L'abbaye de Monte-à-Regret - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

L'abbaye de Monte-à-Regret

Désignait la potence, puis la guillotine.

Origine

Cette expression pour désigner l'échafaud date du XVIIe siècle.

Nous la comprenons avec son terme 'regret' (on va rarement volontiers à une exécution quand on en est le principal acteur), mais elle vient plus probablement de à regrès, qui voulait dire 'à reculons', car on faisait monter le condamné à l'envers vers la potence avant de lui passer la cravate de chanvre autour du cou.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « L'abbaye de Monte-à-Regret » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede der Galgen; die Guillotinepotence; guillotine
Israëlhe עמוד התליהLa potence
Pays-Basnl Het schavotL'échafaud

Vos commentaires
Huhuhu... On dirait-il pas "Quia" une erreur de visée ..? Bon, sans regret puisque partie remise, montons, montons..! 
réponse à . AnimalDan le 27/08/2008 à 00h07 : Huhuhu... On dirait-il pas "Quia" une erreur de visée ..? Bon, sans regre...
Est-ce pour lui épargner la vue des bois dits "de justice" que l’on faisait grimper le "pendard" à reculons..? voilà qui serait étonnant. "D’un autre côté" (!) j’avoue que c’est la première fois que j’ai connaissance de cette curieuse façon de monter à la corde à noeud ..! En ce qui me concerne -je sais pas pour vous- quand je vais bosser "à reculons", je ne vais pas jusqu’à me greffer un rétroviseur! 
Zut alors et moi qui pensais qu’on allait causer abbaye : Orval, Maredsous, etc ... Histoire de voir Rikske prendre le vent en poupe.

Bonne nuit aux pas encore couchés et bonjour aux autres.
Encore une expression chère à San Antonio...

- Mon eBay a regretté le D.A.B.
- Babette y ragréa le Démon.

Anna

Allez, au lit, les gosses. Et rentrez bien le cou dans les épaules, que le ciseau de Deibler va hanter vos rêves ! Brrr...
Jadis, c’était souvent en place de Grève ...
" La place de Grève sous la Révolution où fut utilisée pour la première fois la guillotine

Le 25 avril 1792, eut lieu en place de Grève la première exécution par guillotine. Le condamné, Nicolas Pelletier, était un simple voleur. La foule, accoutumée depuis le Moyen-Âge à des supplices plus « raffinés », se montra déçue de la rapidité du procédé. Le lendemain, une chanson courait les rues : Rendez-moi ma potence de bois, rendez-moi ma potence." Wiki
« L’abbaye de Monte-à-Regret » ou Abbaye de Monte à rebours... la guillotine, je la connaissais sous bien d’autres noms (inventés familièrement dans le langage populaire au fil des ans et des événements ) :

* épouser la Veuve ou épouser Marianne, et plus vulgairement : baiser la Veuve (ou Marianne) ou encore cramper avec la Veuve (ou Marianne)
* aller voir Charlotte ou la bascule à Charlot
* monter à la Butte
* se faire décoller le cigare ... ou coupe-cigare
* mettre une cravate rouge
* rafraîchir (ou faucher) le colabre, le colin ou le colback
* éternuer dans la scuire (ou dans le sac)
* diminuer d’un pied du côté de la tête ... (ce qui nous ramène aux histoires de bouts d’hier)
* La Louisette ou Mademoiselle
* Machine à raccourcir (Ranucci fut le dernier "raccourci" en France le 28 juillet 1976) ... erreur judiciaire très probablement 

Liste non exhaustive, mais je stoppe volontairement pour ce soir, S.A. doit avoir d’autres dénominations !!! de ce "rasoir national" mis au rebut en 1981 !
Alors là, Chapeau. je ne croyais pas LPP aussi célèbre. je viens de trouver cet article sur Goooooogle en cherchant les ciseaux de Deibler:
Les expressions françaises décortiquées - Faire le gros dos
... et je crains que ça te vaille le ciseau de Deibler (cette page), si cette photo tombait entre les mains d’un farouche Républicain tel qu’Elpépé.. ...
www.expressio.fr/expressions/faire-le-gros-dos.php - 96k - En cache - Pages similaires
:&rsquo) (Contrib 16 de cet expressio)
La Baie du Mont Aregrais, non, ceci n’est pas l’autre nom de la Baie du Mont Saint Michel...
Il est surprenant que tout le monde se soit - avant d’aller dormir - rué sur la guillotine, alors qu’il est question du XVII siècle et de la potence, d’abord.
Je ne veux bien sûr pas trancher dans le vit vif du sujet, mais la corde à noeud (dixit AnimalDan en 2) était d’abord là...
Et c’est vrai que cela ne devait pas être aisé de monter à reculons... Mais enfin, cela permettait au futur de prendre son temps avant de perdre pied tandis que le bourreau prenait le sien...
réponse à . <inconnu> le 27/08/2008 à 02h25 : Alors là, Chapeau. je ne croyais pas LPP aussi célèbre. je ...
Ouais, mais su tu tapes "Rouperroux-le-Coquet", Google ne me cite qu’en page 12. C’est les Coqueroupéens qui vont crier vengeance, et réclamer la tête de delco du moteur de recherche !
l’abbaye raisina.
conseil utile , donné par Cavanna :
"pour porter la tête d’un guillotiné sans se salir, il faut la prendre par une oreille"

Jamais entendu cette expression. Je ne me souviens pas avoir lu que les condamnés montaient à l’envers à la potence. D’abord c’est assez compliqué de monter à l’envers un escalier qui était le plus souvent une échelle. Ensuite le but m’échappe : souci d’humanité ? L’époque n’en montrait guère ! Je crois au contraire que la vue de la potence par le condamné participait au spectacle. Je veux bien être pendu si l’expression n’est pas à prendre au seul sens figuratif.
Enfin ... c’est façon de parler, hein .

