Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Pédé comme un phoque

Complètement homosexuel.

Origine

Si vous demandez à un phoque s'il est homosexuel, il y a de fortes chances pour qu'il refuse de vous répondre. Probablement parce qu'il aura été très vexé.
Tout juste, peut-être, pourra-t-il admettre qu'il est 'gay' comme un pinson.
Plaisanterie mise à part, aucune observation, même approfondie (si j'ose dire), n'a confirmé le comportement homosexuel du phoque.
Ni du pinson, d'ailleurs.
Alors pourquoi cette expression ?
Malheureusement, nous ne devons nous contenter que d'hypothèses.
Mais avant de les citer, pour ceux qui ne le sauraient pas, il est important de rappeler que pédé est l'abréviation de pédéraste, mot qui vient du grec et qui aujourd'hui désigne un homosexuel mâle, mais qui autrefois désignait un homme 'aimant' un peu trop les enfants, personne qu'on qualifie aujourd'hui de pédophile, même si, pour certains, on devrait plutôt les appeler des pédocriminels.
La plus probable des origines vient de la marine à voile, avec une déformation orale du mot foc, petite voile triangulaire située à l'avant du bateau.
Mais là encore, les suppositions sont multiples :
Pour certains, ce serait parce que cette voile prend le vent par l'arrière (je vous laisse faire le rapprochement). Mais ceux qui ont déjà pratiqué la voile savent que, même 'au plus près', le foc est bien gonflé avec un vent pourtant proche de l'avant.
Pour d'autres, ce serait parce que, lorsque le bateau avance avec du vent plein arrière, le foc est placé de l'autre côté de l'axe longitudinal du bateau par rapport à la voile principale, cette dernière symbolisant l'hétérosexualité et le foc, l'autre 'bord' ().
Enfin, l'introduction du 'foc' dans cette expression pourrait aussi venir d'un jeu de mots extrêmement capillotracté (tiré par les cheveux) : tout le monde connaît la mauvaise réputation faite aux Grecs quant à leurs moeurs. Quand on est féru d'histoire, dès qu'on parle des Grecs, on ne peut s'empêcher de penser aussi aux Génois. Et quand on sait qu'un grand foc s'appelle un génois...
Ainsi, 'pédé comme un Grec' serait devenu 'pédé comme un Génois', puis 'pédé comme un foc', et enfin 'pédé comme un phoque'.
Une autre hypothèse vient du fait que, comme chacun sait, le phoque fait partie de la fameuse famille des pinnipèdes (), mot dans lequel on entend 'pine' et 'pède'.
Les jeux de mots auraient fait le reste.
Une autre encore viendrait d'un jeune mousse faisant partie d'une expédition polaire. Alors que, longeant une île couverte de phoques et ayant l'impression, vu de loin, que l'agitation de ces mammifères correspondait à des activités sexuelles sans qu'il puisse distinguer les mâles des femelles, il en aurait imaginé le caractère homosexuel de ces pinnipèdes.
Une dernière serait due au souffle fort que produit un phoque lorsqu'il remonte à la surface après un long moment en apnée, genre de souffle qu'on peut aussi entendre lors d'ébats sexuels humains (mais, dans ce cas, l'association à l'homosexualité uniquement ne semble pas tenir la route).
A la demande générale d'un lecteur, j'en rajoute une qui n'est pourtant pas retenue par mes sources. Mais compte tenu de l'incertitude qui règne sur cette origine, nous ne sommes pas à une près, surtout si elle semble tenir la mer.
Chacun choisira selon ses goûts.
Or donc, dans la marine anglaise du siècle dernier, les marins étaient réputés pour leurs moeurs 'à la grecque'. Et Dieu sait si le mot 'fuck' est très largement employé dans les conversations liées au sexe (et au reste) outre-manche. La déformation orale (ou 'francisation') de ce mot mélangée à la réputation de ces marins aurait provoqué la naissance de cette expression.
Et en voici encore une supplémentaire, soumise quelques fois.
