Avoir deux poids et deux mesures - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Avoir deux poids et deux mesures

Juger différemment une même chose, selon les personnes, les circonstances, les intérêts...

Origine

Voilà une expression qui date du milieu du XVIIIe siècle (chez Voltaire, paraît-il) mais qui n'a visiblement pas du tout passionné les lexicographes.

C'est dommage parce qu'elle est bizarrement construite et un éclairage d'un linguiste distingué aurait été le bienvenu pour nos lanternes, compte tenu des possibilités d'interprétation.

Imaginez un béni-oui-oui qui, face à deux personnes d'avis différents, approuve tour à tour l'opinion de chacune sur un même film que les trois ont vu. Selon l'expression, on peut dire que cette personne a deux poids et deux mesures à propos de ce film.
Alors on comprend bien que, parce qu'il n'est pas capable de se forger une opinion par lui-même ou bien qu'il souhaite ne se heurter avec personne, il ait deux mesures (donc deux manières de juger), mais elles ne portent que sur un seul 'poids' ou une seule chose, le film.
La bonne expression serait alors "avoir un poids et deux mesures" dont l'image semble assez limpide puisque, sauf en cas de changement brutal de la gravité, un même poids (ou plutôt une même masse, pour les puristes) ne peut donner lieu qu'à la même mesure.

A moins qu'il ne faille l'interpréter différemment ?
En effet, la sixième édition du dictionnaire de l'Académie Française (1832) indique que, pour signifier la même chose, on disait aussi "changer de poids et de mesure".
Avec un tel éclairage, selon le type de chose, soit on la 'pèserait', soit on la 'mesurerait' de deux manières différentes.
Et, dans ce cas, le 'deux poids' et le 'deux mesures' désigneraient simplement deux manières différentes de mesurer ou juger, dans une expression qui aurait alors pu s'écrire "avoir deux poids ou deux mesures" ou même se réduire à "avoir deux mesures".

Exemple

« Nous avons deux poids et deux mesures : nous approuvons, pour une idée, un système, un intérêt, un homme, ce que nous blâmons pour une autre idée, un autre système, un autre intérêt, un autre homme. »
Chateaubriand - Mémoires d'outre-tombe

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir deux poids et deux mesures » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Mit zweierlei Maß messenMesurer avec deux sortes de mesure
Allemagne / Suissede Mit zweierlei Ellen messenMesurer avec deux coudées
Angleterreen To have double standardsAvoir un double niveau
Espagnees Medir con doble raseroMesurer avec double radoire
Espagne (Catalogne)es Tenir doble moralAvoir une morale double
Espagnees Usar un doble raseroUtiliser une double radoire (= Utiliser deux poids et deux mesures)
Espagnees Tener doble vara de medirAvoir double mesure
Espagnees No medir con la misma varaNe pas mesurer avec la même aune (= Avoir deux poids et deux mesures)
Canada (Québec)fr Vire vent, vire pocheVire vent, vire poche
Grècegr Δύο μέτρα και δύο σταθμά.Deux poids et deux mesures
Italieit Avere due pesi e due misureAvoir deux poids et deux mesures
Pays-Basnl Een dubbele standaard hanterenManier une double norme
Pays-Basnl Met twee maten metenMesurer avec deux mesures
Belgique (Flandre)nl Meten met twee maten en twee gewichtenMesurer avec deux poids et deux mesures
Pays-Basnl Met twee monden sprekenParler avec deux bouches (différentes)
Portugalpt Ter dois pesos e duas medidasAVoir deux poids et deux mesures
Brésilpt Ter dois pesos e duas medidasAvoir deux poids et deux mesures
Roumaniero A cântări cu două măsuriPeser avec deux mesures
Serbiesr Nemati iste arsine prema svakomeJuger différemment une même chose, surtout selon les personnes
Turquietr Çifte standart uygulamak Appliquer double standard
Belgique (Wallonie)wa Avu deux mèseuresAvoir deux mesures

Vos commentaires
Eh bien je vois qu’il n’y a pas que les lexicographes qui ne sont pas inspirés par cette expression !
Alors petit exercice du matin :
Inspirez ! Expirez ! Inspirez ! Expirez ! Inspirez ! ...
réponse à . God le 12/10/2006 à 08h48 : Eh bien je vois qu’il n’y a pas que les lexicographes qui ne sont pa...
Ben oui, c’est étonnant !
Enfin, ce matin, je n’ai pas l’expression sur mon écran. Peut-être y a-til quelques pannes ? d’informatique ou d’oreillers...
réponse à . <inconnu> le 12/10/2006 à 08h49 : Ben oui, c’est étonnant ! Enfin, ce matin, je n’ai pas l...
Je ne l’ai pas eu non plus.
A mon avis il y a une gonade dans le potage.
réponse à . God le 12/10/2006 à 08h48 : Eh bien je vois qu’il n’y a pas que les lexicographes qui ne sont pa...
meuh non, sot! C’est tout simplement qu’il y avait hénaurmément de traffic ce matin, que tout était bouché, et que cela nous a pris beaucoup plus de temps que d’habitude pour aller au turbin(hic).
Le "nous" n’étant pas un pluriel majestatif, bien que nous l’eussions cent fois mérité - mais la simple expression que nous ne sommes pas les seuls à être dans ce cas.

Bon, l’explication est donnée, revenons donc à nos moutons.
Je concois très bien ta perplexité devant ce "et" qui - selon toi - devrait être un "ou". C’est une conclusion que tout un chacun eût pu tiré s’il avait fait comme toi, s’arrêter à la première idée. Cependant, en faisant un peu d’efforts - même si le matin cela puisse sembler compliqué - nous pourrions envisager la situation suivante:
la personne dont au sujet de laquelle que tu causais dans ton exemple qui abonderait dans le sens des deux autres à propos du film aurait eu pour ce faire par exemple deux mesures, à l’aune de ses interlocuteurs.
Par contre au sujet d’un bouquin, par exemple, et avec deux autres personnes, pourquoi pas, elle eût également pu abonder dans leur sens en ayant deux poids différents (par exemple, parce que ce bouquin pourrait avoir été publié de deux manières différentes: l’un sur papier missel, l’autre gravé dans la pierre par Obélix et Cie - ce qui justifierais la notion de poids plutôt que de mesure...)

Donc, il est tout à fait pensable de parler de "deux poids et deux mesures".
Ai-je été clair?
CQFD  : ce que File_au_logis démontre
réponse à . file_au_logis le 12/10/2006 à 09h03 : meuh non, sot! C’est tout simplement qu’il y avait hénaurm&ea...
Ai-je été clair ?
Oui, bien sûr ! Mais je ne comprends pas bien le rôle de la marmotte, dans tout ça ?
réponse à . God le 12/10/2006 à 09h07 : Ai-je été clair ?Oui, bien sûr ! Mais je ne compre...
Je t’explique : la marmotte quand elle sort de l’hiver et qu’elle a beaucoup dormi et bien elle est toute maigrichotte (on peut en déduire qu’elle a perdu aussi quelques centimètres). A la fin de l’été quand elle s’est amusée comme une petite folle à crier partout (de son petit cri aigu) avec ses copines et à faire des gueuletons et bien elle a beaucoup prit de volume => deux poids et deux mesures en fonction de la saison ! voilà c’était pas bien compliqué
réponse à . borikito le 12/10/2006 à 08h59 : Je ne l’ai pas eu non plus. A mon avis il y a une gonade dans le potage....
Il y en a une grosse, effectivement.
Je viens de m’apercevoir que le traitement automatique de l’envoi des mails n’a pas du tout démarré ce matin. Et comme le support technique de mon hébergeur ne se réveille qu’à dix heures (ils ont la belle vie, hein ?), ils ne peuvent pas me dire pourquoi.
Je viens donc de lancer ce traitement "a la mano" mais comme il prend plusieurs heures, ben la livraison des derniers dans la liste n’est pas pour tout de suite...
Pour moi l’expression était "avoir deux poids deux mesures" et son sens ne me posait aucun problème : je l’interprétais comme : avec un seul poids on ne peut avoir qu’une seule mesure, donc constante : égalité de traitement pour tous les objets pesés, tandis que le fait d’avoir deux poids conduit à deux mesures différentes (selon le poids utilisé).

Petite anecdote tirée d’un stage au service des Poids et Mesures ,quand j’étais étudiant : j’accompagnais l’inspecteur sur le marché et il verbalisait toute présence d’un instrument de mesure non conforme : par exemple des vendeurs de tissu avaient une ficelle pour mesurer. Même si cette ficelle était rigoureusement de la longueur d’un mètre, et ne lèsait donc personne, il y avait "fraude" parce que cette ficelle pouvait changer de taille après notre passage sans que le client s’en aperçoive...
C’est l’intérêt de l’étalon ... et ce n’est pas Yannou qui me contredira !
réponse à . chirstian le 12/10/2006 à 09h23 : Pour moi l’expression était "avoir deux poids deux mesures" et son...
Ton raisonnement de départ est imparable (d’hippopotame).
Mais je ne vois pas en quoi il s’applique ici car nous n’avons pas deux poids à mesurer, mais un seul, la chose qu’on juge.
Quant au ’et’ que tu zappes, il est bien cité dans les anciens dictionnaires et dans les miens actuels.
réponse à . <inconnu> le 12/10/2006 à 08h49 : Ben oui, c’est étonnant ! Enfin, ce matin, je n’ai pas l...
enfin, la voilà ! 9 h. 19 l’expression arrive simplement, sans excuse pour son retard, décontractée ....Quelqu’un aurait-il usé de son influence ? pesé de tout son poids ? pour la convaincre enfin de nous rejoindre ...
et il y a bien plus de 2 poids, 2 mesures ... pas de surcharge pondérale dans cette catégorie, c’est au g. près ! Que l’on soit mouche, coq, plume, léger, moyen ou lourd ... ce n’est que le poids des poings (et la vitesse / précision ) qui battra la mesure ... des points ou du K.O. !
réponse à . God le 12/10/2006 à 09h28 : Ton raisonnement de départ est imparable (d’hippopotame). Mais je n...
nous n’avons ni un ni deux poids à mesurer : nous avons une "chose" à mesurer sur le plateau A de la balance (mon signe zodiacal , alors tu permets!). A notre disposition deux poids de valeur faciale 1K, mais dont l’un fait réellement 950g et l’autre 1050
Selon le poids posé sur le plateau B, la mesure sera différente (en donnant à "mesure" le sens de = résultat de la pesée : "évaluation d’une grandeur" et non un sens matérialisé).
Il existe d’ailleurs l’expression opposée : "N’avoir qu’un poids et une mesure." (Balzac, Dumas, cités par Littré)

Quant au "et" : ainsi que je le disais, je connaissais l’expression sans "et", et je la trouve mieux ainsi. Littré la cite du reste sous cette forme  :" Avoir/faire) deux poids, deux mesures. Juger ou apprécier deux choses semblables selon des critères différents."
Mais si le "et" pose problème :tu pourraisle suppprimer aisément de tes sources  : y a des produits blancs très efficaces. Faut savoir s’adapter, non ? Non ? T’es bien rigide ce matin ...
réponse à . chirstian le 12/10/2006 à 09h52 : nous n’avons ni un ni deux poids à mesurer : nous avons une "...
Ca alors ! Comment as-tu su que je suis frigide, ce matin ?
J’ai cru un moment que Nietzche avait raison ... Mais heureusement il n’en est rien !
En passant par l’expression d’hier, je suis arrivée récupérer celle d’aujourd’hui. Ouf, laissez-moi un instant respirer le bon air des sommets (de l’humour et de la connaissance) ...
Personnellement, je connaissais aussi l’expression sans "et". Et l’explication que j’en avais reçue c’était que certains marchands peu honnêtes utilisaient des poids différents en fonction de leur clients.
Moi, justement, je suis un homme de poids , de mesure.
Non, je veux dire que mon poids est mesuré ! Pendant un temps sa mesure changeait au fur et à mesure que je le mesurais. Alors pour faire bonne mesure, je rajoutais quelques grammes par anticipation. Pas trop, pour ne pas dépasser la mesure, car outre mesure, c’est trop ! Je mesurais aussi ma sœur, mais c’était sans commune mesure. Pourquoi ? Je ne suis pas en mesure de vous le dire, probablement qu’elle donnait toute sa mesure alors que moi , je donnais déjà dans la démesure : oh si ! oh si ! Par exemple, nous habitions une masure, mais mes rêves dépassaient la masure : je me prenais pour Gavroche (dans les Mesurables)…
Mais j’ai changé : j’ai pris du poids. Trop ! Quand je mesure mon poids je me dis : assez de demi-mesures : prends les mesures qui s’imposent pour perdre du poids. Alors je renonce au foie gras et je mange… des pois. Oui, je sais, mais ce sont des petits pois ! Des pois, c’est la bonne mesure ! Elle a son poids, mais sans être une mesure impopulaire.( surtout dans la soupe de pois qui est une soupe populaire). Par mesure de sûreté, je commence chaque repas par une mesure pour rien.
J’en mange une ou deux mesures, et à mesure que je mange mes pois je mesure que je prends du poids : un pois : une mesure, deux pois : deux mesures, cent pois : sans mesure…
Et en mangeant, je bats la mesure. Et à force de la battre , je perd toute mesure. De toutes façons , la mesure ne fait pas le poids !
Mais moi, si : 83 kg ! Le docteur m’a dit : le poids ça altère la santé. Buvez plus, mais seulement de l’eau : ça désaltère. C’est vrai, mais des haltères, c’est d’un poids !
Alors finalement j’ai trouvé une autre solution, plus mesurée : au lieu de maigrir, je me suis remis à grandir !

