Avoir le feu sacré / Être tout feu tout flamme - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Avoir le feu sacré / Être tout feu tout flamme

De manière générale, éprouver de l'enthousiasme, de la passion
Plus précisément, éprouver pour une activité une passion, un enthousiasme qui permet de la vivre pleinement et de la continuer malgré ses aspects ingrats ou contraignants
Avoir de l'ardeur au travail

Origine

Un sacré feu, c'est ce qu'on peut observer en été dans le sud de la France, en Grèce ou en Californie, par exemple ; et ce feu-là, il faut l'éteindre au plus vite, contrairement au "feu sacré" que, dans l'Antiquité, les prêtres devaient impérativement entretenir sur l'autel des dieux, comme le faisaient les prêtresses de la déesse Vesta, les vestales, qui, chargées d'entretenir le feu du temple, devaient faire voeu de chasteté et mouraient enterrées vivantes si jamais elles rompaient leur voeu.

Si le terme 'feu' est utilisé depuis le IXe siècle pour désigner l'ardeur des sentiments, c'est chez Voltaire, au XVIIIe siècle, qu'apparaît "le feu sacré" pour évoquer des sentiments nobles et passionnés qui se communiquent entre individus. Le syntagme a ensuite pris le sens plus précis d'enthousiasme et de passion.

Avoir le feu sacré c'est donc effectivement éprouver ces deux sentiments qui peuvent être considérés comme d'autant plus forts et admirables qu'ils sont associés à une activité difficile qui impose un investissement personnel très important, voire des sacrifices, comme le sont par exemple la danse classique ou le chant lyrique.
Au XXe siècle, ils se sont transformés en ardeur pour donner le troisième sens proposé (mais ne faut-il pas avoir un enthousiasme certain pour avoir de l'ardeur au travail ?).

Dans être tout feu tout flamme, on retrouve le même 'feu' qui symbolise également la passion, renforcé par le dédoublement feu / flamme.

Exemple

« (Talleyrand) encourageait des dispositions précieuses, prisant l'allant de ce "gamin" (Thiers), son "feu sacré" et pensant les utiliser. »
Louis Madelin - Talleyrand - 1944

« C'est vrai, tu sais, que ça me révolte plus que tu ne le crois. Vois-tu, moi aussi, voilà dix ans lorsque j'ai débuté, j'étais tout feu tout flamme. »
Yanny Hureaux - la prof - 1972

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir le feu sacré / Être tout feu tout flamme » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Feuer und Flamme seinÊtre feu et flamme
Angleterreen To burn with enthusiasm.Brûler d'enthousiasme.
Espagnees Ser incombustible.Être incombustible.
Italieit Metterci anima e corpo/ Fare fuoco e fiammeY mettre tout son âme et son corps / Faire feu et flamme
Italieit Avere il sacro fuoco Avoir le feu sacré
Pays-Basnl Het heilige vuur hebben / In vuur en vlam staanAvoir le feu sacré / Être en feu et flamme
Roumaniero A avea focul sacruAvoir le feu sacré
Slovéniesl Biti (ves) zagret (za kaj).Être (tout) chauffé (pour qc.).

Vos commentaires
« Avoir le feu sacré » implique réflexion et vocation, voire sacrifice pour se consacrer à sa passion alors que « tout feu tout flamme » sous entend que la même passion s’exerce d’une manière brouillonne, tel un jeune chien.
« Feu sacré » syntagme? Pas sûr : un syntagme, ce sont des mots de sens opposés qui accolés, déterminent un troisième sens : il me semble que « sacré » ne s’oppose pas mais renforce « feu » s’il le suit et le diabolise s’il le précède, alors syntagme ou pas?
Je sais que God, parfait par définition a créé ce monde parfait dans lequel il nous laisse clapoter, alors je lui pardonne volontiers la broutille de se gourer dans l’orthographe du verbe mourir au plus indicatif des imparfaits.
La longue histoire du culte de Vesta à Rome l’antique (un millier d’années ou presque!) est jalonnée de scandales de cul : politiques, « peoples », ne rêvaient que d’en sauter les prêtresses qui elles-mêmes devaient passablement s’ennuyer malgré les plaisirs du gynécée. Il m’est avis que ceux -et celles à qui cela a coûté la vie- qui se sont fait prendre, il n’en manque pas, ne constituent que maladroits et malchanceux. Pas de films, la télé-réalité n’existait pas, mais des textes de Tite-Live, bon d’accord il avait de l’imagination, de Suetone, c’est vrai qu’il a inventé la vie des douze Caesar, Tacite, langue de pute… Plein de personnages illustres, Ciceron, Catilina, Neron …ont été accusés d’avoir séduit des vestales… Il y a aussi le fameux De viris illustribus dont j’ai oublié le nom de l’auteur et l’heure est passée de chercher. Le plus étonnant est que les familles les plus illustres intriguaient pour qu’au moins une de leurs filles deviennent vestales!
Dix siècles de ballets roses aux frais de la république puis de l’empire...
Avoir le feu sacré, "ça crée" parfois des problèmes, jusqu’en mourir à petit feu!
Je sais que God, parfait par définition à créé ce monde parfait dans lequel il nous laisse clapoter, alors je lui pardonne volontiers la broutille de se gourer dans l’orthographe du verbe mourir au plus indicatif des imparfaits.
... et profitons-en également pour pardonner à Epicure de confondre le verbe avoir à la troisième personne du singulier de l’indicatif avec une préposition..
Bien le bonjour à notre Louisann nationale, qui chevauce quotidiennement sa petite Vestale rose... Comment? Ce n’est pas une Vestale?... Ah, un scooter... du matériel anglais, quoi...
Les Vestales sévissait à Rum, non? Comment, à Rome? Ben, oui, quoi, c’est bien ce que je disais. Elles avaient le feu sacrum à surveiller. Mais elle ne pouvaient avoir le feu au c*l, cela leur aurait côuté la vie...
les vestales, qui, chargées d’entretenir le feu du temple, devaient faire voeu de chasteté et mourraient enterrées vivantes si jamais elles rompaient leur voeu.

