Une solution de continuité - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Une solution de continuité

Une interruption de la continuité.
Une séparation, une rupture.

Origine

Voilà une de ces expressions bien étranges dont le sens apparent est contraire au sens réel pour ceux qui ne connaissent pas le dictionnaire sur le bout des doigts.
Car, en effet, on peut facilement penser qu'une solution de continuité, c'est une solution, un moyen pour rétablir la continuité de quelque chose qui s'est cassé (comme, par exemple, une bonne soudure sur un tuyau rompu).
Mais, au vu du sens de l'expression, c'est bien de l'inverse qu'il s'agit. Pourquoi cela ?

Si je vous dis 'soluble', à quoi pensez-vous ? Les matheux se pencheront peut-être vers le problème de baignoire et de robinet (s'il est soluble, c'est qu'on peut le résoudre ou le solutionner[1]), mais la plupart penseront plutôt à quelque chose qui fond, qui se dissout dans un liquide (du sucre, un comprim&ecute; d'aspirine...).
Et c'est effectivement là qu'il faut creuser.

Car 'solution' vient du latin classique 'solutio' dont une des significations était 'dissolution' ou 'désagrégation'. Et si la continuité de quelque chose se désagrège, c'est bien qu'il y a rupture de cette chose.
C'est dès le début du XIVe siècle qu'on a commencé à parler de solution de continuité en médecine et chirurgie (ou ce qui en tenait lieu) pour désigner des plaies ou des fractures.
Puis, l'usage de cette expression s'est élargi à tout ce qui correspond à une séparation ou une rupture.

[1] Ce verbe, bien que présent dans les dictionnaires, car fréquemment utilisé dans la langue moderne, est fortement critiqué par les puristes de notre langue.

Exemple

« L'habit, démesurément plissé par devant et par derrière, forma comme une bosse au milieu du dos, et produisit entre le gilet et le pantalon une solution de continuité par laquelle se montra la chemise. »
Honoré de Balzac - L'interdiction

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Une solution de continuité » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagne (Bavière)de UnterbrechungInterruption
Angleterreen A solution of continuity.Une solution de continuité.
Espérantoeo KontinuorompoRupture de continuité
Argentinees Una solución de continuidadUne solution de continuité
Argentinees DiscontinuidadDiscontinuité
Espagnees Una solución de continuidadUne solution de continuité
Italieit Soluzione di continuitáSolution de continuité
Pays-Basnl Een kink in de kabelUn noeud dans le câble
Roumaniero Solutie de continuitateSolution de continuité

Voir aussi

Vos commentaires
Et alors????? Que se passe-t-il???
Sans solution de continuité, je remercie Jonayla de ses bons vœux. Il peut se rattraper aux branches et me fêter un autre anniversaire. Et oui, j’en ai plusieurs cette page
En attendant, réveillez-vous les enfants !
réponse à . memphis le 06/02/2008 à 09h13 : Et alors????? Que se passe-t-il??? Sans solution de continuité, je remer...
Je commence à en avoir un peu marre de mon incapable d’hébergeur.
Ça fait la deuxième fois en un mois que le web ne fonctionne plus pendant une longue durée (depuis 23:00 hier, cette fois) et la qualité de sa surveillance du fonctionnement est telle qu’il ne s’en rend même pas compte.

Le blème, c’est que je ne suis pas certain que l’herbe soit plus verte ailleurs (le nombre d’hébergeurs nuls est très important) et, surtout, je ne dispose pas du temps pour assurer la migration du tout chez un autre prestataire.

Désolé pour ceux qui ont trépigné à l’entrée d’expressio depuis hier soir...
Dragée Fuca, la solution de continuité !
"La pharmacie, SVP ?
suivez la ligne jaune...continue"
Ne pas dépasser donc...la dose prescrite !
Un peu ch..... non comme intervention !
Ah ben, c’était ça, le truc ! Pas moyen d’aller sur le site, et pas reçu d’e-mail non plus, ça fait que j’ignore si beaucoup d’expressions ont subi des modifications ou reçu des commentaires supplémentaires...
Quant à l’expression du jour, personnellement, je l’avais toujpurs comprise dans le sens erroné ! Comme quoi ce site est incontournable... (slurp !)
réponse à . God le 06/02/2008 à 09h26 : Je commence à en avoir un peu marre de mon incapable d’héber...
Cher Monsieur,
Je prends connaissance de vos reproches avec beaucoup de surprise.
Nos services sont d’une grande qualité. La seule raison pour laquelle nous avons interrompu nos services , c’est le désir que nous avons d’illustrer votre expression "solution de continuité".
En effet, nous avons noté la difficulté que vous avez chaque jour à donner des explications claires. Notre initiative vous permet aujourd’hui d’expliquer simplement : "une solution de continuité : c’est ça !"
Il était plus difficile, hier, de mettre des cris d’orfraie en fonds sonore, mais croyez que nous avons essayé. En toute hypothèse, vos abonnés peuvent les pousser aujourd’hui, en ne recevant pas votre lettre du jour.
Pensant avoir ainsi dissipé tout malentendu, nous vous prions de croire, Cher client , à l’assurance de notre profonde sympathie.
Votre hébergeur.
réponse à . chirstian le 06/02/2008 à 09h45 : Cher Monsieur, Je prends connaissance de vos reproches avec beaucoup de surprise...
Bravo Christian, c’est bien trouvé !
Il faudrait donc un éditeur de partoche et un logiciel de dessin pour que l’hébergeur de God puisse le satisfaire en continu.    
Pas encore reçu mon courriel.
réponse à . memphis le 06/02/2008 à 09h13 : Et alors????? Que se passe-t-il??? Sans solution de continuité, je remer...
Si je comprends bien c’est l’anniversaire de Memphis chien. Elle devra partager les cadeaux avec toi car elle n’est pas sur la liste. Gros bisous sur la truffe.
Je me demande, est-ce que vous avez un cerveau pour deux ?
Le sujet est grave car il repose sur la rupture et fait faussement miroiter le train-train quotidien…
L’expression est à voile et à vapeur… Je m’esclaffe car en disant cela, je souligne son apparente liaison avec nos compères de la Marine.(Reviens pépé, cesse donc de bouder) 

Cela me fait penser aussi aux couples qui se disent qu’ils vont se séparer le temps de réfléchir sur leur avenir… Vraiment oui, l’expression nous prend à contre-pied, elle nous dribble l’esprit. Penalty ou temps mort comme solution ?
réponse à . God le 06/02/2008 à 09h26 : Je commence à en avoir un peu marre de mon incapable d’héber...
Je commence à en avoir un peu marre de mon incapable d’hébergeur.

