Tomber en quenouille - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Tomber en quenouille

Être laissé à l'abandon (en parlant d'un pouvoir ou d'un domaine)
Perdre de sa valeur, de sa force

Origine

Regardez comme votre jambe va devenir belle, une fois que je vous aurai dit que le mot 'quenouille' nous vient au XIIIe siècle des mots du latin médiéval 'conucula' lui-même issu de 'colocula'[1] qui, au VIe, désignait un bâton dont une extrémité était garnie de laine destinée à être filée.
Vous vous dites peut-être que cela ne nous éclaire pas beaucoup et que le lien avec notre expression n'est absolument pas flagrant.
Certes, mais c'est oublier les chemins tortueux que la pensée humaine peut parfois suivre pour faire évoluer le sens d'un mot ou d'un groupe de mots.

Car le sens initial de la locution, au XVIe siècle, était "passer, par succession, dans la propriété d'une femme".
Si déjà, la signification première est quelque peu mysogine, son évolution ne l'est pas moins.

En effet, si un domaine tombait en quenouille, expression méprisante, c'est parce qu'il aboutissait dans des mains tout juste bonnes aux travaux ménagers, dont le filage de la quenouille, le mot ayant, par métonymie, désigné ensuite la matière textile qui entourait l'extrémité de la quenouille (le bâton lui-même).
Puis, si le domaine était laissé à l'abandon ou s'il perdait de la valeur (sens actuel depuis le début du XXe siècle), c'est bien parce que la femme qui en avait hérité était incapable de s'en occuper correctement (sous-entendu : comme toute femme qui se respecte).

[1] Non, je n'ai pas connu qu'Ulla et ma colocataire ne s'appelle pas non plus Ulla !

Exemple

« Philippe (le Long) gagna sa cause, qui au fond était bonne, par des raisons absurdes. Il allégua en sa faveur la vieille loi allemande des Francs qui excluait les filles de la terre salique. Il soutint que la couronne de France était un trop noble fief pour tomber en quenouille, argument féodal dont l'effet fut pourtant de ruiner la féodalité. »
Michelet - Histoire de France

« [...] un de ces chapitres dont il [Balzac] avait le secret pour recréer l'atmosphère qui se dégage d'un vieil hôtel parisien, construit entre cour et jardin, tombé en quenouille [...] »
Blaise Cendrars - Bourlinguer

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tomber en quenouille » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Chwythu ei blwcSauter son courage
Angleterreen To fall into women's handsTomber dans les mains des femmes
Angleterreen To fall to the distaffTomber à la quenouille
Espagnees Caer en desgraciaTomber en disgrâce
Espagnees Irse al garete.Partir à la dérive.
Espagnees Estar hecho una ruinaêtre devenu une ruine
Espagnees DesmoronarseS'effondrer
Colombiees Echarse al abandonoTomber à l'abandon.
Italieit Passare in eredità alle femminePasser en héritage aux femmes
Algérie (Kabylie)kab Thekess-ith tharatt (à prononcer avec le "r" parisien)Il se fait brouter par la chèvre
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Aan de vrouwelijke linie vervallenRetomber à la ligne féminine
Roumaniero A fi lasat de izbelisteÊtre laissé à l'abandon

Vos commentaires
On n’arrête pas de « tomber » ! Hier c’était en rideau, cette nuit, c’est en quenouille
Je sens que dans la journée, les poètes vont rimailler, le son "ouille" les inspire toujours ! 

La 1ère fois que j’ai entendu ce mot, j’étais petite, c’était dans le conte de « la Belle au bois dormant » … à côté d’une image représentant un fuseau cette page et ma grand’mère m’avait expliqué que c’était une quenouille et qu’on pouvait filer la laine ou la soie … ou l’utiliser avec un rouet (comme celui de sa grand’mère à elle) ...j’aimais bien ces mots nouveaux qui chantaient ...

Cet objet n’est plus présenté que dans les musées ou représenté sur des images / photos … cette page

Plus tard, presque adulte, j’ai appris qu’une femme qui héritait d’un domaine, on disait que la succession tombait en quenouille … Alerte aux féministes !

Mais les plus jolies quenouilles sont ces plantes semi-aquatiques qui ressemblent à des « roseaux de la passion » (la massette) dont les Québécois raffolent et en mange le cœur cette page
est-ce sous l’influence de la ritournelle du bel Adamo "et tombe la neige"
,( que God Dans Sa Magnificence ècoute à tout volume pour être en harmonie avec l’univers gelé qui prédomine sur une bonne partie de la francophonie )
que ces temps derniers on tombe, on trébuche, on se prend les pieds dans les rideaux ,et ,comme on dit sur certains côtres de ma connaissance,ça part en couille(s?)(adaptation régionale,raccourci linguistique?)
les princesses,ou les bergères,etaient souvent représentées avec un fuseau ou une quenouiile sur leur giron,moi aussi j’ai ce souvenir ,nocturne Cotentine.
Enfin,lea dernière fois que j’ai vu utiliser une quenouille ,c’était sur la cÔte turque.

voici bien des perches tendues aux si fins ,drôles,tendres et érudits rédacteurs de commentaires.bonne nuit...et bon nniversaire à qui correspond,à tout hasard
réponse à . jotape le 15/01/2009 à 00h30 : est-ce sous l’influence de la ritournelle du bel Adamo "et tombe la neige"...
tu as raison, c’est l’anniversaire de Dvozig que l’on a guère lu ces derniers temps ! mais tu as droit à tes bougies comme tout le monde, sur ton gâteau virtuel, avec un joli bouquet de bisous pour la circonstance ... et les copains ne manqueront pas de trinquer ! 
réponse à . cotentine le 15/01/2009 à 00h47 : tu as raison, c’est l’anniversaire de Dvozig que l’on a gu&egr...
Bon anniversaire, cher Dzovig.
Toi, t’es un vrai, un pur, un zigue,
Toujours prêt à danser la gigue,
Même si tu n’habites pas Dantzig!

