Arriver comme les carabiniers - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Arriver comme les carabiniers

Arriver en retard, lorsque tout est terminé.

Origine

Cette expression est issue de l'opéra-bouffe Les brigands d'Offenbach, qui chantaient :
Nous sommes les carabiniers
La sécurité des foyers
Mais par un malheureux hasard
Au secours des particuliers
Nous arrivons toujours trop tard.


La réputation des carabiniers devait être très mauvaise pour qu'il y soit fait allusion de manière aussi marquée dans le livret de cette oeuvre.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Arriver comme les carabiniers » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Autrichede verschlafenNe s'être pas réveillé à temps
Allemagnede das kommt wie Feigen nach Osterncela vient comme des figues après Pâques
Angleterreen To come a day after the fairVenir (arriver) un jour après la foire
Argentinees Puntual como la policia.Etre a l'heure comme la police.
Espagnees A buenas horas mangas verdes...Arriver après la bataille, quand on n'a plus besoin de rien
Espagnees Llegar tarde, mal y nunca.Arriver en retard, mal et jamais.
Espagnees A buenas horas, mangas verdesC'est bien le moment, les manches vertes, allusion à la couleur de l'uniforme de la Garde civile espagnole...
Grècegr Φθάνω κατόπιν εορτής (Ftàno katòpin eortìs)Arriver après la fête
Latinla Tarde venientibus ossaPour les retardataires, des os
Pays-Basnl de hond in de pot vindentrouver le chien dans le pot/la casserole (arriver trop tard pour le repas ..... il ne reste plus rien)
Pays-Basnl Komen als mosterd na de maaltijdArriver comme de la moutarde après le repas.
Pays-Basnl vijgen na Pasendes figues après Pâques
Polognepl Musztarda po obiedzie.La moutarde après déjeuneur.
Roumaniero A ajunge la spartul targuluiArriver à l'éclatement de la foire
Roumaniero A sosi a patra zi dup? scripturiArriver le quatrième jour selon les Écritures

Vos commentaires
Où il est démontré que les carabiniers ne sont pas les seuls à se faire désirer ?
A mon excellent chrono, cette expression n’est arrivée (au petit trot) que vers 10 heures.
Bon, c’est le week-end et ceux qui ne sont pas sur les routes sont déjà en tongs au camping ?
réponse à . borikito le 01/07/2006 à 11h37 : Où il est démontré que les carabiniers ne sont pas les seul...
Les ânes braient, mais la caravane passe quand même...
En somme, ça évoque aussi la cavalerie ne faisant pas toujours dans les westerns-union avec la ponctualité...
je voudrais rappeler que le carabin, avant d’être un étudiant en médecine, était un soldat , et que la carabine avec laquelle il adorait tirer un coup , était son fusil léger, pas sa femme !

Cette importante précision apportée, il faut leur rendre justice : ils n’étaient pas plus en retard que d’autres, et souffrent de la déformation de l’expression qui était autrefois : "arriver comme les car à Biniers" (parfois citée :arriver comme les bus à Biniers).
Biniers était, comme chacun sait, une petite commune de Côte du Rhône, connue pour ses biniers aux pommes, dont les transports publics ont toujours été lamentables.
(le fait est déjà attesté par Montaigne , qui cite l’expression "arriver comme les coches à Biniers").
Après bien des tentatives de réorganisation ,on jugea plus radical de supprimer purement et simplement la commune : vous pourrez constater que Biniers ne figure plus dans les atlas ou autres listes, ce qui prouve inubitablement la véracité de mes dires. (j’apporte cette précision, pour ne pas être confondu avec des petits rigolos qui alimentent ce site avec des rumeurs non sérieuses, profitant du coupable laxisme de God à leur égard !)

