Eclairer la lanterne (de quelqu'un) - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Eclairer la lanterne (de quelqu'un)

Dire, ajouter ce qu'il faut, le détail nécessaire pour être compris.

Autrement dit :
Apporter les éléments nécessaires à la compréhension de quelque chose.

Origine

Vous ne pouvez nier que, quand vous êtes dans le noir et qu'une âme charitable bascule l'interrupteur, vous y voyez soudain beaucoup mieux (sans compter que vous vous assurez aussi ne pas être sourd, en entendant les nombreux 'Ahhhh !' soulagés qui fusent des gorges de toutes les personnes présentes).
Eh bien là, c'est un peu la même chose : un petit détail supplémentaire vous aide à y voir plus clair.
On retrouve ici l'équivalence fréquente entre 'lumière' et 'compréhension intellectuelle' ("Ce n'est pas une lumière, celui-là !").

Cette expression vient de la fable de Florian (Lien externe), 'Le singe qui montre la lanterne magique' dans laquelle un singe savant, voulant épater ses collègues, animaux divers, les convie à un spectacle dans lequel il utilise la lanterne magique[1] de son maître.
Mais il n'oublie qu'un seul 'petit détail' pour que les autres animaux comprennent pourquoi ils sont là, c'est d'allumer la lanterne !

C'est suite à la publication de cette fable qu'à cette époque, "oublier d'éclairer sa lanterne", voulait dire "omettre un point essentiel pour se faire comprendre".
Par la suite, l'expression s'est transformée pour devenir celle d'aujourd'hui.


[1] Appareil de projection du XVIIe siècle muni d'un système optique qui permettait de projeter sur un écran des images peintes sur verre, en les agrandissant (Lien externe).

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Eclairer la lanterne (de quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Jemandem ein Licht aufsteckenMettre [dans le chandelier] une lumière / une chandelle (à quelqu'un)
Allemagnede jemanden erleuchten (aufklären)éclairer qn
Angleterreen To enlighten somebodyÉclairer quelqu'un
Angleterreen To make the penny dropFaire tomber le jeton
États-Unisen To shed some light on the subjectVerser de la lumière sur le sujet
Angleterreen Fill me inMe remplir (vient de l'expression: fill the blanks - remplir les blancs - ou compléter la phrase, donc renseigner)
Espagnees Aclarar (algo) (a alguien)Eclaircir (quelque chose) (à quelqu'un)
Espagnees Abrir los ojos (a alguien)Ouvrir les yeux (à quelqu'un)
Israëlhe האיר עיניו שלOuvrir les yeux (de quelqu'un)
Israëlhe - נתן הסבר לExpliquer quelque chose
Italieit Schiarire le idee a qualcunoÉclairer les idées à quelqu'un
Pays-Basnl Iemand een licht doen opgaanFaire lever la lumière chez quelqu'un
Pays-Basnl iemand de ogen openenouvrir les yeux à quelqu'un
Pays-Basnl iemand bijspringensauter à la rescousse de qqn
Belgique (Flandre)nl Iemand zijn licht opstekenAllumer la lumière pour quelqu'un

Vos commentaires
Bonjour,
Si cette expression, "éclairer la lanterne" subsiste de nos jours avec le sens et les explications données, quand il s’agit de voir clair on "allume" la lumière, qu’elle soit bougie, lanterne ou lampe. Et cela me fait penser à une expression encore entendue récemment chez des vieux de chez moi (Nord Isère / Sud Ain) : "les sarments de vigne, c’est ce qu’il y a de mieux pour éclairer le feu" comprenez : allumer le feu.
Merci pour la "dose journalière".
Cordialement
Jacques Portal
Je ne vois pas encore très clairement le rapport -éclairez ma lanterne...- mais je sens qu’on va se fendre Laguiole aujourd’hui... voir pub marge de droite...
réponse à . Japo38 le 20/12/2005 à 10h24 : Bonjour, Si cette expression, "éclairer la lanterne" subsiste de nos jour...
... et pour "allumer le feu" Johnny use de sarments d’amüüür-tûjûûûûûrs...
La parole est donc au phare d’Expressio qui déplore son abandon pour cause de vacances. Comme mon prédécesseur, je vais donc me référer au chantre émigré en Suisse, ex-futur belge et monégasque pour traduire le cri de la lanterne oubliée : "Allumez le feu, allumez le feu !..."
"Quand le singe montre la lune, l’imbécile regarde le doigt*", forcément, s’il oublie d’allumer la lune...eh ! 
Qu’en pense notre sélénite de service ?