pub pour la potence : chanvre avec vue sur la place.
Abbaye de Monte à rebours
Frère Contarebour a fondé un nouvel ordre religieux, depuis qu’il sait que God existe. Il a construit son abbaye à Puyricard, et y cultive la vigne.
La caisse de 12 bouteilles au prix exceptionnel de 1212 € + port. Commande par le formulaire de contact à God qui transmettra. Attention, il n’y a pas d’annulation de commande prévue... 
Le couperet est donc tombé; sentence sans appel..Quia donc parlé d’une autre expression prévue pour aujourd’hui ?
Ce matin,God a "échafaudé" d’autres plans pour nous ,ses gibiers de potence préférés...Ce bourreau de travail s’est -il condamné à la réclusion ? A-t-il perdu la tête ?
Allez, on espère que tout bagne pour lui!
la première lame de la guillotine était droite. Du coup, il fallait parfois s’y reprendre à trois fois pour couper la tête du condamné. C’est Louis XVI en personne qui aurait eu l’idée de la lame oblique, et en dessina la forme. Il fit bien de se prendre la tête avec ce problème qui l’aida à perdre la sienne proprement.
Sans doute est-ce seulement pour être certain que son idée était bonne qu’il tint à l’expérimenter lui même ? L’histoire est muette sur ce point : elle est Sanson. 
réponse à . chirstian le 27/08/2008 à 08h20 : la première lame de la guillotine était droite. Du coup, il fallai...
Et pour Marie-Antoinette, c’était la décollation de Loi ?
Pour vos pendaisons, choisissez les cyprès Dubut.
ceux qui vont à l’Abbaye de Monte-à- Regret croisent ceux qui viennent de l’Abbaye de Descend-avec-joie.
réponse à . chirstian le 27/08/2008 à 09h06 : ceux qui vont à l’Abbaye de Monte-à- Regret croisent ceux qu...
Et, afin d’être complets pour nos lecteurs attentifs, pointons également que le salon rose est une sorte d’abbaye de Monte-avec-entrain.
la guillotine est tout à fait perfectible. En fait elle a décidé de couper court la tête et avec l’usage de la potence. Or celle-ci avait ses bons côtés : ne serait-ce que prouver la rotation de la terre. (Voir les expériences faites sur le pendu de Foucault).
Je pense qu’il y avait moyen de coupler les deux : la potence allonge le cou, et la lame vient plus facilement le trancher. C’est le principe de la guillotence (vulgairement : potine). Conjugaison hardie de deux forces, pour un spectacle de qualité. Lumières et Sanson mais avec. Il suffit ensuite de karcheriser la lame , tellement plus simple que la banlieue. Moi je le dis : un tel spectacle qui met la larme au cou, et la lame à l’oeil, TF1 achète tout de suite. Et avec un peu de chance, les machinistes feront la Grève. Alors ... 
Cette expression vient . . . des Jeux Olympiques !
En effet lors des siècles passés on faisait monter sur le podium les sportifs arrivés en dernier. Cela permettait de les livrer à la vindicte populaire.
Le plus nul avait la médaille d’ordure, puis il y avait la médaille d’indigent et on coulait des bronzes pour le moins nul des trois.
On comprend pourquoi ils montaient à regret sur le podium : ça ne les empalait pas du tout !
Ils montaient, ces gibets de potence, à l’envers, pour pouvoir repartir plus vite, en prenant le visage à la corde, alors que, pendant la cérémonie, était jouée une charmante musique de chanvre.
Tout cela à été oublié, comme ont étés oubliés les noms de ces grands sportifs (à l’envers).

Qui se souvient, par exemple, du célèbre Chaffaud ? Et pourtant, pendant la révolution Française, les rues étaient envahies de supporters criant : allez Chaffaud, allez Chaffaud . . .
Personne ne se souvient, à part Mickeylange et moi-même.
Ah le rosé de l’époque ! Hein Mickey ?  
on faisait monter le condamné à l’envers vers la potence
Et on lui bandait les yeux ? Désorienté, il devait être en touchant les Enfers ! Il me semble qu’en effet lorsqu’on pendait un condamné à cheval avant de fouetter le malheureux coursier, on l’asseyait face à la poupecroupe dudit canasson. Je pensais que c’était pour conclure plus aisément. Ainsi donc il y aurait une autre raison que God ne nous donne exceptionnellement PAS.
réponse à . momolala le 27/08/2008 à 10h03 : on faisait monter le condamné à l’envers vers la potenceEt o...
Ça, c’était dans les Western avec John Wayne. Mais pas au gibet de Montfaucon, où que les chevaux n’ont servi qu’à écarteler Ravaillac !
Je vous préviens, garnements : aujourd’hui, des têtes vont tomber !
réponse à . Elpepe le 27/08/2008 à 10h50 : Ça, c’était dans les Western avec John Wayne. Mais pas au gi...
le gibet de Montfaucon , grosse construction qui pouvait accueillir 50 corps à la fois, était situé sur la place du Colonel Fabien. Détruit en 1760, son emplacement reçoit ensuite le contenu des fosses d’aisance de Paris, jusqu’en 1849. Puis le siège du Parti Communiste. Quoi ? Non rien !  
"L’abeille remonte à regret la rade de Toulon" titrait il y a peu un journal local au sujet de la retraite forcée du remorqueur Abeille Flandre.

