Jouer des coudes - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Jouer des coudes

Se frayer un passage dans une foule.
Par extension, manoeuvrer pour parvenir à ses fins aux dépens des autres.

Origine

Avez-vous déjà joué aux osselets ? Avec des gros osselets ?
Eh bien ici, la règle est la même.
Prenez une foule quelconque. Parmi les nombreuses personnes présentes, choisissez-en quelques-unes au hasard, découpez leurs coudes à la machette en tranchant net juste au-dessus et au-dessous du coude.
Ensuite, sans tenir compte des quelques hurlements de douleur que vous entendez autour de vous, prenez les morceaux sanguinolents, épongez un peu avec de l'essuie-tout et jouez avec en reprenant la règle des osselets.
Un peu gore non ? C'était peut-être une pratique répandue, un peu après l'homme de Néandertal, à une époque où ni les échecs, ni la belote, ni tétris n'existaient et où il fallait quand même bien s'occuper une fois le bois entassé et le garde-manger bien garni, mais ce n'est plus d'actualité depuis longtemps, heureusement.

Dans cette expression, ce n'est pas seulement le verbe 'jouer' qu'il faut considérer, mais la locution "jouer de" qui signifie "se servir de", comme dans "jouer d'un instrument de musique" ou bien "jouer des mâchoires" pour "manger".
L'image est aisément compréhensible : dans une foule immobile, si on mouline des coudes autour de soi, on peut écarter ceux qui gênent le passage et avancer.

Mais jouer des coudes dans une foule, c'est très souvent pour passer devant les autres, arriver dans les premiers au but. C'est cette connotation qu'on retrouve dans la deuxième signification fréquemment utilisée dans les milieux professionnels lorsque certains n'hésitent pas à piétiner les autres avec l'intention de devenir calife à la place du calife.

Exemple

« Jacques et ses amis, jouant des coudes, essayèrent de se frayer un chemin à travers cette marée humaine (…) »
Roger Martin du Gard - Les Thibault

Compléments

Bien entendu, il ne faut pas confondre avec 'lever le coude', chose que pratique avec beaucoup d'ardeur un certain nombre d'aficionados d'expressio.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Jouer des coudes » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Bulgariebg Със зъби и с ноктиAvec les dents et les ongles
Allemagnede Die/seine Ell(en)bogen gebrauchenJouer des/de ses coudes
Angleterreen To elbow one's way'couder' son chemin
Angleterreen To elbow forwardAvancer en jouant des coudes
Espérantoeo Perkubute ensxovigxiSe pousser à l'aide des coudes
Espagnees Abrirse paso a codazosSe frayer un chemin à coups de coudes
Espagnees Abrirse paso con los codosSe frayer un passage en jouant des coudes
Espagne (Catalogne)es Obrir-se pas a cops de colzeSe frayer un chemin à coups de coude
Argentinees A los codazos.A coup de coudes.
Italieit Farsi largo a gomitateAvancer en jouant des coudes
Pays-Basnl Zijn ellebogen gebruikenUtiliser ses coudes
Pays-Basnl Met de ellebogen werkenTravailler des coudes
Belgique (Flandre)nl Met de ellebogen werkenTravailler avec les coudes
Polognepl Rozpycha? si? ?okciami.Se pousser à l'aide des coudes.
Brésilpt Dar cotoveladasDonner des coups de coudes
Roumaniero A da din coateDonner des coudes
Slovaquiesk Raziť si cestu, pchať sa dopreduSe bousculer en avant
Slovaquiesk Vyznat sa v tlacenici Se débrouiller dans une bousculade

Vos commentaires
répétez 10 fois, très vite, la phrase : "J’mouille mes coudes, mes coudes mouillent, est-ce-que je mouille mes coudes ?" ... sans plus d’erreurs qu’avec les ’chaussettes de l’archiduchesse sont-elles sèches, archi-sèches ?’ Cet exercice d’articulation-prononciation est parmi les plus connus des virelangues (ou "Tongue twisters")
* Sim y excellait, avec son évadé du Névada : C’est l’évadé du Nevada qui dévalait dans la vallée, dans la vallée du Nevada, qu’il dévalait pour s’évader, sur un vilain vélo volé, qu’il a volé dans une villa, et le valet qui fut volé vit l’évadé du Nevada qui dévalait dans la vallée, dans la vallée du Nevada, qu’il dévalait pour s’évader sur un vilain vélo volé.
réponse à . cotentine le 27/10/2006 à 01h54 : répétez 10 fois, très vite, la phrase : "J’mouil...
Bonjour Cotentine matutine !
Acré, elle a oublié de fermer une balise ! On va tout se taper en italique !

PS: merci pour le mot "virelangue" que je ne connaissais ni d’Eve ni d’Adam ! Ou plutôt, ni des lèvres, ni des dents !
Bonjour du jour à tous!
Celle-là God nous l’avait gardée sous le coude ! Manquerait plus qu’on ait des problèmes de tuyauterie après avoir avalé les couleuvres d’hier !
réponse à . cotentine le 27/10/2006 à 01h54 : répétez 10 fois, très vite, la phrase : "J’mouil...
Si il y en a bien une qui ne doit jamais jouer des coudes pour être la première, c’est bien Cotentine !
réponse à . momolala le 27/10/2006 à 07h55 : Bonjour du jour à tous! Celle-là God nous l’avait gard&eacut...
Hier Momolala (bonjour Momo), nous laissait pratiquement sur les genoux par ses pratiques, avouons-le, très appréciées. Aujourd’hui nous devons jouer des coudes. J’ai une pensée émue pour les séxagénères dépassés dont les articulations n’ont plus la souplesse d’autrefois...
Comme l’a constaté Rikske_bis, la Cotentine (acré Coco) nous l’a joué italique et nous allons la subir toute la journée sauf intervention divine ?
Y a-t-il un plombier sur le net, fût-il polonais ?
réponse à . borikito le 27/10/2006 à 08h18 : Hier Momolala (bonjour Momo), nous laissait pratiquement sur les genoux par ses ...
Bon, pas d’panique, j’ai rectifié le truc... Génial, non ?
Je dois avoir quelque pouvoir surnaturel ! mes incantations on fait effet !
Ah, c’est donc Rikiki-ki nous a dépanné. Dis-moi, où as-tu trouvé ta trousse à outils ?
réponse à . borikito le 27/10/2006 à 08h23 : Je dois avoir quelque pouvoir surnaturel ! mes incantations on fait effet&n...
Un chouïa de bon sens... Il suffit de fermer quelque part dans son propre commentaire (le seul auquel chacun d’entre-nous ait accès, c’est le sien propre), et hop !
réponse à . Rikske le 27/10/2006 à 08h28 : Un chouïa de bon sens... Il suffit de fermer quelque part dans son propre c...
Ehbien c’est ce que j’avais tenté après le premier mot de ma @5 mais je suppose que tu étais passé juste avant ? bon nous nous retrouvons bien calés sur nos jambes.
Coco tu nous copieras 100 fois : je bouclerai correctement mes balises à l’avenir. De plus, approche tes doigts que j’y colle un coup de règle.
Je la tiens, ma vengeance qui couvait depuis des années....
@bori et rikske: cessez donc de jouer des coudes et vous crêper le chignon (enfin, là, peut-être pas encore...) pour savoir qui a fermé le premier la "balise en cartong" de coco. Elle doit sans doute être dès potron-minet débarquée de son chanel et n’est donc pas encore bien réveillée. Quoique, au moment où elle a éctrit son intervention, elle devait sans doute déjà cuver quelque chose...
réponse à . file_au_logis le 27/10/2006 à 09h09 : @bori et rikske: cessez donc de jouer des coudes et vous crêper le chignon...
Déja là, toi ? T’as du jouer des coudes, hein ?
jouer des coudes pour parvenir à ses fins au dépens des autres.
Cela peut se traduire aussi par: marcher sur les orteils, ou, pire, marcher sur les têtes.

Rien que pour voir, maintenant, tous avec moi: exercice de gymnastique d’assouplissement matinale: 10 fois l’exercice: se marcher sur la tête, sur la pointe des pieds, en jouant des coudes. On commence par le pied droit: et une, et deux, et trois...
Mais non, Coco, attention à ton nez qui libre...
@ God: pourquoi m’as-tu puni, mon Godemichou adoré? Les citations ne sont plus encadrées, à présent?
mes balises sont cependant correctes, non?
< citation>
< /citation>
sans espace, bien entendu...
réponse à . file_au_logis le 27/10/2006 à 09h12 : jouer des coudes pour parvenir à ses fins au dépens des autres.Cel...
J’avais aussi entendu dire de Chirac qu’il avait "marché sur quelques cadavres" pour arriver où il est...
réponse à . Rikske le 27/10/2006 à 09h12 : Déja là, toi ? T’as du jouer des coudes, hein ?...
eh, espèce de poire, ca t’en bouche un coing, non?
(en tout bien tout donneur, n’est-ce-pas)
Y’a du monde sur le pont aujourd’hui ! Va falloir jouer des coudes pour en placer une !
réponse à . file_au_logis le 27/10/2006 à 09h14 : @ God: pourquoi m’as-tu puni, mon Godemichou adoré? Les citations n...
T’as bu quoi hier et cette nuit ?
’citation’, c’est pas du HTML. C’est du expressioML.
Donc c’est pas pareil et c’est même différent.
Et donc ça s’écrit pas pareil non plus. Non plus.
Ah, jouer aux osselets - pas avec de vrais coudes -, avec de petits osselets, parfois en métal (aïe), parfois en plastique bleu (pourquoi bleu, j’en sais rien, y en avait pas d’autres).
On a joué à ça des étés durant, mon frère et moi.
Merci, très cher God, pour ce joli voyage en Nostalgie
réponse à . mirlou le 27/10/2006 à 09h32 : Y’a du monde sur le pont aujourd’hui ! Va falloir jouer des cou...
A propos de pont, on n’a pas encore lu Elpepe ?
réponse à . Rikske le 27/10/2006 à 09h15 : J’avais aussi entendu dire de Chirac qu’il avait "marché sur ...
ben, c’est-à-dire qu’à l’époque où il Marchais dessus, c’était pas encore des cadavres. Ils ne le sont devenus que par la suite, quand il leur est rentré dans le Buffet, et qu’ils ont commencé à avoir des crises Dufoi...
réponse à . Jonayla le 27/10/2006 à 09h39 : Ah, jouer aux osselets - pas avec de vrais coudes -, avec de petits osselets, pa...
s’ils étaient bleu, c’est peut-être pasque c’était des mâles?
réponse à . God le 27/10/2006 à 09h33 : T’as bu quoi hier et cette nuit ? ’citation’, c’est...
ben, j’ai dit hier que c’était not’fête nat. J’ai sans doute trop dû forcer sur le Strohrum (oui, celui à 85%, ousqu’on a oublié de mettre le sucre dedans)..
dis-moi donc ce que je dois mettre dans la balise, help...
J’ai oublié.
Non, m’sieur alsheimer, j’le f’rai pu après...
A mon avis, il est encore dans la cale, à jouer aux ocelets avec sa BB
réponse à . Jonayla le 27/10/2006 à 09h39 : Ah, jouer aux osselets - pas avec de vrais coudes -, avec de petits osselets, pa...
Bonjour à tous.
A la prochaine convention Expressio.be un seul mot d’ordre ..........
TOUS AVEC NOS OSSELETS

