Un rond-de-cuir - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Un rond-de-cuir

Un employé de bureau

Origine

Un esprit en pleine possession de ses moyens aura facilement détecté que dans rond-de-cuir, il y a rond et cuir. Et cela s'explique aisément.
En effet, vous savez certainement que lorsqu'on est longtemps assis sur une chaise peu confortable, à l'assise en bois, par exemple, on finit par avoir mal au postérieur.
Alors autrefois, lorsque les sièges étaient loin d'avoir le confort dont on peut aujourd'hui bénéficier, les personnes qui devaient rester longtemps assises sur de telles chaises utilisaient souvent, placé entre leur siège et leurs fesses, un coussin en cuir plus ou moins rembourré et généralement de forme circulaire. Ce rond de cuir (sans les traits d'union) leur permettait d'épargner à leur popotin des douleurs vite insupportables.

Et puis en 1893, Georges Courteline, en se basant sur de nombreuses années de souvenirs personnels, a publié le roman Messieurs les ronds-de-cuir où il décrivait la médiocrité des petits fonctionnaires appliquant avec plus ou moins de délectation des règlements stupides ou étant les victimes de ces mêmes règlements.
C'est très vite, suite à la parution et au succès de ce roman, que le terme de rond-de-cuir a désigné de manière péjorative un fonctionnaire peu motivé ou inefficace[1] ou un bureaucrate

[1] Voilà ce que certaines mauvaises langues qualifieraient de pléonasme. Mais l'expérience montre que les gens compétents et efficaces, comme leur inverse, hélas, se rencontrent tout autant dans la fonction publique que dans le privé.

Exemple

« C'était pour lui l'heure vraiment douce de la journée, où se pouvaient gaver, délecter tout à l'aise, de belle prose administrative, ses instincts de rond-de-cuir endurci. »
Courteline - Messieurs les ronds-de-cuir - 1893

« Par l’entremise d’un "député du Diable", Dieter, un SS, l’auteur brosse le portrait du jeune Adolf, rejeton d’amours incestueuses, fils d’un rond-de-cuir arrogant et violent, adolescent obsédé par la place que lui laissera la postérité »
Le Figaro - Article du 19 août 2007 - Critique du roman "Un château en forêt : le fantôme d’Hitler" de Norman Mailer

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un rond-de-cuir » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagne / Autrichede BürohengstÉtalon de bureau
États-Unisen Pencil pusherPousseur de crayon
Argentinees Un gnocchi!Un gnocchi.
Espagnees Un chupatintasUn suceur d'encres
Espagne (Catalogne)es Un pixa tintersUn pisse encriers
Canada (Québec)fr Un pousseux de crayon.
Hongriehu AktakukacVer de bulletin
Pays-Basnl Een pennenlikkerUn lécheur de plumes
Pays-Basnl Een kantoorpik / kantoorklerkUn employé de bureau
Roumaniero Șoarece de birouSouris de bureau
Suèdesv KontorsråttaRat de bureau

Vos commentaires
NO ! I do’nt beleive it !.........I am the first !..........bon, il existe aussi l’expression "cul de plomb" pour désigner les gratte papier.........
Je profite de la présente pour féliciter God au sujet du renvoi 1 de l’explication. En effet, bien que n’étant pas concerné de par mon activité professionnelle, je déteste ces amalgames fonctionnaire = fainéant, flic = pourri etc etc
Il y a du bon et du moins bon de partout........Et pis c’est tout !
réponse à . BOUBA le 17/01/2011 à 06h24 : NO ! I do’nt beleive it !.........I am the first !............
je déteste* ces amalgames fonctionnaire = fainéant, flic = pourri etc etc

expressionaute = vieillard lubrique et désoeuvré...( Liste non exhaustive)

Assise pour quelques minutes encore sur mon beau fauteuil de cuir qui tourne en rond, j’ai juste le temps de vous donner le bonjour à tous !