Professeur Ch. de l’Académie
réponse à . chirstian le 01/07/2006 à 15h07 : je voudrais rappeler que le carabin, avant d’être un étudiant...
Mauvaise foi carabinée professeur...
Hi-han, hi-han !
L’a-t-il bien brait ?
Et maintenant je passe au langage humain pour approuver Yannou à propos de la mauvaise foi carabinée de Christian.
Un tel sens de la répartie me faisant défaut, bien entendu.
Han-hi, Han-hi (traduction : au revoir).
relent suspect d’antisémitisme primaire !
Bien que ne le partageant pas, je n’oserais dire que la foi qu’a rabbine Héh est mauvaise. Yannou a tort, oui, Thora yannou !
C’était au temps, de la bataille de Reichshofen,
Il fallait voir les cuirassés charger.
Cuirassés, en avant, chargez!
Et d’un pied.
C’était au temps de la bataille de Reichshofen,
Il fallait voir les cuirassés charger.
Cuirassés, en avant, chargez!
Et d’un pied, et de l’autre.
C’était au temps...
Et vous croyez que - comme ca - ils arriveront à temps?
Que veut dire borokito quand il parle du sens de la raie partie? Et d’abord, houx est-elle partie?
réponse à . file_au_logis le 01/07/2006 à 18h13 : C’était au temps, de la bataille de Reichshofen, Il fallait voir le...
Il voulait parler de Raie-Mission en faveur de la Raie-Publique. Raie-voltant.
réponse à . <inconnu> le 01/07/2006 à 19h03 : Il voulait parler de Raie-Mission en faveur de la Raie-Publique. Raie-voltant....
Vous avez raie-zon
Il se-raie peut-être bien de d’a-raie-ter ces raie-actions et raie-ponses qui n’apportent pas grand-chose à l’exp-raie-ssion, non ?  
réponse à . God le 01/07/2006 à 21h09 : Il se-raie peut-être bien de d’a-raie-ter ces raie-actions et raie-p...
Oui, il faut être raisonnable, responsable et réfléchi dans l’existence. Justement, j’en parlais à Raymond. Celui qui a commencé, c’est Filologie... un réactionnaire !
Le Brai-zil fait peur mais Raymond sait ce qu’il fait...
réponse à . God le 01/07/2006 à 21h09 : Il se-raie peut-être bien de d’a-raie-ter ces raie-actions et raie-p...
je l’ fraie plus, m’sieur, c’est promis!
réponse à . <inconnu> le 01/07/2006 à 19h03 : Il voulait parler de Raie-Mission en faveur de la Raie-Publique. Raie-voltant....
J’aurais aimé être là : des cuirassés monter à l’assaut à trois cents kilomètres de toute mer , quel spectacle !
Mais la marine est capable de tout, impossible n’est pas français .
Vous me permettrez néanmoins de nourrir quelque doute ...
Il a probablement voulu dire "cuirassiers" ? Et c’est tant mieux, car les cuirassés, dans la Royale, se font rares.....
réponse à . borikito le 03/07/2006 à 11h51 : Il a probablement voulu dire "cuirassiers" ? Et c’est tant mieux, car...
Intéressante réflexion sur les termes cuirassé et cuirassier , auquel je me permts de m’inviter :

Rappelons l’un des sens du mot cuir :
"Il se dit aussi populairement d’un Vice de langage qui consiste à lier les mots entre eux d’une façon vicieuse. Faire un cuir, des cuirs..."
De là, probablement , le terme " cuirs à chier" , quand ils sont particulièrement mauvais... (ceux que nous commettons ici sont des oeuvres d’art!)

Sinon, plus sérieusement, les cuirassiers étaient des soldats cuirassés, comme l’étaient des navires, des véhicles etc... Par exemple, le 40° Cuirassé aurait pu monter à l’assaut des Ardennes en 40 : car c’était un régiment de chars. Je crois que c’est très récemment que le terme ne désigne plus que des bateaux.

