Malheureux comme les pierres - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Malheureux comme les pierres

Extrêmement malheureux.

Origine

Les pierres sont supposées être des objets inanimés, donc dépourvus d'âme et de sentiments. Comment pourraient-elles être malheureuses ?

Ce n'est bien sûr que pour une simple raison d'anthropomorphisme : on leur prête ici les mêmes sentiments qu'aux êtres humains.
Car, imaginez-vous, pierre parmi d'autres, enfoncée à demeure dans la terre d'un chemin au revêtement duquel vous participez. Imaginez-vous régulièrement piétinée par les passants. Imaginez votre 'visage' écrasé par le fer d'un sabot d'un des chevaux qui tirent une diligence dont une roue cerclée de fer vient achever de vous meurtrir la face (car l'expression remonte au XVIIIe siècle).
Tout cela sans pouvoir réagir, sans pouvoir vous extirper de cet endroit où tous vous foulent et vous massacrent sans vergogne (mais sans haine aussi, je vous rassure), sans pouvoir hurler pour vous faire reconnaître.
Est-ce que, en de telles circonstances, vous ne seriez pas extrêmement malheureuse ?

Et si cela ne vous suffit pas, vous pouvez aussi imaginer que votre regard a malheureusement croisé celui de la Gorgone Méduse (Lien externe). Vous voilà d'un coup complètement et définitivement pétrifié, mais avec votre capacité de réflexion encore intacte. Comment ne pas être une pierre très malheureuse, dans une telle situation ?

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Malheureux comme les pierres » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Isakhaff el h'jarrIl fait de la peine aux pierres
Allemagne / Autrichede Todunglücklich seinÊtre triste à en mourir
Allemagnede Zum Tode betrübtMalheureux comme à la mort
Australieen Miserable as a bandicootMalheureux comme un bandicoot
Irlandeen As miserable as mud in March.Malheureux comme la boue du mois de mars.
Espagnees Estar triste como una tortuga con prisa.Être triste comme une tortue pressée.
Canada (Québec)fr Malheureux comme une tombe
Canada (Québec)fr Malheureux comme une (grosse) roche
Israëlhe אומלל כהושענא חבוטה (oumlal ke hochaana habouta)Malheureux comme une branche de saule battue
Israëlhe מסכן כשה אובד (misken ké sé avoud)Malheureux comme un chevreau perdu
Pays-Basnl In zak en as zittenÊtre assis dans sac et cendre
Pays-Basnl Ongelukkig als jobMalheureux comme job
Pays-Basnl Dood ongelukkigMort malheureux
Russieru ??????????-?????????????trop-trop malheureux

Vos commentaires
Eh ben ? Que se passe-t-il ? Déjà 9h30 et pas encore de délire ? Mais on va être tristes comme de vieux cailloux, alors !
réponse à . Rikske le 12/07/2006 à 09h43 : Eh ben ? Que se passe-t-il ? Déjà 9h30 et pas encore de ...
Ce sont les vacances ! Sont déjà tous partis.
réponse à . Rikske le 12/07/2006 à 09h43 : Eh ben ? Que se passe-t-il ? Déjà 9h30 et pas encore de ...
T’en fais pas j’suis là !Tu penses à la PALM ?
Les pierres, même anthropomorphiques (*), n’ont pas l’exclusivité du malheur. Cette expression a évolué en attribuant aux hommes ou aux objets le malheur des pierres ; on appelle cela du minéralomorphisme (**).
Quelques exemples ?

Malheureux comme…

… un aspirateur qu’on traite de con
… un matador encorné
… un monarque devant son arbre généalogique
… Farinelli qui veut jouer à touche-pipi
… une dalle redressée
… un haricot cul-de-jatte
… une langue vermoulue
… une salope d’Italienne
… Christophe Colomb qui a pris l’avion
… un pompier à qui son médecin a interdit de fumer
… un paveur en enfer
… un fantôme dans un ascenseur
… un fil noir décousu
… une fève à l’agonie

Certains de ces exemples vous semblent obscurs ? Revoyez donc la liste des dernières expressions traitées sur ce site !

(*) C’est une variété de pierres volcaniques, ou quoi ? Je déteste ces mots de plus de trois syllabes, qui me donnent à tous les coups la migraine.
(**) Et pan dans les gencives ! Une syllabe de plus, qui dit mieux ?
Il eut fallu préciser que lorsqu’elles roulent, les pierres ne sont pas malheureuses. Elles n’amassent pas mousse, font des concerts ou tombent des cocotiers, se font un maximum de blé.
Et cela nous donne un bang plus gros.
réponse à . louisann le 12/07/2006 à 10h20 : T’en fais pas j’suis là !Tu penses à la PALM ...
Je ne pense qu’à çà ! D’autant plus qu’ici, à Anvers, sur les quais, il fait très chaud aujourd’hui ! Et la clim’ est en panne dans mon bureau ! Mais bon, je devrai encore attendre ma pause de midi pour déguster une "bolleke" de DE KONINCK !
Je crois plutôt que cette expression fait référence à la Bible.
Si, si, si, j’insiste:
Jésus dit un jour: "Car tu es Pierre, et sur cete pierre, je bâtirai mon Eglise."
Ensuite, tout le monde sait ce qui se passa, Judas, Le trahit, Il est arreté, dans la cour, Pierre est apostrophé par un soldat qui passait par hasard et nie connaître Jésus. Trois fois. Puis, la Bible l’affirme, "MALHEUREUX COMME PAS DEUX, IL PLEURA".
Pierre, sur laquelle Jésus eût du bâtir son Eglise, donc au moins deux, ils pleurèrent.
ET VOILA!
Mais, bon Dieu, God, pourquoi donc as-tu laissé faire cela? Et dis-moi, pourquoi dit-on aussi "malheureux comme pas deux"?
Il n’y a pas que les pierres qui puissent être malheureuses.
Par ici traîne l’expression "malheureux comme borikito quand il passe la tondeuse".
Mais je n’ose pas la proposer aux "expressions d’ailleurs".
A propos, ici à Vienne, il fait très chaud aussi. Une petite PALM-ade ne ferait que du bien! MAIS IL N’Y EN A PAS, ICI !!! ouinnnnnnn!!!
réponse à . borikito le 12/07/2006 à 11h24 : Il n’y a pas que les pierres qui puissent être malheureuses. Par ic...
Fait chaud chez toi aussi, on dirait ?
réponse à . file_au_logis le 12/07/2006 à 11h23 : Je crois plutôt que cette expression fait référence à...
Je signale à l’honorable assemblée qu’il n’y a pas que l’adjectif "malheureux" qui peut s’accompagner de l’expression comparative "comme pas deux": j’ai déjà entendu "cocu comme pas deux", "con comme pas deux", "maladroit comme pas deux", et j’en passe...
Vous êtes-vous déjà rendu compte à quel point la pierre revient dans les expressions françaises ? Quelques exemples en vrac qui me viennent à l’esprit, et qui sont loin d’être exhaustifs :
pierre qui roule… (déjà cité par Loulou)
tu es Pierre et sur cette pierre… (cité par file_au_logis)
poser la première pierre
marquer d’une pierre blanche
solide comme un roc
la pierre d’angle
investir dans la pierre
geler à pierre fendre
rester pétrifié
construire pierre par pierre
la pierre d’achoppement
un visage de pierre
gravé dans la pierre
avoir un caillou dans sa chaussure
une pierre dans son jardin
jeter la pierre
la pierre philosophale
il y a anguille sous roche
rester de marbre
etc.
Et les pierres seraient malheureuses, alors qu’elles sont si souvent mises à l’honneur ?
réponse à . <inconnu> le 12/07/2006 à 12h42 : Vous êtes-vous déjà rendu compte à quel point la pier...
Si, si ! Geler à pierre fendre, gravé dans la pierre, jeter la pierre, chute de pierres... plein de choses qui font mal et qui peuvent rendre malheureux !
Ma pensée rejoint un peu celle de « Philologisprestementsinonjet’enmetsune » (respect). 
Cela me fait penser donc et je ne sais pourquoi à la lapidation.
Une pierre jetée vers quelqu’un peut-elle être malheureuse ?
On va dire, aux yeux de Dieu : Oui ! Car chargée de haine et autres ressentiments. Surtout, celles lancées en direction de son Fils.
« Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre… », est aussi une phrase Biblique.