* moi aussi !
réponse à . syanne le 17/01/2011 à 07h25 : je déteste* ces amalgames fonctionnaire = fainéant, flic = pourri ...
..........Pourquoi désoeuvré ?
Ah ça, il te faut remonter dans l’histoire d’Expressio ! C’est une citation exhaustive d’une ex-expressionaute à notre sujet. Mais comme ce sont les plus gênés qui s’en vont, la dame est partie avec sa prétention et son mauvais caractère et nous sommes restés, sans elle, parce qu’où ya d’la gêne, ya pas d’plaisir !
Je pense que, plus que le "fonctionnaire peu motivé ou inefficace" l’expression marque l’immobilisme, le manque d’ambition supposés dudit bureaucrate, et la rancœur réciproque entre lui et celui qui dans la "vraie vie" s’activait du matin au soir pour gagner son bifteck. Certains épiciers aussi sont devenus des ronds de cuir quand ils ont transformé leur boutique en "supérette". J’en ai connu. Aujourd’hui, la rentabilité étant le maître-mot, l’expression doit être tombée en totale désuétude, sauf pour le malheureux qui souffrirait d’hémorroïdes.
réponse à . momolala le 17/01/2011 à 07h45 : Je pense que, plus que le "fonctionnaire peu motivé ou inefficace" l&rsqu...
Aujourd’hui, la rentabilité étant le maître-mot, l’expression doit être tombée en totale désuétude,
Bonjour, jolie Madame ... pardon, jolies Mesdames, bien sûr. Et les mecs aussi, bien sûr!

Dis-donc, Momo, tu sais qui est le Père Noel, quand même? Alors, reste donc les pieds sur terre. Il y en a encore. Et comme les autres disent plus haut, pas que parmi les ponctionnaires, pardon... fonctionnaires... 
réponse à . momolala le 17/01/2011 à 07h36 : Ah ça, il te faut remonter dans l’histoire d’Expressio !...
C’est une citation exhaustive d’une ex-expressionaute à notre sujet.
Profitons-en donc pour saluer la spécialiste de Voltaire spécialiste de Voltaire. Montrons-lui donc que nous ne lui en voulons pas. On ne peut pas en vouloir à ce genre de personne. Ce n’est pas de leur faute: ils ne savent pas ce qu’ils font...
réponse à . momolala le 17/01/2011 à 07h36 : Ah ça, il te faut remonter dans l’histoire d’Expressio !...
A propos de la mention des vieillards libidineux, le texte "fondateur" est en # 15, d’une inconnue maintenant, sur cette page
Elle n’employa pas l’adjectif désoeuvré. La volée de bois libidineux et encore vert qu’elle reçut par la suite dans la journée est un très bon souvenir.
Le rond de cuir n’ existe plus... remplacé, pour les malheureux qui se sont fracturé le coccyx, par un "pneu" de caoutchouc synthétique. Par contre les fonctionnaires en surnombre existent hélàs toujours. Lisez donc "Ab-so-lu-ment débordée ... ou comment faire 35 heures en un mois", de Zoé Shepard. D’ accord, c’ est une charge féroce et exagérée. N’ empêche qu’ elle a été mise à pied du Conseil Régional d’ Aquitaine, certaines personne s’ étant reconnues dans ses caricatures...Le problème initial est qu’ on a beaucoup trop recruté dans les conseils généraux et régionaux. Parfois pour caser des copains (qui avaient, certes, les compétences, le plus souvent), parfois pour ce qui aurait dû être des missions ponctuelles mais qui se sont transformées en "bonne planque", le résultat est qu’ il y a des personnes qui travaillent et ne comptent pas leur temps, mais d’ autres... qui n’ ont pas de quoi le remplir, au point de vue charge effective !
des petits fonctionnaires appliquant avec plus ou moins de délectation des règlements stupides ou étant les victimes de ces mêmes règlements
Quand ils en étaient les victimes, ils bavaient des ronds de chapeau ?
Messieurs les ronds-de-cuir, Tableau-roman de la vie de bureau, de Courteline, est disponible en ligne aux éditions du Boucher.
Voir cette page
Je n’ai jamais lu cette oeuvre, et jusqu’à ce matin (merci God), je pensais que le rond de cuir était la pièce de cuir que les employés (d’autres ou les mêmes) mettaient aux coudes de leurs manches.
Issue d’une administration semi-publique ( organisme privé gérant des fonds publics) j’ai connu de nombreux ronds de cuir faisant des ronds de jambe ( souvent des petits chefs ou voulant le devenir) rendant la vie de leurs collègues difficiles et ne rendant pas aux allocataires les services qu’ils devaient rendre.
réponse à . momolala le 17/01/2011 à 07h36 : Ah ça, il te faut remonter dans l’histoire d’Expressio !...
Ah bon j’ignorais cette anecdote........merci d’avoir éclairé ma lanterne
réponse à . mitzi50 le 17/01/2011 à 09h46 : Le rond de cuir n’ existe plus... remplacé, pour les malheureux qui...
J’ai connu un gars qui évitait de prendre des vacances trop longtemps, car ses patrons auraient pu se rendre compte qu’il ne servait à rien dans sa boite malgré son confortable salaire (d’après ses propres dires), et pourtant il était dans le privé.
Il y a donc de partout non pas des traine-savates, mais des gens qui essaient de justifier de leur présence. C’est en fait tout un art, et très développé chez certains, que d’arriver à faire croire que l’on travaille quand on ne fait rien. C’est un travail en soit .... et qui prend beaucoup de temps et d’énergie finalement.
Et pour ces gens qui génèrent du "vent" voici un rond à cette page qui illustre à sa manière comment faire quelque chose que l’on peut assimiler de la poudre aux yeux.
réponse à . deLassus le 17/01/2011 à 10h39 : Messieurs les ronds-de-cuir, Tableau-roman de la vie de bureau, de Courteline, e...
Ce fut un, et même deux films, l’un de 1936, l’autre plus récent qui réunissait Philippe Clay, Jean Poiret et Michel Serraut, Lucien Bartoux entre autres. Je crois l’avoir vu interpréter au théâtre télévisé avec mise en scène de Roger Hardt et costumes de Donald Cladwell par Robert Hirsh...
On dirait qu’il existe ici une facilité à confondre fonctionnaire et bureaucrate.
Les employés des "back offices" des banques ou des assurances sont aussi des bureaucrates et la majorité des membres (?) de la fonction publique hospitalière ne travaille pas derrière un bureau.

