Un navet ! - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Un navet !

Un mauvais tableau ! (ancien)
Un mauvais spectacle / film !

Origine

Ce terme n'est pas vraiment une expression, mais comme il mérite qu'on s'y attarde un peu quand même...

Pourquoi ce légume (peu engageant et au goût fade, certes) est-il devenu le symbole d'une oeuvre complètement ratée ?

Selon certains, c'est au XIIIe siècle qu'il faut remonter, puisqu'à cette époque, le mot était déjà employé au figuré pour indiquer une valeur de nullité ou minime, peut-être parce que c'était un légume extrêmement répandu et au coût très faible.
Ce sens ne s'est ensuite jamais complètement perdu ("des naveaulx !" -variante du mot 'navet'- était au XVIe siècle une expression de refus, comme "des nèfles !" ou notre "que dalle !" aujourd'hui[1]), et c'est au milieu du XIXe siècle qu'un mauvais tableau est alors affublé du nom de 'navet', avant que ce terme soit transposé aux pièces de théâtre et aux films.

Duneton donne une autre explication qui n'est pas incompatible avec la précédente, au moins pour l'usage de la dénomination à partir du XIXe.

À Rome, dans le jardin du Belvédère, se trouve depuis longtemps une statue antique d'Apollon, longtemps considérée comme un symbole de la perfection.
Mais à la fin du XVIIIe siècle, les jeunes artistes français qui passaient là-bas n'étaient pas complètement d'accord avec cette perception de la haute qualité de l'oeuvre et la surnommaient "le navet épluché" en raison de sa blancheur et de la forme allongée et lisse des membres sans musculature apparente.
Cette statue ayant été transférée à Paris par Napoléon en 1798 (mais elle est retournée à Rome depuis), la moquerie l'accompagna et le terme péjoratif finit par s'étendre, au milieu du XIXe, aux tableaux mal dessinés ou mal peints.
Et lorsque le cinématographe prit de l'ampleur, c'est assez naturellement que le 'navet' désigna des films bâclés, sans intérêt ou ne répondant pas aux attentes des spectateurs

[1] Et les bretons facétieux qui ne comprenaient pas cette expression posaient toujours la question "Quels naveaulx ?" devenue ensuite "Qué navo ?" (tout comme en Espagne, on dit "Qué rideaux ?"), puis... Ah ?! On me signale en régie que le 'kenavo' breton ne vient pas de là. Bon tant pis !

Exemple

« Un navet! tous répétaient le nom avec conviction, ce mot qu'ils jetaient d'habitude aux dernières des croûtes, à la peinture pâle, froide et plate des barbouilleurs »
Émile Zola - L'oeuvre

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un navet ! » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagne (Bavière)de Quatsch.Bêtise.
Angleterreen A turkeyUne dinde
Angleterre / États-Unisen A flopUn bide
États-Unisen A lemonUn citron
Argentinees Un bodrio.Un navet
Espagnees Que tostón !Quel navet !
Espagnees Un mamarrachoUn navet / Une croûte / Une chose ridicule
Espagnees ¡Que muermo!Quelle morve !
Espagnees Un rollo / ¡Qué rollo!un navet / quel navet!
Espagnees Un churro !Un bide !
Espagne (Catalogne)es Un nyapUn navet (figuré)
Italieit una boiatatravail de bourreau
Italieit Una pizzaUne pizza
Italieit Una schifezza / un obbrobrio (una cosa brutta da vedersi)Une horreur (une chose mauvaise à voir)
Pays-Basnl miskleun, flaterun navet, échec, cafouillage
Pays-Basnl Snert!Soupe aux pois !
Pays-Basnl Een flopUn fiasco
Pays-Basnl een zeperdun échec, une gaffe, une bévue
Brésilpt um abacaxiun ananas
Roumaniero Un mare spancUn gros épinard
Roumaniero Un spanac!Un gros épinard

Vos commentaires
pourquoi cet aspet péjoratif du navet ? il est pâle, certes : ne dit-on pas "blanc comme un navet" et il est fort peu calorique ... ce qui est super pour les régimes, mais lui donne une réputation de rachitique puisqu’un "mou", on le soupçonne d’avoir "du sang de navet" ... pourtant, bien que discret, il est bourré de qualités ! il a des propriétés diurétiques, il est riche en vitamine C qui est un antioxydant puissant et favorise l’absorption de fer. (Le navet est un légume fort intéressant pour les végétariens).

Les navets sont aussi une bonne source de calcium, phosphore et magnésium, etc ... et ses feuilles apportent des vitamines et minéraux en plus grande quantité que la plupart des autres légumes moins méprisés. (par exemple l’acide folique, vitamine essentielle à la croissance normale et au maintien de toutes les cellules et surtout importante pour un bon développement du foetus.

un peu de respect, siouplè !et ne dites plus qu’il est indigne d’intérêt ! moi, je l’aime et j’en raffole de ce p’tit "délaissé" ! 
réponse à . cotentine le 29/05/2007 à 00h23 : pourquoi cet aspet péjoratif du navet ? il est pâle, certes&nb...
Et les bretons facétieux qui ne comprenaient pas cette expression posaient toujours la question "Quels naveaulx ?"
N’est-ce pas à Marseille que l’on trouve les "Arnavaux" ? Singulier pluriel, n’est-il pas ?

@Cotentine : d’accord avec toi : le navet bien préparé est très bon.
Tout le monde se souvient bien sûr des dictées de notre enfance:

telle es-tu Nes, telle!
Si telle es-tu, Nes,
Mais nave es, Nes!


Pour tous ceux et toutes celles qui n’auraient pas connu cela, solution ce soir... Si vous êtes sages.
Un soir, une folle envie de cinéma j’avais.
De la mer démontée, je voulais voir les dents.
"Une torture, un suplice", je ne suis pas pédant,
Trucages minables, c’était un vrai navet.

Il y avait longtemps que nos petits quatrains du matin avaient disparus...
Il nous manque également depuis longtemps - et je me languis de les lire - les concentés du mois de notre inimitable Chirstian.
Dis, quand reviendras-tu? Dis-moi, le sais-tu?
Non seulement God raconte que des balivernes, mais en plus y connaît rien à la cuisine t’as raison Cotentine.
La-men-table !
Le terme vient de la marine bien sûr... et pour une fois c’est vrai ! 
L’expression imagée : « c’est un navet » vient du mot « navette »... vi vi vi
Et c’est quoi la « navette »... ?
C’est le nom de la petite embarcation à rames qui était destinée à ramener sur la rive les officiers des bateaux amarrés au large ( on a tous vu ça dans Pirates des Caraïbes I, II et III et tous les autres films du même genre !)
Et je sais pas si vous avez remarqué, mais il n’y a toujours qu’un seul et malheureux matelot occupé à ramer pour amener les cinq ou six feignasses d’officiers sur la berge.
En plus d’être des grosses paresseuses, ces gradés étaient totalement dénués de respect pour le pauvre garçon qui suait sang et eau, allant jusqu’à le surnommer « le navet » [celui qui menait la navette].
Dans la bouche de ces    d’officiers « c’est un navet » signifiait : « c’est un moins que rien juste bon à ramer ! »

Ramez pas trop aujourd’hui !