Enfin, ... j’imagine...
Reviens donc nous saluer...
Le gateau est prêt. Marceeeeeeeeeeeeeeeel et Bernaaaaaaaaaaaaaaard t’attendent. Ils nous ont laissé un HoubaHobbes en piteux état, hier soir, mais, par contre, ce fut une belle soirée, qu’est-ce qu’on a guinché sur ce site!
Bon, les aminches, tomber en quenouille,
Ou alors, comme hier, tomber en rideau,
Cela nous laisse comme des grenouilles,
A nous à ne pas rester les pieds dans l’eau!
Bon anniversaire à Dzovig.
J’ai bien écrit Dzovig et non Dvozig. c’est ainsi que je l’avais orthographié et après vérification sur la liste des anniversaires, il me semble que j’ai raison. 


Revenons à notre quenouille, dont j’apprends qu’il y en a 3 sortes. Celle à cul rond, à cul quarré et la petite. Mais de quoi donc je cause ? Allez donc voir (si vous le voulez) à cette page.

Et la petite quenouille, dite quenouillette, vient de la marine. Voir sur cette page.
réponse à . tytoalba le 15/01/2009 à 08h16 : Bon anniversaire à Dzovig. J’ai bien écrit Dzovig et non Dv...
d’après wikipédia , une quenouillette serait une verge.... tomber en quenouille(tte) serait donc tomber en verge ? Intéressant...
réponse à . <inconnu> le 15/01/2009 à 08h42 : d’après wikipédia , une quenouillette serait une verge.... t...
Est-ce à dire que l’état de vierge deviendrait un fait historique?
Marine, qu’en dis-tu? Oui, je sais, tu n’habites plus chez papa, maintenant... mais... n’était-ce pas un hôtel borgne?

Quenouille, grenouille, c’est toujours les cuisses...
Le vieux cheval de mon grand-père s’appelait "Quenouille". Pour le faire avancer, il disait "Hue Quenouille".

Comte repéteur.
réponse à . file_au_logis le 15/01/2009 à 09h15 : Est-ce à dire que l’état de vierge deviendrait un fait histo...
la véritable expression ne serait-elle d’ailleurs pas " tomber en queue nouille ?
réponse à . <inconnu> le 15/01/2009 à 09h51 : la véritable expression ne serait-elle d’ailleurs pas " tomber en q...
probablement, oui !
mais l’expression gagnerait alors à être précisée, car quand ma queue tombe en nouille , tombe-t-elle en petite coquillette ou (ne rêvons pas!) en long spaghetti ?
réponse à . tytoalba le 15/01/2009 à 08h16 : Bon anniversaire à Dzovig. J’ai bien écrit Dzovig et non Dv...
tu as raison, Tyto, Je suis un peu étourdie, j’ai écrit le pseudo "Dzovig" de mémoire ... j’ai toujours eu un problème avec les mots que je ne rencontre pas souvent ! Il faut donc qu’il revienne plus fréquemment ...
Dzovig, reviens-nous vite ! ne serait-ce pour la fiesta qu’on t’organise ... ne nous laisse pas à l’abandon ! 
la vieille loi allemande des Francs qui excluait les filles de la terre salique
les mecs d’antan n’étaient pas Francs de collier , la preuve : cette fameuse loi sadique qui est restée en vigueur jusqu’au Maso schisme.
Joyeux anniversaire à Dzovig ainsi qu’à HoubaHobbes à qui je ne l’ai pas souhaité hier.
Puis, si le domaine était laissé à l’abandon ou s’il perdait de la valeur (sens actuel depuis le début du XXe siècle), c’est bien parce que la femme qui en avait hérité était incapable de s’en occuper correctement

Désormais le sens de l’expression n’est pas résevé à un domaine mais est étendu à toutes choses.

peut-on alors dire que tout ce qui tombe entre les mains d’une femme perd de sa valeur ? Hmmm ? Elles sont incapable de s’en occuper correctement ? Hmmm ?

Voila ce que c’est de planter vos quenouilles dans les mottes.
réponse à . cotentine le 15/01/2009 à 10h49 : tu as raison, Tyto, Je suis un peu étourdie, j’ai écrit le p...
Etourdie ou plus les yeux en face des trous  au vu de l’heure à laquelle tu as posté ton message. L’important de toute manière est que Dzovig sache qu’on pense à lui.
Je profite de cette quenouille qui nous est tendue, pour dénoncer avec force l’utilisation d’icelle par des incultes pudibonds ; je veux parler de l’expression que l’on risque hélas d’entendre de plus en plus : " partir en quenouille".
Tous ces ignares tartuffes croient, bien évidemment à tort, qu’ils pensent dire : "partir à la dérive", car ils n’osent pas, pauvres eunuques du langage, utiliser un plus adéquat : "partir en couille".
Voilà ! Je me suis bien soulagé et je vais de ce pas astiquer ma quenouille pour pourfendre d’autres barbares assassins de notre belle langue.
réponse à . jaipatouvu le 15/01/2009 à 13h54 : Je profite de cette quenouille qui nous est tendue, pour dénoncer avec fo...
Avec une intervention de ce genre, nous ne pouvons que constater que la personne ayant écrit ces lignes en a déjà vu de toutes les couleurs... Et elle ose s’appeler Jaipatouvu! A mon avis, il s’agit ici de quelqu’un qui veut se faire passer pour incognito, pas vu, pas pris... On t’a reconnu, va! Enlève ton masque! Ou alors, il te faudra partir, la quenouille entre les couilles... (je ne te chasse pas, je ne le souhaite même pas...)
si un domaine tombait en quenouille..., c’est parce qu’il aboutissait dans des mains [d’une femme]