Je sais, j’ergote ; en latin, dites le moi. lol

Beaucoup d’expressions et on en parlait hier naissent de milieux populaires. Or, au 18 ème comme avant ou après cette date, nombres d’expressions ont eu pour origine et c’est une question pour le maître des lieux ici, une ou des interprétations très libres ( ?) des textes bibliques, de sermons et autres homélies. Je ne peux pas croire que certaines vieilles expressions n’ont pas eu comme point de départ une référence aux débuts de la Chrétienté.

Comme le soulignait hier, un peu dépité notre cher François, je le comprends, tout ne vient quand même, pas de la scatologie et de la sexualité primaire dans le domaine des expressions.

Cher God, confirmez-vous, un peu, beaucoup, pas du tout, vous qui cherchez, fouillez, arpentez livres, encyclopédies et je suppose les tréfonds du net pour en arriver au clair des choses qui nous passionnent, confirmez-vous donc de nombreuses références à ces épisodes sacrés pour les uns, absurdes pour les autres ?

Chacun voyant bien entendu midi à sa porte.
soyez galent messieurs !!! offrez moi la plus belle pierre du monde
LE DIAMANT !!!
réponse à . <inconnu> le 12/07/2006 à 13h03 : Ma pensée rejoint un peu celle de « Philologisprestementsinonj...
Je n’aurais aucunement la prétention de ne pas me tromper, mais au vu de ce que je lis ici et là, les expressions officiellement issues de la religion sont finalement assez rares.

Quand je dis officiellement, c’est parce qu’elles ne sont pas du tout rattachées à des textes religieux par les lexicographes, mais bien entendu, rien n’interdit d’imaginer que, pour une partie de celles qui ne le sont pas, il y ait pu avoir une influence, même minime, surtout vu l’importance de la religion dans les sociétés d’autrefois et l’ancienneté de la plupart des expressions.

Mais de là à vouloir chercher systématiquement des liens (lapidation -> pierre malheureuse), c’est peut-être capillotracter un peu trop, non ?
réponse à . <inconnu> le 12/07/2006 à 13h03 : Ma pensée rejoint un peu celle de « Philologisprestementsinonj...
Cher Yann, éclaire ma lanterne: que signifie ce "lol" dont certains d’entre nous parsèment leurs textes ?
réponse à . Rikske le 12/07/2006 à 13h58 : Cher Yann, éclaire ma lanterne: que signifie ce "lol" dont certains d&rsq...
’lol’, c’est la même chose que ’mdr’ en français, tout simplement.

Plus précisément, ’lol’ veut dire, au choix "lot of laugh" ou bien "laughing out loud", ce qui se traduit dans la version française par "mort de rire".
On a aussi, en français, l’équivalent ’ptdr’ pour "pété de rire".
réponse à . God le 12/07/2006 à 14h20 : ’lol’, c’est la même chose que ’mdr’ en fran...
Merci God, j’ai encore appris quelque chose !
PS: à quoi sert le petit trombone qui vient de faire son apparition ?
Génial, le coup du trombone !! J’en suis littéralement lol
Moi itou, j’en suis ptdr ! (je préfère tout de même le français...)
réponse à . God le 12/07/2006 à 13h57 : Je n’aurais aucunement la prétention de ne pas me tromper, mais au ...
« J’ai lancé un pavé dans la mare et meurt le canard ».
Pour dire que ce que j’avance avec précautions n’est pas à l’évidence ou pour l’instant argumenté par des preuves indubitables. Ca ne me traumatise pas non plus dans le sens où je ne souhaite pas à tout prix faire des liens « religieux » avec les expressions. C’était purement spéculatif de ma part. Votre expérience en matière de recherche sur les expressions est logiquement intéressante, c’est pourquoi, je souhaitais avoir votre éclairage.

Vrai, j’aime bien tirer un peu les choses par les cheveux, ça permet de voir à la longue ce qui se tient ou pas. Petit, je tirais sur les cheveux des poupées de ma sœur, je constatais donc qu’elle avait plus de pitié pour un objet que pour un humain. On l’a marié quand même !
réponse à . Rikske le 12/07/2006 à 13h58 : Cher Yann, éclaire ma lanterne: que signifie ce "lol" dont certains d&rsq...
Les d’jeuns aiment bien écrire : "EXPDR", ce qui voudrait dire d’après mes filles : "Explosée de rires...". Certes ! Un peu moins toute de même lorsque se profile le carnet de notes... 
réponse à . <inconnu> le 12/07/2006 à 14h54 : Les d’jeuns aiment bien écrire : "EXPDR", ce qui voudrait dire...
Merci, cher, pour cette précision !
réponse à . jolivi le 12/07/2006 à 13h53 : soyez galent messieurs !!! offrez moi la plus belle pierre du monde LE DI...
Incorrigible femme ! Vouloir une pierre précieuse en y incluant dans son nom un amant… (DI-amant). La question se pose : avant ou après ? Car il y a plusieurs écoles dédiées à la galanterie. J’ai votre homme, Rikske_bis est à Anvers, il aura un prix sympathique sur le caillou…
réponse à . <inconnu> le 12/07/2006 à 10h29 : Il eut fallu préciser que lorsqu’elles roulent, les pierres ne sont...
les pierres qui tombent, ce sont des pierres tombales, sûrement ???
qui dit qu’il n’y a aucun rapport avec le malheur et la religion ?
et souvent elles amassent mousses et lichens !
réponse à . cotentine le 12/07/2006 à 15h03 : les pierres qui tombent, ce sont des pierres tombales, sûrement ??? q...
Je reviens à la charge mais je crains un destin comme celui de la Brigade Légère en Crimée : N’est-ce pas le peuple Israélite qui dépose des pierres sur les tombes des Justes comme on a pu le voir dans le film « La liste de Schindler»…
réponse à . <inconnu> le 12/07/2006 à 15h10 : Je reviens à la charge mais je crains un destin comme celui de la Brigade...
Je confirme. Relevé quelque part dans Wikipedia :
"La première année, on pose la Matzevah (pierre tombale). Les suivantes, on l’entretient et on l’embellit, non avec des fleurs, mais avec des pierres. Il est de coutume de déposer une pierre non seulement sur la tombe du défunt, mais aussi les tombes adjacentes, surtout celles où la azkara n’est pas faite. Certains allument aussi une Ner neshama (bougie pour l’âme) au dos de la matzevah"
Cette coutume ne concerne donc pas seulement les Justes.
réponse à . borikito le 12/07/2006 à 17h28 : Je confirme. Relevé quelque part dans Wikipedia : "La premièr...
Mais pourquoi déposer des pierres ? Pour signaler un passage ou signaler qu’ici a été faite une prière ? Et pourquoi également allumer une bougie derrière la pierre tombale ?

Askara, qu’est-ce ?
Mon Dieu, que tout ceci est à marquer d’une pierre blanche.
Vous remarquerez qui si j’avais écrit "à marquer d’une pierre dac", cela n’aurait rien voulu dire!
(Pour les ignares, se référer à Francis Blanche et Pierre Dac)
réponse à . <inconnu> le 12/07/2006 à 18h00 : Mais pourquoi déposer des pierres ? Pour signaler un passage ou sign...
Elements de réponse là :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Azkara

Je n’en sais malheureusement pas plus.....
Bric à brac en vrac mais intéressant :