Ne s’agirait-il pas dans ce cas du conditionnel présent, puisqu’il existe une condition ? Les deux R seraient alors les bienvenus.

pour Pol et Mickey (bonjour l’ange), ainsi que tous ceux et celles qui ont le feu sacré pour la langue française, je fais appel à vous. 
Avoir le feu sacré, ça fait avoir le creux !

Quel creux ? Me direz-vous ? Je pencherais volontiers vers le creux féminin. 

D’ailleurs ne pourrait-on pas dire : être tout feu tout flamme, c’est être femme : toute floue ?
Ah ! Le "De viris", comme nous l’appellions ! L’abbé Lhomond devait tout de même avoir eu le feu sacré pour pondre ce machin en latin !
« Feu sacré » syntagme? Pas sûr : un syntagme, ce sont des mots de sens opposés qui accolés, déterminent un troisième sens

Désolée de te contredire, Epicure (mais tu es assez philosophe pour reconnaître l’erreur... surtout quand elle veut en désigner une autre). C’est God qui a raison.
Un syntagme, c’est tout simplement un groupe de mots, une unité syntaxique (sur "l’axe syntagmatique" de la langue). Même racine que la "syntaxe", qui étudie l’ordre des mots dans la phrase et leurs relations.

Les mots opposés réunis dans un même syntagme, justement, pour produire un effet particulier, c’est le fameux "oxymore" que nous évoquons souvent ici.

Ta précipitation montre que tu es encore tout feu tout flamme !
réponse à . tytoalba le 15/09/2009 à 08h13 : les vestales, qui, chargées d’entretenir le feu du temple, devaient...
J’adhère à ton analyse, Tyto. Il s’agit bien ici, même si la concordance des temps est un peu curieuse, d’un conditionnel.

Mais l’imparfait aurait été correct aussi dans cette phrase, induisant une relation de cause à effet plus précise, en l’occurrence.
réponse à . syanne le 15/09/2009 à 08h49 : J’adhère à ton analyse, Tyto. Il s’agit bien ici, m&ec...
Voilà donc que tout le monde a raison.

Expressio, le seul site qui vous encourage à revoir la conjugaison, la grammaire et à apprendre de nouveaux mots.

Même s’il y a quelques mots dont j’ai du mal à retenir la signification, par exemple : oxymore. A me le voir répéter souvent, je finirai bien par le digérer .
désolé de ne pas intervenir plus sérieusement, mais ce matin j’ai le pieu sacré (entendez que je suis tout pieu toute flemme ! 
réponse à . tytoalba le 15/09/2009 à 08h59 : Voilà donc que tout le monde a raison. Expressio, le seul site qui vous...
Ah ça, c’est ben vrai !
réponse à . syanne le 15/09/2009 à 08h49 : J’adhère à ton analyse, Tyto. Il s’agit bien ici, m&ec...
Mais l’imparfait aurait été correct aussi
où va-t-on si l’imparfait atteint la perfection ?
Etre tout feu tout flamme me semble désigner celui, celle, qui extériorise une grande énergie dans l’action davantage que celle ou celui qui rayonne d’une flamme intérieure. Les deux pouvant être inspirés par la passion. Cependant dans le sens ici premier la métaphore correspondrait mieux à la fougue de la jeunesse, le temps nous enseignant à canaliser et diriger nos passions, euh, enfin, il paraît... 
réponse à . chirstian le 15/09/2009 à 09h42 : Mais l’imparfait aurait été correct aussi où va-t-o...
Au conditionnel...
Etre tout feu,tout flamme
pour embrazer le coeur de sa femme. 
(Au fait ...un zède ou un esse ?)
La nature l’ayant dotée d’une pilosité généreuse, quand elle avait le feu où l’on pense bien, c’était un sacré feu. Elle était touffue toute flamme.
réponse à . chirstian le 15/09/2009 à 09h40 : désolé de ne pas intervenir plus sérieusement, mais ce mati...
Personnellement, je trouve l’intervention d’Epicure passionnante …et courageuse car à 2H45 du matin avoir une verve (*) aussi magnifique on peut lui pardonner les éventuelles imperfections orthographiques.

