Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

S'ennuyer comme un rat mort

S'ennuyer vraiment beaucoup.

Origine

Cette expression est à rapprocher de s'ennuyer comme la croûte derrière une malle.
Comme la pauvre croûte desséchée, le rat mort oublié dans le grenier est le symbole de l'abandon, du délaissement.
Et quand tout le monde nous a oublié, que le téléphone ne sonne plus, que personne ne nous invite plus à participer à quoi que ce soit, "qu'est-ce qu'on s'emmerde !" (à prononcer avec l'accent de Chirac dans Les Guignols)().

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « S'ennuyer comme un rat mort » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Sich tödlich langweilen S'ennuyer mortellement
Angleterre Anglais To be bored stiff S'ennuyer jusqu'à raidir
Angleterre Anglais To be bored to death Être mortellement ennuyé
États-Unis Anglais To be bored out of one's mind S'ennuyer hors de son âme (ou son cerveau)
Argentine Espagnol Aburrirse como una ostra S'ennuyer comme une huître
Espagne Espagnol Aburrirse como una ostra / una piedra S'ennuyer comme une huître / un caillou
Canada Français S'ennuyer à mort S'ennuyer à mort
Italie Italien Annoiarsi a morte S'ennuyer a mort
Italie Italien Farsi due palle cosi' Se faire deux balles comme ça
Pays-Bas Néerlandais Zich stierlijk vervelen S'ennuyer comme un taureau
Pays-Bas Néerlandais Zich te pletter vervelen S'ennuyer à mourir
Roumanie Roumain A se plictisi de moarte S'ennuyer à mort
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « S'ennuyer comme un rat mort » Commentaires

  • #1
    • chirstian
    • 22/10/2007 à 18:10
    bon, je me dévoue pour que ce rat ne reste pas ainsi ... comme un rat mort !
  • #2
    • Rikske
    • 23/10/2007 à 07:00*
    • En réponse à chirstian #1 le 22/10/2007 à 18:10 :
    • « bon, je me dévoue pour que ce rat ne reste pas ainsi ... comme un rat mort ! »
    Mon petit Chirstian (et les autres), si vous ne voulez pas vous ennuyer comme un rat mort, voyez cette page. J’avais déja aussi entendu "s’ennuyer comme un crouton de pain oublié derrière une malle", chez San-A, je crois. Oups, pardon, God, j’avais incomplètement lu l’origine...
  • #3
    • God
    • 23/10/2007 à 07:54
    • En réponse à Rikske #2 le 23/10/2007 à 07:00* :
    • « Mon petit Chirstian (et les autres), si vous ne voulez pas vous ennuyer comme un rat mort, voyez cette page. J’avais déja aussi entendu "s’e... »
    Marrant, ces gens qui lisent en sautant la première phrase...
  • #4
    • Rikske
    • 23/10/2007 à 08:14
    • En réponse à God #3 le 23/10/2007 à 07:54 :
    • « Marrant, ces gens qui lisent en sautant la première phrase... »
    Oui, bon, ça va, hein ! Ch’uis pas encore complètement réveillé, voilà tout !
  • #5
    • tytoalba
    • 23/10/2007 à 08:35
    Le rat est mort, vive le rat. Que dites-vous, le roi est chien et pas rat ? Ah , ok, le roi n’est pas mort!!! Grand bien lui fasse. La Belgique se meurt mais le roi est bien là.
  • #6
    • AnimalDan
    • 03/08/2008 à 06:01*
    Les rats morts ne s’ennuient pas
    Ne s’ennuient plus -Taratata
    Ils sont au paradis des rats
    Où des rates
    Scélérates
    Se plient en quatre
    Et à leurs desi-des-rats
    -ta
    C’est les rates
    Qui m’ont dit cha
    Trempe ton pain Marie dans la soupe
    Trempe ta croûte Daisy dans l’rata
    Et voilà
  • #7
    • AnimalDan
    • 03/08/2008 à 06:12
    Chez les rats
    Il y a les rats paras
    Et les rats pas paras
    Et chez les paras
    Les paras parias
    Et les paras pas parias
    Parias..? Chut ..!
    Indien vaut mieux que deux thunes au rat
    Mais moins que deux tulles au ras.
  • #8
    • momolala
    • 03/08/2008 à 08:06
    Il n’y aurait donc point de paradis ni d’enfer pour les rats qu’ils ne soient promis qu’à l’ennui après leur mort ! Juste un purgatoire définitif pour les rats-leurs, les rats-mots, les rats-visseurs, les rats-vissantes aussi...🙁
  • #9
    • <inconnu>
    • 03/08/2008 à 08:38
    Ra-ta-plan-plan-plan!!
    On s’ennuie pas un 3 aout!
    On se trouve une petite fête de village, ce soir!
    Et on rassemble le plus de gens possible!
  • #10
    • tytoalba
    • 03/08/2008 à 09:00
    • En réponse à <inconnu> #9 le 03/08/2008 à 08:38 :
    • « Ra-ta-plan-plan-plan!!
      On s’ennuie pas un 3 aout!
      On se trouve une petite fête de village, ce soir!
      Et on rassemble le plus de gens possible... »
    Une petite fête ? Impossible, car le rat vit au lit. Reviens Léon, j’ai les mêmes à la maison. Voir à cette page
  • #11
    • momolala
    • 03/08/2008 à 09:01
    "Le rat mort" fut un café parisien où l’on ne s’ennuyait guère dont voici l’histoire sur cette page.
  • #12
    • momolala
    • 03/08/2008 à 09:07
    Morts, les Rats-Mine-à-grosse-bi...s*, n’ont plus l’ennui de vouloir avoir l’air de ce qu’ils n’étaient pas.
    *Pseudo de gigolos 😉
  • #13
    • chirstian
    • 03/08/2008 à 09:14*
    je parlais hier de mener en radeau : aujourd’hui on parle de rat d’eau : je suis de plus en plus médusé.
    La raison pour laquelle le rameur s’ennuie c’est qu’il y a un motor à sa barque.
  • #14
    • AnimalDan
    • 03/08/2008 à 09:19
    Rames, rames
    Rats morts, ramez!
    On n’avance à rien
    Dans ce cas
    Noé
    (Pcc Souchon)
  • #15
    • chirstian
    • 03/08/2008 à 09:34
    "qu’est-ce qu’on s’emmerde !" (à prononcer avec l’accent de Chirac dans Les Guignols)(Lien externe)
    voici un commentaire daté ! Pour ceux qui le liront dans un siècle ou deux : Chirac était en 2006 Président de la République française. Il n’avait rien à faire durant la cohabitation, d’où l’expression "s’ennuyer comme un Chirac mort".
    Comment ?oui, "française", parce que notre pays s’appelait la France, et notre lanque le français était une langue vivante !Etonnant, non ?
    Quoi ? "République " ? Euh, ça c’est un peu compliqué. En fait ça n’a jamais fonctionné parfaitement. Mais ça avait le mérite d’exister. Si un un jour vous vous embêtez comme un rat-mort, je vous rat-conterai ...
  • #16
    • chirstian
    • 03/08/2008 à 09:37*
    • En réponse à AnimalDan #6 le 03/08/2008 à 06:01* :
    • « Les rats morts ne s’ennuient pas
      Ne s’ennuient plus -Taratata
      Ils sont au paradis des rats
      Où des rates
      Scélérates
      Se plient en quatre
      Et à... »
    un bon rat est un rat mort. 😏
  • #17
    • <inconnu>
    • 03/08/2008 à 10:03
    Et pas d’à - God- rat-phobie sur Expressio !
  • #18
    • <inconnu>
    • 03/08/2008 à 10:33*
    • En réponse à chirstian #16 le 03/08/2008 à 09:37* :
    • « un bon rat est un rat mort. 😏 »
    un bon rat est un rat mort.