On dit aussi : partir en sucette et je pose la question : ça tombe dans quoi ???
Ah, la belle au bois dormant dont la sexualité est réprimée et qui n’a le droit de se réveiller qu’avec le prince charmant !
Toute une époque que même soeur Emmanuelle a envoyé ballader.
Hier tomber en rideau, aujourd’hui tomber en quenouille. Les bras m’en tombent ! Pourquoi God nous met-il tant de tombes en ce moment ? Ce n’est pourtant pas la Toussaint ? Je ne comprends pas, cela ne tombe pas sous le sens. En fait je tombe sur un bec, je tombe sur un os. Mais je ne vais pas tomber malade à cause de cela. Mais je ne veux pas que ma quête de compréhension tombe à l’eau ! Pourtant je ne suis pas tombé de la dernière pluie, même si certain m’appelle gamin (  ) ! N’empêche je tombe en carafe. Pour me mettre en recherche je vais déjà tomber la veste. Mais je vais rester sur ce sujet pour ne pas tomber de Charybde en Scylla. Je risquerais de tomber des nues.
En attendant dehors il tombe des cordes. Cela tombe comme à Gravelotte. Mais cette pluie tombe à pic : en rafraîchissant mon cerveau qui fume, elle m’évite de tomber dans les pommes. A force j’ai quand même peur de tomber dans le trente-sixième dessous. Une solution qui me viendrait à l’esprit, tomberait pile poil, en m’évitant de tomber dans le panneau.
Hélas, j’ai l’impression que toute ma diatribe tombe en quenouille ! 
réponse à . SyntaxTerror le 15/01/2009 à 15h54 : Ah, la belle au bois dormant dont la sexualité est réprimée...
Oui mais après avec le prince charmant je ne te raconte pas ! L’histoire ne nous dit pas comment cela s’est passé pour qu’elle ait de si nombreux enfants ! On peut tout imaginer !  
réponse à . SyntaxTerror le 15/01/2009 à 15h48 : si un domaine tombait en quenouille..., c’est parce qu’il aboutissai...
Sucer la quenouille, ce ne doit pas être très agréable. Il doit rester pleins de fils dans la bouche ...  
réponse à . chirstian le 15/01/2009 à 10h46 : probablement, oui ! mais l’expression gagnerait alors à &ecir...
Pour t’aider à fantasmer : cette page ou cette page ou cette page ou cette page ou cette page
Si avec tout cela ton rêve ne tombe pas en queue nouille, les bras m’en tombent !
réponse à . <inconnu> le 15/01/2009 à 09h39 : Le vieux cheval de mon grand-père s’appelait "Quenouille". Pour le ...
Et le cheval avançait ? Ou il était mort de rire ? Ou il était vexé ?
« Quenouille : pièce stoppant l’écoulement du métal en fusion dans les moules. »
Donc une quenouille pénètre les moules. 
Eh, j’veux rien dire, mais j’me sens un peu seul ! Ce site tombe-t-il en quenouille ?
Quenouille : maladie cryptogamique de certaines graminées !
Vous l’avez tous attrapée cette quenouille ? Et vous êtes au fond de votre lit avec 40° de fièvre ? Ou tous mort ? Oh non .... !  
réponse à . PtiPat le 15/01/2009 à 16h35 : Quenouille : maladie cryptogamique de certaines graminées ! Vou...
"Cryptogamique : relatif aux plantes cryptogames, ayant les organes de la fructification peu apparents."
C’est une plante avec des petites "quenouilles".
"Quenouille : arbre fruitier ayant la forme de ce bâton"
Et le fruit de cet arbre, c’est du fil ...
réponse à . PtiPat le 15/01/2009 à 16h45 : "Quenouille : arbre fruitier ayant la forme de ce bâton" Et le fruit ...
C’est aussi la forme qu’on peut donner à un poireau poirier : cette page
Bin c’t’expression ne m’inspire guère !
Je r’tourne à min boulot, sinon c’que fé vo finir par tomber en quenouille !

Bosoèr.

TchioPat
PS : je continuerais bien jusqu’à 69 (Il y a en a qui l’aime bien celle-là, surtout dans la marine, à c’que j’ai pu lire). Mais j’ai peur de finir par lasser ...
C’te fois j’me casse ! Tchaô !  
réponse à . PtiPat le 15/01/2009 à 16h01 : Oui mais après avec le prince charmant je ne te raconte pas ! L&rsqu...
Oui, ma ça, c’est permis.
Ce que nous dit l’histoire, c’est que les filles doivent endorrmir leur sexualité jusqu’à l’arrivée du Prince Charmant. Par ailleurs, une femme honnête n’a pas de plaisir.

A no r’lire !
réponse à . PtiPat le 15/01/2009 à 16h50 : Bin c’t’expression ne m’inspire guère ! Je r&rsquo...
Cette expression t’inspire si peu que tu es obligé de te parler à ton toi-même ?
Pit’être que tout le monde fait la course à l’eau. Suite au dégel comme je l’ai déjà dit crevure de tuyauterie dans le sol, plus d’eau au château et pénurie dans plusieurs endroits du pays.
Et qui sait, certains sont peut-être encore à la neige, faisant attention de ne pas tomber.
Et il y a aussi ceux qui ont du travail et pas le temps de réfléchir à ce qui va encore nous tomber.
Souhaitons quand même que ce site ne tombe pas en quenouille.

J’ai soudain une lueur au fond de mon cerveau (si, si) . Ne serait-ce pas Houbba qui a enfermé tout le monde au phare après la nouba d’hier pour son anniversaire. Et qui ne les libèrera que quand ils auront colorié tous les dessins de Mickeylange et SagesseFolie. 
« Quenouille : pièce stoppant l’écoulement du métal en fusion dans les moules. »
Et que fait-on une fois des frites, alors?
réponse à . SyntaxTerror le 15/01/2009 à 16h59 : Oui, ma ça, c’est permis. Ce que nous dit l’histoire, c&rsquo...
les filles doivent endorrmir leur sexualité jusqu’à l’arrivée du Prince Charmant
Le Petit Prince?
Oui, mais alors, il doit leur montrer son petit lu!
réponse à . PtiPat le 15/01/2009 à 16h54 : PS : je continuerais bien jusqu’à 69 (Il y a en a qui l’...
Après tes monologues d’aujourd’hui, faut changer de pseudo, mon brave: MilPat t’irait mieux, hé, hé 
réponse à . PtiPat le 15/01/2009 à 16h18 : Pour t’aider à fantasmer : cette page ou cette page ou cette p...
tu as oublié les nouilles chinoises ! ... à déguster avec des baguettes 
cette page (cliquer sur l’image N° 6)
réponse à . <inconnu> le 15/01/2009 à 11h19 : Puis, si le domaine était laissé à l’abandon ou s&rsq...
peut-on alors dire que tout ce qui tombe entre les mains d’une femme perd de sa valeur ? Hmmm ? Elles sont incapables de s’en occuper correctement ? Hmmm ?
j’sais pas ... mais demande à Momo pourquoi son "Vista" est tombé en rideau hier (ou un peu avant) et l’a laissée en carafe ! 
Non "cet objet" n’est pas que dans les musées. Il y a encore des gens qui savent filer au rouet ou à la quenouille. J’ai vu mon père filer chaque soir (pas au bistrot) la laine qu’ensuite ma mère tricotait. Ca donnait des vêtements rêches, rugueux qui "piquaient" mais qui étaient chauds et ne tombaient pas en quenouille.
Il a fait aussi des essais avec d’autres fibres comme le poil de chiens, si, si, ou le poil de lapin angora. Là ça donnait quelque chose de très doux, soyeux. Mais qu’il fallait mêler à un fil plus solide. Maintenant il (mon père) a filé rejoindre les étoiles, il essaie peut-être de filer les fils de la Vierge, vous savez ces filaments qu’on trouve sur son chemin, en automne par temps de brouillard.
réponse à . file_au_logis le 15/01/2009 à 14h32 : Avec une intervention de ce genre, nous ne pouvons que constater que la personne...
Ben Filo, qu’es devenu ton humour légendaire d’Austro God ? Il est tombé en quenouille ?
réponse à . renoir2 le 15/01/2009 à 22h31 : Non "cet objet" n’est pas que dans les musées. Il y a encore des ge...
quoi comment, qu’est-ce? Les fils de la vierge seraient des fils amants ?
Et l’autre qui disait que le pape était appelé araignée.
J’en perds mon latin, celui que je n’ai jamais eu ou si peu. Alea jacta est et j’en passe.
Bonne nuit à vous et bonjour aux autres.
Moi aussi, je crois que c’est ds ce conte que j’ai entendu pour la première fois le mot "quenouille".

