Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Coiffer Sainte-Catherine

Pour une femme, arriver à l'âge de vingt-cinq ans en n'étant pas mariée.

Origine

Sainte Catherine (ou Catherine d'Alexandrie ), jeune femme pieuse, très érudite et restée vierge, a eu "le plaisir" de mourir en martyre au IVe siècle, décapitée après avoir été partiellement déchiquetée par des roues armées de pointes et de rasoirs.
Elle est la patronne des jeunes filles, mais aussi des étudiants, des meuniers et des philosophes.
Par sa virginité, sainte Catherine est le symbole de la pureté (le nom vient d'ailleurs du grec 'katharos' qui veut dire 'pur', mot d'où vient aussi le nom des Cathares et ).
Dès le Moyen Âge, il est d'usage de fêter la Sainte-Catherine pour les jeunes filles non mariées à 25 ans, donc réputées encore vierges[1], demoiselles qu'on appelle des catherinettes.
Si elles respectent la tradition, le 25 novembre, ces célibataires doivent se mettre un couvre-chef comportant les couleurs jaune (symbole de la foi) et verte (symbole de la connaissance), en rappel de l'ancienne tradition qui voulait que des jeunes filles coiffent la statue de sainte Catherine à Paris, ce jour-là.
[1] Tradition qui se perd un peu, à notre époque...

Compléments

Autrefois, c'était une catherinette qui devait arranger la coiffe d'une mariée afin d'y puiser les 'fluides' qui l'aideraient à sortir de son célibat.
Mais pour une raison peu explicable, dans le cas d'une femme pauvre, idiote et laide, les 'fluides' étaient souvent inefficaces.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Coiffer Sainte-Catherine » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Tunisie Arabe Todhfor fechib Elle tresse ses cheveux blancs
Pays de Galles Gallois Mynd yn hen ferch Devenir une vieille fille
Argentine Espagnol Quedarse para vestir santos Rester pour habiller les saints
Espagne Espagnol Quedarse para vestir santos Rester pour habiller les saints
Pays-Bas Néerlandais Overblijven Rester sans mariage
Brésil Portugais Ficar para titia Rester tantine
Brésil Portugais Uma mulher encalhada Une femme échouée
Belgique Wallon Dimorer à s'mince Rester, demeurer à semence
Belgique Wallon Esse mettowe es l' gardèrôbe sainte Anne Être mise dans la garde-robe sainte Anne
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Coiffer Sainte-Catherine » Commentaires

  • #1
    • lorangoutan
    • 18/08/2006 à 14:51
    Coiffer Sainte Catherine, c’est clair!
    Mais, quid de "Coiffer Saint Ignace (ou Sainte Tignasse) "?
    Là, je me fait des cheveux...
  • #2
    • chirstian
    • 19/08/2006 à 11:34
    • En réponse à lorangoutan #1 le 18/08/2006 à 14:51 :
    • « Coiffer Sainte Catherine, c’est clair!
      Mais, quid de "Coiffer Saint Ignace (ou Sainte Tignasse) "?
      Là, je me fait des cheveux... »
    Par sa virginité, Sainte-Catherine est le symbole de la pureté

