Les tenants et les aboutissants - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Les tenants et les aboutissants

1. La totalité des informations, circonstances ou détails liés à une affaire ou à un dossier
2. Ce qui a justifié, a été à l'origine (de quelque chose)

Origine

Il semble que « tenir et aboutir » n'a jamais été la devise d'un quelconque seigneur. Alors d'où peut nous venir cette expression qui date du XVIe siècle ?

Il faut savoir que, dans son sens initial, au début de ce même siècle, les tenants et aboutissants désignaient les terrains accolés à un domaine, le Grand Robert nous précisant que les tenants désignaient ceux des terrains accolés aux côtés longs du domaine, et les aboutissants, ceux accolés aux côtés courts.
Pour ces derniers, peut-être parce que, dans un domaine qui serait beaucoup plus long que large, en le parcourant dans la plus grande longueur, on finit par y aboutir.

Toutefois, pris séparément, un tenant désignait « ce qui n'était pas séparé » (pensez, aujourd'hui, au garage attenant à votre maison, ou aux objets d'un seul tenant, donc d'une seule pièce) et un aboutissant, « une limite ».

C'est plus tard au XVIe siècle également que, de ce sens de « tout ce qui entoure » le domaine, est né la signification figurée moderne où on évoque tout ce qui est autour d'une affaire.
Par extension, on utilise aussi depuis le XXe siècle cette expression pour désigner ce qui a été à l'origine de quelque chose ; on doit alors l'entendre comme « l'ensemble des informations qui permettent de comprendre pourquoi l'action a été entreprise ou la décision prise ».

Exemple

« Le gouvernement suisse "souhaite tirer les leçons de ce qui s'est déroulé au Japon" mais "il faudra cependant attendre de connaître tous les tenants et aboutissants des événements en cours avant cette discussion" a indiqué la Présidente. »
Le Figaro Magazine - Article du 26 mars 2011

« Stéphane Lathion est président du Groupe de recherche sur l’islam en Suisse auprès de l’Observatoire des religions de l’université de Lausanne. Il décrypte pour Libération les tenants et aboutissants de la votation proposée par l’extrême droite. »
Libération - Article du 28 novembre 2009

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Les tenants et les aboutissants » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Die näheren UmständeLes circonstances plus proches
Angleterreen The long and the short of itLe long et le court de ca
Angleterre / États-Unisen The ins and outsLes entrées et les sorties
Espagnees Los pormenores (de un asunto...)Les particularités (d'une affaire...)
Israëlhe Kol apratime aktanime (כל הפרטים הקטנים) הקטנה)Tous les petits détails
Pays-Basnl De ins en outsLes intérieurs et les extérieurs
Pays-Basnl iets op zijn duimpje kennenConnaitre quelque chose sur son petit pouce
Roumaniero Din fir a parDu fil jusqu'aux cheveux
Roumaniero A cunoaste toate detaliile,toate amanunteleConnaitre tous les details,toutes les petites choses.

Vos commentaires
Je résume l’origine de l’expression : c’est parti d’un garage qui aboutisait à la maison bordant les terrains attenants au domaine du Sieur Robert, lequel donnait des leçons de japonais aux écoliers du XVIe (élèves au collège Lathion situé près de Lausanne).
Euh... j’ai peut-être lu un peu vite...
réponse à . DiwanC le 19/08/2011 à 01h35 : Je résume l’origine de l’expression : c’est parti...
D’un seul tenant, je vais essayer de t’expliquer que les mines à raies suisses ne poussent que dans la plaine, sur ton terrain attenant à une mosse, qu’est déguisée en garage avec plateau élévateur installé dans la crypte, du haut duquel le Sieur Robert hareng gai ses troupes pour leur expliquer la votation sur les vocations innées narrables. Une quelconque saigneur, comme le dit si justement note petit Godemichou adoré, n’est cependant pas à confondre avec une petit baigneur, celui qui se fait racoller Delon en large sur ton terrain.
J’espère que tu as compris mainant.
On se retrouve tout à l’heure au bar? Je t’offre un Lagon Bleu (dans un grand vere)...
Selon Homère, qui en est le père:
Pénélope: l’étonnant est à bouts tissant (n’aboutissant jamais d’ailleurs)
réponse à . file_au_logis le 19/08/2011 à 07h58 : D’un seul tenant, je vais essayer de t’expliquer que les mines &agra...
Tenant compte du long développement visant à m’expliquer le « pourquoi du comment » qui nous amènera, tout au long de la journée, à lire - et sans nul doute à relire - l’exposé proposé dès potron-minet par Sa divinité, développement aboutissant selon toi à une parfaite et totale compréhension de ma part, tenant compte de tout cela donc et pour faire court : d’accord !