@ GOD

"il ne faut pas confondre avec "lever le coude"chose que pratique avec beaucoup d’ardeur un certain nombre d’aficionados d’expressio"

C’est pas beau de dénoncer ses petits camarades !!!!!
réponse à . louisann le 27/10/2006 à 10h00 : Bonjour à tous. A la prochaine convention Expressio.be un seul mot d&rs...
ose-les
réponse à . file_au_logis le 27/10/2006 à 09h52 : ben, j’ai dit hier que c’était not’fête nat. J&rs...
P’têt que si tu remplaçais les ’<’ et ’>’ par des crochets, ça irait mieux, non ?
réponse à . borikito le 27/10/2006 à 08h18 : Hier Momolala (bonjour Momo), nous laissait pratiquement sur les genoux par ses ...
J’ai une pensée émue pour les séxagénères dépassés dont les articulations n’ont plus la souplesse d’autrefois...

Kislèsfère !

@Mirlou (16)
On est au coude à coude, comme dans le peloton du marathon.

@Borikito (5)
Tu vois bien, il y a juste à tenir la distance ; le reste n’est qu’une question de temps !
Voilà, voilà... Rassemblement sur le pont ! Et faites-moi briller les bittes et autres manches de laiton, moussaillons ! A l’huile de coude, et que ça saute !
réponse à . God le 27/10/2006 à 10h15 : P’têt que si tu remplaçais les ’<’ et ’&...
un gros baiser tout mouillé des motions, merci, ô mon God!
réponse à . file_au_logis le 27/10/2006 à 09h52 : ben, j’ai dit hier que c’était not’fête nat. J&rs...
Monsieur Alzheimer, siouplaît. Et son prénom, c’était quoi, déjà ? Qui me le rappelle ? Voyons... Claudine, tiens.
Claudiiiiiiiine ! Au tableau !
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 10h37 : Voilà, voilà... Rassemblement sur le pont ! Et faites-moi bri...
Les bittures (ou bitures), c’est donc pour renouveler l’huile ?
réponse à . file_au_logis le 27/10/2006 à 09h55 : A mon avis, il est encore dans la cale, à jouer aux ocelets avec sa BB...
Le privilège du Pacha, moussaillon. Et comme hier, j’était de quart dans la soute à charbon avec Yannou (moins bien que BB  ), aujourd’hui je vous laisse jouer des coudes avec les phares et balises, y’en a encore qui s’échouent...
Et qui vont se retrouver aux fers !
réponse à . momolala le 27/10/2006 à 10h40 : Les bittures (ou bitures), c’est donc pour renouveler l’huile ?...
Putaing cong*, me v’là encore embarqué dans une galère pédagogique, pire que Chirstian quand il nous fait une explication de texte...
Mais au fait, il est où, Chirstian ? Encore vautré sur sa bannette ? Huit jours d’arrêt !
Bon, Momolala, quand est-ce qu’on "fait de l’huile", sur un bateau ?

* Putaing cong, dans le sud-ouest de la France, il est de bon ton d’en placer un dans chaque phrase, au début ou en fin de préférence. Pas comme le "une fois" belge, qui se place n’importe où... 
Alois Alzheimer
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 10h51 : Putaing cong*, me v’là encore embarqué dans une galèr...
Ah ! t’es du sud ouest ?
faut encore être jeune pour répondre à ce genre de question, moi j’ai même déjà oublié la question...
claudiiiiiiiiine
Eh, les poteaux, Lamone est ressortie de son mutisme !
réponse à . file_au_logis le 27/10/2006 à 09h49 : s’ils étaient bleu, c’est peut-être pasque c’&eac...
Ca doit être ça 
réponse à . louisann le 27/10/2006 à 10h00 : Bonjour à tous. A la prochaine convention Expressio.be un seul mot d&rs...
D’accord, super.
On fait ça quand ? Et où ? Et avec qui  ? 
Félicitations, Lamone. Pas encore trop de ravages...
Oh putaing, cong... pas du tout ! Mais je connais un peu, bouduuuu*...

*ça, c’est de Toulouse.
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 11h26 : Oh putaing, cong... pas du tout ! Mais je connais un peu, bouduuuu*... *&c...
bouduuuu con : c’est clito ça ! dans le sud ouest con
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 11h25 : Félicitations, Lamone. Pas encore trop de ravages......
Ben non, pas encore
réponse à . God le 27/10/2006 à 11h13 : Eh, les poteaux, Lamone est ressortie de son mutisme !...
Naaaan ! je fais juste une pause. J’ai plus le temps en ce moment. Même pas de tout lire et j’ai donc sauté plein d’épisodes... tant pis
Même qu’y a des gens maintenant que je connais pas. Snif
Bon, voilà : comme, avant-hier, mon intervention pédagogique s’est perdue corps et biens dans les grands fonds, je me suis armé de mon légendaire courage pour la recommencer. Ceci dans l’unique souci de conférer à ce site sublime son caractère culturel, puissamment encouragé par le Maître des lieues –non, des lieux

--- FORMATION MARITIME --- (niveau 1)

Pour bien prendre une bitture :

1/ descendre dans le carré, et se munir d’une bouteille de whisky (pleine), avec son bouchon.
2/ remonter sur le pont, se diriger vers la baille à mouillage et boire une gorgée de whisky.
3/ ouvrir la baille à mouillage, sortir l’ancre, l’engager dans le davier et boire deux gorgées de whisky.
4/ depuis le jas de l’ancre, élonger la chaîne à plat-pont jusqu’à la bitte, puis la faire courir en sens inverse jusqu’au jas. Boire trois gorgées de whisky.
5/ recommencer en 4/, boire un bol de Muesli.
8/ vaire autant d’aller-retour que nécessaile pour dévider autant de geaine qu’il en vaut.
13/ se brendre les bocassins dans la geaine et tomber, sans gasser la mouteille de Muesli.
42/ injurier WebTune, ce gon qui fait des vagues, et regobbencer en 17.
11/ voutre un goup de bied vengeur dans l’angre pour la voutre à la baille, zette gonne.
22/ vinir la moutreille de moustaki, imbrimer ze dexde zublime, le vlisser dedans et bien remouger la vouveille.
15/ balanzer la vrouteille bien mouchée en direczion de la blage.
9/ regagner le garré à guadre battes, se jeter sur sa bannette et addendre la brogeaine marée.

Glaudiiiiiiiiiiiiiiiiine !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
tiens Wanadoo remarche ! Nous avons de gros problèmes de connection depuis quelques jours, et pour notre activité professionnelle, je vous dis pas la galère!
Pourquoi jouer des coudes ? Pour avoir les coudées franches bien sûr!
(ensuite vous en faites ce que vous voulez : je fais confiance à certains pour lever le coude etc...
Les expressions "espèce d’encoudé", ou "encoudé de mes deux", "casse coudes" etc... sont peu usitées : on leur préfére ---censuré--- ou ---censuré--- ou encore ---censuré---
Eh, on peut plus rien dire alors ?

A noter l’importance des coudes pour exprimer le contact, la promiscuité : l’origine est à chercher dans le langage des repas : on s’asseoit "coude à coude ", et se "frôler du coude" , "un coup de coude"... sont le signe d’une mauvaise éducation... En France il est mal vu de mettre ses coudes sur la table. En Angleterre c’est pire encore, puisqu’on ne met pas la main gauche sur la table, on la garde sur la cuisse (ou sur celle de sa voisine).
On est passé de là au langage de la compétition (le repas n’en est-il pas un depuis la nuit des temps?) : être au coude à coude, jouer des coudes pour arriver avant l’autre... Il faut regarder une épreuve sportive de marche pour voir l’importance des bras et du torse dans la marche (c’est du reste fort laid!)...

@God  : les osselets etc... As-tu vu qu’un projet de loi va rendre obligatoire l’étiquette " fumer la moquette est dangereux" ?
réponse à . chirstian le 27/10/2006 à 11h46 : tiens Wanadoo remarche ! Nous avons de gros problèmes de connection ...
Wanadoo ! M’f’rez quinze jours !
réponse à . borikito le 27/10/2006 à 08h36 : Ehbien c’est ce que j’avais tenté après le premier mot...
les 1ers commentaires m’ont enduit de doutes ... j’ai vérifié sur mon p’tit texte écrit d’abord sous Word et mes balises sont OK ! ... oui mais ... dans mon ’copier/coller’ l’index a dû s’arrêter un chouïa trop tôt ... et sûre de moi, j’ai cliqué sur "valider" sans vérifier 
Je vous prie tous de m’excuser, les amis ... je serai plus attentive à l’avenir !
@ Rikske_bis : un immense merci d’avoir rectifié mon erreur
@ borikito  : ce n’est pas bien l’esprit de vangeance ... et pas de violence, s.v.p. je suis contre les châtiments corporels ! je n’approcherai pas mes doigts !
réponse à . Jonayla le 27/10/2006 à 11h16 : D’accord, super. On fait ça quand ? Et où ? Et av...
ben, bien sûr, avec moi et les autres, quand je reviens ... 
oh oui, oh oui, oh oui...  
coude (comme coudée) vient du latin "cubitus"
la coudée c’était la longeur de l’avant bras entre le coude et le poignet, d’où le nom du cubitus , l’os qui double le radius.
Peut-on dire que cubitus et radius sont les deux mamelles de la veuve Poignet ?
réponse à . chirstian le 27/10/2006 à 12h04 : coude (comme coudée) vient du latin "cubitus" la coudée c’&...
Effectivement, "coudée" vaut mieux que "radiée"
Ah, Cubitus, voilà aussi une BD culte !
réponse à . file_au_logis le 27/10/2006 à 12h02 : ben, bien sûr, avec moi et les autres, quand je reviens ...  oh oui, ...
je suis contre les châtiments corporels ! je n’approcherai pas mes doigts !
No comment...

