feu
La marguerite
J’ai l’honneur de
Ne pas te de-
mander ta main
Ne gravons pas
Nos noms au bas
D’un parchemin.


Si vous voulez l’écouter en entier, c’est à cette page

Pourtant, nous en a-t-il mitonné de magnifiques "petits plats", confectionnés avec des mots de choix, qu’aujourd’hui on déguste et dont on se pourlèche !
Madame ma gargotière
Comm’ je lui dois trop de sous
M’chass’ de sa tabl’, oui mais, d’sa tabl’, moi j’m’en fous
J’ai rendez-vous avec vous
Le menu que je préfère
C’est la chair de votre cou
Tout le restant m’indiffère
J’ai rendez-vous avec vous !

C’est ici ! 
Un schtroumpf
Ne pas confondre

Le cordon Bleu

avec

Le Fil Rouge
Par les temps qui courent, "mangez-bougez" n’oubliez pas les "bons" préceptes à la mode... 5 fruits et légumes, pas de gras, pas de sucre, pas d’alcool, du faux beurre, du lait sans lactose mais enrichi à la vitamine D, des oméga par-ci par-là, du poisson élevé à la farine de cochon (ou du cochon élevé à la farine de poisson ? je ne sais plus) du boeuf qui galope, des vaches qui rient, des poules qui pondent des oeufs carrés qui brillent la nuit, des glaces qui ne fondent pas, des tomates sans pépins...la cuisine "moléculaire" dans le labo de chimie......et en contradiction, Top Chef et les publicités qui vantent les bons chocolats pas encore allégés... mais il en faut pour tous les goûts !
ANAGRAMMES
Un condor bleu
Un cœur blond
J’ai connu un cordon-bleu qui préparait les plats en fonction de la spécialité laborale de ses clients. Ça donnait à peu près ceci:
Menu ouvrier
Il s’agit de poisson-MARTEAU aux CLOUS de girofle. On prendra soin d’écailler le poisson à l’aide d’une RÂPE, ensuite avec les PINCES, on accompagnera de quelques COUTEAUX. On ajoutera quelques ails, écrasés au MORTIER.
Menu défenseur
Ingrédients: AVOCATS et "CHAIRE" d’oie pour la farce. Plat à exécuter avec main de MAÎTRE si on veut servir un excellent BUFFET d’AVOCATS à L’OIE. Défendre cette CAUSE, c’est notre DROIT.
Menu lithographe
PAVÉ de boeuf au ROC-FORT. La PIERRE angulaire: boeuf et fromage. Il ne faut surtout pas rester sur le CARREAU, car il ne doit rester que DALLE dans l’assiette. Comme dessert. GEMME bien le chocolat. Ferrero ROCHER bien sûr.
Menu sportif
Ingrédients: oeufs, lumpe, ail. Préparation: au four. C’est tout simple, les mets d’ail dorent et les oeufs aux lumpes piquent.
DEVINETTE
Pourquoi le cuisinier de l’observatoire est un cordon-bleu ?
- À l’observatoire on y voit toujours les plats nets.
Gastronomie :
Il faut servir les frites saignantes sinon elles collent dans le pichet.
Dommage qu’il n’est pas été vert, rouge ou même violet... 
DEVINETTE
Pourquoi la couleur du cordon diffère légèrement en Lituanie et Estonie ?
- on donne la distinction de cordon-bleu qu’aux baltes.
réponse à . <inconnu> le 23/03/2013 à 09h18 : Gastronomie : Il faut servir les frites saignantes sinon elles collent dans...
Avec du ketchup et de la mayonnaise ? 
Un cordon bleu qui rate sa recette, est-ce que ça fait un dîner de con ? cette page
Pour couvrir les postes de plusieurs cuistots, il se présente sept candidats.
- Vous êtes des cordons bleus ? Et d’où venez-vous ?
- Toul et Sète.
- oui, tous les sept...
- je vous l’ai dit: toulois et sètois.
- ah, pardon, et toi ? cordon bleu sètois ?
- non, c’est lui.
- et si je n’en embauchais aucun, petit malin ?
- ben, ceux qui repartent pour Sète, comme ils sont cuisiniers, ça fera re-Sète, et nous tous retournerons jouer au tennis.
- pourquoi au tennis ?
- parce qu’on regagnera Toul et Sète !
réponse à . mickeylange le 23/03/2013 à 12h17 : Un cordon bleu qui rate sa recette, est-ce que ça fait un dîner de ...
C’est comme Les Tontons flingueurs ou Le Père Noël est une ordure , on pourrait le revoir, et le revoir encore, on ne s’en lasse pas !