On s’retrouve chez Marcel qui sait si bien bleuir les lagons que c’en est un bonheur à partager absolument avec les Expresionnautes que tu auras le plus grand des plaisirs à inviter également, s’pas ?
A tout bientôt ! 
réponse à . DiwanC le 19/08/2011 à 01h35 : Je résume l’origine de l’expression : c’est parti...
j’ai peut-être lu un peu vite...
Peut-être en effet, mais à ta manière tu rends hommage au travail de God qui doit Se décarcasser pour trouver des exemples pertinents, souvent récents. Je n’ai toujours pas compris comment Il peut faire... Il m’épate, Il m’épate !
réponse à . deLassus le 19/08/2011 à 10h50 : j’ai peut-être lu un peu vite...Peut-être en effet, mais &agra...
C’est pourtant simple: Sa Divinité gouguélise...
Nan, nan ! Je crois putôt que le grand Wacondah puise ses exemples dans ses sources... 
Tu penses bien que j’ai essayé, et parfois pendant des heures !
Il faut, pour trouver des exemples aussi pertinents que ceux qu’Il nous donne, soit une chance extra-terrestre, soit une patience d’ange... Bref, des qualités inaccessibles aux pauvres humains que nous sommes.

PS Mais tu m’as donné une idée, et j’ai assez rapidement retrouvé les deux articles (Le Figaro cette page et Libé cette page) d’où sont extraits les deux exemples de ce matin. Mais même avec ce "truc", il faut à notre God bien de la patience.
Sa Divinité gouguélise...
Ben... à tenir de tels propos, tu risques d’aboutir au déclenchement d’une sainte colère divine ! Conséquence : la colle du samedi !
réponse à . DiwanC le 19/08/2011 à 12h12 : Sa Divinité gouguélise...Ben... à tenir de tels propos, tu ...
Mais non : Google n’est qu’un vulgaire instrument dans la main de God !
Pour ces derniers, peut-être parce que, dans un domaine qui serait beaucoup plus long que large, en le parcourant dans la plus grande longueur, on finit par y aboutir.
je suis sans doute bouché mais je capte mal les tenants et aboutissants de cette réflexion !
Quelle que soit la forme du domaine, et quelle que soit la façon dont on le parcourt, il me semble évident qu’on finit effectivement par aboutir quelque part ! Et à ce titre, les tenants sont tout aussi aboutissants que les aboutissants.
Et tenants, étonnant, non  ? 
Et à ce titre, les tenants sont tout aussi aboutissants que les aboutissants.
Bonne nouvelle ! chirstian a retrouvé ses mouches ! 
réponse à . chirstian le 19/08/2011 à 12h28 : Pour ces derniers, peut-être parce que, dans un domaine qui serait beauco...
Il me semblerait qu’à l’inverse de ce que propose God ou plutôt différemment, une propriété serait "tenante" quand elle est accolée sur un ou deux de ses côtés les plus longs, et aboutissante lorsque elle ne l’est que sur une petite longueur. Et ceci qu’il s’agisse d’un domaine ou d’un cabanon. Après avoir émis des réserves à propos de Brassens, je prends ici tous les risques mais ne faut-il pas vivre (un peu) dangereusement ? 
le Grand Robert nous précisant que les tenants désignaient ceux des terrains accolés aux côtés longs du domaine, et les aboutissants, ceux accolés aux côtés courts.
dans le Jean Nicot de 1606 la différence serait plutôt leur situation par rapport au bâtiment : les tenants sur le côté et les aboutissants devant ou derrière : "à la Tantost le limite par flanc, soit d’un champ, soit d’une maison, dont l’opposite est Abboutissant, qui est le limite par front."
Pour ces derniers, peut-être parce que, dans un domaine qui serait beaucoup plus long que large, en le parcourant dans la plus grande longueur, on finit par y aboutir.