Par ailleurs je lis que
La limite d’âge de 65 ans imposée aux chercheurs français (68 ans pour les professeurs d’université) constitue un obstacle au recrutement de scientifiques de renom retraités, français ou étrangers, par les établissements français du supérieur, et favorise les expatriations de chercheurs français
A part un ou deux exemples célèbres, personne ne se bouscule pour embaucher des chercheurs de cet âge, au contraire ...
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 17/01/2011 à 12h51 : J’ai connu un gars qui évitait de prendre des vacances trop longtem...
J’ai eu une collègue qui passait son temps les bras en l’air dans les couloirs à dire qu’elle était débordée, activité en effet très chronophage. Comme elle n’a pas été remplacée après son départ en retraite, le soufflé a fini par retomber. Heureusement elle n’est plus là pour entendre ce qu’en disent ses anciens collègues mais les oreilles doivent lui siffler.
réponse à . momolala le 17/01/2011 à 15h40 : Ce fut un, et même deux films, l’un de 1936, l’autre plus r&ea...
Si on en croit IMDB, il y a aussi eu un téléfilm en 1978. Voir cette page.

Détail piquant, Lucien Baroux a joué dans celui de 1937 et celui de 1959.
Il était rond comme une queue de pelle.
Il était soûl comme un coing.
Il voulait expliquer à celle
Qui pleurait derrière ses poings
Serrés de peine et de colère
Quel était ce vin de Corbières
Qui l’avait mis en tel état.
Il disait « Non, pas Minervois
Mais à côté, pas loin de là…
Touttte façon tu ne me crois pas
Que j’ai pas bu rien que pour boire !
D’ailleurs j’ai rien bu Victoire :
C’est l’arôme du vin que j’respire
Si je suis rond, c’est rond … de cuir !