(*) Christian, toi qui a le pieu sacré, as-tu également une verve magnifique ce matin ? :&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 15/09/2009 à 11h27 : Personnellement, je trouve l’intervention d’Epicure passionnante …...
A mon avis, Chirstian, le matin, il a plutôt une verge magnifique... 
réponse à . Rikske le 15/09/2009 à 11h33 : A mon avis, Chirstian, le matin, il a plutôt une verge magnifique... ...
Ne n’ai pas osé la faire celle-ci.
réponse à . Rikske le 15/09/2009 à 11h33 : A mon avis, Chirstian, le matin, il a plutôt une verge magnifique... ...
quand je pense à Louisann,
je flamme, je flamme,
quand j’pense à félicie
je brûle aussi ...
la sorcière fut condamnée au bûcher pour y être toute feue toute flamme : il ne faut pas jouer avec les amulettes !
réponse à . tytoalba le 15/09/2009 à 08h13 : les vestales, qui, chargées d’entretenir le feu du temple, devaient...
les vestales, qui, chargées d’entretenir le feu du temple, devaient faire voeu de chasteté et mourraient enterrées vivantes si jamais elles rompaient leur voeu.
bon, je me réveille et vais même me permettre de contredire Syanne sur ce coup !
Le conditionnel serait imaginable en regardant seulement la fin de la phrase : si jamais elles rompaient leur voeu, les vestales mourraient ... La concordance de temps n’est pas évidente, mais bon !...
Oui mais ... Dans le cas présent il y a un "et" qui vient tout fausser parce qu’il rattache "mourraient" à "devaient faire". Je vois mal dans ces conditions comment les deux verbes ainsi coordonnés pourraient être, l’un à l’indicatif et l’autre au conditionnel.
Outre "et mouraient" on aurait pu avoir " devaient faire... et mourir..."
Merci ma petite mouche, tu peux t’envoler !
réponse à . chirstian le 15/09/2009 à 12h24 : les vestales, qui, chargées d’entretenir le feu du temple, devaien...
Merci ma petite mouche, tu peux t’envoler !
Ah !? Parce qu’elle encore en vie après ce que tu viens de lui faire subir ?  

J’opte effectivement pour trop d’air. Et vais en enlever.
réponse à . chirstian le 15/09/2009 à 12h24 : les vestales, qui, chargées d’entretenir le feu du temple, devaien...
Je ne partage pas ton avis, tant pis pour la mouche. En effet, la concordance des temps ne vaut que dans la seconde relative "et (qui) mourraient... si ". Si la proposition commençant par si avait été mise en apposition dans ce groupe coordonné, cette concordance ne te choquerait pas. Cependant, grammaticalement, rien n’aurait été changé. Donc God, n’enlève pas d’air, surtout par ce temps de H1N1 !
réponse à . momolala le 15/09/2009 à 13h00 : Je ne partage pas ton avis, tant pis pour la mouche. En effet, la concordance de...
Et moi, chais pas pourquoi - solidité solidarité masculine sans doute - je pense que Chirstian a raison.
Ce débat ne manque pas d’air.
Je ne savais pas que l’on pouvait faire autant de contributions autour d’une tournure de phrase. Décidément ce site est épatant. Et ne m’en demand é pas tant, je ne sais pas qui a raison.
réponse à . file_au_logis le 15/09/2009 à 13h37 : Et moi, chais pas pourquoi - solidité solidarité masculine sans do...
je pense que Cirstian a raison.
Tu as raison, après avoir enlevé le R, il faut enterrer la H. 

