Eclairer la lanterne (de quelqu'un)

Dire, ajouter ce qu'il faut, le détail nécessaire pour être compris.

Autrement dit :
Apporter les éléments nécessaires à la compréhension de quelque chose.

Origine

Vous ne pouvez nier que, quand vous êtes dans le noir et qu'une âme charitable bascule l'interrupteur, vous y voyez soudain beaucoup mieux (sans compter que vous vous assurez aussi ne pas être sourd, en entendant les nombreux 'Ahhhh !' soulagés qui fusent des gorges de toutes les personnes présentes).
Eh bien là, c'est un peu la même chose : un petit détail supplémentaire vous aide à y voir plus clair.
On retrouve ici l'équivalence fréquente entre 'lumière' et 'compréhension intellectuelle' ("Ce n'est pas une lumière, celui-là !").

Cette expression vient de la fable de Florian (Lien externe), 'Le singe qui montre la lanterne magique' dans laquelle un singe savant, voulant épater ses collègues, animaux divers, les convie à un spectacle dans lequel il utilise la lanterne magique[1] de son maître.
Mais il n'oublie qu'un seul 'petit détail' pour que les autres animaux comprennent pourquoi ils sont là, c'est d'allumer la lanterne !

C'est suite à la publication de cette fable qu'à cette époque, "oublier d'éclairer sa lanterne", voulait dire "omettre un point essentiel pour se faire comprendre".
Par la suite, l'expression s'est transformée pour devenir celle d'aujourd'hui.


[1] Appareil de projection du XVIIe siècle muni d'un système optique qui permettait de projeter sur un écran des images peintes sur verre, en les agrandissant (Lien externe).

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Eclairer la lanterne (de quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Jemandem ein Licht aufsteckenMettre [dans le chandelier] une lumière / une chandelle (à quelqu'un)
Angleterreen Fill me inMe remplir (vient de l'expression: fill the blanks - remplir les blancs - ou compléter la phrase, donc renseigner)
Angleterreen To enlighten somebodyÉclairer quelqu'un
Angleterreen To make the penny dropFaire tomber le jeton
États-Unisen To shed some light on the subjectVerser de la lumière sur le sujet
Espagnees Abrir los ojos (a alguien)Ouvrir les yeux (à quelqu'un)
Israëlhe - נתן הסבר לExpliquer quelque chose
Israëlhe האיר עיניו שלOuvrir les yeux (de quelqu'un)
Belgique (Flandre)nl Iemand zijn licht opstekenAllumer la lumière pour quelqu'un

Vos commentaires
Bonjour,
Si cette expression, "éclairer la lanterne" subsiste de nos jours avec le sens et les explications données, quand il s’agit de voir clair on "allume" la lumière, qu’elle soit bougie, lanterne ou lampe. Et cela me fait penser à une expression encore entendue récemment chez des vieux de chez moi (Nord Isère / Sud Ain) : "les sarments de vigne, c’est ce qu’il y a de mieux pour éclairer le feu" comprenez : allumer le feu.
Merci pour la "dose journalière".
Cordialement
Jacques Portal
Je ne vois pas encore très clairement le rapport -éclairez ma lanterne...- mais je sens qu’on va se fendre Laguiole aujourd’hui... voir pub marge de droite...
réponse à . Japo38 le 20/12/2005 à 10h24 : Bonjour, Si cette expression, "éclairer la lanterne" subsiste de nos jour...
... et pour "allumer le feu" Johnny use de sarments d’amüüür-tûjûûûûûrs...
La parole est donc au phare d’Expressio qui déplore son abandon pour cause de vacances. Comme mon prédécesseur, je vais donc me référer au chantre émigré en Suisse, ex-futur belge et monégasque pour traduire le cri de la lanterne oubliée : "Allumez le feu, allumez le feu !..."
"Quand le singe montre la lune, l’imbécile regarde le doigt*", forcément, s’il oublie d’allumer la lune...eh ! 
Qu’en pense notre sélénite de service ?


*(proverbe en provenance de ce grand pays démocratique respectueux des droits de l’homme et néanmoins organisateur des JO)
il faut ajouter qu’on joue ici, "clairement" sur le double sens d’éclairer :
-son sens de « faire comprendre, expliquer », déjà attesté en 1200, d’après le TLFI.
-et le sens d’allumer , que rappelle Japo38 (toujours inscrit, mais trop rare ?), qu’on utiliserait aujourd’hui.

