Friser le ridicule - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Friser le ridicule

Se dit d'une personne ou d'une situation qui n'est pas loin de susciter des moqueries

Origine

Certes, à l'époque des précieuses ridicules de Molière, les hommes portaient souvent des perruques frisées qui, de nos jours, donneraient l'air complètement ridicule. Mais vous n'allez pas m'en faire une salade (Lien externe) si je vous dis qu'il n'y a strictement aucun lien entre ces frisures-ci et ces ridicules-là.

Car s'il n'y a aucun doute sur le sens de ridicule, le verbe friser, lui, n'a rien à voir les bigoudis.
En effet, vous avez sûrement déjà entendu, à propos de quelqu'un ayant failli mourir dans un accident de voiture, par exemple, qu'il avait « frisé la mort ». Or, vous n'en douterez certainement pas, si la mort s'inquiète du tranchant de sa faux, elle n'a que faire de l'état de son inexistante chevelure.
Ici, le verbe friser a le même sens que frôler ou effleurer, soit « passer très près, à proximité immédiate ». Cette acception particulière de ce verbe nous vient du début du XVIe siècle sans que l'étymologie en soit claire.

Partant, quelqu'un qui frise le ridicule, c'est simplement quelqu'un qui s'en approche très près, mais réussit tout juste à l'éviter, volontairement ou pas.
Et ce ridicule, lorsqu'on a fait plus que le friser ou le frôler, on y donne ou on s'en couvre, mais il ne faut surtout pas en avoir peur, car il ne tue pas.

Exemple

« Le couturier italien Valentino, 73 ans, a reçu hier la Légion d'honneur des mains de Renaud Donnedieu de Vabres. Le ministre de la Culture et de la Communication a rendu hommage à cette "figure de la mode et du luxe transalpins" avant de friser le ridicule en lisant un vers de Baudelaire. »
Libération - Article du 7 juillet 2006

« Entre deux visites dans les vergers, des cours d'initiation aux danses bretonnes permettent de ne pas friser le ridicule lors du fest-noz où se produisent de nombreux groupes, mais où sont aussi élues les fleurs de pommier, les jeunes filles arborant le plus beau costume traditionnel. »
Le Parisien - Article du 14 juillet 2000

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Friser le ridicule » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Ans Lächerliche grenzenÊtre à la limite du ridicule
Angleterreen To border ridiculousÊtre à la frontière du ridicule
Angleterreen To be nearly a laughing stock.Être presque un objet de ridicule.
Angleterreen To be on the verge of ridiculousÊtre au bord du ridicule
Espagnees Hacer el indioFaire l'indien
Espagnees Rozar el ridículoFriser le ridicule
Espagnees Ponerse en ridiculoSe mettre dans une situation ridicule / Se ridiculiser
Espagnees Hacer el ridiculoFaire le ridicule
Hongriehu Nevetségessé teszi magát!Se rendre ridicule.
Hongriehu Kész röhej!C'est près de railler.
Italieit Sfiorare il ridicoloFrôler le ridicule
Pays-Basnl Op het belachelijke afÊtre au bord du ridicule
Brésilpt Beirar o ridículoÊtre presque ridicule
Roumaniero A friza ridicolulFriser le ridicule

Déformée

Priser le radis cool.
Peigner le réticule
friser la girafe

Vos commentaires
Et ce ridicule, lorsqu’on a fait plus que le friser ou le frôler, on y donne ou on s’en couvre, mais il ne faut surtout pas en avoir peur, car il ne tue pas.

Prem grâce au décalage horaire (21h sous mes tropiques cancérigènes), je me permets juste un commentaire nostalgique : voilà une phrase que j’eusse aimé donné à mes élèves de troisième dans le cadre d’une petite torture sur le pronom personnel, du temps où je sévissais en collège.
réponse à . jurass le 22/09/2011 à 03h04 : Et ce ridicule, lorsqu’on a fait plus que le friser ou le frôler, on...
j’ai dû merdouiller dans les appli du mode d’emploi. Mais je maintiens.
réponse à . jurass le 22/09/2011 à 03h05 : j’ai dû merdouiller dans les appli du mode d’emploi. Mais je m...
La bonne manip’ est (sans espace) : [ c] ....... [/ c]
Si le ridicule se frise, se frôle, s’effleure, Sa Divinité affirme qu’il ne tue pas... Heureusement, sinon la terre ne serait plus qu’un immense désert inhabité ! Et God s’ennuierait tout seul dans son coin* !

