Je vous le donne en mille

Je vous mets au défi de deviner.

Origine

Contrairement à ce que voulaient faire croire Coluche et San-Antonio ("je vous le donne Émile"), Émile Zola n'a strictement rien à voir dans la naissance de cette expression[1].

En effet, cette locution de défi date du milieu du XVIIe siècle, à une époque où l'Émile ne s'était pas encore fait connaître puisqu'il n'était pas né.
Elle est tout simplement une forme raccourcie (une ellipse, diraient les férus de géométrie) de "je vous le donne à deviner, mais vous n'avez qu'une chance sur mille de trouver la réponse".

Ici, 'mille' ne doit pas être seulement compris comme le nombre égal à dix fois cent, mais comme "un grand nombre", comme l'utilisait Antiochus dans Bérénice, de Racine, lorsqu'il disait "mille autres mieux que moi pourront vous en instruire" ou bien Madame de Maintenon dans sa lettre du 14 juillet 1707 au cardinal de Noailles lorsqu'elle écrivait "sans hésiter, je donnerais mille vies pour obtenir la paix".

[1] Et ses deux frères cachés Gorgon (Lien externe) et Cambo (Lien externe) non plus, d'ailleurs.

Exemple

« (…) hier, pendant plus d'un bon quart d'heure, j'ai pu voir un homme admirable. Tu te demandes qui c'est. Eh bien ! je te le donne en mille. C'était (…) mon père, l'honorable docteur Raymond Pasquier. »
Georges Duhamel - Chronique des Pasquier

Compléments

A propos d'Émile Zola, je tiens quand même à rappeler à ceux qui le savaient mais l'ont oublié, que c'est lui l'inventeur du jacuzzi dont il a publié le détail du fonctionnement le 13 janvier 1898 à la une du quotidien l'Aurore (Lien externe), en plein pendant l'affaire Dreyfus.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Je vous le donne en mille » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Dreimal darfst du ratenTu as le droit de deviner trois fois
États-Unisen You'll never guessVous ne devinerez jamais
États-Unisen Guess what!Devinez quoi !
Pays-Basnl Ik geef het je te raden.Je vous le donne à deviner

Vos commentaires
Cette expression nous vient de la marine !! Si si ! Le capitaine Haddock jurait souvent de ses mille sabords notamment et… je plaisantais Elpp…. 

Les fameuses peurs de l’An Mil donnèrent lieu à de nombreuses interrogations. Peurs ou appréhensions que l’on a (légèrement) pu retrouver lors du passage à l’An 2000 ???

Les chiffres ronds consternent-ils ou rassurent-ils ?

cette page

Mon p’tit doigt et moi partons toute la journée en sinécure, travaillez bien et bonne journée à toutes et tous.
« Je vous le donne en mille »
Tu nous le donnes en mille … ! lequel ?
* mille romain = 1 472 m.
* mille suédois = environ 9 000 m.
* mille italien = environ 1 500 m.
* mille français = 1 000 m.
* mille anglais = 1 609 m.
* mille marin = 1 852 m.
J’y perds mon latin ! 
J’ai toujours cru qu’il y avait là une référence à la cible du tir à l’arc où le centre vaudrait mille points, ce qui laisse peu de chances au tireur néophyte sur une distance de concours (rappelez-vous Robin en bois). Cela revient finalement au même quant au défi ainsi posé.

A moins que ce ne soit une formule provençale détournée : on dit en Arles, en Avignon, en Apt pourquoi pas en Milles ? Les Milles étant loin de Paris où se tient l’esprit dans notre hexagonal pays, donner une réponse en Milles c’était loin ; il valait mieux donner sa langue au chat. La plupart des parisiens ne sachant pas, précisément, à quoi ce Milles faisait référence, l’ont transformé en mille, par référence à celui qu’il connaissait, comme la valeur du centre de la cible au tir à l’arc.
Je ne pécouille ni ne bredouille et n’ai pas davantage l’intention de monopoliser les lieux ! C’est une erreur de petit bouton ou de clic abusif, ou d’autre chose qui fera que certains d’entre vous me verront balbutier trois fois la même chose ou presque ! J’ai appelé God auscours mais prendra-t-il son petit déjeuner avant vous tous ? La question reste entière à s’t’heure !
réponse à . cotentine le 14/12/2006 à 01h28 : « Je vous le donne en mille »Tu nous le donnes en mille ...
A l’heure ou tout se négocie, tu me feras bien un prix pour tous ces mille ?
Un rabais de 20% ? non ? allez, un petit effort....

@Momo : Avant que God n’intervienne de ses petits bras musclés, une petite réflexion : j’ai craint un court instant que tu ne nous fasses ton intervention (fort intéressante au demeurant) en 1000 exemplaires.
Je fézouff ! Bonjour toutes et tous (y compris les petit(e)s nouveaux que l’on n’a même pas pris la peine de bizuter....
réponse à . borikito le 14/12/2006 à 07h20 : A l’heure ou tout se négocie, tu me feras bien un prix pour tous ce...
Mille sabords ! heureusement que God est là pour remettre chaque chose à sa juste dimension et à la bonne place. Oufff fezéje aussi !
Miros, Miroses, Bonjour en-braille-é ( hier l’étais en-cucul-é)

Je vous le donne en mille*
expression du jour en réponse à une certaine question d’hier

L’Editeur Machin Eh ben c’est pour CE Noël

* Mille étant une mesure de temps entre l’heure H et le mètre G, nouvellement instaurée par on sait-qui-sait

c’est pas un scoop ça ??
réponse à . <inconnu> le 14/12/2006 à 00h45 : Cette expression nous vient de la marine !! Si si ! Le capitaine Haddo...
C’est donc bien vrai ce que dit la chanson que nous chantions enfants : ton petit doigt te dit tout, et quand il ne peut rien dire, le povre, tu te tires ailleurs avec lui !!!
Vous ne devin’rez pas , c’est bien trop difficile !
Je vous dis ça comme ça : ne le prenez pas mal
C’est pas que je vous prenne, pour un gros imbécile
Mais si vous devinez , je vous devrai cent balles…

Allez, essayez donc : je vous le donne en cent
Mais je vois bien déjà que vous ne savez pas
Et que vous avez beau vous ronger tout le sang
Malgré toutes vos questions vous n’y arrivez pas !

Je vais être bon prince : je vous le donne en mille
Mais cette fois attention , c’est la dernière chance.
Vous prenez de l’audace, ça vous semble facile ?
Vous gonflez bien le torse, vous vous tapez la panse ?

Eh bien non ! C’est raté : je vous l’avais bien dit
Il y a sur Expressio des pièges inattendus ;
Vous étiez sûr de vous à huit heures, ce jeudi ,
Mais vous n’savez plus rien , devant ce truc tordu …
Vous savez quoi ? J’vous l’donne en mille : je vais apprendre l’anglais ! Le vendeur m’a dit : j’ai une méthode Assimil . J’en ai bafouillé : six mille c’est or de prix , c’est à prix d’hors… Il m’a dit : je vous la fais à mille. C’était mieux ! J’ai dit : et il y a quoi ? Il m’a dit : trois livres. J’ai dit pourquoi des livres ? Il m’a dit : c’est anglais. Alors j’ai demandé : et le livre, il est gros ? Il m’a dit : il fait bien deux livres. Un livre de deux livres, ça m’a tenté ! Mais la qualité , me suis-je enquis ? Il m’a promis : ces mille feuilles, c’est du gâteau, et en plus y a les CD. J’ai demandé : vous me cédez les livres et vous me livrez des CD. Il m’a dit : oui, des CD d’occasion : Mr Emile est mort, alors je peux vous céder les CD du décédé. J’ai voulu être drôle : Emile, ça sent le Rousseau , non ? Il m’a dit : ça sent plutôt le roussi : il a été incinéré hier. J’étais gêné !
Alors j’ai demandé : y aura pas de surprises ? Il m’a affirmé : les Angles sont parfois un peu obtus, mais ils sont très droits ! Je l’ai cru : j’adore l’Angleterre, à part Tony que je ne blère pas. J’ai dit : je suis fou de la reine ! Alors il m’a dit : pour l’arêne, vous devriez apprendre l’espagnol : j’ai une méthode à mille : deux livres ! J’ai dit : en Espagne il n’y a pas de livres. Il m’a dit : la méthode vient du port de Gibraltar : c’est anglais. J’ai dit : s’il y a du port, ça fait des frais en plus, non ? Il m’a dit : non, en Espagne, c’est Franco ! Alors j’ai compris que c’était une vieille méthode, et finalement j’ai préféré en rester à l’anglais.
Have a good day !
réponse à . momolala le 14/12/2006 à 08h21 : C’est donc bien vrai ce que dit la chanson que nous chantions enfants ...
Son petit doigt quand il est cassé, il dit.
Quand il est pas cassé, quesse il fait ???
Je te le donne en mille
réponse à . momolala le 14/12/2006 à 06h28 : J’ai toujours cru qu’il y avait là une référenc...
Mille bonjours à tous.
Si on dit  : en Arles - En Apt etc .... c’est pour éviter de dire à Arles
ou à Apte ou encore à Avignon, ce qui n’est pas très élégant. Ce n’est pas la même chose lorsque la ville commence par une consonne, ils serait ridicule de dire en Marseille.
réponse à . chirstian le 14/12/2006 à 09h20 : Vous savez quoi ? J’vous l’donne en mille : je vais appren...
Bonjour Christian et bravo . On dirait du Devos.
réponse à . <inconnu> le 14/12/2006 à 09h43 : Mille bonjours à tous. Si on dit  : en Arles - En Apt etc .... c&rsq...
Petit article intéressant à ce sujet à cette page.
réponse à . <inconnu> le 14/12/2006 à 09h43 : Mille bonjours à tous. Si on dit  : en Arles - En Apt etc .... c&rsq...
Mille voudrait-il dire aussi un patelin où on LE donne  ???
et qu’on devrait du dire : à Mille
réponse à . <inconnu> le 14/12/2006 à 09h43 : Mille bonjours à tous. Si on dit  : en Arles - En Apt etc .... c&rsq...
Je le sais bien ma Claudine ! mais il faut bien amorcer la ligne quand on se réveille avant tout le monde ! 
réponse à . chirstian le 14/12/2006 à 09h20 : Vous savez quoi ? J’vous l’donne en mille : je vais appren...
Excellent !

Bonjour à tous. Je suis encore sous le choc de l’émission d’hier soir à la télévision belge. Dans le genre histoire belges, on se pose un peu là... Aucun respect pour rien ni pour personne... Comme on dit à Bruxelles, "on joue dans une belle pièce" !
Madame de Maintenon dans sa lettre du 14 juillet 1707 au cardinal de Noailles lorsqu’elle écrivait "sans hésiter, je donnerais mille vies pour obtenir la paix" .
et quand Appolinaire écrivait les Onze mille verges , il s’agissait de onze mille vies ou de onze mille vits  ?
Bonjour bonjour,
bon, là, je ne peux pas laisser passer, parce que trop, c’est trop, hein ?
Vous n’y êtes pas du tout ! Foin de mille français qui vaudrait mille mètres, ou de mile anglais : un mille, c’est un mille, enfoncez-vous bien ça dans le crâne ! Soit une minute d’angle à la surface du globe, altitude zéro, autrement dit sur l’eau, quoi… Ce qui montre déjà l’origine marine de l’expression, hé ?
Je vous l’ai déjà expliqué, je ne sais plus où, mais, dissipés comme vous êtes, les gosses, vous n’avez rien retenu : s’rez collés samedi matin, tous. Bon, je recommence.
Prenez un cercle à la surface du globe : 360° X 60’ = 21.600 minutes d’angle.
Définition première du mètre : dix millionième partie du quart de méridien terrestre => circonférence terrestre = 40.000 km
On a donc 1 MN* = 40.000 : 21.600 = 1,851851851851851…km
1 km = 21.600 : 40.000 = 0,54 MN
Le rapport 0,54 est donc très intéressant pour faire des conversions MN => km, puisqu’il suffit de faire l’opération MN : 0,54 = km.
Revenons maintenant à notre expression du jour. Sachant que le centre de la place du village de Puyricard (aousque God pousse toujours trop loin le bouchon, le dimanche, après la sieste) se situe par 43° 34,940’ de latitude Nord et 5° 25,230’ de longitude Est d’une part, et que le parvis de Notre-Dame de Paris se situe, lui, par 48° 51,270’ de latitude Nord et 2° 20,727’ de longitude Est d’autre part, à combien de Paris habite-t-il, à vol d’oiseau, notre oiseau rare ?
Eh bien, JE VOUS LE DONNE EN MILLES : 341,248 MN.
Claculez la distance en kilomètres, vous avez cinq minutes !

