Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Un ballon d'essai

Un premier jet d'une chose rendue publique, l'annonce d'un projet afin de vérifier comment il sera accueilli par sa cible

Origine

Les aficionados du rubgy peu férus des choses de l'aéronautique pourraient imaginer que cette expression vient de leur sport préféré où, à l'aide d'un ballon à la forme bizarroïde, on marque des essais. Mais il n'en est rien !
Il nous faut en effet remonter au XVIIIe siècle pour trouver le sens propre de cette appellation, celui où l'on se sert d'un ballon destiné à « essayer » les conditions météorologiques.
Imaginez-vous en effet à côté des frères Montgolfier () ou de Pilâtre de Rozier lorsque, un peu gonflés, ils voulaient effectuer une ascension avec leur engin volant.
Sachant que les conditions de vent au sol ne sont pas forcément les mêmes dès qu'on monte un peu en altitude, et afin de s'assurer qu'ils ne risquaient pas d'être entraînés trop loin une fois arrivés dans une couche de vent fort, ils lâchaient d'abord un petit ballon qui, en montant, leur indiquait s'ils pouvaient s'adonner sans risque à leur occupation. C'était ce ballon perdu qui s'appelait un ballon d'essai (pour rappel, c'est en 1766 qu'a été découvert l'hydrogène qui, en plus de l'air chaud, permettait aux ballons d'essai de monter en altitude alors que le premier vol humain avec une montgolfière date d'octobre 1783).
Bon, pour être franc, je ne suis pas certain que les Montgolfier ou Pilâtre de Rozier, les précurseurs du vol humain, utilisaient déjà des ballons d'essai, mais ils ont très vite été employés par les aérostiers qui ont suivi.
Et il n'a pas fallu beaucoup de temps ensuite pour que l'expression passe dans le langage au figuré.
En effet, pour exemple, en 1807, sous la plume du sieur Armand-Gouffé, on trouve le texte suivant : « Lorsque je publiai le premier volume de mes Chansons, je voulus lui donner un titre qui annonçât en même temps mes inquiétudes et mes projets, et je l'intitulai Ballon d'Essai ; c'était, je crois, indiquer assez clairement que si cet essai n'était pas heureux, je m'en tiendrais là, de peur de m'exposer aux orages, si fréquents sur le Parnasse, surtout de nos jours. »
Il n'y a là aucun doute que l'expression est déjà bien employée dans son sens figuré actuel.

Exemple

« La soi-disant "french gaffe" de Nicolas Sarkozy relève sans doute d'une volonté tactique. Laisser aux députés UMP et à la presse le soin de dévoiler son plan, juste avant sa venue à Dublin, vaut comme un ballon d'essai. »
Le Monde - Article du 21 juillet 2007

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un ballon d'essai » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Pays de Galles Gallois Taro'r post i'r pared glywed Frapper le poteau pour que la paroi l'entende
Danemark Danois Prøveballon Ballon d'essai
Allemagne Allemand Versuchsballon Ballon d'essai
Angleterre Anglais Trial balloon Un ballon d'essai
États-Unis Anglais A trial balloon Un ballon d'essai
Espagne Espagnol Un globo sonda Un ballon sonde
Belgique Néerlandais Een ballonnetje oplaten Lancer / lâcher un petit ballon
Pays-Bas Néerlandais Een balletje over iets opgooien Lacher un petit ballon (d'essai)
Pays-Bas Néerlandais Een proefballon Un ballon d'essai
Pologne Polonais Próbny balon Ballon d'essai
Brésil Portugais Sondar o terreno Pour voir l'ambiance
Roumanie Roumain O piatra de incercare Une pierre d'essai
Roumanie Roumain Un balon de încercare Un ballon d'essai
Serbie Serbe Probni balon Un ballon d'essai
Suède Suédois Försöksballong Ballon d'essai
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Un ballon d'essai » Commentaires

  • #1
    • lalibellule1946
    • 28/06/2012 à 01:36
    Le ballon d’essai qu’était Expressio il y a sept ans, il continue aujourd’hui en plein essor...soutenu par le souffle de 30,000 expressionautes.
    un ballon d’essai = a trial balloon
  • #2
    • joseta
    • 28/06/2012 à 05:38
    Au début, et ne pouvant pas en assurer la totale sécurité, les frères Montgolfier, écoutèrent appeler leur invention: ballon décès.
  • #3
    • joseta
    • 28/06/2012 à 05:42*
    Le ballon de rugby: un ballon d’essais.
    Mille excuses God, je me suis lancé sans lire tes commentaires...
  • #4
    • joseta
    • 28/06/2012 à 05:51*
    Avant de les acheter, les femmes aiment essayer les bas:
    bas longs d’essai. Et à ce sujet, j’ajouterai que les meilleurs se trouvent en Alsace: le bas long d’Alsace.
  • #5
    • joseta
    • 28/06/2012 à 06:56
    Étant gosse, et pour ne pas se confondre, Éric Cantona avait mis ses initiales sur la balle; c’était donc le ballon d’É.C.
  • #6
    • Rikske
    • 28/06/2012 à 07:12
    Hier soir, le Portugal n’a pas eu droit à un ballon d’essai face à l’Espagne... 😢
  • #7
    • mickeylange
    • 28/06/2012 à 07:51
    • En réponse à joseta #3 le 28/06/2012 à 05:42* :
    • « Le ballon de rugby: un ballon d’essais.
      Mille excuses God, je me suis lancé sans lire tes commentaires... »
    Mille excuses God, je me suis lancé sans lire tes commentaires...

