Etre coiffé au / sur le poteau - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Etre coiffé au / sur le poteau

Être battu de justesse

Origine

Normalement, c'est aux ciseaux et au peigne qu'on coiffe quelqu'un, pas au poteau, très peu maniable et assez mal aiguisé.
Quant à être coiffé sur un poteau, je vous laisse en deviner la diffi-cul-té et l'inconfort.

Qui n'est pas habitué aux courses hippiques ou n'a pas été un admirateur inconditionnel de Léon Zitrone peut avoir du mal à imaginer l'origine de cette expression.
Mais pour les autres, elle est très claire.

C'est en 1906 qu'est apparu le verbe 'coiffer' avec le sens de "dépasser d'une tête à l'arrivée d'une course". Cela s'explique aisément, car on peut facilement faire l'amalgame entre la tête et la coiffe.
En 1939, "coiffer un concurrent", c'était le dépasser.

C'est à la même époque, dans le monde des courses de chevaux, que l'expression est d'abord apparue. En effet, la désignation du gagnant se fait au passage d'une ligne matérialisée par un poteau placé sur le côté intérieur de la piste.
C'est lorsqu'un cheval gagnait d'une courte tête qu'on disait qu'il avait 'coiffé' son adversaire sur le poteau.

Par extension, l'expression s'emploie dans n'importe quelle compétition, pas obligatoirement sportive, lorsque quelqu'un l'emporte de justesse, au dernier moment, sur quelqu'un d'autre.

Exemple

« Guillez, lui, se contenta de coiffer sur le poteau l'immense Jarvinen »
L'Auto - 27 août 1933

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre coiffé au / sur le poteau » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Boddi yn ymyl y lanSe noyer tout près du bord
Danemarkda Blive slået på målstregenÊtre battu sur la ligne d'arrivée
Angleterreen To kick competitor's assBotter le cul au concurrent
Angleterreen Pipped at/to the postBattu ou coiffé au poteau
Espagnees Perder por un peloPerdre d'un cheveu
Espagnees Ganarle a uno por la manoGagner quelqu'un par la main
Espagnees Ganar por los pelosGagnant d'un cheveu
Canada (Québec)fr Être battu sur le nez
Italieit Battuto sul traguardoBattu sur la ligne d'arrivée
Pays-Basnl op het nippertje verliezenperdre au dernier moment
Belgique (Flandre)nl Winnen met een neuslengte verschilGagner avec une différence d'une longueur de nez
Belgique (Flandre)nl Op de meet geklopt zijn.Etre battu sur la ligne d'arrivée.
Pays-Basnl Op het nippertje verslagenÊtre battu tout juste
Portugalpt Vencer na ultima horaGagner (ou écraser) au dernier moment
Roumaniero (Depăşit) la potou(Dépassé) au poteau
Suèdesv Vinna med en hårsmånGagner d'une largeur de cheveu
Suèdesv Vinna med en noslängdGagner d'une longueur de nez

Vos commentaires
c’est aux ciseaux et au peigne qu’on coiffe quelqu’un,
parfois, on se coiffe avec un râteau ou même avec un clou ! 
oui, je sais, c’est "tiré par les cheveux" ! mais on a le droit de coiffer ses "poteaux" * comme on veut !
*poteaux = Ami, camarade ; associé, complice ; (malfaiteur) en argot
à l’arrivée des courses présidentielles Nicolas a coiffé Ségolène sur le poteau !
réponse à . cotentine le 12/09/2007 à 02h09 : à l’arrivée des courses présidentielles Nicolas a coi...
En vènerie, coiffer un animal est le happer par les oreilles. Ségolène aurait elle fait la bête, ce qui lui aurait valu de se faire tirer par les oreilles par sa vieille au moment le plus inopportun ?

Le poteau d’arrivée d’une course sert à juger des résultats. Puisqu’il est question d’un poteau de jugement, ce pourrait être un poteau d’exécution où le condamné coiffait une cagoule avant que le peloton ne le mette en joue.

Il est aussi à noter que les marins disent qu’un bâtiment coiffe quand le vent frappe l’avant de ses voiles et les applique contre le mât, ce qui le met en panne…
réponse à . cotentine le 12/09/2007 à 02h09 : à l’arrivée des courses présidentielles Nicolas a coi...
Elle en a été toute décoiffée, la pôvre!
C’est quand une course décoiffe, que le fait de coiffer au poteau se produit le plus souvent!
réponse à . cotentine le 12/09/2007 à 02h07 : c’est aux ciseaux et au peigne qu’on coiffe quelqu’un,parfois,...
Parfois même, on se coiffe avec un pétard! Il suffit de regarder certains nez-bouriffés en rue pour s’en con-vaincre...
réponse à . <inconnu> le 12/09/2007 à 04h52 : En vènerie, coiffer un animal est le happer par les oreilles. Ségo...
La panne étant aussi un outil de coiffure (si mes souvenirs sont bons, il sert à applanir les mèches dites rebelles - voire même parfois terroristes!) - C’est donc normal que coiffer au poteau (synonyme de mât dans ce cas très précis, mais quand même pour les non-initiés) soit une epression venant de la marine
Et hop, la trirème... à Bridge, qui m’a mis sur la voie avant de mettre en panne...

A CE SOIR: ET FÊTES VOUS BELLES, MESDAMES, J’ARRIVE!!! 
réponse à . file_au_logis le 12/09/2007 à 07h02 : Parfois même, on se coiffe avec un pétard! Il suffit de regarder ce...
(d’hier)Tu parles qu’elle sera plus déserte, leur île, après ca, toute peuplée de petites vahilous (croisement entre un Filou et une vahiné)

*La ora ou *Iaorana filola
Avant d’être coiffé sur le poteau par un ré-ré demi-demi et si tu veux
aller en Palalasie mon filo-lol il va falloir que tu t’entraînes au tahitien! ben je pourrai t’aider. J’ai dans mes bagages un manu (il) et pas un manu(elle)! Un vahilui demi-demi !
Ne vous arrachez pas les cheveux!*iorana = bonjour - *manu=oiseau –
Mais je ne suis pas vahinée ! Ah les îles…. Quel pot d’eau !!!!!! atchhhhouuummmm
Thé au Zitrone indispensable ce matin..

Allez vas y nez..ce soir ..... paréo "fruits à pain" ou "salade de fruits" et nez bourrifé !
nana= bonsoir/salut
Ben ce matin ça décoiffe pas mal sur les poteaux:
Coiffer un tocard au poteau
Coiffer une toque
Toquer des "Coiffés" au poteau
Coiffer des "poteaux" iroquois au pétard
Coiffer des gros pétards au poteau (gros pétards = percherons ou Cob.. et rien d’autres.....! dans une course de bourrins)
et pour finir
Coiffer le chef au poteau.. se dit dans une entreprise, ... mais ça ne se dit pas .. ça se pense ! Rien à voir avec le bonnet d’âne que l’on a envie de lui mettre !
ET VOIL0.. MAINTENANT JE SUIS EN PANNE ET TOUTE EBOURIFFEE
Moi je sais qu’il y a quelque part un joli bébé qui est, je l’espère, né coiffé à notre PPoteau. Belle journée à tous !
Pour info et toujours à propos des joints, quasimodo m’a envoyé un autre long message à publier ici.
Vu la longueur et le contenu pourtant argumenté, cela aurait probablement amené encore des échanges inutiles sur une polémique (Victor) qui n’aurait pas eu lieu d’être si, comme toujours dans lieu aux multiples intervenants, chacun n’avait ses propres sensibilités et ne réagissait sur des points qui laissent d’autres de marbre.
Pour paraphraser Pierre Desproges, on peut rire de tout, à condition de bien choisir avec qui, en fonction du sujet.