L’histoire du fou (?) qui cherche au pied d’un réverbère la clef qu’il a perdue se retrouve dans de nombreuses cultures. Etes vous certain de l’avoir perdue ici, lui demande-t-on ? Pas du tout, répond-il, mais c’est le seul endroit qui est éclairé !
réponse à . Emeu29 le 23/08/2008 à 09h32 : "Quand le singe montre la lune, l’imbécile regarde le doigt*", forc...
sur la Lune, nous disons : "quand le sage montre la terre, l’aveugle ne la voit pas" 
comment peut-on évoquer la flamme, avec les adjectifs lent, terne ?
réponse à . momolala le 23/08/2008 à 09h20 : La parole est donc au phare d’Expressio qui déplore son abandon pou...
Dans les feux de l’amour, l’homme joue l’allumette et la femme fait le frottoir.
Dans les feux d’Expressio, saGesseFolie (par exemple), joue le rôle du sot briquet.
J’étais, comme un escargot, lent et terne. Elle était tout le contraire : brillante rapide et vive comme un éclair. Et pourtant, malgré tout elle daigna m’aimer, mon Éclair adoré.
Et là, Éclair aima lent, terne.
Elle a éclairé ma lanterne.
un singe savant, voulant épater ses collègues, animaux divers, les convie à un spectacle dans lequel il utilise la lanterne magique[1] de son maître.
Mais il n’oublie qu’un seul ’petit détail’ pour que les autres animaux comprennent pourquoi ils sont là, c’est d’allumer la lanterne !
God devons nous voir ici, une allusion à la lanterne du phare et à son maitre ? 
bon j’ai compris collé samedi
réponse à . <inconnu> le 23/08/2008 à 10h08 : Dans les feux de l’amour, l’homme joue l’allumette et la femme...
Dans "les feux de l’amour" = feuilleton télévisé qui éclaire les débuts d’après-midi ternes des ménagères, après les divers travaux quotidiens fastidieux et répétitifs, il n’y a pas de femmes sur le trottoir ! ( des hommes allumettes ou allumés peut-être )
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Les aristocrates à la lanterne.
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Les aristocrates on les pendra.
Si on n’ les pend pas
On les rompra
Si on n’ les rompt pas
On les brûlera.
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
toutes les lanternes ne peuvent s’allumer !!!
enfin je ne crois pas ... j’ai, de temps en temps, vu la lanterne d’Aristote et me suis hâtée de déguster l’intérieur* de cette "châtaigne de mer" qu’est l’oursin  cette page
* gonade du ’hérisson’ :&rsquo) cette page
Petit coin d’histoire, brrrrrrrrrrr. "A l’angle de la rue de Grève et de la rue de la Vannerie, au-dessus d’une boutique d’épicier, se trouvait une branche de fer, la lanterne qu’elle soutenait autrefois ayant disparue. Ce fut à cet endroit que les émeutiers amenèrent pour les pendre un espion du gouverneur de la Bastille, Joseph Foullon de Doué, l’adjoint au ministère de la Guerre qui fut accusé d’avoir voulu affamer les Parisiens, et le boulanger François".

Voir à cette page
à mickeylange
Oh God, j’avais un joli bandeau de droite en couleurs, messages uniques et tournants de pubs pour des sites bien de chez nous ; je clique pour délirer un coup et voilà l’affreux trombone d’oc-sado qui revient.