( naturellement rien de commun avec le terme "cuir rasé" de mon capiliculteur préféré), ni avec le "cuir racé" de mon tanneur favori. Quand au blindage "cuir- acier" initialement retenu pour le Clémenceau, il a été remplacé depuis longtemps pas un "acier-amiante" des plus efficaces!)
Merci à vous, o les braves diplodo, borikito, chirstian et autres, qui ont ainsi pu éclairer ma triste lanterne: "cuirassés, cuirassiers ne sont que des prénoms", aurais-je pu dire. Mais non, en toute modestie, je ne peux qu’admettre mon igno-rance (ben oui, tellement vieille déjà...)
Si un jour, je devais mourir, je mourrais heureux, sachant que vous m’avez rendu moins c...
MERCI
réponse à . file_au_logis le 04/07/2006 à 07h06 : Merci à vous, o les braves diplodo, borikito, chirstian et autres, qui on...
C’est bien de vouloir s’instruire , et le site expressio.fr a été créé pour cela.
Donc continuons la leçon : "une triste lanterne" est un pléonasme : car "triste" et "terne" qualifient la lan de façon redondante.
Pléonasme -je vous conseille d’écrire le mot, pour le mémoriser- signifie: qui ne plait pas aux puristes, mais plait aux nasmes.
Est-ce clair ?
ET n’oubliez pas : si, effectivement, vous décidiez un jour de mourir, faites vous incinérer : vous verrez qu’avec Expressio, vos cendres seront moins grises !
réponse à . chirstian le 04/07/2006 à 10h57 : C’est bien de vouloir s’instruire , et le site expressio.fr a &eacut...
Des cendres grises parce qu’elles ont la dalle en pente ??
Mais si c’est en pente, nous allons descendre.
Et descendre Grease c’est un peu facile !!!
réponse à . chirstian le 04/07/2006 à 10h57 : C’est bien de vouloir s’instruire , et le site expressio.fr a &eacut...
Exact, car seule la matière est grise...
réponse à . file_au_logis le 01/07/2006 à 18h13 : C’était au temps, de la bataille de Reichshofen, Il fallait voir le...
Ne confondons pas :
"carabiniers"
et
"cuirassiers".
Ils ont en commun de pouvoir monter sur leurs grands chevaux… mais c’est tout !
Un seul porteur de carabine dans les textes du beau Georges (l’autre !). Bouba vous en parlera : c’est une de ses chansons préférées.

Un seul "carabinier", peu de cavaliers... mais bien des carabins*, dont ceux-ci :
Hélas ! les carabins ne les ont pas reçus,
Les litres sont restés à la porte cochère,
Et l’ coup de l’étrier de l’ancêtre déçu
Ce fut un grand verre d’eau bénite, peuchère !


* voir à l’étage au-dessous.
Cette expression est issue de l’opéra-bouffe Les brigands d’Offenbach...
Ça c’est du condensé ! Dix mots et démerbrouillez-vous avec ça !
Bon... Eh bien, allons voir ailleurs... M’sieur Rey, s’il vous plaît...

Carabinier : c’est – chirstian le rappelle @4* - le cavalier armé d’une carabine.
Mais alors - me direz-vous... ou pas ! - d’où vient carabine ? D’abord charabine, fin 1500, c’est l’arme des carabins : une petite arquebuse.

Soit. Mais que vient faire ici un carabin ?
Vers 1583, apparaît carabin et désigne un soldat de cavalerie légère. On revient donc au point de départ. Sauf que... le mot est d’origine incertaine et viendrait peut-être de (e)scarrabin → ensevelisseur de pestiférés.
Les carabins-cavaliers ont alors la réputation de faire passer rapidement leur victime de vie à trépas ; une réputation dont vont hériter ironiquement les chirurgiens de l’époque ! Et vers 1803, naît le carabin → étudiant en médecine.

Un mot encore et pis je vous fiche tranquilles : carabiner → tirer (ou tirailler, dit Rey) à la manière des carabins. Le verbe disparut mais le participe passé subsista, d’abord pour qualifier une brise marine** violente, intermittente [comme le tir des carabins/carabiniers], puis pour désigner une chose intense et pénible (1836). Exemples : un rhume carabiné.
Allez ! À très, très plus tard ! 

* à lire absolument.
** ce serait vraiment trop tirer sur les couettes de prétendre que l’expression vient de la marine... quoique... on a vu pire !
réponse à . DiwanC le 12/04/2014 à 03h04 : Un seul porteur de carabine dans les textes du beau Georges (l’autre ...
Mais bien sûr.......le voici, le voilà, le voili, le voilou.........Chanté par Georges B. lui même: Gastibelza dont voici les paroles d’après un certain Victor H.......

Dis donc, t’es en forme toi aujourd’hui ! Félicitations pour ton éclatante explication.