On va lui envoyer les tontons flingueurs !
Pfffttt : Pffffttt ! Pfffttt !

Hier soir, God était sur écoute téléphonique ; je ne résiste pas à balancer tout ce qu’il a dit à un « ami » au sujet de son hébergeur : « Non mais t’as déjà vu ça ? En pleine paix, y chante et pis crac, un bourre-pif dans mon expressio, mais il est complètement fou ce mec ! Mais moi les dingues j’les soigne, j’m’en vais lui faire une ordonnance, et une sévère, j’vais lui montrer qui c’est Georges. Au 4 coins de Puyricard qu’on va l’retrouver, éparpillé par petits bouts façon puzzle... Moi quand on m’en fait trop j’correctionne plus, j’dynamite... j’disperse... et j’ventile... » 
My god !
avec cette solution de continuïté, le seul moyen d’avoir accès à expression du jour est de chercher l’expression de la veille, et de cliquer sur aujourd’hui !
bonne journée
réponse à . God le 06/02/2008 à 09h26 : Je commence à en avoir un peu marre de mon incapable d’héber...
Aaaahh ! Enfin le mail !
il n’ y a que Mail qui m’aille disait celui à qui la moutarde montait au nez faute de le recevoir !
Dissoudre l’Assemblée Parlementaire sous l’ère Chirac était donc une solution a priori de continuité… ?
Il y a eu du plomb dans l’aile droite cette année-là.
Aaaahh !

On dirait une jouissance…
Expressio, le site qui vous emballe vite fait bien fait. 
Si je vous dis ’soluble’, à quoi pensez-vous ?
Oserais-je le dire?
Mon God, tu nous poses une de ces questions, là, non seulement personnelle et embarassante, mais en plus très gênante aux entournures...
Sot-lugubre? Est-ce la réponse que tu attends?
Non? bon, soit...
Sol-lavable?
Solvable? Non plus...
Sot-l’y-laisse?
Encore non?
Ah, je sais, merci les Helvètes venus à la rescousse:
Sol aux thurnes!
réponse à . God le 06/02/2008 à 09h26 : Je commence à en avoir un peu marre de mon incapable d’héber...
Oui, oui, oui, c’est ce qu’on dit (tu as remarqué, j’espère, que j’ai tout orthographié dans le sens que tu aurais pu souhaiter).
Mais as-tu déjà pensé à te moucher? Pourquoi, mais pour dégager un peu ton nez bergeur, tiens!
A mon avis, ca devait boucher assez par là. As-tu encore une fois dormi les fesses nues et à l’air, devant une fenêtre ouverte?
Ca dégage peut-être par là, mais le nez, par contre, il (gam)berge...
Comme quelques-uns d’entre nous, je pensais aussi que la solution de continuité était le moyen de ne pas interrompre quelque chose.
Et pan ! c’est juste l’inverse !
C’est donc ce qui m’est arrivé depuis le début février... une solution de continuité sur mon Expressio. Et donc...

1° je n’ai pu remercier Louisann et Syanne pour leur voeux d’anniversaire. Merci les copines.
2° j’ai raté l’anniversaire de Memphis. Heureux Anniversaire Memphis et bisou au caniche

Alors, pour fêter tout ça ... Marceeeellll.... ce n’est pas l’heure de l’apero mais en s’en fout... chacun choisi selon son goût... c’est ma tournée !
réponse à . mident le 06/02/2008 à 14h21 : Comme quelques-uns d’entre nous, je pensais aussi que la solution de conti...
Tu vas vexer Memphis Chien : cette page tu verras la tête du caniche  
Aujourd’hui c’est encore jour d’anniversaire, sans doute du toutou (?) voilà l’occasion de te rattraper
Ah, cette expression! Faudrait que cui qui l’emploie prenne le soin de l’expliquer à ses interlocuteurs, sinon il risque de se faire comprendre inversement ou contrairement (y’a bien une nuance?!).
Un exemple:
Après une piètre participation à la coupe d’Afrique des nations au Ghana, l’équipe du Sénégal pousse le président Wade à convoquer "les assises nationales du foot". Si ce dernier déclare au cours de ces futures "assises" : "je veux que l’on opte pour une solution de continuité", je suis sûr que les gens comprendront qu’il veut dire que l’équipe dirigeante (ministère,fédération, entraîneur) doit être maintenue. Or, ce serait tout à fait l’inverse (ou le contraire) qu’il voudrait dire
Hé ben, tiens,

je vais encore faire preuve de ma cuistrerie bien connue (?), je connaissais l’expression du jour, de même que le sens des "coupes claires" et des "coupes sombres".

Qu’est-ce qu’on apprend à l’école de nos jours ?

Que la dissolution, ça sert à réparer la chambre à air et non à renouveler la chambre des députés ?
Je ne connaissais pas cette expression. Bien que ça me rappelle vaguement quelques cours de maths assez théoriques enfouis au fond de ma mémoire...

Mais en tout cas, en cherchant "solution de continuité" sur le net, on trouve que certains font une mauvaise publicité à leurs produits sans le savoir:
http://db2.developpez.com/ibmpodcast/hadr/
"La solution de continuité de service de DB2 pour garantir un accès 24 heures sur 24..."

Mais qu’est-ce que cela peut bien vouloir signifier ?
réponse à . hypias le 06/02/2008 à 15h53 : Ah, cette expression! Faudrait que cui qui l’emploie prenne le soin de l&r...
La solution de continuité serait-elle sur la touche ?
Scène égale... planches : moralité, il faut plancher sur le sujet !
réponse à . francois_c le 06/02/2008 à 16h15 : Je ne connaissais pas cette expression. Bien que ça me rappelle vaguement...
"La solution de continuité de service de DB2 pour garantir un accès 24 heures sur 24..."

Oui accès 24/24 sauf si panne(s) du service... Non ? 
pour remédier à une solution de continuité il suffit finalement de concevoir une solution de discontinuité , non ?  
réponse à . SyntaxTerror le 06/02/2008 à 16h01 : Hé ben, tiens, je vais encore faire preuve de ma cuistrerie bien connue ...
Qu’est-ce qu’on apprend à l’école de nos jours ?