A mon avis, aboutir (aboter en vieux françois) doit être pris dans les sens qu’il avait à l’origine : "toucher par un bout, confiner", "s’étendre (jusqu’à)", "se terminer par". Par ailleurs (et même par ici), en un tenant, d’un tenant signifie, en moyen français "sans solution de continuité, sans interruption".

Ai-je fait avancer le machin ? Pas sûre... Ou bien alors il faut envisager que des quatre côtés du domaine, deux sont considérés comme les bouts. Sur ce, je les mets (les bouts), avant de piquer trop de mouches à Chirstian.
réponse à . DiwanC le 19/08/2011 à 12h39 : Et à ce titre, les tenants sont tout aussi aboutissants que les aboutiss...
La définition me semble parfaitement claire:
Lieu tenant signifie bien occuper une position précise
A bouts tissants nous fait comprendre qu’il s’agit d’une toile,
Tout devient clair ,il s’agit d’une araignée,une aragne,les mouches de Chirstian en témoiignent quelle était l’aragne la plus célèbre de l’Hitoire e France,au XVIème siècle?
Louis Xi.
Cette démonstration est sans doute légèrement téméraire comme disait Charles mais ne prenez pas la mouche pour autant (en emporte le vent).
Attention ,je n’ai pas dit que Louis XI avait vécu au XVIème siècle mais à u siècle de distance on se souvenait encore bien de lui et la souvenance de l’aragne était encore vivace .
réponse à . chirstian le 19/08/2011 à 12h28 : Pour ces derniers, peut-être parce que, dans un domaine qui serait beauco...
Bon alors pose les restes explosés de ta mouche (je t’avais pourtant dit de l’entourer d’abord de scotch !) et imagine un terrain de 10 mètres de large et 5 kilomètres de long. Pas bien pratique à exploiter, mais c’est juste pour l’image.
Tu te mets au milieu (dans la largeur) et au kilomètre 0 de ton très long terrain.
Sur ta droite et sur ta gauche, à cinq mètres de chaque côté, tu as les tenants qui ’tiennent’ ta longue bande. Dire que, si tu te diriges vers eux, tu vas y aboutir, est un peu abusif, car l’aboutissement sous-entend en général que quelque chose de long a précédé. Or, là il ne te faudrait que 5 ou 6 pas.
Ensuite tu commences à te déplacer vers l’autre extrême mitée à laquelle, environ une heure plus tard si tu es à pied, tu vas ’aboutir’, cinq kilomètres plus loin.
Voilà.
C’était pas pour faire avancer le schmilblick, simplement pour justifier la différence entre les terrains accolés à la longueur et ceux accolés à la largeur qu’évoque le Robert.