Bisous à tous.
réponse à . file_au_logis le 29/05/2007 à 07h53 : Un soir, une folle envie de cinéma j’avais. De la mer démont...
Il nous manque également depuis longtemps - et je me languis de les lire - les concentés du mois de notre inimitable Chirstian.
Je tombe des nues : j’ignorais que j’avais la cote! C’est vrai que je croyais avoir la bosse des résumés, mais j’ai ramassé tant de gamelles, si souvent été chocolat, si souvent constaté qu’il n’y a pas loin du Capitole à la Roche Tarpéienne que j’avais choisi d’arrêter de me faire téter par ces amis qui s’entendent comme larrons en foire pour tirer sur le pianiste ! Il est vrai que souvent, sourd comme un pot pour avoir mangé l’oreiller fissa, j’ai fait pleuvoir (comme vache qui pisse) sur le site des navets ni faits ni à faire, à mettre dans le même bain que mes commentaires moches comme un pou. Du coup j’avais pris le large, et m’étais fait la belle ! C’est décidé, je rouvre le ban ...
l’anecdote de Duneton est amusante, mais ne saurait être à l’origine de l’expression. On peut penser que ces artistes avaient justement utilisé ce qualificatif de "navet épluché" parce que le mot "navet" avait déjà cette connotation péjorative.
Le navet était effectivement très répandu, et il est suffisamment fade pour expliquer son emploi au sens figuré. Ne disait-on pas qu’il n’avait aucun goût  ?*

* sans vouloir m’attirer les foudres de Cotentine qui prend sa défense avec beaucoup de conviction !
réponse à . cotentine le 29/05/2007 à 00h23 : pourquoi cet aspet péjoratif du navet ? il est pâle, certes&nb...
Bravo Cocotte ! Que serait un couscous, sans navets ? Je le demande à God, qui est un homme de poids. Chiche !
réponse à . chirstian le 29/05/2007 à 09h27 : Il nous manque également depuis longtemps - et je me languis de les lire...
Ben tu vois, quand tu veux... 
Bonjour bonjour, les gosses. Pépé ayant été absent tout ce long ouiquinde froid et pluvieux, à regarder des navets, il a tout lu depuis vendredi, et décerné ses trirèmes, comme deux biens en temps dû, à Filou qui a lamentablement foiré la troisième consécutive (qui lui aurait donné droit à la visite gratuite du Château du Taureau offerte par Peinard_best -rappel).
Bon, allez, celle d’aujourd’hui revient à Bonobo_5, qui regarde (lui aussi) des navets sur la Marine...
Ah ce God y nous étonnera toujours, avec le Festival de Cannes, c’est l’Homme et son Navet qui tombent à Pic !

Bonjour mes amis ! Une pensée pleine de tendresse à notre chère Momo qui en c’moment même s’refait une beauté digitale pour mieux pianoter, éplucher ses navets, et plus si +. Tous ici on t’embrassons et reviens nous vite "Doigts de Fée".

@ God va falloir penser à agrandir l’infirmerie Expressio pour les convalos s’pa
REMARQUE DE L’AMIRAUTÉ :

Il n’y a pas que dans les cambuses qu’on voit les navets faire la navette d’un bord à l’autre, dans les coups de roulis. A l’Assemblée Nationale, aussi : on appelle d’ailleurs ça "gouverner". 
De la cambuse à la gamelle, il n’y aurait donc jamais bien loin ?
réponse à . <inconnu> le 29/05/2007 à 08h42 : Non seulement God raconte que des balivernes, mais en plus y connaît rien ...
Ouais ouais, le pôv navet surtout qu’après tout le ramage les naves l’mettent de corvette d’épluchage de navets...
réponse à . eureka le 29/05/2007 à 12h20 : Ah ce God y nous étonnera toujours, avec le Festival de Cannes, c’e...
tu veux dire qu’à Cannes les grosses légumes se farcissent des navets ?
réponse à . chirstian le 29/05/2007 à 12h30 : tu veux dire qu’à Cannes les grosses légumes se farcissent d...
Non, c’est nous qu’on doit se farcir...
réponse à . chirstian le 29/05/2007 à 12h30 : tu veux dire qu’à Cannes les grosses légumes se farcissent d...
Halloween : ces citrouilles, quels navets !
Quicé qu’aurait p’têt pu nous dire ici " vous m’réciterez un navet et trois pater" ??
réponse à . eureka le 29/05/2007 à 13h14 : Quicé qu’aurait p’têt pu nous dire ici " vous m’r...
Pêcheresse ! Ne confonds donc pas "va-nu-pieds de net" et "un pied de navets !"
Anna Gramme
réponse à . eureka le 29/05/2007 à 13h14 : Quicé qu’aurait p’têt pu nous dire ici " vous m’r...
Et pour finir, un "Je vous salue Navet sans gras"...
Ben oui, on est diététique ou on l’est pas, s’pas cotentine ??
Savez vous mes amis qu’à l’instar des oscars des meilleures productions il existe des oscars pour "les pires". Aux USA le "Golden Raspberry Awards" ou "Razzies" décerne des oscars aux navets de toutes sortes cette page

Et y a des "Stars" qui les acceptent. En plus d’êt’ naves, ils sont fous ces amerloques
réponse à . Elpepe le 29/05/2007 à 13h22 : Pêcheresse ! Ne confonds donc pas "va-nu-pieds de net" et "un pied de...
Affirmatif mon Amiral ! Chuis spécialiste dans la pêche aux requins...de mer ! Navet tu rien r’marqué ?
réponse à . eureka le 29/05/2007 à 13h33 : Affirmatif mon Amiral ! Chuis spécialiste dans la pêche aux re...
Oh, que si... Tiens, c’est rien que pour toi :

Nav, hé ?

A l’horizon mon œil rivé,
J’épluche un beau tas de navets,
Et ma mascotte tout en peluche
Se pare des pluches en fanfreluches.

Tandis que gazouillent les perruches
Sur la plage de Sidi-Ferruch*,
Je mets le cap droit sur Alger**
Pour y déclamer ce navet.

* en arabe سيدي فرج
** en arabe الجزائر

L’Emir râle...
réponse à . chirstian le 29/05/2007 à 09h27 : Il nous manque également depuis longtemps - et je me languis de les lire...
AAAAAAAAHHHHHHHH, je revis....
B-R-A-V-O_BRAVO!
Christine, Bravo!
Chirstian, Bravo!
Mais c’est qu’à l’origine d’Halloween, on foutait la petite lumière dans des navets (les navets sont bien plus gros en Irlande) pour protéger la flamme du vent et on les plaçait, avec de la bouffe, devant les portes pour chasser les mauvais esprits et les revenants. Ce n’est qu’aux States, après l’émigration en masse des Irlandais, que le navet s’est transformé en citrouille !
réponse à . eureka le 29/05/2007 à 14h08 : Mais c’est qu’à l’origine d’Halloween, on foutait...
Bof ! Les Irlandais "n’avaient" pas "si trouille" que ça !
réponse à . eureka le 29/05/2007 à 14h08 : Mais c’est qu’à l’origine d’Halloween, on foutait...
Puis la citrouille en carrosse, avec du sang d’rillons dedans... Et sur le phare d’Alexandrie, on évidait des pastèques ?
réponse à . Elpepe le 29/05/2007 à 13h55 : Oh, que si... Tiens, c’est rien que pour toi : Nav, hé ?...
Et c’est parti

Sur ma chaise me juche
regarde aussi l’horizon
J’ai l’air d’une cruche
Mes jumelles sur le front
pour denicher ta peluche
Je vois rien sur ton pont

Changes de Cap-uche
Ce serait si bon...

