Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

Tout prétexte est bon quand on veut se débarrasser de quelqu'un ou de quelque chose.
On invente des torts à ceux qu'on veut sanctionner ou éliminer.

Origine

Cette expression date du XIIIe siècle sous la forme "qui bon chien veut tuer, la raige li met seure".
Noyer un gentil toutou est un acte barbare. Pour s'autoriser à le faire sans subir de remontrances, à une époque où les piqûres fatales du vétérinaire n'existaient pas, l'accuser d'avoir la rage pouvait être une excellente excuse (même si c'était totalement injustifié).
Par extension, cette expression s'applique à toute situation où quelqu'un invente des torts, des défauts à quelqu'un ou à une chose dont il veut se débarrasser.

Exemple

« Quatre semaines durant, cette division fut la fierté du commandement de Berlin. Puis cela changea subitement. [...] Toujours est-il qu'à partir de la mi-décembre, le commandant de la place Otto Wels, de sa propre initiative ou sur un signe d'en haut, s'employa manifestement à la dissoudre.
Comme dit un proverbe français, qui veut noyer son chien l'accuse de la rage. La division de marine populaire fut tout à coup soupçonnée de "spartakisme" et les pillages du Château, auquel précisément elle avait mis fin, lui furent attribués. »
Sebastian Haffner, Rachel Bouyssou - Allemagne, 1918

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Wenn man den Hund schlagen will, so hat er Leder gefressen Si on veut battre son chien, il a bouffé du cuir
Angleterre Anglais Give a dog a bad name, and hang him Donnez une mauvaise réputation (un mauvais nom) à un chien et pendez-le
Espagne Espagnol Cualquier excusa es buena Toute excuse est bonne
Canada Français Qui veut tuer son chien prétend qu'il a la gale ---
Belgique Néerlandais Wie zijn hond wil slaan, vindt licht een stok Qui veut taper sur son chien, trouve facilement un bâton
Pays-Bas Néerlandais Wie een hond wil slaan vindt licht een stok Qui veut battre un chien trouve facilement un bâton
Roumanie Roumain Cine vrea sa-si omoare cainele il acuza ca e turbat Qui veut tuer son chien l'accuse de la rage
Roumanie Roumain Scopul scuza mijloacele Le but escuse les moyens
Slovaquie Slovaque Kdo chce pasa bit, palicu si najde Qui veut battre son chien trouve toujours un bâton
Belgique Wallon L' ci qui vout neyî (touer) s' chin, dit qu'il est' aregî Celui qui veut noyer (tuer) son chien, dit qu'il est enragé
Belgique Wallon Qui veut battre son chien lui trouve des poux
Belgique Wallon Qui veut battre son chien trouve toujours un bâton
Belgique Wallon Qwand on vout batte on chin, on trouve todi on baston Quand on veut battre un chien, on trouve toujours un bâton
Chine Chinois 欲加之罪,何患无词 Tout prétexte est bon quand on veut se débarrasser de quelqu'un
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage » Commentaires

  • #1
    • cotentine
    • 04/09/2008 à 01:36*
    c’est une expression que j’ai bien souvent utilisée !
    On rencontre de temps en temps de méchantes gens qui mentent ou lancent des soupçons à tort ... et c’est le début de la calomnie ! 😏
    la parole est à Mr de Beaumarchais :
    « La calomnie, monsieur ! vous ne savez guère ce que vous dédaignez ; j’ai vu les plus honnêtes gens près d’en être accablés. Croyez qu’il n’y a pas de plate méchanceté, pas d’horreurs, pas de conte absurde, qu’on ne fasse adopter aux oisifs d’une grande ville en s’y prenant bien : et nous avons ici des gens d’une adresse !... D’abord un bruit léger, rasant le sol comme hirondelle avant l’orage, pianissimo murmure et file, et sème en courant le trait empoisonné. Telle bouche le recueille, et piano, piano, vous le glisse en l’oreille adroitement. Le mal est fait, il germe, il rampe, il chemine, et, rinforzando de bouche en bouche, il va le diable ; puis tout à coup, ne sais comment, vous voyez calomnie se dresser, siffler, s’enfler, grandir à vue d’oeil. Elle s’élance, étend son vol, tourbillonne, enveloppe, arrache, entraîne, éclate et tonne, et devient, grâce au ciel, un cri général, un crescendo public, un chorus universel de haine et de proscription. Qui diable y résisterait ? »