Cela dit, les 14 et 15 sont intéressantes.
réponse à . syanne le 19/08/2011 à 14h06 : Pour ces derniers, peut-être parce que, dans un domaine qui serait beaucou...
aboutir (aboter en vieux françois) doit être pris dans les sens qu’il avait à l’origine : "toucher par un bout, confiner", "s’étendre (jusqu’à)", "se terminer par"
j’abote dans ton sens, mais "se terminer par" quoi ? L’expression qui abote abotera semble dénier toute fin à l’abotage. Mais il faut s’aboter sous peine de sabotage* ! Je n’en vois plus le bout...
C’est décidé : après l’apero, Charles, je relis le s’aboté d’un seul tenant.
* alexandrin, "Alexandra, Alexandrie où tout commence et tout finit ..." (Claude, qui abotait aussi en françois)
réponse à . God le 19/08/2011 à 15h10 : Bon alors pose les restes explosés de ta mouche (je t’avais pourtan...
brillante démonstration, qui me laisse confondu d’admiration.
Mais le doute ma bite toujours. Car elle repose sur ce présupposé :
car l’aboutissement sous-entend en général que quelque chose de long a précédé.
qui est formellement démenti par la définition d’aboutir. Voir TLFI : "Toucher un bout, trouver un terme, avec ou sans nuance d’effort."
Aboutir évoquait-il autrefois cette idée ? Que nenni : 1319 aboutir a « confiner à (d’une terre, d’un immeuble) » terme jur. (Arch. Nat. MM 129, fol. 10, contrat de vente ds Mém. soc. hist. Paris, XLVI, 181 d’apr. Barb. Misc. XVIII, 1 (TLFI)
Et quel est le sens de "confiner à " dans lequel on trouve con et fin, (mais gardons nous d’en tirer une conclusion non aboutie!)  ? C’est être voisin, très proche, contigu.
Collé stérile !  
et pour ajouter une dernière mouche couche au sens actuel de "totalité des informations, circonstances ou détails liés à une affaire ou à un dossier" je soulignerai que les tenants sont tous les faits "tenant" à l’affaire ( au sens de "avoir un lien avec", lui être attaché ) ,
tandis que les aboutissants sont les résultats, la situation à laquelle on va aboutir (au sens d’arriver), au terme de cette affaire.
L’expression balaye donc très large.
Déchainé, le chirstian. Pauvres petites bêtes !
Que fait notre B.B. ? Son grand âge l’hébète ?
réponse à . chirstian le 19/08/2011 à 15h20 : aboutir (aboter en vieux françois) doit être pris dans les sens qu...
Moi je trouve ça beau, ton sabir : ça m’botte !
les tenants désignaient ceux des terrains accolés aux côtés longs du domaine, et les aboutissants, ceux accolés aux côtés courts.
Quid du cas où le domaine était carré ? Voir cette page
réponse à . God le 19/08/2011 à 15h10 : Bon alors pose les restes explosés de ta mouche (je t’avais pourtan...
trés long terrain
Quand il s’agissait d’un terrain DÉGRADÉ, c’était un terrain en GÉNÉRAL, DE DIVISION en parcelles. Et celui qui, en ce LIEU TENANT un petit morceau de terre, était ASPIRANT à un bout ADJOINT et espèrait que la bonne affaire se SOLDÂT. Sa femme, pour délimiter la propriété, mettrait des COLONNES, ELLE. Si tout se passait comme prévu, un prêtre pourrait même OFFICIER une MESS, pour fêter la réussite.
réponse à . DiwanC le 19/08/2011 à 12h39 : Et à ce titre, les tenants sont tout aussi aboutissants que les aboutiss...
Non seulement Chirstian a retrouvé ses mouches, mais il semblerait que les pratiques du Sélénite avec ces joyeux diptères se répandent sur ce meeeeerveilleux site !!!!!!! Peut-être un effet de la canicule ambiante........Allez, rendez-vous chez Marcel pour s’hydrater ( aux Lagons Bleus, bien évidemment ! ) et ne pas risquer la surchauffe........ :&rsquo)
Les tenons et les abrutis sont... oups, pardon...
Grâce aux tenons et aux mortaises (les femelles du mortier), les choses tiennent mieux ensemble, spa. De même que les tenants et les aboutissants, les ponants et les levants...
Allez: tous à l’eau dans les beaux lagons des atolls...
Les tenants et les aboutissants de l’affaire Depardieu coulent de source, ceux qui ne tenant plus la pisse se trouvent à bout-pissant.
Marcel est, du bar du Phare, le tenant scié tenancier abrutissant.
Oh ! I am the first !.........

Bon, hé ben ce jour d’hui on va pas beaucoup jouer du Brassens....

"Ouéééééééééééééééééééééééé !!"

Tiens y en a que ça enchante dirait on !

Passe prendre le café. A deux on trouvera bien un sujet.........
Hé ben ça inspire pas grand monde le sujet du jour.....
Bon, ben j’vous laisse......

Ad’taleur.......
Satisfaction de propriétaire foncier que d’arpenter ses terres jusques à leurs tenants et leurs aboutissants, et inversement selon le sens de sa demeurrre et de sa marche ou de la course du soleil. Métaphoriquement, il me semble que dans un raisonnement les tenants se tiennent (tiens !) du côté des arguments, les aboutissants se découvrant en conclusion. D’ailleurs n’étaye-t’on pas un raisonnement (en le renforçant sur toutes ses faces par un argumentaire bien étayé -je sais, je repépie) avant d’aboutir à une démonstration, comme je le fais ici ? Bon, là, je suis épuisée pour la journée !