Raymond Troisvos
réponse à . chirstian le 12/10/2006 à 10h43 : Moi, justement, je suis un homme de poids , de mesure. Non, je veux dire que mon...
Excellent !
De là où il est, il doit apprécier ...
réponse à . chirstian le 12/10/2006 à 10h43 : Moi, justement, je suis un homme de poids , de mesure. Non, je veux dire que mon...
Une minute, je reviens, je m’en vais prendre une aspirine...
réponse à . mirlou le 12/10/2006 à 12h04 : Une minute, je reviens, je m’en vais prendre une aspirine......
prends en deux fois et deux mesures et aspire bien

docteur Chirstian du Centre Hospitalier d’Expressio
Expression souvent usitée en matière de justice lorsque des rendus de verdicts distincts sont visiblement très éloignés les uns des autres et ce, pour les mêmes faits.

La balance judiciaire est parfois alourdie de grains de sable ou peut-être qu’une influence dite bâtarde vient quelque fois la chatouiller, ce qu’elle n’aime pas a priori. Exemple, lorsqu’une affaire impliquant des cols blancs, genre détournements importants de fonds est traitée sans trop de sévérité à l’instar d’une affaire impliquant un petit malfrat, qui lui sera, pour l’exemple, jugé avec beaucoup plus de sévérité, peine de prison à la clé.

Mais, ce que j’exprime n’est pas forcément une généralité ni dans un sens, ni dans un autre. Les plateaux de la justice ont pour eux de voir de temps en temps le glaive leur tomber dessus sans prévenir.

Question d’ambiance disent certains, question de poids financiers dans le pouvoir de se payer de bons avocats rétorquent d’autres quidams. Sans oublier la personnalité différente des juges et encore plus loin celles des jurés quand cela va jusque là… (Assises).

Je ne vise personne ni aucune affaire passée ou en cours. La justice n’étant que la justice des hommes, c’est ce que je voulais souligner.

Yannou : spécialiste en faits divers et non en fesse d’hiver. Quoique.
réponse à . mirlou le 12/10/2006 à 12h04 : Une minute, je reviens, je m’en vais prendre une aspirine......
Ca commence mal ! Tu as déjà mal à la tête...
Eh Chirstian !!! C’est mort.
réponse à . chirstian le 12/10/2006 à 12h06 : prends en deux fois et deux mesures et aspire bien docteur Chirstian du Centre ...
"Une minute, je reviens, je m’en vais prendre une aspirine..."

Voilà ce qui arrive : tu nous leur fatigue le petit pois sans aucune mesure !

A ce train-là tu risques de nous décimer le cheptel ! c’est que c’est pire que l’encéphalopartie !

Dans le teuyo de l’oreille je te murmure quand-même : bravo ! c’est de la dentelle.
réponse à . cotentine le 12/10/2006 à 09h34 : enfin, la voilà ! 9 h. 19 l’expression arrive simplement, sans...
t’en as de la chance, toi. Il est 13:29, et je ne travaille toujours qu’à travers l’expressio.fr d’hier.
Il est vrai que j’ai toujours été en avance sur mon temps. Pas vrai, breuke?
réponse à . file_au_logis le 12/10/2006 à 13h31 : t’en as de la chance, toi. Il est 13:29, et je ne travaille toujours qu&rs...
Moins dure sera ta peine... Filodevant.
réponse à . chirstian le 12/10/2006 à 10h43 : Moi, justement, je suis un homme de poids , de mesure. Non, je veux dire que mon...
quand j’ai eu lu tout cela, je me suis dit: "il nous aura à lu-sure, après avoir tenté la luc-sure. C’est sûr!"
réponse à . borikito le 12/10/2006 à 13h22 : "Une minute, je reviens, je m’en vais prendre une aspirine..." Voil&agrav...
et quand Lancer Fallo est pa’tie, qu’est-ce-qu’on fait, Missié?
réponse à . borikito le 12/10/2006 à 13h22 : "Une minute, je reviens, je m’en vais prendre une aspirine..." Voil&agrav...
Il y avait l’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux...
Il y a Borikitoto maintenant qui murmure à l’oreille des hommes... mais là, je n’ose m’imaginer l’effet recherché ...
réponse à . file_au_logis le 12/10/2006 à 13h31 : t’en as de la chance, toi. Il est 13:29, et je ne travaille toujours qu&rs...
J’adore ton emploi du verbe "travailler"... 
Rassures-toi, moi non plus, j’ai pas encore reçu le courriel.
réponse à . Rikske le 12/10/2006 à 13h53 : J’adore ton emploi du verbe "travailler"...  Rassures-toi, moi non pl...
moi non plus : c’est pour cela que mes interventions de la journée sont si limitées !
En fait pour un abonné, une fois le site placé parmi les favoris, le courriel ne sert plus à rien.
@God :
ou il ne servirait plus à rien, si dans un coin de la page d’accueil figurait une rubrique : expressions mises à jour hier , renseignement qui ne figure toujours que dans le courriel. Et maintenant que les expressions du week-end sont choisies parmi les anciennes, ce que je trouve très bien, elles ne figurent pas dans la liste des "dernières ", donc impossible de les trouver sans le courriel. Tu vas dire que je radote (et c’est vrai) mais j’ai pas l’impression que ce soit compliqué, me goure-je ?
( il y a toujours deux poids deux mesures entre ce que pense le critique et ce que pense celui qui doit de farcir le boulot!)
réponse à . God le 12/10/2006 à 09h28 : Ton raisonnement de départ est imparable (d’hippopotame). Mais je n...
Cher GOD, je vais ici, par deux exemples limpides, éclairer ta sainte lanterne.
Mon bureau procédait récemment aux évaluations des employés. Certains, proche du pouvoir, ont bénéficié de somptueuses augmentations alors que d’autres, au rendement égal, ont été "négligés". De un !
Le boucher, lorsqu’il pèse le mou du chat de Madame Dupont (ou d, c’est selon) emploie la mesure dite "normale". Alors qu’il pèse le mou du chat de madame ben Abî Ibrâhîm Ishâq ben Yûsuf ben `abd al-mû’min, il ajoute son pouce sur le bord de la balance, ajoutant ainsi quelques grammes à la mesure. Et de deux.
Pour la forme – et sans vouloir relancer le débat (consulter l’expression d’hier) – parlons d’équité salariale ! CQFD (ce que le frère disait).
réponse à . mirlou le 12/10/2006 à 13h51 : Il y avait l’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux... I...
C’était tout simplement pour ne pas en rajouter et éviter de parler trop haut sachant que les migraineux (ses) sont très sensibles au bruit.
Mais si tu veux revenir dans la conversation nous nous efforcerons d’employer un language approprié ?.....
réponse à . <inconnu> le 12/10/2006 à 14h18 : Cher GOD, je vais ici, par deux exemples limpides, éclairer ta sainte lan...
en France on ne dit pas CQFD quand on parle d’équité salariale : on dit CGT ou CFDT
réponse à . chirstian le 12/10/2006 à 14h32 : en France on ne dit pas CQFD quand on parle d’équité salaria...
CFDT : ce fil dentaire t’énerve
CGT : couché, gentil toutou
réponse à . Jonayla le 12/10/2006 à 14h45 : CFDT : ce fil dentaire t’énerve CGT : couché, gent...
ou, en parlant de la balance servant à peser le mou pour le chat de qui vous savez:
CFDT Ce Foutu Doigt de Trop
réponse à . borikito le 12/10/2006 à 14h31 : C’était tout simplement pour ne pas en rajouter et éviter de...
J’aime les hommes qui savent parler aux femmes et se mettre à leur hauteur !... tombe pas de ton échelle quand même ....
réponse à . Rikske le 12/10/2006 à 13h53 : J’adore ton emploi du verbe "travailler"...  Rassures-toi, moi non pl...
il est 14:50 et toujours rien. Je crois donc que notre Godemichou adoré, qui se décarcasse comme un vrai Du Croc, nous fera un envoi groupé demain. Qu’en pensez-vous, les piafs (et les piaffeuses aussi, bien sûr)
réponse à . mirlou le 12/10/2006 à 14h50 : J’aime les hommes qui savent parler aux femmes et se mettre à leur ...
et, bori, c’est vrai, là, elle a raison. Mirlou, c’est une belle bête, tu sais, j’te parle pas de la hauteur au jarret, j’te dis pas, là. Mais fais gaffe, comme elle dit, c’est dangeureux. Comment, faut que j’arrêt’, ah, bon! M’enfin, c’était um complim...mmmmmmmm
réponse à . file_au_logis le 12/10/2006 à 14h53 : il est 14:50 et toujours rien. Je crois donc que notre Godemichou adoré, ...
AHHHHHHHHHHHH ! 14:50, vous me faites rêver ! Ici, il n’est que 9:00 et je sens que la journée va être longuette ! Snif
réponse à . chirstian le 12/10/2006 à 14h13 : moi non plus : c’est pour cela que mes interventions de la journ&eacu...
1. Il n’y a plus de coins disponibles dans la page d’accueil pour mettre la liste des expressions commentées la veille, et puis faut quand même bien des choses réservées aux abonnés.

2. Les weekendiennes (et vacanciennes) ne sont effectivement pas listées dans la liste des dernières. C’est un point sur lequel il faut que je me penche, mais c’est pas dans mes priorités.
réponse à . file_au_logis le 12/10/2006 à 14h53 : il est 14:50 et toujours rien. Je crois donc que notre Godemichou adoré, ...
Ainsi que je l’ai indiqué plus haut (7), les envois ont démarré très tard (à la main à 09:00 environ) au lieu de minuit habituellement. Comme il faut actuellement environ 8 heures pour que tout le monde soit servi, dans l’ordre d’inscription sur le site, il va y avoir des envois qui vont partir jusque vers 17:00.
Y’en a qui l’auront même pas pour le goûter. C’est dire !
réponse à . mirlou le 12/10/2006 à 14h50 : J’aime les hommes qui savent parler aux femmes et se mettre à leur ...
Pour se mettre à la hauteur d’une femme, certains ne lèvent que le petit doigt.
Est-ce à dire que c’est suffisant ?
Non et Majeur est l’opinion générale chez les mâles.
Majeur et index réunis dans le meilleur des mondes.
Honteux tout ça ? Pas forcément, à voir au cas par cas.
réponse à . <inconnu> le 12/10/2006 à 15h26 : Pour se mettre à la hauteur d’une femme, certains ne lèvent ...
Il est vrai que pour aborder les femmes.. tout est dans le doigté ...mais il est vrai aussi que suivant les femmes rencontrées, il y a 2 poids, 2 mesures...
réponse à . God le 12/10/2006 à 15h09 : 1. Il n’y a plus de coins disponibles dans la page d’accueil pour me...
concernant les expressions weekendiennes : est-ce que la solution la plus simple ne consisterait pas à leur affecter la nouvelle date purement et simplement en remplacement de la première date: à part la liste "dernières" les recherches se font ensuite à partir des mots clef et non de la date, donc savoir que telle expression qui figurerait désormais sous la dte 10/9/06 a été publiée une première fois le 10/6/05 ne me semble pas fondamentalement intéressant ? Mais j’enfonce certainement des portes ouvertes !
réponse à . mirlou le 12/10/2006 à 15h57 : Il est vrai que pour aborder les femmes.. tout est dans le doigté ...mais...
Personnellement, je m’appuie toujours sur mes Phalanges pour conquérir et si je dois soutenir un siège, je n’hésite pas à passer outre sur les pieux* défendant les remparts de la honte éventuelle pouvant prendre en tenaille, en otage, l’honneur des demoiselles ou des dames pourtant résolues à...