Pour trouver ce nectar hallucinogène, allez sur cette page
N’avais jamais croisé l’expression du jour, rond-de-cuir. Je l’aurais cru un truc d’équitation. Mais grâce aux commentaires de L’Expressio, le sens est renforcé dans le cerveau sans effort. Voilà, Rhonda Queer.
comme disait Hermès :
il ne faut pas confondre "rond-de-cuir" et "carré de soie"
réponse à . Gilbiere le 17/01/2011 à 10h27 : des petits fonctionnaires appliquant avec plus ou moins de délectation de...
s’ils en font baver des ronds de chapeaux aux administrés, alors ces ronds-de-cuir sont de vraies peaux-de-vaches ! il faut leur mettre la tête au carré !
il ne faut pas confondre "ronde-en-cuir", et "sexy avec un léger embonpoint"
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 17/01/2011 à 12h51 : J’ai connu un gars qui évitait de prendre des vacances trop longtem...
Tu as tout à fait raison, je travaillais dans le privé, et pourtant j’ en ai connu pas mal qui, à part des réunions ne menant à rien, ne pratiquaient que la pause-café et la lecture fort instructive, certes, mais pas vraiment à cette heure ni à cet endroit, de leur journal... J’ ai cité ce livre parcequ’ on me l’ a offert il y a quelques mois, et en clin d’ oeil à Courteline.
réponse à . deLassus le 17/01/2011 à 10h39 : Messieurs les ronds-de-cuir, Tableau-roman de la vie de bureau, de Courteline, e...
Ah ben non, hein, ils avaient des manches de lustrine, et puis une visière et ils écrivaient à la lueur d’une bougie dans de grands registres poussiéreux - cra, cra- avec une plume d’oie qu’ils trempaient régulièrement et parcimonieusement dans l’encrier. Ils ne portaient pas de mitaines, car il ne faisait pas trop froid dans les bureaux, car sinon l’encre gelait.

Aaah, je ne vous dis pas la séduction de ces mâles au cheveu rare et au nez comédoneux...
Lasouinn, où es-tuuuu ?

Scribe-Hobbes
PS: salut à Gilbert (c’est belge ça comme pseudo ?)
Chez les ronds de cuir comme ailleurs, pour ne pas se fouler il faut parfois simuler l’entorse ...
le rond de cuir c’est l’auréole distribuée aux saints laïcs dans la fonction publique. Mais les fonctionnaires n’ont pour elle aucun respect : pour tout dire, ils s’assoient dessus.
réponse à . chirstian le 17/01/2011 à 23h04 : le rond de cuir c’est l’auréole distribuée aux saints ...
et un rond de cuir qui réussit, il obtient son maroquin !
Un rond-de-cuir, un employé de bureau, voire un fonctionnaire dit God.
Et là, chez Georges (l’autre !), on en tient un beau !

On n’tortill’ pas son popotin
D’ la mêm’ manière,
Pour un droguiste, un sacristain
Un fonctionnaire


Ce "petit bijou" - paroles et musique - est à cette page
À très, très plus tard ! 
A plus Diwan, bonne journée.......

Bon, je crois que t’as fait le tour de la question.
Notre ami a cloué les flics et les gendarmes au pilori, fait subir des derniers outrages simiesques à un juge, vilipendé les curetons et autres punaises de sacristie, égratigné les vielles badernes médaillées, ridiculisé les imbéciles, raillé les Jean-Foutre et les va-t-en-guerre mais il n’a jamais écorché les fonctionnaires, culs de plomb, pisseurs d’encre et autres budgétivores ........
Pourtant son imagination fertile autant que féconde aurait pu nous ciseler de vrais petits bijoux tant l’image d’Epinal du gratte-papier est sujette a la caricature......
Était ce qu’il ne partageait pas cet engouement populaire et idiot qui consiste à voir un fainéant ridicule qui sommeille dans chaque agent de la fonction publique ?
Hypothèse très soutenable, en somme.
L’archétype du rond de cuir
ANAGRAMMES
Donner du cuir
Cri du donneur
un fonctionnaire peu motivé ou inefficace
Vous connaissez sans doute le Principe de Peter : Tout employé tend à s’élever à son niveau d’incompétence.

Mais vous ne connaissez peut-être pas le Principe de Dilbert qui est une version aggravée du Principe de Peter.

Du petit lait...
réponse à . <inconnu> le 11/06/2013 à 06h51 : un fonctionnaire peu motivé ou inefficaceVous connaissez sans doute le Pr...
Dans ma vie professionnelle j’ai croisé ce genre de "managers" que l’on plaçait à la tête de collèges ou de lycées. C’était bien trop souvent des gens qui avaient échoué dans leur métier d’enseignant mais ils "avaient les diplômes". Entourés d’une équipe de fonctionnaires compétents, ils s’épuisaient à serrer les fesses, à freiner des quatre fers, ... Certains poussaient le courage jusqu’à se promener dans les couloirs de leur établissement, une liasse de papiers à la main, le menton haut, mais le plus souvent on ne les voyait jamais, vissés qu’ils étaient au fauteuil de leur bureau. J’espère que les choses ont changé... Quoique, lorsque je vois des proviseurs de lycées quantifier le coût du bac pour se poser la question de son utilité sans avoir l’ombre d’une proposition à mettre en face, je m’interroge.
Je vous offre un rond d’arc-en-ciel pour vous souhaiter une excellente journée expressionniste.
Jean-Charles dans La Foire aux ronds-de-cuir (1975, Presses de la Cité) prétend que ces ronds de cuir sont ceux que cousaient leurs épouses au niveau des coudes du fait de l’usure de leurs vêtement à être toujours accoudés à leur bureau.
réponse à . Torteless le 11/06/2013 à 07h45 : Jean-Charles dans La Foire aux ronds-de-cuir (1975, Presses de la Cité) p...
Exact ! C’est la version que je connaissais.
Le chef de service permet à l’employé qui s’ennuie de partir:
Le chef autorise celui qui tourne en rond de fuir......

