La course à l'échalote

Action qui consiste à forcer quelqu'un à courir ou partir en le tenant par le col et par le fond du pantalon.

Se dit maintenant d'une compétition (électorale, hiérarchique...), parfois puérile, où tous les moyens sont bons pour arriver le premier.

Origine

La date d'apparition de cette expression n'est pas connue, mais elle est citée, dans son sens premier, par Robert Sabatier dans 'Trois sucettes à la menthe', ce qui voudrait dire qu'elle existait déjà vers 1930.

Dans le sens initial, le fait d'attraper quelqu'un par le fond du pantalon, c'est aussi le tenir par la 'peau des fesses'.
Or, en argot, l'oignon désigne la fesse, le cul ou l'anus ('occupe-toi de tes oignons !'). Comme, dans les plaisanteries populaires, il était facile de remplacer l'oignon par l'échalote, on explique comment cette expression a pu naître.

Compléments

Au sens actuel, les élections présidentielles permettent de vivre de nombreuses courses à l'échalote au sein des principaux partis politiques, pour savoir qui sera intronisé candidat de chaque parti.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « La course à l'échalote » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Vos commentaires
Dams le film de Claude Zidi, 1975, Pierre (Richard) court bien au cul de Janet (Birkin). même s’il courent tous malgré eux après les titres du cabaret de travestis l’Alcazar.
Wouaaaah...! l’insigne honneur d’étrenner les commentaires d’une expression millésimée 2005 ..!
Bon: "Aaaa-llez Chalotte, Allez Chalotte, Aaa-lleeez..!!"
(Air des lampions)
Et c’est Briiiiiiidge, venu du diaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaable vauveeeeeeeeeeeeeeert ...!!!
Les chats l’ôtent à la course..??
La cour salée, Charlotte ..???
La course allécha Lotte ..???!!
Là, l’ourse lécha la cotte ...!!???
La cour sale lèche calotte...?!!
Ah non ah non ça va pas du tout ça oh là là ! Ah mais c’est pas beau ça !
Beau ça? No, va !

(Pcc Bobby Lapointe)
La belle Chalotte était-elle une Venus callipyge à l’oignon doux ? Est-ce pour elle que les cévenols ont organisé l’an passé un marathon de l’oignon doux à St André de Majencoules
on ne dit pas "la course à les chalottes" , parce que Grévisse, qui n’est pas la moiié d’un con, dit que " à les" se contracte en "aux" . Sauf que des aulx et des chalottes c’est pas pareil. Ail ! Grévisse n’y connait donc rien. Vaut mieux appeler Jean Pierre Coffe.
Comme, dans les plaisanteries populaires, il était facile de remplacer l’oignon par l’échalote
Peut-être dans les plaisanteries populaires, d’accord!
Mais dans la cuisine au beurre, hein?
Essayez donc de faire une sauce béarnaise avec des oignons! Mettez-y des échalottes, bon sang!
JP Kof, Kof, Kof
Dans une vie antétieure, quand j’étais un gentil Annie Mateur, j’organisais souvent des courses à la Charlotte. Et c’était pas pour des pommes!
réponse à . chirstian le 27/09/2008 à 08h04 : on ne dit pas "la course à les chalottes" , parce que Grévisse, qu...
Oui, et puis, hein, la course aux aulx, même au zoo, sous les eaux, ...
Ca rapporte rien, bande de zozos!
réponse à . <inconnu> le 27/09/2008 à 04h26 : La belle Chalotte était-elle une Venus callipyge à l’oignon ...
L’affreux Majencoules..? Comme la fondue savoyarde alors..?!
cette page

Et un gage..! Un gage ..!!
Dans son livre "les mille et une manières de s’accomoder avec une lotte", Jean-Pierre nous coffie que ce poisson révéle toute sa saveur après une cure d’amaigrissement intensif.