    Ce n’est pas ce que dit la femme du rat, qui se nomme Late et qui ne sourit plus, mais c’est vrai qu’il en faut pour tout l’égout.
    Cette Rate qui se dit Late, a pour Maxime : "Du Rat l’ex, c’est de l’ex !" (les Late-in-nice-eux apprécieront).
    C’est qu’elle en a marre des vacances de Monsieur Mulot ! Quand on n’a que des bêtes-heu-rats-vœux pour se con-sots-laids, ça elle Late-teste, qu’est-ce qu’on s’ennuie !
    C’est peut-être la véritable origine alitée de l’expression.
    Cocasse non ?
  • #19
    • nickel
    • 03/08/2008 à 11:08
    Bonjour,
    Pourrais-je vous demander un service : que veut dire l’image de "la croûte derrière une malle" ? A quelle croûte on se réfère ici et à quelle malle ?
    Merci
  • #20
    • chirstian
    • 03/08/2008 à 11:32*
    • En réponse à nickel #19 le 03/08/2008 à 11:08 :
    • « Bonjour,
      Pourrais-je vous demander un service : que veut dire l’image de "la croûte derrière une malle" ? A quelle croûte on se réfère ici e... »
    bien qu’il y ait souvent des vieux tableaux dans les greniers, derrière les malles, on peut imaginer qu’il s’agit plutôt d’un vieux crouton de pain. Et que, abandonné derrière une malle ,il trouve le temps long, d’où l’expression. Quant à désigner précisément la malle : je pense que toutes se valent : disons la première à droite en entrant, pour être précis ! 🙂
    proverbe : ma mie devant le mâle s’ennuie moins que ma croute derrière la malle.