* Mille nautique

@Momolala_13 : on dirait pas, ça est du Devos, une fois ! Et du fameux !
Je ramasse les copies : aucune réponse... Bon, collés dimanche, tous !
réponse à . God le 14/12/2006 à 09h51 : Petit article intéressant à ce sujet à cette page....
Bonjour God et merçi pour cette page. Je me suis posé souvent posé la question. chaque fois que je disais : à Avignon alors qu’autour de moi j’entendais toujours "en". Puis la dissonance l’a emporté et tout naturellement je dis "en".
Mon oreille accepte très bien à An-gers et très bien aussi en An-jou. Je suis bien compliquée.
Là, j’’ai une "oreille" vers expressio et l’autre vers la télé qui traite "pas de zéro de conduite pour les enfants de 3 ans. J’apprends que l’article 11 a été annulé; je suis contente car j’avais signé la pétition. Je vais avoir un zèro pour être hors sujet. Mais je ne suis pas la première n’est-ce pas ?
Bonne journée.
réponse à . momolala le 14/12/2006 à 10h18 : Je le sais bien ma Claudine ! mais il faut bien amorcer la ligne quand on s...
God m’a gentiment et poliment sur (CETTE PAGE) qui démontre que j’avais tort. néanmoins je préfère dire (en). Mais elle très intéressante cette page et tranche le sujet entre les "A" et les "EN"   
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 11h13 : Bonjour bonjour, bon, là, je ne peux pas laisser passer, parce que trop, ...
Petit rajout probant concernant l’origine marine incontestable de l’expression : Jules Verne n’a-t-il pas écrit "Soixante mille milles sous les mers" ? Mais, le titre étant trop long pour tenir sur la largeur de la couverture du bouquin, et horrible à prononcer, l’éditeur a donc converti ce que Jules lui donnait en milles, en lieues marines (lieue de vingt au degré, soit 3 milles ou 5,555... km, à ne pas confondre avec la lieue terrestre, qui est de vingt-cinq au degré, soit 4,444... km (voir cette page).
Comment, God ? Ça n’est pas le lieu pour faire de la géométrie ? Ah, bon, s’cuse, j’le f’rai plus de la journée, promis.
- y a bien 7 km pour arriver à Coyotte City ??
- I don’t know, mais je vous le donne en Miles .....

Le Zapping de la Semaine (1)

(Y en a d’ôt des BB que BB à PP, et toc ! )

Petits Morceaux d’un BB loque
Entre hier et aujourd’hui tout en bloc

Son cœur pour lui bat la breloque
c’est son manège à elle, ce cinoque
elle l’a dans la peau, y a pas équivoque
c’est son lustre, et elle sa pendeloque
L’est ravagée par BB staphylocoques
Pôv déchirée, comme le champ par le soc
Sans arrêt l’envoie à dache, il s’en moque
Elle aussi là, terminus, c’était une époque

Tu le verrais nippé en ringard Amerlock
Lui qui plutôt faisait dans le baroque
Sa tignasse, avant le déclin, c’était du kapok
Vises un peu sa lisse-citrouille-œuf-en-coque
Sa bedaine, une vraie matrone en cloques
Pousse le bouchon un peu loin, ce schnock,
Toujours, mais surtout quand il s’défroque
Ça fout les j’tons, elle en ch… dans son froc

Quand il pionce, en bavant, après moult bocks :
Cucul la praline qui revient de Pontoizouchnok
Ah mon Dieu ! Faut voir quand il soliloque
On n’sait quoi et quand, et parfois il bloque
Baragouinages à gogo de sa voix rauque
Sur la banquisette du salon, un vrai phoque
Une cour à l’ourse polaire jouée en ventriloque
C’est à chialer ce sempiternel aparté-colloque


eureka Mille Klodel
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 11h13 : Bonjour bonjour, bon, là, je ne peux pas laisser passer, parce que trop, ...
Il y a erreur. Rendons César ce qui appartient à César. Ce n’est pas Momolala qui a parlé de Devos c’est Claudiiiiiiiiine. Mais aussi il faut préciser. Vous êtes tellement bons tous qu’on peut confondre. Je ne connais pas tout Devos moi.
réponse à . eureka le 14/12/2006 à 11h46 : - y a bien 7 km pour arriver à Coyotte City ?? - I don’t know,...
Y en a d’ôt des BB que BB à PP

Sûrement pas, ne t’en déplaise... 
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 11h13 : Bonjour bonjour, bon, là, je ne peux pas laisser passer, parce que trop, ...
631,94074
A une chique près.
Sorry pour le retard, j’ai raté des minutes ... 
réponse à . <inconnu> le 14/12/2006 à 11h50 : Il y a erreur. Rendons César ce qui appartient à César. Ce ...
Ah, ben, là... je te le donne en mille excuses, je m’a gouré de Jules, là. Enfin, de Julie, quoi 
Bon, c’est bien du Chirstian, mais kif-kif Devos grande époque, you see ?
réponse à . Jonayla le 14/12/2006 à 11h57 : 631,94074 A une chique près. Sorry pour le retard, j’ai raté...
Bonne réponse. Mais collée dimanche avec tes petits camarades quand même !
réponse à . chirstian le 14/12/2006 à 09h20 : Vous savez quoi ? J’vous l’donne en mille : je vais appren...
Superbe contribution de notre ami Chirstillian !
Merci pour ces perles.

Happy Hobbes
réponse à . borikito le 14/12/2006 à 07h20 : A l’heure ou tout se négocie, tu me feras bien un prix pour tous ce...
un rabais de 20 ??? Tu chines !

Et vingt cent mille … ça fait combien dans la devinette des gamins ?
"20 … 100 … 1 000 âne(s) dans un pré et 120 dans l’autre. Combien cela fait-il de pattes, d’oreilles et de queue(s) ?"
Oui, je sais, je suis encore à la maternelle ! 
réponse à . HoubaHOBBES le 14/12/2006 à 12h03 : Superbe contribution de notre ami Chirstillian ! Merci pour ces perles. Ha...
Oui, hein ? Quand il n’encule pas les mouches, il enfile des perles, notre Chirstian. Remarquons toutefois quelques similitudes entre ses deux activités favorites... 
Et bien le bonjour, Nouvel-HOBBES.
réponse à . <inconnu> le 14/12/2006 à 11h35 : God m’a gentiment et poliment sur (CETTE PAGE) qui démontre que j&r...
Je suis tout comme toi et m’en tiendrai au "en" qui évite un hiatus désagréable de mon point de vue. Tant pis pour les règles communes ; les nôtres ont le sens de la musique de la langue et c’est bien plus joli.
réponse à . Jonayla le 14/12/2006 à 10h48 : Excellent ! Bonjour à tous. Je suis encore sous le choc de l’...
Peux-tu nous éclairer de ta connaissance en plus de ton sourire qu’on m’a dit éclatant ? Nous ne recevons pas la RTB chez nous sans le Câble.
réponse à . eureka le 14/12/2006 à 11h46 : - y a bien 7 km pour arriver à Coyotte City ?? - I don’t know,...
Pas besoin d’éditeur de partoche pour se la faire en rap ou autre chose que seul mon petit-fils et Eureka peut-être pourraient nommer ! Sympa le rythme !

Christian est inégalable et je ne chercherai donc pas à frimer en prose ni en vers après Eureka. Je m’économise... 
réponse à . momolala le 14/12/2006 à 12h19 : Pas besoin d’éditeur de partoche pour se la faire en rap ou autre c...
Pas besoin d’éditeur de partoche
Il t’a payée combien, God ?
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 11h13 : Bonjour bonjour, bon, là, je ne peux pas laisser passer, parce que trop, ...
eh M’ssieu, y a mon boulier qu’est pété en MILLE éclats, j’attends une calculette pour Noël, ça peut attendre jusque là siouplaît ???
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 12h26 : Pas besoin d’éditeur de partocheIl t’a payée combien, ...
J’l’avais bien dit hier !!!! Y a d’la corruption sul’ bastinguage
réponse à . eureka le 14/12/2006 à 12h31 : J’l’avais bien dit hier !!!! Y a d’la corruption sul&rs...
J’l’avais même donné en mille .......
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 12h00 : Bonne réponse. Mais collée dimanche avec tes petits camarades quan...
Des promesses, toujours des promesses  
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 12h13 : Oui, hein ? Quand il n’encule pas les mouches, il enfile des perles, ...
sauf qu’hier il en filait aussi.....
un mauvais coton peut-être
histoire de changer d’activité quoi ! Chais pas
réponse à . momolala le 14/12/2006 à 12h16 : Peux-tu nous éclairer de ta connaissance en plus de ton sourire qu’...
C’était une émission bidon, mais qui avait tellement l’air vrai que pas mal de gens (89% en fait) s’y sont laissé prendre ... du moins au début. On y annonçait la sécession de la Flandre, et donc la fin de la Belgique. Ce n’est qu’en regardant bien l’écran qu’on voyait écrit en petit "ceci est une fiction". Orson Welles version Magritte...
Il y a eu des milliers de sms, d’appels téléphoniques, même certains ambassadeurs se sont laissé prendre et ont communiqué la nouvelle à leurs pays respectifs ...
Je vous le donne en mille : les politiciens ne sont pas contents, mais alors pas contents du tout que la rtbf mente à leur place ...
réponse à . eureka le 14/12/2006 à 12h29 : eh M’ssieu, y a mon boulier qu’est pété en MILLE &eacu...
Et les divisions à la main, tu as oublié le mode d’emploi ? Collée dimanche, comme les autres !
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 12h47 : Et les divisions à la main, tu as oublié le mode d’emploi&nb...
les politiciens ne sont pas contents, mais alors pas contents du tout que la rtbf mente à leur place
Comme quand Yannou me fait le coup du marin, le cuistre !
réponse à . Jonayla le 14/12/2006 à 12h47 : C’était une émission bidon, mais qui avait tellement l&rsquo...
"la fin de la Belgique "

attends, là j’ai pas tout compris : tu veux dire que 89% des spectateurs imaginaient , avant l’émission , que la Belgique existait toujours ? Ca est pas un peu surprenant, une fois ?
réponse à . momolala le 14/12/2006 à 12h19 : Pas besoin d’éditeur de partoche pour se la faire en rap ou autre c...
Tu t’économises, tu t’économises !!!