Cela dit, voici sa phrase de conclusion :
« Pour moi l’incident est clos, si momolala, veut continuer, je n’y vois pas d’obstacles, et sauf a être banni, je continuerais de mon île à vous dire à tous gran mersi fer kouyon, bonswar et à demen bonmaten ici soley fer kaskou. (créole) »
coiffer sainte Catherine sur le poteau : se marier à 25 ans et 1 journée ?
Dans le langage populaire poteau se dit pour des jambes grosses et mal faites. Si en plus ces jambes sont poilues, on peut imaginer qu’on peut soit les épiler, soit les raser ou encore les coiffer. Et si comme sur certaines têtes, on alterne coiffage et rasage, on peut y faire de très jolis dessins. Cela s’appelle de l’art. Alors, à quand une exposition de poteaux semblables.
ça doiit être une question de mode… Dans les courses quand un jockey est coiffé sur le poteau, il demande la photo. Question de coquetterie ?
réponse à . God le 12/09/2007 à 08h42 : Pour info et toujours à propos des joints, quasimodo m’a envoy&eacu...
disons donc une bonne fois pour toutes:

L’Ain scie dent éclos! 
réponse à . momolala le 12/09/2007 à 08h41 : Moi je sais qu’il y a quelque part un joli bébé qui est, je ...
et - pour celà, notre PPoteau a pris la poudre d’escopette 
réponse à . <inconnu> le 12/09/2007 à 04h52 : En vènerie, coiffer un animal est le happer par les oreilles. Ségo...
En vènerie, coiffer un animal est le happer par les oreilles. Ségolène aurait elle fait la bête,
attention : en termes de vènerie, ce sont les chiens qui happent la bête par les oreilles ! Si Ségolène est la biche, qui traites tu de chien ?  
C’est parfaitement décoiffé par vos divers talents et ravi de ce fin mélange de connaissance et d’humour que j’ajoute mon grain de sel! Non content d’être content de m’être inscrit à l’instant, je vous dis bonjour et vous donne cette info: La chronique radio "Passez-moi l’expression!" est née en cette rentrée sur la moitié des radios du réseau France Bleu! Je l’écris et la réalise avec les Ateliers de Création de Radio France. C’est aussi disponible en podcast sur http://www.lepetitdejante.com!
De mon côté, je continuerai à vous lire avec plaisir...
réponse à . Brancos le 12/09/2007 à 09h59 : C’est parfaitement décoiffé par vos divers talents et ravi d...
et bien bien bien .... donc bien-venue ici à vous à nous lire de nos dé-lires de nos méninges en dé-méninges.bonne lecture. Et ne passez pas l’expressio ! nous attendons votre contrib !
réponse à . cotentine le 12/09/2007 à 02h07 : c’est aux ciseaux et au peigne qu’on coiffe quelqu’un,parfois,...
C’est que ces poteaux là y z’ont toujours un poteau rose qui pourrait être découvert
Eh oui, elle a pas eu du pot au poteau. J’dirais même plus, l’était coiffée comme un chien fou...pour une femme qui a du chien ! Ah bon elle en a pas ? elle a juste un chien ? ok ok autant pour moi, et c’est quoi comme marque ?
réponse à . Brancos le 12/09/2007 à 09h59 : C’est parfaitement décoiffé par vos divers talents et ravi d...
Bonjour Brancos ! Ici c’est souvent français rose, français de tous les horizons, mais français avant tout. Je parle de la langue ! Avec la langue aussi ailleurs ; ici, du bout de mes dix doigts. Et gentilles steplé tes interventions, sinon il y aura toujours quelqu’un pour te demander "quoi fais au pote, oh ?!". Oui bon, j’ai fait mieux. Je suis convalescente du peps et Yannou est parti sans me recharger en énergie, mais je compte sur vous pour le faire.
réponse à . chirstian le 12/09/2007 à 08h56 : coiffer sainte Catherine sur le poteau : se marier à 25 ans et 1 jou...
Ta question me décoiffe, pourquoi attendre une journée ? Y a pas photo, ça peut s’faire sur le champ !
réponse à . file_au_logis le 12/09/2007 à 09h06 : et - pour celà, notre PPoteau a pris la poudre d’escopette ...
Pour quoi faire ? Pour PPouponner. re 
Le salon de mon diminue-tif s’appelle "l’Hair du Temps". Il a failli être coiffé au poteau par un autre merlan au moment de son acquisition !
Ca vous la coupe hein ?
réponse à . Brancos le 12/09/2007 à 09h59 : C’est parfaitement décoiffé par vos divers talents et ravi d...
Je vois que God fait des émules. Expressio va être connu dans le monde entier.
Bienvenue sur ce site qui reste unique
Est-ce que "Passez-moi-l’expression" passe sur France-Bleue Provence ?
Bonjour,bonjour...matinée très studieuse, et j’arrive la dernière au poteau , y’avait le pot-au-feu pour un boulot de mise en page,

Bonjour Brancos...et les autres nouveaux et nouvelles, je ne sais si y’en a , j’ai un peu déserté les deux jours.

Donc, ce soir robe ananas, coiffée comme un dessous de bras et les jambes en poteau...et le nez rouge, c’est ça ?
réponse à . eureka le 12/09/2007 à 11h22 : Le salon de mon diminue-tif s’appelle "l’Hair du Temps". Il a faill...
Non ça m’la coupe pas ! Et de ton diminue-tif et de mon imagine-a-tif.. ferons nous une coiffure de Sainte Catherine. style Hairdécoiffé ?
réponse à . sylphide le 12/09/2007 à 11h57 : Bonjour,bonjour...matinée très studieuse, et j’arrive la der...
à ce soir, si tu m’as comptée ! fais toi plutôt une coiffure ananas.. moi je me charge du paréo salade de fruit.
réponse à . Brancos le 12/09/2007 à 09h59 : C’est parfaitement décoiffé par vos divers talents et ravi d...
Bienvenue sur ce site et merci pour le déjanté renseigné, il est à présent dans mes favoris. Pas encore tout visité mais ferai cela ce soir.
Après le temps des confitures, c’est le temps de compotes. Chacun son truc. Sylphide brique le phare, moi, c’est confitures, compotes, courgettes, galettes. mais tout cela à mon aise.
Rassurez-vous ou inquiétez-vous, ce n’est pas parce que je vais sur le site de Brancos, que j’abandonnerai celui-ci.
Bonne journée à tous, je file à mes pommes.
réponse à . franclaorana le 12/09/2007 à 12h47 : Non ça m’la coupe pas ! Et de ton diminue-tif et de mon imagin...
Tout dépend de l’évolue-tif...
réponse à . franclaorana le 12/09/2007 à 12h47 : Non ça m’la coupe pas ! Et de ton diminue-tif et de mon imagin...
Moi je tiens le bon bout !
C’est pas le poteau qu’est coiffé là hein ? j’te vous l’demande !
être né coiffé , c’est tout bon ! Pourtant , se faire coiffer (nettement, ou sur le poteau) c’est mauvais ! Cherchez l’erreur !
réponse à . chirstian le 12/09/2007 à 13h53 : être né coiffé , c’est tout bon ! Pourtant , se f...
Chirstian !!! j’ai trouvé l’erreur!!! Euréka
Quoi ? Fait sur le poteau ? Damned ! Quel en poté !

Quant à être coiffé sur un poteau, je vous laisse en deviner la diffi-cul-té et l’inconfort.
j’en suis tout pal  !

le monde des courses de chevaux, que l’expression est d’abord apparue.
je l’aurais imaginée issue du monde des courses de cheveux  !

PS GOD : mes balises ne marchent pas ? elles me semblent pourtant correctes ! SOS
merci : faut que je change mes lorgnons !
j’ai trouvé l’erreur!!! Euréka
raté : ce n’est pas Euréka l’erreur ! 
réponse à . chirstian le 12/09/2007 à 14h11 : Quoi ? Fait sur le poteau ? Damned ! Quel en poté ! ...
La première citation est mal fermée (t’as mis une parenthèse ouvrante au lieu d’un crochet).
Par contre la deuxième semble correcte, sauf que je soupçonne un effet de bord lié à la première.

