Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

La boîte de Pandore

La source des ennuis.
L'origine de malheurs, de catastrophes.

Origine

Les truands parlent de la boîte des pandores, autrement dit du "panier à salade", les pandores désignant les gendarmes.
Mais la 'véritable' boîte de Pandore nous vient de la Mythologie gréco-romaine.
Les deux frères Prométhée et Epiméthée, qui étaient des Titans, furent chargés par Zeus de créer les hommes, ce qu'ils firent. Mais Prométhée, ému par la nudité de ses créatures (qui, du coup, se caillaient méchant), vola le feu aux dieux, apprit aux hommes à s'en servir et s'installa parmi eux.
Zeus, plus que furax, jura de se venger de Prométhée. Il demanda alors à Héphaistos de créer une femme identique à une déesse (et qui deviendra donc la première femme), munie de tous les attributs qui vont bien avec, c'est-à-dire beauté et habileté, ce à quoi Hermès ajouta aussi d'autres traits de caractère habituels chez la femme, comme la ruse, la fourberie, la paresse, la méchanceté, la sottise, la parole enjôleuse et trompeuse, auxquelles il ajouta, pour faire bon poids, une curiosité sans bornes [1].
Pandore fut alors envoyée chez les deux Titans, munie d'un beau récipient (ou jarre ou boîte, selon les versions) offert par Zeus à destination de son futur époux et renfermant un paquet de maux parmi lesquelles on trouvait la vieillesse, la maladie, le chagrin, la folie, le vice ou la famine, tous inconnus des Hommes (avec un H majuscule vu qu'il y a maintenant aussi une femme dans l'affaire). Ce récipient contenait également un petit bonus d'une autre catégorie, l'espérance.
Malgré les nombreuses réticences de Prométhée, Epiméthée se laissa subjuguer et épousa aussi sec Pandore qui, bien entendu, avait eu l'interdiction absolue d'ouvrir le récipient.
Mais à cause de son insatiable curiosité, elle profita un jour de l'absence d'Epiméthée pour ouvrir la boîte dont tous les maux s'échappèrent et se répandirent sur l'humanité.
Au fond de la boîte, il ne restait plus que l'espérance qui finit aussi par sortir, et heureusement, car sans elle l'Homme aurait eu bien du mal à supporter tout le reste.
Il existe quelques petites variantes de cette histoire "un peu" misogyne, mais on peut faire un parallèle certain avec Eve, la croqueuse de pommes, à cause de laquelle l'Homme a été chassé du Paradis et a dû apprendre à subir tout ce qui, dans notre histoire, s'est échappé de la boîte de Pandore.
[1] Mesdames, ne me frappez pas ! C'est pas moi qui invente, c'est dit comme ça dans la Mythologie !
Quand même, pour en avoir deux exemplaires à la maison, je sais parfaitement que tout ce qui est dit ici sur les femmes n'est pas complètement vrai ! Par exemple, je suis presque convaincu que toutes ne sont pas totalement idiotes... surtout si elles ne sont pas blondes.

Compléments

Selon le TLFI (), les 'pandores' d'introduction de l'origine viennent d'une chanson de 1857 par Gustave Nadaud () dans laquelle un gendarme est affublé du nom de Pandore parce qu'en hollandais de l'époque, 'pandoer' désignait... un gendarme.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « La boîte de Pandore » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Bulgarie Bulgare Кутията на Пандора La boîte de Pandore
Allemagne Allemand Die Büchse der Pandora La boite de Pandore
Angleterre Anglais Pandora's box La boîte de Pandore
Angleterre Anglais The roots of evil La source des ennuis (trad. litt ; les racines du mal)
Canada Anglais Can of worms Boite de pandore
États-Unis Anglais Pandora's box La boîte de Pandore
Espéranto Espéranto Skatolo de Pandora Boîte de Pandore
Espagne Espagnol Abrir la caja de los truenos Ouvrir la boîte des tonnerres (= Ouvrir La boîte de Pandore)
Espagne Espagnol La caja de Pandora La boîte de Pandore
Hongrie Hongrois Pandóra szelencéje La boîte de Pandore
Italie Italien Il vaso di Pandora Le vase de Pandore
Belgique Néerlandais De doos van Pandora La boite de Pandore
Pays-Bas Néerlandais Dan breekt de pleuris uit C'est le début de la catastrophe, les malheurs etc. Trad. litt. c'est le début de la crise de pleurésie
Pays-Bas Néerlandais De doos van Pandora La boîte de Pandore
Pologne Polonais Puszka Pandory La boit de Pandore
Pologne Polonais Puszka Pandory La boit de Pandore
Brésil Portugais Caixa de Pandora Boîte de Pandore
Roumanie Roumain Cutia Pandorei La boîte de Pandore
Serbie Serbe Pandorina kutija La boîte de Pandore
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « La boîte de Pandore » Commentaires