Que la continuité, c’est acquérir des bases communes MAIS que la solution, la vraie, réside dans la stagnation.
C’est la Stagn’Académy ! 
réponse à . chirstian le 06/02/2008 à 16h41 : pour remédier à une solution de continuité il suffit finale...
Dérivatif ?
réponse à . hypias le 06/02/2008 à 15h53 : Ah, cette expression! Faudrait que cui qui l’emploie prenne le soin de l&r...
"les assises nationales du foot"

Alors, ça va !
On aurait convoqué le Grenelle du ballon rond, que, là, ça aurait bardé !
réponse à . francois_c le 06/02/2008 à 16h15 : Je ne connaissais pas cette expression. Bien que ça me rappelle vaguement...
C’est très simple (euh ?) !
Il ne faut pas lire "solution de continuité de service" mais "solution de continuité de service", la continuité de service étant quelque chose de très important dans les systèmes informatiques (y’a qu’à voir la longue panne d’expressio de cette nuit qui a dû provoquer quelques suicides), il faut des solutions pour la mettre en oeuvre.

Et bienvenue ici, par la même occasion ; et de même pour hypias.
réponse à . God le 06/02/2008 à 17h27 : C’est très simple (euh ?) ! Il ne faut pas lire "solution...
Une solution de continuité de service, n’est-ce pas mettre en jeu des balles neuves ? Jo-Wilfried.
réponse à . God le 06/02/2008 à 17h27 : C’est très simple (euh ?) ! Il ne faut pas lire "solution...
J’avais bien compris l’aspect "continuité de service". Mais j’ai trouvé amusant que l’on puisse s’amuser à comprendre la phrase de deux façons opposées suivant la façon de grouper les mots.

Je ne participe pas souvent, mais je lis, je lis... En tout cas, j’espère que tous les suicidés ont pu ressuciter normalement après la reprise d’expressio.
Bonjour bonjour, les gosses ! Bienvenue à François_c et Hypias, qu’il faut affranchir tout net sur l’expression du jour : elle ne vient pas de la Marine. A noter que la solution de continuité présidentielle, il a appelé ça la rupture, lui. Kif-kif quand tu te fais une fracture ouverte, avec les deux bouts du fémur qui se croisent à l’air libre. Tu mords mieux en quoi la solution de continuité équivaut la rupture, là ?
Ah, ça fait mal, putaing cong ! Sans doute presqu’autant qu’un hébergeur qui te laisse coucher dehors sans préavis, hein, God ? Remarque, on ne t’en veut pas de ton pas-le-temps-d’en-chercher-un-autre, on sait tous bien que tu te consacres nuit et jour à la mise au point de l’éditeur de partoche, point d’orgue sans solution de continuité de ce merveilleux site... 
Envoyé ce matin, à 06:52:
@ God:

Que pasa?
pas d’expressio aujourd’hui, et même pas d’accès au site???

Ton serveur t’a laissé en rade?
Ou est-ce l’expression du jour, que tu expliques de cette manière-là?

Amitiés, et à te lire sur ton mêêêêêêêrveilleux Cid!
Filo
Prémonition?
En fait, ce n’est pas l’un OU l’autre, c’est l’un ET l’autre!!!
réponse à . Elpepe le 06/02/2008 à 18h17 : Bonjour bonjour, les gosses ! Bienvenue à François_c et Hypia...
On dit pas putaing cong, mais viet cong, d’abord ! Respectons ces gens-là !
bon ! je sais, j’ai fait dans la solution de facilité !
réponse à . mident le 06/02/2008 à 14h21 : Comme quelques-uns d’entre nous, je pensais aussi que la solution de conti...
bisou au caniche
Oh la la , Mident ! Je ne suis pas une chienne de race, d’accord. Mais je suis quand même un labrador amélioré ! Heureusement il y a le bisou pour te rattraper...
Après un bref instant de possibilité de connexion ce matin, une longue solution de continuité !
Je n’arrive pas ma chère Claudine @7 à savoir l’état de mon cerveau et j’envisage des examens complémentaires ! 
A Francois_c et Hypias: bienvenue à vous lire tous les deux / toutes les deuzes...
Ou en mixe, d’ailleurs...
réponse à . Emeu29 le 06/02/2008 à 19h14 : On dit pas putaing cong, mais viet cong, d’abord ! Respectons ces gen...
C’est avé l’assent gascong, cong !
Tu te fais bien rare.   Tu cherche la solution de continuité ?
Moi je comprends pas grand chose. Sur internet j’ai trouvé




TIGF s’engage à assurer aux utilisateurs de réseau la continuité du service de l’acheminement du gaz.

La continuité de services consiste à être dans l’obligation de fournir du gaz naturel dans un service continu.

Là je crois comprendre. Mais est-ce bien dans le sens de l’expression ?
réponse à . <inconnu> le 06/02/2008 à 19h55 : Tu te fais bien rare.   Tu cherche la solution de continuité ...
Ah, mais c’est que Pépé est très demandé, tu sais ? Quant à ton histoire, ce ne serait pas une usine à gaz, des fois ?
Vladimir
réponse à . God le 06/02/2008 à 09h26 : Je commence à en avoir un peu marre de mon incapable d’héber...
Je commence à en avoir un peu marre de mon incapable d’hébergeur
Voilà comme cela, il sait ce que tu en penses. A force de le lui répéter, il va finir par le savoir. Il faut quand même que je te signale qu’avec tous tes soucis, tu as oublié que "françois_c" était déjà intervenu le 26 septembre 2007.
Mais re-bienvenue à françois_c, qui n’intervient que peu ainsi qu’à hypias dont c’est je pense la première.
En ce qui me concerne j’ai reçu mon Expressio à 14:46:38 alors que normalement je le reçois le matin aux alentours de 6 heures. Je comprends mieux maintenant le pourquoi du comment.