Bouba, t’es où ? Je reprendrais bien un p’tit noir ! La seule couleur que je ne vous souhaite pas pour cette journée froide, froide, froide qui commence.
C’est de Pénésalope, qu’il s’agit.
Tenant le bout du fil d’Ariane, elle mettait en Mère Panence (L’épouse du Père Manence) vingt fois par mois sur le métier son ouvrage...
Quand en viendrai-je enfin à bout, tissant comme une foldingue, demandait-elle régulièrement à son mari? Celui-ci ne répondait jamais: le Père Manence était occupé...
ANAGRAMME
Béat : les statuts sensationnels
DEVINETTE
Quel est le rapport entre le terrain accolé à un domaine et un excursionniste britannique déchaussé ?
- l’un est aboutissant et l’autre, quand il enlève la boot, i’ sent.
réponse à . chirstian le 19/08/2011 à 15h50 : et pour ajouter une dernière mouche couche au sens actuel de "totalit&ea...
L’expression balaye donc très large.
Dix mètres, d’après les dimensions du terrain de God.

1. La totalité des informations, circonstances ou détails liés à une affaire ou à un dossier
Nuance
Quand on fait ces démarches pour un dossier correct, c’est pour infos., quand le dossier semble louche, c’est souvent pour un faux...
réponse à . file_au_logis le 28/11/2013 à 08h04 : C’est de Pénésalope, qu’il s’agit. Tenant le bou...
vingt fois par mois sur le métier son ouvrage...

J’en connais une qui n’en finit pas avec les ourlets de ses rideaux. Quand elle y grimpe, ils se défont. 
ceux accolés aux côtés courts.
C’est la raison pour laquelle Geluck a inventé le saut en largeur.
Mais peut-être me trompje
les tenants désignaient ceux des terrains accolés aux côtés longs du domaine
Avec cette donnée, DEVINETTE: Combien de temps met-on à mesurer les tenants ?
- une longue heure...
réponse à . BOUBA le 28/11/2013 à 05h52 : Oh ! I am the first !......... Bon, hé ben ce jour d’hui...
Suis venue faire un petit tour, au très petit matin, comme d’hab. : n’y avait pas un chat… pas une lumière chez Marcel. Rien. On aurait entendu vibrionner une mouche sélénite, c’est te dire.

Bien sûr j’ai lu le journal écrit par les voisins du dessus, peu inspirés eux aussi… Puis j’ai fouillé dans les vinyls. Rien. Même pas un Bertola massacreur…

Me suis dit que la journée serait oisive… Partant de peu, tenant pas grand-chose on a des risques d’aboutir à rien…
réponse à . charmagnac le 28/11/2013 à 10h46 : vingt fois par mois sur le métier son ouvrage... J’en connais une q...
Euh... Non, rien.
Finalement, c’est à la TV qu’on voudrait voir Tennant, aboutissant...
réponse à . momolala le 28/11/2013 à 07h27 : Satisfaction de propriétaire foncier que d’arpenter ses terres jusq...
un argumentaire bien étayé
Par exemple : je roulais, tenant ma droite, quand un véhicule est arrivé sur ma gauche, aboutissant ma voiture.
Reportage aérien
On a vu son appareil photo, Laboute hissant...

Ne m’en veuillez pas trop, c’est juste pour faire avancer le machin...
réponse à . joseta le 28/11/2013 à 13h43 : Reportage aérien On a vu son appareil photo, Laboute hissant... Ne m&rsq...
Si c’est pour la bonne cause, je ne vais pas me priver !

On a beau tenir à la vie, on aboutira à la mort.
"Pensées" - Leykos Tseu Nan - 1001 av. God
réponse à . momolala le 28/11/2013 à 07h27 : Satisfaction de propriétaire foncier que d’arpenter ses terres jusq...
Hou hou suis là !

Belle rando ce matin.

On est partis du côté du golf de Valescure, tenant notre haquenée des cordeliers nous avons pris des sentiers aboutissant à de très beaux paysages.....
C’est vraiment beau l’Estérel.......

Bon allez, vais finir ma valise.......le départ approche !!....... 
réponse à . DiwanC le 28/11/2013 à 13h46 : Si c’est pour la bonne cause, je ne vais pas me priver ! On a beau ...
En ce qui me concerne, j’ai décidé d’être éternel. Pour l’instant, ça se passe bien.
UN DRÔLE DE COUPLE

Quand il croit qu’il la tient,
Elle s’enfuit, agile,
Se défait de ses mains,
Se dégage et défile.