*Sculpture (résine) - Ron Mueck - 1998. Aucune ressemblance avec Georges P. que j’eus l’heur de rencontrer à la sudvention d’août 2010... mais ce n’est pas ma faute si R. Mueck n’a pas représenté un beau jeune homme, bien vêtu, qui s’ennuierait tout seul dans son coin !
réponse à . DiwanC le 22/09/2011 à 04h35 : Si le ridicule se frise, se frôle, s’effleure, Sa Divinité a...
Et ils le vendent, ça ???
Friser le ridicule, froler la mort, raser les murs, sentir le vent du boulet.......C’est fou combien notre langage possède de formules de ce genre........
réponse à . BOUBA le 22/09/2011 à 05h13 : Friser le ridicule, froler la mort, raser les murs, sentir le vent du boulet.......
Oui, mais souvent il y en a une seule par situation ou idée.
La preuve : je sèche depuis une heure pour trouver une Similaire qui ne soit pas Frôler..., donnée par God.
réponse à . deLassus le 22/09/2011 à 05h17 : Oui, mais souvent il y en a une seule par situation ou idée. La preuve&nb...
Bah, Joseta va bien nous trouver quelque a peu près capillo-tracté........
Oui !!!
R. Mueck expose dans le monde entier. Quelques-unes de ses œuvres étaient réunies à la Fondation Cartier il y a deux ou trois ans (dont Big Man). Sculptures hyperréalistes, troublantes, dérangeantes, qui ne laissent pas indifférent. On aime, on n’aime pas... j’ai aimé.
Quelques impressions encore sur cette page, et puis je me tais car Mueck n’est pas le sujet du jour et si je continue, je vais friser le ridicule !
réponse à . BOUBA le 22/09/2011 à 05h46 : Bah, Joseta va bien nous trouver quelque a peu près capillo-tracté...
...capillo-frisé !
réponse à . DiwanC le 22/09/2011 à 05h53 : Oui !!! R. Mueck expose dans le monde entier. Quelques-unes de ses œ...
Impressionnant ! çà me défrise !
Un asiatique nommé Khu-Leu, coiffeur de son état, avait inventé une coiffure faite avec de la paille de riz.
Un jour on lui demanda :"mais que fais tu là ?"
"je frise le riz" dit Khu-Leu......
Joseta si tu m’entends.........
réponse à . BOUBA le 22/09/2011 à 06h22 : Un asiatique nommé Khu-Leu, coiffeur de son état, avait invent&eac...
S’il te plait, pas d’histoire de Khu-Leu sur ce site distingué !
Mon frigo anglais n’a rien dans le congélateur et freeze le ridicule!
réponse à . BOUBA le 22/09/2011 à 06h22 : Un asiatique nommé Khu-Leu, coiffeur de son état, avait invent&eac...
Je t’entends Boubacar. Ton histoire de coiffeur est au poil.
il ne faut surtout pas en avoir peur, car il ne tue pas.
oh, comme c’est faux ! Le ridicule tue plus surement que bien des armes . Revoir le très beau film "Ridicule" de Patrice Lecomte !
"Ici, le verbe friser a le même sens que frôler ou effleurer, soit « passer très près, à proximité immédiate ». Cette acception particulière de ce verbe nous vient du début du XVIe siècle sans que l’étymologie en soit claire"
N’y aurait-il pas à voir avec le fait qu’une "frise" est aussi un hornement décoratif situé fréquemment au bord d’un objet (mur, tissus, cadre, ...) ; de là le sens de "cotoyer la frontière" donné à friser ??
Quand les coiffeurs frisent le ridicule cette page
Au nord des Pays-Bas, les agriculteurs frisons frisent les frisées...et c’est pas des salades que je vous raconte là!
Pour friser, on se sert de fers chauffants spéciaux, les "bigoudis" de grand-mère étant tombés en désuétude (et les papillottes encore plus). Et quand on met quelqu’ un "aux fers", ça ne lui fait pas du bien... Alors, si le ridicule ne tue pas, les instruments employés, ou du moins certains d’ entre eux... ma foi, sont plus suspects !
Quelqu’un que j’ai bien connu disait que le ridicule n’a jamais tué personne sinon il n’y aurait plus beaucoup de femmes encore en vie. Et pourtant il n’était pas misogyne!
qu’est-ce que cela aurait été!!!


Merci à Tyto pour son message dont je partage entièrement l’esprit, et la lettre dans la mesure de mes moyens.

Bises à tous!
Le soleil brille sur Albion et le devoir m’appelle.
réponse à . chirstian le 22/09/2011 à 09h24 : il ne faut surtout pas en avoir peur, car il ne tue pas. oh, comme c’est ...
Dans ce très beau film, le ridicule ne frise pas, il tue. Et parfois il fait volte face.
.
Autrefois, les noirs américains étaient sous la menace du Ku Klux Klan, ils n’osaient jamais s’approcher des endroits où s’arrêtaient ces xénophobes: ils ne frisaient même pas d’un poil l’arrêt du Ku!
réponse à . joseta le 22/09/2011 à 11h21 : Autrefois, les noirs américains étaient sous la menace du Ku Klux ...
l’arrêt du Ku
Malgré ma mise en garde du # 14, on y va tout droit !
La p’tite Amélie m’avait bien promis

Trois poils de son cul pour faire un tapis,

Les poils sont frisés, l’tapis est foutu,

La p’tite Amélie n’a plus de poils au cul

(Chantée par Jean Dutourd de l’Académie Française aux grosses têtes.)
L’arrivée des frisés sur la ligne Maginot a défrisé les soldats français  ; il n’en ont pas pour autant frisé le ridicule  : certains ont continué le combat contre les fascismes en France , outre Manche ou en Afrique du Nord
cu
ridi le
zut! j’ai frisé le ridicule avec le ’cu’ en l’air!
@deLassus 
Lorsque je dis "Sam défrise", je ne parle pas de l’Oncle Sam qui serait passé chez le coiffeur, mais plutôt que "ça me dérange" ou "ça m’énerve".  
Aujourd’hui, c’est le 22 septembre et, apparemment, tout le monde s’en fout...
réponse à . mickeylange le 22/09/2011 à 11h49 : La p’tite Amélie m’avait bien promis
 Trois poils de so...
Desproges... Dutourd... Que de souriants rendez-vous !
Nul doute que La p’tite Emilie ait créé quelque émoi chez deLassus ! Et la journée n’est pas finie : plus de cent mots font plus que frôler « ridicule », tels crépuscule... réticule... renoncule... Etc. !
réponse à . DiwanC le 22/09/2011 à 13h28 : Desproges... Dutourd... Que de souriants rendez-vous ! Nul doute que La p&...
Tu crois qu’il va faire des salades ? (frisées)
réponse à . lafeepolaire le 22/09/2011 à 10h26 : Quelqu’un que j’ai bien connu disait que le ridicule n’a jamai...
Quelqu’un que j’ai bien connu disait que le ridicule n’a jamais tué personne sinon il n’y aurait plus beaucoup de femmes encore en vie. Et pourtant il n’était pas misogyne !
Petit cadeau pour ton non-misogyne : cette page ! :&rsquo)
réponse à . DiwanC le 22/09/2011 à 13h28 : Desproges... Dutourd... Que de souriants rendez-vous ! Nul doute que La p&...
Objection : si la p’tite Emilie m’a "créé quelque émoi" effectivement, c’est parce que pendant des années j’ai écouté Jean Dutourd avec beaucoup de plaisir, étant un habitué des grosses têtes depuis 10 ans. Il avait une culture générale incroyablement précise et variée.
réponse à . DiwanC le 22/09/2011 à 13h28 : Desproges... Dutourd... Que de souriants rendez-vous ! Nul doute que La p&...
Je suis réti cent à ce que Jean est tant de renom !
précieuses ridicules de Molière
Anecdote hors sujet
Son jardinier haïssait Molière, au point qu’il employait la locution plante grimpante pour éviter le mot lierre!
J’aime bien les bifurcations de God. De la fosse de Milwaukee l’autre jour jusqu’à une salade de "crispy, curly chicory."
C’est à craindre : #37 !
Allez ! je te laisse avec M’sieur Ubbleu qu’est reviendu ! Faut que j’y aille sinon vais être en retard chez les Desgrands-Lacour !
Cette acception particulière de ce verbe nous vient du début du XVIe siècle sans que l’étymologie en soit claire.
on trouve le mot frise dans le langage des tissus : une frise désigne une pièce de drap de Frise , particulièrement réputée à l’époque.(dictionnaire Godefroy)
On trouve ensuite friser pour boucler : on frise des cheveux, on frise du drap... en les plissant légèrement et le TLFI avance comme explication "p. anal. de forme avec les bords d’un aliment qui frit". frit - frise ? tentant, mais pas démontré, semble-t-il !
En tous cas, le dictionnaire de l’académie (1694) évoque ensuite un sens figuré :" Le vent frise l’eau, Quand il en agite doucement la superficie." qui me semble bien faire la liaison avec le sens de frôler: le résultat de la caresse du vent c’est que l’eau est frisée. Le vent la frise en la caressant légèrement... D’où ensuite une expression tirée du jeu de paume : "On dit, Au jeu de la paume, que La balle frise la corde, Quand elle la touche legerement, en passant par dessus" à partir de laquelle le sens d’effleurer, touche à peine s’installe de façon permanente.  
réponse à . joseta le 22/09/2011 à 10h17 : Au nord des Pays-Bas, les agriculteurs frisons frisent les frisées...et c...
c’est pas des salades que je vous raconte là!

