Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

A beau mentir qui vient de loin

On peut facilement raconter des mensonges (et être cru) quand ce qu'on dit n'est pas vérifiable.

Origine

Voilà une expression proverbiale dont le sens est limpide.
Elle est citée par le Dictionnaire de l'Académie Française de 1694. Elle est donc plus ancienne et date d'une époque où il restait encore de nombreuses terres à découvrir.
En ces temps, compte tenu des moyens de locomotion peu rapides qui existaient, il était facile à un voyageur revenant de loin de raconter des mensonges sur ce qu'il avait vu au cours de son périple, sûr qu'il était que personne n'irait vérifier.
Il n'en a pas fallu plus que que notre expression, pleine de bon sens, puisse aisément apparaître.
Dans ce proverbe, comme dans quelques autres locutions, "avoir beau" signifie "être facile" ou "être aisé".

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « A beau mentir qui vient de loin » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Lügen haben kurze Beine Les mensonges ont les jambes courtes
Angleterre Anglais Cows far away wear long horns Les vaches (venant) de loin portent de longues cornes
Angleterre Anglais Long ways, long lies Longs chemins, longs (grands) mensonges
Espagne Espagnol De lejanas regiones, mentiras a montones De lointaines régions, mensonges à foison
Espagne Espagnol De luengas tierras / vias, luengas mentiras De longues terres / chemins, longs mensonges
Espagne Espagnol Tenir molta terra a L'Havana Avoir beaucoup de terre (propriété immobilière) à La Havane
Italie Italien Lunga via, lunga bugia Longue route, long mensonge
Pays-Bas Néerlandais Wie van verre komt, heeft goed liegen A beau mentir qui vient de loin
Pays-Bas Néerlandais Wie van verre komt, kan veel verhalen Qui vient de loin, peut raconter beaucoup (mentir n'étant pas exclu!)
Pologne Polonais Cygan tylko raz przejdzie przez wies Le Gitan ne traversera le village qu'une seule fois (car la fois suivante il serait connu pour ses mensonges et ses vols)
Roumanie Roumain A vinde gogosi Vendre des beignets
Belgique Wallon Bai minti qui vint d´ lon Beau mentir qui vient de loin
Chine Chinois 远来的和尚会念经 Un moine qui vient de loin sait (mieux/forcément) lire les sutras
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « A beau mentir qui vient de loin » Commentaires

  • #1
    • Marcek
    • 28/03/2007 à 00:09
    Excellente expression qui nous incite à ne pas tomber dans le panneau et à ne pas croire tout ce que l’on nous raconte: et s’ils nous racontaient tous des bobards, ceusse qui disent qu’ils, ont vu la Belle Gique et mangé du boudin noir au pied du mannequin Pisse?
    Plus je viens sur EXPRESSIO et plus je deviens comme St Thomas : tant que je n’ai pas vu ni touché du doigt je reste dans les spectes hâtives!Et pourtant, j’aime le boudin noir et j’aurais voulu y croire!
  • #2
    • <inconnu>
    • 28/03/2007 à 00:09
    On a beau dire, on a beau faire, l’avoir ce n’est pas l’être !
    Si Avoir beau, c’est être facile... être beau, c’est plutôt avoir facile surtout si l’on vient de loin et qu’on a une belle voiture!
    Mais c’est pas beau ce mentir !
  • #3
    • Elpepe
    • 28/03/2007 à 00:15
    Pas du tout, God, pas du tout... Cette expression vient de la Marine. Ou plus exactement des marins de Rouen qui, dès l’époque romaine, voyaient arriver les bateliers des portes de la Bourgogne avec leur cargaison de vinaigre.
    Les bateliers marins d’eau douce, jaloux des vrais loups de mer, racontaient avoir essuyé de terribles tempêtes sur le Loing et la Seine, pour tenter de justifier que leur vin se fut transformé en piquette durant le voyage. Mais les marins roués de Rouen les rouaient alors de coups de rouets, en affirmant "a beau mentir, qui vient du Loing"...
    Allez, bonne nuit, les gosses ! Les mains sur les couvertures.
  • #4
    • eureka
    • 28/03/2007 à 00:26
    Je ne m’étalerais pas beaucoup sur l’esspression ce soir car y m’semble qu’y a beaucoup à dire à ce sujet. Je dirais simplement que c’est coton pour quiconque de mentir de nos jours avec les moyens de vérifiabilité disponibles et que le "avoir beau" sous-entends "avoir beau jeu de..." ou quéque chose comme ça.
    Ah j’ti jir, j’man pa la viriti ! A disséquer ......
    Bonne nuit vous tous !
  • #5
    • Elpepe
    • 28/03/2007 à 00:26
    • En réponse à Marcek #1 le 28/03/2007 à 00:09 :
    • « Excellente expression qui nous incite à ne pas tomber dans le panneau et à ne pas croire tout ce que l’on nous raconte: et s’ils nous racont... »
    Plus je viens sur EXPRESSIO et plus je deviens comme St Thomas

