Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au delà

Ce qui est une vérité pour un peuple, une personne, peut être une erreur pour d'autres.
Ce qui est valable pour l'un ne l'est pas forcément pour l'autre

Origine

Ceci n'est pas vraiment une expression mais plus une simple citation de Blaise Pascal qui pourrait être le sujet d'un devoir de dissertation (la citation, pas le balaise Blaise).
Fin penseur, l'auteur a simplement voulu affirmer, à juste titre, que la perception de certaines vérités est dépendante de beaucoup de facteurs : la localisation géographique, la culture, la mentalité, l'époque... Autrement dit, ce qui est une vérité pour quelqu'un à un moment ou un lieu donné (en deçà, donc du côté français des Pyrénées, par exemple) ne l'est peut-être pas pour une autre personne d'une autre époque ou d'une autre région (en Espagne, au delà des Pyrénées, dans le même exemple).
On peut noter qu'avant Pascal, Montaigne avait déjà formalisé quelque chose de similaire : "Quelle vérité que ces montagnes bornent, qui est mensonge au monde qui se tient au-delà".
Et, toujours avec Montaigne, on peut même élargir le sujet de la confrontation des cultures : "Chacun appelle barbare ce qui n'est pas de son usage".

Compléments

Maintenant, revenons à quelque chose d'un peu moins profond, si j'ose dire ; mais que ceux qui ont moins de 18 ans ou qui ne supportent pas les plaisanteries graveleuses ferment bien les yeux avant de lire ce qui suit :
Une femme qui n'aime pas la sodomie pourra aisément dire, en paraphrasant Pascal, "vérité en deçà du périnée, erreur au delà".
C'est bon, vous pouvez les rouvrir !

Exemple

« Cette Constitution [européenne] consolide une Union qui est depuis un demi-siècle le meilleur garant de paix, de démocratie et de prospérité du continent. Elle en démocratise et rationalise (un peu) les institutions. Elle intègre le social comme un des piliers de l'économie de marché "made in Europe". Elle est enfin l'occasion de mener, même de manière embryonnaire, un débat politique transeuropéen. C'est assez pour vouloir faire mentir le "vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà" de Pascal. Et qu'au sì espagnol réponde l'écho d'un oui français. »
Libération - Article du 19 février 2005

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au delà » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Algérie Arabe Machi koul khdhar hchiche N'est pas herbe tout ce qui est vert
Angleterre Anglais One man's meat is another man's poison La viande d'un homme est le poison d'un autre
États-Unis Anglais A meridian decides the truth Un méridien décide de la vérité
États-Unis Anglais Different strokes for different folks Caresses différentes pour gens différents
Espagne Espagnol Cada uno es de un padre y de una madre Chacun est d'un père et d'une mère
Espagne Espagnol El carnicero piensa en la carne, el cordero piensa en el cuchillo Le boucher pense à la viande, l'agneau pense au couteau
Pays-Bas Néerlandais 'Ieder z'n meug' zei de boer (en besteeg z'n zeug) 'Chaqu'un à sa guise' disait le fermier (et monta sa truie)
Pays-Bas Néerlandais De schuld ligt altijd bij de ander La faute est toujours à autrui
Brésil Portugais Cada cabeça uma sentença Chaque tête une sentence
Roumanie Roumain Pentru unii mumă, pentru alţii ciumă Pour des uns mère, pour des autres peste
Ajouter une traduction

Déformée

  • Vérité en deçà du périnée, erreur au delà

Commentaires sur l'expression « Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au delà » Commentaires