Allez, j’m’en retourne à mes navets !
réponse à . Elpepe le 29/05/2007 à 14h22 : Puis la citrouille en carrosse, avec du sang d’rillons dedans... Et sur le...
Expresssio seul couscous de Bab el Oueb sans navets ni sangs de navets
réponse à . eureka le 29/05/2007 à 14h08 : Mais c’est qu’à l’origine d’Halloween, on foutait...
cela ne s’appelait pas encore Halloween. Avant la toussaint, dans ma région, on évidait non pas les potirons ou autres citrouilles, ni les navets, mais les betteraves, certains villages le font encore et organisent des ballades dans la nature à la nuit tombée, histoire de se faire peur. Les betteraves ainsi évidées et garnies de leur bougie interne, s’appellent des grigne-dents (montrer les dents).

Pour les amateurs de langue étrangère :

El môde asteure dins les boutikes
C’ est çu ki vént des Amerikes.
Wêtîz, si nos fréns vikî nos racines,
Nos n’ âréns nén dandjî d’ leu-n Alowine ! ( C. Tombeur )

"La mode pour le moment dans les boutiques,
c’est ce qui vient des Amériques.
Allez, si nous faisions vivre nos racines,
nous n’aurions pas besoin de leur Halloween !
réponse à . tytoalba le 29/05/2007 à 16h16 : cela ne s’appelait pas encore Halloween. Avant la toussaint, dans ma r&eac...
ah nostalgie !
moi je me souviens que le curé me donnait en pénitence, quand j’avais péché, 3 paters et un navet Maria. Mais j’ai oublié le goût. J’ai aussi oublié quels péchés je commettais. J’oublie tout. Bientôt je ne saurai même plus comment on pèche. Je navet pas imaginé pouvoir perdre ainsi la mémoire. Et quand je pense que je n’ai même pas ... euh ... j’ai oublié, mais je sais que c’est très jeune.
Au secours !!!!!!!!!!!!!
réponse à . chirstian le 29/05/2007 à 16h44 : ah nostalgie ! moi je me souviens que le curé me donnait en pé...
tu n’avais pas trop péché, le tarif si je me souviens, c’était 3 pâtés et 2 navets. Et pour le goût c’était probablement un goût de revenez-y. L’imagination nous joue parfois des tours ( de reins ?) . Tout dépend du péché.
En référence à l’expression d’hier on pourrait dire comme Théophile Gautier :
" A l’idéal ouvre ton âme,
Mets dans ton coeur beaucoup de ciel,
Aime une nue, aime une femme,
Mais aime! - C’est l’essentiel! "

Alors le péché, on s’en fout, surtout moi. 
réponse à . chirstian le 29/05/2007 à 16h44 : ah nostalgie ! moi je me souviens que le curé me donnait en pé...
Mon petit Chirstian, tu files un mauvais coton, là... Il te faut absolument un bon chapelet de saucisses rillettes du Mans. A la Convention.72 du 27 Juin prochain au plus tard. Si tu laisses passer l’été sans rien faire pour toi, nous devrons nous résoudre, impuissants, à te voir sombrer dans la dé-Mancelle. Hein, Filou ? Hein ? Hein ?
réponse à . Elpepe le 29/05/2007 à 12h05 : Ben tu vois, quand tu veux...  Bonjour bonjour, les gosses. Pép&eacu...
Tu "navet" qu’à demander, quoi... 
Pour les ceuss qui n’entravent nib à la langue verte, le navet pêche la morue, mais est-ce un péché ?
Encore un sens au mot navet pas diff à capter !
réponse à . Elpepe le 29/05/2007 à 17h03 : Mon petit Chirstian, tu files un mauvais coton, là... Il te faut absolume...
Au plus tard ce vendredi, pasque j’ai des raies-unions internationales à Vienne entretemps, je boucle le tout. La Convention.72 du 27 tient la route.
Et le 44,5 gagne le grelot gros lot...
Les Bretons, Normands, Charentais et autres Poitevins, qu’ils aient des navets, des pots ’tit ronds ou autres cruches, de même que les genss de Parissy la Sortie et d’Ici les Moulinets sont priés d’être présents ou d’apporter en mains propres un mot d’excuses les plus plates signé de leurs parents respectifs sinon respectchaises respectables à Elpépé qui vérifiera.
Que diriez-vous d’avoir pour thème cette fois-ci:
le potiron des villes et le potiron des champs?
réponse à . tytoalba le 29/05/2007 à 16h55 : tu n’avais pas trop péché, le tarif si je me souviens, c&rsq...
Alors le péché, on s’en fout,
pas du tout ! Mais c’est un peu compliqué : reprenons au début... Dieu a créé le pommier et il a dit : c’est un péché ! Celui qui mange la pomme , pèche. Et celui qui mange la pêche ? a demandé Adam -qui n’était pas le premier venu. Quoique... Mais Dieu n’avait pas encore inventé le pêcher. Ni la réthorique. Alors pour ne pas avoir l’air con il a terminé sa création, mais c’était du travail bâclé. Il a croisé la route du serpent avec celle d’Eve. Il a croisé la dent avec la pomme. (non, pas l’Adam : l’Eve!) Et il s’est croisé les bras en décidant que c’était dimanche.
Et du coup il a fallu continuer sans lui. Et on a inventé le navet pour nourrir le canard, et même que le caca de canard est devenu caca d’oie et qu’on l’a appelé à tort la chiasse au canard. Alors, depuis, au lieu de donner à bouffer les navets au canard, on les sert à part mais j’aime mieux les frites.
Alors le péché c’est important, au point que ce serait un péché de ne pas pécher. Mais des fois on peut pas, parce qu’on est tout seul, et c’est bête, parce que justement y a rien à la TV. Juste des navets.
réponse à . chirstian le 29/05/2007 à 17h56 : Alors le péché, on s’en fout, pas du tout ! Mais c&rs...
J’entrave que dalle, là, Béatrice. Et c’est bête, rave...
Bon, d’accord, navet qu’a pas venir...
réponse à . file_au_logis le 29/05/2007 à 17h56 : Au plus tard ce vendredi, pasque j’ai des raies-unions internationales &ag...
Pourquoi pas les navets des champs tant qu’on y est ?
réponse à . chirstian le 29/05/2007 à 17h56 : Alors le péché, on s’en fout, pas du tout ! Mais c&rs...
On peut pas dire qu’là y a rien dans le citron ! C’est p’têt de la marmelade, mais c’est pas du navet ! Alleluia la belle pêche qu’il a ce Chirs ! Ah Man
réponse à . eureka le 29/05/2007 à 17h42 : Pour les ceuss qui n’entravent nib à la langue verte, le navet p&ec...
ne serait-ce pas plutôt : le piquet pêche la moule, pour mettre avec les frites de chirstian. Miam, il y a aurait de quoi monter aux nues (entr’autres).