Joseta.......
réponse à . Torteless le 11/06/2013 à 07h45 : Jean-Charles dans La Foire aux ronds-de-cuir (1975, Presses de la Cité) p...
C’est vrai, j’avais complètement oublié cette version.......
réponse à . BOUBA le 11/06/2013 à 07h55 : C’est vrai, j’avais complètement oublié cette version....
Par contre une nette aversion pour certains préposés dont certains habillés de cuir ! 
Clemenceau qui avait le mot acide disait:
"La France est un pays où on plante des fonctionnaires et où il pousse des impôts"
ou encore:
"Un ministère est un endroit où ceux qui partent en avance croisent ceux qui arrivent en retard"

Encore un Georges !..............
Autre versión
Une grande marmite sur le feu et deux échassiers à l’intérieur...
et les hérons de cuire...
J’avais vu une autre explication pour rond de cuir.
On appelait les "fonctionnaires" ou autres "gratte-papier"ainsi parce qu’ils avaient souvent des ronds de cuir cousus au coudes...à force d’écrire les vêtements s’usent et...voilà le résultat.
réponse à . vero17 le 11/06/2013 à 08h52 : J’avais vu une autre explication pour rond de cuir. On appelait les "fonc...
Ah, merci, je pensais qu’on les appelait ainsi à cause de leurs ronds de cuir cousus aux coudes... 

(Voir # 11, 36 et 37).
Un peu de sérieux : si les employés avec des ronds de cuir aux coudes les appuyaient sur les coussins de cuir de leurs sièges, ils auraient les coudes doublement protégés ! Pas cons les mecs !
DEVINETTE
Pour Pâques, on fait cuire une grande quantité d’oeufs dans d’énormes bacs, revêtus d’une fourrure, imitation peau. Combien d’oeufs contenaient ces bacs ?
- six mille, parce qu’on pouvait y voir six mille y cuire !
Bouba... 
Ça maintient le cul au chaud:
Quand on n’a pas de ronds de cuir, on skaï...
réponse à . vero17 le 11/06/2013 à 08h52 : J’avais vu une autre explication pour rond de cuir. On appelait les "fonc...
Bonjour Vero17 bienvenue sur le site des délires en tout genre.......
T’inquiète pas, Mintaka se moque pas........il est taquin c’est tout.......
réponse à . joseta le 11/06/2013 à 09h17 : DEVINETTE Pour Pâques, on fait cuire une grande quantité d’oe...
Voui et si par mégarde on renversait l’eau bouillante sur la queue d’un chien il criait:
"Skaï, skaï, skaï, skaï........."

On est bons quand même !!.........
réponse à . <inconnu> le 11/06/2013 à 06h51 : un fonctionnaire peu motivé ou inefficaceVous connaissez sans doute le Pr...
Probablement parce qu’il vit en Amérique du Nord, Dilbert oublie un élément bien français : l’affiliation à un syndicat qui promeut ses adhérents versus celui qui défend les personnels.
Je n’obtiendrai sans doute jamais le Nobel, mais il est clair que mon parcours professionnel a été freiné parce qu’il était notoire que j’avais fait le mauvis choix.
Inutile et dangereux de donner des noms, la situation doit différer dans chaque établissement.
MISE AU POINT:

Et puis qu’on arrête d’embêter God avec d’autres versions possibles que celle qu’il a donnée.
C’est SA version la bonne !
Il a des sources.
C’est comme dans les "résistantes", il aurait pu nous servir l’histoire du dessin vite fait pour expliquer "à la 6.4.2" ou le chevalier qui passe la nuit blanche mais c’eût été nous tromper et on ne mange pas de ce pain là sur Expressio.....