-Journal toulonnais non conventionné-
Momolala, notre mère abbesse, toujours discrète ne vous dit pas que l’expression est d’elle. A l’origine l’expression était "quand on les monte à regrets, il est temps d’en changer"
réponse à . momolala le 27/08/2008 à 10h03 : on faisait monter le condamné à l’envers vers la potenceEt o...
C’est GUY hautin qui le lui a interdit. Tu connais ?
Tellement peu fier de ce qu’il a magouillé avec son massicot, il a exigé que les condamnés montent à reculons pas qu’il le voient ent’ quat z’yeux. Déjà qu’il rougissait de nature au moindre regard d’autrui, comme une pucelle timide , la honte le rongeait tellement qu’il se retirait dans un coin de l’échafaud et regardait les futurs raccourcis du cigare, de dos, accéder à la bascule à charlot.
voilà la vraie vérité
réponse à . Elpepe le 27/08/2008 à 11h09 : Je vous préviens, garnements : aujourd’hui, des têtes vo...
des têtes de quoi ?
réponse à . <inconnu> le 27/08/2008 à 09h47 : Cette expression vient . . . des Jeux Olympiques ! En effet lors des si&egr...
En patois on disait Chaffaud tôt et mori, car les exécutions étaient toujours à l’aube.
PUB COUPE GUEULE


Avec notre bascule à charlot bi-lames, plus de problème. La prelière lame coupe, et la deuxième recoupe avant que la tête se rétracte. 12 € avec deux lames de rechange
réponse à . mickeylange le 27/08/2008 à 11h23 : En patois on disait Chaffaud tôt et mori, car les exécutions &eacut...
Chaffaud avait un pote : Ence.

Ton coupe gueule , il est en vente sur l’ebay de Monte-à Regret ?
réponse à . chirstian le 27/08/2008 à 11h32 : Chaffaud avait un pote : Ence. Ton coupe gueule , il est en vente sur l&rs...
qui avait un œil de lynche.
réponse à . subbuteo le 27/08/2008 à 11h19 : "L’abeille remonte à regret la rade de Toulon" titrait il y a peu u...
Où, après vingt-six ans de bons et loyaux services dans le rail d’Ouessant et en mer d’Iroise, basé à Brest, ce remorqueur a été affecté à Toulon en remplacement du Mérou de la Royale. L’Abeille Bourbon, plus puissant et moderne, le remplace à Brest.
De nœud d’ajut, c’te question !
L’Amiral
réponse à . mickeylange le 27/08/2008 à 11h29 : PUB COUPE GUEULE Avec notre bascule à charlot bi-lames, plus de probl&...
En attendant les quatre lames, plus une en rab pour les moustaches ?
POÈME
Elle eut des vers intestinaux à la pliure
Du gros côlon. Une invasion de gros oxyures.
Ils étaient tout poilus, avec plein de striures,
On leur fit rouler la tête dans la sciure.
réponse à . Elpepe le 27/08/2008 à 10h50 : Ça, c’était dans les Western avec John Wayne. Mais pas au gi...
Dans les campagnes ou lorsque les gibets étaient surchargés on pendait aux arbres, mon amiral, et on utilisait le cheval pour ces exécutions sommaires. Les habitants du grand Ouest américain n’étaient que des Européens délocalisés et ils avaient conservé le meilleur de leurs coutumes, comme tu le vois !
réponse à . Elpepe le 27/08/2008 à 11h42 : Où, après vingt-six ans de bons et loyaux services dans le rail d&...
Pour juger de l’efficacité du dit Bourbon, attendons qu’il prenne de la bouteille... douze ans d’âge me semble parfait !!!
réponse à . mickeylange le 27/08/2008 à 11h19 : Momolala, notre mère abbesse, toujours discrète ne vous dit pas qu...
Il vaut mieux en changer AVANT de les monter à regrets. Ni regrets, ni re-mors : on achève bien les chevaux fourbus !
réponse à . eureka le 27/08/2008 à 11h20 : C’est GUY hautin qui le lui a interdit. Tu connais ? Tellement peu f...
Ah, ben, quelle culture ! Je ne connaissais que Guy Drut du portefeuille, Guy dont on ne s’est pas Mocquet, et Guy Ye Ris (le guilleret), celui qui court le Guy Ye toujours doux.
réponse à . Elpepe le 27/08/2008 à 11h52 : POÈME Elle eut des vers intestinaux à la pliure Du gros côlo...
Sur cette page, l’oeuvre d’un autre grand poète.
Quand même, en 2005, God était économe dans ses explications. Le mot "gibet" à lui tout seul pose question : était-ce l’instrument du supplice pour la pendaison ou les fourches pas tibulaires mais presque où l’on exposait le corps des suppliciés ? Quel est le sens qui a précédé l’autre ? Quelques éléments de réponse sur cette page si ça vous interpelle.
Alors là, je suis au regret de te dire que pour une surprise, c’est une drôle de macabre surprise, hein God ? Les filles, les gars, nous sommes punis, la sanction est lourde, le couperet de God est tombé !! Et qu’il nous disait hier QUIAura pas, qu’on a passé la nuit à supputer des questions sur la chose, à rêver en couleurs multicolores sur une esspression en cinémascope qui nous ferait couler son encre à flots, nous qu’on avait le vent en poupe, et ne v’la-t-il pas qu’y nous balance sa sauce noire au jus d’exécution, de potence, de regrets et de monte-là-dessus que j’te raccourcisse. C’est pas dans ses habitudes de changer le cours des "à venir", et pour une fois qu’il le fait, ça a été sciant, il nous l’a carrément coupée (heureusement pas la tête) !
Tu l’as fait essprès s’pas ? Moi qui sommes fraichement sortie de mes boules, t’as rien trouvé de mieux que de me foutre à l’échafaud du coupe-cigare. Et encore à reculons ! Tiens comment que j’fais pour monter à l’envers ? Hein dis ! Rien que de penser à ça, j’ai des vaps ! Déjà qu’à l’endroit j’ai du mal. Je refuse de monter ! Ce soir cauchemars garantis, en noir et blanc, enfin pour le blanc chais pas ! Sadique, va !
réponse à . momolala le 27/08/2008 à 11h54 : Dans les campagnes ou lorsque les gibets étaient surchargés on pen...
quand on n’avait pas de chevaux, ou quand les branches de l’arbre n’étaient pas assez fortes pour supporter le poids du pendu, on attachait la corde au pied du tronc , et on creusait un grand trou en dessous, de la hauteur du pendu + 50cm. C’était un Plonge-à-Regret.
L’avantage c’est qu’ensuite on pouvait l’enterrer directement. L’inconvénient c’est que c’était plus fatiguant à faire. On pouvait demander au condamné mais ce damné con ne risquait plus rien à refuser, hein ! Du coup pour faire le travail de bourreau il fallait des bourreaux de travail.
En France la coutume a vite été abandonnée. On m’a dit qu’en Belgique ...
réponse à . chirstian le 27/08/2008 à 12h45 : quand on n’avait pas de chevaux, ou quand les branches de l’arbre n&...
S’ils avaient eu l’idée de le guillotiner avant de le pendre, tu penses pas qu’ç’aurait été plus facile pour finir le job.... potence-iellement faisable
réponse à . momolala le 27/08/2008 à 12h09 : Quand même, en 2005, God était économe dans ses explications...
Que lis-je dans ta page !?! Ça m’interpelle en effet...
La populace traîna le corps de l’amiral par les rues, et le pendit par les pieds avec une chaîne de fer
J’avertis la populace que j’ai de quoi me défendre :