Sinon, "tomber en quenouille" ne veut-il pas dire plus généralement "tomber en désuétude", "tomber dans l’oubli" ?
réponse à . PtiPat le 15/01/2009 à 16h18 : Pour t’aider à fantasmer : cette page ou cette page ou cette p...
Si on ne mange que nouilles et autres pâtes, c’est qu’on est un vrai psycho-pâte !
Marrant, les collègues disaient plutôt (heu, mois aussi d’ailleurs quoique plus rarement):
«Se barrer en couilles»... 
Expression
Gonfler la grenouille

Signification
Monter une expédition en rafting à la recherche de l’hexagone 9, sur un radeau ayant la forme d’une grenouille.

Origine
Les élucubrations d’un réseau de 30.000 activistes francophiles planqués dans un mystérieux Phare-Ouest et sévissant sur la toile depuis la fin du XXe siècle sous le nom de code d’Expressio.

Déformées
Tomber en quenouille

Compléments
Un certain Naej ed al Eniatnof en a tiré une fable La Quenouille qui voulait se faire aussi grosse que le Teuf-teuf.
réponse à . <inconnu> le 06/08/2012 à 07h02 : Marrant, les collègues disaient plutôt (heu, mois aussi d’ail...
Se barrer en couilles
Lors d’une séance de dissection de grenouilles en fac de médecine, un étudiant s’était fait des lentilles pour midi. Les autres lui ont dit qu’ils avaient mis les testicules de sa grenouille dedans. Il a tout vomi.
Puis les autres lui ont avoué que c’était pas vrai. 
Son domaine tombait en quenouille parce qu’elle filait du mauvais coton. 
Tiens, file au logis se fait rare ces derniers temps...
Aujourd’hui, les chrétiens fêtent la Transfiguration.

La Transfiguration, c’est un peu comme si on voulait transformer un hexagone à 9 côtés en ennéagone à 6 côtés.
J’attire cependant votre attention :
Outre les hexagones 9, il y a les hexagones 4 comme quand on va aux 4 coins de la France.
Faisons-en la moyenne géométrique, c’est-à-dire la racine carrée de (9 x 4). On obtient 6.
Drôle de nombre pour un hexagone !
- Bonjour madame!
- Bien le bonjour Voltaire! (À ces mots, deux cavaliers ’virent Voltaire’)
- Vous prendrez bien un petit verre!
- Désolée! je suis pressée, faut que je file ’Arouet’...
Tant pis, après tout, cette femme n’est que nouille, pensa Voltaire.
réponse à . joseta le 06/08/2012 à 08h21 : Tiens, file au logis se fait rare ces derniers temps......
Et pour cause : il se dore au soleil de ses ouacances !

Breuke-Hobbes
Quand les fileuses parlent de quenouilles, leurs mots fusent haut.
réponse à . HoubaHOBBES le 06/08/2012 à 09h29 : Et pour cause : il se dore au soleil de ses ouacances ! Breuke-Hobbes...
Avec aujourd’hui, en prime, un 36°C à l’ombre de prévu...
Mais cela ne fait rien, on va marcher dans la montagne...
Au retour, on filera en quenouille au logis. Désintégré, évaporé, qu’on sera...
réponse à . <inconnu> le 06/08/2012 à 07h26 : Se barrer en couillesLors d’une séance de dissection de grenouilles...
Dans le même (mais HS...), un bizutage d’une étudiante à la fac médecine en sortant d’un cours de dissection, il pleuvait:
En ouvrant son parapluie ses petit camarades avaient accrochés aux baleine de son pébroque... des roubignolles !  
réponse à . renoir2 le 15/01/2009 à 22h31 : Non "cet objet" n’est pas que dans les musées. Il y a encore des ge...
Il a fait aussi des essais avec d’autres fibres comme le poil de chiens, si, si, ou le poil de lapin angora

A-t-il essayé d’autres matières ?

La p’tite Amélie
M’avait bien promis
Trois poils de son cul pour faire un tapis


C’était la minute grivoise !
réponse à . charmagnac le 06/08/2012 à 10h06 : Il a fait aussi des essais avec d’autres fibres comme le poil de chiens, s...
réponse à . charmagnac le 06/08/2012 à 10h06 : Il a fait aussi des essais avec d’autres fibres comme le poil de chiens, s...
...
Le tapis est foutu
Les poils sont tombés
La p’tite Amélie n’a plus de poils au cul