Le Chemin des Dames, c’est moi qui l’aie tracé. J’ai ouvert la Voie Sacrée en fait et tout le monde a suivi.

*comme Alesi à Alésia
réponse à . chirstian le 12/10/2006 à 16h06 : concernant les expressions weekendiennes : est-ce que la solution la plus s...
Qui enfonce les portes ouvertes se retrouve plus vite à la buvette !
réponse à . chirstian le 12/10/2006 à 16h06 : concernant les expressions weekendiennes : est-ce que la solution la plus s...
Techniquement, ce serait effectivement la solution la plus simple.
Mais je veux pas !
réponse à . God le 12/10/2006 à 15h13 : Ainsi que je l’ai indiqué plus haut (7), les envois ont déma...
et bien, tu dois être très fâché avec moi. Il est 17:07, et je n’ai toujours rien recu. Mais peut-être que tes envois sont synchronisés avec l’heure solaire (comme la crème, mais pas avec le même effet*), qui - comme tout le monde le sait - n’est pas conforme (malgré qu’on ait essayé de bien la former) avec l’heure institutionnelle...
* et celle-là, on ne l’utilise que quand on a enlevé ses effets, pour qu’elle fasse de l’effet...
réponse à . God le 12/10/2006 à 16h39 : Techniquement, ce serait effectivement la solution la plus simple. Mais je veux ...
NA!
réponse à . God le 12/10/2006 à 16h39 : Techniquement, ce serait effectivement la solution la plus simple. Mais je veux ...
la solution la plus simple
Ben oui, quoi ! pourquoi choisir la facilité ? pourquoi faire SIMPLE quand on peut faire COMPLIQUE ! Faut pas croire, mais y’en a qui aiment se triturer les méninges et faire phosphorer leurs neurones ...
Il n’y a aucune mesure pour étalonner l’envie de toujours mieux faire ... pour les perfectionnistes ...
Il y aurait donc, dans l’univers Expressio, deux poids et deux mesures : ceux qui l’ont reçu ce jour d’hui et ceux qui ne l’ont encore pas.
Je constate quand-même que toute cette bande de "gnagna-gnagna" pleurnicheurs font leurs commentaires sur cette même livraison qu’ils n’ont encore pas reçue.
Pouvez-vous m’expliquer cela, bande de gnards-gnana-gnana  ?
réponse à . cotentine le 12/10/2006 à 18h00 : la solution la plus simpleBen oui, quoi ! pourquoi choisir la facilit&eacut...
T’excite pas comme ça Cotentine !
Serais-tu si simple d’esprit pour croire que la solution la plus simple est toujours la meilleure ? Je n’ose l’imaginer.
Il ne s’agit pas de beaucoup mieux faire ou de faire beaucoup plus compliqué, il s’agit simplement de mettre en place une solution dont le rapport convenance (à mes yeux)/difficulté sera le plus élevé possible.
That’s all !
réponse à . God le 12/10/2006 à 18h26 : T’excite pas comme ça Cotentine ! Serais-tu si simple d’...
croire que la solution la plus simple est toujours la meilleure ?
Ben, non, je sais bien que c’est la raison du plus fort qu’est toujours la meilleure ! Ce vieux Jeannot l’a écrit avant moi !
réponse à . God le 12/10/2006 à 18h26 : T’excite pas comme ça Cotentine ! Serais-tu si simple d’...
moi je dirais plutôt que la solution la plus simple à mettre en oeuvre est celle qu’on a pas à mettre soi même en oeuvre. De façon générale c’est celle que je préfére : un bon cahier des charges doit définir avec beaucoup de précisions les objectifs et les contraintes (y compris budgétaires) : si c’est bien fait , choisir un intervenant de confiance c’est justement ne pas avoir à s’occuper des choix techniques ( ce qui donne du temps : par exemple pour faire le c.. sur Expressio : elle est pas belle la vie ?)
ça y est : j’ai reçu le courriel du jour, par pigeon voyageur . Le pauvre était tout essouflé, il m’a dit que des copains avaient été chargés de courses plus courtes, et qu’il avait le sentiment d’avoir été pigeonné. Y aurait-il deux poids deux mesures ?

chirsti-enquête
réponse à . chirstian le 12/10/2006 à 19h00 : moi je dirais plutôt que la solution la plus simple à mettre en oeu...
Tiens, comme quoi chacun, en fonction de sa profession (je présume), a un regard différent sur "un intervenant de confiance". Pour moi, c’est quelqu’un qui, justement, ne va pas faire les choix mais préparera le travail en amont, de façon à ce qu’il ne me reste plus que le choix à faire.
A ben, ça oui, elle est belle la vie !
réponse à . chirstian le 12/10/2006 à 09h52 : nous n’avons ni un ni deux poids à mesurer : nous avons une "...
Personnellement, je ne connaissais cette expression que sous la forme citée par Littré...
Au fait, le Littré en question est-il bien d’un litre, ou y a-t-il là aussi deux poids, deux mesures ?
réponse à . God le 12/10/2006 à 08h48 : Eh bien je vois qu’il n’y a pas que les lexicographes qui ne sont pa...
Si l’on a deux pous à deme(s)ure, on doit se faire un shampooing anti-poux (à la moquette, itou)!

Alors, il y a des Papous papas à papas poux à deux mesures et des des Papous papas à papas poux à une seule mesure, etc. ?
réponse à . lorangoutan le 12/10/2006 à 20h34 : Personnellement, je ne connaissais cette expression que sous la forme cité...
le Littré dont au sujet duquel que tu causes est en fait un litron servi par la rousse.... Y en a qui disent que c’est un pis à lait... Ca nous fait donc une meuh sure pour rien...

Tiens, je vous signanagnanagnale quand même que j’ai le vent en poupe: j’ai recu le courriel (envoyé à 14:20 d’après mes informations) entre 19:45 et 20:15 (d’après le numéro de son ticket d’entrée). Le beau qui rit tôt deviendra peut-être le beau qui rôtit tôt... C’est pasque nous les gnanagnana (comme il dit) n’avons aucune problème à arriver à l’expression d’aujourd’hui en passant par des voies des tournées (Marcel, tu me remets un petit blanc vite fait?). Tu vas voir que bientôt nous trouverons le truc pour arriver à l’expression d’aujourd’hui en passant par celle de demain... Deux mains, le pied: un poids et deux mesures, pour faire le poids, euh, le pied, enfin, pour prendre du poids, non, pour prendre son pied. Oui, bon, je sais, allez coucher!
réponse à . file_au_logis le 12/10/2006 à 22h34 : le Littré dont au sujet duquel que tu causes est en fait un litron servi ...
On retire ses chaussures, au lit.
réponse à . <inconnu> le 12/10/2006 à 19h44 : Tiens, comme quoi chacun, en fonction de sa profession (je présume), a un...
un intervenant de confiance". Pour moi, c’est quelqu’un qui, justement, ne va pas faire les choix mais préparera le travail en amont, de façon à ce qu’il ne me reste plus que le choix à faire.
il est possible que nous ne parlions pas des mêmes choix : je tiens à conserver le choix des objectifs (notamment dans mon cadre professionnel) mais je laisse aux techniciens le choix des moyens. Dans le domaine informatique, par exemple (puisque ma réflexion était partie d’une modif possible d’Expressio) : je cherche à définir précisément ce que je souhaite obtenir comme résultat, à quel prix, avec quelles contraintes. Savoir que pour cela le technicien va utiliser tel ou tel programme est de son seul ressort , sauf s’il estime ne pas pouvoir y arriver, et qu’il faille nous concerter sur des arbitrages...
réponse à . chirstian le 13/10/2006 à 09h18 : un intervenant de confiance". Pour moi, c’est quelqu’un qui, justem...
Là, je mets quand même un bémol.

Tout dépend du niveau des responsabilités du ’technicien’ en question.
Pour répondre à un besoin ponctuel, il peut faire un choix sans vision globale et sans chercher à maintenir une cohérence générale du système d’information. Et à mettre des verrues à droite et gauche, chacune répondant parfaitement au besoin exprimé, on peut finir par obtenir un système dont les capacités d’évolution ou de migration deviendront quasi-nulles.
La cohérence du SI est extrêmement importante et un choix technique ne peut/doit être fait que s’il ne la met pas en péril.

Pour rester à un niveau assez bas : ce n’est pas parce tel outil ou tel langage de programmation permet de répondre parfaitement au besoin exprimé qu’il devra forcément être choisi. Il existe peut-être bien autre chose qui repondra (presque) aussi bien qui mais s’intègrera beaucoup mieux à l’existant au point que les évolutions des deux pourront se faire en parallèle sans qu’il y ait un blocage (si je fais évoluer l’un, l’autre ne marchera plus) ou sans avoir à tout casser.

Mais si le ’technicien’ en est conscient et en tient compte, alors tout baigne.
réponse à . God le 12/10/2006 à 15h09 : 1. Il n’y a plus de coins disponibles dans la page d’accueil pour me...
Il n’y a plus de coins disponibles dans la page d’accueil pour mettre la liste des expressions commentées la veille, et puis faut quand même bien des choses réservées aux abonnés.
Mois c’que j’en dis , hein ... question coin coin : j’imaginais non la modif de la page d’accueil, mais celle de la page "les dernières" : voici la liste des dernières expressions : ..... et dessous : ont été modifiées hier : ...
quand aux "choses réservées aux abonnés" cela me semble poser surtout la question : comment inciter un visiteur à s’abonner? C’est une question intéressante , qui dépasse largement le cadre de cette petite information... et sort tout à fait du cadre de ce forum. Mais un braim-storming hors antenne peut être amusant !
réponse à . chirstian le 13/10/2006 à 10h08 : Il n’y a plus de coins disponibles dans la page d’accueil pour mett...
Aaah ! Ok, ok, ok !
J’avions point compris.
Oui, certes ! Mais ma remarque à propos des abonnés tient toujours.
Et la question qui suit est bonne.
Juste quelques chiffres : j’ai actuellement une moyenne de 1100 visiteurs uniques par jour dont 150 abonnés (les 7500 autres ne doivent que lire le mail, peut-être). Sur les 950 autres visiteurs (dont certains, j’imagine, reviennent régulièrement) seuls 10 en moyenne s’abonnent chaque jour (il faut déduire ceux qui se désabonnent, le solde restant généralement positif).
Pourquoi que 10 sur 950, soit 1 pour 100 ? Ce qui rejoint ta question.
Mais ta conclusion est bonne aussi. Donc basta, au moins ici !
réponse à . chirstian le 13/10/2006 à 09h18 : un intervenant de confiance". Pour moi, c’est quelqu’un qui, justem...
Je nous crois d’accord mais tout dépend des choix, des moyens, des objectifs et où on se situe. Dans mon métier, je suis à la fois intervenante (de confiance je pense) et prépare donc pour mes clients plusieurs solutions, à eux de choisir celle qui leur correspondra le mieux (en terme de budget etc.). Et je suis à la fois dans le rôle du décideur et là, j’attends d’un bon intervenant qu’il me prépare le projet afin d’avoir la maîtrise du choix final.
réponse à . God le 13/10/2006 à 09h46 : Là, je mets quand même un bémol. Tout dépend du nive...
ton bémol ne me semble pas en être un  : j’avais dit "choisir un intervenant de confiance c’est justement ne pas avoir à s’occuper des choix techniques" ...
ce que tu m’objectes finalement c’est que si on le choisit mal, les conséquences peuvent être désastreuses. La dessus nous sommes naturellement tout à fait d’accord, que ce soit en informatique ou dans tout autre domaine.
Mais s’il est "mauvais " (insuffisance technique, approche trop limitée, incapable de se remettre en cause etc...) la solution ne me semble pas être de faire les choix techniques à sa place : elle est d’en changer !

@62 Lamone
et prépare donc pour mes clients plusieurs solutions
(c’est moi qui ai mis en italique le "donc" : en ta qualité "d’intervenante de confiance" il peut t’arriver effectivement de te sentir tenue de présenter plusieurs solutions , et de laisser à ton client le choix de la meilleure. Mais tu pourrais tout aussi bien n’en présenter qu’une (présentant les autres seulement pour montrer que tu as exploré toutes les pistes) et dire à ton client : "faites moi confiance, c’est cette solution qui vous convient, pour ces raisons :..." : autant de situations différentes, autant d’attitudes différentes !