Et même pas moyen de rentrer sur expressio ce matin via l’expression de la veille, tout coincé. Pourrais-je dire que l’hébergeur a de la suite dans la continuité du retard ? Ca ira mieux demain. Je retourne apprendre l’hébreu, faut bien que God gagne son pain a la sueur d’Expressio. A moins que j’aille voir si je ne peux pas avoir gratos des euros maltais. 
voici une solution de con
tinuité.
voici une solution de continuité de i :
iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii____iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
Je n’ai pas essayé avec les autres lettres, mais je dois pouvoir aussi. Même sans entrainement. En fait j’avais commencé un entrainement, mais je l’ai arrêté très vite : je fais une solution de continuité d’entrainement à la solution de continuité.
C’est grave, docteur ? 
Malgré ses quelques quartiers de noblesse, le comte Thais vivait à la dure dans le Grand Nord car ses origines étaient là-bas depuis plusieurs générations.
À chaque fois qu’il rencontrait un problème, il n’avait pas son pareil pour le résoudre. Et les solutions qu’il trouvait faisaient vite le tour de la communauté.
D’ailleurs, là-bas, toute réponse à un problème a fini par s’appeler une solution de comte Inuit Thais.
réponse à . God le 06/02/2008 à 21h06 : Malgré ses quelques quartiers de noblesse, le comte Thais vivait à...
et si je vous dis que la solution de continuité du couple par consentement mutuel est prévue par les articles 230 à 232 nouveaux du Code civil issus de la réforme de mai 2004, ça aussi vous le trouvez inuit ?
réponse à . chirstian le 06/02/2008 à 21h22 : et si je vous dis que la solution de continuité du couple par consentemen...
Pas plus inuit que la vitesse de course des ouistitis (cette page).
en droit canonique, le mariage est indissoluble.
Toutefois, si le mari a un âge canonique, la situation ne semble pas insoluble.
Il suffit d’attendre la solution de continuité d’anévrisme ...
Après, il faut consoler très vite la veuve. Mais en y mettant des formes pour respecter son deuil.
Moi je mets toujours un préservatif noir.
réponse à . chirstian le 06/02/2008 à 21h41 : en droit canonique, le mariage est indissoluble. Toutefois, si le mari a un &aci...
Quelle avalanche de solutions de comptines nuitées !
- Une nuit consolide ton étui.
- Une solution con d’été Inuit.
- Oui, un continent solide tue.
- Cotentin : soutien uni de Lou (cette page).
- Ut : une intuition de console*.
- Un conte de nuit : nu, isole-toi.
- Toi seule note un dicton uni.

Anna Gramme

* çui-là, il va dans l’éditeur de partoche.
Hallo céans ..! Me paraît opportun de solliciter une absolution de discontinuité, relativement à ma participation. Cause: Réalisation imminente de projet cher à mon coeur, ça n’a pas l’air mais ça prend l’essentiel des mes journées et de mon énergie..!
Mais je lis..!
Le candidat républicain américain vient de déclarer qu’il ne briserait pas la continuité de sa politique??? est-ce à dire qu’il changera à la première occasion en déclarant qu’il n’avait pas menti, qu’il avait bien prévenu?
Ou aurait il du dire qu’il ne briserait pas la discontinuité de sa politique?
Pour ma part et pour éviter des polémiques avec mes interlocuteurs, je continuerais à utiliser le mot continuité dans le sens communément admis, généralement d’une non rupture.
Pour moi, ce sera: Discontinuité = ____________ _____________
 :Continuité = _____________________________  
Attention ! faute d’orthographe !
Contrairement à d’autres verbres en -dre (vendre, ...) , les verbes en -indre (atteindre, craindre...) et -soudre (résoudre, absoudre) ne pennent pas de D dans leur conjugaison.
Je vends, tu vends, il vend, nous vendons, vous vendez, ils vendent
je comprends, il comprend
je couds, il coud

Mais :
je crains, tu crains, il craint, nous craignons, vous craignez, ils craignent
je résous, tu résous, il résout, nous résolvons, vous résolvez, ils résolvent

Donc
"quelque chose qui fond, qui se dissoud", doit s’écrire dissouT.

Lot de consolation : ces verbes sont bien réguliers en GN et OLV
Nous craignons (présent) , nous craignions (imparfait)
Nous absolvons, nous absolvions.
Ce n’est pas le cas des verbes "normaux" en -dre : nous cousons, nous comprenons, nous attendons, nous moulons...

PS Inutile de faire paraître mon message, mais corrigez l’erreur, SVP.
réponse à . <inconnu> le 12/12/2011 à 03h43 : Attention ! faute d’orthographe ! Contrairement à d&rsquo...
Et "dix sous" pour un "thé", c’est pas cher ! 

PS Inutile de faire paraître mon message, mais corrigez l’erreur, SVP.
Eh ben, c’est râté !

Bon... vais me dissoudre dans la solution de continuité de la nuit...
réponse à . <inconnu> le 12/12/2011 à 03h43 : Attention ! faute d’orthographe ! Contrairement à d&rsquo...
Non mais sans rire, je plains les estrangers qui doivent apprendre notre langue........Boudiou !....Tiens, prends un autre exemple: Tous les mots venant de char prennent deux R ( charrette, charrue, charreton, charretier......) sauf chariot qui n’en prend qu’un.......va t’en savoir pourquoi !
C’est comme au sujet de notre expression, la loi accorde au président de prononcer la dissolution de l’assemblée s’il veut obtenir une solution de continuité....Tu veux un autre exemple ? On m’a toujours dit que les petits pois sont rouges alors que quand j’ouvre une boite ils sont verts !....Ah là là que c’est compliqué tout çà !!
réponse à . <inconnu> le 12/12/2011 à 03h43 : Attention ! faute d’orthographe ! Contrairement à d&rsquo...
Inutile de faire paraître mon message, mais corrigez l’erreur, SVP
Je répète donc qu’il existe un formulaire de contact et qu’il sert aussi à signaler mes éventuelles fôtes.
réponse à . <inconnu> le 12/12/2011 à 03h43 : Attention ! faute d’orthographe ! Contrairement à d&rsquo...
– Il faudrait que tu me peignes les cheveux.
– En quelle couleur ?
On se baladait près de la falaise, et, soudain, la mer. Plus de sol, bien que le sol eussions de continuité.
J’dis ça, j’dis rien, mais "conution de soltinuité", ça serait pas plus simple ?
pour expliquer cette expression, il y a très simple:
la solution d’un problème, c’est la fin de celui-ci, donc la solution de continuité, c’est la fin de celle-ci.
Linguistique :