Mais il faut en finir,
Il la suit, la rattrape,
Elle ne fait que fuir,
Le défie et s’échappe.

Elle est comme le vent
Comme l’eau, la rivière,
Serpente, se défend,
Et saute les barrières.

C’est ainsi que jamais
Ils ne purent aboutir,
Se chercher ne cessaient,
Pas moyen d’en sortir.

Elle aimait ses tenants,
Lui tenait, c’est notoire,
À ses aboutissants,
Bref : c’était pas la gloire…

Bof!
réponse à . charmagnac le 28/11/2013 à 14h38 : En ce qui me concerne, j’ai décidé d’être &eacut...
Bravo, continue, Père Sévère! De toute façon, si tu te trompes, cela n’arrivera qu’une seule fois!

C’est comme pour les champignons, il sont tous comestibles! Au moins une fois...
réponse à . charmagnac le 28/11/2013 à 14h38 : En ce qui me concerne, j’ai décidé d’être &eacut...
Et moi je veux mourir de mon vivant.........
Sans être jusqu’au boutiste, bout tissant, même pour un canut ça veut rien dire.
Chirstian avait un jour fait une brillante démonstration sur le fait que les bouts marchent par deux comme les témoins de Jéhovah.
Les Africains disent boubou se qui confirme la théorie sélénite.
Exception à noter, le bout portant, lui, fait son trou tout seul.
Quand au bou gnat je le laisse à Georges Lautre
réponse à . file_au_logis le 28/11/2013 à 15h07 : Bravo, continue, Père Sévère! De toute façon, si tu ...
Ou comme ceux qui sautent dans le vide du haut de la Tour Eiffel... Une fois (pas belge !)
et en bonne santé ?
réponse à . mickeylange le 28/11/2013 à 16h38 : Sans être jusqu’au boutiste, bout tissant, même pour un canut ...
par deux comme les témoins de Jéhovah

ou comme les hirondelles
cette page

Quant au bout portant il se nomme aussi bout touchant. Etonnant, non ?
réponse à . charmagnac le 28/11/2013 à 18h26 : par deux comme les témoins de Jéhovah ou comme les hirondelles ce...
les hirondelles
Les renseignements sont parfaitement exacts. Mon papa était "une hirondelle" après guerre (celle de 1939-45). On les surnommait "les vaches à roulettes", contrairement à ce qui se passe de nos jours, où ça déboule toutes sirènes hurlantes, ils pouvaient arriver sur place quasi-silencieusement.
Ce sont "les mouettes" qui ont pris la suite : des flics tout en blanc sur des cyclomoteurs Motobécane-Motoconfort blancs aussi.
Avec l’augmentation du trafic automobile dans les grandes villes, on revient aux brigades cyclistes qui peuvent se faufiler partout sur leurs BMX, VTT ou je ne sais quel sigle pour désigner un vélo.
réponse à . SyntaxTerror le 28/11/2013 à 18h50 : les hirondellesLes renseignements sont parfaitement exacts. Mon papa étai...
- M'sieur l'agent venez vite, il y a un hold up au grand magasin là bas !
- Désolé je ne peux intervenir, une hirondelle ne fait pas le Printemps

Bon hé ben là je sèche pour ce qui est de Tonton Georges....

Je fais le café et je pars chez les Lapeau-d'Effesses, je vais enfin connaître les tenants et les aboutissants de leur invitation......

@ demain et bon dimanche à toutezétous...
Je connaissais dans le sens projet ou réalisation. Pas avec les terres ou terrains.
réponse à . le gone le 31/07/2016 à 08h38 : Je connaissais dans le sens projet ou réalisation. Pas avec les terres ou...
Maintenant tu comprends l'utilité des arcs-boutissants des églises godhiques.
LE JEU DES MOTS CACHÉS (269) SYNONYMES
Il y a, dans ce texte, 17 SYNONYMES DU MOT INFORMATION .
Pour vous encourager, il y en a deux qui ne sont même pas cachés...