Bon, tu finis par " a très, très plus tard " ça veut dire qu’on ’attend pas pour le café ?.......je vais faire un peu plus de thé, y a momo el la fée qui vont passer ensemble........
réponse à . BOUBA le 12/04/2014 à 04h34 : Mais bien sûr.......le voici, le voilà, le voili, le voilou...........
y a momo el la fée qui vont passer ensemble...

La fée carabine, œuf corse !

Daniel Pennac.
Carabinier vient de carat, unité de masse très légère qui tire son nom de la graine de caroubier qui pèse toujours 0,2 gr.
C’est Georges (l’autre) dont-on connaît le peu d’estime qu’il avait pour les porteurs de képis (le képi disait-il empêche le cerveau de se développer) qui un jour décida qu’ils avaient un cerveau de la taille d’une graine de caroubier. C’est là, n’en déplaise à Germaine et à Alain Rey, qu’est la véritable origine de carabinier.
Le coyote qui détecte les carabiniers, n’est finalement qu’une... balance !
J’ai toujours entendu l’expression complète « arriver comme les carabiniers d’Offenbach ».
réponse à . mickeylange le 12/04/2014 à 05h41 : Carabinier vient de carat, unité de masse très légèr...
Mon Coyote, une balance...........pfffffffffffffff !
carabin
’Les aventures de rabbi Jacob’: un film qu’à rabbins.
Louis de Funés
réponse à . mickeylange le 12/04/2014 à 05h41 : Carabinier vient de carat, unité de masse très légèr...
le peu d’estime qu’il avait pour les porteurs de képis (le képi disait-il empêche le cerveau de se développer)
Je me souviens, quand je sévissait encore en Belle Gique, que les motards de la gendarmerie avaient reçu des casques luminescents. Nous disions alors: "au moins, il y a maintenant quelque chose qui réfléchit!".
Louisann, elle, sur son scooter rose, n’a pas besoin d’un tel accessoire! Sa chevelure flamboyante suffit! :&rsquo)
Nos Gendarmes Français sont les descendants des gens d’armes d’antan. Je suppose que les Carabinieri Italiens sont les descendants de gens d’armes italiens équipés d’une carabine......

Mais z’alors si la caserne des Gendarmes s’appelle une Gendarmerie, celle des Carabinieri devrait s’appeler une Carabinieririe.........
Ca me fait penser à cette charade à tiroir:

Mon premier est un gendarme qui rentre à la caserne
Mon deuxième est un gendarme qui rentre à la caserne
Mon troisième est un gendarme qui rentre à la caserne
Mon quatrième est un gendarme qui rentre à la caserne
Mon cinquième est un gendarme qui rentre à la caserne
Mon sixième est un gendarme qui rentre à la caserne

Mon tout est ce que l’on dit en Alsace au printemps:

Réponse:
"Les six cognes sont de retour"
Dans sa contrib @4, not’ Chirstian national nous parlait de Biniers, et il avait entièrement raison dans ses dires. Quoique... mes recherches étymologiques poussées (non, pas dans les orties), m’ont amené à faire une découverte saisissante, sinon surprenante!
Biniers, orthographe moderne (vers le le XVIe siècle). L’orthographe ancienne, que l’on retrouve dans les œuvres antérieures à Montaigne, était BINIOLES. J’ai même trouvé dans un acte de baptême de la paroisse de Saint-Séverin de Bignoles l’orthographe BANIOLES. Certains étymologues (qui se disent distingués) prétendent qu’il s’agit dans ce cas de la paroisse de Saint-Séverin-le-bas (et donc BA-), par rapport à Saint-Séverin-le-haut (et donc BO-).
Quoi qu’il en soit...
Il paraîtrait en plus, mais je n’ai trouvé aucune photo datée qui l’attesterait, que c’est là que les enfants, descendant de Saint-Séverin-le-haut vers Saint-Séverin-le-bas, auraient inventé les caisses à savon pour mieux dévaler les rues pentues. Et ce serait pour cela que le nom serait passé de BANIOLES à BAGNOLLE. Mais je ne peux le prouver...
DEVINETTE
Pourquoi l’esquimau utilise une carabine pour chasser ?
- parce que c’est une arme d’épaule.
bof
réponse à . file_au_logis le 12/04/2014 à 08h35 : Dans sa contrib @4, not’ Chirstian national nous parlait de Biniers, et il...
Bagnols sur Cèze, Bagnols en forêt ?.........
réponse à . BOUBA le 12/04/2014 à 08h26 : Nos Gendarmes Français sont les descendants des gens d’armes d&rsqu...
Oui mais si les gendarmes rient...
C’est comme cette règle qui dit que pour être officier, il faut d’abord être sous-officier,
ce qui ne veut pas dire que pour être marin il faut d’abord être sous-marin
réponse à . comte_arebours le 12/04/2014 à 08h52 : Oui mais si les gendarmes rient... C’est comme cette règle qui dit ...
Et un soldat qui a ses rejetons toujours stupéfaits, il est aux fils sciés ?
réponse à . comte_arebours le 12/04/2014 à 08h52 : Oui mais si les gendarmes rient... C’est comme cette règle qui dit ...
Pas plus qu’avant d’être pape il ne faut être soupape........
réponse à . joseta le 12/04/2014 à 08h43 : DEVINETTE Pourquoi l’esquimau utilise une carabine pour chasser ? - p...
Une carabine c’est pour chasser le caribou...
Oui, et le chasseur prend vite la carabine, ’caribou’ d’impatience...
réponse à . joseta le 12/04/2014 à 09h18 : Oui, et le chasseur prend vite la carabine, ’caribou’ d’impati...
Boubacaribou ?
- Mr. Bean, est-il vrai que vous avez acheté une flotte d’autobus ?
- tout-à-fait: les cars à Bean !
- je me suis aussi laissé dire qu’ils démarrent au quart de tour...au fait, vous avez un slogan ?
- les cars à Bean ’se tirent’ d’un trait !