Et c’est ainsi que la course allège la lotte, pour le plus grand plaisir de nos papilles !!!
Que notre langue française est riche...Voilà en effet une façon courtoise et polie de dire à quelqu’un qu’il aille se faire voir chez les Grecs!!!Au fait,pourquoi les Grecs et pas les autres?
réponse à . AnimalDan le 27/09/2008 à 04h00 : Les chats l’ôtent à la course..?? La cour salée, Charl...
Je ne suis pas inspiré ce matin !
Je note que la calotte te fait réagir souvent !
Pourtant, "il se voyait en curé avec une calotte ©"
Carotte, oignon & échalote, on va pouvoir faire un potage ! Finalement, pour les fraîches soirées d’automne.
- FLASH INFO-

Parlant popote et chiffon, Sarah Palin aime à dire que bientôt la lotte à l’américaine n’aura plus de raison d’être... La lotte à la mèreMcCain sera dorénavant de rigueur.

-indigeste... vous avez dit indigeste-
Je connaissais botter, fesser, coup de pied au c...pour faire avancer quelqu’un.
Parfois des...gnons! mais l’oignon pour moi c’était pas tout à fait là...
réponse à . <inconnu> le 27/09/2008 à 10h57 : Je connaissais botter, fesser, coup de pied au c...pour faire avancer quelqu&rsq...
Bon ! eh bien maintenant, tu sauras, si quelqu’un te dit que tu l’as dans l’oignon, qu’il vise très bas ! :&rsquo)
réponse à . subbuteo le 27/09/2008 à 10h51 : - FLASH INFO- Parlant popote et chiffon, Sarah Palin aime à dire que bi...
Quoi, elle va nous piquer notre plat national..? La fameuse lotte au riz nationale..??!!
réponse à . <inconnu> le 27/09/2008 à 10h57 : Je connaissais botter, fesser, coup de pied au c...pour faire avancer quelqu&rsq...
Euh... c’était où, pour toi ..?
réponse à . Emeu29 le 27/09/2008 à 10h50 : Je ne suis pas inspiré ce matin ! Je note que la calotte te fait r&e...
Il n’en faut pas plus en effet 
réponse à . Muscat le 27/09/2008 à 10h49 : Que notre langue française est riche...Voilà en effet une fa&ccedi...
Quelqu’un veut bien affranchir la fraîche Muscat..? :&rsquo)
réponse à . AnimalDan le 27/09/2008 à 11h08 : Quoi, elle va nous piquer notre plat national..? La fameuse lotte au riz nationa...
Oui... et c’est pas tout... elle vient jusque chez nous piquer notre polka pour la danser à la ska !!! le tout sur un rythme de sénatrice !
réponse à . Muscat le 27/09/2008 à 10h49 : Que notre langue française est riche...Voilà en effet une fa&ccedi...
se faire voir chez les Grecs!!!Au fait,pourquoi les Grecs et pas les autres?
parce que ,autrefois, l’oeil désignait aussi l’anus. Et donc se faire voir ...

le renseignement est à l’oeil, mais n’y reviens pas !
réponse à . chirstian le 27/09/2008 à 12h00 : se faire voir chez les Grecs!!!Au fait,pourquoi les Grecs et pas les autres? p...
parce que ,autrefois, l’oeil désignait aussi l’anus. Et donc se faire voir ...
je subodore que tu insinues quelque chose avec ton explication, mais je ne vois pas quoi. Tu vas me dire que par là on voit pas grand chose, mais l’oignon faisant pleurer, peut-être que le rapprochement avec l’ oeil vient de là. A moins que ça soit un terme technique de proctologue, dans ce cas la substitution de l’échalote à l’oignon ne serait que du marketing médical, et la course à l’échalote, ne serait que la recherche de client ?

hemmmmmmmmm!!!
j’ose pas!
réponse à . Muscat le 27/09/2008 à 10h49 : Que notre langue française est riche...Voilà en effet une fa&ccedi...
Va donc voir à cette page !
Où l’on peut voir que God s’empressait un tantinet... Comment dit-on "O Tempora O Mores" en Grec ..? :&rsquo)
La course à l’échalote : entraînement champêtre à la course de haies, à l’approche de chaque échalier, le coureur criant au gamin posté là: "ôte le !"
Personne n’a pensé a souhaiter l’anniverssaire de SagesseFolie?