Je m’ai encore merdu dans les lignes ! C’est @ 48.
réponse à . chirstian le 27/10/2006 à 12h04 : coude (comme coudée) vient du latin "cubitus" la coudée c’&...
Question d’anatomie du système locomoteur : que penser de ce traitement de l’info par-dessus la jambe ? Radius-cubitus, ok. Et tibia-périnée ?
"Jouer des coudes" pour arriver le premier à la cantine !
On peut dire que les coudes sont alors au service du ventre, ce petit "bedon coudé" à force d’aimer un peu trop manger.
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 10h44 : Le privilège du Pacha, moussaillon. Et comme hier, j’était d...
Moins bien que BB moi ??? A voir, j’suis quand même Beau Breton moi.
Par contre, de suite je te dis, ami Elpp, que je suis hétérosexuel à fond.
Je suis désolé d’anéantir tes espoirs si tu en avais, vraiment.
C’est pas grave, ne pleure pas, on boira un coup à la place. 
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 12h08 : je suis contre les châtiments corporels ! je n’approcherai pas ...
bien fait pour toi !
Je m’ai encore merdu dans les lignes !
ça t’apprendra à vouloir te moquer d’une pauvre faible femme qui n’a pas envie de se "faire moucher", ni du coude, ni du pied ... !
réponse à . <inconnu> le 27/10/2006 à 12h30 : Moins bien que BB moi ??? A voir, j’suis quand même Beau Breton...
Interprétation projective ? Yannou, voyons, ressaisis-toi ! Tiens, hier, on était dans la soute à charbon, tous les deux. Et alors ? Fallait bien faire avancer le schmilblick ? Alors, aujourd’hui, on se repose, hein ?
Allez, bon ap’, Breton ! Même si je te trouve moins bien que BB...
           
réponse à . cotentine le 27/10/2006 à 12h34 : bien fait pour toi ! Je m’ai encore merdu dans les lignes !&cced...
Cotentiiiiineu,
C’est ma copiiiiiineu...
Meuh non, chère amie. Un esprit taquin comme le mien, "mal tourné" plus souvent qu’à son tour, ne se moque jamais que de lui-même.
Allez, rapprochons-nous encore*.

*Bon, alors, God ?
Dans cette expression, ce n’est pas seulement le verbe ’jouer’ qu’il faut considérer, mais la locution "jouer de" qui signifie "se servir de"
le mot "jeu" était exprimé par le latin "ludus" (qui a donné ludique, ludothèque... mais aussi éluder puis allusion, illusion, collusion ...)
et par le mot "jocus" = plaisanterie.
C’est ce dernier qui a évincé ludus, pour donner plusierus mots autour de la racine "joc" (cf l’anglais) mais aussi jouer, joyau, joaillier...
JOUER , nous rappelle le dico de l’Ac.Fr : signifie par extension : "Se servir de l’instrument qui est nécessaire pour jouer à tel ou tel jeu."
et par extension de la notion d’instrument, de toutes les parties du corps qui permettent d’atteindre un but  : jouer de la prunelle, jouer des poings etc...
réponse à . chirstian le 27/10/2006 à 12h55 : Dans cette expression, ce n’est pas seulement le verbe ’jouer&rsquo...
L’Anglois joue de trois verbes, pour exprimer différents niveaux de jeu : to play, to joke et to gamble. Là où le François n’en utilise qu’un seul, "jouer".
Parce qu’un cerveau tricolore est plus élaboré, qui est capable de discriminer des nuances d’expression et de sens là où celui d’un sujet de Sa Gracieuse Majesté navigue encore dans le brouillard.
C’était ma rubrique : contribution à la construction européenne... 

PS : l’académicien Giscard en connaît un rayon, question joyaux quin prennent la tangente...
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 13h07 : L’Anglois joue de trois verbes, pour exprimer différents niveaux de...
Je m’excuse de vous demander pardon, mais le drapeau de la perfide Albion est également tricolore (ya du bleu, du rouge et du blanc... Patron, encore un petit blanc sec, siouplaît).
A l’école de traduction où j’ai fait mes études, on nous apprenait que l’une langue était synthétique (attention au repassage) alors que l’autre était analytique (bonjour Sigmund).
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 10h51 : Putaing cong*, me v’là encore embarqué dans une galèr...
Moi, je ne sais pas ! L’espécialiste marin, ça semble être toi, qui nous rappelait au bon usage de l’huile de coude... oui, bon, désolée...

Je vis sur le bord d’une mer qui a les côtes en long. Je ne connais que la voile farniente, vu qu’au delà de force 5 on ne sort plus. Il n’y a pas de cimetières marins par chez nous. Et même les pêcheurs ils ont des bateaux pointus des deux côtés, genre curseurs de fermeture éclair pour pas déranger la jolie nappe bleue qui frisotte coquettement sur le sable ou les galets. Note bien que ça ne les empêche pas de lever le coude, comme les Bretons, par esprit de corps !
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 13h07 : L’Anglois joue de trois verbes, pour exprimer différents niveaux de...
L’Anglois joue de trois verbes, pour exprimer différents niveaux de jeu : to play, to joke et to gamble. Là où le François n’en utilise qu’un seul, "jouer".
... plus une petite dizaine d’autres comme s’amuser, plaisanter, parier ...

@61 Jonayla ... et qu’effectivement il y a une différence fondamentale entre une langue "impressive" et une langue "expressive" : de là les difficultés de communication que nous avons avec nos amis américains...
réponse à . Jonayla le 27/10/2006 à 13h32 : Je m’excuse de vous demander pardon, mais le drapeau de la perfide Albion ...
Certes, les couleurs sont les mêmes. Toutefois, l’Union Jack auquel il est fait allusion, illusion, collusion etc..., on ne le cite pas comme le drapeau "tricolore", à tort ou à raison. Usage, usage, quand tu nous tiens...
Pour en finir (?) avec les querelles de langage, avec leur langue synthétique, ils peuvent toujours repasser ! L’anglais est la langue la mieux massacrée du Monde : encore un exploit de George Marchand-Buisson.
Et vive la langue analytique de Sigmund, Saussure et consorts, qui va se fourrer dans tous les méandres de l’anatomie (du cerveau).
réponse à . chirstian le 27/10/2006 à 13h47 : L’Anglois joue de trois verbes, pour exprimer différents niveaux d...
Objection, Votre Honneur ! En gaulois, on traduit les trois verbes grands-bretons par le même, six jeunes m’abusent...
Et de toute façon, on s’en bat les flancs* avec des queues de sardines, hein, mes fieux ? Ici, on cause gaulois, that’s all, Folks !
Tiii, talitatita la la la laaaa,
Tiii, talitatita la la la laaaa....

* voir au 17/03/2006**.
** Je progresse, God, je progresse : pas depuis quinze jours dans la famille, que déjà je tutoie le site comme les expressionautes.
Claudiiiiiiiiiiine !
réponse à . momolala le 27/10/2006 à 13h39 : Moi, je ne sais pas ! L’espécialiste marin, ça semble &...
Quelle côte en long ? Le golfe de Gascogne ?
Je pencherais plutôt pour la Mare Nostrum, non ?
Côte en long, la Mare Nostrum ? Ben mon Colomb, faut y avoir souventefois navigué pour savoir que ce n’est pas l’adjectif qui la caractérise le mieux...
A part la côte Est-Corse ou la Costa Dorada, évidemment...
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 14h17 : Côte en long, la Mare Nostrum ? Ben mon Colomb, faut y avoir souvente...
Non, je voulais parler de son caractère paresseux... Voir l’expression du 7 septembre !
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 14h03 : Objection, Votre Honneur ! En gaulois, on traduit les trois verbes grands-b...
on traduit les trois verbes grands-bretons par le même
 : on peut effectivement utiliser un verbe ayant un sens plus général, si on ne veut pas chercher à exprimer la même nuance que celle de l’anglais (et réciproquement).
Attention : je suis très chiant pour ce genre de détails : mais comme je suis aussi chiant le reste du temps, ça ne se remarque pas trop !

quand au drapeau "tricolore", il suffit de se reporter au dictionnaire de l’Ac.(1798)
"Mot qui, dans son acception générale, signifie, Qui est de trois couleurs; et dans une acception plus particulière, Rouge, bleu et blanc, couleurs nationales adoptées par les François."
Il y a donc, en français, quantité de drapeaux ayant 3 couleurs, mais un seul est "le drapeau tricolore" (ou tricolor)

PS : le drapeau Ecossais ne l’a jamais été !
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 14h17 : Côte en long, la Mare Nostrum ? Ben mon Colomb, faut y avoir souvente...
Ah ben vi... j’ai encore de la docu à m’envoyer, moi... Faut comprendre Rikske_bis, faut comprendre... 
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 14h17 : Côte en long, la Mare Nostrum ? Ben mon Colomb, faut y avoir souvente...
C’est rapport à la marée, à la lune et tout ça ! La Mare Nostrum de Jules a les côtes en long de ce point de vue. Et moi, je ne connais que la navigation côtière, comme les pêcheurs locaux qui ne me démentiront pas.