je veux bien, mais à quel taux aussi ???
si c’est pas très lucratif, je te rencarde gratos - un tuyau d’usurier -
que du substantiel sans impôt!!
réponse à . chirstian le 14/12/2006 à 12h53 : "la fin de la Belgique " attends, là j’ai pas tout compris : ...
Là, Chirstian, tu pousses le bouchon un peu loin... Moi, je n’aurais jamais osé incinérer que la Belgique est bien partie en fumée, sitôt créée sur le papier...
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 12h57 : Là, Chirstian, tu pousses le bouchon un peu loin... Moi, je n’aurai...
"la Belgique est bien partie en fumée"
C’est parce que nous sommes des gens bons ... 
réponse à . Jonayla le 14/12/2006 à 12h47 : C’était une émission bidon, mais qui avait tellement l&rsquo...
Et c’est possible, ça ? Je comprends mieux comment l’Europe prétend croître et se multiplier sans faire entrer de nouveaux membres : avec ou sans boulier, voire à la main, petit doigt compris, elle se DIVISE cellulairement ! Nous qu’on est plus grands que vous, on peut faire 22 nouveaux sous-états qui feront 21 membres supplémentaires... ou 94 ou un peu plus si on considère le trottoir de droite ou celui de gauche....
réponse à . chirstian le 14/12/2006 à 12h53 : "la fin de la Belgique " attends, là j’ai pas tout compris : ...
Tu rigoles, mais ma mère, qui n’avait pas compris que c’était une blague, m’avait déjà appelée pour que je ramène mes enfants de Flandres. Et pas mal de gens s’y sont laissé prendre. Il y a eu des appels à la police, des gens se sont rassemblés devant le palais royal, ... Tout ça parce que quelques journalistes voulaient faire les malins ...
réponse à . momolala le 14/12/2006 à 13h16 : Et c’est possible, ça ? Je comprends mieux comment l’Eur...
C’est exactement ça, la division cellulaire, se multiplier en se divisant ... Regarde dans les cellules des prisons c’est pareil, il y a plus de gens que de chambres (sorry pour l’humour noir  )
réponse à . Jonayla le 14/12/2006 à 13h19 : Tu rigoles, mais ma mère, qui n’avait pas compris que c’&eacu...
Mais excellent, comme canular ! Ce qui démontre bien que, dans l’inconscient des Wallons, comme dans celui des Flamands, la chose est tout à fait plausible, puisque le royaume de Belgique est une fumisterie (politique) de l’Histoire, parmi tant d’autres, et que tout le monde le sait et le sent...
Et j’te parle pas d’avant qu’c’était la France de Dunkerque à Tamanr’hasset (comme on dit)... On a été précurseurs dans la division cellulaire au scalpel. Restent l’hexagone et les jolies îles sous toutes les latitudes ; mais on est un beaucoup moins grand pays, géographiquement parlant () aujourd’hui, comme aurait pu le dire Bourvil (dans le Corniaud, pour les gamins sur le site).
réponse à . momolala le 14/12/2006 à 13h16 : Et c’est possible, ça ? Je comprends mieux comment l’Eur...
chez nous, les Sélénites, on ne divise pas le pays cellulairement , et il n’y a jamais de partition : c’est la planête entière qui se réduit de nuit en nuit , quartier par quartier, nous obligeant à un exode incessant. Mais ensuite elle croît à nouveau et nous reprenons nos aises jusqu’au prochain cycle...
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 13h25 : Mais excellent, comme canular ! Ce qui démontre bien que, dans l&rsq...
L’expression du jour ne ferait donc pas florès sur ce sujet chez nos amis de Belle Gique.
réponse à . momolala le 14/12/2006 à 12h14 : Je suis tout comme toi et m’en tiendrai au "en" qui évite un hiatus...
Tu as raison. N’étant pas musicienne je n’avais pas osé parler de musique mais c’est comme ça que je " l’entendais ".Bonne journée. Claudiine
Et dans quel pays rangeraient-ils les fonctionnaires de l’Union Européenne, leur TIERS état ?
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 12h26 : Pas besoin d’éditeur de partocheIl t’a payée combien, ...
en fait, je crois que l’amie momolette voulait dire "Pas besoin d’Editeur de partoches, mais D’EDITEUR TOUT COURT", bien qu’elle fasse la langue en musique
réponse à . Jonayla le 14/12/2006 à 12h47 : C’était une émission bidon, mais qui avait tellement l&rsquo...
Heureusement que c’était un canular ! Déjà que la Belgique a perdu Johnny! au fait c’est peut-être pour cela qu’il a préféré la Suisse. Il a pas pu comprendre 
Mais ça nous a donné l’occasion de voir de bien belles vues de Bruxelle sur Fr 3 et de sympathiques Belges.
réponse à . eureka le 14/12/2006 à 13h38 : en fait, je crois que l’amie momolette voulait dire "Pas besoin d’Ed...
taratata ! Je n’en crois pas un mot, de ton soutien purement sexiste à une copine qui en croque* !

* Et celle-là, God ? Tu l’as ? J’ai la flemme de vérifier...
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 13h46 : taratata ! Je n’en crois pas un mot, de ton soutien purement sexiste ...
Moi j’ai vérifié et je te le donne en mille : elle n’y est pas  
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 13h25 : Mais excellent, comme canular ! Ce qui démontre bien que, dans l&rsq...
Ce qui est frappant, c’est de constater que cette émission a fait un tabac et provoqué moult réactions chez les francophones, mais que les flamands en ont à peine entendu parler. D’accord, c’était sur une chaîne francophone, mais selon moi, ça montre que les flamands regardent très peu les chaînes francophones de Belgique et/ou se sentent peu concernés par l’avenir de la Gelbique. Bon, c’est vrai qu’il y avait un match de foot, aussi ...
réponse à . Jonayla le 14/12/2006 à 14h08 : Ce qui est frappant, c’est de constater que cette émission a fait u...
Il n’est que de taper "Belgique" dans Wikipédia, par exemple, pour comprendre que, dans ce "royaume", il y a imposture à tous les étages, et depuis lulure ! Y’en a quand même pas mal, dans les francophones, qui sont las d’être toujours les Wallons de la farce, dans une concurrence féroce initiée, semble-t-il, plus souvent qu’à leur tour, par les politiques néerlandophones... A l’évidence, les deux communautés -et c’est quand même humain, ça ne se voit pas qu’en Belgique- veulent être chacune "chez soi", et l’imposition de la situation actuelle finira bien par craquer officiellement, tôt ou tard. Et ça, je ne te le donne pas en mille, mais je t’en fiche mon billet* !

* Et celle-là, God ? Hmmm ?
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 13h25 : Mais excellent, comme canular ! Ce qui démontre bien que, dans l&rsq...
Je comprends ton assertion sur les origines du pays, mais il existe bien réellement à présent, tout comme l’Italie ou bien l’Allemagne qui n’ont été unifiées que tardivement.
Le chic de cette émission et surtout des réactions provoquées, c’est qu’il y a 89% de la population des spectateurs qui est anesthésiée par des Starac & c°: en fait "panem et circenses" version 21°siècle, et plus capable de vérifier son information (il suffisait de zapper sur les émetterus flamands pour comprendre !). Les politiques qui veulent supprimer le latin parce que trop "élitiste" ne doivent plus s’inquiéter : ce n’est plus la peine, seuls 11% sont encore capables de réfléchir !Mais c’est sans doute de trop ...
L’émission avait des défauts de forme, c’est certain (le Roi qui fuit en avion, c’est injurieux: son père ne l’avait pas fait en ’40), mais il est facile de ne s’attacher qu’à cela : non, nous devons exercer notre esprit critique, et peut-être aurons-nous de meilleurs politiciens (sans prétendre jeter le bébé avec l’eau du bain, bien sûr).
Il faut savoir que la majorité des belges sont opposés à la scission du pays, même en Flandre, et que ce sont les politiciens qui agitent ce hochet régulièrement; et ils reprochent à la télé de leur avoir chipé ce hochet et de l’avoir "secoué" un grand coup pour que chacun se rende compte des conséquences d’une telle scission !....
Entre hommes de bonne volonté, on pourrait capitaliser sur nos différences culturelles pour "sortir de la crise par le haut" comme disent certains. Mais en jouant sur l’ignorance et la peur de l’autre, on finit par pétrir les gens de convictions sans fondement et à les faire réagir instinctivement au premier aboiement; c’est ce qui se produit chez les extrémistes et on voit où cela mène.
Inutile de faire le détour par des affrontements destructeurs, allons immédiatement à l’entente !
Favorisons les intérêts à long terme, et nous y gagnerons bien plus que de suivre cette course à l’échalotte que sont ces sauts d’une élection à une autre, nos enfants nous en remercieront !

Grrrr-Hobbes
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 14h22 : Il n’est que de taper "Belgique" dans Wikipédia, par exemple, pour ...
’tention à l’histoire l’ami ! Ne t’arrête pas à un "snapshot" pris aujourd’hui car dans les débuts du pays, les francophones détenaient tous les leviers du pouvoir, politique comme économique. Ce n’est que depuis la décadence de l’industrie lourde que les francophones sont minorisés à ce point (je sais bien que les revendications flamandes remontent à bien avant, mais le mouvement ne s’est pas emballé immédiatement).
Il y a donc du retour de manivelle dans la situation actuelle, avec comme corollaire que la solidarité ayant joué in illo tempore en faveur de la Flandre, il faut accepter qu’elle joue dans l’autre sens à présent.
On aurait bien trop à perdre -économiquement- et des deux côtés (!) suite à une scission qu’il faut lutter contre cette perspective !

Hobbes-timiste
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 12h26 : Pas besoin d’éditeur de partocheIl t’a payée combien, ...
Pas besoin d’éditeur de partoche
Et hop ! +12 ans sur l’année pas encore fixée !
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 14h22 : Il n’est que de taper "Belgique" dans Wikipédia, par exemple, pour ...
Wallons donc pp !!!!!!!!! t’es féroce là
à mon p’tit GodLapin qui avait d’autres priorités lorsque j’avais suggéré une fonction de recherche dans le site sur base du pseudo : ne cherche plus , j’ai la solution, et je pourrai transmettre à ma poste héritée toutes mes interventillions sur ce merveilleux site , rien qu’en utilisant un moteur de recherche bien connu !
C’est grâce à la visite de tante Cotine lundi dernier que j’ai compris et vérifié : je pourrai retrouver à souhait mes 179 interventillions et me relire sans être dérangé par des réponses désobligeantes du genre "pas le temps", "si tu crois que c’est facile" ou le célèbre "y a d’autres prioritudes " !!

Merci Nanabozoh d’avoir intercédé en ma faveur : j’ai bien reçu le neurone que tu m’as fait obtenir, me voici deux fois plus malin !!!

Hoooobbbles
y a l’lait qu’a caillé par ici  !!
Tu parles d’une francopholie !!!

la francoGaule se met à l’hyéroglyphe pour déchiffrer le Sarko(phage)

ou se restaure peut-être un régime ??? Royal

what else ???
Si scission de la Belgique il y a, jamais on les reverra à la Coupe du Monde de Foot !

Allez allez !
ça va faire mal !
les p’tits bébelges !
les p’tits bébelges au M-o-n-d-i-a-l !!

ça rend mieux en musique !

Au fait, bien que je sois nouveau, pourquoi ne pas installer un éditeur de partoches ? 
réponse à . chirstian le 14/12/2006 à 09h20 : Vous savez quoi ? J’vous l’donne en mille : je vais appren...
Mille sabords, c’est vraiment du tonnerre (de Brest)!
Est-ce La Pure vérité, Le Petit Paquebot ? 
réponse à . HoubaHOBBES le 14/12/2006 à 15h31 : à mon p’tit GodLapin qui avait d’autres priorités lors...
Pourrais-tu me dire, mon canard en sucre roux des îles, sur quelles bases Google saurait où il doit s’arrêter lorsqu’il analyse le contenu d’une page pour l’indexer ?
Comme il est un peu con sur les bords et qu’il lit à intervalles réguliers les pages de ce (mâtin quel) site, il a également droit aux commentaires, comme tout visiteur, qu’il se respecte ou pas. Et donc, les commentaires aussi sont indexés.
Après, comme pour toute recherche, il suffit de taper les mot-clés adaptés et le tour est joué.
Merci monsieur Google !