Pour la course, désolé, mais je n’ai pas parlé de course hippie.
réponse à . Brancos le 12/09/2007 à 09h59 : C’est parfaitement décoiffé par vos divers talents et ravi d...
Bon d’accord, il est bien ton site , on peut pas dire : ça ne vaut pas un fifrelin (expressio du 05/09/07 mais avoue que God t’a coiffé au poteau. Il est sonore, c’est bien, mais c’est parce que tu as récupéré la clé de 12 que God refuse à Elpepe, sous prétexte qu’il l’a perdue.  nous on a les émoticones - les enrichissements, na na na !
Je mets ton site dans mes favoris, il est sympa.
réponse à . tytoalba le 12/09/2007 à 13h12 : Bienvenue sur ce site et merci pour le déjanté renseigné, i...
peux pas être au four et au phare, suis aussi dans les confiotes, pommes cannelle, pommes vanille, pommes amandes, chutney ...donc, bonne tambouille !
réponse à . franclaorana le 12/09/2007 à 12h50 : à ce soir, si tu m’as comptée ! fais toi plutôt u...
oui, oui tu es dans le groupir !!
j "errata" quéque chose là ?
ah bon ! J’ai fauX ?
je devais dire
Euréka!!! j’ai trouvé l’erreur!!! Chirstian
alors entre "Chirstian" et "Euréka" et bien c’était donc Chirstian l’erreur ?
pour expliquer le terme "coiffé " , un site (tellement moins bien !) suppute :
"une autre piste pourrait toutefois nous venir du vocabulaire de l’artillerie militaire du XIXième s., dans lequel coiffer un objectif, coiffer l’ennemi, c’est l’atteindre par ses tirs, prendre d’assaut ses positions. Cette interprétation conviendrait assez bien ici, où la position de l’un est convoitée par l’autre et serait ainsi prise de justesse lors d’un dernier élan de combativité... l’assaut final."
Cela me semble un peu tiré par la coiffe, mais je vous la livre franco de porc ...
afin de ne pas perturber le bon déroulement de la course , le coiffeur est prié de ne pas opérer devant le poteau.
M’enfin, c’est vrai, quoi !...
En ce qui concerne LE match, faut-il dire :
"Les coqs ont été coiffés sur le poteau par les pumas" ou bien "Les coqs ont été décoiffés par les pumas entre les poteaux" ?
lorsque quelqu’un l’emporte de justesse, au dernier moment, sur quelqu’un d’autre
C’est d’un érotisme torride, God !
Bonjour bonjour, les gosses ! Pépé n’a pas le temps de vous lire en détail. Toutefois, je voudrais attirer l’attention de l’honorable assistance sur le fait que cette expression vient d’un temps, raffiné, où on choisissait d’empaler les condamnés, plutôt que les brûler, les crucifier ou les écarteler vifs.
Vous avez déjà assisté à un empalement, vous ?
Non ? Eh bien, croyez-moi, ça décoiffe ! Et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’on coiffait l’adversaire sur le poteau, à seule fin qu’il demeurât présentable à la foule le plus longtemps possible, puisqu’après lui avoir ficelé deux pavetons bien lourds aux pieds et confortablement installé sur le poteau, épointé, servant de pal, on attendait que la pointe dudit soit bien ressortie, par la ceinture scapulaire (signe d’un empalement réussi), ce qui prenait tout de même un certain temps.
Et comme rien ne fait plus négligé qu’un empalé mal coiffé, hein ?
réponse à . chirstian le 12/09/2007 à 16h04 : pour expliquer le terme "coiffé " , un site (tellement moins bien !)...
Cela me semble un peu tiré par la coiffe, mais je vous la livre franco de porc ...

Du porc ? c’est quoi faut pour la potée.
Merci de vos messages de soutien psychologique du Mate(l)o, comme l’a si bien fait remarquer Peinard_best, qui, sur ce coup-là, m’a coiffé au mât !
L’Amiral
réponse à . chirstian le 12/09/2007 à 09h10 : En vènerie, coiffer un animal est le happer par les oreilles. Ség...
Si la biche ose, aboie !
réponse à . Elpepe le 12/09/2007 à 16h24 : lorsque quelqu’un l’emporte de justesse, au dernier moment, sur quel...
et un empaffé mal quoi l’est ? de toute façon il l’est , si empaffé au poteau...
Il était une fois un pot amoureux d’une fée (et alors, il y a bien dans notre littérature un ver de terre amoureux d’une étoile !). Il s’en était coiffé, il l’avait dans la peau, la fée, le pot (vous suivez ?). Mais, pas de pot, elle s’en tapait, du pot, la fée, comme de son premier chapeau de fée. Vous croyez que ça le découragea, le pot ? Point ! Rasé de près, coiffé lissé, il s’en alla trouver la fée et sans y aller avec le dos de la cuiller à pot, lui proposa un bon coup de pot.
Vous pensez bien que, drapée dans sa dignité et dans ses oripeaux, la fée envoya le pot aux roses en s’écriant : « Moi ! Quoi, fée, sur le pot, oh !!! »
réponse à . Elpepe le 12/09/2007 à 16h24 : lorsque quelqu’un l’emporte de justesse, au dernier moment, sur quel...
En public, c’est un poteau vindicateur, n’est-il pas Mon Amiral ?
réponse à . syanne le 12/09/2007 à 16h44 : Il était une fois un pot amoureux d’une fée (et alors, il y ...
Quoi, fée, sur le pot, oh !!!
C’est un conte à _ _ _ _* debout !
* bédoler - dormir - naviguer (rayer les mentions inutiles)
réponse à . syanne le 12/09/2007 à 16h25 : Cela me semble un peu tiré par la coiffe, mais je vous la livre franco de...
" Du porc ? c’est quoi faut pour la potée."
je dis "porc" et j’assume , parce que ce n’est pas à moi de décider si mes interventions sont de l’art ou du cochon !
réponse à . chirstian le 12/09/2007 à 17h00 : " Du porc ? c’est quoi faut pour la potée." je dis "porc" et ...
100% pur porc, Chirstian... Kif-kif les rillettes cénomanes de la capitale mondiale d’Expressio...
PS : Gnarf ! Gnarf ! J’ai encore coiffé mon poteau sur le fil, ouah ! Filou sur le poteau. Aaaahhh...
réponse à . syanne le 12/09/2007 à 16h44 : Il était une fois un pot amoureux d’une fée (et alors, il y ...
Pourtant ç’aurait été un succulent pot aux fées !
Les Auvergnates portent la coiffe haut, aux potées.
Vous restez cois, féaux poteaux ?
réponse à . chirstian le 12/09/2007 à 17h00 : " Du porc ? c’est quoi faut pour la potée." je dis "porc" et ...
De l’art cochon, parfois, mais aussi souvent, plus cérébral, du têt’art.
réponse à . file_au_logis le 12/09/2007 à 07h06 : La panne étant aussi un outil de coiffure (si mes souvenirs sont bons, il...
La panne étant aussi un outil de coiffure (si mes souvenirs sont bons, il sert à applanir les mèches dites rebelles - voire même parfois terroristes!)
N’importe quoi, à moins que tu veuilles parler de la panne de lard avec laquelle peut-être tu t’es graissé les cheveux pour les aplatir. 

@elpepe : tout cela est d’une gaieté folle. Pal la peine d’en rajouter.

Et pour mieux informer ces messieurs, coiffer son mari, c’est le tromper. Ce n’est pas moi qui le dit c’est Larousse qui sème à tout vent.
- Poireau : fée se frotte cul.
- Foie tréflé se cure au pot.
- Eau très furie : le foc pote.
- Etau eu, porte-clefs foiré.