Mais comme elle est d'Alphonse Boudard, grand déformateur des mots, elle doit être prise avec circonspection :
L'expression viendrait de la déformation de 'pédé comme un fox', le fox-terrier étant réputé (paraît-il), pour monter sans relâche ses congénères, quel qu'en soit le sexe.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Pédé comme un phoque » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Maroc Arabe Fih El mel3ouna Il contient la malédiction
Tunisie Arabe Yelaab'ha Il la joue
Angleterre Anglais As bent as a dog's hind leg Aussi courbé que la jambe arrière d'un chien
Angleterre Anglais As bent as a nine-bob note Aussi tordu qu'un billet de neuf shillings
Angleterre Anglais As gay as a kite Aussi gai qu'un cerf-volant
Angleterre Anglais As queer as a £2 note Aussi bizarre qu'un billet de 2 livres
Angleterre Anglais Camp as a row of tents Pédé comme une rangée de tentes
États-Unis Anglais Gay as a jay bird Gay comme un geai
États-Unis Anglais Gay as a trumpet Gay (gai) comme une trompette
Irlande Anglais As queer as a bullock at a ball Bizarre comme un boeuf au bal
Argentine Espagnol Ser más puto que las gallinas Être plus pédé que les volailles
Espagne Espagnol Maricón como un pato Pédé comme un canard
Espagne Espagnol Más maricon que un palomo cojo Plus pédé qu'un pigeon boiteux
Espagne Espagnol Ser mas maricon que un palomo cojo Être plus pédé qu'un pigeon boiteux
Canada Français Fif (abréviation de fifille - péjoratif)
Canada Français Tellement gai
Canada Français Un senteux de pet
Pays-Bas Néerlandais Hij is een echte nicht Il est une véritable cousine
Roumanie Roumain Poponaut Poponaute
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Pédé comme un phoque » Commentaires

  • #1
    • amapola
    • 03/07/2006 à 13:34
    Pour avoir en ce moment le loisir d’observer ma (très gentille) chienne fox-terrier, qui a comme compagne une grande chienne noire fort sympa (qui est arrivée bébé il y a un an) je me rends compte que "pédé comme un fox" ne serait pas si étonnant - vu que la fox (appelée Tanit) est très souvent en train de s’escrimer si je puis dire sur le dos de sa grande petite soeur Athéna (encore une déesse !), laquelle, ravalée au rang d’objet sexuel, se laisse faire avec complaisance, vu que dans la position de l’une et de l’autre, ça ne doit lui faire ni chaud ni froid. Ah, ces bébêtes : mieux vaut que si elles étaient hargneuses et qu’elles mordaient, non ?
  • #2
    • God
    • 03/07/2006 à 13:56
    • En réponse à amapola #1 le 03/07/2006 à 13:34 :
    • « Pour avoir en ce moment le loisir d’observer ma (très gentille) chienne fox-terrier, qui a comme compagne une grande chienne noire fort symp... »
    Mais pour les femelles, on dit plutôt "gouine comme une otarie", non ?
    Alors du coup, le fox en prend un coup !
  • #3
    • borikito
    • 04/07/2006 à 07:54
    Savez-vous comment on surnomme, dans la marine française, un ... marin anglais ayant des moeurs à la grecque ?
    Un "pompe-le-mousse".
  • #4
    • <inconnu>
    • 04/07/2006 à 08:51
    • En réponse à borikito #3 le 04/07/2006 à 07:54 :
    • « Savez-vous comment on surnomme, dans la marine française, un ... marin anglais ayant des moeurs à la grecque ?
      Un "pompe-le-mousse". »
    "Jack" ou pas, ils ont toujours été pour l’union...
  • #5
    • chirstian
    • 04/07/2006 à 10:02
    J’ai le regret de devoir dire que toutes ces explications (et God sait, s’il y en a aujourd’hui) relèvent plus de la loufoquerie que de la phoquerie.