N’est-il pas étonnant de constater qu’une fois de plus les femmes et les hommes ne sont pas d’accord. 
réponse à . <inconnu> le 15/09/2009 à 13h47 : Ce débat ne manque pas d’air. Je ne savais pas que l’on pouv...
Ce site devrait avoir pour Saint patron Érasme pour son Éloge de la folie.
Le problème c’est qu’Érasme et les grammairiens c’étaient pas des copains 
réponse à . momolala le 15/09/2009 à 13h00 : Je ne partage pas ton avis, tant pis pour la mouche. En effet, la concordance de...
T’op ta’d !
Je p’oteste en tant qu’asthmatique mais je m’incli’e.
réponse à . momolala le 15/09/2009 à 14h23 : Je p’oteste en tant qu’asthmatique mais je m’incli’e....
Tu ’oules les "n", mainant ? 
Je la ’oule dans la fa’i"e la "n" !
réponse à . chirstian le 15/09/2009 à 12h10 : la sorcière fut condamnée au bûcher pour y être toute ...
Ah, il y en a bien un qui a pensé à Jeanne d’Arc qui avait le feu sacré et qui a fini tout feu, tout flamme.

Comme disait Paul, 1ère épitre aux Corinthiens, chapitre 7, verset 9 :
il vaut mieux se marier que de brûler.

Voui, me revoici après avoir passé la journée d’hier à comtempler le travail que mes collègues ont bien voulu me laisser ...
réponse à . file_au_logis le 15/09/2009 à 13h37 : Et moi, chais pas pourquoi - solidité solidarité masculine sans do...
Et moi, chais pas

Comme sur la Côte d’Azur il fait un sale temps pour les mouches, je vais, d’un coup de filo folie, continuer sur la lancée de Chirstian.

Notre Filou international est bien connu pour son amour des contractions. Spa Filo ? En général j’aime bien : la contraction, c’est cool, ça donne l’air décontracté.
Pourtant quand on y pense "spa" c’est pas ce n’est pas évident à prononcer !

Il y a deux consonnes S et P, une fricative et une occlusive, ce qui fait une affriquée qui, et c’est bien connu, demande beaucoup plus d’énergie.
C’est comme "qu’tu", très dur à dire "qu’tu".
Pas étonnant qu’il ait souvent l’air énervé le filo. 

Revenons à la citation du début. Pourquoi la contraction "moi chais pas" me choque-t-elle ?

Je vais essayer de me répondre, car pour l’instant je n’en sais rien. Ce n’est pas du tout l’association "chais pas" de la fricative chuintée "ch" avec l’occlusive bilabiale "p". Remarquez que "p" est une occlusive bilabiale sourde : "Tu m’entends Pépé ?"

Au contraire les bilabiales c’est plutôt amusant, les deux lèvres qui applaudissent, comme quand je dis "ma chérie", comme "chemin", on ne peut pas se faire de mal en "cheminant".
Même un "chenapan" ça ne fait rien de vraiment mal, même un "chenapan mal mouché".

Et voilà la mouche m’a donné la réponse ! C’est l’association "moi chais" que je trouve moche. 
Quel est le rapport avec l’expression du jour ? Me demandez-vous.
Mais il est évident. Le rapport c’est le chenapan ! Car avoir un chenapan c’est avoir un sacré fils. Ce qui demande, en plus de sacrifices, d’avoir le feu sacré. 
réponse à . file_au_logis le 15/09/2009 à 06h51 : Bien le bonjour à notre Louisann nationale, qui chevauce quotidiennement ...
Ah, non, les Anglais n’ont jamais été foutus de constuire de scooters !
Leurs motos sont admirables, bien qu’on passe plus de temps à rajouter de l’huile et à changer les pièces qu’ à rouler, mais la (le ?) Vespa, c’est italien sinon ça serait appelé Wasp (protestant blanc anglo-saxon)
réponse à . SagesseFolie le 15/09/2009 à 15h42 : Et moi, chais pas Comme sur la Côte d’Azur il fait un sale temps pou...
Allez, j’t’invite à dèj’ner !
Pou’quoi tant de "n" ?
Air et haine et hache so’t trois lettres i’dispe’sables à la compré’e’sio’ de ‘os co’tributio’s.
réponse à . SagesseFolie le 15/09/2009 à 15h42 : Et moi, chais pas Comme sur la Côte d’Azur il fait un sale temps pou...
Ta démonstration est tellement époustouflante que Jean reste sur le c*l!

Tu parles d’abord de "fricative". Ce mot vient-il de fricadelle fricassée?
Ensuite vient l’ "occlusive". Ah mais là, je m’érige, je m’insurge! Je connais l’inclusion, l’exclusion, la perclusion - le Père Colateur aussi, celui qui est chargé de préparer le café pour les moines du monastère - mais l’occlusion? "Je me sens un peu occlus, aujourd’hui" ou alors: "aurais-tu occlus cette possibilité lors de ta présentation?".

Une "affriquée", dis-tu ensuite? Oui, bon, soit, mais de couleu’, alo’s?