@chirstian : quand je disais " le péché, on s’en fout ", cela voulait dire peu importe la façon pourvu qu’on ait livresque.
réponse à . file_au_logis le 29/05/2007 à 17h56 : Au plus tard ce vendredi, pasque j’ai des raies-unions internationales &ag...
Nan nan nan nan nan... Es qualité de Comité Organisateur, l’Amiral, Elpépé, mézigue, mécolle, BB, bibi, ma pomme, mon navet et moi, mon ami, nous nous réunirons en jury souverain, esquif-esquif pour la trirème du jour, afin de d’éther-miner le terrain du thème de la Convention.72.
Potiron, dis-tu ? Alors : potiron de cuir et potiron de jambe, ça t’irait ? Ou alors : le cochon, sa vie son œuvre à travers les âges ? Ou encore : l’apport de la Marine mancelle dans la lutte contre la piraterie barbaresque ? Plus qu’une Convention de culture maraîchère, une Convention culturelle de chère marée, moi je vois. Avec vue sur mer, surtout, hein ?
Tiens, la Sarthe est à marée basse, là...
réponse à . tytoalba le 29/05/2007 à 18h44 : ne serait-ce pas plutôt : le piquet pêche la moule, pour mettre...
Ouais bon, mais perso les moules c’est pas ma tasse de thé ...j’me contenterai donc même d’un navet à défaut d’ot’ chose
réponse à . Elpepe le 29/05/2007 à 18h50 : Nan nan nan nan nan... Es qualité de Comité Organisateur, l’...
Mais dis moi donc l’Amiral là ! Filou et toi z’êtes bien des despotes dictateurs à nous imposer soudain tout à coup des thèmes à vot’ guise de choix à la mords-moi-le-navet. Faudrait voir à p’têt arrêter vos chars les Hercules et d’mander l’avis des camarades (participants ou pas) des fois qu’y z’aient un mot à dire à c’te propos, non ? leur permett’ de soumettre un thème qui les botterait d’gratter l’papelard dessus et éventuellement proposer la liste de ces thèmes au suffrage expressio-nal ? Non mais...
réponse à . eureka le 29/05/2007 à 19h12 : Mais dis moi donc l’Amiral là ! Filou et toi z’ête...
Ah ? Tu crois ?

RÉCLAME :

Expressio : une démocratie-phare (Ouest)

   
réponse à . chirstian le 29/05/2007 à 09h27 : Il nous manque également depuis longtemps - et je me languis de les lire...
Chouette ! Il était temps.... et merci.
réponse à . Elpepe le 29/05/2007 à 12h05 : Ben tu vois, quand tu veux...  Bonjour bonjour, les gosses. Pép&eacu...
Merci amiral... cela me va droit au coeur d’artichaut (pour rester dans la métaphore légumière !)
réponse à . eureka le 29/05/2007 à 12h26 : Ouais ouais, le pôv navet surtout qu’après tout le ramage les...
C’est le lot du matelot... (contrepèterie nave-rante).
réponse à . chirstian le 29/05/2007 à 09h43 : l’anecdote de Duneton est amusante, mais ne saurait être à l&...
J’applaudis.
Bon, alors : à l’unanimité de mon Eureka d’amour, qu’elle est si mignonne_42, avec son coup de reins dans les brancards navals, hein ? On attend les suce-ges(ticula)tions concernant le thème de la prochaine Convention.72. Et pas des navets, hein ? Du sérieux ! Qu’avec Filou, qu’est comme qui dirait assuré d’être accompagné de tous ceux du coin qui ne travaillent pas le mercredi (Cotentine, Syanne, Peinard_best, Chirstian et Jean Passe, au hasard), on sera intraitables de l’aloi dont au sujet duquel les conventionnistes conventionneront en couronne.
Qu’on se le dise !
Pour moi qui fais la navette tous les jours, le voyage doit être un navet! Mais bon, tous les mauvais cinéastes, vu leur navet-é, croiraient que leurs navets et leurs potagers ne seraient pas de la même famille.
Un cinéaste qui cultive des navets dans son potager serait fou à lier. Ai-je raison? heu!
Je me souviens d’un poulet qui chantait:

"Croupion, croupion, je n’en navet guère,
Croupion, croupion, je n’en navet point!"

Et c’est bien dommage, pasqu’un couscous de croupions de navets, c’est délicieux, surtout si tu y ajoutes aussi un bon morceau de jarret de croupion, bien gras, bien dodu, bien juteux!
Avec un peu de retard, excusez-moi, je vous prie, un bon anniversaire à Totor 95 et à Larry_Tournelle. Dites-moi, les djeunes, on ne vous voit plus beaucoup ici. Que pasa?
Marcel et Bernard nous manquent aussi. Les sévices laissent à Désirée. Elpépé, ressort les des oubliettes du phare, siouplé, qu’ils aient à nouveau du ressort pour nous. Oui, je sais, navet qu’à être plus consciencieux. Mais ils étaient encore jeunes et inexpérimentés. Maintenant, ils ont du plomb dans la tête et ans le croupion. Y marcheront droit!
Cette expression vient de la marine!
Parce que :iIl était un petit navire, il était un petit navire qui navet ja-ja-jamais navigué.."
réponse à . <inconnu> le 06/09/2009 à 08h38 : Cette expression vient de la marine! Parce que :iIl était un petit n...
Joli!!!
Moi, je préfère les bananes 
... pasqu’y a pas d’os dedans...

Ray Ventura et ses Collegiens

NdT: Ca c’était de la musique, c’était pas des navets comme on en fait mainant!
Savez-vous que le navet est un chou ? Je ne sais pas si la tendre ami(e) des films des années 50 aurait apprécié que Cary Grant lui murmurât "mon navet" ou "oh chéri(e), tu es si navet !". Et pourtant, il en est, comme il est dit sur cette page.
Cette statue ayant été transférée à Paris par Napoléon en 1798 (mais elle est retournée à Rome depuis), la moquerie l’accompagna et le terme péjoratif finit par s’étendre

Si je comprends bien God Mickeylange sculpterais comme un navet ?
Mon Argotnaute me dit qu’une fleur de nave n’a pas inventé l’eau tiède.