Bonne recette littéraire également : Comment j’ai mangé mon père, un bonheur de lecture avec sourires à toutes les pages : quand les hommes de la guerre du feu utilisent le vocabulaire d’aujourd’hui ! (de Roy Lewis).

Et cette autre légère, légère ! et digne d’un cordon bleu :

Le maître d’hôtel de la maison s’était approché ; il fournissait des détails.
- Monsieur, c’est en réalité le faisan étoffé tel qu’on le mange chez monsieur le conseiller Brillat-Savarin*. Faisan farci de chairs de bécasses, de moelle de bœuf et de truffes. La nouveauté est dans l’épaisse rôtie que Monsieur peut voir sous l’oiseau. Elle supporte une purée composée des foies et des entrailles des bécasses, avec une râpure de lard frais, des truffes crues et les filets d’un anchois. La garniture se complète de tranches d’oranges amères.
- L’ensemble m’a l’air savant, dit Florent. Et vous appelez cela… ?
- Le faisan à la Sainte-Alliance, Monsieur.
.

Heureusement, il y a les oranges amères pour réanimer les diététiciens d’aujourd’hui !
[cette page]
À l’époque, on trouvait aussi la Jarretière d’Angleterre, l’Éléphant de Danemark ou les Séraphins de Suède, par exemple. Aujourd’hui, on trouve encore l’ordre national du Mérite.

Je crains qu’à voir la facilité avec laquelles les décorations d’aujourd’hui sont distriibuées par rapport aux critères d’attribution à l’époque de leur création on finisse par les comparer à la malbouffe par rapport à la cuisine de nos cuisinières traditionnelles que God semble bien connaître.
Un cordon bleu fatigué: un cordon lassé.
réponse à . joseta le 23/03/2013 à 13h07 : Pour couvrir les postes de plusieurs cuistots, il se présente sept candid...
Je ne sais pas si Josetta est un fin cordon bleu mais son histoire est très fine.

Bonjour, je suis nouvelle; j’arrive et jespère pouvoir être à la hauteur.
réponse à . joseta le 23/03/2013 à 13h07 : Pour couvrir les postes de plusieurs cuistots, il se présente sept candid...
Oups, j’ai fait une bourde;

Je ne suis pas nouvelle mais nouveau; Non non, promis je ne suis pas gay. Je pensais à autre chose; Aïe Aïe Aïe et ben ! ça démarre mal .
Cordon bleu... ou la cuisinière de Joseta !
"Ils n'ont pas de pain ? Qu'ils mangent de la brioche" aurait*déclaré Marie Antoinette au peuple qui grondait...

Les gueux qui avaient d'autres chats à fouetter que de courir après un cordon bleu s'en allèrent alors prendre la Bastille....

D'après les livres d'Histoire ce fut le commencement de l'embellie pour la France d'en bas...enfin, on dira ça comme ça**...

Georges lui ça le laissait froid

Le jour du Quatorze Juillet
Je reste dans mon lit douillet.
La musique qui marche au pas
Cela ne me regarde pas


Vous pouvez défiler pour le café, c'est prêt.

* Paraît que c'est des menteries, elle aurait pas dit ça.

** "Tous les manuels d'Histoire du monde n'ont jamais été que des livrets de propagande au service des gouvernements"

Et ça Marcel Pagnol l'a bien dit...
des hommes qui se débrouillent plutôt bien face à des fourneaux

Je veux mon neveu...J'aime ça moi.

Et je fais pas que l'aïoli, la bagna cauda ou la soupe au pistou.

Des aiguillettes de canard aux morilles à la choucroute en passant par la flamiche au Maroilles je crains dégun* aux fourneaux..