Tu poursuis avec "bilabiale". Tilapia, oui, bilabiale encore mieux. Nos compagnes, comme tu le sais sûrement, sont doublement bilabiales. Comme un double carburateur double-corps (ce que j’ai eu il y a très longtemps dans ma Simca 1100 Spécial). C’est pour cela que - comme ma Simca - elles démarrent au quart de tour... Et elles ne sont ni sourdes, ni muettes...

s.: le chène à pans de service
réponse à . SyntaxTerror le 15/09/2009 à 15h35 : Ah, il y en a bien un qui a pensé à Jeanne d’Arc qui avait l...
Voui, me revoici après avoir passé la journée d’hier à comtempler le travail que mes collègues ont bien voulu me laisser ...
Et tu as déjà finì? Il n’y a pas du en avoir beaucoup...
Bon God, mais c’est bien sûr ! Tout comme l’arrêt torique est une figure de style exécutée par God, lorsqu’il prend son auréole pour un boomerang de plage.
réponse à . tytoalba le 15/09/2009 à 08h59 : Voilà donc que tout le monde a raison. Expressio, le seul site qui vous...
je finirai bien par le digérer
Fais comme moi : prends du dodécarbonate de zoude ! :&rsquo)
réponse à . chirstian le 15/09/2009 à 12h00 : quand je pense à Louisann, je flamme, je flamme, quand j’pense &ag...
Louisann, c’est ta vespale rose, si j’ai bien tout suivi ?
réponse à . Elpepe le 15/09/2009 à 18h05 : Bon God, mais c’est bien sûr ! Tout comme l’arrêt t...
Le pied-noir est-il aussi un occis-maure ?
Bon : je reprends ta phrase,
les vestales, qui, chargées d’entretenir le feu du temple, devaient faire voeu de chasteté et mouraient enterrées vivantes si jamais elles rompaient leur voeu.
et remplace le verbe "mourir" par "être condamné à mourir". Ça donne :
1°) avec l’indicatif :
les vestales, qui, chargées d’entretenir le feu du temple, devaient faire voeu de chasteté et étaient condamnées à mourir enterrées vivantes si jamais elles rompaient leur voeu.
2°) avec le conditionnel :
les vestales, qui, chargées d’entretenir le feu du temple, devaient faire voeu de chasteté et seraient condamnées à mourir enterrées vivantes si jamais elles rompaient leur voeu.
Aucun des deux emplois de temps n’est vraiment merdique, mais le sens général est légèrement différent : avec l’emploi de l’indicatif, on perçoit bien que certaines vestales ONT effectivement vu le loup, alors qu’avec çui du conditionnel, ça reste une pure hypothèse d’école.
Ce qui me fait fortement pencher, connaissant les femmes comme je les connais, pour l’emploi de l’indicatif. Au nom du principe de réalité...
réponse à . SagesseFolie le 15/09/2009 à 15h42 : Et moi, chais pas Comme sur la Côte d’Azur il fait un sale temps pou...
"Tu m’entends Pépé ?"
PARLE PLUS FORT : J’AI UNE MYRINGOPLASTIE OCCLUSIVE !
Pffffffff !
Pour faire le Maure tout feu tout flamme, il faut une ceinture d’explosifs ? Alors, non, merci.
Avec leurs Spitfire, les pilotes de la R.A.F. descendaient les Messerschmitt tout feu tout flamme. Et lycée de Versailles, d’ailleurs. Mais c’est de nuit que les Perfides avaient le plus de réussite, car en mangeant de la confiture de myrtilles régulièrement et par tradition culinaire, ils avaient une bien meilleure vision nocturne que ceux de la Luftwaffe.
réponse à . Elpepe le 15/09/2009 à 19h16 : Avec leurs Spitfire, les pilotes de la R.A.F. descendaient les Messerschmitt tou...
Oui, surtout depuis que les myrtilles illuminent la nuit de leurs rayons, après l’accident de chère nobile.
Bon personne ne l’a fait, alors j’ose finir la journée là-dessus, après tout, c’est indiqué pour une fin : la crémation rend tout feu tout flamme, qu’il soit ou non sacré.
réponse à . Elpepe le 15/09/2009 à 19h16 : Avec leurs Spitfire, les pilotes de la R.A.F. descendaient les Messerschmitt tou...
Et pourquoi crois-tu que leurs avions - aux Perfides - s’appelaient des Spit-fire, mmmmh?
réponse à . file_au_logis le 15/09/2009 à 19h33 : Oui, surtout depuis que les myrtilles illuminent la nuit de leurs rayons, apr&eg...
Alors là non Filo ! Comment voudrais-tu que ce nuage qui n’a pas passé les Alpes françaises ait pu perturber les myrtilles albionesques ? C’est de la mauvaise foi, ma foi !
réponse à . momolala le 15/09/2009 à 19h35 : Alors là non Filo ! Comment voudrais-tu que ce nuage qui n’a p...
Simple question de météo : tous les vents convergent et tournent autour de la Perfide Albion. Ce qui rend celle de la Manche si merdique, d’ailleurs. Et tu remarqueras que, plus la Livre anglaise part en débandade, plus ils sont tout feu tout flamme pour l’Euro, les Perfides... comme leurs retraités installés chez nous, au soleil, ont trouvé bonne notre CMU, pour laquelle ils n’ont jamais cotisé d’un penny, avant que la vie leur soit compliquée par la chute de la Livre... Concernant la CMU, j’enverrais très volontiers la facture à Her Gracious Majesty the Queen !
réponse à . Elpepe le 15/09/2009 à 19h53 : Simple question de météo : tous les vents convergent et tourn...
Je suis bien de ton avis. Je trouve assez choquant en effet que ces personnes puissent bénéficier de la CMU. Je pensais naïvement, comme toujours, qu’il y avait en corollaire un plafond de ressources, mais je dois me tromper, à l’évidence. Ah, je vais encore m’embiler tout feu tout flamme ! Je vous souhaite une douce nuit. A demain peut-être !
réponse à . momolala le 15/09/2009 à 13h00 : Je ne partage pas ton avis, tant pis pour la mouche. En effet, la concordance de...
et mourraient enterrées vivantes si jamais elles rompaient leur voeu
mourrir c’est rompir un voeu.
réponse à . momolala le 15/09/2009 à 19h58 : Je suis bien de ton avis. Je trouve assez choquant en effet que ces personnes pu...
Les soins, oui. Mais gratos pour le contribuable Perfide, qui aurait les moyens de payer la facture des soins de ses ressortissants, la pilule est amère !
Là, ce n’est plus "I want my money back", c’est "I’m living à vos crochets" !
réponse à . momolala le 15/09/2009 à 19h58 : Je suis bien de ton avis. Je trouve assez choquant en effet que ces personnes pu...
il y a effectivement un plafond de 8774€/an. En dessous la CMU est gratuite, au delà ils doivent payer une cotisation CMU de 8% de leur revenu total (perçu en France ou à l’étranger).
réponse à . momolala le 15/09/2009 à 19h58 : Je suis bien de ton avis. Je trouve assez choquant en effet que ces personnes pu...
Allez à Cros-Nimes, ...
La CMU, caisse que sait?
La Coterie de la Milice Unifiée?
La Connerie de la Maternité Utopique?
La Couverture Molletonée Unifilaire?
La Convention Mancéenne Ubuesque?
La Cotentine Momolalesque Uemique*?