Oxado, plein le dos (le la ,le si, le fa et le sol aussi ; le ré s’tord et le mi sourit)!
Bonjour bonjour, les gosses. Je peux vous dire que la nuit, si vous tournez le bon bouton au tableau de bord de ma Fiat Luxe, ça vous éclairera vachement bien.
"< apporter de l’eau a mon moulin >" c’est pas un peu pareil  ??
réponse à . paperpy le 23/08/2008 à 12h53 : "< apporter de l’eau a mon moulin >" c’est pas un peu pareil  ...
Ah ben non ! Si j’apportais de l’eau à ton moulin, j’abonderais seulement dans ton sens, en approuvant ce que tu dis. Et là, précisément, je ne veux pas... 
J’ai éclairé ta lanterne, là ?
réponse à . Elpepe le 23/08/2008 à 11h55 : Bonjour bonjour, les gosses. Je peux vous dire que la nuit, si vous tournez le b...
Frimeur !!! ta Fiat de luxe ... mais où va-t-on ? 
le "lux" cette page ce n’est pas chez Fiat ... on compte plutôt en Watt ... quoique ! ... la chandelle en vaut le jeu ! puisque candela = (unité de mesure d’intensité lumineuse)
réponse à . Elpepe le 23/08/2008 à 13h08 : Ah ben non ! Si j’apportais de l’eau à ton moulin, j&rsq...
tu as raison , mais il n’est pas impossible que l’eau que j’apporte à ton moulin soit en même temps capable d’éclairer ta lanterne. Phénomène physiquement intéressant à étudier, non ?
On retrouve ici l’équivalence fréquente entre ’lumière’ et ’compréhension intellectuelle’
nous sommes au siècle des lanternes !

D’ailleurs, après le Roi Soleil, à Versailles, notre Président a choisi le pavillon de la Lanterne comme résidence secondaire, laissant Rambouillet à son 1° ministre.
réponse à . chirstian le 23/08/2008 à 14h14 : tu as raison , mais il n’est pas impossible que l’eau que j’ap...
tu as raison
Oui.
Elpépé, co-inventeur de la lanterne à eau avec Chirstian
réponse à . Elpepe le 23/08/2008 à 14h23 : tu as raisonOui. Elpépé, co-inventeur de la lanterne à eau ...
Notre lanterne diabolique, à Chirstian et moi, c’est un lucifère*.

* du latin lux, lucis, lumière, et du suffixe -fer, qui porte. Si, si...
réponse à . Elpepe le 23/08/2008 à 14h23 : tu as raisonOui. Elpépé, co-inventeur de la lanterne à eau ...
co-inventeur de la lanterne à eau
Dans le Landernau, sans doute?
réponse à . file_au_logis le 23/08/2008 à 14h34 : co-inventeur de la lanterne à eauDans le Landernau, sans doute?...
Oui, mais pas seulement : à Rouperroux-le-Coquet, aussi...
Pour le bruitage, voir l’éditeur de partoche !
réponse à . file_au_logis le 23/08/2008 à 14h34 : co-inventeur de la lanterne à eauDans le Landernau, sans doute?...
Landernau ??? en Bretagne ? tu es sûr de na pas t’être gouré ? 
Le lanterneau, (ou lanternon) c’est plutôt sur les toits ou en haut des clochers comme chez nous en Normandie : voir cette page
Les sans-culottes d’Expressio, au salon rose, chantent : "Ah, ça tanasse, ça tanasse, ça tanasse".
(rappel)
réponse à . Elpepe le 23/08/2008 à 14h23 : tu as raisonOui. Elpépé, co-inventeur de la lanterne à eau ...
de toutes façons l’expression "apporter de l’eau à son moulin" n’existe plus : on dit " apporter du gaz-oil à son diesel "
réponse à . chirstian le 23/08/2008 à 16h16 : de toutes façons l’expression "apporter de l’eau à son...
Dans l’armée, on disait aussi "remuer le faire dans l’appelé", quand on le désignait finement de corvée de chiottes.
Pour éclairer votre lanterne en restant dans l’actualité, voici comment s’écrit l’expression du jour à Pékin/Beijing :
灯 = lampe, lanterne
如 = comme
昼 = lumière du jour

De rien, de rien...
réponse à . Elpepe le 23/08/2008 à 15h46 : Les sans-culottes d’Expressio, au salon rose, chantent : "Ah, ç...
Ah, ça tanasse, ça tanasse, ça tanasse.
  .          . 
(\-"````"-/)
//^\ /^\\
 ;/ ~_\ /_~ \;
| / \\// \ |
(, \0/ \0/ ,)
| / \ |
| (_\.__./_) |
\ \-v..v-/ /
\ `====’ /
`\\\///’
’\\//’
\/