En Crète, l’usage veut que l’on marque les jours heureux par des cailloux blancs et les jours néfastes par des cailloux noirs.
Dans l’antiquité les membres d’un jury exprimaient leur jugement en déposant devant eux un caillou blanc pour l’acquittement ou un caillou noir pour l’inculpation du jugé.
Il paraîtrait que dans la philosophie tibétaine les cailloux blancs marquent les pensées positives et les noirs les idées négatives.
Etre malheureux comme une maison de pierres en ruines… Ca fait pitié !
Moralité : sans offenser God, l’expression du jour « colle » plus ou moins à nombre de choses proches ou éloignées de l’explication du jour.
réponse à . <inconnu> le 12/07/2006 à 18h25 : Bric à brac en vrac mais intéressant : En Crète, l&rs...
Eh ben, Yannou !
Pourquoi répéter ce que j’ai déjà écrit il y a belle lurette à l’expression "marquer d’une pierre blanche" ?
réponse à . God le 12/07/2006 à 18h31 : Eh ben, Yannou ! Pourquoi répéter ce que j’ai dé...
Tenè, tenè, tenè (bis)... Mais y’en a beaucoup, près du radiateur, qui n’ont pas encore découvert les 421 (j’anticipe) parutions ! Allons, les accros, en avant et surtout, en arrière !
Prendre le temps de parcourir "une au hasard". C’est chouette !
réponse à . God le 12/07/2006 à 18h31 : Eh ben, Yannou ! Pourquoi répéter ce que j’ai dé...
Je vais répondre comme à l’école : "Mais M’sieur, j’étais pas là le jour où vous avez fait le cours...".
Je ne répète pas idiotement ce que God a déjà écrit ailleurs.
Je ne répète pas idiotement ce que God a déjà écrit ailleurs.
Je ne répète pas idiotement ce que God a déjà écrit ailleurs.
Je ne répète pas idiotement ce que God a déjà écrit ailleurs.
Je ne répète pas idiotement ce que God a déjà écrit ailleurs.
Je ne répète pas idiotement ce que God a déjà écrit ailleurs.
Je ne répète pas idiotement ce que God a déjà écrit ailleurs.
Je ne répète pas idiotement ce que God a déjà écrit ailleurs.
Je ne répète pas idiotement ce que God a déjà écrit ailleurs.
Je ne répète pas idiotement ce que God a déjà écrit ailleurs.

et dix, ouf !
réponse à . <inconnu> le 12/07/2006 à 21h02 : Tenè, tenè, tenè (bis)... Mais y’en a beaucoup, pr&eg...
Ca me rappelle le bal cette démarche...
réponse à . <inconnu> le 12/07/2006 à 21h06 : Je vais répondre comme à l’école : "Mais M&rsquo...
10 seulement, quel manque d’ambition !  

Mais ne faites pas trop de pas en arrière, sinon vous allez tomber d’avance sur certaines des futures rediffusions des fins de semaine et de mes prochaines vacances (qui arrivent à grands pas).
réponse à . God le 12/07/2006 à 21h08 : 10 seulement, quel manque d’ambition !   Mais ne faites pas tro...
10, c’est mon ambition au repos.
20, c’est mon ambition à chaud.

C’est Yul Brunner qui chaque jour marchait en arrière pour faire fonctionner certains muscles de ses pieds. Mais bon, sur le site Expressio, chaque sens à un sens non ?
T’as p’têt raison... J’frai pus ! N’empêche, un p’tit tour dans "une au hasard" ou dans "toutes" est source de joie, surtout depuis que le forum existe...
Une expression africaine bien connue :
Il y a hippopotame sous gravillon

Et dans cette situation, j’imagine aisément le bonheur du gravillon qui aurait pu se trouver dans la situation inverse !!!
réponse à . Rikske le 13/07/2006 à 07h30 : T’as p’têt raison... J’frai pus ! N’empê...
Père Riske_bis ! Je continue d’avoir de mauvaises pensées suite à vos propres explications... perçues comme aventureuses.
réponse à . <inconnu> le 12/07/2006 à 14h43 : Génial, le coup du trombone !! J’en suis littéralement ...
Un trombone, ça ? T’es sûr que ce ne serait pas plutot un crayon ? (on aurait bonne mine si on se trompait là-dessus ! Allez, j’me taille)
il semblerait que cette expression, comme bien d’autres, soit détournée de son sens premier, et que nous devrions dire "malheureux comme l’est Pierre", en référence à la trahison de Jésus par Pierre. un linguiste peut-il confirmer ?
Heureux ? Malheureux ? tout est subjectif ! ... toujours par comparaison, voilà l’utilité de comme. Le contraste entre deux situations, et voilà une image, une allégorie ...
Heureux qui comme Ulysse ... cette page (encore en mémoire depuis l’adolescence) ou le film cette page
Malheureux, qui comme Hérode ... cette page
2 pi R… Pffffffff ! on tourne en rond...

Je cherche, en vain, le signe "Pi"... Ceux que je trouve dans les différentes polices, God n’en veut pas ici.
réponse à . susflo le 24/08/2007 à 11h08 : il semblerait que cette expression, comme bien d’autres, soit détou...
C’est une hypothèse d’autant plus hardie (comme disait Laure, elle) qu’on ne trouve aucun texte numérisé qui évoque cette possibilité. La seule évocation de cette déformation est associée à "rapide comme l’est Claire", ce qui n’est évidemment pas fait pour en confirmer l’existence réelle.
Il y a des pierres mieux placées que celles des chemins. Vous croyez qu’elle est malheureuse la pierre précieuse sertie sur un collier ?.........cette page
réponse à . Rikske le 12/07/2006 à 12h23 : Je signale à l’honorable assemblée qu’il n’y a p...
bien le bonjour. J’ai peut-être mis un peu de temps à te répondre, Rikske, mais voilà, j’ai un peu perdu de ma jeunesse de Jouvence entretemps. Tu disais alors:
maladroit comme pas deux
Tu voulais dire sans doute mâles à trois comme pas deux
Me trompé-je?
réponse à . cotentine le 12/07/2006 à 15h03 : les pierres qui tombent, ce sont des pierres tombales, sûrement ??? q...
Et les Rolling Stones ramassent les pépéttes !...
Celui qui a un coeur de pierrre, finit malheureux ! Non ?
Peut-être peut-on voir dans cette expression une allusion à la "maladie de la pierre". Celui ou celle ayant déjà supporté des coliques néphrétiques comprendra.

cette page
dans la série "grands classiques"
"Je ne vous jette pas la pierre, Pierre, mais j’étais à deux doigts de m’agacer !"
Gorgone ?
Comme la fille de Zola ?
ce gag vaut bien un fromage... sans doute ?
réponse à . Tonton56 le 28/09/2010 à 07h11 : Peut-être peut-on voir dans cette expression une allusion à la "mal...
Et que dire de la maladie de l’homme de pierre ?
A tout prendre, bien que douloureuses, je préfère les lithiases (coliques "frénétiques") !
réponse à . Emeu29 le 28/09/2010 à 07h19 : Et que dire de la maladie de l’homme de pierre ? A tout prendre, bien...
Question de potache... attardé:
«Quel est le comble de l’optimisme ? Péter quand on a la ch...»
réponse à . Emeu29 le 28/09/2010 à 07h15 : Gorgone ? Comme la fille de Zola ? ce gag vaut bien un fromage... sans...
Tu nous la sort bonne et on l’avale de grâce !
bonjour tout le monde aprés une si grande absence , cette expression je la connais bien pour y avoir vu une personne proche de moi être malheureux comme l’expression du jour, c’est mon ami Delassus qui a un moment de sa vie a été malheureux comme les pierres , laissé à l’abandon par tous et receuilli par certain mais c’est du passé et tout redeviens dans l’ordre au fur et à mesure du temps ,
voila pour ce petit intermède
kim-chee
Quand on relit ce qui a été écrit en juillet 2006 on serait bien malheureux!Il faisait trop chaud et maintenant on se paie une météo lamentable...
Je m’ en voudrais de paraître bigote ou de faire des commentaires trop "faciles" mais peut-être ces pierres étaient-elles une seule, au départ, et ont-elles fait des petits. Bon je m’ explique :(ou plutôt je cite) :
"... En vérité celui-là aussi était avec lui; c’ est même un Galiléen !
Mais Pierre dit : Homme, je ne sais pas de quoi tu parles. Et tout de suite, alors qu’ il parlait encore, un coq chanta.
Le Seigneur se retourna, regarda Pierre, et Pierre se souvint de la parole du Seigneur, qui lui avait dit : Avant qu’ un coq chante, tu me renieras trois fois.
Il sortit et pleura amèrement."
(Evangile selon Luc, XXII, 59-62)
Je pense que lorsqu’ on pleure amèrement, c’ est qu’ on est malheureux, non ? Surtout quand on a été pris en flagra*t délit de mensonge et de reniement....

(Rien à faire, le "n" de flagra*t ne veut pas sortir... algorythmes à la...."
Avec ou sans les crottes de pigeons ?
réponse à . <inconnu> le 28/09/2010 à 07h28 : Question de potache... attardé: «Quel est le comble de l’opti...
«Quel est le comble de l’optimisme ? Péter quand on a la ch...»