  • #1
    • Sorite
    • 18/02/2006 à 09:03
    Les quelques réminiscences de grec qu’il me reste de mes études me font analyser pandore étymologiquement comme suit:
    Pan = tout
    Dore = cadeau, don
    C’était donc une boîte de cadeaux… empoisonnés. Beaucoup d’humour ces dieux grecs!
  • #2
    • francisbeaujean
    • 18/02/2006 à 17:03
    Vous racontez très bien l’histoire de Pandore. Je parle souvent de diverses expressions à mes élèves et vais, dès lundi, leur donner votre adresse Expressio pour qu’ils puissent aussi en profiter.
    Merci de votre travail.
  • #3
    • God
    • 18/02/2006 à 17:55
    • En réponse à Sorite #1 le 18/02/2006 à 09:03 :
    • « Les quelques réminiscences de grec qu’il me reste de mes études me font analyser pandore étymologiquement comme suit:
      Pan = tout
      Dore = cade... »
    Les dieux, peut-être ! Mais ceux qui les ont imaginés n’ont pas été très tendres avec les femmes...
  • #4
    • God
    • 18/02/2006 à 19:03
    • En réponse à francisbeaujean #2 le 18/02/2006 à 17:03 :
    • « Vous racontez très bien l’histoire de Pandore. Je parle souvent de diverses expressions à mes élèves et vais, dès lundi, leur donner votre a... »
    Quel âge ont-ils, vos élèves ?
    Parce que dans certaines expressions, il y a parfois des lectures à ne pas mettre entre toutes les oreilles...
  • #5
    • <inconnu>
    • 20/02/2006 à 12:07
    En effet, l’histoire de Pandore et de sa foutue boite n’est ni plus ni moins qu’une version tout aussi phallocrate et antérieure de l’histoire d’Adam et Eve, mais ce qui donne à penser dans l’histoire de la bilbe, c que l’interdit touche à la connaissance !!! Ca laisse rêveur, non ?
  • #6
    • laitrusse
    • 21/02/2006 à 08:13
    • En réponse à <inconnu> #5 le 20/02/2006 à 12:07 :
    • « En effet, l’histoire de Pandore et de sa foutue boite n’est ni plus ni moins qu’une version tout aussi phallocrate et antérieure de l’histo... »
    "l’interdit touche a la connaissance" dixit le serpent soit le menteur...Dieu lui a simplement dit vs mourrez! Et il sont mort ni +ni- intelligent...excellente journée
  • #7
    • tytoalba
    • 12/11/2008 à 18:59
    • En réponse à laitrusse #6 le 21/02/2006 à 08:13 :
    • « "l’interdit touche a la connaissance" dixit le serpent soit le menteur...Dieu lui a simplement dit vs mourrez! Et il sont mort ni +ni- intel... »
    Il a aussi dit : "tu enfanteras dans la douleur". C’est fou ce que Dieu est gentil avec nous.
    Nous (les femmes) avons fait du chemin depuis. Et ses représentants où en sont-ils?
  • #8
    • cotentine
    • 13/11/2008 à 01:55
    • En réponse à tytoalba #7 le 12/11/2008 à 18:59 :
    • « Il a aussi dit : "tu enfanteras dans la douleur". C’est fou ce que Dieu est gentil avec nous.
      Nous (les femmes) avons fait du chemin depuis.... »
    youpi ! je l’ai ouverte la "boîte de Pandore" ! et je vois tout de suite le film de Jumanji ... avec Robin Williams : cette page heu, vu au moins 10 fois avec mes gamins, à la maison ! 😉
  • #9
    • DiwanC
    • 31/07/2010 à 01:54
    • En réponse à God #3 le 18/02/2006 à 17:55 :
    • « Les dieux, peut-être ! Mais ceux qui les ont imaginés n’ont pas été très tendres avec les femmes... »
    [... je suis presque convaincu que toutes ne sont pas totalement idiotes... surtout si elles ne sont pas blondes.]
    Maint’nant que Pandore a vidé son « sac », y’a de la place dans la boîte pour – par exemple – y enfouir à jamais ce genre de remarque ! Même dit avec un grand sourire, beaucoup d’espièglerie et beaucoup d’humour, ça énerve !!!!!
    Qui a murmuré « C’est fait pour ça ! », huumm ?
  • #10
    • deLassus
    • 31/07/2010 à 03:46*
    Les truands parlent de la boîte des pandores, autrement dit du "panier à salade"