______________________
/_____________________/|
| __________________ | |
| | | | | | |
| |_|______O_______| | |
| |8888888888888888| | |
| | . . . . . . . _| | |
| |. . . . . . ._/ | | |
| | . . . . . _/ | | |
| |. . . . ._/ | | |
| | . . . _/ | | |
| |. . ._/ | | |
| | . _/ | | |
| |._/ | | |
| |/| | | |
| | | | | |
| | | | | |
| | | | | |
| | | | | |
| | | | | |
| | | | | |
| | | | | |
| | | _________| | |__________
| | | / | | | /|_
| | | / | | | / |/|
| |_|__/___________| | | / |/
| | __ | | | / /
| | / \ | | | / /
| | ( ) | | | / /
| | \__/ | | | / /
| | o________o | | | / /
| | \++++++/ | | | / /
/| | \++++/ | | |/ /
/ |_|_______\__/_____|_|// /
/________________________/ /
| | /
| | /
|________________________|/

L’Amiral
réponse à . eureka le 27/08/2008 à 12h39 : Alors là, je suis au regret de te dire que pour une surprise, c’est...
Je ne t’ai pas encore souhaité la re-bienvenue. Je suis contente de te lire à nouveau. Oui, God ne t’a pas gâté pour ton retour. Tu as raison il est sadique. Pense à ton Elpépé d’amour ce soir en t’endormant, tu rêveras en rose. Ah!, tu peux aussi regarder les deux lunes (pas celle d’Elpépé).
J’avais pas vu son oeuvre. C’est bien fait mais ça ne va pas te permettre de faire de beaux rêves.
réponse à . eureka le 27/08/2008 à 12h39 : Alors là, je suis au regret de te dire que pour une surprise, c’est...
Ah, pas de ça, Lisette ! Notre Godemichou adoré a bien le droit de se reposer un peu, après avoir tant prêché dans le désert toulonnais, hmmm ?
réponse à . <inconnu> le 27/08/2008 à 13h00 : Je ne t’ai pas encore souhaité la re-bienvenue. Je suis contente de...
Une incitation à la peine d’amor ?
réponse à . chirstian le 27/08/2008 à 12h45 : quand on n’avait pas de chevaux, ou quand les branches de l’arbre n&...
Les belges vont finir par te dire d’aller te faire pendre!
Allons, va et repen(d)s - toi...:):):)
réponse à . Elpepe le 27/08/2008 à 12h53 : Que lis-je dans ta page !?! Ça m’interpelle en effet... La pop...
Pub

Avec la lame crantée LPP, restez dans le cou jusqu’au bout.
réponse à . <inconnu> le 27/08/2008 à 13h00 : Je ne t’ai pas encore souhaité la re-bienvenue. Je suis contente de...
Merci cloclo, heureuse de te retrouver aussi.
Un bonne cuite tu crois qu’ça f’rait l’affaire ? Attention ! que je prendrais à la santé de tous, Y COMPRIS GOD, qu’lui y s’repose et nous qu’on trime pour le roi de exprUssio.