Anna Gramme
INFORMATION DE L’AMIRAUTÉ :
Bon, les Conventionnistes conventionnent : ils m’envoient des photos qui décoiffent, les poteaux !
réponse à . chirstian le 12/09/2007 à 17h00 : " Du porc ? c’est quoi faut pour la potée." je dis "porc" et ...
Amusant ! hier soir, avec les "potes", oh combien sympathiques d’Expression, je faisais l’éloge de Chirstian (dont il se fout éperdûment) en évoquant ses interventions précises ou facétieuses, empreintes d’humour mais parfois exprimées avec tellement de sérieux qu’on se demandait si "c’était de l’Art ou du cochon"
à 17 h. je ne pouvais avoir lu ton intervention n° 54, puisque je descendais du train à St Lazare ... 
Cotentine perdue au coeur de la Capitale
Eh bien, eh bien, personne pour me coiffer au poteau, ce matin?
Aaaaahhh, la Convention Paname de la dernière fois, au Petit Baigneur, avec CotCot et Moogli, Syl et Phil, Francla O’Hara (sa demi-soeur O’Timmins m’avait pu se joindre à nous) et le Filo filou... Quel pied! Et quelle terrine! Et le doigt donneur de Syl, qu’elle avait encore toujours bandé! Et les moinillons de Francla! Que de souvenirs...

A quand donc la rubrique "Archives", promise par notre petit Godemichou adoré et adorable (de lièvre)...
Puisque les cloches n’ont pu nous l’apporter, je propose que nous demandions au Père Noel de nous la mettre dans les petits souliers de God.
En ce Lundi de Pâques, mes bien chers frères, mes biens chères sœurs, je vous rappelle que l’origine de cette expression est bien plus ancienne:
Le coiffé sur le poteau Jésus, battu de justesse par quelques sbires, est descendu de son poteau à barre transversale depuis trois jours et revient sans sa coiffe d’épine.
Bonne journée, j’espère vous avez laissé hier les petits nianfants vous coiffer sur le poteau dans la recherche des œufs et autres lapins.
Les projets de Perrette sont battus de justesse par la chute du pot au lait.
Des poteaux laids coiffés sur le poteau peuvent devenir des Potobos.
Nous avons la démonstration quotidienne que dans la course à la bêtise certains font l’effort de coiffer les autres sur le poteau.
C’est peut-être ce type de course avec volonté absurde qui a fait dire à Borges, à propos de la guerre des Malouines:
"Ce sont deux chauves qui se battent pour un peigne"
Une expression qui décoiffe et qui mériterait d’être reprise plus souvent, voir creusée, n’est-ce-pas GOD ?
Ma petite fille m’avait proposé de faire une course,(jusqu’au prochain poteau électrique) en assurant qu’elle courait plus vite que moi...Sûr de moi, j’ai relevé le défi, et zut! elle m’a battu. Je suis resté coi fait sur le poteau, comme un rat.
Cette expression date du moyen-âge.
Quand les citadins vidaient leurs pots de chambre par les fenêtres le matin, les passants étaient coiffés par le pot tôt.
Le soir c’est le pharmacien qui était le potard.
Le merlan le sait:
Le client sera fidèle s’il gagne une belle coupe à être coiffé au ciseau.

Il ne reviendra pas s’il est coiffé sur le poteau.
Seul Jésus est revenu. Et trois jours après seulement.
Pour se faire effectuer une retouche à la couronne ou pour battre le coiffeur?
Et, lors du sprint final d’ une course cycliste, on dit quoi ? Dépasser d’ un (demi) boyau ? A moins que le coureur ne passe par-dessus le guidon....
réponse à . mitzi50 le 25/04/2011 à 09h57 : Et, lors du sprint final d’ une course cycliste, on dit quoi ? D&eacu...
Gagner une course d’un demi-boyau? Quel trip!
réponse à . mitzi50 le 25/04/2011 à 09h57 : Et, lors du sprint final d’ une course cycliste, on dit quoi ? D&eacu...
Si celui qui est battu d’un demi boyau est violent, le gagnant, il l’étripe.
Les apaches se faisaient coiffer au totem.
réponse à . joseta le 25/04/2011 à 10h22 : Si celui qui est battu d’un demi boyau est violent, le gagnant, il l&rsquo...
Le deuxième c’est l’andouille !
réponse à . joseta le 25/04/2011 à 10h22 : Si celui qui est battu d’un demi boyau est violent, le gagnant, il l&rsquo...
Vivant en Basse-Normandie, je veux bien tenter de vous préparer des tripes à la mode de Caen avec des boyaux de coureur. Je ne garantis pas que ce sera mangeable.
on mène la vache au taureau,mais on vacher va chez le coiffeur. Tous les écoliers le savaient, même ceux qui, l’un dans l’autre, n’avaient jamais vu un taureau, ni une vache.
Mais pour la rendre plus excitante on prépare la vache en lui mettant des bas résilles, un cache sexe rouge et un wonderpis. On fait venir le coiffeur pour qu’il la coiffe sur le poteau. (l’expression est ambigüe : la vache est au poteau. C’est le coiffeur qui est sur le poteau, pour se mettre au niveau.) C’est un spécialiste de la mule à tresses et de la vache à frisettes.
Quant au taureau il se prépare à l’amour vache en regardant une cassette XX.
L’important, avant de lâcher le taureau, c’est de retirer les bigoudis de la vache, et surtout de faire sortir le coiffeur. On imagine mal le nombre d’accidents du travail qu’il y a dans la corporation : il ne faut jamais laisser un coiffeur entre un taureau et un cache sexe rouge.
Mais nous expliquerons un autre jour l’expression : se faire enc*ler au/sur le poteau. 
Soyons un peu chauvins!Philippe Gilbert n’a pas été coiffé sur le poteau!Et cerise sur le gâteau c’est un francophone!
Bon lundi ensoleillé!
réponse à . mitzi50 le 25/04/2011 à 10h24 : Vivant en Basse-Normandie, je veux bien tenter de vous préparer des tripe...
À ’quand’ les tripes? Bien que, avec les boyaux d’un coureur, ça ’émeu’.
Voilà ce que ça donne littéralement, être coiffé au poteau.

Je vérifie .... Voilà, ça marche !
réponse à . cotentine le 13/09/2007 à 16h14 : Amusant ! hier soir, avec les "potes", oh combien sympathiques d’Expr...
je faisais l’éloge de Chirstian (dont il se fout éperdûment)
pas du tout, pas du tout. En cette dure période de ma vie, où je ne cesse de baisser dans les sondages, au point que les anti comme les pro nostiqueurs me voient coiffé sur le poteau en 2012, les marques d’amitié que je reçois sur ce site sont mon seul réconfort et m’aident à tenir bon.
Au point que l’an prochain, Carla me conseille de faire campagne sous mon pseudo.
Je mettrai l’ange à la culture, Delassus à la recherche, Germaine à l’artisanat et Beebee à la Santé. Veux-tu l’Éducation Nationale ? 
réponse à . chirstian le 25/04/2011 à 10h53 : je faisais l’éloge de Chirstian (dont il se fout éperd&ucir...
Monjoie ! Saint-Denis ! Protégez-nous !
Que Saint Louis et Sainte Tignasse coiffent au poteau tous les écornifleurs de la pôle éthique!
Je dirai même plus à plate couture
réponse à . momolala le 25/04/2011 à 10h44 : Voilà ce que ça donne littéralement, être coiff&eacut...
Pour moi,
Voilà ce que ça donne, littéralement,

Forbidden

You don’t have permission to access /pics/08b/0614_pali_riva_schiavoni_venise.jpg on this server.

Additionally, a 404 Not Found error was encountered while trying to use an ErrorDocument to handle the request.

Apache/2.2.16 (Unix) mod_ssl/2.2.16 OpenSSL/0.9.8e-fips-rhel5 mod_bwlimited/1.4 Server at www.e-venise.com Port 80 

Ah que si momolala constate la même chose qu’elle y porte remède fissa, je suis en manque et c’est bientôt l’heure de déjeuner...