- Tiens, salut ! Tu es rentré de Sion ?
- Oui Al, je ne veux, pour y vivre, qu'Aude !
- Pourtant tu bossais dans la ferme de l'ambassadeur du Pape en Suisse, non ?
- C'est ça, la ferme à nonce et on y séjourne Al, paisiblement, mais que veux-tu...le mal du pays ! Et puis la vie est plus belle ici; là-bas, sans connaître personne ni savoir où aller, je me suis senti comme eu...niqué, quoi...tu comprends ?
- Mais dis à t'entendre, tu vivais dans une tranquillité monastique...et tu n'es pas sorti ailleurs ? Hein, dis, qu'à Sion t'es resté ?
- Hé ! On est jeune, mais sage...non, en réalité, comme je t'ai dit, je ne connaissais personne...
- Ben, et les suisses qui bossaient avec toi ? Leur tourner le dos n'est pa la meilleure solution !
- Oh, eux ils avaient un caractère spécial, ils ne pensaient qu'au boulot, bref, je me voyais mal aller en quête de renseignements...
- Ben, ne reste pas là...entre...on s'coupe une tranche de lard ?
- Ah, on l'aime bien not' mas, hein ? On a tout ce qu'il faut ! Mais je dois refuser, je me suis mis au régime, alors le matin, je bois une infusion de thym...et bu le thym, je ne prends plus rien jusqu'au repas de midi...
- Hmmmm...es-tu de ceux qui ne mangent pas le matin et s'empiffrent le soir ?
- Euh...il faut bien suivre un format si on veut maigrir... après, s'il ne nous convient pas, on le change ! Hé, hé...
- Bon, quoi qu'il en soit, que tu sois rentré est une bonne nouvelle !
- Oui, on se verra beaucoup plus souvent !
réponse à . DiwanC le 28/11/2013 à 12h07 : Suis venue faire un petit tour, au très petit matin, comme d’hab.&n...
Bien sûr j’ai lu le journal écrit par les voisins du dessus, peu inspirés eux aussi… Puis j’ai fouillé dans les vinyls. Rien. Même pas un Bertola massacreur…

Alors là déçu le Gérard il en revient pas. Rien chez le Roi Georges pas possible .
Reprenons depuis le début God nous dit
" La totalité des informations, circonstances ou détails liés à une affaire ou à un dossier"
Bon maintenant supposons un chien :
caniche à l’œil coquin
Qui venait de chez son béguin...

Une midinette en repos,
Se plut à suivre le cabot...
etc etc
C'est ainsi que Brassens nous livre les tenants et les aboutissant des de cette affaire de flic que l'on enterre .
Sans trop tirer sur les quouettes on on peut retourner sous la couette fiers du résultat obtenu.
réponse à . joseta le 31/07/2016 à 09h36 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (269) SYNONYMES Il y a, dans ce texte, 17 SY...
14 après 3 lectures, j'arrête là. 
Pas mal...rendez-vous aux alentours de 18 heures.
(m'en vais voir ma fille !)
Tiens bon au contraire, tu es sur le point d'aboutir !
réponse à . deLassus le 31/07/2016 à 10h39 : Tiens bon au contraire, tu es sur le point d'aboutir !...
Je dirais même plus : en tenant le bon bout.
Une surenchère de haute tenue ?
Quel honneur Tu me fais là !
réponse à . gerard5253 le 31/07/2016 à 09h39 : Bien sûr j’ai lu le journal écrit par les voisins du dessus, ...
Sans trop tirer sur les quouettes…
Il y a quand même une belle élongation de frisettes !
Mais admettons !

Des histoires qui relatent les "circonstances ou détails liés à une affaire ou à un dossier" sont assez fréquentes chez not' Georges. À commencer par cette affaire qui - en son temps - fit certainement la une de la gazette locale :
C'est pas seulement à Paris
Que le crime fleurit
Nous, au village, aussi, l'on a
De beaux assassinats.


Si vous y tenez, toute l'histoire est là... Elle aboutit à cette musique !
God est là !
Amionautes ! Reprenons tous en chœur : ♫♪♫ trois.. quatre ! ♪♪♫♪
réponse à . joseta le 31/07/2016 à 10h18 : Pas mal...rendez-vous aux alentours de 18 heures. (m'en vais voir ma fille&...
14 itou... À ce soir !
Le "ins and outs" de nos néanmoins amis et voisins outre-manches fait penser au "vais et viens" de Gainsbarre.
Grandes incertitudes et hésitations quant aux tenants et aboutissants d'un deuxième referendum pour le Brexit.