    Tu as bien raison, Marcek : tu es tombée sur le pire ramassis de menteurs, d’écornifleurs et de coupe-jarret qu’internet ait jamais nourri en son sein. Et que n’en plus, y font rien qu’à déconner, les cuistres ! J’m’en-foutistes et compagnie, terroristes, voire, avec leur arme de destruction massive : la clé de 12.
    Et toi qui te promènes, inconsciente, sans même en porter une à la ceinture ! Est-ce bien prudent ?
    😄
  • #6
    • momolala
    • 28/03/2007 à 08:22
    Elle est citée par le Dictionnaire de l’Académie Française de 1694. Elle est donc plus ancienne et date d’une époque où il restait encore de nombreuses terres à découvrir.

    C’est sur la route de la soie que se trouve la véritable origine de cette expression, et l’on ne saurait dire aujourd’hui à quel moment l’histoire que je vais rapporter ici s’est déroulée, entre le 3ème siècle avant et le 16ème siècle après JC. Fut-ce en Ousbékistan, au Kazakhstan, en Turkménistan ou au Kirghizistan ? J’aime à croire que ce fut au cours de la première croisade. En tous cas, ce fut à Bhoman.
    Il faut savoir qu’à Bhoman se tissaient les plus beaux tapis de l’Orient. Chaque caravane avait son éclaireur. Or, l’éclaireur envoyé à Bhoman fut retrouvé alors qu’il était sur le point de s’éteindre, percé de flèches multiples qu’il était. Il n’eut que le temps de murmurer : « A Bhoman….tirent…qui vient de loin… » ; sa tête retomba : il était mort. La caravane déjà chargée de nombreux trésors évita donc la cité mortelle et poursuivit sa route jusqu’à Bagdad.
    Mais le calife de Bagdad attendait ses tapis de Bhoman pour en offrir un à Godefroy de Bouillon. Il fut fort dépité d’avoir à expliquer à son hôte, dont il voulait se faire un ami pour le commerce, que son colis était perdu et ne pourrait être ni échangé ni remplacé : « A Bhoman…tirent ce qui vient de loin… » répétait le calife avec force courbettes. Avec mépris pour ce manque de parole, Godefroy jeta : « J’entends : à beau mentir, qui vient de loin ! » Et c’en fut fait de la paix dans cette région de monde, depuis lors, jusqu’à nos jours.
  • #7
    • <inconnu>
    • 28/03/2007 à 08:23
    Au cours de mes études, il y a fort longtemps, j’avais étudié cette expression.
    En fait, "beau" était, à l’origine, l’adjectif épithète du nom "mentir" (= mensonge).
    L’expression pourrait donc se développer ainsi : "Celui qui vient de loin peut faire des mensonges faciles !" (Il a le mensonge aisé, celui qui vient de loin.)
    On a depuis longtemps oublié que "beau" était associé à "mentir" et non pas au verbe "avoir". Mais peu à peu, l’expression "avoir beau" s’est sortie de son contexte initial pour prendre une signification propre : avoir beau s’apparente maintenant à faire quelque chose en vain, ou sans résultat convaincant.
    Exemple : "Il a beau travailler beaucoup, il ne progresse que lentement...)
    MSM
    PS Je connais ce site depuis peu de temps ; je n’ai pas trouvé comment poster un commentaire sans passer par la "réponse à un message".
  • #8
    • borikito
    • 28/03/2007 à 08:37*
    • En réponse à <inconnu> #7 le 28/03/2007 à 08:23 :