Hier, tu vois, soufflait un joli vent du sud ; la mer était enfin vivante, et verte, et écumante, et là ça m’a rappelé l’océan de mon enfance. Evidemment, l’enfance, c’est toujours mieux ! Pour avoir failli mourir dans une tempête dans le golfe du Lion, je sais qu’elle est imprévisible et brutale, mais des fois, le format carte postale à répétition, ça lasse. Faudrait que je lève le coude plus souvent, moi ! Je ne me rendais pas compte que je spleenais comme ça !
réponse à . chirstian le 27/10/2006 à 14h27 : on traduit les trois verbes grands-bretons par le même  : on peut ef...
Bien, bien, les références lexicales pour expliquer, théoriser... Je n’ai rien contre, naturellement. Mais seulement quand j’ai envie d’être sérieux, ce qui m’arrive de moins en moins souvent.
Et quand même, question langue, ils peuvent toujour se l’arrondir, les Angles...
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 14h35 : Bien, bien, les références lexicales pour expliquer, théori...
j’avais remarqué 
--INFORMATION--
Je m’absente une heure ou deux, voir un poteau mal en point. N’en profitez pas pour bouffer toute l’encre, hein ?
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 14h35 : Bien, bien, les références lexicales pour expliquer, théori...
"question langue, ils peuvent se l’arrondir": c’est vrai que c’est pas des spécialistes de la tyrolienne à moustache, comme dirait San-A !
Et Chirstian, en anagramme, ça pourrait faire quoi ? 
réponse à . cotentine le 27/10/2006 à 11h58 : les 1ers commentaires m’ont enduit de doutes ... j’ai vérifi&...
@ borikito  : ce n’est pas bien l’esprit de vangeance ... et pas de violence, s.v.p. je suis contre les châtiments corporels ! je n’approcherai pas mes doigts !
OK, OK,
Je te laisse le choix des armes. Approche donc ce que bon te semblera. Je suppose qu’il n’y a rien à jeter, dans la bête ?
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 10h40 : Monsieur Alzheimer, siouplaît. Et son prénom, c’était ...
@ 63 - Je profite de cet instant de lucidité. Je me souviens ça y est !!!
En gascogne (pour moi Lot et Garonne) j’ai souvent entendu dire : eh con ! mais ce n’est en rien péjoratif. Ce serait plutôt amical voir affectueux : eh con !je suis content de te voir, ma poule. Bon,je crois que c’est terminé pour le week-end. eh con ! je reçois du monde. A Lundi - Salut à tous
réponse à . <inconnu> le 27/10/2006 à 14h41 : @ 63 - Je profite de cet instant de lucidité. Je me souviens ça y ...
Avoue que tu l’as fait exprès de revenir pendant la -courte- absence de Elpepe, hein ? Pour repartir aussi sec, d’ailleurs...
hier : "avaler des couleuvres"
aujourd’hui : "jouer des coudes"
pour demain (le jour où God se repose), je propose : "des coudes et des couleuvres " ...
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 14h38 : --INFORMATION-- Je m’absente une heure ou deux, voir un poteau mal en poin...
Une petite sieste (je ne m’attarderais pas sur le poteau mal en point...) après avoir abusé du Madiran ce midi ? Y’a pas de doute, il sait vivre Elpepe !!
réponse à . mirlou le 27/10/2006 à 15h04 : Une petite sieste (je ne m’attarderais pas sur le poteau mal en point...) ...
vous avez raison, Mirlou, ne vous attardez que sur les poteaux en pleine forme, vous perdriez votre temps sur les autres ...
réponse à . chirstian le 27/10/2006 à 14h56 : hier : "avaler des couleuvres" aujourd’hui : "jouer des coudes" ...
De cubiti et culebrae non disgustandum est ?
réponse à . Rikske le 27/10/2006 à 14h45 : Avoue que tu l’as fait exprès de revenir pendant la -courte- absenc...
@ 80 - J’avoue je ne suis pas rikske-tout. je ferme l’ordi cette fois; Je file au logis.
réponse à . mirlou le 27/10/2006 à 15h04 : Une petite sieste (je ne m’attarderais pas sur le poteau mal en point...) ...
Une petite sieste sur ou au bord du Potomac, voilà un programme mais en été seulement.
Milour, vous fixez la barre haute avec le nouveau venu... 
Très chers amis, je vous souhaite un excellent week-end !
Je vais jouer des coudes pour tirer ma flemme comme un pet sur une toile cirée, en évitant d’avaler des couleuvres que je ne connais ni d’Eve di d’Adam.
"colubrae" , crois-je, encoreque-je , personnellement-je , ceshistoiresdecul-je !...
réponse à . <inconnu> le 27/10/2006 à 14h41 : @ 63 - Je profite de cet instant de lucidité. Je me souviens ça y ...
Claudiiiiiiiiiine  !!!!!!!!!! Nooooooooooon !!!!!!!!!!!!!!!!! Pas déjà arrivée que déjà repartie...
Bon, ben, je vais m’entraîner au pied de la baille à mouillage, en attendant lundi.
Snif !
Claudiiiiiiiiiiiiiine !
réponse à . Rikske le 27/10/2006 à 14h45 : Avoue que tu l’as fait exprès de revenir pendant la -courte- absenc...
Ouais, hein ? Tu me comprends, toi, au moins ! Merci, Riske_bis...
Claudiiiiiiiiiiiiiiiine.....
réponse à . mirlou le 27/10/2006 à 15h04 : Une petite sieste (je ne m’attarderais pas sur le poteau mal en point...) ...
Putaing cong ! L’a fait une crise d’angor, le poteau... sans ischémie myocardique, apparemment (c’est un ancien hospitalier, lui aussi). Bon, d’accord, on boit de bons coups, une fois par mois, mais ce n’est pas une raison pour incinérer des choses, mirlou... Pas déjà, putaing cong ! Il sait vivre aussi, mon poteau...
Bon, allez, je tourne cette page, hors sujet (pardon pour cette digression coupable, ô God. Je ne recommencerai plus de toute la journée...  )
réponse à . chirstian le 27/10/2006 à 16h03 : "colubrae" , crois-je, encoreque-je , personnellement-je , ceshistoiresdecul-je...
Et cubitainer, ça vient de cubitus, aussi ?
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 16h27 : Putaing cong ! L’a fait une crise d’angor, le poteau... sans is...
Et Elpepe, y’avait du compliment dans mon commenaire !!! maintenant que tu fais partie de la famille !
réponse à . mirlou le 27/10/2006 à 17h09 : Et Elpepe, y’avait du compliment dans mon commenaire !!! maintenant q...
Ben vi... je l’avais bien compris comme ça, aussi... Merci, mirlou !

Claudiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine ! Reviens............
Et cubitainer, ça vient de cubitus, aussi ?
bonne question de l’élève Elpepe ! De même que "sexagénaires" désigne la population des 60-69 ans, les "cubitainers " désigne celle des cubes .
Et qu’est ce qu’un cube, allez vous demander, élève Elpepe ? Et bien ,quand vous serez en seconde année d’Expressio vous serez un "carré" , et si vous la redoublez, vous serez un "cube". Tout khâgneux sait cela !
Chez les scientifiques on parle des 1/2 , 3/2 et 5/2 , parce que le rêve étant "d’intégrer " Polytechnique (X) , on exprime ce souhait en termes d’intégrales de X.

Maintenant, si vous voulez lever le coude, avec un cubitainer, c’est pas interdit, et, à tout prendre, c’est probablement un excellent exercice. Il ne faut pas se contenter de muscler son poignet, comme disait la Veuve de même nom.
réponse à . chirstian le 27/10/2006 à 17h33 : Et cubitainer, ça vient de cubitus, aussi ? bonne question de l&rs...
Ben voilà... comme je voulais tirer ma flemme, j’ai tendu une perche grosse comme ma cuisse, et Chirstian fait le boulot à ma place... 
Bon, mal ficelé, le boulot, d’accord... moi, j’aurais développé bien plus mieux le sujet, comme quoi la surface du coude carré rapportée au cube de glace dans le verre de picrate du cubitainer, assertion confirmée par Valéry de la Cadémie, plus la nécessité (et non la nez-cécité, à vue de nez) de lever l’extrémité proximale du cubitus pour réaliser l’opération (à cause de Newton, ce gamin, qui jouait avec une pomme, comme Adam), tout ça conduisait bien naturellement à affirmer que cubitus est bel et bien de la même étymologie, attestée par Ferdinand (de Saussure) soi-même, que cubitainer, qui en est directement tiré, comme le Madiran qu’il fait boire.
Santé, Chirstian !

Mais bon, moi, je tire ma flemme chaque fois que je peux...
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 17h56 : Ben voilà... comme je voulais tirer ma flemme, j’ai tendu une perch...
Vous allez vous partager la recette ? Et puis boire encore et encore...
Les hommes, tous les mêmes !
Misérables. 
réponse à . <inconnu> le 27/10/2006 à 18h14 : Vous allez vous partager la recette ? Et puis boire encore et encore... Les...
Ça m’a donné soif, moi... Un ch’ti canon avé nous, Yannou ?
Victor Hugo
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 18h18 : Ça m’a donné soif, moi... Un ch’ti canon avé no...
C’est pas de refus mais faut pas que je boive trop, après je dis toute la vérité... et ça, c’est pas bon.
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 17h56 : Ben voilà... comme je voulais tirer ma flemme, j’ai tendu une perch...
" un poteau mal en point ", "une perche grosse comme ma cuisse", "j’aurais développé bien plus mieux le sujet" ... du calme !
elles affirment que la taille est moins importante que le style !
Santé, Elpepe ! 
réponse à . chirstian le 27/10/2006 à 18h32 : " un poteau mal en point ", "une perche grosse comme ma cuisse", "j’aurais...
La taille des haies est une action importante avant l’hiver.
En profitant d’une libre expression artistique, vous pouvez reproduire sur vos haies et autres arbustes, des figures, des formes aux styles improbables mais pouvant fort bien se fondre dans tout milieu ambiant.

C’est que le jardinier inspiré a le droit chez lui de donner vie à ce qui lui appartient et si femme n’est pas très d’accord, il lui sera impitoyablement répondu :
« Taille toi ou je te refais un style ! ».

Argument massif généralement convaincant et dissuasif à l’adresse de ronchonnes voulant tuer dans l’œuf tout talent certes improvisé chez leurs admirables maris, concubins ou autre chose dans le genre.
Mais enfin, qui commande à la maison ? Hummm ?
réponse à . chirstian le 27/10/2006 à 18h32 : " un poteau mal en point ", "une perche grosse comme ma cuisse", "j’aurais...
Hé, l’X (en grec; ça fait des 8, symbole de l’infini...), une question pour finir : un plumeau en casoar, est-ce que ça ramasse bien la poussière ? 
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 18h48 : Hé, l’X (en grec; ça fait des 8, symbole de l’infini.....
C’est pour offrir ou lui mettre où j’pense ?
J’me mêle de...........pas, je sais.
réponse à . <inconnu> le 27/10/2006 à 18h43 : La taille des haies est une action importante avant l’hiver. En profitant...
« Taille toi ou je te refais un style ! ».
Ou l’art topiaire appliqué à sa vieille taupe ?
réponse à . <inconnu> le 27/10/2006 à 18h50 : C’est pour offrir ou lui mettre où j’pense ? J’me ...
Les gars* de l’X, quand tu les vois défiler, le 14 juillet, ils ont un plumeau en casoar sur la coiffe.
Vachement chère, d’ailleurs, la confection du truc... Mais on s’en bat les poils, c’est avec TES impôts...
Non, ma question du plumeau est trictement pratique, honni soit qui mal y pense : si Chirstian me répond par l’affirmative, je lui demanderai de se débrouiller pour m’en fournir un, c’est dingue ce que la poussière a tendance à se déposer là où ça se voit le plus, chez moi...