Ni le fil à couper le beurre 
Après de telles explications on ne pourra pas dire vous navet rien compris !!
Mon ami Pierre Thomas, fondateur du zoo de Pont-Scorff (56) s’était, grâce à un prix obtenu auprès de la Fondation de la Vocation ouvert, en sa jeunesse les portes du cirque. Son numéro de dressage faisait côtoyer des lions, des ours, des moutons, des chèvres dans la même cage.
Il me racontait que dans ce milieu d’enfants de la balle, on avait l’habitude de se moquer gentiment de Jean Richard, acteur moyen, en disant que c’était le seul dompteur à nourrir ses fauves avec des navets. Véridique !
réponse à . momolala le 06/09/2009 à 09h33 : Savez-vous que le navet est un chou ? Je ne sais pas si la tendre ami(e) de...
Gogol doit le savoir car il propose en pub un déstockage de soupe aux choux ! Voilà qu’on en est maintenant au déstockage de produits alimentaires. A quand les soldes de navets, sculpés ou non ?
L’amiral fait des "nav" hé!
Une trirème ?
non
bon ben tant pire...
Navet l’dire à BB.
Navets, carottes, rutabagas etc... sont des légumes "dépressifs" car ils se développent sous terre. Où ai-je lu ça ? je ne me souviens pas. il faudrait ne manger que des tomates, haricots, pois et autres potirons pour garder le moral au beau fixe. Tant pis pour moi, navet qu’à pas lire ça !
réponse à . renoir2 le 06/09/2009 à 11h14 : Gogol doit le savoir car il propose en pub un déstockage de soupe aux cho...
Par ici, c’est pire: je crois que je devrai bientôt offrir à Gogol autre chose que son traducteur automatique...
Il nous offre pour le même prix dans sa colonne de droite ce qu’il pense être la traduction de l’expressio.fr du jour: mammalian expression!!!
Ou alors, il doit changer de lunettes.
Ou alors, ... enfin, dégout et des couleurs, spa...
réponse à . renoir2 le 06/09/2009 à 11h29 : Navets, carottes, rutabagas etc... sont des légumes "dépressifs" c...
Je ne sais pas si le navet est aussi dépressif que tu le supposes ! Il peut avoir vocation à donner de la joie  ! Lis les paroles de cette chanson qui n’a rien d’enfantine sur cette page...

et une variante en musique sur cette page.
Ah quand même, dans ma recherche d’autres pistes, sinon on va vraiment me croire obsédée de la chose de ma contrib précédente, j’ai retrouvé le seul témoignage littéraire avéré chantant le navet sur cette page, et celui-là est particulièrement destiné aux familles. Ouf ! Pour qui je vais finir par passer, moi, sur ce merrrveilleux site !
réponse à . cotentine le 29/05/2007 à 00h23 : pourquoi cet aspet péjoratif du navet ? il est pâle, certes&nb...
T’as raison Cotcot!
La carotte fait les fesses roses et le navet donne un teint de pêche et enlève l’acnée. Qu’on se le dise! et qu’on en plante dans tous les potagers!
Et mijotés dans un bon jus de canard, caramélisés...quel délice!
réponse à . momolala le 06/09/2009 à 12h14 : Je ne sais pas si le navet est aussi dépressif que tu le supposes ! ...
Ah !!! Ces grands pères coquins!!! 
J’adore.
réponse à . momolala le 06/09/2009 à 12h14 : Je ne sais pas si le navet est aussi dépressif que tu le supposes ! ...
C’est des boules de geisha tes navets !
Mon bon Mickey, des navets il y en a de toutes les formes, comme tu peux le voir sur cette page...
réponse à . momolala le 06/09/2009 à 13h28 : Mon bon Mickey, des navets il y en a de toutes les formes, comme tu peux le voir...
C’est pas mieux !
des blancs durs d’hiver ou des vertus Marteau ça s’invente pas !
Je crois que tu le fais exprès. 
réponse à . <inconnu> le 29/05/2007 à 08h42 : Non seulement God raconte que des balivernes, mais en plus y connaît rien ...
On ne rame pas les navets  :mais les haricots ou les petits pois et les petits pois sont rouges !! bien sur .
réponse à . mickeylange le 06/09/2009 à 14h38 : C’est pas mieux ! des blancs durs d’hiver ou des vertus Martea...
Ce n’est pas moi qui ai écrit la chanson ; je n’ai pas l’âge. Ce n’est pas moi qui ai dit non plus "Il vaut mieux jouer nue dans un bon film qu’habillée dans un navet". C’est Victoria Abril.
Et voilà ce qui arrive quand on met un légume dépressif au menu du dimanche. Le caramel n’a pas tenu, le poivre non plus ni le piment. Demain sera un autre jour ! Belle soirée à tous !
réponse à . momolala le 06/09/2009 à 15h24 : Ce n’est pas moi qui ai écrit la chanson ; je n’ai pas l...
C’est la raison pour laquelle je ne vais voir que les bons films avec Victoria Abril!  
réponse à . momolala le 06/09/2009 à 12h33 : Ah quand même, dans ma recherche d’autres pistes, sinon on va vraime...
Merci Momo pour cette merveilleuse page, je me suis régalée (pas avec les navets que je n’apprécie guère) mais avec certains des contes qu’on trouve sur ce même site.
Bonne soirée à toi aussi!
Moi, mes souvenirs de dictée sont plutôt du genre:
Sous un arbre, vos laitues naissent-elles ?
Si vos laitues naissent, vos navets naissent !

lol
Comme hier j’ai eu des réflexions de la clientèle – genre : On est trop serrés ! – j’ai mis les p’tites chaises autour des grandes tables. Ça va comme ça ?

Je n’ai plus que les tasses à poser près de chaque serviette et c’est bon ! Mais vous préviens : ferai pas ça tous les jours !

D’ailleurs, dans les trois ou quatre matins prochains, va falloir vous débrouiller tout seuls. Et pis c’est tout ! Pfffff...
"Navet" dans le sens "complètement raté", ça n’existe pas chez le cher Georges (l’autre !)... même s’il y a des chansons qui sont meilleures que d’autres, faut bien le reconnaître !

Le plus beau champ de navets de GB, il est  ! Une jolie valse que le Léon aimait à danser lorsqu’il rencontrait Jeanne...

C’est une erreur mais les joueurs d’accordéon
Au grand jamais on ne les met au Panthéon
Mon vieux tu as dû te contenter du champ de navets,
Sans grandes pompes et sans pompons et sans ave
Mais les copains suivaient le sapin le cœur serré
En rigolant pour faire semblant de ne pas pleurer
Et dans nos cœurs pauvre joueur d’accordéon
Il fait ma foi beaucoup moins froid qu’au Panthéon.
réponse à . cotentine le 29/05/2007 à 00h23 : pourquoi cet aspet péjoratif du navet ? il est pâle, certes&nb...
...pourtant, bien que discret, il est bourré de qualités !

Elle a bien raison, Cotentine. Moi aussi, je crois aux qualités des navets y compris une qu’elle navet * pas particularisée, c’est que le navet contient de la lutéine et la zéaxanthine qui aident contre la dégénérescence de la rétine.

P.S. À mon avis que je partage volontiers, La Moustache -- un NAVET !


* Merci chirstian
[1] Et les bretons facétieux qui ne comprenaient pas cette expression posaient toujours la question "Quels naveaulx ?" devenue ensuite "Qué navo ?" (tout comme en Espagne, on dit "Qué rideaux ?"), puis...

Le 29 mai 2007, Germaine n’était pas encore sur expressio, mais Sa Divinité qui sait tout, nous annonçait son arrivée avec sa bretonne /espagnole qué rideaux !
Ah ?! On me signale en régie que le ’kenavo’ breton ne vient pas de là. Bon tant pis !
Joseta nous signale qu’il ne faut pas confondre Don Quichotte et Don Camillo. Don Quichotte se battait contre les moulins... avant, Don Camillo était un moulin à vent.
C’est A. Daudet (de Draveil) qui le dit.
C’est juste pour faire avancer le shmililiblik !