    elle a été décapitée pour que les jeunes filles se souviennent qu’il ne faut pas perdre la tête avant le mariage.
    Seulement la tête, maman ?
    Attention si tu te fais des cheveux ta tête va se dégarnir. Ensuite ce n’est plus Sainte Tignasse, mais Sainte Claire qu’il faut prier.
  • #3
    • <inconnu>
    • 19/08/2006 à 12:30
    • En réponse à chirstian #2 le 19/08/2006 à 11:34 :
    • « Par sa virginité, Sainte-Catherine est le symbole de la pureté
      elle a été décapitée pour que les jeunes filles se souviennent qu’il ne faut... »
    Commentaires chauvins ! Sainte Moumoute a aidé aussi beaucoup de monde, on l’oublie.
  • #4
    • lorangoutan
    • 19/08/2006 à 17:22
    • En réponse à <inconnu> #3 le 19/08/2006 à 12:30 :
    • « Commentaires chauvins ! Sainte Moumoute a aidé aussi beaucoup de monde, on l’oublie. »
    Cheveu, mon neveu!
    Tiens, encore une expression pour God (enfin, presque...)!
  • #5
    • HoubaHOBBES
    • 24/08/2006 à 15:30
    • En réponse à chirstian #2 le 19/08/2006 à 11:34 :
    • « Par sa virginité, Sainte-Catherine est le symbole de la pureté
      elle a été décapitée pour que les jeunes filles se souviennent qu’il ne faut... »
    On ne prie pas sainte Claire, on lui porte des oeufs, et je crois me souvenir que c’est pour obtenir du beau temps à l’occasion d’une fête qu’on veut ne pas voir gâchée par la météo.
    Mais si tu veux la prier, tu peux toujours essayer, et tu nous diras ce que cela donne, ok ?
  • #6
    • <inconnu>
    • 25/08/2006 à 15:41
    • En réponse à HoubaHOBBES #5 le 24/08/2006 à 15:30 :
    • « On ne prie pas sainte Claire, on lui porte des oeufs, et je crois me souvenir que c’est pour obtenir du beau temps à l’occasion d’une fête q... »
    Il ne faut pas non plus la claire-onner depuis tous les toits de Venise... la Sainte.
  • #7
    • <inconnu>
    • 28/08/2006 à 10:37
    • En réponse à HoubaHOBBES #5 le 24/08/2006 à 15:30 :
    • « On ne prie pas sainte Claire, on lui porte des oeufs, et je crois me souvenir que c’est pour obtenir du beau temps à l’occasion d’une fête q... »
    Dans mes souvenirs, les oeufs étaient pour Sainte Clarisse.
  • #8
    • HoubaHOBBES
    • 28/08/2006 à 17:22
    • En réponse à <inconnu> #7 le 28/08/2006 à 10:37 :
    • « Dans mes souvenirs, les oeufs étaient pour Sainte Clarisse. »
    Serait-ce une variante locale, moi j’ai entendu "ste Claire" ?
  • #9
    • <inconnu>
    • 23/04/2009 à 01:01
    Le tableau "La mise au tombeau de Sainte-Catherine d’Alexandrie", vierge et martyre, est exposé à la pinacothèque de Munich.Voir cette page.
  • #10
    • eureka
    • 23/04/2009 à 01:10*
    donc réputées encore vierges[1], demoiselles qu’on appelle des catherinettes

    [1] Tradition qui se perd un peu, à notre époque...

