Avoir la tête dans le cul - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Avoir la tête dans le cul

Être très mal réveillé.
Ne pas se sentir bien, un lendemain de veille ou de fête.

Origine

Voilà une expression d'une finesse rare !
Ce qui veut dire que l'explication ne pourra pas vraiment faire dans la délicatesse. Si vous avez moins de 18 ans ou êtes choqué par certains détails de l'anatomie humaine, merci de vous cacher les yeux avant de la lire.

Cette expression est très récente. Elle serait apparue à la fin du siècle dernier sans que sa source semble vraiment connue.

Contrairement à ce que certains pourraient croire, il n'est pas question d'aller mettre sa tête dans l'arrière-train du voisin, même si le résultat serait identique quant à la perception de l'entourage. Sans compter que, pour commencer, il faudrait trouver un voisin consentant, ce qui est peu probable.

Non, ce qui est évoqué ici, c'est bien une auto-intromission impossible (Lien externe) car elle nécessite à la fois une souplesse rare (photo ici Lien externe) et une extrême capacité de dilatation de l'orifice visé.

Une chose semble sûre (mais je ne l'ai pas personnellement vérifié et je n'ai pas planifié cela à court terme, ayant quelques bricoles plus urgentes sur le feu), c'est qu'une fois la tête là-bas dedans, la vue doit être 'légèrement' brouillée et la perception des sons plutôt étouffée et déformée, exactement comme quand on a du mal à refaire surface, ce qui suffit à expliquer pleinement la métaphore.

Mais, plus simplement, peut-être n'y a-t-il dans cette expression qu'une allusion à ces animaux qui, lorsqu'ils sont endormis, sont en boule, la tête dans le cul ?

Compléments

Pour ceux qui sont claustrophobes, il y a la variante "avoir la tête dans le gaz" (sans que l'on sache si, pour rester en dessous de la ceinture, il s'agit de gaz intestinal) et pour ceux à qui le cochon n'est pas interdit, on peut aussi dire "avoir la tête dans le pâté".

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir la tête dans le cul » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Einen Kater habenAvoir un... (Kater = déformation de Katarrh, rhume)
États-Unisen To get up on the wrong side of the bed.Se lever au côté mauvais du lit
États-Unisen To feel like shitSe sentir comme la merde
Peroues Sentirse hasta el culoSe sentir jusqu'au cul
Espagnees Tener resaca.Avoir du ressac.
Chilies Andar con la cañaÊtre avec la canne
France (Dordogne)fr Etre embourrinéAvoir la tête pleine de bourris (c'est un mélange de poussières, de graines de foin que l'on trouve en balayant une grange ou un grenier).
France (Franche-Comté)fr Avoir les grillots
Canada (Québec)fr Avoir le cul en dessous du brasAvoir la tête dans le cul
Suissefr Avoir les charpentiers qui se sont mis au travail
Suissefr Avoir mal aux cheveux
Canada (Québec)fr Avoir les yeux dans la graisse de binnes
Italieit Avere la testa nel palloneAvoir la tête dans le ballon
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl een kater hebbenavoir un chat ( étymologie voir l'allemand)
Pays-Basnl met het verkeerde been uit bed stappensortir de son lit avec le mauvais pied (le pied gauche)
Pays-Basnl Spijkers in je kop hebbenAvoir des clous dans la tête
Roumaniero A se trezi cu curul/fundul în susSe réveiller le cul/dos en haut
Roumaniero A se trezi cu fa?a-n pern?Se réveiller face à l’oreiller

Vos commentaires
Petite remarque au sujet du pâté : il n’y a pas toujours du porc dedans ! Je ne vais pas donner des recettes mais des exemples me viennent à l’esprit. Tout le monde a un jour mangé du pâté exclusivement oie ou canard ; évidemment je ne parle pas de foie gras, qui n’est pas du pâté. Bien que certains enfants disent "Oh, papi, il est bon ton pâté ", après avoir mangé du foie gras.
réponse à . amapola le 07/04/2006 à 09h52 : Petite remarque au sujet du pâté : il n’y a pas toujours...
C’est vrai !
Si la ’chair à pâté’ est bien du "hachis de viande de porc destiné à faire des pâtés" selon le Robert, le pâté peut être à base de viandes diverses et même de poisson.
réponse à . amapola le 07/04/2006 à 09h52 : Petite remarque au sujet du pâté : il n’y a pas toujours...
Mouais, pour le pâté de poisson, d’accord, mais du pâté exclusivement oie ou canard, je ne sais pas si j’en ai jamais mangé : la plupart du temps il y a un peu de chair à pâté porcine dans ces préparations.

À l’origine, « pâté » désigne la pâte feuilletée qui entoure un gâteau de viande ; ou ce gâteau de viande entouré de pâte ; le sens a ensuite dérivé pour englober des préparations où il n’y a mie pâte.