*(proverbe en provenance de ce grand pays démocratique respectueux des droits de l’homme et néanmoins organisateur des JO)
il faut ajouter qu’on joue ici, "clairement" sur le double sens d’éclairer :
-son sens de « faire comprendre, expliquer », déjà attesté en 1200, d’après le TLFI.
-et le sens d’allumer , que rappelle Japo38 (toujours inscrit, mais trop rare ?), qu’on utiliserait aujourd’hui.

L’histoire du fou (?) qui cherche au pied d’un réverbère la clef qu’il a perdue se retrouve dans de nombreuses cultures. Etes vous certain de l’avoir perdue ici, lui demande-t-on ? Pas du tout, répond-il, mais c’est le seul endroit qui est éclairé !
réponse à . Emeu29 le 23/08/2008 à 09h32 : "Quand le singe montre la lune, l’imbécile regarde le doigt*", forc...
sur la Lune, nous disons : "quand le sage montre la terre, l’aveugle ne la voit pas" 
comment peut-on évoquer la flamme, avec les adjectifs lent, terne ?
réponse à . momolala le 23/08/2008 à 09h20 : La parole est donc au phare d’Expressio qui déplore son abandon pou...
Dans les feux de l’amour, l’homme joue l’allumette et la femme fait le frottoir.
Dans les feux d’Expressio, saGesseFolie (par exemple), joue le rôle du sot briquet.
J’étais, comme un escargot, lent et terne. Elle était tout le contraire : brillante rapide et vive comme un éclair. Et pourtant, malgré tout elle daigna m’aimer, mon Éclair adoré.
Et là, Éclair aima lent, terne.
Elle a éclairé ma lanterne.
un singe savant, voulant épater ses collègues, animaux divers, les convie à un spectacle dans lequel il utilise la lanterne magique[1] de son maître.
Mais il n’oublie qu’un seul ’petit détail’ pour que les autres animaux comprennent pourquoi ils sont là, c’est d’allumer la lanterne !
God devons nous voir ici, une allusion à la lanterne du phare et à son maitre ? 
bon j’ai compris collé samedi
réponse à . <inconnu> le 23/08/2008 à 10h08 : Dans les feux de l’amour, l’homme joue l’allumette et la femme...
Dans "les feux de l’amour" = feuilleton télévisé qui éclaire les débuts d’après-midi ternes des ménagères, après les divers travaux quotidiens fastidieux et répétitifs, il n’y a pas de femmes sur le trottoir ! ( des hommes allumettes ou allumés peut-être )
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Les aristocrates à la lanterne.
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Les aristocrates on les pendra.
Si on n’ les pend pas
On les rompra
Si on n’ les rompt pas
On les brûlera.
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
toutes les lanternes ne peuvent s’allumer !!!
enfin je ne crois pas ... j’ai, de temps en temps, vu la lanterne d’Aristote et me suis hâtée de déguster l’intérieur* de cette "châtaigne de mer" qu’est l’oursin  cette page
* gonade du ’hérisson’ :&rsquo) cette page
Petit coin d’histoire, brrrrrrrrrrr. "A l’angle de la rue de Grève et de la rue de la Vannerie, au-dessus d’une boutique d’épicier, se trouvait une branche de fer, la lanterne qu’elle soutenait autrefois ayant disparue. Ce fut à cet endroit que les émeutiers amenèrent pour les pendre un espion du gouverneur de la Bastille, Joseph Foullon de Doué, l’adjoint au ministère de la Guerre qui fut accusé d’avoir voulu affamer les Parisiens, et le boulanger François".

Voir à cette page
à mickeylange
Oh God, j’avais un joli bandeau de droite en couleurs, messages uniques et tournants de pubs pour des sites bien de chez nous ; je clique pour délirer un coup et voilà l’affreux trombone d’oc-sado qui revient.