@50
Hein Mon Amiral ! L’est bien belle ta brosse à reluire à 12 poils

et c’est la peine d’a’maure’ ou la peine de maure
réponse à . eureka le 27/08/2008 à 12h39 : Alors là, je suis au regret de te dire que pour une surprise, c’est...
Alors, monte là-dessus steplé, c’est bien plus gai ! le lien vers la chanson est au bas de la fenêtre d’ouverture.
réponse à . Elpepe le 27/08/2008 à 12h53 : Que lis-je dans ta page !?! Ça m’interpelle en effet... La pop...
Un petit problème avec la paire spic tif mon Amiral ? sans doute pour frapper l’imagination des supputés avant de les ra-courcircuiter tout-à-fait !
réponse à . syanne le 27/08/2008 à 13h16 : Pub Avec la lame crantée LPP, restez dans le cou jusqu’au bout....
C’est pour donner du cran au condamné...
la tête tombe dans une corbeille remplie de son qui absorbe le sang. D’où le nom du bourreau Sang-son.
réponse à . chirstian le 27/08/2008 à 07h56 : conseil utile , donné par Cavanna : "pour porter la tête d&rsq...
Excellent ! 
avant de lui passer la cravate de chanvre
vous allez m’accuser de mazophallation , mais puis-je dire qu’il y a des cravates plus agréables ?  
En as-tu besoin ? (d’incitation)
J’ai de l’ex-citation en stock. Tiens, sais-tu qu’en 1212, le Grand Inquisiteur de Bourgogne et de la moutarde qui monte au nez réunis fit guillotiner Sainte Eulalie Gothay pour avoir chaptalisé le moût du saigneur ? Elle était tout miel, pourtant !
Si, si...
réponse à . chirstian le 27/08/2008 à 14h02 : avant de lui passer la cravate de chanvre vous allez m’accuser de mazoph...
il y a des cravates plus agréables
Je te conseille la mammagymnophilie et la cinépimastie, qui t’iront bien au teint.
réponse à . <inconnu> le 27/08/2008 à 13h00 : Je ne t’ai pas encore souhaité la re-bienvenue. Je suis contente de...
Voici ce que dit Hoaxkiller de l’histoire des deux lunes "prévues pour ce soir" sur cette page. A bonne entendeuse, salut !
réponse à . momolala le 27/08/2008 à 15h30 : Voici ce que dit Hoaxkiller de l’histoire des deux lunes "prévues p...
Merci Momo j’en prends bonne note et je ne me promènerais pas ce soir au clair de lune, ni de l’autre, comme aurait dit mon grand père.
réponse à . eureka le 27/08/2008 à 12h39 : Alors là, je suis au regret de te dire que pour une surprise, c’est...
Tiens comment que j’fais pour monter à l’envers ? Hein dis ! Rien que de penser à ça, j’ai des vaps ! Déjà qu’à l’endroit j’ai du mal. Je refuse de monter !

T’inquiètes pas Momo va t’aider. Bon c’est 12 € de l’heure mais Marceeel avec la caisse noire du salon rose va te payer les cours de recyclage, et si tu n’as pas l’examen, tu auras une deuxième chance à l’oral.
réponse à . momolala le 27/08/2008 à 15h30 : Voici ce que dit Hoaxkiller de l’histoire des deux lunes "prévues p...
Il est bien mignon, ton mouton. Et un éléphant dans un chapeau, tu sais faire aussi ?

Voilà ce que tu m’as demandé hier. Or hier, je n’avais pas le temps.
Aujourd’hui oui et en plus l’expression du jour est plutôt noire. Alors pour elle pas de mots roses, elle l’est déjà.

Je me suis donc procuré pour toi un éléphant et un chapeau. Seulement voilà ! Cet imbécile d’éléphant, bête comme un aspirateur domestique, a aspiré avec sa trompe mon beau chapeau !

Après bien des hésitations je te fais tout de même parvenir le tout d’ici quelques minutes.
Grâce aux 3 Suisses de la pub de droite, qui n’ont pas encore perdu la tête malgré l’expressio du jour, j’ai pu voir dans la rubrique sous-vêtements les deux lunes dont il est question ci-dessus. C’est Eddy Fian, comme aurait dir Poris Merckx...
Et voilà ! --->


_.--.._ _.-.
\ "._.-;´`-"S_.´ (
\ ` /""\/""\ (
) ( ,) ,) |
_.._ \A \__/\__/_../-""\.
.´| ,´ "-._/ _.-" ____´ )
|.´ .´ /.-" /\_\_\`. / __ .^.
| .´ ( |\/\_\_\^. _/.--"" ´(({
(\,´ \ \´\/ .´ `. ___.A.-´
\| `-.,.´ `.."""
\ Y ( `.
\ ) `. \.\ `.
\ / \ \`) @\
Y /._...--.""") @)`._ \
.´` @"-._ `.´` .´ | " \
,´ .´ "-. .´ .´ |_.-cCc
\ / / ( .´ (__.-"°
`.Ccc) ´--"`.Ooc)
réponse à . mickeylange le 27/08/2008 à 15h59 : Tiens comment que j’fais pour monter à l’envers ? Hein dis ...
RÉCLAME

Sur Expressio, on apprend tout sur tout !
Mon beau chapeau ! Je le cherchais partout... Mais qu’elle est con, ta bestiole ! Mais qu’elle est con ! Bon, ben, tu me dois un galure, hein !
réponse à . Elpepe le 27/08/2008 à 16h31 : Mon beau chapeau ! Je le cherchais partout... Mais qu’elle est con, t...
C’est vrai qu’un Amiral sans chapeau, c’est un peu comme une alouette . . . sans tête. (cette plaisanterie que j’ose est fine aurait sans doute dit Napoléon qui sortait toujours couvert.) 
réponse à . <inconnu> le 27/08/2008 à 16h54 : C’est vrai qu’un Amiral sans chapeau, c’est un peu comme une a...
Le même, après avoir digéré mon chapeau.

_.--.._ _.-.
) ( | /
\ \ / \
\ "._.-;´`-"S_.´ (
\ ` /""\/""\ (
) ( O ) o ) |
_.._ \A \__/\__/_../
.´| ,´ "-._/ _" ´ \
|.´ .´ / _.| /\ `. |_ __ .^.
| .´ |.-" ( |\/\ ^. \.--"" ´(({
(\,´ \ \´\/\.´\/\`. ___.A.-´
\| `-.,\/\_ \/\_`.."""
\ Y ( `.\__\ \__\
\ ) `. \.\ `.
\ / \ \`) @\
Y /._...--.""") @)`._ \
.´` @"-._ `.´` .´ | " \
,´ .´ "-. .´ .´ |_.-cCc
\ / / ( .´ (__.-"°
`.Ccc) ´--"`.Ooc)
Et HoubaHOBBES, il est où ? Encore enfermé dans la salle de coloriage ?
HoubaHOBBES ! Ici tout de suiiiiiiiite !
On voit très bien que ton bitos était un bicorne (rouge)
réponse à . momolala le 27/08/2008 à 15h30 : Voici ce que dit Hoaxkiller de l’histoire des deux lunes "prévues p...
tu as raison, ce n’est pas ce soir que l’on verra Mars mieux que d’ordinaire ... Syanne m’avait prévenue dès hier soir que je pourrais me coucher tôt demain ! (juste à près ma soupe)