j’arrête là, car ce n’est qu’un ex-trait. 
Pour rester dans le thème de l’expression du jour, j’arrive un peu tard...
Qui a dit que nous manquons d’éditeur de partoches ?
cette page
Au sujet de la pub intermittente tout en haut de la page:
Il est enfin arrivé ! (et cette fois, il tient dans la poche)
Tout le monde ayant l’autre; arriverait-il comme les carabiniers ? 
réponse à . deLassus le 12/04/2014 à 11h32 : Pour rester dans le thème de l’expression du jour, j’arrive u...
Un p’tit coup de carabiniers ? 
réponse à . DiwanC le 12/04/2014 à 03h04 : Un seul porteur de carabine dans les textes du beau Georges (l’autre ...
Messi, messi, il y a les 2 Oncles où tonton Georges (l’autre) parle d’une crosse.....de carabine sans doute ? :
Qu’au lieu de mettre en joue quelque vague ennemie
Mieux vaut attendre un peu qu’on le change en ami
Mieux vaut tourner sept fois sa crosse dans sa main
Mieux vaut toujours remettre une salve à demain
Quelle belle métaphore il faisait là !
Belle parodie d’une chanson créée par Lina Margy et qui nous montre que les carabiniers ne sont pas toujours transalpins.
cette page
réponse à . comte_arebours le 12/04/2014 à 14h15 : Messi, messi, il y a les 2 Oncles où tonton Georges (l’autre) parle...
Ah, si tu cherches des crosses, on peut en trouver d’autres !

Celles-ci par exemple, extraites d’un texte qu’il ne mit pas en musique :
Dupont, Durand, Dubois, Duval, Dupuis, Duchêne,
À nos fusils la fleur poussait,
Toujours prêts à nous faire descendre à la prochaine,
Dans mon rêve où le roi des cons était Français.


Cette autre dans un texte qu’il ne mit pas en musique non plus :
Crosse en l’air ou bien fleur au fusil,
C’est à toi d’en décider, choisis !
À toi seul de trancher s’il vaut mieux
Dire "amen" ou "merde à Dieu".
[S’cuse-le God !]

Dans cette même "chanson", il déballe l’artillerie lourde !
Quand tous les rois Pétaud crient "Viv’ la république",
Que "Mort aux vaches" même est un slogan de flic,
Que l’on parle de paix le cul sur des canons,
Bienheureux celui qui s’y retrouve, moi non !