    le barbier de service Séville
  • #2
    • AnimalDan
    • 04/09/2008 à 03:01*
    Eh oui... c’est d’autant plus aisé (et donc moins glorieux...) qu’il faut d’abord que la pauvre bête soit morte pour que l’on puisse déterminer, à l’autopsie, si la rage l’avait prise ou non... Ca rappelle un peu le "test" moyennâgeux consistant à jeter à l’eau, dûment ficelée, une femme accusée de sorcellerie: si elle flottait, c’était donc bien une sorcière, et on l’envoyait se sécher sur quelque bon tas de fagots. Si elle coulait... ah bien, si elle coulait... que voulez-vous... 😕
  • #3
    • OSCARELLI
    • 04/09/2008 à 07:04*
    "Qui veut noyer son chien
    L’accuse de la rage."
    Et pourtant, ce n’est pas bien
    Facile, dès lors qu’il nage!
    Ah! De la lague francaise, cet adage,
    Je vous le dis, je ne le fais pas mien,
    Vraiment, ce ne serait pas sage,
    Quoi que ce soit de bon, je n’y trouve rien!
    "On trouve toujours un bâton
    Pour battre son chien"
    Est une autre forme, et ce n’est pas un don!
    De cette sentence, on y voit le lien!
  • #4
    • tytoalba
    • 04/09/2008 à 07:06
    Il n’est pas facile de noyer un chien. God pourrait-il nous dire quelle race ne sait pas nager. Promenez-vous le long d’un canal et vous verrez avec quelle fougue ces animaux à quatre pattes, grands ou petits se jettent à l’eau.
    Bien sûr ensuite, c’est vous qui êtes tout mouillé car le bel animal se prend pour une serpillière. Dans un mouvement de torsion dont il a secret, qui part de l’échine et se termine par la queue, on voit l’eau sortir de sa toison. Et c’est nous qui sommes alors rafraîchis.

    D’ailleurs, cette expression doit dater d’un temps où les vaccins n’existaient pas. Dans bien des régions, surtout en Ardennes (en Belle Gique) il est conseillé et même obligatoire de faire un tel vaccin.
    Il me vient soudain une idée. Pourquoi ne pas faire pareil avec tous ces enragés de politiciens qui nous pourrissent la vie. Croyez-vous que cela serait efficace ? 🙂
    Je parle de les vacciner. 😉
  • #5
    • God
    • 04/09/2008 à 07:55*
    • En réponse à tytoalba #4 le 04/09/2008 à 07:06 :
    • « Il n’est pas facile de noyer un chien. God pourrait-il nous dire quelle race ne sait pas nager. Promenez-vous le long d’un canal et vous ver... »
    Il n’est pas facile de noyer un chien.

    Donne-moi un Chihuahua et tu vas voir si c’est pas facile de le maintenir de force sous l’eau, avant de le cuire pour en faire un hot dog... 😉
  • #6
    • subbuteo
    • 04/09/2008 à 08:40
    Qui veut noyer son rein l’accuse d’avoir... soif !
    Marceeel... une autre... sur mon compte !!!
  • #7
    • chirstian
    • 04/09/2008 à 09:00
    j’ai beau dire depuis des années que ma belle mère est atteinte de la rage , on me refuse le droit de la noyer. Que faire ?
  • #8
    • chirstian
    • 04/09/2008 à 09:02
    chérie , avec toi, c’est pas d’lamour , c’est d’la rage. Tu viens te baigner ? 🙂
  • #9
    • charlesattend
    • 04/09/2008 à 09:05
    [mode cynique on] comme pour les chats et les enfants : dans un sac.
    Quoique la mode du congélateur est passée par là [mode cynique off]
  • #10
    • charlesattend
    • 04/09/2008 à 09:10
    • En réponse à chirstian #7 le 04/09/2008 à 09:00 :
    • « j’ai beau dire depuis des années que ma belle mère est atteinte de la rage , on me refuse le droit de la noyer. Que faire ? »
    lui acheter une laisse et une muselière..
  • #11
    • mickeylange
    • 04/09/2008 à 09:13*
    Donne-moi un Chihuahua et tu vas voir