* rajout suite à une omission coupable (je plaide coupable, Claudine) : et les nanas.
réponse à . <inconnu> le 27/10/2006 à 18h43 : La taille des haies est une action importante avant l’hiver. En profitant...
Mais enfin, qui commande à la maison ? Hummm ?
suis pas certain d’avoir tout compris, Yannou : veux tu dire que c’est celui -ou celle- qui taille qui commande ? Dans l’affirmative peux tu préciser : s’agit-il de la taille en général ,ou d’une taille en particulier ? Dans ce second cas, en quel bois doit-elle être, non, je veux dire, de quel bois me chauffe-je ? Non, sais plus quelle était la question!
Mais subsidiairement : il y avait autrefois un impôt qui s’appelait "la taille" . Qui le payait et sous quelle forme ? Est-il toujours question de haies ?
Haie! Tu m’entends ?
réponse à . chirstian le 27/10/2006 à 19h13 : Mais enfin, qui commande à la maison ? Hummm ? suis pas certa...
HIST. Évaluation et répartition de l’impôt; p. méton. ,,imposition levée sur les personnes ou sur les biens, longtemps perçue par les seigneurs sur leurs serfs et censitaires, levée aussi parfois par eux pour le compte du roi, et qui, au XVe siècle devint uniquement royale, permanente, et désormais fut toujours une des principales ressources du budget`` (MARION Instit. 1923). Taille personnelle, réelle, mixte, seigneuriale, royale; payer la taille; receveur, collecteur, sergent des tailles. On se représente aussi le mouvement de la montagne en ce temps: les cris, les disputes sur l’abolition de la taille, de la gabelle (ERCKM.-CHATR., Hist. paysan, t. 1, 1870, p. 145). Il était aussi chargé de la collecte des tailles, rentes et redevances, office des plus pénibles à remplir dans un pays ruiné (A. FRANCE, J. d’Arc, t. 1, 1908, p. 28).
in TLFI
Et pour ma question, Chirstian ? Tu m’envoies chez Plumeau ?
réponse à . borikito le 27/10/2006 à 19h05 : « Taille toi ou je te refais un style ! ».Ou l’...
Ou l’art topiaire appliqué à sa vieille taupe ?
on peut voir ça sous cet angle, mais moi je pense qu’il souhaitait plutôt l’estropier. Est-ce trop piaire ?
Reponse codée souhaitée : il y a une taupe parmi nous ...
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 17h56 : Ben voilà... comme je voulais tirer ma flemme, j’ai tendu une perch...
j’ai tendu une perche grosse comme ma cuisse,
quelle perche évoques-tu ? ... Chez nous en Normandie, ce terme est encore utilisé. C’est une "mesure agraire d’environ 50 mètres carrés".
Le Mot perche vient du latin pertica, = gaule, tige pour prendre des mesures (qui s’imposent !)
Il est à comparer avec le mot vergée* qui vient du latin virgata, dérivé de virga, = verge, baguette (avec laquelle on pouvait prendre des mesures ... encore !!!  )
* vergée = mesure agraire valant quarante perches, soit 2 000 m2 (voir détails donnés par le Sieur de Gouberville en 1550) ... soit 1/5 ème d’hectare actuels ...
Je sais tout ça car je suis née en Perche !!!
Hé oui, je suis une Cotentine Percheronne !
... comme quoi, derrière des mots anodins et sages, on peut entr’apercevoir d’autres sens plus coquins ...
réponse à . cotentine le 27/10/2006 à 19h45 : j’ai tendu une perche grosse comme ma cuisse,quelle perche évoques-...
derrière des mots anodins et sages, on peut entr’apercevoir d’autres sens plus coquins ...
Qu’ouïs-je ? Qu’aspers-je ? Ah, mais pas de ça ici, Lisette -non, Cotentine !
Allez, courage, plus que quatre heures à attendre avant de pouvoir en placer une dans l’expression à venir, en déflorant une page vierge de toute allusion grivoise... ce qui ne saurait perdurer très longtemps, je prédis.
Allez, bises à toutes, je pars aussi : il faut bien consacrer un peu de temps à la lecture d’autres auteurs que ceux -talentueux, certes- d’Expressio, que diable !

Note pour God : il vient de m’arriver la même mésaventure qu’à Cotentine : ligne de commentaire vide... J’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois, via Word, pour rétablir la situation.
réponse à . cotentine le 27/10/2006 à 19h45 : j’ai tendu une perche grosse comme ma cuisse,quelle perche évoques-...
eh, je ne te savais pas experte en verges !
Pour ramener la mienne, j’ajoute qu’il y avait :
la verge : Unité de mesure agraire valant le quart d’un arpent.
et la vergée : 2000m2 comme tu l’indiques
Je lis dans le TLFI que "le champ du paysan s’évalue en acres, arpents, journaux, perches, toises, verges et vergées (GOURMONT, Esthét. lang. fr., 1899, p. 53). "

Bon, donc, sachant que tu as du mal à t’endormir, voici un petit problème :
un paysan a un champ de 6 acres et 7 arpents. Il décide d’en consacrer 2 journaux (?) + 3 perches à du blé dur, et 1 toise + 10 verges à du blé tendre, tout en se réservant 5 vergées pour y faire paître deux vaches.
a) quelle est la surface du champ ?
b) Quel est le montant de subventions agricoles qui lui sera versé par Bruxelles en écus ?
c) quel est l’âge du paysan ?
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 20h14 : derrière des mots anodins et sages, on peut entr’apercevoir d&rsquo...
je suis "flonnée" comme on dit dans certaines contrées normandes !
Ben pisque ç ça ! je m’abstiendrai de toute intervention !
koi ? on peut même pas donner son avis sur une "grande Perche" (c’était mon surnom au collège !) ... Bien le bonsoir ! et pas besoin de me le dire 2 fois, hé, le Pépé !
réponse à . cotentine le 27/10/2006 à 19h45 : j’ai tendu une perche grosse comme ma cuisse,quelle perche évoques-...
Hé oui, je suis une Cotentine Percheronne !
Arghl ! une croupe de percheronne... quel spectacle !
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 20h14 : derrière des mots anodins et sages, on peut entr’apercevoir d&rsquo...
Word et mon système n’ont rien à voir là-dedans !
Si tu mettais un crochet ouvrant en premier caractère de ta balise de citation et pas une accolade ouvrante, ce problème ne se produirait pas.
Et ne viens pas me dire que ce n’est pas ce que tu as fait : j’ai des preuves !!
Faut largement diminuer les doses de Madiran, crois-je...
(Et c’est aussi ce qu’avait fait cotentine).
réponse à . borikito le 27/10/2006 à 20h33 : Hé oui, je suis une Cotentine Percheronne !Arghl ! une croupe d...
ben, pour avoir au moins 4 enfants, faut pas un p’tit cul d’anorexique ! il faut un ’bassin’ correct ... et je n’ai jamais eu besoin de payer 2 places pour un billet de train ou d’avion, ... suis Normale ... quoique tu puisses en penser ! et mes coudes pointus peuvent te couper le souffle si je te les envoie dans le ’plexus’
pis, d’abord, je ne me donne jamais en spectacle, moi, Môssieur !
réponse à . God le 27/10/2006 à 20h44 : Word et mon système n’ont rien à voir là-dedans ...
(Et c’est aussi ce qu’avait fait cotentine).
même pas vrai !
réponse à . cotentine le 27/10/2006 à 20h48 : (Et c’est aussi ce qu’avait fait cotentine). même pas vrai&nbs...
Si, si, j’ai aussi des preuves !
(Désolé !)
Si, si, j’ai aussi des preuves !
Faut largement diminuer les doses de Madiran, crois-je...
impossible ! je n’ai jamais goûté le "Madiran" !!!
réponse à . cotentine le 27/10/2006 à 21h06 : Si, si, j’ai aussi des preuves ! Faut largement diminuer les doses de...
Ah coco, ne me fais pas écrire ce que je n’ai pas dit.
Tu es prise en flag*a*t délit de tromperie.
Le Madiran, c’était pour le pp.
Toi, je ne sais pas à quoi tu carbures, mais ce jour-là, tu en avais aussi abusé, visiblement.
réponse à . cotentine le 27/10/2006 à 21h06 : Si, si, j’ai aussi des preuves ! Faut largement diminuer les doses de...
Ben, c’est dommage pour toi, parce que c’est ben bon...
Enfin, c’est un vin très tannique quand même (en général)
réponse à . <inconnu> le 27/10/2006 à 21h17 : Ben, c’est dommage pour toi, parce que c’est ben bon... Enfin, c&rsq...
Tannique ta mère ?
réponse à . <inconnu> le 27/10/2006 à 21h17 : Ben, c’est dommage pour toi, parce que c’est ben bon... Enfin, c&rsq...
J’aime le Bordeaux avec du tanin et ce petit goût de "pierre à fusil" ... mais le "Madiran" doit être pour les ’privilégiés’, je suppose !
* tu comprends pourquoi, j’ai changé de pseudo ... (turpinic ... )
réponse à . cotentine le 27/10/2006 à 21h24 : J’aime le Bordeaux avec du tanin et ce petit goût de "pierre à...
Madiran pour les privilégiés ? hein ? je n’ai pas tout lu de vos conversations précédentes mais perso, c’est pas vraiment ce que je dirais. Certes M. Brumont a élevé à un rang honorable son château et cela a développé toute l’appelation pour le bonheur des viticulteurs du coin, mais enfin...
Dans les blancs, il y a des vendanges tardives excellents.
Ah le vin...
réponse à . Elpepe le 27/10/2006 à 16h16 : Ouais, hein ? Tu me comprends, toi, au moins ! Merci, Riske_bis... Cla...
Normal que jte comprenne, suis moi-même un ancien marchand (et voileux d’occasion)...
Tiens ! Je suis le premier en 2012.
Je n’ai donc pas à jouer des coudes pour vous présenter, à toutes et tous, mes meilleurs et sincères voeux de bonheur, santé et prospérité pour cette nouvelle année.
Et moi le second.....Mais où il est ce Doliprane ?.....Pardon, alors d’abord bonne année à tout le monde et puis je retourne me coucher pour réfléchir à ce que je vais bien pouvoir écrire sur l’expres.........RRROOONN.......BZZZZZZZZZ.......RRROOONN..........BZZZZZZ
Bonne et reureuse tannée et pommes sautées à mou le tonde - hips, burps!