    Dans l’expression "pédé comme un phoque" , le mot important n’est ni pédé, ni phoque : c’est le mot "comme". C’est être pédé "à la façon", ou "à la manière" des phoques. Clairement , l’expression ne nous dit pas que le phoque est plus pédé que vous ou moi, elle nous dit qu’il l’est de façon différente.
    Et les meilleurs d’entre nous sont obligés d’avouer qu’ils n’arrivent pas à la cheville d’un phoque (même si d’aucuns estiment qu’ils manquent un peu de doigté et que leurs cris d’amour sont moyennement engageants, pour qui ne maîtrise pas le morse).
    Cessons de jeter l’eau probe sur les homosexuels , ou l’eau tarrie sur les phoques : j’ose le dire, avec cul et recul : mes plus belles étreintes je les ai vécues au Zoo de Vincennes, où nous faisions la queue devant le bassin de Jojo.
    témoignage anonyme
    PS : et le gorille, vous avez essayé ?
  • #6
    • borikito
    • 04/07/2006 à 11:36
    • En réponse à chirstian #5 le 04/07/2006 à 10:02 :
    • « J’ai le regret de devoir dire que toutes ces explications (et God sait, s’il y en a aujourd’hui) relèvent plus de la loufoquerie que de la p... »
    Attention, King-Kong (car je l’ai démasqué) ce témoignage anonyme ne risque-t-il pas les foudres du carton rouge : le bouton "point d’exclamation" bullé "Alerter de la présence....)
    -?-
  • #7
    • amapola
    • 04/07/2006 à 13:08
    N’ayant point d’exemplaire de fox-terrier mâle à la maison, je ne peux vérifier si c’est la même chose que pour ma foxinette gouinette. En tout cas elle va nager dans la mare, et boit de l’eau non tarie, mais pêche des poissons rouges qu’elle mange - à moins que ce ne soit l’autre qui les pêche pour elle.
    Question : quelle est la façon "pédé" des phoques ?
  • #8
    • God
    • 04/07/2006 à 13:44
    • En réponse à amapola #7 le 04/07/2006 à 13:08 :
    • « N’ayant point d’exemplaire de fox-terrier mâle à la maison, je ne peux vérifier si c’est la même chose que pour ma foxinette gouinette. En t... »
    Grave question ! Y a t-il un éminent phoquologue dans la salle ?
  • #9
    • chirstian
    • 04/07/2006 à 15:15
    • En réponse à amapola #7 le 04/07/2006 à 13:08 :
    • « N’ayant point d’exemplaire de fox-terrier mâle à la maison, je ne peux vérifier si c’est la même chose que pour ma foxinette gouinette. En t... »
    c’est la meilleure, ainsi qu’en témoigne l’expression "pédé comme un phoque " très bien et très complétement expliquée sur expressio.fr
  • #10
    • amapola
    • 05/07/2006 à 12:41
    Tout ça me fait rire - comme une baleine - comment rient-elles ? et pourquoi la vache qui rit rit ????
  • #11
    • lorangoutan
    • 05/07/2006 à 15:26
    • En réponse à borikito #3 le 04/07/2006 à 07:54 :
    • « Savez-vous comment on surnomme, dans la marine française, un ... marin anglais ayant des moeurs à la grecque ?
      Un "pompe-le-mousse". »
    Et le marin anglais répondait : "Phoque you!", non ?
  • #12
    • chirstian
    • 05/07/2006 à 15:56
    • En réponse à amapola #10 le 05/07/2006 à 12:41 :
    • « Tout ça me fait rire - comme une baleine - comment rient-elles ? et pourquoi la vache qui rit rit ???? »
    Toujours ces questions existen - ciel - ma - femme !
    En ce qui concerne la vache, il suffit de consulter le site www.pourquoilavachequiritrit.com pour avoir quelques pistes sérieuses, bien que non exhaustives.
    Quant à la baleine, je conseille http://www.expressio.fr/expressions/rire-comme-une-baleine.php , de l’excellent God
    d’autres questions ?