J’espère bien !
J’allais demander d’arrêter les salades :
Une frisée aux lardons n’a jamais désigné une mère de famille teutonne !
réponse à . chirstian le 22/09/2011 à 14h07 : Cette acception particulière de ce verbe nous vient du début du X...
Le vent frise l’eau...
Vient parfois la « risée »...
réponse à . chirstian le 22/09/2011 à 14h07 : Cette acception particulière de ce verbe nous vient du début du X...
Merci bien.

Et dans le milieu hippique, quand les concurrents "tutoyent" l’obstacle, on parle de "chevaux de frise".
Oui, malheureusement le ridicule tue. Aux USA ces dernières années, plusieurs, mais alors plusieurs ado’s se sont suicidés à cause de harcèlement, etc. C’est une honte.
réponse à . DiwanC le 22/09/2011 à 14h20 : Le vent frise l’eau...Vient parfois la « risée »......
1 Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre.
2 la terre était déserte et vide, et la ténèbre à la surface de l’abîme ; le souffle de Dieu planait à la surface des eaux,
3 et Dieu dit : " Que la lumière soit ! " Et la lumière fut.
4 Dieu vit que la lumière était bonne. Dieu sépara la lumière de la ténèbre.
5 Dieu appela la lumière " jour " et la ténèbre il l’appela " nuit "

cette page

On frise quoi, là ?
réponse à . lalibellule1946 le 22/09/2011 à 14h41 : Oui, malheureusement le ridicule tue. Aux USA ces dernières année...
est ce alors le ridicule qui tue ou le fait que certains n’acceptent pas la différence  ?

le ridicule ne tue point
ce n’est qu’une question
de point de vue
une question tordue
la différence vient à point
pour damner le pion
à ceux qui, sûrs d’eux,
n’acceptent autres qu’eux
et leur descendance
à leur ressemblance .

C’est une question d’idée
que dis je... de préjugés !
La différence n’est pas ridicule
si on en accepte la nécessité
pour garder la diversité
pour conserver la créativité .
Au diable la "normalité" prémachée

La distinction que l’on se crée
se doit d’être assumée
Celle que l’on a en nous
il nous faut l’accepter
car chacun aux yeux d’autres
peut paraître ridicule .
Ce n’est qu’un concept flou
même si parfois modélisé
par un dingue, un fou
que de vouloir un monde normalisé .

ps ce n’est pas un haiku
réponse à . cornelius le 22/09/2011 à 15h11 : est ce alors le ridicule qui tue ou le fait que certains n’acceptent pas...
Bien dit. Seulement dans ce meilleur des mondes possibles où on vit, ’y a des esprits quelque peu évolués il me semble.
réponse à . lalibellule1946 le 22/09/2011 à 15h37 : Bien dit. Seulement dans ce meilleur des mondes possibles où on vit, &rs...
esprits peu évolués , certes ! parfois bien endoctrinés aussi
le harcelement (qui ridiculise par ex ) )peut provoquer la mort de celui ou celle qui en est la cible mais si il ou elle se distingue volontairement la conséquence possible est à envisager avant :le risque d’apparaitre ridicule .
je reste convaincue que c’est le fait de ne pas accepter l’autre , de ne pas accepter -tant bien que mal - sa propre différence qui conduit à la mort ou le fait de se laisser "bourrer le mou" sur notre "inacceptabilité " par autrui , notre folle difference inacceptable par ceux qui se présupposent meilleurs
ainsi en est il de certains suicides , ainsi en est il des génocides
réponse à . cornelius le 22/09/2011 à 15h11 : est ce alors le ridicule qui tue ou le fait que certains n’acceptent pas...
Ah, bon? Ce n’est pas un haiku? Merci.
Bon je me lance pour un premier commentaire mais le mode d’emploi m’a l’air "coton". Une de mes expressions favorites et toute en élégance est "ne frisons/frolons nous pas là le foutage de gueule?"...
réponse à . AnneLR le 22/09/2011 à 17h07 : Bon je me lance pour un premier commentaire mais le mode d’emploi m’...
Sois le ou la bienvenu(e) !
N’aie pas peur du mode d’emploi, il se laisse apprivoiser très rapidement. Si tu maintiens le contraire, tu friseras le lèse-Divinité*.