    God, faut p’têt être un peu plus précis là ! C’est très important :
    Est-ce la Sainte Catherine ou la virginité qui se perd ?
    Parcequ’en ce qui me concerne, je dirais : les deux, Mon Général !
    A moins qu’il n’ y ait des exceptions dont toi seul, en bon God que tu es, en a le secret.
    Ceci étant, y en a qui coiffent Sainte Catherine deux, et même trois fois dans leur vie ... tous les vint cinq ans, et + si ... elles bouclent le siècle, c’est arrivé ! Quant à affirmer qu’elles sont restées vierges, hein, peux pas m’avancer la-dessus. Par curiosité, faudrait leur poser la question, hein, juste pour savoir quoi ... surtout, vas-t-en savoir, qu’y en a quéques unes qui doivent coiffer la sainte chez Saint Pierre !
    A part ça, par ici, il tombe des cordes de la vache qui pisse sur des hallebardes par seaux de Gravelotte et ça mouille, mouille, mouille à flottes que j’en ai perdu le souff.. euh mais non l’adsl, down jusqu’à la moelle pépinière, le ouf ! c’est y a pas longtemps sous peu.
  • #11
    • <inconnu>
    • 23/04/2009 à 01:16
    Défilé de catherinettes: soldes, dernière démarque avant fermeture.
  • #12
    • eureka
    • 23/04/2009 à 01:46
    • En réponse à <inconnu> #11 le 23/04/2009 à 01:16 :
    • « Défilé de catherinettes: soldes, dernière démarque avant fermeture. »
    Môssieu traite dans la catherinette ?
  • #13
    • <inconnu>
    • 23/04/2009 à 02:00
    La décapitation n’était que catharsie (Toute évacuation naturelle ou artificielle par une voie quelconque selon Littré-Robin), purgation, purification !
    Le cathéter a parfois le même usage d’évacution de ce qui obstrue...
    La catho-licité n’a pas fait mieux avec les bûchers !
    Coiffer un chapeau signifie le porter sur la tête.
    Les catherinette auraient-elle coiffer le chef décapité de la sainte ?
    Cela semble plus une pénitence qu’un hommage à la pureté !
    Il ne faut pa soublier que le rôle d’une femme était de se marier pour procréer. Ine femme qui ne se soumettait pas à cette destinée, à moins de se faire religieuse, était plutôt mal vue ! L’appellation "vieille fille" n’a jamais été admirative !
  • #14
    • eureka
    • 23/04/2009 à 02:59*
    • En réponse à <inconnu> #13 le 23/04/2009 à 02:00 :
    • « La décapitation n’était que catharsie (Toute évacuation naturelle ou artificielle par une voie quelconque selon Littré-Robin), purgation, pu... »
    Bien que je n’aie aucun regret de n’avoir jamais été vieille fille, je crois que je le serais bien restée et j’aurais trouvé ça admirable. Et si pour le rester on devait coiffer toutes les saintes de France et de Navarre, j’aurais été partante de bon coeur. Que l’on m’appelle vielle fille, ne m’aurait pas bouffé mon oxygène, qui de loin aurait été plus important pour moi que leur admiration. C’est maintenant que je dis ça, hélas, mais entre nous soit dit, et en toute honnêteté, je ne pense pas qu’à l’époque, ça m’ait un tant soit peu effleuré l’esprit. Mais bon on va dire si c’était à refaire, eh bien, j’apporterais tout simplement quelques modifications.
    Y a-t-il des chances que la machine à remonter le temps existe un jour ?
  • #15
    • Elpepe
    • 23/04/2009 à 04:15
    • En réponse à eureka #14 le 23/04/2009 à 02:59* :
    • « Bien que je n’aie aucun regret de n’avoir jamais été vieille fille, je crois que je le serais bien restée et j’aurais trouvé ça admirable. E... »
    Ah bah oui, pour remonter le temps, suffit d’aller plus vite que la lumière. Tiens, prends Chirstian : il ne met pas une seconde, le Sélénite, à débarquer dans le phare, dans sa fusée tirée par des mouches vierges de moins de vingt-cinq ans. Eh bien, non seulement il rajeunit à vue d’œil, mais en plus il te leur cisèle, en chemin, des trucs à décoiffer la première catherinette venue.
    Ocatarinettabellatchitchix
  • #16
    • OSCARELLI
    • 23/04/2009 à 07:40*
    elles marchent en rang, les Catherines,
    grâce sans doute à God et sa badine!
    Suis obligé de partir fissa, si je ne veux pas me faire coiffer au poteau de Catherine
  • #17
    • tytoalba
    • 23/04/2009 à 07:43*
    OUf, nous sommes bien le 23 avril. Imaginez ma surprise en voyant s’afficher sainte Catherine. Me serais-je endormie si longtemps que nous soyons en novembre? Que nenni, mais God qui peaufine et termine l’éditeur de partoche nous a envoyé une rediffusion. Nous aurons donc ce fameux éditeur à fêter lors de la convention belgicaine de mai. Quoi, quoi, je m’ai gourré ????? 😢
    Une bienvenue à souhaiter à Silvermiri qui, soit se trouve en Russie, soit parle couramment le russe, puisqu’il nous ajoute depuis quelques jours des versions russes sur les expressions. Je n’ai pas vérifié, ne connaissant pas cette langue. Je le crois donc sur parole.
    S’il y a d’autres nouveaux et nouvelles, bienvenue à vous z-aussi.
  • #18
    • tytoalba
    • 23/04/2009 à 07:48
    • En réponse à <inconnu> #9 le 23/04/2009 à 01:01 :
    • « Le tableau "La mise au tombeau de Sainte-Catherine d’Alexandrie", vierge et martyre, est exposé à la pinacothèque de Munich.Voir cette page.... »
    Remarquons qu’à l’occasion de sa mise au tombeau, on avait retrouvé la tête de sainte Catherine. Un dicton nous dit : "A la sainte Catherine tout bois reprend racine". Mais à quoi peut bien servir une greffe de tête à quelqu’un qui est mort ?
  • #19
    • chirstian
    • 23/04/2009 à 09:06
    • En réponse à eureka #14 le 23/04/2009 à 02:59* :
    • « Bien que je n’aie aucun regret de n’avoir jamais été vieille fille, je crois que je le serais bien restée et j’aurais trouvé ça admirable. E... »
    Bien que je n’aie aucun regret de n’avoir jamais été vieille fille
    aucun regret pour moi non plus. 🙂
  • #20
    • chirstian
    • 23/04/2009 à 09:11
    • En réponse à <inconnu> #13 le 23/04/2009 à 02:00 :
    • « La décapitation n’était que catharsie (Toute évacuation naturelle ou artificielle par une voie quelconque selon Littré-Robin), purgation, pu... »
    Le cathéter a parfois le même usage d’évacution de ce qui obstrue...
    exemple : le lait maternel.
    Parce que le lait qu’a tété bébé est sorti du sein de maman qu’il obstruait.
    NDLR : il faut laisser les seins aux papas, pas laisser les enfants jouer avec !