Tu peux m’expliquer;
1- je comprends pas ce que tu veux dire
2 - je vois pas le rapport avec l’expression du jour
réponse à . mitzi50 le 28/09/2010 à 09h06 : Je m’ en voudrais de paraître bigote ou de faire des commentaires tr...
Pour rester dans les citations du Nouveau Testament et sans avoir peur de paraître bigot, une autre citation : (cf. Luc 19,40) "Je vous le dis, s’ils se taisent, les pierres crieront!".
Un peu de musique, sans éditeur de partoche, hélas, pour illustrer l’expression du jour sur cette page où vous pourrez même lire les paroles des chansons de Carla Bruni. Alors, heureux ?
réponse à . mickeylange le 28/09/2010 à 09h14 : «Quel est le comble de l’optimisme ? Péter quand on a la ch....
Pour comprendre je crois qu’il faut et il suffit d’avoir au moins un neurone connecté directement à l’intestin. Le problème c’est quand tu ouvres la bouche. 
Tout dépend de ce qu’on sort bonne... il y a deux niveaux de compréhension...
réponse à . mickeylange le 28/09/2010 à 09h14 : «Quel est le comble de l’optimisme ? Péter quand on a la ch....
simple association d’idées avec "colique": cela me remémore des blagues de potaches, le plus souvent... Disons que je suis un émule du Grand Duduche... 
Quand on est malheureux comme les pierres, c’est que c’est vraiment dur. Ça devrait suffire à tout expliquer, non ?
Malheureux, ne pas confondre le tas de pierres et le mas de pierre. cette page
Tu parles ! elles sont bien tranquilles les pierres bien posées sur leur petit chemin, elles papotent avec les copines elles regardent passer les passants et elles ont la tête dure !
La pie erre, voletant et volant (la pie est voleuse) de gauche et de droite toujours prête à une mauvaise action, surveillée par les anciennes voitures pie de nos flics au cœur de pierre, toujours prêts à coffrer Pierrette pour l’envoyer casser des pierres à Aubagne.
réponse à . <inconnu> le 28/09/2010 à 10h11 : Tu parles ! elles sont bien tranquilles les pierres bien posées sur ...
ou parfois elles sont assemblées pour un bel édifice et racontent une histoire comme celle de Pablo Casals
réponse à . <inconnu> le 28/09/2010 à 09h27 : Tout dépend de ce qu’on sort bonne... il y a deux niveaux de compr&...
J’ avais bien compris.... Mais je voulais faire le rapprochement avec l’ intervention 55 !
réponse à . momolala le 28/09/2010 à 09h38 : Quand on est malheureux comme les pierres, c’est que c’est vraiment ...
C’ est, aussi, qu’ on n’ a pas une pierre à la place du coeur.... Sinon on ne souffrirait pas tant !
réponse à . mickeylange le 28/09/2010 à 09h49 : Malheureux, ne pas confondre le tas de pierres et le mas de pierre. cette page...
Ca, c’ est pour le séjour des Pierre qui ont amassé de la mousse.....Je n’ aurais pas les moyens !
réponse à . cotentine le 28/09/2010 à 10h35 : ou parfois elles sont assemblées pour un bel édifice et racontent ...
El cant del ocells, ça se chante aussi. Et Casals, même s ’ il n’ est pas le seul à avoir pu interpréter les suites pour violoncelle de Bach (heureusement pour les solistes actuels et pour nous), a eu, en voulant les interpréter, une audace presque comparable à celle du jeune Félix Mendelssohn, qui a dû réécrire certaines parties de la Passion selon St Matthieu, complètement tombée dans l’ oubli, et ne disposant même plus des instruments (et des instrumentistes) pour pouvoir la donner, enfin, en concert, à Leipzig, en 1841. Et les Passions de Bach, faut avoir un coeur de pierre pour ne pas être ému en les entendant. Et encore plus en ayant le privilège de pouvoir participer à leur exécution. Pourtant ça représente beaucoup, beaucoup, d’ heures de travail....
réponse à . mickeylange le 28/09/2010 à 10h13 : La pie erre, voletant et volant (la pie est voleuse) de gauche et de droite touj...
la "Gazza ladra" ? Opéra de RRRRRRossini, oùon rrrroule les "airs"....
réponse à . <inconnu> le 28/09/2010 à 10h11 : Tu parles ! elles sont bien tranquilles les pierres bien posées sur ...
Et chez nous, les vaches peuvent de moins en moins regarder passer les trains (puisqu’ on supprime des lignes et des trains...) si bien qu’ elles sont malheureuses comme les pierres, qui peuvent regarder passer ou même paître les vaches malheureuses....
réponse à . <inconnu> le 28/09/2010 à 09h20 : Pour rester dans les citations du Nouveau Testament et sans avoir peur de para&i...
Tout à fait. Et au verset 44 : "Ils t’ écraseront, toi et tes enfants en toi, et ne laisseront pas en toi pierre sur pierre parceque tu n’ as pas reconnu l’ instant de da visitation".

Juste avant de chasser les marchands du temple.....dont les pierres actuelles sont largement postérieures à celles d’ origine....
réponse à . cotentine le 12/07/2006 à 15h03 : les pierres qui tombent, ce sont des pierres tombales, sûrement ??? q...
Une BD leur est consacrée: cette page
réponse à . mickeylange le 28/09/2010 à 10h13 : La pie erre, voletant et volant (la pie est voleuse) de gauche et de droite touj...
À propos de pie (et non de lapin...):
Un hanneton dodu voletait, attirant l’attention d’une pie qui ne put l’attraper...
Moralité : Ah quel bel appât que la pie n’happa pas !
réponse à . mitzi50 le 28/09/2010 à 10h44 : Ca, c’ est pour le séjour des Pierre qui ont amassé de la mo...
Comme en #49 ? Eux, ils ont les moyens...
réponse à . God le 28/09/2010 à 05h59 : C’est une hypothèse d’autant plus hardie (comme disait Laure,...
La seule évocation de cette déformation est associée à "rapide comme l’est Claire"
ou encore : Claire comme l’est tymologie de cette expression. Je partage ton doute. Déjà qu’avec le Pierre, tu es pierre etc... les textes saints rivalisent avec l’almanach Vermot !
toutes les pierres ne sont pas tristes : une femme en guêpière a de quoi rendre gai Pierre, sauf s’il est gay, Pierre.
la femme qui
aime, rode,
n’a qu’une envie :
émeraude.
réponse à . chirstian le 28/09/2010 à 11h31 : La seule évocation de cette déformation est associée &agra...
"rapide comme l’est Claire"