Et si c’était celui-là, le pâté dans lequel on a la tête ? comme enrobée d’une couche de pâte feuilletée ?
Pour revenir au cul, en espagnol l’expression se dit ’pensar con el culo’... Serait-ce envisager l’’idée qu’un cul est un peu con ? (Déjà qu’il en est près pour certaines...)
Tout à fait d’accord boafff! D’autant plus si on a une tête de cochon. Et là, plus aucun doute quant à la composition du pâté...

Pour ma part, lorsque je parviens à m’extraire du lit un lendemain de veille, je dis que "Des kangourous jouent à saute-mouton sous mon crâne".
Mais on revient au pâté car je soupçonne fort les Australiens de consommer du pâté de kangourou. Non?

le lendemain de veille on dit aussi "j’ai mal aux cheveux" surtout s’il a été bien arrosé
Pour rester dans le domaine du vocabulaire en question, je me souviens que ma mère employait une expression très imagée en parlant des personnes qui marchent la tête en avant : "Bonjour ma tête, mon cul viendra demain". J’ai bien retenu cette expression qui décrit l’allure de façon fort nette et que j’emploie de temps en temps lorsqu’elle correspond à une personne donnée  ! On est loin dans ce cas d’avoir la tête où vous savez !
Je me demandais si "je suis dans le gaz" ou "la tête dans le gaz" ne se rapporte pas à cette tendre habitude qu’avaient bien des mères de déposer la tête de leur bébé dans l’entrée de la cuisinière à gaz pour l’endormir quand il ne se calmait pas tout seul (les mères ont, selon les lieux et époques, recouru à maintes pratiques peu ou prou dangereuses pour endormir leur enfant... en toute bonne foi évidemment). Avoir respiré du gaz endormait - donc être dans le gaz signifie probablement "être à moitié endormi" ou "avoir envie de dormir"...
Sinon, l’expression du jour me rappelle cette phrase dont j’ai complètement oublié l’origine : "parle à mon cul, ma tête est malade"...
On peut également dire : "Souffrir d’endorectocéphalie" (aiguë ou pas !!)...
Bonne soirée. Gaëlle
"Avoir la tête dans le cul". Ancien parisien, il m’est possible de dire, avec qq milliers d’autres, que j’avais tous les matins (heu, le soir aussi, pour rentrer...) "la tête dans le RER" S’il y a des bretons sur ce forum, ils comprendront de suite (autant pour l’orthographe...): en breton le "raire" désigne le cul...
Il y a qq années lorsque j’ai commis (sic !) ce calembourg, c’est mon beau-frère, breton bon teint, qui s’est fait engueler par ma sœur... Mon beau-frère lorsqu’il est venu me rapporter la chose était hilare...
Si, ce matin, vous vous réveillez dans une telle position, un conseil : asseyez-vous avec précaution ! Sinon, bonjour le mal de crâne!

Etre ainsi « chapeautée » n’empêchera ni de voir la vie en rose ni d’avoir des idées lumineuses… mais ça risque d’être un peu plus compliqué que d’habitude !!
"Avoir la tête dans le cul", métaphore ou hyperbole pour désigner cette sensation de lendemain de veille tardive ou de fiesta ?
mais ce peut être aussi une punition ! ... qui fait beaucoup rire les japonais 
réponse à . cotentine le 07/10/2010 à 01h06 : "Avoir la tête dans le cul", métaphore ou hyperbole pour dés...
Hyperbole, hyperbole... comme tu y vas 
Manque de bol, ouais..., manque de c... 
"avoir la tête dans le pâté": pourquoi pas dans les rillettes ? 
Avec une telle intervention, LPP t’aurais donné du Mans dûment la trirème du jour, sûr !
réponse à . <inconnu> le 08/09/2009 à 21h04 : "Avoir la tête dans le cul". Ancien parisien, il m’est possible de d...
Pour un anglophone (moi), cette expression est intéressante parce que c’est un "faux ami." Car nous avons, nous autres anglophones, une expression dont la traduction littérale serait "avoir la tête dans le cul": "Have one’s head up one’s ass." Mais la signification est bien differente: l’expression anglaise/américaine signifie "Être bête et (au même temps) têtu." L’expression anglaise équivalente à "avoir la tête dans le cul" seraît "To get up on the wrong side of the bed" (se lever du mauvais côté du lit), ce qui est facile à faire le lendemain d’un fête, etc.
réponse à . amapola le 08/04/2006 à 09h37 : Pour rester dans le domaine du vocabulaire en question, je me souviens que ma m&...
beaucoup plus local mais équivalent mon père disait "avoir la tête à Taninges et le cul à Samoens " pour evoquer certaine démarche ou position sur les skis  ; je pense que ma grand -mère -maternelle - qui était septimontaine aurait inversé la proposition "la tête à Samoens .... "
Expression reprise dans un texte que mes gamins ont fait "chanter" en boucle  : "la tête dans l’ cul , l’cul dans le brouillard "cette page... toute une histoire de famille !
Voilà une expression qui me rappelle un certain Quasimodo devenu, à force de fréquenter les tours de Notre-Dame, peintre plafonnier. Et cette illustration : cette page qu’il m’avait envoyé à l’époque...