  • #1
    • louisann
    • 31/05/2010 à 00:44
    En vérité je vous le dis, sauf erreur de ma part,c’est la vérité ...
    Et toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire.
    C’était pour faire avancer le chmilblick,sur ce, je file au lit,les mains sur..........
  • #2
    • Aire__Azul
    • 31/05/2010 à 00:46*
    Bonjour, bonsnuit à tous!
    Déjà, on voit bien cela avec les problèmes linguistiques equido-frontaliers. Ben, oui, dîtes à un âne Ariégeois "Arre!Arre!", il s’arrêtera. S’il est Aragonais, (par exemple), il avancera.
    cette page et cette page vous l’expliqueront très bien
  • #3
    • DiwanC
    • 31/05/2010 à 03:12
    Si l’on considère qu’en 1700, l’ambassadeur d’Espagne à Paris déclare : Il n’y a plus de Pyrénées !... tout est simple !
    🙂
  • #4
    • <inconnu>
    • 31/05/2010 à 07:20*
    l’Europe, l’Europe, avec des sauts de cabri disait mongénéral. Et cette Europe qui détruit les services publics, n’est pas une bonne chose.
    Devrait rester propriété de chaque nation, mis en œuvre par des services publics:
    l’eau, le gaz, l’électricité et les transports ferroviaires. Donc non soumis à la concurrence mais à la réglementation supervisée par chaque parlement de chaque pays. Avec si nécessaire une votation à la manière hélvétique dès que l’on souhaite une modification, une adaptation.
    Quant aux "découpages" politiques (sic), il conviendrait de réexaminer le cas de nations (je dis bien de nations !) coupées en deux par l’histoire: Catalogne, Euskadi, sans oublier les Frisons coupés en deux entre Danemark et Allemagne. Un statut particulier transfontalier devait, au moins dans un premier temps, leur être attribué pour une gestion commune de leurs affaires internes. Sans oublier d’accorder plus d’autonomie aux Corses et aux Bretons, moyennant référendum. Idem pour le cas de l’Occitanie.
    Pour la France une décentralisation plus grande encore serait la bienvenue.
  • #5
    • Bouba
    • 31/05/2010 à 07:48
    Mr de Labrouette ( 1630-1701 ) qui fut, comme chacun le sait, un disciple de Pascal déclara après la mort de son maître que cette citation pouvait s’appliquer à toute chaîne de montagne sur la planète.
  • #6
    • mickeylange
    • 31/05/2010 à 08:12*
    "vérité en deça du périnée, erreur au delà".