Suite de la minute grivoise... 
réponse à . charmagnac le 06/08/2012 à 10h06 : Il a fait aussi des essais avec d’autres fibres comme le poil de chiens, s...
Je me souviens que pendant la guerre (40/45) les femmes de la famille détricotaient les vieux pulls - il n’y avait plus de laine à vendre dans les merceries ou par correspondance aux 3 Suisses - et filaient avec un rouet cette laine de récupération mélangée avec des cheveux. Les chaussettes tricotées avec ce fil étaient très solides.
réponse à . framboise le 06/08/2012 à 10h34 : Je me souviens que pendant la guerre (40/45) les femmes de la famille dé...
Pas par correspondance aux 3 Suisses ? Pourtant la Suisse était neutre ! En plus, ils n’avaient pas besoin de leurs bas de laine puisqu’ils avaient des banques. À ta place, je porterais plainte !
J’apporte mon modeste grain de sel. Il me semble que cette expression concernait surtout la transmission des titres nobiliaires. Lorsque le noble nom assorti de son titre ronflant, d’une fière lignée, faute de successeur mâle, échoyait à une donzelle; on disait qu’il tombait en quenouille. L’héritière ne pouvant le transmettre en application de la loi salique... ou d’une autre...aussi misogyne.
Sous certaines conditions, que je ne connais pas, les titres tombés en quenouille pouvaient être "relevés" par le roi et conférés à un bénéficiaire méritant.
Voili, voilou... Je doute qu’à cette heure tardive ma contribution intéresse qui que ce soit, mais s’il y a un lecteur je le salue bien.
réponse à . Primarette le 06/08/2012 à 13h57 : J’apporte mon modeste grain de sel. Il me semble que cette expression conc...
Merci pour le commentaire comme pour la salutation ! 
C’est un croisement de Yéti et de Dracula !
réponse à . Primarette le 06/08/2012 à 13h57 : J’apporte mon modeste grain de sel. Il me semble que cette expression conc...
Je doute qu’à cette heure tardive ma contribution intéresse qui que ce soit, mais s’il y a un lecteur je le salue bien.

Merci pour la salutation, mais c’est pas parce qu’il n’y a pas de commentaire qu’il faut penser que tout le monde fait la sieste !
réponse à . framboise le 06/08/2012 à 10h34 : Je me souviens que pendant la guerre (40/45) les femmes de la famille dé...
filaient avec un rouet cette laine de récupération mélangée avec des cheveux

et parmi celles à qui il restait des cheveux il y a eu celles-ci
cette page
Je connaissais "Partir en quenouille", qui est certainement une variation de son équivalent moins élégant, où les sons [ə.n] ont été ajoutés. Sorte d’équivalent oral de la fameuse "coquille" d’imprimerie et son Q qui camoufle la couille.

Bref. Je vais me coucher moins... con... ce soir.
Je ne voudrais pas être le sixième con de l’hexagone à parler de "partir en couille", mais quand même, la Grèce, ça tombe en ruines ...
réponse à . Primarette le 06/08/2012 à 13h57 : J’apporte mon modeste grain de sel. Il me semble que cette expression conc...
D’une part, il n’est pas si tard que çà, du moins dans l’hexagone.
Ensuite, au siècle dernier, on sait qu’un quincailler de Clermont-Ferrand a pu racheter un titre parti en sucette moyennant force piastres. C’était son destin !
réponse à . Primarette le 06/08/2012 à 13h57 : J’apporte mon modeste grain de sel. Il me semble que cette expression conc...
Merci pour ton intervention, qu j’ai lue bien sûr en rentrant tout fondu de ma petite marche en montagneuh...
Je ne connaissais pas cette acception de la phrase dans le sens que tu renseignes. Tu m’as donc appris quelque chose et je t’en remercie...
réponse à . SyntaxTerror le 06/08/2012 à 16h01 : Je ne voudrais pas être le sixième con de l’hexagone à...
le sixième con de l’hexagone
Neuf pas six, faut suivre!  
Qu’importe, Curiosity ne s’est pas fait mal en tombant en quenoui après un si long voyage, ouf, un p’tit mars et ça repart!
réponse à . Primarette le 06/08/2012 à 13h57 : J’apporte mon modeste grain de sel. Il me semble que cette expression conc...
Il y a aussi une lectrice qui vient d’arriver et te salue cordialement 
réponse à . saharaa le 06/08/2012 à 16h23 : le sixième con de l’hexagoneNeuf pas six, faut suivre!   Qu&rs...
J’essaye de suivre !
Je croyais que neuf (et demi) c’était le nombre de coins.
En ce qui concerne le nombre de cons, je crois qu’il y en a un peu plus. Je parlais du nombre de fois où l’expression du jour avait été déformée.
J’ai connu une fileuse qui avait toujours la voix rauque et filait ’enrouée’.
réponse à . SyntaxTerror le 06/08/2012 à 16h30 : J’essaye de suivre ! Je croyais que neuf (et demi) c’éta...
Je parlais du nombre de fois où l’expression du jour avait été déformée.
ahhh, désolée, je n’avais pas compris ça,

je crois qu’il y en a un peu plus.
pas ici! sauf moi , je viens de le prouver 
réponse à . SyntaxTerror le 06/08/2012 à 16h30 : J’essaye de suivre ! Je croyais que neuf (et demi) c’éta...
Si tous les cons défilaient il n’y aurais plus grande monde pour les regarder passer 
réponse à . saharaa le 06/08/2012 à 16h23 : le sixième con de l’hexagoneNeuf pas six, faut suivre!   Qu&rs...
Si j’étais un chat Britannique, je n’aimerais pas me balader sur Mars en ce moment 
Roquet mouille benne
Quête : nombre nouille
Tome en ô : nuque brille
RN : quille nouée tombe
Nlle moque béret : ouin ! (nlle pour la nouvelle, bien sûr)

Annapul’habitude
La fileuse qui s’appelait Ana faisait un enroulement oblique.
réponse à . <inconnu> le 06/08/2012 à 18h21 : Si tous les cons défilaient il n’y aurais plus grande monde pour le...
Certainement sans te viser, mais en citant un acteur dans un film (je ne sais plus qui et ne situe plus le film non plus): "Si les cons volaient, tu serais chef d’escadrille!".
Je crois qu’l y a encore d’autres variations sur ce même thème...
réponse à . Jonayla le 06/08/2012 à 18h38 : Si j’étais un chat Britannique, je n’aimerais pas me balader ...
"curiosity killed the cat" ?  
cette page
Ps: j’ai cherché, je ne connaissais pas ! merci 
réponse à . file_au_logis le 06/08/2012 à 20h01 : Certainement sans te viser, mais en citant un acteur dans un film (je ne sais pl...
Il me semble que c’est dans "un singe en hiver", mais qui le dit ? Gabin ou Belmondo ? Du Audiard bien sûr.
réponse à . saharaa le 06/08/2012 à 20h52 : "curiosity killed the cat" ?   cette page Ps: j’ai cherché...
Comme quoi la curiosité n’est pas un si vilain défaut que ça 
réponse à . <inconnu> le 06/08/2012 à 18h21 : Si tous les cons défilaient il n’y aurais plus grande monde pour le...
Moi, je te regarderais !