Nous serons sans doute d’accord avec Detoeuf (mon livre de chevet) sur ce mode d’emploi du Conseil : "prenez un ingénieur conseil : écoutez le. S’il vous suggère une solution, demandez-lui ses raisons. Et si elles vous paraissent claires et de bon sens, faites ce qu’il vous dit. Mais si vous ne le comprenez pas , gardez-vous de croire que c’est parce que la technique vous est inaccessible. Et faites ce que vous jugez raisonnable."
réponse à . God le 13/10/2006 à 10h33 : Aaah ! Ok, ok, ok ! J’avions point compris. Oui, certes ! M...
Mais ma remarque à propos des abonnés tient toujours.
bref il te semble nécessaire qu’il y ait deux poids deux mesures !
Aujourdh’ui, il n’y aura pas deux poids et deux mesures car c’est l’anniversaire de Marcek et pis c’est tout:
♥♥♥♩♫♪♬♩♫♥♥♥Happy Birthday to you Marcek♥♥♥♩♫♪♬♩♫♥♥♥
Un joyeux anniversaire à toi Marcek, que cette journée te soit douce et chaleureuse entre ta famille et tes amis (expressionotes y-compris). 
cogito...
Les petits jeunots expressionautes n’ont pas connu les supplices qu’on nous infligea du temps de nos jeunes années : la conversion des poids et mesures du système CGS alors en cours en système SI rendu obligatoire par la loi Debré du 3 mai 1961.
Imaginez les jouissances qu’on peut ressentir en transformant les millibars en Pascals, les ergs en Joules, les dynes en Newton, les coulombs en ampères/heure et les coulombs par kilo en röntgen. Et je ne vous parlerai même pas de la bourricote qu’avait ses chaleurs *!

*Ben oui, quoi ! le cheval-vapeur, c’est un non-sens ! la chaleur se transformant en vapeur... c’est une exclusivité purement féminine 
Ce jour d’octobre 2006, entre le poids des mesures de God et la mesure des poids de chirstian, les mouches étaient à la fête, m’a-t-il semblé. 
♪♫♪♫ Belanniversaire Marcek ! ♫♪♪♫ que nous eûmes tant de plaisir à retrouver ici, il y a peu !
BON ANNIVERSAIRE A TOI, CHERE MARCEK!

Aujourd’hui, pas de demi mesure: tu nous écriras - j’espère - quelques rimes dont tu as le secret:
les petits pois sont verts
les petits poissons rouges,
de quelle couleur sont les petits poids?
Attendons les résultats de dimanche soir? Seront-ils bleus, seront-ils rouges? Seront-ils bleus ou rouges? Seront-ils bleus et rouges?
J’ai la mémoire qui flanche, j’me souviens plus très bien...
Bon anniversaire Marcek

Mais si deux poids signifie deux opinions ou jugements, et deux mesures la même chose, deux poids et deux mesures signifie quatre jugements ou opinions différents, non ? C’est donc bien l’arbitraire complet.
réponse à . charmagnac le 19/04/2012 à 08h33 : Bon anniversaire Marcek Mais si deux poids signifie deux opinions ou jugements,...
Pas d’accord (de participe, malgré que nous participions toutesétoussent du même principe)...
Un poids est une référence, tandis qu’une mesure est un résultat...
CQFD ( Ce Que File_au_Logis Désire)
réponse à . file_au_logis le 19/04/2012 à 07h57 : BON ANNIVERSAIRE A TOI, CHERE MARCEK! Aujourd’hui, pas de demi mesure: tu ...
Attendons les résultats de dimanche soir? Seront-ils bleus, seront-ils rouges? Seront-ils bleus ou rouges? Seront-ils bleus et rouges?
J’ai la mémoire qui flanche, j’me souviens plus très bien...

à moins que "Le Soir" de nos amis belges nous donne un poids et une mesure avant l’heure !
Je pense que l’explication est à trouver dans les anciennes balances à plateaux, où l’on pesait avec des "poids", c’est-à-dire des masses de métal étalonnées.
Vu sous cet angle, l’expression s’apparente à "employer des poids pipés".

Il faudrait donc dire "Avoir deux poids, deux mesures".
C’est d’ailleurs toujours comme ça que j’ai entendu l’expression.
Deux poids, deux mesures, c’est comme avoir un hémisphère cérébral gauche et une hémisphère cérébrale droite.
réponse à . <inconnu> le 19/04/2012 à 10h37 : Je pense que l’explication est à trouver dans les anciennes balance...
Et donc : à quand l’Expression les poids sont pipés ?
réponse à . <inconnu> le 19/04/2012 à 10h19 : Attendons les résultats de dimanche soir? Seront-ils bleus, seront-ils ro...
Il paraît que les Suisses sont aussi sur le coup. Ils seront sans doute à l’heure, peut-être pas en avance. On a une réputation à défendre.
réponse à . file_au_logis le 19/04/2012 à 09h10 : Pas d’accord (de participe, malgré que nous participions toutes&eac...
Quel sens de la précision ! Si je t’ai bien compris, l’utilisation de deux poids (références ou étalons) différents ne donne que deux mesures (résultats). mais si le terme mesure signifie non pas le résultat mais l’opération de mesurer, on peut penser que deux façons de mesurer différentes (ce qui est malhonnête) donnent bien deux résultats avec chaque poids.

Je crois que je suis en train de couper les cheveux en quatre (au moins), mais c’est la faute aux termes qui ont une double signification (mesure), comme "apprendre" et "louer" qui ont été cités hier.

Vite. une aspirine !
réponse à . <inconnu> le 19/04/2012 à 10h37 : Je pense que l’explication est à trouver dans les anciennes balance...
les anciennes balances à plateaux
Tu veux dire "les balances dont Roberval est l’éponyme" !
Roberval, qui aurait pu dire "Mon nom est Personne" (cette page), ce qui aurait amené son invention à être appelée pèse-Personne !
L’explication donnée me semble inutilement alambiquée.Il me semble que l’expression fait tout simplement référence au commerçant filou qui, selon le client pouvait utiliser soit le poids officiel , soit un poids rogné. Idem pour la mesure, soit une mesure exacte, soit un boisseau trafiqué, donc plus petit, ou pour les ventes de tissu par exemple, soit une règle exacte soit une raccourcie.Avec les clients réguliers, ou puissants, ou amis, il utilisait le poids et la mesure officiels,avec ceux qu’il n’aimait pas, ou qu’il supposait naifs ou faibles, le poids rogné.
La transposition se fait maintenantavec les détenteurs de l’autorité: politique, administrative, judiciaire....où selon qu’on est riche ou pauvre, puissant ou misérable etc....
Enfin c’est avec ce sens, peut-être un peu primaire, que dans ma famille et mon entourage cette expression est encore régulièrement utilisée pour stigmatiser les mesures ou comportement injustes ou inégalitaires.
– Déposséderai vertueux mi-doux
– Voudras dix-septième deux-roues
– Réexpédierais duvets doux mous
– Davet du sieu ? Meurox d’Expressio !
réponse à . deLassus le 19/04/2012 à 11h14 : les anciennes balances à plateauxTu veux dire "les balances dont Roberval...
Ce Gilles Personne de Roberval, un fameux gaillard ! Je ne le connaissais pas.
cogito...
Peut-être devrions-nous laisser la paternité de l’expression à Archimède qui, pour mesurer la quantité d’or contenu dans la couronne de Hieron II, l’avait, en principe, plongée dans l’eau de sa baignoire
réponse à . ergosum le 19/04/2012 à 02h04 : cogito... Les petits jeunots expressionautes n’ont pas connu les supplices...
Et qui va se farcir le robinet qui perd ? Le bassin qui fuit ? Sans compter les jours où ça s’évapore (ex. La Table de Multiplication de Jacques Bodoin, citée dans l’Expression d’il y a deux jours).
Sans que je sache d’où je la tiens car n’ayant aucune référence pour l’étayer , ma conviction était la suivante : les colporteurs ou marchands "transfontaliers" avaient plusieurs poids (pour les solides) et plusieurs mesures (pour les liquides) à l’époque où les poids et mesures n’étaient pas unifiés dans nos provinces françaises et/ou voisines. De ce fait certains pouvaient tricher, les différences n’étant pas toujours très sensibles.D’où l’expression signifiant deux jugements différents selon que l’on utlise un système de poids ET mesures ou bien un autre.
réponse à . Primarette le 19/04/2012 à 11h42 : L’explication donnée me semble inutilement alambiquée.Il me ...
Bonjour Primarette (quel joli pseudo !), et si je ne me trompe bienvenue parmi nous.
Je suis globalement d’accord avec ton interprétation de cette expression, qui a depuis 2006 fait couler beaucoup d’encre.
Reviens nous souvent !
Bon anniversaire chère Marcek. Je viens de lire ton poème "Nuit éternelle". Il m’a emplit d’émotions. Je t’embrasse.
God lui-même aurait donc deux poids et deux mesures. N’écrit-il pas en 61
Pourquoi que 10 sur 950, soit 1 pour 100 ?
Hé ben !!!! Faut que je revoie mon cours de mathématique.

Bon anniversaire Marcek
Cela ne viendrais pas du fait que les mesures n’étaient pas normalisé ?
Il y avait la livre parisii et la livre tournoi, pir n’en citer que deux.
Parce que les unités de longueurs...
Houla-la...

Tiens en #84 la même intérogation...
réponse à . tytoalba le 19/04/2012 à 14h00 : God lui-même aurait donc deux poids et deux mesures. N’écrit-...
10 sur 950 en % = 1,0526315789473684210526315789474... %, soit 1 % !

@ God : Je constate avec ravissement qu’en # 9 et en 2006, tu t’intéressais déjà aux petits popotames !
réponse à . ergosum le 19/04/2012 à 12h40 : cogito... Peut-être devrions-nous laisser la paternité de l’e...
pour mesurer la quantité d’or contenu dans la couronne de Hieron II, l’avait, en principe, plongée dans l’eau
Mais non, gros bêta! Il avait plongé la-dite couronne dans un bain de mercure après l’avoir bien entendu pesée au préalable.
L’ayant sortie du bain dont au sujet duquel que je viens de vous causer, il la pesa à nouveau et constata qu’elle était plus légère: l’or avait disparu! La différence de poids correspondait ainsi très exactement à la quantité d’or qui se trouvait précédemment sur la couronne et se retrouvait à présent dans le mercure, qui en était donc devenu d’autant plus lourd.
Quand le mercure se sera évaporé, il restera l’or...

Très bien. Je vois que tout le monde a suivi.
Question: quel était l’âge du capitaine de l’Arche de Noé?
BON ANNIVERSAIRE MARCEK
On se retrouve tous au Phare pour déguster quelques marcs de champagne; marcs secs pour l’occasion...
réponse à . <inconnu> le 19/04/2012 à 13h29 : Sans que je sache d’où je la tiens car n’ayant aucune r&eacut...
Les différences étaient assez sensibles et de plus, les monnaies pouvaient différer.
Rachi (1040-1105), théologien juif champenois, avait demandé à ses coreligionnaires de cesser ce genre de facéties.
réponse à . file_au_logis le 19/04/2012 à 15h12 : pour mesurer la quantité d’or contenu dans la couronne de Hieron II...
La réponse d’ergosum est cependant sérieuse : plonger la couronne dans un récipien td’eau plein à ras-bord permet de mesurer la quantité d’eau qui s’échappe, donc le volume du métal de la couronne. A condition de connaître les deux métaux qui la composent (or et cuivre par exemple) et de savoir quel est le poids spécifique de chaque métal, le poids de la couronne doit pèrmettre de connaître la proportion de chacun des métaux qui composent la couronne.