Claire c’est la meuf à Lucky Luke (éjaculateur précoce qui tire plus vite que son ombre) avant qu’il change son lance-pierre pour un six coups ?
réponse à . mitzi50 le 28/09/2010 à 10h54 : El cant del ocells, ça se chante aussi. Et Casals, même s ’ i...
en ayant le privilège de pouvoir participer à leur exécution
Peloton, à vos rangs!
En joue...
Feu!
réponse à . mitzi50 le 28/09/2010 à 10h44 : Ca, c’ est pour le séjour des Pierre qui ont amassé de la mo...
Attenzion, fous n’êtes bas en Allemagne, izi! Izi, on dit BIERE n’amasse pas Mousse.
Z’est comme dans la marine, d’ailleurs...
le chemin de l’enfer est pavé de bonnes intentions. C’est une bonne intention de l’avoir pavé : on évite que les damnés ne se tordent les pieds. ’Imaginez un peu : c’est un cas d’école. Le cas s’tord la queue. Non, plouf, plouf. Le damné se tord sur le chemin de l’enfer. Ca tend à décrédibiliser Satan, non ? Si si, ça tend à. L’enfer ne doit pas être tordant. Déjà que l’histoire est un peu tordue ! En tous cas, voir un damné prendre son pied sur le chemin de l’enfer, ça pourrait attirer les élus. C’est trop en_faire. (mais pas_radis quand même, comme me le disait un pote_âgé.) Non, non : avoir pavé le chemin de l’enfer, je dis : bravo !
Pour paver on emploie une dame. Pas du genre à damner un pion, style dame Jeanne ou dame Oclés. Non : une grosse masse. Les belles, elles font le trottoir, pas la chaussée.
Mais comment mesure-t-on les bonnes intentions d’un pavé ? A la façon dont il accepte de venir embrasser la gueule d’un CRS (-S-S). Je suis désolé : l’intention ne suffit pas ! C’est l’action qui compte. Et dire que l’intention vaut l’action n’est pas exact. Demandez à un CRS s’il préfère recevoir un pavé ou une intention de pavé. Hein ? Ah bon ? Oui mais c’est pour cela qu’il est CRS. Vaut mieux demander au pavé pour être sûr qu’il comprend la question. Mais quand on cause de police , ça la fait marrer_chaussée. Preuve qu’un pavé peut être plein de bonnes intentions, sans avoir inventé le bitume.
En tous cas, une chose est claire (comme l’est Pierre : je savais que j’allais la placer!) : depuis que le chemin de l’enfer est pavé, le paradis souffre de la concurrence. Alors Saint Pierre est triste, comme ... je ne sais pas quoi, je ne retrouve pas l’expression. Et il bat le pavé en attendant de convaincre son boss d’installer un escalator.
Mais moi, tout ça je n’y crois pas. C’est juste à titre préventif que je ne sors jamais de chez n’Expressio sans une machine. Pour éviter de me faire, comme Georges, cloner. (cette page)
réponse à . kim_chee le 28/09/2010 à 07h47 : bonjour tout le monde aprés une si grande absence , cette expression je l...
a un moment de sa vie a été malheureux comme les pierres
pas malheureux comme les pierres, malheureux comme l’éponge.
La pierre est dure, blessante. Elle souffre de sa propre douleur, mais elle ne se laisse pas atteindre par l’extérieur. Elle est tout orgueil.
L’éponge absorbe son contexte. Elle est malheureuse de la peine des autres et finit par en souffrir plus qu’eux. Elle est toute humilité.
réponse à . chirstian le 28/09/2010 à 14h49 : a un moment de sa vie a été malheureux comme les pierres pas mal...
alors y a pire que la pierre, l’éponge qui souffre de ses malheurs et du malheur des autres
elle a plus qu’a se suicider là, ch’ais pas se noyer peut être, le comble pour une éponge
réponse à . Emeu29 le 28/09/2010 à 07h19 : Et que dire de la maladie de l’homme de pierre ? A tout prendre, bien...
Il me souvient avoir lu "le Journal de Voyage" de Montaigne qui était atteint de gravelle et qui "faisait" les villes d’eaux pour se guérir.
Les crises le rendaient malheureux comme une pierre.
réponse à . <inconnu> le 28/09/2010 à 15h00 : alors y a pire que la pierre, l’éponge qui souffre de ses malheurs ...
cette page
La seule éponge que je fréquente est du genre masculin et n’engendre pas la tristesse !
C’est un soir d’été que Pierre et Claire se rencontrèrent… En un éclair, ils se plurent. « Coup de foudre » résuma Pierre. Ils s’aimèrent et romantiques, ils gravèrent leurs noms sur une pierre… Les jours passèrent… Vint le temps du désamour : ils se quittèrent. Depuis Claire est malheureuse comme l’est Pierre et Pierre ne voit plus Claire…
J’laisse un p’tit mouchoir pour M’sieur Ubbleu… si jamais il passe par là ! 
réponse à . file_au_logis le 28/09/2010 à 12h28 : en ayant le privilège de pouvoir participer à leur exécutio...
Ah non, alors... Pas de ça... Je veux bien, à la rigueur, parler de "performance", quoique ce soit plutôt une expression d’ Outre-Manche pour la musique...
réponse à . file_au_logis le 28/09/2010 à 12h31 : Attenzion, fous n’êtes bas en Allemagne, izi! Izi, on dit BIERE n&rs...
Une bière sans mousse doit être éventée...
réponse à . SyntaxTerror le 28/09/2010 à 15h34 : Il me souvient avoir lu "le Journal de Voyage" de Montaigne qui était att...
Les calculs biliaires ne sont pas marrants non plus. Et ce ne sont pas les gros "galets" qui font souffrir : ce sont les tout petits graviers qui veulent migrer (sans visa, probablement) qui vous amènent sur le billard.....
réponse à . chirstian le 28/09/2010 à 14h49 : a un moment de sa vie a été malheureux comme les pierres pas mal...
Ton é-Ponge, elle s’ appelle Francis ????? La poésie de Francis l’ E-Ponge.... Je n’ y avais point songé !
réponse à . chirstian le 28/09/2010 à 12h39 : le chemin de l’enfer est pavé de bonnes intentions. C’est une...
Cette pub Nespresso a repris le thème du film "Le Ciel peut attendre"... Celui avec Warren Beatty, en joueur de football américain...Mais les Pierres du Mont Pilate ne sont point Ponce....
Imaginez votre ’visage’ écrasé par le fer d’un sabot d’un des chevaux qui tirent une diligence dont une roue cerclée de fer vient achever de vous meurtrir la face

Moi, j’veux bien, mais sur la route de Louviers, c’est le cantonnier qui est malheureux, pas les tas de cailloux qu’il met sous le passage des roues.
réponse à . SyntaxTerror le 28/09/2010 à 16h37 : Imaginez votre ’visage’ écrasé par le fer d’un s...
Quid du "cheval-de-fer" et de ses dangereux passages à niveau non gardés ?
malheureux comme laid Pierre, devant comme gros Jean.
réponse à . chirstian le 28/09/2010 à 12h39 : le chemin de l’enfer est pavé de bonnes intentions. C’est une...
J’ai une idée : notre ami Roland (il se reconnaîtra), qui est occupé à établir un historique des contribs de notre amiral préféré pourra -s’il le juge intéressant- entreprendre pareille oeuvre sur tes interventions mon cher Cihtrisna ! Ce serait un vrai plaisir de relire tes écrits , car tu le vaux bien !

Admirat-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 28/09/2010 à 18h35 : J’ai une idée : notre ami Roland (il se reconnaîtra), qu...
qu’elle est bonne c’t’idée ! 
un joli écrin pour 2 joyaux : aigue-marine et pierre de lune ...
réponse à . HoubaHOBBES le 28/09/2010 à 18h35 : J’ai une idée : notre ami Roland (il se reconnaîtra), qu...
Voilà une idée qu’elle est bonne !!!!
réponse à . HoubaHOBBES le 28/09/2010 à 18h35 : J’ai une idée : notre ami Roland (il se reconnaîtra), qu...
Excusez le lapsus: tu parles de celui dont le rond se vaut?
réponse à . HoubaHOBBES le 28/09/2010 à 18h35 : J’ai une idée : notre ami Roland (il se reconnaîtra), qu...
Je dirais même plus, c’est une idée qu’elle est très très bonne, et même que ça pourrait aussi se faire avec les interventions de Syanne, c’est ça qui ferait un chouette bouquin et que sa Divinité y pourrait toucher une partie des droits d’auteur, étant le maitre des lieux !
réponse à . BeeBee le 28/09/2010 à 19h13 : Je dirais même plus, c’est une idée qu’elle est tr&egra...
Et une édition X avec celles de Jacques 27 :&rsquo)
réponse à . HoubaHOBBES le 28/09/2010 à 18h35 : J’ai une idée : notre ami Roland (il se reconnaîtra), qu...
moi j’ai une idée encore meilleure : on pourrait établir la sélection des oeuvres de chacun des intervenants. Et puis une fois séparées et triées, ont les assemblerait afin de les replacer dans leur contexte. Et on les ferait vivre en demandant à God d’en rediffuser une ou deux chaque semaine.
Et on appellerait cela "Expressio". 
X, ouai: XYZ ! Disons que j’ai tendance à mettre le déconophone à fond en n’ayant souvent la main un lourde sur le potard: manque de doigté, quoi !...
Mais bon si je réussi à faire rigoler, c’est l’essentiel. Pour certaines interventions, je suis peut-être trop sensible à certaines injustices que me mettent en mémoire certaines contrib...
réponse à . HoubaHOBBES le 28/09/2010 à 18h35 : J’ai une idée : notre ami Roland (il se reconnaîtra), qu...
a) Il s’est reconnu
b) Il n’est pas du tout "occupé" : il prend son pied. Voir cette page
c) Aujourd’hui, il fait une pause car il a eu une mauvaise nouvelle ce matin, et de plus la chaudière de son immeuble est en panne (toujours au moment opportun ces trucs là)
d) Il pense très fort à ta suggestion, et celà depuis un an qu’il savoure les chirstianeries
e) Tout est possible à coeur vaillant
Allez : je te saute dessus !

Pourquoi n’ai-je aucune réaction de ta part sur mes petites recherches ?
Je me demande même si tu reçois les mails, car mon ami Outlook ne me dit rien sur ce sujet...
Ai-je ta bonne adresse ?