Pas vrai, God ?...........

( Et pas de sluuuuuuuuuuuuuuuuurp de la part des jaloux ! ).......non, mais !
Les sous qu’il gagne en chantant:
les ronds de Kuyr.
réponse à . BOUBA le 11/06/2013 à 10h01 : MISE AU POINT: Et puis qu’on arrête d’embêter God avec ...
C’est SA version la bonne
Personne n’est infaillible, à commencer par moi.
C’est d’ailleurs précisé dans ma FAQ.

So, if you want to know more about my texts relevance, faq you !
réponse à . BOUBA le 11/06/2013 à 10h01 : MISE AU POINT: Et puis qu’on arrête d’embêter God avec ...
C’est SA version la bonne !
Il a des sources.

Je l’imagine très bien penché sur une source, tel Narcisse, attendant de voir passer une expression à nous offrir.
Il a transformé son auréole en épuisette en y rajoutant un filet.
Quand une expression passe vive comme la truite dans le gai ruisseau, d’un geste gracieux il plonge son auréole (celle ousqu’il a mis un filet, pas celles qu’il a sous les bras, faut suivre un peu) et d’un geste épuré comme le bon petit diable qui chassait les papillons (ça c’est pour Diwan et toi) il plonge son épuisette d’or dans l’onde fraîche (il s’en sert aussi, de l’onde fraîche, pour son pastis)
Il a même écrit un livre sur la pêche aux expressions. La meilleure pêche c’est la nuit car l’auréole brille et attire les expressions. Les pêcheurs du coin ont copié sa méthode et en ont fait la pêche au lamparo.
Malheureusement un jour il a attrapé des allatches avec son épuisette-lamparo. Ils ont fait un trou dans le filet. C’est pour ça que depuis il a beaucoup de mal a pêcher de nouvelles expressions..
réponse à . mickeylange le 11/06/2013 à 10h50 : C’est SA version la bonne ! Il a des sources. Je l’imagine tr&egrav...
Quel joli tableautin digne des grands maîtres du XVIIIeme, avec notre Godemichou adoré en jeune éphèbe gracieux, poétique et inventif.................. :&rsquo)
réponse à . BeeBee le 11/06/2013 à 11h14 : Quel joli tableautin digne des grands maîtres du XVIIIeme, avec notre Gode...
jeune éphèbe gracieux
Je confirme, c’est bien moi, ça. Les trois mots sont parfaitement adaptés.
DEVINETTE
Quelle est la boisson qui convient aux ronds-de-cuir ?
- la flotte, parce que les bureaucrates... burent eau.
réponse à . BOUBA le 11/06/2013 à 10h01 : MISE AU POINT: Et puis qu’on arrête d’embêter God avec ...
J’ai répondu à ta demande de conversion d’hier  mais j’ai davantage confiance dans le ngultrum. Au moins les banques du Bhoutan ne pratiquent pas la délation !
la médiocrité des petits fonctionnaires

qui me fait souvenir de cette chanson interprétée par Raoul de Godewaersvelde, dont j’ai trouvé les paroles mais pas la version chantée.

cette page
réponse à . momolala le 11/06/2013 à 07h34 : Dans ma vie professionnelle j’ai croisé ce genre de "managers" que ...
Comme tu as raison, Momo...Ce qui me laisse rêveuse, c’ est le nombre de "cerveaux musclés" qui se sont employés à quantifier en euros ce que coûte "une heure de cours perdue". Qui ne l’ est pas tant que cela, du reste, car cette organisation existe depuis des décennies... Et une heure de cours "séchée", ça coûte combien ? Enfin bref, si le bac ne sert plus à rien il n’ y a qu’ à tout supprimer, du CAP au doctorat, et rendre à nouveau l’ école facultative et payante. Il est vrai que si on trouve que l’ instruction est trop chère, on peut toujours essayer l’ ignorance. On aura de bonnes raisons de pouvoir payer les travailleurs 30 euros par mois. Mais quelles technologies avancées nous resteront-elles à vendre ? Qui nous soignera ? Etc.....J’ ai bien une solution en ce qui concerne les heures de cours perdues, c’ est de débuter les examens après la fin officielle de la période scolaire. Mais j’ entends déjà hurler les professionnels du tourisme, qui se verront retirer deux à trois semaines de "haute saison" !
réponse à . mitzi50 le 11/06/2013 à 11h38 : Comme tu as raison, Momo...Ce qui me laisse rêveuse, c’ est le nombr...
Il est vrai que si on trouve que l’instruction est trop chère, on peut toujours essayer l’ ignorance.