s: Gésuldir
Voilà, çà va mieux. Bon hier soir j’ai quand même pas trop levé le coude because avec les Schtroumps en embuscade on a vite fait d’en jouer au violon vu l’affluence de positifs en cette nuit festive........
hips, burps!
Dernière minute, et première info de l’an 2012.
Le résultat (affligeant) d’une enquête express menée sur un échantillon limité mais représentatif vient de nous parvenir : les expressionautes austro-belges BOIVENT !
réponse à . deLassus le 01/01/2012 à 10h59 : hips, burps!Dernière minute, et première info de l’an 2012. ...
Comment austro-belges ?.........Franco-Belges, Môssieur !!.....Depuis des temps immémoriaux nos deux peuples sont liés par une amitié sans tache, nom de bleu !
Nous avons d’ailleurs une bible en commun: Astérix chez les Belges où nos deux peuples jouent des coudes pour monter à l’assaut de l’envahisseur romain !........
Amis Belges, vous êtes pour nous des maîtres, vous nous avez prouvé l’inutilité des classes dirigeantes en restant 249 jours sans gouvernement et votre pays a continué sa route........
Vive les Belges, les frites, les moules, la bière, le waterzooi et le Manneken Piss Bonne année à tous les Belges !!
réponse à . BOUBA le 01/01/2012 à 11h27 : Comment austro-belges ?.........Franco-Belges, Môssieur !!.....D...
Comment austro-belges ?
Tu m’as l’air d’ignorer que notre ami Filo est réellement austro-belge, c’est à dire si je ne me trompe pas belge vivant depuis longtemps à Vienne/Autriche.
Quant à ton nombre de jours sans gouvernement en Belgique, il me semble qu’il est au dessous de la réalité.
Mais pour l’essentiel tu as raison : voeux spéciaux à tous les amis Belges !
Je joue des coudes entre Boubacar et deLassus pour vous souhaiter une année pleine de toutes les bonnes choses que vous pouvez souhaiter . et comme ça va mieux en le disant : cette page
Bonne annéééée ! 
réponse à . BOUBA le 01/01/2012 à 11h27 : Comment austro-belges ?.........Franco-Belges, Môssieur !!.....D...
540 jours sans gouvernement !! Il vaut mieux en rire...
Que du bonheur à tous(ses) pour 2012 !!
réponse à . deLassus le 01/01/2012 à 10h59 : hips, burps!Dernière minute, et première info de l’an 2012. ...
Le résultat (affligeant) d’une enquête express menée sur un échantillon limité mais représentatif vient de nous parvenir : les expressionautes austro-belges BOIVENT !
Représentatif, entièrement d’accord. Quant à limité,... hein, limité toi-même! Non, mais, tu sais ce qu’il te dit, l’Européen?
Tu as failli vivre tes cinq dernières minutes, là!
Et puis, quand tu parles d’une trappiste, tu es prié d’écrire le nom de cette bière correctement: Affligem. Môssieu, exactement, Affligem!
N’est-il pas affligeant de voir ainsi des gens que l’on croyait bien se dévoiler brutalement ainsi? Bon, oui, d’accord, il est de Paris, mais cela n’excuse pas tout. Il y a des Parisienes bien! Les Parisiens, je connais moins. Quant aux Parissi-la-sortie, il vaut mieux les évider éviter... :&rsquo)
réponse à . deLassus le 01/01/2012 à 11h47 : Comment austro-belges ?Tu m’as l’air d’ignorer que notre ...
Voilà un détail qie j’ignorais, alors bonne année aussi aux austrogoths, Wisigoths et autres goths.....
réponse à . mirlou le 01/01/2012 à 12h43 : 540 jours sans gouvernement !! Il vaut mieux en rire... Que du bonheur &agr...
Tant que çà ??????????.....C’est encore plus méritoire !!
réponse à . BOUBA le 01/01/2012 à 14h14 : Voilà un détail qie j’ignorais, alors bonne année aus...
Merci de ton soutien généreux et désintéressé (enfin, j’espère) aussi bien que inconditionnel.
s: l’Austro-God
Bonne année à tous et gros bisous!!!!
(suis très bisous,moi)
Soutien purement amical d’expressionaute..........
Jouez des coudes si vous y insistez mais ne coupez pas de jeux,
surtout pas les jeux d’Expressio......bonne annee a tous, y compris au souris qui habite ma salle de cuisine (mais ses jours sont comptes, hah!)
Je trouve que joseta a assez dormi comme ca. Quelqu’un doit le reveiller, ’spa?
Me v’la réveillé !!!
Alors donc pour être très original je vous souhaite à toutes et à tous bonne et heureuse année........
réponse à . lalibellule1946 le 01/01/2012 à 16h17 : Jouez des coudes si vous y insistez mais ne coupez pas de jeux, surtout pas les ...
Mais c’est vrai çà........Hou-Hou.......Joseta.......T’es où ????????..........faute d’en jouer tu l’as trop levé ton coude ??
Tous mes voeux à tous... Et si vous devez jouer des coudes, que ce soit pour les lever bien haut à la santé des uns et des autres (le féminin étant admis aussi). Alors...Champagne pour tout le monde (et caviar pour les autres) comme l’ a écrit Higelin !
Bonne à nez ! et bisous (suis très bisous moi aussi !)
réponse à . BOUBA le 01/01/2012 à 17h01 : Mais c’est vrai çà........Hou-Hou.......Joseta.......T&rsquo...
Crie pas comme ça! je t’entends...
Je n’étais pas dans les bras de Morphée jusqu’aux coudes, rassurez-vous. Et s’il est vrai que j’ai levé le coude, ça a été fait de manière mesurée (aux coudées videmment).
En fêtefait, ce sont les obligations familiales qui m’ont maintenu éloigné de ce merveeeeeeilleux site.
De toute façon, je ne suis pas du genre à ne pas me moucher du coude et je ne crois pas que ma modeste contribution vous ait manqué. 
Bonne année et surtout bonne santé à tous,continuons à nous serrer les coudes sur ce merveilleux site.
Enorme bisou à tous.
réponse à . joseta le 01/01/2012 à 19h18 : Crie pas comme ça! je t’entends... Je n’étais pas dans...
Tu ignores, Senor, la valeur de tes maintes contribs...
Bonne année à tous
Pfffff, ça commence bien. En lisant, me suis aperçue que Lamone était devenu l’inconnu. Faudra qu’un de ces quatre, je révise ma liste d’anniversaire. 

Mais comme vous le savez, la procrastination est ma copine, donc pas de précipitation. Affaire à suivre.

Pas besoin de jouer des coudes, c’est l’heure de lever le coude. Quoi, quoi ??? Ben voui, je suis Belge. Et alors ??? On a de bonnes eaux aussi chez nous. 
en effet, vous avez de la bonne eau en Belgique S’pas?
Bonne année à touszétoutes.
A tout hasard, si tu nous lis encore secrètement, la nuit, à la bougie, caché sous tes draps pour que ta maman ne puisse pas te voir:
BON ANNIVERSAIRE, LIGORODO !
réponse à . file_au_logis le 02/01/2012 à 09h47 : A tout hasard, si tu nous lis encore secrètement, la nuit, à la bo...
Tu peux déjà enlever Ligorodo de ta liste. Il est devenu inconnu à cette page, en 59 et 71.
Tu peux aussi constater sur cette page en 11, qu’il n’y est plus. 
Bonne année à tous, il reste 365 jours pour en profiter 
Bonne année à tout le monde. Je sais, je suis la dernière, mais fuseaux horaires obliges, nous sommes les derniers de la planette à faire petter les feux d’artifice. Santé, amour et des sous-sous pour profiter de tout cela. Ia orana i te matahiti api qu’ils disent en tahitien.
Nous pouvons aussi nous serrer les coudes, car l’entraide est mieux que de bousculer son prochain.

Citation de Molière : ma moi, il n’est que de jouer d’adresse en ce monde
Si j’en crois mon double Expressio de ce jour, personne n’a joué des coudes pour contribuer un chouïa dès ce matin. Ce qui me va très bien : j’ai quelques soucis avec les foules, les bousculades et les inconnus qui me frôlent de trop près. Je préfère le tête à tête et l’intimité, tranquille, comme ici.

Quand vous viendrez, trouvez mes voeux sincères pour une belle excellente journée bleue !
réponse à . momolala le 16/12/2013 à 08h45 : Si j’en crois mon double Expressio de ce jour, personne n’a jou&eacu...
La peur de la foule c’est l’ochlophobie et non l’agoraphobie qui est la peur des grands espaces (publics).

cette page
Vous, là derrière, poussez pas, y en aura pour tout le monde!
C’est pour bientôt, les voeux de bonne année. C’est le moment de commencer à s’entraîner pour pas se biturer dès la première douche...
Allez, tous en choeur: "hips, burps, hips, burps, hips, burps..."
DeLassus, toi aussi, tire-au-flanc!
réponse à . <inconnu> le 16/12/2013 à 08h53 : La peur de la foule c’est l’ochlophobie et non l’agoraphobie q...
Ah! Et moi qui croyais que l’angoraphobie c’était la peur des chas...
réponse à . mirlou le 01/01/2012 à 12h43 : 540 jours sans gouvernement !! Il vaut mieux en rire... Que du bonheur &agr...
540 jours sans gouvernement !
Ca a donné des idées aux Allemands qui sont sans gouvernement depuis le 22 septembre. A présent, ils s’en foutent, les sociaux-démocrates, n’ayant pas voulu jouer des coudes, ont préféré s’allier avec les chrétiens-démocrates plutôt qu’avec les verts et la gauche pour accéder au pouvoir.
Est-ce que ça pourra tenir ?
ANAGRAMME
Déjouer escudos

Normal, Bouba à Couba joue avec des pesos.
DRÔLE DE JEU

Gente Mirabelle,
Tu joues des prunelles,
Mais prends garde au loup
Qui joue du bagout.

S’il joue de la flûte,
C’est pour la turlute,
Garde tes baisers,
Envoie-le valser.

S’il se fait pressant,
Joue surtout des coudes,
S’il est caressant,
Alors point ne boude.

Mais s’il récidive,
Ne sois pas craintive,
Joue des éperons,
Il fera ronron.