* Le maître de ces lieux a pour pseudo God !
quand deux mules à tresses mulâtresses se crêpent le chignon frisent-elles :
a) le ridicule
b) la postiche
c) les cheveux en quatre ?
Je ne sais pas coiffeur quoi faire, pour vous mettre sur la piste de cette devinette capilotractée.
réponse à . AnneLR le 22/09/2011 à 17h07 : Bon je me lance pour un premier commentaire mais le mode d’emploi m’...
tout sur le foutage de gueule sur cette page 
réponse à . SyntaxTerror le 22/09/2011 à 14h41 : 1 Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. 2 la terre était...
On frise quoi, là ?
Sais pas... La dépression peut-être ?
Car ton interrogation concernant les lignes qui la précèdent est un rien absconse.
Du coup, on s’arrache les frisettes par poignée...
On se crêpe les bouclettes espérant trouver la solution sous une improbable tonsure...
On n’est pas loin de frôler la calvitie...
Et m’est avis que l’ondulant ridicule approche...
C’est malin, hein, de poser des questions comme ça !
Expressio, site où on défrise les expressions pour mieux les friser ensuite.
Je voulais vous raconter quand j’étais de MÈCHE avec un CHAUVE qui avait beaucoup de TOUPET...Oh! mais ça me DÉFRISE, je la BOUCLE!
réponse à . joseta le 22/09/2011 à 19h31 : Je voulais vous raconter quand j’étais de MÈCHE avec un CHAU...
Tu as l’air en dé-tresse.
Mais si ton chauve est accusatif, il est peut être chétif et craintif et pas forcément combatif. Si tu as un motif positif, tu peux lui mettre d’un mouvement rotatif et revendicatif un pain rectificatif. S’il est réceptif et pas réactif ton pain punitif sera lucratif et le rendra méditatif sans autre justificatif. Il sera forcément admiratif.
réponse à . mickeylange le 22/09/2011 à 19h58 : Tu as l’air en dé-tresse. Mais si ton chauve est accusatif, il est...
C’est tiré par les tifs!
Peut-être un chouille capillotracté ? 
réponse à . DiwanC le 22/09/2011 à 18h32 : On frise quoi, là ?Sais pas... La dépression peut-être&...
T’as toujours une solution si " l’ondulant " ridicule te frisait : Grimpe aux rideaux !!!!! :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 22/09/2011 à 19h58 : Tu as l’air en dé-tresse. Mais si ton chauve est accusatif, il est...
bien !!!  
réponse à . mickeylange le 22/09/2011 à 19h58 : Tu as l’air en dé-tresse. Mais si ton chauve est accusatif, il est...
Eh ben... ça c’est créatif !
Je sais que c’est approximatif mais je préfère quand c’est apéritif, c’est plus attractif et moins bourratif tout en étant plus gustatif.
Mais ne soyons pas laudatif sans motif ça serait négatif et pas objectif.

Marceeeel
réponse à . BeeBee le 22/09/2011 à 20h23 : T’as toujours une solution si " l’ondulant " ridicule te frisait&nbs...
Belle idée ! Comme ça, l’autre, il peut toujours se l’accrocher ! Inatteignable, la Germaine !
J’aime bien ce genre de phrase qui ne veut rien dire : on ne sait pas vraiment qui est « l’autre » ni ce qu’il peut s’accrocher !
:&rsquo)
réponse à . mickeylange le 22/09/2011 à 20h45 : Je sais que c’est approximatif mais je préfère quand c&rsquo...
Çà, c’est expéditif ! d’accord pour cet apéritif actif, curatif et festif, servi par un Marceeel pas chétif, parfois émotif, jamais inactif ni fautif ni plaintif, toujours décoratif même quand il a besoin d’aller chez le coupe-tif !
Euh... après ces moments récréatifs, faudra passer l’aspiratifs ! 
Affirmatif.
Post gustatif !
Ah ! la 69 ! Tu n’as pas pu résister, hein !!!!!
Il y a encore de la lumière chez Marcel ; on s’offre un p’tit digestif ? 
Un p’tit Brassens… tout simple… comme ça… sans façon... dans la presque aube d’une nuit d’automne, ça n’aurait rien de grotesque… Hmmm ?

Suivi de son pin parasol,
S’il fuit sans même toucher le sol
Le moindre effort comme la peste,
C’est qu’au chantier ses bras d’Hercule
Rendraient les autres ridicules,
C’est un modeste.


Voici le texte servi par Georges (l’autre !).
réponse à . DiwanC le 12/11/2013 à 02h44 : Un p’tit Brassens… tout simple… comme ça… sans façon.....
Coucou me revoiloù !

Ben j’ai pas mieux. Faut dire qu’il n’a jamais frisé le ridicule dans ses prestations.
Juste quand c’est B.....a qui l’interprète mais là il n’y est pour rien, la camarde l’avait déjà fauché, le pauvre !

Hé ben ça ne nous empêchera pas de se faire un ’tit café, d’autant plus que l’été indien est cette fois bel et bien fini et qu’il faut se réchauffer........

Je sens poindre les sanglots longs des violons de l’automne qui blessent mon cœur d’une langueur monotone........
Ce jour d’hui est un anniversaire:

12 Novembre 1259 : Al-Muzaffar Sayf ad-Dîn Qutuz devient sultan mamelouk d’Égypte.........

Quel rapport avec l’expression du jour ?
- C’est tellement incongru et hors sujet, que de gaspiller de l’encre pour ça frise le ridicule........
Plus sérieux, cette info.......

Dépenser 340.000 € pour acheter des œuvres d’art alors que dans ce même hôpital on manque de draps et que l’on demande au personnel d’économiser les essuie-mains en papier, ça ne fait pas que friser le ridicule, C’EST ridicule......

Heureusement qu’il ne tue pas .........
réponse à . BOUBA le 22/09/2011 à 05h13 : Friser le ridicule, froler la mort, raser les murs, sentir le vent du boulet.......
Comme le coiffeur avait honte de friser le ridicule, il s’est mis à raser les murs.
réponse à . BOUBA le 12/11/2013 à 06h43 : Plus sérieux, cette info....... Dépenser 340.000 € pour ache...
C’est la même chose en Belgique. Les politiciens européens sont fous, ils n’ont d’autre valeur que leur place et l’argent.
Ach !