Le pluriel de "œil" est "yeux" quand il s’agit de l’organe de la vision. Dans les autres cas, le pluriel est "œils" comme dans "œils-de-bœuf". Faut-il dès lors dire "les œils d’un aveugle" ? Remarquez que puisque grâce à eux, on voit à travers les murs, on pourrait dire les "yeux-de-bœuf".
Saviez-vous que "surseoir" généralise les formes en "oi" de "asseoir" avec la particularité de retrouver le "e" au futur et au conditionnel : je surseoirai, je surseoirais ?
Au cas où la situation changerait, merci de me prévenir !
On a vu Conti nu à Sion. Solution de continuité?
Info. cette page
"Certains considèrent la discontinuité comme l’ application à l’ espace de la notion de crise" (J.C. François). La "crise", nous savons tous ce que c’ est. Et la discontinuité est l’ inverse de la continuité. La question que je me pose est de savoir pourquoi la crise n’ est pas soluble dans l’ espace, apparemment ce serait plutôt le contraire. Je dis des âneries ? Fort bien, c’ est normal. Mon cerveau fonctionne en morse....
réponse à . pfloche le 12/12/2011 à 08h39 : pour expliquer cette expression, il y a très simple: la solution d’...
la solution d’un problème, c’est la fin de celui-ci, donc la solution de continuité, c’est la fin de celle-ci.
oui, mais le proverbe Shadock nous rappelle que  : "s’il n’y a pas de solution il n’y a pas de problème". On peut donc en conclure que : quand il n’y a pas de solution il n’y a pas de continuité " ? cette page
réponse à . joseta le 12/12/2011 à 09h10 : On a vu Conti nu à Sion. Solution de continuité? Info. cette page...
Les sionistes qu’on tord, ce sont les contorsionnistes ?
réponse à . mitzi50 le 12/12/2011 à 09h25 : "Certains considèrent la discontinuité comme l’ application ...
Un cerveau qui fonctionne en binaire ? Tiens, tiens...
Depuis 25 ans qu’on parle de Tchernobyl on peut dire qu’il s’agit d’une pollution de continuité.......
réponse à . <inconnu> le 12/12/2011 à 09h34 : Les sionistes qu’on tord, ce sont les contorsionnistes ?...
Les sionistes qu’ont tort, c’est les juifs errants.
réponse à . joseta le 12/12/2011 à 10h13 : Les sionistes qu’ont tort, c’est les juifs errants....
Quand même pas la solution finale de continuité !?
...une bonne soudure sur un tuyau rompu.
Et quand un corps est rompu, (et c’est souvent le cas en politique, les cor-rompus ne manque pas dans certains milieux...) il passe à la caisse pour réparation*. Là, il n’y a pas de solution de continuité, mais solution de facilité.

*Réparation dans le sens de "toucher de la monnaie sonnante et trébuchante".

Tout ceci est un peu capillotracté, mais je ne trouve pas mieux pour l’instant, je suis dans une phase de solution de continuité dans le calembour !  
Si je vous dis ’soluble’, à quoi pensez-vous ?
À un morceau de sucre. Le cas du solide qui fond: le ’cas fait’ soluble.
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 12/12/2011 à 11h24 : ...une bonne soudure sur un tuyau rompu.Et quand un corps est rompu, (et c&rsqu...
Moi j’aime bien...........
réponse à . joseta le 12/12/2011 à 11h37 : Si je vous dis ’soluble’, à quoi pensez-vous ? À...
......Et si c’est un déca il faut qu’il soit bon.....en effet le déca potable c’est meilleur.......
Je ne suis pas complètement sûr de moi, mais je me sens dans une phase de solution de continuité avec mon amie !  
réponse à . BOUBA le 12/12/2011 à 05h46 : Non mais sans rire, je plains les estrangers qui doivent apprendre notre langue....
je plains les estrangers qui doivent apprendre notre langue........Boudiou !
Ben pourquoi que les "estrangers", comme tu dis, pour nous aussi ce n’est pas simple ! C’est vrai que c’est encore pire pour eux, souvent habitués à des règles bien plus simples.

En fait il y a plein de solution de continuité dans notre belle grammaire de la langue française  
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 12/12/2011 à 12h16 : je plains les estrangers qui doivent apprendre notre langue........Boudiou ...
...belle grammaire de la langue française

Ah ! le bonheur du participe passé qui s’accorde avec le C.O.D. si celui-ci est placé avant le verbe conjugué avec l’auxiliaire « avoir »...
Et cet autre sourire : le foie et la foi !
Et comment expliquer simplement aux «estrangers» pourquoi dans la phrase « Les poules du couvent couvent », on prononcera le premier « couvent » différemment du second ?
Doit bien y avoir les mêmes traquenards dans les autres langues... seulement comme je ne suis pas polymachin, je n’ai pas la solution pour continuer !
Quand les prix hoteliers du quai Conti restent constants pendant de longs mois, on parle de la Solution de Conti-Nuitées.
réponse à . DiwanC le 12/12/2011 à 13h17 : ...belle grammaire de la langue française Ah ! le bonheur du partic...
Et les fils de ton fils?
Et les viles filles des villes?
Le foie ou la foi, une fois?
J’entends des voix sur la voie appienne.
Pourquoi veux-tu aller chercher chez les autres ce que l’on fait si bien chez nous?
réponse à . file_au_logis le 12/12/2011 à 13h52 : Et les fils de ton fils? Et les viles filles des villes? Le foie ou la foi, une ...
J’entends des voix...
Ah ! c’est donc ça ! Je comprends tout maintenant ! 
réponse à . DiwanC le 12/12/2011 à 15h22 : J’entends des voix...Ah ! c’est donc ça ! Je compre...
Ben oui, queue veux-tu!

A ce sujet...
Les enfant jouèrent au docteur, puis au papa et à la maman, puis à touche pipi, puis le confit d’oie...
réponse à . DiwanC le 12/12/2011 à 13h17 : ...belle grammaire de la langue française Ah ! le bonheur du partic...
Et comment expliquer simplement aux «estrangers» pourquoi dans la phrase « Les poules du couvent couvent », on prononcera le premier « couvent » différemment du second ?
en expliquant le différence entre un nom (le couvent) et un verbe (elles couvent) : c’est une différence complexe, mais elle existe dans la majorité des langues. Une forme verbale fournit en français de multiples indications, dont le temps de l’action. Si je vois un verbe se terminant par "ent" je sais qu’il s’agit d’un présent, d’une 3° personne du pluriel... et que le "nt" est muet. Parce qu’il ne doit pas être confondu avec la poule "couvant" au couvent... La 1° personne du passé simple meurt de se prononcer comme celle de l’imparfait.
Mais un substantif n’a pas le même rôle : il n’est chargé que de fournir son sens, éclairé par le contexte. On lit une forme écrite, et on va chercher dans sa base de données personnelle la forme orale dont on connaît le sens. Et cet acquis est international : on a entendu un mot dans une langue et on l’a mémorisé sans se demander pourquoi il se prononce ainsi. (big et sir ?)
Euh... c’était koi la kestion  ?  
Le français, est-il une langue plus riche en voyelles que beaucoup d’autres langues? Le fait d’avoir des conjugaisons des verbes, n’ajoute-il pas à cette richesse? Surtout les participes passés avec ses ées, ses ies, ses ues, n’y a-t-il pas d’oes-tres?