Oxado, plein le dos (le la ,le si, le fa et le sol aussi ; le ré s’tord et le mi sourit)!
Bonjour bonjour, les gosses. Je peux vous dire que la nuit, si vous tournez le bon bouton au tableau de bord de ma Fiat Luxe, ça vous éclairera vachement bien.
"< apporter de l’eau a mon moulin >" c’est pas un peu pareil  ??
réponse à . paperpy le 23/08/2008 à 12h53 : "< apporter de l’eau a mon moulin >" c’est pas un peu pareil  ...
Ah ben non ! Si j’apportais de l’eau à ton moulin, j’abonderais seulement dans ton sens, en approuvant ce que tu dis. Et là, précisément, je ne veux pas... 
J’ai éclairé ta lanterne, là ?
réponse à . Elpepe le 23/08/2008 à 11h55 : Bonjour bonjour, les gosses. Je peux vous dire que la nuit, si vous tournez le b...
Frimeur !!! ta Fiat de luxe ... mais où va-t-on ? 
le "lux" cette page ce n’est pas chez Fiat ... on compte plutôt en Watt ... quoique ! ... la chandelle en vaut le jeu ! puisque candela = (unité de mesure d’intensité lumineuse)
réponse à . Elpepe le 23/08/2008 à 13h08 : Ah ben non ! Si j’apportais de l’eau à ton moulin, j&rsq...
tu as raison , mais il n’est pas impossible que l’eau que j’apporte à ton moulin soit en même temps capable d’éclairer ta lanterne. Phénomène physiquement intéressant à étudier, non ?
On retrouve ici l’équivalence fréquente entre ’lumière’ et ’compréhension intellectuelle’
nous sommes au siècle des lanternes !

D’ailleurs, après le Roi Soleil, à Versailles, notre Président a choisi le pavillon de la Lanterne comme résidence secondaire, laissant Rambouillet à son 1° ministre.
réponse à . chirstian le 23/08/2008 à 14h14 : tu as raison , mais il n’est pas impossible que l’eau que j’ap...
tu as raison
Oui.
Elpépé, co-inventeur de la lanterne à eau avec Chirstian
réponse à . Elpepe le 23/08/2008 à 14h23 : tu as raisonOui. Elpépé, co-inventeur de la lanterne à eau ...
Notre lanterne diabolique, à Chirstian et moi, c’est un lucifère*.

* du latin lux, lucis, lumière, et du suffixe -fer, qui porte. Si, si...
réponse à . Elpepe le 23/08/2008 à 14h23 : tu as raisonOui. Elpépé, co-inventeur de la lanterne à eau ...
co-inventeur de la lanterne à eau
Dans le Landernau, sans doute?
réponse à . file_au_logis le 23/08/2008 à 14h34 : co-inventeur de la lanterne à eauDans le Landernau, sans doute?...
Oui, mais pas seulement : à Rouperroux-le-Coquet, aussi...
Pour le bruitage, voir l’éditeur de partoche !
réponse à . file_au_logis le 23/08/2008 à 14h34 : co-inventeur de la lanterne à eauDans le Landernau, sans doute?...
Landernau ??? en Bretagne ? tu es sûr de na pas t’être gouré ? 
Le lanterneau, (ou lanternon) c’est plutôt sur les toits ou en haut des clochers comme chez nous en Normandie : voir cette page
Les sans-culottes d’Expressio, au salon rose, chantent : "Ah, ça tanasse, ça tanasse, ça tanasse".
(rappel)
réponse à . Elpepe le 23/08/2008 à 14h23 : tu as raisonOui. Elpépé, co-inventeur de la lanterne à eau ...
de toutes façons l’expression "apporter de l’eau à son moulin" n’existe plus : on dit " apporter du gaz-oil à son diesel "
réponse à . chirstian le 23/08/2008 à 16h16 : de toutes façons l’expression "apporter de l’eau à son...
Dans l’armée, on disait aussi "remuer le faire dans l’appelé", quand on le désignait finement de corvée de chiottes.
Pour éclairer votre lanterne en restant dans l’actualité, voici comment s’écrit l’expression du jour à Pékin/Beijing :
灯 = lampe, lanterne
如 = comme
昼 = lumière du jour