Abraham Lincoln
réponse à . vero17 le 11/06/2013 à 08h52 : J’avais vu une autre explication pour rond de cuir. On appelait les "fonc...
Bienvenue, Vero !

N’hésite surtout pas à me répondre vertement !
Cet ancien directeur sportif convoqua son coureur Alphonse à son bureau et, à travers la fenêtre, on put voir ’l’Al être au bureau de Post’.
Pfffffff...
Non non, les ronds de cuirs y en a partout, chez les fonctionnaires et ailleurs. C’est de la déformation professionnelle. C’est ceux qui ne se sont pas développes du cote du QI alors ils développent un peu trop du cote du Q I R
Et puis faut pas être raciste des fonctionnaires ! Y a des bons et des mauvais dans tous les métiers 
réponse à . joseta le 11/06/2013 à 13h17 : Cet ancien directeur sportif convoqua son coureur Alphonse à son bureau e...
L’expression du jour n’est pas "passer comme une lettre à la poste" !
cette page
réponse à . <inconnu> le 11/06/2013 à 11h44 : Il est vrai que si on trouve que l’instruction est trop chère, on p...
J’avoue ne pas comprendre ta réponse "Abraham Lincoln." Est-ce une de tes non sequitur ?  

Parce que tout le monde sait que Lincoln était autodidacte, en faisant "brûler l’huile à minuit" chez lui dans son "log cabin" pour devenir avocat.

Maintenant il existe les vidéos de Sal Kahn sur YouTube sur tous les sujets ou presque.  
réponse à . lalibellule1946 le 11/06/2013 à 14h48 : J’avoue ne pas comprendre ta réponse "Abraham Lincoln." Est-ce un...
"Si vous trouvez que l’éducation coûte cher, essayez l’ignorance."

Citation de Abraham Lincoln : cette page
Cette citation a été reprise dans les manifestations des enseignants belges contre les restrictions budgétaires concernant l’enseignement, il y a une dizaine d’années.
Alors, vous n’avez connu que des employés inactifs.
D’une part, comme l’indique Houba un peu plus haut, les employés travailleurs protégeaient les manches de leurs vestes par des manches en lustrine.
D’autre part ces pièces cousues ne sont pas rondes, mais ovales, sont cousues sur des vêtements neufs et servent à faire voir (ou croire) que le porteur pratique l’équitation.
réponse à . God le 11/06/2013 à 10h30 : C’est SA version la bonnePersonne n’est infaillible, à commen...
Personne n’est infaillible, à commencer par moi.

Un mythe s’écroule.........
réponse à . charmagnac le 11/06/2013 à 11h22 : J’ai répondu à ta demande de conversion d’hier  m...
les banques du Bhoutan ne pratiquent pas la délation

.......Et au Bhoukistan elles ne pratiquent pas la fell........?........
réponse à . charmagnac le 11/06/2013 à 11h25 : la médiocrité des petits fonctionnaires qui me fait souvenir de ce...
Rounanoff dans l’un de ses Radio-Bistrot "On ne nous dit pô tout !" dit quand même une vérité.
On dit que les fonctionnaires ne servent à rien mais quand ils sont en grève le pays est paralysé......

Cépafo !
réponse à . BOUBA le 11/06/2013 à 10h01 : MISE AU POINT: Et puis qu’on arrête d’embêter God avec ...
Histoire de couper court aux spéculations médisantes sur un hypothétique défaut d’infaillibilité Godesque, voici un extrait certifié authentique de Messieurs les ronds-de-cuir, de M. Georges Victor Marcel Moineau (ou Moinaux), dit Courteline(*)(**) :

"[...] Tout de suite le père Soupe intervint, sa curiosité naturelle éveillée.
Légèrement, au-dessus de la galette de cuir qui le couronnait à rebours, il souleva son fond de culotte :
- Une contrariété ? demanda-t-il. [...]
"

Joli, le couronnement à rebours, non ?