Scelle-lui la bouche,
Ferme-lui ta couche,
Il t’obéira,
Tu seras sa Loi,

Si Amour l’inspire,
Laisse là ton ire,
Lui, en bon toutou,
Te suivra partout.
réponse à . <inconnu> le 16/12/2013 à 08h53 : La peur de la foule c’est l’ochlophobie et non l’agoraphobie q...
Je n’ai pas de phobie de cet ordre et puis ce mot est vraiment trop moche ! C’est surtout que je me sens très seule au milieu de la foule, étrangère beaucoup et le brouhaha des voix m’incommode. Va comprendre, moi qui ai toujours aimé la vraie solitude ! Par contre, j’avais tendance à être claustrophobe. C’est pour ça que je me suis toujours arrangée pour ne pas être collée dans le cul de basse-fosse du phare d’Expressio. Tiens, rien que parce que vous êtes là et qu’il fait beau, on va boire un coup chez Marcel ?
réponse à . momolala le 16/12/2013 à 10h45 : Je n’ai pas de phobie de cet ordre et puis ce mot est vraiment trop moche&...
Je n’aime pas non plus les réunions de plus de six personnes où chacun veut dire son mot et interrompt les autres dans le brouhaha que tu évoques.
réponse à . momolala le 16/12/2013 à 10h45 : Je n’ai pas de phobie de cet ordre et puis ce mot est vraiment trop moche&...
Tu as la chance de ne pas emprunter les transports en commun !
En île de France, tu serais servie, avec le brouhaha et la foule dans laquelle certains jouent des coudes. Sans compter les messages t’indiquant que "des pickpockets sont susceptibles" ce qui veut dire que les rondiers sont ailleurs.
réponse à . file_au_logis le 16/12/2013 à 08h55 : Ah! Et moi qui croyais que l’angoraphobie c’était la peur des...
la peur des chas
Je ne connais pas son nom savant, c’est une peur réservée aux chameaux.
Pas besoin de jouer des coudes sur Expressio pour faire passer ces :

ANAGRAMMES de célébrités

Léonard de Vinci –> il devinera donc
Albert Einstein –> rien n’est établi
Georges Brassens –> ségrégeras snobs
Le commandant Cousteau –> tout commença dans l’eau
Georges Planelles –> plonge allégresse
réponse à . SyntaxTerror le 16/12/2013 à 13h07 : la peur des chasJe ne connais pas son nom savant, c’est une peur ré...
Tant qu’on y est :

Phobophobie : Peur d’avoir peur
Pantophobie : Peur de tout
Et comment s’appelle celui qui n’a peur de rien ?

Un ado ?
Un fou ?
Un qui se sert d’un pseudo ?
God ?
Un jihadiste ?
Un mort ?
Un nouveau né ?
réponse à . <inconnu> le 16/12/2013 à 13h08 : Pas besoin de jouer des coudes sur Expressio pour faire passer ces : ANAGR...
Tu connais Étienne Klein, ’spa ?
La sainte du jour est Alice.
Pour la mettre en musique, je conseillerais plutôt "White Rabbit" de Jefferson Airplane qu" Alice ça glisse" de Franky Vincent !
réponse à . <inconnu> le 16/12/2013 à 13h13 : Tant qu’on y est : Phobophobie : Peur d’avoir peur Pantop...
Il faut noter que l’apéirophobie n’a rien à voir avec le bar du phare d’expressio : ce n’est que la peur de l’infini.
En tous cas, je ne suis ni gymnophobe, ni athazagoraphobe, ni apopathodiaphulatophobe. Qu’on se le dise.
réponse à . God le 16/12/2013 à 13h45 : Il faut noter que l’apéirophobie n’a rien à voir avec ...
L’apopathodiaphulatophobie c’est la peur d’être constipet.
réponse à . <inconnu> le 16/12/2013 à 13h13 : Tant qu’on y est : Phobophobie : Peur d’avoir peur Pantop...
On peut en lire une palanquée à cette page dont l’hexakosioihexekontahexaphobie - Peur du nombre 666, qui doit laisser des loisirs.
Étienne Klein –> Étiein Klenne
réponse à . <inconnu> le 16/12/2013 à 13h13 : Tant qu’on y est : Phobophobie : Peur d’avoir peur Pantop...
Vaporophobie –> peur de la vapeur
réponse à . SyntaxTerror le 16/12/2013 à 13h55 : On peut en lire une palanquée à cette page dont l’hexakosioi...
Quand tu sais ce que signifie le nombre 666, il y a de quoi avoir peur ! 
réponse à . SyntaxTerror le 16/12/2013 à 13h55 : On peut en lire une palanquée à cette page dont l’hexakosioi...
Et la nodolépidoptérophobie ? La peur des noeuds papillon. N’importe quoi !
réponse à . file_au_logis le 16/12/2013 à 08h55 : Ah! Et moi qui croyais que l’angoraphobie c’était la peur des...
Si c’était aussi la peur des chats, on pourrait y ajouter les lapins et les chèvres.
On est un peu loin de l’Expression du jour. Exercice qui ne demande pas d’huile de coude : prononcer très vite plusieurs fois de suite l’eau des nouilles me coule le long des coudes et me mouille 
Je suis de Pologne. Je vous salue tous!
Salut à toi et à la Pologne !
Reviens-nous souvent !
réponse à . SyntaxTerror le 16/12/2013 à 13h55 : On peut en lire une palanquée à cette page dont l’hexakosioi...
Il y a même dans ta liste la chisrtianophobie. Ca lui va bien lui qui a peur que sa tasse athée fasse des auréoles sur son bureau !
réponse à . charmagnac le 16/12/2013 à 15h14 : On est un peu loin de l’Expression du jour. Exercice qui ne demande pas d&...
On est un peu loin de l’Expression du jour
Pour cause de ludoelbowphobie ?
réponse à . deLassus le 16/12/2013 à 15h45 : Salut à toi et à la Pologne ! Reviens-nous souvent !...
On va avoir de l’aide pour nos paiements en zlotys. 
réponse à . Oulala le 16/12/2013 à 17h05 : On est un peu loin de l’Expression du jourPour cause de ludoelbowphobie&nb...
On n’en est quand même pas à cent coudées.
réponse à . charmagnac le 16/12/2013 à 17h45 : On va avoir de l’aide pour nos paiements en zlotys. ...
Il ne manque plus qu’un abonné du Bouthan pour le passage indispensable par le ngultrum.
réponse à . SyntaxTerror le 16/12/2013 à 13h55 : On peut en lire une palanquée à cette page dont l’hexakosioi...
Hexakosioihexekontahexaphobie ! Par les cornes de Belzébuth, diabolique un mot pareil !
réponse à . DiwanC le 16/12/2013 à 18h09 : Hexakosioihexekontahexaphobie ! Par les cornes de Belzébuth, diaboli...
Oridogrossephobie tu connais ?
réponse à . SyntaxTerror le 16/12/2013 à 11h21 : Tu as la chance de ne pas emprunter les transports en commun ! En île...
En Île-de-France, tu serais servie, avec le brouhaha et la foule dans laquelle certains jouent des coudes.
Ça, c’est quand le trafic est normal… mais il y a les jours de grève !

Le train de banlieue arrive à la station… Il est déjà plein de passagers… 75 vont vouloir descendre, avec peine parce que 350 veulent monter ! Et là, ce n’est pas le brouhaha, c’est carrément les gueulantes ! Non seulement tu joues des coudes mais tu joues de tout ce que tu peux  : des épaules, de la fesse, des mains, voire des poings ! Et ça crie ! et ça vocifère !

Je n’étais pas bien forte à ce "jeu-là"… mais quand on est pris au milieu du tourbillon, on fait comme les autres : on te pousse, alors, bien obligée, tu pousses !

Et ça, c’est l’ambiance du premier jour de grève, quand on arrive encore à sourire… Imaginez après cinq jours…
Il passe alors dans les regards des lueurs assassines : mieux vaut ne pas se déclarer cheminot gréviste ! Bouba ou pas !
Téméraires ou inconscients, le sourire goguenard, deux l’ont fait un jour dans une rame de métro parisien (parce qu’après le RER, souvent on utilise les "services" de la RATP). Les noms d’oiseaux ont commencé à voler très bas, le verbe s’est enflé agrémenté de qualificatifs… disons, peu amènes. Les imprudents ne se sont pas attardés, s’empressant de quitter le wagon à la première station !

Vous vouliez du vécu ? En voilà !
Oui ! 
Seulement je serais plutôt oridogrimpophile, quand les tousdanslemêmsacophiles me rendent amalgamophobe ! Et ça, c’est incurable de lapin !
réponse à . charmagnac le 16/12/2013 à 15h09 : Quand tu sais ce que signifie le nombre 666, il y a de quoi avoir peur !&nb...
Si toi tu sais, tu es fort !
Des flopées d’exégètes s’y sont cassé les dents et on ne peut pas affirmer qu’il s’agisse de Néron.
réponse à . DiwanC le 16/12/2013 à 18h13 : En Île-de-France, tu serais servie, avec le brouhaha et la foule dans laqu...
C’était il y a longtemps !
De nos jours, les salariés ont compris qu’il valait mieux déposer une journée de congé que s’en faire amputer une moitié pour "service non effectué".
réponse à . SyntaxTerror le 16/12/2013 à 18h34 : C’était il y a longtemps ! De nos jours, les salariés o...
Ah ! la, la,... les grèves ne sont plus ce qu’elles étaient, mon bon monsieur...

C’était il y a longtemps !... euh, faut pas exagéré ! ce n’est pas si tant vieux que ça.
Je ne vous ai pas parlé du beau Georges (l’autre !) ce matin, d’abord parce que j’avais plein de choses à faire !, et aussi parce que "jouer des coudes » n’était guère dans sa nature.

La preuve, on trouve juste une "coudées" avec Le Père Noël et la petite fille :

Tire la bell’, tir’ le rideau*,
Sur tes misères de tantôt.
Et qu’au-dehors il pleuve, il vente
Le mauvais temps n’est plus ton lot.
Le joli temps des coudées franches,
On a mis les mains sur tes hanches.


Ici, le reste des paroles.
* Ça, c’est pour Lange ! 
réponse à . DiwanC le 16/12/2013 à 18h51 : Ah ! la, la,... les grèves ne sont plus ce qu’elles éta...
Au moins, les jours de grève, on sait pourquoi ça ne roule pas. Le reste du temps, c’est le mystérieux incident d’exploitation (est-ce une façon polie de parler de la panne d’oreiller du conducteur ?), l’avarie matérielle ou le fameux "accident de personne" qui est arrivé à quelqu’un.
Les coudes à Wambra 
(faites-moi plaisir, prononcez ’vambra’)
réponse à . SyntaxTerror le 16/12/2013 à 19h10 : Au moins, les jours de grève, on sait pourquoi ça ne roule pas. Le...
Des fois ça roule pas pour ça cette page 
Même si ce n’est pas faux, le rapport avec les trains de banlieue m’échappe ...
Curieux
Le ’piémontais’ de Bra joue des coudes.
Pour pronouncer ’elbow’, coude en anglais, vous n’avez qu’à dire L-beau (elbow).

Mais si vous mettez le ’bow’ avant le ’el’ , vous avez ’bowel’ (intestin) qui ne se pronounce pas beau-L du tout. Au fait, la diphtongue ’bow’ dans ce mot ’bowel’ n’existe pas en français à ma connaissance. Mais cette diphtongue ’ow’ existe dans beaucoup de mots anglais comme l’interjection Wow ! (Mazette ! ) ou cow (vache) ou now (maintenant) ou how (comment) ou brown (brun) ou Dow Jones (notre CAC 40) ou pow-wow (meeting des Amérindiens) ou vow (voeu).