Une arme encore dans cette chanson... château de sable et souvenir d’enfance...
J’en étais, l’arme à la bretelle,
Retranché dans la citadelle
De pied ferme nous attendions
Une cohorte sarrasine
Partie de la côte voisine
À l’assaut de notre bastion


Allez... je baisse les armes... et ne partage pas sa conclusion.
Sa vie, elle ressemble à ces soldats sans armes
Qu’on avait habillés pour un autre destin
À quoi peut leur servir de se lever matin,
Eux qu’on retrouve au soir désarmés, incertains,
Dites ces mots ma vie et retenez vos larmes
Il n’y a pas d’amour heureux.
réponse à . BOUBA le 12/04/2014 à 04h34 : Mais bien sûr.......le voici, le voilà, le voili, le voilou...........
merci...
J’arrive comme les carabiniers !... 
réponse à . mickeylange le 12/04/2014 à 05h21 : y a momo el la fée qui vont passer ensemble... La fée carabine, &...
Of course, oeuf corse, Mo et moi arrivons aujourd’hui, ce soir,comme les carabiniers du pape, c’est que nous avons un peu batifolé, , mais elle avait raison notre Mo, c’était Féérique.

!!! La Fée carabine, c’est peut-être aussi moi: les baguettes magiques peuvent prendre des formes multiples.

La saga des Malaucène, très agréable.
Tiens, ça me donne envie de relire "Les Filles de Folignazzaro" de Charles Exbrayat......
Bon allez dodo......
Ad'taleur....
réponse à . BOUBA le 02/08/2015 à 00h23 : Tiens, ça me donne envie de relire "Les Filles de Folignazzaro"...
Il y a plusieurs mois, on a beaucoup raconté, décortiqué... mais ce n'est pas ce qui va, aujourd'hui, nous contraindre au silence, s'pas !

Et pour commencer, citons le cher Georges :
Je suis né, même pas bâtard,
Avec cinq siècles de retard.
Pardonnez-moi, Prince, si je
Suis foutrement moyenâgeux.


"Cinq siècles de retard"... si ça, ce n'est pas arriver comme les carabiniers !

Ici, on lit. Et là, on écoute !

Avant tout cela, café-thé [tu t'en occupes !] et croissants du dimanche les v'là !
réponse à . DiwanC le 02/08/2015 à 02h06 : Il y a plusieurs mois, on a beaucoup raconté, décortiqué......
Avant tout cela, café-thé

Cafeter, cafter ; moucharder, dénoncer. 
(Le lien ne va pas très bien)
Divination du jeu des mots cachés :

Aujourd'hui il faudra trouver les noms de 11 opéras ou de 11 bouffe le nez.
réponse à . DiwanC le 02/08/2015 à 02h06 : Il y a plusieurs mois, on a beaucoup raconté, décortiqué......
Bien vu !.....allez, moi je vous propose ce texte de Musset jamais mis en musique mais arrangé par Georges......

Après tout les carabiniers sont les gendarmes italiens......ma qué !

Et en Italie, le café c'est quelque chose. Si vous ne l'aimez pas fort vous avez intérêt à le demander "longo" ( allongé ).

Vous voulez essayer ?

Un petit coucou avant de partir,de lever le camp, de mettre les voiles, de m'faire la malle, pour quelques jours, amusez-vous bien, bises.
réponse à . saharaa le 02/08/2015 à 07h56 : Un petit coucou avant de partir,de lever le camp, de mettre les voiles, de m...
Bonnes vacances....
ANAGRAMME
Consacrera imam irréversible
Mais la marine est capable de tout
Il me revient que la Royale a parfois été qualifiée de "compagnie des tuyaux gris" par des irrespectueux de la mar-mar *

* la mar-mar, c'est la marine marchande
réponse à . gonalzako le 02/08/2015 à 09h51 : Mais la marine est capable de toutIl me revient que la Royale a parfois é...
Ou peut-être la mer de Marmara ?
Notre voyant extra-glucide me sous-estime...
LE JEU DES MOTS CACHÉS (62) . Aujourd'hui, il s'agit de trouver le nom de 20 opéras
Essayez d'avoir une bonne note...