    • « Au cours de mes études, il y a fort longtemps, j’avais étudié cette expression.
      En fait, "beau" était, à l’origine, l’adjectif épithète du n... »
    Bonjour, Lorelei
    Pas trop mal au Rhin ?
    Pour naviguer sur ce site aussi aisément qu’Elpepe sur le Loing, tu te rends au sommet de cette page, à la rubrique "vos commentaires", tu cliques sur mode d’emploi... et c’est le Nirvana !
    Et surtout bienvenue parmi cette bande de louftingues. Tantpis pour toi.
    @Momo : encore une fois tu m’épa(ta)tes ! chapeau !
  • #9
    • eureka
    • 28/03/2007 à 08:41
    • En réponse à momolala #6 le 28/03/2007 à 08:22 :
    • « Elle est citée par le Dictionnaire de l’Académie Française de 1694. Elle est donc plus ancienne et date d’une époque où il restait encore de... »
    Oussé qu’t’es partie ma grande hein ??? tu m’as l’ai de revenir de bien loin là .....
  • #10
    • eureka
    • 28/03/2007 à 08:48
    • En réponse à <inconnu> #7 le 28/03/2007 à 08:23 :
    • « Au cours de mes études, il y a fort longtemps, j’avais étudié cette expression.
      En fait, "beau" était, à l’origine, l’adjectif épithète du n... »
    Je ne le pense pas, le "A beau" ici n’as pas le sens de "en vain, par contre si on inversait la phrase en disant : Celui qui vient de loin a beau mentir... il y a lieu de rajouter ou de sous-entendre "on ne le croira pas ". Dans ce cas oui, ce serait pris dans le sens de "en vain. Enfin y’m’semble !
  • #11
    • memphis
    • 28/03/2007 à 08:55*
    Sans mentir, du moins pas plus que nos politiques, et sans revenir du Loing, mais de la Seine, je vous jure que mon dessin d’aujourd’hui illustre: "manger comme un cochon". J’ai bien essayé de brancher ma boule de cristal sur le cerveau de "God" pour savoir ce qu’il nous préparait. Mais elle doit être un peu fêlée!
    Sur cette page
  • #12
    • syanne
    • 28/03/2007 à 08:58*
    • En réponse à <inconnu> #7 le 28/03/2007 à 08:23 :
    • « Au cours de mes études, il y a fort longtemps, j’avais étudié cette expression.
      En fait, "beau" était, à l’origine, l’adjectif épithète du n... »
    On trouve déjà un adverbe bel (=bien, avec élégance) dès le XIème, mais en moyen-français, dans la locution avoir beau+infinitif, beau est épithète de l’infinitif et avoir beau signifie "pouvoir facilement, avoir beau jeu à".
    A beau mentir qui vient de loin signifierait littéralement : "On a beau jeu de mentir quand on vient de loin" (sous-entendu : personne ne peut vérifier vos dires).
    La valeur concessive de avoir beau que nous connaissons aujourd’hui s’est imposée à l’usage. Gougenheim précise : "La transition qui conduit à la fonction moderne de cette locution a pu s’effectuer dans des phrases comme celles-ci : Tu as beau la nommer cruelle. Et estre son serviteur, Si n’en seras-tu pas vainqueur (Grévin Esbahi, V, 1). L’affirmation Si n’en seras-tu pas vainqueur s’oppose à la faculté apparente qu’accorde la phrase précédente."
    Ainsi va la langue...
    @Marcek 1 ... mais je ne sais si Saint Thomas a vérifié tout ça ! (au fait, comment être sûre de l’existence de Saint Thomas ???)
  • #13
    • eureka