Eeeh, c’est pour du rire !

Hobbes-servateur
réponse à . Jonayla le 06/08/2012 à 18h38 : Si j’étais un chat Britannique, je n’aimerais pas me balader ...
Damned, qu’irais-tu faire là à trois jours du Meiboom qui nous a donné à connaître la très peu célèbre Lasouinn ?
Rappelez-vous : le 9 août, c’est la st Laurent, et son célèbre cortège du Meiboom à Bruxelles; vous y entendrez rire notre Jon’ adorée dont l’éclat cristallin ne peut laisser personne indifférent !

Historic-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 06/08/2012 à 22h52 : Damned, qu’irais-tu faire là à trois jours du Meiboom qui no...
Et derrière une bonne triple Westmalle, qui c’est que vous reconnaîtrez ?

Hobbes-tetrikske
réponse à . Primarette le 06/08/2012 à 13h57 : J’apporte mon modeste grain de sel. Il me semble que cette expression conc...
Ah ! Tu m’as reconnu, Primarrete-ne-me-touche-pas !
Je suis ce lecteur et je trouve ton commentaire superbe, mais dis-moi, Primarrete-moi-ou-je fais-un-malheur, c’est belge ce pseudo ?

Prim-Hobbes
réponse à . tytoalba le 06/08/2012 à 21h12 : Il me semble que c’est dans "un singe en hiver", mais qui le dit ? Ga...
Je pense que c’est Gabin, ainsi que : Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît.
Une excellente réponse est : Les sages disaient que c’était impossible. S’amène un con qui ne le savait pas et qui l’a fait.
réponse à . HoubaHOBBES le 06/08/2012 à 22h48 : Moi, je te regarderais ! Eeeh, c’est pour du rire ! Hobbes-s...
Moi, je me défile devant ceux qui regardent. Et c’est pas pour rire ! 

Et en plus, es-tu bien sûr que personne ne te regarderait défiler de façon immobile ?
réponse à . <inconnu> le 06/08/2012 à 23h52 : Je pense que c’est Gabin, ainsi que : Les cons, ça ose tout, c...
La citation exacte est Tout le monde savait que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait citation attribuée à Marcel Pagnol.

Et celle-ci que j’aime bien Les cons, y en a tellement qu’on croirait que ceux de l’année prochaine sont déjà arrivés de Frédéric Dard
réponse à . charmagnac le 07/08/2012 à 09h24 : La citation exacte est Tout le monde savait que c’était impossible....
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait

La fille du puisatier? je ne suis pas sûre !
réponse à . HoubaHOBBES le 06/08/2012 à 22h57 : Ah ! Tu m’as reconnu, Primarrete-ne-me-touche-pas ! Je suis ce l...
bonjour

Non ce n’est pas belge, simplement dauphinois

C’est le nom de mon village

Cordialement
Hier, on tombait en rideau...
Aujourd'hui, on tombe en quenouille...
Bref, on est tombé bien bas, bien bas...

Écoutez...

réponse à . DiwanC le 13/09/2017 à 03h08 : Hier, on tombait en rideau... Aujourd'hui, on tombe en quenouille... Bref,...
Toi tu as "tomber" et moi j'ai la quenouille......

C'est dans cette délicieuse chanson qu'il en parle......

Comme il atteignait l'orée du village,
Filant sa quenouille, il vit Cendrillon,
Il lui dit : "Bonjour, que Dieu te ménage,
J' t'emmène à la chasse aux papillons."


ici on écoute pendant que le café passe....
réponse à . DiwanC le 13/09/2017 à 03h08 : Hier, on tombait en rideau... Aujourd'hui, on tombe en quenouille... Bref,...
Hier on tombait en rideau. Aujourd'hui on tombe en quenouille. Et moi j'en tombe des nues.

Oups ! Déjà écrit en #1 ! 
Les Italiennes mangent toute sorte de pâtes, mais les fileuses, que nouilles !
Oups ! Cette expression était tombée en quenouille depuis l'an 2012 ! Fort heureusement, Bouba et Mintaka viennent de l'épousseter ! Bravo !
Sans oublier DiwanC ! Pardon ! Mes pauvres yeux tombent en quenouille !
L'expressio du jour me donne du fil à retordre !

Les fileuses ne mettent que des pantalons fuseaux.
Et "c'est parti en couilles" est la version moderne et masculine ?
réponse à . Marcek le 13/09/2017 à 08h44 : Sans oublier DiwanC ! Pardon ! Mes pauvres yeux tombent en quenouille&...
Est-ce bien toi, Marcek ? Toi ici, quel bonheur !
Grâce à toi, Expressio reprend de la vigueur !
Très zouli pouème :

La grenouille
En quenouille
S'agenouille
En gadouille.
réponse à . Mintaka le 13/09/2017 à 09h37 : Très zouli pouème : La grenouille En quenouille S'agen...
Tout petouille
Tu estouilles
Maladouille,
Eh l'andouille !
réponse à . Marcek le 13/09/2017 à 08h44 : Sans oublier DiwanC ! Pardon ! Mes pauvres yeux tombent en quenouille&...
Toi z'ici ?.......heureusement que tu as signé je ne t'aurais pas reconnu...depuis le temps !
Une quenouille qui tombe en rideau, c'est grave ?
Là on tombe de haut !....
réponse à . Alnitak le 13/09/2017 à 09h37 : Tout petouille Tu estouilles Maladouille, Eh l'andouille ! ...
Quand on fouille
La magouille
Dans les Pouilles
On dérouille
Attention, chanson paillarde....si vous cliquez ICI vous aurez été prévenus....
réponse à . Marcek le 13/09/2017 à 08h43 : Oups ! Cette expression était tombée en quenouille depuis l&#...
Marcek ! Les bras m'en tombent de plaisir étonné !
Quel bonheur de te relire toi que j'ai si peu connue !
As-tu encore dans ton encrier un de ces poèmes qui nous réjouissaient ?