(*) Selon une légende tenace, Courteline aurait choisi son nom de plume en référence au nom du moineau dans le Roman de Renart. En réalité le moineau du Roman de Renart s’appelle Drouin, ou Drouineau. Pourquoi donc Courteline ? Je n’ai pas trouvé la réponse.
(**) Parmi les pensées profondes de Georges Courteline, tout le monde connaît celle-ci : "Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet".
réponse à . lalibellule1946 le 11/06/2013 à 14h48 : J’avoue ne pas comprendre ta réponse "Abraham Lincoln." Est-ce un...
Je préfère les films avec Shah Rukh Khan !
réponse à . <inconnu> le 11/06/2013 à 15h08 : "Si vous trouvez que l’éducation coûte cher, essayez l’...
Pas uniquement en Belle Gique !
Les Français aussi font parfois preuve d’humour.
Dans mon domaine, nous avions aussi :
si la santé coute cher, essayez la maladie
et
la recherche ? du temps perdu.
réponse à . SyntaxTerror le 11/06/2013 à 15h10 : Alors, vous n’avez connu que des employés inactifs. D’une par...
Ne me dit pas qu’il faut s’emm... A coudre les ovales de cuir !  et pourquoi pas repriser les chaussettes avec l’oeuf pendant qu’on y est ! 
réponse à . <inconnu> le 11/06/2013 à 15h08 : "Si vous trouvez que l’éducation coûte cher, essayez l’...
Merci ! Je suis un peu moins ignorante...
Je contemple, devant moi, les chaises vides de mes quatre collègues de bureau. Dessus, quatre magnifiques ronds de cuir brun, qui brillent dans la lumière tamisée de ce début d’après-midi. Le déjeuner a été bien arrosé, et le pousse-café n’a rien arrangé. Les chaises se mettent à onduler doucement dans un halo de poussière dorée. Les ronds de cuir se détachent des chaises, et commencent à tourner sur eux-mêmes. Doucement d’abord, puis de plus en plus vite. Les cercles de cuir deviennent sphères volantes.Quatre boules de cuir, qui tournent dans la lumière. Enfant, je m’endormais sur des KO de rêve. Aujourd’hui, je m’endors dans un chaos de rêves.
réponse à . mitzi50 le 11/06/2013 à 11h38 : Comme tu as raison, Momo...Ce qui me laisse rêveuse, c’ est le nombr...
Un de mes instituteurs de primaire (un vrai, en blouse grise avec une règle métallique à la main) disait : On n’a toujours pas inventé la machine à retrouver les coups de pied au cul qui se perdent.
Ce n’est pas désagréable d’arriver tard…
On n’a plus qu’à lire les divertissantes réflexions des uns et des autres, les mots d’esprit, les jeux de mots, les références culturêêêlles, ou pas  ! Tout est dit, tout est fait, c’est reposant…

Il n’y a plus qu’à s’asseoir au bord de la rivière, à faire des ronds dans l’eau en écoutant Lange dévoiler d’une "plume" alerte ce moment rare de la vie de God, éternel (forcément !) pêcheur devant lui-même.
Pour des instants comme ça, la vie vaut vraiment la peine d’être vécue ! :&rsquo)
réponse à . SyntaxTerror le 11/06/2013 à 15h23 : Pas uniquement en Belle Gique ! Les Français aussi font parfois preu...
" La recherche ? du temps perdu", disait Marcel (l’autre !) en grignotant ses madeleines !
réponse à . DiwanC le 11/06/2013 à 18h41 : Ce n’est pas désagréable d’arriver tard… On n’...
.........poil au..........
Ah ! comme j’aimerais trouver une rime riche… hélas je dois m’avouer vaincue… et cela ne me fait pas sourire… poêle à frire !
réponse à . DiwanC le 11/06/2013 à 18h41 : Ce n’est pas désagréable d’arriver tard… On n’...
Ce n’est pas désagréable d’arriver tard…
...la vie vaut vraiment la peine d’être vécue !
Sur la forme, ce ne sont pas les meilleurs de tes alexandrins, mais sur le fond je suis tout à fait d’accord avec toi.
réponse à . charmagnac le 11/06/2013 à 11h25 : la médiocrité des petits fonctionnaires qui me fait souvenir de ce...
cette page
ou bien :
cette page
voili voilou  
Merci. Tu as donc mieux cherché que moi. J’en reste comme deux ronds de cuir flan !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un rond-de-cuir » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?