Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

La corne d'abondance

Le symbole de l'abondance
Une source de richesses inépuisables

Origine

Voilà une nouvelle expression dont l'origine prête à discussion puisqu'il en existe deux versions et quelques variantes. Il y a toutefois une chose dont on est sûr, c'est qu'elle provient de la mythologie grecque.
Dans une des versions, Zeus, alors qu'il n'était encore que bambin, fut confié par sa mère Rhéa à la chèvre Amalthée afin que son père Cronos ne le dévore pas.
Il fut donc élevé et nourri par cet animal.
Et un jour, alors qu'il s'amusait, il arracha par inadvertance une des cornes de sa nourrice. Plus tard, lorsqu'il devint grand chef de l'Olympe, Zeus donna à la corne le pouvoir de fournir à profusion des pierreries, des fleurs et des fruits.
Hercule est fortement impliqué dans l'autre version.
En effet, il eut à se battre contre le fleuve-dieu Achéloüs qui, pour l'occasion se transforma en taureau.
Au cours de la bagarre dont il sortit bien évidemment vainqueur, Hercule arracha une des cornes de l'animal qui fut ensuite remplie de fruits et de fleurs par les nymphes et dont le contenu ne cessa plus d'être délivré à la demande.
Quelle que soit l'origine de la corne, c'est de l'abondance de bonnes choses qui en sortent que nous vient l'expression.
Cela dit cette corne légendaire[1] est aussi pour beaucoup le symbole de la fertilité, le côté pointu symbolisant le mâle et le côté creux, la femelle.
[1] Dont l'histoire, selon Gilles Henry dans son "Petit dictionnaire des expressions nées de l'histoire", est peut-être une allusion à la Lybie, qui a la forme d'une corne de boeuf, et qui fut offerte à sa fille Amalthée par le roi Hammon.

Compléments

Voici un extrait de l'histoire du combat d'Hercule tel que le racontait Acheloüs en personne sous la plume d'Ovide au 1er siècle avant J.C. :
« Je cède, et d'un taureau prends la forme nouvelle.
De deux dards menaçants j'arme mon front rebelle.
Hercule, sans effroi, saisit mon col nerveux,
Résiste, en leur cédant, à mes élans fougueux,
M'entraîne, me subjugue ; et d'une main puissante
Recourbant de mon front la corne menaçante,
Me renverse à ses pieds sur l'arène étendu.
Ce ne fut pas assez : son bras ferme et tendu,
Comme un levier terrible appuyé sur ma tête,
Rompt la corne qu'il tient, gage de sa conquête.
Son usage a depuis consolé mes malheurs :
Par les nymphes remplie et de fruits et de fleurs,
Cette corne devint l'urne de l'abondance. »

Exemple

« Un bazar de rêve aux prix défiants toute concurrence, une corne d'abondance d'autant plus miraculeuse que la quasi-totalité de ces produits arrivent directement d'Algérie où ils sont souvent introuvables, et toujours inabordables pour le commun. »
Libération - Article du 27 janvier 1998

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « La corne d'abondance » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Das Füllhorn La corne d'abondance
Angleterre Anglais The horn of plenty La corne d'abondance
États-Unis Anglais Cornucopia Corne d'abondance
États-Unis Anglais Horn of plenty La corne d'abondance
Espagne Espagnol El cuerno de la abundancia La corne de l'abondance
Espagne Espagnol La cornucopia La corne d'abondance
Italie Italien Cornucopia Corne d'abondance
Latin Latin Cornu copĭae Corne de l'abondance
Belgique Néerlandais Hoorn des overvloeds Corne d’abondance
Pays-Bas Néerlandais Hoorn des overvloeds La corne d'abondance
Pologne Polonais Róg obfitości Corne d'abondance
Brésil Portugais Cornucópia Corne d'abondance
Roumanie Roumain Cornul abundentei La corne de l'abondance
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « La corne d'abondance » Commentaires