C’est comme l’éditeur de partoches. Un jour, Google va en écrire un, et ça aura servi à quoi que God il se soit décarcassé, hein ?
réponse à . <inconnu> le 14/12/2006 à 15h39 : Si scission de la Belgique il y a, jamais on les reverra à la Coupe du Mo...
Au fait (...) pourquoi ne pas installer un éditeur de partoches
Tiens, encore un nouvel hobbes-cédé. Comme si j’avais besoin de ça...
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 13h46 : taratata ! Je n’en crois pas un mot, de ton soutien purement sexiste ...
oh la mauvaise foi !!!!!

@ 67: Et l’autre God qu’en profite bassement !!

@ Mogador 71 : Tu peux toujours attendre pour l’Edito
ou t’es cucul la Praline, ou tu reviens de Pontoise !!
réponse à . HoubaHOBBES le 14/12/2006 à 14h41 : Je comprends ton assertion sur les origines du pays, mais il existe bien r&eacut...
D’ac sur l’analyse de fond, Human-Hobbes. Comme il est bénéfique pour tous que Français et Allemands aient cessé de se taper sur la gueule pour tomber dans les bras les uns des autres. Mon propos n’a donc rien de stigmatisant, mais je constate simplement que seuls les politiques ont semé, sèment et sèmeront longtemps encore des idées foireuses et calamiteuses. Le "royaume de Belgique" en est une, à mon sens et à l’échelle historique, pas les gens qui sont dedans !
Nous sommes tous, en Europe "de l’Ouest", les grands bénéficiaires de soixante années d’une paix que les peuples (et pas seulement les politiques) ont fabriquée avec leurs bras ouverts, et sans armes. Il n’est pas question que ça change, dans les propos que je tiens ! Le système politique, lui, montre bien tous les déséquilibres qu’il engendre, et pas qu’en Belgique d’ailleurs.
Pour autant, tout changement envisageable, dans le sens d’une régionalisation beaucoup plus poussée, n’est pas nécessairement hérétique, ni pousse-au-crime, hmmm ?
Ah, juste une chose, encore : je vis sans téléviseur chez moi depuis 1986... Et je vis ! Et je lis ! Et je navigue ! Et je composerais même un petit truc, genre hymne d’InternatExpressio pour nous tous, tu vois, si God_67 voulait bien... 
réponse à . eureka le 14/12/2006 à 16h00 : oh la mauvaise foi !!!!! @ 67: Et l’autre God qu’en profite b...
Moâââââ ? Mauvaise foâââââ ? Nooooooooooooooon... Pourquoi pas provoc, pendant que tu y es ? 
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 16h26 : D’ac sur l’analyse de fond, Human-Hobbes. Comme il est bén&ea...
je vis sans téléviseur chez moi depuis 1986... Et je vis ! Et je lis ! Et je navigue !
Ah ! voilà qui confirmerait ce dont je me doutais depuis toujours : Il doit être impossible d’avoir la télé à bord, imaginez un peu la longueur du fil nécessaire jusqu’à la prise, sur le quai ?
Je vous le donne en mille !
réponse à . Elpepe le 14/12/2006 à 16h26 : D’ac sur l’analyse de fond, Human-Hobbes. Comme il est bén&ea...
"Le "royaume de Belgique" en est une, à mon sens et à l’échelle historique, pas les gens qui sont dedans !"
D’ailleurs, Jules César le disait déjà : C’est nous les plus braves !
 

"Ah, juste une chose, encore : je vis sans téléviseur chez moi depuis 1986..."
Tu nous parles d’un temps que les gars de 20 ans peuvent tout juste connaître
 
t’as survécu 20 piges sans téloche, tu chicanerais pas pour +12 ans , si c’est pas quèque chose !!
Je te le donne en mille
Tu seras sur www.expressio.Lune.com avec ton bel habit d’astronaute,
sur un raffiot spatial bien sur
réponse à . eureka le 14/12/2006 à 17h45 : t’as survécu 20 piges sans téloche, tu chicanerais pas pour ...
@ pp 76
du coup j’apesante moi !
réponse à . Jonayla le 14/12/2006 à 16h47 : "Le "royaume de Belgique" en est une, à mon sens et à l’&eac...
J’ai appris beaucoup de choses sur l’histoire des Belges aujourd’hui. J’avais zappé après l’invasion espagnole du temps de la Kermesse héroïque (caricature honteuse avec mamie Rozet). Après c’est devenu un peu compliqué avec la famille de Habsbourg ; l’histoire de France se compliquant également, j’ai privilégié celle qui me donnerait accès au baccalauréat d’abord que j’ai distillée ensuite au fil de mes années de classe.

@Pepe :
La régionalisation m’effraie un peu : cela dépend des critères sur lesquels elle se ferait, qui ne sauraient être qu’arbitrairement administratifs. Je souhaite que les peuples puissent toujours se retrouver véritablement autour des quelques valeurs fondamentales de la démocratie, et pourquoi pas de notre République qui fut longtemps exemplaire pour d’autres sur ce point. De quoi garder un point commun remarquable (un amer ?) qui nous tire ensemble vers le haut. Il n’y a pas de système politique idéal, l’Histoire le dit bien, mais il y en a de moins mauvais que d’autres qui privilégient l’humanisme. Peu importe comment on les organise finalement, l’essentiel étant que ça puisse fonctionner. Oui je sais, naïve et enthousiaste depuis toujours, mais convaincue qu’il faudrait changer peu de choses pour se mettre en marche dans ce sens.  
Je suis une des 86% de Belges qui ont démarré au quart de tour dans le faux journal de la RTBF. J’en ai eu les sangs retournés pendant un bon moment.
C’est tout-à-fait vrai qu’on fait preuve d’une paresse intellectuelle crasse en ne faisant pas plus attention à ce qui se passe.
Je suis très heureuse des commentaires lus ce soir, envoyés aussi bien par des Français que des Belges.
A propos de brisbouilles entre Flamands et Wallons, quelqu’un se souvient-il d’un chanteur nommé André Bialek et qui chantait :
"Ah la belle gigue gigue gigue que l’on pourrait danser
si les vieilles digues digues digues on les faisant tomber"
J’oubliais :
Bravo Christian pour ton envolée façon Devos.
Je ne me suis pas relue : il fallait lire " les digues on les faisaient tomber".
Je suis comme Elpepe, cela fait plusieurs années que je ne regarde plus la TV ou alors très rarement, j’ai donc raté l’évènement d’hier soir ! Le point positif de la chose, c’est que cela va peut-être conscientiser un peu ou réveiller le bon peuple belge...cela montre aussi le dangereux pouvoir des médias... Quand on voit les réactions générées, du positif pourrait en découler... J’aime déjà le dialogue que cela a généré sur expressio !
réponse à . mirlou le 14/12/2006 à 21h19 : Je suis comme Elpepe, cela fait plusieurs années que je ne regarde plus l...
moi non plus, je ne regarde pas la télé ... ou si peu ! mais les infos radio ... = info ou intox ? j’ai été effarée de ce canular ... parce que la Belle Gique, je ne connaissais pas (avant 2006) ou si peu ! ... et elle est bien réelle, avec son histoire et son passé et je l’ai trouvée géniale cette capitale : Bruxelles ... surtout avec de tels guides ...

* PS : j’ose pas trop intervenir ... hier on m’a reproché 1 intervention de trop !
et je vous le donne en mille ! bien trouvé ! c’est Euréka !
réponse à . mirlou le 14/12/2006 à 21h19 : Je suis comme Elpepe, cela fait plusieurs années que je ne regarde plus l...
Tu parles du danger des médias : il est bien réel , et d’ailleurs l’abstinence de télé que beaucoup manifestent en est bien un indicateur de mauvaise qualité.
Je me plais à souligner le courage de notre institution publique, et de son administrateur délégué qui assume en puublic toutes les responsabilités de cette initiative, en présentant au moins 3 fois ses excuses pour l’émotion créée.
Sur le fond, le but est magistralement atteint, c’est l’essentiel; je pense que c’est D Eisenhower qui disait à propos du débarquement de Normandie : peu importe les fautes mineures dans la réalisation, si la stratégie globale est correcte, on gagnera (je cite l’idée, pas forcément les termes exacts).
Moi, je trouve ctte idée vivifiante et ... un peu "belge", et je suis fier de notre RTBF !
réponse à . God le 14/12/2006 à 15h55 : Pourrais-tu me dire, mon canard en sucre roux des îles, sur quelles bases ...
Et voilà ! Louis-Partoche-Philibert va m’en vouloir que je viens de donner à GodLapinochet un argument de plus pour se prélasser au soleil du midi au lieu de développer un auditeur de partoches (chais pas seksè mais toulmonde a l’air de trouver ça chouette, alors moi-z-aussi ).
Mais, bon sang de bois, c’est tout autre chose, bon Dieu (ne crois pas que ce soit de toi que je parle, GoGod), monsieur Joogle ne peut pas faire ce genre de trucs !

Allons, remets-toi au turbain et ponds-nous ce fameux machin, ma poule !

Hobbes-tiné
réponse à . HoubaHOBBES le 14/12/2006 à 14h41 : Je comprends ton assertion sur les origines du pays, mais il existe bien r&eacut...
Je suis heureux et fier de savoir que nous sommes encore de nombreux vieillards maniaques à exercer en permanence notre esprit critique, dans chaque action ou réflexion quotidienne...
T’imagines Anvers abandonné aux extrémistes de tout poil ?
L’expression aurait pu être « je vous la donne en mille et une » !
je vous mets au défi de deviner
C’est ce qu’a fait Schéhérazade … la fille du Grand Vizir ! Pour rester en vie, elle raconte à son mari, le Sultan (le cruel Shariar) un fragment d’histoire dont la suite est reportée au lendemain. Le défi est lancé ! il ne devine pas la suite et attends donc avidement la nuit suivante … et au bout d’un certain temps (en convertissant, ça fait 33 mois actuels) il lui dit : « je vous la donne grâce à ces mille et une nuits d’enchantements » … et donc lui accorde la vie sauve. Et ils vécurent heureux, longtemps et eurent beaucoup d’enfants … Enfin, c’est ce qu’on écrit à la fin des contes
cette page  (site bien construit)
Depuis la crise financière de septembre* 2008, cette expressio est devenue:
vous pouvez l’avoir pour 12,5, et l’état vous donnera en plus une prime à la casse, tout en sachant que les pontes, eux, continueront à recevoir leurs primes et émoluments, sans parler de leurs parachutes...

Et la pôv’ Belle Gique qui n’en finit pas de renaître de ses cendres... Elle, c’est des milles et des sangs, qu’elle vaut!

* Cette crise a démarré un 11 septembre, non?
Et dans l’église de God, on nous le donne "encens"...
tiens j’ai rêvé que nous étions en 2009, et je me réveille le 14 décembre 2006. Comme le temps est capricieux ! Je vais de ce pas voir si la Bourse a repris son cours de l’époque : j’ai quelques titres que j’aimerais donner en mille, parce qu’en 2009 je les aurais en vain (20).
réponse à . cotentine le 20/01/2009 à 01h21 : L’expression aurait pu être « je vous la donne en mille e...
Hé, Cocotte ! Ta source, c’est du McDo ? Je te le donne en mille : Shéhérazade était l’épouse du calife Haroun Al Rachid, dans la traduction Galland que j’ai lue tout gamin. Wiki raconte aussi des conneries !
réponse à . <inconnu> le 14/12/2006 à 09h43 : Mille bonjours à tous. Si on dit  : en Arles - En Apt etc .... c&rsq...
Il me paraitrait tout aussi saugrenu de dire en Arras, ou en Amiens, ou en Abbeville. Existerait-il deux grammaires ? Ces traditions fleurant bon la garrigue... sont un peu agaçantes.
mon canard en sucre roux des îles
(contrib 73 de God à Hobbes)
Comme quoi, les noms d’oiseaux que certains se lancent peuvent parfois être sympas 
Bonne journée !
réponse à . Tonton56 le 20/01/2009 à 11h37 : Il me paraitrait tout aussi saugrenu de dire en Arras, ou en Amiens, ou en Abbev...
C’est comme si El Pépé* disait les rillettes c’est à mans, au lieu de dire c’est à moi !