Au lieu de dire la solution de continuité, ne pourrait-on dire le fondement de continuité? Ah, non, pardon. Si la solution ici veut dire dissolution, le fondement ne veut pas dire effondrement, ’spa?  
la crise*:
désolation de continuité
la prison:
isolation de continuité
la nouvelle année:
résolutions de continuité
le discours politique:
consolation de continuité

* (et l’éditeur de partoches)
réponse à . <inconnu> le 06/02/2008 à 10h18 : Si je comprends bien c’est l’anniversaire de Memphis chien. Elle dev...
3 ans pour une réponse ! Bel exemple de solution de continuité.
Faisions-nous cerveau commun avec Memphis ? Peut-être. A force de la dessiner et de lui prêter des idées, je ne sais plus si finalement elles viennent de moi ou si c’est elle qui me les a soufflées. cette page.
réponse à . file_au_logis le 12/12/2011 à 13h52 : Et les fils de ton fils? Et les viles filles des villes? Le foie ou la foi, une ...
Parce que chez les autres, on peut aussi arriver à de beaux résultats "homophoniques" (ta mère).

Le plus connu en anglais est :
They hae slain the Earl O’ Moray,
And Lady Mondegreen.

Il y a très longtemps, j’ai appris qu’il valait mieux dire : "you and me, forever" que "you and me and Leslie" !
réponse à . lalibellule1946 le 12/12/2011 à 16h32 : Le français, est-il une langue plus riche en voyelles que beaucoup d&rsqu...
la solution ici veut dire dissolution

D’où le proverbe: ne pas parler de dissolution dans la maison d’un chiraquien.
(allusion à la dissolution, par Jacques Chirac alors président, de la chambre des députés en 1995 qui a amené le parti socialiste au pouvoir)
Ne confondons pas euthanasia avec youth in Asia.
à Syntax:
Merci pour ta ’Fidelité’.
réponse à . memphis le 12/12/2011 à 17h03 : 3 ans pour une réponse ! Bel exemple de solution de continuité...
Mieux vaut tard que jamais. J’attendais ta réponse depuis 3 ans, mais je n’en suis pas plus avancé pour autant. J’aime penser qu’elle te soufflait tes idées. Aurais-tu eu l’idée de créer ton site sans elle ?
réponse à . chirstian le 12/12/2011 à 15h56 : Et comment expliquer simplement aux «estrangers» pourquoi dans la p...
...c’était koi la kestion  ?
La question c’était : "simplement" ! 
Bon... je vais occire les poules du couvent et je vais mettre des canards dans le presbytère, ça devrait résoudre une partie du problème !!!
Chevet ô sire l’époux-là du coup vanté chevet maître dés cas nard dans le prez bitter...
réponse à . <inconnu> le 12/12/2011 à 09h37 : Un cerveau qui fonctionne en binaire ? Tiens, tiens......
Ben oui... Il y a impulsion électrique ou non. C’ est vérifiable sur un électroencéphalogramme. Quand il est plat, il n’ y a plus d’ impulsion du tout, et... on est déclaré en état de mort cérébrale, même si le reste continue à fonctionner (pas très bien, et pas très longtemps, il est vrai...)
réponse à . <inconnu> le 12/12/2011 à 17h45 : Mieux vaut tard que jamais. J’attendais ta réponse depuis 3 ans, ma...
Réponse dans 3 ans ! 
Je ne parierais pas sur l’avenir.   
Pristi, que le sens de cette expression est tarabiscoté...
Solution dans la continuité, c'était pour moi quelque chose comme : continuons le "remède" et nous aboutirons à une solution. Eh bien j'avais tout faux puisque c'est quasiment le contraire.
Donc, je l'ai pliée soigneusement et rangée au fond du placard pour ne plus jamais l'employer.

Suis sûre que cette tranche de vie vous a passionnés !

Une autre chose sûre (comme ça vous aurez une paire de choses sûres... que dans six jours,vous pourrez déposer devant la cheminée), c'est qu'hier nous étions samedi ; donc aujourd'hui, c'est dimanche.
Et le dimanche, c'est croissants que voici, que voilà !

réponse à . DiwanC le 18/12/2016 à 01h45 : Pristi, que le sens de cette expression est tarabiscoté... Solution dans...
Toujours bons tes croissants !
Si tu trempes ton croissant dans une solution de café, sucre et lait et tu continues comme ça un petit moment, tu auras bientôt une solution de continuité par moyen d'une dissolution de la continuité du croissant. Pouf, plus de croissant. Mais c'est pas sorcier. C'est pas ROCKET SCIENCE.
comprim&ecute
Je n'ai pas compris l'astuce.

Quant à notre expression, la première fois que je l'ai entendue, j'avais 13 ou 14 ans. Il faut croire que ça m'a marqué puisque je m'en souviens encore un demi-siècle plus tard.
réponse à . Mintaka le 18/12/2016 à 03h22 : comprim&ecuteJe n'ai pas compris l'astuce. Quant à notre ...
On peut en déduire qu'il n'y a pas – encore – eu de solution de continuité dans l'égrènement des années de ta vie.
J'ai passé toute l'après-midi d'hier à essayer la position de défécacation préconisée par le gone. Je suis arrivé à la conclusion qu'au lieu de rehausser les pieds, il suffit de se pencher en avant.
Depuis que j'applique cette méthode, ma vésicule séminale est plus réactive, mes étrons* sont plus hydrodynamiques, et j'ai les idées plus cristallines.