Papy Moulineaux
réponse à . DiwanC le 17/07/2014 à 00h55 : Comme hier j’ai eu des réflexions de la clientèle – genre&...
Mais n’enfin....L’idée de t’offusquer face à ce service généreux n’appartient pas à notre galaxie, ni Saharaa ni moi même.
Ce n’était que dépit amoureux vêtu de l’habit léger de l’air du temps.

Par contre, ziss morningue, la table très présidentielle et imposante...enfin, c’est ce que j’en dis, tu fais pivoter les chaises d’un angle de l’ordre de 45°, vers l’arrivant, en signe d’accueil...

nb: appel à témoins: les yeux au beurre noir, vous pensez que cela me donnera un air ténébreux ?

Bonne journée....

Quant au navet nouveau + pdt + fèves + petits pois + carottes + oignons, en daube printanière avec un épaule d’agneau débitée en jolis cubes...
réponse à . DiwanC le 17/07/2014 à 00h57 : "Navet" dans le sens "complètement raté", ça n’existe...
T’as raison Germaine pas trop d’navets chez le roi Georges . On trouve un navet maria (bof) dans le mécréant et quelque chants champs de navets outre celui du vieux Leon du quel que tu nous cose
y a çui des Quat’z’arts dont au quel j’ai fais allusion y a pas longtemps
et un autre dans le revenant :une petite bluette qu’il ne nous a je crois jamais chantée. cette page Bertola la chantée mais t’aime pas et pis j’ai pas r’trouvé la video
Jean Richard propriétaire d’un cirque et acteur dans des films qui correspondent à la définition du jour , disait "je suis le seul à avoir pu nourrir des lions avec des navets"
réponse à . DiwanC le 17/07/2014 à 00h55 : Comme hier j’ai eu des réflexions de la clientèle – genre&...
Mince ! Qui c’est qui va faire la vaisselle ???
réponse à . VALERY le 17/07/2014 à 08h15 : Jean Richard propriétaire d’un cirque et acteur dans des films qui ...
Bien vu et bien mis en hommage !

Le côté passionné du "nounours de cinéma" reste bien vivant .
C’est une nouvelle très peu connue, mais Boris Vian mangeait des navets tous les jours; il en a d’ailleurs parlé dans "Légumes des jours"...
réponse à . platon07 le 17/07/2014 à 07h50 : Mais n’enfin....L’idée de t’offusquer face à ce ...
Euh... si tu veux un regard façon "tombeur de ces dames", un regard noir tel celui du toro ibérique lorgnant le toréador madrilène, peux te prêter mon mascara* ; ça sera moins douloureux !
*mais en as-tu besoin pour les "tomber" ? 
réponse à . joseta le 17/07/2014 à 08h58 : C’est une nouvelle très peu connue, mais Boris Vian mangeait des na...
. Joliiiii !!!
Filo bien sûr ! Il adooore ça ! Si, si...
Seulement, il ne le sait pas ; alors, parfois, faut le pousser un peu vigoureusement vers l’évier !
réponse à . gerard5253 le 17/07/2014 à 08h03 : T’as raison Germaine pas trop d’navets chez le roi Georges . On trou...
Merci de me/nous avoir épargné l’écoute du prétentieux qui s’est désigné héritier du roi Georges, comme tu dis.

Bon, tu gardes la boutique s’ te plaît ; vais peut-être avoir deux ou trois jours d’absence. À moins que M’sieur Orange n’ait été efficace...
réponse à . mickeylange le 17/07/2014 à 03h34 : [1] Et les bretons facétieux qui ne comprenaient pas cette expression pos...
C’est A. Daudet (de Draveil) qui le dit.
Ça, faudra le redire à Bouba. Toi, il te croira peut-être...
À très plus tard !
réponse à . DiwanC le 17/07/2014 à 09h30 : Euh... si tu veux un regard façon "tombeur de ces dames", un regard noir ...
Certes !! et en voici la preuve...

...à 50 mètres de mon igloo, on the other side of the street, on trouve la résidence St Dominique. Maison à l’image un poil aigre douce, mais qui n’abrite que des personnes n’étant plus en mesure de vivre seule en leurs murs.
Je ne sais comment on définit cela courtoisement, mais ces pensionnaires prennent un peu l’air...

Je m’attends à ce que l’une - je croise les doigts - tombe en ma présence. Mais il faudra voir côté col du fémur.

C’est déjà ça, comme chante Souchon.

Si tu nous laisses tomber comme des figues trop mûres, cela enlumine ton propos de parfums de vacances.....

Vis chaque instant au maximum...!!
réponse à . platon07 le 17/07/2014 à 10h19 : Certes !! et en voici la preuve... ...à 50 mètres de mon igl...
col du fémur
En plein tour de France ça s’impose  
Intéressant....

Le polar de F.Dard -( on adore ou on déteste parait il )- "Fleur de nave vinaigrette." m’est reviendu t’à l’esprit, comme suite au tour d’horizon des reliefs associés à "navet".

Et je trouve une explication - pour moi - quelque peu dérangeante:

- on reste bien dans l’origine jardino-légumière, mais en argot, cela définissait une personne qui, par son honnêteté foncière, était la cible idéale pour les escrocs en tous genres.

Pas très souriant.

Mais je perçois un lien entre le navet, - en matière d’image - et le blavet, rivière de centre Bretagne.
Ce nom génère une moue presque pimentée de mépris....c’est dingue, non...
- Je suis allé voir un documentaire et déjà qu’ à l’entrée j’ai du faire le poireau, en plus, c’était un navet !
- de quoi il parlait ?
- de jardinage !
Un journal qui s’occupe, de façon sévère, de critiquer les mauvais films, est appelé ’le canard aux navets’.
réponse à . joseta le 17/07/2014 à 12h50 : Un journal qui s’occupe, de façon sévère, de critique...
Oh yeah ! comme on disait en 64/65...

néanmoins, j’appréhende le jour où GOD jettera dans l’arène une expressio-martyr t’amenant vers une autre recette culte: le canard au sang !

Ceci étant, les chinois sont intarissables pour vanter les vertus du navet, en particulier pour éliminer le TAN. -( j’ai lu cela voici 2 ’ chrono )-
Le TAN représentant les "amas, stagnations de tous ordres" que le corps n’a pu éliminer. -( bref, présenté ainsi, c’est plutôt dégueulass’ comme disait Coluche ).
Cela, pour les enfants de Mao, représente le DU.

-( d’où " à chacun son DU, je pense. )-

D’où une noblesse étonnante du navet.

Ces vérités premières qui vont éclairer votre avenir sont énoncées entre autres sur le site " Désir d’Etre".