  • #1
    • DiwanC
    • 11/05/2010 à 00:41
    B’jour tout le monde !
    cette page, pour illustrer l’expressio du jour. Décortiquez bien ! A tout bientôt !
  • #2
    • BeeBee
    • 11/05/2010 à 00:47
    Ah, bin, voilà : " le côté pointu symbolise le côté mâle et le côté creux, le côté femelle ", ça que ça va encore diviser tous nos expressionautes ! Ceci étant écrit, c’est quand même du côté des nymphes que l’urne devient corne d’abondance, avec des fleurs et des fruits !!!La poésie serait-elle de ce côté, à voir...🙂
  • #3
    • louisann
    • 11/05/2010 à 00:47
    • En réponse à DiwanC #1 le 11/05/2010 à 00:41 :
    • « B’jour tout le monde !
      cette page, pour illustrer l’expressio du jour. Décortiquez bien ! A tout bientôt ! »
    B’soir tout seul,
    Quand elle est remplie de brume,elle vient de la marine la corne .
  • #4
    • louisann
    • 11/05/2010 à 00:50
    • En réponse à BeeBee #2 le 11/05/2010 à 00:47 :
    • « Ah, bin, voilà : " le côté pointu symbolise le côté mâle et le côté creux, le côté femelle ", ça que ça va encore diviser tous nos expressio... »
    b’soir à toi BeeBee , pour toi une corne remplie d’abondance de bisous.
  • #5
    • BeeBee
    • 11/05/2010 à 00:51
    • En réponse à louisann #3 le 11/05/2010 à 00:47 :
    • « B’soir tout seul,
      Quand elle est remplie de brume,elle vient de la marine la corne . »
    ça, que c’est bien dit ! Donc, comme d’hab’, ça serait une expression, qu’elle viendrait de la marine ? Peut-être, faut voir ce que vont en dire nos savantissimes....😉
  • #6
    • BeeBee
    • 11/05/2010 à 00:52*
    • En réponse à louisann #4 le 11/05/2010 à 00:50 :
    • « b’soir à toi BeeBee , pour toi une corne remplie d’abondance de bisous. »
    T’es trop mignonne ! Mille bisous à toi.
  • #7
    • BeeBee
    • 11/05/2010 à 01:05
    • En réponse à DiwanC #1 le 11/05/2010 à 00:41 :
    • « B’jour tout le monde !
      cette page, pour illustrer l’expressio du jour. Décortiquez bien ! A tout bientôt ! »
    C’est bien joli cette fresque de Pompéi, aussi fraiche qu’il y a .....ans !
  • #8
    • <inconnu>
    • 11/05/2010 à 04:09
    • En réponse à BeeBee #7 le 11/05/2010 à 01:05 :
    • « C’est bien joli cette fresque de Pompéi, aussi fraiche qu’il y a .....ans ! »
    Il y a un épisode de Kaamelott à ne pas manquer, qui s’intitule justement "la corne d’abondance" (dans la saison 3, je crois, mais pas sûr): Karadoc se lance à la recherche du Graal, dont de nouvelles indications laissent entendre qu’il s’agirait peut-être d’une corne d’abondance.
    (décidément, entre Gaston, Tintin et Kaamelott, je relève toujours le débat, moi: je vais passer pour l’intellectuelle du groupe, si ça continue!)
  • #9
    • momolala
    • 11/05/2010 à 06:45
    Donc les antiques grecs rêvaient déjà d’une société de consommation où ils disposeraient de tout ce qui leur serait nécessaire et superflu à foison, sans que la source en tarisse jamais... Ce que God ne nous dit pas, c’est qui fut bénéficiaire des déversements prolifiques et continus de la corne. Je suppute que ce furent les dieux qui n’en avaient aucun besoin, puisque dieux ils étaient déjà, mais je note que les vents de la boîte de Pandore furent pour nous autres, pauvres humains. Aujourd’hui une corne d’abondance déverse le pétrole dans le golfe du Mexique, dont je crains qu’on ne pleure davantage sur les pertes financières qu’elle entraîne pour le Beau Pivert qui fit le trou que les conséquences naturelles.
  • #10
    • OSCARELLI
    • 11/05/2010 à 07:07
    • En réponse à momolala #9 le 11/05/2010 à 06:45 :
    • « Donc les antiques grecs rêvaient déjà d’une société de consommation où ils disposeraient de tout ce qui leur serait nécessaire et superflu à... »
    Plus nos compagnes / compagnons légitimes s’envoient en l’air avec d’autres partenaires, plus nos cornes sont d’abondance...
  • #11
    • OSCARELLI
    • 11/05/2010 à 07:12
    • En réponse à <inconnu> #8 le 11/05/2010 à 04:09 :
    • « Il y a un épisode de Kaamelott à ne pas manquer, qui s’intitule justement "la corne d’abondance" (dans la saison 3, je crois, mais pas sûr):... »
    Nan, nan, Bernadette, pas "intellectuelle", nan, mais bien spécialiste spécialiste de la culture et de l’humour réunis. Je regarde Kamelott sur TV5 pour l’instant, quand - par hasard - je suis devant mon écran à l’heure idoine, et je me marre bien souvent. Mais il m’est difficile de suivre, ce n’est que de temps en temps...