Et qui va se farcir le robinet qui perd ? (#83)
réponse à . file_au_logis le 19/04/2012 à 15h12 : pour mesurer la quantité d’or contenu dans la couronne de Hieron II...
A supposer que Noé était lui-même le capitaine de son arche, il vécut 950 ans (Genèse ch 9 verset 29)

Mais à l’époque les poids et les mesures étaient différents...
réponse à . deLassus le 19/04/2012 à 11h14 : les anciennes balances à plateauxTu veux dire "les balances dont Roberval...
J’ignorais que l’inventeur de la balance était né dans ce petit village. Je vois très bien où il se situe, contrairement au rédacteur de Wikipédia qui a dû forcer sur "ech cassigoutte" pour le voir à côté de Beauvais , vu qu’il se trouve à peu près (plus ou moins !) à mi-chemin entre Senlis et Compiègne.
Il existe à côté de Beauvais une commune qui se nomme Marseille, ce qui ne veut pas dire qu’elle est à côté de la mer !
réponse à . charmagnac le 19/04/2012 à 15h30 : La réponse d’ergosum est cependant sérieuse : plonger l...
Après les dés, la couronne !
Quand arrêterez-vous de balancer des trucs dans l’eau ?
On croirait Michel Legrand cette page
réponse à . SyntaxTerror le 19/04/2012 à 15h52 : J’ignorais que l’inventeur de la balance était né dans...
Il avait un gros poids sur l’estomac : un plateau plat de lentilles mal digéré...
Il avait aussi un petit poids sur le cœur : une amourette trop vite envolée...
Quel fléau ! Faut prendre des mesures !
Ainsi commence la légende de Robert Val. Si ! si !
réponse à . charmagnac le 19/04/2012 à 15h30 : La réponse d’ergosum est cependant sérieuse : plonger l...
Et qui va se farcir le robinet qui perd ?
- Pas moi !
SignéGermaine 
réponse à . file_au_logis le 19/04/2012 à 15h12 : pour mesurer la quantité d’or contenu dans la couronne de Hieron II...
cogito...
Quand le mercure se sera évaporé, il restera l’or...
Et, à Herion II, il lui resta ses yeux pour pleurer la disparition de sa couronne !
Il ne lui resta même pas l’argent dont au sujet duquel je ne vous ai pas encore entretenu (en tout bien, tout honneur) et qui était pourtant l’objet du litige.
De cette combinaison argent et vif-argent, il lui resta un amalgame tout juste bon à lui colmater ses dents creuses.
Avec l’or de sa couronne, une fois le mercure évaporé, il confia à Pierre Colombier et Jean Tissier le soin de lui réaliser "Une gueule en or"
Quant aux vapeurs de mercure, elles lui sont montées à la tête, engendrant la maladie dont Alzheimer fut l’éponyme, et le laissant à l’état de légume.
De cette expérience, je noterai un conseil for judicieux: pour cultiver les lentilles DiwanC, utilisez le mercure comme engrais ! C’est frais, c’est bon, c’est bio ! 
réponse à . DiwanC le 19/04/2012 à 16h05 : Il avait un gros poids sur l’estomac : un plateau plat de lentilles m...
légende de Robert Val

plus glorieuse que celle de son frère Philippe.
réponse à . SyntaxTerror le 19/04/2012 à 16h22 : légende de Robert Val plus glorieuse que celle de son frère Philip...
réponse à . SyntaxTerror le 19/04/2012 à 16h22 : légende de Robert Val plus glorieuse que celle de son frère Philip...
celle de Philippe... un vrai fléau, qui aurait une fâcheuse propension à pencher à droite !
réponse à . ergosum le 19/04/2012 à 16h09 : cogito... Quand le mercure se sera évaporé, il restera l’or....
Beaucoup d’entre vous utilisent désormais "éponyme" à bon escient. Je ne peux que vous encourager dans cette voie.
réponse à . SyntaxTerror le 19/04/2012 à 16h22 : légende de Robert Val plus glorieuse que celle de son frère Philip...
Sa virevolte est en effet « remarquable : il a déposé à senestre ses poids et mesures lorgnant sur le pré à sa dextre... là où l’herbe du moment est plus verte.

Tu te souviens certainement de ce qui disait Edgar Faure : Ce n’est pas la girouette qui tourne... c’est le vent.
réponse à . SyntaxTerror le 19/04/2012 à 16h22 : légende de Robert Val plus glorieuse que celle de son frère Philip...
Il travaillait comme indic de ma police de sons époque ?
réponse à . SyntaxTerror le 19/04/2012 à 15h55 : Après les dés, la couronne ! Quand arrêterez-vous de ba...
Mais moi je ne balance pas mes ronds dans l’eau. Pas fou !
réponse à . DiwanC le 19/04/2012 à 16h07 : Et qui va se farcir le robinet qui perd ?- Pas moi ! SignéGerma...
Pour le genre de robinet auquel tu penses, il y a des couches... C’est pas une question de joint, car pour ça on a un plombier sur Expressio (mâtin ! quel site !)
réponse à . DiwanC le 19/04/2012 à 17h44 : Sa virevolte est en effet « remarquable : il a dépos&eacu...
Edgar Faure : Ce n’est pas la girouette qui tourne... c’est le vent.
N’était-ce pas plutôt Beaufort ? cette page (éponyme de l’échelle qui porte son nom, mais alors, c’est un pléonasme ?)
réponse à . <inconnu> le 19/04/2012 à 18h34 : Edgar Faure : Ce n’est pas la girouette qui tourne... c’est le ...
Ne serait-ce pas plutôt Badin ? cette page (éponyme de l’appareil qui porte son nom... faudrait voir à ne pas badiner avec les instruments de bord !)
réponse à . ergosum le 19/04/2012 à 18h48 : Ne serait-ce pas plutôt Badin ? cette page (éponyme de l&rsquo...
Avec l’échelle de faux bord Beaufort non plus !
Le beaufort étant une valeur empirique, fatalement il y aura autant de poids et de mesures qu’il y aura de personnes invitées à donner leur estimation.On vous dira, par exemple, c’est "un 4 beaufort", ou "un petit quatre" (mais un peu plus qu’un bon trois), ou "un bon quatre" (mais un peu moins qu’un petit cinq)...
Par ailleurs, c’est une valeur à usage maritime. Surtout par gros temps, où on navigue à l’estime. Le badin, lui, est surtout utilisé à bord des avions.
J’étais dans l’aéronavale... cruel dilemme !
C’est avec désespoir que je constate que God a remplacé "roman éponyme" par "fameux roman" dans l’"Origine" de"Se réduire comme une peau de chagrin".
réponse à . <inconnu> le 19/04/2012 à 14h53 : 10 sur 950 en % = 1,0526315789473684210526315789474... %, soit 1 % ! @ God...
10 sur 950 en % = 1,0526315789473684210526315789474... %, soit 1 % !
Dommage qu’on ne puisse arrondir aussi facilement avec l’euro. C’est mon boulanger qui sera content lorsque je lui donnerai 1 € pour prix de la baguette plutôt que 1,05 €. Je doute qu’il le comprenne ainsi. Mais il est vrai qu’on ne va pas Pol et Mickey pour si peu.
le poids servait de livre : le poids lu
le poids ne mentait jamais : le poids vrai
le poids n’allait pas vite : le poids lent
le poids était un peu sot : le poids niais
le poids digérait bruyamment : le poids rot
le poids venait de Cagliari : le poids sarde


Comte de Poids et Comte de Mesure (les bons comtes font les bonzes amis)
réponse à . charmagnac le 20/04/2012 à 10h43 : le poids servait de livre : le poids lu le poids ne mentait jamais : l...
Le poids vous disait de rire : le poids riez
Le poids sur les bronches : le poids toux


Le poids râle et laid pipe aide reg t’angle
réponse à . <inconnu> le 19/04/2012 à 12h05 : – Déposséderai vertueux mi-doux – Voudras dix-septième...
ANAGRAMMES
Ex-Expressio met druides, vaudou
Druide Expressio vu deux atomes
Adieux Expressio dévêtu dos mur
réponse à . charmagnac le 20/04/2012 à 10h43 : le poids servait de livre : le poids lu le poids ne mentait jamais : l...
Le poids bruyant : le poids son
Le poids avertisseur : le poids sonnerie
Le poids a froid : le poids s’caille
Le poids pas court : le poids long
Aujourd’hui nous fêtons la Saint-Vincent. Voici l’histoire de Marcel Vincent, barman au Phare Ouest.
Ne jugez pas, afin que vous ne soyez pas jugés. Car du jugement dont vous jugez, vous serez jugés; et de la mesure dont vous mesurez, il vous sera mesuré. (Matt,7 :1-2)

Ce n’est pas moi qui le dit, c’est paraît-il Saint Matthieu. Mais ça en fait, des poids (sur les consciences) et des mesures...
Même en fouillant bien il n’y a rien de bien intéressant chez Georges aujourd’hui.....
Et toi Diwan, tu vois keukchôse ?

Bon, je fais le café* et je reviens......

* Ayé elle est détartrée.....
On m’a toujours dit que les petits pois sont rouges. J’en ai ouvert une boite, ils étaient verts !

On m’a trompé !......
réponse à . momolala le 22/01/2014 à 06h01 : Ne jugez pas, afin que vous ne soyez pas jugés. Car du jugement dont vous...
Alors Jésus dit à Matthieu:
"Descends de la charrette et gonfle le pneu"

(Matt,9:2-4)

La pression des pneux pneus se mesurant en bars ils se retrouvèrent à celui du Phare pour l’apéro.
réponse à . BOUBA le 22/01/2014 à 06h59 : Même en fouillant bien il n’y a rien de bien intéressant chez...
Et toi Diwan, tu vois keukchôse ?
À part mes années qui s’accumoncellent et dont je mesure chaque jour le poids, vois pas grand chose ! ...

Chez not’ Georges (l’autre !), j’ai quand même trouvé deux poids :
Face au faux buffet Henri deux,
Alignés sur les rayons de
La bibliothèque en faux bois,
Faux bouquins achetés au poids. [Le Faussaire]


Et pis :
Par la vieille qui, trébuchant sous trop de poids,
S’écrie: " Mon Dieu ! "..... [La Prière]


Mais une seule mesure :
En me voyant venir, femmes, filles, fillettes,
Au fur et à mesure avec des cris aigus, [Le Pince-fesses]


Ça ne va pas faire la rue Michel...
DEVINETTE
Pourquoi les marins de Christophe Colomb ne pouvaient pas avoir deux poids et deux mesures ?
Avoir deux poids ? Je m’en balance. 
réponse à . joseta le 22/01/2014 à 08h47 : DEVINETTE Pourquoi les marins de Christophe Colomb ne pouvaient pas avoir deux p...
Parce qu’il y avait trois bateaux : La Niña, la Pinta et la Santa Maria. Il fallait donc trois poids et trois mesures. Sinon c’était le bazar, la chienlit, le chaos, la révolte, la mutinerie... bref, le bord...l !
Paraît que Christophe se serait écrié : Moi vivant, jamais je ne me contenterai de deux poids et deux mesures ! . Paraît aussi qu’il aurait ajouté : Et pis c’est tout !
béni-oui-oui
Mot invariable
Personne toujours disposée à approuver ses supérieurs, le pouvoir en place.

Expression algérienne créée durant la période coloniale, formée de l’arabe beni, pluriel de ابن, ben (fils), et de oui oui exprimant un accord systématique, ce qui explique l’absence de s au pluriel.

Antonyme : béni-non-non (rare et par plaisanterie)
Personne qui dit non à tout.

Merci Wiki, sois béni-oui-qui.
réponse à . DiwanC le 22/01/2014 à 08h05 : Et toi Diwan, tu vois keukchôse ?À part mes années qui ...
Certes, les années passent et font peser sur nous les outrages irréversibles du temps mais consolons nous en nous disant que mère nature a bien fait les choses.

Que l’on soit puissant ou misérable, elles passent pour tout le monde ......

Tous égaux !

Il n’y a pas deux poids, deux mesures en la matière.......
réponse à . DiwanC le 22/01/2014 à 09h06 : Parce qu’il y avait trois bateaux : La Niña, la Pinta et la Santa Ma...
Presque...
ma réponse (beaucoup moins intéressante que la tienne):
- par manque de cri Terre !
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 09h06 : béni-oui-ouiMot invariable Personne toujours disposée à app...
En allemand:
Béni-ya-ya
En italien:
Béni-si-si
En russe:
Béni-da-da
En anglais:
Béni-yes-yes
En japonais:
Béni-haï-haï
En bambara:
Béni-owo-owo

etc etc..........
- Dis-donc, ta demi-douzaine de coqs règne en maître, elles bronchent pas les poules...
- oui, ils ont leur système, ils ont pris des mesures !
- quel système ?
- oh, le système des six mâles...
réponse à . <inconnu> le 19/04/2012 à 10h37 : Je pense que l’explication est à trouver dans les anciennes balance...
La bonne expression serait alors "avoir un poids et deux mesures" dont l’image semble assez limpide
Ben non, je trouve que l’explication de Mintaka en #73 est bonne : avoir deux poids (différents) et donc obtenir deux mesures (différentes).

Cette fois-ci, je suis pour la publication des commentaires anciens. 
réponse à . BOUBA le 22/01/2014 à 09h20 : En allemand: Béni-ya-ya En italien: Béni-si-si En russe: Bé...
En russe:
Béni-da-da
Oui-da :
Oui, bien sûr, c’est ça.