* célèbre amiral espagnol
réponse à . God le 14/12/2006 à 15h55 : Pourrais-tu me dire, mon canard en sucre roux des îles, sur quelles bases ...
C’est comme l’éditeur de partoches. Un jour, Google va en écrire un, et ça aura servi à quoi que God il se soit décarcassé, hein ?
Ah ben tiens, merci, Jon’98, de m’avoir fait relire cette interrogation anxio-godesque, à laquelle je répondrai tout net : ON SE LE DEMANDE !
réponse à . mickeylange le 20/01/2009 à 12h32 : C’est comme si El Pépé* disait les rillettes c’est &ag...
On dit aussi : l’Amiral vous mène EN bateau.
Même si, en parlant des rillettes, on dit qu’il amène les abats tôt...
réponse à . file_au_logis le 20/01/2009 à 13h16 : Même si, en parlant des rillettes, on dit qu’il amène les aba...
Alors là, je te le donne en mille : il n’y a pas d’abats dans les rillettes du Mans, qui sont dûment contrôlées. Que de la bonne viande de porc cuite dans sa graisse. Collé samedi !
Aujourd’hui, c’est soit fête, soit ouinquinde... Je ne le savais pas, mais je vais en profiter, tiens...
Comment? Ah,... nooooon? Il y mettrait la dernière main? Aaaah, mais c’est vrai, qu’il se décarcasse, alors, notre petit Godemichou adoré, avé Lady Theur de par Thoches... Il y a mis ses petites mimines, et nous l’a donc finalement concocté?

Eh bé, tu vois, Elpépé, il ne faut JAMAIS désespérer... Il aura quand même réussi à battre Google, Windows et Yahoo réunis. Y avait aucune raison de douter...

Prépare la note, pour la mettre sur la portée. Qu’elle soit salée... pardon, salle as!
réponse à . Elpepe le 20/01/2009 à 13h20 : Alors là, je te le donne en mille : il n’y a pas d’abats...
A partir du moment où il a été abattu, il y a des abats...
C’est quand même pas vivant que tu l’as fait cuire dans sa graisse, non?
Décollé samedi! ... et amerri dimanche dans l’Hudson...
Après avoir noté que c’était soit le week-end, soit un jour férié, j’ai bien tout lu. Pour constater que
- le jour de colle avait été avancé. 
- la Belgique était moribonde. Nous survivons mais jusque quand ?
- nous n’avons pas voulu de Johnny et que la Suisse non plus. Il est donc chez le petit Nicolas.
- l’on attend encore l’éditeur de partoche

Et je vous le donne en mille. Au cas où vous seriez sur une autre planète ou aux abonnés à Aloïs, c’est aujourd’hui l’investiture du nouveau président des USA.
C’est pour l’investiture de B. Obama que ce jour est férié ?

L’expression date de la deuxième guerre mondiale.
Où étaient prisonniers les opposants allemands au régime nazi ? Je vous le donne en Milles. cette page
On trouve même ici cette page des précisions importantes :
population 0
superficie 0
densité 0

seul le code postal est bon.
il est si radin qu’il a coutume de dire : "je vous le prête en mille"
réponse à . Tonton56 le 20/01/2009 à 11h37 : Il me paraitrait tout aussi saugrenu de dire en Arras, ou en Amiens, ou en Abbev...
Ce n’est pas la garrigue, c’est Molière : Qu’allait-il faire en Alger ?

Pi d’abord on dit : in Aro, in Anmien, in Adville et pi ch’est toute !
Il ne serait guère étonnant que Lovendric nous le donne en 1024 aujourd’hui !

1024 n’est d’ailleurs pas un nombre anodin. Il est égal à 2 puissance 10.
Comme nos dix doigts donnant leur puissance à nos deux mains d’humains.

C’est aussi cette construction qui sert de base à la mémoire informatique. Un kilo-octet vaut 1024 octets. Un méga-octet, 1024 kilo-octets, un giga-octet 1024 méga-octets... ex ces tes rats, excès tairas.

Comme il a été dit plus haut la devinette du jour est : God considère -t-il que le jour de l’investiture de Barak Obama doit-être vu comme un jour férié ?
Et, s’il te plait God, ta réponse ne nous la donne pas en 2024 ! 
Emile Zola Et ses deux frères cachés Gorgon et Cambo
Trop top !
[slurp]Très cher God, sans vouloir en faire un fromage, je trouve ce calembour bon, excellent même [/slurp]
Quel plaisir de lire de l’humour sain, subtil et cultivé, je vous le donne en mille, je savoure !
réponse à . <inconnu> le 14/12/2006 à 00h45 : Cette expression nous vient de la marine !! Si si ! Le capitaine Haddo...
Après avoir fait un (gros) retour dans le temps (3 ans perdus en 10 minutes, quand même!), l’heure est venue de s’instruire...
A propos des terreurs de l’an Mil, justement...
Il faut savoir que ces prétendues terreurs ont été largement surestimées par les historiens. En effet, peu de gens savaient compter, et seuls quelques moines, dans leurs monastères isolés, passaient et repassaient leur vie à calculer quelle était l’année dans laquelle on vit. En effet, il ne suffisait pas d’ajouter +1, puisque différents systèmes existaient : année du règne (très facile à décrypter : "la troisième année du bon roi Louis..."), année de l’indiction (ou des impôts... cycliques... Un vrai petit bonheur!), ou bien celle de la naissance du Christ. Et même là, si on ne sait pas exactement quand est né le Christ aujourd’hui (ce serait vers 5 AVANT Jésus Christ!), on ne le savait pas plus en l’an Mil!
Bref, quelques moines ont promis la fin des temps, que la station MIR se pèterait la gu...le (ah non, ça, c’est plus récent!), et ce pendant quelques années (ainsi, un "mouvement des flagellant" existe toujours au XIVème siècle. Ces personnes se flagellaient pour expier leurs pécher avant la fin des temps...).
Le problème, pour nos chers historiens, c’est que les écrits des moines, ben... C’est un peu les seules sources dont ils disposent (ou presque) concernant cette époque. Et, dans ces sources, tout d’un coup, il y en a plein qui parlent des terreurs de l’an Mil... Il n’a fallu qu’un pas pour que les historiens considèrent que tout le monde avait peur de l’an Mil... Actuellement, cette thèse est écartée par la communauté des historiens...
Voilà pour un petit peu d’histoire... Remarquez que je ne colle personne !
Bonne soirée à tous!
réponse à . SagesseFolie le 20/01/2009 à 17h16 : Il ne serait guère étonnant que Lovendric nous le donne en 1024 a...
Trop pris hier soir.
Pas eu le temps de publier le texte de l’expression, pourtant prêt, avant 23:00, dernière heure possible.
Je te rassure, Ô Bama n’a rien à voir là-dedans. Ni là-dehors non plus.
réponse à . Jonayla le 20/01/2009 à 17h25 : Emile Zola Et ses deux frères cachés Gorgon et Cambo Trop top&n...
Dis-moi Jonayla, t’as quelque chose à me demander ? 
Je vous donne le miel en L
Le vil Jen mêle sou en don
Le Léon déjeune son mil V

Anna pas trop d’idées
réponse à . God le 20/01/2009 à 17h32 : Dis-moi Jonayla, t’as quelque chose à me demander ? ...
Mais non voyons  Je trouve simplement que c’est gai de pouvoir s’instruire en s’amusant, et que ce calembour méritait d’être souligné.
Maintenant, si tu voulais participer à la prochaine Convention - dont je ne connais pas encore la date, d’ailleurs (Fiiiilouououou ! C’est quand ?) - ce serait supercalifragilisticexpialidocious !
réponse à . God le 20/01/2009 à 17h32 : Dis-moi Jonayla, t’as quelque chose à me demander ? ...
Elle non, mais moi... Tu sais, le truc pour faire de la zique, là...
réponse à . Elpepe le 20/01/2009 à 17h45 : Elle non, mais moi... Tu sais, le truc pour faire de la zique, là......
T’as pas dit récemment que Google allait le faire avant moi et que, du coup, c’était pas la peine que je continue à me décarcasser ?
Je lis pas tous vos délires, mais je sais pas pourquoi, celui-là, je suis tombé dessus...
réponse à . Hellem le 20/01/2009 à 17h29 : Après avoir fait un (gros) retour dans le temps (3 ans perdus en 10 minut...
A propos de dates, il y a un dessin de Geluck qui est savoureux à ce sujet, où l’on voit un homme des cavernes tirer une page du calendrier qui passe de - (moins)lundi à - (moins) dimanche en -20.000 ou quelque chose. Sorry, ça manque de précision, si je le retrouve, je vous fais un "cette page".
Une chose que je me demande, c’est à partir de quand on a décrété que l’an zéro était l’an zéro (même si ce n’était pas tout à fait correct par rapport à la naissance de Jujeke), et comment les gens comptaient avant.
réponse à . Jonayla le 20/01/2009 à 17h43 : Mais non voyons  Je trouve simplement que c’est gai de pouvoir s&rsqu...
Si la Belle Gique n’était pas si loin de Puyricard, et si j’étais assuré que Mickey soit là, je pourrais venir et amener UNE bouteille de rosé...
réponse à . God le 20/01/2009 à 17h49 : T’as pas dit récemment que Google allait le faire avant moi et que,...
Ah oui ? Et... tu sais bien lire, God ? Relis tout ! Et collé samedi, huit heures de travaux d’intérêt général, pour mettre au point l’edp.
Car enfin, la musique adoucit les mœurs, c’est bien connu. Et, souventefois, il te vient à l’esprit l’association d’un air à un écrit, genre Boléro de Ravel ou tagada tsointsoin, tu mords ? Et même, quelquefois, l’air te vient d’abord, sur lequel tu écris. Eh bien, c’est juste ça que tu dois permettre aux Expressionautes d’exprimer dans le champ. C’est pas sorcier, tout de même ! 
réponse à . Hellem le 20/01/2009 à 17h29 : Après avoir fait un (gros) retour dans le temps (3 ans perdus en 10 minut...
seuls quelques moines, dans leurs monastères isolés, passaient et repassaient leur vie à calculer quel était l’année dans laquelle on vit
Peut-être étaient-ils plus séduits par quelques moinettes. Voir à cette page
réponse à . Jonayla le 20/01/2009 à 17h49 : A propos de dates, il y a un dessin de Geluck qui est savoureux à ce suje...
D’abord, y’a jamais eu d’an zéro : c’est kif-kif la rangée de platanes et le nombre d’intervalles, ça. On est passé direct de -1 à l’an 1. Ah ben oui, d’accord, c’est le bordel. D’autant qu’à cette époque, ils n’avaient pas Vista pour leur dire quel jour on est, et donc qu’on est infoutu de dire quand est né le divin enfant, à quelques années près. Il paraît même qu’il y en a qui douteraient de sa filiation divine. C’est dire la marge d’incertitude sur tout le bintz, hein ?
Bon, une chose est sûre : God existe, je l’ai rencontré.
Je vous le donne en mille... je peux même vous le chanter !
réponse à . Elpepe le 20/01/2009 à 18h28 : D’abord, y’a jamais eu d’an zéro : c’est kif...
Bon, une chose est sûre : God existe, je l’ai rencontré.