De rien, de rien...
réponse à . Elpepe le 23/08/2008 à 15h46 : Les sans-culottes d’Expressio, au salon rose, chantent : "Ah, ç...
Ah, ça tanasse, ça tanasse, ça tanasse.
  .          . 
(\-"````"-/)
//^\ /^\\
 ;/ ~_\ /_~ \;
| / \\// \ |
(, \0/ \0/ ,)
| / \ |
| (_\.__./_) |
\ \-v..v-/ /
\ `====’ /
`\\\///’
’\\//’
\/

Ah Satanas, Satanas, Satanas !
réponse à . momolala le 23/08/2008 à 17h04 : Pour éclairer votre lanterne en restant dans l’actualité, vo...
Alors comme ça, eux aussi, ils ont opté pour la simplification de la calligraphie... Mais ça risque, à terme, d’appauvrir la langue, non ?
réponse à . Elpepe le 23/08/2008 à 16h41 : Dans l’armée, on disait aussi "remuer le faire dans l’appel&e...
et jadis lors du supplice du pal, on remuait le fer dans l’appelé !
Justement, le voici sur cette page et si ce n’est lui, c’est donc son frère ! Et vous, comment appelez-vous ce qui brille dans la lanterne ?
réponse à . momolala le 23/08/2008 à 17h09 : Justement, le voici sur cette page et si ce n’est lui, c’est donc so...
un verre luisant ?
réponse à . <inconnu> le 23/08/2008 à 17h09 : et jadis lors du supplice du pal, on remuait le fer dans l’appelé&n...
Bien qu’en France, on ait plutôt opté pour le supplice du secam, non?
réponse à . momolala le 23/08/2008 à 17h09 : Justement, le voici sur cette page et si ce n’est lui, c’est donc so...
La flamme olympique ?
réponse à . file_au_logis le 23/08/2008 à 17h21 : Bien qu’en France, on ait plutôt opté pour le supplice du sec...
C’est une image, hein ?
réponse à . file_au_logis le 23/08/2008 à 17h21 : Bien qu’en France, on ait plutôt opté pour le supplice du sec...
du secam ou sexe cam ?
réponse à . momolala le 23/08/2008 à 17h09 : Justement, le voici sur cette page et si ce n’est lui, c’est donc so...
le miroir qui réfléchit la lumière ?

l’intérieur , parce qu’on dit : tout ce qui brille n’est pas dehors !
réponse à . chirstian le 23/08/2008 à 17h29 : le miroir qui réfléchit la lumière ? l’int&eacu...
tout cqe qui briille n’est pas Delors comme dirait Martine Aubry
réponse à . chirstian le 23/08/2008 à 17h29 : le miroir qui réfléchit la lumière ? l’int&eacu...
Il faut se méfier de Lucky, dehors.
Averell
Allez, avant de partir, j’éclaire comme il se doit la lanterne rouge dont d’aucuns, comme sur cette page, regrettent qu’elle soit définitivement éteinte. Belle soirée et douce nuit à tous !
Eclairer la lanterne d’un bateau qui sombre ne sert à rien.
Amiral Lumet
Ma bonne étoile éclaire mon chemin.
Amiral Bédault
DEVINETTE :
Ma lanterne fut la première construite sur la côte pacifique des Etats-Unis, en 1854. Qui suis-je ?
Amiral Catraze
Moi, j’éclaire ma lanterne au carbure de calcium.
Amiral Chimiste

Bon, allez, les gosses : sur ces bonnes saillies, BB m’attend pour cuire le carré d’agneau, et d’autres saillies rien que pour elle.
Au lit, les mains sur les couvertures, garnements !
L’Amiral Cauve
réponse à . Elpepe le 23/08/2008 à 11h55 : Bonjour bonjour, les gosses. Je peux vous dire que la nuit, si vous tournez le b...
Tu cliques 1 fois (ou plusieurs fois) sur F5 et les joulies couleurs reviennent.
C’était pour MOMO au 16, pardon
On aaaa gaagné ! On aaaa gaagné !
Fini, les médailles en chocolat, 5 superbes belges nous ont apporté une médaille d’argent et une d’or.
Merci les filles !
Finie la lanterne rouge 
réponse à . <inconnu> le 23/08/2008 à 10h17 : J’étais, comme un escargot, lent et terne. Elle était tout l...
Excellent !  