    Alors là God, tu me troues le c.l !
    J’aurais jamais imaginé ça, quoi que....
  • #7
    • <inconnu>
    • 31/05/2010 à 08:27
    C’est bien vrai!
    Qu’ai-je donc fait...
    J’ai bouleversé les habitudes, provoqué un séisme...outre Pyrennées, en posant trois feuilles de laurier sur une paella.
    (disons plutôt un riz car , m’a-t’on dit, ça ne ressemblait pas du tout à une paella.)
    Pourtant ça parfume, le laurier, non? Et ça faisait tout joli!
  • #8
    • chirstian
    • 31/05/2010 à 08:32
    mais qu’en est-il dans les Pyrénées ? A Andorre ou sur le Canigou ? La Vérité a-t-elle un tracé de frontière bien net, avec des gabelous chargés de vérifier si Ramuntcho et ses contrebandiers ne glissent pas une erreur parmi les vérités ?
  • #9
    • mickeylange
    • 31/05/2010 à 08:42
    La vérité du pire aîné reste erreur dans l’au-delà.
  • #10
    • LeboDan_Ubbleu
    • 31/05/2010 à 08:42*
    • En réponse à <inconnu> #7 le 31/05/2010 à 08:27 :
    • « C’est bien vrai!
      Qu’ai-je donc fait...
      J’ai bouleversé les habitudes, provoqué un séisme...outre Pyrennées, en posant trois feuilles de laur... »
    Même que quand le re-pas est là, c’est que les lauriers ont fleuris !
    Vérité bien connue énoncée par M. de Labrouette, célèbre disciple de Pascal.
    N’importe quoi !
    Petite parenthèse : On attribue généralement l’invention de la Brouette à Blaise Pascal, mais c’est une erreur......La Brouette a été connue en Chine de très bonne heure. On a même imaginé, dans ce pays, d’en faciliter l’emploi en la munissant d’un petit mât et d’une voile : de cette manière, quand le vent souffle dans la direction convenable, le travail de l’homme se trouve beaucoup diminué”.
    Voir cette page Même que c’est M. DeLassus qui l’a dit ! 😉
  • #11
    • chirstian
    • 31/05/2010 à 08:42
    une vérité fausse en France est-elle plus vraie qu’une erreur vraie en Espagne ? Doit-on croire le menteur lorsqu’il avoue avoir menti ?
  • #12
    • silkooo
    • 31/05/2010 à 08:43
    "Une femme qui n’aime pas la sodomie..." Pourquoi une femme ?
  • #13
    • chirstian
    • 31/05/2010 à 08:44
    • En réponse à mickeylange #9 le 31/05/2010 à 08:42 :
    • « La vérité du pire aîné reste erreur dans l’au-delà. »
    en deça du pire aîné il y a le meilleur cadet.
  • #14
    • cotentine
    • 31/05/2010 à 08:46
    • En réponse à chirstian #8 le 31/05/2010 à 08:32 :
    • « mais qu’en est-il dans les Pyrénées ? A Andorre ou sur le Canigou ? La Vérité a-t-elle un tracé de frontière bien net, avec des gabelous ch... »
    bof, chacun voit le Pic du Midi à sa porte ! 😄
  • #15
    • chirstian
    • 31/05/2010 à 08:47
    • En réponse à silkooo #12 le 31/05/2010 à 08:43 :
    • « "Une femme qui n’aime pas la sodomie..." Pourquoi une femme ? »
    c’est aux Jeux grecs que le saut d’omie est devenu discipline Olympique.
  • #16
    • cotentine
    • 31/05/2010 à 08:47
    • En réponse à mickeylange #6 le 31/05/2010 à 08:12* :
    • « "vérité en deça du périnée, erreur au delà".
      Alors là God, tu me troues le c.l !
      J’aurais jamais imaginé ça, quoi que.... »
    Comment ? tu n’as pas fermé les yeux ? :’-))
  • #17
    • chirstian
    • 31/05/2010 à 08:50
    • En réponse à cotentine #14 le 31/05/2010 à 08:46 :
    • « bof, chacun voit le Pic du Midi à sa porte ! 😄 »
    le paysan Pyrénéen prend sa faux contre l’ivraie.
  • #18
    • chirstian
    • 31/05/2010 à 08:56
    heureusement, s’il est parfois difficile de démêler le vrai du faux, il est toujours possible de se fier à ses sens : si je ne crois que ce que je vois, je ne risque pas de me tromper : St Thomas avait raison et cette page le prouve magistralement.
  • #19
    • mickeylange
    • 31/05/2010 à 09:09
    • En réponse à chirstian #15 le 31/05/2010 à 08:47 :
    • « c’est aux Jeux grecs que le saut d’omie est devenu discipline Olympique. »
    c’est aux Jeux grecs que le saut d’omie est devenu discipline Olympique.

    Les juges mesuraient les sauts avec un ohmmètre.
    .
  • #20
    • DiwanC
    • 31/05/2010 à 10:00*
    • En réponse à LeboDan_Ubbleu #10 le 31/05/2010 à 08:42* :
    • « Même que quand le re-pas est là, c’est que les lauriers ont fleuris !
      Vérité bien connue énoncée par M. de Labrouette, célèbre disciple de P... »
    ...la munissant d’un petit mât et d’une voile…

    Ainsi, en cas de très, très, très grosse pluie diluvienne, ça faisait un petit bateau !... (à condition d’avoir choisi le modèle « roue amovible » ‘videmment).
    *Preuve sur cette page. Modèle très peu répandu au-delà des Pyrénées. Malheureusement, la photo n’est pas très nette.
    :’-))