Au fait... Maaaaarceeeeeeeeel l’apéro sur le compte de momo!
réponse à . momolala le 25/04/2011 à 10h44 : Voilà ce que ça donne littéralement, être coiff&eacut...
403 forbidden... et tout le reste. Qu’ ès aquo ?
réponse à . chirstian le 25/04/2011 à 10h28 : on mène la vache au taureau,mais on vacher va chez le coiffeur. Tous les...
Mon mari prétendait aller AU coiffeur. Comme on monte à l’ échafaud...avec le même enthousiasme !
Si tu en es au point de distribuer les Ministères, comme je n’ ai rien contre de petites rentrées d’ argent supplémentaires, je brigue celui de l’ industrie.
réponse à . mitzi50 le 25/04/2011 à 13h49 : Mon mari prétendait aller AU coiffeur. Comme on monte à l’ &...
je brigue celui de l’ industrie
Tu Bouygues celui de l’industouie?

Je pouendouais bien celui du commeouce extéouieu’...
réponse à . mitzi50 le 25/04/2011 à 13h49 : Mon mari prétendait aller AU coiffeur. Comme on monte à l’ &...
Mon mari prétendait aller AU coiffeur
D’après Grevisse, on utilise "chez" et "au", selon l’emplacement de la raie. Par exemple : Germaine va AU plombier. Ton mari allait peut-être chez un coiffeur grec ?
OK pour l’industrie mais le motif me semble mauvais : accepter un ministère c’est un honneur qui justifie qu’on le fasse gratuitement (et qui ne dispense pas de financer ma campagne). Si tu veux des rentrées supplémentaires, négocie plutôt un statut d’animatrice professionnelle sur Expressio. God paye très bien !
réponse à . file_au_logis le 25/04/2011 à 14h59 : je brigue celui de l’ industrieTu Bouygues celui de l’industouie? J...
si je te donne l’Extérieur je ne te donne pas de visa pour venir en France. Tandis que si tu prends l’Intérieur, c’est toi qui les donnes.
C’est toi qui vois mon z’ami !
Votez pour moi : demain on rase gratis sur le poteau...
Les amazones allèrent à l’étable dès l’aurore pour coiffer sur les peaux tôt, les belles crinières.
Oupps! je l’admets, c’est tiré par les cheveux, ou par ’l’écrin’ puisque je parle de chevaux précieux.

PS Les amazones se lèvent tôt par principe et elles sont à cheval sur les principes!
réponse à . chirstian le 25/04/2011 à 15h15 : si je te donne l’Extérieur je ne te donne pas de visa pour venir en...
si tu prends l’Intérieur...
Cela voudrait dire prendre la corde... Mais je ne veux pas être lynché...
Non, tout bien réfléchi, je reste en dehors du Périphérique. Pas besoin de visa. Je ferai une démonstration sur la place Tien Shen Gen...
Tiens, Joseta devrait m’envoyer ses amas dans la zone.
réponse à . chirstian le 25/04/2011 à 15h09 : Mon mari prétendait aller AU coiffeur D’après Grevisse, o...
Par exemple : Germaine va AU plombier.
Dépêche A.F.P.

On apprend qu’une habitante de l’Ile–de–France qui – jusqu’alors – donnait tous les signes d’une parfaite santé physique et d’un excellent équilibre psychique, sillonne les routes du département en brandissant une clé de 12 et en proférant des menaces : « Si je le trouve, je l’assomme ! ».

Interrogée, elle a déclaré être victime de harcèlement "mais je ne veux ni ne peux en dire plus" a-t-elle ajouté.

On se perd en conjectures...
réponse à . patrickonthenet le 25/04/2011 à 12h26 : Pour moi, Voilà ce que ça donne, littéralement, Forbidden ...
Rectifié, corrigé, la raie est au bon endroit même si la voie pour y parvenir ressemble à la route de Bouskoura. God comprendra !
Puisque Chirstian parlait de politique...
À l’école vénitienne, les peintres, outre la peinture, apprenaient bonnes manières et politique. Le meilleur exemple: le poli Titien. Hélàs, celui-ci, lorsqu’il s’y intéressa, s’y prit tard et se fit coiffer sur le Pô tôt.
réponse à . momolala le 25/04/2011 à 18h46 : Rectifié, corrigé, la raie est au bon endroit même si la voi...
Aaaaah! C’est zouli et bien dans le sujet, version image, pas comme la route de Bouskoura.
réponse à . patrickonthenet le 25/04/2011 à 20h46 : Aaaaah! C’est zouli et bien dans le sujet, version image, pas comme la rou...
Là tu y es, à Bouskoura. Je parle de la route pour y arriver monzami ! Celle que ma mère disait : tu t’es fait la raie comme la route de Bouskoura, pour dire que tu t’étais coiffé au poteau plutôt qu’avec le peigne !
Voulant mener à bonne fin
Ma folle course vagabonde
Vers mes pénates je revins
Pour dormir auprès de ma blonde.
Mais elle avait changé de ton
Avec elle, sous l’édredon,
Il y avait du monde
Dormant près de ma blonde.


Hé ! Hé ! en quelque sorte, le beau Georges (l’autre !) s’est fait coiffer au poteau !
Il conte ici ses mésaventures à J.-P. Chabrol et à C. Santelli. , tout le texte de la chanson.

Bouba ! Hier soir, j’ai invité platon07 au café du matin ; tu peux ajouter une tasse, s’ te plaît ?
"Un champ de blé prenait racine
Sous la coiffe de Bécassine"
.......

Là pour le coup on peut parler de tiré par les cheveux alors je vous embête pas plus longtemps avec ça......

Et une tasse pour platon, une !
Bienvenue au club des caféinophiles compulsifs.....
Bon, je vous laisse la cafetière sur le feu et faut que j’y vas........J’ai du taf.
Bonne journée à tous....

Momo, aujourd’hui c’est l’AG des CCFF Varois à Puget !........
La première girafe en France a été offerte à Napoléon III, par le pacha d’Egypte, qui lui fit faire le tour de France pour la faire voir à la population.
L’origine dans certaines villes, des rues, places, restaurants, hotels de la girafe fait suite à ce tour de France.
La girafe avait été offerte à Napoléon III accompagnée de ses soigneurs (quatre) dont un qui chaque jours avec un peigne lui arrangeait la crinière.
(Beaucarneau)
Vous comprenez que pour peigner la girafe le coiffeur devait grimper au poteau près duquel il avait approché et attaché la girafe. Le soigneur peignait la girafe et on disait qu’elle était coiffée au poteau.
C’est là véritable origine de cette expression, et toutes les essplications tirées par les chevaux de God n’y changeront rien.
Bonjour...et merci grande.

D’abord pour l’invitation-café.

Bien délicate attention, Cher Diwan,Cher Boubacar, que le post-it "La clé est sous le paillasson", la cafetière fougueuse d’effluves brésiliennes et la tasse à gauche qui positionne l’ébréchure juste au niveau des lèvres, même si cela demande quelques contorsions. Belle tasse au demeurant -( celle à damiers, griffée: offert par les préservatifs Grossex.)-
J’ai connu un de ces trop rares instants d’amitié en arrivant pour la première fois à Fort-de-France. Le patron fermait le bar, mais il a rebroussé l’action pour
m’offrir un ti’punch, vu mon air fatigué. Un peu de rhum, un poil de citron vert, un zeste de sucre et beaucoup, beaucoup de convivialité...

Et aussi, premier contact avec l’équipage d’un caboteur. Avant de passer à table, le chef mécano me suggère: si tu veux te donner un coup de peigne, va dans ma cabine. L’éponge est sur le lavabo.