Plus contorsionniste qu’être Grec et se faire voir par soi-même, n’est-ce pas Chirstian ?
réponse à . tomd67 le 07/10/2010 à 08h01 : Pour un anglophone (moi), cette expression est intéressante parce que c&r...
(se lever du mauvais côté du lit), ce qui est facile à faire le lendemain d’un fête
Parce que au lendemain d’une fête, les anglophones croient qu’il y aurait un bon côté pour se lever ?

Reviens plus souvent, vrai ami !
réponse à . momolala le 07/10/2010 à 08h47 : Voilà une expression qui me rappelle un certain Quasimodo devenu, à...
Le certain Quasimodo, il avait pris cette photo marrante dans les tours de Notre Dame ?
Il faudra que j’y retourne, on y voit des drôles de choses, et on y rencontre des gens intéressants... même s’il paraît difficile d’engager la conversation !
avoir un Quotient Intellectuel élevé ? Privilégier le Quotient Emotionnel ? Qu’il soit I ou E, le Q est toujours dans la tête.
réponse à . cornelius le 07/10/2010 à 08h06 : beaucoup plus local mais équivalent mon père disait "avoir la t...
Pour arriver - littéralement - à avoir la tête dans le c.. il faut arriver à se courber encore plus qu’ un ... Fer à Cheval, dominé par le Tenne Verge. Et quand on est dans cet état, vaut mieux ne pas emprunter le Pas du Boret. (pas du goret dont on peut faire le pâté....) Et de l’ autre côté, c’ est la Suisse, où on va jusqu’ à dire "avoir mal à la pointe des cheveux", du moins c’ est ce que m’ a appris un originaire d’ Appenzell.
La première fois où j’ai entendu un ami dire cette expression, c’était un lundi matin, dans un train de grande banlieue qui nous ramenait vers le boulot au sortir d’un anniversaire qui avait duré du vendredi soir au dimanche soir, et avait été terriblement arrosé (même terriblement est trop faible).
Je me sentais moi-même ... Comment aurais-je dit, puisque je ne connaissais pas l’expression ?
C’est bien vrai, les voyages sont formateurs.
Emeu29 étant breton nous expliquera plus en détail, n’est-ce pas ?
En région parisienne, comme tous ceux qui prennent le RER, j’avais la tête dedans !:
Or, phonétiquement un RER (raire, en breton, autant pour l’orthographe), c’est le... cul ! 
Il me semble qu’il va y avoir quelques trucs, un peu (beaucoup ?) cul-cul la praslin.
Île de Praslin, Seychelles, découverte au 18eme siècle et célèbre pour ses "coco-fesses": cette page 
Une petite redite de #10 mais bon j’aime bien cette trouvaille. Que l’on ne m’en veuille pas, c’est un "truc" qui aide à garder le moral...
Et sur la ligne "C" du RER, lorsqu’il y a des travaux, ils parlent d’opération castor, or, chacun sait comment travaillent les castors... 
Avec un instrument que rigoureusement ma mère m’a interdit de nommer ici ! 
réponse à . tomd67 le 07/10/2010 à 08h01 : Pour un anglophone (moi), cette expression est intéressante parce que c&r...
se lever du mauvais côté du lit
Donc en France, on dirait: «se lever du pied gauche»
J’entends parfois ma fille dire ça, et j’avoue trouver l’expression un peu vulgaire, surtout de la part d’une jeune fille...
Mais elle a le mérite d’exister, et c’est vrai que les jeunes retiennent principalement les expressions de ce genre. C’est comme les gens qui retiennent toujours en premier les gros mots d’une langue dans un pays qu’ils visitent.

Maintenant, même si ce n’est pas très ragoutant, il paraitrait qu’il y a moins de microbes dans le cul que dans la bouche. Comme on se fait bien du bouche à bouche, pourquoi ne pas se faire du cul à cul, ou de la tête à cul, qui n’est pas loin de la tête à queue finalement. J’en suis tout retourné !

Celle-là n’est pas mal non plus : cette page
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 07/10/2010 à 12h41 : J’entends parfois ma fille dire ça, et j’avoue trouver l&rsqu...
J’en suis tout retourné !
…comme si Luc avait la tête dans le lavoir...
C’est le moment de quelques instants de pure poésie.
Sinon, sur expressio, dur à caser !

cette page
réponse à . momolala le 07/10/2010 à 08h47 : Voilà une expression qui me rappelle un certain Quasimodo devenu, à...
Pour enrichir ta collection !
celle-ci et celle-ci : on dirait des poupées russes ! manque juste un peu de couleur que le peintre ailé se fera un plaisir d’ajouter... rien que pour t’être agréable !
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 07/10/2010 à 12h41 : J’entends parfois ma fille dire ça, et j’avoue trouver l&rsqu...
Cette expression est idiote pour trois raisons:
- faut vraiment être optimiste pour espérer rentrer sa tête dans un cul, sauf s’il est de basse fosse. Je suis donc le seul ici qui grâce à l’amiral ai fait ça souvent.
- faut vraiment avoir une confiance naïve dans ses sphincters (comme celui qui mange des noix de coco), pour imaginer une chose pareille
- je me demande comment on peut respirer dans une telle posture ?
Donc sauf à avoir des envies morbides ne mettez pas votre tête dans un cul, il ya mieux... non rien.
réponse à . DiwanC le 07/10/2010 à 13h14 : Pour enrichir ta collection ! celle-ci et celle-ci : on dirait des po...
manque juste un peu de couleur que le peintre ailé se fera un plaisir d’ajouter... rien que pour t’être agréable !