Da : (Particule) De l’ancien français diva, impératif des verbes dire et aller, contracté en dea puis enfin en da.
(Familier) Se joint parfois à oui, s’emploie parfois seul et adverbialement en fin de phrase, toujours en renforcement du sens.
L’acmé de sa signification se retrouve dans l’itération "dadada" : cette page.
réponse à . joseta le 22/01/2014 à 09h18 : Presque... ma réponse (beaucoup moins intéressante que la tienne):...
Personne dans la galaxie n’aurait pu trouver...
DEVINETTE
Pourquoi peut-on affirmer que ceux qui comparent deux poids et deux mesures ont tort ?
- parce que c’est les: qu’ont pas raison
réponse à . joseta le 22/01/2014 à 10h09 : DEVINETTE Pourquoi peut-on affirmer que ceux qui comparent deux poids et deux me...
Là par contre, Bouba et moi, on aurait tout de suite trouvé.
réponse à . BOUBA le 22/01/2014 à 09h20 : En allemand: Béni-ya-ya En italien: Béni-si-si En russe: Bé...
Au Vatican, on trouve le "béni"(souvent dit "cité")... tandis que dans les caves, le Malin s’écrit : "Béni soit qui mal y pense !"

Reste à savoir dans quelle mesure il fait le poids...
Reste à savoir dans quelle mesure il fait le poids...
Et ça, vois-tu, ça fait deux poids et deux mesures !  
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 10h00 : En russe: Béni-da-daOui-da : Oui, bien sûr, c’est &ccedi...
J’aime bien la nana avec le T-shirt vert......Depuis tout petit j’aime des seins animés !.........
Dans l’Univers tu veux dire.......
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 10h22 : Là par contre, Bouba et moi, on aurait tout de suite trouvé....
Tout de suite........tout de suite.........c’est vite dit !
réponse à . joseta le 22/01/2014 à 10h09 : DEVINETTE Pourquoi peut-on affirmer que ceux qui comparent deux poids et deux me...
Quelle est la déformée de l’expression qui signifie "avoir deux forêts et deux bicoques" ?
réponse à . DiwanC le 22/01/2014 à 10h23 : Au Vatican, on trouve le "béni"(souvent dit "cité")... tandis que ...
Quand on téléphone à un pèlerin pour savoir s’il est arrivé au Vatican on demande:
"Alors le cul béni, t’y est ?"......

C’est bon, Maître ?.......
Mouais, pas convaincu.
En effet, il est d’usage courant d’utiliser la "mesure" pour exprimer le degré de sagesse, ou de bon jugement devant un débat qui peut parfois animer une assemblée.
C’est là, à mon avis qu’il faut chercher, et c’est simplement la déformation d’une expression bien différente : "Avoir deux doigts de jugeotte" pour laquelle on (ah, peuple, quand tu parles !) a remplacé un mot pour un autre, un jour de grande pluie.
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 10h32 : Quelle est la déformée de l’expression qui signifie "avoir d...
Houlà !........Je crains le pire !
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 10h32 : Quelle est la déformée de l’expression qui signifie "avoir d...
Deux cabanes au Canada ?
réponse à . joseta le 22/01/2014 à 09h28 : - Dis-donc, ta demi-douzaine de coqs règne en maître, elles bronche...
......Et comme ils règnent en maîtres c’est aussi un système des six maîtres !
réponse à . mrcldr le 22/01/2014 à 10h35 : Mouais, pas convaincu. En effet, il est d’usage courant d’utiliser ...
Tiens ! Un nouveau (nouvelle ?) venu(e)......
Bienvenue au club........
réponse à . BOUBA le 22/01/2014 à 10h38 : Tiens ! Un nouveau (nouvelle ?) venu(e)...... Bienvenue au club..........
Vieux lecteur, en fait (j’ai déjà dû lire cette expression 2 ou 3 fois  ) mais première intervention, c’est vrai.
Réponse :
Avoir deux bois et deux masures
réponse à . mrcldr le 22/01/2014 à 10h43 : Vieux lecteur, en fait (j’ai déjà dû lire cette expres...
En guise de bienvenue, je me suis cassé la tête à pondre ce syllogisme :

"Avoir deux poids et deux mesures"
Or "au fur et à mesure"
Donc poids = fur

Ne dit-on pas : cet obèse est en fur-poids ?
réponse à . BOUBA le 22/01/2014 à 10h34 : Quand on téléphone à un pèlerin pour savoir s’...
Oui, mais il faut continuer à travailler quand même, hein ?
Et si, en plus, ton pélerin est acariâtre et bête: ...béni t’y est ? l’aigre nouille ?

(C’est pas por rien que je suis le maître, hein ? ) 
réponse à . joseta le 22/01/2014 à 11h00 : Oui, mais il faut continuer à travailler quand même, hein ? Et...
Y a pas de croââ, mon bave Monsieur.
Dans les églises il y a toujours des croix !
réponse à . joseta le 22/01/2014 à 11h00 : Oui, mais il faut continuer à travailler quand même, hein ? Et...
Dans une église, pas de grenouille mais ça grouille de gens qui s’agenouillent. Ouille les rhumatismes !
Des croix ? Cent. (en ordre croissant...)
réponse à . joseta le 22/01/2014 à 11h00 : Oui, mais il faut continuer à travailler quand même, hein ? Et...
Le maître égrène un chapelet de nouilles : le maître égrène nouilles.
réponse à . mrcldr le 22/01/2014 à 10h43 : Vieux lecteur, en fait (j’ai déjà dû lire cette expres...
Vieux motard que jamais......N’hésites pas à revenir !
réponse à . joseta le 22/01/2014 à 11h00 : Oui, mais il faut continuer à travailler quand même, hein ? Et...
Vous êtes trop fort, Ô Maître !.......
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 11h12 : Dans une église, pas de grenouille mais ça grouille de gens qui s&...
Ouille les rhumatismes !

Tu as raison les rhumatismes çà casse les ........ !
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 10h55 : En guise de bienvenue, je me suis cassé la tête à pondre ce ...
Pfouuuuuuuuu.........
réponse à . BOUBA le 22/01/2014 à 11h40 : Vieux motard que jamais......N’hésites pas à revenir !...
Mrcldr :
Mrcl —> Marcel
dr —> dira

Donc il reviendra.
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 11h39 : Le maître égrène un chapelet de nouilles : le maî...
Demain, on pourra dire: des jeux de mots sur les grenouilles, on en fit bien...
réponse à . joseta le 22/01/2014 à 11h50 : Demain, on pourra dire: des jeux de mots sur les grenouilles, on en fit bien......
Les reinettes sont des pommes.
Les rainettes sont des grenouilles.
Il s’agit donc de pommes-grenouilles, en quelque sorte.
Et un homme-grenouille avec une seule palme, c’est un mi-palme mi-pède.
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 12h02 : Les reinettes sont des pommes. Les rainettes sont des grenouilles. Il s’ag...
Qu’est-ce que ton homme-grenouille vient faire là-dedans ?
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 12h04 : Qu’est-ce que ton homme-grenouille vient faire là-dedans ?...
S’il s’est fait homme-grenouille c’est parce qu’on lui avait dit que dans le fond il n’était pas con.
La chasseuse (ou chasseresse)
L’épois : elle les mesure.
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 10h00 : En russe: Béni-da-daOui-da : Oui, bien sûr, c’est &ccedi...
"dadada"
Le tube de Trio revu par la famille de Borat !
C’est beau, le Net.
Avoir un double niveau
Dont un qui penche !
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 11h12 : Dans une église, pas de grenouille mais ça grouille de gens qui s&...
Dans une église, pas de grenouille
Tu as bien regardé dans le bénitier ? cette page
réponse à . joseta le 22/01/2014 à 12h31 : La chasseuse (ou chasseresse) L’épois : elle les mesure....
L’époisse cette page , c’est pas la poisse
réponse à . SyntaxTerror le 22/01/2014 à 13h03 : Dans une église, pas de grenouilleTu as bien regardé dans le b&eac...
Tu as bien regardé dans le bénitier ?
Dans l’eau claire, on a trouvé deux ou trois "ave", un pater austère, le poids d’une âme repentie et le poids de regrets éternels, une singulière petite marguerite tombée du bréviaire de l’abbé, un "ite missa est" oublié, un ex-voto brisé, une petite cantate obsédante et maladroite qu’on jouait autrefois... et deux mesures pour rien !

Fâché, le curé fit asséché le bénitier ... les grenouilles s’en sont allées... la petite marguerite est fanée...
De ce fromage j’en avais parlé ici, au numéro 91.
réponse à . joseta le 22/01/2014 à 15h53 : De ce fromage j’en avais parlé ici, au numéro 91....
Quelle mémoire ! Tu me scies...
réponse à . SyntaxTerror le 22/01/2014 à 13h03 : Dans une église, pas de grenouilleTu as bien regardé dans le b&eac...
Avant ma communion solennelle dans le cadre de cette organisation criminelle légale appelée Église, j’ai dû faire une "retraite" de quelques jours avec d’autres conscrits. De l’étang proche, nous ramenions des têtards pêchés avec des boîtes de conserve que nous reversions avec volupté dans les bénitiers de l’église où on voulait nous assommer une dernière fois pour la journée avec une messe.
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 17h22 : Avant ma communion solennelle dans le cadre de cette organisation criminelle l&e...
cette organisation criminelle légale appelée Église
Bien que très proche de tes opinions, je pense que tu devrais enlever de ton intervention ce morceau de phrase, qui n’apporte rien d’autre que l’occasion de choquer pas mal d’amionautes.
J’ai appris, jeune commercial, qu’il faut éviter d’aborder trop fortement les sujets politiques et religieux. Je m’en suis toujours bien porté.
réponse à . deLassus le 22/01/2014 à 17h48 : cette organisation criminelle légale appelée ÉgliseBien que...
Je suis d’accord avec toi.
Par contre la limitation à une seule église n’est pas juste.
Mais je suis mal placé pour critiquer moi qui travaillais au Vatican construit avec l’argent des indulgences !
réponse à . deLassus le 22/01/2014 à 17h48 : cette organisation criminelle légale appelée ÉgliseBien que...
Il faut oser appeler un chat un chat.
Dans mon post 174 je me suis d’ailleurs déjà modéré et si je choque des gens, sache qu’ils m’exaspèrent au plus haut point avec leurs croyances dont ils veulent m’imposer la morale.
Je reviens vers 21 h.

P.-S. : Je ne suis pas jeune commercial et n’ai pas besoin de faire la pute en ne clamant pas ma haine des religions.
réponse à . deLassus le 22/01/2014 à 17h48 : cette organisation criminelle légale appelée ÉgliseBien que...
Je partage ton sentiment deLassus... en précisant qu’il est inutile de me traiter de grenouille de bénitier*: je n’ai aucune conviction religieuse en quelque église que ce soit. Comme toi, je pense que ­ sur les 40 000 abonnés ­ bien des amionautes peuvent sursauter...
*je "crie" avant d’avoir mal ! 
Oups ! je viens de lire la réponse qu’on t’adresse à 18:04:38 : ça ne s’arrange pas !!! 
Cela dit, je n’ai jamais considéré que générosité, loyauté, honnêteté, franchise, tolérance, respect, etc. relevaient d’une morale religieuse, et là encore, quelle que soit l’église.
réponse à . DiwanC le 22/01/2014 à 18h19 : Je partage ton sentiment deLassus... en précisant qu’il est inutile...
ça ne s’arrange pas !!!
Pour moi, l’incident est déjà clos. Je respecte TOUTES les opinions.
Mettez deux juifs, New-Yorkais, ensembles: vous avez trois avis différends...
Comment alors pourraient-ils faire pour avoir "deux poids, deux mesures" ???
réponse à . deLassus le 22/01/2014 à 18h25 : ça ne s’arrange pas !!!Pour moi, l’incident est dé...
Il y aurait bien à dire et sur "l’incident" et sur ta raisonnable remarque...
réponse à . DiwanC le 22/01/2014 à 18h19 : Je partage ton sentiment deLassus... en précisant qu’il est inutile...
grenouille de bénitier: ou punaise de sacristie...
Pareille pour moi, dois-je dire: la religion, n’est qu’une béquille mentale dont je n’ai pas l’usage...!
réponse à . DiwanC le 22/01/2014 à 18h47 : Il y aurait bien à dire et sur "l’incident" et sur ta raisonnable r...
Voilà qui me rappelle un échange passionnant avec l’Amiral.
Lire cette page, # 65 et suivants. SyntaxTerror avait participé aussi.
PS : c’était l’époque où je m’exprimais souvent et très (trop ?) longuement ...
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 19h03 : grenouille de bénitier: ou punaise de sacristie... Pareille pour moi, doi...
Les amours clandestines d’une punaise de sacristie et d’un cafard clérical génèrent-elles une grenouille de bénitier ? Me d’mande...
réponse à . deLassus le 22/01/2014 à 19h13 : Voilà qui me rappelle un échange passionnant avec l’Amiral. ...
J’aurais mieux fait de me casser une patte que de parler de grenouille de bénitier.
Etant de tradition réformée, j’aurais du mal à ne pas être d’accord sur le passé criminel de l’église catholique, ce qui me conforte dans l’idée que de bâtir un état basé sur une religion quelle qu’elle soit est une ânerie monumentale. Il y aura forcément ... deux pois et trois haricots.
réponse à . SyntaxTerror le 22/01/2014 à 19h26 : J’aurais mieux fait de me casser une patte que de parler de grenouille de ...
bâtir un état basé sur une religion quelle qu’elle soit est une ânerie monumentale
Et pourtant ... cette page !
réponse à . DiwanC le 22/01/2014 à 19h19 : Les amours clandestines d’une punaise de sacristie et d’un cafard cl...