Le même son que la diphtongue ’ow’ se trouve dans beaucoup de mots qui s’écrivent ’ou’ aussi. Ce qui complique les choses pour les non-anglophones. Par exemple l’interjection Ouch ! (Aïe ! ).
réponse à . lalibellule1946 le 16/12/2013 à 23h21 : Pour pronouncer ’elbow’, coude en anglais, vous n’avez qu&rsqu...
Merci bien.
Il est vrai qu’il y a peu de diphtongues en langue française. J’ignore pourquoi.
Par ailleurs, quand nous avons faim, nous avons l’estomac dans les talons et non le coude dans l’intestin ! Ca arrive dans les trains bondés les jours de grève dont nous parlions plus haut, mais il s’agit du coude du voisin !
Un grand bonjour à toi, de Cracovie, Varsovie, Łódź, Wrocław, Gdańsk, ou tout autre endroit de Pologne. Dis-nous en un peu plus, que l’on puisse te situer sur une carte.

Il y a quelques années, tu aurais pu nous chanter:
Je suis l’plombier, -bier, -bier, -bier, -bier,
J’ai un beau métier,
J’fais mon turbin, -bin, -bin, -bin, -bin
Dans les salles de bains...

Mais bien sûr, ce n’est plus vrai maintenant...

Je me souviens, il y a près de 20 ans, j’étais à Gdańsk pour un événement organisé par l’Union Européenne, et j’ai admiré la vieille ville, qui avait été reconstruite à l’identique.
Il faut dire que, après la fin de la seconde guerre mondiale, les troupes russes stationnées en dehors de la ville, sur les hauteurs, avaient pris Gdańsk pour cible et s’entraînait ainsi au tir avec leurs canons. Ils ont ainsi rasé cette perle de la Baltique. Par une chance inouie, les plans de la ville et le cadastre ont survécu au massacre. La ville fut ainsi reconstruite sur les ruines et les fondations qui existaient encore. Grâce aux plans, dessins, gravures, etc... tout le centre de la vieille ville fut ainsi reconstruit. Juste à temps pour fêter le millième anniversaire de la fondation de la ville. Les métiers du bâtiment et de la restauration sont absolument bien représentés dans ton pays! Bravo pour ce travail magnifique!!!
avec l'intention de devenir calife à la place du calife.
Phrase prémonitoire ? S'agirait-il d'IznoG0d ?
Mieux vaut ne pas être comme «Jo les bras coudés !» 
Je ne sais plus dans quel film Michel Simon était avec Fernandel comme partenaire
ANAGRAMME
Su déjouer codes
- J'ai acheté deux douzaines de poules et une demi-douzaine de coqs...
- mauvaise proportion, tu risques de tomber sur un os !
- quel os ?
- coqs, six !
Phonétiquement
Le prof: - ...et Jésus prit la bonne habitude de transformer l'eau en vin...
un élève: - il faisait ça souvent, m'sieur ?
le prof: - les eaux... de vingt cènes...etc.
réponse à . joseta le 26/02/2016 à 09h27 : Phonétiquement Le prof: - ...et Jésus prit la bonne habitude de tr...
Je n'ai pas pu m'en empêcher....
Les xylophages étaient tombés sur un camion qui transportait des arbres:
le bois devint cène !
réponse à . joseta le 26/02/2016 à 09h31 : Je n'ai pas pu m'en empêcher.... Les xylophages étaient tombé...
Tes bûcherons, ils étourdissent au moins les arbres avant leur abattage ?
réponse à . Mintaka le 26/02/2016 à 09h38 : Tes bûcherons, ils étourdissent au moins les arbres avant leur abat...
Ça ne sert à rien d'abattre un arbre pour mesurer sa hauteur, tu n'obtiendras que sa longueur.
réponse à . Alnitak le 26/02/2016 à 09h41 : Ça ne sert à rien d'abattre un arbre pour mesurer sa hauteur,...
En parlant d'arbres abattus, ta logique me scie !  
réponse à . Jacques1949b le 26/02/2016 à 07h56 : Mieux vaut ne pas être comme «Jo les bras coudés !»...
Fric-Frac (1939) de Maurice Lehmann.
Jo est surnommé "les bras coupés" pour décrire son appétit pour le travail.
réponse à . Alnitak le 26/02/2016 à 09h41 : Ça ne sert à rien d'abattre un arbre pour mesurer sa hauteur,...
En effet, le risque d'erreur n'est pas négligeable, si, tel le Duc de Guise, il est plus grand mort que vivant.
réponse à . SyntaxTerror le 26/02/2016 à 10h59 : En effet, le risque d'erreur n'est pas négligeable, si, tel le ...
Ton "manifestant" sera toujours petit même s'il tente de n'en faire qu'à sa guise.
Jouer des coudes parfois pour des couilles Je sais, rien à voir mais ce matin j'ai eu cette explication et comme c'est une expression...
LE JEU DES MOTS CACHÉS (159) OS DU SQUELETTE HUMAIN-2
Ce texte anodin contient 14 os de notre squelette . Il n'est pas compliqué, j'espère que vous ne tomberez pas sur un os !

Max, Hilaire et Mauricette, appelée Mo (pour simplifier) sont trois étudiants d'art, et il y a que ça qui les intéresse...D'ailleurs, Max est toujours au courant des nouvelles expositions, on dirait qu'il les repère au nez, alors munis d'un atlas de routes, ils n'hésitent pas à se déplacer à l'endroit correspondant...
- Mes amis, Paris étale sa culture...y'a d'autres expositions ce jour, mais j'ai trié celle-ci, qui me semble la plus intéressante...sculptures en métal...
- Quel métal ? Tu sais ? Demanda Mo
- Heu, ça, chrome sûrement...
Il avait la côte entre ses amis, et ses décisions n'étaient jamais mises en cause.
- La dernière qu'on a vu c'était à Lyon, non ? Demanda Mo
- Si, Lyon...c'est bien ça, lui assura Hilaire...
Leur prof, qui les avait en grande estime, leur avait dit: “Vos mères doivent être fières de vous...moi, je me fais mûr, voire même vieux, mais ma relève est assurée !”
Mais revenons à nos trois amis:
- On prend ta bagnole cette fois, Hilaire ?
- Comme tu veux, Max, ce qui est sûr, c'est qu'en lanche, ça l' fait pas !
- Moi, les voyages , ça me donne soif – dit Max- tu t'occupes de la flotte Mo ?
- Bien sûr ! Heu...de l'eau seulement ?
- Oui, de l'eau, Mo... plate, si possible !
Le jour du départ, Hilaire arriva au volant de sa voiture. Il ouvrit les portières et les compères montèrent. Il se mit en route au cri de: “Carpe diem !”
réponse à . joseta le 26/02/2016 à 12h14 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (159) OS DU SQUELETTE HUMAIN-2 Ce texte anodin ...
Dans le cadre du jeu des voyelles, on aurait "routes, ils" pour rotules.
réponse à . Alnitak le 26/02/2016 à 09h41 : Ça ne sert à rien d'abattre un arbre pour mesurer sa hauteur,...
Ça chauffe dur... 
réponse à . Mintaka le 26/02/2016 à 13h11 : Dans le cadre du jeu des voyelles, on aurait "routes, ils" pour rotule...
Tais-toi et surligne, il m'en manque un.
réponse à . SyntaxTerror le 26/02/2016 à 10h07 : Fric-Frac (1939) de Maurice Lehmann. Jo est surnommé "les bras coup&...
«les bras coupés» Je croyais me souvenir que c'était «les bras codée»
Ou la réplique d'une actrice était:
«Tu vois, même la !rousse connaît ta réputation» en réponse à une réplique de Fernandel donnant le surnom de Jo.
Eh bien, j'ai surligné en vert rotules et en jaune les autres os. T'as qu’à surligner en rouge celui qui te manque ! 
France Gall adore la lune; la lune, l'astre à Gall...
1) MAXILLAIRE (Max, Hillaire)
2) ILIAQUE (il y a que...)
3) PÉRONÉ (repère au nez)
4) ATLAS
5) PARIÉTAL (Paris étale)
6) ÉTRIER (j'ai trié)
7) SACRUM (ça, chrome)
8) CÔTE
9) ILION (si, Lyon)
10) VOMER (vos mères)
11) FÉMUR (fais mûr)
12) HANCHE (lanche)
13) OMOPLATE (eau, Mo, plate)
14) CARPE
Voilà !
Coude bye !
réponse à . Mintaka le 26/02/2016 à 15h01 : Eh bien, j'ai surligné en vert rotules et en jaune les autres os. T&...
C'était l'iliaque, récupéré de justesse, vu qu'il y a déjà l'ilion.
J'ai eu un doute concernant l'étrier. Ce qui définit le squelette, ce sont les fonctions de support ou de protection. Les os de l'oreille moyenne ne font ni l'une ni l'autre ...
réponse à . SyntaxTerror le 26/02/2016 à 18h52 : C'était l'iliaque, récupéré de justesse, vu qu'il y ...
Oui, ce sont des os du corps humain et pas vraiment du squelette, sans oublier les otolithes dans l'oreille interne. On a d'ailleurs voulu m'interner à cause de ça mais je ne l'ai pas entendu de cette oreille.
De toute façon, remercions Joseta pour son mérite, lui qui a été également très malade quand il était petit.
J'ai bien regarder les extraits, c'est bien «Jo les bras coudés», par ce n'est la Rousse mais la rnifle, enin pour ce que j'ai compris...
réponse à . Mintaka le 26/02/2016 à 19h11 : Oui, ce sont des os du corps humain et pas vraiment du squelette, sans oublier l...
Chez moi, c'est une maladie chronique...d'ailleurs ça défraye la chronique...
réponse à . joseta le 26/02/2016 à 20h02 : Chez moi, c'est une maladie chronique...d'ailleurs ça dé...
Ah que j'aurais tant voulu avoir été aussi malade que toi, pour pouvoir effrayer la chronique !
réponse à . Mintaka le 26/02/2016 à 20h13 : Ah que j'aurais tant voulu avoir été aussi malade que toi, po...
T'as quand même eu une gastro-méningite à stéthoscopes dorés, même qu'on t'a donné des gentils biotiques !
réponse à . Alnitak le 26/02/2016 à 20h17 : T'as quand même eu une gastro-méningite à stétho...
Peut-être, mais je n'en ai pas dargué de quéselles !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Jouer des coudes » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?