En Provence les favouilles sont les petits crabes gris qu'on met dans la soupe de poisson avec les bious, les arapèdes, les rastègues ( pour les gens du Nôôôôôrd, Parisiens, Bretons et autres septentrionaux : oeil de ste Lucie, chapeau chinois, anémone de mer) sans oublier les petits poissons de roche.....
Et attention, je ne vous parle pas de la bouillabaisse, peuchère...

(Cinq tentatives pour ce commentaire, ça me casse les c***** !)
réponse à . BOUBA le 13/09/2017 à 09h45 : Toi z'ici ?.......heureusement que tu as signé je ne t'aurais pas re...
je ne t'aurais pas reconnu...
ReconnuE  ! Ignorerais-tu que Marcek est UNE ?
réponse à . deLassus le 13/09/2017 à 10h33 : je ne t'aurais pas reconnu...ReconnuE  ! Ignorerais-tu que Marcek est ...
Ah ben oui suis je sot !...pardon Marcek et merci à toi Ô Cerbère de ce lieu...
réponse à . DiwanC le 13/09/2017 à 10h28 : Marcek ! Les bras m'en tombent de plaisir étonné ! Quel...
Il ne faut jamais désespérer de la providence....Alleluya..
réponse à . BOUBA le 13/09/2017 à 10h15 : Attention, chanson paillarde....si vous cliquez ICI vous aurez été...
Attention, chanson paillarde...
Avec une telle invite, tous les "vieillards libidineux*" de ce site - et God sait qu'ils sont nombreux !  - vont se précipiter sur ce lien !

J'ai écouté... et regardé... Ç'aurait été dommage de rater ça ! 

* Pour ceux ignorent l'histoire de ce qualificatif qui nous fut servi un jour par la "célèbre" (sur Expressio seulement !) voltairienne spécialiste de Voltaire, rendez-vous à cette page, lisez la contribution 15 et toutes les réactions des amionautes de l'époque ! 

réponse à . DiwanC le 13/09/2017 à 10h44 : Attention, chanson paillarde...Avec une telle invite, tous les "vieillards ...
Justement...c'est comme quand tu dis à un gamin "Touche pas c'est chaud !"..immanquablement il envoie les mains....
réponse à . BOUBA le 13/09/2017 à 10h36 : Il ne faut jamais désespérer de la providence....Alleluya.....
Alleluya
Ben tu vois, tes prières n'ont pas été vaines ! 
Tu as le choix entre cet alleluia-ci et cet alleluia-là !

Et God dans sa grande clémence - et parce qu'avec le retour de Marcek, c'est jour de liesse - si tu prends cet alleluia-là, tu as aussi la possibilité d'écouter cet alleluia-ci ! 
réponse à . DiwanC le 13/09/2017 à 11h09 : AlleluyaBen tu vois, tes prières n'ont pas été vaines ...
God m'a entendu........J'aime bien cet Alleluia ...
réponse à . DiwanC le 13/09/2017 à 10h44 : Attention, chanson paillarde...Avec une telle invite, tous les "vieillards ...
Au # 23 notre Godemichou adoré ne lui a pas envoyé dire à cette grenouille de bénitier..
(En fait j'en sais rien mais y a grenouille, alors...)...

Et pourtant Voltaire aurait dit:
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. »

Faut croire qu'elle n'était pas autant Voltairienne qu'elle nous l'a laissé entendre....
réponse à . BOUBA le 13/09/2017 à 10h33 : En Provence les favouilles sont les petits crabes gris qu'on met dans la soupe d...
Pffff... Mais c'est pareil sur toutes les côtes ! Partout où il y a peuchère pêcheurs, il y a soupe de poissons !

Et tes crabes gris sont bien tristouilles près des jolis crabes verts de la noble Armorique !

réponse à . DiwanC le 13/09/2017 à 11h47 : Pffff... Mais c'est pareil sur toutes les côtes ! Partout o&ugr...
Rhôôôôôô la la.....tu m'escagasses !..... mais j'ai jamais dit que c'était les favouilles les plus beaux et que la soupe était meilleure ici...

J'ai juste expliqué comment c'était en Provence en traduisant pour les gens du Nôôôôrd !.*..
.
Ô Bonne Mère ! Ma qué caractère....

* Je sais je l'ai déjà publié mais je ne m'en lasse pas...
réponse à . BOUBA le 13/09/2017 à 11h34 : Au # 23 notre Godemichou adoré ne lui a pas envoyé dire à c...
Et pourtant Voltaire aurait dit :...
Il paraît qu'il aurait également dit :
Le jour où vous ferez patouille dans quelque farfouille, à la recherche de vieilles bafouilles, de douilles, ou de chatouilles – petites fripouilles ! – le jour où, pour n'être point bredouilles, vous rentrerez avec belle quenouille, prenez garde qu'elle ne vous tombe sur les... genoux !
... mais on n'a jamais trouvé trace de ses propos.

Cornegidouille ! voilà que midi sonne déjà... vais me faire cuire des nouilles.

Quelle abondance de commentaires et quel plaisir de ce foisonnement du jour 
Bouba, ta chanson paillarde est pas triste ça fait du bien et je connaissais pas les paroles !
Et Michel Galabru maintenant ! J'ai vu les chtis plusieurs fois et je ne m'en lasse pas 
réponse à . DiwanC le 13/09/2017 à 12h07 : Et pourtant Voltaire aurait dit :...Il paraît qu'il aurait éga...
C'est du nanan !

Dommage que la rime finale soit si pôvre...

Ah oui, j'ai oublié qu'avec ma soupe on pouvait faire des croûtons à la rouille...
réponse à . le gone le 13/09/2017 à 12h09 : Quelle abondance de commentaires et quel plaisir de ce foisonnement du jour ...
Bah, on se débrouille.....
réponse à . le gone le 13/09/2017 à 12h13 : Et Michel Galabru maintenant ! J'ai vu les chtis plusieurs fois et je ...
Moi aussi, j'en ris tellement que ma vue se brouille...
A moto on appelle ça une arsouille...
réponse à . BOUBA le 13/09/2017 à 12h14 : C'est du nanan ! Dommage que la rime finale soit si pôvre... A...
Dommage que la rime finale soit si pôvre...
Ben c'est pas ma faute si Voltaire cafouille !