*Uemique: de Ueme (Eviv Bulgroz)
et mourraient enterrées vivantes si jamais elles rompaient leur voeu
on s’est polarisé sur le "r" mais je me permets de faire remarquer , accessoirement, combien il est singulier qu’elles meurent enterrées vivantes ! Si elles meurent elles ne peuvent pas être vivantes, non ? Et si elles sont vivantes c’est qu’elles ne sont pas mortes , non ?
Donc, je résume : la meuf qui retourne sa veste (ale) et laisse un mec lui rompre le voeu (en fait ,on appelle cela l’hymen ) : elle est vivante. Elle est même pleine de vit. Bon, alors on l’enterre (chez nous, on l’alune). Elle meurt (va savoir de quoi ! sans doute la grippe H1truc, ou bien elle travaillait pour France Télécom et à force d’entendre allo, allo, elle s’est noyée ) Bon, en tous cas elle est donc enterrée morte. Pas vivante.
Tu piges ? Alors dans une telle situation, le fait de savoir s’il faut un r, un rr ou même un rrr, tu comprrends bien qu’il faut rrelativiser !
réponse à . chirstian le 15/09/2009 à 21h16 : et mourraient enterrées vivantes si jamais elles rompaient leur voeu on...
Y a pas à dire aujourd’hui tu ne manques pas d’rrrrrr,si je les rajoute à mon scooterrrrrr crois-tu que j’en ferai une grosse cylindrrrrrr hé  
réponse à . chirstian le 15/09/2009 à 21h16 : et mourraient enterrées vivantes si jamais elles rompaient leur voeu on...
Il eût donc phallus fallu que God écri-vît : enterrées vives !

... et la mouche trépassa enfin...
réponse à . momolala le 16/09/2009 à 07h43 : Il eût donc phallus fallu que God écri-vît : enterr&eacu...
Quoi ?!? On a aussi envaseliné vive la mouche ?
Pauvre bête...
Et le feu au sacrum, c’est le feu au c.... ?
Tout feu, tout flamme?
Mais Boudiou, qui a encore laissé les fenêtres ouvertes en partant, hier?
Prométhée eut le feu sacré, et ça ne lui a pas réussi. Finalement, à nous non plus. Sauf pour les poètes et les amants, mais eux ne s’affichent pas en première page autant que les armes à faire des feux *.