En espérant qu’à cette heure tu es encore parmi nous.
Je suis toujours aussi surpris du mélange de cultures culturelles... sans oublier un troublant culte au ’God’ d’oracles quotidiens.
Ma surprise frise d’un cheveu l’admiration.
Supportée par une technologie quasi inusée usée à bonnets sciences.
Une récréaction culturelle et divertissante - parfois vertigissante... tellement les points de départ (l’expressio du jour) et d’arrivée (l’impressio du jour) sont éloignés.
Bref. Ici... c’est toujours d’une pierre deux coups !
réponse à . chirstian le 28/09/2010 à 19h56 : moi j’ai une idée encore meilleure : on pourrait établi...
Tu as raison bien sûr.
Mais l’expressio que tu décris,c’est celui de 2010, et donc ça existe.
Ce que nous a annoncé God le 3 août dernier, c’est un expressio resserré, dans lequel les anciennes contributions auront disparu.

D’où les idées un peu fafelues de certain, mais c’est vrai qu’il faudrait tout garder quelque part.
Il a beau chanté Mélanie, le v’là tout malheureux notre Georges (l’autre !) :

Les chansons de salle de garde
Ont toujours été de mon goût,
Et je suis bien malheureux, car de
Nos jours on n’en crée plus beaucoup.
Pour ajouter au patrimoine
Folklorique des carabins,
J’en ai fait une, putain de moine,
Plaise à Dieu qu’elle plaise aux copains.


Il y a bien d’autres malheurs dans ses textes et beaucoup de pierres que je garde dans mon jardin ; tu viens les chercher quand tu veux ; on boira le café !
réponse à . deLassus le 28/09/2010 à 21h50 : Tu as raison bien sûr. Mais l’expressio que tu décris,c&rsquo...
C’est marrant, déjà en 2010 ! Voir aussi les # 108 et 102 (Roland, c’est bien sûr deLassus qui l’a terminé, son historique des contribs de notre amiral préféré et qui le tient à votre disposition).
Aujourd’hui c’est la Sainte-Pélagie.
Ça ne se dit pas, pêcher le requin hauturier avec un chalutier pélagique, mais bien l’inverse. Pourtant ils sont tous deux de haute mer (même à marée basse).
réponse à . DiwanC le 08/10/2013 à 01h53 : Il a beau chanté Mélanie, le v’là tout malheureux not...
Il aurait été malheureux que l’on jette des pierres à la femme adultère
Mais LES Pierre qu’il n’aurait jeté pour rien au monde s’appelaient Pierre Nicolas ( Grippe chaussettes ) et Pierre Onteniente (Gibraltar).......

Ce sont ces pierre là qui me sont venus à l’esprit. Pas trop le temps d’en chercher d’autres.
Je passe prendre les tiennes, on se boit un petit noir rapido et faut que j’y vas sinon c’est moi qui serais à la bourre chez les Desgrands-Lacour !........
VARIATIONS
Quand mon ami Pierre roule soûl-à table, on dit : Pierre qui roule se ramasse la mousse.
On dit parfois aussi : bière qui roule n’amasse pas mousse.
réponse à . DiwanC le 08/10/2013 à 01h53 : Il a beau chanté Mélanie, le v’là tout malheureux not...
Cherchez des pierres dans votre jardin. Penseriez-vous que ça facilite ma carrière ?
DÉFORMÉE
Toile heureuse comme l’épeire
réponse à . sansculotte le 08/10/2013 à 07h59 : Cherchez des pierres dans votre jardin. Penseriez-vous que ça facilite ma...
Une idée à creuser.
DÉFORMÉE
Malheureux homme, l’épièrent
réponse à . <inconnu> le 08/10/2013 à 07h52 : VARIATIONS Quand mon ami Pierre roule soûl-à table, on dit : P...
" Elle lui a chiqué sa mousse !" se dit quand, dans l’ambiance bien particulière d’un bar à marins, une pure jeune fille endort la chope d’un client occupé à séduire sa copine façon "Dans le port d’Amsterdam..."

Bonjour tout le monde.

La première image me venant à l’esprit - si c’est possible ! n.d.l.r- est le tableau de Courbet: les casseurs de pierre". On peut ignorer Courbet, mais quel état d’esprit habite ces pierres ? Et plaignons les ménagères d’antan qui avaient aussi des pierres à briquer.
réponse à . BOUBA le 08/10/2013 à 05h21 : Il aurait été malheureux que l’on jette des pierres à...
Il aurait été malheureux que l’on jette des pierres à la femme adultère
Elle pourrait se mettre à chanter le gospel : ♫ Oh lapidée, oh lapidée…
En effet, il y en a un des deux qui est courbé. 
DEVINETTE
La capitale de quel pays africain à le plus de pierres sédimentaires ?
réponse à . joseta le 08/10/2013 à 08h36 : DEVINETTE La capitale de quel pays africain à le plus de pierres sé...
Le Maroc ? Attention, de la façon dont tu poses la question, il faut un nom de pays !
Les larmes des pierres produisent, dans certaines grottes, des stalagtites et stalagmites qui nous donnent à admirer des vues magnifiques. Et l’ ange au sourire de la cathédrale de Reims a l’ air profondément heureux (peut-être a-t-il l’ habitude de participer à des dégustations de cuvées...) J’ en conclus que l’ on peut pleurer de joie aussi bien que de chagrin. Et que toutes les pierres ne semblent pas souffrir le martyre !
réponse à . <inconnu> le 08/10/2013 à 08h51 : Le Maroc ? Attention, de la façon dont tu poses la question, il faut...
Réponse
- l’Égypte, parce que c’est les pierres qu’à L’ Caire.
réponse à . mitzi50 le 08/10/2013 à 08h58 : Les larmes des pierres produisent, dans certaines grottes, des stalagtites et st...
Et l’ange au sourire de la cathédrale de Reims a l’air profondément heureux
Il a plutôt l’air simplet !
réponse à . mitzi50 le 08/10/2013 à 08h58 : Les larmes des pierres produisent, dans certaines grottes, des stalagtites et st...
Curieuse âme des pierres, décidément.

Je pensai à celui de Chartres, du groupe dit "de l’Assomption".

Ces commentaires, d’un 08 octobre qui s’annonçait insipide,...voir la femme adultère et le gospel naissant ...!

Over
Pierre a organisé un bal qui n’a connu aucun succés...
- Il est mort, ’Pierre, ton bal’...
- surtout ne dis rien, hein ?
- je suis un tombe !
réponse à . <inconnu> le 08/10/2013 à 09h10 : Et l’ange au sourire de la cathédrale de Reims a l’air profon...
Faut-il afficher une mine maussade pour paraître intelligent ?
réponse à . <inconnu> le 08/10/2013 à 08h12 : Il aurait été malheureux que l’on jette des pierres à...
Bravo ! bien trouvé..........si, si...........
réponse à . joseta le 08/10/2013 à 09h30 : Pierre a organisé un bal qui n’a connu aucun succés... - Il ...
réponse à . mitzi50 le 08/10/2013 à 09h32 : Faut-il afficher une mine maussade pour paraître intelligent ?...
Bienheureux les simples d’esprit, tu as raison !
cette page
Celle-là est-elle si triste qu’elle en pleure ?
J’ai un frère qui s’appelle Pierre.
Claude Jade
( J’aime bien cette actrice, surtout quand elle dort, là ’Jade- dort’ !)
réponse à . platon07 le 08/10/2013 à 08h08 : " Elle lui a chiqué sa mousse !" se dit quand, dans l’ambianc...
plaignons les ménagères d’antan qui avaient aussi des pierres à briquer
C’est pour leur éviter cette corvée et épargner les pierres qu’on utilise les briquets à quartz.
Jusqu’au jour où on dira "malheureux comme un quartz"
réponse à . saharaa le 08/10/2013 à 10h27 : cette page Celle-là est-elle si triste qu’elle en pleure ?...
Bon sang !
A-t-on pensé à tester le VIH et l’hépatite C ?
L’on prie ! ça devrait suffire 
réponse à . <inconnu> le 08/10/2013 à 07h52 : VARIATIONS Quand mon ami Pierre roule soûl-à table, on dit : P...
Et si le corbillard roule doucement, la bière ne mousse pas.
Les plus malheureux ce sont les Pierre ? Oui, si on déhabille saint Pierre pour habiller saint Paul.