Je renonce à rechercher la procédure pour vous le servir sur le plateau d’argent car il commence à "faire chaud", même en BZH.
réponse à . platon07 le 17/07/2014 à 10h19 : Certes !! et en voici la preuve... ...à 50 mètres de mon igl...
Mais il faudra voir côté col du fémur
Toute une vie
On commence par passer le col de l’Utérus et on fini par se casser le col du fémur
réponse à . platon07 le 17/07/2014 à 13h56 : Oh yeah ! comme on disait en 64/65... néanmoins, j’appr&eacut...
Le TAN représentant les "amas, stagnations de tous ordres" que le corps n’a pu éliminer

La fleur de tan ça a une drôle de gueule cette page
Jean avait joué dans un film très mauvais; ce film fut vite connu comme:
le navet Dujardin !
réponse à . DiwanC le 17/07/2014 à 09h33 : Merci de me/nous avoir épargné l’écoute du pré...
Bon, tu gardes la boutique s’ te plaît ; vais peut-être avoir deux ou trois jours d’absence. À moins que M’sieur Orange n’ait été efficace...

Après ça je navet plus qu’a vous dire que Germaine va retrouver Bécassine !
GOD....


Cela a été évoqué par Chirstian en 29 - (n° 29, pas 1929 )-, mais s’il ne s’agissait que d’un mystique hommage à GOD et à ses proches...

Un n’Avé Maria... Gounod ou Schubert ou...

On trouve des graines dans la musique classique comme dans le blues...

Quant à cette histoire de statue d’homme parfait ayant effectué l’A/R Rome-Paris-Rome, j’ai essayé, la température aidant, de prendre une pose avantageuse en tenue d’homme invisible.
Au regard du chat noir semi sauvage, seul témoin, j’ai eu confirmation qu’un souffle du ciel touchait tout ce qui concerne l’expressio du jour...

Curieux...un navet...un mot fade au possible sous lequel transperce du flamboyant...le contraire de "président".
réponse à . gerard5253 le 17/07/2014 à 14h27 : Mais il faudra voir côté col du fémur Toute une vie On com...
ça arrive quand on confond érotisme et gymnastique 
réponse à . DiwanC le 17/07/2014 à 09h33 : Merci de me/nous avoir épargné l’écoute du pré...
Merci de me/nous avoir épargné l’écoute du prétentieux qui s’est désigné héritier du roi Georges, comme tu dis.

Fais attention si tu évoques le gorille en parlant de Georges. Le tarif c’est 9 mois de prison ferme, 50 000 € d’amende et une inéninigibililité de 5 ans !
Bon, ce soir festival de jazz de Segré avec Philomène Irawaddy et après Richard Galliano.
tap... tap... tap... (c’est mon pied qui commence).
Ou joindre GOD, à point d’heure, un jeudi même pas tendre...

...pour avoir confirmation qu’il ferme les yeux sur les armes, lorsque l’on se ballade sur et dans "expressio" ?

Car, si je récapitule, outre les cols du fémur, DiwanC nous a laissé la vaisselle de ce matin, Boubacar coule des jours heureux en suisse bien qu’au Mali, d’autres parmi les meilleurs bien sûr, sont portés pâles, Momolalapin passagèrement mal dans sapô.

Donc, foutu pour foutu, - comme je l’ai vu écrit sur un container poubelle de cette inimitable calligraphie gavroche-, je me décidais à inviter du révolté, du coeur vert, mais comment formuler l’élégance de Tristan Bernard en précisant: "Venez armés, l’endroit est désert." ?

Un navet...

Voilà un légume qui fait surgir du rêve...
réponse à . platon07 le 17/07/2014 à 21h58 : Ou joindre GOD, à point d’heure, un jeudi même pas tendre... ...
Peut-être se garder une petite gêne monsieur platon.
Il n'est plus parmi nous platon07. J'espère vivement qu'un tas de femmes-légumes ne l'ont pas kidnappé pour l'obliger à regarder la télé chaque dimanche. Nan nan nan, 'vais pas continuer dans cette veine. Quelle chance qu'Obama a décidé aujourd'hui même...enfin pour moi il est toujours aujourd'hui, pour vous aujourd'hui ne reviendra jamais...que les noirs américains ne sont plus des "Negroes" et que le mot oriental peut décrire un tapis ou peut-être un navet mais pas une personne. Il est 1984 cette année ? 'Faut penser correctement avant de parler correctement. Alors, platon07, tu n'avais rien à ajouter sur les navets ? Difficile à croire ! C'est quoi, un épaule ?
Porte des Lilas ne fut pas un triomphe cinématographique mais ce ne fut pas un navet non plus, loin de là...

Cela dit, la carrière de Georges sur le grand écran s'acheva à peine commencée... Faut dire qu'il est mille fois plus brillant dans la chanson que dans la comédie ! Regardez-le vers 1.10.02, vers 1.15.10, vers 1.20, vers 1.22.23...
Avant cela, il y a d'autres séquences, évidemment.
réponse à . DiwanC le 25/05/2016 à 03h02 : Porte des Lilas ne fut pas un triomphe cinématographique mais ce ne fut p...
C'est sûr que c'est pas avec ce film que Georges aurait foulé le tapis rouge de Cannes, où pourtant certains films doivent plus aux mensurations mammaires de l'actrice principale qu'à leur qualité cinématographique...

Etant donné qu'on a déjà récolté tous les navets chez Georges il n'y a plus qu'à passer au café...
Eh bien... le "champ" est désert... Pas un seul "cultivateur" depuis quasi 6 h du matin...
Vous n'aimez pas les navets ?
LE JEU DES MOTS CACHÉS (218) LÉGUMES-3
Découvrez les 20 légumes qui se cachent dans ce texte.
Il n'y a pas de mots gigognes et je ne vous raconte pas de salades !

- Allez Tom, hâte-toi ! Autrement les esplanades, entourées d'arbres, qu'ont qu'ombre seront vite occupées...et jouer à la pétanque sous le soleil, c'est pas ce qui a de mieux...et on ne va pas se disputer l'endroit aux gnons, hein ?
- Je laisse à manger au chat et on y va ! Je vais remplir son écuelle du ragoût qu'on n'a pas fini hier soir; le chat y ôte ce qu'il n'aime pas...
- Ce qu'ils n'aiment pas les chats l'ôtent ?
- Le mien oui, il l'écarte d'un coup de patte ! Remarque, je l'ai habitué à manger un peu de tout, mais c'est le riz lui, qu'il aime pas...Bon, je prends mes six boules et on file !
- Les boules ocres à stries ?
- Oui, je les préfère aux autres...je ne rate pas un seul tir avec celles-là !
- Oh, t'es gonflé ! et pis ment pas, je t'ai vu louper plus d'une fois...
- Je n'avais pas mis mes lentilles...et je me suis entraîné, tu n'auras plus l'occasion de me voir rater mes coups ! La vérité c'est que que t'as la trouille de te mesurer à moi, hi, hi !
- Trouille, moi ? Attends qu'on aille jouer, tu vas voir ! En plus j'ai mis mes chaussures spéciales pour pieds délicats...
- Si, trouille ! T'es pas à ma hauteur ! Je le maintiens ! Au fait, les potes iront ce matin ?
- Ben, Harry qu'aux alentours de onze heures, les autres je ne sais pas...on verra bien...
Arrivés sur les lieux:
- Cours, jette le cochonnet Tom, je vais te montrer si je ne fais pas le poids !
Un navet , des nèfles, c'est nase, nul, le néant, c'est négatif, minable, suranné, inepte, inexistant, inutile, une ânerie, une nigauderie, une inaptitude, une inefficacité, une inexpérience, une non-valeur, fini... Tous ces mots se caractérisent par le phonème /n/ ou la lettre "n" du néant et de la négation soit à l'initiale soit comme phonème accentuable du mot : "une âNerie"+ On pourrait y ajouter nombre de mots initiés par le préfixe ''in'' qui inverse le sens du mot : incapable, inintelligent, insatisfaisant.... C'est sans doute le manque de gout du légume référent qui est à l'origine du mot navet qui par analogie s'est généralisé pour désigner des films, spectacles ou tableaux nuls ou ''nunuches'', de vrais nanards (argot) !