Ah, tiens ! c’est encore un des synonymes + ou -- argotique de la guillotine : "fin de la soupe ... à c’tépoque avait-on droit au dernier p’tit verre du condamné, ou à une p’tit’ soupe si on avait fin faim, ou un dernier voeu à exaucer ??? Quand j’écris "on", je veux parler du futur exécuté !
@saGesseFolie itou :
Vous dessinez mieux que le grand pilote tombé dans le désert ! S’il vous avait rencontrés les premiers, nul doute que l’avenir du Petit Prince en eût été changé !
réponse à . mickeylange le 27/08/2008 à 17h56 : On voit très bien que ton bitos était un bicorne (rouge)...
Corne d’aurochs ! Il est ROSE ! Comme le salon éponyme.
réponse à . momolala le 27/08/2008 à 17h57 : @saGesseFolie itou : Vous dessinez mieux que le grand pilote tombé d...
l’avenir du Petit Prince en eût été changé
en crapaud, sans nul doute ! :&rsquo)
réponse à . Elpepe le 27/08/2008 à 17h58 : Corne d’aurochs ! Il est ROSE ! Comme le salon éponyme....
RÉCLAME

Expressio, le seul site où l’on voit des éléphants roses !
Si aujourd’hui encore "Tout condamné à mort avait (aura) la tête tranchée" par la Veuvepoignet notre Etat trouverait dans le bandeau de droite du jour de quoi répondre à un appel d’offres fructueux pour moderniser la montée des marches vers l’envolée ultime.
réponse à . momolala le 27/08/2008 à 18h06 : Si aujourd’hui encore "Tout condamné à mort avait (aura) la ...
Mais nous n’avons pas tous les mêmes pubs à l’instant T ! C’est quoi, la tienne ? Un escalator électrique d’aérogare ?
réponse à . momolala le 27/08/2008 à 18h06 : Si aujourd’hui encore "Tout condamné à mort avait (aura) la ...
réponse à . Elpepe le 27/08/2008 à 18h13 : Mais nous n’avons pas tous les mêmes pubs à l’instant T...
Non et non j’apprendrai pas l’Hébreu, même si ça fait trois mois qu’ils me le demandent
réponse à . Elpepe le 27/08/2008 à 11h52 : POÈME Elle eut des vers intestinaux à la pliure Du gros côlo...
Berkkkkkk...:)
réponse à . cotentine le 27/08/2008 à 17h57 : tu as raison, ce n’est pas ce soir que l’on verra Mars mieux que d&r...
un dernier voeu à exaucer

ça ne manquait pas de cynisme, tout de même, cette proposition. "Alors, qu’est-ce qui lui ferait plaisir, au p’tit monsieur (à la p’tite dame) : un verre de rhum, une ’tite clope, un toast de foie gras, un pâté de tête ... oh, pardon !"

Je me demande de quoi peut avoir envie celui qui fait face au couperet, à part de la garder, sa tête, justement. J’ai du mal à l’imaginer se grattant la tête une dernière fois, hésitant : "Euh, ben, j’prendrais bien, ... attendez voir, un verre de Bouzy, tiens, ou bien, non, plutôt un Gewürst vendanges tardives, avec une petite tranche de viande des grisons..."

Cela me rappelle un passage du beau livre de Françoise Chandernagor, La voyageuse de nuit, dans lequel la fille demande à sa mère, qui agonise : "Qu’est-ce que tu regrettes le plus ?" Et la mère répond : "La vie".
On raconte qu’on coupait les cheveux du condamné pour dégager le cou et que la lame ...tranche du premier coup...sans dérapage. ??
réponse à . Elpepe le 27/08/2008 à 18h13 : Mais nous n’avons pas tous les mêmes pubs à l’instant T...
Trois, mon Pépé, de l’escalier pour ancien jeune aux engins de levage en tous genres. Parfois Gougueule suit, quand même !
réponse à . syanne le 27/08/2008 à 19h02 : un dernier voeu à exaucer ça ne manquait pas de cynisme, tout de m...
S’il répondait :"L’oiseau bleu qui parle.", ça pouvait durer pendant très longtemps, si on ne faisait pas d’omelette avant. (Voir cette page)
réponse à . <inconnu> le 27/08/2008 à 19h03 : On raconte qu’on coupait les cheveux du condamné pour dégage...
C’est la vérité vraie : le confort du condamné était pris en compte, vois-tu. 
réponse à . mickeylange le 27/08/2008 à 18h30 : Tout condamné à mort aura la tête tranchée Marceeeee...
Quel talent ce Fernand !
réponse à . momolala le 27/08/2008 à 19h17 : Trois, mon Pépé, de l’escalier pour ancien jeune aux engins ...
Non, la question méritait d’être posée, parce que moi, j’ai dix cours d’anglais gratuits, les éléphants qui ont une âme, l’hébreu Onlame, et Orange qui me rembourse la moitié de 120 €. Les pingres !
Et moi j’ai des photos gratuites, des abonnements internet, des livres anciens, signés, d’occasion, neufs, épuisés, prix littéraires, audio et comme de bien entendu, l’inévitable cours d’hébreu.
réponse à . mickeylange le 27/08/2008 à 18h30 : Tout condamné à mort aura la tête tranchée Marceeeee...
Je regarde le film chaque fois qu’il passe à la télé. Je connnais bien l’endroit où il a été tourné et je me suis souvent servie à l’épicerie qui n’a presque pas changée. Nostalgie !
réponse à . <inconnu> le 27/08/2008 à 21h54 : Je regarde le film chaque fois qu’il passe à la télé....
Et toi non plous tou n’as pas channgééé,
toujours lé mêmé parfoum légééé,
toujours lé mêmé pétit souriiir,
qui en dit long, sans jamé lé diiir...