- Salut Roger, finies les vacances ?
- je suis rentré hier de la Bohème...Tchécoslovaquie.
- ha, faut que j'te raconte ! Luisa est venue me voir de bonne heure, y'a environ trois semaines
- Luisa ?
- oui, tu sais bien, la fille d'Elio, l'italien !
- ah, d'accord...
- alors elle me dit: tu veux m'aider ? j'ai besoin d'un bon parolier...
- moi, surpris, je réponds: tu me fais rigoler tôt ! mais elle était on ne peut plus sérieux, elle avait composé
un air sur son piano et comme tous ses copains le trouvèrent génial, elle voulut lancer une chanson: Luisa mit
l'air et elle tenait à ce que j'y mette les paroles.
- une balade ?
- oui, Luisa n'aime percer les tympans à personne...donc finalement, j'ai relevé le défi !
Comme elle semblait un peu nerveuse, je l'ai rassurée: maintenant que j'ai écouté et que je sais que c'est pas
de l'ordure, hein, on va collaborer, mais sans se presser, dans ces cas, le pire: hâte, et puis on n'a pas de
normes à suivre...
- c'est vrai que c'était génial ?
- écoute, si ça ne me plait pas, je lui dis: balance ça au fond du lac, mais je t'assure
que ça valait la peine ! Je crois que j'ai réussi à écrire un bon texte. Pendant les essais, tous les copains
causaient, et je me voyais obligé de répéter: taisez-vous ! sans arrêt !
- c'est pas difficile à comprendre qu'il faut s'taire...
- faut croire que si...mais l'enregistrement a été parfait quand même...
- le rêve pour Luisa, non ?
- tu parles...elle voulut essayer en direct, pour voir la réaction du public, et je la prévins: d'accord, mais
pas ici, à Arles, on nous connaît, et ça risque de les influencer.
- donc Arles, os, si je comprends bien...alors où ?
c'est ce qu'elle m'a demandé, je lui ai répondu: on prend un autobus et on va où le car mène, vers terres inconnues !
On avait amené de l'eau et du champagne, et selon l'accueil de la chanson on boirait l'un ou l'autre...On était
à plus d'une centaine de bornes de chez nous, personne nous connaissait et beaucoup de monde nous écoutait, et à la fin,
là, flûte ! enchantés qu'ils étaient...alors je lui dis: Luisa, tu peux ôter l'eau !
Évidemment on a dégusté le champagne, mais avec modération, on n'a bu qu'au succés !
réponse à . joseta le 02/08/2015 à 10h46 : Notre voyant extra-glucide me sous-estime... LE JEU DES MOTS CACHÉS (62)...
Tu voudrais que je remplace mon pain de sucre par une betterave sucrière ? 

À vrai dire, les opéras c'est pas mon fort.
réponse à . BOUBA le 02/08/2015 à 00h23 : Tiens, ça me donne envie de relire "Les Filles de Folignazzaro"...

Ce qui me rappelle qu'Exbrayat préférait les bersagliers aux carabiniers, il a en effet écrit "le plus beau des bersagliers" (je cite de mémoire), polar plein d'humour que j'ai lu il y a fort longtemps.
réponse à . saharaa le 02/08/2015 à 07h56 : Un petit coucou avant de partir,de lever le camp, de mettre les voiles, de m...
On peut ajouter, à la manière de San-Antonio, "mettre les adjas"
réponse à . gonalzako le 02/08/2015 à 11h03 : Ce qui me rappelle qu'Exbrayat préférait les bersagliers aux...
Je l'ai lu......Je suis un fan d'Exbrayat..... 
Comme je l'ai déjà dit (quand j'étais voisin du dessus) cara vient de caroubier et pas de carabinier. Mais Michel Sardou chantant la folle du régiment a fait planer un doute sur les mœurs des militaires. Il à donc été décidé par décret royal (encore elle) du 2 aout 1769 que le régiment des caraniers* (qui jusqu'en 1212 était des caramiers parce qu'ils ne foutaient rien) deviendrait bi. De là le cara bi nier.