Vite un expresso, sans "i" ni sucre svp, aujourd’hui 80% d’arabica de Pacsé et 20% de robusta de Vuelta Arriba. Hum, quel parfum !
De Bercy, les quais s’animent sur la Seine qui gonfle alors que beaucoup ronflent encore ...

Ach !

Même s’il a frisé le ridicule, l’homme qui a coûté aux siens 12 000 000 d’euros et plus, il n’est point charitable qu’on le ridiculise, le frisé ...

_________________________________

Sagesse n’est pas folie !
À l’épicerie du coin, gérée par Monsieur Hercule:
J’ai frisé le riz d’Hercule. 
réponse à . DiwanC le 22/09/2011 à 05h53 : Oui !!! R. Mueck expose dans le monde entier. Quelques-unes de ses œ...
Je trouve ses oeuvres très émouvantes. Le ridicule, si elles le frisent, ne serait que pour nous, frères humains. Il ne m’apparaît pas : justement, l’émotion, le sentiment, l’âme y sont révélés au-delà de l’apparence et malgré l’outrance des dimensions. Un talent complet : la vision des choses, la technique aboutie, la patience et la modestie de l’auteur. On a vu plus ridicule que Ron Mueck, je trouve.
réponse à . BOUBA le 12/11/2013 à 06h43 : Plus sérieux, cette info....... Dépenser 340.000 € pour ache...
Je suis moins chère !  J’espère que ce ridicule-là n’a pas tué par incurie.
Le ridicule, qu’on le frise, qu’on y tombe etc... n’est que dans l’oeil de l’autre, dans ses attentes, dans son incompréhension de ce qui n’est pas "la règle commune". D’aucuns ont trouvé ridicule que la messe puisse être désormais dite dans la langue compréhensible du pays où l’on prie plutôt qu’en latin incantatoire comme d’autres ont ainsi jugé la peinture de Picasso ou les premières voitures électriques. L’humoriste qui grossit le trait à dessein déplace de fait la limite de ce qui nous paraît acceptable, "normal" : c’est ce que fit Molière avec les Précieuses de son époque, comme Canteloup ou les marionnettes du Grand Journal aujourd’hui. Le problème étant qu’on devrait savoir y voir autant le doigt que ce qu’il veut montrer. Pour moi, le ridicule est de prendre cette réalité frisante pour une vérité.
Comme il avait les cheveux qui frisaient, ce type, de plus de deux mètres, était surnommé: le big Houdi !
réponse à . <inconnu> le 12/11/2013 à 07h09 : C’est la même chose en Belgique. Les politiciens européens so...
Pour une fois qu’il ne s’agit pas de politiciens ...
La Rose de Mai me rappelle ce que nous faisions pendant les cours à l’école communale. Il suffit d’un compas et de crayons de couleur. Le génie tient-il au fait d’avoir convaincu sa mère de ne pas tout jeter ?
réponse à . ThanhBach le 12/11/2013 à 07h30 : Ach ! Vite un expresso, sans "i" ni sucre svp, aujourd’hui 80% d&rsq...
80% d’arabica de Pacsé
Pour moi, ce sera 100% d’arabica de célibataire.
UN DRÔLE DE COIFFEUR


Frisettes de nonnettes
Ou frisons de nonnains,
Que vous êtes coquettes,
Que vous êtes coquins !

J’ai frisé bien des têtes,
Mais, quand j’y réfléchis,
C’est celle de Ginette
Qui m’a le plus séduit.

J’ai frisé l’inconscience
Et la témérité
Quand j’ai frisé Hortense,
J’en suis tout défrisé.

Frisé la catastrophe
Quand, de terreur saisi,
J’ai cru friser Adolphe,
Mais c’était son sosie.

Quand j’ai frisé Ursule,
- Dieux quelle riche idée !-,
J’ai frisé l’ridicule,
Sûr que c’était fadé.

Friser la soixantaine,
C’est tout ce qu’ell’ pouvait,
Courir la prétentaine,
C’est tout ce qu’ell’ voulait.


Elle en chia un’ pendule
Avec son balancier,
Et de ses tentacules
Ell’ voulut m’asphyxier.

J’ai rasé les bouclettes
À la tête à Toto,
S’il veut me fair’ ma fête,
Je le coiffe au poteau !
réponse à . momolala le 12/11/2013 à 08h41 : Le ridicule, qu’on le frise, qu’on y tombe etc... n’est que da...
Bien senti, bien dit. Rien à redire.

Tout est dit du doigt qu’il faut parfois regarder avant de regarder la lune.
réponse à . joseta le 12/11/2013 à 08h43 : Comme il avait les cheveux qui frisaient, ce type, de plus de deux mètres...
Du temps où la France était occupée par les armées allemandes, il était interdit de jouer sur scène quoi qui ce soit dont l’auteur était juif.
C’est ainsi que le morceau de jazz "Lady be good", écrit par les frères Gerschwin, fut "baptisé" par Boris Vian, grand joueur de trompinette "Les bigoudis".
réponse à . momolala le 12/11/2013 à 08h20 : Je trouve ses oeuvres très émouvantes. Le ridicule, si elles le fr...
J’aime beaucoup également.
Suitété cet été voir l’expo à la Fondation Cartier. Mon seul regret : trop peu d’oeuvres exposées (une dizaine). Alors on a beau s’extasier sur le résultat et la manière d’y arriver (un film), on en faisait trop vite le tour.
DEVINETTE
Pourquoi le grillon frise-t-il le ridicule ?
- parce que, aussi appelé cri-cri, il est sujet à répétition de ’mot cri’.
Pfffffffff...
les hommes portaient souvent des perruques frisées qui, de nos jours, donneraient l’air complètement ridicule.