  • #13
    • amapola
    • 06/07/2006 à 09:59
    Au sujet des animaux qui rient, il y a sur le site de Yann Arthus-Bertrand un cheval qui a l’air de bien s’amuser. Cherchez et vous verrez.
  • #14
    • <inconnu>
    • 06/07/2006 à 11:19
    • En réponse à amapola #10 le 05/07/2006 à 12:41 :
    • « Tout ça me fait rire - comme une baleine - comment rient-elles ? et pourquoi la vache qui rit rit ???? »
    Réponse d’un célèbre acteur Américain : "What ? You phoque my wife ? YOU PHOQUE MY WIFE ???"
  • #15
    • Rikske
    • 07/07/2006 à 09:08
    • En réponse à amapola #13 le 06/07/2006 à 09:59 :
    • « Au sujet des animaux qui rient, il y a sur le site de Yann Arthus-Bertrand un cheval qui a l’air de bien s’amuser. Cherchez et vous verrez.... »
    Merci Amapola, pour m’avoir permis de découvrir ce superbe (et le mot est faible...) site !
  • #16
    • pl75014
    • 27/04/2007 à 19:26
    En fait, la véritable expression est "... comme un foc".
    2 écoles s’affrontent pour en expliquer le sens :
    1. Le foc est la seule voile qui batte à tous les vents
    2. Les marins se soulageaient sur les mousses en les roulant dans un foc pour qu’ils ne puissent pas bouger.
    On est bien loin de ce pauvre animal qui n’a rien à voir à l’histoire...
  • #17
    • God
    • 27/04/2007 à 20:23
    • En réponse à pl75014 #16 le 27/04/2007 à 19:26 :
    • « En fait, la véritable expression est "... comme un foc".
      2 écoles s’affrontent pour en expliquer le sens :
      1. Le foc est la seule voile qui... »
    Comme vous l’avez certainement constaté dans mon explication, le ’foc’ fait partie des nombreuses explications possibles, et avec encore d’autres interprétations que celles que vous proposez.
    Autant dire que vos propositions sont aussi certaines que les nombreuses que je cite.
  • #18
    • Valentine06400
    • 07/06/2007 à 20:32
    Bonjour !
    Au risque de vous surprendre, cela s’écrit :
    " Pédé comme un foc " et non " Pédé comme un phoque ", et ce, même si au final, ça revient au même et si l’on est obligé, dans un cas comme dans l’autre de se précipiter sur son pot de Préparation H.
    Le foc est une voile... qui prend le vent par l’arrière, si vous voyez ce que je veux dire ? ;))
    Les choses sont-elles plus claires maintenant ?
    Et ces pauvres bestioles que l’on fait passer pour des homosexuels depuis des lustres !
    Il était temps que j’arrive pour remettre rétablir leur honneur ! ;)))
  • #19
    • Valentine06400
    • 07/06/2007 à 20:38
    • En réponse à pl75014 #16 le 27/04/2007 à 19:26 :
    • « En fait, la véritable expression est "... comme un foc".
      2 écoles s’affrontent pour en expliquer le sens :
      1. Le foc est la seule voile qui... »
    Désolée, cher, pl75014, je débarque à l’instant sur ce forum et n’avais vu que tu avais déjà répondu avant moi et quasiment de la même manière, sinon, je me serais abstenue de redire la même chose. Cela appuiera ta thèse sur le fait que les phoque ne sont pas plus pédés que... les cachalots ? A vérifier ! ;))
  • #20
    • God
    • 07/06/2007 à 20:53
    • En réponse à Valentine06400 #19 le 07/06/2007 à 20:38 :
    • « Désolée, cher, pl75014, je débarque à l’instant sur ce forum et n’avais vu que tu avais déjà répondu avant moi et quasiment de la même mani... »
    J’aime vos certitudes sur une telle expression où la seule chose dont on peut être certain c’est qu’on n’en connaît pas l’origine... 😉