P.S. : N majuscule = Vie n = nul, anéantir et n = eau (à l'initiale des mots, en double consonnes identiques : annuler ou en phonème sur lequel on porte l'intonation : c'est inexact).
réponse à . Chrisor le 25/05/2016 à 09h24 : Un navet , des nèfles, c'est nase, nul, le néant, c'est né...
Je n'avais* pas vu ça comme ça...
Par contre, je ne suis pas d'accord avec "le manque de goût du légume" : goûte un navet cru, comme un radis, et tu m'en diras des nouvelles !

* yesss !
Maria et une amie à la sortie du cinéma
- Moi, j'ai bien aimé ce film sur la religion...
- oh, je t'en prie...un navet Maria !
réponse à . DiwanC le 25/05/2016 à 09h13 : Eh bien... le "champ" est désert... Pas un seul "cultivate...
J'avais bien aimé "la soupe aux choux" mais regarder et entendre des navets (certaines personnalités haut placées) c'est navrant...
réponse à . Chrisor le 25/05/2016 à 09h24 : Un navet , des nèfles, c'est nase, nul, le néant, c'est né...
Belle culture...
La critique est unanime : ce film est un navet. Les carottes sont cuites, la production est dans les choux.
- Comment ça, il est laid Gumme ? Raconte pas de salades...
En cure en ce moment, je peux vous dire que le navet , ça n'a pas vraiment de goût, même mis à toutes les sauces, mais que la chayotte et le quinoa, c'est encore pire.
Devant le dit légume, je comprenais pourquoi on a qualifié un mauvais film de navet.
Merci à God (ou au programme aléatoire) de nous resservir cette expression aujourd'hui.

Le soleil brille, brille , brille... (extrait du "Pont sur la rivière Kwai" qui n'était pas un navet). Il est temps de partir en rando.
En peinture on va parler d'une croûte pour un mauvais tableau
Alimentaire c'est la mal bouffe
Un mauvais vin une piquette etc.
Heureusement notre vocabulaire est plus riche pour les bonnes choses 
le surnom de "navet" vient d'un peintre de Milan qui vers 1530 faisait des tableaux légumiers. Giuseppe Arcimboldo, moitié jardinier moitié peintre des Sforza faisait de la peinture "alimentaire" un de ses navets
Définition
Faire la navette: Faire des allers et retours d'un navet à un autre.
- ...Et quand le navire arrivait au port,ON AVAIT la NAVÉE de NAVETS de NAVÈS, NAVEY...
Pffffffffffff.....il est temps de faire la sieste...
réponse à . joseta le 25/05/2016 à 09h19 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (218) LÉGUMES-3 Découvrez les ...
J'ai beau biner, j'en trouve que 15.
J'ai pourtant pas du sang de navet !
Si - au lieu de la pomme - God avait interdit le navet, nous n'en serions pas là. Car ça aurait pu se passer comme ça...

Tous les matins qu'il fait, après son jogging habituel, God passe dire un p'tit bonjour aux tourtereaux et leur propose un jeu :

- Salut ! Z'avez bien dormi ? Aujourd’hui, ce sera : la haquenée du cordelier
- C'est quoi une haquenée ?
demande Adam dont l'innocence frise la niaiserie.
- C'est ce qu'il faut trouver Adam, c'est ce qu'il faut trouver !
sourit God qui est d'une rare patience, une patience que beaucoup plus tard on qualifiera d'angélique. Mais n'anticipons pas.

Puis God gagne son atelier de création, rappelant quotidiennement à Ève :
- Pas de navet ! N'oublie pas : pas de navet !

- Pffff...
, soupirait la mignonne.

Parcourant l'Eden en long et en large, Adam et Ève rencontrent le Sssserpent :,
Tu sais à quoi ça ressemble une haquenée ?
- Bien ssssûr ! C'est ça,
sssusurre le Ssséducteur désignant un superbe bâton noueux qu'utiliseront plus tard les Franciscains. Mais n'anticipons pas. Puis, sssournoisement :
Une petite tranche de navet ?

Ève, toute étonnée par la découverte, commence à mâchouiller distraitement le légume qu'elle recrache aussitôt :
- Put...n ! Bouffe pas ça Adam ! c'est dégueu !


Seulement God a interdit la pomme...
Seulement God a interdit la pomme...
Forcément, à l'époque y'en navet pas encore, des navets. Jamais dans l'Eden j'aurais pu introduire un truc pareil.
E le navet va...
Federico Fellini

1) TOMATE (Tom, hâte)
2) CONCOMBRE (qu'ont qu'ombre)
3) OIGNON (aux gnons)
4) CHAYOTTE (chat y ôte)
5) ÉCHALOTE (les chats l'ôtent ?)
6) CÉLERI (c'est le riz)
7) CIBOULE (six boules)
8) OKRA (ocre à...)
9) RATTE (rate)
10) PIMENT (et pis ment pas)
11) NAVET (je n'avais...)
12) LENTILLE
13) NÖRA (n'auras)
14) AIL (aille)
15) POURPIER (pour pieds...)
16) CITROUILLE (si, trouille)
17) POTIRON (les potes iront ?)
18) HARICOT (Harry, qu'aux...)
19) COURGETTE (Cours, jette)
20) POIS (poids)
Voilà !
réponse à . joseta le 25/05/2016 à 17h41 : E le navet va... Federico Fellini 1) TOMATE (Tom, hâte) 2) CONCOMBRE (qu&...
Il a vraiment créé "chayotte" et nöra" not' God ?...
L'a dû le faire discrètement, comme le navet... un jour de désœuvrement sans doute.

Quant au pourpier, je ne le connaissais que fleur.
Score 19 sur 22.
Merci à toi !
réponse à . joseta le 25/05/2016 à 17h41 : E le navet va... Federico Fellini 1) TOMATE (Tom, hâte) 2) CONCOMBRE (qu&...
Mes 15 sont bons, j'ai juste été à court d'engrais.
Céleris, rattes, navets, nöras et pois ont manqué d'azote.
Je vous ai entendu ! Qui c'est qui a dit: 'Ce jeu sur les légumes ne vaut pas un radis' ? 
- Son valet d'écurie est une fille, et quand elle voit des taons près de l'écurie, sa lad les tue...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un navet ! » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?