Une nouvelle expression à disséquer ?
Statue en pierre britannique d’un chat bien dodu: chat rond-stone.
Les passereaux dans leur nid: geais au logis.
Il surveillait l’entrée à la base d’opérations, et comme il s’appelait Pierre, il aimait dire à qui s’approchait: - Base ! Halte !
réponse à . <inconnu> le 08/10/2013 à 08h12 : Il aurait été malheureux que l’on jette des pierres à...
Elle pourrait se mettre à chanter le gospel : ♫ Oh lapidée, oh lapidée… ♫


Comme j’ai mis un petit moment à piger le jeu de mots moi-même, j’ai cru bon de donner les mots anglais de la chanson...oh, happy day, oh, happy day...

Mais décidément, très bien trouvé ! 
réponse à . lalibellule1946 le 08/10/2013 à 16h22 : Elle pourrait se mettre à chanter le gospel : ♫ Oh lapid&eacut...
En anglais:

Pierre = stone

Stoned = défoncé, surtout par la marijuana

Stonehead = un preneur habituel de marijuana, à ne pas confondre avec un headstone

Headstone = pierre marquant un tombeau

Moralité: Ceux qui sont stoned ne sont pas toujours lapidés ni malheureux !  
C’était rue de Lappe, hier.
Sur un grand banc de pierre
Caché sous les topiaires,
Y’avait Jojo, et Pierre.

C’étaient tailleurs de pierres
Revenant de Saint-Pierre
De Rome, où l’autre Pierre
Dort au-dessous des pierres.

Ils fermaient les paupières,
Après pousse-rapière
Et soupe de saint-pierre
Servis par la tripière.

Faut-il donc qu’on l’empierre,
Ou bien qu’on la dépierre,
La route de Dampierre ?
Rêvassait l’ami Pierre.

Comme il est beau, ce Pierre,
Avec son lance-pierre !
Murmurait la tripière
En lavant sa soupière.

Un vol de tournepierres,
Gavés de perce-pierre
Et autres passe-pierre,
Un moment les épièrent.

Prenant son lance-pierre,
Pierrot visa : la pierre
Fit choir le tournepierre
Sur les pavés de pierre.

Jojo prit la soupière
Des mains de la tripière,
Et frappa l’ami Pierre,
Qui chut comme une pierre.

C’était rue de Lappe, hier.
Ca sentait le saint-pierre.
Malheureux comme pierre,
Resta Jojo, sans Pierre.

Ne jetez pas la pierre
A Jojo, ni à Pierre.
L’âme du tournepierre,
Elle, sans répit, erre.

(PS. La tripière de la rue de Lappe était drapière de formation. Sur la suggestion de Diwan au #156, elle a pris des cours de cuisine et a ouvert une triperie, où elle sert, outre des tripoux à faire damner saint Pierre et tous autres les saints du Paradis, une merveilleuse soupe au saint-pierre. Merci Diwan !).
La contribution #150 ci-dessus avait été malencontreusement répétée deux fois : je supprime donc la deuxième. Ne me jetez pas la pierre, et ne croyez pas que j’aie voulu faire d’une pierre deux coups : je crois plutôt qu’il s’agit d’une sorte de bégaiement du système.

Mais pas la peine de jeter la pierre à God non plus : c’est parfaitement inutile, puisqu’elle ne l’atteindra pas !
réponse à . Enkidou le 08/10/2013 à 17h31 : C’était rue de Lappe, hier. Sur un grand banc de pierre Caché...
Bravo ! Enkidou président !
réponse à . mitzi50 le 08/10/2013 à 09h32 : Faut-il afficher une mine maussade pour paraître intelligent ?...
Toi la physicienne ne m’a jamais aidé, ni même encouragé, pas plus que tous les autres sur ce site ; voici venue l’heure glorieuse de ma revanche éclatante : cette page.
réponse à . <inconnu> le 08/10/2013 à 18h11 : Toi la physicienne ne m’a jamais aidé, ni même encourag&eacut...
Je me joins à la liesse générale pour te féliciter de tout cœur !
réponse à . sansculotte le 08/10/2013 à 07h59 : Cherchez des pierres dans votre jardin. Penseriez-vous que ça facilite ma...
Penseriez-vous que ça facilite ma carrière ?
Ça, je ne sais !
Autour de mon jardin, il n’y a pas de barrière. Facile d’entrer dans ma carrière. Les aînés n’y sont plus… mais vous y trouverez la poussière !
réponse à . Enkidou le 08/10/2013 à 17h49 : La contribution #150 ci-dessus avait été malencontreusement r&eacu...
Ah que j’aimerais, comme toi, écrire en vers. J’ai tout essayé, tout, même les prières !
Peine perdue, je ne sais pas faire. Je n’en suis pas pour autant malheureuse comme les pierres !
J’aurais conté l’histoire d’une mère (celle de ta drapière)… Elle avait longuement hésité : dans quel métier faire carrière ? Charcutière, tripière, pompière ? Finalement elle fut fripière, à cause de la guêpière !
réponse à . DiwanC le 08/10/2013 à 18h52 : Ah que j’aimerais, comme toi, écrire en vers. J’ai tout essay...
Ah que j’aimerais, comme toi, écrire en vers. J’ai tout essayé, tout, même les prières !
Peine perdue, je ne sais pas faire.
Tu te débrouilles très bien avec les verres, même bleu lagon !
réponse à . mickeylange le 08/10/2013 à 19h12 : Ah que j’aimerais, comme toi, écrire en vers. J’ai tout essay...
Voilà une idée qu’elle est bonne ! Et pour toi, un p’tit Glenfiddish, comme d’habitude ? Marceeel !
réponse à . <inconnu> le 08/10/2013 à 18h11 : Toi la physicienne ne m’a jamais aidé, ni même encourag&eacut...
Je te félicite cordialement pour ta clairvoyance au sujet du Boson !
Ton appui publicitaire sur Expressio.fr, lu et apprécié dans tous les foyers du monde aurait-il fait pencher la balance en faveur de Higgs ?
me le demande 
réponse à . DiwanC le 08/10/2013 à 19h19 : Voilà une idée qu’elle est bonne ! Et pour toi, un p&rs...
Glenfiddich est une distillerie de whisky située à Dufftown, dans le Speyside, en Écosse. Le nom Glenfiddich (« la vallée des cerfs » en gaélique écossais) se prononce avec un ch dur (comme un « R ») comme le mot écossais loch2.
Encore merci au boxon de hips !
Tiens, moi je l’avais compris autrement.
Aujourd’hui, en Belle Gique, même les Pierre sont heureux. Ah, le Prix Nobel de Fille-z-Hic!

Mon breuke (oui, oui, il vit encore!) m’a écrit:
> Donc, le prix du physique de Nos Belles a été décerné à un belge pour
> son travail, intitulé -si j’ai bien compris- "Osons le X".
>
> Ca est pas pour me vanter, mais je trouve ça tof !

Et donc, j’ai dû lui répondre:
Tu sais que nos champions automobiles doivent pendant les courses rentrer de temps en temps au box. J’avais compris : le boxon de Ickx...
Moi aussi, j’avais trouvé ça tof !
réponse à . <inconnu> le 08/10/2013 à 09h10 : Et l’ange au sourire de la cathédrale de Reims a l’air profon...
En fait, il me fait penser à O’bama, barde irlandais qui casse plutôt la baraque, et surtout, qui a la baracca. C’est pour cela qu’il ferme le poing, bras replié qu’il tire vers le bas, en criant: "YESSSSSSS - Weak Ann" après l’avoir b... enfin, saut..., bon, vous me comprenez...
Non, Arielle, parce qu’elle lave plus blanc...
réponse à . <inconnu> le 08/10/2013 à 18h11 : Toi la physicienne ne m’a jamais aidé, ni même encourag&eacut...
J’ avais opté pour la mécanique...non quantique. L’ "anneau de vitesse" du CERN (qui se trouve du reste partiellement en territoire français) n’ existait pas encore, même si Max Planck avait déjà émis ses hypothèses sur les quanta. Et bien que je sache ce dont il s’ agit, je ne suis pas une spécialiste des particules élémentaires. Du reste ce fameux boson de Higgs tendrait plutôt à s’ inscrire "en contre" par rapport à la théorie de la discontinuité de la matière émise par Planck, et qui se trouve être la source de la physique moderne (du moins en partie...) Tu parles d’ un boxon....
J’ai oublié de mentionner, on peut parler de prix Nobelge de physique...
Fut-il malheureux le beau Georges ? Sans doute. Comme les pierres ? Va savoir... il ne mettait pas "au grand jour tous [ses] petits secrets".
Dans ses textes, j'ai trouvé des p'tits "malheureux" – oh !... pas vraiment comme les pierres ! - agenouillés à l'église le temps de deux ou trois pater et ave, punition pour quelques pensées impures car :

Il paraît qu'à minuit, bonne mère, c'est pire :
On entend se mêler, dans d'étranges accords,
La voix énamouré' des anges qui soupirent
Et celle de la sœur criant " Encor ! Encor ! "
Et les enfants de chœur, les malheureux, transpirent...