Je rentre de la Trinité sur mer et je lis vos contrib pour m’éclairer la lanterne !
réponse à . <inconnu> le 23/08/2008 à 17h09 : et jadis lors du supplice du pal, on remuait le fer dans l’appelé&n...
Ce supplice qui commence bien et finit mal ?
En tous cas, cette torture restera dans les "anals" 
si on prend sa vessie pour une lanterne,on se brule, disait à peu près, Pierre Dac. Et il reste vrai qu’éclairer la vessie de son prochain risque d’engendrer brulures et familiarité.
C'est à croire qu'en contant les "émotions" qu'engendrent Fernande, le cher Georges pensait à l'expression du jour et à la célèbre construction d'Expressio !

Afin de tromper son cafard
De voir la vie moins terne
Tout en veillant sur sa lanterne
Chante ainsi le gardien de phare


Tout est là… et plus loin sont les notes : écoutez ! 

En v'là une autre de lanterne

Sacré Georges qui villipende les légitimes parce qu'elles empêchent celles que ces vaches de bourgeois appellent des filles de joie de gagner la croûte de leur homme....

Viennent accrocher leur vison
A la lanterne


C'est ici qu'il le chante...

Je fais le café et je vous bise.....Ben oui c'est les beaux jours alors on reste pas enfermé
Aujourd'hui on prend les motos et on va pic-nic au plateau de Caussols

A plus taaaaaaaaaaaaaard !!.........:- )
réponse à . chirstian le 23/08/2008 à 23h57 : si on prend sa vessie pour une lanterne,on se brule, disait à peu pr&egr...
Prendre des vessies pour des lanternes



De nombreuses écoles s'affrontent sans pitié à propos de l'origine de cette expression.

D'après certains, il faut chercher l'origine de l'expression dans ce fait divers : un habitant de la commune de Termes voulait épater ses concitoyens au volant d'un engin doté d'un V6 gonflé, dans le but d'être élu maire. Mais les résultats des urnes le rejetèrent sur le bas-côté, sa tactique n'ayant pas tenu la route. C'est ainsi que naquit l'expression ironique "prendre des V6 pour qu'il hante Termes" qui fut vite transformée par l'usage en l'expression telle que nous la connaissons.

D'autres soutiennent qu'il faut se tourner vers la guerre d'Indochine : un soldat aimait pisser dans la neige tropicale pour y écrire son nom et comme il ralentissait la patrouille, le sergent lui disait : "arrête de lanterner avec ta vessie". Malgré cela, la nuit il continuait à pisser à tout-va sans qu'on y voie plus clair pour autant. C'est pourquoi ses copains lui disaient : "Arrête, ça n'avance à rien de prendre ta vessie pour une lanterne".

Une autre explication qui retient les faveurs de l'Académie française et de Femme Actuelle nous vient du milieu hospitalier où un patient opéré du sable du rein déambulait en tenant sa poche à urine à la manière d'une lanterne.
Comme c'était miction impossible à cause du drain-drain quotidien, les autres patients attendaient son passage dans le couloir pour le chambrer : "Eh alors, t'as pas encore fini de prendre ta vessie pour une lanterne ?"

Une autre école prétend ceci : lors d'un Tour de France, le dernier du classement général se sentait lent, terne, rouge. Ayant pris des substances illicites, il passa le contrôle antidopage en dissimulant sous son aisselle un sac contenant de l'urine de sa femme.
Quand les résultats de l'analyse annoncèrent qu'il était enceint, la caravane du Tour goguenarde ne parla plus que de "suspendre sa vessie pour le lent terne".