  • #12
    • pfloche
    • 11/05/2010 à 08:15
    L’origine en rapport avec l’Histoire telle que Gilles Henry peut être acceptée à la vue, en effet, que les anciens donnaient de l’Afrique, qu’ils appelaient Libye (http://www.mediterranees.net/geographie/libye/cartes.html ), rien à voir donc avec le pays actuel dont le triste sire qui l’étrangle tire de l’abondance du pétrole dont elle regorge les cornes dont il nous affuble, Suisses en tête.
  • #13
    • pfloche
    • 11/05/2010 à 08:17
    • En réponse à OSCARELLI #10 le 11/05/2010 à 07:07 :
    • « Plus nos compagnes / compagnons légitimes s’envoient en l’air avec d’autres partenaires, plus nos cornes sont d’abondance... »
    pas bête ça .... moi, l’abondance de biens je m’en tape, alors je veux bien prendre l’autre rôle 😉
  • #14
    • Bouba
    • 11/05/2010 à 08:18*
    J’aime bien le fromage d’Abondance qui me rappelle que l’histoire de la corne éponyme remonte à des temps antédiluviens surtout quand je dine aux Aures.......assez capillotracté j’avoue, mais je ne suis pas arrivé à trouver mieux..
  • #15
    • <inconnu>
    • 11/05/2010 à 08:41
    • En réponse à momolala #9 le 11/05/2010 à 06:45 :
    • « Donc les antiques grecs rêvaient déjà d’une société de consommation où ils disposeraient de tout ce qui leur serait nécessaire et superflu à... »
    Cela me semble parfaitement illustrer ce que dit une expression populaire, certes quelque peu vulgaire:
    «Dans la vie, il y a deux catégories d’individus: les entubés et les entubeurs».
    Nous autres, sommes majoritairement dans la première, la seule liberté qui nous reste (et encore il faut le dire vite...), c’est le choix du lubrifiant. 🙁
  • #16
    • pfloche
    • 11/05/2010 à 08:43
    • En réponse à BeeBee #5 le 11/05/2010 à 00:51 :
    • « ça, que c’est bien dit ! Donc, comme d’hab’, ça serait une expression, qu’elle viendrait de la marine ? Peut-être, faut voir ce que vont en... »
    toujours en suivant Gilles Henry et en regardant les différentes cartes de la Libye antique - l’Afrique donc - on remarque qu’elle est cernée d’eau, ce qui nous étonne très peu, oui, je sais, je veux juste en venir au fait que cela prouve bien qu’il a fallu qu’un ... marin en fasse le tour, non J Quoi ? J’extrapole ? Bon, plus fort encore car, en passant le Cap, ce premier marin l’appela "la Corne d’Abondance", mais vous savez ce que c’est, au fil des siècles, c’est devenu "le Cap de (bonne) Espérance". Vous ne le saviez pas ? Oh comme c’est curieux .... Bref, une histoire de marin encore.
  • #17
    • chirstian
    • 11/05/2010 à 08:47
    et moi je voudrais avoir une pensée pour monsieur de Montespan dont je viens de lire l’histoire par Jean Teulé (je vous la recommande vivement). Ce cocu magnifique qui aurait pu s’enrichir grâce à ses cornes a préféré se battre toute sa vie contre Louis XIV. cette page
  • #18
    • pfloche
    • 11/05/2010 à 08:49
    • En réponse à <inconnu> #8 le 11/05/2010 à 04:09 :
    • « Il y a un épisode de Kaamelott à ne pas manquer, qui s’intitule justement "la corne d’abondance" (dans la saison 3, je crois, mais pas sûr):... »
    intello pour intello, voici ce que le stroumpf à lunettes a dit:
    “Après avoir schtroumpfé Déjanire, Héraclès rendit sa schtroumpf à Achéloos, et, en échange, il reçut celle d’Amalthée. Amalthée était la schtroumpf d’Hémonios ; elle avait une schtroumpf de schtroumpf qui, selon Phérécyde, avait la faculté de schtroumpfer en schtroumpf toute schtroumpf ou toute schtroumpf que l’on pouvait schtroumpfer.” Apollodore II 7, 5, 2
    une photo du "stroumpf à la corne d’abondance": http://www.schtroumpfs.azerttyu.net/Schtroumpf-a-la-corne-d-abondance.html
  • #19
    • <inconnu>
    • 11/05/2010 à 08:55
    • En réponse à chirstian #17 le 11/05/2010 à 08:47 :
    • « et moi je voudrais avoir une pensée pour monsieur de Montespan dont je viens de lire l’histoire par Jean Teulé (je vous la recommande viveme... »
    À notre époque, il aurait été Chef de Gare !
  • #20
    • chirstian
    • 11/05/2010 à 08:55
    on appelle "cornes de Moïse" les rayons qui, selon la tradition biblique, encadraient sa tête lorsqu’il redescendit du Sinaï. L’histoire ne dit pas ce que faisait sa femme pendant qu’il était là haut mais on peut en conclure qu’elle était devenue adepte du veau doux.