Je t’envoie la facture cette après-midi.
réponse à . mickeylange le 07/10/2010 à 13h57 : Cette expression est idiote pour trois raisons: - faut vraiment être optim...
J’en ai parlé à mon chien ce matin et il m’affirme que c’est la meilleure façon de dormir ! 
réponse à . cotentine le 07/10/2010 à 14h05 : J’en ai parlé à mon chien ce matin et il m’affirme qu...
Alors tu fais comme lui ?
réponse à . cotentine le 07/10/2010 à 14h05 : J’en ai parlé à mon chien ce matin et il m’affirme qu...
c’est en tous cas le moyen qu’ont les chiens de faire connaissance : le tête à cul leur transmet immédiatement un pedigree détaillé, et semble-t-il plus complet qu’un tête à tête.
Je n’aborderai pas ici le tête à queue, qui cherche moins des informations que du plaisir, mais qu’il est dangereux de vouloir accomplir en auto (du moins avant que celle-ci ne soit totalement immobilisée).
Ceci dit, je ne connaissais pas l’expression du jour et j’aurais été incapable d’en donner le sens. Finalement : encore une expression qui n’a ni cul ni tête.
réponse à . momolala le 07/10/2010 à 08h47 : Voilà une expression qui me rappelle un certain Quasimodo devenu, à...
Nous avons donc l’illustration en noir et blanc donnée par God et celle en brun et blanc que tu nous livres. 
réponse à . deLassus le 07/10/2010 à 09h02 : (se lever du mauvais côté du lit), ce qui est facile à faire...
Il n’y a pas que les lendemains de fête !

A une époque où on ne connaissait pas le tout-à-l’égout et autres merveilles modernes, existait entre le lit et le mur, la ruelle où on rangeait le seau d’aisance. Sortir de ce côté-là entraînait des risques divers.
réponse à . deLassus le 07/10/2010 à 13h13 : C’est le moment de quelques instants de pure poésie. Sinon, sur exp...
Cherche, sur Google, 3 blasons d’ Eustorg de Beaulieu. Le site web est trop long pour que je le recopie. Mais du point de vue poésie, tu seras servi. Sinon il y a tous les blasons du corps féminin dans les "Poètes du XVIè siècle, Gallimard, La Pléiade... Dont le cul..."
En voici qui ne risqueront pas d’appliquer l’expressio du jour : cette page

Attention : ces "quatre sans cul" de Chambéry vous font tourner la tête !
réponse à . syanne le 07/10/2010 à 15h08 : En voici qui ne risqueront pas d’appliquer l’expressio du jour ...
San-A (encore lui !!!) m’avait fait découvrir cette fontaine dans je ne sais plus lequel de ses chefs d’oeuvre.  Il avait peut-être parfois la tête dans le cul, mais quelle cul-ture !
réponse à . <inconnu> le 07/10/2010 à 10h01 : Emeu29 étant breton nous expliquera plus en détail, n’est-ce...
"Ils travaillent tout comme les castors
Ni avec leurs mains, ni avec leurs pieds

Croyez-vous que je sois jaloux?"

et on ne savait pas encore que ça pouvait rapporter un milliard, si on tombe sur la bonne personne.
réponse à . <inconnu> le 07/10/2010 à 11h41 : se lever du mauvais côté du litDonc en France, on dirait: «se...
Sauf que ça veut dire "être de mauvais poil" cette page
réponse à . mitzi50 le 07/10/2010 à 15h06 : Cherche, sur Google, 3 blasons d’ Eustorg de Beaulieu. Le site web est tro...
Comment ça, le site web est trop long ?
cette page

Il me semble bien que j’avais déjà donné ce lien à l’automne 2009, un matin d’insomnie, mais je ne retrouve plus à propos de quelle expression.
Où ai-je donc la tête ?
réponse à . SyntaxTerror le 07/10/2010 à 15h38 : Sauf que ça veut dire "être de mauvais poil" cette page...
L’autre jour, j’ai proposé ça à Muscat :

Vous n’avez pas de gouvernement et vous n’êtes pas contents.
Les Français en ont un et ne sont pas contents.

On échange ?