Bien répondu, au moins c’est bien envoyé...
Heu, plus sérieusement: le résultat, hautement improbable relèverait de la tératogenèse...
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 18h34 : Mettez deux juifs, New-Yorkais, ensembles: vous avez trois avis différend...
Mettez deux juifs, New-Yorkais, ensembles: vous avez trois avis différends.
Tu auras la même chose avec deux protestants parisiens !
De trois avis différents, il ne peut naître que des différends.

Je parlais de "Borat" un peu plus haut. On peut y entendre une réplique qui me fait hurler de rire :
Retournons à New-York, au moins, là-bas, il n’y a pas de juifs.
réponse à . DiwanC le 22/01/2014 à 19h19 : Les amours clandestines d’une punaise de sacristie et d’un cafard cl...
Les amours clandestines d’une punaise de sacristie et d’un cafard clérical génèrent-elles une grenouille de bénitier ? Me d’mande...
Tu penses à qui quand tu parles des amour clandestines d’un cafard... 
réponse à . deLassus le 22/01/2014 à 19h31 : bâtir un état basé sur une religion quelle qu’elle soi...
Hélas, oui.
N’oublions pas que les "Pères Pèlerins" ont quitté l’Angleterre et sa religion trop laxiste. Leurs descendants sont toujours contaminés.
réponse à . deLassus le 22/01/2014 à 19h13 : Voilà qui me rappelle un échange passionnant avec l’Amiral. ...
J’ai relu.. Discussion courtoise et sujet bien des fois abordé ici. Il reviendra, n’en doutons pas !

Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas
Qu’importe comment s’appelle
Cette clarté sur leur pas
Que l’un fut de la chapelle
Et l’autre s’y dérobât
…....................
Ils sont en prison Lequel
A le plus triste grabat
Lequel plus que l’autre gèle
Lequel préfère les rats
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas


Merci M’sieur Aragon.
réponse à . mickeylange le 22/01/2014 à 19h39 : Les amours clandestines d’une punaise de sacristie et d’un cafard cl...
À celui qui nous bassine avec ses grands principes et ses grands sentiments et qui, à la première occasion, balaie tout cela en vertu de ses minables petits calculs !
Mais ne compte pas sur moi pour dénoncer !
DÉFORMÉES

Avoir deux pieds et deux chaussures.
P’têt’ que j’ai une petite idée sur le personnage... Mais je ne dénonce personne, ah, mais!

Est-ce un trou abyssal qui plombe sa carrière,
Se creusant sous ses pas de joyeux turluron,
Et le force, partant, à faire marche arrière ?
C’est ce cher Franchouillard qui s’ fait mousser l’ citron.

C’est un ancien comique, un talent reconnu,
Qui sort toujours couvert au milieu des querelles ;
Il fut noir, il fut rouge et toujours biscornu,
Il fait l’ mort, il se tait, se prend pour un rebelle.

« Suis-je Amour ou Janus, je sais que je suis moi :
France est ma seule maîtresse et je suis son Roi ;
Je fus aussi un Prince aimé des rotatives ».

Ni debout, ni assis, se tient à croupetons,
Toujours prêt à s’allier, toujours prêt à l’esquive,
Il porte un ruban rouge au revers du veston.

Par honnêteté, je me dois d’ajouter que ceci vaut pour tous les autres!
réponse à . deLassus le 22/01/2014 à 17h48 : cette organisation criminelle légale appelée ÉgliseBien que...
enlever de ton intervention ce morceau de phrase
Décidément !

Dans ce pays qui se réclame de la Liberté de pensée, le seul fait d’exprimer de façon carrée son avis dérange même ceux qui sont d’accord avec moi sur le fond.

Je n’ai attaqué personne en particulier, juste critiqué une inféodation à un système de pensée.

La France a instauré la séparation de l’État et de l’Église, mais en fait c’est un des pays les plus rétrogrades au niveau éthique. Vos diatribes internes sur l’euthanasie sont indignes d’un pays censé s’être délivré du joug catholique.

Vous êtes la risée de l’Europe. Mais rassurez-vous, nous vous adopterons avec la plus grande mansuétude après la scission de la Belgique.
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 21h43 : enlever de ton intervention ce morceau de phraseDécidément ! ...
nous vous adopterons avec la plus grande mansuétude après la scission de la Belgique
Et notre hymne sera : Wallons, enfants de la Patrie !
réponse à . deLassus le 22/01/2014 à 22h06 : nous vous adopterons avec la plus grande mansuétude après la sciss...
Je constate avec grand plaisir que les mentalités changent déjà. Je sais, ce ne sera pas facile pour vous, mais nous vous aiderons fraternellement.
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 22h17 : Je constate avec grand plaisir que les mentalités changent déj&agr...
nous vous aiderons fraternellement
Inch Allah !
J’aime beaucoup les charcuteries halal sacienne. Je compte d’ailleurs ouvrir sous peu une boucherie porcine halal.
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 22h41 : J’aime beaucoup les charcuteries halal sacienne. Je compte d’ailleur...
Sans vouloir te décourager, Mustapha El Atrassi (qui n’est pas un descendant de Farid El Atrache) a déclaré qu’il avait beau tourner la tête du porc vers la Mecque, ça ne marchait pas.
On se consolera avec Halal aux vêtements et Halal aux chaussures.
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 21h43 : enlever de ton intervention ce morceau de phraseDécidément ! ...
Tu as raison.

Mais les Français ont fait de la précaution oratoire une deuxième nature. C’est nécessaire dans un pays où il vous est quotidiennement rappelé que vous avez fait suer le burnou et le nègre, et que vous ne vous en tirerez pas comme ça durant le prochain millénaire au moins. ("On" parle encore des croisades, alors c’est dire...)

Pourquoi, alors, se flageller encore plus sur la religion qui avait fait de la France la fille aînée de l’Église? C’est donner des cartes en main à tous ceux qui se jettent sur les débris de l’orgueil national pour en ridiculiser les dernières pauvres miettes.

La France - il faut l’admettre - est très largement déchristianisée et n’en va pas plus mal pour autant. Personne n’y parle plus d’enfer ou de paradis, contrairement à ce qui se passe dans des pays réputés évolués comme les États-Unis ou l’Allemagne, pour ne citer qu’eux. Dans ces pays, on ne comprend même pas ce que veut dire être athée, par exemple.

Toutes les religions ont du sang sur les mains et ont été une catastrophe pour l’humanité, toutes ont obturé les esprits sous couvert de sauver les âmes. J’en conclus que si on en ménage une pour ne pas se faire traiter de raciste/s (vous voyez de laquelle je veux parler), il est plus honnête de ne pas accabler les autres. Mais, ce que j’en dis, hein...

Personnellement, un certain courage oratoire ne m’a pas valu que des aménités. À chacun de savoir ce qu’il peut/veut se permettre de dire (jusqu’où il peut aller) s’il ne veut pas s’aliéner les autres. Je n’aime pas la tolérance qui ne veut pas dire grand-chose (car, enfin, tout n’est pas tolérable), mais j’aime la gentillesse, la courtoisie sans tomber dans la flagornerie, et la rigolomarrade.

Ugh, j’ai dit!
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 21h43 : enlever de ton intervention ce morceau de phraseDécidément ! ...
Encore un commentaire.

Je suis scandalisée par le sort fait à ce jeune homme mort-vivant que les parents veulent maintenir à tout prix en vie, en dépit de tout bon sens. Parents auxquels la Justice - pour le moment - a donné raison. Moi, je proposerais aux parents de pourvoir eux-mêmes aux dépenses inutilement occasionnées depuis des années, sans espoir d’amélioration, et qu’ils veulent poursuivre aux frais de la Sécu (ça devrait se monter à qqs centaines de milliers d’euro...). Et peut-être qu’à ce moment-là ils comprendraient que prolonger la mort de qn ce n’est pas la même chose que proponger sa vie!
réponse à . belteigneuse le 23/01/2014 à 10h24 : Encore un commentaire. Je suis scandalisée par le sort fait à ce...
Je n’arrive pas à trouver les bonnes balises!

Pardon!
réponse à . belteigneuse le 23/01/2014 à 10h27 : Je n’arrive pas à trouver les bonnes balises! Pardon!...
[u] pour underline ? —> [s] pour souligner.
On va essayer!
Je suis ravie que tu apprécies.

Souvent, il suffit d’une phrase bien "sentie" pour que la brume délétère se lève, pour que la limite fluctuante entre deux "régions" distinctes, mais troubles, se visualise .
@ 207 Belteigneuse* : Bravo !

* Encore ces boutons "répondre" qui font des leurs !
réponse à . belteigneuse le 23/01/2014 à 10h07 : Tu as raison. Mais les Français ont fait de la précaution oratoi...
La France, fille aînée de l’Eglise: normal qu’elle soit la première à s’émanciper.
Les religions fonctionnent "grâce" à l’angoisse existentielle et le besoin qu’ont les humains de croire, et aussi un besoin de merveilleux. Pour retenir les clients, il faut les menacer de châtiments s’ils osent ne pas croire et ne se soumettent pas. Asséner des contes invraisemblables tous les jours, toutes les semaines, toute l’année,... pendant des siècles, voire des milliers d’années, transforme des mensonges en "vérités". Les structures religieuses savent se renvoyer l’ascenseur œcuménique dans une sorte d’Internationale de la Calotte. Mais les religions apportent plus de problèmes que de réponses, surtout les monothéistes, qui sont les plus intolérantes et les plus violentes. J’ai été élevé dans le cursus catholique et suis devenu athée. On peut se désintoxiquer en lisant un ouvrage étayé: "Traité d’athéologie", de Michel Onfray. Pour une vue chronologique critique et documentée, on peut consulter le site www.rationalisme.org.
Bouba... une fois de plus, on est mal...
Le peu qu'on avait, on l'a dépensé sans mesure (voir à la porte 123). Et aujourd'hui, on ne va pas faire le poids*. Quoique... il nous reste les ritournelles des trois du d'ssus qu'on n'avait pas donné à écouter.

En fouillant dans les placards, j'ai déniché une "balance". Si tu veux, on partage : chacun son plateau... et not' Georges sera bien gardé !
À moins que tu aies trouvé aut' chose en magasin...

Moi, qui balance entre deux âges,
J' leur adresse à tous un message :
Le temps ne fait rien à l'affaire,
Quand on est con, on est con.
Qu'on ait vingt ans, qu'on soit grand-père,
Quand on est con, on est con.

On écoute ?

* Même si avec ton p'tit quintal tu as des chances de gagner !
réponse à . DiwanC le 16/02/2016 à 03h36 : Bouba... une fois de plus, on est mal... Le peu qu'on avait, on l'a dépen...
Je veux bien partager mais elle penchera de mon côté....

En effet pas trop de blé à moudre aujourd'hui chez Georges.