Pourquoi cette expression n’est pas défriser le ridicule ?
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 22/09/2011 à 12h40 : Lorsque je dis "Sam défrise", je ne parle pas de l’Oncle Sam qui se...
Oui... "être défrisé" est être dérangé, parfois même se sentir outragé. Friser le ridicule, est, en fin de compte, proboquer les quolibets, qui dérangent, eux aussi. Alors friser ou défriser, c’ est là la question... puisqu’ en fin de compte les deux expressions ont à peu de chose près le même résultat !
DEVINETTE
Pourquoi, étant gosse, Laurent Ruquier avait toutes sortes de perruques pour ses déguisements ?
- parce que son papa, c’était le père Ruquier !
réponse à . SyntaxTerror le 12/11/2013 à 09h35 : Du temps où la France était occupée par les armées a...
Que ce soit Gershwin (sans "c"...)), le jazz, ou même Mendelssohn, dont la famille était pourtant protestante depuis des générations, peu de musiciens trouvaient grâce auprès d’ Adolf, qui n’ y comprenait du reste pas grand-chose. Mendelssohn avait pourtant tout fait pour réhabiliter le plus grand génie musical allemand, J.S. Bach, en donnant, avec les moyens du bord (les instruments d’ origine étant difficiles à trouver et de plus peu de musiciens savaient s’ en servir) la "Passion selon St Matthieu". S’ il admirait Wagner, c’ est plutôt parce que ce dernier mettait en scène des extraits chosis de la mythologie germanique et scandinave (dont il écrivait lui-même les livrets, s’ écartant du reste quelque peu du Nibelungenlied, par exemple), et, dans les Maitres Chanteurs de Nuremberg, les concours de trouvères fort en vogue au Moyen-Age. Même une innocente chanson comme "Lily Marleen" était accusée de ramollir les troupes ! Il laissa faire, cependant, parceque cette chanson fut un succès, et que tous les hommes avaient laissé une petite amie, une fiancée, une femme... Sauf les homosexuels, qui étaient pourchassés. Même Röhm, qui l’ aida lors de sa conquête du pouvoir, fut sacrifié ainsi ! Mais il s’ en fallut de peu que Lily Marleen soit interdite....
réponse à . <inconnu> le 12/11/2013 à 07h05 : Comme le coiffeur avait honte de friser le ridicule, il s’est mis à...
Et comme disaient deux de ses clientes:

-"En est on sures ?"
réponse à . momolala le 12/11/2013 à 08h28 : Je suis moins chère !  J’espère que ce ridicule-l&...
Mais tu nous es chère !..........
Malheureusement, dans un hôpital, cette incurie comme tu dis provoquera peu ou prou ce qu’il est convenu d’appeler pudiquement "des dommages colorectaux collatéraux"........
réponse à . momolala le 12/11/2013 à 08h41 : Le ridicule, qu’on le frise, qu’on y tombe etc... n’est que da...
Le problème étant qu’on devrait savoir y voir autant le doigt que ce qu’il veut montrer

"Quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt"

Lao Tseu........a moins que ce ne fut Confucius.......sais plus !
réponse à . mitzi50 le 12/11/2013 à 11h32 : Que ce soit Gershwin (sans "c"...)), le jazz, ou même Mendelssohn, dont la...
Paraîtrait même qu’il avait fait occire les élans dans les zoos car ils avaient un "profil sioniste".......
La conn....ie portée à son point culminant.......
J’ignore si c’est vrai mais de la part d’un barje pareil............ 
réponse à . mitzi50 le 12/11/2013 à 11h32 : Que ce soit Gershwin (sans "c"...)), le jazz, ou même Mendelssohn, dont la...
En ce qui concerne Lili Marleen, il faut reconnaître que ça fait un peu "les pieds en dedans et la crosse qui traîne par terre".
Dans le "système de pensée" nazi, la juiverie est une race et non une religion, donc peu importe d’être converti de fraiche date (comme les parents de Karl Marx) ou depuis 125 générations, il doit rester des traces dans tes gènes ...
Deux qui ne connaissaient rien du ridicule ici en d’autres temps et que j’ai retrouvées ailleurs aujourd’hui. Je vous les offre en partage, elles ne changent pas, sauf de nom :
Eureka :
Si l’on devait recenser le nombre que "pourquoi" aux questions ou aux choses auxquelles on échoue à trouver des réponses ou des explications, on peut aller se rhabiller, et l’on n’est pas sorti de l’auberge pour atteindre le fond du puits, inexistant à mon avis. A titre d’exemple, aussi con que mon balai, si l’eau de Javel vient de Javel, et que l’eau de Cologne vient de Cologne, alors pourquoi certaines personnes, et moi en premier, persistent à mettre de l’eau de toilette ??? Allez comprendre, c’est pas bête ça ?
Petulaperot
Et ceux qui abusent de l’eau-de-vie ne vivent pas plus longtemps que les autres!
Marrantes elles restent !
réponse à . momolala le 12/11/2013 à 12h59 : Deux qui ne connaissaient rien du ridicule ici en d’autres temps et que j&...
Celles et ceux qui "mettent" de l’eau de toilette frisent le ridicule quand le couvercle se rabat.
réponse à . momolala le 12/11/2013 à 12h59 : Deux qui ne connaissaient rien du ridicule ici en d’autres temps et que j&...
Paies-tu l’apéro ? Eureka !
réponse à . momolala le 12/11/2013 à 12h59 : Deux qui ne connaissaient rien du ridicule ici en d’autres temps et que j&...
Et le beau lérot de Javel, tu l’as vu ?
réponse à . SyntaxTerror le 12/11/2013 à 13h18 : Celles et ceux qui "mettent" de l’eau de toilette frisent le ridicule quan...
Surtout au Maroc........
Oui, là, c’est capital...
Certes, quand le couvercle se rabat, il n’y a qu’à dir’ on est en tanger.
On peut pas dire qu’on se marre à c’sketch......

Bon, ok, je sors.......là ça frise le ridicule.......
Syllogisme

Ce qui ne tue pas rend fort
Le ridicule ne tue pas
Donc le ridicule rend fort............

Z’en pensez quoi vous ôtre ?..........
Qui c’est qu’a frisé ce radicule* ?