Ces instants ont, et continuent, enchanté mon temps...Merci bis...
Comme cette journée est consacrée au Cours Sipique, impossible d’éviter l’Ouverture de Guillaume Tell "exécutée" par Spike Jones : cette page
réponse à . BOUBA le 03/05/2014 à 05h36 : Bon, je vous laisse la cafetière sur le feu et faut que j’y vas.......
Laisser la cafetière sur le feu, pour un membre des CCFF, ça sent l’exclusion imminente.
réponse à . mickeylange le 03/05/2014 à 06h14 : La première girafe en France a été offerte à Napol&e...
Alors ça, c’est du grand art ! Du tracté poilu de derrière les fagots... de la frisette de couettes de haute volée... un incomparable tirage de couettes !
Aller chercher une girafe – celle de Napoléon III ...ou celle de Charles X – pour coiffer au poteau* tous les chevaux qui galopent ici, chapeau ! moi j’dis.

* Yeeesss ! j’ l’ai eu !
À propos de souvenir, as-tu relu la contrib. de Sa Divinité [@ 11, septembre 2007] ? 
réponse à . SyntaxTerror le 03/05/2014 à 10h08 : Comme cette journée est consacrée au Cours Sipique, impossible d&r...
l’Ouverture de Guillaume Tell "exécutée" par Spike Jones
Effectivement, ça décoiffe...
réponse à . platon07 le 03/05/2014 à 09h34 : Bonjour...et merci grande. D’abord pour l’invitation-café. ...
Bien délicate attention, Cher Diwan, Cher Boubacar,...
Euh... ça ne se devine pas en première lecture du pseudo, mais je suis une fille, un peu carabossée certes !, mais fille quand même !
réponse à . BOUBA le 03/05/2014 à 05h15 : "Un champ de blé prenait racine Sous la coiffe de Bécassine".........
Je t’avais laissé tous les chevaux de G.B., ceux qui peuvent coiffer au poteau les meilleurs coursiers du monde. Tels le cheval de La Prière, celui qui tombe sous le chariot qu’il traîne... le cheval que montent Les Croquants, les chevaux des Funérailles d’Antan... le cheval camarguais du Modeste ; et pis le p’tit cheval qui – dans le mauvais temps – avait bien du courage tous derrière et lui devant...

Mais tu es comme le Bon Dieu... tu n’en as pas voulu, lanturlu. Bon... ben à l’écurie les canassons !
Chez Vlad l’Empaleur, le coiffeur ne coiffait que sur le poteau. A voir son portrait, Vlad n’était pas client.
réponse à . DiwanC le 03/05/2014 à 11h10 : Bien délicate attention, Cher Diwan, Cher Boubacar,...Euh... ça n...
Par la barbe du prophète...voire Jésus Marie Joseph, je viens de parcourir le jardin, faisant fi des tendinites et cœur blessé, pour t’offrir les premières roses.

Je me trouve exactement dans la situation où toute initiative "enfonce" un peu plus le goujat.

Mais, sur ce point, je reste dans la ligne Malraux: le mythe féminin est plus éblouissant que tout.

Par ailleurs, puisque je suis à l’antenne, je précise que Bouba n’avait pas laissé la cafetière sur le feu. Elle était posée sur le radiateur.

-( De même, je parle de tasse à gauche, c’est tasse à anse à gauche, of course de chevaux.)-

Très belle journée...
réponse à . platon07 le 03/05/2014 à 12h19 : Par la barbe du prophète...voire Jésus Marie Joseph, je viens de p...
Ca me rassure de savoir que Bouba a éteint le gaz avant de partir.
En ce qui concerne la tasse pour gaucher, je croyais qu’elle n’existait que dans le catalogue de Carelman. Est-ce qu’il y en a chez Tati ? Il y a un magasin à deux pas de chez moi.
réponse à . platon07 le 03/05/2014 à 12h19 : Par la barbe du prophète...voire Jésus Marie Joseph, je viens de p...
... je viens de parcourir le jardin ...pour t’offrir les premières roses.
Merci ! c’est trop mignon et elles sont superbes !
Las... Jamais, je ne pourrai raconter à mes copines que platon m’a offert des fleurs : au mieux, elles vont me recommander le repos, le tilleul et la poche de glace sur la tête ; au pire, elles vont appeler le samu.
Miseria ! 
réponse à . DiwanC le 03/05/2014 à 14h08 : ... je viens de parcourir le jardin ...pour t’offrir les premières ...
Ou s’investir dans.....ou parader dans le néant.

Vous vous souviendez ?

Sublime DiwanC, Immense Syntax Terror

Vous donnez à nouveau un sens à "l’Affaire Humaine." Et le café en fait de Colombie plutôt que du Brésil, de Bouba est à mettre hors de cause.

nb: avouez quand même que vos pseudos...tu ’t demandes ...comme disait Coluche.

Quant à "coiffer sur le poteau", quelque part, face à la désespérance, vous ne seriez pas un peu coiffeur ?
Je vais demander à Bouba de trancher, quand il s’apercevra que le kilogramme de sucre de canne m’a échappé des paluches, ça lui calmera l’esprit.
DE DRÔLES DE CITOYENS

Point ne yoyotait de la touffe,
Car lui eût fallu des cheveux,
Or il n’en avait plus, mais - ouf ! -
J’en avais bien pour tous les deux.

Il avait la caf’tière en rade
Et une araignée au plafond
Qui marchait comme à la parade
Lui tapissant le carafon.

Moi, j’étais quelque peu modiste,
Je travaillais bien du chapeau,
Lui, du biniou, c’était pas triste
Quand il me coiffait au poteau.

Nous ne pétâmes pas de câble,
Car il eût fallu, c’est ballot !,
Que nous fussions tous deux capables
De nous servir du ciboulot.
Et un deuxième pour le prix d’un...

UN DRÔLE DE COIFFEUR

Frisettes de nonnettes
Ou frisons de nonnains,
Que vous êtes coquettes,
Que vous êtes coquins !

J’ai frisé bien des têtes,
Mais, quand j’y réfléchis,
C’est celle de Ginette
Qui m’a le plus séduit.

J’ai frisé l’inconscience
Et la témérité
Quand j’ai frisé Hortense,
J’en suis tout défrisé.

Frisé la catastrophe
Quand, de terreur saisi,
J’ai cru friser Adolphe,
Mais c’était son sosie.

Quand j’ai frisé Ursule,
- Dieux quelle riche idée !-,
J’ai frisé l’ridicule,
Sûr que c’était fadé.

Friser la soixantaine,
C’est tout ce qu’ell’ pouvait,
Courir la prétantaine,
C’est tout ce qu’ell’ voulait.

Elle en chia un’ pendule
Avec son balancier,
Et de ses tentacules
Ell’ voulut m’asphyxier.

J’ai rasé les bouclettes
À la tête à Toto,
S’il veut me fair’ ma fête,
Je le coiffe au poteau !
réponse à . platon07 le 03/05/2014 à 15h17 : Ou s’investir dans.....ou parader dans le néant. Vous vous souvien...
Immense Syntax Terror
Mer d’alors, comme disait l’Amiral des Rillettes.
Je ne suis pas coiffeur, certain est sodomiseur de diptères, je serais plutôt coupeur de cheveux en quatre.
réponse à . platon07 le 03/05/2014 à 15h17 : Ou s’investir dans.....ou parader dans le néant. Vous vous souvien...
Sublime DiwanC
J’adooore quand on me parle comme ça ! 
réponse à . DiwanC le 03/05/2014 à 19h48 : Sublime DiwanCJ’adooore quand on me parle comme ça ! ...
Moi aussi, mais la flatterie a toujours été inefficace avec moi !
réponse à . SyntaxTerror le 03/05/2014 à 20h50 : Moi aussi, mais la flatterie a toujours été inefficace avec moi&nb...
Oh je ne pense pas qu’il y ait la moindre flatterie dans les propos de platon07... mais sans doute beaucoup de malice !
réponse à . DiwanC le 04/05/2014 à 05h47 : Oh je ne pense pas qu’il y ait la moindre flatterie dans les propos de pla...
Je le pense aussi, j’ai essayé de répondre sur le même ton, raté !
Chez moi on disait de ceux n’avaient eu à se donner que la peine de naître pour réussir qu’ils étaient "nés coiffés"... pas la peine dans ce cas de "coiffer" qui que ce soit" au poteau"!
Dès les premiers vers il nous met au courant, sa toison blanche n'est qu'une perruque.....