Aujourd'hui je fais des cannelés pour les petits z'enfants**

*Cherchez pas, ça veut dire "personne" en Provençal...
** ......de la patri-ieuuuuuuuuuuuuuuuu
réponse à . Bouba le 14/07/2018 à 07h24 : des hommes qui se débrouillent plutôt bien face à des fourne...
Coucou
Pas cordon pour un rond, ni bleu, d'ailleurs 
Mais j'apprécie de temps en temps déguster un bon p'tit plat, même si j'adore les trucs tout simple, du pain, du beurre et des palourdes 
Sans oublier le p'tit muscadet qui va bien 
réponse à . Bouba le 14/07/2018 à 06h59 : "Ils n'ont pas de pain ? Qu'ils mangent de la brioche" aurait*d&e...
Bin moi aussi le 14 juillet je reste au plumard 
réponse à . Bouba le 14/07/2018 à 07h24 : des hommes qui se débrouillent plutôt bien face à des fourne...
Tout ça c'est très bien, mais est-ce que tu sais faire des tartines au pain ? Drôle de question me diras-tu. Eh bien je vais te livrer ce secret de confection.

Tu prends une tranche de pain et tu remplaces le beurre par une autre tranche de pain. Cette tranche de pain de garnissage peut subtilement être choisie d'une nature autre que le pain de la tartine de base, par exemple une tartine de pain blanc au pain gris ou plus audacieusement une tartine de pain gris au pain blanc. Et voilà, le tour est joué !

Je vous entends déjà saliver à la lecture de cette délicieuse recette... Bon appétit !
réponse à . Kyrikou le 14/07/2018 à 07h38 : Coucou Pas cordon pour un rond, ni bleu, d'ailleurs  Mais j'appr&...
Bah oui moi aussi, je dis pas que je fais des trucs tarabiscottés à chaque repas mais de temps en temps pour le plaisir ou quand j'ai des invités....
C'est que ça prend du temps de cuisiner....

Pour la pitance journalière c'est du tout venant...

Tiens, hier c'était omelette de pommes de terre avec une laitue.

Juste que dans l'omelette je rajoute de l'ail haché fin-fin-fin pour relever le goût et je rajoute 1/2 verre de bière dans les oeufs battus..

Ça te fait doubler le volume de l'omelette...

Pour la laitue, vinaigrette avec vinaigre balsamique et huile d'olive sans oublier de l'oignon et des cerneaux de noix...

Tu prépares l'omelette la veille, tu la mets au frigo et tu la sors juste au moment de manger..

Avec un petit rosé de Canta Reinette bien frais..Tu te mets à genoux et tu pleures tellement c'est bon..


réponse à . Mintaka le 14/07/2018 à 07h50 : Tout ça c'est très bien, mais est-ce que tu sais faire des tartine...
Oui je connais mais moi en garnissage je mets du pain de mie.
Avec un bon verre d'eau déshydratée c'est du nanan..

Et pour l'apéro c'est Diabolo-limonade avec tranches de courgette crue...

réponse à . Bouba le 14/07/2018 à 07h54 : Oui je connais mais moi en garnissage je mets du pain de mie. Avec un bon verre ...
Tu me surprendras toujours !
C'est ce qui fait mon charme.......
Si t'as pas besoin de somnifère parce que le 14 juillet faut prendre la pastille...
Eh merde....
Eh re merde...
Eh re re merde.......Faudrait avoir une fonction "supprimer"...God, c'est no possibeul ?...
Si t'as pas besoin de somnifère parce que le 14 juillet faut prendre la pastille...
Moi, je me méfierais, l'eau déshydratée et le pain de mie, ça ne risque pas de provoquer des ballonnements ?
réponse à . Alnitak le 14/07/2018 à 08h01 : Moi, je me méfierais, l'eau déshydratée et le pain de ...
Pas si le pain de mie tu le prends entier....