    • 28/03/2007 à 09:00
    Bonjour, bonjour mes amis
    Va falloir qu’on m’reprenne du poil d’la bébête et m’pomper sec sur le sujet du jour là passque ces derniers temps depuis les assises-debout en Gigique, c’est pas nickel nickel not’ affaire des interventions. Les rares passants n’ont pas dit bezef et j’parle des ceusses qui tirent au flan, et qu’si ça continue on va t’êt obligé de déposer la clé du bilan d’la maison. J’ai menti ? Que nenni, plus flag qu’ça tu clamses !
  • #14
    • eureka
    • 28/03/2007 à 09:02
    • En réponse à memphis #11 le 28/03/2007 à 08:55* :
    • « Sans mentir, du moins pas plus que nos politiques, et sans revenir du Loing, mais de la Seine, je vous jure que mon dessin d’aujourd’hui ill... »
    Ta boule ou la tête de God ?? faut nous préciser tout ça hein !
  • #15
    • eureka
    • 28/03/2007 à 09:03
    • En réponse à syanne #12 le 28/03/2007 à 08:58* :
    • « On trouve déjà un adverbe bel (=bien, avec élégance) dès le XIème, mais en moyen-français, dans la locution avoir beau+infinitif, beau est... »
    Ma soeur Syanne n’as tu rien vu venir (4 et 10) ?
  • #16
    • memphis
    • 28/03/2007 à 09:05
    • En réponse à eureka #14 le 28/03/2007 à 09:02 :
    • « Ta boule ou la tête de God ?? faut nous préciser tout ça hein ! »
    Chacun voit midi à sa porte. Donc tu prends tes responsabilités...
  • #17
    • syanne
    • 28/03/2007 à 09:12
    • En réponse à eureka #13 le 28/03/2007 à 09:00 :
    • « Bonjour, bonjour mes amis
      Va falloir qu’on m’reprenne du poil d’la bébête et m’pomper sec sur le sujet du jour là passque ces derniers temps... »
    Meuh non, ma belle ! C’est juste un petit coup de mou. Vois donc : à 9h du mat, on a déjà fait un tour au pays des mille et une nuits avec Momo.
    Pépé ne va pas tarder à se réveiller et nous emmener au grand large, Chirstian affûte ses jeux de mots, Pétula prépare la Perrot... et Marcek, qui de loin voit venir les menteurs, a sur le feu, j’en suis sûre, un des poèmes roboratifs dont elle seule a le secret.
  • #18
    • syanne
    • 28/03/2007 à 09:14
    • En réponse à eureka #15 le 28/03/2007 à 09:03 :
    • « Ma soeur Syanne n’as tu rien vu venir (4 et 10) ? »
    Oups... Voilà que je radote sur les contribs des amies : j’ai beau chercher, j’vois pas comment j’m’en tire...
  • #19
    • chirstian
    • 28/03/2007 à 09:23
    • En réponse à <inconnu> #7 le 28/03/2007 à 08:23 :
    • « Au cours de mes études, il y a fort longtemps, j’avais étudié cette expression.
      En fait, "beau" était, à l’origine, l’adjectif épithète du n... »
    En fait, "beau" était, à l’origine, l’adjectif épithète du nom "mentir" (= mensonge).
    voici une superbe contribution, bravo ! Elle ne contredit pas du tout celle de Syanne en 12, ou celle proposée initialement par God : elle en présente l’étape précédente, celle que nous cherchons tous les jours (plus ou moins sérieusement). Lorelei, je t’aime !
  • #20
    • eureka
    • 28/03/2007 à 09:38
    • En réponse à memphis #16 le 28/03/2007 à 09:05 :
    • « Chacun voit midi à sa porte. Donc tu prends tes responsabilités... »
    Absolumentoutafé !