Ben demande lui quand son fils est né. 
réponse à . mickeylange le 20/01/2009 à 18h40 : Bon, une chose est sûre : God existe, je l’ai rencontré....
Ben, pour être tout-à-fait franc avec toi, je m’en fiche un peu comme de ma première chaussette, de la date de naissance du fiston. Non, moi, ce qui m’importe vraiment, c’est l’heure exacte du jour et sa position dans la révolution annuelle, pour faire le point. Le reste, je m’en bats légèrement les flancs avec des queues de sardines...
Bon, ben là aussi j’émets une réserve. "Je vous le donne en mille" ne vient-il pas tout simplement d’une expression plus longue, "je vous le donne en un mot comme en cent ou comme en mille", et qui signifierait qu’il n’y a pas 36 explications. "Je te le donne en mille" ne voudrait ainsi pas dire "je te le donne à deviner" mais "une fois que je te l’aurai dit, il n’y aura pas à tergiverser tellement la conclusion est évidente".
Mais je dis ça, je dis rien... =)
réponse à . Elpepe le 20/01/2009 à 18h20 : Ah oui ? Et... tu sais bien lire, God ? Relis tout ! Et coll&eacu...
Ca a au moins le mérite d’être clair!!! 
réponse à . Hacyran le 20/01/2009 à 19h06 : Bon, ben là aussi j’émets une réserve. "Je vous le do...
Et d’ailleurs, pourquoi dit-on "36" voire 36 mille ?
Et ses deux frères cachés Gorgon et Cambo non plus, d’ailleurs.

---------------

Je sais que les calembours ne se traduisent pas très bien, mais cette observation me faisait penser au mot anglais "cheesy"...littéralement "fromageux"... 
Ouiiiiiiiii, je sais... :&rsquo)
réponse à . God le 20/01/2009 à 17h49 : T’as pas dit récemment que Google allait le faire avant moi et que,...
et le 104, hein, le 104, tu l’as pas vu, celui-là, non? Hein?
Bon, pour ta pénitence, tu nous rejoindras en mars à bruxelles pour la Convention supercaliphragilistique... Hein, Jon’?

RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE DU JOUR

Toulon-Cargèse, je vous le donne en milles : 130, cap au 110 depuis le sud de l’île du Levant.
Bon, les gosses, BB m’attend pour dîner. Au lit, les mains sur les Mille et Une Nuits.
réponse à . horizondelle le 20/01/2009 à 19h14 : Et d’ailleurs, pourquoi dit-on "36" voire 36 mille ?...
Ca c’est une question qu’elle est bonne. Pourquoi 36, et pas 40, comme dans la bible (elle n’est pas majuscule chez moi) ? Peut-être parce que 36 est plus remarquable que 40. C’est 6x6, 3x12, 4x9, ou encore le produit des trois premiers carrés (1x1x2x2x3x3), ou la somme des trois premiers cubes (1^3+2^3+3^3), voir le carré de la somme des trois premiers entiers ((1+2+3)^2), ou ......
Voir http://pagesperso-orange.fr/yoda.guillaume/Nb30a50/Nb36.htm
Expression
« Je vous le donne en mille »
Signification
Je vous mets au défi de deviner.

Donc God nous a mis au défi de deviner pourquoi c’est une réédition un mardi à priori non férié.
Ce n’est pas Obama.
Ce n’est pas parce que c’est mardi.
C’est à cause de la Saint Sébastien : voir cette page
C’est en hommage à ce pauvre saint qui a été transpercé de 1000 flèches !
« Et les archers le frappèrent jusqu’à ce qu’il soit recouvert de flèches comme un hérisson est couvert d’épines »
Et ce saint est le préféré de God. Exact ?
réponse à . PtiPat le 20/01/2009 à 20h17 : Expression « Je vous le donne en mille » Signification Je ...
Voici plusieurs possibilités:

cette page
Ne confondons pas :

"Je vous le donne en billets de mille" (version snob)

et

"Je vous le donne en pièces de deux" (version prolo)

Mille-Hobbes
Puis-je me permettre de donner un conseil, en toute amitié, à Hacyran et Steven. Remontez la page jusque vos commentaires, cliquez sur le mode d’emploi. Vous y trouverez tous les renseignements concernant le site et la manière de faire des    mais aussi de mettre un lien qui ne nous oblige pas à faire un copier-coller mais qui nous dirige directement vers le site que vous désirez nous faire visiter et qui sera indiqué par cette page.
réponse à . tytoalba le 20/01/2009 à 21h44 : Puis-je me permettre de donner un conseil, en toute amitié, à Hacy...
Merci mille fois ! Je me demandais comment faire ça.
réponse à . tytoalba le 20/01/2009 à 21h44 : Puis-je me permettre de donner un conseil, en toute amitié, à Hacy...
Hello tytoalba.
Bon, alors, en toute même amitié, autant pour les URLs, je pourrai faire l’effort de les baliser pour contrer la protection du moteur de ce site (d’autres moteurs font automatiquement la "transformation"), autant je suis contre les smileys sous forme d’image, pour la première raison qu’un smiley fait 2 octets alors qu’une image en pèse 500x plus, soit un abus de bande passante insupportable (je suis un dinosaure, je sais), et pour la deuxième raison que ces images sont des GIFs au lieu d’être des PNGs, et qu’il y a un brevet tout autant insupportable sur le format GIF (je suis un dinosaure, l’ai-je déjà dit ? =) ).
Cela dit, si la charte du site interdit les smileys textuels, je m’en abstiendrai, mais cela se fera au détriment de l’extrème jovialité qui ne manque pas de caractériser mes rares interventions. (^o-)

Toutefois, je me demande ce que pense God de ma remarque contradictoire sur le sens de l’expression du jour...
réponse à . Hacyran le 21/01/2009 à 09h35 : Hello tytoalba. Bon, alors, en toute même amitié, autant pour les U...
Hello Hacyran,

God se fie aux sens donnés par les lexicographes dont il a les ouvrages. Point. Mais rien n’interdit, bien sûr qu’on puisse trouver d’autres interprétations ailleurs.
S’il devait discuter avec tous ceux qui proposent, pas toujours agréablement (mais ce n’est pas ton cas), des versions différentes du sens ou de l’origine, que ce soit ici ou par le formulaire de contact (généralement), il devrait y passer un temps dont il ne dispose absolument pas. Donc, habituellement, il s’abstient et renvoie à la dernière question de sa FAQ, sauf quand ce qui est proposé est vraiment trop gros.

Par ailleurs :
- Il n’y a pas de ’protection’. Simplement les URL dans les commentaires ne sont pas analysés et automatiquement transformés en lien.
- Le GIF est libre de droit depuis 2006 (cette page)
- Un smiley GIF une fois chargé n’est pas rechargé s’il est présent plusieurs fois dans la page. Alors même s’il est vrai qu’il fait quelques centaines de fois la taille d’un smiley textuel, par rapport au nombre de Ko chargés pour toute la page, ça reste vraiment minime.

N’hésite quand même surtout pas à participer copieusement, même en utilisant des smileys textuels (que certains risquent de ne pas comprendre, sauf à avoir un tableau des smileys à côté de soi).
réponse à . God le 21/01/2009 à 10h22 : Hello Hacyran, God se fie aux sens donnés par les lexicographes dont il ...
Salut God

Merci pour ces éclaircissements, malgré la frustration qu’ils me procurent quant à la possibilité de discuter telle ou telle interprétation de l’expression du jour. (ouin)
Mais effectivement, vus les nombreux participants à ce forum, je comprends que répondre à chacun deviendrait par trop chronophage.

Quant aux différents aspects techniques que j’avais évoqué, tu n’auras pas manqué de relever l’extrème mauvaise foi qui me caractérise. Je n’avais d’ailleurs pas suivi le retour du GIF dans le domaine public. Mais ha, coule pas.
(un dinosaure, j’te dis...)
réponse à . Hacyran le 21/01/2009 à 11h08 : Salut God Merci pour ces éclaircissements, malgré la frustration ...
Mais effectivement, vus les nombreux participants à ce forum...
C’est oublier que le nombre de participants plus ou moins réguliers au forum est très faible par rapport au nombre d’abonnés (environ 0,3 %) et que, la plupart des ’contestations’ viennent de non participants, celles des participants étant souvent étayées.
réponse à . God le 21/01/2009 à 11h30 : Mais effectivement, vus les nombreux participants à ce forum...C’es...
De fait, j’ai allègrement confondu "participants" et "lecteurs". Dont acte.
J’en ai profité pour visiter ta page "bibliographie", et j’ai été quelque peu surpris de n’y pas trouver d’ouvrages plus anciens.
A toutes fins utiles, permets-moi de t’indiquer ma mine, mon petit bonheur, mon eldorado, que tu connais sûrement, mais pas forcément tes lecteurs: le site de la BNF disponible sur cette page.
Non content d’y dénicher une profusion d’ouvrages plus ou moins obscurs des siècles passés, notamment tous les grands classiques, on pourra trouver (lien recherche, sujet: expressions) les ancètres de expressio.fr, dont certains ont pu être cités dans les bouquins dont auxquels tu causais dans ta biblio.
Amicalement.
réponse à . tytoalba le 20/01/2009 à 21h44 : Puis-je me permettre de donner un conseil, en toute amitié, à Hacy...
Merci encore ! C’est corrigé. 
réponse à . Steven le 21/01/2009 à 09h07 : Merci mille fois ! Je me demandais comment faire ça....
...ou peut-être que j’aurais dû dire "Merci 36 mille fois" ... 
réponse à . momolala le 14/12/2006 à 08h21 : C’est donc bien vrai ce que dit la chanson que nous chantions enfants ...
Oh! Mignon! et merci pour ce doux souvenir!
" Quiriquiki
qui-qui-qui
mon pt’it doigt me l’a dit,
quiriquiri cou-
cou-cou-cou
Mon pt’it doit me dit tout!!! 
réponse à . Hacyran le 21/01/2009 à 12h18 : De fait, j’ai allègrement confondu "participants" et "lecteurs". Do...
Lorsque j’en ai besoin pour compléments d’informations (20% des cas, environ), je fais effectivement également des recherches dans Gallica ou Google books. Mais la plupart du temps les auteurs des ouvrages de ma biblio sont passés bien avant moi sur ces ouvrages et en ont tiré de quoi alimenter mon texte.
réponse à . Hacyran le 21/01/2009 à 09h35 : Hello tytoalba. Bon, alors, en toute même amitié, autant pour les U...
Cela dit, si la charte du site interdit les smileys textuels, je m’en abstiendrai
Il ne me semble pas qu’ils soient interdits mais parfois difficilement compréhensibles. Ou alors donne-nous la page où sont référencés tous les smileys que tu pourrais employer. 
réponse à . tytoalba le 22/01/2009 à 07h26 : Cela dit, si la charte du site interdit les smileys textuels, je m’en abst...
De fait, c’est une déformation de ma part qui me fait écrire =) au lieu de 
J’essaierai de faire un effort.  
ANAGRAMME
Nonne dévoile jumelles
– Combien y a-t-il de gens assis ? Mille.
– J’assimile.

– Quel est le record du nombre de pattes chez les mille-pattes ?
– 750.
– Tu as mis dans le mille !

Un an sans mon ami Remo, c’est long, dix ans sans Remo, c’est très long, mais alors mille ans sans Remo…

À la loterie, le dompteur pensait avoir gagné des mille lions.
JEU :

A- Le ciel l’avait pourvu de mille appas
B- Après c’tour d’horizon des mille et un’ recettes
C- Dans le mille de mon cœur a laissé le dessin
D- Elle a mille autres choses, précieuses encore
E- Onze mille verges

1- Rien à jeter
2- Chansonnette à celle qui reste pucelle
3- Une jolie fleur
4- L’orage
5- Les trompettes de la renommée

Il faut faire correspondre les vers avec les titres des chansons........Chansons de qui ?..........j’vous le donne en mille.........

"Quel suspense insoutenable
C’est une sacrée soirée !!!!!
"

J’ai bien mérité mon ’tit café, moi........
Grand amateur de fromage, j’ignorais cependant l’existence du Cambozola.
Vu son nom, je l’aurais plutôt situé au Pays Basque........