Bon, je vous laisse j'ai les cannelés à faire...
réponse à . Bouba le 14/07/2018 à 07h52 : Bah oui moi aussi, je dis pas que je fais des trucs tarabiscottés à...
Y a bien que les pasta que je sais cuisiner, tout est histoire de sauces à réussir, y en a plein de différentes !
Et évidement la cuisson des pasta 
Pis dans ma maison, j'avais déjà un vrai cordon bleu qui est devenu cuisto 
réponse à . Bouba le 14/07/2018 à 07h59 : Eh re re merde.......Faudrait avoir une fonction "supprimer"...God, c'...
Mais non, mais non 
C'est ce qui fait ton charme 
réponse à . Kyrikou le 14/07/2018 à 08h04 : Y a bien que les pasta que je sais cuisiner, tout est histoire de sauces à...
vrai cordon bleu qui est devenu cuisto
Celui qui cuisine les abeilles ? "Nous afons les moyens te fous faire parler !"
réponse à . Mintaka le 14/07/2018 à 07h50 : Tout ça c'est très bien, mais est-ce que tu sais faire des tartine...
Excellent le pain, mais pain sur pain, ça risque de pas être un peu étouffe chrétien ? 
réponse à . Mintaka le 14/07/2018 à 08h12 : vrai cordon bleu qui est devenu cuistoCelui qui cuisine les abeilles ? &quo...
Haaaaaaaaaaa, elle est bonne 
Bah, non, un autre de mes mouflets 
Me faire parler, pffffft, !!!
Pas difficile, on dit de moi que j'suis une vraie pipelette 

Tu s'rais pas en train de me cuisiner, dis ? 
réponse à . Bouba le 14/07/2018 à 08h03 : Pas si le pain de mie tu le prends entier.... Bon, je vous laisse j'ai les...
Ce qui est chiant dans la cuisine, c'est le temps que ça prend...
Des plombes à faire 5 bricoles délicieuses peut-être....
Pis y a la plonge après, le nettoyage, le rangement 
réponse à . Kyrikou le 14/07/2018 à 08h27 : Ce qui est chiant dans la cuisine, c'est le temps que ça prend... De...
Et qu'en plus après, il faut faire caca !
La bonne cuisine du Var: la cuisine Hyères.
l'escalope "cordon bleu" méritait bien son nom. C'était un plat succulent qui alliait les saveurs d'une escalope de veau pliée, contenant une tranche de jambon et du gruyère, roulée dans la chapelure et servie avec crême fraîche, échalotes et vin blanc.
Aujourd'hui il est au menu de toutes les cantines. L'escalope est remplacée par de la pâte de viande reconstituée, le gruyère par un liquide gluant à la mode Mc Do, et le jambon par de la dinde. Le tout pané en grande épaisseur, et destiné à être cuit ... au micro-onde !
En ce 14 juillet il faut bien le reconnaître : nous n'avons sans doute pas pris la Bastille qu'il fallait. 
réponse à . Kyrikou le 14/07/2018 à 08h04 : Y a bien que les pasta que je sais cuisiner, tout est histoire de sauces à...
Voilà les cannelés sont au four....

Pour la pasta attention, à l'italienne, c'est à dire "al dente"...faut que ça reste ferme sous la dent.
Si c'est pour faire de la purée tu prends des patates...
Et puis les sauces y en a des tas mais mais ma préférée c'est la Bolognaise avec des cèpes..c'est à se taper le cul par terre.
Et pour la Bolo, le secret c'est la cuisson..à feu très doux pendant un bon moment....y a pas vraiment de temps de cuisson, la cuisine c'est une affaire de goût alors de temps en temps tu goûtes et tu fais en fonction.
Dedans tu mets des petites perrugines, elles cuisent dans la sauce...un régal..
réponse à . Kyrikou le 14/07/2018 à 08h13 : Excellent le pain, mais pain sur pain, ça risque de pas être un peu...
On s'en fout on est athées, pas vrai Minta ?
P'tite zykmu 
P'tit picnic

Elle avait travaillé 3 jours sans s'arrêter....
Un festin....aux cornichons 
réponse à . Kyrikou le 14/07/2018 à 08h18 : Haaaaaaaaaaa, elle est bonne  Bah, non, un autre de mes mouflets  Me f...
une vraie pipelette

Tu parles d'un scoop....
Moi je bouffe du curé, pas des hosties...
réponse à . Bouba le 14/07/2018 à 09h46 : Voilà les cannelés sont au four.... Pour la pasta attention, &agr...
Mes préférées sont toutes celles à base de fromage....Italien bien sur 
Temps en temps, une entorse, épinard et fromage de chèvre...Un régal 
Suis pas viande, du tout
De bons cuistots à la cité des palmiers. C'est la crème à Hyères..
réponse à . Kyrikou le 14/07/2018 à 09h52 : Mes préférées sont toutes celles à base de fromage.....
Woputin les gars...on a hérité d'un végan...