Pas de réponse. Les Belges ne veulent pas avoir la tête dans le Fillon.
Je ne me mèle jamais de politique, mais il me semble que depuis quelques jours notre Fillon a la tête ailleurs...
réponse à . mickeylange le 07/10/2010 à 14h02 : manque juste un peu de couleur que le peintre ailé se fera un plaisir d&r...
Si tu veux, mon Lapin ! Je ferai suivre...
réponse à . mitzi50 le 07/10/2010 à 09h30 : Pour arriver - littéralement - à avoir la tête dans le c.. i...
"...du goret dont on peut faire le pâté." peut être des atriaus en utilisant les épices mise en réserve dans la (Tour) Salière et en le mettant à goger dans le Lac de la "G"ogeale s’il est à nouveau en eau ?
voir cette page
Que d’Emosson pour le caïon s’il s’est vu hissé là-haut  ! même s’il n’a pas cupessé en route il a dû être pas mal boriotter en route et brâmer tant et plus avant d’être dépiauter
réponse à . syanne le 07/10/2010 à 15h08 : En voici qui ne risqueront pas d’appliquer l’expressio du jour ...
et pour cause ... ils n’en ont pas  ; la rumeur raconte que bien que désireux d’ériger une statue en l’honneur de De Boigne , l’homme ayant fait beaucoup la ville à son retour des Indes , les édiles Chamberiens n’ont pas récolté de quoi faire 4 éléphants entiers . Il faut bien dire que ce cadet de famillle avait ,parait il, laissé des dettes derrière lui avant de s’embarquer... ceci explique peut être pourquoi les gens ont été un peu râpes ; de plus , fils d’un marchand de peaux il n’avait pas la noblesse du titre dont il voulait se parer et ça c’est rédhibitoire par chez nous .
Je ne sais pas quelle est la vrai raison mais le choix de l’ouvrage commémoratif a été fait un sens de l’épargne des fonds publics qui ne peut qu’honorer les décideurs
"Le Conseil de Ville de Chambéry a porté son choix sur le projet de ce sculpteur pour son originalité et son faible coût. Ce monument fut inauguré le 10 décembre 1838." cf Wikipedia
réponse à . deLassus le 07/10/2010 à 15h41 : Comment ça, le site web est trop long ? cette page Il me semble bie...
Tu as trouvé un autre site, qui vaut bien celui que j’ avais "sélectionné", mais qui était véritablement à rallonge. Comme je devais partir, je t’ ai juste donné l’ indication, sans le lien. Pardon !!!!
réponse à . cornelius le 07/10/2010 à 18h09 : "...du goret dont on peut faire le pâté." peut être des atria...
Je vois que j’ ai affaire à un connaisseur... En 2007 j’ ai eu droit à la disparition du lac, les engins de chantier déblayant le cirque (le Cheval Blanc s’ étant en partie effondré...) et 1.50m dans les rues de Sixt un soir d’ orage. Mais j’ étais à Samoëns cette nuit-là. Remarque, le Clévieux n’ était pas triste non plus...J’ en suis restée sur le cul !
réponse à . jolivi le 08/04/2006 à 02h15 : le lendemain de veille on dit aussi "j’ai mal aux cheveux" surtout s&rsquo...
Ou encore, "j’ai les cheveux qui poussent à l’intérieur du crâne"
Bonjour !

Même le net est breton !...du moins ici. Vous connaissez les nombreuses "blagounettes" utilisant la fonction des grands phares, et qui les rend irremplaçables et si vivants: "un coup tu le vois, un coup tu le vois pas."

Pour la connection, c’est un peu ce qui se produit.

Vous vous en souciez comme d’une guigne, certes. Alors, tout en tournant la manivelle du moulin à café mural de Bouba - qu’entre nous soit dit, il pourrait graisser de temps en temps - je vous donne une des versions "Afrique" de l’expressio exposée au grand phare de vous même.

On dit familièrement "le cabinet". D’un bébé atteint de coliques, affection fréquente: "il a le cabinet qui coule."

Une vague réminiscence, sans rapport avec le plombier, concernant plutôt les couples à la vie intime espiègle : "il m’a cassé le cabinet."

Et au lendemain de réjouissances: "j’ai le cabinet dans la tête !"

Cela me paraissait, quelque part -( mais non, pas là )- plus sympathique...

C’est quoi, cet arabica ???? des noyaux d’olives ????????
Vous n’allez pas me dire qu’il n’y ait pas de référence à Georges (l’autr’auteur) ce matin? Ni des jolies photos de petits déj’s ? Ni des invitations pour venir boire le café - ou du thé à la limite, même infusions, si ça suscite l’intérêt ? C’est remarquable... On en a pas droit ? Cause vacances ? Cause Apocalypse nationale ? La tête à l’endroit où ça fait chier ? C’est bizarre...
« Avoir la tête dans le cul  »
Les marocains, eux, ont la tête dans les fez...
Voyez
réponse à . sansculotte le 26/07/2014 à 06h38 : Vous n’allez pas me dire qu’il n’y ait pas de réf&eacut...
Voilà, voilà, voilà !... j’arrive !
Navrée pour ce retard dû à un peu de morositude et l’impression d’être lassante... Du coup, ce que tu écris fait plaisir. Merci !