Mille merci à God de me l’avoir fait découvrir.
réponse à . BOUBA le 25/11/2013 à 04h42 : JEU : A- Le ciel l’avait pourvu de mille appas B- Après c&rsq...
A – 3, B – 5, C – 4, D – 1, E – 2.
God ! C’est ’core moi......Le lien dans "compléments" nous emmène chez Peugeot alors je me permets de publier une photo de l’auteur de "Jacuzzi" entrain d’écrire le fameux article
....Bravo........Tu as gagné mille tasses de café !
réponse à . BOUBA le 25/11/2013 à 07h17 : ....Bravo........Tu as gagné mille tasses de café !...
Du Millitta ?
Je n’ai encore rien lu, mais je me lance allez !
DEVINETTE
Combien y avait-il de pilotes à toute vitesse ? Je vous le donne en mille...
réponse à . joseta le 25/11/2013 à 07h25 : Je n’ai encore rien lu, mais je me lance allez ! DEVINETTE Combien y ...
Des pilotes autobomilles ?
réponse à . joseta le 25/11/2013 à 07h25 : Je n’ai encore rien lu, mais je me lance allez ! DEVINETTE Combien y ...
Il y en avait 1000 ?
Tu penses aux 500 miles d’Indianapolis ? Il y a 33 concurrents.
Des Simca 1000 Pigeot ! En plein dans le mille !
Des Simca 1000 Pigeon, comme à Colomb-Béchar.
et Bouba
Réponse
- Dix fous à cent.
God nous les donne en mille et nous les vend en cette page 
- J’aimerais chiffrer le nombre de mes oeuvres dans les mille...
Zola
On était plus économe au XVIIème siècle. Corneille ne faisait pas faire de promesse de Gascon au Cid : c’est à quatre pas (d’ici ou de là) seulement qu’il donnait l’absolutiona solution définitive au comte, et ce juste après deux mots.
réponse à . <inconnu> le 25/11/2013 à 03h04 : – Combien y a-t-il de gens assis ? Mille. – J’assimile. – Que...
– Quel est le record du nombre de pattes chez les mille-pattes ?
– 750.
– Tu as mis dans le mille !
Pas possible.
Partant du principe qu’il y a toujours les pattes de devant et les pattes de derrière, il faudrait que le nombre de pattes soit divisible par 4, ce qui n’est pas le cas. Et si, en plus, on tient compte qu’il y a les pattes de gauche et les pattes de droite, il faudrait diviser par 8. Hilarant. Enfin, ne pas oublier qu’il y a les pattes pour accélérer et celles pour freiner. Le diviseur deviendrait 16. Ridicule!...
A – 3, B – 5, C – 4, D – 1, E – 2
Navire amiral coulé!
réponse à . file_au_logis le 25/11/2013 à 09h03 : – Quel est le record du nombre de pattes chez les mille-pattes ? – 750....
Une autre source parlait d’une espèce californienne à 752 pattes (= 16 x 47), ce qui me semble cohérent. Wiki s’était donc trompé et je te remercie pour l’éclairage que tu as jeté sur ce point crucial.
réponse à . file_au_logis le 25/11/2013 à 09h05 : A – 3, B – 5, C – 4, D – 1, E – 2Navire amiral coulé!...
Encore une histoire de milles nautiques.
DEVINETTE (niveau Bac + sable)

Qu’est-ce qui fait 999 fois tic et une fois toc ?
réponse à . <inconnu> le 25/11/2013 à 09h16 : DEVINETTE (niveau Bac + sable) Qu’est-ce qui fait 999 fois tic et une foi...
(niveau maternelle)
Un mille-pattes avec une jambe de bois.
réponse à . joseta le 25/11/2013 à 09h26 : (niveau maternelle) Un mille-pattes avec une jambe de bois....
Tu n’étais pas loin :
RÉPONSE

Un mille-pattes qui a perdu le caoutchouc d’une de ses jambes de bois.
Les jumeaux chez le docteur Émile
- Alors vous êtes venus pour ces contractions convulsives ?
- oui l’Émile, nos tics...
réponse à . joseta le 25/11/2013 à 09h32 : Les jumeaux chez le docteur Émile - Alors vous êtes venus pour ces ...
Raconte-leur l’histoire du skin, ils ont été sages.
réponse à . BOUBA le 25/11/2013 à 04h42 : JEU : A- Le ciel l’avait pourvu de mille appas B- Après c&rsq...
mille appâts
Pour ne pas laisser croire qu’il s’agit de pèche à la ligne, on écrit "appas".
J’ai consulté, je te le donne en mille, Littré.

Jusque là, on avait échappé à Durkheim, je me dévoue.
réponse à . SyntaxTerror le 25/11/2013 à 09h48 : mille appâtsPour ne pas laisser croire qu’il s’agit de p&egrav...
Je suppose que Littré a écrit "pêche".
réponse à . BOUBA le 25/11/2013 à 07h10 : God ! C’est ’core moi......Le lien dans "compléments" no...
La vraie est à cette page, pour le moment.
Soit c’est un jeu de mot calamiteux, soit une faute d’attention, à toi de voir.
réponse à . SyntaxTerror le 25/11/2013 à 10h00 : Soit c’est un jeu de mot calamiteux, soit une faute d’attention, &ag...
Ben, le substantif "pèche" n’existe pas.
Joseta, leur raconte pas l’histoire du skin, ils sont pas sages.
réponse à . <inconnu> le 25/11/2013 à 10h09 : Joseta, leur raconte pas l’histoire du skin, ils sont pas sages....
Ah, non ! J’ai eu trop de mal à la retrouver ! Les pas sages n’ont qu’à pas la lire ! Donc, à la demande de Mintaka: rediffusion et hors-sujet:

Je connaissais un jeune skinhead bourré de tics: on l’appelait le skin aux tics.
- Tous mes films tapent dans le mille !
Signé: cette page
réponse à . <inconnu> le 25/11/2013 à 09h31 : Tu n’étais pas loin : RÉPONSE Un mille-pattes qui a pe...
Cette précision montre toute la différence qu’il y a entre "maternelle" et "mat-sup" (maternelle-supérieure). QUestion de niveau (d’eau?) puisqu’il est question de maritime...
réponse à . file_au_logis le 25/11/2013 à 10h49 : Cette précision montre toute la différence qu’il y a entre "...
C’est pourquoi j’avais parlé de niveau Bac + sable.
réponse à . SyntaxTerror le 25/11/2013 à 09h48 : mille appâtsPour ne pas laisser croire qu’il s’agit de p&egrav...
Pan sur le bec à Bouba qui fait mea culpa........

Mon appât/appas était vieux......faut pas se fier aux appâts/appas rances......
réponse à . joseta le 25/11/2013 à 10h43 : Ah, non ! J’ai eu trop de mal à la retrouver ! Les pas sa...
Les pas sages n’ont qu’à pas la lire !
Somme toute, ils n’ont qu’à sauter le passage.
réponse à . SyntaxTerror le 25/11/2013 à 09h48 : mille appâtsPour ne pas laisser croire qu’il s’agit de p&egrav...
Appas… certes, mais pourquoi pas appâts ? me demandé-je, car le sens est le même : il s’agit d’attirer.
Suis donc allée faire un petit tour chez M’sieur Alain Rey* :

Appât, fut d’abord appast - désignant le morceau comestible servant à attirer des animaux - qu’on écrit appas au pluriel. Nous y voilà !

Le sens figuré - avec appast - apparaît vers 1549, correspondant à celui du verbe appâter: ce qui attire. Ex. : l’appât du gain. Dès le XVIIe, le pluriel appas s’emploie pour désigner les attraits, les charmes… de la gloire éventuellement, mais surtout ceux d’une personne, homme ou femme.

Au XIXe, l’expression [les appas] se spécialise pour ne plus désigner que les attraits physiques féminins, "un euphémisme pour les seins dans l’argot des bourgeois, selon Delvau (1867)" précise encore Rey.

* Dico. Historique de la Langue Française.
_________________________

P.S. Après coup, je relis ta contrib. et ta recherche chez Littré… que je consulte à mon tour. L’Émile termine en écrivant : "Le seul remède aujourd’hui à apporter à la confusion serait d’assigner à appas, substantif pluriel, le sens spécial de beautés qui attirent ; puis, cela fait, de ne voir aucune différence entre appas et appâts, au pluriel, pour signifier ce qui amorce, ce qui charme, ce qui attire ; fusion qui, ne faisant que rétablir la réalité du fait, aurait l’avantage d’ôter l’apparence d’irrégularité au cas où nos bons auteurs ont dit appas ce que nous disons aujourd’hui appâts.".

Bouba ! si tu nous lis…
- Bonjour, je voudrais acheter un lave-linge..
- Oui, je vous le donne en Miele ?
réponse à . joseta le 25/11/2013 à 10h45 : - Tous mes films tapent dans le mille ! Signé: cette page...
J’y ai pensé, puis j’ai oublié.
Surnommé "Billet de Mille" par Henri Jeanson, redoutable polémiste, rédacteur au "Canard", scénariste et dialoguiste (Atmosphère ..., c’est de lui) cette page
réponse à . momolala le 25/11/2013 à 08h32 : On était plus économe au XVIIème siècle. Corneille n...
… et ce juste après deux mots.
Un peu plus tard, le p’tit et fougueux Rodrigue part de cinq cents et nous en fait trois mille.
réponse à . joseta le 25/11/2013 à 11h05 : - Bonjour, je voudrais acheter un lave-linge.. - Oui, je vous le donne en Miele&...
J’ai un lave-vaisselle Miele mais quand j’ai voulu importer son programme dans Excel (Excel rime avec vaisselle) l’antivirus de mon ordinateur est entré en conflit avec l’anticalcaire du lave-vaisselle. J’en ai été quitte pour désinstaller la fonction essorage du lave-vaisselle.
réponse à . DiwanC le 25/11/2013 à 11h03 : Appas… certes, mais pourquoi pas appâts ? me demandé-je, car...
L’Émile
Il nous manque un spécialiste de Rousseau, il semble que Chirstian (en 10) voulait se dévouer.
réponse à . DiwanC le 25/11/2013 à 11h03 : Appas… certes, mais pourquoi pas appâts ? me demandé-je, car...
T’as été plus curieuse que moi. je me suis contenté da taper "appas" sur Gooooooooooooooogle où l’Internaute dit:"Charmes physiques d’une femme"

Bon alors si j’ai tout bien compris, c’est un peu comme clé ou clef, cuillère ou cuiller......
Ca dépend d’où vient le vent........( ou le van ?)

Mille merci..........
réponse à . <inconnu> le 25/11/2013 à 11h18 : J’ai un lave-vaisselle Miele mais quand j’ai voulu importer son prog...
Ça me fait penser à la prostituée qui n’aimait pas le communisme:
elle était anti vit russe...
DEVINETTE
Quel était le seul peintre qui vendait tous ses tableaux à mille francs ?
réponse à . joseta le 25/11/2013 à 11h57 : DEVINETTE Quel était le seul peintre qui vendait tous ses tableaux &agrav...
Je sais pas, mais vingt cents Van Gogh, c’était à 2.000 francs.
réponse à . <inconnu> le 25/11/2013 à 12h11 : Je sais pas, mais vingt cents Van Gogh, c’était à 2.000 fran...
Réponse
- Corot, parce qu’à mille, Corot.
( cette page )
Ta réponse n’est pas mal du tout !
réponse à . joseta le 25/11/2013 à 12h18 : Réponse - Corot, parce qu’à mille, Corot. ( cette page ) Ta...
J’ignorais que c’était le deuxième prénom de Corot. C’est un des rares prénoms qui ont la même orthographe pour les deux sexes, comme Claude ou Dominique.