Tu sais pas ce que tu perds....En septembre dernier je me suis fait des ventrées de bife de chorizo en Argentine...avec un petit San Felipe* de Mendoza de derrière les fagots

* 14° quand même..un pinard de mec, quoi.
réponse à . Kyrikou le 14/07/2018 à 09h52 : Mes préférées sont toutes celles à base de fromage.....
Hé re...re merde !
Moi itou 
Yolaaaa, la,la
Tu bissssssssssssses encore Bouba 
Qui t'a parlé de végan ???
J'mange un peu de viande mais pas beaucoup !
Epicétou
Waffffff, j'ai eu la trouille 
Bon, j'mange un peu de poulet, lapin et agneau....
Le bœuf, j'y tiens pas, donc j'en mange pas 
réponse à . Kyrikou le 14/07/2018 à 09h57 : Yolaaaa, la,la Tu bissssssssssssses encore Bouba  Qui t'a parlé...
Voui, te vexe pas c'était pour rigoler......
J'avais compris que t'étais pas végan puisque tu parles de fromage et que ces barjes rejettent tout ce qui vient des zanimos...
réponse à . Bouba le 14/07/2018 à 09h53 : Woputin les gars...on a hérité d'un végan... Tu sais pas c...
Pinard de mec....Pffffffffffffffffffft
Les nanas tiennent bien la chopine, aussi 
réponse à . Kyrikou le 14/07/2018 à 09h59 : Waffffff, j'ai eu la trouille  Bon, j'mange un peu de poulet, lap...
Essaye la vache......
réponse à . Kyrikou le 14/07/2018 à 09h59 : Waffffff, j'ai eu la trouille  Bon, j'mange un peu de poulet, lap...
Essaye la vache......
Bon allez ça me soûle ces bissages...Y a qu'à moi que ça arrive ?
Pourtant ça bisse même quand je clique qu'un coup.

Bon je retourne à mas cannelés...faut pas qu'ils brûlent.
réponse à . Bouba le 14/07/2018 à 10h00 : Voui, te vexe pas c'était pour rigoler...... J'avais compris qu...
T'inquiètes, pour me vexer, faudrait une barrique 

Si tu pouvais bissssssssssssser, voir plus pour tes cannelés, ce s'rait chouette 
Y en aurait pour un régiment....
Une bonne recette c'est pas seulement faire rentrer du fric, c'est aussi réussir des bons plats et faire plaisir à une bonne tablée. Même sans être cordon bleu on peut avoir le chic pour réussir un truc ou un autre...
réponse à . Bouba le 14/07/2018 à 10h02 : Bon allez ça me soûle ces bissages...Y a qu'à moi que &...
Mais non, ça m'arrive aussi de temps en temps 
réponse à . Kyrikou le 14/07/2018 à 10h01 : Pinard de mec....Pffffffffffffffffffft Les nanas tiennent bien la chopine, aussi...
Ella Fitzgerald et une copine au resto...
La copine au serveur: - Dites-moi, quelle est donc votre spécialité ?
- le riz ! Vous aimez ?
- pas Ella...
- oh, désolé, la paella on l'a terminée...
Redif
Hermann Hesse et sa femme
- Qu'est-ce qu'on mange aujourd'hui chérie ?
- daube Hermann...
- du chien ??
En parlant d'église
Vos gueules les mouettes 
réponse à . joseta le 14/07/2018 à 10h07 : Ella Fitzgerald et une copine au resto... La copine au serveur: - Dites-moi, que...
Aucun rapport avec le sujet du jour:

Il paraît qu'Areta Franklin devait se marier avec Sean Connery mais ça c'est pas fait.
Ben oui Mme Areta Connery ça la foutait mal...
- En guise de haies, pour la clôture qui limite mon jardin, j'ai planté des pommes de terre...
- pure haie de patates...
réponse à . le gone le 14/07/2018 à 10h05 : Une bonne recette c'est pas seulement faire rentrer du fric, c'est aus...
Bon voilà première fournée..la seconde est au four..
Ben voui j'en ai 6 de petits z'enfants...