- Ben alors ! Vous êtes in ou out ?
- Mais enfin, cela dépend des ins and outs
Cependant que Serge chante : "Je vais et jeueuviens entre tes reins ..."
Hamstérix t'a-t-il renseigné sur l'avenir du site au mois d'août ?
Remets-lui mon bonjour si tu veux bien et par la même occasion adresse-toi un bonjour à toi-même de ma part. 
réponse à . Mintaka le 31/07/2016 à 15h59 : Hamstérix t'a-t-il renseigné sur l'avenir du site au moi...
J'espère et même plus que ce site continue à vivre et à faire vivre. J'exagère pas.
Pour info. plusieurs faux ? faut pas...

1) CODE (qu'Aude)
2) ANNONCE (à nonce)
3) JOURNAL (séjourne, Al...)
4) AVIS (la vie)
5) COMMUNIQUÉ (comme eu...niqué)
6) MÉDIA (mais dis à...)
7) INDICATION (hein, dis qu'à Sion ?)
8) MESSAGE (mais sage)
9) DONNÉE (dos n'est...)
10) ENQUÊTE (en quête)
11) RENSEIGNEMENT
12) SCOOP (s' coupe)
13) NOTE (not')
14) BULLETIN (bu le thym)
15) ÉTUDE (es-tu de ceux...)
16) INFORMATION (un format si on...)
17) NOUVELLE
Voilà !
réponse à . joseta le 31/07/2016 à 17h43 : Pour info. plusieurs faux ? faut pas... 1) CODE (qu'Aude) 2) ANNONC...
Putain de bordel de merde, et je modère mon désarroi ! J'ai relu le texte en cherchant "avis" et je n'ai même pas vu "la vie". Je vous dis adieu, je pars me suicider.
réponse à . Mintaka le 31/07/2016 à 18h28 : Putain de bordel de merde, et je modère mon désarroi ! J'...
Réflexion faite, je vais réfléchir longuement à la façon dont je vais m'y prendre.
réponse à . Mintaka le 31/07/2016 à 18h29 : Réflexion faite, je vais réfléchir longuement à la f...
Tu as raison, on n'est jamais trop prudent !
réponse à . Mintaka le 31/07/2016 à 18h29 : Réflexion faite, je vais réfléchir longuement à la f...
En trop réfléchissant ? 
réponse à . Mintaka le 31/07/2016 à 18h28 : Putain de bordel de merde, et je modère mon désarroi ! J'...
Tu ne vas tout-de-même pas te quitter l'avis pour si peu...  
réponse à 76. le gone et 77. joseta
Merci pour votre réconfort. Je vais donc simplement demander à la grande faucheuse de bien vouloir libérer mon âme de l'enveloppe charnelle qui l'emprisonne.
réponse à . Mintaka le 31/07/2016 à 18h53 : réponse à 76. le gone et 77. josetaMerci pour votre réconfo...
Le dépouillement de ta prose est un ravissement pour les yeux !
Bouh ! Il y a un Club des "t'as mal où" ?
réponse à . joseta le 31/07/2016 à 17h43 : Pour info. plusieurs faux ? faut pas... 1) CODE (qu'Aude) 2) ANNONC...
Ah ! Que me voici marrie et grandement fâchée ! Ne voila-t-il pas qu'avis et média ont su se dissimuler à mon regard que j'avais cru appliqué ?

En fait, ce sont les seuls qui me manquaient parce que je n'avais fait qu'un d'enquête de renseignements.

Et pis, si M'sieur le directeur en veut, j'avais "savoir" (ni savoir où aller).

réponse à . Mintaka le 31/07/2016 à 18h28 : Putain de bordel de merde, et je modère mon désarroi ! J'...
Allez ! reprends goût à l'avis ! 
Ouiiii ! Sympa ! Ouaiiiis
réponse à . DiwanC le 31/07/2016 à 19h39 : Ah ! Que me voici marrie et grandement fâchée ! Ne voila-...
La liste consultée par M'sieur le Directeur, de son regard appliqué, , ne cite pas 'savoir' parmi ses synonymes. Alors...va savoir...
réponse à . joseta le 31/07/2016 à 21h18 : La liste consultée par M'sieur le Directeur, de son regard appliqu&e...
Je pensais au "faire savoir"...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Les tenants et les aboutissants » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?