Les garnements aimeraient bien que La Religieuse soit un peu moins... enfin un peu plus... car il paraît
I... que, dessous son gros habit de bure,
Elle porte coquettement des bas de soi',
Festons, frivolités, fanfreluches, guipures,
.............
Tout ça, c'est des faux bruits, des ragots, des sornettes,
De basses calomni's par Satan répandu's.


Écoutez...
... pendant ce temps, je vais chercher les croissants du dimanche. À tout bientôt !
réponse à . God le 28/09/2010 à 05h59 : C’est une hypothèse d’autant plus hardie (comme disait Laure,...
"Rapide comme l’est Claire" est en fait d'une déformation de l'expression "rapide comme Leclerc", celui qui a libéré la capitale sur un pari, non sans avoir saccagé les champs de réglisse avec sa division blindée. Il faut rappeler que Jésus avait dit : Tu es Pierre et sous cette pierre j'aplatirai mon réglisse*.

* Le changement de genre se justifie par le strict respect de la vérité historique. De plus il s'agissait de mon mon mon mon mon mon réglisse, puisqu'il s'adressait à six "mon", Simon contemplar comme on dit dans la langue de Servanthèses.
Je passe juste préparer le café et je rentre à la maison.....

Ad'taleur....


.
Aujourd'hui nous fêtons la Sainte-Lucie.

Ah, Lucie, nos gènes ! : #39
Les champignons à Lucie nous gênent ? : #111

De toute façon, ça a été dit moult fois, il faut laisser Lucie faire, surtout quand Lucie dit thé. Pour Bouba : Lucie dit café, c'est moins bon...
Pour Diwan : Les croix sans Petit Lu ? Si !
- Pourquoi tu trouves que c'est bête 'malheureux comme les pierres' ?
- ben, je vends des 'guêpières'...
- ah, je croyais que tu vendais des ruches !
- non, les guêpes hier, aujourd'hui, guêpières !
- parfaitement clair...  
réponse à . Mintaka le 13/12/2015 à 05h28 : "Rapide comme l’est Claire" est en fait d'une déform...
Tu te trompes de Leclerc, il s'agit de Michel, fondateur d'une marque de pompes funèbres qui te met sous la pierre tombale plus vite que son ombre.

C'est le frère d'Edouard Leclerc, fondateur des magasins du même nom et dont, à mon grand étonnement, Wiki (ha, ha) m'apprend que c'est un réformateur français.
Après Martin Luther et Jean Calvin, maintenant les supermarchés Leclerc, la religion fout le camp !
Imaginez votre 'visage' écrasé par le fer d'un sabot d'un des chevaux qui tirent une diligence dont une roue cerclée de fer vient achever de vous meurtrir la face
Toutes malheureuses ?
Non celles qui croisaient les pas de Ferdinand, se sont retrouvées dans un palais.
Sans vouloir être à cheval sur les mots, les cheval n'ont pas tous des sabots et ne tirent pas tous des diligences, dont une seule des roues est cerclée de fer !
Ferdinand il avait un vélo avec des "peneus"* et il ramassait les pierres malheureuses.
Allez voir à Hauterives...

* peneu c'est pour faire plaisir à Bouba qui dit que les nordistes bouffent les lettres. Comme le facteur Cheval ?
Ferdinand il avait un vélo
C'est assez net qu'il avait un petit vélo ...
On parle souvent – et ici tout particulièrement – de la chèvre de M. Seguin mais jamais du chien de M. Seguin. Or cette bête eut une vie tout à fait remarquable pour un chien de troupeau.

"Chien de troupeau" vous avez bien lu. Car le père Seguin était plus snob qu'un germanopratin de troisième génération et posséder un chien ordinaire lui était tout à fait insupportable. Pour faire rager le curé du village – un copain d'école qu'il était obligé d'appeler "mon Père – Seguin avait "baptisé" son chien, Pierre.

Le "troupeau" ne comportait qu'une seule tête – celle de cette mijaurée de chèvre qui occupait son temps à se pavaner dans une houppelande mitée, passée de mode depuis longtemps. Aussi, le boulot du chien était-il des plus faciles.

Dès que la cornue était au pré, le Pierre s'en allait voir ses copines dans les fermes environnantes, leur prouvait son ardeur, filait discuter le bout de gras avec son vieil ami le loup avant de redescendre dans la vallée.

Chaque soir, en le regardant s'éloigner, le vieux loup soupirait :
- Que j'aimerais être un mâle heureux comme l'est Pierre...

Et v'là !   et même
Z'êtes où ?
Est-ce cette histoire de Pierre et le loup qui vous a effrayés ?
Désolée... je ne recommencerai plus...
réponse à 175. Germaine le 13/12/2015 à 16h 39

Tu ne nous parles pas de Pinpon, la petite sirène du frère de monsieur Seguin, celui qui était pêcheur à Saint Raphaël.
Elle était malheureuse comme les pierres car il ne voulait pas qu'elle aille au festival de Cannes. Il lui disait, tu vas te faire dévorer par Pierre, le Président du festival. Moi j'ai besoin de toi pour rabattre le saint-pierre et la daurade dans mes filets. Si tu pars il ne me restera plus que les allatches et pour l'aïoli c'est pas fameux.
Bouba va être malheureux comme... sans aïoli !
Comme Daudet sans lagon bleu ou Georges sans guitare ?
ça me coupe les ailes de penser à tout ça.
Une pierre, ça se mange.
Faut juste bien l'envelopper.
C'est Rhéa qui en donna une à Cronos pour sauver bébé-Zeus.
Monsieur Seguin l'ignorait.
C'est dommage pour sa brave petite chèvre.
Elle ferait encore des galipettes.
Las, "e piei lou matin lou loup la mangé".
réponse à . mickeylange le 13/12/2015 à 17h22 : réponse à 175. Germaine le 13/12/2015 à 16h 39 Tu ne nous ...
C'est poétique comme un article de Wikipedia ...
Aux dernières nouvelles, ils ne prétendent pas que Philippe Mélanchthon est né à Tanger en 1951 comme son frère Jean-Luc.
réponse à . mickeylange le 13/12/2015 à 17h22 : réponse à 175. Germaine le 13/12/2015 à 16h 39 Tu ne nous ...
Il n'y a jamais eu de président du festival de Cannes Pierre.
Ou alors, une année où il se serait tenu à Marseille.
réponse à . SyntaxTerror le 13/12/2015 à 19h36 : Il n'y a jamais eu de président du festival de Cannes Pierre. Ou alo...
Festival de canettes de bière ?
réponse à . SyntaxTerror le 13/12/2015 à 19h36 : Il n'y a jamais eu de président du festival de Cannes Pierre. Ou alo...
Et pierre Lescure, c'est un pipeau ?
Oups, j'ai dû confondre Président du Festival qui gère l'intendance et Président du jury qui s'occupe de la partie artistique. Si quelqu'un voit Lescure, présentez lui mes excuses.
Malheureux comme une pierre et sur cette Pierre certains ont construit une église. Autant jeter le pavé dans la marre ! Trois sens inconscients différents de la lettre p.
Il en avait vraiment marre pour le jeter dans cette mare !
réponse à . Chrisor le 13/12/2015 à 22h17 : Malheureux comme une pierre et sur cette Pierre certains ont construit une &eacu...
En effet, faisant écho au psaume (118 ?) où la malheureuse pierre qu'avaient rejetée les bâtisseurs est devenue pierre angulaire, Jésus choisi comme chef de son église le malheureux Pierre qui n'était sans doute pas le plus affûté de ses disciples.
De plus, en français, on se moque de lui à cause d'un jeu de mots navrant !
réponse à . SyntaxTerror le 13/12/2015 à 21h49 : Oups, j'ai dû confondre Président du Festival qui gère ...
Un jour tu finiras par les confondre avec une marque de camembert. 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Malheureux comme les pierres » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?