* Oui je sais, radicule est féminin ( j’ai pas dit "ridicule"....quoi que.... ) mais pour que la phrase colle mieux à l’expression, je l’ai masculinisé........
réponse à . joseta le 12/11/2013 à 11h26 : DEVINETTE Pourquoi, étant gosse, Laurent Ruquier avait toutes sortes de p...
Ruquier avec des perruques ?
On ne demande qu’à en rire !.......
réponse à . BOUBA le 12/11/2013 à 13h42 : Certes, quand le couvercle se rabat, il n’y a qu’à dir’...
Je suis enroué, mais je me marre rauque...
VIRELANGUE:

"la radicelle du ridicule radicule ridiculise la radicalisation"

Ben quoi c’est pas plus ridicule que ceux de cette page !
Mon premier est très savant
Mon second aime l’amour avec les animaux
Mon troisième gratte la terre
Mon quatrième ne fait pas partie de la gamme

Mon tout ne tue pas......
-------------------------------------------------------------------------------------------------

Mon premier est ri parce que ri est incollable
Mon second est di parce que di tire en bique
Mon troisième est cu parce que cu ratelle
Mon quatrième est le parce que le n’est pas la (do-re-mi-fa-sol- ? )

Capillotracté ?
C’est le propre des charades à tiroir........
Je n’ai pas osé.
Quand je lis la suite, je m’en félicite !
réponse à . BOUBA le 12/11/2013 à 13h47 : Syllogisme Ce qui ne tue pas rend fort Le ridicule ne tue pas Donc le ridicule...
A propos des heures on disait aussi :
omnes vulnerant, postuma necat (toutes blessent, la dernière tue), sauf qu’on ne peut dire que c’était la dernière qu’après coup.
On frise le ridicule, non ?
réponse à . SyntaxTerror le 12/11/2013 à 16h33 : A propos des heures on disait aussi : omnes vulnerant, postuma necat (toute...
Sauf si on est condamné à mort, là on sait quand on arrive à la dernière.....
Donc pas si ridicule que ça.........

Tiens, en parlant de ça, on stérilise l’aiguille et le bras du condamné à mort par injection létale........c’est pas ridicule ça ?........
Le mot toilette nous vient du latin tela qui veut dire toile, tissu. Le premier sens de toilette, c’était
un meuble garni où on faisait sa toilette. Évidemment les gens faisaient leur toilette
avant l’existence des WC.

cette page
Friser le ridicule. C’est ce que les suisses pensent de nous. cette page
Y a-t-il une différence entre les vaches et les cheveux frisés ?
Non, car:
- les vaches ont du lait, et
- les cheveux ondulés
réponse à . BOUBA le 12/11/2013 à 16h40 : Sauf si on est condamné à mort, là on sait quand on arrive ...
on stérilise l’aiguille et le bras du condamné à mort
Je suppose que tu veux parler des états des Etats-Unis qui ont rétabli la peine de mort.
Le droit des Etats-Unis n’est pas celui de la France et un avocat peut toujours obtenir un sursis à exécution au dernier moment.
Ce serait dommage que le sursitaire ait attrapé le tétanos ou un SARM !
réponse à . SyntaxTerror le 12/11/2013 à 17h43 : on stérilise l’aiguille et le bras du condamné à mort...
Bien sur que je parle des States, nous on stérilisait pas la lame de la guillotine ni le cou du condamné ou la balle du fusil qui a dessoudé Bastien-Thiry.....

En effet, dans le droit Etazunien, le menteur peut obtenir la grâce in extrémis mais je pense quand même que quand le mec est sanglé sur la table c’est rapé pour lui........Il aura droit à l’injection de chlorophytobenzène de bisosalicyprophol permengamixané !......

Non ? Qu’est ce t’en penses miss Souris..........
réponse à . joseta le 12/11/2013 à 17h42 : Y a-t-il une différence entre les vaches et les cheveux frisés&nbs...
ca marche aussi avec les tôles !!!!!!!............
réponse à . mickeylange le 12/11/2013 à 17h15 : Friser le ridicule. C’est ce que les suisses pensent de nous. cette page...
Va leur donner tort !!.......On ferait rire un régiment de singes avec nos conne........ies !!

Ah la la on a vraiment un pays bas !.........
réponse à . BOUBA le 12/11/2013 à 19h05 : Va leur donner tort !!.......On ferait rire un régiment de singes av...
Ah la la on a vraiment un pays bas !....