Avec cette neige à foison
Qui coiffe, coiffe ma toison,
..........................................
Mais dessous la perruque j'ai
Mes vrais cheveux couleur de jais


Sans doute voulait il coiffer la mort au poteau mais hélas il n'y est pas parvenu.....

En tout cas il n'y en a pas beaucoup qui me coiffent au poteau pour préparer le café.....

réponse à . <inconnu> le 05/05/2014 à 18h10 : Chez moi on disait de ceux n’avaient eu à se donner que la peine de...
A toi Ô inconnu de 2014 qui le restera toujours.......

Etre né coiffé a une toute autre signification, elle t'es donnée ici

En Provence on dit de quelqu'un qui a de la chance:
"Es neïssu eme la crespine"
(Il est né avec la crépine)

Enfin tout ceci n'est qu'une des superstitions qui empoisonnent l'humanité depuis le fond des âges....

La crépine étant cette membrane foetale qui entoure la caillette de porc

Caillette à déguster accompagnée d'un rouge assez puissant genre Château Mont-Pérat*.....

*pub gratuite......

réponse à . <inconnu> le 05/05/2014 à 18h10 : Chez moi on disait de ceux n’avaient eu à se donner que la peine de...
Effectivement, il y a quelque chose de paradoxal entre les deux expressions. Si quelqu'un est né coiffé (et même ailleurs que sur le poteau), ça signifierait qu'il sera un éternel perdant alors que cette expression signifie exactement le contraire.

Ô inconnu, n'attache pas trop d'importance à l'intervention #122 de Bouba qui n'a pas compris que tu avais compris, il vient du pays des pelleteuses à galets et ne sait même pas conduire un menhir ! 
En vitesse de mes starting blocks, pas relu les précédentes contrib, désolée donc si ce fut déjà sorti: un qui ne perdait pas le feeling:
bien coiffé à l’arrivée
C'est dingue ! ma coiffeuse à domicile vient cet après-midi ! Mais je serai sur une chaise. Au rugby ça doit faire un peu haut pour la coupe...
réponse à . Mintaka le 24/06/2016 à 07h26 : Effectivement, il y a quelque chose de paradoxal entre les deux expressions. Si ...
Bon hé oh ça va........vais vous faire un Brexit si çà continue.......
réponse à . le gone le 24/06/2016 à 08h53 : C'est dingue ! ma coiffeuse à domicile vient cet après-m...
Une coupe à blanc sur le poteau rose ?
réponse à . BOUBA le 24/06/2016 à 09h11 : Bon hé oh ça va........vais vous faire un Brexit si ç&agrav...
Un Boubexit ? Non non surtout pas, on va t'apprendre à conduire les menhirs. 
Le cours commencera dans les prochains jours.
réponse à . BOUBA le 24/06/2016 à 05h28 : A toi Ô inconnu de 2014 qui le restera toujours....... Etre né coi...
La crépine étant cette membrane foetale qui entoure la caillette de porc
J'aurais juré qu'on utilise le péritoine, autres contrées, autres mœurs ...
réponse à . SyntaxTerror le 24/06/2016 à 10h07 : La crépine étant cette membrane foetale qui entoure la caillette d...
Voilà.........
réponse à . SyntaxTerror le 24/06/2016 à 10h07 : La crépine étant cette membrane foetale qui entoure la caillette d...
L'autre jour ma belle-sœur très gourmande commande une caillette en pensant au volatile ! Elle peut se faire avoir aussi avec les cannettes !
réponse à . Mintaka le 24/06/2016 à 09h40 : Un Boubexit ? Non non surtout pas, on va t'apprendre à conduire les ...
Cours gratuit d'apprentissage de conduite des menhirs

Le cours se structurera en 4 leçons :

– la 1re consistera en une description du mode de déplacement du menhir
– la 2e développera une approche succincte de la psychologie du menhir
– la 3e sera consacrée à la responsabilité civile du conducteur de menhir en cas d'accident
– la 4e abordera enfin la conduite proprement dite
LE JEU DES MOTS CACHÉS (242) SALON DE COIFFURE-2
Il s'agit de trouver 19 TERMES RELATIFS À UN SALON DE COIFFURE
Aujourd'hui, exceptionnellement, La Direction acceptera les mots tirés par les couettes ! 

Le prof continuait à parler d'hommes illustres, tandis qu'au fond de la classe...
- Tu sais comme j'en pince pour ton frangin et ce service militaire me paraît interminable...
- Aucune chance qu'il ait une réduction, par contre, demain c'est l'arrêt des manoeuvres et il a une perm à Nantes de trois jours...il paraìt que c'est joli là-bas, y'a des beaux lacs...et maman va y aller..comme c'est férié, on pourrait l'accompagner, on pourrait, le mardi gras, monter et le mercredi descendre (  ) qu'en penses-tu ?
- Oh, quelle belle idée, oui, je trouve ça beau ! C'est d'accord ! Répondit l'énamourée en roulant des yeux de merlan frit...
Le prof s'aperçut que Natacha n'attacha (  ) pas d'importance à ses explications...
- J'ai l'impression qui en a qui ne sont pas intéressées...dit-il, en montrant d'un doigt accusateur les deux amies...
- Mais on vous suit m'sieur...protesta Pénélope
- Ah, tâche pas de te justifier hein ? Tiens, de qui je viens de parler ?
- Bach, Kant...répondit-elle très sérieuse et d'un ton sûr ! (Monique lui avait souffé discrètement, bien entendu...) Natacha en profita pour lui glisser à l'oreille: “ là, tu lui boucles sa grande gueule...il est méchant et pis laid, en plus !”.
Le prof baissa la crête et poursuivit son monologue, il ne faisait semblant de rien mais il avait une envie folle de lui balancer la brosse à la figure...
Pour les Anglaises c'est la ménopause 
Ça me paraît plus raisonnable. Quoiqu'il doit bien exister des personnes assez téméraires pour aller récupérer les délivres d'une truie qui vient de mettre bas. Bon courage !
réponse à . Mintaka le 24/06/2016 à 10h13 : Cours gratuit d'apprentissage de conduite des menhirs Le cours se structurera e...
– la 1re consistera en une description du mode de déplacement du menhir
Il y a deux méthodes de déplacement. La première, celle d'Obélix en le portant sur le dos. La deuxième celle de déplacement des moais de l'île de Pâques avec trois cordes.lève toi et marche
– la 2e développera une approche succincte de la psychologie du menhir
Pour me menhir breton c'est simple, tête dure et chouchen.
– la 3e sera consacrée à la responsabilité civile du conducteur de menhir en cas d'accident
Les Romains qui prenaient un menhir sur le coin de la gue.le ne portaient jamais plainte, donc pas besoins de responsabilité civile. Par contre une assurance contre le vol...
– la 4e abordera enfin la conduite proprement dite
Attention avec le brexit les perfides risquent de passer à la conduite à droite rien que pour nous emmerdouiller.
À tous les mêêêrveilleux JEAN de ce superbe site
- les Jean, les Jean-Yves, Jean-Pierre, Jean-Marc, Jean-Paul, Jean-Michel, ... enfin tous les Jean ! –
BONNE FÊTE !