Julio
réponse à . Elpepe le 27/08/2008 à 22h07 : Et toi non plous tou n’as pas channgééé, toujours l&e...
Menteur, tu le connais pas mon sourir. J’aime pas Julio!!
réponse à . <inconnu> le 27/08/2008 à 22h36 : Menteur, tu le connais pas mon sourir. J’aime pas Julio!!...
Ben justement, tiens, parlons-en, de ton sourire ! Ah, tu me la bailles belle, hein ! Que moi, j’aurais bien voulu le connaître, justement, à la Convention toulonnaise du 31 juillet 15h32 ! Pfffffft !
réponse à . chirstian le 27/08/2008 à 12h45 : quand on n’avait pas de chevaux, ou quand les branches de l’arbre n&...
si on va par là, de bien mauvaises langues racontent aussi qu’un désespéré belge, pour avoir voulu se pendre avec ses bretelles, s’est fracturé le crâne à son plafond :&rsquo)
réponse à . syanne le 27/08/2008 à 19h02 : un dernier voeu à exaucer ça ne manquait pas de cynisme, tout de m...
"Non merci, je ne fume ni ne bois, c’est mauvais pour la santé" (Landru)
Prise de tête : vaut-il mieux être roulé dans la farine, ou dans la sciure ?
Bon, ben... un p’tit rhum, et je vais me coucher, moi, tiens.
réponse à . Elpepe le 27/08/2008 à 22h54 : Ben justement, tiens, parlons-en, de ton sourire ! Ah, tu me la bailles bel...
Mon sourir ? C’est celui de Mona Lisa et je suis l’Arlésienne. 
Alors là, je n'hésite pas une seule seconde dans le choix d'une chanson chez le tendre Georges…

C'est pas seulement à Paris
Que le crime fleurit
Nous, au village, aussi, l'on a
De beaux assassinats.

Quand les gendarmes sont arrivés
En pleurs ils l'ont trouvée.
C'est une larme au fond des yeux
Qui lui valut les cieux.


Et le matin qu'on la pendit
Elle fut en paradis.
Certains dévots, depuis ce temps
Sont un peu mécontents.


Monta-t-elle à regret vers le gibet ?

Écoutez...

À dire vrai, j'ai eu une petite hésitation : cette jeune de vingt ans ou Fernande ? Parce que dans cette chanson, not' Georges dit – si je me souviens bien - que la pendaison Papa, ça n' se commande pas… ou quêque chose comme ça.


réponse à . DiwanC le 02/06/2017 à 02h46 : Alors là, je n'hésite pas une seule seconde dans le choix d'une ch...
......la pendaison avec un grand B........

Il est question de Montfaucon dans le Moyenâgeux...
Ah on savait vivre en ce temps là.........

Tous les beaux parleurs de jargon,
Tous les promis de Montfaucon


Et il avait droit à un denier café avant d'être pendu haut et court ?...
Je trouve quand même un peu fort que God nous propose une expression qu'aucun de nous n'a pu expérimenter.
réponse à . DiwanC le 02/06/2017 à 02h46 : Alors là, je n'hésite pas une seule seconde dans le choix d'une ch...
que la pendaison Papa, ça n' se commande pas… ou quêque chose comme ça.
Il y a non seulement même consonance mais également un rapport logique entre pendaison et bandaison, en effet les pendus meurent ithyphalliques (en érection, pour des raisons physiologiques).

Un des plus grands a même utilisé ce terme à propos des menhirs : Quant aux menhirs, on a poussé la bonne volonté jusqu'à leur trouver une forme, d'où l'on a induit le règne d'un culte ithyphallique dans toute la basse Bretagne. (FLAUB., Champs et grèves, 1848, p. 236), comme nous le renseigne TLFi.
réponse à . Mintaka le 02/06/2017 à 06h17 : que la pendaison Papa, ça n' se commande pas… ou quêque chos...
En résumé, Brassens ne commandait pas les menhirs, ce qu'on peut interpréter comme une triste nouvelle.
L'heureux Grey  
- J'ai vu Dario Fo et son gentil chien, tiens...
- où ils allaient ?
- je ne suis pas sûr...mais le chien lècha Fo...
- l'échafaud ? pauv' bête...
Un échafaud d'âge mûr, c'est vraiment désopilant.
La décapitation à l'ancienne, c'était du billot-dégradable.
Je reviens de vacances et je tombe sur "la bascule à charlot" pfff
Ranucci fut le dernier "raccourci" en France le 28 juillet 1976
Tes statistiques ne sont pas à jour ... Le dernier guillotiné en France (et dans le monde) est Hamida Djandoubi, le 10 septembre 1977. Avant lui, ce fut Jérôme Carrein le 23 juin 1977.
Pourquoi une abbaye comme lieu d'exécution ? Bizarre...
Pourquoi tu veux aller dans la montagne Blanquette ?
- Je veux pas aller dans la montagne monsieur Seguin je veux aller dans le nord
- Chez les chtis ?
- Oui
- Pourquoi, il y fait froid et il pleut tout le temps comme chez Germaine ?
- Oui, je sais, mais Mélenchon a dit que même une chèvre serait élue en face de Marine Le Pen
réponse à . mickeylange le 02/06/2017 à 10h08 : Pourquoi tu veux aller dans la montagne Blanquette ? - Je veux pas aller da...
Mélenchon a dit que même une chèvre serait élue
Il a écrit ça sur fesse-bouc ?
réponse à . Mintaka le 02/06/2017 à 06h17 : que la pendaison Papa, ça n' se commande pas… ou quêque chos...
les pendus meurent ithyphalliques
C'est pourquoi étaient très prisées les mandragores qui poussaient dans la semence des pendus. N'allez pas raconter ça à Harry Potter qui n'est pas encore très au fait de toutes les réalités de l'existence.
réponse à . mickeylange le 02/06/2017 à 10h08 : Pourquoi tu veux aller dans la montagne Blanquette ? - Je veux pas aller da...
Mélenchon a dit que même une chèvre serait élue en face de Marine Le Pen
Avec le respect que je lui porte, il aurait mieux fait de se casser une patte, en 2012, il s'est fait sèchement balayer à Hénin-Beaumont.
Comme le chantait Henri Salvador avant que la ville ne change de nom :