Bah c'est sûr je cuisine pas pour un resto mais pour mon plaisir et celui de mes invités..

je les fait pas payer....
réponse à . Bouba le 14/07/2018 à 10h27 : Aucun rapport avec le sujet du jour: Il paraît qu'Areta Franklin dev...
Alors Bouba sont cuits tes cannelés ???
Z'ont bisssssssssssssssssssés ? 
réponse à . Bouba le 14/07/2018 à 10h27 : Aucun rapport avec le sujet du jour: Il paraît qu'Areta Franklin dev...
Et quand il vient en France, il vient en Normandie, il aime le Pays de Caux, Sean !
réponse à . Bouba le 14/07/2018 à 10h29 : Bon voilà première fournée..la seconde est au four.. Ben vo...
ça me fait penser à cette p'tite chanson
Familles heureuses
Mais que font ses parents
Un élevage de morpions 

Ils nous donnent des enfants
Qui viennent tous en chantant ♫ ♪ ♪ ♫♭♫♯ ♬♩.
on ne peut pas oublier l'extraordinaire "festin de Babette".
Au menu : soupe de tortue géante, blinis Demidoff, cailles en sarcophage farcies au foie gras et sauce aux truffes, salade d’endives aux noix, fromages, baba au rhum et fruits confits.Le tout servi avec quelques petits vins Veuve Clicquot 1860 et autres Clos Vougeot 1845. (servi en 1871 à un petit groupe luthérien).
Un film à voir et à revoir, avant de rentrer à la maison décongeler son petit Picard. 
réponse à . joseta le 14/07/2018 à 10h10 : Redif Hermann Hesse et sa femme - Qu'est-ce qu'on mange aujourd'h...
Du chien chaud ou "hot dog" ?
Nous sommes le 14 Juillet et bison futé voit rouge... va y avoir des cordons de bleus sur les routes pour cuire à point les pressés...
réponse à . chirstian le 14/07/2018 à 10h38 : on ne peut pas oublier l'extraordinaire "festin de Babette". Au menu&...
Ah oui, un régal 
A consommer.....sans modération 
Bon allez c'est pas tout ça mais on part chez les z'enfants..
Cannelés au dessert......

réponse à . Bouba le 14/07/2018 à 11h01 : Bon allez c'est pas tout ça mais on part chez les z'enfants.. C...
Canes-laies au désert  ?
Pinard de mec... Pffff... Innocent va !
La cuisine maghrébine: la cuisine aux beurs.
C'est qu'est que j'lui ai dit, y connait pas les gonzesses quand elles lèvent le coude 
réponse à . Bouba le 14/07/2018 à 06h59 : "Ils n'ont pas de pain ? Qu'ils mangent de la brioche" aurait*d&e...
On l'a souvent dit ici : cuisiner, ce n'était pas son truc au cher Georges. Aussi dans ses chansons trouve-t-on plus de vin que de pain !

On connaît tous la huche ouverte de l'Auvergnat et le pain de la Jeanne qui ressemble à du gâteau... En fouillant dans ses mots, j'ai redécouvert ces miettes-là :

La commère au potron-minet
Ramassa les os qui traînaient
Et pour une bouchée de pain
Les vendit à des carabins.


Il n'y mit pas de notes... Un autre a cru bon de s'en charger : c'est Bertola.
Écoutez la si vous voulez... mais ce sera sans moi... je n'aime pas son "pain" à celui-là !

Gueuleton chez Raymond Bussières et sa femme:
- Raymond, qu'est-ce que vous cherchez dans la cuisine ?
- aneth, poivre...
- oh, votre épouse a dit qu'elle allait dans la salle de bains...

- Ah Gringoire… cette petite auberge-là, c’était la dernière bonne table avant de passer la frontière… Ça s’appelait Chez Joseta .