Enfin, une dernière explication a été sobrement proposée par le patron du bistrot du coin : notre expression viendrait tout simplement d'une déformation de comptoir de "pendre des lessives sur des antennes".
- Zut ! une panne de courant...vite le dentifrice que j'ai acheté ce matin !
- le dentifrice ??
- ben oui, le tube...fluor récent !
Inventeurs et réalisateur
Grâce aux Lumière, on y voit Clair.
- Salut voisin...qu'est-ce que tu greffes sur cet arbre ?
- c'est l'ente Hern !
- ah, tout s'éclaire !
réponse à . Japo38 le 20/12/2005 à 10h24 : Bonjour, Si cette expression, "éclairer la lanterne" subsiste de nos jour...
quand il s’agit de voir clair on "allume" la lumière
Il est plus que temps d'en avertir les auteurs de "séries" policières Nord-Américaines dans lesquelles on voit les policiers continuer d'utiliser leurs torches électriques dans des maisons habitées.
Qui se charge d'éclairer leur lanterne ?
réponse à . momolala le 23/08/2008 à 09h20 : La parole est donc au phare d’Expressio qui déplore son abandon pou...
"Allumez le feu, allumez le feu !..."
C'est bientôt ce qui va arriver à sa dépouille, puisqu'il a déclaré il y a peu que "Tout va bien, Madame la Marquise, à part mon cancer du poumon généralisé".
réponse à . file_au_logis le 23/08/2008 à 17h21 : Bien qu’en France, on ait plutôt opté pour le supplice du sec...
Bien qu’en France, on ait plutôt opté pour le supplice du secam, non?
Tout une époque ... terminée en novembre 2011 quand la TNT a totalement remplacé la télévision analogique sur nos "râteaux".
Les liens ne marchent pas !

Blanquette regardait le ciel dans la nuit étoilée. C'était pitié de la voir tirer sur sa longe, la tête tournée du coté de la montagne qui faisait un rideau sombre, (héros comme disent les mexicains basanés) la narine ouverte , en faisant Mé ! tristement. (reprenez votre souffle la phrase est longue) Les cigales emmerdouillaient tout le monde avec leur bruit de scie qui grince. Elles arrivaient presque à couvrir les ronflements de monsieur Seguin qui ce soir là avait un peu forcé sur le pastaga avec un copain bossu venu en moto chercher du pèbre d'aï pour nourrir ses lapins géants.
Elle était pensive, attendant le hurlement nocturne du loup qui la faisait saliver à l'idée d'agapes carnassières. Soudain un hurlement qui n'était pas celui du loup qui fait houuuuu houuuu la fit trembler de la barbichette à ses sabots noirs et luisants. Ce n'était pas un loup ça faisait haaa haaa haahaa haa c'était plus un hurlement comme on en entend dans les forets vierges. Malgré sa peur (camembert bof ! ) elle décida d'aller voir, après avoir chargé son namerlesse. Ce n'était pas la pleine lune, elle éclaira sa lanterne avant de partir. Arrivée au pied du Garlaban elle aperçu debout sur un rocher au milieu des térébinthes l'animal qui lançait ce cri horrible haaa haaa haahaa haa C'était un homme qui tenait une guenon par la main et l'appelait Chita. Il n'était vêtu que d'un slip en léopard, tenue étrange dans les collines d'Aubagne, mais bon par ces temps modernes, avec les estrangers qui se baladent, faut s'attendre à tout. Non ce n'était pas le Papet, ni Ugolin, ni Jean de Florette, c'était... c'était...
Joseta
Mi chèvre mi chou ( non pas Michou on est pas à Montmartre faut suivre un peu, et puis Joseta il était déguisé en Tarzan pas en folle du régiment. Et puis il ne chantait pas du Flamenco, il faisait juste haaa haaa haahaa haa ) mi raisin, en faisant des castagnettes avec ses dents Blanquette s'approcha en longeant la muraille, sans faire de bruit.
- Qu'est ce que tu fais dans cette tenue, tu vas encore m'attraper un rhume !
Lui dit-elle un peu inquiète.
Les cigales affolées avaient quitté la région. Les gendarmes qui regardaient le match du Barça contre le PSG, avaient abandonné la télé pour enquêter et rassurer la population. La défaite du Barça l'avait rendu fou. Se prenant pour Tarzan il voulait juste venger le Barça de sa défaite cuisante...
Quand tu me cites dans tes récits, tes textes gagnent en intérêt.
J'espère que tu es conscient de 'ce gain'.
Joseta hier en 143
Fausse manoeuvre, voir le # 66.
Bienvenue à toi sur ce site.
Quels liens ? Eclaire un peu notre lanterne...
réponse à . mickeylange le 30/05/2017 à 10h44 : Blanquette regardait le ciel dans la nuit étoilée. C'était...
pas Michou on n'est pas à Montmartre
C'est vrai, Michou, c'est à Pigalle; Montmartre, c'est de l'autre côté de la rue des Trois Frères. Si, si, il existe bien une rue qui porte ce nom à Paris !
réponse à . Mintaka le 30/05/2017 à 06h31 : Prendre des vessies pour des lanternes De nombreuses écoles s'affr...
Purée ! Ça c'est de la recherche !
MM. Rey, Larousse, Robert, Duneton et tous les autres en sont verts de jalousie !