Bon, je rejoins Platon qui se bat avec le moulin à café et je m’active pour préparer à thé, si cher à laféepolaire et p’têt à quelques autres.

Chez le beau Georges (l’autre !), les têtes ne manquent pas : têtes chenues... têtes cornues... têtes basses... têtes coupées... ; les culs non plus ! ceux qui tortillent, ceux qui affolent, ceux qu’on pose par terre, ceux qu’on botte... les terreux, les "de-jatte", les cousus d’or, les "en feu", sans oublier les culs bénits et les faux culs. Bref, il y a de quoi faire... mais n’ai point trouvé l’expression dont à laquelle Sa Divinité nous cause ! Quoique...

Avant de chanter ma vie, de faire des harangues,
Dans ma gueule de bois j’ai tourné sept fois ma langue...
Je suis issu de gens qui étaient pas du genre sobre...
On conte que j’eus la tétée au jus d’octobre...


Et quand on a la gueule de bois, on n’aurait pas un tout petit peu la tête dans le cul ? Mmmmmh ?
Quoi qu’il en soit, voici la chanson et les paroles.

Je n’ai pas mieux en magasin… Je laisse la place à gerard qui va te/nous dégoter un refrain de derrière les vyniles. Et bon p’tit déj. !
Bon si l’on me pousse au(x) vice(s) je me vautre.
Le cul chez le roi Georges vaste sujet callipyge dirais-je même car chez Brassens le cul est souvent là où on ne l’attend :il est parfois cousu d’ors (Les croquants) bénit (Melanie) porter aux nues (Venus callipyge)
un endroit où porter une main vengeresse lors d’une veillée funèbre (La fessée) on peut aussi se le taper par terre (L’ancêtre)cette page
La position * de Georges par rapport au cul** c’est sans doute lui même qui la résume le mieux Le Pince-Fesses Les parolescette page et la chanson hélas pas par lui il n’a pas eu le temps cette page

*ni voyez aucune allusion salace
**bis
Merci !...j’allais dire: Lady Di !

Mais j’étais en voyage à l’intérieur de moi même, pour retrouver des recettes rangées Dieu sait où ?
Quand on connaît l’état comateux décrit par GOD, je sais qu’il existe des tas de potions magiques pour y remédier.
Woodhouse décrit bien, dans ses "Jeeves", un cocktail carabiné mais sans en préciser la recette, seulement les effets. Dans un "Astérix" aussi, un jeune helvète fortement imbibé est ramené à la vie...mais en pratique?
Vapeurs d’alcali ? bicarbonate de soude de la fourche arrière de mon vélo ? l’effroyable Fernet-Branca ?

Et je reviens sans avoir trouvé.....mais le café est paré !

Là, je crois que ça va le faire ! " Faï tira", comme on disait en Cévennes quand tout était prêt...
Variantes
Les comptables de la Sécurité Sociale: la tête dans Sécu.
les avares: la tête dans l’écu
réponse à . joseta le 26/07/2014 à 09h52 : Variantes Les comptables de la Sécurité Sociale: la tête dan...
Si j’ose compléter...
Les obsédés sexuels : le cul dans la tête.
Soyons réaliste.
Pour avoir la tête dans le cul, il faut avoir une p’tite tête et un gros cul.
C’est pour ça que les cyclistes qui ont un p’tit cul mais pas de grosse tête ne peuvent pas comprendre.
Les footeux eux seraient plus du genre le cul dans la tête.
Pas vrai Zahia ?
réponse à . deLassus le 26/07/2014 à 09h57 : Si j’ose compléter... Les obsédés sexuels : le c...
Tu as 75 secondes d’avance !
Bravo.
Merci à vous tous de m’avoir préparé le petit déjeuner avec infusions, thé ... car ce matin, comme cela arrive souvent d’ailleurs, je suis tout à fait en phase avec l’expression du jour et j’ai l’impression de sortir d’un cul de basse fosse.
Mon cher Mickey, comme en tant que cycliste, j’irai me taper le cul sur la selle cet après-midi au Rhone Movie Party le long du Rhône, j’aurai le temps de méditer et d’essayer de saisir plus profondément le sens de cette expression.
Belle journée à tous après les orages (ô désespoir) d’hier.
Si tu as la tête dans le cul, vas donc remettre ton cul dans les plumes. mais attention, pas de confusions : cette page
réponse à . lafeepolaire le 26/07/2014 à 10h15 : Merci à vous tous de m’avoir préparé le petit d&eacut...
le cul sur la selle ..., j’aurai le temps ... d’essayer de saisir plus profondément le sens de cette expression.
Quelle abnégation ! God n’en demande pas tant...
réponse à . deLassus le 26/07/2014 à 10h39 : le cul sur la selle ..., j’aurai le temps ... d’essayer de saisir pl...
J’aimerai voir la fée... la tête dans le guidon... et la selle dans le cul ! 
DEVINETTE
Quelle est la différence entre un homosexuel et un chômeur ?
- la tapette cherche au cul passion et
le chômeur cherche occupation
réponse à . chirstian le 07/10/2010 à 14h14 : c’est en tous cas le moyen qu’ont les chiens de faire connaissance&n...
je ne connaissais pas l’expression du jour et j’aurais été incapable d’en donner le sens
Pourtant, plus que nous tous, notre Sélénite, de par sa position orbitale, peut avoir la tête dans les étoiles.
Et dans les trous noirs...
réponse à . deLassus le 26/07/2014 à 09h57 : Si j’ose compléter... Les obsédés sexuels : le c...
Les sodomites ont la tête (de nœud) dans le cul
Je n’ai pas ma tête dans le cul nie l’Ingus...
Un argentin me disait l’autre jour:
- Je suis à Barcelone et j’ai la tête à Lanús !
LOUISAAAAAAANNNNNN!!!!!!!!
..... on t’appelle! On a besoin de toiâââââââââ
Et comme le disait si bien un certain Einstein, si vous êtes en état de bandaison et que vous marchez droit devant vous vers l’infini, tôt ou tard vous finirez par vous enculer vous-même, c’est aussi logique que la physique quantique, ma tique.