Hénin-Liétard
Ville perfide, ville trompeuse
Hénin-Liétard
Le coeur meurtri je reprends l'avion, good bye
Hénin-Liétard
Je laisse tomber cette tombeuse, plouf
Car j'en ai marre
Qu'on me prenne toujours
Pour un pigeon
réponse à . SyntaxTerror le 02/06/2017 à 10h44 : les pendus meurent ithyphalliquesC'est pourquoi étaient très ...
dans la semence des pendus
J'esperme bien ne pas finir comme ça !
réponse à . SyntaxTerror le 02/06/2017 à 10h52 : Mélenchon a dit que même une chèvre serait élue en fa...
Comme le chantait Henri Salvador
Ça s'écoute, ça ?
Ils ont quoi comme expression pour l'injection létale les ricains ?
réponse à . mickeylange le 02/06/2017 à 10h08 : Pourquoi tu veux aller dans la montagne Blanquette ? - Je veux pas aller da...
... et il pleut tout le temps comme chez Germaine ?
Mais bien sûr !

Il pleut tellement que les nappes phréatiques sont à un inquiétant bas niveau… Il pleut tellement que tout le monde rural s'angoisse de ces abondantes non pluies… Il pleut tellement que le préfet du Morbihan a signé un arrêté préfectoral imposant des mesures de restriction de l’usage de l’eau.
Il est notamment interdit de laver les voitures hors des stations professionnelles, d’arroser les pelouses, massifs floraux et terrains de sports entre 8 h et 20 h, il est également interdit de remplir les piscines privées.


Et malgré ces si fréquentes non pluies, les M. Seguin varois – les actuels comme les ex ! – et tous ceux des pays imbéciles où jamais il ne pleut continuent à glousser qu'il crachoune, qu'il bruinasse, qu'il brumouille toujours en Bretagne ; que le ciel là-bas n'est qu'une énorme éponge qui s'égoutte abondamment et quotidiennement.

Chausse ton lorgnon d'un autre âge, lis cette page et pis secoue tes ailes : on va aller s'hydrater chez Marcel !

réponse à . mickeylange le 02/06/2017 à 10h08 : Pourquoi tu veux aller dans la montagne Blanquette ? - Je veux pas aller da...
C'est insulter la chèvre ce genre de remarque !
réponse à . DiwanC le 02/06/2017 à 11h44 : ... et il pleut tout le temps comme chez Germaine ?Mais bien sûr ...
La Bretagne et ses tempêtes, la Corrèze et ses orages, les Pyrénées et les forts vents, le Nord avec son ciel gris, le Var avec son rosé.... quel beau pays ! Mais avec des gens comme Trump pour combien de temps encore ?
réponse à . le gone le 02/06/2017 à 11h43 : Ils ont quoi comme expression pour l'injection létale les ricains&nb...
J'ai déjà lu : Stainless Steel Ride.
Allez... on se fait un p'tit coup de belle parlure ?

La pluie nous a débués et lavés,
Et le soleil desséchés et noircis.
Pies, corbeaux nous ont les yeux cavés,
Et arraché la barbe et les sourcils.
Jamais nul temps nous ne sommes assis
Puis çà, puis là, comme le vent varie,
A son plaisir sans cesser nous charrie,
Plus becquetés d'oiseaux que dés à coudre.
Ne soyez donc de notre confrérie ;
Mais priez God* Dieu que tous nous veuille absoudre !

(L'Épitaphe de Villon ou " Ballade des pendus ")

Ce n'est pas Monte-à-Regret, c'est plutôt Montfaucon... mais le gibet n'en est pas moins vrai.

* S'cusez-moi M'sieur Villon... ma plume a glissé dans l'encrier.

Trump est très fort.
Après avoir battu Hilary il vient de rafler à Cécile Duflot le titre mondial de l'écolo le plus nul.
(Nicolas Quanteloup)
réponse à . mickeylange le 02/06/2017 à 14h26 : Trump est très fort. Après avoir battu Hilary il vient de rafler &...
Si seulement les Américains pouvaient l'envoyer se faire pendre ailleurs...

Une abbaye étant un lieu de culte, on peut penser que la mandragore fait office de montage floral perpétuel, comme ceux qu'on voit dans les cathédrales.
C'est injuste qu'il n'y ait pas de redevances pour les hoirs des pendus !

Colin de Cayeux
réponse à . le gone le 02/06/2017 à 11h51 : La Bretagne et ses tempêtes, la Corrèze et ses orages, les Pyr&eacu...
le Var avec son rosé
A tout prendre, je préférerais la tempête en Bretagne, j'ai une chance de survie ...
Mythologie grecque
- Où tu vas ?
- je vais à la grange du père de Jason...
- quoi faire ?
- voir les paons d'Éson !
- qui c'est qu'on pend ?

Si vous souhaitez savoir comment on dit « L'abbaye de Monte-à-Regret » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?