Je vais me contenter de moudre le café et puis désolé mais faut que j'y aille....
réponse à . DiwanC le 16/02/2016 à 03h36 : Bouba... une fois de plus, on est mal... Le peu qu'on avait, on l'a dépen...
Même si avec ton p'tit quintal tu as des chances de gagner !
J'ai longtemps cru de par sa consonance que "quintal" signifiait 50 kg alors qu'il signifie 100 kg.
En fait, ça vient du latin médiéval "quintale" par l'intermédiaire de l'arabe "qinṭār" et in fine il est emprunté au latin tardif "centenarium".
réponse à . chirstian le 13/10/2006 à 10h08 : Il n’y a plus de coins disponibles dans la page d’accueil pour mett...
Mais un braim-storming hors antenne peut être amusant !
Un "brain-storming hors antenne", ne serait-ce pas que que d'aucuns appellent une convention ?  
réponse à . <inconnu> le 22/01/2014 à 18h34 : Mettez deux juifs, New-Yorkais, ensembles: vous avez trois avis différend...
Mettez deux juifs, New-Yorkais, ensembles: vous avez trois avis différends...
On dirait du Woody Allen !  
L'origine de l'expression "deux poids et deux mesures" est bien plus ancienne que celà.
Dans la Bible, livre des PROVERBES, chapitre 20, versets 10 et 23, on parle bien de "deux sortes de poids et deux sortes d'éphas" (l'épha étant une mesure pour le grain). Tout simplement, il était malhonnête d'avoir un poids pour acheter et un poids pour vendre, différents de manière à s'avantager injustement à chaque opération.
réponse à . BlueRay le 16/02/2016 à 09h41 : L'origine de l'expression "deux poids et deux mesures" est b...
Salut à toi, BlueRay, nouveau si je ne m'abuse !
Et grand merci pour cette lumineuse contribution.
Il fut jadis un temps où God Lui-même t'aurait remercié, mais aujourd'hui IznoG0d est muet...
JEU: NOUVEAUTÉ
Je pourrais intituler ce nouvel essai LE BAL DES VOYELLES . Il s'agit de trouver les noms appartenant à un thème déterminé, simplement par un remplacement de voyelles.
Dans ce cas, le thème est: UNITÉS DE MESURE . Et pour mieux me faire comprendre, voici deux exemples:
MÈTRE-----> mitre
RÉAUMUR------> riz amer.
En outre, je vous fournis les 13 mots à découvrir , qui sont les suivants:
ampère, bel, carat, kilo, lux, mille, minute, mole, octave, paume, perche, semaine, et stère.
Bon amusement !

Elle n'avait pas voulu vivre sous l'empire de son autorité, de plus en plus active...L'ex était devenu insupportable, pourtant, même le curé du village était convaincu que ça finirait en noce. Pas de bol...mais ce n'était pas plus mal: au moins, elle s'en était rendue compte à temps...
Elle s'était fait la malle de leur petit nid d'amour, pour vivre seule, et lui, lui envoyait ses effets personnels par la poste.
On sonna à la porte...elle souleva les stores et vit, sur le porche le jeune facteur qui tenait un colis entre ses menottes. Elle alla ouvrir, mais sa mine devint triste, à chaque envoi, elle pensait aux moments heureux qu'ils avaient vécus ensemble...Et puis, tout n'était peut-être pas perdu, il pourrait encore changer; on fait bien des choses par amour...ce serait aux pommes, pensait-elle: mais, une chose était sûre; c'est lui qui devrait décider !
@ Ratanak
Les enfants meusiens, avec leurs lance-pierres, aimaient jouer au tir aux pots de fleurs...mais pas toujours, et quand ils pouvaient: dans la Meuse eurent du pot cible.
réponse à . joseta le 16/02/2016 à 10h11 : JEU: NOUVEAUTÉ Je pourrais intituler ce nouvel essai LE BAL DES VOYELL...
J'u trivo !
@ Ratanak
Vieux boeufs à Commercy
La Meuse: ures
Je n'ai mis que des mesures parce que je me demandais si ce jeu pouvait faire le poids...  
réponse à . joseta le 16/02/2016 à 11h16 : Je n'ai mis que des mesures parce que je me demandais si ce jeu pouvait fai...
En tous les cas il n'est pas casse-poids ! 
À rit tunique  : J'ai trouvé avec l'aide du surlignage !
Et sans doute en leur temps ils musèrent... 
réponse à . Mintaka le 16/02/2016 à 11h32 : À rit tunique  : J'ai trouvé avec l'aide du surlignage&n...
Moi, je suis Monticket !
réponse à . joseta le 16/02/2016 à 10h11 : JEU: NOUVEAUTÉ Je pourrais intituler ce nouvel essai LE BAL DES VOYELL...
À Je zut ô : bravo !
Et moi, alors, Ellenetique ?
À Je zut ô : bravo !
Tu veux sans doute dire : Vos bras !
réponse à . joseta le 16/02/2016 à 10h11 : JEU: NOUVEAUTÉ Je pourrais intituler ce nouvel essai LE BAL DES VOYELL...
Merci pour ce nouveau jeu !
Et merci de nous avoir mis sur la poste piste !

réponse à . DiwanC le 16/02/2016 à 12h18 : Merci pour ce nouveau jeu ! Et merci de nous avoir mis sur la poste piste&...
Et merci de nous avoir mis sur la peste ! 
Amin t'as qu'à...: merci !
Pasta ! Basta ! 
réponse à . Mintaka le 16/02/2016 à 08h14 : Même si avec ton p'tit quintal tu as des chances de gagner !J�...
J'ai longtemps cru de par sa consonance que "quintal" signifiait 50 kg...
Longtemps ? Tu m'étonnes... Si mes très lointains souvenirs d'écolière sont bons, les mesures de longueur, de capacité, etc. sont enseignées au cours moyen, non ?
À moins que ce soit parce que tu es resté très jeune... d'esprit.
Ce qui expliquerait bien des choses !
réponse à . DiwanC le 16/02/2016 à 12h51 : J'ai longtemps cru de par sa consonance que "quintal" signifiait ...
Ça vient de l'école primaire où un instit s'est trompé, et comme j'ai une bonne mémoire, je me suis fourvoyé des lustres durant. Je sais, ce n'est pas brillant alors que je n'hésite pas à me prendre pour une lumière. Il semblerait qu'en fait je ne sois qu'un illuminé. 
réponse à . Mintaka le 16/02/2016 à 13h00 : Ça vient de l'école primaire où un instit s'est tromp&eacut...
Ah... c'est ça... Alors, je ne m'inquiète plus ! 
réponse à . BlueRay le 16/02/2016 à 09h41 : L'origine de l'expression "deux poids et deux mesures" est b...
Bienvenue à bord !
Bel éclairage en effet, comme dit l'ami deLassus.
Et que God* n'ait pas tenu compte de la Bible est stupéfiant !

Suis allée flâner du côté de la DGCCEF, voir ce qu'on disait concernant les "poids et mesures", et suis tombée sur ce décret 1978, consolidé 2016.
Bigre** ! Combien a-t-il fallu de réunions, de passages en commission "Ceci" et commission "Cela"... sachant que quatre ministères sont concernés ?
Il y a des métiers que, vraiment, je n'envie pas !

* God est ici le créateur-fondateur de ce mêêêveilleux site ! Tu peux le lire tout là-haut... 'videmment ! Mais peut-être savais-tu déjà tout cela ?
**... du Bengale. S'cusez-moi... c'est pavlovien !



Il semble que tout le monde a trouvé, mais pour qu'on voit bien le système...
1) AMPÈRE--------> EMPIRE
2) OCTAVE--------> ACTIVE
3) LUX-----------> L'EX
4) CARAT---------> CURÉ
5) BEL-----------> BOL
6) MOLE----------> MAL
7) MILLE---------> MALLE
8) STÈRE---------> STORES
9) PERCHE--------> PORCHE
10) KILO----------> COLIS
11) MINUTE--------> MENOTTES
12) SEMAINE-------> SA MINE
13) PAUME---------> POMMES
Voilà !
Pause sur un set de tournage...
- C'est à qui cette crème de petits pois ?
- c'est les pois de Mesure...
réponse à . joseta le 16/02/2016 à 16h32 : Pause sur un set de tournage... - C'est à qui cette crème de ...
Avec le poids de la poix et la mesure d'une masure, on a bien deux "poi" et deux m'sures...
réponse à . DiwanC le 16/02/2016 à 16h44 : Avec le poids de la poix et la mesure d'une masure, on a bien deux "po...
Là, je dis: mention !
Anciennement
- J'ai dix maisons à vendre...
- elles sont grandes ?
- faut que je prenne les mesures des dix mansions...
- les mesures des dimensions ??
Ben oui, c'est bien dans ce sens là que je l'ai écrit...
Lorsque vous éclusez vos factures l'une après l'autre en voyant poindre la dèche, vous utilisez le furet à misère.

Bof ! 
Je regrette profondément que God fasse deux poids et deux mesures sur expressio, ceux qui sont encore là et les inconnus.
Quand je relis les voisins du dessus si il y a le pseudo je lis où je passe pour certains. Pour les inconnus je suis obligé de lire le début. C'est une perte de temps, et quand il y a 200 voisins ça devient pénible. Si Sa Divinité c'était contenté de mettre entre ( ) le pseudo de l'idiot qui c'est désabonnė on aurait gagné du temps. C'était ma réflexion du jour à moi que j'ai.
Le poids, il est dans les atomes des objets.
Et on peut le mesurer.

Intermède :
Deux électrons dans un bar.
l'un : - t'as ben le cou long, t'es su'l neutre on dirait.
l'autre : - m'en parle pas, j'ai perdu ma couche et quand je fais prout on rit de moi.

ma blague du jour à moi que j'ai eue.

À vos gadros !
réponse à . mickeylange le 16/02/2016 à 17h59 : Je regrette profondément que God fasse deux poids et deux mesures sur exp...
Tu as raison !
réponse à . Slepi le 16/02/2016 à 18h30 : Le poids, il est dans les atomes des objets. Et on peut le mesurer. Interm&egra...
C'est en passant dans le champ du boson de Higgs que la matière acquiert une masse et donc un poids.
réponse à . Mintaka le 16/02/2016 à 18h38 : C'est en passant dans le champ du boson de Higgs que la matière acqu...
Là au moins elle passe. Mais si elle rentre dans le mur de Planck, elle perd son temps et toute mesure et elle trépasse.
réponse à . God le 12/10/2006 à 09h07 : Ai-je été clair ?Oui, bien sûr ! Mais je ne compre...
poooooo
_255 ... c'est toi Higgs ? ... t'as un beau blouson !
réponse à . mickeylange le 16/02/2016 à 17h59 : Je regrette profondément que God fasse deux poids et deux mesures sur exp...
Salut Nicolas ! 


C'est parce que Sa Divinité est un graaand sentimental...
Inconnus aujourd'hui, certes mais hier, c'était ses petits, comme ses ouailles, ses brebis, ses petites chèvres,... Ils s'étaient inscrits au fur et à mesure, donnant du sens à Expressio qui chaque jour prenait du poids.
Ils s'étaient inscrits au fur et à mesure, donnant du sens à Expressio qui chaque jour prenait du poids.
Ça, je le recopie ; ainsi, j'aurai deux poids et deux mesures ! 
Ils partaient emportant leur pseudo car God avait horreur du désordre :
- Tu te tires ? Soit. Mais prends tes cliques et n'oublie pas tes claques.

Seulement, il ne pouvait se résoudre à les effacer complètement ; il a gardé la petite marguerite qu'est tombée du livre de Quasimodo "Construire ses cloches en vingt leçons", le parfum d'une belle... et toutes les connebêtises des autres !

Il est comme ça God et pis c'est tout !

Pour ceux qui ignorent le passé, Quasimodo est une sorte de double de Lange d'aujourd'hui...
réponse à . Slepi le 16/02/2016 à 20h00 : _255 ... c'est toi Higgs ? ... t'as un beau blouson !...
Laisse béton ! 
C'est Mickey qui avait des arguments béton.
Et maintenant c'est Diwan !
Aujourd'hui un mètre et un kilo à Toulouse équivalent à un mètre et un kilo à Strasbourg, mais ça n'a pas toujours été le cas. C'est le décret du 1er août 1793 qui fixe en France l'unification des poids et mesures sur la base du mètre-étalon et du kilo-étalon, tous deux fixés pour les travaux visant à déterminer le rapport d'angle du méridien.
Auparavant, les poids et mesures dépendaient des autorités locales. Ainsi, chaque marché (équipé d'une balance et d'une toise publique) avait, pour ainsi dire ses propres unités de poids et de mesures et certaines avaient beau jeu de porter le même nom lorsqu'elles n'étaient pas mesurées de la même manière ici et là. De plus les autorités locales prélevaient des taxes sur les échanges commerciaux.
Aussi, à récolte égale et mêmes bestiaux, les producteurs pouvaient se retrouver avec des poids de céréales et des tailles de bestiaux différents d'une fois à l'autre sur le même marché en fonction des besoins en trésorerie de l'autorité locale, voire des besoins en fonds propres du responsable des poids et mesures.
On peut aussi aisément comprendre qu'il était très compliqué avec deux poids, deux mesures d'évaluer la santé économique d'un terroir.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir deux poids et deux mesures » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?