* caranier était l'abréviation de caravanier. Le régiment qui organisait le déplacement des troupes.
réponse à . Mintaka le 02/08/2015 à 04h50 : Avant tout cela, café-thé Cafeter, cafter ; moucharder, d&eac...
Merci... suis allée me fournir dans une autre boulangerie. Ils sont "meilleurs" et il y a des p'tits pains au chocolat pour le "4 heures".
réponse à . joseta le 02/08/2015 à 10h46 : Notre voyant extra-glucide me sous-estime... LE JEU DES MOTS CACHÉS (62)...
♪♫♪ 13 ♫♫♪♪♪... en première audition et 16 après la deuxième ouverture et 18 avant le troisième entracte. J'y retourne !
Ben oulà, j'arrive comme les racabi... lec cabira... les racailles... non, pas elles, mais Pierre Repp vous l'expliquera mieux qu moi...
réponse à . file_au_logis le 02/08/2015 à 14h42 : Ben oulà, j'arrive comme les racabi... lec cabira... les racailles.....
Ton intervention est carabinée !
Un souvenir de jeunesse, au temps du scoutisme:
Nous sommes les carabiniers
La sécurité des foyers
Mais par un malheureux hasard
Nous arrivons toujours en r'tard
Dans la troupe, y a pas d'jambe de bois
Y a des nouilles, mais ça n'se voit pas
La meilleure façon d'marcher, c'est encore la nôtre,
C'est de mettr' un pied d'vant l'autre
Et d'recommencer
Sean Bean à sa femme:
- Qu'est-ce que tu veux pour ton anniversaire ?
- un diamant !
- glups ! et pourquoi ?
- parce que mon père était carabinier...
- et alors ?
- j'aime les carats Bean !
réponse à . joseta le 02/08/2015 à 17h39 : Sean Bean à sa femme: - Qu'est-ce que tu veux pour ton anniversaire&...
– Et dans quelle ville ça se passe ?
– À Ankara, Bean !
Jean Sébastien Bach se promenait dans la forêt, et comme il vit par terre quelques fruits du hêtre, il demanda à un carabinier qui passait par là:
- comment appelle-t-on ces fruits, carabinier ?
- oh, faines, Bach...
Celui qui achète une eau, l'opèra !
1.- LA BOHÊME [G. Puccini, 1858-1924]
2.- FIDELIO (fille d'Elio) [Beethoven, 1770-1827]
3.- MÉDÉE (m'aider) [L. Cherubini, 1760-1842]
4.- RIGOLETTO (rigoler tôt) [G. Verdi, 1813-1901]
5.- LE TROUVÈRE (le trouvèrent) [Giuseppe Verdi]
6.- LUISA MILLER (Luisa mit l'air) [G. Verdi]
7.- PERSÉE (percer) [J.B. Lully, 1632-1687]
8.- L'OR DU RHIN (l'ordure, hein) [R. Wagner, 1813-1883]
9.- LE PIRATE (le pire: hâte) [V. Bellini, 1801-1835]
10.- NORMA (normes à...) [Vincenzo Bellini]
11.- LAKMÉ (lac, mais...) [Léo Delibes, 1836-1891]
12.- THÉSÉE (taisez-vous) [Jean-Baptiste Lully]
13.- FAUST (faut s'taire) [Ch. Gounod, 1818-1893]
14.- LE RÊVE [Alfred Bruneau, 1857-1934]
15.- DON CARLOS (donc Arles, os) [G. Verdi]
16.- CARMEN (car mène) [G. Bizet, 1838-1875]
17.- WERTHER (vers terres...) [J. Massenet, 1842-1912]
18.- LA FLÛTE ENCHANTÉE (là, flûte, enchantés) [W.A. Mozart. 1756-1791]
19.- OTELLO (ôter l'eau) [Giuseppe Verdi]
20.- NABUCCO (on n'a bu qu'au...) [Giuseppe Verdi]
Voilà !
réponse à . joseta le 02/08/2015 à 18h19 : Celui qui achète une eau, l'opèra ! 1.- LA BOHÊME [G. P...
Je n'ai pas trouvé "le rêve" de "Médée"...
Quoi qu'il en soit, merci Joseta !

réponse à . ergosum le 02/08/2015 à 16h29 : Un souvenir de jeunesse, au temps du scoutisme: Nous sommes les carabiniers La s...
Euh... j' voudrais pas cafter, mais God et Offenbach, tout là-haut, ne chantent pas autre chose... tout au moins pour les quatre premiers vers !

réponse à . joseta le 02/08/2015 à 18h11 : Jean Sébastien Bach se promenait dans la forêt, et comme il vit par...
They play often Bach...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Arriver comme les carabiniers » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?