Et God en a l'auréole de guingois, regrettant de n'avoir pas creusé plus avant !

réponse à . mickeylange le 30/05/2017 à 10h44 : Blanquette regardait le ciel dans la nuit étoilée. C'était...
Ah ! gens d'ici et vous tous d'ailleurs, réjouissez-nous d'avoir si beau conteur !

Tant qu'on pourra lire pareille plume, les petits emmernuiments de la vie quotidienne sembleront plus légers… les déclarations d'impôts presque plaisantes à remplir (mais si !)… les haies plus facile à tailler… la terre sera moins basse à nos reins fatigués... les escaliers moins raides... l'air plus léger… et l'éclairage de nos lanternes plus lumineux ! Bref, on sera heureux !

Un p'tit coup de blues ? Il suffira de lire et de relire encore Les Contes de Lange perché pour qu'à nouveau la vie sourit !


Bienvenue à bord ! 

S'il s'agit des liens des voisins du dessus, beaucoup ne fonctionnent plus effectivement...
Ils sont devenus "Page non trouvée"...
réponse à . mickeylange le 30/05/2017 à 10h44 : Blanquette regardait le ciel dans la nuit étoilée. C'était...
Joseta était déguisé en Tarzan
Mauvaise idée...
réponse à . mickeylange le 30/05/2017 à 10h44 : Blanquette regardait le ciel dans la nuit étoilée. C'était...
- Salut joseta...on m'a dit qu'on t'a vu dans la montagne où se trouvait Blanquette...que faisais-tu ?
- éclaireur !
- éclaireur ?
- et qu' l'erreur de Blanquette de trop s'approcher du loup n'ait pas de conséquences...
- on m'a dit aussi que tu étais habillé comme un gueux, non ?
- non, non, que j'étais, avec une guenon ! au début, je voulais y aller avec l'Éliane... ça m'a rappelé Tarzan, et je me suis vêtu comme lui...
- mais...t'as une guenon ?
- oui, je l'appelle Chita...elle aime bien le ciné Chita...
- finalement tout s'est bien passé dans la montagne, Blanquette n'a couru aucun danger ?
- j'ai bien surveillé !
- ben,merci d'éclairer ma lanterne, éclaireur !
Le 26 janvier 1855, on retrouva le corps sans vie de Gérard de Nerval pendu aux barreaux d'une grille qui fermait un égout de la rue de la Vieille-Lanterne…
Suicide ou agression ? Il semble que le doute subsiste encore… Serons-nous un jour éclairés ?

réponse à . SyntaxTerror le 30/05/2017 à 09h47 : Bien qu’en France, on ait plutôt opté pour le supplice du sec...
TNT : Télévision Numérique par Tasellite ?
Tasellite ?
Non, Terrestre, je n'ai jamais rien compris aux paraboles ...
Coup de fil
- Allô Claire ?
- halo clair ? ben non, il fait noir dehors...
bof !
Il se promenait sans but:
quand les choses n'étaient pas claires, Eccles errait...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Eclairer la lanterne (de quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?