    Au 19ème, les truands utilisaient "la boîte de Pandore" dans un autre sens :
    Voir cette page
    et cette page
  • #11
    • <inconnu>
    • 31/07/2010 à 06:46*
    • En réponse à deLassus #10 le 31/07/2010 à 03:46* :
    • « Les truands parlent de la boîte des pandores, autrement dit du "panier à salade"
      Au 19ème, les truands utilisaient "la boîte de Pandore" da... »
    Ah bon ? Ce n’est donc pas la gendarmerie ?
    Je sais, (du moins je le pense) que leur surnom (pandore) est tiré d’une comédie italienne«Pandora». Mais je ne saurais préciser si c’est 18e ou 19e... 17e ???
    Quant au poulailler, c’est bien évidemment le commissariat pour les poulets, les flics. Merci qui ? Ben M. Haussmmann qui a si judicieusement choisi l’emplacement où fut construite la préfecture de police de Paris... l’emmplacement, donc, de l’ancien marché aux volailles de la ville...
  • #12
    • <inconnu>
    • 31/07/2010 à 06:49
    • En réponse à <inconnu> #5 le 20/02/2006 à 12:07 :
    • « En effet, l’histoire de Pandore et de sa foutue boite n’est ni plus ni moins qu’une version tout aussi phallocrate et antérieure de l’histo... »
    Autrement dit, le phallocrate en chef, le tout premier des macho... si j’ai bien compris.
  • #13
    • God
    • 31/07/2010 à 07:23
    • En réponse à DiwanC #9 le 31/07/2010 à 01:54 :
    • « [... je suis presque convaincu que toutes ne sont pas totalement idiotes... surtout si elles ne sont pas blondes.]
      Maint’nant que Pandore a... »
    Allez Germaine ! Va donc lire la question 20 de ma page Foire Aux Questions...
    Ça y est plus que murmuré.
  • #14
    • chirstian
    • 31/07/2010 à 08:22
    à ne pas confondre avec la boîte ou Pan dort !
  • #15
    • chirstian
    • 31/07/2010 à 08:44
    • En réponse à God #13 le 31/07/2010 à 07:23 :
    • « Allez Germaine ! Va donc lire la question 20 de ma page Foire Aux Questions...
      Ça y est plus que murmuré. »
    [... je suis presque convaincu que toutes ne sont pas totalement idiotes... surtout si elles ne sont pas blondes.]
    je pense qu’il eut été préférable (de lapin blond) d’écrire: "toutes ne sont pas idiotes... surtout si elles ne sont pas totalement blondes". Un moyen de rappeler qu’avant de traiter quelqu’un de "blonde" il convient de vérifier.
    Ce qui demande un minimum de familiarité. 🙂
  • #16
    • deLassus
    • 31/07/2010 à 08:47
    • En réponse à <inconnu> #11 le 31/07/2010 à 06:46* :
    • « Ah bon ? Ce n’est donc pas la gendarmerie ?
      Je sais, (du moins je le pense) que leur surnom (pandore) est tiré d’une comédie italienne«Pando... »
    Pour l’origine, tu as presque tout bon :
    Voici celle donnée par le TLFi :
    PANDORE2, subst. masc.
    P.iron. et fam. Gendarme.
    Étymol. et Hist. 1872. Empl. comme nom commun de Pandore, nom d’un gendarme dans la chanson célèbre de Nadaud, Pandore ou les deux gendarmes (1857); originaire de Roubaix, Nadaud connaissait le nom hollandais du gendarme: pandoer, issu du hongr. pandur (v. pandour) à la faveur de la domination autrichienne en Belgique
    Bonne journée à toi ! (et à toutes et tous bien sûr)
  • #17
    • chirstian
    • 31/07/2010 à 08:48
    un rapport entre Pandore et la rincipauté de Pandorre que M.Sarkozy visitait hier en sa qualité de con-prince ?
  • #18
    • BeeBee
    • 31/07/2010 à 09:22
    • En réponse à chirstian #15 le 31/07/2010 à 08:44 :
    • « [... je suis presque convaincu que toutes ne sont pas totalement idiotes... surtout si elles ne sont pas blondes.]
      je pense qu’il eut été p... »
    Voire d’intimité.... 🙂
  • #19
    • mickeylange
    • 31/07/2010 à 09:27
    • En réponse à chirstian #14 le 31/07/2010 à 08:22 :
    • « à ne pas confondre avec la boîte ou Pan dort ! »
    C’est pas parce qu’on dort que ça pend. Souviens-toi, il y a quelques années. 🙂
  • #20
    • <inconnu>
    • 31/07/2010 à 09:38
    A toutes les femmes qui en ouvrant la boite de Pandore nous ont laissé l’Espérance
    cette page