À peine tu entrais que déjà tu étais conquis par les odeurs qui s’échappaient de la cuisine… et aussi par les yeux bleus de la cuisinière ! Enroulée dans un tablier indigo, elle était seule à s’activer derrière les fourneaux, les joues toutes rouges au moment du coup de feu…

Je me souviens de ses petits violets, c’était à pleurer comme disent ceux de là-bas ! Elle ne te servait pas ça tout bête dans l’assiette, oh que non ! Elle ajoutait une fine petite pluie d’herbes vertes qu’elle allait cueillir elle-même dans les collines ; et pour faire joli, elle posait sur le bord une fleur de capucine jaune orangé…
Ce qui fait que sa cuisine, Gringoire, c’était un arc-en-ciel !

- Et comment s’appelait ton cordon bleu ?

- Me croiras-tu ? Je ne l’ai jamais su ! Quand on parlait de cette belle, on disait simplement "la cuisinière"…


réponse à . DiwanC le 14/07/2018 à 12h25 : - Ah Gringoire… cette petite auberge-là, c’était la ...
L'est jolie ton histoire 
Les p'tits violets, ce sont des artichauts, non ?
Ah cuisto, quel beau métier !
Mais par contre, quelles conditions de travail, mon cuisto préféré bosse comme un malade et doit toujours, toujours réclamé ses heures sup !!!
Heureusement qu'il est passionné, sinon, il arrêterait ce boulot, mais bon, il est tout jeune et pas encore usé 
réponse à . Kyrikou le 14/07/2018 à 12h47 : L'est jolie ton histoire  Les p'tits violets, ce sont des artichauts, non&n...
Les p'tits violets, ce sont des artichauts, non ? ... Vouiii ! 
On les appelait les pipelettes, les concepiges, les bignolles... autrement dit les concierges... Étaient-elles virtuoses au piano de cuisson ? Peu importait ! Ce qu'on voulait c'est qu'elles répondent quand on leur demandait : Cordon, s'il vous plaît !  

Je suis déçu, Blanquette n'était pas devant les légionnaires.
Pourtant ils avaient tous mis le tablier de cuir pour cacher la chèvre.
Dans son domaine Blanquette c'est un cordon bleu et puis ils avaient tous mis une barbe de souzofficier. Elle aurait dû grimper aux rideaux, en plus sur les champs Elysées en présence du président de la République. Minable la blanquette !
réponse à . DiwanC le 14/07/2018 à 13h36 : On les appelait les pipelettes, les concepiges, les bignolles... autrement dit ...
Suis pas concepiges du tout, juste pipelette 
réponse à . DiwanC le 14/07/2018 à 12h25 : - Ah Gringoire… cette petite auberge-là, c’était la ...
Sur ce site ou ailleurs, il y a quelques années, il y avait eu un bel hommage aux tabliers de nos grand-mères. Ces derniers servaient à plein de choses et la discussion était poétique et nostalgique...
réponse à . DiwanC le 14/07/2018 à 13h36 : On les appelait les pipelettes, les concepiges, les bignolles... autrement dit ...
Ce métier faisait partie des anciens métiers, les "petits métiers" comme on disait ! Petits peut-être, mais presque indispensables
Bin voui 
Merci pour ces infos, j'étais pas au parfum de ces p'tits mots 
D’après la bio cinématique de Julia Childs (un cordon bleu ricain très réussi des années ‘60 et ‘70) Mme la directrice de l’école culinaire française l’avait traitée de bonne femme ridicule destinée à échouer...
et finalement c'est en jaune que les diables rouges ont gagné le cordon bleu. Bravo !  
réponse à . le gone le 14/07/2018 à 14h13 : Sur ce site ou ailleurs, il y a quelques années, il y avait eu un bel hom...
Si deLassus passe par là, il nous en dira sans doute plus…

Le grand tablier de ma chère tante… Je me souviens qu’il protégeait sa blouse qui elle-même empêchait toute salissure à la robe de tous les jours.

Point d’essuie-mains dans la cuisine ; elle frottait les paumes deux ou trois fois, en gestes larges sur son ventre... et sur le tablier.
Elle passait dire bonjour à la voisine, lui apportant cinq ou six poignées de haricots verts.
- Dame ! C’est que ça donne cette année !
Point besoin de panier : il suffisait de relever les deux coins du tablier et cela faisait le plus léger et le moins encombrant des sacs !
Et quand elle tricotait, la pelote était nichée dans son giron, au creux du tablier… impossible à celle-ci de s’échapper !