Allez, je préfère le feu d’Eluard que je vous dédie :
Une brise de danses
Par une route sans fin
Les pas des feuilles plus rapides
Les nuages cachent ton ombre.

La bouche au feu d’hermine
À belles dents le feu
Caresse couleur de déluge
Tes yeux chassent la lumière.

La foudre rompt l’équilibre
Les fuseaux de la peur
Laissent tomber la nuit
Au fond de ton image.

*Je m’étais crompée d’ortografe.
Une bouteille d’eau se renversa sur la craie du prof. et fit dire à celui-ci: "ben là, elle est morte...". Un élève du premier rang se retourna et exclama: - feue sa craie!
le même ’feu’ qui symbolise également la passion

un feu d’artifices? au sens pyrotechnique bien sûr 
Appel au 18: Au secours, j’étouffeu tout flambe 
@ Mintaka
Le syntagme
Aujourd’hui c’est la Saint Agme, bonne fête à cette agence cette page.
NEWS
Un pompier amoureux s’est fait renvoyer: il était tout feu tout flamme.
réponse à . joseta le 16/09/2012 à 09h03 : NEWS Un pompier amoureux s’est fait renvoyer: il était tout feu tou...
Le pompier fou voulait éteindre le feu d’artifice. Puis il est parti arroser le feu rouge.
réponse à . joseta le 16/09/2012 à 08h57 : @ Mintaka Le syntagme Aujourd’hui c’est la Saint Agme, bonne f&ecir...
Aujourd’hui, c’est la Sainte-Edith.
Je te laisse le plaisir de trouver tout plein de jeux de mots !
Feu le félin feulait, maintenant, il est feu follet.


Fœtus nous fûmes,
Foutus nous sommes,
Feu tous nous serons.
Feu le condamné au peloton d’exécution avait déclaré que sa dernière volonté était un rosé d’en joue.

Pour éviter de se brûler, mon voisin prenait chaque jour un comprimé d’amiante. Maintenant on parle de lui en disant feu mon voisin.
réponse à . <inconnu> le 16/09/2012 à 10h04 : Aujourd’hui, c’est la Sainte-Edith. Je te laisse le plaisir de trou...
À la sainte Clarisse, elle m’a caressé la cuisse. Vivement la sainte Édith !
Feux de circulation :
Le passager au conducteur :
– C’est vert.
Pas de réponse.
– Je te dis que c’est vert !
– Je sais pas, moi… une grenouille ?
Tous mes héros : Batman, Spiderman, Superman, Pyroman…
réponse à . <inconnu> le 16/09/2012 à 10h04 : Aujourd’hui, c’est la Sainte-Edith. Je te laisse le plaisir de trou...
Tu l’as dit, la Sainte est dite!
Rediffusion
- Bonjour! Vous savez quoi? Dudule vient de mourir!
- Ben ça alors! Pauvre feu Dudule...
- Feu, certes, mais il s’est éteint.
- Ah! Vous êtes des fins vous...
- Défunt, moi?
- Des fins d’esprit, bien sûr!
- Ne parlez pas d’esprits...
- Et il bossait toujours dans les CD...
- Oui, des CD hier, décédé aujourd’hui...Il venait de fermer la boutique et rentrait chez lui...
- C’est en revenant qu’il est parti!
- Oui, mais j’espère qu’il n’est pas partant pour être un revenant!
- Quand je pense qu’il y a 24 heures, je suis passé devant la boutique, et de l’intérieur, il m’avait fait un signe avec le pouce vers le haut...c’est curieux, le pouce hier et aujourd’hui poussière...
- Tiens! vous voulez une cigarrette?
- Vous avez du feu?.
réponse à . God le 16/09/2012 à 10h11 : À la sainte Clarisse, elle m’a caressé la cuisse. Vivement l...
Hé, dites, ce ne serait pas dans le genre Édith Heure de Partouze Partoche ?
réponse à . joseta le 16/09/2012 à 10h45 : Rediffusion - Bonjour! Vous savez quoi? Dudule vient de mourir! - Ben ça ...
Des fins d’esprit, bien sûr!
Au nom du Père, du Fils et du Fin d’Esprit !
• Si les pompiers créent des inondations en arrosant les incendies, pourquoi ne sèche-t-on pas les inondations en allumant des incendies ?