    Collé samedi...
  • #8
    • mickeylange
    • 28/06/2012 à 07:53*
    Une primipare fait-elle un ballon d’essai ?
  • #9
    • Jonayla
    • 28/06/2012 à 07:54
    • En réponse à lalibellule1946 #1 le 28/06/2012 à 01:36 :
    • « Le ballon d’essai qu’était Expressio il y a sept ans, il continue aujourd’hui en plein essor...soutenu par le souffle de 30,000 expressionau... »
    un ballon d’essai = a trial balloon

    Trial --> moto, la moto qu’a dix --> Cette expression vient donc bien de la Marine
    Bon, je vais bosser, ça me reposera 😉
  • #10
    • mickeylange
    • 28/06/2012 à 07:56*
    Goûter du vin dans une cave, avant d’en acheter, c’est un verre ballon d’essais.
    Pour Germaine, matin, midi et soir, c’est un lagon d’essai !
  • #11
    • mickeylange
    • 28/06/2012 à 07:58*
    • En réponse à Jonayla #9 le 28/06/2012 à 07:54 :
    • « un ballon d’essai = a trial balloon
      Trial --> moto, la moto qu’a dix --> Cette expression vient donc bien de la Marine
      Bon, je vais bosser,... »
    Oui mais là c’est un goudron d’essai !
    Dans la marine on dit un galion d’essai.
  • #12
    • joseta
    • 28/06/2012 à 08:04
    • En réponse à Jonayla #9 le 28/06/2012 à 07:54 :
    • « un ballon d’essai = a trial balloon
      Trial --> moto, la moto qu’a dix --> Cette expression vient donc bien de la Marine
      Bon, je vais bosser,... »
    la moto qu’a dix

    Et comme c’est une belle moto, c’est la belle de qu’a dix. 🙂
  • #13
    • joseta
    • 28/06/2012 à 08:08
    • En réponse à mickeylange #7 le 28/06/2012 à 07:51 :
    • « Mille excuses God, je me suis lancé sans lire tes commentaires...
      Collé samedi... »
    Collé samedi...

    Ça ne changera pas grand chose, il y a des années que je vis à la colle...
  • #14
    • <inconnu>
    • 28/06/2012 à 08:24
    – Dieu sans ballon
    – Ballon dans suie
    – Denis usa ballon
    – Déballions anus
    – Bans andouilles
    – Banalisons duel
  • #15
    • chirstian
    • 28/06/2012 à 08:33
    En effet, pour exemple, en 1807, sous la plume du sieur Armand-Gouffé
    si je peux me permettre une précision à la Delassus : c’est dans un texte de 1807 qu’il explicite le nom donné à son recueil de chansons, mais la parution de ce livre date en réalité de 1802 cette page .
  • #16
    • joseta
    • 28/06/2012 à 08:35
    Les ballons de Washington, district de Columbia: les ballons D.C.
  • #17
    • chirstian
    • 28/06/2012 à 08:41
    le dictionnaire de l’Académie (édition de 1835) donne déjà cette définition :
    Fig. et fam., Ballon d’essai, se dit quelquefois d’Un petit ouvrage d’esprit donné par un auteur pour pressentir le goût du public, et dans l’intention de faire paraître ensuite un ouvrage plus considérable.
    Toutes les sources sérieuses se rangent derrière l’explication donnée par God : Petit ballon qu’on lance pour connaître la direction du vent. (1835)
    On aurait pourtant pu en imaginer une autre, puisque dès son édition de 1798 l’Académie écrit En Chimie on nomme Ballon, Un gros matras ou une bouteille ronde qui sert de récipient dans quelques opérations chimiques. De là à penser que dans les laboratoires, le ballon utilisé pour des essais s’appelait un ballon d’essai , plus d’un pas, il n’y a pas !
  • #18
    • <inconnu>
    • 28/06/2012 à 08:47
    Les ballons qui marchent au courant continu sont-ils des ballons DC ?
    N’y a-t-il pas AC de ballons DC ?
    Voilà bien les questions fondamentales concernant l’avenir de la planète.
  • #19
    • SyntaxTerror
    • 28/06/2012 à 09:48
    • En réponse à <inconnu> #18 le 28/06/2012 à 08:47 :
    • « Les ballons qui marchent au courant continu sont-ils des ballons DC ?
      N’y a-t-il pas AC de ballons DC ?
      Voilà bien les questions fondamental... »
    l’avenir de la planète

    Une chose est certaine : il faut se limiter à un seul ballon.
    Nena, dans les années 80 en a lancé 99 et ça a fini en destruction complète.
    cette page
  • #20
    • DiwanC
    • 28/06/2012 à 09:53*
    • En réponse à joseta #13 le 28/06/2012 à 08:08 :
    • « Collé samedi...
      Ça ne changera pas grand chose, il y a des années que je vis à la colle... »
    "Collé samedi"... Le cul-de-basse-fosse du Phare est-il un essai pour toi ? Tu verras, ce n’est pas pire que le ballon de Fresnes ou de Fleury... enfin, j’imagine car je ne connais pas vraiment les prisons de la République !
    Et pis, une journée c’est vite passé. Y séjourner plus longtemps est inconcevable : n’essaye pas d’y rester cinq semaines au ballon...