Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

La flèche du Parthe

L'attaque ou la plaisanterie hostile lancée à la fin d'une conversation.

Origine

Est-ce que tout le monde sait ce qu'est la flèche du Parthe ? Eh non () !
Sans quoi l'explication qui suit n'aurait pas vraiment lieu d'être.
Les Parthes étaient un peuple guerrier d'Asie ; ils avaient les yeux persans, puisqu'ils vivaient à peu près dans ce qui est l'Iran actuellement, donc anciennement la Perse.
Habitués des batailles et fins cavaliers, ils avaient une tactique particulière qui consistait, alors qu'ils simulaient une fuite devant l'ennemi, à tirer des flèches vers l'arrière, par dessus leur épaule, ciblant ainsi leurs poursuivants.
C'est de cette tactique que notre expression est née au XIXe siècle pour désigner la phrase assassine ou la plaisanterie désagréable lâchée par quelqu'un au moment où il arrête la conversation et s'éloigne, empêchant ainsi l'interlocuteur de répliquer.

Exemple

« (après la lecture d'une lettre envoyée par Arabella)
- Le piège est grossier, dit Mme Palmer, qui était comme un reflet rapide des impressions de son amie; vous ne devez pas vous en occuper un seul instant.
- Non certes, reprit Mary en arrangeant ses cheveux devant la glace d'une main tremblante ; malgré son dédain, la flèche du Parthe lancée par Arabella était entrée dans son cœur. »
Revue des deux mondes - Tome 68 - 1867

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « La flèche du Parthe » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Angleterre Anglais A parting shot Un tir de départ
États-Unis Anglais A Parthian shot Un tir (ou coup) de Parthe
Argentine Espagnol Una puñalada trapera Un coup de poignard traître
Espagne Espagnol Tirar dardos envenenados Lancer des fléchettes empoisonnées
Espagne Espagnol Una puñalada trapera Un coup de poignard donné en traitre
Écosse Gaélique écossais A parting shot Coup d'adieu (parting = corruption de Parthian)
Italie Italien Frecciatina Petite flèche
Belgique Néerlandais Het venijn zit in de staart (in cauda venenum) Le venin est dans la queue
Pays-Bas Néerlandais iemand een schop na geven lancer une hostilité supplémentaire à la fin d'une punition musclée
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « La flèche du Parthe » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 18/05/2009 à 00:23
    Où l’on voit qu’un dessin vaut mieux qu’un discours, cette page
  • #2
    • <inconnu>
    • 18/05/2009 à 00:45
    Artaban, nom d’une dynastie de rois Parthes, qui n’ont pas à être fiers de leur ruse de lâches, et dont l’expression "fier comme..." ne vient pas du tout, comme nous l’explique un excellent site à cette page.
  • #3
    • <inconnu>
    • 18/05/2009 à 01:36
    Un Parthe = 4 ours.
  • #4
    • Bouba
    • 18/05/2009 à 08:49
    je ne connaissais pas du tout cette expression......merci d’avoir accroché cette nouvelle corde à l’arc de ma culture........Bon, je vous laisse il faut que je Parthe
  • #5
    • chirstian
    • 18/05/2009 à 09:31
    C’est comme les Grecs : on croit qu’ils partent...et non!
  • #6
    • Leetche
    • 18/05/2009 à 10:16
    • En réponse à <inconnu> #1 le 18/05/2009 à 00:23 :
    • « Où l’on voit qu’un dessin vaut mieux qu’un discours, cette page »
    si les parthes sont persans, pourquoi expressions grecques et latines???
  • #7
    • mickeylange
    • 18/05/2009 à 10:32
    La Flèche c’est dans la Sarthe, le port d’attache de l’amiral.
    Cette expression vient donc de la marine, et est en réalité la flèche du Sarthe.
  • #8
    • Elpepe
    • 18/05/2009 à 10:48
    • En réponse à mickeylange #7 le 18/05/2009 à 10:32 :
    • « La Flèche c’est dans la Sarthe, le port d’attache de l’amiral.
      Cette expression vient donc de la marine, et est en réalité la flèche du Sart... »
    Ah, mon tout-petit... mon disciple... Tu gagnes la... colle de samedi ! 😄
  • #9
    • Elpepe
    • 18/05/2009 à 10:54
    • En réponse à chirstian #5 le 18/05/2009 à 09:31 :
    • « C’est comme les Grecs : on croit qu’ils partent...et non! »
    Ah ben oualà : on ne lit pas le laïus de God, et on le plagie à l’insu de son plein gré !
    C’est ici que les Athéniens s’atteignirent, que les Perses se percèrent, que les Satrapes s’attapèrent et que les Parthes partirent.
  • #10
    • Elpepe
    • 18/05/2009 à 10:56
    Afin de décocher sa flèche, sur le champ de bataille, le Parthe y cule.
  • #11
    • <inconnu>
    • 18/05/2009 à 11:28*
    Réponse à 6, Leetche:
    Parce que c’est un général romain qui est allé tenter de les conquérir qui rapporte l’histoire de la ruse des Parthes!
  • #12
    • Elpepe
    • 18/05/2009 à 12:05*
    Chez les Parthes anglophones, le plus célèbre bordel s’appelait Parthe House.
  • #13
    • mickeylange
    • 18/05/2009 à 12:07
    • En réponse à Elpepe #12 le 18/05/2009 à 12:05* :
    • « Chez les Parthes anglophones, le plus célèbre bordel s’appelait Parthe House. »
    C’est la que tu plantes ta flèche ?
    Le collé
  • #14
    • Elpepe
    • 18/05/2009 à 12:18
    • En réponse à mickeylange #13 le 18/05/2009 à 12:07 :
    • « C’est la que tu plantes ta flèche ?
      Le collé »
    Bon, bon... je lève la colle, et même, je te joue l’hymne d’Expressio sur l’éditeur de Parthe.
    Hoche
  • #15
    • chirstian
    • 18/05/2009 à 12:20
    Il fallait se méfier de la colère des Parthes,car Parthe ire c’était mourir un peu.
  • #16
    • mickeylange
    • 18/05/2009 à 12:22
    • En réponse à Elpepe #14 le 18/05/2009 à 12:18 :
    • « Bon, bon... je lève la colle, et même, je te joue l’hymne d’Expressio sur l’éditeur de Parthe.
      Hoche »
    NON... NON... NON... au secours... je préfère la colle !!!! 😄
  • #17
    • chirstian
    • 18/05/2009 à 12:22
    • En réponse à <inconnu> #2 le 18/05/2009 à 00:45 :
    • « Artaban, nom d’une dynastie de rois Parthes, qui n’ont pas à être fiers de leur ruse de lâches, et dont l’expression "fier comme..." ne vien... »
    Artaban c’était pas une flèche !
  • #18
    • Elpepe
    • 18/05/2009 à 12:31
    • En réponse à mickeylange #16 le 18/05/2009 à 12:22 :
    • « NON... NON... NON... au secours... je préfère la colle !!!! 😄 »
    Même dans le cul-de-basse-fosse, aux fers, loin de l’embout distal de l’alambic ?
  • #19
    • mickeylange
    • 18/05/2009 à 12:36
    Quand le Parthe y cule, c’est qu’il recule avec noblesse.
  • #20
    • Elpepe
    • 18/05/2009 à 12:44
    • En réponse à mickeylange #19 le 18/05/2009 à 12:36 :
    • « Quand le Parthe y cule, c’est qu’il recule avec noblesse. »
    C’est une citation de Giscard, ou de Galouzeau ?