Marceeel ! Tournée générale !
(... sur l'ardoise de qui tu sais, comme d'habitude)

réponse à . DiwanC le 24/06/2016 à 12h19 : À tous les mêêêrveilleux JEAN de ce superbe site - les ...
- les Jean, les Jean-Pierre, Jean-Marc, Jean-Paul, Jean-Michel, ...
Et 'j'en' passe...
réponse à . BOUBA le 24/06/2016 à 09h11 : Bon hé oh ça va........vais vous faire un Brexit si ç&agrav...
Un boubxit ? Tu n'y penses pas... Tu ferais s'effondrer la Bourse aux olives de Puget-sur-Argens ! 
réponse à . mickeylange le 24/06/2016 à 11h40 : – la 1re consistera en une description du mode de déplacement du me...
les perfides risquent de passer à la conduite à droite rien que pour nous emmerdouiller.
Ils ne nous feront pas ce plaisir !
En Europe, seules quatre nations peuvent se permettre de rouler à gauche parce qu'elle se situent sur des îles : le Royaume-Uni et ses dépendances, l'Irlande, Chypre et Malte. Le changement de côté embêterait uniquement les Irlandais !
A défaut de les coiffer, il faudrait déplacer beaucoup de poteaux ...
Le maire de notre petit patelin, c'est aussi notre coiffeur; ce qui fait qu'il est à la fois merlan et maire lent. 
- J'ai fait une course avec laféepolaire...et elle m'a battu de justesse...
- quoi ? fée ?
- oui, sur le poteau !
réponse à . DiwanC le 24/06/2016 à 12h19 : À tous les mêêêrveilleux JEAN de ce superbe site - les ...
Même si je ne cherche pas à empêcher les autres de boire, aujourd'hui, c'est la fête des Jean-Baptiste.
Pour les autres, rendez-vous dans six mois, le 27 décembre.
On invitera aussi les Jean-Baptiste et les Baptiste !
réponse à . DiwanC le 24/06/2016 à 12h19 : À tous les mêêêrveilleux JEAN de ce superbe site - les ...
Merci Germaine  T'es la première à me la souhaiter. Lagons bleus pour toi !
réponse à . mickeylange le 24/06/2016 à 11h40 : – la 1re consistera en une description du mode de déplacement du me...
Merci ! 
1re leçon demain, sois attentif, Bouba !
réponse à . SyntaxTerror le 24/06/2016 à 12h29 : les perfides risquent de passer à la conduite à droite rien que po...
Balèzes ces gens. Ils roulent à gauche mais à droite en même temps depuis aujourd'hui !!!
Contrairement, à ce que croient quelques fous du volant et la majorité des béotiens, la conduite du menhir est délicate, surtout celle du menhir sauvage.

Car – sensible, émotive même comme la pâquerette sur le bord d'un rail tégéviste... ou l'angélique araignée d'un plafond sixtinien – la bête est souvent rétive... On aura donc intérêt à s'en faire connaître, à s'en approcher avec douceur, à la caresser dans le sens du granit... Si vous avez le biniou facile et la bombarde prometteuse, n'hésitez pas à les utiliser : la conquête est alors à demi acquise et la conduite facilitée.

Ne reste plus qu'à lui passer le licol auquel vous aurez pris soin d'attacher un bouquet de bruyère, car la bête est romantique... N'hésitez pas à chanter quelques ritournelles qui lui parleront du pays :

♪♫♪♪ En revenant de Nantes
Ma belle t'en souviens-tu ?
Tu devins mon amante,
J'en suis tombé sur le... ♪♫♪♪

(Désolée... j'ai comme qui dirait une absence... un trou de mémoire..)

Enquis de ces précieux conseils, ah ! que votre conduite sera jolie la nuit sur la lande ou le soir dans les chemins creux ; c'est là que bien souvent se retrouvent les meneurs de menhirs.

Dernière recommandation : si le lendemain, au bistrot, les copains vous demandent :
- Ben... t'étais où hier ? On t'a point vu à la belote !
... soyez évasifs, évitez de répondre :
- J' conduisais l' menhir au champ.
On a vu des réputations ternies pour moins que cela...

réponse à . DiwanC le 24/06/2016 à 13h34 : Contrairement, à ce que croient quelques fous du volant et la majorit&eac...
Merci pour ces précisions d'experte au cœur de la pierre. 
réponse à . SyntaxTerror le 24/06/2016 à 12h43 : Même si je ne cherche pas à empêcher les autres de boire, auj...
Ah ! Syntax... déchire donc ton rigide calendrier ! oublie qu'un jour un empêcheur de danser en rond du cinquième siècle a décidé de remplacer la célébration de Koupalo par la Saint-Jean-Baptiste ; c'est écrit quelque part sur cette page.

Parce que la fête de la Saint-Jean, célébrée tous les ans le 24 juin [...] et aujourd'hui fêtée à travers le monde à quelques jours du solstice d'été pour célébrer, grâce aux feux de la Saint-Jean, la lumière de l'été.

Viens danser avec Millet !
réponse à . DiwanC le 24/06/2016 à 15h08 : Menhir : origine... Utilisation première des menhirs Vinrent les d...
Chouettes illustrations !
réponse à . DiwanC le 24/06/2016 à 15h08 : Menhir : origine... Utilisation première des menhirs Vinrent les d...
Pour la saint Jean cadeau
Ah ! qu'il était joli le menhir, cadeau de M. MickeL ! Qu'il était joli avec son teint couleur granit morbihannais, son cou enlacé d'un velours tout vermillonné !
Et puis docile, caressant même, se laissant conduire sans klaxonner... un amour de petit menhir !
réponse à . joseta le 24/06/2016 à 10h16 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (242) SALON DE COIFFURE-2 Il s'agit de trouver...
La Direction acceptera les mots tirés par les couettes !
Pour une fois, on ne va pas se coller une peignée... même si ton texte il décoiffe !
réponse à . DiwanC le 24/06/2016 à 17h06 : Ah ! qu'il était joli le menhir, cadeau de M. MickeL ! Qu'il &e...
Nous pouvons ici reconnaître le style menhir érotiqio-flamboyant  ah c'est beau le romantisme !
Deux chauves interpellés par la police des Pays-Bas...
- D'où êtes-vous ?
- nous, frisons...
- vous vous foutez de moi ?

1) PINCE
2) FRANGE (frangin)
3) RÉDUCTION
4) RAIE (l'arrêt)
5) PERMANENTE (perm à Nantes)
6) LAQUE (lacs)
7) GRAS (Mardi-Gras)
8) SABOT (ça beau)
9) MERLAN
10) NATTE (Natacha)
11) GEL (J'ai l'impression)
12) ATTACHE (ah, tâche...)
13) BACCHANTE (Bach, Kant)
14) TRESSE (très sérieuse)
15) TONSURE (ton sûr)
16) BOUCLE (lui boucles)
17) ÉPILER (et pis laid)
18) CRÊTE
19) BROSSE
Voilà !
Merdoum... j'ai raté les tresses et le gel...

Question : pourquoi "gras" ? Parce qu'un cheveux peut être gras comme un autre pourra être sec ?
Ouais... ne soyons pas plus royaliste que la direction : admettons !

Tout comme ladite direction va admettre "roux" (de roulant) et "fer" (de férié). Et pis c'est tout ! comme disait l'Amiral coiffé de son bonnet de marin.


réponse à . DiwanC le 24/06/2016 à 19h57 : Merdoum... j'ai raté les tresses et le gel... Question : pourquoi &...
La Direction s'est déjà prononcée à ce sujet aujourd'hui, donc poussée par sa compréhension et sa bonne foi, elle ne mettra pas les bâtons dans les ROUX, et va FER un effort pour considérer la deuxième proposition, puisque correctement,on devrait dire 'fer à friser' ou 'fer lissant'.
Amicalement,
La Direction.
réponse à . DiwanC le 24/06/2016 à 13h56 : Ah ! Syntax... déchire donc ton rigide calendrier ! oublie qu'...
Danser autour du feu n'empêche pas de rendre à Baptiste ...
Quant à ce Koupalo, il me rappelle ce que disait ma grand-mère d'une fermière du village : Il faut reconnaître qu'elle fait bouillir l'eau ... dont elle baptise son lait.
En Bretagne (pays Bigouden) avoit "la coiffe de travers", c'est pas avoir pris un coup du vent du large, mais avoir bu un coup de trop.
DiwanC peut confirmer? A plus tard, je me coiffe un petit coup, du peigne d'Adam, celui qui a les dents en forme de mes doigts!

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre coiffé au / sur le poteau » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?