Encore un piège de la langue française (comme : les poules du couvent couvent), Camille se prononce Cami-ye.
C’était un peintre soporifique, ses détracteurs le surnommaient camomille.
réponse à . BOUBA le 25/11/2013 à 11h22 : T’as été plus curieuse que moi. je me suis contenté d...
le van
J’en parlerai à mon cheval.
réponse à . <inconnu> le 25/11/2013 à 12h40 : C’était un peintre soporifique, ses détracteurs le surnommai...
Ou Camie quand il vendait ses croûtes pour une bouchée de pain.
réponse à . momolala le 14/12/2006 à 06h28 : J’ai toujours cru qu’il y avait là une référenc...
la cible du tir à l’arc où le centre vaudrait mille points
Pour avoir fait du tir à l’arc pendant plusieurs années, je n’ai jamais vu de cible dont le centre faisait mille points.
Les concours se faisant sur 60 flèches, les calculs auraient été un peu compliqués.
Les scores tournent en général autour de 550 points avec un centre de cible à 10 points.
Voili, voilou.....
Avec les 28 dernières ou presque.
...si vous avez le temps et l’envie ; sinon, facile : vous passez votre chemin !


- Tiens ! midi approche ! avait-on coutume de dire quand on voyait Mademoiselle Juliette allait chercher son pain.

Mademoiselle Juliette… elle paraissait si vieille qu’on avait l’impression qu’elle était née avec le village. Petite, fine silhouette toujours vêtue de noir, elle trottait menu en traversant la place ; après le pain, elle achèterait le lait qu’elle partagerait avec son chat… il devait bien en être à sa sixième ou septième vie, tant il était vieux lui aussi.

Son langage semblait d’un autre siècle :
- Peu me chaut ! avait-elle répliqué un jour pour signifier son indifférence…

Les très jeunes s’étaient regardés…
- Qu’est-ce qu’elle a dit ? Ell’ yoyotte pas un peu d’ la touffe, la vieille ?

- Cucul la praline, va ! Tais-toi donc, sinon tu vas friser le ridicule ! s’était écrié Charles, un ancien marinier à la voix de rogomme, tout vieux lui aussi. Il y a quarante ou cinquante ans, il se serait bien amarré à couple avec la belle Juliette ! En avait-il tiré des plans sur la comète pour essayer de la séduire. Peut-être aurait-il dû lui déclarer, de but en blanc : "Juliette, je t’aime et je veux t’épouser.", mais il n’avait jamais osé. Trop peur de l’entendre dire non...

- Juliette, je la connais par cœur, avait ajouté Charles. Elle paraît fragile, mais crois-moi, elle n’est pas née de la dernière pluie. Pour la pigeonner, faudra te lever de bonne heure, mon gars ! Ah la, la… c’est qu’elle en a bouffé de la vache enragée, ma pauvrette… Alors respect, petit !

Le "petit" s’était éloigné avec ses copains, rigolant comme un bossu rien qu’à l’idée des amours possibles entre Charles et Juliette.

À l’époque de ses vingt ans, si vous aviez mis Juliette sur le gril, elle aurait facilement avoué qu’elle n’était pas indifférente au charme du batelier. Elle le lorgnait parfois lorsqu’il tirait sa flemme sur le pont de sa péniche. Mais elle n’aimait ses manières, sa façon de chanter à tue-tête lors des fêtes de village ; son parler qu’elle jugeait trop familier la choquait. Que de fois elle avait entendu : "Allez, les poteaux ! j’ vous invite ! On va s’ rincer la dalle !". Et puis surtout, elle le savait cœur d’artichaut.

Aujourd’hui, le vieil amoureux ne chante pas… Quand son voisin - un qui va droit au but et qu’on ne saurait accuser d’être langue de bois tant son expression est rude - quand le voisin donc à toquer à sa porte :

- Charles… sais pas comment te l’annoncer… mais… la Juliette a cassé sa pipe…

… il a blêmi et n’a pu retenir deux grosses larmes. Des larmes qu’il tentait encore de cacher tout à l’heure au cimetière. Entendant le jeune curé, venu de la ville, évoquer la mémoire de Mademoiselle Juliette et prononcer : "… c’est une image d’Épinal qu’on vient de froisser…", il a haussé les épaules et il est parti en maugréant : "Ma Juliette… une image d’Épinal… Pauv’ type !…"


Il en manque six… Certes, ce n’est pas ça qui va mettre le feu au lac… Aussi, je vous laisse sur le tas avec la dure loi de la jungle. Je n’ai pu réussir à lever le lièvre, ni énerver la mouche du coche. Et pis, j’ai raté l’arrivée dans un fauteuil !...
réponse à . DiwanC le 25/11/2013 à 15h55 : Avec les 28 dernières ou presque. ...si vous avez le temps et l’en...
Chapeau l’artiste !
réponse à . DiwanC le 25/11/2013 à 15h55 : Avec les 28 dernières ou presque. ...si vous avez le temps et l’en...
Avec les 28 dernières ou presque… et si vous avez le temps…
On a toujours le temps de te lire, Que penses tu de ton texte avec les 6 manquantes ?

- Tiens ! midi approche ! avait-on coutume de dire quand on voyait Mademoiselle Juliette allait chercher son pain.

Mademoiselle Juliette… elle paraissait si vieille qu’on avait l’impression qu’elle était née avec le village. Petite, fine silhouette toujours vêtue de noir, elle trottait menu en traversant la place ; après le pain, elle achèterait le lait qu’elle partagerait avec son chat… il devait bien en être à sa sixième ou septième vie, tant il était vieux lui aussi.

Son langage semblait d’un autre siècle :
- Peu me chaut ! avait-elle répliqué un jour pour signifier son indifférence…

Les très jeunes s’étaient regardés…
- Qu’est-ce qu’elle a dit ? Ell’ yoyotte pas un peu d’ la touffe, la vieille ?

- Cucul la prasline, va ! Tais-toi donc, sinon tu vas friser le ridicule ! s’était écrié Charles, un ancien marinier à la voix de rogomme, qui avait appris son métier sur le tas, pas le genre à jouer la mouche du coche, un gros travailleur, tout vieux lui aussi. Il y a quarante ou cinquante ans - il se serait bien amarré à couple avec la belle Juliette ! En avait-il tiré des plans sur la comète pour essayer de la séduire. Peut-être aurait-il dû lui déclarer, de but en blanc : "Juliette, je t’aime et je veux t’épouser.", mais il n’avait jamais osé. Trop peur qu’elle ne l’envoie paître…

- Juliette, je la connais par cœur, avait ajouté Charles. Elle paraît fragile, mais crois-moi, elle n’est pas née de la dernière pluie. Pour la pigeonner, faudra te lever de bonne heure, mon gars ! Ah la, la… c’est qu’elle en a bouffé de la vache enragée, ma pauvrette… Alors respect, petit !

Le "petit" s’était éloigné avec ses copains, rigolant comme un bossu rien qu’à l’idée des amours possibles entre Charles et Juliette.
Leur jeunesse vécue dans la loi de la jungle du monde moderne leur ôtait toute sensibilité

À l’époque de ses vingt ans, si vous aviez mis Juliette sur le gril, elle aurait facilement avoué qu’elle n’était pas indifférente au charme du batelier. Elle le lorgnait parfois lorsqu’il tirait sa flemme sur le pont de sa péniche.
Il lui arrivait parfois de se dire, comme pour se rassurer :
« Bah on est jeunes, y a pas le feu au lac »

Mais elle n’aimait ses manières, sa façon de chanter à tue-tête lors des fêtes de village ; son parler qu’elle jugeait trop familier la choquait. Que de fois elle avait entendu : "Allez, les poteaux ! j’ vous invite ! On va s’ rincer la dalle !". Et puis surtout, elle le savait cœur d’artichaut.
Un jour elle a cru que le moment de la déclaration était arrivé grâce à l’instigation de Justine, sa meilleure amie qui avait levé le lièvre voyant que ces deux là se plaisaient.
Elle s’était débrouillée pour qu’il l’invite à la fête votive au concours d’aviron sur le fleuve.
Ses bras puissants et son savoir faire les avait fait gagner dans un fauteuil. Malheureusement aussitôt arrivés il était reparti vider une chopine avec ses copains, le rustre !


Aujourd’hui, le vieil amoureux ne chante pas… Quand son voisin - un qui va droit au but et qu’on ne saurait accuser d’être langue de bois tant son expression est rude - quand le voisin donc à toquer à sa porte :

- Charles… sais pas comment te l’annoncer… mais… la Juliette a cassé sa pipe…

… il a blêmi et n’a pu retenir deux grosses larmes. Des larmes qu’il tentait encore de cacher tout à l’heure au cimetière. Entendant le jeune curé, venu de la ville, évoquer la mémoire de Mademoiselle Juliette et prononcer : "… c’est une image d’Épinal qu’on vient de froisser…", il a haussé les épaules et il est parti en maugréant : "Ma Juliette… une image d’Épinal… Pauv’ type !…
réponse à . BOUBA le 25/11/2013 à 16h23 : Avec les 28 dernières ou presque… et si vous avez le temps… On a touj...
Que penses tu de ton texte avec les 6 manquantes ?
Suis pour ! Si on arrive à le vendre, c’est toi qui toucheras les droits ! 
réponse à . DiwanC le 25/11/2013 à 16h40 : Que penses tu de ton texte avec les 6 manquantes ?Suis pour ! Si on ar...
C’est pô juste !
Pourquoi ? Tu veux ta part ? Si tu es trèèèès gentil avec Bouba, il acceptera (peut-être) de te laisser quelques zlotys ...parce qu’il ne faut pas espérer beaucoup plus !
Moi, je ne peux plus rien pour toi ! j’ai tout légué au nouveau directeur de la publication, superviseur des textes !
réponse à . DiwanC le 25/11/2013 à 16h40 : Que penses tu de ton texte avec les 6 manquantes ?Suis pour ! Si on ar...
Ah non, le plus gros du travail c’est quand même toi qui le fait .
Allez, tu me donnes 20 % et a bana.....

Au fait, faudra inviter deLassus au resto, il fait la gueule.......
réponse à . DiwanC le 25/11/2013 à 17h13 : Pourquoi ? Tu veux ta part ? Si tu es trèèè&egrav...
Ah mince ! Je montais à pied et tu descendais avec l’ascenseur, on s’est croisés entre deux étages.
Bon, je vais voir pour deLassus, si t’insistes........j’y refilerais les Ouguyia qui me restent d’un voyage en Mauritanie.....
Superviseur des textes.......Mazette ! quelle promo.........
réponse à . BOUBA le 25/11/2013 à 17h14 : Ah non, le plus gros du travail c’est quand même toi qui le fait . A...
faudra inviter deLassus au resto, il fait la gueule...
Je ne fais pas la gueule, je voulais juste dire, comme toi, que c’est DiwanC qui a fait l’essentiel du travail !
réponse à . deLassus le 25/11/2013 à 17h19 : faudra inviter deLassus au resto, il fait la gueule...Je ne fais pas la gueule, ...
Hé ben tu vois, je suis quelqu’un d’honnête puisque j’ai immédiatement fait remarquer la chose.........
réponse à . DiwanC le 25/11/2013 à 16h40 : Que penses tu de ton texte avec les 6 manquantes ?Suis pour ! Si on ar...
Essayez à cette adresse
réponse à . <inconnu> le 14/12/2006 à 09h43 : Mille bonjours à tous. Si on dit  : en Arles - En Apt etc .... c&rsq...
Hélas cher monsieur, seuls quelques cuistres mal équipés au rayon grammaire disent en Arles. En revanche on dit En Avignon comme en Suisse, parce qu’Avignon fut un État (1309-1411) pontifical. Certes, Arles la petite Rome gauloise en fit une jaunisse et tenta d’effacer cette historique distinction de sa rivale en lui reprenant sa préposition comme d’autres s’inventent une particule. Cette malversation grammaticale, reprise en antienne par la bourgeoisie arlésienne pour faire genre, a tenté de se déguiser en héritage occitan. Mais là non plus il n’en faut rien croire, ou alors en puriste dire "Je vais à Arles", mais : "J’ai résidé en Arles", ce qui au passage est pure vérité, mais tout le monde s’en fout.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Je vous le donne en mille » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?