Où sont les enfants ? Elle surgissait, essoufflée par sa quête constante de mère-chienne trop tendre, tête levée et flairant le vent. Ses bras emmanchés de toile blanche disaient qu'elle venait de pétrir la pâte à galette, ou le pudding saucé d'un brûlant velours de rhum et de confitures. Un grand tablier bleu la ceignait, si elle avait lavé la havanaise*,

La Maison de Claudine
– Colette.

Tabliers bleus… tabliers noirs… tabliers blancs des grands cordons bleus (!)… tabliers rouges qu’Hugo recommandait de cacher :
Enfants voici les bœufs qui passent, cachez vos rouges tabliers.

La Légende de la nonne


* la chienne havanaise

réponse à . DiwanC le 14/07/2018 à 17h54 : Si deLassus passe par là, il nous en dira sans doute plus… Le gr...
Tabliers bleus… tabliers noirs… tabliers blancs des grands cordons bleus (!)… tabliers rouges...
C'est comme au cinéma, t'as Blier en couleurs...
réponse à . joseta le 14/07/2018 à 18h07 : Tabliers bleus… tabliers noirs… tabliers blancs des grands cordons...
Oui, et quand il ventile et pulvérise avec les dialogues de Audiard t'as plein de couleurs je pense !
réponse à . DiwanC le 14/07/2018 à 17h54 : Si deLassus passe par là, il nous en dira sans doute plus… Le gr...
J'ai jamais lu Colette et l'extrait que tu cite est sympathique et poétique.
réponse à . le gone le 14/07/2018 à 18h13 : J'ai jamais lu Colette et l'extrait que tu cite est sympathique et po&...
Moi non plus, Diwan nous souffle toujours de jolis récits d'ici ou d'ailleurs 
Bon ce soir, point de festin 
Un p'tit friand aux légumes fera l'affaire, et j'ai même pas de salade !
Demain matin, faut aller acheter 4,5 bricoles, je crois 
Vous mangez quoi, vous ce soir ? Cordon bleu, ou pas ?
réponse à . le gone le 14/07/2018 à 18h13 : J'ai jamais lu Colette et l'extrait que tu cite est sympathique et po&...
Ah... si seulement Syanne était là... Elle te dirait ce qu'il faut lire !

Pour ma part, ses "Claudine" me barbent... En revanche, j'ai adoré Dialogues de bêtes et LesVrilles de la vigne mais j’étais très jeune. Aurais-je le même plaisir aujourd’hui ? Je crois qu’il ne faut jamais relire les livres qu’on a aimés !

Il y a peu, j’ai découvert et dégusté à petites doses Le Fanal bleu, livre de souvenirs, de réflexions sur le temps, etc. Elle l’écrivit assise dans son lit, immobilisée par l’arthrite.

J’adore quand elle raconte Sido, sa mère (c'est elle qui s’écrit : Où sont les enfants ? )... J'adore quand elle évoque la campagne, les champs, les gens ; quand elle narre son retour à Saint-Sauveur, lasse après quelques années de vie parisienne et qu'elle découvre heureuse un panier plein de mères-chattes et de chatons enchevêtrés :

Je démêlais, heureuse, ces nourrices et ces nourrissons bien léchés, qui fleuraient le foin et le lait frais, la fourrure soignée, et je découvrais que Bijou, en trois ans quatre fois mère, qui portait à ses mamelles un chapelet de nouveau-nés, suçait elle-même, avec un bruit maladroit de sa langue trop large et un ronron de feu de cheminée, le lait de la vieille Nonoche …

Tu veux que je te dise : Colette, c’est un vrai cordon bleu de la littérature ! 


réponse à . DiwanC le 14/07/2018 à 19h17 : Ah... si seulement Syanne était là... Elle te dirait ce qu'il faut...
Quand tu nous racontes , veux bien te croire, ma belle 
Même si j'ai jamais été fan de Colette ...
Marcelle Lapompe ne doit pas aimer les cuisiniers; par habitude, elle écarte les 'cuisses tôt'...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un cordon bleu » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?