Bon anniverssaire mon pôte.

Maaaaarceeeeeeeeeeeeel.
réponse à . <inconnu> le 27/09/2008 à 21h24 : Personne n’a pensé a souhaiter l’anniverssaire de SagesseFoli...
c’est toi qui as gagné la course à l’échalotte : au 1er qui penserait à cet anniversaire !
Bon anniv SagesseFolie et " 3 sucettes à la menthe" en guise de cadeau.
réponse à . <inconnu> le 27/09/2008 à 21h24 : Personne n’a pensé a souhaiter l’anniverssaire de SagesseFoli...
Cet anniversaire m’a été chaleureusement et affectueusement fêté par mes proches, mais il est vrai que sur Expressio, je me sens un peu moins seul grâce à toi.
Merci mon pote et merci Renoir2.
réponse à . <inconnu> le 27/09/2008 à 23h15 : Cet anniversaire m’a été chaleureusement et affectueusement ...
Il suffit de passer sur Expressio pour tailler une bavette,
et une bavette à l’échalote n’est-elle pas un savoureux plat de fête ?
Bon appétit
Je sais le décalage mais il n’y a pas d’heure pour fêter
réponse à . <inconnu> le 27/09/2008 à 23h51 : Il suffit de passer sur Expressio pour tailler une bavette, et une bavette &agr...
C’est sûr: c’est pas le genre de repères qui m’encombre la chetron..! ouske c’était marqué..?
réponse à . chirstian le 27/09/2008 à 12h00 : se faire voir chez les Grecs!!!Au fait,pourquoi les Grecs et pas les autres? p...
Il me semble que Rimbaud parlait de "l’oeil brun"
de son compagnon Baudelaire!
Ou est-ce l’inverse??
Mais je n’ai pas trouvé l’objet en question! (le poème, bien sur!)
Quelqu’un est versé en ces matières?


P.S.: J’ai fait des recherches sans succès.
réponse à . jean1938 le 27/01/2009 à 18h31 : Il me semble que Rimbaud parlait de "l’oeil brun" de son compagnon Baudela...
Je ne trouve pas cette douteuse métaphore, mais je me permets une suggestion : (re)lire le bouquin de Teulé : Rainbow pour Rimbaud, c’est une piste... Quant à l’orageuse liaison de Rimbaud avec un autre grand poète, elle concerne Verlaine, et non Baudelaire qui n’aimait, lui, que les femmes.

Ou peut-être fais-tu allusion au poème Les Poètes de sept ans sans grand rapport, il est vrai, avec l’expression du jour  :

"À sept ans, il faisait des romans, sur la vie
Du grand désert, où luit la Liberté ravie,
Forêts, soleils, rives, savanes ! — Il s’aidait
De journaux illustrés où, rouge, il regardait
Des Espagnoles rire et des Italiennes.
Quand venait, l’œil brun, folle, en robes d’indiennes,
— Huit ans, — la fille des ouvriers d’à côté,
La petite brutale, et qu’elle avait sauté,
Dans un coin, sur son dos, en secouant ses tresses,
Et qu’il était sous elle, il lui mordait les fesses,
Car elle ne portait jamais de pantalons ;
— Et, par elle meurtri des poings et des talons,
Remportait les saveurs de sa peau dans sa chambre."

Arthur Rimbaud, Les poètes de sept ans (extrait)
réponse à . syanne le 28/01/2009 à 08h58 : Je ne trouve pas cette douteuse métaphore, mais je me permets une suggest...
Wouach!
Quelle bourde!    

J’ai pensé aux Fleurs du Mal... d’où ma confusion!
Je vais refaire mes devoirs.

Je me souviens d’avoir lu ce fameux poème jadis...
Il me semble que le poème serait de Rimbaud forcément...
Comprenne qui veut! 

Quand à votre suggestion, "À sept ans, il faisait des romans,
je l’avais lu. Ce n’est pas celui-là.

Merci de votre réponse
J*

Si vous souhaitez savoir comment on dit « La course à l'échalote » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?