* Étron, étron, petit patapon.
Une rupture ? Il y en a une dans cette chanson qui a aussi pour titre codicille

Lorsque mon âme et lui ne seront plus d'accord
Que sur un seul point : la rupture


Depuis deux heures ils vont être froids les croissants..
On pourrait aussi dire que HOLLANDE serait une solution (de) pour la continuité de sa précédente politique...
Don Quichotte.
réponse à . Mintaka le 18/12/2016 à 03h22 : comprim&ecuteJe n'ai pas compris l'astuce. Quant à notre ...
Il ne s'agit point d'une astuce, mais d'une fratte de faupe, jamais corrigée.
Il aurait normalement fallu écrire &eacute; ce qui aurait été traduit par un é par le navigateur à l'affichage du texte. C'est une syntaxe acheté ML.
HOLLANDE préfère l'EDAM
réponse à . God le 18/12/2016 à 09h09 : Il ne s'agit point d'une astuce, mais d'une fratte de faupe, jama...
Et pourquoi ne peux-tu pas taper directement un é ? Tu n'as qu'à remplacer les silex de ton système informatique par du granit de menhir ! 
réponse à . God le 18/12/2016 à 09h09 : Il ne s'agit point d'une astuce, mais d'une fratte de faupe, jama...
C'est une syntaxe acheté ML
Moralité, il ne faut pas acheter sa syntaxe en poche, surtout à ML !
réponse à . Mintaka le 18/12/2016 à 07h06 : J'ai passé toute l'après-midi d'hier à essayer la position ...
J'ai passé toute l'après-midi d'hier...
Eh bé...
réponse à . BOUBA le 18/12/2016 à 07h10 : Une rupture ? Il y en a une dans cette chanson qui a aussi pour titre cod...
Depuis deux heures ils vont être froids les croissants...
Pffff... Côté "Jamais content", il n'y a pas de rupture !
Qué caractère...

Reste du café pas trop froid ? Un peu chaud, mais non brûlant, avec une larmelichette de lait un peu tiède...


réponse à . DiwanC le 18/12/2016 à 09h26 : J'ai passé toute l'après-midi d'hier...Eh bé... ...
Comme dit François H. : Quand ça veut pas, ça veut pas.
réponse à . DiwanC le 18/12/2016 à 09h26 : J'ai passé toute l'après-midi d'hier...Eh bé... ...
Y doit pas connaître les pruneaux....
réponse à . DiwanC le 18/12/2016 à 09h32 : Depuis deux heures ils vont être froids les croissants...Pffff... Cô...
Meuh non, je rouspète pas. Je les ai micro-ondés et pissetout...
réponse à . Mintaka le 18/12/2016 à 09h20 : Et pourquoi ne peux-tu pas taper directement un é ? Tu n'as qu&...
Bonne question. À laquelle je m'en vais répondre de ce pas. Ça en intéressera peut-être d'autres.
Je te rappelle que le développement du site date de Mathieu Zallem, il y a 12 ans. À l'époque, si on voulait être sûr que les caractères accentués soient correctement affichés dans tous les cas de figure (selon le système d'exploitation et/ou le navigateur...), il ne fallait pas les écrire aussi simplement que ça. Sutété trop facile. Il fallait utiliser les « HTML entities », ces codes bizarroïdes commençant par une esperluette et se terminant par un point virgule. &iuml; (pour i umlaut) traduit par un ï à l'affichage, &ecirc; (pour e circonflexe) donnant ê, pour autres exemples. Quel circ, hein ?
Tiens, une autre : le Ç du premier paragraphe de ma réponse aurait été écrit &Ccedil;. Là où le ç s'écrirait &ccedil;
Une aspirine ?
Donc si j'ai tout bien compris quand on parle de respect de la chaîne du froid, il faut trouver une solution de continuité pour éviter la solution de continuité...
...Quand il a coulé son bronze Rodin a imaginé l'expression:"Je pense donc j'essuie"....
réponse à . God le 18/12/2016 à 09h45 : Bonne question. À laquelle je m'en vais répondre de ce pas. &...
ç s'écrirait &ccedil

Moi Minta y m'a appris Alt+128 ça fait Ç....Hé ben maintenant je sais faire....

Chui bon hein ?
Papa Noël du gone.....
Les bonzes du viet-nam n'y ont jamais pensé ♫ ♫
Faire fondre du sucre dans l'eau pour avoir du caramel qui agrémentera une pâtisserie est un exemple de l'expression.
Dans les familles nombreuses des chaussures ou des habits achetés pour un enfant étaient portés par son petit frère ou sœur.
Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme...
LE JEU DES MOTS CACHÉS (jeu nº 326) SYNONYMES
Aujourd'hui, j'ai planqué 12 SYNONYMES DE SÉPARATION (dans toutes ses acceptions) , dans le texte ci-dessous. Ne vous séparez pas du jeu !


- Ah, salut Vincent ! Oh, faut que je te raconte...Écoute, je me trouvais dans le bar hier, quand, soudain, un illuminé fit son apparition, oh, un homme plutôt mûr, vêtu d'une espèce de frac, si on veut...et il commença à pester contre l'humanité, accusant l'homme et sa méchanceté croissante d'avancer à pas de géant vers la destruction totale de la planète...Ses paroles, qu'il prononçait de façon abrupte eurent une certaine répercussion; quelques-uns ont pâli même...
- Mais c'est un cas sûr de folie...
- Ben, qu'il soit un peu fou sur les bords ne l'empêche pas d'avoir un peu raison...je ne veux pas dire que je m'aligne avec ses propos, je voulais même lui fausser compagnie, mais en y réfléchissant bien...tu n'as jamais entendu parler toi, d'OOPArt, ces objets découverts hors de contexte et qui constituent tout une énigme ? Pourquoi la planète ne fonctionnerait-elle pas par cycles ? Avancer jusqu'à sa destruction et recommencer à zéro ?
- Voilà que tu l'imites, l'illuminé, maintenant ? Ce type a des visions ridicules et je dis visions pour ne pas employer un mot plus insultant...
- En tout cas, le patron, qui n'est pas roi des cons, ne l'a pas foutu à la porte !
- Allez, ne sois pas si crédule, viens on va se jeter un petit verre derrière la cravate !

(et l'étron tombe sur les troncs... des sapins)
(l'étron: les bûches de Noël)
réponse à . BOUBA le 18/12/2016 à 09h53 : ç s'écrirait &ccedil Moi Minta y m'a appris Alt+128 ...
En son temps, God conseillait un programme pour l'accentuation des majuscules. Malgré plusieurs essais, je n'ai jamais réussi à l'installer.

Me suis rabattue sur la table ASCII → cette page, par exemple, car il y en a d'autres, telles celle-ci ou celle-là.
J'ai copié/imprimé ce qui m'intéressait et m'y réfère quand j'ai la mémoire qui flanche... pour les Ô, les æ, etc.