Joliiii ! clap clap clap
réponse à . mickeylange le 12/11/2013 à 19h09 : Ah la la on a vraiment un pays bas !.... Joliiii ! clap clap clap...
...........
réponse à . BOUBA le 12/11/2013 à 19h03 : Bien sur que je parle des States, nous on stérilisait pas la lame de la g...
je pense quand même
Tout le monde le pense, sauf le condamné qui y croit encore, mais on n’a pas le droit de prendre le risque.
C’est pas moi, je persiste et signe, c’est ma procrastination qui frise le ridicule ... moi je frise tout court ! Je suis toujours expressionautiquement vôtre jusqu’en dessous du nombril (mais de l’intérieur, traduisez, et pas d’insinuations fallacieuses siouplait hein !!!), et suis, tous les jours, ce que le Bon God nous gratifie avec comme matière à sa béatitude ... en silence ... dans mon petit coin (hééé pas çui-là, peux pas suivre de ce céant) ! Vous avez tout entravé ... Bon ben là faut que j’me remue le miches, et j’ai donc décidé de reprendre du poil de la bête, quand elle daignerait m’en filer un chouya, eh oui là elle boude la bestiole, elle m’a tellement suggéré, supplié : En reprendez-vous de mon poil ? En reprendriez-vous un peu de mon ’tit poil tout beau, tout joli ? Eh bé non, que nenni, pas aujourd’hui, demain peut-être ... on verra ! Et c’est ainsi que j’ai chopé la crampe de non-scribouillardise, état pathologiquement patenté dans les annales de "Demain il fera jour, et après-demain aussi", et dont ils détiennent le copirate de l’invention ! Ca frise pas le ridicule un peu là ???
Bonjour, bonsoir les gens ! Amitiés à tous, et en particulier à Missiz Dézécoles, que j’ai eu, comme à chaque fois, le plaisir de retrouver !
Il est temps fectivement de se refaire une santé, avec un peu de bougeotte pour de vrai quoi ! Ressortir le dimanche, se remetttre dans le monde, revoir le populo et tout le tintouin, et suffit le confinement, hop hop allez ouste l’ermitage ! D’ailleurs j’avais commencé une esquisse, il y a quelques jours, pour voir ce que ça pourrait donner : Alors oualà, oualà, j’ai don organisé un DINER DE CONS : Etaient présents, et que du gratin siouplait : soi-même en personne, bibi, ma pomme, mézigue, nous-même (comme disait le Roi), I et myself (qui viennent de très loin, eh oui, diner cosmopolite, ne vous en déplaise !!), moi, je, mon individu, ma personnalité (qui a fait preuve d’humilité par sa présence), moi-même, et enfin, et évidemment, personnellement j’étais là. Mon ego s’étant excusé pour cause d’empêchement sans engagement aucun ! Mais qu’est ce qu’on s’en est mis ... mais qu’est ce qu’on s’est fendu la poire ! A chialer de bonheur ! C’est du beau me direz-vous ... Alors qu’on arrête de me bassiner avec des histoires à la mords-moi-le noeud comme quoi la convivialité, avec ce qu’elle représente comme témoignage d’affection, est en voie d’extinction (si ce n’est déjà fait). Ca frise royalement le ridicule ... M’en fous, moi je m’ai bien épanoui la rate, bien tortoré, et j’te vous parle pas de la descente que les fagots ont failli y passer aussi !! A suivre ... Ca c’est juste une re-frise de contact !! Je vous aime toutes et tous
réponse à . BOUBA le 12/11/2013 à 19h03 : Bien sur que je parle des States, nous on stérilisait pas la lame de la g...
Pour l’aiguille stérile, j’étais pas au courant. Il vaut mieux suivre la bonne méthode sanitaire dans tous les cas il me semble. Rien que pour le principe. Mais pour parler franchement j’aime pas que nous ayons encore la peine de mort. Cela ne fait pas baisser le taux de criminalité. Ça sert seulement à donner de la satisfaction aux gens (surtout les répubs maudits!!!  ) qui favorisent l’idée d’un oeil pour un oeil. Ça marche aussi bien aux USA qu’en Corse...on n’en finira jamais, la vengeance aux USA ou la vendetta en Corse.   Des fois le ridicule tue.
réponse à . eureka le 12/11/2013 à 23h25 : Il est temps fectivement de se refaire une santé, avec un peu de bougeott...
Saperlipopette ! Non ! Toi z’ici !
Il y a belle lurette qu’on n’y croyait plus depuis qu’on braillait sur tous les tons, mais en vain, les noms des amionautes d’antan ! Fasse que le Bon God des églises rappelle sous sa voûte ses autres brebis égarées !
Vous savez quoi ? Hier, on a fait notre boulot d'amionautes par-dessus la jambe. Résultat : on a un peu oublié l'anniversaire d'un Québécois. Il n'est que temps de nous rattraper...
♫♫♪♫♪ Bonaniversaire Slepi ! ♪♫♪♪♫
et aujourd'hui on chante aussi bien fort :
♫♫♪♫♪ Bonaniversaire Momolala ! ♪♫♪♪♫
Rendez-vous chez Marcel ! 
ANAGRAMMES
Ridiculiser frêle
Cuire drille frisé
Ailleurs
Langue     Expression équivalente     Traduction littérale
Arabe Charbet del ridik ouleï Une gorgée de rideau coulait
réponse à . DiwanC le 10/08/2016 à 00h54 : Vous savez quoi ? Hier, on a fait notre boulot d'amionautes par-dessus...
Oh que oui !
On arrive ! ... et on amène Roger Joseph Fernand Frison-Roche !
réponse à . Mintaka le 10/08/2016 à 02h04 : AilleursLangue Expression équivalente Traduction littérale...
... une autre gorgée ?
C'est bien parce que c'est toi alors !
- Au mois de janvier, tu fêtas ton anniversaire...et Slepi, Fanny ?
- non, non, c'est le 18 janvier, mais hier c'était celui de Slepi !
- Ah, zut ! alors avec un peu de retard: BON ANNIVERSAIRE SLEPI !!
Et, en tout cas, je ne vais pas oublier celui d'aujourd'hui: je ne voudrais pas donner lieu à:
la révolte de Mau Mau...
JOYEUX ANNIVERSAIRE MOMO !!
- Où tu vas ?
- à la gare...je vais voir mon frère en Loire-Atlantique, c'est le coiffeur de l'armée, et aujourd'hui il a une perm à Nantes !
Bon anniversaire MOMO !
Et j'espère que tes problèmes d'ordinateur piraté appartiennent vraiment au passé.
réponse à . deLassus le 10/08/2016 à 08h31 : Bon anniversaire MOMO ! Et j'espère que tes problèmes d&...
Nos deux héros du jour - Momo, Slepi - ont le même âge que toi, moi et tout nos z'autres ! Ils frisent la ....taine d'années !
On continue avec le jeu d'hier !

Terme de jeu de paume. Friser la corde, se dit de la balle quand, passant très peu au-dessus de la corde, il s'en faut de très peu qu'elle ne soit arrêtée dans le filet ou que le coup ne soit perdu.

BON ANNIVERSAIRE SLEPI et MOMO aussi !!!
Le chanteur Jean-François Périer-Têtedoie (Jeff)...
-Tu crois que le public se moquait de moi ?
- Oui, Jeff risée...
- Ben, non, t'as pas frisé...
Euh ! Bon anniversaire à ceux dont c'est l'anniversaire :)
Je continue, très bel été à tous !
Eh bien, bienvenue à toi, bel été itou ! Et bon non anniversaire !
 
Ceux que l'on fête aujourd'hui ont un jour donné leur jour et mois de naissance → cette page @ 11
Et le jour venu, on se retrouve tous chez Marcel !

Diwan, joseta, le gone, cocodrill ... merci !
réponse à . cocodrill le 10/08/2016 à 14h35 : Euh ! Bon anniversaire à ceux dont c'est l'anniversaire&nb...
Bienvenue à toi sur ce site sympa.
Pirater Momo ça frise le ridicule, suffit de lui demander gentiment... et elle t'envoie du ciel bleu et du soleil. 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Friser le ridicule » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?