Et comme disait mon trisaïeul chaque fois qu’il faisait une gaffe monumentale: "Je me botterais le cul moi-même si j’étais un peu plus souple!"

Et comme disait la grand-mère de ma meilleure amie, lorsqu’on compliquait trop les choses de la vie: "Arrêtez de chercher une mouche à trois culs!" Mais comment l’idée lui en était venue, mystère!
une mouche à trois culs!

CHIRSTIAN !!!!!!
On pourrait dire proctocéphale ou céphaloprocte.
Voilà, un joli néologisme.
réponse à . file_au_logis le 26/07/2014 à 17h00 : LOUISAAAAAAANNNNNN!!!!!!!! ..... on t’appelle! On a besoin de toiâ&...
Ah bon et pourquoi stpl ?U
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 07/10/2010 à 12h41 : J’entends parfois ma fille dire ça, et j’avoue trouver l&rsqu...
Excellent ! Hahaha !
Ceci me rappelle ce que me faisait remarquer mon ami Bébert un soi
Ceci me rappelle ce que me faisait remarquer mon ami Bébert un soir que le vin avait coulé à flots et qu'il tentait de me faire intégrer sa courbature de l'univers. "Si tu marches droit devant toi vers l'infini en état de bandaison, me disait Bert entre deux hoquets, tôt ou tard tu finiras par t'enculer toi-même." J'avoue ne pas avoir tenté l'expérience, mais parfois, lorsque je fais mon hygiène culique pré-coïtale, il m'arrive de sentir une sorte de présence longitudinale à portée de main, si j'ose dire! Mon regard se pose alors au bout de mon outil et, songeant que tout ce que j'avais en muscle aux pectoraux au temps de ma jeunesse s'est transmuté en gras dans mes abdominaux au fil du temps, des abus et du manque d'exercice, je me rassure en me disant qu'il y aura toujours de l'espoir tant que je verrai le bout de ma bite en pissant. Et croyez-moi sur parole si vous le voulez, mais en dépit de ma bedondaine, j'ai encore une longue marge de manoeuvre. Oui, parfaitement, vous dis-je!
réponse à . ecobec le 23/10/2015 à 01h45 : Ceci me rappelle ce que me faisait remarquer mon ami Bébert un soir que l...
croyez-moi sur parole si vous le voulez

Perso je te crois sur parole vu qu'il est des spectacles qui ne m'attirent pas.......

En ce qui concerne les abdos Kronenbourg nous pouvons nous serrer la main, quant au reste je n'oserais dire

encore une longue marge de manoeuvre

je n'ai jamais été prétentieux..............

Pour ce qui est du Georges de ce jour j'ai aussitôt pensé à La fille à cent sous où tout est dit dès les deux premiers vers:

Du temps que je vivais dans le troisièm' dessous,
Ivrogne, immonde, infâme


Je vous prépare le café et la salière pour le cas où certains d'entre vous auraient ce matin la tête dans le cul et je vous laisse. Je vous dis à demain alors en cas d'éventuel bis répétita de ma part vous fatiguez pas,

PS: on dit aussi: Avoir la tête dans le sac
Ne pas se sentir bien, un lendemain de veille ou de fête.

Remède contre la gueule de bois (quand on est déguinzé de la veille, c'est-à-dire d'hier) :

1) Boire beaucoup d'eau jusqu'à uriner blanc
2) Manger une ou deux pommes ou prendre du vinaigre de cidre
3) Recommencer à boire, le seul vrai remède. 
réponse à . Mintaka le 23/10/2015 à 05h16 : Ne pas se sentir bien, un lendemain de veille ou de fête. Remède co...
Si tu as bu, au lieu de prendre le volant, reprends un verre !
Sa copine: - En vacances, on n'arrêtait pas de faire la fête, si bien que j'avais toujours la tête...dans le cul, là-bas,Leyette...
Celui qui a la tête dans le cul, s'affaisse...  
Ave bipèdes ! 
Content de vous revoir, avec mon expresso - sans "i" ni sucre svp, comme d'habitude - mais désormais avec un mac(a)ron bien frais et délicieux. Ce matin un "mélange" zen ... tout en arabica des Bolovens !