On en a plusieurs fois parlé sur ce mêêêrveilleux site... mais bon... C'était peut-être avant l'arrivée de ton maître (l'autre !)...

réponse à . joseta le 18/12/2016 à 10h46 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (jeu nº 326) SYNONYMES Aujourd'hui, j'ai ...
Yeeess ! 12 !
Et un "géant vers" en prime ! 
réponse à . DiwanC le 18/12/2016 à 11h09 : Yeeess ! 12 ! Et un "géant vers" en prime !&nbs...
Déjà ? J'en reste pantois...Félicitations !
(objet de décoration: geai en verre, que j'ai en vert...), en prime !  
réponse à . DiwanC le 18/12/2016 à 10h52 : En son temps, God conseillait un programme pour l'accentuation des majuscul...
Au début de la photocomposition il fallait taper de grandes lignes de codes pour un quadrillage, une réglure ainsi que pour des choix de caractères ou autres choses aujourd'hui réalisées avec une touche...
réponse à . DiwanC le 18/12/2016 à 10h52 : En son temps, God conseillait un programme pour l'accentuation des majuscul...
Pfouuuuuuuu..trop compliqué pour moi tout ça..
Tu ouvres une page Word
Tu ouvres une page ASCII
Tu copies ce qui t'intéresse sur ASCII
Tu colles sur ta page "texte"
Tu imprimes...
Ne me dis pas que c'est compliqué !
Pas plus que conduire un TGV à 300 km/h !
Je suis toujours choqué par le"car en effet" qui est un pléonasme traduit par enim en latin
JP
réponse à . le gone le 18/12/2016 à 11h43 : Au début de la photocomposition il fallait taper de grandes lignes de cod...
Ça me rappelle le "beau" temps de la dactylographie d'avant le traitement de texte... avant les machines électroniques, avant l'IBM à boules et les autres à marguerites... le temps du papier pelure, du papier carbone et du 21 x 29...
Qu'est-ce qu'on se faisait chie... Comme on était agacé lorsqu'il fallait corriger une faute de frappe...

réponse à . DiwanC le 18/12/2016 à 12h23 : Ça me rappelle le "beau" temps de la dactylographie d'avant le ...
Ah ! j'avais oublié la petite sonnette qui annonçait la fin de la ligne et le temps d'actionner la petite manette pour passer à la ligne suivante...
Impression d'être dinosaure... Quelle rupture...

réponse à . DiwanC le 18/12/2016 à 12h39 : Ah ! j'avais oublié la petite sonnette qui annonçait la ...
La hantise de certains flics de cette époque était la faute sur un nom de famille compliqué lors d'un procès-verbal ! Déjà qu'ils tapaient avec deux doigts...
réponse à . le gone le 18/12/2016 à 12h49 : La hantise de certains flics de cette époque était la faute sur un...

J'avais un ami - prof. d'histoire - qui appelait ça "la méthode de l'aigle" !
Comme il ne connaissait pas le clavier par cœur, il faisait tourner son index au-dessus des touches, abattant son doigt dès le repérage terminé... tel le rapace qui évolue dans les airs, aperçoit sa proie et fond dessus !

réponse à . DiwanC le 18/12/2016 à 12h39 : Ah ! j'avais oublié la petite sonnette qui annonçait la ...
Ce petit cling je l'ai connu quand je suis passé de la typographie à la photocompo. (pas le choix). J'avais demandé à suivre des cours de dactylographie pour ne pas être largué devant un clavier. Au début sur une vieille machine ou les touches faisaient des étages puis sur une électrique. Mais comme tu dis c'est loin tout ça 
réponse à . joseta le 18/12/2016 à 10h46 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (jeu nº 326) SYNONYMES Aujourd'hui, j'ai ...
Il a fallu que je potasse continûment, mais j'en ai aussi vu 12.
réponse à . DiwanC le 18/12/2016 à 12h57 : J'avais un ami - prof. d'histoire - qui appelait ça "la méth...
La méthode de l'aigle qui est shooté à je ne sais quoi !!!
réponse à . le gone le 18/12/2016 à 14h49 : La méthode de l'aigle qui est shooté à je ne sais quoi...
Hors sujet : je viens (enfin) d'écouter en podcast l'émission avec Dick Annegard et Alain Rey.
Très intéressant, trop court bien sûr !
Merci du tuyau.
- Celle-là, elle n'arrête pas de se remarier...
- qui ?
- Lady Vorce...
- pas étonnant...


1) BARRIÈRE (bar hier)
2) MUR (mûr)
3) FRACTION (frac si on...)
4) RUPTURE (abrupte eurent)
5) PALIS (pâli)
6) CASSURE (cas sûr)
7) BORNE (bords en...)
8) LIGNE (m'aligne)
9) FOSSÉ (fausser)
10) LIMITE (l'imites)
11) DIVISION (dis visions)
12) PAROI (pas roi...)
Voilà !
Eh bien oui, voilà et merci  !
On pouvait aussi considérer que "destruction" (cadeau dans ton texte !) pouvait faire partie des 12... qui auraient été 13 !

Mais suis sûre que "destruction" n'est pas sur ta liste !

réponse à . le gone le 18/12/2016 à 10h18 : Faire fondre du sucre dans l'eau pour avoir du caramel qui agrémente...
Faire fondre du sucre dans l'eau pour avoir du caramel
Chez moi, ça ne donne que de l'eau sucrée.
réponse à . joseta le 18/12/2016 à 18h11 : - Celle-là, elle n'arrête pas de se remarier... - qui ? - Lady...
J'ai raté _palis, j'avais plutôt _cale.
À part ça, chimiquement, l'alcool, c'est une solution non ?
réponse à . ipels le 18/12/2016 à 18h56 : J'ai raté _palis, j'avais plutôt _cale. À part &cc...
À part ça, chimiquement, l'alcool, c'est une solution non ?
Si mes souvenirs sont bons, c'est une fonction notée (-OH).
réponse à . DiwanC le 18/12/2016 à 12h01 : Tu ouvres une page Word Tu ouvres une page ASCII Tu copies ce qui t'intér...
Tu ouvres une page ASCII

Germaine A SKII !
sûrement pour suivre Blanquette dans la montagne !

Alphonse D.
réponse à . mickeylange le 18/12/2016 à 20h11 : Tu ouvres une page ASCII Germaine A SKII ! sûrement pour suivre Blanq...
.
réponse à . DiwanC le 18/12/2016 à 18h42 : Eh bien oui, voilà et merci  ! On pouvait aussi considérer ...
Tu vois comme je suis généreux, je t'en donne treize à la douzaine !
réponse à . ipels le 18/12/2016 à 18h56 : J'ai raté _palis, j'avais plutôt _cale. À part &cc...
Tu cales sur palis ?
Si la solution de continuité est la rupture d'un état continu, pourquoi la dissolution de discontinuité est-elle son contraire ?
merci

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Une solution de continuité » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?