    Ah ben voilà que God nous refait le coup du déluge. Cette fois ci il noie un Chihuahua le plus petit chien du monde.
    Moi je dis c’est petit bras, et de plus c’est raciste, un chien mexicain.
    Pourquoi pas un épagneul breton ? Hein God pourquoi pas un breton ? parce ce que des bretons il y en a sur expressio, tandis que des mexicains c’est plus rare.
    Tien, essaye avec un berger belge... juste pour voir :’-))
  • #12
    • chirstian
    • 04/09/2008 à 09:22
    qui veut noyer le barbecue l’accuse de l’orage.
  • #13
    • charlesattend
    • 04/09/2008 à 09:41
    et chien écrasé craint l’eau froide
  • #14
    • subbuteo
    • 04/09/2008 à 09:50
    Qui veut noyer son chien... la ruse de la cage (immergée).
  • #15
    • louisann
    • 04/09/2008 à 10:10
    • En réponse à tytoalba #4 le 04/09/2008 à 07:06 :
    • « Il n’est pas facile de noyer un chien. God pourrait-il nous dire quelle race ne sait pas nager. Promenez-vous le long d’un canal et vous ver... »
    Au point où on en est la seule issue possible est de les noyer,rassembles les et je me charge de les tenir sous l’eau 😄
    Belle journée à tous.
  • #16
    • louisann
    • 04/09/2008 à 10:19
    • En réponse à God #5 le 04/09/2008 à 07:55* :
    • « Il n’est pas facile de noyer un chien.
      Donne-moi un Chihuahua et tu vas voir si c’est pas facile de le maintenir de force sous l’eau, avant... »
    Vas y voir dans la colonne de droite ,et tu verras que google nous dit que les animaux ont une âme alors veux-tu vraiment aller en enfer pour avoir noyé ces petites bêtes!!!
    Amis des animaux il est temps de réagir.
  • #17
    • <inconnu>
    • 04/09/2008 à 10:40
    • En réponse à cotentine #1 le 04/09/2008 à 01:36* :
    • « c’est une expression que j’ai bien souvent utilisée !
      On rencontre de temps en temps de méchantes gens qui mentent ou lancent des soupçons à... »
    C’est beau! J’adore ce passage. Ah si tu avais l’éditeur de partoche, ce serait encore mieux.
  • #18
    • Muscat
    • 04/09/2008 à 11:14
    • En réponse à tytoalba #4 le 04/09/2008 à 07:06 :
    • « Il n’est pas facile de noyer un chien. God pourrait-il nous dire quelle race ne sait pas nager. Promenez-vous le long d’un canal et vous ver... »
    Je me demande si on aura des vaccins en suffisance,tous les politiciens ont comme devise"’’ ’L’amour en héritage".Mais ce n’est pas l’amour du prochain en général...Donc il faut bien étudier les arbres généalogiques de ces gens qui créent des dynasties dans notre dos ...
  • #19
    • momolala
    • 04/09/2008 à 11:39
    • En réponse à Muscat #18 le 04/09/2008 à 11:14 :
    • « Je me demande si on aura des vaccins en suffisance,tous les politiciens ont comme devise"’’ ’L’amour en héritage".Mais ce n’est pas l’amour... »
    C’est amusant que tu cites cette devise car voici une citation plus complète de l’expression du jour, qui, dans la forme où nous la retenons, est un texte de Molière :
    "qui veut noyer son chien l’accuse de la rage, - et service d’autrui n’est pas un héritage. "
    Les Femmes savantes (1672), II, 5, Martine
  • #20
    • chirstian
    • 04/09/2008 à 12:14
    rage ? nage !
    ^^^^^^^^^
    Momo : je trouve effectivement cette citation de Molière abondamment citée dans les dicos , mais je ne vois nulle part qu’il ait été le premier à l’écrire sous cette forme. Ne peut-on pas penser qu’il a repris une expression déjà bien connue, et déjà écrite sous cette forme ? Quant à la suite "et service d’autrui n’est pas un héritage", elle ne se comprend que dans le contexte particulier de la pièce (Martine vient d’être renvoyée).