Ah Satanas, Satanas, Satanas !
réponse à . momolala le 23/08/2008 à 17h04 : Pour éclairer votre lanterne en restant dans l’actualité, vo...
Alors comme ça, eux aussi, ils ont opté pour la simplification de la calligraphie... Mais ça risque, à terme, d’appauvrir la langue, non ?
réponse à . Elpepe le 23/08/2008 à 16h41 : Dans l’armée, on disait aussi "remuer le faire dans l’appel&e...
et jadis lors du supplice du pal, on remuait le fer dans l’appelé !
Justement, le voici sur cette page et si ce n’est lui, c’est donc son frère ! Et vous, comment appelez-vous ce qui brille dans la lanterne ?
réponse à . momolala le 23/08/2008 à 17h09 : Justement, le voici sur cette page et si ce n’est lui, c’est donc so...
un verre luisant ?
réponse à . <inconnu> le 23/08/2008 à 17h09 : et jadis lors du supplice du pal, on remuait le fer dans l’appelé&n...
Bien qu’en France, on ait plutôt opté pour le supplice du secam, non?
réponse à . momolala le 23/08/2008 à 17h09 : Justement, le voici sur cette page et si ce n’est lui, c’est donc so...
La flamme olympique ?
réponse à . file_au_logis le 23/08/2008 à 17h21 : Bien qu’en France, on ait plutôt opté pour le supplice du sec...
C’est une image, hein ?
réponse à . file_au_logis le 23/08/2008 à 17h21 : Bien qu’en France, on ait plutôt opté pour le supplice du sec...
du secam ou sexe cam ?
réponse à . momolala le 23/08/2008 à 17h09 : Justement, le voici sur cette page et si ce n’est lui, c’est donc so...
le miroir qui réfléchit la lumière ?

l’intérieur , parce qu’on dit : tout ce qui brille n’est pas dehors !
réponse à . chirstian le 23/08/2008 à 17h29 : le miroir qui réfléchit la lumière ? l’int&eacu...
tout cqe qui briille n’est pas Delors comme dirait Martine Aubry
réponse à . chirstian le 23/08/2008 à 17h29 : le miroir qui réfléchit la lumière ? l’int&eacu...
Il faut se méfier de Lucky, dehors.
Averell
Allez, avant de partir, j’éclaire comme il se doit la lanterne rouge dont d’aucuns, comme sur cette page, regrettent qu’elle soit définitivement éteinte. Belle soirée et douce nuit à tous !
Eclairer la lanterne d’un bateau qui sombre ne sert à rien.
Amiral Lumet
Ma bonne étoile éclaire mon chemin.
Amiral Bédault
DEVINETTE :
Ma lanterne fut la première construite sur la côte pacifique des Etats-Unis, en 1854. Qui suis-je ?
Amiral Catraze
Moi, j’éclaire ma lanterne au carbure de calcium.
Amiral Chimiste

Bon, allez, les gosses : sur ces bonnes saillies, BB m’attend pour cuire le carré d’agneau, et d’autres saillies rien que pour elle.
Au lit, les mains sur les couvertures, garnements !
L’Amiral Cauve
réponse à . Elpepe le 23/08/2008 à 11h55 : Bonjour bonjour, les gosses. Je peux vous dire que la nuit, si vous tournez le b...
Tu cliques 1 fois (ou plusieurs fois) sur F5 et les joulies couleurs reviennent.
C’était pour MOMO au 16, pardon
On aaaa gaagné ! On aaaa gaagné !
Fini, les médailles en chocolat, 5 superbes belges nous ont apporté une médaille d’argent et une d’or.
Merci les filles !
Finie la lanterne rouge 
réponse à . <inconnu> le 23/08/2008 à 10h17 : J’étais, comme un escargot, lent et terne. Elle était tout l...
Excellent !  

Je rentre de la Trinité sur mer et je lis vos contrib pour m’éclairer la lanterne !
réponse à . <inconnu> le 23/08/2008 à 17h09 : et jadis lors du supplice du pal, on remuait le fer dans l’appelé&n...
Ce supplice qui commence bien et finit mal ?
En tous cas, cette torture restera dans les "anals" 
si on prend sa vessie pour une lanterne,on se brule, disait à peu près, Pierre Dac. Et il reste vrai qu’éclairer la vessie de son prochain risque d’engendrer brulures et familiarité.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Eclairer la lanterne (de quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?