Très peu pour moi l'expression du jour, qui passe par là où l'entendement s'arrête ...
Faut aussi y éviter les pets de dame O'Cless.
De plus à Bercy, aujourd'hui, les fariboles, les goulou-goulous et autres galipépettes, c'est fini, cabri c'est fini et dire que tes sauts m'ont bien appris .
Fini les trucs à la ..., c'est l'arrêt du sexe maintenant que ND de la Gare de Lyon est bien partie. C'est l'arrêt du sexe, l'arrêt du cul, avec votre permission vos honneurs.
"Lorsque le Maître montre ses fesses, l'idiot regarde son doigt!"
réponse à . <inconnu> le 07/10/2010 à 10h01 : Emeu29 étant breton nous expliquera plus en détail, n’est-ce...
Or, phonétiquement un RER (raire, en breton, autant pour l’orthographe), c’est le... cul !
Mais pourquoi donc tous les inconnus bretons qui prennent les trains de banlieue parisienne prononcent-ils "raire" et pas "éreuaire" ?
Pour se reconnaitre entre eux ?
réponse à . ThanhBach le 23/10/2015 à 09h00 : Ave bipèdes !  Content de vous revoir, avec mon expresso - sans...
ND de la Gare de Lyon est bien partie
Ce serait pas plutôt l'arrêt du culte ?

C'est un essai pour savoir si Expressio est dans les choux ou ses contributeurs et trices ont la tête ailleurs.
réponse à . SyntaxTerror le 23/10/2015 à 12h42 : ND de la Gare de Lyon est bien partieCe serait pas plutôt l'arrêt du...
Je n'y comprends rien à vos histoires de gares, la gare de Lyon, elle est à Lyon ou à Paris ? Chez moi, la gare de Mons, elle est à Mons !
À moins qu'il n'y ait une gare de Lyon à Lyon et gare de Lyon à Paris ? Auquel cas quand on va de Lyon à Paris on va de la gare de Lyon à Lyon à la gare de Lyon à Paris. Encore plus fort que les trous de vers qui permettent de raccourcir l'Espace…
C'est vrai qu'on devrait dire la gare de "Paris-Lyon" pour parler de la gare "pour" Lyon à Paris.
Ceci étant, en partant de la Gare du Nord (à Paris) et en allant toujours vers le nord pendant 75 mn, on arrive à la Gare du Midi à Bruxelles, est-ce bien raisonnable ?
réponse à . Mintaka le 23/10/2015 à 13h26 : Je n'y comprends rien à vos histoires de gares, la gare de Lyon, elle est...
Et pour peu qu'il y ait une gare de Paris à Lyon...pffffffff....
Non, il n'y a que les parisiens pour être aussi contrariants.
Après la destruction de la gare Montparnasse et la construction de la nouvelle gare du Maine 500 mètres plus au sud, il n'y a rien eu à faire, ils ont continué à parler de la gare Montparnasse. Essayez de demander où est la gare du Maine, pour voir.
réponse à . SyntaxTerror le 23/10/2015 à 14h30 : Non, il n'y a que les parisiens pour être aussi contrariants. Apr&egr...
Il suffit de prendre une rue qui Maine à Montparnasse ?
réponse à . joseta le 23/10/2015 à 14h12 : Et pour peu qu'il y ait une gare de Paris à Lyon...pffffffff.......
Ce serait plus compliqué que ça !
La ligne s'appelle Paris-Lyon-Méditerranée. La gare s’appellerait "gare de Paris" d'un côté et "gare de Marseille" de l'autre. L'avantage serait d'être certain de la direction qu'on prend, un jour où on aurait la tête dans le cul ...
réponse à . joseta le 23/10/2015 à 14h12 : Et pour peu qu'il y ait une gare de Paris à Lyon...pffffffff.......
Nan ! à Lyon c’était la gare de Perrache qui desservait les grandes lignes vers Nord, Sud, Est et Ouest (sauf quelques trains au départ des Brotteaux vers l'Ain et le Jura je crois.)
Cela dit, les lyonnais - très forts aussi - avaient quand même réussi à avoir une statue de la République place Carnot, et une statue de Carnot place de la République.
Faut l'faire, hein ?
Cette "particularité" a disparu avec le percement du métro qui a fait déplacer la statue érigée place de la République (donc Carnot si vous avez suivi.)
Il a été fermé il y a quelques années, à Paris il existait un hôpital Saint-Lazare, non loin de la gare ... du Nord.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir la tête dans le cul » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?