S'cusez-moi M'sieur Arouet...

Que voilà me semble-t-il une expression un peu désuète. Je crois bien, mais je peux me tromper et [slurp] j'en appelle à God pour confirmer ou infirmer, [/slurp] qu'on dit aujourd'hui plus volontiers "se barrer en couille". Il se pourrait que cette mutation soit simplement machiste, la quenouille étant un ustensile à peu près exclusivement féminin, la couille étant un ustensile exclusivement masculin, jusqu'à preuve du contraire. 
Grâce aux exemples de God je viens d'apprendre ce qu'était la Loi salique. Le lien avec l'expression est flagrant dans ce cas !
réponse à . le gone le 13/09/2017 à 12h09 : Quelle abondance de commentaires et quel plaisir de ce foisonnement du jour ...
... et je connaissais pas les paroles !
mais - si je te lis bien ! - tu connaissais la musique ! Garnement !

Et c'est pas encore aujourd'hui que je vais pouvoir astucieusement vous fourguer un et ron, et ron, petit patapon ! 
réponse à . DiwanC le 13/09/2017 à 12h28 : ... et je connaissais pas les paroles ! mais - si je te lis bien ! - t...
... tu connaissais la musique !
Et la chorégraphie aussi sans doute... 
réponse à . Ratanak le 13/09/2017 à 12h26 : Que voilà me semble-t-il une expression un peu désuète. Je ...
....Quoique maintenant que les monstres hommes peuvent être enceints on ne sait plus trop...
réponse à . DiwanC le 13/09/2017 à 12h28 : ... et je connaissais pas les paroles ! mais - si je te lis bien ! - t...
le gone est une fripouille...
réponse à . Ratanak le 13/09/2017 à 12h29 : Et c'est pas encore aujourd'hui que je vais pouvoir astucieusement vou...
Ou alors faudra que tu fouilles !...
réponse à . Ratanak le 13/09/2017 à 12h31 : ... tu connaissais la musique !Et la chorégraphie aussi sans doute.....
Ahaaaaaaaaa...toi aussi t'as cliqué...
Allez, je vous laisse, j'ai assez fait l'andouille......
réponse à . Ratanak le 13/09/2017 à 12h26 : Que voilà me semble-t-il une expression un peu désuète. Je ...
Quand - sur ce site de haute tenue - God s'attarde à soupeser cet "ustensile exclusivement masculin", c'est pour en évaluer le prix !
réponse à . DiwanC le 13/09/2017 à 12h48 : Quand - sur ce site de haute tenue - God s'attarde à soupeser cet &q...
Imagine un pénis velu ou non mais avec des yeux bleus ou verts ou noirs ou marrons ! 
C'est un mec qui braconne. Il voit venir le garde juste au moment ou il choppe une anguille. Il l'assomme et la met dans une grande poche de son pantalon e treillis puis plie son matos. Il rentre chez lui par le train et une fois assis il pique un roupillon. Pendant ce temps l'anguille se remet et se réveille. Elle chemine et trouve vite une issue par la braguette. Une mamie assise en face du braco pousse soudain un cri de surprise et se met à grommeler "dans ma vie j'en ai vu des grosses et des moins grosses, des longues et d'autres, mais jamais avec des yeux bleus ! Et elle me regaaaaaarde !!!"

réponse à . le gone le 13/09/2017 à 13h53 : Imagine un pénis velu ou non mais avec des yeux bleus ou verts ou noirs o...
J'imagine très bien ! 
Images de la NASA de notre planète montrant bien qu'il faut en prendre soin d'avantage. Désolé c'est en Anglais.Encore d'autres liens.
J'allais me gêner ! 
réponse à . BOUBA le 13/09/2017 à 10h33 : En Provence les favouilles sont les petits crabes gris qu'on met dans la soupe d...
pour les gens du Nôôôôôrd, Parisiens, Bretons et autres septentrionaux : oeil de ste Lucie, chapeau chinois, anémone de mer) sans oublier les petits poissons de roche.....
Attention la Bretagne descend très bas en France, puisqu'il y a des menhirs même en Corse !
réponse à . mickeylange le 13/09/2017 à 18h45 : pour les gens du Nôôôôôrd, Parisiens, Bretons et ...
Les Bretons, peuple de marins fiers, courageux et voyageurs, avaient compris – bien avant tout le monde ! – que les fleurs c'est périssable, alors que pour faire faner une pierre levée faut se lever de bonne heure. Or, le Breton n'est pas très matinal... faut bien le reconnaître.

Aussi ces valeureux navigateurs ne partaient-ils jamais sans embarquer quelques menhirs qu'ils offraient à leurs hôtes pour les remercier de leur accueil. Et pis, offrir un menhir, ça t'a quand même une autre gueule qu'offrir un porte-clefs ou un bocal de soupe de poissons, comme le faisaient alors les Varois et autres gens du Sûûûd !

Très vite, ils perdirent l'habitude d'embarquer des quenouilles-cadeaux qui avaient une fâcheuse tendance de tomber* à la mer et que c'était trirème galère pour les repêcher.

Conséquence : on trouve des menhirs partout ! En Écosse, en Irlande, en Corse, mais aussi en Afrique, en Australie, en Amérique...

Et v'là !

* d'où l'expression du jour. Si, si... ! 
réponse à . DiwanC le 13/09/2017 à 19h23 : Les Bretons, peuple de marins fiers, courageux et voyageurs, avaient compris &nd...
C'est bien que tu rétablisses la vérité historique.
"le Breton n'est pas très matinal... faut bien le reconnaître." dis-tu.
Le provençal non plus.. aujourd'hui peut être ou alors demain... c'est la devise du sud !
"Aussi ces valeureux navigateurs ne partaient-ils jamais sans embarquer quelques menhirs qu'ils offraient à leurs hôtes pour les remercier de leur accueil."
Et ils chantaient :
Je vous ai apporté des menhirs*. Parce que les fleurs c'est périssable, puis les menhirs c'est tellement beau. Bien que les fleurs soient plus présentables.
Accompagnée au biniou, c'était le tube de l'époque !

* le menhir ne tombe pas en quenouille comme les fleurs, lui...
Et j'ai eu beau parcourir tous les étages, j'ai pas trouvé une seule carabistouille ! 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tomber en quenouille » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?