• La devise des pompiers : Qui trop embrase mal éteint.
réponse à . joseta le 16/09/2012 à 10h45 : Rediffusion - Bonjour! Vous savez quoi? Dudule vient de mourir! - Ben ça ...
Quand je pense qu’il y a 24 heures, je suis passé devant la boutique

C’est là où il habite (à Dudule)
réponse à . mickeylange le 16/09/2012 à 11h05 : Quand je pense qu’il y a 24 heures, je suis passé devant la boutiq...
Sa dernière heure avait sonné, c’est ce qu’on appelle remettre Dudule à l’heure.
Je n’ai rien à ajouter: vous avez déjà fait tous les jeux possibles et imaginables....
Bravo !!!
réponse à . momolala le 16/09/2012 à 08h17 : Prométhée eut le feu sacré, et ça ne lui a pas r&eac...
Prométhée eut le feu sacré
C’est pour cela qu’il fut enchaîné au rocher. Celui-ci se trouve(rait) dans la chaîne du Caucase, à proximité (mais à quelle distance exactement?) de l’ancienne ville rebâtie par Alexandre le Grand, Alexandrie du Caucase, dans l’actuel Afghanistan. Aujourd’hui, elle s’appelle Bagram et est la plus grande base aérienne de l’OTAN, qui n’y a pas suspendu ses vols.
Quelle belle flamme embrasait les voisins du d’ssus (s’cuse-moi SagesseFolie !) qui pendant des heures, débattirent de mode et du temps qu’on aurait dû employer si..., n’hésitant pas à prendre de larges bouffées d’ "r" et – sans crainte – d’oublier la "n" ! Un bonheur !

Tant de mouches furent sacrifiées ce jour-là que j’hésite : faut-il ranimer le feu ?

« ...et mour(r)aient enterrées vivantes » (contestation #61) : lorsque les vestales sont jetées au fond du trou elles sont bien vivantes et elles vont expirer lentement - à petit feu – sous le poids des pelletées de terre, car la mort n’est pas instantanée (alors qu’avec un bon camion de chantier et quelques mètres cubes de terre, elle eut été quasi immédiate. Les fossoyeurs manquaient de savoir-vivre en ce temps-là... ou d’organisation...).
Sont donc bien "enterrées vivantes" les p’tites vestales, non ?  
réponse à . momolala le 16/09/2012 à 08h17 : Prométhée eut le feu sacré, et ça ne lui a pas r&eac...
Après Eluard, lisons notre Brassens quotidien :
Si vous m’avez donné toute licence
Le cœur, hélas, n’était pas dans le coup
Le feu sacré brillait par son absence
Il est des jours où Cupidon s’en fout.
Différence
Avoir le feu sacré-------------> Rome antique
Tout feu tout flamme-------> Pas romantique
Tout feux tout flammes: romantique la Rome antique... 
réponse à . chirstian le 15/09/2009 à 21h16 : et mourraient enterrées vivantes si jamais elles rompaient leur voeu on...
en tous cas elle est donc enterrée morte. Pas vivante.
Tu piges ? Alors dans une telle situation, le fait de savoir s’il faut un r, un rr ou même un rrr, tu comprrends bien qu’il faut rrelativiser !
D’autant plus qu’elle peut être les deux à la fois: morte et vinante.
Dixit Schrodinger et son chat.
cette page
base aérienne de l’OTAN, qui n’y a pas suspendu ses vols.
et vous heures propices suspendez votre cours ....
réponse à . Oulala le 16/09/2012 à 17h55 : en tous cas elle est donc enterrée morte. Pas vivante. Tu piges ? A...
Erreur 404 !
C’est ainsi que l’erreur 404 est devenue de manière générique l’erreur indiquant que la page demandée n’existe pas sur le serveur
mais si on tape schrödinger ça fonctionne, donc la page existe et n’existe pas! c’est ça?
réponse à . saharaa le 16/09/2012 à 18h12 : Erreur 404 ! C’est ainsi que l’erreur 404 est devenue de mani&...
Ca doit être l’effet Compton
Moi aussi j’ai eu une Peugeot 404, et elle avait beaucoup de km au Compton.
réponse à . <inconnu> le 16/09/2012 à 18h45 : Moi aussi j’ai eu une Peugeot 404, et elle avait beaucoup de km au Compton...
Tu oublie la 403... Forbiden ! 
réponse à . <inconnu> le 16/09/2012 à 18h45 : Moi aussi j’ai eu une Peugeot 404, et elle avait beaucoup de km au Compton...
Moi c’est pareil... et elle pétait feu et flamme
Feu ma 404
réponse à . <inconnu> le 16/09/2012 à 18h45 : Moi aussi j’ai eu une Peugeot 404, et elle avait beaucoup de km au Compton...
c’était une erreur 404 
ça c’est pas de pot!
J’y songe : Schrödinger, c’est pas le concepteur de la 404 ?
Oulala, quand Compton-tu rectifier le tir ? 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir le feu sacré / Être tout feu tout flamme » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?